Réseau d acteurs de la mission d observation des discriminations en PACA - ORM

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réseau d acteurs de la mission d observation des discriminations en PACA - ORM"

Transcription

1 Réseau d acteurs de la mission d observation des discriminations en PACA - ORM Compte-rendu de la réunion du Présents ACCART Marion (Conseil Régional PACA) ; AMARILLO Hubert (Lest CNRS) ; BALIAN Pascale (Union des centres sociaux 13) ; CHABANI Samia (Ancrages) ; CHAINTREUIL Lydie (ORM) ; COUPPIE Thomas (CEREQ) ; DOSSETTO Corinne (Mission locale Est Etang de Berre) ; ERRAHOUTI Samira (MRAP) ; ESKENAZI Yolande (DDD) ; FEBER Anne (Université du Citoyen) ; FEDEL Dahbia (ADFIC) ; FLECHEL Jean-Louis (Syndicat FO) ; FOUQUE Isabelle (DRJSCS PACA) ; GASS Guy (DDD) ; HONNORAT Annie (Espace accueil aux étrangers) ; INTHAVONG Somoudom (ORM) ; LARDILLON Florence (Université du Citoyen) ; LORENT Pierre (ORM) ; NAZIR Narimane (Le Refuge) ; ODENA Sophie (Collège Coopératif PAM) ; OKACHA Bouchra (Université du Citoyen) ; PHILIBERT Mylène (MDE Pays d Arles, référent Plan de lutte contre les discriminations) ; RAYMOND Nathalie (Ville d Istres) ; VERNE Valentine (Conseil Régional PACA). 1

2 Excusés BERTRAND Julie (DROS) ; BOISSET Damien (ACT) ; CARRERO José (DIRECCTE PACA, DR) ; DELAGE Sophie (Ville de La Ciotat) ; DELHOUM Badra (DRJSCS PACA) ; GAUBE Corinne (Cité des métiers Marseille Paca) ; GUENDOUZ-ARAB Soraya (ACT); HAMROUN Mohamed (Ville d Aubagne PTLCD); MARENCO Patricia (AGEFIPH) ; PEREZ Pierre-Yves (FOGAS) ; RACCAH Camille (CUCS Marseille) ; ROBERT Nathalie (ARDML, Mission locale La Ciotat) ; ROBLEZ Cécile (Face Var) ; SCHRECK Emeline (Communauté d agglomération ACCM, Service politique de la Ville). Ordre du jour 1/ Actualité de la mission d observation des discriminations de l'orm (semestriels, site...) 2/ Présentation de la recherche-action de l'ardml "Atelier participatif de prévention et de lutte contre les discriminations" (Nathalie Robert et Corinne Dossetto) 3/ Débat avec la salle 4/ Temps d'échange entre les membres du réseau 1- Introduction de la séance et actualité de la mission d observation des discriminations de l'orm, Lydie Chaintreuil et Somoudom Inthavong. A la suite du tour de table, Somoudom Inthavong reprend l ordre du jour. Il rappelle, notamment pour les nouveaux membres du réseau (Pascale BALIAN, Union des centres sociaux 13 ; Samia CHABANI, Ancrages ; Dahbia FEDEL, ADFIC), le principe d observation développé par la mission à savoir une observation participative pour avancer dans la réflexion et l action. Dans ce cadre, un réseau d acteurs de la mission a été mis en place en 2012 pour partager l actualité et mutualiser les analyses relatives à la prévention et la lutte contre les discriminations. L objet du réseau est de produire une connaissance collective issue des 2

3 échanges et des expériences sur les questions de prévention et lutte contre les discriminations dans les champs de l emploi et de la formation. L analyse des données et les informations issues des rencontres du réseau peuvent contribuer à l alimentation des politiques publiques et des actions développées sur les territoires, par exemple dans le cadre des actions des plans territoriaux de prévention des discriminations. Lydie Chaintreuil présente les différentes actions menées par la mission à savoir : La cinquième publication du semestriel de la mission d observation des discriminations en PACA portée par l ORM qui s adresse aux différents acteurs institutionnels et associatifs engagés dans la prévention et la lutte contre les discriminations. Cette édition revient sur la nouvelle politique de la ville et détaille la notion de discrimination multicritère. Elle propose un point d actualité sur les travaux de la mission puis s entretient, dans ce numéro, avec l Université du citoyen. Une analyse des jeunes issus de l immigration sortants du système éducatif en 2010 en PACA est proposée. Elle présente également les résultats d une recherche menée par le Défenseur des droits sur l égalité salariale entre les femmes et les hommes et donne à voir l actualité des acteurs engagés dans la prévention et la lutte contre les discriminations en région. La mission d observation des discriminations reste disponible pour tous les acteurs du champ qui souhaiteraient des informations. Si la mission diffuse de l information relevant de son champ d observation, elle en reçoit également fréquemment. Les nombreuses informations bibliographiques, juridiques, sont traitées, capitalisées et redistribuées aux acteurs du réseau. Pour cela, il est important que les acteurs aient le réflexe de nous faire parvenir ces informations. Le site Internet (http://discriminations-orm-paca.org) est dédié à la mission d observation des discriminations en PACA. Il s agit d un outil destiné à des professionnels, au réseau d acteurs et plus largement aux institutionnels. Il participe à l outillage de l ensemble de ces acteurs à travers différentes rubriques permettant d informer sur la mission (son fonctionnement, ses travaux), l actualité dans le champ des discriminations, le répertoire des acteurs, etc. Les acteurs de la prévention et de la lutte contre les discriminations en région sont sollicités pour contribuer à son alimentation. La participation de la mission à différentes instances régionales notamment des réunions de coordination régionale dans le cadre des plans territoriaux de prévention des discriminations, ateliers relatifs à la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine organisés par la DRJSCS, journées régionales de formation des acteurs de la politique de la ville organisées par le CRPV et la DRJSCS. 3

