UNICEF/ /Toutounji

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNICEF/92-5221/Toutounji"

Transcription

1 UNICEF/ /Toutounji

2 Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur L aaitement materne Un bébé nourri au sein est moins souvent maade et mieux nourri qu un bébé à qui on donne d autres boissons et aiments. Si tous es bébés étaient nourris excusivement au sein jusqu à âge de 6 mois, i serait possibe d éviter e décès de 1,5 miion de nourrissons chaque année et a santé et e déveoppement de miions d autres bébés en seraient nettement améiorés. L utiisation des substituts du ait materne, tes que e ait en poudre ou e ait d animaux, peut mettre en danger a santé des nourrissons, surtout orsque es parents n ont pas es moyens d acheter suffisamment de substituts, qui sont chers, ou ne disposent pas toujours d eau propre pour es diuer. Pratiquement toutes es mères peuvent aaiter. Cees qui craignent de ne pas pouvoir e faire ont besoin de encouragement et du soutien pratique du père du bébé, de eur famie, de eurs amis et de a parenté. Les agents de santé, es associations féminines, es médias et es empoyeurs peuvent égaement es aider. L ALLAITEMENT MATERNEL Tout e monde devrait avoir accès à des informations sur es avantages du ait materne et chaque gouvernement a e devoir de fournir ces informations. SAVOIR POUR SAUVER 39

3 Les règes d or Ce que chaque famie et chaque communauté sont en droit de savoir sur L aaitement materne Le ait materne est e seu aiment et a seue boisson dont un nourrisson ait besoin pendant ses six premiers mois. I n a généraement besoin d aucun autre aiment ou boisson pendant cette période. L eau n est même pas nécessaire. Une femme infectée par e VIH risque de contaminer son bébé en aaitant. Les femmes qui sont infectées ou craignent de être devraient subir un test de dépistage et consuter un agent de santé compétent pour obtenir des conseis sur a manière de réduire e risque de contamination de eurs bébés. Les nouveau-nés devraient toujours être près de eur mère et is devraient être mis au sein dans heure qui suit eur naissance. L aaitement materne fréquent stimue a sécrétion de ait. Pratiquement toutes es mères peuvent aaiter eurs bébés. 40 SAVOIR POUR SAUVER

4 L aaitement materne contribue à protéger e bébé et e jeune enfant contre des maadies dangereuses. I crée égaement un ien spécia entre a mère et enfant. L aimentation au biberon peut provoquer des maadies et même entraîner a mort. Si une femme ne peut pas nourrir son bébé au sein, i faut donner à enfant du ait materne ou un substitut du ait materne dans une tasse ordinaire bien propre. A partir de six mois, un bébé a besoin d aiments variés en pus du ait materne, mais a mère devrait continuer à aaiter son enfant jusqu à 2 ans et même au-deà Une mère qui travaie en dehors du foyer peut continuer à aaiter son enfant si ee e met au sein aussi souvent que possibe orsqu ee est avec ui. Une mère qui nourrit son enfant au sein excusivement a 98 % de chances d éviter une nouvee grossesse pendant six mois après accouchement mais uniquement si e cyce menstrue n a pas repris, si ee nourrit son bébé au sein fréquemment, de jour comme de nuit, et si ee ne ui donne pas d autres aiments ou boissons ou même de tétine ou sucette. L ALLAITEMENT MATERNEL SAVOIR POUR SAUVER 41

5 Informations compémentaires L aaitement materne 1. Le ait materne est e seu aiment et a seue boisson dont un nourrisson ait besoin pendant ses six premiers mois. I n a généraement besoin d aucun autre aiment ou boisson pendant cette période. L eau n est même pas nécessaire. Le ait materne est e meieur aiment qu un jeune enfant puisse recevoir. Le ait d animaux, es préparations pour nourrissons, e ait en poudre, es thés, es boissons sucrées, eau et es bouiies de céréaes sont moins nourrissants que e ait materne. Le ait materne est facie à digérer. I faciite a croissance et e déveoppement et protège enfant contre a maadie. Même dans es cimats chauds et secs, eau contenue dans e ait materne suffit à satisfaire es besoins du bébé. I n est donc pas nécessaire de ui donner de eau ou d autres boissons en pus. Donner à enfant d autres aiments et d autres boissons que e ait materne augmente e risque de diarrhée et d autres maadies. Les substituts du ait materne qui apportent une nutrition équiibrée sont chers. Par exempe, i faut 40 kios (soit 80 boîtes) de préparations pour nourrissons pour nourrir un enfant pendant un an. Les agents de santé devraient mentionner e coût des substituts du ait materne à toutes es mères qui envisagent de ne pas aaiter. Si une pesée réguière indique qu un bébé de moins de 6 mois ne grandit pas normaement : I se peut que e bébé ait besoin d être aaité pus souvent. Parfois au moins 12 tétées peuvent être nécessaires 42 SAVOIR POUR SAUVER

6 Informations compémentaires UNICEF/ /Lemoyne sur une période de 24 heures. Le bébé devrait téter pendant au moins 15 minutes. I se peut que e bébé ait besoin d aide pour mieux prendre e sein en bouche. L enfant est peut-être maade et devrait être examiné par un agent de santé compétent. I est possibe que eau et d autres iquides réduisent a tétée. La mère ne devrait pas donner d autres iquides au bébé, uniquement du ait materne. L ALLAITEMENT MATERNEL Tous es bébés de pus de 6 mois ont besoin d autres aiments et boissons. L aaitement materne devrait être poursuivi jusqu à ce que enfant ait au moins 2 ans. SAVOIR POUR SAUVER 43

