Avant l attachement, Se séparer pour mieux se rencontrer.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avant l attachement, Se séparer pour mieux se rencontrer."

Transcription

1 Avant l attachement, la séparation. Se séparer pour mieux se rencontrer.

2 Trois psy(s), une rencontre Andrée Thauvette Poupart Maryse Crevier Marie Normandin Un lieu: la Maison buissonnière

3 La Maison buissonnière (M.B.) Issue de la Maison Verte (Françoise Dolto). On y accueille les enfants de 0 à 4 ans, accompagnés de leurs parents. On s adresse aux enfants et à leurs parents.

4 Des situations (à la M. B.) Un nourrisson refuse de se nourrir. Une nouvelle mère se sent seule. Une autre s attriste de ne pas ressentir l instinct maternel. Un père est traumatisé par l épreuve d un accouchement trop difficile. Des parents sont épuisés parce que le bébé ne dort pas.

5 Notre travail Traduire ce que l enfant dit (quel que soit son âge). Entendre ce que parent et enfant expriment, chacun dans son langage. Aider l enfant à grandir et à devenir de plus en plus autonome. Aider le parent à autoriser l enfant à s éloigner (à se séparer).

6 Des outils (M.B) La ligne bleue La piscine de balles Le tunnel L escalier L eau Le miroir La psychanalyse

7 Maison, toboggan, escalier et tunnel

8 Piscine de balles, tente et tunnel

9 Le bassin d eau et le miroir

10 La ligne bleue

11 Les premières empreintes Dès le début de la vie de l humain en devenir, s enracinent les couleurs de son mode relationnel.

12 Avant sa naissance, l enfant est un être humain conscient, capable de réactions. Dès le sixième mois de gestation, il a une vie affective active. Bibliographie: Cyrulnick Boris,Les nourritures affectives, Éditeur Odile Jacob,1963 Dolto Françoise, La sexualité féminine, Livre de poche,1982 Verny Thomas, La vie secrète de l enfant avant sa naissance, Grasset,1982

13 Perceptions prénatales Les perceptions et sentiments commencent à modeler son comportement ainsi que ses attentes. L anxiété chronique, l ambivalence L anxiété chronique, l ambivalence perturbante des pensées et des sentiments à l égard de la maternité et de la paternité peuvent laisser des cicatrices profondes sur la personnalité de l enfant.

14 Une vignette La petite fille en incubateur (ou l enfant dans une boîte).

15 Des obstacles à la rencontre La souffrance vécue lors de l expérience de naissance peut rendre la rencontre difficile, pour les parents comme pour l enfant.

16 Une vignette La petite fille et la tente à l envers

17 La tente

18 Les ruptures Si la naissance est une première rupture, il en est d autres qui peuvent amplifier le premier trauma subi et laisser des séquelles durables dans la relation parent-enfant: Hospitalisation de la mère Deuils Rupture des parents, etc.

19 Une vignette La tente matrice (ou la petite fille qui adopta sa maman).

20 Entendre le désir de l enfant

21 Entendre le désir de l enfant Se souvenir que nous avons tous été enfant, que cet enfant est là, encore. Une citation du passé pour se mettre à la Une citation du passé pour se mettre à la place du bébé.

22 Avant le désir: le besoin Dès la naissance, le besoin: se nourrir pour grandir (l enfant «tube digestif») 2 orifices, pour la substance

23 Le serpent

24 Du besoin au désir 2 orifices pour le besoin de grandir (ingérer, digérer, éliminer). Et pendant ce temps D autres orifices à l oeuvre, pour quelque chose en plus. Bouche, yeux, nez, oreilles, peau. Un désir de communiquer. Sur le modèle de la succion (pour appeler le laitsubstance), l enfant appelle (désire) le lait-subtil.

25 Une vignette À la Maison buissonnière, une mère tente d allaiter son enfant de quelques semaines. L enfant boit avec difficulté. Mais la mère veut tellement bien le nourrir. Mère et enfant semblent anxieux. Notre rôle: écouter, reconnaître, et traduire à l enfant («assurer» la sécurité de base de chacun).

26 La sécurité de base Les stades de développement psychique (oral, anal ), chez Freud. Dolto ajoute les stades fœtal et olfactivorespiratoire. À chacun de ces stades, elle fait correspondre un état : l image inconsciente du corps (IIC).

27 La sécurité de base (suite) Ex.: Au stade oral, correspond un état de sécurité de base (IIC): la condition nécessaire pour permettre le développement, i.e., la sécurité de fonctionnement (grandir, se développer). Une vignette de Françoise Dolto: la petite fille dont la mère est hospitalisée quelques jours après la naissance (arrachement ou séparation).