4 2- Présentation de la recherche-action de l'ardml "Atelier participatif de prévention et de lutte contre les discriminations", Corinne Dossetto. Corinne Dossetto (Mission locale Est Etang de Berre) rappelle le rôle des missions locales auprès des jeunes en matière d'accueil, d'information, d'orientation. En région, jeunes de 16 à 25 ans ont été accueillis et accompagnés pour résoudre des problèmes d insertion sociale et professionnelle. Depuis plus d une dizaine d années, les missions locales de PACA sont engagées dans de nombreuses actions visant à prévenir et à lutter contre les discriminations auxquelles se confrontent les jeunes qui fréquentent le réseau. L action conduite avec le réseau des missions locales de la région a permis de construire une réponse adaptée en matière de lutte contre les discriminations. Cette intervention régionale s est construite à partir d un plan d actions qui concernait à la fois les structures (équipe, direction et administrateurs), les jeunes suivis, les entreprises partenaires du réseau, et plus globalement l ensemble des acteurs des territoires. Ces actions se traduisent par : la mise en place de permanences d information juridique ; la création de formations continues des personnels ; l intervention auprès des entreprises. En , l ARDML réalise une recherche-action visant à la conception d un guide d animation d ateliers participatifs de prévention et de lutte contre les discriminations. La démarche engage également des jeunes. Leur récit est recueilli dans des ateliers. Il ressort que le phénomène des discriminations se diffuse et qu il est difficile d en parler. C est pourquoi il est important de connaître les systèmes dans lesquels les professionnels sont pris, les rapports sociaux à l œuvre. Quatre points sont explorés : l expérience de la discrimination ; la co-construction de la définition de la discrimination ; le photolangage pour déconstruire les mécanismes d exclusion ; le lien avec ceux qui sont venus chercher de l emploi. 4

5 Les professionnels ont besoin d une nécessaire montée en qualification par rapport à la question des discriminations (la qualité de l écoute, le recueil de la parole pour dépasser les impacts des discriminations ). Le processus d appropriation des connaissances est long et s inscrit dans le temps. Neuf structures sont dans une phase test. L enjeu est l élargissement de cette action et d en faire une offre de service. Une restitution de l étude-action sera faite en juin Débat Plusieurs questions et remarques ont animé le débat. Elles sont classées ci-dessous par thème : Constat de discrimination, interrogation sur ce phénomène Le stage de 3 e est un révélateur des discriminations. Il pourrait être mieux accompagné par l Education nationale. La confrontation avec l entreprise dans le cadre d une recherche de stage peut surprendre et choquer certains jeunes. Bien souvent cela constitue une première expérience des discriminations dans le monde du travail (S. Chabani, Ancrages). Le Rectorat d Aix-Marseille a mis en place une expérimentation avec un réseau d entreprises mais n a pas assez de recul pour en parler (I. Fouque, Drjscs). Le DDD note peu de réclamations de jeunes sur la discrimination. «Par quel processus on peut faire reconnaître aux jeunes leurs droits?» (G. Gass, DDD). les deux personnes qui ont eu besoin de permanences juridiques, ont participé aux ateliers mis en place dans le cadre de la recherche-action (C. Dossetto, Mission locale Est Etang de Berre). «Existe-t-il un lien entre l accroissement du chômage et l augmentation de la discrimination?». «Quel est l impact de la crise sur les discriminations? (D. Fédel, Adfic) Les discriminations sont très difficiles à mesurer et sont à contextualiser. De fait, le rapport entre la hausse du chômage et les discriminations n est pas évident. (T. Couppié, Céreq). Voir les études de l observatoire des discriminations (H. Amarillo, Lest). 5

6 La discrimination existe. Elle n a pas reculé alors que de nombreuses actions avaient déjà été mis en œuvre (cf. programme Espère, Solimar). On a besoin que l axe discrimination soit plus présent aujourd hui dans les politiques publiques (A. Honnorat, Espace) On a de moins en moins d espaces d échanges. «On laisse la place aux approches racialisantes qu il faut déconstruire». S. Chabani (Ancrages) observe beaucoup de renoncements plutôt que de contournements. Son association Ancrages reçoit de nombreux jeunes qui ne s autorisent pas à sortir du quartier. Il y a un grand besoin de remobiliser les acteurs de la prévention en amont. Démarche, méthode «Qu est ce qui fait qu un jeune veuille participer à ces ateliers?» (I. Fouque, Drjscs) C est une étape difficile. Les conseillers ont joué un rôle important. Les jeunes euxmêmes ont communiqué à d autres jeunes l objet de la démarche. L éclairage sur les vécus a intéressé le public. Plusieurs séances ont eu lieu (C. Dossetto, Mission locale Est Etang de Berre). Il y a une dimension thérapeutique de l atelier de parole «Est-ce qu un dispositif d accompagnement psychologique est prévu car on est atteint dans son intimité?» (N. Raymond, Politique de la ville Istres). «Il faut partir des préoccupations des gens» (F. Lardillon, UDC). «Comment articuler l accompagnement individuel et la dimension pédagogique et formative?» (P. Lorent, ORM). On a besoin de plus de prise de recul pour une action de sensibilisation. Les jeunes suivent les ateliers organisés par la mission locale. Il y a une avancée concrète de la situation individuelle, une prise de conscience d outils aidants (C. Dossetto, Mission locale Est Etang de Berre). Transférabilité, qualifications «Comment associer les équipes à ce dispositif? Quel lien avec les professionnels?» (S. Odéna, Collège Coopératif). «12 animateurs ont été formés en intra par O. Noël à l animation d ateliers. Des jeunes ont été en co-animation d atelier. Ils sensibilisent aussi les animateurs» (C. Dossetto, Mission locale Est Etang de Berre). 6

