réunion du conseil d école N 2 COMPTE RENDU Ecole Léonard de Vinci

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "réunion du conseil d école N 2 COMPTE RENDU Ecole Léonard de Vinci"

Transcription

1 COMPTE RENDU Ecole Léonard de Vinci réunion du conseil d école N Date 06/03/2015 Lieu Réfectoire de l école Absents excusés Présents M. Rosier, Mme Israël ; Mme Caravano ; M. Nicolaï ; Mme Humblot, Les représentants du Maire : Mme Delannet, Maire-adjoint en charge des affaires scolaires et Mme Carrière, Directrice des ressources humaines auprès du Maire. Les fédérations de parents : FCPE : Mme Ravoisier, Mme Canteloup, Mme Tuil, Mme Flaget, PEEP : Mme Beugré, M. Knoll, Mme Robineau, Mme Séjourné. Les enseignants : Mme Chemin, Mme Peslier, Mme Traoré, Mme Léonard, Mme Pichaut, Mme Garcia de Viedma, Mme Ravault, Mme Hammachi, Mme Prigent, Mme Kauffeisen, M. Le Doeuff, Mme Jaeg, Mme Picaud, Mme Potier Rivet, Mme Rouyrre, M. Toanen, M. Lebarbier. Directrice de l école : Mme Harmel Ordre du jour : Les rythmes scolaires suite au PEDT pour la rentrée 2015/2016 : les modifications dans l'organisation du personnel municipal et des ATSEM Évolution pour 2015/2016 : la gratuité des activités du mercredi matin, la cantine le mercredi Modalité d'inscription des futurs CP et sectorisation. Rôle du personnel de service dans l'accompagnement des élèves de LDV dans le quotidien de la classe, demande d'une aide sanitaire pour les soins portés aux enfants. Travaux : Porte d'entrée. Aménagement sportif des espaces cours. Sécurisation de la cour aux billes des CP. Demande d'un banc le long du mur de la cour du milieu et Péchinez. La sécurité dans l'école : les horaires, le plan Vigipirate attentat, rôle du gardien, le PPMS et exercice d'évacuation pendant le temps de cantine. L'enseignement moral et civique, mobilisation à Léonard de Vinci L'enseignement numérique : la dotation de tablettes tactiles Les projets pédagogiques : classes de découvertes, projets culturels Points abordés Mise en place du PEDT pour la rentrée 2015/2016 et les modifications dans l'organisation du personnel municipal et des ATSEM A retenir Mme Delannet et Mme Carrière présentent le PEDT pour la rentrée prochaine. Le projet éducatif territorial (PEDT) offre un cadre d organisation des activités périscolaires pour les enfants scolarisés dans les écoles maternelles ou élémentaires. Le PEDT est élaboré à l initiative de la collectivité territoriale compétente, conjointement avec les services de l Etat et d autres partenaires locaux, notamment associatifs. La parole est donnée à la municipalité qui dans le cadre de la mise en place du PEDT, nous présente la future organisation pour la rentrée scolaire 2015/2016. Le projet éducatif territorial permet d obtenir des financements pour la mise en oeuvre de la réforme de l éducation nationale après signature d une Convention relative à la mise en place d un PEDT. Pour les communes qui souhaitent bénéficier de l aide forfaitaire prévue par la Caisse d Allocations Familiales ou des assouplissements des taux d encadrement, la convention PEDT entre la commune, la DASEN, la CAF et le Préfet doit être signée au préalable. La mise en œuvre des activités périscolaires développées dans le cadre du Projet éducatif territorial conduit le service municipal compètent à devoir utiliser certains locaux communs et certaines salles de classe en dehors des heures ou ils sont affectés à la formation initiale des élèves. La mise en œuvre de cette possibilité relève d un examen école par école. Cet examen doit prendre en compte : Le besoin des enfants de disposer de locaux adaptés à l activité qu ils conduisent pendant le temps scolaire comme pendant le temps périscolaire, La nécessité pour les enseignants d utiliser certains locaux scolaires, avant ou après la fin des activités d enseignement scolaire hebdomadaire de 24 heures, pour des activités directement liées à l enseignement scolaire (préparation des séquences de classe, activités d enseignement (APC, réceptions des parents...) Utilisation des locaux Après avis du conseil d école, la municipalité utilise les locaux et les équipements scolaires dans la commune pour l organisation d activités à caractère culturel, sportif, social ou socio-éducatif pendant les heures ou les périodes au cours desquelles ils ne sont pas utilisés pour les besoins de la formation initiale et continue. Nature des activités Ces activités doivent être compatibles avec la nature des installations, l aménagement des locaux et dans le respect des chartes déjà existantes (ex : charte informatique). Elles doivent également respecter les principes de neutralité et de laïcité. Les activités complémentaires à l enseignement, doivent être de nature éducative, (sportive, culturelle...).

