Pratiques collectives et enseignement à distance. Le cas du travail collaboratif en formation initiale d'enseignants. François Villemonteix

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pratiques collectives et enseignement à distance. Le cas du travail collaboratif en formation initiale d'enseignants. François Villemonteix"

Transcription

1 Pratiques collectives et enseignement à distance. Le cas du travail collaboratif en formation initiale d'enseignants François Villemonteix Laboratoire école mutations et apprentissages (EMA EA 4507) ESPE Caen le 7 juillet

2 Apprentissages Collaboration : Théories et approches Interactions / représentations Interactions en groupe (Wenger, 1991) Cognition répartie (Pea, 1993) Valeurs Respect et valorisation des apports de chacun Engagement en faveur d un but commun 3

3 De l individuel au collaboratif Ordinateur : machine à individualiser Plusieurs élèves par poste : Importance des interactions (CSCL) Aujourd hui : Une tension obsolète : individuel social De la collaboration en présence Au-delà du blended learning 4

4 Coopératif vs collaboratif (Dillembourg, 1999) Coopération : implique une division du travail Collaboration : même statut ; pas de division formelle du travail ; rôles similaires ; conceptualisations communes. Travail collaboratif implique : engagement mutuel ; effort coordonné maturité et autonomie (Henri & Lundgren-Cayrol, 2001) (Baron, Bruillard, 2009, 2011) Esprit du temps Une «compétence» à acquérir Confusions entre «travail» et «outil» collaboratif Usages modestes 5

5 Quelques instruments pour collaborer en ligne Listes, forums, visio Chats: partage d un espace virtuel et d un «maintenant»(blandin, 2004) Hypothèse de compensation des modes de communication (Forum vs chat) (Depover et Delièvre, 2005) Prendre les genèses instrumentales en compte (Rabardel, 1995) 6

6 Dans le cadre de la formation universitaire Le travail collaboratif : une réponse à des difficultés bien repérées (isolement, méthodes). Problème posé : comment travailler avec les autres? Cas du C2I (2E) : «mener des projets en travail collaboratif à distance» ( mais : utiliser (ENT) ; élaborer un doc de W ; gérer différentes versions de doc partagé ) Cas des ingénieurs (posture d animateur) 7

7 Facteurs favorisant la collaboration (Godinet, 2005, 2007) Incitation à utiliser les fonctionnalités de communication Mais nécessité du scénario Des compétences sociales nécessaires Donner une place à la guidance. 8

8 Niveaux de guidage (Siméone et al., 2007) (Siméone et al., 2007 : scénario d apprentissage collaboratif à distance et en ligne : des compétences relationnelles sollicitées et/ou développées TICE Méditérannée 2007) 9

9 Analyser la collaboration Indicateurs quantitatifs (aspects formels) collaboratifs (Djouad et al., 2008), triplets d activité (Jaillet, 2005) «métrologie» des forums (Reffay, 2006) Analyse d interactions verbales, classes virtuelles (Peraya) Détermination de profils (Glikman, 2011, Depover, 2011 ; Dillenbourg, 2011) Concentration du propos (Villemonteix, 2011) Interactions sociales (Goffman, 1953 ; Blandin 2004) 10

10 Etudier les pratiques collaboratives : forum débat (Sensévy et al., 2005) 11

11 Collaboration : comment approcher les processus d apprentissage Strebelle, Depover 2013 : existence de zones de recouvrement entre connaissances maîtrisées par les uns et les autres Importance des apprentissages individuels Activités : production, construction de sens Apprentissage coopératif Communication synchrone : particulièrement adaptée aux interactions épistémiques Cas des formations MEEF UCP 12

12 Etude de cas : Former les enseignants à l UCP Formations MEEF 1 à MEEF 4 UCP (IE/ESPE Versailles) 450 étudiant (FI et FC) Couplage modèles industriel/artisanal Changement de paradigme Spécificités : modèle, rôles, ressources, écrit. Gouvernance : approche systémique (Wallet, 2013; Villemonteix, Béziat, 2014 ; Gélis Villemonteix, 2015) 13

13 La collaboration : une compétence des enseignants France : Place de la collaboration dans le cahier des charges des enseignants Le fait de communautés enseignantes Communauté de pratiques (Wenger, 1998) d apprentissage, d apprenants (Henri, Pudelko, 2006) 14

14 Métaphores visuelless Plateforme E-SPACE - https://www.e-space.fr/login 15

15 Salles de travail en groupes restreints Backoffice : contrôle de l activité 16

16 Stratégie (Site EAD) Déléguer la responsabilité Laisser de l air, mais accompagner (Viens 07 ; Depover 07 ; Wallet 10 ; Gélis 13). Intéresser les acteurs Des responsables d équipe D un groupe «recherche et pratiques» : De tous les enseignants à distance Journée d étude cergy.fr/fr/laboratoires/ema/ema--- tice/formationead.html 17

17 Questionnements (Côté étudiant) Quel rapport des étudiants à la collaboration (ou au travail collectif) : contrainte ou ressource? Quels facteurs d influence : représentations, rationalités (Questionnaire) Processus d apprentissage «visibles» (traces écrites) en cours 18

18 Deux types de parcours Formations % % FI % 59 46% Formations Francophonie (F-Franco) 37 27% 70 54% total % % «FI» : formation initiale (profs. Écoles et profs. Lycées pro); Ils préparent un concours «Francophonie» : Techédu, Acrédite (essentiellement des étudiants des pays du sud) 19

19 Les instruments mobilisés Choix Modalité er chat salle d'équipe 31% 38% 2e documents partagés 17% 25% 3e messagerie 22% 25% Autres 30% 12% Forums : uniquement utilisés par F-FRANCO 20