28 La sécurité de base (suite) Dans le corps à corps (circuit court), aucune distance. Trois vignettes de la M.B. : 1. Une gardienne reste collée au petit garçon qu elle 1. Une gardienne reste collée au petit garçon qu elle accompagne. 2. Un père donne la sucette à sa fille dès que celle-ci semble contrariée ou qu elle pleure. 3. Une mère court vers son fils qui tente de s éloigner pour jouer (lui dit quoi prendre, quoi dire).

29 La sécurité de base (suite) Aucun espace de parole (sentie), aucune distance pour qu advienne l appel, le désir. C est le corps à corps (l autre ne peut être autre, i.e., séparé). Notre rôle: Favoriser l éloignement, la séparation pour créer l appel, le désir de retrouvaille (circuit long). Faire place à la parole. Dire.

30 La rencontre La parole, d abord et avant tout Une règle: la ligne bleue et les gros véhicules (La tête dans la benne du gros camion jaune) La maison, la tente, les balles (Le petit garçon qui vide la piscine) Les arrivées, les départs (La girafe pour se séparer et revenir)

LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON

LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON Enquête qualitative par entretiens semi-structurés auprès de 8 femmes primipares F DUMEL, S BILLOT-HADANA

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 23/11/2010

Compte rendu de la réunion du 23/11/2010 Compte rendu de la réunion du 23/11/2010 La motricité et le developpement du jeune enfant : «le développement psychique et affectif du bébé prend ancrage dans sa vie quotidienne au travers des soins fondamentaux»

Plus en détail

APRES LA MATERNITE, LES PREMIERS MOIS AVEC VOTRE BEBE ALLAITE.

APRES LA MATERNITE, LES PREMIERS MOIS AVEC VOTRE BEBE ALLAITE. APRES LA MATERNITE, LES PREMIERS MOIS AVEC VOTRE BEBE ALLAITE. Conférence de Laure Marchand Lucas. Mardi 4 Mars 2008 A l occasion de l arrivée d un enfant dans la famille, les parents préparent la chambre

Plus en détail

DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline

DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline N 327 TITRE DE L ACTIVITÉ : Le futur bébé dans le ventre maternel DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline - Sciences expérimentales : le fonctionnement du corps humain - Maîtrise de la langue

Plus en détail

LE TEMPS DE LA CONCEPTION. Il arrive d avoir besoin de support, lorsque l on est prêt à fonder une famille

LE TEMPS DE LA CONCEPTION. Il arrive d avoir besoin de support, lorsque l on est prêt à fonder une famille LE TEMPS DE LA CONCEPTION Il arrive d avoir besoin de support, lorsque l on est prêt à fonder une famille Le parcours pour devenir parents peut parfois être éprouvant psychologiquement pour vous et votre

Plus en détail

«Mon bébé risque de naître prématurément»

«Mon bébé risque de naître prématurément» «Mon bébé risque de naître prématurément» La prématurité Malgré la joie et la fierté que procure le fait d être parents, accoucher prématurément laisse un sentiment de frustration. La prématurité est un

Plus en détail

Première partie : Accueillir une femme enceinte

Première partie : Accueillir une femme enceinte ab ledesma tières T a bl e d e s m at i è r e s Première partie : Accueillir une femme enceinte Chapitre 1 : Comment se présente un service de maternité?...3 1. Qu est-ce qu un service de maternité?...

Plus en détail

Bibliographie La grossesse : de la conception à la naissance

Bibliographie La grossesse : de la conception à la naissance Bibliographie La grossesse : de la conception à la naissance Clausener-Petit, M. 2003. La sexualité expliquée aux ados. Paris : De La Martinière jeunesse. 106 p. Dumont, V. et Montagnat, S. 2004. Questions

Plus en détail

La contribution des pères au développement de leur enfant

La contribution des pères au développement de leur enfant Activité 1 La contribution des pères au développement de leur enfant Le père: Un rôle en évolution Théorie de l évolution Question de survie! Homme Animaux Christine Gervais, Ph. D., Professeur au département

Plus en détail

Le label IHAB. Initiative Hôpital Ami des Bébés

Le label IHAB. Initiative Hôpital Ami des Bébés Le label IHAB Initiative Hôpital Ami des Bébés Semaine Mondiale de l Allaitement Maternel Palais des Arts de Vannes le 18 octobre 2012 Docteur Caroline FRANÇOIS DIULHAM Maternité du CH de Ploërmel PLAN!

Plus en détail

Rôle de l obstétricien

Rôle de l obstétricien l IHAB : tout ce que vous avez voulu savoir sans jamais oser le demander! Rôle de l obstétricien Réunion Commune du Cercle des Gynécologues-Obstétriciens, et du Groupe d Etudes en Néonatologie Nord-Pas

Plus en détail

L intérêt de l activité pour l enfant se trouve-t-il dans le plaisir de faire ou dans le résultat?