2 Elles ne peuvent porter atteinte ni se substituer aux activités d enseignement et de formation. Mme Carrière explique qu il reste à régler le taux d encadrement demandé par la DDCS. Les ateliers du soir et du temps de restauration doivent être alignés sur tous les temps du périscolaire sur la base 1/14. Ceci entraine au niveau de la subvention une perte financière. Pour être dans la conformité requise, la municipalité va déléguer la gestion de l étude à une association l APOES pour la rentrée prochaine toujours sous la surveillance des enseignants. Le personnel municipal et les ATSEM La municipalité annonce des restrictions de personnel pour la rentrée 2015/2016. En maternelle : suppression des ATSEM en GS. Il n'y aura plus d' ATSEM rattachées aux classes de GS. Le conseil d école s interroge sur la possibilité d offrir un taux d encadrement permettant l activité natation en GS l année prochaine. Pour information, les parents travaillent et sont très rarement disponibles pour accompagner les enfants à cette activité à risque au taux d encadrement renforcé. Si nous n avons pas le nombre de personnes suffisant nous serons dans l obligation d annuler certaines séances, ce qui entraîne un coût pour la municipalité mais surtout qui pénalise la continuité de l apprentissage des élèves. A savoir que les ATSEM rattachées à une classe de PS a beaucoup plus de travail à fournir aux côtés de l'enseignante en présence, en soin donnés aux petits et en habillage. C'est pour cela que nous souhaitons revoir le partage des tâches de ménage au moment de la sieste par exemple. En élémentaire : modification des horaires pour le personnel de service pour 2015/2016. Une personne seule pour le ménage de 6h à 14h et 2 personnes de 14h à 21h. Actuellement, nous avons une équipe qui fonctionne très bien avec une bonne entraide, une polyvalence, des sanitaires toujours propres. Il existe différentes catégories de personnel, des titulaires et des vacataires, qui n ont pas le même statut. La mairie va réduire le nombre de personnes dans l école en touchant aux 2 catégories mais surtout cela avoir un impact sur le fonctionnement de l école au quotidien. Cela entraîne moins de personnes pour la surveillance et la vigilance à la sécurité lors des déplacements! Léonard de Vinci étant la seule école à faire tous les déplacements à pied. Évolution pour 2015/2016 : la gratuité des activités du mercredi matin, la cantine le mercredi. Rôle du personnel de service dans l'accompagnement des élèves de LDV, demande aide sanitaire pour les soins portés aux enfants. Les fédérations de parents d élèves souhaitent savoir si les demandes faites pour le mercredi seront mises en œuvre à la rentrée prochaine. Nous aurons les mêmes horaires que cette année à la rentrée prochaine sur le mercredi matin. La gratuité des activités du mercredi matin? Pas de gratuité sur le temps du périscolaire Il y aura la possibilité d inscrire les enfants à la restauration scolaire le mercredi midi et de les récupérer à 13h30, sous réserve de présenter des justificatifs professionnels des parents qui travaillent à 80% (certificat employeur). Cela devrait concerner quelques familles. Les fédérations regrettent que l application de cette mesure ne soit pas en vigueur dès cette année! La spécificité de l école Léonard de Vinci, groupe scolaire sur 4 étages, entre 560 et 580 élèves dans les locaux, une seule directrice (pour l équivalent d une structure équivalente à un collège), des déplacements quotidiens des classes à pied pour des activités d enseignement ou pour des activités culturelles, nous obligent à repenser la sécurité à tout moment. Nous nous interrogeons sur l impact que la suppression de personnel peut avoir sur la capacité des enseignants seuls dans l encadrement des élèves lors des sorties obligatoires sur le temps scolaires et donc de la sécurité lors des déplacements comme la piscine, le gymnase, le bibliothèque et autres lieux culturels de proximités fréquentés régulièrement? Le conseil d école demande à la municipalité s il est possible de revoir à titre exceptionnel au regard des spécificités du groupe scolaire Léonard de Vinci, la possibilité de laisser un nombre suffisant de personnel de service pour nous aider à la surveillance et à l encadrement des sorties afin de nous épauler dans nos missions d enseignement. Les dames de service offraient jusqu à maintenant par leur présence, une vigilance accrue de surveillance dans les espaces à risques comme la surveillance des toilettes au moment des récréations et lors de l accompagnement des diverses sorties. Actuellement, la directrice a dédoublé tous les services des 4 cours de l école et les enseignants sont déjà fortement sollicités sur leur temps de surveillance de cour au moment des récréations. Le taux d accidents sur le temps scolaire a fortement diminué à la suite de ce dispositif de surveillance. La présence d adultes aux divers points stratégiques de l école garantit la fluidité des déplacements des élèves en toute autonomie tout en minimisant le risque d accidents et d incidents. A l école Léonard de Vinci, nous avons besoin de cette présence d adultes vigilants pour assumer ces tâches de surveillance et offrir à tous les élèves de la petite section au Cours

3 moyen deuxième année, un cadre de vie agréable et sécurisant. Modalité d'inscription des futurs CP et sectorisation. Travaux : Porte d'entrée. Aménagement sportif des espaces cours. Sécurisation de la cour aux billes des CP. Demande d'un muret long du mur de la cour du milieu et Péchinez. Par ailleurs, nous faisons remonter une demande auprès de la municipalité afin d avoir la présence d une aide sanitaire qui pourrait subvenir aux diverses demandes de soins qui ponctuent la vie de l école tout au long de la journée. Dans l école, c est essentiellement la directrice qui prend en charge la majorité des soins donnés aux enfants mais au regard du très grand nombre d élèves à soigner, la directrice est trop fortement mobilisée sur cette seule tâche! Actuellement, elle n a plus d aide administrative à ses côtés, et une personne supplémentaire semble être la solution pour alléger sa charge de travail et offrir toute l attention nécessaire aux élèves sur le temps scolaire. Certaines écoles de Nogent ont une aide sanitaire pourquoi pas à l école Léonard de Vinci? La municipalité dit que ce n est pas prévu puisque nous sommes sur une politique de restriction de personnel. La carte scolaire définit la sectorisation des écoles de la ville. Pour les élèves de Léonard actuellement inscrits en maternelle en GS et qui doivent aller au CP à la rentrée prochaine, la sectorisation se fait en fonction de l adresse de résidence des parents. Certains élèves du quartier du port se verront donc orientés vers l école Victor Hugo à l espace Marie Curie. Pour cette inscription les parents vont recevoir une notification de la municipalité pour leur attribuer d office leur école de secteur. Une commission de dérogation statufiera en mai sur les demandes de dérogations en appliquant les critères spécifiques de ré-attribution d autres secteurs en fonctions des places disponibles dans les écoles. La porte d entrée de l école : -Les parents d élèves et l équipe enseignante font remarquer que la porte d entrée de l école est restée en panne au niveau du système électrique pendant plusieurs mois (janvier février) La pièce à changer étant indisponible après de nombreuses demandes de réparations. Cette panne est arrivée au moment des attentats en Île de France, et il est fort regrettable que la réparation n ait pu être faite rapidement par le service technique. Cette situation a pénalisé notre gardien qui a été obligé de faire 6 heures par jour de surveillance à la grille de l école sous des températures glaciales pendant 8 semaines. Tout le conseil d école tient à remercier Monsieur Jean-Jacques Brochard pour son dévouement et nous le félicitons vivement pour son endurance pendant cette situation de crise. Les aménagements sportifs des espaces cours? -Nous redemandons à la municipalité si les aménagements sportifs des cours d école seront opérationnels cette année. Lignes au sol, filet et paniers amovibles, cibles sur les murs de la cour du milieu. La réponse est que c est le tour de l école Paul Bert pour cette année. Sécurisation de la cour des billes : -Nous redemandons l enlèvement des poteaux de bois et le comblement des trous pour des raisons de sécurité dans la «cour des billes» ainsi que la sécurisation si possible des arêtes des nombreux murets (élèves de CP). Réalisation petit banc-muret : -Nous demandons l aménagement de la zone de passage entre la cour du milieu et la cour Péchinez. Nous avions vu lors d une visite du service technique, la possibilité de construire un petit banc en béton sur la zone de ruissellement des eaux, où les fers à béton avaient été dangereusement mis à nu. Ce petit banc permettrait aux élèves de pouvoir s asseoir sans empiéter sur l espace cour existant. Le coût de cette intervention ne semble pas trop élevé. Travaux demandés: Réparation prévue de l angle métallique des parterres de fleurs de l entrée de l école qui sont actuellement dangereux. Les enseignants redemandent l élévation du mur de l escalier du gymnase qui reste toujours très dangereux.