7 2. Une femme infectée par e VIH risque de contaminer son bébé en aaitant. Les femmes qui sont infectées ou craignent de être devraient subir un test de dépistage et consuter un agent de santé compétent pour obtenir des conseis sur a manière de réduire e risque de contamination de eurs bébés. I est important que tout e monde sache comment éviter infection par e VIH. Les femmes enceintes et es jeunes mères devraient savoir que si ees sont infectées par e VIH, ees risquent de contaminer eur enfant, au cours de a grossesse, de accouchement ou de aaitement. Le meieur moyen d éviter de transmettre infection est d éviter de contracter e VIH. Le risque de transmission sexuee du VIH peut être réduit si on s abstient d avoir des rapports sexues, si es partenaires non infectés sont fidèes ou si on pratique une sexuaité sans risques, à savoir sans pénétration ou en utiisant un préservatif. Si une femme enceinte, ou qui vient d avoir un bébé, est séropositive, ou pense être, ee devrait consuter un agent de santé afin de se faire tester ou d obtenir des conseis. 3. Les nouveaunés devraient toujours être près de eur mère et is devraient être mis au sein dans heure qui suit eur naissance. Le nouveau-né a besoin d être e pus possibe contre sa mère. La mère et son nouveau-né devraient partager a même chambre ou e même it. Le bébé devrait être mis au sein aussi souvent qu i e souhaite. Commencer à donner e sein immédiatement après a naissance stimue a sécrétion de ait. L aaitement aide égaement utérus de a mère à se contracter, ce qui réduit e risque de saignement important ou d infection. Le ait épais et jaunâtre, appeé coostrum, que a mère sécrète es premiers jours qui suivent accouchement, est un aiment parfait pour e nouveau-né. I est très nutritif et contribue à e protéger contre es infections. Parfois, on recommande aux mères de ne pas donner e coostrum à eurs bébés. C est un mauvais consei. 44 SAVOIR POUR SAUVER

8 Informations compémentaires Le bébé n a besoin d aucun autre aiment ou d aucune autre boisson en attendant que a actation augmente. Si une mère accouche dans un hôpita ou une maternité, ee a e droit de s attendre à ce que son bébé soit près d ee, dans a même chambre, 24 heures sur 24 et ne reçoive ni préparation pour nourrissons ni eau si ee aaite. 4. L aaitement materne stimue a sécrétion de ait. Pratiquement toutes es mères peuvent aaiter eurs bébés. Beaucoup de jeunes mères ont besoin d encouragement et d aide orsqu ees commencent d aaiter. Une autre femme qui a déjà aaité avec succès, une amie ou une femme membre d un groupe d appui à aaitement materne peut aider a mère à surmonter ses doutes et à éviter es difficutés. La position du bébé pendant a tétée et a manière dont i prend e sein dans sa bouche sont très importants. S i est correctement pacé, i peut pus faciement prendre e sein dans sa bouche et téter. Certains signes montrent que e bébé est dans une bonne position pour téter : e bébé est entièrement tourné vers a mère e bébé est proche de sa mère e bébé est détendu et heureux. Par contre, s i n est pas dans une bonne position pour téter, es probèmes suivants peuvent apparaître : es mameons sont dououreux et gercés arrivée de ait est insuffisante e bébé refuse de téter. L ALLAITEMENT MATERNEL On reconnaît à certains signes que e bébé se nourrit bien : e bébé a a bouche grande ouverte SAVOIR POUR SAUVER 45

9 e menton du bébé touche e sein de sa mère a peau foncée qui entoure e mameon de a mère est pus apparente au-dessus de a bouche du bébé qu en dessous e bébé tire de ongues gorgées e mameon de a mère n est pas dououreux. Pratiquement toutes es mères peuvent avoir assez de ait si : ees nourrissent excusivement au sein e bébé est dans une bonne position et prend bien e sein dans sa bouche e bébé tète aussi souvent et aussi ongtemps qu i e désire, y compris a nuit. Dès a naissance, e bébé devrait téter aussi souvent qu i e désire. Lorsqu un nouveau-né dort pus de trois heures après aaitement, i faut e réveier gentiment et ui offrir e sein. Les peurs ne sont pas un signe que e bébé a besoin d autres aiments ou boissons, mais putôt qu i a besoin d être tenu dans es bras et bercé. Certains bébés ont besoin de téter pour se détendre. Pus is tètent, pus eur mère aura de ait. Les mères qui craignent de ne pas avoir assez de ait donnent souvent à eurs bébés d autres aiments ou boissons au cours des premiers mois. Le bébé tétera aors moins souvent sa mère, qui de ce fait aura moins de ait. La mère aura davantage de ait si ee ne donne pas d autres aiments ou boissons à son enfant et aaite souvent. I faut éviter de donner des sucettes, des tétines ou des biberons aux enfants nourris au sein car e mode de succion est très différent de ceui du sein materne. Si a mère utiise une sucette ou un biberon, ee aura moins de ait et e bébé risque de téter moins souvent ou même de refuser e sein. 46 SAVOIR POUR SAUVER

10 Informations compémentaires I faut rassurer es mères en eur expiquant que e ait materne suffit à ui seu à nourrir correctement un jeune bébé. Ees ont besoin de encouragement et du soutien du père de enfant, de eur famie, de eurs voisins, de eurs amis, des agents de santé, de eurs empoyeurs et des associations féminines. 5. L aaitement materne contribue à protéger e bébé et e jeune enfant contre des maadies dangereuses. I crée égaement un ien spécia entre a mère et enfant. L aaitement peut être pour a mère occasion de se reposer. Le père et d autres membres de a famie pourront encourager a mère en incitant à s aonger au came pendant a tétée. Is peuvent égaement s assurer que a mère se nourrit bien et a de aide pour es tâches ménagères. L aaitement materne constitue e premier «vaccin» du bébé. I contribue à e protéger contre a diarrhée, es infections de oreie et des bronches et d autres probèmes de santé. La protection est a pus efficace orsque e bébé ne reçoit que e ait materne jusqu à six mois environ et continue à être aaité pendant sa deuxième année et même pus tard. Aucune autre boisson ou aucun autre aiment ne peut ui donner cette protection. Les bébés nourris au sein reçoivent généraement pus d attention et sont pus stimués que ceux qui doivent se nourrir seus au biberon. Cette attention aide enfant à s épanouir et à se déveopper, tout en renforçant son sentiment de sécurité. L ALLAITEMENT MATERNEL SAVOIR POUR SAUVER 47

