Séquence 3. Habiter la France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séquence 3. Habiter la France"

Transcription

1 Sommaire Géographie De la ville à l espace rural, un territoire sous influence urbaine Séance 1 Les enjeux de développement de l aire urbaine de Rouen (1/2) Séance 2 Les enjeux de développement de l aire urbaine de Rouen (2/2) Séance 3 Le parc naturel régional de Corse Parcu di Corsica (1/2) Séance 4 Le parc naturel régional de Corse Parcu di Corsica (2/2) Séance 5 Les conséquences de l étalement urbain à l échelle nationale Séance 6 Séance 7 Séance 8 Objectifs Habiter la France Un aménagement en Ile-de-France : le tramway L Ile-de-France à l échelle nationale et européenne L organisation de l Ile-de-France Savoir : Compétence 5 du socle commun - Le processus d étalement spatial des villes (périurbanisation) en lien avec une mobilité accrue des habitants ; - La définition d «aire urbaine» ; - La transformation de l espace rural et les conflits d usage qui y sont liés ; - Identifier les rôles de chaque acteur dans le processus d étalement urbain mais aussi dans le processus de transformation de l espace rural ; - Identifier également les enjeux du développement durable dans ces deux espaces ; - Localiser et situer les repères spatiaux de la région Ile-de-France (départements, principales villes, la Seine, ) ; - Situer la région Ile-de-France parmi les autres régions françaises ; - Connaître et situer les régions françaises ; - Comparer la région Ile-de-France à d autres régions françaises et européennes ; - Présenter quelques projets de la région Ile-de-France et leurs principaux acteurs. Savoir-faire : Compétence 5 du socle commun - Décrire et expliquer le processus d étalement urbain, en lien avec les mobilités ; - Faire un croquis sur le processus d étalement urbain ; - Décrire et expliquer un conflit d usage entre différents acteurs ; - Localiser et situer les dix premières aires urbaines sur une carte du territoire national ; - Rédiger un texte organisé en plusieurs parties pour expliquer un enjeu d aménagement régional ; - Réaliser un croquis cartographique et sa légende. D après les grilles de référence du livret de compétence du socle commun, janvier Tu peux maintenant recopier au stylo sur ton cahier de géographie le thème puis le titre de la séance. 104 Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e

2 séance 1 De la ville à l espace rural, un territoire sous influence urbaine Séance 1 Les enjeux de développement de l aire urbaine de Rouen (1/2). Le programme de géographie de 3e traite de «la France et l Europe dans le monde d aujourd hui». Nous allons utiliser à la fois des concepts comme la mondialisation, habiter un espace urbain ou rural mais aussi des méthodes de travail que tu as déjà étudiées les années précédentes. je sais déjà Dans le programme de géographie de 5e, tu as déjà découvert l impact de l augmentation de la population mondiale à plusieurs échelles, que ce soit en ville ou dans un pays (Inde ou Chine) et notamment les enjeux du développement durable que cela engendre. D un point de vue méthodologique, tu sais aussi relever tous les éléments d une carte, d un paysage et d une photographie aérienne ou d une image satellite. De plus, depuis la 6e, tu sais établir un croquis à partir d une image ou d une photographie. L aire urbaine de Rouen se situe au cœur de la région Haute Normandie au Nord-Ouest de la France, à proximité de la Manche. Cette aire urbaine est constituée de 189 communes autour de la ville de Rouen, sa capitale. Elle s étend sur les deux départements de la région Haute-Normandie c est-à-dire la Seine-Maritime et l Eure. C est la plus importante aire urbaine de cette région avec plus d un million d habitants. Elle occupe une position stratégique au bord de la Seine et entre les aires urbaines de Paris et du Havre. Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e 105

3 séance 1 Pascal Derr / Cned / 2011 Écris le sous-titre ci-dessous sur ton cahier puis souligne-le. Travaille ensuite sur ton cahier en répondant aux consignes et questions des exercices suivants : A Présentation de l aire urbaine de Rouen Exercice 1 Document 1 : L agglomération de Rouen en vue satellite. 106 Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e

4 séance 1 Source : Google Earth N oublie pas pour chaque exercice de bien noter l intitulé des exercices et les lettres des questions sur ton cahier. Pour répondre, fais des phrases complètes. 1- Quelle est la nature de ce document? 2- Autour de quel axe majeur, l aire urbaine de Rouen s est-elle développée? 3- Colorie le croquis ci-dessous en t aidant de la légende afin de répondre aux questions suivantes. Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de poursuivre l exercice. Légende La Seine L aire urbaine Champs/forêts Lise Loureiro Pascal Derr / Cned / 2011 Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e 107

5 séance 1 Documents 2 : Exemple d étalement urbain à Canteleu Source : Google Earth Source : Google Earth 4- Décris cette image satellite en expliquant comment se développe ce nouveau quartier (sous quelle forme, quel type d habitat, quelle place pour la voiture). 5- Sur quel type d espace l aire urbaine se développe-t-elle? 6- Quels problèmes cela peut-il engendrer? Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de passer à l exercice suivant. 108 Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e