4 La sécurité dans l'école : - le plan Vigipirate attentat - les horaires - rôle du gardien - le PPMS - exercice d'évacuation sur le temps de cantine Dans les académies de Créteil, de Paris, de Versailles et d Amiens, le plan Vigipirate est maintenu au niveau «alerte attentat». La mesure de suspension générale relative aux activités exceptionnelles, déplacements, excursions, sorties culturelles, organisées en Île-de-France et en Picardie est assouplie. Il appartient d autoriser les activités avec discernement et en fonction des consignes et précautions habituelles en matière de déplacement. L utilisation collective des transports en commun est cependant fortement déconseillée. Toutes les activités qui participent de la vie normale et habituelle des écoles et des établissements sont autorisées, comme se rendre à la cantine ou sur des installations sportives habituellement utilisées. Les voyages peuvent être maintenus dans la mesure où ils sont effectués en car et où une autorisation parentale écrite a été fournie. Pour les déplacements à l étranger, se rendre sur le site du ministère des Affaires étrangères. Il est par ailleurs demandé de veiller à la stricte application du contrôle d accès et du contrôle visuel des sacs dans les écoles et établissements scolaires, publics et privés, ainsi que dans les établissements d enseignement supérieur et les organismes de recherche. La présence d adultes aux entrées et sorties doit être mise en place. Une attention particulière est demandée afin d éviter tout attroupement aux abords de ces établissements. Enfin, il est recommandé aux responsables des établissements de signaler à la préfecture les manifestations ou les déplacements importants. Le logo Vigipirate «alerte attentat» doit être apposé aux endroits où les mesures de sécurité associées au plan Vigipirate sont adoptées (entrées des établissements, lieux de passage, espaces de contrôle des personnes). Les horaires : Ils contribuent à la qualité du temps d enseignement et à la sécurité. Rappel des horaires à tous les parents car il y a encore de nombreux retards et certains parents traînent dans l école parfois au-delà de 9 heures le matin, surtout en maternelle. Même remarque pour le retour de l après midi des enfants qui mangent chez eux. L équipe enseignante remercie les parents pour le respect des horaires pour la bonne marche de l école. A savoir que si l on est en retard, cela peut arriver ponctuellement, on ne reste pas à parler dans l école avec l enseignant ou d autres parents. Les fédérations de parents notent qu il reste le problème de la récupération des élèves en Maternelle à tous les niveaux le soir entre 16 et 19h ou les parents sont dans toute l école, et ou le plan Vigipirate n est plus appliqué de façon stricte. Proposition d utiliser des «talkiewalkie» pour éviter aux parents de chercher leur enfant aux différents étages? Le rôle du gardien : Il veille à l accueil dans les meilleures conditions des parents et des enfants dans l école. Il participe sous les consignes de la directrice à la sécurité des élèves sur le temps scolaire comme périscolaire. Le Plan particulier de mise en œuvre de sûreté : PPMS La formation des enseignants a été donnée, il reste l exercice de mise à l abri à effectuer courant mars. Nous souhaitons informer le personnel de l école des diverses modalités de mise en œuvre. Les enseignants mobilisent également les élèves afin de leur faire prendre conscience du rôle de tout citoyen à sa sécurité et à celle d autrui dans le dispositif de mise en sûreté. Distribution d une information papier à toutes familles de l école donnant les diverses conduites à tenir en cas de risque majeur. L exercice d'évacuation sur le temps de cantine : Sur le temps de cantine, nous devons penser le transfert de compétence et de responsabilité puisque c est au directeur du centre de loisirs de pouvoir mettre en œuvre l exercice d évacuation. Les enseignants comme la directrice ne sont plus en responsabilité sur l heure de la pause méridienne et donc pas forcément présents sur le lieu école. Néanmoins, la directrice participera activement à cet exercice souhaité par les enseignants en début de cantine afin de ne pas traumatiser les enfants de PS qui dorment après 12h30. Les points de ralliement restent le parvis devant l école à 8 mètres des bâtiments et la cour en maternelle près du mur du fond et pour les élémentaires dans la cour Péchinez. Nous souhaitons que les élèves se rangent par classes comme ils le font avec leur enseignant. Il reste à voir comment les élèves vont se repérer dans cet espace et dans ces conditions d exercice? Le réel problème reste celui de comptabiliser les élèves car l effectif varie chaque jour et parfois au dernier moment comme un élève qui rentre pour raison de santé. D ou la nécessité de bien préparer ensemble cet exercice d évacuation. Une date est retenue : vendredi 27 Mars à 11h55