11 6. L aimentation au biberon peut provoquer des maadies et même entraîner a mort. Si une femme ne peut pas nourrir son bébé au sein, i faudrait donner à enfant du ait materne ou un substitut du ait materne dans une tasse ordinaire bien propre. Les biberons et es tétines mapropres peuvent provoquer des maadies, comme a diarrhée et otite. La diarrhée peut entraîner a mort. Les maadies seront moins fréquentes si es biberons et es tétines sont stériisés à eau bouiante avant chaque tétée, mais es bébés nourris au biberon sont tout de même beaucoup pus exposés à a diarrhée et à d autres infections courantes que es bébés nourris au sein. Si, pour une raison queconque, aaitement materne est impossibe, e meieur aiment qu un bébé puisse recevoir est e ait tiré de sa mère ou d une autre mère en bonne santé. On e ui donnera dans une tasse très soigneusement nettoyée. Même es nouveau-nés peuvent être nourris à a tasse, qui est facie à aver. Si un bébé ne peut pas recevoir e ait de sa mère, a meieure nourriture qu on puisse ui donner est e ait d une autre femme en bonne santé. S i est impossibe de trouver du ait de femme, on donnera au bébé un substitut nutritif du ait materne, à aide d une tasse. Les nourrissons auxques on donne un substitut du ait materne sont pus exposés à a mort et à a maadie que es bébés nourris au sein. Un bébé nourri avec un substitut du ait materne risque de ne pas grandir normaement ou de tomber maade si on ajoute trop ou trop peu d eau à a préparation ou si eau n est pas potabe. I est important de faire bouiir eau et de a aisser refroidir, puis de suivre à a ettre es instructions pour a préparation des substituts du ait materne. Le ait d animaux et es préparations pour nourrissons se gâtent si on es aisse pusieurs heures à a température ambiante. En revanche, e ait materne peut se garder sans danger pendant 8 heures maximum à cette température. I faut e conserver dans un récipient propre et couvert. 48 SAVOIR POUR SAUVER

12 Informations compémentaires 7. A partir de six mois, un bébé a besoin d aiments variés en pus du ait materne, mais a mère devrait continuer à aaiter son enfant jusqu à 2 ans et même au-deà. Même si à partir de 6 mois, un nourrisson a besoin d autres aiments en pus du ait materne, ceui-ci demeure une source importante d énergie, de protéines et d autres nutriments, tes que a vitamine A et e fer. L aaitement materne contribue à protéger enfant contre a maadie aussi ongtemps qu i tète e sein. Entre 6 mois et 1 an, e ait materne doit être proposé à enfant avant es autres aiments, pour s assurer qu i en boit suffisamment chaque jour. Son régime aimentaire devrait comprendre des égumes peés, cuits et écrasés, des céréaes, des égumineuses et des fruits, ainsi que du poisson, des œufs, du pouet, de a viande ou des produits aitiers afin de ui donner es vitamines et es ses minéraux nécessaires. Au cours de a deuxième année, e ait materne devrait être donné après es repas et à d autres moments de a journée. Une mère peut continuer à aaiter aussi ongtemps qu ee et son enfant e désirent. Voici queques conseis généraux concernant aimentation compémentaire : De 6 à 12 mois : donner fréquemment e sein et donner d autres aiments entre trois et cinq fois par jour. De 12 à 24 mois : donner fréquemment e sein et donner d autres aiments cinq fois par jour. A partir de 24 mois : continuer à donner e sein si a mère et enfant e désirent et donner a même nourriture qu au reste de a famie cinq fois par jour. La pupart des méthodes permettant d éviter a grossesse n ont pas d effet sur a quaité du ait materne. Cependant, certaines piues contraceptives contiennent des œstrogènes, qui peuvent réduire a quantité de ait materne sécrété. Des agents de santé compétents peuvent donner des conseis sur e meieur mode de contraception pour a mère qui aaite. L ALLAITEMENT MATERNEL Les bébés tombent souvent maades orsqu is commencent à se dépacer à quatre pattes, à marcher, à jouer, à boire et à manger d autres aiments que e ait materne. L enfant maade a besoin d une grande quantité de ait materne. Le ait SAVOIR POUR SAUVER 49

13 materne est un aiment nourrissant et facie à digérer pour un enfant qui a perdu appétit et ne veut pas d autres aiments. L aaitement materne peut réconforter un enfant qui peure. Lorsqu une mère ne peut pas garder son bébé avec ee pendant ses heures de travai, ee devrait aaiter souvent orsqu is sont ensembe. Des tétées fréquentes garantiront une quantité suffisante de ait materne. 8. Une mère qui travaie en dehors du foyer peut continuer à aaiter son enfant si ee e met au sein aussi souvent que possibe orsqu ee est avec ui. Lorsqu une femme ne peut pas donner e sein sur son ieu de travai, ee devrait tirer son ait deux ou trois fois pendant a journée de travai et e conserver dans un récipient propre. Le ait materne peut être gardé à a température ambiante pendant 8 heures maximum. On peut donner son ait à enfant dans une tasse propre. La mère ne devrait pas donner de substitut du ait materne. Les famies et es communautés peuvent encourager es empoyeurs à accorder aux mères des congés de maternité payés, à créer des crèches et à accorder aux femmes des pauses et un endroit propice pour qu ees puissent nourrir au sein ou tirer eur ait. 50 SAVOIR POUR SAUVER

14 Informations compémentaires 9. Une mère qui nourrit son enfant au sein excusivement a 98 % de chances d éviter une nouvee grossesse pendant six mois après accouchement mais uniquement si e cyce menstrue n a pas repris, si ee nourrit son bébé au sein fréquemment, de jour comme de nuit, et si ee ne ui donne pas d autres aiments ou boissons ou même de tétine ou sucette. Pus enfant tète souvent, pus absence des règes chez a mère sera ongue. Si une mère nourrit au sein moins de huit fois en 24 heures, donne d autres aiments ou boissons ou encore une sucette à son bébé, ceui-ci risque de téter moins souvent, ce qui peut avoir pour effet de hâter e retour des règes. Une mère peut devenir enceinte sans que ses règes soient revenues, surtout orsque six mois se sont écoués depuis a naissance de son bébé. Une femme qui souhaite retarder une nouvee grossesse devrait choisir une autre méthode de panification famiiae si un des cas suivants s appique à ee : ee a de nouveau ses règes ee a commencé à donner à son bébé d autres aiments ou boissons, ou ee ui donne une sucette son bébé a atteint âge de 6 mois. I est préférabe pour a santé de a mère et de ses enfants que cee-ci ne se retrouve pas enceinte tant que son pus jeune enfant n a pas atteint âge de 2 ans. Tous es nouveaux parents devraient pouvoir consuter un agent de santé ou une sage-femme compétents pour obtenir des conseis en matière de panification famiiae. La pupart des méthodes de contraception n ont aucun effet sur a quaité du ait materne. Toutefois, certaines piues contraceptives renferment de œstrogène, ce qui peut diminuer a quantité de ait materne. Un agent de santé quaifié peut indiquer à a mère qui aaite es meieures méthodes de contraception. L ALLAITEMENT MATERNEL SAVOIR POUR SAUVER 51

UNICEF/97-0408/Balaguer

UNICEF/97-0408/Balaguer UNICEF/97-0408/Baaguer Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur La nutrition et a croissance Pus de a moitié des décès d enfants sont associés à a manutrition, qui amoindrit