6 séance 1 L aire urbaine est un ensemble de communes, constitué par un pôle urbain, dans notre étude de cas, l agglomération de Rouen, et par des communes rurales. Ces dernières forment ainsi la couronne périurbaine. En effet, l aire urbaine s étale de manière auréolaire, c est-à-dire en formant des cercles, à partir du centre vers les communes rurales en suivant des axes de communication. Les habitants de la couronne périurbaine ont privilégié ainsi un habitat individuel avec jardin et un cadre de vie plus proche de la nature mais rendant l utilisation de la voiture indispensable. B Identification des aménagements routiers de l agglomération rouennaise Exercice 2 Document 3 : Les aménagements routiers de l agglomération rouennaise Le pont Flaubert est le sixième pont de la ville de Rouen 1 1. «Barreau vers l Eure» : liaison A28-A13 Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e 109

7 séance 1 N oublie pas pour chaque exercice de bien noter l intitulé des exercices et les lettres des questions sur ton cahier. Pour répondre, fais des phrases complètes. 1- Quels sont les deux types d axes qui traversent et contournent la ville de Rouen? 2- Quels sont les noms des axes qui contournent la ville de Rouen? 3- Qu est-ce qui se développe autour de ces axes? Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de poursuivre l exercice. 4- Sur cette carte, qu est-ce qui démontre que ces aménagements routiers vont encore se développer? 5- Mets en relation cette carte avec le document 1. Pour quelles raisons ces axes sont-ils aménagés? Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de passer à l exercice suivant. Ces multiples aménagements routiers se développent au rythme de l étalement de l aire urbaine de Rouen afin de répondre aux besoins croissant de la population qui vit dans la couronne périurbaine. C Les aménagements routiers répondent à une mobilité accrue des habitants de l aire urbaine de Rouen Exercice 3 Document 3 : Les navettes domiciles-travail relatives à la communauté d agglomération de Rouen 110 Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e

8 séance 1 Document 4 : La périurbanisation accentue les déplacements domicile-travail Le pouvoir attractif de l agglomération de Rouen est, sans surprise, plus fort sur les zones proches de la couronne périurbaine. Le pays d entre-seine-et-bray 1 illustre bien cette forte dépendance : plus de la moitié des actifs de ce territoire font le trajet pour venir y travailler. Dans tous les cantons limitrophes, hormis Duclair et Routot, 60 % ou plus de la population active résidente travaillent dans la Communauté d agglomération. Sept cantons comptent plus de actifs faisant la navette : au premier rang, celui de Clères (5 400), puis celui de Pavilly (4 400). Le développement de ces flux quotidiens est, pour une large part, dû au fort mouvement de périurbanisation enregistré depuis de nombreuses années dans l environnement proche de l Agglomération de Rouen. La présence de la Communauté d agglomération d Elbeuf atténue quelque peu le pouvoir attractif de l Agglomération de Rouen sur les cantons situés au sud, comme Bourgtheroulde-Infreville et Pont-de l Arche. Les échanges entre les deux communautés d agglomération sont importants et quasiment équilibrés (plus de dans les deux sens). 1. Il englobe les communes entre la Seine et le pays de Bray qui se situe au nord-est de la Haute-Normandie près de la frontière picarde. Extrait de «L aire urbaine de Rouen : un nouveau souffle à trouver», document réalisé par la Communauté d agglomération de Rouen et de la Direction régionale de l INSEE Haute Normandie en 1999, novembre N oublie pas pour chaque exercice de bien noter l intitulé des exercices et les lettres des questions sur ton cahier. Pour répondre, fais des phrases complètes. 1- D après le document 3, où va travailler la majorité des actifs? 2- D où viennent ces actifs? 3- D après les documents 3 et 4, pour quelles raisons la communauté d agglomération de Rouen attire-t-elle moins de travailleurs dans le sud de l aire urbaine? Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de passer à l exercice suivant. La périurbanisation est un phénomène qui accentue les déplacements domicile-travail puisque près de personnes qui travaillent dans l agglomération de Rouen vivent dans la couronne périurbaine engendrant ainsi une augmentation des migrations quotidiennes. j e retiens Une aire urbaine, à l image de celle de Rouen, est composée d une agglomération et de sa couronne périurbaine, c est-à-dire des communes qui l entourent. De nombreux habitants de ces communes travaillent dans le pôle urbain. Ceci entraîne des déplacements domicile-travail de plus en plus nombreux et génère de nombreux embouteillages aux heures de pointe le matin à partir de 7h30 et le soir à partir de 16h30. C est pour cette raison que des aménagements routiers se multiplient autour des agglomérations, comme à Rouen, avec différentes rocades afin de créer un boulevard périphérique ayant pour objectif de contourner le pôle urbain, c est-à-dire le cœur de l aire urbaine. Recopie le résumé suivant au stylo sur ton cahier et apprends-le en utilisant les mots et les phrases en gras pour le mémoriser. Aire urbaine : c est un ensemble de communes, constitué par un pôle urbain et par des communes rurales, ces dernières formant la couronne périurbaine. Périurbanisation : c est l étalement urbain sur les espaces ruraux proches des agglomérations. Pôle urbain : Le pôle urbain est une unité urbaine (une commune ou un ensemble de communes présentant une zone de bâti continu qui compte au moins habitants) offrant au moins emplois et qui n est pas située dans la couronne d un autre pôle urbain. Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e 111