20 Enjeu de la collaboration Collaboration : un critère d évaluation plus ou moins formalisé, identifié comme tel par les étudiants. Pour la FI : résoudre problèmes, exercices. Une compatibilité au modèle scolaire? Pour la F-franco: méthode (qualité?), échanges en vue de productions. Contournements (>70%) (recherche efficacité) : mess. perso; téléphonie, Google. 21

21 Collaboration ailleurs (N=124) (N=122) Envolée de l utilisation de l awareness local 22

22 Opinion Question ouverte : «d une manière générale que pensez-vous des situations de travail collectif»? Recodage (N=106) 23

23 Collaborer délibérément (N=137) (N=129) 24

24 Négociation de règles (N=108) (N=107) Planification et division du travail 25

25 Analyse du discours (Dendrogramme Iramuteq. 138 textes) 26

26 Classe 1 : Valeur et intérêt accordés au W collaboratif «permettre»; «créer» «. permet de mieux assimiler des notions,» «a permis de mieux fédérer le groupe» «cela permet de remédier à certaines difficultés». «cette expérience a permis de créer des liens» «cela crée des situations de conflit et de tension» 27

27 3 classes Deux registres de propos : classe 1 (34%) et classes 2-3 (37% et 29%) «jumelles». 1 : 2 & 3 Le collectif : enjeux et contraintes (questions d organisation; rôle du «groupe» ou de «l équipe» Pas de discriminant 28

28 Classes 2 et 3 : Le collectif, enjeux et contraintes Classe 2 : «travail»; «organiser» «des difficulté pour organiser ses travaux, mais cela motive [ }» «des échanges limités dans les situations de travail collectif par chat» Cela permet de se mettre au travail et de se sentir moins seul» Nous réalisons les travaux les plus compliqués, mais ce n est pas le cas dans tous les groupes» Classe 3 : «Travailler»; «connexion» «Certains jouaient perso, travaillaient seuls, en fait». «La difficulté est de trouver un moment pour travailler ensemble». «On fait des concession pour travailler avec des personnes de contexte différents». «C est bien si les personnes sont assidues aux connexions». «Beaucoup de connexions entre pairs inutiles, beaucoup de temps passé à faire un devoir à plusieurs qu à le faire seul». 29

29 Perspectives : analyse de situations collaboratives Avec tuteur (réunions synchrones) Entre chaque RS : sans tuteur 30

30 Sélections de Chats Contexte réputé collaboratif [ 20:20:21 ] ley gwendoline- : c:5 Continuons sur cette lancée, l'année ne fait que commencer! [ 20:20:22 ] landry isabelle- : c:6 lol [ 20:20:34 ] landry isabelle- : c:6 j'espère que cela va continuer [ 20:20:43 ] stecker stella : c:1 et puis on veut toutes valider cette année et avoir notre concours!!!!! [ 20:20:46 ] tiberghien clara : c:4 oui, ca dépend des groupes... [ 20:20:54 ] ley gwendoline- : c:5 Genèse du travail produit 1. On a déterminé un créneau de possibilités 2. Travail individuel de proposition? 3. Consultation par les autres membres de l'équipe des doc déposé en salle SP 4. Echanges et retours par mail 5. Mise en place d'un doodle! réunion fixée au mercredi soir 6. Temps de rencontre et d'échange. Élaboration d'un plan complet qui convenait à toute l'équipe 7. Distribution des travaux de rédaction en fonction du plan défini 8. Transmission des parties séparées à Isabelle qui a assemblé le document 9. séance de relecture, correction, travail de mise en forme pour respecter les consignes et valider qu'on ne faisait pas du hors sujet [ 20:20:55 ] tiberghien clara : c:4 Oh oui! Ce concours... [ 20:21:33 ] landry isabelle- : c:6 oui!!!!! [ 20:21:53 ] tiberghien clara : c:4 Je pense qu'il faut ajouter les répartitions non? [ 20:22:17 ] ley gwendoline- : c:5 en 8? [ 20:22:33 ] ley gwendoline- : c:5 préciser chacune une partie du plan? [ 20:22:34 ] stecker stella : c:1 on a réparti équitablement les parties, non? [ 20:22:37 ] landry isabelle- : c:6 au niveau du document: [ 20:22:39 ] ley gwendoline- : c:5 c'est vrai [ 20:22:54 ] stecker stella : c:1 si vous voulez, ok 31

31 Français : tutorat [ 11:50:51 ] Gacoin Lablanchy Pauline : la distinction texte/discours n'est toujours pas bien claire pour moi [ 11:50:55 ] DENIZOT NATHALIE : En fait, dans la grammaire de discours, c est plutôt un changement de perspective qu un élargissement. Parler de «discours» et non plus de «texte» implique qu on s intéresse à la situation d énonciation (qui parle, à qui, où, qd, avec quelle visée, etc.). La «grammaire de discours» est donc celle qui s intéresse à ces questions d énonciation. [ 11:51:29 ] DENIZOT NATHALIE : le discours, c'est le texte plus ses conditions d'énonciation [ 11:51:47 ] DENIZOT NATHALIE : un exemple : si je prends ma dernière intervention [ 11:51:55 ] DENIZOT NATHALIE : le discours, c'est le texte plus ses conditions d'énonciation [ 11:52:30 ] DENIZOT NATHALIE : en grammaire de phrase, j'analyse, je décris les mots (nature et fonction) essentiellement [ 11:53:04 ] DENIZOT NATHALIE : en grammaire de texte, pas facile, puisqu'il n'y a qu'une phrase! [ 11:53:49 ] DENIZOT NATHALIE : et en grammaire de discours, je vais décrire/analyser ce texte/phrase en tant qu'il est écrit dans ce chat, que c'est moi qui vous l'adresse, etc. 32