7 «Comment pérenniser ces ateliers? Comment faire passer le message?» (Jean-louis Fléchel, FO). C est encore trop tôt pour se positionner selon C. Dossetto (Mission locale Est Etang de Berre). Enseignements pour les jeunes, les professionnels et les institutionnels F. Lardillon (UDC) observe que les jeunes peuvent se dégager de représentations sociales négatives. Face à certains employeurs, ils apprennent à sortir des discours stigmatisants. «On passe de délinquant à c est lui le délinquant». M. Accart (Conseil régional) souligne l intérêt des échanges pour détecter les besoins en termes de moyens, de portage politique, de formation et de qualification, de lutte contre les stéréotypes. I. Fouque (Drjscs) rappelle le cadre de la réforme de la politique de la ville et les moyens du CGET (Commissariat Général à l Egalité des Territoires). Les questions de discriminations et les contrats de ville sont liés (cf. 20 e critère lieu de résidence et origine). Il est important de maintenir le cap sur le critère de «l origine» avant tout. 7

Réunion du réseau «Conseil Citoyen»

Réunion du réseau «Conseil Citoyen» Réunion de réseau «conseil citoyen». 15.01.2015. Compte rendu. L IREV a proposé une première réunion de réseau sur les conseils citoyens, à laquelle étaient invités les chefs de projet politique de la

Plus en détail

STRUCTURES RESSOURCES. pour les acteurs de la COHÉSION SOCIALE en région PACA

STRUCTURES RESSOURCES. pour les acteurs de la COHÉSION SOCIALE en région PACA STRUCTURES RESSOURCES pour les acteurs de la COHÉSION SOCIALE en région PACA SOUTENIR LES ACTEURS DE TERRAIN La direction régionale de la jeunesse, des sports et de la et cohésion sociale Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015

Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015 Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015 1 1) Le contexte institutionnel : Conformément à la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine promulguée

Plus en détail

Base de données documentaires [financement ACSE]

Base de données documentaires [financement ACSE] Réseau Ressources pour l Égalité des Chances et l Intégration (RECI) Rapport d activité 2010 Le programme de travail 2010 s est décliné autour de quatre types d actions : des outils, de la production de

Plus en détail

Politique académique de lutte contre le décrochage scolaire

Politique académique de lutte contre le décrochage scolaire Politique académique de lutte contre le décrochage scolaire Séminaire bi-bassins Antony - Vanves vendredi 28 novembre 2014 Comment s organise la lutte contre le décrochage scolaire dans l académie de Versailles?

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR. Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l Egalité PACA

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR. Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l Egalité PACA PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l Egalité PACA Réseau Régional pour l Egalité des Femmes et des Hommes Compte rendu de la réunion

Plus en détail

Base de données documentaires [financement ACSE]

Base de données documentaires [financement ACSE] Réseau Ressources pour l Égalité des Chances et l Intégration (RECI) Rapport d activité 2011 Le programme de travail 2011 s est décliné autour de quatre types d actions : des outils, de la production de

Plus en détail

LA JEUNESSE, UNE PRIORITE TRANSVERSALE

LA JEUNESSE, UNE PRIORITE TRANSVERSALE 1 Cadre de référence LA JEUNESSE, UNE PRIORITE TRANSVERSALE août 2014 1 Le comité interministériel de la jeunesse du 21 février 2013 conçoit la jeunesse comme une priorité transversale de l action gouvernementale.

Plus en détail

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes»

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» FORMA-CLLAJ formation 2012 / /Directeurs // Responsables // Élus // Cadres administratifs // Agents de collectivités territoriales

Plus en détail

CHARTE DES CONSEILS CITOYENS

CHARTE DES CONSEILS CITOYENS CHARTE DES CONSEILS CITOYENS La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine prévoit la création de Conseils Citoyens sur les territoires de la géographie prioritaire dans le cadre des nouveaux

Plus en détail

La prévention et la lutte contre les discriminations dans les contrats de ville

La prévention et la lutte contre les discriminations dans les contrats de ville La prévention et la lutte contre les discriminations dans les contrats de ville Le Réseau RECI propose, par le biais de cette note, des apports méthodologiques visant la prise en compte de la dimension

Plus en détail

Titre de la Table citoyenne

Titre de la Table citoyenne Titre de la Table citoyenne La dépendance Organisée par : Mutualité Française délégation départementale des Bouches-du-Rhône, URIOPSS PACA, PSP-Pôle Services à la Personne-PACA, CRESS PACA Date & Lieu

Plus en détail

«Développement Economique Urbain : redéfinir les modalités de collaboration entre acteurs»