L intérêt de l activité pour l enfant se trouve-t-il dans le plaisir de faire ou dans le résultat? Compte-rendu de la soirée-débat du RAM du 25 juin 2015 Thème: «La distance professionnelle entre professionnelles de la petite enfance» Pour cette ultime soirée-débat de l'année, il a été fait le choix

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Comment faire appel à un psychologue? Demande du patient Orientation par un professionnel A quel moment de la prise en charge peut-on le solliciter? A tout moment de la maladie

Plus en détail

Etre suivie à la maison après la naissance de bébé

Etre suivie à la maison après la naissance de bébé Particuliers Partenaires vous accompagner Etre suivie à la maison après la naissance de bébé n Le service de retour à domicile www.msa.fr Dans quelques semaines, votre bébé va naître. Le service de retour

Plus en détail

Allo Parents - Bébé 0800 00 34 56

Allo Parents - Bébé 0800 00 34 56 Les pleurs sont le mode d expression de votre bébé, et ils peuvent correspondre à des besoins qui ne sont pas satisfaits. Parfois un bébé pleure sans que l on sache pourquoi L important c est donc de savoir

Plus en détail

ALLAITEMENT MATERNEL. Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada.

ALLAITEMENT MATERNEL. Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada. ALLAITEMENT MATERNEL Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada. ALLAITEMENT MATERNEL Le lait maternel est le seul aliment

Plus en détail

Accouchement normal: conseils scientifiques traduits en langage courant

Accouchement normal: conseils scientifiques traduits en langage courant Accouchement normal: conseils scientifiques traduits en langage courant à intégrer aux documents d information des femmes enceintes kce.fgov.be Comment utiliser ces conseils? Ces conseils conviennent pour

Plus en détail

MMEIL PARTAGÉ ET ALLAITEMENT

MMEIL PARTAGÉ ET ALLAITEMENT SO La Coordination RECOMMANDATIONS Française pour DE BONNES l Allaitement PRATIQUES Maternel DE LA COFAM (CoFAM) et son Comité scientifique se sont saisis de la question du sommeil partagé pour proposer

Plus en détail

DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES

DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES 327 Allaitement maternel inefficace (00104) 327 Allaitement maternel interrompu (00105) 328 Motivation à améliorer l allaitement maternel (00106) 329 Tension dans l exercice

Plus en détail

Projet pédagogique Barcelone

Projet pédagogique Barcelone PLAJ des Coteaux 15 rue de l Oeuille 33410 CADILLAC 05 56 27 08 63 Projet pédagogique Barcelone Directeur : Sébastien AUGIAS Animatrice : Charlotte MANO I/ LE PROJET 1/ Rappel du projet : Le P.L.A.J (Point

Plus en détail

FICHE ACTION N 7 [2009-2010]

FICHE ACTION N 7 [2009-2010] FICHE ACTION N 7 [2009-2010] Intitulé: conseil d élèves Niveau(x) ou cycle(s): tous Nombre d enseignants concernés : 3 la directrice, parents élus, représentant de l IEN, représentant de la mairie Nombre

Plus en détail

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale 19 Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale RENCONTRE, TRANSFERT ET CONTRE-TRANSFERT La notion de transfert découle des travaux de la psychanalyse (S. Freud) où ont été décrits des mouvements

Plus en détail

Rencontre prénatale 4 Allaitement

Rencontre prénatale 4 Allaitement Rencontre prénatale 4 Allaitement. Plan de la rencontre Services, ressources et références Mythes et réalités: pourquoi allaiter? Les avantages de l allaitement Les préparations commerciales pour nourrissons

Plus en détail

L ANALYSE DE LA PRATIQUE ET L ATTITUDE CM DU 4 OCTOBRE 2012 UE 2.6 S5. RÉFLEXIVE DE L INFIRMIER EN PSYCHIATRIE.

L ANALYSE DE LA PRATIQUE ET L ATTITUDE CM DU 4 OCTOBRE 2012 UE 2.6 S5. RÉFLEXIVE DE L INFIRMIER EN PSYCHIATRIE. L ANALYSE DE LA PRATIQUE ET L ATTITUDE RÉFLEXIVE DE L INFIRMIER EN PSYCHIATRIE. CM DU 4 OCTOBRE 2012 UE 2.6 S5. Jean Maillet-Contoz Bureau des soins infirmiers. CH le Vinatier OBJECTIFS Remobiliser les

Plus en détail

L'acquisition de la propreté

L'acquisition de la propreté L'acquisition de la propreté La maîtrise des sphincters ou apprentissage de la propreté chez l enfant C est une étape majeure du développement corporel et social des jeunes enfants. Cette acquisition au

Plus en détail

LE BAIN ET L ALLAITEMENT Étude sur les pratiques autour du bain à la maternité de Draguignan