9 séance 2 Séance 2 Les enjeux de développement de l aire urbaine de Rouen (2/2) Une aire urbaine est donc composée d un pôle urbain et d une couronne périurbaine qui ne cesse de s étaler sur des espaces ruraux. Ce phénomène a pour conséquence la multiplication des aménagements routiers afin de répondre aux déplacements entre le domicile et le travail des habitants de l aire urbaine. Exercice 4 L objectif de cet exercice est de réaliser un croquis sur l organisation d une aire urbaine. Pour cela, il te faudra disposer d un matériel adapté. Vérifie que tu disposes : - de crayons de couleurs en état ; - de stylos ou pointes fines de différentes couleurs ; - de feutres de différentes couleurs. Document 5 : TITRE :.. Lise Féron 112 Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e

10 séance 2 N oublie pas pour chaque exercice de bien noter l intitulé des exercices et les lettres des questions sur ton cahier. Pour répondre, fais des phrases complètes. 1ère étape : SÉLECTIONNER LES INFORMATIONS 1- Recherche dans la séance précédente quels sont les trois espaces qui composent l aire urbaine de Rouen. 2- Comment s appelle le phénomène qui fait que l aire urbaine ne cesse d évoluer? 3- Quel est l axe de communication autour duquel se développe l aire urbaine de Rouen? 4- Identifie les deux types d aménagement routier de l aire urbaine de Rouen dans la séance précédente. 5- Quelle autre information tirée de l exercice 3 de la séance 1 peut-on placer sur le croquis? Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de poursuivre l exercice. 2è étape : CONSTRUIRE UNE LÉGENDE 6- Classe les informations (questions 1, 2, 3, 4 et 5) dans ce tableau (après l avoir recopié sur ton cahier) dans la bonne partie (I, II ou III.) : I. Les espaces de l aire urbaine Choix des figurés II. Les voies de communication Choix des figurés III. Les flux Choix des figurés Conseils pour le choix des figurés cartographiques : - tu dois d abord choisir entre un figuré ponctuel (pour une ville par exemple), un figuré linéaire (pour une route, pour des frontières, des flux, ) ou un figuré de surface (pour une région, ) ; - puis tu dois choisir une couleur (on colorie souvent le plus important en rouge, on peut utiliser des dégradés de couleurs) ; - tu peux regarder les figurés déjà placés sur le croquis et dans la légende ci-dessus. Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de poursuivre l exercice. 7- Complète la légende à l aide des informations trouvées précédemment. Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de poursuivre l exercice. Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e 113

11 séance 2 3è étape : RÉALISER LE CROQUIS 8- Complète la carte en t aidant de la séance précédente. 9- Donne un titre à cette carte. Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices. Il n y a pas de résumé pour cette séance. Le croquis et sa légende que tu as réalisés et corrigés te serviront de trace écrite. 114 Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e

12 séance 3 Séance 3 Le parc naturel régional de Corse Parcu di Corsica (1/2) Après avoir étudié une aire urbaine et son organisation dans les deux séances précédentes, nous allons aborder le thème des espaces ruraux à travers une étude de cas. Pour cela, j ai choisi le parc naturel régional de Corse qui a été créé en 1972 et que nous allons traiter au cours de deux séances. Nous allons ainsi connaître les missions de ce parc face à la pression urbaine et les conflits d usage que cela engendre. A Un espace de préservation N oublie pas pour chaque exercice de bien noter l intitulé des exercices et les lettres des questions sur ton cahier. Pour répondre, fais des phrases complètes. Exercice 5 Document 6 : Le parc naturel régional de Corse Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e 115

13 séance 3 1- Quelle partie de la Corse est occupée par le parc naturel? 2- Quelle est son étendue au regard du territoire corse? 3- Quel type d espace le parc intègre-il? 4- Nomme les zones urbaines qui se trouvent à la limite de ce parc. Le Parc naturel régional de Corse s étend sur près de la moitié de la surface de l île et couvre dans sa grande majorité des espaces agricoles. Mais sa particularité est sa façade maritime notamment à l ouest de l île avec la réserve de Scandola, classée au patrimoine mondial de l UNESCO. Le parc est bordé par trois aires urbaines que sont celle de Bastia, Ajaccio et Porto Vecchio qui concentrent la grande majorité de la population corse mais cela n empêche pas le parc d attirer de nouveaux habitants. B La population du parc Exercice 6 Document 7 : Pascal Derr / Cned / Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e

