Première ES Devoir n 4 SES Novembre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Première ES Devoir n 4 SES Novembre 2013"

Transcription

1 Première ES Devoir n 4 SES Novembre 2013 Epreuve composée : partie 3 Pour la partie 3, Il est demandé au candidat de traiter le sujet : - en développant un raisonnement ; - en exploitant les documents du dossier ; - en faisant appel à ses connaissances personnelles ; - en composant une introduction, un développement, une conclusion. II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation. Sujet : A l'aide de vos connaissances et du dossier documentaire, vous montrerez comment les entreprises peuvent mettre en œuvre des stratégies susceptibles de renforcer leur pouvoir de marché. Document 1 Document 2 Reuters, 08/12/2011

2 A la fin des années 80, la marque italienne, fondée dans les années 50 par Luciano Benetton, s'était imposée sur un marché assez terne et classique du pull, en imposant un nouveau style de vie : le pull aux couleurs vives. Il s'agissait, en Italie, d'une véritable «révolution» portée par un ancien militant voulant briser les codes d'une société figée dans les traditions. Porter un pull Benetton revenait donc à affirmer une identité : la jeunesse, la modernité, l'anticonformisme. Dans les années 80, Benetton a réussi une nouvelle percée marketing grâce à des campagnes atypiques et provocatrices mettant en scène des mannequins trisomiques, une nonne sacrilège, un enfant noir. Le pull Benetton exprimait un projet éthique : l'éloge de la différence (tout en espérant que le monde entier allait s'habiller Benetton. Tel est le propre de «l'entreprise marquante», selon JC Thoening : elle ne propose pas un produit fonctionnel à un client anonyme sur un marché neutre. L'entreprise «marquante» conquiert un territoire comme le font les missionnaires : elle propose un produit chargé de sens et de valeur à des individus en quête de sens. Achille Weinberg, «la garde-robe des économistes», Les grands dossiers de Sciences Humaines, n 16, sept, octobre, novembre Document 3 La marque [Nespresso] s est construite autour de trois principes : la création de «crus» de café encapsulés dans les fameuses dosettes et [ ] assorties de noms italiens ; la machine, conçue pour former un couple indissociable avec les capsules ; le «club Nespresso», permettant de tisser un lien avec le client [ ]. Pour l image, la société s est inspirée des codes du luxe. Le design des machines, la création d accessoires, els emballages, rien n est laissé au hasard. L univers de la marque est mis en scène dans des magasins raffinés ouverts dans les quartiers chics des grandes métropoles, à proximité des griffes de mode. «What esle?» direz-vous. C est là que George Clooney entre en scène. [ ] Depuis 2006, la saga publicitaire conçue par l agence McCann, où l acteur américain accepte le rôle de simple faire-valoir de la marque, a fait mouche. Le contrat avec la star hollywoodienne court jusqu à l été Cette mécanique bien huilée a fait de Nespresso une marque «émotionnelle», au même titre que Nutella par exemple. Avec, à la clé, un succès commercial. Incité à s équiper de la machine, rabais à l appui, le client doit s approvisionner en dosettes. C est cette vente de capsules qui représente l essentiel du chiffre d affaires et des marges de Nespresso. L. Girard, «Le Groupe Casino part en guerre contre le monopole de Nespresso», Le Monde, 16 mars Eléments de corrigé du DS n 4 1) Analyse du sujet : - Mot clé : Pouvoir de marché : capacité d une entreprise à imposer un prix de vente élevé en raison de son poids sur le marché

3 - Cadre spatio-temporel : Pays occidentaux voire monde, période contemporaine - Sujet : il s inscrit dans le point du programme suivant : «Sans aucun recours à la formalisation et à l aide d exemples (monopole dans le domaine de l électricité ou du transport, situations de concurrence monopolistique engendrées par l innovation ou la différenciation des produits, oligopoles dans les domaines de l automobile, des composants électroniques, etc.), on montrera que les vendeurs mettent en œuvre des stratégies susceptibles de renforcer leur pouvoir de marché (positionnement et marketing des produits, ententes entre vendeurs, guerres de prix, création de demande captive, etc.).» 2) Eléments de réponse : - Connaissances exigées : pouvoir de marché, oligopole, concentration (horizontale en particulier), coopération et alliance (collusion, entente, cartel), innovation, différenciation, concurrence monopolistique - Documents D1 : le marché des lessives est un marché très concentré. Des entreprises indépendantes (cf. marques) ont été rachetées par de plus grosses conduisant à un marché de type oligopolistique. Ces entreprises ont décidé de s entendre pour maintenir des marges élevées, et ce au détriment des consommateurs D2 : Acheter un pull Benetton, c est acheter la jeunesse, la modernité, l anticonformisme. C est donc s affirmer comme différent ; il s agit bien d une stratégie de différenciation du produit. D3 : Le succès de Nespresso vient de sa capacité à proposer un nouveau produit particulièrement innovant, qui a su trouver un public. Le monopole de Nespresso est temporaire parce que son brevet est temporaire et que la concurrence s organise pour proposer des produits similaires à plus bas prix. Pour préserver sa part de marché, Nespresso devra à nouveau innover. 3) Plan détaillé (remarque 3 et 4 peuvent être regroupés, notion de concurrence monopolistique) Introduction : définition des termes clés, cadre spatio-temporel, problématique, annonce du plan (mini) 1. Pour renforcer leur pouvoir de marché, les entreprises peuvent avoir recours à la concentration (D1) 2. Elles peuvent mettre en place des stratégies d entente (D1) 3. Elles ont intérêt à innover et à se protéger par des brevets (D2) 4. Enfin, elles peuvent mettre en place des stratégies de différenciation (D3) Conclusion : synthèse + ouverture (éventuellement) Compétence Indicateurs + = - Barème Introduire Définition termes du sujet, reprise du sujet, annonce des étapes du raisonnement / 0.75 Produire une démonstration organisée et claire permettant de Cohérence et progressivité du raisonnement (pas de hors sujet) traiter le sujet / 1,5 Mettre en œuvre des séquences argumentatives pour répondre au sujet Mobiliser des connaissances en plus des notions du sujet pour répondre à la question posée Présence explicite d une idée par séquence, d argument(s) pour la défendre, d illustration(s) / 2 Présence dans l argumentation de notions, mécanismes, références théoriques / 2