32 Situation collaborative [ 10:47:17 ] mattei aurelia : c:6 Dans le texte suivant : a) Vous analyserez la constitution et la fonction des groupes nominaux: [ 10:47:23 ] kalla hanan : c:5 ok [ 10:47:34 ] mattei aurelia : c:6 Qui dira si tel squelette est un arbre mort ou tel autre un arbre qui fait le mort? Une forêt en hiver est indéchiffrable ; le vivant endormi et le vrai cadavre se ressemblent à s?y méprendre. [ 10:48:25 ] mattei aurelia : c:6 oula ok on commence par "qui dire si tel squelette"? [ 10:48:58 ] kalla hanan : c:5 tel squelette cod [ 10:49:08 ] mattei aurelia : c:6 j'aurai dit sujet [ 10:49:09 ] kalla hanan : c:5 non sujet [ 10:49:16 ] mattei aurelia : c:6 de être [ 10:49:28 ] kalla hanan : c:5 oui sujet parce que le vb est après [ 10:49:51 ] mattei aurelia : c:6 amandine? [ 10:50:09 ] travouillon amandine : c:4 oui [ 10:50:17 ] mattei aurelia : c:6 on doit donner la nature de chaque terme? [ 10:50:38 ] kalla hanan : c:5 fonction [ 10:50:46 ] travouillon amandine : c:4 la nature c'est GN [ 10:50:48 ] kalla hanan : c:5 fonction et nature [ 10:50:51 ] kalla hanan : c:5 oui [ 10:51:19 ] mattei aurelia : c:6 ok je savais pas sin on devait détailler 'qui" "tel"... [ 10:51:53 ] kalla hanan : c:5 tel c démonstratif non [ 10:52:17 ] mattei aurelia : c:6 oui [ 10:52:39 ] kalla hanan : c:5 t d accord amandine pour sujet [ 10:52:44 ] mattei aurelia : c:6 donc on passe au suivant? [ 10:53:09 ] travouillon amandine : c:4 un arbre mort [ 10:53:23 ] kalla hanan : c:5 o je dirait cod [ 10:53:28 ] mattei aurelia : c:6 non [ 10:53:37 ] mattei aurelia : c:6 attribut car verbe d état avant [ 10:53:43 ] travouillon amandine : c:4 exact [ 10:53:56 ] travouillon amandine : c:4 artibut du sujet [ 10:54:10 ] kalla hanan : c:5 donc attribut du verbe ou sujet [ 10:54:12 ] mattei aurelia : c:6 oui je vois plutôt ca [ 10:54:18 ] mattei aurelia : c:6 du sujet [ 10:54:41 ] kalla hanan : c:5 ok [ 10:54:50 ] mattei aurelia : c:6 ca va? [ 10:55:04 ] travouillon amandine : c:4 attribut du sujet c'est bien ca? [ 10:55:14 ] mattei aurelia : c:6 pour moi oui [ 10:55:24 ] kalla hanan : c:5 toujours apres est c'est un attribut alor [ 10:55:31 ] travouillon amandine : c:4 on est ok 33

33 Codage «vers l apprentissage» 34

34 Discussion Situation collaboratives : Effet : type de formation rapport à la collaboration : intérêt pour analyser les comportements Régulation et supervision à documenter pour contraster (tuteurs) Biais méthodo : contextes individuels; effet tuteur; activité périphérique Apprentissage. Point de vue didactique à approfondir Approche micro, prudence interprétative Compétences instrumentales? Culture informatique? 35

35 Merci 36

36 «Les situations collaboratives sont enrichissantes, nécessaires et préparent au travail d'équipe que suppose le métier d'enseignant» (étudiant FI ) 37

Fiche défi CNED n 1. Apprentissage en réseaux. Thématiques nationales : 1 et 2. Défi n 1

Fiche défi CNED n 1. Apprentissage en réseaux. Thématiques nationales : 1 et 2. Défi n 1 Défi n 1 En quoi ces possibilités offertes par numérique sont-elles des facteurs de des élèves, - Pour les apprenants en EAD : expression marquée d un besoin fort d accompagnement pour rompre leur isolement,

Plus en détail

Rapport et bilan du projet

Rapport et bilan du projet 6.2 Annexe 2 : Guide d entretien (exploratoire) Variables structurelles Pouvez-vous vous remémorer l histoire du dispositif? Quand a-t-il été créé et pourquoi? Dans quelle structure se situe le dispositif?

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Adopté en Conseil d'école du 26 juin 2015 Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Pour les étudiants fonctionnaires stagiaires de l ÉSPÉ de l académie de Versailles,

Plus en détail

projet d éd échanges en ligne à la formation en didactique

projet d éd échanges en ligne à la formation en didactique Grenoble 12 juillet 2011 1 Apports d un d projet d éd échanges en ligne à la formation en didactique du Français ais Langue Étrangèrere Soutenance de thèse de Louay Pierre SALAM Membres du jury: Maguy

Plus en détail

ENSEIGNER À DISTANCE DANS UN MASTER MEEF 1

ENSEIGNER À DISTANCE DANS UN MASTER MEEF 1 Recherches n 60, Outils, 2014-1 ENSEIGNER À DISTANCE DANS UN MASTER MEEF 1 Nathalie Denizot Université de Cergy-Pontoise, ÉMA (ÉA 4507) À la rentrée 2010, l ex-iufm (désormais Espé 2 ) de l Université