14 séance 3 1- D où viennent les mouvements migratoires les plus importants? 2- Quelles sont les deux autres principales régions de flux migratoires? 3- Le solde migratoire du parc naturel est-il positif ou négatif? (Justifie ta réponse). Ainsi on constate que le parc naturel attire plus de population qu il n en perd, il a donc un solde migratoire positif malgré la proximité des aires urbaines de Bastia et d Ajaccio. C Le parc attire de nombreux touristes Exercice 7 Document 8 : Page de couverture et page 27 de la brochure générale de visitcorsica. 1- Quelle est la nature de ces documents? 2- D où proviennent ces documents? 3- Comment la Corse est-elle mise en valeur dans le document de gauche? 4- Pour quelles raisons les touristes viennent-ils en Corse? 5- En t aidant des exercices précédents, où se situent ces paysages? Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices. Au cours de l année 2010, 6,62 millions de nuitées ont été passées dans les hôtels et les campings de Corse dont 2,41 millions de nuitées sont passés par des touristes étrangers (chiffres de l INSEE). La Corse a été surnommée «l île de Beauté» grâce à la diversité de ses paysages puisqu elle lie la montagne à la mer. La majorité des touristes se rend en Corse sur le célèbre sentier de randonnées, le GR20, qui traverse tout le parc naturel du nord au sud (le mare e monti : de la mer à la montagne) mais aussi d ouest en est (le mare a mare : de mer en mer). Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e 117

15 séance 3 j e retiens Les parcs régionaux de France ont été créés en 1967 : peut être classé en Parc naturel régional le territoire de tout ou partie d une ou de plusieurs communes lorsqu il présente un intérêt particulier par la qualité de son patrimoine naturel et culturel, pour la détente, le repos des hommes et le tourisme, qu il importe de protéger et d organiser. C est ainsi qu est créé le parc régional de Corse afin de revitaliser l espace rural, de développer des activités de randonnées (le GR20) très prisées par les touristes et de préserver et de valoriser le patrimoine naturel (la biodiversité) et culturel. Le parc régional abrite 10% de la population insulaire caractérisée par une forte présence de jeunes adultes notamment à Corte au centre de l île : en effet, cette commune abrite habitants dont environ 4000 sont des étudiants. Mais il y a aussi une grande part de population âgée ce qui provoque le vieillissement de la population rurale corse, malgré un fort apport migratoire entre 1990 et Recopie le résumé suivant au stylo sur ton cahier et apprends-le en utilisant les mots et les phrases en gras pour le mémoriser. Solde migratoire : Le solde migratoire est la différence entre le nombre de personnes qui sont entrées sur le territoire et le nombre de personnes qui en sont sorties. Parc naturel : c est un territoire rural d au moins hectares d un seul tenant, d un haut intérêt biologique et géographique, soumis à des mesures destinées à en protéger le milieu, en harmonie avec les aspirations de la population et le développement économique et social du territoire concerné. 118 Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e

16 séance 4 Séance 4 Le parc naturel régional de Corse Parcu di Corsica (2/2) N oublie pas pour chaque exercice de bien noter l intitulé des exercices et les lettres des questions sur ton cahier. Pour répondre, fais des phrases complètes. A Un espace de vie à partager Exercice 8 Document 9 : La divagation des animaux en Corse Lise Féron, octobre 2011 Lise Féron, octobre D où sont prises les deux photographies? 2- Que vois-tu sur la route? 3- Que semblent-ils faire sur la route? 4- Quels problèmes cela pose-t-il aux automobilistes? De nombreux éleveurs vivent sur les terres du parc régional de Corse. Cet élevage extensif fait la renommée de l île de Beauté par sa charcuterie et ses différents fromages au goût très apprécié. Les troupeaux peuvent paître librement dans le maquis corse et se nourrissent alors de tout ce qu ils trouvent dans leur environnement. Mais la présence de ces animaux sur les routes sinueuses et étroites ne sont pas sans danger pour les animaux et pour les automobilistes et motards qui peuvent les percuter. De plus, la «divagation» de ces troupeaux pose d autres problèmes pour les habitants de l île, car les bêtes arrachent des clôtures, abîment les chemins, dévorent les plantations ou encore renversent les poubelles. Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e 119