4 Mobiliser des informations des documents pour répondre au sujet Sélection et mise en œuvre des informations issues du texte, compréhension et exploitation des données chiffrées, calculs, comparaisons, tendances, périodisations / 3 Conclure Réponse au sujet / 0.25 Mettre en forme Soin apporté (orthographe, expression) / 0,5 TOTAL / 10 Eléments de corrigé du DS n 4 1) Analyse du sujet : - Mot clé : Pouvoir de marché : capacité d une entreprise à imposer un prix de vente élevé en raison de son poids sur le marché - Cadre spatio-temporel : Pays occidentaux voire monde, période contemporaine - Sujet : il s inscrit dans le point du programme suivant : «Sans aucun recours à la formalisation et à l aide d exemples (monopole dans le domaine de l électricité ou du transport, situations de concurrence monopolistique engendrées par l innovation ou la différenciation des produits, oligopoles dans les domaines de l automobile, des composants électroniques, etc.), on montrera que les vendeurs mettent en œuvre des stratégies susceptibles de renforcer leur pouvoir de marché (positionnement et marketing des produits, ententes entre vendeurs, guerres de prix, création de demande captive, etc.).» 2) Eléments de réponse : - Connaissances exigées : pouvoir de marché, oligopole, concentration (horizontale en particulier), coopération et alliance (collusion, entente, cartel), innovation, différenciation, concurrence monopolistique - Documents D1 : le marché des lessives est un marché très concentré. Des entreprises indépendantes (cf. marques) ont été rachetées par de plus grosses conduisant à un marché de type oligopolistique. Ces entreprises ont décidé de s entendre pour maintenir des marges élevées, et ce au détriment des consommateurs D2 : Acheter un pull Benetton, c est acheter la jeunesse, la modernité, l anticonformisme. C est donc s affirmer comme différent ; il s agit bien d une stratégie de différenciation du produit. D3 : Le succès de Nespresso vient de sa capacité à proposer un nouveau produit particulièrement innovant, qui a su trouver un public. Le monopole de Nespresso est temporaire parce que son brevet est temporaire et que la concurrence s organise pour proposer des produits similaires à plus bas prix. Pour préserver sa part de marché, Nespresso devra à nouveau innover. 3) Plan détaillé (remarque 3 et 4 peuvent être regroupés, notion de concurrence monopolistique) Introduction : définition des termes clés, cadre spatio-temporel, problématique, annonce du plan (mini) 1. Pour renforcer leur pouvoir de marché, les entreprises peuvent avoir recours à la concentration (D1) 2. Elles peuvent mettre en place des stratégies d entente (D1) 3. Elles ont intérêt à innover et à se protéger par des brevets (D2) 4. Enfin, elles peuvent mettre en place des stratégies de différenciation (D3) Conclusion : synthèse + ouverture (éventuellement)

5 Compétence Indicateurs + = - Barème Introduire Définition termes du sujet, reprise du sujet, annonce des étapes du raisonnement / 0.75 Produire une démonstration organisée et claire permettant de Cohérence et progressivité du raisonnement (pas de hors sujet) traiter le sujet / 1,5 Mettre en œuvre des séquences argumentatives pour répondre au sujet Mobiliser des connaissances en plus des notions du sujet pour répondre à la question posée Mobiliser des informations des documents pour répondre au sujet Présence explicite d une idée par séquence, d argument(s) pour la défendre, d illustration(s) / 2 Présence dans l argumentation de notions, mécanismes, références théoriques / 2 Sélection et mise en œuvre des informations issues du texte, compréhension et exploitation des données chiffrées, calculs, comparaisons, tendances, périodisations / 3 Conclure Réponse au sujet / 0.25 Mettre en forme Soin apporté (orthographe, expression) / 0,5 TOTAL / 10

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2010-2011

BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2010-2011 BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2010-2011 TS1 CGO-2 heures Devoir N 4 28 mars 2011 Aucun document autorisé Calculatrice autorisée L'entreprise CARTEX, fabrique et commercialise des emballages en carton

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

CARNET DE BORD De :. Classe de BTSA.