Plus en détail

Vous avez une ambition

Vous avez une ambition Etre capable de concevoir et réaliser une formation digitale Vivre une expérience de formation riche et innovante compatible avec votre agenda professionnel Valoriser vos nouvelles compétences par un diplôme

Plus en détail

Ces actions se déclineront sous la forme d ateliers thématiques selon trois axes : PRODUIRE

Ces actions se déclineront sous la forme d ateliers thématiques selon trois axes : PRODUIRE Dans le cadre de sa mission qui vise à favoriser le développement d une culture numérique au service de la formation, à accompagner l intégration des technologies éducatives dans l enseignement et les

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

Groupe de travail. compétences Réunion 4. 8 décembre 2011

Groupe de travail. compétences Réunion 4. 8 décembre 2011 Groupe de travail Vers une cartographie interactive des métiers et des compétences Réunion 4 8 décembre 2011 Partenaires présents D.Anglaret DireccteIledeFrance P.Henry DireccteIledeFrance F.Suarez MDEMVS

Plus en détail

Maquette de Master 1 à 300h hors stage

Maquette de Master 1 à 300h hors stage Maquette de Master 1 à 300h hors stage Semestre/U E ECT S Contenu des enseignements Horaires Semestre 1 UE 1 VPMIF11 6 Modèles théoriques et culture professionnelle Conseil pédagogique et trajectoires

Plus en détail

Intégrer les TICE à ses stratégies d enseignement et d apprentissage : Typologie de 10 grands patrons d approches et d activités d apprentissage

Intégrer les TICE à ses stratégies d enseignement et d apprentissage : Typologie de 10 grands patrons d approches et d activités d apprentissage Par Emmanuelle Villiot-Leclercq (IUFM de Grenoble-UJF), Document placé sous licence Creative Commons BY-NC-ND Octobre 2011 Intégrer les TICE à ses stratégies d enseignement et d apprentissage : Typologie

Plus en détail

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch Le projet QualiCarte a été initié par la Conférence suisse de la formation professionnelle en collaboration avec des organisations suisses du monde du travail, et plus particulièrement l Union suisse des

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré à destination des chefs d établissements, des formateurs, des professeurs

Plus en détail

ItsLearning TUTORIEL : «CRÉER UN COURS» Hervé Mevel LYCÉE SAINT-JOSEPH JANVIER 2014

ItsLearning TUTORIEL : «CRÉER UN COURS» Hervé Mevel LYCÉE SAINT-JOSEPH JANVIER 2014 ItsLearning TUTORIEL : «CRÉER UN COURS» Hervé Mevel LYCÉE SAINT-JOSEPH JANVIER 2014 Sommaire : 1. Phase n 1 Je crée mon espace de cours. 2. Phase n 2 J explore l espace de cours que je viens de créer :

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE

GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE ENSEIGNANTS STAGIAIRES IUFM CIRCONSCRIPTIONS DIRECTEURS D ECOLE Cadre de référence : Arrêté du 19/12/2006 ( BOEN n 1 du 04 janvier

Plus en détail

Programme. Animer et Piloter un MOOC. Intitulé de l'atelier : Formateur : Jean-Marie Gilliot. Programme atelier Animer et piloter un MOOC Page 1 sur 7

Programme. Animer et Piloter un MOOC. Intitulé de l'atelier : Formateur : Jean-Marie Gilliot. Programme atelier Animer et piloter un MOOC Page 1 sur 7 Programme Intitulé de l'atelier : Animer et Piloter un MOOC Formateur : Jean-Marie Gilliot Programme atelier Animer et piloter un MOOC Page 1 sur 7 Intitulé de l'atelier : Animer et piloter un MOOC Formateurs

Plus en détail

«Les tuteurs en ligne acteurs clefs de tout dispositif d e-learning : Retour d expérience de l Université Paul Cézanne».

«Les tuteurs en ligne acteurs clefs de tout dispositif d e-learning : Retour d expérience de l Université Paul Cézanne». «Les tuteurs en ligne acteurs clefs de tout dispositif d e-learning : Retour d expérience de l». Chargée de l enseignement en ligne Direction des Systèmes d Information Aix-Marseille III Les enjeux de

Plus en détail

L ETUDE DE GESTION et LES PRATIQUES COLLABORATIVES

L ETUDE DE GESTION et LES PRATIQUES COLLABORATIVES Les enjeux : L ETUDE DE GESTION et LES PRATIQUES COLLABORATIVES La réalisation de l étude de gestion va se faire dans le cadre d un travail collaboratif et va vous amener à découvrir ce qu est le travail

Plus en détail

Externalisation et internalisation de la conception de projet e-learning

Externalisation et internalisation de la conception de projet e-learning #1 internalisation de #2 internalisation de Présentation : L externalisation et l services par une organisation présente une certaine analogie avec l expiration et l inspiration, composantes indissociables

Plus en détail

Campagne d information et de formation à l usage du numérique - Atelier 3 (Luis Pires)

Campagne d information et de formation à l usage du numérique - Atelier 3 (Luis Pires) Introduction INES : Interactive E Learning System Plate forme de formation ouverte et à distance Conception : Atelier de Développement Multimédia (ADM) Première version en décembre 1997 Introduction L

Plus en détail

Apprendre avec les TICE? Projet de recherche PluriFormation (PPF) Une approche pluridisciplinaire Alain Mille Journées Eductice 14-15 mai 2009

Apprendre avec les TICE? Projet de recherche PluriFormation (PPF) Une approche pluridisciplinaire Alain Mille Journées Eductice 14-15 mai 2009 Apprendre avec les TICE? Projet de recherche PluriFormation (PPF) Une approche pluridisciplinaire Alain Mille Journées Eductice 14-15 mai 2009 Plan de l exposé Apprendre avec les TICE? Les questions qui

