Secteur de l Information et de la communication

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Secteur de l Information et de la communication"

Transcription

1 2011 Secteur de l Information et de la communication Observatoire de la Maison de l Emploi et de l Initiative Economique du Haut Val d Oise Evan Alterio Date de publication : 28/10/2011

2 Maison de l E mploi du Haut Val d Oise SOMMAIRE Nombre d établissements et effectifs 2 S ECTEUR DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION Val d Oise 428 établissements dont : 82,7% de - de 10 salariés 14,5% de 10 à 49 salariés 2,8% de + de 50 salariés salariés dont : 26,1% dans étab. de 10 salariés 30,5% dans étab. de 10 à 49 sal. 43,5% dans étab. + de 50 sal. Distribution géographique 3 Evolution des effectifs 4 Les 10 principaux secteurs et l indice de spécificité N O M B R E D É T A B L I S S E M E N T S ET E F F E C T I F S P A R T A I L L E V AL D O I S E 6-7 Créations d entreprises 8-9 Définition du secteur 9 SITUATION AU 31/12/ SOURCE PÔLE EMPLOI SERVICES Note méthodologique Source Pôle emploi services Statistique annuelle Les données de Pôle emploi services sont issues des déclarations adressées par les employeurs assujettis à l assurance chômage à la Direction régionale de Pôle emploi en début de chaque année. Ces déclarations sont destinées à régulariser les sommes versées au cours de l année précédente. L affiliation à l assurance chômage est obligatoire pour tout établissement du secteur privé industriel et commercial employant au moins un salarié en vertu d un contrat de travail. Ce recensement ne tient compte ni du temps de travail effectué, ni de la présence effective ou non du salarié au dernier jour de l année écoulée. Note de lecture : Au 31/12/2009 sur le Val d Oise dans le secteur de l Information et de la communication, 283 établissements employaient entre 1 et 4 salariés, ce qui représentait un total de 568 salariés. Au 31/12/2009, les salariés du secteur de l information et de la communication représentaient 1,36% de l effectif salarié tous secteurs confondus sur le Val d Oise, soit une proportion égale à celle du territoire de l Observatoire (1,31% salariés). Des données plus détaillées sur la spécificité du territoire par rapport au Val d Oise sur ce secteur sont disponibles en page 7. N O M B R E D E T A B L I S S E M E N T S ET E F F E C T I F S P A R T A I L L E T E R R I T O I R E DE L O B S E R V A T O I R E * H O R S C H A M B L Y Territoire Observatoire Hors Chambly 25 établissements dont : 92% de - de 10 salariés 4% de 10 à 49 salariés 4% de plus de 50 salariés 200 salariés dont : 35% dans étab. - de 10 salariés 11% dans étab. de 10 à 49 sal. 54% dans étab. de + de 50 sal. 61% d Hommes 39% de Femmes Chambly 1 établissement 3 salariés * Le périmètre du territoire de l Observatoire figure sur la carte de la page suivante

3 Secteur de l information et de la communication Page 3 SITUATION AU 31/12/ VAL D OISE SITUATION AU 31/12/ TERRITOIRE DE L OBSERVATOIRE

4 Pa g e 4 Note méthodologique Le secteur de l information et de la communication comprend les codes NAF 58.11Z à 63.99Z A nné e , I nf o r m a ti o n e t c o m m uni c a ti o n EVOLUTION DE L INDICE DES EFFECTIFS SALARIES (BASE 100 EN 1993) Note méthodologique Source UNEDIC Le graphique ci-contre est issu des données UNEDIC disponibles sur le site Unistatis. Les données sont sensiblement les mêmes que celles fournies par Pôle emploi services puisqu elles sont toutes deux basées sur les BDA. Il s agit des effectifs au 31 décembre. Effectifs au 31/12/2009 Territoire de l Observatoire Note de lecture : Ce graphique illustre l évolution des effectifs salariés de l information et de la communication sur 3 niveaux géographiques avec pour base 100 en L évolution des effectifs du territoire de l observatoire est détaillé sur le graphique ci-dessous. EVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES PAR DIVISION SUR LE TERRITOIRE DE L OBSERVATOIRE Edition 6 Production de films cinématographiques, de vidéos et de programmes de télévision ; enregistrement sonore et édition musicale 30 Programmation et diffusion 5 Télécommunication 5 Programmation, conseil et autres activités informatiques 149 Services d information 8 La brusque diminution des effectifs des services d information et l augmentation des effectifs de programmation, conseil et autres activités informatiques entre 2004 et 2005 semblent être dues à un changement de code NAF d une entreprise sur la commune de l Isle-Adam. Plus d informations sur les sous-classes concernées sont disponibles sur la page suivante.