LE BAIN ET L ALLAITEMENT Étude sur les pratiques autour du bain à la maternité de Draguignan 1 LE BAIN ET L ALLAITEMENT Étude sur les pratiques autour du bain à la maternité de Draguignan Carine Martin, auxiliaire de puériculture, consultante en lactation IBCLC Draguignan (83) RESUME L étude a

Plus en détail

RENCONTRES PRÉNATALES

RENCONTRES PRÉNATALES RENCONTRES PRÉNATALES Mise à jour février 2013 L allaitement maternel Plan des rencontres 1. Allaitement maternel 2. Se préparer à l accouchement 3. Accouchement et nouveau-né Sommaire de la rencontre

Plus en détail

HOPITAL MERE-ENFANT DE L EST PARISIEN. Premier Service de soins de suite périnatals à Paris

HOPITAL MERE-ENFANT DE L EST PARISIEN. Premier Service de soins de suite périnatals à Paris HOPITAL MERE-ENFANT DE L EST PARISIEN Premier Service de soins de suite périnatals à Paris Etablissement privéparticipant au service public hospitalier. Organisme gestionnaire: Association HORIZONS Siège

Plus en détail

Préface de Germain Duclos

Préface de Germain Duclos je suis capable! i, Moi auss Marie-Francine Hébert Marie-Claude Favreau Préface de Germain Duclos Moi aussi je suis capable! Texte : Marie-Francine Hébert Illustrations : Marie-Claude Favreau Préface

Plus en détail

TABLE RONDE DU 21/11/2001

TABLE RONDE DU 21/11/2001 TABLE RONDE DU 21/11/2001 Devenir parents est une aventure qui se construit au quotidien avec ses enfants. Dans notre société, les modifications récentes de la structure familiale comme les familles monoparentales

Plus en détail

Intervention d une PDE en GRE

Intervention d une PDE en GRE Intervention d une PDE en GRE Baizid Myriam PDE Costeseque Grace PDE Constat : Les points clés de notre travail de recherche Mémoire = l impact des représentations parentales du nouveau né prématuré de

Plus en détail

CONFERENCE DE MONSIEUR BAK (PSYCHOLOGUE GEMELLOLOGUE)

CONFERENCE DE MONSIEUR BAK (PSYCHOLOGUE GEMELLOLOGUE) CONFERENCE DE MONSIEUR BAK (PSYCHOLOGUE GEMELLOLOGUE) DONNEE A LYON LE 9 MAI 2004 A L OCCASION DE L AG DE LA FEDERATION L INFLUENCE DES JUMEAUX SUR LA FAMILLE ET LA FRATRIE PENDANT LA GROSSESSE Deux grands

Plus en détail

Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide

Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide Journée Régionale sur le Suicide et les Aînés de Laval Jeudi 6 Février 2014 Atelier de Sensibilisation offert en partenariat

Plus en détail

Allocation maternité: Vécu des femmes enceintes et des parents au Conseil en périnatalité (Vaud)

Allocation maternité: Vécu des femmes enceintes et des parents au Conseil en périnatalité (Vaud) Allocation maternité: Vécu des femmes enceintes et des parents au Conseil en périnatalité (Vaud) Nadia Pasquier, Cheffe de service Véra Huber Simao, assistante sociale en périnatalité responsable PLAN

Plus en détail

PROGRAMME DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE!: OUTIL D ÉVALUATION DU PARCOURS INDIVIDUALISÉ DE L ENFANT ***

PROGRAMME DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE!: OUTIL D ÉVALUATION DU PARCOURS INDIVIDUALISÉ DE L ENFANT *** *** PROGRAMME DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE!: OUTIL D ÉVALUATION DU PARCOURS INDIVIDUALISÉ DE L ENFANT *** Prototype instrumental *** Septembre 2007 Accompagnement méthodologique Alföldi Consultant - 1 - Première

Plus en détail

Aspects pratiques de la pédagogie Pikler

Aspects pratiques de la pédagogie Pikler Paola Biancardi Aspects pratiques de la pédagogie Pikler Le CVE de Grattapaille dans lequel je travaille comme directrice, se trouve dans les hauts de Lausanne et regroupe deux sites : la Nurserie Sous-Bois

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

l enfant du trouble psychique du parent, de la vie fœtale f à plus tard... Dr Arnaud Marguglio pédiatre

l enfant du trouble psychique du parent, de la vie fœtale f à plus tard... Dr Arnaud Marguglio pédiatre Les répercussions r chez l enfant du trouble psychique du parent, de la vie fœtale f à plus tard... Dr Arnaud Marguglio pédiatre néonatologue NICU CHC site Saint-Vincent, Rocourt,, Liège septembre 2007

Plus en détail

L aide aux aidants. Psychologue clinicienne. Capacité de gériatrie mars 2009

L aide aux aidants. Psychologue clinicienne. Capacité de gériatrie mars 2009 L aide aux aidants Aude Comberieu Psychologue clinicienne Hôpital Émile Roux Capacité de gériatrie mars 2009 Définition L aidant naturel L aidant non professionnel L aidant familial «L aidant familial

Plus en détail

La FNSF est membre de la Fédération Mondiale des Sourds (FMS), de l Union Européenne des Sourds

La FNSF est membre de la Fédération Mondiale des Sourds (FMS), de l Union Européenne des Sourds Fédération Nationale des Sourds de France Siège Administratif : 41, rue Joseph Python 75020 PARIS Fax : 01 40 30 18 21 - E-mail : contact@fnsf.org Reconnue d'utilité Publique - décret du 24 septembre 1982

Plus en détail

Comprendre la phobie sociale. Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale.