Plus en détail

UNICEF/98-10009/Pirozzi

UNICEF/98-10009/Pirozzi UNICEF/98-10009/Pirozzi Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur Le paudisme Le paudisme est une maadie grave transmise par es piqûres de moustiques. Chaque année environ

Plus en détail

UNICEF/99-0294/Pirozzi

UNICEF/99-0294/Pirozzi UNICEF/99-0294/Pirozzi Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur La diarrhée La diarrhée, qui provoque déshydratation et manutrition, tue pus d un miion d enfants chaque

Plus en détail

UNICEF/97-1427/Pirozzi

UNICEF/97-1427/Pirozzi UNICEF/97-1427/Pirozzi Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur La maternité sans risques Chaque jour, environ 1 400 femmes meurent de compications iées à a grossesse et

Plus en détail

UNICEF/95-0141/Charton

UNICEF/95-0141/Charton UNICEF/95-0141/Charton Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur L hygiène Pus de a moitié de toutes es maadies et de tous es décès parmi es jeunes enfants sont dus à des

Plus en détail

UNICEF/01-0168/Pirozzi

UNICEF/01-0168/Pirozzi UNICEF/01-0168/Pirozzi Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur LE VIH/SIDA Le VIH/SIDA Les popuations du monde entier sont frappées par e SIDA (syndrome d immunodéficience

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

RENCONTRES PRÉNATALES

RENCONTRES PRÉNATALES RENCONTRES PRÉNATALES Mise à jour février 2013 L allaitement maternel Plan des rencontres 1. Allaitement maternel 2. Se préparer à l accouchement 3. Accouchement et nouveau-né Sommaire de la rencontre

Plus en détail

POUR UN BÉBÉ ET UNE MÈRE EN BONNE SANTÉ!

POUR UN BÉBÉ ET UNE MÈRE EN BONNE SANTÉ! EMPLOI-QUÉBEC POUR UN BÉBÉ ET UNE MÈRE EN BONNE SANTÉ! TROIS PRESTATIONS SPÉCIALES : Grossesse Allaitement Préparations lactées Ces prestations spéciales sont destinées aux personnes adm Bien s alimenter

Plus en détail

Allo Parents - Bébé 0800 00 34 56

Allo Parents - Bébé 0800 00 34 56 Les pleurs sont le mode d expression de votre bébé, et ils peuvent correspondre à des besoins qui ne sont pas satisfaits. Parfois un bébé pleure sans que l on sache pourquoi L important c est donc de savoir

Plus en détail

UNICEF/97-0627/Lemoyne

UNICEF/97-0627/Lemoyne UNICEF/97-0627/Lemoyne Pourquoi il est important de communiquer et d utiliser les informations sur LA VACCINATION La vaccination Chaque année, 1,7 million d enfants meurent de maladies qui auraient pu

Plus en détail

COMMENT NOURRIR MON BÉBÉ AU BIBERON?

COMMENT NOURRIR MON BÉBÉ AU BIBERON? COMMENT NOURRIR MON BÉBÉ AU BIBERON? V ous ne voulez pas (ou ne pouvez pas) allaiter votre bébé au sein, ou vous souhaitez cesser de l allaiter plus tôt que ce qui est recommandé. Il faut alors lui donner

Plus en détail

comment préparer le biberon à la maison?

comment préparer le biberon à la maison? comment préparer le biberon à la maison? Chers parents Vous venez de quitter la maternité ou le service de néonatologie de l az groeninge avec votre bébé et vous vous demandez peut-être comment bien préparer

Plus en détail

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est 28 Objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 2013 Objectif 5 Améliorer la santé maternelle Faits en bref XX En Asie de l Est, en Afrique du Nord et en, la mortalité maternelle a diminué

Plus en détail

Santé maternelle et néonatale

Santé maternelle et néonatale CHAPITRE 22 Santé maternelle et néonatale Points-clés pour les prestataires et les clientes y Attendre jusqu à ce que l enfant le plus jeune ait au moins 2 ans avant d essayer de tomber à nouveau enceinte.

Plus en détail

APRES LA MATERNITE, LES PREMIERS MOIS AVEC VOTRE BEBE ALLAITE.

APRES LA MATERNITE, LES PREMIERS MOIS AVEC VOTRE BEBE ALLAITE. APRES LA MATERNITE, LES PREMIERS MOIS AVEC VOTRE BEBE ALLAITE. Conférence de Laure Marchand Lucas. Mardi 4 Mars 2008 A l occasion de l arrivée d un enfant dans la famille, les parents préparent la chambre

Plus en détail

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Partenaires pour la santé, partenaires pour la vie! «Il faut accompagner ta femme à l hôpital! Si tu le fais, c est bien pour la santé de vos enfants,

Plus en détail

Annexe A Tableaux de développement de l enfant

Annexe A Tableaux de développement de l enfant s 176 Annexe A Tabeaux de déveoppement de enfant Comment utiiser ces tabeaux de déveoppement de enfant Les enfants se déveoppent dans pusieurs domaines principaux: a capacité physique (e corps), a capacité

Plus en détail

Allaitement. Introduction

Allaitement. Introduction Allaitement Introduction Le lait maternel est un aliment idéal pour les bébés. Il contient des éléments nutritifs équilibrés, et fournit la quantité parfaite de protéines, de glucides, de graisses, de

Plus en détail

Gardons bien nos enfants et rendons-les forts! Document adapté pour le Nord-Cameroun par «Communication pour le développement» marcodev@orange.

Gardons bien nos enfants et rendons-les forts! Document adapté pour le Nord-Cameroun par «Communication pour le développement» marcodev@orange. Gardons bien nos enfants et rendons-les forts! 1 Voici des conseils pour bien nourrir l enfant et lui assurer la santé. 2 Comment la maman doit faire téter son bébé 3 Comment la maman doit faire téter

Plus en détail

PETITE ENFANCE. Alimentation. du nourrisson & du jeune enfant. ayant un syndrome de Prader-Willi (SPW) www.guide-prader-willi.fr

PETITE ENFANCE. Alimentation. du nourrisson & du jeune enfant. ayant un syndrome de Prader-Willi (SPW) www.guide-prader-willi.fr 3 Alimentation PETITE ENFANCE du nourrisson & du jeune enfant ayant un syndrome de Prader-Willi (SPW) www.guide-prader-willi.fr 2 Un bébé sans réflexe de succion, puis un enfant jamais rassasié L état

Plus en détail

Faits importants à savoir avant de faire un test de dépistage du VIH :