5 Secteur de l information et de la communication Page 5 E V O L U T I O N DE L E M P L O I DU 3 1 / 1 2 / AU 3 1 / 1 2 / P A R C O D E N A F A ( S O U R C E : U N E D I C ) Code A 732 Libellé de la sous-classe Evolution Note de lecture : Ces sous-classes de l Information et de la communication sont classées en fonction décroissante de l évolution de leur effectif du 31/12/1999 au 31/12/2004. En haut du tableau et en vert figurent donc les sous-classes ayant vu leur effectif diminuer sur la période. A titre d exemple on citera la diminution de 13 salariés des établissements du territoire de l observatoire ayant pour activité principale la «Distribution de films cinématographiques», en bas du tableau et en rouge les sous-classes ayant vu leur effectif augmenter. E V O L U T I O N DE L E M P L O I DU 3 1 / 1 2 / AU 3 1 / 1 2 / P A R C O D E N A F A ( S O U R C E : U N E D I C ) Effectifs au 31/12/ Z Traitement de données, hébergement et activités connexes A Distribution de films cinématographiques C Édition de logiciels applicatifs Z Édition de livres A Édition de logiciels système et de réseau B Édition de logiciels outils de développement et de langages A Production de films et de programmes pour la télévision Z Enregistrement sonore et édition musicale Z Édition de journaux Z Post-production de films cinématographiques, de vidéo et de programmes de télévision Z Télécommunications filaires B Production de films institutionnels et publicitaires B Édition et distribution vidéo Z Projection de films cinématographiques Z Programmation informatique Z Édition et diffusion de programmes radio A Conseil en systèmes et logiciels informatiques Ensemble Code A 732 Libellé Sous-classe Evolution Z Traitement de données, hébergement et activités connexes Z Post-production de films cinématographiques, de vidéo et de programmes de télévision C Édition de logiciels applicatifs B Édition de logiciels outils de développement et de langages Z Édition et diffusion de programmes radio Z Édition de journaux A Production de films et de programmes pour la télévision B Édition et distribution vidéo Z Enregistrement sonore et édition musicale Z Autres activités d'édition Z Télécommunications filaires 3 5 Effectifs au 31/12/ Z Projection de films cinématographiques B Tierce maintenance de systèmes et d'applications informatiques B Production de films institutionnels et publicitaires Z Programmation informatique Z Portails Internet A Conseil en systèmes et logiciels informatiques Ensemble Note de lecture : Ces 2 tableaux sont à mettre en relation avec les évolutions annuelles du dernier graphique de la page de gauche. Les divisions sont formées par les 2 premiers chiffres du code NAF et les groupes par les 3 premiers chiffres. Les regroupements des codes NAF vers les divisions et groupes du graphique sont disponibles en page 9.

6 Page 6 Année 2011, Information et communication L ES 1 0 P R I N C I P A L E S S O U S - C L A S S E S DE L I N F O R M A T I O N ET DE LA C O M M U N I C A T I O N S U R LE V AL D OI S E AU 3 1 D E C E M B R E Définition Indice de spécificité Pour un secteur d activité donné, l indice de spécificité correspond au rapport entre la part du secteur dans l emploi salarié (calculé suivant le champ de l UNEDIC) d une zone géographique et cette même part calculée au niveau géographique supérieur. Si l indice de spécificité est supérieur à 1, le secteur est surreprésenté sur la zone géographique la plus fine par rapport à la zone géographique de l échelon supérieur. Si l indice est inférieur à 1, le secteur est sous représenté. Code NAF Activité Effectifs Nb d'étab. 6202A Conseil en systèmes et logiciels informatiques Z Autres activités de télécommunication Z Télécommunications filaires B Tierce maintenance de systèmes et d'applications informatiques Z Traitement de données, hébergement et activités connexes Z Autres activités informatiques C Édition de logiciels applicatifs Z Programmation informatique Z Projection de films cinématographiques A Édition de logiciels système et de réseau 90 3 Source : UNEDIC Total 10 principales sous-classes Ensemble Information et communication Note de lecture: Au 31 décembre 2009, l UNEDIC dénombrait salariés travaillant sur 165 établissements du Val d Oise dont l activité principale était le «Conseil en systèmes et logiciels informatiques». Les 10 principales sous-classes représentaient 90% du secteur en termes d effectif salarié. On remarquera une représentation importante des autres activités de télécommunication dans le Val d Oise, comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous. I N D I C E DE S P É C I F I C I T É VA L D O I S E / Î L E - DE- F R A N C E Exemple : La part de l emploi de la sousclasse «Projection de films cinématographiques» dans l Information et la communication est 3,09 fois supérieur dans le Val d Oise qu en l Île-de-France. Cet indicateur est à prendre avec précaution, un secteur peut être largement surreprésenté sur un territoire tout en représentant un poids très faible au niveau de l emploi. Il est donc conseillé de le mettre en parallèle avec le tableau des 10 principaux secteurs d emploi. Note de lecture : Au 31/12/2009, la part des effectifs des «Télécommunications filaires» dans l information et la télécommunication était 2,15 fois plus importante sur le Val d Oise qu en Ile-de-France, les effectifs de cette sous-classe étaient de 443 salariés sur les 3960 pour l ensemble de l information et la communication du Val d Oise.