Comprendre la phobie sociale. Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale. Comprendre la phobie sociale Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale. La phobie sociale est une maladie psychologique de mieux en mieux connue des médecins et des chercheurs, et pour laquelle

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. Eco Maison de la Petite Enfance de Mauvezin. CCBL ZA Route d Auch 32120 MAUVEZIN

PROJET EDUCATIF. Eco Maison de la Petite Enfance de Mauvezin. CCBL ZA Route d Auch 32120 MAUVEZIN PROJET EDUCATIF Eco Maison de la Petite Enfance de Mauvezin CCBL ZA Route d Auch 32120 MAUVEZIN Révisé en décembre 2013 Le projet éducatif est un outil nécessaire au travail d équipe. Il permet d élaborer

Plus en détail

La démarche du message clair

La démarche du message clair La démarche du message clair Au fil des mois passés à la maternelle, l enfant prend de plus en plus conscience des liens qui le lient aux autres et de l importance de développer une saine interdépendance

Plus en détail

TROUBLES PSYCHIQUES DE LA GROSSESSE ET DU POST-PARTUM Q 19. Dr N. Lafay, Dr Nathalie Papet, Dr Cyril Manzanera, Pr Jean Louis Senon

TROUBLES PSYCHIQUES DE LA GROSSESSE ET DU POST-PARTUM Q 19. Dr N. Lafay, Dr Nathalie Papet, Dr Cyril Manzanera, Pr Jean Louis Senon TROUBLES PSYCHIQUES DE LA GROSSESSE ET DU POST-PARTUM Q 19 Dr N. Lafay, Dr Nathalie Papet, Dr Cyril Manzanera, Pr Jean Louis Senon TROUBLES PSYCHIQUES DE LA GROSSESSE ET DU POST-PARTUM... 1 Introduction

Plus en détail

L expérience du patient partenaire au suivi intensif dans la communauté à Sherbrooke. Daniel Boleira Guimarães; Luce Côté

L expérience du patient partenaire au suivi intensif dans la communauté à Sherbrooke. Daniel Boleira Guimarães; Luce Côté L expérience du patient partenaire au suivi intensif dans la communauté à Sherbrooke Daniel Boleira Guimarães; Luce Côté 27e Entretiens Jacques Cartier Sherbroke, le 6 octobre 2014 Le suivi intensif dans

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

JNPS 3 FEVRIER 2015 - RESEAU - VIE 37 «PREVENTION DU SUICIDE, UN MONDE CONNECTE

JNPS 3 FEVRIER 2015 - RESEAU - VIE 37 «PREVENTION DU SUICIDE, UN MONDE CONNECTE JNPS 3 FEVRIER 2015 - RESEAU - VIE 37 «PREVENTION DU SUICIDE, UN MONDE CONNECTE Bonjour.. Je remercie le réseau VIE 37 d avoir sollicité ce soir la présence de l association SOS Amitié sur ce thème : «PREVENTION

Plus en détail

URP/SCLS. Unidade de pesquisa em psicologia: subjetividade, cognição e lien social EA 2071 Dir. Pr. S. LESOURD

URP/SCLS. Unidade de pesquisa em psicologia: subjetividade, cognição e lien social EA 2071 Dir. Pr. S. LESOURD URP/SCLS Unidade de pesquisa em psicologia: subjetividade, cognição e lien social EA 2071 Dir. Pr. S. LESOURD Faculdade de Psicologia 12, rue Goethe 67000, Strasbourg France Claude SCHAUDER Professor Assistente

Plus en détail

Gynécologie - Obstétrique. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2012 61

Gynécologie - Obstétrique. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2012 61 Gynécologie - Obstétrique 2012 61 Formation de réanimation en salle de naissance sur simulateur Référents Professeur Charlotte CASPER et Docteur Corinne ASSOULINE Acquérir et actualiser les connaissances

Plus en détail

Le coach-conseil en image est un professionnel en relooking qui permet à son client de rechercher l image qui lui correspond.

Le coach-conseil en image est un professionnel en relooking qui permet à son client de rechercher l image qui lui correspond. 1 Programme de formation de Coach Conseils en Image Définition : Le coach-conseil en image est un professionnel en relooking qui permet à son client de rechercher l image qui lui correspond. Il lui donne

Plus en détail

Accueillir un enfant épileptique : Un accueil plus particulier?