Faits importants à savoir avant de faire un test de dépistage du VIH : Faits importants à savoir avant de faire un test de dépistage du VIH : Le VIH est le virus qui provoque le SIDA. Il peut être transmis lors de relations sexuelles non protégées (anales, vaginales ou orales)

Plus en détail

LE MEILLEUR DÉPART DANS LA VIE. Naître dans un «Hôpital-Ami des Bébés»

LE MEILLEUR DÉPART DANS LA VIE. Naître dans un «Hôpital-Ami des Bébés» LE MEILLEUR DÉPART DANS LA VIE Naître dans un «Hôpital-Ami des Bébés» LE CHOIX DU MODE D ALIMENTATION Le choix du mode d alimentation de votre bébé est une décision extrêmement importante. Ce dépliant

Plus en détail

Planifier une grossesse

Planifier une grossesse Planifier une grossesse La grossesse est un moment spécial pour vous et votre famille. Planifier votre grossesse vous permet de faire des choix santé avant d être enceinte. Voici quelques choix santé :

Plus en détail

Le CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes adopte la présente politique d allaitement maternel qui permet de :

Le CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes adopte la présente politique d allaitement maternel qui permet de : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS Titre: Allaitement maternel Responsable: Direction de la famille et de la santé mentale Approbation(s): Conseil d administration Initiale: 2002-02-20 Révision:

Plus en détail

ALLAITEMENT MATERNEL. Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada.

ALLAITEMENT MATERNEL. Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada. ALLAITEMENT MATERNEL Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada. ALLAITEMENT MATERNEL Le lait maternel est le seul aliment

Plus en détail

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base.

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base. AIDE-MÉMOIRE Définitions Consommer une variété d aliments nutritifs en quantité adéquate pour répondre à ses besoins. Alimentation équilibrée en termes de quantité et de qualité. Consommation d une variété

Plus en détail

10bonnes raisons. d allaiter votre bébé. Tournez la page pour découvrir pourquoi... L allaitement est la meilleure solution pour vous et votre bébé

10bonnes raisons. d allaiter votre bébé. Tournez la page pour découvrir pourquoi... L allaitement est la meilleure solution pour vous et votre bébé 10bonnes raisons d allaiter votre bébé L allaitement est la meilleure solution pour vous et votre bébé Tournez la page pour découvrir pourquoi... De nos jours, la plupart des mères décident d allaiter

Plus en détail

Au Canada, la loi protège les droits des

Au Canada, la loi protège les droits des Guide des droits des travailleuses enceintes au Canada Au Canada, la loi protège les droits des travailleuses qui sont enceintes ou qui ont, ou prévoient avoir, des enfants. Dans toutes les provinces et

Plus en détail

Rencontre prénatale 4 Allaitement

Rencontre prénatale 4 Allaitement Rencontre prénatale 4 Allaitement. Plan de la rencontre Services, ressources et références Mythes et réalités: pourquoi allaiter? Les avantages de l allaitement Les préparations commerciales pour nourrissons

Plus en détail

Rôle de l obstétricien

Rôle de l obstétricien l IHAB : tout ce que vous avez voulu savoir sans jamais oser le demander! Rôle de l obstétricien Réunion Commune du Cercle des Gynécologues-Obstétriciens, et du Groupe d Etudes en Néonatologie Nord-Pas

Plus en détail

Carnet. de santé. Nom :... Prénom :...

Carnet. de santé. Nom :... Prénom :... Carnet de santé Nom :................................................................... Prénom :.............................................................. Conseils aux parents Alimentation Pendant

Plus en détail

QUESTIONS ET RÉPONSES

QUESTIONS ET RÉPONSES QUESTIONS ET RÉPONSES Questions fréquentes concernant le traitement de la diarrhée par le zinc et les sels de réhydratation orale (SRO) SPACE FOR LOGO INTRODUCTION Pour traiter la diarrhée de l enfant,

Plus en détail

working in partnership

working in partnership Les boissons pour les enfants de moins de 5 ans working in partnership Ce dépliant contient des informations relatives aux types de boissons que l on doit donner aux enfants jusqu à l âge de cinq ans.

Plus en détail

Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES. Section : 542. Page : 1 SERVICES NORMES

Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES. Section : 542. Page : 1 SERVICES NORMES Services à l enfant et à la famille Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES Section : 542 Page : 1 SERVICES Révision : 1 er déc. 99 Sujet : SERVICES AUX REQUÉRANTS APPROUVÉS NORMES 542.1 Inscription

Plus en détail

Préparation des poudres pour nourrissons pour une alimentation au. biberon à la maison

Préparation des poudres pour nourrissons pour une alimentation au. biberon à la maison Préparation des poudres pour nourrissons pour une alimentation au biberon à la maison Ce document est publié par le Département Sécurité sanitaire des aliments, zoonoses et maladies d origine alimentaire,

Plus en détail

Prendre soin de votre bébé la nuit Un guide pour les parents

Prendre soin de votre bébé la nuit Un guide pour les parents Prendre soin de votre bébé la nuit Un guide pour les parents UNICEF UK Baby Friendly Initiative L UNICEF travaille avec les familles les communautés et les gouvernements dans plus de 190 pays pour aider

Plus en détail

UNICEF/96-0224/Toutounji

UNICEF/96-0224/Toutounji UNICEF/96-0224/Toutounji Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur La prévention des accidents LA PRÉVENTION DES ACCIDENTS Chaque année, 750 000 enfants meurent des suites

Plus en détail

BOITE A IMAGES POUR LA COMMUNICATION SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE CHOLERA

BOITE A IMAGES POUR LA COMMUNICATION SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE CHOLERA BOITE A IMAGES POUR LA COMMUNICATION SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE CHOLERA Qu est-ce la boite à images? Cette boite à images est un appui visuel pour les relais communautaires, agents de santé,

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

Votre introduction au régime Exante Diet

Votre introduction au régime Exante Diet Votre introduction au régime Exante Diet exantediet.fr Nous contacter: Avez-vous des questions? Il est facile de nous contacter Service-clients Chez Exante Diet nous sommes toujours disponibles à vous

Plus en détail

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant)

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) 3 mai 2009, 15 h HNE Sur cette page : Que dois-je faire si je contracte ce nouveau virus et que

Plus en détail

PETIT GUIDE pour un ALLAITEMENT réussi et durable

PETIT GUIDE pour un ALLAITEMENT réussi et durable PETIT GUIDE pour un ALLAITEMENT réussi et durable Ca y est, bébé est arrivé! Vous voici de retour à la maison avec votre petit bout. A vous les moments de bonheur et de complicité avec lui. Le lait maternel,