7 Secteur de l information et de la communication Page 7 L ES S O U S - C L A S S E S DE L H É B E R G E M E N T ET DE LA R E S T A U R A T I O N S U R LE T E R R I T O I R E DE L OB S E R V A T O I R E AU 31 D E C E M B R E Code NAF Activité Effectifs Nb d'étab. 6202A Conseil en systèmes et logiciels informatiques Z Projection de films cinématographiques Z Programmation informatique B Production de films institutionnels et publicitaires Z Portails Internet Z Télécommunications filaires Z Édition et diffusion de programmes radio Z Édition de journaux B Tierce maintenance de systèmes et d'applications informatiques Z Traitement de données, hébergement et activités connexes 3 1 Total 10 principales sous-classes Méthode de lecture Le code NAF 2008 permet un regroupement des activités selon différents niveaux : Au niveau le plus fin la sousclasse identifiable par 4 chiffres et une lettre (le code NAF), la classe par les 4 chiffres du code, le groupe par les 3 premiers chiffres et la division par les 2 premiers chiffres. La liste des regroupements NAF de l Information et de la communication est disponible à la page 9. Source : UNEDIC Ensemble Information et communication Note de lecture : Les 136 salariés de la principale sous-classe du secteur de l information et de la communication en termes d effectif, à savoir le «Conseil en systèmes et logiciels informatiques», sont répartis sur 10 établissements soit une moyenne de 1,36 salariés par établissement. I N D I C E DE S P É C I F I C I T É T E R R I T O I R E O B S E R VAT O I R E / VA L D O I S E Note de lecture : La part de la sous-classe «Portail Internet» dans l Information et la communication est 10,84 fois plus importante sur le territoire de l observatoire par rapport au Val d Oise, toutefois les effectifs ne représentaient que 5 salariés au 31/12/2009.

8 Page 8 Note méthodologique Source REE - SIRENE Les données présentées ici sont issues des fichiers détails «Démographie des entreprises et des établissements» téléchargeables sur le site internet de l Insee. Le point de départ du dispositif d étude de la démographie des entreprises et des établissements est le REE (Répertoire des Entreprises et des Etablissements) - SIRENE ( Système Informatique pour le Répertoire des Entreprises et de leurs Etablissements). Parmi les unités gérées par le REE, ont été sélectionnées les entreprises exerçant une activité économique réelle dans les activités de l ensemble des secteurs marchands de l industrie, de la construction, du commerce et des services. Sont exclues de la démographie des entreprises et des établissements : Les unités dont le fonctionnement n est pas financé par une activité marchande (administrations, collectivités territoriales, organismes sociaux, associations non marchandes ) L agriculture, la sylviculture et la pêche. Année 2011, Information et communication C R E AT I O N S D E N T R E P R I S E S Nb d entreprises au 1er janvier 2009 Taux de création annuel Île-de-France ,86% Val d Oise ,70% Territoire de l Observatoire ,54% Note de lecture : Au cours de l année 2009, on a observé un taux de création de 27,7 % sur le Val d Oise dans le secteur de l Information et la communication contre une moyenne de 24,86% pour l ensemble de l Ile-de-France. Créations d entreprises en 2009 par catégorie juridique et taille d établissement Territoire de l Observatoire Catégorie juridique (Autre) personne physique Artisan Commercant Profession libérale Société à responsabilité limitée (SARL) Autres activités informatiques Conseil en systèmes et logiciels informatiques Distribution de films cinématographiques Gestion d'installations informatiques Portails Internet Post-production de films cinématographiques, de vidéo et de programmes de télévision Production de films et de programmes pour la télévision Production de films institutionnels et publicitaires Programmation informatique Tierce maintenance de systèmes et d'applications informatiques Traitement de données, hébergement et activités connexes Total Evolution des créations d entreprises de 2007 à Territoire de l observatoire Au cours de l année 2009, 41 entreprises du secteur de l Information et la communication ont été créées sur le territoire de l observatoire. Celles-ci étaient toutes des entreprises n ayant pas de salarié. Plus de la moitié de ces entreprises entraient dans la catégorie des autres personnes physiques. N O M B R E DE C R E A T I O N S D E N T R E P R I S E S P A R C O M M U N E Total Source: REE - SIRENE Réalisation : Observatoire de la Maison de l Emploi du Haut Val d Oise