5 L'enseignement moral et civique, mobilisation à Léonard de Vinci La culture morale et civique comporte quatre dimensions, étroitement articulées entre elles : une dimension sensible (culture de la sensibilité) une dimension normative (culture de la règle et du droit) une dimension cognitive (culture du jugement) une dimension pratique (culture de l engagement). Enseignement moral et civique. Principes généraux Articulés aux finalités éducatives générales définies par loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'ecole du 8 juillet 2013, les axes principaux du programme d enseignement moral et civique de l école élémentaire au lycée se fondent sur les principes et les valeurs inscrits dans les grandes déclarations des droits de l homme et dans la Constitution de la Ve République. L éducation morale n est pas du seul fait ni de la seule responsabilité de l école ; elle commence dans la famille. L enseignement moral et civique se fait quant à lui dans le cadre laïque qui est celui de la République. Ce cadre impose de la part des personnels de l Éducation nationale une évidente obligation de neutralité, mais celle-ci ne doit pas conduire à une réticence, voire une abstention, dans l affirmation des valeurs transmises. Les enseignants et les personnels d éducation sont au contraire tenus de promouvoir ces valeurs dans tous les enseignements et dans toutes les dimensions de la vie scolaire. Les valeurs et les normes que cet enseignement a pour objet de transmettre et de faire partager doivent pouvoir être acceptées par tous, quelles que soient les convictions, les croyances ou les choix de vie personnels. Ce sont les valeurs et les normes impliquées par l acte même d éduquer telle qu une école républicaine peut en former le projet pour une société démocratique. Elles supposent une école à la fois exigeante et bienveillante qui favorise l estime de soi et la confiance en soi des élèves, conditions indispensables à la formation globale de leur personnalité. Cet enseignement requiert de l enseignant une attitude à la fois compréhensive et ferme. A l écoute de chacun, il encourage l autonomie et l esprit de coopération. Il veille à éviter toute discrimination et toute dévalorisation entre élèves. Les connaissances et compétences à faire acquérir ne sont pas juxtaposées les unes aux autres. Elles s intègrent dans une culture qui leur donne sens et cohérence et développe les dispositions à agir de façon morale et civique. L enseignement moral et civique a pour but de favoriser le développement d une aptitude à vivre ensemble dans une société démocratique, c est-à-dire à la fois a)- à penser et à agir par soi-même et avec les autres et à pouvoir répondre de ses pensées et de ses choix (principe d autonomie) b)- à comprendre le bien-fondé des règles régissant les comportements individuels et collectifs, à y obéir et à agir conformément à elles (principe de discipline) c)- à reconnaître le pluralisme des opinions, des convictions, des croyances et des modes de vie (principe de la coexistence des libertés) ; d)- à construire du lien social et politique (principe de la communauté des citoyens). On peut regrouper les valeurs et les normes que cet enseignement transmet en trois catégories. - La première relève à la fois du principe d autonomie et du principe de la coexistence des libertés : la liberté de conscience, d expression et de choix du sens que chacun donne à sa vie ; l ouverture aux autres et la tolérance réciproque. - La deuxième relève à la fois du principe de discipline et du principe de la communauté des citoyens : le respect des droits et de la loi, l égale considération des personnes, le refus de toute discrimination, la solidarité, l entraide, la coopération, le sens de l intérêt général et de la participation à la vie démocratique. - La troisième catégorie ressortit aux conditions morales et civiques sans lesquelles les apprentissages scolaires ne sauraient avoir de dimension émancipatrice : le goût du dialogue et de la confrontation des idées, le développement de l esprit critique, l intérêt porté à la recherche de la vérité. 6. Ces valeurs et ces normes ne pouvant se transmettre à l école que dans des situations pédagogiques et éducatives où elles sont activement impliquées (discussion, argumentation, projets communs, coopération, etc.), leur enseignement suppose une cohérence entre ses contenus et ses méthodes. Il suppose également que les formes d évaluation qui lui seront associées soient d une grande diversité et soient adaptées à sa nature, à ses modalités et à ses objectifs. 7. L enseignement moral et civique doit avoir un horaire spécialement dédié. Mais il ne saurait se réduire à être un contenu enseigné «à côté» des autres. Tous les enseignements à tous les degrés doivent y être articulés en sollicitant les dimensions émancipatrices et les dimensions sociales des apprentissages scolaires, tous portés par une même exigence d humanisme.

6 L'enseignement numérique : la dotation de tablettes tactiles Les projets pédagogiques : classes de découvertes, projets culturels L école Léonard de Vinci a été sélectionnée cette année pour recevoir une dotation du Rectorat dans le cadre d un Mécénat, d un rack de 30 tablettes tactiles et d un écran géant interactif. La mairie s engage dans ce partenariat en prenant en charge la sécurisation du matériel. Actuellement, deux enseignantes interviennent prioritairement dans le projet et mènent diverses activités pédagogiques dans leur classe depuis janvier. (Article dans journal de Nogent de Juin) Petit à petit, tous les enseignants qui le souhaitent pourront utiliser ce type de matériel tout d abord en petit groupe lors des activités pédagogiques complémentaires puis en classe avec tous les élèves. La circonscription propose des formations aux enseignants volontaires afin de les accompagner à rentrer progressivement dans le dispositif de l enseignement numérique à l école. Par ailleurs, l école a investi grâce à une subvention dans l achat de 6 tablettes numériques avec clavier pour l élémentaire et de 3 tablettes tactiles pour la maternelle. Nous souhaitons avoir l accord des fédérations pour l achat d applications pédagogiques intéressantes qui viendraient pour enrichir les applications gratuites déjà installées. L accord est donné pour l achat d une carte de 50. Nous remercions les parents. -Les boîtes à histoires en Maternelle sur un projet académique -Le scrabble en CM1 et CM2 -Le marathon orthographique en CE2 -Les éco-gestes pour les 3 CE2 -Le permis piéton pour les 3 CE2 en partenariat avec la police municipale et la prévention Maïf, le 24 mars. C est une première fois à Nogent-sur-Marne. -La prévention routière pour les 3 CM2 -Illustrer un conte à la Bibliothèque -le prix des Incorruptibles en CE2A et CM1A (prix littéraire) -«Spelling Bee» CM2C/6 ème du Collège Watteau -Défi littéraire CM2A et B /6 ème du collège Branly -Chaque classe porte un projet musique de la GS au CM2 avec l aide des intervenantes musique des CMR. Subvention sur les budgets culturels et sur l enveloppe «projets» : -Classes de découvertes pour le CM2A et CM2B sur les plages de Normandie du 18 au 22 mai -Projet en sciences et technologie pour l achat de matériel -Projet éducation civique pour l aménagement de la cour en maternelle -Ecole et Cinéma pour les 3 CM2 et le CE1B, projet national avec une partie du financement mairie -Des sorties, à pied ou en car, sur diverses thématiques qui viennent enrichir la vie de classe tout au long de l année. Les enseignants regrettent la disparition de la distribution de dictionnaires en fin de CM2 annoncée par la municipalité. Il reste important de marquer de manière symbolique le passage en 6 ème. L achat d un dictionnaire de poche en anglais pourrait revenir moins cher tout en marquant de départ vers le collège? Voir s il y a un budget prévu? AFFELNET : campagne d admission en 6 ème Collecte des demandes aux familles du 23 mars au 3 avril : volet 1 pré-rempli par le directeur du 7 avril au 19 mai : volet 2. C est le temps des demandes de dérogations selon les 6 critères établis. Fin de la réunion Retour des affectations le 9 juin. Réunion de parents à Branly le samedi 13 juin de 10h à 12h La visite des collèges est prévue au mois de Mai. Prochain conseil d école : le jeudi 4 juin 2015 de 18h à 20h Compte rendu rédigé par Mme Harmel

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Règlement intérieur du primaire

Règlement intérieur du primaire Règlement intérieur du primaire Préambule Le Lycée Français de Toronto est un lieu d apprentissage et de formation, où les élèves acquièrent des connaissances, mais aussi s imprègnent de principes de comportements

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

... Questionnaire...