Plus en détail

UNICEF/88-0009/Tolmie

UNICEF/88-0009/Tolmie UNICEF/88-0009/Tolmie Pourquoi il est important de communiquer et d utiliser les informations sur Le développement et l apprentissage du jeune enfant Les huit premières années de l enfance, et surtout

Plus en détail

Aliments Nutritifs pour les Adultes en bonne santé

Aliments Nutritifs pour les Adultes en bonne santé (French) Aliments Nutritifs pour les Adultes en bonne santé Bien manger veut dire manger une nourriture variée chaque jour comprenant une nourriture équilibrée, des fruits, des légumes, du lait et autres

Plus en détail

Grossesse, Poids et Nutrition

Grossesse, Poids et Nutrition Service de Gynécologie Obstétrique et service de Nutrition Hôpital de la Pitié-Salpêtrière Grossesse, Poids et Nutrition Si vous avez un problème de poids, voici des conseils pour la préparation et le

Plus en détail

Accouchement normal: conseils scientifiques traduits en langage courant

Accouchement normal: conseils scientifiques traduits en langage courant Accouchement normal: conseils scientifiques traduits en langage courant à intégrer aux documents d information des femmes enceintes kce.fgov.be Comment utiliser ces conseils? Ces conseils conviennent pour

Plus en détail

IST et SIDA : s'informer pour se protéger!

IST et SIDA : s'informer pour se protéger! IST et SIDA : s'informer pour se protéger! Tous concernés! De quoi s agit-il? Les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) sont des infections dues à des virus, des bactéries, des parasites ou des

Plus en détail

Supports pédagogiques à projeter ou à reproduire au tableau

Supports pédagogiques à projeter ou à reproduire au tableau à projeter ou à reproduire au tableau Kent Page, UNICEF, RDC, 2003 Supports pédagogiques 149 150 A l intérieur d un sein IFE 2/1 Cellules lactifères { sécrètent le lait sous l influence de la prolactine

Plus en détail

à des commissions d enquête

à des commissions d enquête Protocoe sur a nomination de juges à des commissions d enquête Adopté par e Consei canadien de a magistrature août 2010 Sa Majesté a Reine du chef du Canada, 2010 Numéro du cataogue : JU14-21/2010 ISBN

Plus en détail

Mon enfant a la diarrhée

Mon enfant a la diarrhée Mon enfant a la diarrhée Chers parents, Votre enfant a la diarrhée. Cette brochure répondra à la plupart de vos questions et vous donnera des conseils pratiques pour que cette mauvaise passe ne tourne

Plus en détail

Amour Gloire Santé 3 ÉPISODES + JEUX ROMAN-PHOTO. Maremagnum/Getty Images - 3113-106814-B

Amour Gloire Santé 3 ÉPISODES + JEUX ROMAN-PHOTO. Maremagnum/Getty Images - 3113-106814-B & Amour Gloire Santé ROMAN-PHOTO Maremagnum/Getty Images - 3113-106814-B 3 ÉPISODES + JEUX & Amour Gloire Santé LOUIS, LE PRÉSENTATEUR Passionné, il l est toujours autant, notre cher animateur! Sensible,

Plus en détail

Le VIH-sida, qu est-ce que c est?

Le VIH-sida, qu est-ce que c est? LES DROITS DE l ENFANT FICHE THÉMATIQUE Le VIH-sida, qu est-ce que c est? UNICEF/ NYHQ2010-2622 / Roger LeMoyne Chaque jour dans le monde, plus de 7 000 nouvelles personnes sont infectées par le VIH, 80

Plus en détail

Le corps humain contient 2 à 4 grammes de zinc, les plus fortes concentrations se trouvant dans la prostate et certaines parties de l œil.

Le corps humain contient 2 à 4 grammes de zinc, les plus fortes concentrations se trouvant dans la prostate et certaines parties de l œil. Zinc EN BREF Introduction Le zinc (Zn) est un oligoélément essentiel à toutes les formes de vie et que l on trouve dans près de 100 enzymes spécifiques. Après le fer, le zinc est l oligoélément le plus

Plus en détail

Gestion de stock des utérotoniques

Gestion de stock des utérotoniques Cahier du Participant Gestion de stock des utérotoniques Résumé de la session La disponibilité des médicaments utérotoniques est une composante clé de n importe quelle intervention GATPA. L ocytocine est

Plus en détail

1. CONTEXTE ET PORTÉE :

1. CONTEXTE ET PORTÉE : Section : Direction clientèle services à la communauté N o : 1 Titre : Politique d allaitement maternel Préparé par : Monique Thérien, chef de service Santé publique Page : Page 1 de 9 Professionnels ou

Plus en détail

Diabete Gestazionale (Lingua Francese) DIABÈTE

Diabete Gestazionale (Lingua Francese) DIABÈTE Diabete Gestazionale (Lingua Francese) DIABÈTE GESTATIONNEL RÉSUMÉ DÉFINITION 03 POURQUOI LE DIABÈTE GESTATIONNEL SE PRODUIT-IL ET COMMENT LE GÉRER? 04 COMMENT CONTRÔLER LE DIABÈTE? 06 UN MODE DE VIE SAIN

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale FICHES DE DIALOGUE Fiche n 1 La planification familiale Question : Que voyez-vous sur cette image? Réponses : 1. Une famille : la mère, le père et trois enfants. 2. Un couple se faisant conseiller sur

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL. Bientôt parents?

COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL. Bientôt parents? COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL Bientôt parents? Vous êtes sur le marché du travail et vous serez bientôt parents. Vous vous demandez quels sont les congés parentaux payés et non payés par l employeur

Plus en détail

Informations express sur la prévention du VIH

Informations express sur la prévention du VIH Informations express sur la prévention du VIH Où se trouve le VIH? On peut trouver le VIH dans de nombreux fluides corporels tels que le sang, le sperme, les fluides vaginaux et le lait maternel. Comment

Plus en détail

Accueillir un nouveau-né

Accueillir un nouveau-né ACCOMPAGNER AU QUOTIDIEN Accueillir un nouveau-né Favoriser le bien-être et l épanouissement de l enfant au sein de sa famille 2 Accueillir un enfant Vous attendez un enfant ou votre enfant vient de naître

Plus en détail

Avant l attachement, Se séparer pour mieux se rencontrer.