Plus en détail

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud FIC/Inf.1 15 juin 2011 Le Cap, Afrique du Sud ELABORATION D EXPOSES DIDACTIQUES POUR LE FORUM DES PARTENARIATS 2012 Note : ce document d information sera présenté dans la rubrique «Questions diverses»

Plus en détail

Expérience des centres de formation de. l U.R.M.A Région Martinique. Chambre de Métiers et de l Artisanat

Expérience des centres de formation de. l U.R.M.A Région Martinique. Chambre de Métiers et de l Artisanat Favoriser l insertion des publics les plus fragilisés Expérience des centres de formation de l U.R.M.A Région Martinique Chambre de Métiers et de l Artisanat Le concept de l URMA des Chambres de Métiers

Plus en détail

MASTER 2 INGÉNIERIE DE FORMATION ET USAGE DU NUMÉRIQUE DANS LES ORGANISATIONS (IFUNO)

MASTER 2 INGÉNIERIE DE FORMATION ET USAGE DU NUMÉRIQUE DANS LES ORGANISATIONS (IFUNO) MASTER 2 INGÉNIERIE DE FORMATION ET USAGE DU NUMÉRIQUE DANS LES ORGANISATIONS (IFUNO) Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Master

Plus en détail

Titre de la formation : Intégration d une plateforme de formation en ligne dans un cours d enseignement d une langue étrangère.

Titre de la formation : Intégration d une plateforme de formation en ligne dans un cours d enseignement d une langue étrangère. Titre de la formation : Intégration d une plateforme de formation en ligne dans un cours d enseignement d une langue étrangère. Date : 26 27 28 juillet 2009 Formation organisée par le CNF d Alep en collaboration

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

Université européenne de Bretagne

Université européenne de Bretagne Université européenne de Bretagne Numérique et stratégies de formation 10 octobre 2013 - Rennes Atelier e-portofolio Elsa Chusseau, ingénieur en technologie de la formation Plan d intervention E-portfolio,

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

identifiés par les ministères de l éducation des pays cités.

identifiés par les ministères de l éducation des pays cités. Le programme «français langue étrangère» de la Direction de la langue française et de la diversité linguistique (DLF) a pour objectif principal de renforcer les compétences professionnelles des enseignants

Plus en détail

Dossier numérique et évaluation des compétences.

Dossier numérique et évaluation des compétences. Dossier numérique et évaluation des compétences. Les usages du DNC pour la formation, l évaluation, la validation et la certification de compétences Emmanuel LE CLAINCHE Responsable de formation à Isfec

Plus en détail

Préparez votre débat

Préparez votre débat Préparez votre débat L enjeu éducatif d un débat sur des questions portant sur le changement climatique est principalement de permettre : - d éveiller l intérêt des élèves sur le sujet en laissant la pensée,

Plus en détail

Sensibilisation, formation de formateurs, accompagnement des projets de e-formation. e-cap

Sensibilisation, formation de formateurs, accompagnement des projets de e-formation. e-cap Sensibilisation, formation de formateurs, accompagnement des projets de e-formation e-cap objectifs de cette présentation Percevoir les enjeux liés à la e-formation Découvrir e-cap le dispositif académique

Plus en détail

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE LA FOAD FORMATION DEVENIR E-FORMATEUR ET CONCEPTEUR DE CONTENUS PHASE 1 : DEVENIR E-FORMATEUR OU TUTEUR RELAIS PHASE 2 : DEVENIR CONCEPTEUR DE CONTENUS PEDAGOGIQUES MIS EN

Plus en détail

Domaine : Le management CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015

Domaine : Le management CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015 Domaine : Le management CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015 Sous -domaine : Le management stratégique Sous-domaine : Le management Management : concept, définitions et outils -Connaitre les principes, les

Plus en détail

Tuteurs à distance : vers une professionnalisation?

Tuteurs à distance : vers une professionnalisation? Tuteurs à distance : vers une professionnalisation? Viviane GLIKMAN Enseignant-chercheur en sciences de l éducation viviane.g1@free.fr QUATRE IDÉES-FORCE L importance de la fonction tutorale La situation

Plus en détail

Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie»

Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie» JOURNEE IFRES 2014 Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie» Les élèves moniteurs, piliers d une méthode pédagogique active

Plus en détail

Plateformes de e-formation. Gérard-Michel Cochard Professeur, Université de Picardie Jules Verne Directeur délégué aux TICE, CNAM

Plateformes de e-formation. Gérard-Michel Cochard Professeur, Université de Picardie Jules Verne Directeur délégué aux TICE, CNAM Plateformes de e-formation Gérard-Michel Cochard Professeur, Université de Picardie Jules Verne Directeur délégué aux TICE, CNAM Le vocabulaire LCMS : Learning Content Management System Outils logiciels

Plus en détail

12 Mai 2011 Jeudi du Numérique Université Numérique d Aquitaine

12 Mai 2011 Jeudi du Numérique Université Numérique d Aquitaine Projet de Formation à Distance Mention Master GSAT Spécialité IMA Parcours Support Client Plan Motivations et organisation du projet : Franck Cazaurang Etude du modèle économique et droit d auteur : Isabelle

Plus en détail

De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes

De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes Le 13 mars 2008 Introduction 2 Le développement de la pratique collaborative dans les entreprises et les

Plus en détail

Utilisation de Moodle pour le tutorat de formation en environnement et aménagement Le cas du Campus numérique ENVAM

Utilisation de Moodle pour le tutorat de formation en environnement et aménagement Le cas du Campus numérique ENVAM Utilisation de Moodle pour le tutorat de formation en environnement et aménagement Le cas du Campus numérique ENVAM Hélène Podvin Ingénieur pédagogique ENVAM CIRM-Université de Rennes 1 Campus de Beaulieu