«Développement Economique Urbain : redéfinir les modalités de collaboration entre acteurs» «Développement Economique Urbain : redéfinir les modalités de collaboration entre acteurs» Jeudi 14 Novembre 2013 8h30 17h00 Amphithéâtre du CEREGE Technopôle de l'environnement Arbois Méditerranée Domaine

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

!"##""" $%$ &"'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs

!## $%$ &'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs !"##""" $%$ &"'$# F.S.E. Demandé F.S.E. Accordé 1. CONTEXTE Le projet collectif relation / Entreprises par l approche compétences vise à donner une suite et créer de nouveaux liens transversaux entre les

Plus en détail

«La participation des jeunes autour d un événement ponctuel, et dans le contexte associatif»

«La participation des jeunes autour d un événement ponctuel, et dans le contexte associatif» «La participation des jeunes autour d un événement ponctuel, et dans le contexte associatif» Cap Berriat est une association loi 1901. A sa création, en 1964, c est un club Léo Lagrange qui propose des

Plus en détail

Prénoms, Noms Structures Mails. Rafik MOUSLI Une Terre culturelle rafik.mousli@gmail.com

Prénoms, Noms Structures Mails. Rafik MOUSLI Une Terre culturelle rafik.mousli@gmail.com Lundi 13 Février 2012 CRIJPA 96 la Canebière 13001 Marseille Rappel de l ordre du jour Bilan d activité Contrôle et Evaluation Formation des volontaires Formation des tuteurs Avantages liées au statut

Plus en détail

FICHE REDACTIONNELLE Fichier de préparation de candidature de l équipe à la Journée nationale de l innovation 2015

FICHE REDACTIONNELLE Fichier de préparation de candidature de l équipe à la Journée nationale de l innovation 2015 FICHE REDACTIONNELLE Fichier de préparation de candidature de l équipe à la Journée nationale de l innovation 2015 TITRE Créer un café des parents et un blog pour une co-construction d une communauté éducative

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

Séminaire. «Innover, agir ensemble contre le décrochage scolaire»

Séminaire. «Innover, agir ensemble contre le décrochage scolaire» Séminaire «Innover, agir ensemble contre le décrochage scolaire» Lycée du Haut Val de Sèvre Saint Maixent l École 16 avril 2014 Cette action est cofinancée par l union européenne Bilan du séminaire Contexte

Plus en détail

Bourse nationale d expérimentation en faveur de la participation des habitants Appel à projets

Bourse nationale d expérimentation en faveur de la participation des habitants Appel à projets Bourse nationale d expérimentation en faveur de la participation des habitants Appel à projets Contexte Réaffirmés par le Comité Interministériel des Villes (CIV) du 19 février 2013, l engagement citoyen

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

Maison des Associations de Tourcoing

Maison des Associations de Tourcoing - Validées, à l unanimité, par le Conseil d Administration du 19 juin 2013 Maison des Associations de Tourcoing 100, rue de Lille 59200 TOURCOING tel. 03 20 26 72 38 fax 03 20 11 15 04 contact@mda-tourcoing.fr

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA REPRÉSENTATION DES EMPLOYEURS DE L ECONOMIE SOCIALE EN REGION REPRESENTATION MISSIONS EMPLOYEURS QUALITE DE L EMPLOI INSTANCES

LES ENJEUX DE LA REPRÉSENTATION DES EMPLOYEURS DE L ECONOMIE SOCIALE EN REGION REPRESENTATION MISSIONS EMPLOYEURS QUALITE DE L EMPLOI INSTANCES LES ENJEUX DE LA REPRÉSENTATION DES EMPLOYEURS DE L ECONOMIE SOCIALE EN REGION MISSIONS EMPLOYEURS REGION STRUCTURATION QUALITE DE L EMPLOI TERRITOIRES DELEGATION INSTANCES SYNDICATS ENJEUX REPRESENTATION

Plus en détail

Séminaire Prévention et lutte contre les discriminations

Séminaire Prévention et lutte contre les discriminations Séminaire Prévention et lutte contre les discriminations Contenu du dossier Préambule Méthode Programme Synthèse des ateliers 1 /10 PREAMBULE AU SEMINAIRE IRDSU DES 2, 3 ET 4 JUILLET 2008 - PARIS «Pour

Plus en détail

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation FORMATIONS Europe Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation 1. Démocratie locale, participation des citoyens : enjeux et réponses européens NOUVEAU p.2 2. Europe : actualité et

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

Préparation des contrats de ville. Réunions Chefs de projet Novembre 2014

Préparation des contrats de ville. Réunions Chefs de projet Novembre 2014 Préparation des contrats de ville Réunions Chefs de projet Novembre 2014 Contenu des contrats de ville 3 piliers Cohésion sociale Cadre de vie et renouvellement urbain (y compris hors NPNRU) Développement

Plus en détail

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE»

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» REGION ALSACE 1 CAHIER DES CHARGES FINALITES - Développer des actions d accompagnement des jeunes «perdus

Plus en détail

Philippe DOLE Mission IGAS CEP 08 décembre 2013 PROJET DE CAHIER DES CHARGES DU CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE

Philippe DOLE Mission IGAS CEP 08 décembre 2013 PROJET DE CAHIER DES CHARGES DU CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE Philippe DOLE Mission IGAS CEP 08 décembre 2013 PROJET DE CAHIER DES CHARGES DU CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE 1. PREAMBULE ET PROPOSITIONS D ELEMENTS DE METHODE POUR LE DEPLOIEMENT DU CONSEIL EN