9 Secteur de l information et de la communication Page 9 C R E AT I O N S D E N T R E P R I S E S Code NAF Activité Créations 2009 Nombre d'entreprises au 01/01/2009 Le tableau ci-dessus détaille l activité des entreprises créées en 2009 par sous-classe. On remarque un taux de création important des entreprises de «Programmation informatique» de 107,14% pour une moyenne sur l ensemble du secteur de 31,54%. La carte de la page précédente indique la localisation géographique des créations d entreprise et le taux de création par commune. Définition du secteur de l Information et de la communication (source Insee) Taux de création 63.12Z Portails Internet ,00% 63.11Z Traitement de données, hébergement et activités connexes ,00% 62.01Z Programmation informatique ,14% 59.11B Production de films institutionnels et publicitaires ,00% 59.11A Production de films et de programmes pour la télévision ,00% 62.09Z Autres activités informatiques ,67% 62.02B Tierce maintenance de systèmes et d'applications informatiques ,00% 59.12Z Post-production de films cinématographiques, de vidéo et de programmes de télévision ,00% 62.02A Conseil en systèmes et logiciels informatiques ,14% 59.20Z Enregistrement sonore et édition musicale 0 8 0,00% 59.11C Production de films pour le cinéma 0 6 0,00% 61.10Z Télécommunications filaires 0 4 0,00% 58.29C Édition de logiciels applicatifs 0 4 0,00% 58.11Z Édition de livres 0 4 0,00% 58.14Z Édition de revues et périodiques 0 2 0,00% 58.19Z Autres activités d'édition 0 1 0,00% 59.14Z Projection de films cinématographiques 0 1 0,00% 63.91Z Activités des agences de presse 0 1 0,00% 59.13B Édition et distribution vidéo 0 1 0,00% 62.03Z Gestion d'installations informatiques A Distribution de films cinématographiques 1 0 Ensemble ,54% Cette section comprend la production et la distribution de produits d information et de produits culturels, la mise à disposition de moyens permettant de transmettre ou de distribuer ces produits, ainsi que les données ou les communications. Elle comprend également les activités liées aux technologies informatiques, les services de traitement des données et d autres services d information. Le détail de la description des postes associés à chaque code NAF est disponible sur le site de l Insee à cette adresse : Code Code Intitulé Section Section A38 JZ Information et communication JA JB JC Intitulé A38 Edition, audiovisuel et diffusion Télécommunications Activités informatiques et services d'information Code Division Intitulé Division 58 Édition Production de films cinématographiques, de vidéo et de programmes de télévision ; enregistrement sonore et édition musicale Programmation et diffusion 61 Télécommunications 62 Programmation, conseil et autres activités informatiques 63 Services d'information Code Sousclasse Intitulé Sous-classe 58.11Z Édition de livres 58.12Z Édition de répertoires et de fichiers d'adresses 58.13Z Édition de journaux 58.14Z Édition de revues et périodiques 58.19Z Autres activités d'édition 58.21Z Édition de jeux électroniques 58.29A Édition de logiciels système et de réseau 58.29B Édition de logiciels outils de développement et de langages 58.29C Édition de logiciels applicatifs 59.11A Production de films et de programmes pour la télévision 59.11B Production de films institutionnels et publicitaires 59.11C Production de films pour le cinéma 59.12Z Post-production de films cinématographiques, de vidéo et de programmes de télévision 59.13A Distribution de films cinématographiques 59.13B Édition et distribution vidéo 59.14Z Projection de films cinématographiques 59.20Z Enregistrement sonore et édition musicale 60.10Z Édition et diffusion de programmes radio 60.20A Édition de chaînes généralistes 60.20B Édition de chaînes thématiques 61.10Z Télécommunications filaires 61.20Z Télécommunications sans fil 61.30Z Télécommunications par satellite 61.90Z Autres activités de télécommunication 62.01Z Programmation informatique 62.02A Conseil en systèmes et logiciels informatiques 62.02B Tierce maintenance de systèmes et d'applications informatiques 62.03Z Gestion d'installations informatiques 62.09Z Autres activités informatiques 63.11Z Traitement de données, hébergement et activités connexes 63.12Z Portails Internet 63.91Z Activités des agences de presse 63.99Z Autres services d'information n.c.a.

10 Maison de l Emploi et de l Initiative Economique du Haut Val d Oise Le périmètre géographique de l observatoire en Île-de-France Site de Beaumont-sur-Oise : 36, rue Albert 1 er BP Beaumont-sur-Oise Téléphone : Fax : Site de Persan : 1, allée Eugène Hénaff Persan Téléphone : Fax : Retrouvez-nous sur notre site : Tout le monde s y retrouve Les communes de l observatoire Nos missions : L observatoire de l économie, de l emploi et du territoire La plateforme de services aux entreprises Le pôle d accès à l emploi et à la formation

Activités financières et d'assurance

Activités financières et d'assurance Activités financières et d'assurance 9 déc. 2013 MDEIE HVO - APE : 9609Z - Siret : 498 183 920 000 12 Siège social - 36 rue Albert 1er 95260 Beaumont-sur-Oise Tel : 01.30.28.76.90 Fax : 01.30.28.76.92

Plus en détail

Secteur «transports et entreposage»

Secteur «transports et entreposage» 2011 Secteur «transports et entreposage» Observatoire de la Maison de l Emploi et de l Initiative Economique du Haut Val d Oise Evan Alterio Date de publication : 27/10/2011 M a i s o n d e l E mp l o

Plus en détail

Administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale

Administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale Administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale 9 déc. 2013 MDEIE HVO - APE : 9609Z - Siret : 498 183 920 000 12 Siège social - 36 rue Albert 1er 95260 Beaumont-sur-Oise Tel : 01.30.28.76.90

Plus en détail

Niveaux Fabrication TIC Activité Détail Fabrication de composantes électroniques, d'ordinateurs, d'équipements de communication et d'aide à la navigation, supports magnétiques et optiques Cœur de filière

Plus en détail

Etude des principales caractéristiques de la filière NTIC

Etude des principales caractéristiques de la filière NTIC Etude des principales caractéristiques de la filière NTIC Objet A la demande de l agencentic Bourgogne, l Observatoire BASECO Bourgogne a été sollicité pour réaliser une étude sur l état des lieux de la

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) France Création d'entreprises* de 2000 à 2010 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2006 2007 2008 2009 2010 Taux de

Plus en détail

Recensement 2011 - Localisation des déplacements domicile - travail

Recensement 2011 - Localisation des déplacements domicile - travail selon la catégorie socio-professionnelle ou le secteur Dep24-Dordogne ( zonage : Départements ) actuelle de dép Hors rég Ensemble 60 224 82 934 6 079 8 000 313 32 Agric exploit 6 026 918 59 101 Artis,

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Sommaire Chapitres ELEMENTS DE CADRAGE ALSACE - TOUS SECTEURS Etablissements et effectifs en 2015 pp. 3 à 7 pp. 5 à 6 Etablissements par tranche d effectifs salariés en

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 7533 Paris cedex 1 1 4 15 79

Plus en détail

Multimédia et intermittents du spectacle Etude portant sur les codes NAF des sociétés de l industrie du jeu vidéo et du multimédia