Plus en détail

Les plateformes pédagogiques Par Jean-Paul Pinte. Laboratoire d Ingénierie Pédagogique de l Université Catholique de Lille

Les plateformes pédagogiques Par Jean-Paul Pinte. Laboratoire d Ingénierie Pédagogique de l Université Catholique de Lille Les plateformes pédagogiques Par Jean-Paul Pinte Laboratoire d Ingénierie Pédagogique de l Université Catholique de Lille Source: Flickr.com Nous verrons ensemble Evolution des dispositifs modernes de

Plus en détail

Programme Régional de formation des Acteurs de la Formation. La Validation des Acquis de l Expérience. La mise en dynamique par l approche collective

Programme Régional de formation des Acteurs de la Formation. La Validation des Acquis de l Expérience. La mise en dynamique par l approche collective Programme Régional de formation des Acteurs de la Formation La Validation des Acquis de l Expérience La mise en dynamique par l approche collective Mise en dynamique : L approche collective Trois expériences

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

Découverte de Lcs. Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS. Phase pilote ENT Année 2009/2010

Découverte de Lcs. Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS. Phase pilote ENT Année 2009/2010 Découverte de Lcs Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS Phase pilote ENT Année 2009/2010 1 Contexte de l ENT Qu est-ce qu un ENT? Les enjeux de l ENT La phase pilote Les actions dans l établissement

Plus en détail

C entre de F ormation C ontinue à D istance

C entre de F ormation C ontinue à D istance L action de formation proposée «La démarche HACCP au travers de l ISO 22 000» Cette formation-action est basée sur la mise en œuvre d un projet sur un système HACCP au travers de l ISO 22 000. Ce projet

Plus en détail

Le travail collaboratif et l'intelligence collective

Le travail collaboratif et l'intelligence collective THÈME INFORMATION ET INTELLIGENCE COLLECTIVE Pour l organisation, l information est le vecteur de la communication, de la coordination et de la connaissance, tant dans ses relations internes que dans ses

Plus en détail

Individualisation et usages des TIC en formation de base

Individualisation et usages des TIC en formation de base Individualisation et usages des TIC en formation de base Professionnalisation de la lutte contre l illettrisme et de la formation de base Modules de base pour la formation de formateurs TRAIN - Module

Plus en détail

Fabien Fenouillet Professeur de psychologie cognitive Université Paris Ouest. ESEN - 18 mai 2011

Fabien Fenouillet Professeur de psychologie cognitive Université Paris Ouest. ESEN - 18 mai 2011 Fabien Fenouillet Professeur de psychologie cognitive Université Paris Ouest ESEN - 18 mai 2011 E-training : utilisation uniquement de didacticiels, tutoriels et autres dispositifs techniques «tout en

Plus en détail

«PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION»

«PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION» «PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION» PROMO 7 La formation au coaching QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes des coachs professionnels, hommes et femmes, témoins et acteurs de l évolution des

Plus en détail

Rationalisation du système fourrager : une formation numérique et multi modale au CFPPA de Charolles

Rationalisation du système fourrager : une formation numérique et multi modale au CFPPA de Charolles La fiche descriptive d un processus d innovation Rationalisation du système fourrager : une formation numérique et multi modale au CFPPA de Charolles Le projet Cette première étape vise à décrire la façon

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU PROFESSEUR TUTEUR D UN FONCTIONNAIRE STAGIAIRE A TEMPS COMPLET ISSU DU CONCOURS 2014 EXCEPTIONNEL OU RESERVE.

CAHIER DES CHARGES DU PROFESSEUR TUTEUR D UN FONCTIONNAIRE STAGIAIRE A TEMPS COMPLET ISSU DU CONCOURS 2014 EXCEPTIONNEL OU RESERVE. CAHIER DES CHARGES DU PROFESSEUR TUTEUR D UN FONCTIONNAIRE STAGIAIRE A TEMPS COMPLET ISSU DU CONCOURS 2014 EXCEPTIONNEL OU RESERVE. PREAMBULE : Avant d aborder votre rôle et vos tâches auprès du professeur

Plus en détail

Les compétences de l apprenant en formation à distance : les outils d aide à l autonomie

Les compétences de l apprenant en formation à distance : les outils d aide à l autonomie Les compétences de l apprenant en formation à distance : les outils d aide à l autonomie S t é p h a n i e M a i l l e s - V i a r d M e t z M a î t r e d e C o n f é r e n c e s e n p s y c h o l o g

Plus en détail

Découverte de Lcs. Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS. Phase pilote ENT Année 2009/2010

Découverte de Lcs. Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS. Phase pilote ENT Année 2009/2010 Découverte de Lcs Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS Phase pilote ENT Année 2009/2010 1 Contexte de l ENT 2 Contexte de l ENT Qu est-ce qu un ENT? Les enjeux de l ENT La phase pilote Les

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

Plan de la leçon QU EST-CE QUE LA FOAD II. LES ACTEURS DE LA FOAD III. LES MODALITES ET L ACCOMPAGNEMENT EN FOAD

Plan de la leçon QU EST-CE QUE LA FOAD II. LES ACTEURS DE LA FOAD III. LES MODALITES ET L ACCOMPAGNEMENT EN FOAD Plan de la leçon I. QU EST-CE QUE LA FOAD II. LES ACTEURS DE LA FOAD III. LES MODALITES ET L ACCOMPAGNEMENT EN FOAD IV. LE CHANGEMENT DE PARADIGME EDUCATIF V. LES DIFFERENTS CONCEPTS DE LA FOAD VI. LES