CARNET DE BORD De :. Classe de BTSA. 1 LEGTA Georges Desclaude BP 10549 17119 SAINTES MODULE M 22 CARNET DE BORD De :. Classe de BTSA. Dossier de suivi de la démarche de recherche documentaire (Outil d aide méthodologique) Autre membre du

Plus en détail

Il existe 2 types de café sur le marché: Le Robusta, corsé, avec un goût puissant et L Arabica, délicat et aromatique.

Il existe 2 types de café sur le marché: Le Robusta, corsé, avec un goût puissant et L Arabica, délicat et aromatique. LA MARQUE Il existe 2 types de café sur le marché: Le Robusta, corsé, avec un goût puissant et L Arabica, délicat et aromatique. Les cafés sont issus d une sélection 100% ARABICA afin d avoir un café aromatique

Plus en détail

VALIDATION DU CERTIFICAT

VALIDATION DU CERTIFICAT 1 VALIDATION DU CERTIFICAT I.- CONTROLE CONTINU DES CONNAISSANCES MODULES COEFF. TECHNIQUES DE VENTE Contrôle continu 3 Contrôle final 3 TECHNOLOGIE/DESSIN Contrôle continu 3 Contrôle final 3 DROIT/CONSUMERISME

Plus en détail

Feu Vert et l entretien automobile : «le coup de patte» de l expert

Feu Vert et l entretien automobile : «le coup de patte» de l expert I N F O R M A T I O N P R E S S E L e 9 a v r i l 2 0 0 9 Feu Vert et l entretien automobile : «le coup de patte» de l expert Contrairement à certaines idées reçues, les automobilistes doivent savoir que

Plus en détail

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr Attention Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos

Plus en détail

Fiche 3.3 : Comment les marchés imparfaitement concurrentiels fonctionnent-ils?

Fiche 3.3 : Comment les marchés imparfaitement concurrentiels fonctionnent-ils? eduscol Sciences économiques et sociales - Première ES Science économique 3. La coordination par le marché Ressources pour le lycée général et technologique Fiche 3.3 : Comment les marchés imparfaitement

Plus en détail

22 QUELLES SONT LES STRATEGIES DES ENTREPRISES?

22 QUELLES SONT LES STRATEGIES DES ENTREPRISES? 22 QUELLES SONT LES STRATEGIES DES ENTREPRISES? Introduction : les deux types de croissance de l'entreprise 1. La concentration se définit comme l augmentation de la taille de l entreprise. La croissance

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE. www.parlonsentreprise.com

MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE. www.parlonsentreprise.com MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE www.parlonsentreprise.com Objectifs de l atelier Prendre conscience des besoins des clients Apporter un service supplementaire utile a nos clients Presenter une

Plus en détail

4. Offre et demande, les forces du marché

4. Offre et demande, les forces du marché 4. Offre et demande, les forces du marché Trois événements : a) Quand une vague de froid s abat sur l Espagne, le prix du jus d orange grimpe dans tous les supermarchés du pays. b) Quand la chaleur estivalle

Plus en détail

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes).

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes). SUJET DE CONCOURS Sujet Exploitation d une documentation scientifique sur le thème de l énergie 2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D,

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan 1. Le diagnostic stratégique: un pré-requis à la prise de décision Définition du diagnostic stratégique = Analyse conjointe de l entreprise (ses forces / ses faiblesses)

Plus en détail

Ce guide a pour objectif de faciliter le dépôt de candidature et la mise en place du dossier.

Ce guide a pour objectif de faciliter le dépôt de candidature et la mise en place du dossier. Bourse Charles Foix GUIDE DU CANDIDAT avec le soutien de Préambule Ce guide a pour objectif de faciliter le dépôt de candidature et la mise en place du dossier. Il guide la réflexion des candidats vers

Plus en détail

La qualité de la relation la «CLEF» de votre succès commercial

La qualité de la relation la «CLEF» de votre succès commercial La qualité de la relation la «CLEF» de votre succès commercial La qualité de la relation commerciale au cœur de la vente Plus que jamais la dimension relationnelle est la clef de toute négociation commerciale.

Plus en détail

Diagnostic commercial

Diagnostic commercial Diagnostic commercial Si elle veut réussir, l entreprise doit avant tout vendre son produit. Pour cela, la fonction commerciale en son sein lui est d une grande utilité. Ceci est dû à la finalité même

Plus en détail

1. DÉFINITION DU MARKETING

1. DÉFINITION DU MARKETING 1. DÉFINITION DU MARKETING 1.1 DÉFINITIONS 1.2 PRÉDOMINANCE DU CLIENT 1.3 ÉLARGISSEMENT DU CHAMP D APPLICATION 1.4 SATISFACTION DU CLIENT ET CRM 1 1.1 DÉFINITIONS 1. Marketing 2. Acteurs du marketing 3.