Accueillir un enfant épileptique : Un accueil plus particulier? Accueillir un enfant épileptique : Un accueil plus particulier? Extraits de l'article paru dans la revue Contraste - Enfance et Handicap n 38 (2013) de l'anecamsp, aux éditions Erès Parmi les enfants accueillis

Plus en détail

Fête des Pères. Un astucieux et original marque-page pour papa!

Fête des Pères. Un astucieux et original marque-page pour papa! Fête des Pères Un astucieux et original marque-page pour papa! Vous allez le voir, sous des airs de «banal marque-page» cette réalisation à permis à nos petits élèves en situation de handicap de travailler

Plus en détail

19/05/2010. Plymouth 1896 Londres 1971. Etudes médicales

19/05/2010. Plymouth 1896 Londres 1971. Etudes médicales De la pédiatrie à la psychanalyse Donald Wood Winnicott Biographie Plymouth 1896 Londres 1971 Etudes médicales 1923 analyse avec James Strachey 1933 seconde analyse avec Joan Rivière Supervision avec Mélanie

Plus en détail

ANNEXES AU LIVRET D ACCUEIL ESAT SELF LA FONTAINE

ANNEXES AU LIVRET D ACCUEIL ESAT SELF LA FONTAINE ANNEXES AU LIVRET D ACCUEIL ESAT SELF LA FONTAINE 1 ANNEXE 1 Charte des droits et libertés de la personne accueillie Texte original Article 1 er : Principe de non-discrimination Dans le respect des conditions

Plus en détail

Sensibilisation à la déglutition chez les bébés et les jeunes enfants

Sensibilisation à la déglutition chez les bébés et les jeunes enfants Sensibilisation à la déglutition chez les bébés et les jeunes enfants DANS CE NUMÉRO : Choses à savoir sur l absorption de solides et de liquides Liste de contrôle de la déglutition Informations générales

Plus en détail

Stages : Ateliers pratiques

Stages : Ateliers pratiques Stages : Ateliers pratiques ***** Pour nous contacter ou pour vous inscrire : Tel : 06 68 65 20 20 ou mail : dforcari@gmail.com Stages Automne/Hiver 2015/2016 1 - Savoir se relaxer, s entraîner au lâcher-prise

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES

Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES MOTRICITÉ AFFECTIVITÉ SOCIALISATION COMMUNICATION CONNAISSANCE Agir efficacement sur le plan sensorimoteur

Plus en détail

Plaidoyer pour une éthique du «placement»

Plaidoyer pour une éthique du «placement» Plaidoyer pour une éthique du «placement» Pascal Poli Gériatre, Fondation Le Bon Sauveur d Alby (Albi), Groupe de réflexion «Éthique et Sociétés - Vieillesse et vulnérabilités», Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

UNICEF/88-0009/Tolmie

UNICEF/88-0009/Tolmie UNICEF/88-0009/Tolmie Pourquoi il est important de communiquer et d utiliser les informations sur Le développement et l apprentissage du jeune enfant Les huit premières années de l enfance, et surtout

Plus en détail

[CONCENTRÉ DE PSY] Laurence Darcourt. 100 % Dolto. Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54989-8

[CONCENTRÉ DE PSY] Laurence Darcourt. 100 % Dolto. Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54989-8 [CONCENTRÉ DE PSY] Laurence Darcourt 100 % Dolto, 2011 ISBN : 978-2-212-54989-8 Chapitre 1 Françoise Dolto à la rencontre de l enfant Le regard et l écoute de Dolto «Quelque chose a peut-être changé dans

Plus en détail

INTITULE DE LA SITUATION

INTITULE DE LA SITUATION DANS CE CADRE Académie : Session : Modèle E.N. Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e)

Plus en détail

Le Bonheur d Être Soi

Le Bonheur d Être Soi Formation d épanouissement personnel Le Bonheur d Être Soi Sandrine LAURIER Nava Créatrice de Bien-être Guide en épanouissement personnel Numérologie Mobile : 06.85.72.48.50 E-mail : slaurier@sfr.fr Site

Plus en détail

Programme de formation de Coach Conseils en Image 2016 36 Mercredi soir

Programme de formation de Coach Conseils en Image 2016 36 Mercredi soir 1 Programme de formation de Coach Conseils en Image 2016 36 Mercredi soir DEFINITION Le coach-conseil en image est un professionnel en relooking qui permet à son client de rechercher l image qui lui correspond.

Plus en détail

L annonce d une déficience : quels impacts sur les parents?