Multimédia et intermittents du spectacle Etude portant sur les codes NAF des sociétés de l industrie du jeu vidéo et du multimédia Etude portant sur les codes NAF des sociétés de l industrie du jeu vidéo et du multimédia 2003 Agence Française pour le Jeu Vidéo afjv.com Reproduction autorisée avec mention «Source : Agence Française

Plus en détail

I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE

I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE L analyse statistique qui suit a été réalisée par Séverine Penaud-Roux à partir des données brutes issues de la base CLAP

Plus en détail

Portrait sectoriel. Le Numérique en Languedoc-Roussillon. Edition 2014 Mars 2014. Service Etudes et Statistiques

Portrait sectoriel. Le Numérique en Languedoc-Roussillon. Edition 2014 Mars 2014. Service Etudes et Statistiques Edition 204 Mars 204 Portrait sectoriel Direction régionale Languedoc-Roussillon Le Numérique en Languedoc-Roussillon Sommaire Emploi salarié page 2 DPAE page 6 Offres d emploi page 7 Demandeurs d emploi

Plus en détail

Observatoire Internet & E-business. Statistiques annuelles du secteur TIC - Février 2013

Observatoire Internet & E-business. Statistiques annuelles du secteur TIC - Février 2013 Statistiques annuelles du secteur TIC - Février 2013 Etablissements et effectifs du secteur TIC en 2013 L de la CCIRA recense les établissements alsaciens, inscrits au RCS et ayant une activité de production,

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 63

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 63 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 63 63 SERVICES D INFORMATION Cette division comprend les activités des portails de recherche

Plus en détail

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE Emploi et formation Données et tendances du secteur Novembre 10 SYNTHÈSE MARKETING, COMMUNICATION Le secteur regroupe les entreprises exerçant une activité de marketing

Plus en détail

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant Deuxième partie La formation professionnelle continue - Données statistiques 2010 Troisième édition L'Observatoire

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor Etude statistique des données fournies par Médiafor L observatoire des métiers de la presse réalise une photographie

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 63

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 63 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section J Division 63 63 SERVICES D'INFORMATION Cette division comprend les activités des portails de recherche sur Internet, de traitement et d'hébergement de

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

Qualité et limites des données

Qualité et limites des données Qualité et limites des données Le Registre des entreprises s appuie en grande partie sur les données obtenues au cours de l inscription à un numéro d entreprise (NE) auprès de l Agence de revenu du Canada

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE ÉDITION 2012 ACTUALISÉE Économie LA PROPRETÉ EN CORSE Données économiques générales de la région > Les données Pôle Emploi présentent des établissements, c est-à-dire des

Plus en détail

Licence professionnelle Image et Son

Licence professionnelle Image et Son Promotion 1/1 Situation au 1er mars 1 Site : Le Puy-en-Velay Objectif de cette licence professionnelle : Licence professionnelle Image et Son L'objectif de cette licence est d'apporter une formation complémentaire

Plus en détail

démographie des masseurs-kinésithérapeutes

démographie des masseurs-kinésithérapeutes démographie des masseurs-kinésithérapeutes Île de France - Réunion 95 78 974 93 92 75 94 91 77 75 77 78 91 92 - Paris Seine-et-Marne Yvelines Essonne Hauts-de-Seine conseil national de l ordre des masseurs-kinésithérapeutes

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Tableau de bord statistique

Tableau de bord statistique Note d information : La méthodologie précisant le périmètre statistique du champ Jeunesse et Sports dans le cadre de ce projet, est présentée dans Amélioration la fiche «Guide méthodologique de». la connaissance

Plus en détail

Les salariés du spectacle en 2007

Les salariés du spectacle en 2007 Les salariés du spectacle en 2007 Les DADS Les salariés du spectacle en 2007 Présentation du champ L'emploi dans le spectacle Les établissements Les salariés La porosité du secteur Les professions du spectacle

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION RHÔNE-ALPES

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION RHÔNE-ALPES LES CHIFFRES CLÉS RÉGION RHÔNE-ALPES ÉDITION 2012 ACTUALISÉE Économie LA PROPRETÉ EN RHÔNE-ALPES Données économiques générales de la région > Les données Pôle Emploi présentent des établissements, c est-à-dire

Plus en détail

Chiffres clés du BTP en Aquitaine

Chiffres clés du BTP en Aquitaine Collection «études» Mars 2015 Chiffres clés du BTP en Aquitaine La filière BTP présentée dans ce document est composée de l ensemble des entreprises des secteurs d activité indiqués dans le tableau ci

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2009. 1) La création d'entreprise durant les cinq dernières années (2005-2009)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2009. 1) La création d'entreprise durant les cinq dernières années (2005-2009) France Création d'entreprises* de 2000 à 2009 1) La création d'entreprise durant les cinq dernières années (2005-2009) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2005 2006 2007 2008 2009 Taux de

Plus en détail

Licences Pro OBSER VATOIRE. Lettres / Langues et Sciences Humaines. à l'université de Limoges

Licences Pro OBSER VATOIRE. Lettres / Langues et Sciences Humaines. à l'université de Limoges Université de Limoges Licences Pro Lettres / Langues et Sciences Humaines L'insertion professionnelle des diplômés DEs licences professionnelles à l'université de Limoges Résultats par (promotion 2007-2008)

Plus en détail

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Yohan Baillieul* Lorsqu elles achètent des prestations de services, les administrations s adressent autant à des petites

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN île-de-france Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c est-à-dire