Avant l attachement, Se séparer pour mieux se rencontrer. Avant l attachement, la séparation. Se séparer pour mieux se rencontrer. Trois psy(s), une rencontre Andrée Thauvette Poupart Maryse Crevier Marie Normandin Un lieu: la Maison buissonnière La Maison buissonnière

Plus en détail

Dans le cadre de l Accord de libre-échange

Dans le cadre de l Accord de libre-échange Absences du travai en 1998 es écarts seon e secteur Ernest B. Akyeampong Dans e cadre de Accord de ibre-échange nord-américain (ALÉNA), e Canada, es États-Unis et e Mexique ont adopté un nouveau système

Plus en détail

Le Code International de commercialisation des substituts du lait maternel

Le Code International de commercialisation des substituts du lait maternel Le Code International de commercialisation des substituts du lait maternel Le Code International est composé d un préambule et de 10 articles : Article 1 : But du Code Le Code International et les Résolutions

Plus en détail

Comprendre la fécondité

Comprendre la fécondité Comprendre la fécondité 6 Introduction La fécondité est la capacité de concevoir un enfant, à savoir pour la femme de tomber enceinte et pour l homme de causer une grossesse. Il est important de connaître

Plus en détail

De la naissance à 6 mois

De la naissance à 6 mois De la naissance à 6 mois L alimentation se compose du lait (maternel ou infantile). Seule l eau peut s y ajouter Privilégier l allaitement maternel Le lait maternel - est l alimentation idéale du nouveau-né

Plus en détail

Code de bonne pratique en matière de coupure

Code de bonne pratique en matière de coupure Informations Cients Code de bonne pratique en matière de coupure gasnetworks.ie Code de bonne pratique en matière de coupure 1 Introduction Coupure Une coupure est une des actions suivantes : Verrouiage

Plus en détail

1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents. 2/ Renseignements sur la grippe

1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents. 2/ Renseignements sur la grippe 1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents 2/ Renseignements sur la grippe Qu est-ce que la grippe? La grippe (influenza) est une infection du nez, de la gorge et des

Plus en détail

POUR GRANDIR EN BONNE SANTÉ. UNICEF/92-0384/Lemoyne

POUR GRANDIR EN BONNE SANTÉ. UNICEF/92-0384/Lemoyne L ALLAITEMENT MATERNEL : POUR GRANDIR EN BONNE SANTÉ UNICEF/92-0384/Lemoyne UNICEF/5777/Z92/Mera Une affaire de famille : un père admire son nouveau-né dans un hôpital de New York, où les bébés sont 24

Plus en détail

DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline

DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline N 327 TITRE DE L ACTIVITÉ : Le futur bébé dans le ventre maternel DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline - Sciences expérimentales : le fonctionnement du corps humain - Maîtrise de la langue

Plus en détail

Pourquoi l anémie? Les nourrissons de 9 à 24 mois sont plus à risque de développer une anémie par manque de fer, car :

Pourquoi l anémie? Les nourrissons de 9 à 24 mois sont plus à risque de développer une anémie par manque de fer, car : L ANÉMIE FERRIPRIVE L anémie se définit comme une diminution du taux d hémoglobine ou du volume des globules rouges. L hémoglobine est une protéine du sang qui sert à transporter l oxygène des poumons

Plus en détail

L enfant avant tout. Diarrhée et vomissements

L enfant avant tout. Diarrhée et vomissements 27 L enfant avant tout Diarrhée et vomissements Les vomissements et la diarrhée sont deux des principales raisons pour lesquelles les parents amènent leurs enfants à l urgence d un hôpital. À L Hôpital

Plus en détail

Allaitement maternel et alimentation du nourrisson

Allaitement maternel et alimentation du nourrisson Présent pour vous Allaitement maternel et alimentation du nourrisson Préambule L Ordre des pharmaciens du Québec assure la protection du public en encourageant les pratiques pharmaceutiques de qualité

Plus en détail

Soins du post-partum

Soins du post-partum Diplôme Inter Universitaire de Soins Obstétricaux et Néonatals d Urgence SONU Soins du post-partum Prise en charge des complications lors de la grossesse et de l accouchement Objectifs de la séance Définir

Plus en détail

De la théorie à la pratique

De la théorie à la pratique COURS 1 : L A B C DE LA GROSSESSE NEUF MOIS DE CHANGEMENTS POUR DEVENIR PARENTS 39 De la théorie à la pratique Vous trouverez toutes les activités de ce livre sur le site mereetmonde.com Maintenant que

Plus en détail

GU 0963 V02 /8 Février 2015. GU 0963 v02

GU 0963 V02 /8 Février 2015. GU 0963 v02 GU 0963 V02 /8 Février 2015 GU 0963 v02 Le sein, la fabrication du lait Le sein est une glande dont la fonction principale repose essentiellement sur la production du lait. Le colostrum, premier lait peu

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès

GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès L herpès est une m En France, on estime qu'environ 10 millions de personnes sont porteuses du virus de l'herpès à des

Plus en détail

Livret de Messages Clés

Livret de Messages Clés Livret de Messages Clés Le Paquet de Counseling Communautaire pour l Alimentation du Nourrisson et du Jeune Enfant (ANJE) Livret de Messages Clés Le Paquet de Counseling Communautaire pour l Alimentation

Plus en détail

Emprunt d argent Informations aux enseignants

Emprunt d argent Informations aux enseignants Informations aux enseignants 1/7 Tâche Objectif Matériel Les élèves lisent un court texte sur le thème de l emprunt d argent. Ils répondent aux questions sur la fiche de travail. Les avantages et désavantages

Plus en détail

LE TEMPS DE LA CONCEPTION. Il arrive d avoir besoin de support, lorsque l on est prêt à fonder une famille

LE TEMPS DE LA CONCEPTION. Il arrive d avoir besoin de support, lorsque l on est prêt à fonder une famille LE TEMPS DE LA CONCEPTION Il arrive d avoir besoin de support, lorsque l on est prêt à fonder une famille Le parcours pour devenir parents peut parfois être éprouvant psychologiquement pour vous et votre

Plus en détail

Les problèmes d accouchement ou dystocie

Les problèmes d accouchement ou dystocie Les problèmes d accouchement ou dystocie Rien de plus stressant que d assister à l accouchement de notre animal à la maison. Heureusement, cette expérience s avère en général être très belle. Néanmoins,

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ACCOMPAGNEMENT DES FAMILLES DANS LEUR PROJET DE NAISSANCE ET D ALLAITEMENT