Plus en détail

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes :

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : On a souvent considéré la mixité comme un fait acquis, comme si le «vivre ensemble» allait de soi. Et pourtant, les

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

Evaluation et marketing : réinterroger nos politiques publiques autrement que par les compétences

Evaluation et marketing : réinterroger nos politiques publiques autrement que par les compétences Evaluation et marketing : réinterroger nos politiques publiques autrement que par les compétences Atelier n 18 Benoit QUIGNON, Directeur général, Communauté urbaine de Lyon - Grand Lyon Jean-Gabriel MADINIER,

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

2015 PCF/FG 1 : Femmes victimes de violences : hébergement et accès au logement. PROPOSITION DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2015 PCF/FG 1 : Femmes victimes de violences : hébergement et accès au logement. PROPOSITION DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS 2015 PCF/FG 1 : Femmes victimes de violences : hébergement et accès au logement. PROPOSITION DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS La lutte contre les violences faites aux femmes est un enjeu essentiel de

Plus en détail

Les partenariats associations & entreprises

Les partenariats associations & entreprises Les partenariats associations & entreprises Initier ou renforcer une politique de partenariats avec les entreprises Novembre 2011 Référentiel réalisé en partenariat avec et Edito Avec leurs 1,9 millions

Plus en détail

Journée Régionale Maintien Dans l Emploi 20/03/214

Journée Régionale Maintien Dans l Emploi 20/03/214 La prévention de la désinsertion professionnelle : c est quoi? Une offre de service de proximité mise en place par l Assurance Maladie permettant de détecter et de prendre en charge le plus tôt possible

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

réaliser des objectifs du Grenelle de l Environnement en matière d adaptation et de développement de l emploi,

réaliser des objectifs du Grenelle de l Environnement en matière d adaptation et de développement de l emploi, En 2009, au moment de définir le Plan de mobilisation des filières et des territoires pour le développement des métiers de l économie verte, le Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, des Transports

Plus en détail

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire Université Saint-Joseph Faculté des Sciences de l Éducation MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire 2014 2015 Faculté des Sciences de l Education, mis à jour 26 novembre 2014 TABLE

Plus en détail

Accompagner l évolution des pratiques professionnelles dans les consultations jeunes consommateurs

Accompagner l évolution des pratiques professionnelles dans les consultations jeunes consommateurs Accompagner l évolution des pratiques professionnelles dans les consultations jeunes consommateurs Objectifs de l action : L objectif central de ce projet est d accompagner l évolution des pratiques professionnelles

Plus en détail

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie Etude logo Proposition 4 bis Juillet 2013 Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie En janvier

Plus en détail

TABLE RONDE MISE EN ŒUVRE DES CLAUSES SOCIALES. Mener une action de formation au cours de la réalisation d une clause sociale

TABLE RONDE MISE EN ŒUVRE DES CLAUSES SOCIALES. Mener une action de formation au cours de la réalisation d une clause sociale TABLE RONDE MISE EN ŒUVRE DES CLAUSES SOCIALES Mener une action de formation au cours de la réalisation d une clause sociale Jeudi 18 septembre 2014, 14h00, MEF du Cotentin Avec la participation financière

Plus en détail

I. Présentation du Programme de Réussite éducative (PRE)

I. Présentation du Programme de Réussite éducative (PRE) Compte-rendu Le programme de réussite éducative : finalités, modalités de mise en œuvre et articulation Le 20 septembre 2005 2 ème journée du cycle de qualification «L ACTION EDUCATIVE EN DIRECTION DES

Plus en détail

(auto) évaluer son projet et pourquoi pas vous?

(auto) évaluer son projet et pourquoi pas vous? (auto) évaluer son projet et pourquoi pas vous? Guide de sensibilisation à l usage de tous les acteurs de nos quartiers d été 1/8 «S auto-évaluer une démarche commune» Acteurs de Nos Quartiers d Eté...

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Comment valoriser les engagements solidaires des jeunes à l international? Quelques pratiques d accompagnement au retour en Nord-Pas-de-Calais

Comment valoriser les engagements solidaires des jeunes à l international? Quelques pratiques d accompagnement au retour en Nord-Pas-de-Calais Comment valoriser les engagements solidaires des jeunes à l international? Quelques pratiques d accompagnement au retour en Nord-Pas-de-Calais sommaire Préambule page 2 Les pratiques d accompagnement au

Plus en détail

Forums et ateliers Éléments saillants

Forums et ateliers Éléments saillants Forums et ateliers Éléments saillants Atelier n 9 : Faire réseau : pourquoi? Comment? Animateur : Johan CHANAL, Carrefour des Pays Lorrains Intervenante : Sarah BOYRIE, présidente de l'association des

Plus en détail

L orientation tout au long de la vie : Bilan de compétences, Validation des Acquis de l Expérience (VAE), prestation spécifique d orientation

L orientation tout au long de la vie : Bilan de compétences, Validation des Acquis de l Expérience (VAE), prestation spécifique d orientation L orientation tout au long de la vie : Bilan de compétences, Validation des Acquis de l Expérience (VAE), prestation spécifique d orientation MLPH 20/11/13 -Cathy BORDIS Le Centre Inter institutionnel