Plus en détail

Le Test d évaluation de français De la Chambre de commerce et d industrie de Paris

Le Test d évaluation de français De la Chambre de commerce et d industrie de Paris Le Test d évaluation de français De la Chambre de commerce et d industrie de Paris PRÉSENTATION DU TEF Le test d évaluation de français est le premier test standardisé de français langue étrangère diffusé

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Promoteur(s) : Nom du projet : Date :

PLAN D AFFAIRES. Promoteur(s) : Nom du projet : Date : PLAN D AFFAIRES Promoteur(s) : Nom du projet : Date : Résumé du projet (Faites un court résumé d environ une demi-page de votre projet. Dans cette section, on devrait retrouver tous les éléments permettant

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION

PROGRAMMES DE GESTION RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DU CYCLE PREPARATOIRE & DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Direction de la Pédagogie & des Normes du cycle préparatoire et de l'enseignement

Plus en détail

LES TROPHÉES «PULL ROUGE» DE L INNOVATION ÉCONOMIQUE EN MONTAGNE

LES TROPHÉES «PULL ROUGE» DE L INNOVATION ÉCONOMIQUE EN MONTAGNE PRÉSENTATION DU PROJET LES TROPHÉES «PULL ROUGE» DE L INNOVATION ÉCONOMIQUE EN MONTAGNE Banque Populaire des Alpes / SNMSF / SOCAMMES CATÉGORIE «PROJET» Le porteur de projet Nom : Prénom : Âge : Date de

Plus en détail

Segment : Tous segments des IAA Module : R&D Marketing produits nouveaux TERMES DE RÉFÉRENCE

Segment : Tous segments des IAA Module : R&D Marketing produits nouveaux TERMES DE RÉFÉRENCE Segment : Tous segments des IAA Module : R&D Marketing produits nouveaux TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATIONS CONCERNEES... 2 PRE-REQUIS... 3 ACTIVITES

Plus en détail

Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21

Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21 Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21 Prendre contact avec les élèves et expliquer les objectifs du cours. Lire et observer une synthèse de documents Français, les épreuves du BTS, Nathan technique,

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan Le Groupe Renault en 1998 Métier: conception, fabrication et vente d automobiles But: la croissance rentable Objectif: 10% des PdM mondiales en 2010 dont 50% hors Europe

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l éducation. Corrigé de l épreuve de GESTION

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l éducation. Corrigé de l épreuve de GESTION REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l éducation Corrigé de l épreuve de GESTION Session Principale 2009 Corrigé de l épreuve de GESTION SESSION PRINCIPALE Juin 2009. Recommandations Chers élèves, on vous

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

LE JEU DES RELATIONS ENTRE LE COMMERCE DE DÉTAIL ET LES CONSOMMATEURS OBJECTIFS : Vous prenez conscience du jeu des relations entre le commerce de

LE JEU DES RELATIONS ENTRE LE COMMERCE DE DÉTAIL ET LES CONSOMMATEURS OBJECTIFS : Vous prenez conscience du jeu des relations entre le commerce de CHAPITRE 1.8 LE JEU DES RELATIONS ENTRE LE COMMERCE DE DÉTAIL ET LES CONSOMMATEURS OBJECTIFS : Vous prenez conscience du jeu des relations entre le commerce de détail et les INTRODUCTION Le commerce de

Plus en détail

UE Marketing Opérationnel

UE Marketing Opérationnel UE Marketing Opérationnel La politique Prix Séance 2 Les 4 variables d action marketing MARKETING Mix Produit Qualité Caractéristiques Style Marque Conditionnement Garantie SAV Prix Tarif Remise Rabais

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL VENTE

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL VENTE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL VENTE Prospection Négociation- Suivi de clientèle ÉPREUVE E2: ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE UNITÉ U22 : PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ COMMERCIALE Le corrigé comporte 9 pages numérotées

Plus en détail

Fébronie Tsassis Se présenter et convaincre en 2 33

Fébronie Tsassis Se présenter et convaincre en 2 33 Fébronie Tsassis Se présenter et convaincre en 2 33 Entrée en scène: Acteur et trac Transpiration, rougeurs, gorge nouée Peur: trou de mémoire, bafouiller Le trac nécessaire? A gérer! CORPS Respect Révision

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global Historique Les marques existent depuis les premiers échanges commerciaux et servaient essentiellement à authentifier l origine

Plus en détail

Module 5. Marketing et commerce. Examen final. Modules 5 à 9. Module 4. Modules 1 à 3. Origine technique. Origine commerciale.