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Bibliothèque numérique de l enssib

Bibliothèque numérique de l enssib Bibliothèque numérique de l enssib 9es Rencontres FORMIST, La bibliothèque, lieu de formation?; enssib, 18 juin 2009 À quelles conditions les lieux virtuels peuvent-ils être des espaces de formation? DESCHRYVER

Plus en détail

MASTER MEEF ENCADREMENT EDUCATIF - CONSEILLER PRINCIPAL D'EDUCATION

MASTER MEEF ENCADREMENT EDUCATIF - CONSEILLER PRINCIPAL D'EDUCATION MASTER MEEF ENCADREMENT EDUCATIF - CONSEILLER PRINCIPAL D'EDUCATION Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation Présentation

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

PREALABLE : ARCHITECTURE DE LA FORMATION : RESPIRE

PREALABLE : ARCHITECTURE DE LA FORMATION : RESPIRE DE JEPS Animation socio éducative ou culturelle Développement de s, territoires et réseaux Blois 2014 2016 PREALABLE : Cette formation concerne principalement des professionnels occupant des postes de

Plus en détail

Evolution d un scénario dans l expérience e-colab. EMF, Dakar avril 2009 Gilles Aldon, Eductice, INRP Dominique Raymond-Baroux, IREM Paris 7

Evolution d un scénario dans l expérience e-colab. EMF, Dakar avril 2009 Gilles Aldon, Eductice, INRP Dominique Raymond-Baroux, IREM Paris 7 Evolution d un scénario dans l expérience e-colab EMF, Dakar avril 2009 Gilles Aldon, Eductice, INRP Dominique Raymond-Baroux, IREM Paris 7 Cadre général Groupe e-colab au sein de l INRP Collaboration

Plus en détail

la plate-forme ACOLAD

la plate-forme ACOLAD Un modèle EAD à travers la plate-forme ACOLAD Mokhtar BEN HENDA Institut Supérieur de Documentation Université La Manouba TUNISIE Dakar, février 2002 Les modèles EAD Télé-enseignement traditionnel (non

Plus en détail

Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café. Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire?

Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café. Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire? Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire? Cette question s inscrit dans le contexte où plusieurs acteurs

Plus en détail

mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES)

mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES) mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES) responsable : Jean-Marc Vercruysse - SEMESTRE 1 - ECU 1 : Questions de littérature

Plus en détail

Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré

Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré Responsable : Grégoire COCHETEL, directeur adjoint à l administrateur provisoire chargé de la formation continue Tél : 04 73 31 71 87 ESPE

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

La formation à distance un atout indéniable pour la formation continue

La formation à distance un atout indéniable pour la formation continue GMC cifodecom 20 novembre 2012 1 La formation à distance un atout indéniable pour la formation continue Gérard-Michel Cochard Professeur à l UPJV Directeur délégué aux TICE, Conservatoire national des

Plus en détail

Un MOOC pour la promotion de l activité physique et la lutte contre la sédentarité des jeunes (APS)

Un MOOC pour la promotion de l activité physique et la lutte contre la sédentarité des jeunes (APS) Développer des compétences en promotion de la santé Un MOOC pour la promotion de l activité physique et la lutte contre la sédentarité des jeunes (APS) Stéphanie Regat Frédéric Forestier INPES - Département

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Dans le cadre du parcours du lycéen, l Accompagnement Personnalisé c est un nouveau dispositif qui doit permettre de

Dans le cadre du parcours du lycéen, l Accompagnement Personnalisé c est un nouveau dispositif qui doit permettre de Les démarches pédagogiques et les tâches proposées lors des 72 heures de l accompagnement personnalisé en classe de seconde, quelle mise en lien avec les enseignements généraux et les enseignements d exploration?

Plus en détail

Réguler son enseignement : Pourquoi? Comment?

Réguler son enseignement : Pourquoi? Comment? Mon enseignement, je l évalue, il évolue Réguler son enseignement : Pourquoi? Comment? Lucie Mottier Lopez Université de Genève 13 mai 2013 IFRES, Liège lucie.mottier@unige.ch 1 Plan Un cadre pour penser

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée Pédagogie inversée 35 Pédagogie inversée 36 Pédagogie inversée «Le numérique nous recentre sur les apprentissages.» Ces derniers temps, on voit (re)fleurir la pédagogie inversée ou Flip Classroom, une

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

Préparer la classe outils méthodologiques

Préparer la classe outils méthodologiques Préparer la classe outils méthodologiques Formation du 19 novembre 2008 Dijon CRDP Enseigner. Concevoir. Anticiper. Planifier. Ce qui implique : Des choix philosophiques Des obligations institutionnelles

Plus en détail

«écosystème» TIC en EPLE

«écosystème» TIC en EPLE «écosystème» TIC en EPLE Séminaire DUNE «Numérique responsable» Académie de Créteil Février 2013 Document publié sous licence D un point de vue C2i2e Domaine A1 «Maîtrise de l'environnement numérique professionnel»

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master domaine Sciences humaines et sociales, mention Sciences Du Langage, spécialité Didactique des langues et des cultures

Plus en détail

Technologies de l information et de la communication pour l enseignement - TICE

Technologies de l information et de la communication pour l enseignement - TICE UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Technologies de l information et de la communication pour l enseignement - TICE Exploiter des outils innovants en classe

Plus en détail

Interaction entre la séance et la recherche de la ressource en ligne

Interaction entre la séance et la recherche de la ressource en ligne Activité support Toutes (exemple ici en acrosport) Niveau de Classe Tous niveaux lycée Description de l'usage Utilisation de la caméra des outils nomades (tablettes et smartphones) pour capturer des images