Plus en détail

Commission Consultative Sous-Régionale du Dispositif Intégré d Insertion Socio- Professionnelle de Mons

Commission Consultative Sous-Régionale du Dispositif Intégré d Insertion Socio- Professionnelle de Mons Commission Consultative Sous-Régionale du Dispositif Intégré d Insertion Socio- Professionnelle de Mons Projet d action d animation visant à développer des pratiques collectives d écoute et de participation

Plus en détail

Renforcer les compétences de base en apprentissage

Renforcer les compétences de base en apprentissage Version 2 : 20 juillet 2012 CARTE de référencement DES PRATIQUES Renforcer les compétences de base en apprentissage à la Rentrée 1.1.B préparatoire à l entrée au cfa 1.1.A Différenciation dans le groupe

Plus en détail

Conseils de quartiers Règlement intérieur

Conseils de quartiers Règlement intérieur Conseils de quartiers Règlement intérieur caen.fr I Les principes fondateurs Règlement intérieur des conseils ARTICLE 1 Création des conseils de quartiers citoyens Les conseils de quartiers citoyens sont

Plus en détail

Entre le quartier dit sensible de

Entre le quartier dit sensible de Une démarche participative habitants-professionnels Hervé Vittoz * Comment faire «faire lien» entre quartier dit sensible et quartier résidentiel? L auteur donne ici quelques atouts comme la démarche de

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions à l intention des jeunes exposés à la délinquance Action de prévention ANIMATION DE MÉDIAS NUMÉRIQUES OU D EXPOSITIONS À THÉMATIQUE CITOYENNE ET DE SENSIBILISATION

Plus en détail

Champ de Manœuvre. Résultat de l enquête d évaluation de la démarche de concertation auprès du Panel Citoyen

Champ de Manœuvre. Résultat de l enquête d évaluation de la démarche de concertation auprès du Panel Citoyen Champ de Manœuvre Résultat de l enquête d évaluation de la démarche de concertation auprès du Panel Citoyen Février 2015 La mobilisation effective d une cinquantaine de personnes 24 répondants 23 lors

Plus en détail

Pour la formation des formateurs visant l émancipation des

Pour la formation des formateurs visant l émancipation des Charte Pour la formation des formateurs visant l émancipation des apprenants Eur-Alpha 2009-2012 L alphabétisation est définie par les partenaires Eur-Alpha comme : L acquisition des savoirs de base (compétences

Plus en détail

Les projets de piscine 2012-2016

Les projets de piscine 2012-2016 Les projets de piscine 2012-2016 1. Le cadre institutionnel Article L. 112-1 à L. 112-5 du code de l éducation Article L. 122-1-1 du code l éducation Article D 122-1, D 122-2, D 122-3 et article annexe

Plus en détail

Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle

Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle Repères revendicatifs Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle La CGT propose Un droit à l éducation permanente pour une formation émancipatrice tout au long de la vie. Ce droit

Plus en détail

LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS DANS LES CONTRATS DE VILLE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS DANS LES CONTRATS DE VILLE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PREFET DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale Pôle Cohésion sociale Territoriale Montpellier, le 19 juin 2015 Dossier suivi par Rodolphe

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE 22 mai 2013 Préambule La fédération COORACE a pris connaissance du rapport IGAS-IGF relatif au financement du secteur de l insertion par

Plus en détail

Le projet associatif. Quelques éléments d histoire

Le projet associatif. Quelques éléments d histoire Le projet associatif Quelques éléments d histoire «UNE ASSOCIATION NATIONALE NEE DE LA COOPERATION DE DEUX RESEAUX» Créée le 1 er janvier 2011, la Fédération Addiction est née de la volonté conjointe de

Plus en détail

RNHP MARSEILLE 2015 Avant projet

RNHP MARSEILLE 2015 Avant projet Version 26/01/2015 1 RNHP MARSEILLE 2015 Avant projet 1 - Préambule Entre 2010 et 2014, 3 rencontres nationales de l habitat participatif (RNHP) ont été organisées par le mouvement associatif de l habitat

Plus en détail

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance Appel à projets 2011 Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire En partenariat avec le ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Avec

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

Séminaire régional des présidents et administrateurs Optimiser la gouvernance associative pour une meilleure inclusion sociale

Séminaire régional des présidents et administrateurs Optimiser la gouvernance associative pour une meilleure inclusion sociale Séminaire régional des présidents et administrateurs Optimiser la gouvernance associative pour une meilleure inclusion sociale Mercredi 22 avril 2015 La Baume les Aix Introduction de la journée Actualité

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION Mission d appui à l animation et au développement de la Stratégie Orientation Formation Territoriale (S.O.F.T) sur le Bassin d Emploi

Plus en détail

«ELITE» «UNIVERSITE D AIX MARSEILLE»

«ELITE» «UNIVERSITE D AIX MARSEILLE» Date de remise du rapport : mm / aaaa «ELITE» «UNIVERSITE D AIX MARSEILLE» NOTE DE RESTITUTION FINALE DU PORTEUR DE PROJET Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire et de la Vie Associative

Plus en détail

Compte-rendu Congrès mondial de l IFLA Le Cap 2015 Julien Sempéré boursier CFIBD

Compte-rendu Congrès mondial de l IFLA Le Cap 2015 Julien Sempéré boursier CFIBD Compte-rendu Congrès mondial de l IFLA Le Cap 2015 Julien Sempéré boursier CFIBD Le contexte du congrès Ce congrès post Lyon était à plus d un titre particulier pour la délégation française et francophone.