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Commission paritaire nationale pour l'emploi 26 septembre 2013

Plus en détail

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 Février 2015 - N 15.004 L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 En résumé : En 2013, l emploi intermittent du spectacle concerne 254 000 salariés, 111 000 employeurs relevant du

Plus en détail

Territoire de Châlons-en-Champagne

Territoire de Châlons-en-Champagne Territoire de POPULATION, EMPLOI, RECRUTEMENT ELEMENTS PROSPECTIFS Ce travail a été initié par le Conseil Régional afin de préparer le PRDF (Plan Régional de Développement des Formations). Ce document,

Plus en détail

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) :

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) : 4 bis, rue Jules Favre BP 41028 37010 Tours Cedex 1 Tél : 02.47.47.20.45 Fax : 02.47.66.41.54 www.economie-touraine.com Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2015 CONSTRUCTION ET TP

Plus en détail

Radio et télévision 15 %

Radio et télévision 15 % culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN NORD-PAS-DE-CALAIS Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c

Plus en détail

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération Panorama de branche Industries et commerce de la récupération Industries et commerce de la récupération Avant-propos méthodologique La partie «données économiques» prend en compte l ensemble du secteur

Plus en détail

www.economie-touraine.com 1/23

www.economie-touraine.com 1/23 www.economie-touraine.com 1/23 www.economie-touraine.com 2/23 www.economie-touraine.com 3/23 www.economie-touraine.com 4/23 230 210 190 170 150 130 110 90 70 2008 2009 2010 2011 2012 www.economie-touraine.com

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire 20 février 2013 Service Observatoires AGEFOS

Plus en détail

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN Novembre 2011 Sommaire L emploi des personnes handicapées dans le cotentin 2 Le public handicapé en emploi dans le secteur privé 5 L EMPLOI DES PERSONNES

Plus en détail

Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012

Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD septembre 2013 Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012

Plus en détail

Bilan annuel. des défaillances d entreprises en Lorraine

Bilan annuel. des défaillances d entreprises en Lorraine Bilan annuel des défaillances d entreprises en Lorraine 2013 (édito) Dans le cadre des opérations de recouvrement social que l Urssaf Lorraine est amenée à réaliser auprès des entreprises, elle dispose

Plus en détail

diagnostic DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES

diagnostic DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES diagnostic DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES Décembre 2015 diagnostic de l emploi et de la formationn dans le spectacle vivant et l audiovisuel en

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Composition de la Communauté d Agglomération : 39 communes (dont 4 situées dans la Marne) Sources : IGN BD Topo, Francième Réalisation

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Commerce de détail de l Habillement et des articles textiles Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire Portrait statistique des entreprises et

Plus en détail

Chapitre 1 Les différents aspects du

Chapitre 1 Les différents aspects du Chapitre 1 Les différents aspects du marketing des services Mieux comprendre les services d un point de vue économique et marketing Notre recours aux services est si fréquent, diversifié et quotidien que

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LA COMMUNAUTE D AGGLOMÉRATION PÔLE AZUR PROVENCE & LES COMMUNAUTES DE COMMUNES MONTS D AZUR ET TERRES DE SIAGNE. Avril 2010 POLE AZUR PROVENCE CA DU PAYS DE GRASSE 499

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 59

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 59 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section J Division 59 59 PRODUCTION DE FILMS CINÉMATOGRAPHIQUES, DE VIDÉO ET DE PROGRAMMES DE TÉLÉVISION ; ENREGISTREMENT SONORE ET ÉDITION MUSICALE Cette division

Plus en détail

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Des tendances stables En 2007, le périmètre de la presse tel que défini par l Observatoire comprenait 2 066 entreprises, soit 321

Plus en détail

Observatoire Emploi Economie

Observatoire Emploi Economie Observatoire Emploi Economie Pays de Quimperlé Mardi 28 mai 2013 1 Contexte Demande de la COCOPAQ dans le cadre de sa stratégie de développement économique 1 er travail en observation Emploi-Economie de

Plus en détail

Professions de la photographie

Professions de la photographie DONNÉES 200 & REPÈRES TENDANCES Professions de la photographie 0267 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Dénombrement des entreprises................................ 4 Dénombrement

Plus en détail

UN SECTEUR A TRES FORTE VALEUR AJOUTEE MAIS N ECHAPPANT PAS A LA CRISE

UN SECTEUR A TRES FORTE VALEUR AJOUTEE MAIS N ECHAPPANT PAS A LA CRISE 2 Les technologies numériques sont emblématiques de la métropolisation qui fait concentrer l innovation et les emplois les plus qualifiés dans les territoires qui sont majeurs sur le plan économique. La

Plus en détail

COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER DES ORGANISMES PRESTATAIRES DE BILANS DE COMPETENCES (Article R. 6322-60 du Code du travail)

COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER DES ORGANISMES PRESTATAIRES DE BILANS DE COMPETENCES (Article R. 6322-60 du Code du travail) Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Service régional de contrôle 19-21, rue Vionnet 93300 AUBERVILLIERS COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER

Plus en détail

Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur. et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur. et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Observatoire Régional de l Économie Sociale et Solidaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

Plus en détail

Démographie des masseurs-kinésithérapeutes

Démographie des masseurs-kinésithérapeutes Démographie des masseurs-kinésithérapeutes AQUITAINE 24 33 47 40 64 24 33 40 47 64 - Conseil national de l Ordre des masseurs-kinésithérapeutes Dordogne Gironde Landes Lot-et-Garonne Pyrénées-Atlantiques