17 séance 4 B qui engendre des conflits entre les différents usagers de ce parc. Exercice 9 Document 10 : Les réserves naturelles de France réunies pour la première fois sur le sol insulaire Préserver la biodiversité dans toutes les régions de l Hexagone. Tel est le but des réserves naturelles, disséminées partout sur le territoire. Afin d échanger sur les problématiques qu elles génèrent, la commission des Réserves naturelles de France (RNF) rassemble, trois à quatre fois par an, différentes régions du pays(1). D ordinaire, ce rassemblement se fait à Paris. Mais pour les 23e rencontres techniques, les Réserves naturelles de France se sont réunies à Galéria. Une première hors métropole. Sur deux journées, les problématiques des réserves insulaires ont été observées. «La lutte est permanente» [ ] Mauricette Figarella, en tant que «grand témoin» des réserves naturelles, et ancienne chargée de mission de la Diren (2) de Corse (précédente appellation de la Dreal (3)) [ ] revient, lors de cette rencontre, sur les débuts de la réserve de l étang de Biguglia (il se situe près de l aéroport au sud de Bastia). «La difficulté consistait en deux enjeux : celui de la protection et la pression financière, rappelle-t-elle. Certaines espèces avaient disparu, d autres étaient en danger.»elle revient également sur l historique des réserves naturelles insulaires, acquises de haute lutte. «Il a fallu des années et des années de pourparlers», se remémore-t-elle. [ ] À Biguglia, le problème de proximité avec l aéroport, ainsi que l obtention des terrains environnants ou l indivision (4) impliquait un millier de propriétaires ont été évoqués. «La lutte est permanente, conclut-elle. Il peut toujours se passer quelque chose, même sur une réserve naturelle.» voitures près de l étang chaque jour La parole a ensuite été donnée à François Orlandi, conseiller général de Capo Biancu et gestionnaire de la réserve des îles Finocchiarola. Qui a rappelé la problématique actuelle de l étang de Biguglia : «Il faut savoir qu aujourd hui, 60 % de la population de Haute- Corse vit autour de l étang, précise-t-il. L urbanisation a été plus rapide que l approche intellectuelle qu on aurait pu avoir. Environ voitures par jour passent sur la route qui longe l étang. Par mauvais temps, la pluie ramène la pollution jusqu à la réserve.» Puis il rappelle qu il tombe plus d eau en Corse qu en Bretagne. Quelques rires émergent de la salle. «En quantité, pas en fréquence!, corrige-t-il. Préserver la qualité de l eau est un point essentiel pour qu un espace de vie puisse se développer.»avant d aborder le sujet des îles Finocchiarola. «Il y avait à Rogliano un projet de lits dans un village qui comporte 400 habitants l hiver et l été.» Un projet heureusement évité. [ ] 1- À chaque rassemblement, une quinzaine de localités est représentée. Toutes les régions y ont déjà participé, y compris celles venues d outre-mer, malgré les contraintes d éloignement. 2- Diren : Direction régionale de l environnement. 3- Dreal : Direction régionale de l environnement, de l aménagement et du logement. 4- L indivision est un concept juridique lié à la notion de propriété. Un bien est dit indivis lorsqu il appartient à un ensemble de personnes, sans que l on puisse le répartir en lots entre elles, ni qu elles puissent en vendre leurs parts sans l accord des autres. Barbara Ignacio-Luccioni, Corse matin, mardi 25 octobre Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e

18 séance 4 1- Pourquoi la «lutte» est-elle «permanente» dans la protection de la réserve de l étang de Biguglia? 2- Souligne en bleu dans le texte la phrase qui montre que les décisions environnementales prennent plus de temps que l étalement urbain? 3- Quels sont les problèmes que rencontre actuellement ce lieu? 4- Quels étaient les deux objectifs du projet de Rogliano? 5- Pour quelle raison l échec de ce projet semble être une bonne nouvelle pour les participants à cette réunion? Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de passer à l exercice suivant. Exercice 10 L objectif de cet exercice est de rédiger un texte divisé en plusieurs parties sur les conflits d usage du parc naturel régional de Corse. Pour cela, tu dois tout d abord lire et observer attentivement les différents documents. Tu suivras ensuite la méthode proposée. Recopie ce tableau sur ton cahier sans écrire les questions de la dernière colonne. PARTIES THÈMES DOCUMENTS ACTEURS 1re Partie Le parc est un lieu touristique 2e Partie 3e Partie Un espace de vie à partager Des conflits entre différents usagers du parc Documents 8 de la séance 3 Et document 10 de la séance 4 Les documents de l exercice 6 de cette séance Document de l exercice 8 de cette séance INFORMATIONS TIRÉES DES DOCUMENTS Pourquoi la Corse est un haut lieu touristique? En regardant attentivement les deux documents, quels conflits créent ces flux de touristes au sein du parc? Quel espace est à partager dans ces documents Qui se partage cet espace? Quels ont été les deux difficultés rencontrées au début de la création du parc? Quels sont les objectifs du parc aujourd hui et ceux de l étang de Biguglia? Complète la colonne «acteurs» puis note les réponses aux questions sans faire de phrases dans la colonne «informations tirées des documents». Maintenant, tu as le choix : soit tu rédiges directement en utilisant le tableau soit, si tu ne te sens pas sûr de toi, tu peux vérifier tes réponses dans le livret de corrigés des exercices et les corriger proprement en rouge sur ton cahier si tu t es trompé. Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e 121