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ACCOMPAGNEMENT DES FAMILLES DANS LEUR PROJET DE NAISSANCE ET D ALLAITEMENT POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ACCOMPAGNEMENT DES FAMILLES DANS LEUR PROJET DE NAISSANCE ET D ALLAITEMENT A L ATTENTION DES MEMBRES DU PERSONNEL DU CHBAH TABLE DES MATIERES Table des matières 2 Introduction

Plus en détail

Raccorder votre foyer

Raccorder votre foyer gasnetworks.ie Choisir e gaz nature est une bonne idée Raccorder votre foyer 2 Le gaz nature a révoutionné industrie énergétique et joue un rôe de pus en pus important dans e monde d aujourd hui. En Irande,

Plus en détail

Le label IHAB. Initiative Hôpital Ami des Bébés

Le label IHAB. Initiative Hôpital Ami des Bébés Le label IHAB Initiative Hôpital Ami des Bébés Semaine Mondiale de l Allaitement Maternel Palais des Arts de Vannes le 18 octobre 2012 Docteur Caroline FRANÇOIS DIULHAM Maternité du CH de Ploërmel PLAN!

Plus en détail

Allaitez votre bébé et recevez une prime de la ML! Allaitement. www.ml.be

Allaitez votre bébé et recevez une prime de la ML! Allaitement. www.ml.be Allaitez votre bébé et recevez une prime de la ML! Allaitement www.ml.be Bénéficiez d une prime de 125 euros minimum! 2 L allaitement crée un lien intense entre une mère et son bébé. Il s agit d un sentiment

Plus en détail

L allaitement. MECANISMES et AVANTAGES EN PRATIQUE :

L allaitement. MECANISMES et AVANTAGES EN PRATIQUE : L allaitement MECANISMES et AVANTAGES - la production de lait est déclenchée par le bébé des lors qu il tète le sein de la mère. Au plus tôt le bébé est au sein (dans la salle d accouchement par exemple),

Plus en détail

Centre Hospitalier de Dinant

Centre Hospitalier de Dinant Centre Hospitalier de Dinant Quelques conseils pour vous aider à alimenter votre enfant au biberon. mars 2007 Lorsque pour une raison ou une autre, vous ne pouvez ou ne désirez pas allaiter votre bébé,

Plus en détail

Le petit déjeuner expliqué aux ados

Le petit déjeuner expliqué aux ados Le petit déjeuner expliqué aux ados Testez vos connaissances De quelle quantité de calcium votre corps a-t-il besoin chaque jour? Autant que dans 1 verre de lait Autant que dans 8 verres de lait Autant

Plus en détail

Première partie : Accueillir une femme enceinte

Première partie : Accueillir une femme enceinte ab ledesma tières T a bl e d e s m at i è r e s Première partie : Accueillir une femme enceinte Chapitre 1 : Comment se présente un service de maternité?...3 1. Qu est-ce qu un service de maternité?...

Plus en détail

LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON

LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON Enquête qualitative par entretiens semi-structurés auprès de 8 femmes primipares F DUMEL, S BILLOT-HADANA

Plus en détail

Allaitement maternel en structure d'accueil. Allaitement maternel et mode d accueil

Allaitement maternel en structure d'accueil. Allaitement maternel et mode d accueil Réf. : Date : 03/07/2012 Allaitement maternel en structure d'accueil Pôle : Pilotage et coordination Thème : Alimentation Allaitement maternel et mode d accueil L allaitement maternel en crèche ou chez

Plus en détail

LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE

LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE 45 ème J.A.N.D. 28 janvier 2005 LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE Christophe Dupont Hôpital Saint Vincent de Paul, 82, avenue Denfert-Rochereau, 75674 Paris cedex 14 La diversification est la phase de transition

Plus en détail

Consultation II Lira District Questions et Réponses

Consultation II Lira District Questions et Réponses Consultation II Lira District Questions et Réponses Les questions suivantes ont été demandées à la population de Moroto County au cours des interviews à domicile. Dans la deuxième consultation, les participants

Plus en détail

LA GESTION DE L INQUIÉTUDE

LA GESTION DE L INQUIÉTUDE LA GESTION DE L INQUIÉTUDE RESSENTIE FACE À UNE ÉVALUATION Révision : 2008-09, NN GESTION DE L INQUIÉTUDE RESSENTIE FACE À UNE ÉVALUATION 1. EXPLICATION DE CETTE INQUIÉTUDE C est décidé, l officiel en

Plus en détail

VIH et sida. Mots clés. Quel est le problème? Données statistiques 1

VIH et sida. Mots clés. Quel est le problème? Données statistiques 1 VIH et sida Mots clés VIH : virus de l immunodéficience humaine. Virus qui provoque une infection incurable transmis par les relations sexuelles, les seringues, le sang contaminé ou de la mère à l enfant,

Plus en détail

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile Petite enfance Guide de la Protection Maternelle et Infantile Avant la naissance Après la naissance Tous les services du Conseil général de l Oise pour vous aider à bien accueillir votre bébé L avenir

Plus en détail

Quatrième partie. Le jeune diabétique hors de son milieu familial

Quatrième partie. Le jeune diabétique hors de son milieu familial Quatrième partie Le jeune diabétique hors de son milieu familial Chapitre 51 1 À la garderie Caroline Boucher L entrée d un enfant diabétique à la garderie peut s avérer traumatisante pour certains parents.

Plus en détail

Maladies infectieuses - Coqueluche

Maladies infectieuses - Coqueluche Maladies infectieuses - Coqueluche Document d info La coqueluche 1 Introduction La coqueluche est une maladie aiguë et contagieuse des voies respiratoires provoquée par la bactérie Bordetella pertussis.

Plus en détail

FEUILLET D INFORMATION! " Savoir comment protéger les informations personnelles publiées sur votre compte Facebook.

FEUILLET D INFORMATION!  Savoir comment protéger les informations personnelles publiées sur votre compte Facebook. AOÛT 2012 FEUILLET D INFORMATION " Savoir comment protéger les informations personnelles publiées sur votre compte Facebook. À chaque fois que vous utilisez Facebook, votre photo de profil vous suit. CONSEIL

Plus en détail

Protocole des repas et goûters

Protocole des repas et goûters MICRO-CRECHE «Les Loupiots» Place des Boutiques - La Joue du Loup - 05250 LE DEVOLUY Tél : 04 92 58 95 10 Le 07 novembre 2009 Protocole des repas et goûters Le présent protocole a pour but de participer

Plus en détail