L annonce d une déficience : quels impacts sur les parents? 1 L annonce d une déficience : quels impacts sur les parents? À l instar de ce qu on peut retrouver dans le livret Accompagner l annonce d un diagnostic 1, nous ne parlerons pas de l annonce du handicap

Plus en détail

Albine Bacha 12 mars 2004 Centre Hospitalier Universitaire de Nice

Albine Bacha 12 mars 2004 Centre Hospitalier Universitaire de Nice L INFIRMIERE REFERENTE DE L ANTENNE PEDIATRIQUE DU CENTRE D INFORMATION ET DE SOINS DE L IMMUNO-DEFICIENCE HUMAINE (CISIH) Albine Bacha 12 mars 2004 Centre Hospitalier Universitaire de Nice UN RÔLE POLYVALENT

Plus en détail

Le Service d Accompagnement Prénatal en province de Luxembourg

Le Service d Accompagnement Prénatal en province de Luxembourg Le Service d Accompagnement Prénatal en province de Luxembourg Un accompagnement médico-social préventif pour les futures mères en situation de grande vulnérabilité Fonctionnement du SAPrONE en province

Plus en détail

L'expérience du cancer vécue par un enfant, ses parents, ses soignants. Daniel OPPENHEIM Département de Pédiatrie et Unité de Psycho-Oncologie

L'expérience du cancer vécue par un enfant, ses parents, ses soignants. Daniel OPPENHEIM Département de Pédiatrie et Unité de Psycho-Oncologie L'expérience du cancer vécue par un enfant, ses parents, ses soignants Daniel OPPENHEIM Département de Pédiatrie et Unité de Psycho-Oncologie 1. L expérience du cancer est toujours bouleversante. Malgré

Plus en détail

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT L enfant a besoin d apprendre, et, en premier lieu, d apprendre à parler pour échanger et vivre en société. Ce sont

Plus en détail

Nos activités avec le robot Thymio II

Nos activités avec le robot Thymio II Nos activités avec le robot Thymio II Le Thymio est un robot. Il a des fonctions préprogrammées qui sont associées à des couleurs. Il contient de nombreux capteurs qui contiennent chacun un led coloré

Plus en détail

Trisomie 21 et atteintes ORL

Trisomie 21 et atteintes ORL Dépistage, diagnostic et surveillance des troubles auditifs Dr C. BLANCHET, Dr F. ARTIERES, Pr M. MONDAIN Service ORL, C.H.U. de Montpellier Trisomie 21 et atteintes ORL 1 Rappel Rappel 2 Atteintes otologiques

Plus en détail

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Partenaires pour la santé, partenaires pour la vie! «Il faut accompagner ta femme à l hôpital! Si tu le fais, c est bien pour la santé de vos enfants,

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale 1. S entrainer à recevoir un maximum de sensations par les différents canaux Eveiller la conscience, dans l

Plus en détail

Numération 2P-3P : le camion

Numération 2P-3P : le camion Numération 2P-3P : le camion Titre : améliorer la compréhension du système numérique, la perception des quantités représentées par les nombres, mettre en évidence l importance de la place des chiffres

Plus en détail

Préparé par : ERIC GIRARDOT, -diplômé en Haptonomie. -diplômé en Sensitive Gestalt Massage (R)

Préparé par : ERIC GIRARDOT, -diplômé en Haptonomie. -diplômé en Sensitive Gestalt Massage (R) L Accompagnement des personnes âgées et des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer par différentes approches: - l haptonomie - le Sensitive Gestalt Massage)R( - la Réflexologie plantaire Préparé

Plus en détail

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile Petite enfance Guide de la Protection Maternelle et Infantile Avant la naissance Après la naissance Tous les services du Conseil général de l Oise pour vous aider à bien accueillir votre bébé L avenir

Plus en détail

MANIFESTATION DU STRESS

MANIFESTATION DU STRESS Deux instituteurs et un professeur de collège décrivent leur vécu et leur ressenti du stress. Ce module permet de rattacher des ressentis psychophysiologiques à des connaissances sur le processus de stress

Plus en détail

Du rêve d être parent à la réalité parentale: le défi des personnes vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale

Du rêve d être parent à la réalité parentale: le défi des personnes vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale Du rêve d être parent à la réalité parentale: le défi des personnes vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale Martine Danjou et Chantal Roy 31 octobre 2012 Colloque de l AQRP PARENTS- ESPOIR Soutenir

Plus en détail

Thème 3 Transmission de la vie chez l Homme Chapitre 2 L origine et le développement du nouveau-né

Thème 3 Transmission de la vie chez l Homme Chapitre 2 L origine et le développement du nouveau-né Thème 3 Transmission de la vie chez l Homme Chapitre 2 L origine et le développement du nouveau-né Que se passe-t-il pour que ce nouveau-né puisse voir le jour? rencontre de l ovule et du spermatozoïde,