19 séance 5 Séance 5 Les conséquences de l étalement urbain à l échelle nationale. Les deux études précédentes sur l aire urbaine de Rouen et sur le parc naturel régional Corse permettent d évoquer le phénomène d urbanisation à l échelle du territoire national. Nous allons ainsi étudier le rôle des acteurs et les enjeux du développement durable liés à l étalement urbain. N oublie pas pour chaque exercice de bien noter l intitulé des exercices et les lettres des questions sur ton cahier. Pour répondre, fais des phrases complètes. A Les dix premières aires urbaines françaises Exercice 11 Document 11 : Rang en 2007 Aires urbaines Population au 1er janvier Paris Lyon Marseille-Aix-en-Provence Lille Toulouse Bordeaux Nice Nantes Strasbourg Toulon Rouen Place sur la carte ci-dessous les noms des dix premières urbaines françaises à l aide d un atlas. 122 Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e

20 séance 5 Les dix premières aires urbaines de France. Pascal Derr / Cned / 2011 Les dix premières aires urbaines françaises correspondent aux dix premières grandes agglomérations de France car ce sont les plus peuplées. Leur étalement urbain s est accéléré depuis le début des années 1990 avec des conséquences sur les espaces ruraux et l environnement. Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e 123

21 séance 5 B Les conséquences de l étalement urbain sur les espaces ruraux et l environnement Exercice 12 Document 12 : Les conséquences de l étalement urbain Lise Féron 1- Dans la case n 1 écris la conséquence économique sur les ménages. 2- Quelles sont toutes les conséquences de l augmentation des navettes domicile-travail? 3- Explique le terme «artificialisation des sols». (aide-toi d un dictionnaire). 4- Quelles sont toutes les conséquences de l artificialisation des sols? 5- Dans un paragraphe de cinq lignes minimum, explique quelles sont les conséquences de l étalement urbain pour les ménages, pour l agriculture et sur l environnement en faisant ainsi référence aux trois piliers du développement durable que tu as étudiés en 5e. Les conséquences de l étalement urbain sont économiques et environnementaux, créant ainsi des conflits d usage entre les différents acteurs. 124 Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e

22 séance 5 C Les conflits d usage des espaces ruraux liés à l étalement urbain Exercice 13 Document 13 : Le nouvel espace rural français «3. Le défi de l intégration La confirmation du mouvement de repeuplement rural et les transformations qui l accompagnent sont le signe d une intégration locale globalement réussie des nouveaux arrivants. Toutefois, les néo-ruraux doivent relever le défi de l adaptation à leur nouveau milieu et faire face à la multiplication des conflits d usage. [ ] b) Les conflits d usage Le rapport du groupe de projet Manon 44 sur les conflits d usage à l horizon (*) définit les conflits d usage comme des situations dans lesquelles «la concurrence pour l utilisation d une ressource, l accès à cette ressource ou à une voie de communication et enfin l altération de la qualité de la ressource par pollution ou destruction par différentes nuisances» met aux prises des individus entre eux ou des individus et un groupe plus large. Or, le renouveau démographique de l espace rural engendre une multiplication des cas de conflits d usage. En effet, ce phénomène fait des espaces ruraux et périurbains l objet de revendications nouvelles portées, d une part, par les nouveaux résidents, dont les caractéristiques diffèrent des habitants traditionnels et, d autre part, par les touristes et les différents acteurs qui soutiennent le développement touristique. Si l évaluation du nombre de conflits d usage en milieu rural et de son évolution est malaisée, le rapport précité avance toutefois le constat de leur augmentation à partir du début des années 1990, en se fondant sur la comptabilisation des conflits d une certaine intensité relatés par la presse quotidienne régionale. [ ] Cette croissance est la conséquence du relâchement du lien entre les résidents et leurs territoires : «le plus souvent, les conflits naissent de la confrontation entre usages productifs et d autres types d usage : résidentiels, de loisirs ou de préservation» 46(*). Il apparaît notamment que les conflits d usage liés aux nuisances sonores sont particulièrement fréquents. Ainsi, le bruit provoqué par la présence d éoliennes, au-delà de la modification paysagère qu elles entraînent, est souvent source d animosité entre les résidents ruraux. [ ] L augmentation de ces conflits d usage et la diversification sociale des communes rurales conduit à faire peser sur les élus des attentes inédites et potentiellement contradictoires. En la matière, l ensemble des élus des collectivités territoriales est touché, mais les maires sont particulièrement démunis pour faire face à cette novation. Ceux-ci doivent en effet concilier les intérêts divergents des électeurs, mais également prendre en compte l intérêt général de la commune. Ainsi, les conflits liés à l installation d infrastructures touristiques représentent, selon le rapport précité du groupe de projet Manon, «plus de 15 % des conflits inventoriés depuis 30 ans». Ce rapport relève par ailleurs que les activités cynégétiques représentent aujourd hui «31 % des condamnations pénales et 38,3 % des poursuites qui font partie du champ des conflits d usage». Enfin, les conflits liés aux enjeux de protection naturelle connaissent une hausse continue. 44 Enquête Ipsos dans la perspective de la 2e édition de la foire à l installation en milieu rural. 45 «Conflits d usage à l horizon Quels nouveaux rôles pour l État dans les espaces ruraux et périurbains?», Marc Guérin, chef du groupe de projet Manon, Commissariat général du Plan, mai Conflits d usage à l horizon Quels nouveaux rôles pour l Etat dans les espaces ruraux et périurbains?, Marc Guérin, chef du groupe de projet Manon, Commissariat général du Plan, mai Rapport d information n 468 ( ) de MM. Jean FRANÇOIS-PONCET et Claude BELOT, fait au nom de la délégation à l aménagement du territoire, déposé le 15 juillet Cned, Histoire-géographie et éducation civique 3e 125