Module 5. Marketing et commerce. Examen final. Modules 5 à 9. Module 4. Modules 1 à 3. Origine technique. Origine commerciale. Module 5 Marketing et commerce Examen final UPSA/AGVS - LA VOITURE, NOTRE PASSION. 7009.F / 11/2005 Travail de Projet Modules 5 à 9 Module 4 Modules 1 à 3 Origine technique Origine commerciale Module 5

Plus en détail

LE PRIX DE CESSION INTERNE

LE PRIX DE CESSION INTERNE LE PRIX DE CESSION INTERNE Introductio n Intérêt du sujet Le système du prix de cessions interne mesure les résultats économiques dégagés de chaque centres de responsabilité PROBLÉMATIQUE : Quel est le

Plus en détail

La guerre des dosettes réveille r marché du café

La guerre des dosettes réveille r marché du café La guerre des dosettes réveille r le marché du café Article paru dans Le Figaro, le 29/09/2007. Auteur: Florentin COLLOMP Introduction Un produit qui s adapte à son marché Avant, un bon café, disponible

Plus en détail

Note partielle sur le E-Commerce

Note partielle sur le E-Commerce Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne

Plus en détail

Proposition de Corrigé Management des entreprises Session 2012

Proposition de Corrigé Management des entreprises Session 2012 Corrigé téléchargé sur www.mybts.fr Proposition de Corrigé Management des entreprises Session 2012 CAS FENETREA L ensemble est noté sur 30 points, la note devra être ramenée à 20 points, arrondie au demipoint

Plus en détail

Comment protéger et valoriser son format TV?

Comment protéger et valoriser son format TV? Comment protéger et valoriser son format TV? Michel Rodrigue CEO The Format People 1 Pourquoi protéger votre format? Il n y a pas de loi de droits d auteurs spécifique aux formats. Valeur commerciale des

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques»

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Avant-propos Mode d emploi du guide TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Chapitre 1 Les PME : Spécificités et problématiques liées au développement 1.1 Le monde méconnu des

Plus en détail

Enjeux et modalités de l innovation

Enjeux et modalités de l innovation Enjeux et modalités de l innovation I. Le processus d innovation L innovation génère de la croissance: Augmentation compétitivité avantage concurrentiel. mobiliser les ressources techniques (recherche

Plus en détail

Imprimer avec précision les couleurs des marques

Imprimer avec précision les couleurs des marques Imprimer avec précision les couleurs des marques avec un jeu d encres fixe L impression à gamut étendu donne un résultat équivalent à l impression des tons directs, sans les coûts de production. Un défi

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

Le déroulement de l animation

Le déroulement de l animation 10020_GererAnimer_p076p087 Page 83 Vendredi, 12. août 2005 9:00 09 Le déroulement de l animation DOSSIER 15 Correspondance référentiel Dossier Page livre élève Compétences professionnelles Savoirs associés

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

PAR OU COMMENCER : L ETUDE DE MARCHE

PAR OU COMMENCER : L ETUDE DE MARCHE PAR OU COMMENCER : L ETUDE DE MARCHE L étude de marché est nécessaire pour : - connaître et comprendre le marché dans lequel vous vous situez, - évaluez votre chiffre d affaire potentiel, - élaborer votre

Plus en détail

RETAIL & SERVICES. CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com. Révélateur de ressources

RETAIL & SERVICES. CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com. Révélateur de ressources B R O C H U RE FORMAT I O N CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com W W W. S T Y L E S C E N C E - F O R M A T I O N. C O M - S I R E T 5 3 0 5 4 7 4 4 7 0 0 0

Plus en détail

L ENTRETIEN DE PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE EN BTOB

L ENTRETIEN DE PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE EN BTOB L ENTRETIEN DE PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE EN BTOB Durée : 2J / 14H Groupe de : 6 max Formateur : Consultant expert en relation client et management commercial. Formateur confirmé. Formation à la vente Objectifs

Plus en détail

JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente. JOUR 3 : prospection et fidélisation

JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente. JOUR 3 : prospection et fidélisation 1 MARKETING JOUR 3 AGENDA 2 JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente JOUR 2 : la présentation des produits JOUR 3 : prospection et fidélisation JOUR 3 : prospection et fidélisation

Plus en détail

STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion L ETUDE. Groupe de réflexion académique économie-gestion

STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion L ETUDE. Groupe de réflexion académique économie-gestion STMG 1 Sciences et Technologies du Management et de la Gestion L ETUDE L ETUDE 2 Quelques rappels du BO N 21 du 24 mai 2012 3 L étude : support de l épreuve BO N 21 du 24 mai 2012 «Etude d un aspect d

Plus en détail

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales Introduction! Dans un contexte de mondialisation croissante des affaires et de forte demande de création de valeur de la part des dirigeants, l acheteur doit non seulement parfaitement maîtriser ses techniques

Plus en détail

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant!