Plus en détail

eveil et jeux de l enfant de 12 à 24 mois

eveil et jeux de l enfant de 12 à 24 mois eveil et jeux de l enfant de 12 à 24 mois 1 SOMMAIRE 3 4 8 Introduction Entre 12 et 18 mois Entre 18 et 24 mois 2 La marche et le langage sont 2 étapes jouant un rôle considérable dans l évolution de l

Plus en détail

Livret d accueil Unité Kangourou Bâtiment B - 3 ème étage

Livret d accueil Unité Kangourou Bâtiment B - 3 ème étage Centre Hospitalier Pontoise Livret d accueil Unité Kangourou Bâtiment B - 3 ème étage Chef de service : Dr Philippe BOIZE Cadre de santé puéricultrice : Mme Ana GRIMBERT Standard Centre Hospitalier : 01.30.75.40.40

Plus en détail

Cotonou, Bénin, 7 8 Aout 2013

Cotonou, Bénin, 7 8 Aout 2013 Organisation Mondiale des Associations pour l Education Prénatale (OMAEP 1 ) Premier Colloque International: «Education à la Vie dès la Période Prénatale» Cotonou, Bénin, 7 8 Aout 2013 Monsieur Toussaint

Plus en détail

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel pour accueillir au mieux votre nouveau né prématuré J ai toujours été dans ton ventre maman, mais aujourd hui je vais voir le jour un peu

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. ALCON EYE GEL 3 mg/g gel ophtalmique Carbomère

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. ALCON EYE GEL 3 mg/g gel ophtalmique Carbomère NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR ALCON EYE GEL 3 mg/g gel ophtalmique Carbomère Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs.

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

Docteur, mon bébé pleure la nuit. Plainte très courante Au carrefour du somatique, du psychique et du social

Docteur, mon bébé pleure la nuit. Plainte très courante Au carrefour du somatique, du psychique et du social Docteur, mon bébé pleure la nuit Plainte très courante Au carrefour du somatique, du psychique et du social Le sommeil Occupe ¾ du temps des nourrissons, ½ temps dans l enfance, 1/3 temps adultes Difficultés

Plus en détail

ÈME JOURNÉE D ALIS 25 MARS 2016 ESPACE LANDOWSKI DE BOULOGNE BILLANCOURT

ÈME JOURNÉE D ALIS 25 MARS 2016 ESPACE LANDOWSKI DE BOULOGNE BILLANCOURT 8 ans après : la fureur de vivre Accompagnement psychologique et systémique d une personne LIS vivant au domicile Benoît BOUGUIN Psychologue SAMSAH APF Nîmes XIX ÈME JOURNÉE D ALIS 25 MARS 2016 ESPACE

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX?

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? Projet formulé à partir de ma pratique de terrain: Constats Public défavorisé Plus le niveau d instruction est bas plus plus le risque est grand de développer des troubles

Plus en détail

Compte rendu de la conférence sur la prévention des conduites à risques chez l adolescent (05/12/2003)

Compte rendu de la conférence sur la prévention des conduites à risques chez l adolescent (05/12/2003) Compte rendu de la conférence sur la prévention des conduites à risques chez l adolescent (05/12/2003) INTERVENTION DE MARIE CHOQUET Le suicide est la 2 ième cause de mortalité des 16/25 ans. On compte

Plus en détail

Objectifs d enseignement Les attentes à l égard des apprenants et apprenantes du jardin d enfants sont les suivantes :

Objectifs d enseignement Les attentes à l égard des apprenants et apprenantes du jardin d enfants sont les suivantes : OBJET : Développement personnel et social Connaissance de l entourage Les arts Arts visuels SUJETS : Travailleurs des services d urgence NIVEAU SCOLAIRE : Jardin d enfants TEMPS NÉCESSAIRE : 35 minutes

Plus en détail

vie de bébé. Par la suite, et l enfant le désirent.

vie de bébé. Par la suite, et l enfant le désirent. Il est recommandé d a llaiter exclusivement pendant les six premiers mois de la vie de bébé. Par la suite, l allaitement devrait se poursuivre avec l introduction des aliments complémentaires jusqu à deux

Plus en détail

Unité 1. Au jour le jour

Unité 1. Au jour le jour Unité 1 Au jour le jour PARTIE 1 A Le français pratique Activité 1 Les parties du corps Identifiez les parties du corps puis faites correspondre les expressions 1 4 a Je mange b Je cours 2 5 c Je joue

Plus en détail

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles Centre Claude Bernard Livret d accueil à l usage des familles Vous avez bien voulu nous faire confiance pour vous aider à traiter les problèmes que vous rencontrez actuellement avec votre enfant. Afin

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

Capsules éveil à la lecture

Capsules éveil à la lecture Capsules éveil à la lecture 0 24 mois Dès la naissance, vous savez éveiller votre bébé en lui faisant la lecture. Les mots, l intonation de votre voix et les couleurs vives des images le stimuleront. Le

Plus en détail