Des milieux différents en France

Des milieux différents en France séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 séance 1 Des paysages en France. séance 2 Paysages de campagne. séance 3 Paysages de ville (1). séance 4 Paysages de ville (2). séance 5 Je retiens. Cycle 2 - Niveau 2 Histoire

Plus en détail

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Un déficit important dû pour une large part aux migrations des familles Entre et, la Champagne-Ardenne a perdu beaucoup

Plus en détail

GEOGRAPHIE : La France

GEOGRAPHIE : La France GEOGRAPHIE : La France [La France : ce territoire qui représente une nation et qui a ses frontières est : un ETAT 22 régions, 95 départements et 60 millions d habitants + les DOM-TOM qui ont changé de

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens ILE -DE- FRANCE études études Mai 2006 Dépendance et rayonnement des établissements franciliens Document réalisé dans le cadre du Schéma Directeur Régional de l'ile-de-france Julie Roy Insee Ile-de-France

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Une intensification des mobilités entre zones proches.

Une intensification des mobilités entre zones proches. Brique Observation partie 3 Une intensification des mobilités entre zones proches. Avril 2011 2 Sommaire : Des échanges migratoires intenses entre les territoires régionaux..4 Des mobilités domicile-travail

Plus en détail

La loi «nouvelle organisation territoriale de la République» Loi NOTRe. 2 Octobre 2015

La loi «nouvelle organisation territoriale de la République» Loi NOTRe. 2 Octobre 2015 La loi «nouvelle organisation territoriale de la République» Loi NOTRe 2 Octobre 2015 8 place Charles de Gaulle 05130 TALLARD Tél : 04.92.43.50.81 / Fax : 04.92.43.51.07 Email : contact@maires05.com /

Plus en détail

En quoi habiter une ville d un pays développé est-il différent d habiter une ville d un pays en développement?

En quoi habiter une ville d un pays développé est-il différent d habiter une ville d un pays en développement? G3. HABITER LA VILLE En quoi habiter une ville d un pays développé est-il différent d habiter une ville d un pays en développement? Introduction. Observer deux photographie et décrire. I - Étude de cas.

Plus en détail

DE LA VILLE A L ESPACE RURAL

DE LA VILLE A L ESPACE RURAL DE LA VILLE A L ESPACE RURAL Problématique Comment la croissance urbaine transforme-t-elle le territoire français? I-Croissance urbaine et étalement urbain nécessitent d aménager l aire Plan urbaine. Le

Plus en détail

L évolution du pouvoir d achat immobilier selon l âge des ménages

L évolution du pouvoir d achat immobilier selon l âge des ménages c re di tfo nc i e r.c o m U N E É T U D E I S S U E D U PA R T E N A R I AT C H A I R E V I L L E E T I M M O B I L I E R E N T R E L U N I V E R S I T É PA R I S - D A U P H I N E E T L E C R É D I T

Plus en détail

LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie

LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie Académie de Corse Ajaccio et sa périphérie Reconnu d Intérêt Pédagogique Introduction générale L apprentissage des

Plus en détail

L'Ile-de-France, Amour et désamour.

L'Ile-de-France, Amour et désamour. L'Ile-de-France, Amour et désamour. 1 Dans quelles régions souhaite-t-on rester? Dans quelles régions souhaite-t-on partir? Lille Nantes Lyon Strasbourg Parmi les régions où l on souhaite rester le plus,

Plus en détail

Services et équipements

Services et équipements société Services et équipements pour personnes âgées le Limousin bien placé Martine Brethenoux Les personnes âgées qui souhaitent rester le plus longtemps possible dans leur logement disposent, en Limousin,

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

LES DEPLACEMENTS EN LIEN AVEC LE TRAVAIL. Constats et Éléments de réflexions

LES DEPLACEMENTS EN LIEN AVEC LE TRAVAIL. Constats et Éléments de réflexions LES DEPLACEMENTS EN LIEN AVEC LE TRAVAIL Constats et Éléments de réflexions Direction Cadre de Vie, Octobre 2009 L ENQUETE DEPLACEMENTS 2006 : ELEMENTS DE CADRAGE SUR LA MOBILITE Les «Enquêtes Ménages

Plus en détail

Douanes : Commerce Extérieur

Douanes : Commerce Extérieur Données commentées Année 2015 SOMMAIRE ❶ Evolution des balances par zone d import/export :... 2 ❷ Evolution des balances par région administrative :... 3 ❸ Importations et exportations par région administrative.