Plus en détail

Bilan Social données 2010

Bilan Social données 2010 Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité Bilan Social données 2010 Le Bilan Social permet à l OEMM de donner une description précise du champ de la Mutualité. L ensemble des organismes appliquant

Plus en détail

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie Spécialisations Si le secteur tertiaire, commerces et services, regroupe plus de 70% des emplois du département 31,la tradition

Plus en détail

Licence professionnelle Développement d'applications Intranet/Internet

Licence professionnelle Développement d'applications Intranet/Internet Promotion 211/212 Enquête à 3 mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand / Aubière Licence professionnelle Développement d'applications Intranet/Internet Objectif de cette licence professionnelle : Cette

Plus en détail

INFOECO77 Portail de l information économique en Seine-et-Marne

INFOECO77 Portail de l information économique en Seine-et-Marne INFOECO77 Portail de l information économique en Seine-et-Marne octobre 2008 Aujourd hui, la CCI Seine-et-Marne, fortement impliquée dans l observation des entreprises et du développement économique de

Plus en détail

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15 Les PME à l international en région Centre-Val de Loire Le partenariat Une étude en partenariat avec Connaître les spécificités des PME exportatrices de la région Centre-Val de Loire 2 Le contexte éléments

Plus en détail

Projet subventionné par la Commission Européenne.

Projet subventionné par la Commission Européenne. Projet du Ministère de la Promotion Féminine «L égalité de salaire, défi du développement démocratique et économique» réalisé dans le cadre de la stratégie communautaire en matière d égalité entre les

Plus en détail

Les migrations alternantes. Définitions et sources. Jusqu au nouveau recensement

Les migrations alternantes. Définitions et sources. Jusqu au nouveau recensement Les migrations alternantes PIVER 03/12/2009 Définitions et sources Mobilités alternantes = Mobilités domicile travail + Mobilités domicile étude Source privilégiée : Recensement de la population - commune

Plus en détail

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010 LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE Situation 2010 Etablissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés 1 Mars 2011 1 Uniquement les établissements relevant du Centre de Formalités de la Chambre

Plus en détail

Exportation wallonne et certification ISO

Exportation wallonne et certification ISO Exportation wallonne et certification ISO Janvier 2015 1 Contenu 1. Introduction... 3 2. Méthodologie d analyse... 3 3. Résultats chiffrés... 4 3.1. Au global... 4 3.2. Répartition par province... 4 3.3.

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire en - Chiffres clés - octobre 2014 Champ : Le périmètre de l économie sociale a été défini conjointement en mars 2008 par la délégation interministérielle à l innovation

Plus en détail

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire Population totale du territoire 587 259 Présentation du territoire Poids dans le département 26,1% Nombre de communes 3 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi salarié par

Plus en détail

Licence professionnelle Génie Logiciel, développement d'applications pour plateformes mobiles

Licence professionnelle Génie Logiciel, développement d'applications pour plateformes mobiles Promotion 3/4 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : ClermontFerrand Licence professionnelle Génie Logiciel, développement d'applications pour plateformes mobiles Objectif de cette licence professionnelle

Plus en détail

Département des Landes (40) - Dossier complet

Département des Landes (40) - Dossier complet Département des Landes (4) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Département des Landes (4) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 387 929 1, 362

Plus en détail

Rencontres interministérielles sur l offre de certification dans les métiers de la sécurité

Rencontres interministérielles sur l offre de certification dans les métiers de la sécurité Établissement public sous tutelle du ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, du ministère du Travail de l Emploi et de la Santé. Rencontres interministérielles sur

Plus en détail

Notes méthodologiques

Notes méthodologiques Notes méthodologiques SUPERFICIE Service Public Fédéral Economie, PME, Classes moyennes et Energie, Direction générale Statistique et Information économique (SPF Economie / DGSIE), Statistiques Utilisation

Plus en détail

AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE L EMPLOI CONTRIBUTION DE L ANPE A L ATELIER DE CONSULTATION TRIPARTITE SUR LA MESURE DU TRAVAIL DECENT AU NIGER

AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE L EMPLOI CONTRIBUTION DE L ANPE A L ATELIER DE CONSULTATION TRIPARTITE SUR LA MESURE DU TRAVAIL DECENT AU NIGER AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE L EMPLOI CONTRIBUTION DE L ANPE A L ATELIER DE CONSULTATION TRIPARTITE SUR LA MESURE DU TRAVAIL DECENT AU NIGER 09-11 AOUT 2011 27/10/2011 1 27/10/2011 2 Introduction

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d avocats. Ce secteur n est pas identifié

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Panorama des bases de données sur l activité économique

Panorama des bases de données sur l activité économique Panorama des bases de données sur l activité économique Revue (non exhaustive) de l INSEE Lionel Doisneau INSEE, Pôle Etudes économiques régionales Comment observer l activité économique sur les territoires?