... Questionnaire... ...Préambule au questionnaire... Lexique PEDT : Projet EDucatif Territorial Le PEDT a pour objectif de mobiliser toutes les ressources d un territoire afin de garantir la continuité éducative entre les

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

Charte de la laïcité à l École Charte commentée

Charte de la laïcité à l École Charte commentée Charte de la laïcité à l École Charte commentée Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS L association «Les Petits Malins» a pour mission d organiser et de mettre en place des activités socio-éducatives pour les enfants à partir de trois ans

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents de la RESTAURATION SCOLAIRE MATERNELLE/ELEMENTAIRE Direction de l Education, de l Enfance et de la Réussite Educative Approuvé au Conseil Municipal

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son Ecole privée Saint Joseph La butte 85700 Les Châtelliers Châteaumur ecolepriveelabutte@wanadoo.fr Chers Parents, Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations

Plus en détail

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES REUNION DU GROUPE DE TRAVAIL DE CONCERTATION DU JEUDI 2 JUILLET 2015

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES REUNION DU GROUPE DE TRAVAIL DE CONCERTATION DU JEUDI 2 JUILLET 2015 REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES REUNION DU GROUPE DE TRAVAIL DE CONCERTATION DU JEUDI 2 JUILLET 2015 LISTE DES PERSONNES PRESENTES : REPRESENTANTS DE LA COMMUNE ELUS Monsieur le Maire Maire Adjointe chargée

Plus en détail

Écoles publiques. Inscriptions scolaires et accueils périscolaires

Écoles publiques. Inscriptions scolaires et accueils périscolaires Écoles publiques Inscriptions scolaires et accueils périscolaires 2015/2016 5 Vous allez inscrire votre enfant à l école pour la première fois ou le changer d établissement suite à un déménagement. Si

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR. 11-17 ans

SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR. 11-17 ans SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR «POINT ACCUEIL JEUNES DE LA VILLE DE BEAUGENCY» 11-17 ans Le Point Accueil Jeunes est géré par le Service Enfance-Jeunesse de la ville de Beaugency représenté

Plus en détail

Offrez un avenir international à vos enfants

Offrez un avenir international à vos enfants E I B : UNE ECOLE INTERNATIONALE BILINGUE MATERNELLE PRIMAIRE u COLLÈGE Dans la lignée de l Ecole Internationale Bilingue d Angers, le Collège accueille vos enfants dès la 6ème dans un environnement sain

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT Direction Enfance et Vie Scolaire REGLEMENT INTERIEUR GARDERIES PERISCOLAIRES et RESTAURATION SCOLAIRE Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT Le présent règlement s applique à compter du premier

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Règlement intérieur de l Espace Jeunes (11/17 ans)

Règlement intérieur de l Espace Jeunes (11/17 ans) Règlement intérieur de l Espace Jeunes (11/17 ans) 16, rue des Ecoles 38090 Vaulx-Milieu 07.88.54.25.95 espacejeunes.vaulx-milieu@orange.fr Mairie de Vaulx-Milieu 7 place de l Eglise- BP1-38090 VAULX-MILIEU

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :...

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... RENSEIGNEMENTS ÉLÈVE Nom Prénom Adresse Classe Tél. / L élève est autorisé à quitter l institut

Plus en détail

SOMMAIRE. I. Questions relatives aux métier, rôles, fonctions. L obtention du CAP Petite Enfance est-elle une condition pour devenir ATSEM?...

SOMMAIRE. I. Questions relatives aux métier, rôles, fonctions. L obtention du CAP Petite Enfance est-elle une condition pour devenir ATSEM?... SOMMAIRE I. Questions relatives aux métier, rôles, fonctions 1 Quelles ont été les évolutions importantes du métier d ATSEM?... 15 2 Comment devient-on ATSEM?... 16 3 L obtention du CAP Petite Enfance

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

Règlement intérieur de l école Ste Anne Année 2015/2016

Règlement intérieur de l école Ste Anne Année 2015/2016 Règlement intérieur de l école Ste Anne Année 2015/2016 Ces règles en vigueur à l école Ste Anne ont été établies dans l intérêt des élèves. Leur respect participera au bien-être et à la sécurité de chacun.

Plus en détail

Le fonds d amorçage 2013-2014 et 2014-2015

Le fonds d amorçage 2013-2014 et 2014-2015 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Le fonds d amorçage 2013-2014 et 2014-2015 ADDITIF AU GUIDE PRATIQUE SUR LES NOUVEAUX RYTHMES À L ÉCOLE PRIMAIRE Vendredi GUIDE PRATIQUE LES NOUVEAUX RYTHMES À L ÉCOLE PRIMAIRE

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE 2013 /2014 Préambule La réforme des rythmes scolaires, mise en œuvre par le Gouvernement, doit permettre une meilleure répartition du temps scolaire passant de 4 à 4,5 jours d

Plus en détail

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES M AT E RNE L L E S Note d information réalisée par le rectorat de l académie de Montpellier, le centre national de la fonction publique territoriale, le centre

Plus en détail

Ecole élémentaire CORNEILLE GARGENVILLE COMPTE-RENDU du CONSEIL D ECOLE du 7 novembre 2014

Ecole élémentaire CORNEILLE GARGENVILLE COMPTE-RENDU du CONSEIL D ECOLE du 7 novembre 2014 Ecole élémentaire CORNEILLE GARGENVILLE COMPTE-RENDU du CONSEIL D ECOLE du 7 novembre 2014 Sous la présidence de Madame AUDEBERT, Directrice de l école, en présence : Les enseignants : Mesdames AUDEBERT,