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Regroupés autour d une enseigne commune, les commerçants associés sont des distributeurs grâce à une organisation amont forte et structurée qui

Plus en détail

Le positionnement Nespresso. Laurent Dorey

Le positionnement Nespresso. Laurent Dorey Laurent Dorey Jeudi 20 Nov2014 Marché et segmentation Le marché du café en France Un marché de 2 Mds 94% de consommateurs Les habitudes de consommation changent Tendance à la baisse Les débuts de Nespresso

Plus en détail

DOCUMENT 3 «Le Monde: Comment imaginez-vous l'offre énergétique mondiale dans les années qui viennent? [...] Steven Chu:

DOCUMENT 3 «Le Monde: Comment imaginez-vous l'offre énergétique mondiale dans les années qui viennent? [...] Steven Chu: Dissertation s appuyant sur un dossier documentaire Il est demandé au candidat : - de répondre à la question posée par le sujet ; - de construire une argumentation à partir d'une problématique qu'il devra

Plus en détail

INTER-ENTREPRISES 2014

INTER-ENTREPRISES 2014 Votre prochaine formation MANAGEMENT COMMUNICATION ORALE EFFICACITÉ RELATIONNELLE COMMERCIAL RELATION CLIENT TÉLÉMARKETING... AGENDA FORMATION INTER-ENTREPRISES paris - Lyon MANAGEMENT A travailler, même

Plus en détail

Les outils du manager commercial

Les outils du manager commercial OBJECTIFS Améliorer sa force de conviction et asseoir son leadership sur son équipe de collaborateurs mais aussi dans sa relation-clientèle Saisir l importance de la dimension relationnelle comportementale

Plus en détail

FORMATION PACK CREATEUR D ENTREPRISE VALORIALE

FORMATION PACK CREATEUR D ENTREPRISE VALORIALE FORMATION PACK CREATEUR D ENTREPRISE VALORIALE 2012-2013 Intitulé de la formation : PACK CREATION D ENTREPRISE Objectifs : Connaître les mécanismes de la création d entreprise Monter son business plan

Plus en détail

ANNALES. OFFICIELLES 2011 concours. ecricome. prepa ÉPREUVE ÉCRITE ÉPREUVE COMMUNE. z Langue vivante 1 / Chinois. www.ecricome.org

ANNALES. OFFICIELLES 2011 concours. ecricome. prepa ÉPREUVE ÉCRITE ÉPREUVE COMMUNE. z Langue vivante 1 / Chinois. www.ecricome.org ANNALES OFFICIELLES 2011 concours ÉPREUVE ÉCRITE ÉPREUVE COMMUNE z Langue vivante 1 / Chinois www..org Esprit général Les épreuves de langues ont pour but de : - vérifier l existence des bases grammaticales

Plus en détail

PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ

PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ EN PREAMBULE C est une épreuve de concours à part entière. C est le résultat d un vrai travail personnel. C est la pièce principale du dossier d inscription

Plus en détail

STRATÉGIE MARKETING VO - COMMENT DÉTERMINER LE STOCK IDÉAL DE VOTRE AFFAIRE

STRATÉGIE MARKETING VO - COMMENT DÉTERMINER LE STOCK IDÉAL DE VOTRE AFFAIRE CHAPITRE 1 STRATÉGIE MARKETING VO - COMMENT DÉTERMINER LE STOCK IDÉAL DE VOTRE AFFAIRE Ce que vous apprendrez dans ce chapitre Réunir les informations indispensables pour établir votre stratégie marketing

Plus en détail

1er Prix de la TPE en Arc de Seine

1er Prix de la TPE en Arc de Seine du 22/10/2009 au 22/11/2009 1er Prix de la TPE en Arc de Seine Catégorie : CREATION Dossier à retourner avant le 22/11/2009 à Arc de Seine Entreprises contact@arcdeseine-entreprises.com - 0826 02 09 51

Plus en détail

GESTION D UN MAGASIN

GESTION D UN MAGASIN de la formation GESTION D UN MAGASIN Optimiser la performance commerciale du point de vente Connaître les principaux facteurs de performances commerciales Mesurer l impact de la fréquentation sur les résultats

Plus en détail

STRATEGIES MARKETING. Licence 3 2010-2011. S7 : politique de prix

STRATEGIES MARKETING. Licence 3 2010-2011. S7 : politique de prix STRATEGIES MARKETING Licence 3 2010-2011 S7 : politique de prix Professeur : Alain Debenedetti Alain.debenedetti@univ-mlv.fr Qu est-ce qu un prix? Introduction somme d argent coûts non monétaires Introduction

Plus en détail

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE CNIA SAADA Assurance est née de l union de deux grandes forces de l assurance, CNIA Assurance et Assurances Es Saada, qui ont mis en commun leurs compétences humaines

Plus en détail

Préparez votre débat

Préparez votre débat Préparez votre débat L enjeu éducatif d un débat sur des questions portant sur le changement climatique est principalement de permettre : - d éveiller l intérêt des élèves sur le sujet en laissant la pensée,

Plus en détail

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise»

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne-Ardenne) Contact : Katia JOSEPH Chargée de mission «Gestion

Plus en détail

LES TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS

LES TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS LES TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS LES TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS Durée : 18 semaines A partir du 14 septembre 2015 2 heures hebdomadaires En classe, laboratoires, salle informatique et CDI Travail de recherche

Plus en détail

L entrepreneur. 1. Qu est ce que l entrepreneur?