Plus en détail

Réforme 2014 de la formation professionnelle :

Réforme 2014 de la formation professionnelle : CESER CESER Languedoc-Roussillon SYNTHÈSE N 9 Janvier 2015 Réforme 2014 de la formation professionnelle : La lutte contre l illettrisme et la formation professionnelle des personnes sous main de justice

Plus en détail

Le tableau de bord :unoutil pour connaître et comparer

Le tableau de bord :unoutil pour connaître et comparer N 10 - JUILLET 2005 Agglomérations et Pays en Nord-Pas-de-Calais Le tableau de bord :unoutil pour connaître et comparer Au 1 er janvier 2005, 93% de la population du Nord-Pas-de-Calais vit dans une commune

Plus en détail

Réseau Compostage-au-jardin

Réseau Compostage-au-jardin Alexia HEBRAUD Aubagne, janvier 2012 - rev avril 2012 Réf. :AH/1201.001.PRO.GFR Réseau Compostage-au-jardin RESEAU COMPOSTAGE AU JARDIN PROMOTION DU COMPOSTAGE DOMESTIQUE ET MICRO-COLLECTIF PHASE V VERS

Plus en détail

Compte Rendu : Assises des filières locales pour la construction durable

Compte Rendu : Assises des filières locales pour la construction durable Compte Rendu : Assises des filières locales pour la construction durable Troyes les 22 et 23 mai 2013 Les 22 et 23 mai derniers se sont tenue à l IUMP de Troyes (10), les premières Assises des filières

Plus en détail

SEMINAIRE DIVA Compte-rendu. Mardi 13 Novembre 2012 Auberge de jeunesse - Amiens

SEMINAIRE DIVA Compte-rendu. Mardi 13 Novembre 2012 Auberge de jeunesse - Amiens SEMINAIRE DIVA Compte-rendu Mardi 13 Novembre 2012 Auberge de jeunesse - Amiens PLAN GENERAL BILAN 2012 PERSPECTIVES 2013 - Cartographie 2012 / Vie du réseau - Profil du bénéficiaire - Actions menées en

Plus en détail

Objet : Mise en place du dispositif de formation pour l Entretien Information Retraite (EIR)

Objet : Mise en place du dispositif de formation pour l Entretien Information Retraite (EIR) LETTRE DU CENTRE N 146 Objet : Mise en place du dispositif de formation pour l Entretien Information Retraite (EIR) La mise en œuvre des dispositifs d information aux assurés change la nature des attentes

Plus en détail

Construire une identité professionnelle : Identités professionnelles et compétences

Construire une identité professionnelle : Identités professionnelles et compétences Construire une identité professionnelle : Identités professionnelles et compétences -> Synthèse des écrits des participants lors de l'animation d'accolades 3 questions : - Comment améliorer les pratiques

Plus en détail

Retour sur les formations menées dans le Bas-Rhin et dans le Haut-Rhin

Retour sur les formations menées dans le Bas-Rhin et dans le Haut-Rhin Retour sur les formations menées dans le Bas-Rhin et dans le Haut-Rhin Présentation des mesures existantes d accompagnement à la professionnalisation des adultes-relais CAROLINE L HOMME, CHARGÉE DE MISSION

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Travail préparatoire interne à l État : Mise en place de l équipe interministérielle Constitution du point de vue de l État sur la situation des

Plus en détail

1ere partie : Présentation de la démarche PPE sur le département du Finistère

1ere partie : Présentation de la démarche PPE sur le département du Finistère Sommaire 1ere partie : Présentation de la démarche PPE sur le département du Finistère 1. Contexte et enjeux du PPE 1.1 Une loi et des orientations départementales 1.2 Les enjeux du PPE 2. La démarche

Plus en détail

Conseil d école du 12 décembre 2013

Conseil d école du 12 décembre 2013 Conseil d école du 12 décembre 2013 Présidé par : Germain Guitard : Directeur des classes primaires Participants : Pascale VIDAL : MAT 3 Valentine FLEUREY : MAT 5 Sophie LEFEVER : MAT 1 Patricia MOBERG

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR LA PROMOTION DE LA CONVENTION-CADRE DE FARO SUR LA VALEUR DU PATRIMOINE CULTUREL POUR LA SOCIETE 2013-2015

PLAN D ACTION POUR LA PROMOTION DE LA CONVENTION-CADRE DE FARO SUR LA VALEUR DU PATRIMOINE CULTUREL POUR LA SOCIETE 2013-2015 AT(2014)510 Strasbourg, 25 novembre 2014 PLAN D ACTION POUR LA PROMOTION DE LA CONVENTION-CADRE DE FARO SUR LA VALEUR DU PATRIMOINE CULTUREL POUR LA SOCIETE 2013-2015 Etat d avancement et perspectives

Plus en détail

Sitographie «Egalité des chances entre les filles et les garçons»

Sitographie «Egalité des chances entre les filles et les garçons» Sitographie «Egalité des chances entre les filles et les garçons» Sites généralistes (textes de référence, statistiques, actions, outils) : http://www.education.gouv.fr/syst/egalite/ Cette rubrique du

Plus en détail

Caractéristiques de la Plateforme de formation Fegems

Caractéristiques de la Plateforme de formation Fegems Caractéristiques de la Plateforme de formation Fegems Organisation La Plateforme de formation de la Fegems est au bénéfice d une subvention de l Etat depuis juin 2003. Cette aide s est inscrite dans le