Plus en détail

Un canton en action CHAMPS-SUR- MARNE M i s e à j o u r 2 0 0 9

Un canton en action CHAMPS-SUR- MARNE M i s e à j o u r 2 0 0 9 Un canton en action CHAMPS-SUR- Mise à jour 2009 SOMMAIRE PRESENTATION 1. La population et son évolution 2. La population selon la catégorie socioprofessionnelle 3. Les ménages et leur équipement LES ENTREPRISES

Plus en détail

Les activités de Conseils et assistance

Les activités de Conseils et assistance Seine-et-Marne Développement Hôtel du Département 77010 MELUN Cedex - Tél : 01 64 14 19 06 Fax : 01 64 14 19 29 - Email : c.etedali@seine-et-marne-invest.com Agence certifié ISO 9002 Version 2000 Les activités

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

4.1. Sources. Champs. et méthodes. de l ESS. Liste des catégories juridiques incluses dans le champ de l économie sociale

4.1. Sources. Champs. et méthodes. de l ESS. Liste des catégories juridiques incluses dans le champ de l économie sociale 4.0 Sources et méthodes Le périmètre a été établi en collaboration avec l INSEE et les méthodologies de traitement sont harmonisées au sein du réseau national des observatoires des Chambres Régionales

Plus en détail

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique observatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

Fiche qualité Enquête ACEMO-TPE 2009

Fiche qualité Enquête ACEMO-TPE 2009 Dares / D-SCS Juin 2011 Fiche qualité Enquête ACEMO-TPE 2009 1) Fiche descriptive de l enquête Carte d identité Nom Activité et conditions d emploi de la main d œuvre (ACEMO) Enquête annuelle sur les petites

Plus en détail

Jeux de hasard juillet 2009

Jeux de hasard juillet 2009 juillet 2009 Les recettes nettes tirées des loteries, des appareils de loterie vidéo (ALV), des casinos et des machines à sous à l extérieur des casinos gérés par l État ont augmenté de façon soutenue,

Plus en détail

France métropolitaine et d'outre-mer La création d'entreprises en 2013. France métropolitaine et d'outre-mer

France métropolitaine et d'outre-mer La création d'entreprises en 2013. France métropolitaine et d'outre-mer France métropolitaine et d'outre-mer La création d'entreprises en Fiche statistique et son évolution depuis 2000 Les principaux indicateurs de l'année France métropolitaine et d'outre-mer Nombre d'entreprises

Plus en détail

Évaluation économique et sociale du périmètre d intervention du CNC en 2012

Évaluation économique et sociale du périmètre d intervention du CNC en 2012 Évaluation économique et sociale du périmètre d intervention du CNC en 2012 octobre 2013 Créé en 1958, le BIPE est une société d études économiques et de conseil en stratégie auprès des grandes entreprises

Plus en détail

Vidéo C H I F F R E S C L É S 2 0 13 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E

Vidéo C H I F F R E S C L É S 2 0 13 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Vidéo C H I F F R E S C L É S 2 0 13 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Ministère de la Culture et de la Communication Secrétariat général Département des études, de la prospective et des statistiques

Plus en détail

Licence professionnelle Expertise agro-environnementale et conduite de projet

Licence professionnelle Expertise agro-environnementale et conduite de projet Promotion / Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Aurillac Licence professionnelle Expertise agroenvironnementale et conduite de projet Objectif de cette licence professionnelle : L'objectif est de

Plus en détail

Master Gestion de patrimoine

Master Gestion de patrimoine Faculté des Sciences Economiques et de Gestion 28/29 Master Gestion de patrimoine Lieu de formation : Clermont-Ferrand Références de l'enquête : 46 diplômés issus de la promotion 29 de master ( femmes

Plus en détail

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Laure BERTHELEMY Mars 2013 L enquête : Le développement de l usage des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) au sein

Plus en détail

REPERTOIRE D ENTREPRISES NATIONAL A DES FINS STATISTIQUES

REPERTOIRE D ENTREPRISES NATIONAL A DES FINS STATISTIQUES REPERTOIRE D ENTREPRISES NATIONAL A DES FINS STATISTIQUES UNITES ET VARIABLES A REPERTORIER SEMINAIRE DU CEFIL SUR L AVANCEMENT DES TRAVAUX CONCERNANT LA MISE EN PLACE D UN REPERTOIRE D ENTREPRISES NATIONAL

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

Master Entrepreneuriat et gestion de projets

Master Entrepreneuriat et gestion de projets Faculté des Sciences Economiques et de Gestion IAE 9/ Master Entrepreneuriat et gestion de projets Lieu de formation : Clermont Ferrand Vichy Ce spécialité entrepreneuriat et gestion de projets comporte

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISE

LA CRÉATION D ENTREPRISE FOCUS études septembre 2012 LA CRÉATION D ENTREPRISE en Seine-et-Marne information économique Depuis 2009, la crise économique mondiale et la création du statut d auto-entrepreneur ont profondément bouleversé

Plus en détail

Fil conducteur du protocole de réalisation

Fil conducteur du protocole de réalisation OUTIL D OBSERVATION REGIONAL DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES (O O R I A) Fil conducteur du protocole de réalisation Les travaux du Groupe Domaine du Plan Régional de Développement des Formations consacré aux

Plus en détail

Convention. Entre la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA), Et, M (nom et prénom).

Convention. Entre la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA), Et, M (nom et prénom). Convention d octroi d une licence de création et d exploitation d une chaine de télévision privée thématique et fixant les conditions et modalités particulières y afférente. Entre la Haute Autorité Indépendante

Plus en détail

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L ÎLE DE LA RÉUNION Document actualisé en 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE () À L ÎLE DE LA RÉUNION, C EST : 1 emploi sur 10 à la Réunion, soit près de

Plus en détail