Plus en détail

Rentrée 2015. Charte du restaurant scolaire

Rentrée 2015. Charte du restaurant scolaire Rentrée 2015 Charte du restaurant scolaire Délibération du conseil municipal du 22 mai 2014 Mairie de Marcy L étoile Préambule Merci de bien vouloir prendre connaissance en famille, avec vos enfants, du

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION)

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION) REPUBLIQUE FRANÇAISE M A I R I E DE P O N T H E V R A R D 5, PLACE DE LA MAIRIE 78730 PONTHEVRARD TELEPHONE : 01.30.41.22.13 - TELECOPIE : 01.30.88.20.26 EMAIL : PONTHEVRARD@ORANGE.FR REGLEMENT DES SERVICES

Plus en détail

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES La réforme des rythmes scolaires pour les écoles maternelles et élémentaires doit être mise en place en septembre 2014. Elle prévoit le retour de la semaine de

Plus en détail

DEFINITIONS RESPONSABILITE

DEFINITIONS RESPONSABILITE DEFINITIONS Qu est ce que le temps périscolaire? Il est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement est proposé aux enfants scolarisés : - la période d accueil

Plus en détail

Repenser l organisation du temps scolaire Corinne Azélie, Marc Zanoni et vous Vallon Pont d Arc, 3 février 2015

Repenser l organisation du temps scolaire Corinne Azélie, Marc Zanoni et vous Vallon Pont d Arc, 3 février 2015 Repenser l organisation du temps scolaire Corinne Azélie, Marc Zanoni et vous Vallon Pont d Arc, 3 février 2015 Que pensez-vous? De vos nouveaux rythmes : Du point de vue des enseignants? 2 points positifs

Plus en détail

QUELLE(S) REFLEXION(S) PORTER SUR LE TEMPS DE RECREATION

QUELLE(S) REFLEXION(S) PORTER SUR LE TEMPS DE RECREATION QUELLE(S) REFLEXION(S) PORTER SUR LE TEMPS DE RECREATION Qu est-ce que la récréation? Un temps de reconstruction : Récréation vient des mots «recréer», construit d après le mot «création». C est un temps

Plus en détail

Dossier d inscription

Dossier d inscription Partie réservée au service : N d arrivée : Ville de Digne-les-Bains Service éducation education@dignelesbains.fr Ecole : Classe : Année scolaire 2015/2016 Services d accueil pour les enfants des écoles

Plus en détail

TEMPS D'ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR COMMUNE DE NOAILLAN

TEMPS D'ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR COMMUNE DE NOAILLAN TEMPS D'ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR COMMUNE DE NOAILLAN ANNÉE 2014 2015 A. DISPOSITION GÉNÉRALES Article 1 objet du règlement A compter de la rentrée 2014, les TAP (temps d activités

Plus en détail

Livret d accueil Année scolaire 2013-201

Livret d accueil Année scolaire 2013-201 Livret d accueil Année scolaire 2013-201 2014 1 Bienvenue à vous et à vos enfants! Ce petit guide pratique élaboré par l équipe enseignante définit les règles de fonctionnement de l école en général et

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

Règlement intérieur de la restauration scolaire ville de TERGNIER

Règlement intérieur de la restauration scolaire ville de TERGNIER Règlement intérieur de la restauration scolaire ville de TERGNIER SOMMAIRE Chapitre 1 : Inscription 3 Article 1 : Organisation de la restauration scolaire... 3 Article 2 : Fréquentation. 3 Article 3 :

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR de l'ecole Française Internationale de Wuhan ANNEE SCOLAIRE 2015-2016

REGLEMENT INTERIEUR de l'ecole Française Internationale de Wuhan ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 ! REGLEMENT INTERIEUR de l'ecole Française Internationale de Wuhan ANNEE SCOLAIRE 201-2016 EFIW Campus International, BO Xue Lu, WEDZ Hanyang 43006 WUHAN CHINE 1. Présentation de l école 2. Fonctionnement

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil d école du 13 novembre 2008

Compte-rendu du Conseil d école du 13 novembre 2008 Compte-rendu du Conseil d école du 13 novembre 2008 Participants : - Directeur d école : M Santoni - Enseignants : Mmes Batifoulier, Bralet, Genoux, Convert, Teppe et Mlle Mely (Professeur des Ecoles 2,

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL D ECOLE DE L ECOLE ELEMENTAIRE RENAUDEL B Le vendredi 16 novembre 2012 de 19h à 21h

COMPTE RENDU DU CONSEIL D ECOLE DE L ECOLE ELEMENTAIRE RENAUDEL B Le vendredi 16 novembre 2012 de 19h à 21h Ecole élémentaire Renaudel B 3 rue Jules Chéret 92120 MONTROUGE à Mme Messaoudi IEN 28ème circonscription à Mme Schaknies directrice du service enseignement à Mme Leny DDEN à Mme Hayward représentante

Plus en détail

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR REGLEMENT INTERIEUR Vu la délibération du Conseil Communautaire en date du 26 mai 2015 et portant instauration du système des forfaits ; Vu la délibération

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ECOLE PRIMAIRE

REGLEMENT INTERIEUR ECOLE PRIMAIRE Ecole Française du Cap - 101 Hope Street - Gardens 8001 - Cape Town - Afrique du Sud Tél: +27 (0)21 461 2508 - Fax: +27 (0)21 461 5312 - courriel : secretariat@ecolefrancaiseducap.co.za www.ecolefrancaiseducap.co.za

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

Définition des temps périscolaires et extrascolaires

Définition des temps périscolaires et extrascolaires ANNEXE 3 Définition des temps périscolaires et extrascolaires Le temps périscolaire est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement est proposé aux enfants

Plus en détail

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS Table des matières LES TEXTES DE REFERENCE... 3 POURQUOI UN GUIDE PRATIQUE?... 4 L INTERVENTION

Plus en détail

Règlement du restaurant scolaire

Règlement du restaurant scolaire DEPARTEMENT DE LOIR-ET-CHER REPUBLIQUE FRANCAISE ARRONDISSEMENT DE BLOIS COMMUNE DE SAINT GERVAIS LA FORET Règlement du restaurant scolaire Le présent règlement concerne l organisation du restaurant scolaire.