Plus en détail

Accord Cadre. Entre. L Etat, représenté par :

Accord Cadre. Entre. L Etat, représenté par : Accord Cadre Entre L Etat, représenté par : La Délégation Générale à l'emploi et à la Formation Professionnelle ( DGEFP), 7 square Max Hymans - 75741 Paris cedex 15, représenté par Monsieur Jean Gaeremynck,

Plus en détail

Enquête sur les plans de lutte contre les discriminations en Rhône-Alpes - Juin 2015 -

Enquête sur les plans de lutte contre les discriminations en Rhône-Alpes - Juin 2015 - Enquête sur les plans de lutte contre les discriminations en Rhône-Alpes - Juin 2015 - CONTEXTE Dans le cadre du numéro des cahiers du Développement Social Urbain sur les liens entre la politique de la

Plus en détail

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises»

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cf. Note de cadrage PLIE pour l année 2015 1 ORIENTATION GENERALE L'intégration à l'emploi est un des axes prioritaires énoncés

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU FORUM REGIONAL DE CLOTURE DU PROJET «Pour une citoyenneté active en Ile-de-France» : Quelle Europe veut-on? Paris, le samedi 20

COMPTE-RENDU DU FORUM REGIONAL DE CLOTURE DU PROJET «Pour une citoyenneté active en Ile-de-France» : Quelle Europe veut-on? Paris, le samedi 20 COMPTE-RENDU DU FORUM REGIONAL DE CLOTURE DU PROJET «Pour une citoyenneté active en Ile-de-France» : Quelle Europe veut-on? Paris, le samedi 20 septembre 2014 Arnaud BREUIL, Institut de Coopération Sociale

Plus en détail

sommaire Relevé de conclusions Séminaire 2015 - CRESS Auvergne avec la participation de la CRESS Rhône-Alpes 6 février 2015

sommaire Relevé de conclusions Séminaire 2015 - CRESS Auvergne avec la participation de la CRESS Rhône-Alpes 6 février 2015 Séminaire 2015 - avec la participation de la CRESS Rhône-Alpes Relevé de conclusions 6 février 2015 Sémaphore - Cébazat sommaire I. Continuité sur la construction du projet stratégique II. Echanges entre

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

MASTER MAE MANAGEMENT

MASTER MAE MANAGEMENT MASTER MAE MANAGEMENT Parcours INGÉNIERIE DE PROJET N habilitation de la formation au RNCP : 20070790 Présentation de la formation Année 2012 Public Cible N d agrément formation Diplômés de niveau Bac

Plus en détail

Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique

Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 17 DÉCEMBRE 2013 Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique

Plus en détail

PROJET DE L ASSOCIATION «LES DEUX RIVES»

PROJET DE L ASSOCIATION «LES DEUX RIVES» 1 PROJET DE L ASSOCIATION «LES DEUX RIVES» 2 SOMMAIRE. I. Une Histoire...3 II. Les principes fondamentaux...3 III. Les objectifs...4 IV. Les actions...4 Actions envers les jeunes...4 Actions envers les

Plus en détail

Atelier de proximité Arrageois 24 mars 2015. Compte-rendu ***

Atelier de proximité Arrageois 24 mars 2015. Compte-rendu *** Atelier de proximité Arrageois 24 mars 2015 Compte-rendu *** Liste des participants en annexe de ce compte-rendu *** La réunion commence à 18h05. Bernard Féry, garant de la concertation nommé par la Commission

Plus en détail

2 OPTIONS AVEC IX MARSEILLE UNIVERSITE OPTIONS AVEC AIX FICHE FORMATION DEIS DEPARTEMENT INSTITUT MANAGEMENT PUBLIC. Métier EPARTEMENT ERGOLOGIE

2 OPTIONS AVEC IX MARSEILLE UNIVERSITE OPTIONS AVEC AIX FICHE FORMATION DEIS DEPARTEMENT INSTITUT MANAGEMENT PUBLIC. Métier EPARTEMENT ERGOLOGIE IMF Edition mai 2014 DEIS 1/6 Métier FICHE FORMATION DEIS Les titulaires du DEIS ont la capacité de repérer, d expliciter et d organiser des réponses à partir d une expertise technique à visée sociale.

Plus en détail

La modernité vient du Nord de Marseille!

La modernité vient du Nord de Marseille! La modernité vient du Nord de Marseille! Proposé dans le cadre de l expérimentation «Le Double du Tiers» par les associations Arborescence & Fogas Marseille 13015 Espace de rêve pour travailler ensemble,

Plus en détail

Rénovation urbaine et prise en compte des enjeux actuels

Rénovation urbaine et prise en compte des enjeux actuels Journée Des Professionnels de la ville Rénovation urbaine et prise en compte des enjeux actuels Eléments issus de la séance 11 octobre 2007 - Colmar Renouvellement urbain et prise en compte des enjeux

Plus en détail

Présentation de formations. Fédération des Centres sociaux et Socioculturels de France [FCSF]

Présentation de formations. Fédération des Centres sociaux et Socioculturels de France [FCSF] Présentation de formations sociaux et Socioculturels de France [FCSF] 2014 2 Edito En référence aux valeurs et aux manières d agir de la charte fédérale, la FCSF contribue à la politique de qualification

Plus en détail