Plus en détail

Blog dans l enseignement des langues vivantes (BLOGS)

Blog dans l enseignement des langues vivantes (BLOGS) Blog dans l enseignement des langues vivantes (BLOGS) Une plate-forme d'écriture coopérative en ligne pour l'apprentissage des langues Description de projet Mise à jour le 29 novembre 2006 Coordinateur:

Plus en détail

Rapport de mission sur une expérimentation numérique pour l USTH

Rapport de mission sur une expérimentation numérique pour l USTH Rapport de mission sur une expérimentation numérique pour l USTH Nicolas Postec Directeur du Pole Ressources Numériques Expert TICE au ministère de l enseignement supérieur et de la recherche (DGESIP/MINES)

Plus en détail

Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt»

Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt» Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt» année scolaire 2011 2012 Animation Pédagogique du 11 janvier 2012 partie 2 Les axes de travail Réflexion autour des diverses organisations possibles

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

L IMPLÉMENTATION D UN DISPOSITIF DE FORMATION ACCESSIBLE EN PERMANENCE EN FORMATION INITIALE, PREMIERS EFFETS OBSERVÉS

L IMPLÉMENTATION D UN DISPOSITIF DE FORMATION ACCESSIBLE EN PERMANENCE EN FORMATION INITIALE, PREMIERS EFFETS OBSERVÉS N 227 - JAVAUX Hubert 1 L IMPLÉMENTATION D UN DISPOSITIF DE FORMATION ACCESSIBLE EN PERMANENCE EN FORMATION INITIALE, PREMIERS EFFETS OBSERVÉS Introduction. Le dispositif analysé a pour cadre la formation

Plus en détail

Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques

Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques Le dispositif Présentiel «animé» utilise l'espace numérique pour projeter un support de cours, de la même manière

Plus en détail

Conditions pour un apprentissage en profondeur dans un dispositif médiatisé par les technologies

Conditions pour un apprentissage en profondeur dans un dispositif médiatisé par les technologies Conditions pour un apprentissage en profondeur dans un dispositif médiatisé par les technologies Congrès IP3S, Session SIFEM, Marrakech Le 3 novembre 2008 Dr. Nathalie Deschryver nathalie.deschryver@unige.ch

Plus en détail

Bilan de la tournée des régions

Bilan de la tournée des régions Bilan de la tournée des régions Rencontre nationale des gestionnaires Plan de la présentation Contexte de la tournée Information recueillie pendant la tournée Défis que soulève le renouveau pédagogique

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projet en Communication Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août - Code NSF 320)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projet en Communication Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août - Code NSF 320) REFERENTIEL Chef(fe) de Projet en Communication Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août - Code NSF 320) CHEF(FE) DE PROJETS EN COMMUNICATION TITRE CERTIFIE AU RNCP - CODE NSF : 320 REFERENTIEL D ACTIVITES

Plus en détail

COACHING PROFESSIONNEL. Points de repères et démarche en entreprise. Performance et Bien-être

COACHING PROFESSIONNEL. Points de repères et démarche en entreprise. Performance et Bien-être COACHING PROFESSIONNEL Points de repères et démarche en entreprise Performance et Bien-être Le coaching professionnel vise à stimuler la performance et à dynamiser les changements dans des contextes à

Plus en détail

FORMATION DE FORMATEUR

FORMATION DE FORMATEUR FORMATION DE FORMATEUR Finalité : Il s'agit d'amener des formateurs et intervenants occasionnels ayant des missions pédagogiques à développer les compétences humaines et techniques facilitant le développement

Plus en détail

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Contexte Evolia93, plateforme des services à la personne en Seine-Saint-Denis a pour mission la structuration et la professionnalisation

Plus en détail

Contribuer à la professionnalisation des étudiants dans un dispositif de formation hybride

Contribuer à la professionnalisation des étudiants dans un dispositif de formation hybride IFSI Cherbourg- Cotentin Contribuer à la professionnalisation des étudiants dans un dispositif de formation hybride UFR de Médecine J. Maurel, N. Poisson, IFSI Cherbourg- Cotentin, I.Derrien 27/05/2015

Plus en détail

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE INTRODUCTION Les CPE d aujourd hui s interrogent légitimement sur le rôle, sur leur positionnement dans l établissement et sur les relations dans lesquelles

Plus en détail

Activité collaborative en ligne. Isabelle GRAND, IAE/IUP Santé

Activité collaborative en ligne. Isabelle GRAND, IAE/IUP Santé Activité collaborative en ligne Isabelle GRAND, IAE/IUP Santé Objectifs et contexte Construire un cours de management d'équipe et communication MASTER 1 Management du Social et de la Santé Dispositif à

Plus en détail

Manuel d utilisation de Form@Greta

Manuel d utilisation de Form@Greta Manuel d utilisation de Form@Greta Février 2014 Version apprenant Auriane Busson Greta-numerique@ac-caen.fr Sommaire 1. Qu est-ce que Form@Greta?... 2 2. S identifier sur la plateforme... 3 3. Espace d

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2011/2016

PROJET D ECOLE 2011/2016 PROJET D ECOLE 2011/2016 Analyse des données au niveau de 3 axes : Axe pédagogique : ce que nous aimerions : - des projets communs entre les classes, qui soient fédérateurs - faire une répartition des

Plus en détail

Lisette Cazellet Consultant formateur TIC Santé

Lisette Cazellet Consultant formateur TIC Santé 24 es journées RNDH Lisette Cazellet Consultant formateur TIC Santé 13 Octobre 2011 Environnement numérique, système d information? Elearning, web 2.0, de quoi parle-t-on? Quels modèles de référence et

Plus en détail