Plus en détail

Ecoles maternelles et élémentaires de la Ville de Joinville-Le-Pont

Ecoles maternelles et élémentaires de la Ville de Joinville-Le-Pont Restauration Scolaire Accueil du soir Études Surveillées Accueil de loisirs Ecoles maternelles et élémentaires de la Ville de Joinville-Le-Pont SOMMAIRE 1 INTRODUCTION p. 2 Objectif Préambule Instances

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

Pour des parents bien dans leur job. Livret à destination des salariées et salariés du groupe Casino

Pour des parents bien dans leur job. Livret à destination des salariées et salariés du groupe Casino Pour des parents bien dans leur job Livret à destination des salariées et salariés du groupe Casino innovation édito Chère collaboratrice, cher collaborateur, Nous avons le plaisir de vous adresser le

Plus en détail

La refondation de l École fait sa rentrée. Année scolaire 2013-2014

La refondation de l École fait sa rentrée. Année scolaire 2013-2014 La refondation de l École fait sa rentrée Année scolaire 2013-2014 Dossier de présentation août 2013 Sommaire Édito des ministres Les moyens nouveaux à la rentrée scolaire 2013-2014 (infographie) Les nouveautés

Plus en détail

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH CHARTE SUR LE TEMPS DE LA RESTAURATION SCOLAIRE Edito de Monsieur le Maire Depuis les années 1980, à l issue d une convention liant la commune avec l Etat

Plus en détail

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 1 SOMMAIRE 1) Textes de référence 2) Cadrage départemental 3) Charte du tuteur : rôle et missions 4) Les outils des professeurs des écoles

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

INFORMATIONS ET REGLEMENT DU C.I.G.A.L.E. 2015/2016

INFORMATIONS ET REGLEMENT DU C.I.G.A.L.E. 2015/2016 Associations Familiales Laïques - Conseil Départemental 27, rue Lavoisier - 67200 Strasbourg - tél. : 03.88.29.06.49 Permanence téléphonique du lundi au vendredi de 9h à 12h courriel : info@afl67.com -

Plus en détail

Règlement intérieur de l établissement année 15-16

Règlement intérieur de l établissement année 15-16 Ecole Sainte Anne Saint Joachim 3 rue de Ker Anna 56400 Sainte Anne d'auray Règlement intérieur de l établissement année 15-16 Admission et inscription à l école Maternelle Tout enfant est admissible à

Plus en détail

Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR

Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR portail-animation.ufcv.fr Plaine des Tilles portail-animation.ufcv.fr Ufcv Délégation régionale de Bourgogne 29 rue Jean-Baptiste BAUDIN 21000 Dijon Mis à jour le

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR OBJET Le restaurant scolaire est un service municipal dont le fonctionnement est assuré par des agents municipaux, sous la responsabilité du Maire. ACCES AU RESTAURANT

Plus en détail

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY Emploi du temps Élémentaires 2 JEAN-ZAY ÉMILE-ZOLA NOS ÉCOLES S ORGANISENT POUR NOS ENFANTS Afin d offrir à nos enfants des journées plus régulières et équilibrées, la ville des Mureaux a souhaité mettre

Plus en détail

PROJET D'ÉTABLISSEMENT

PROJET D'ÉTABLISSEMENT PROJET D'ÉTABLISSEMENT Une école qui apprend à vivre ensemble Le projet d établissement est issu de la réflexion collective des enseignants afin de respecter les projets éducatif et pédagogique définis

Plus en détail

Allègement des tâches administratives

Allègement des tâches administratives Allègement des tâches administratives I - Général A- Les effets de la dématérialisation par le net : 1- Des mails en nombre trop important et qui prennent un temps très important dans la gestion : des

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 Objectifs pédagogiques du PEDT Mettre l enfant au cœur du projet et favoriser son développement - Accorder une priorité au besoin de jouer, avec les

Plus en détail

2013 2014 LIVRET D ACCUEIL CANTINE - GARDERIE

2013 2014 LIVRET D ACCUEIL CANTINE - GARDERIE 2013 2014 LIVRET D ACCUEIL CANTINE - GARDERIE Chers parents, L éducation de vos enfants est une priorité. Ce domaine représente une part importante de nos investissements financiers. Votre ou vos enfants

Plus en détail

Nomination, en JUIN. Contacter l'équipe de l'école. Rencontre avec le futur ancien directeur

Nomination, en JUIN. Contacter l'équipe de l'école. Rencontre avec le futur ancien directeur o - bilan de l'année : évolution du projet d école, actions spécifiques. o - renseignements sur le fonctionnement de l'école, sur les modalités d'évaluation (Livrets...- 4è année de cycle - Enfants en

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

ECOLE PRIMAIRE QUERAL ECOLE MATERNELLE CHARLES PERRAULT ECOLE DU CHAT PERCHE SAINT-ROCH

ECOLE PRIMAIRE QUERAL ECOLE MATERNELLE CHARLES PERRAULT ECOLE DU CHAT PERCHE SAINT-ROCH COMMUNE DE PONTCHATEAU REGLEMENT INTERIEUR DES RESTAURANTS SCOLAIRES MUNICIPAUX ECOLE PRIMAIRE QUERAL ECOLE MATERNELLE CHARLES PERRAULT ECOLE DU CHAT PERCHE SAINT-ROCH Le présent règlement, adopté par

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR L admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service rendu aux familles dans le cadre de l organisation arrêtée par la collectivité

Plus en détail

LES PARENTS À LA PRÉPARATION D UN VOYAGE SCOLAIRE.