L entrepreneur. 1. Qu est ce que l entrepreneur? L 1. Qu est ce que l? Un est celui qui observe son environnement, identifie les opportunités qui se présentent eu plan économique ou social, réunit les moyens nécessaires, met en œuvre l activité et en

Plus en détail

SES. Terminale Devoir surveillé (anglais euro)

SES. Terminale Devoir surveillé (anglais euro) SES. Terminale Devoir surveillé (anglais euro) Durée: 2 heures (vous ferez -au choix- soit a- les deux premières parties de l'ec, soit b- la troisième de l'ec). Cette épreuve comprend trois parties. 1

Plus en détail

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Négociation et Relation Client est un diplôme national de l enseignement supérieur qui s inscrit dans un contexte de mutation des métiers

Plus en détail

CONNAISSANCES DE GESTION DE BASE

CONNAISSANCES DE GESTION DE BASE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION CONNAISSANCES

Plus en détail

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE FORMATION EN ACHATS STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE , cabinet conseil spécialisé en stratégie, organisation d entreprise vous assiste dans vos choix stratégiques et vous accompagne dans

Plus en détail

Processus décisionnel d achat

Processus décisionnel d achat décisionnel d achat Que se passe-t-il dans la tête du prospect entre le moment où l envie prend naissance et sa décision d acheter. Bien cerner ce processus, permet de mettre en œuvre les outils de communication

Plus en détail

Business Plan. Justine Robin, Inès Puisset Qu est ce qu un business plan? Master 1 Management, spécialité PME PMI

Business Plan. Justine Robin, Inès Puisset Qu est ce qu un business plan? Master 1 Management, spécialité PME PMI Business Plan Justine Robin, Inès Puisset Qu est ce qu un business plan? Master 1 Management, spécialité PME PMI Sommaire : Introduction... 2 1. Présentation générale : le business plan... 3 1.1. Définition...

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE Alter Incub, l incubateur d innovation sociale du Languedoc-Roussillon Festival Tropisme NOM DU PROJET PRESENTE :... Thématique : Culture Numérique Autre :. Préciser la personne

Plus en détail

Cours de Marketing Approfondi

Cours de Marketing Approfondi Cours de Marketing Approfondi Présenté par: Le marché industriel Caractéristiques du marché industriel: - Le marché industriel est composé des entreprises et organisations publiques qui achètent les biens

Plus en détail

PLAN DE COURS MBA-8C18 Groupe 15. Volet A - Gestion des ressources humaines

PLAN DE COURS MBA-8C18 Groupe 15. Volet A - Gestion des ressources humaines Département d organisation et ressources humaines École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal «Créer de la valeur exige audace et engagement» PLAN DE COURS MBA-8C18 Groupe 15 Volet

Plus en détail

La vente en gros et ses particularités. Introduction au cours de Commercialisation de la mode au gros 571-342-MV

La vente en gros et ses particularités. Introduction au cours de Commercialisation de la mode au gros 571-342-MV La vente en gros et ses particularités Introduction au cours de Commercialisation de la mode au gros 571-342-MV Table des sujets présentés! P.3- Particularités de chaque marché! P.4- Types de marchés!

Plus en détail

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS NESPRESSO ÉTUDE DE CAS PROBLÉMATIQUE «Comment transformer un produit usuel, le café, en un produit haut de gamme?» PLAN Introduction I Nespresso, une filiale de NESTLÉ au concept novateur II NESPRESSO,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse. En Anglais -------------

TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse. En Anglais ------------- UNIVERSITE DE SOUSSE TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse I. Contexte de la mission En Anglais ( prêt de la Banque Mondiale

Plus en détail

ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES

ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES 1. TEXTE DE REFERENCE Bulletin officiel du 17 février 2005 définissant les deux formes de validation (l épreuve ponctuelle et

Plus en détail

L ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE

L ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE L ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE 800 HT/jour Prendre conscience de l'importance et des enjeux d'un accueil physique et téléphonique de qualité Maîtriser les techniques de communication pour optimiser

Plus en détail

EPREUVE COMPOSÉE 1. MOBILISATION DES CONNAISSANCES 2. ETUDE D UN DOCUMENT 3. RAISONNEMENT SUR UN DOSSIER DOCUMENTAIRE. dimanche 7 octobre 12

EPREUVE COMPOSÉE 1. MOBILISATION DES CONNAISSANCES 2. ETUDE D UN DOCUMENT 3. RAISONNEMENT SUR UN DOSSIER DOCUMENTAIRE. dimanche 7 octobre 12 EPREUVE COMPOSÉE 1. MOBILISATION DES CONNAISSANCES 2. ETUDE D UN DOCUMENT 3. RAISONNEMENT SUR UN DOSSIER DOCUMENTAIRE MOBILISATION DES CONNAISSANCES VIDEO 1 VIDEO 2 MOBILISATION DES CONNAISSANCES Exercice

Plus en détail

04/05/2014. L étude de marché

04/05/2014. L étude de marché L étude de marché Définition l étude de marché est un travail de collecte et d analyse d informations ayant pour but d identifier les caractéristiques d un marché. (Environnement, offre, demande, ) Son

Plus en détail

Les outils de la stratégie

Les outils de la stratégie Jacques BOJIN et Jean-Marc SCHOETTL Les outils de la stratégie, 2005 ISBN : 2-7081-3287-3 Avant-propos et remerciements... XV Introduction... XVII Les stratégies classiques Le positionnement stratégique

Plus en détail

The master thesis. (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) thesis-writing. Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva.