LES PARENTS À LA PRÉPARATION D UN VOYAGE SCOLAIRE. KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Enseignants Nombre de pages : 7 INFORMER ET ASSOCIER LES PARENTS À LA PRÉPARATION D UN VOYAGE SCOLAIRE. Cette fiche s adresse

Plus en détail

MODALITÉS D'UTILISATION DES LOCAUX SCOLAIRES

MODALITÉS D'UTILISATION DES LOCAUX SCOLAIRES MODALITÉS D'UTILISATION DES LOCAUX SCOLAIRES A/ EN DEHORS DU TEMPS SCOLAIRE 1. PRÉALABLE Il arrive que des associations, des personnes physiques morales de droit public ou privé, demandent à occuper régulièrement

Plus en détail

!!" # $ % & ' ( ) # * ( + # # $ (, $ - (. / -- 0 # # 1-2 - # $ 3 - ( 4 *4-5. & ) * 5

!! # $ % & ' ( ) # * ( + # # $ (, $ - (. / -- 0 # # 1-2 - # $ 3 - ( 4 *4-5. & ) * 5 "$ %&' ( )* ( +$ (,$- (./-- 0 1-2- $ 3- ( 4*4-5.&)* 5 Un cadre légal : Les écoles primaires, à la différence des collèges et des lycées, ne sont pas des établissements publics autonomes, et ne bénéficient

Plus en détail

Enquête sur la réforme des rythmes scolaires

Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Une étude exclusive de l AMF Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Près de 4 000 communes, soit 17% des municipalités scolarisant 22% des élèves du public,

Plus en détail

GROUPE SCOLAIRE GUYOT DESSAIGNE REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE

GROUPE SCOLAIRE GUYOT DESSAIGNE REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE GROUPE SCOLAIRE GUYOT DESSAIGNE REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE PREAMBULE Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire, il a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions d

Plus en détail

VILLE D'ORANGE Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. REGLEMENT INTERIEUR ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES et EXTRASCOLAIRES

VILLE D'ORANGE Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. REGLEMENT INTERIEUR ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES et EXTRASCOLAIRES VILLE D'ORANGE Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS REGLEMENT INTERIEUR ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES et EXTRASCOLAIRES L'accueil des enfants en Loisirs périscolaires et extrascolaires

Plus en détail

RENTRÉE 2013 : le Département remet à tous les collégiens de 6 e un ordinateur portable. d emploi. mode. parents

RENTRÉE 2013 : le Département remet à tous les collégiens de 6 e un ordinateur portable. d emploi. mode. parents RENTRÉE 2013 : le Département remet à tous les collégiens de 6 e un ordinateur portable. Ordival mode d emploi parents ÉDITO Madame, Monsieur, votre enfant entre en 6 e au collège. C est un moment important.

Plus en détail

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Le projet de socle de connaissances, de compétences et de culture,

Plus en détail

REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE DU RPI OZENAY-PLOTTES ECOLE LES JOYEUX CARTABLES

REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE DU RPI OZENAY-PLOTTES ECOLE LES JOYEUX CARTABLES REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE DU RPI OZENAY-PLOTTES ECOLE LES JOYEUX CARTABLES Article 1 Bénéficiaires Le restaurant scolaire municipal accueille les enfants scolarisés dans les écoles DU RPI OZENAY-PLOTTES.

Plus en détail

Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg

Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg Académie de Strasbourg Groupe Professionnel de Secteur CPE Colmar Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg

Plus en détail

Je soussigné(e) Mme, Mlle, M.., reconnaît avoir pris connaissance du règlement ci-dessus et en accepte les conditions. Fait le..

Je soussigné(e) Mme, Mlle, M.., reconnaît avoir pris connaissance du règlement ci-dessus et en accepte les conditions. Fait le.. Fiche d inscription Prévention et Secours Civiques de Niveau 1 (PSC1) DELEGATION LOCALE DE SURESNES Madame Mademoiselle Monsieur NOM d usage : NOM de naissance : Prénom : Date de naissance : Lieu de naissance

Plus en détail

ADMISSION ET INSCRIPTION

ADMISSION ET INSCRIPTION ECOLE PUBLIQUE «la Vie» 11, place du Calvaire 85220 APREMONT 02.51.55.73.31 ce.0850199 e @ac-nantes.fr http://eppu-apremont-85.ac-nantes.fr REGLEMENT INTERIEUR ADMISSION ET INSCRIPTION I - Ecole maternelle

Plus en détail

Circonscription d ARGENTEUIL NORD LIVRET D ACCUEIL DES ENSEIGNANTS DEBUTANTS

Circonscription d ARGENTEUIL NORD LIVRET D ACCUEIL DES ENSEIGNANTS DEBUTANTS Circonscription d ARGENTEUIL NORD LIVRET D ACCUEIL DES ENSEIGNANTS DEBUTANTS 2013/2014 1 PREAMBULE : Vous venez de réussir le concours de recrutement de professeurs des écoles et nous vous en félicitons.

Plus en détail

VILLE DE MANDRES LES ROSES

VILLE DE MANDRES LES ROSES Service Enfance Jeunesse 01 45 98 66 08 Service.enfance@ville-mandres-les-roses.fr VILLE DE MANDRES LES ROSES SOMMAIRE Inscriptions page 3 Restauration scolaire page 4 Accueils périscolaires page 5 Accueils

Plus en détail

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages Céline Nicolas Cantagrel C EPS Grande Section / Gérer et faciliter la continuité des apprentissages GS Quelques pistes par rapport à l équipe pédagogique : renforcer les liens, clarifier les paramètres

Plus en détail

en Bref Pédibus : Aller Pédibus c est : Pédibus en toute assurance :

en Bref Pédibus : Aller Pédibus c est : Pédibus en toute assurance : en Bref Une nouvelle façon d aller à l école : un ramassage organisé, à pied, d une caravane d enfants : C'est un groupe d'écoliers conduit à pied par des adultes (souvent des parents) bénévoles, qui suit

Plus en détail

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Page 1 Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Sommaire 1. Cadre institutionnel

Plus en détail

Projet éducatif. Ville de Rungis. S OUVRIR AU MONDE Environnement Prévention. Service scolaire Service enfance/jeunesse

Projet éducatif. Ville de Rungis. S OUVRIR AU MONDE Environnement Prévention. Service scolaire Service enfance/jeunesse Projet éducatif Ville de Rungis Service scolaire Service enfance/jeunesse Autonomie RESPONSABILISER VIVRE ENSEMBLE Sensibiliser Epanouissement SOLIDARITE Projets Citoyenneté IMPLICATION Devenir adulte

Plus en détail

Projet éducatif vacances enfants et adolescents

Projet éducatif vacances enfants et adolescents Projet éducatif vacances enfants et adolescents SOMMAIRE 1- Présentation du mouvement 2- Valeurs et finalités 3- Nos objectifs 4- Nos orientations éducatives 5- L équipe d encadrement 6- Les activités

Plus en détail