The master thesis. (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) thesis-writing. Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva. The master thesis The master thesis (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) Code: thesis-writing Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva thesis-writing Menu 1. Introduction: le mémoire est

Plus en détail

DIRECTIVES PEDAGOGIQUES CHEF(FE) DE PROJET E-BUSINESS RNCP AU NIVEAU II*

DIRECTIVES PEDAGOGIQUES CHEF(FE) DE PROJET E-BUSINESS RNCP AU NIVEAU II* DIRECTIVES PEDAGOGIQUES CHEF(FE) DE PROJET E-BUSINESS RNCP AU NIVEAU II* Mise à jour 2015 *Sous l autorité de l EIMP ADMTC Programme de formation - Titre «Chef(fe) de projet e-business» 1 CHEF(FE) DE PROJET

Plus en détail

LD EXPERTISE Laurent DAVID - 06 26 80 22 56 laurent.david@ldexpertise.com

LD EXPERTISE Laurent DAVID - 06 26 80 22 56 laurent.david@ldexpertise.com Valorisation de l entreprise par son activité commerciale «Si le navigateur ne sait pas dans quel port il se situe ni vers quel port il doit se diriger, aucun vent ne lui sera favorable» Sénèque Marge

Plus en détail

Nos savoir-faire & solutions business

Nos savoir-faire & solutions business Passionnés de gastronomie et de voyages, ses fondateurs se sont inspirés de leur expertise dans l univers agro-alimentaire pour créer DESTINATION en 1999, une entreprise à taille humaine et éco-responsable,

Plus en détail

DIPLÔME D'UNIVERSITÉ D'ÉTUDES TECHNOLOGIQUES INTERNATIONALES D.U.E.T.I. ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015. DOSSIER de PREPARATION du MEMOIRE

DIPLÔME D'UNIVERSITÉ D'ÉTUDES TECHNOLOGIQUES INTERNATIONALES D.U.E.T.I. ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015. DOSSIER de PREPARATION du MEMOIRE DIPLÔME D'UNIVERSITÉ D'ÉTUDES TECHNOLOGIQUES INTERNATIONALES D.U.E.T.I. ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015 DOSSIER de PREPARATION du MEMOIRE rappel : DOCUMENTS A REMPLIR et A RENVOYER à votre responsable RI

Plus en détail

L oligopole ESCP 2012 2103

L oligopole ESCP 2012 2103 Structures de marché L oligopole Anne Yvrande Billon ESCP 2012 2103 1 Plan du cours (2/2) 1. Introduction : qu est ce qu un oligopole? 2. L oligopole de Cournot 3. Le «paradoxe de Bertrand» 4. Le modèle

Plus en détail

De changement en changement

De changement en changement Sandrine Caillé De changement en changement Changer sans s épuiser, faire changer sans s énerver Sous la direction de Laurence Saunder et d Éric Albert, 2011 ISBN : 978-2-212-54929-4 Introduction La permanence

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES D ENTRÉE EN 3 ème ANNÉE

PROGRAMME DES ÉPREUVES D ENTRÉE EN 3 ème ANNÉE Durée 4H, coefficient 1 L épreuve de culture générale vise un triple but : 1 ère ÉPREUVE : CULTURE GÉNÉRALE 1. Vérifier le niveau général des connaissances des candidats Si l épreuve ne comporte aucun

Plus en détail

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale Le plan d action marketing et : De la réflexion marketing à l action e Un document qui oblige à réfléchir et à prendre du recul sur l activité, en mêlant l analyse marketing à l action e 1 L analyse marketing

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DES TPE

CARACTERISTIQUES DES TPE Une démarche inscrite dans la durée... CARACTERISTIQUES DES TPE Les TPE fournissent aux élèves le temps de mener un véritable travail, en partie collectif, qui va de la conception à la production achevée.

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Notions de marketing en restauration Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Introduction Formation sur le marketing appliqué aux futurs métiers de nos élèves. L objectif est de vous aider dans

Plus en détail

CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC

CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC I. Introduction Comme nous vous l avons expliqué dans le support «Déroulement de l épreuve de CPPC», vous devez produire

Plus en détail

SOMMAIRE. Distribu(on 2

SOMMAIRE. Distribu(on 2 SOMMAIRE 1. ETUDE DE MARCHE 2. MARKETING 3. PDCC (Schéma marketing) 4. LES 4 P (Outils marketing) 5. MARKETING MIX 6. RP (Relations publiques) 7. PUBLICITE & PROMOTION Distribu(on 2 Distribution Par distribution,

Plus en détail

airelle Développement - 24380 CENDRIEUX

airelle Développement - 24380 CENDRIEUX Méthode d Initiation au Métier d Entrepreneur airelle Développement - 24380 CENDRIEUX airelle.developpement@airelle.org Introduction à la culture économique et à la logique de l entreprisel FS E DRTEFP

Plus en détail