Plus en détail

MOBILITÉ. n 4. ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS DE L AGGLOMÉRATION TOURANGELLE Réalisée par :

MOBILITÉ. n 4. ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS DE L AGGLOMÉRATION TOURANGELLE Réalisée par : dequestions Janvier 2010 MOBILITÉ n 4 Comment et pourquoi se déplacent les habitants? Des différences selon les communes? ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS DE L AGGLOMÉRATION TOURANGELLE Réalisée par : Comment

Plus en détail

1 ) Essaie de caractériser la ville de Balma.

1 ) Essaie de caractériser la ville de Balma. La France, un territoire sous influence urbaine p 220 Problématique : Comment se manifeste le développement des espaces urbains aux dépens des espaces ruraux? Quelles en sont les conséquences? Ce qui est

Plus en détail

THÈME 2 : AMÉNAGER ET DÉVELOPPER LES TERRITOIRES FRANÇAIS

THÈME 2 : AMÉNAGER ET DÉVELOPPER LES TERRITOIRES FRANÇAIS FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON THÈME 2 : AMÉNAGER ET DÉVELOPPER LES TERRITOIRES FRANÇAIS CHAPITRE II : LA FRANCE EN VILLES Problématiques : Quelles sont les dynamiques démographiques et territoriales

Plus en détail

TRANSPORT AU SERVICE DE LA MUTATION D UNE METROPOLE EMERGENTE

TRANSPORT AU SERVICE DE LA MUTATION D UNE METROPOLE EMERGENTE CASABLANCA LE DEVELOPPEMENT D UNE OFFRE DE TRANSPORT AU SERVICE DE LA MUTATION D UNE METROPOLE EMERGENTE Mots clés : Gouvernance urbaine ; Planification ; Projets de transports publics ; Systèmes de transports

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

Agriculture traditionnelle et développement durable

Agriculture traditionnelle et développement durable Agriculture traditionnelle et développement durable La problématique générale : quels sont les enjeux de l agriculture traditionnelle aujourd hui? Montrer que l agriculture traditionnelle dans le monde

Plus en détail

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES 2015 AGENCE DE FONTAINEBLEAU L OFFI CE NATIONAL DES FORÊTS PREMIER GESTIONNAIRE D ESPACES NATURELS EN FRANCE Établissement public à caractère industriel et commercial

Plus en détail

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022 PDU 2012-2022 Orientation N 1 Enjeux urbains et intermodalité Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n spécial Février 2015 De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Le SOeS diffuse

Plus en détail

L offre d hébergement

L offre d hébergement L offre d hébergement 3 L offre d hébergement Définitions 52 Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le nouveau classement

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

GEOGRAPHIE Thème 4 La France et l Europe dans le monde Question 2 La France dans la mondialisation

GEOGRAPHIE Thème 4 La France et l Europe dans le monde Question 2 La France dans la mondialisation GEOGRAPHIE Thème 4 La France et l Europe dans le monde Question 2 La France dans la mondialisation Cours 3 Paris, ville mondiale I. Un rayonnement planétaire 1. Une mégapole de rang mondial Par sa population,

Plus en détail

Lycée du Grand Nouméa 2014 Méthodologie : Le schéma et le croquis de géographie

Lycée du Grand Nouméa 2014 Méthodologie : Le schéma et le croquis de géographie Lycée du Grand Nouméa 2014 Méthodologie : Le schéma et le croquis de géographie Les programmes prévoient que «les s soient, de la sixième à la troisième, régulièrement et progressivement initiés à la lecture

Plus en détail

Occidentale» économique et culturelle.» cours des siècles, ce qui attire les.» Si oui, pourquoi? Si non, aimeriez-vous vous y rendre? Pourquoi?

Occidentale» économique et culturelle.» cours des siècles, ce qui attire les.» Si oui, pourquoi? Si non, aimeriez-vous vous y rendre? Pourquoi? ETUDE DE DIFFERENTS PAYSAGES bonjour, Je vous transmets mon cours sur les différents paysages, réalisé avec mes 6 de l'ecole Française de Porto ( très bons élèves ) manuel : Nathan J'aimerais des remarques!

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 584 Novembre 214 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Troisième trimestre 214 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La puissance du parc éolien français s

Plus en détail

Les Ptits Géographes. Viens vite aider Philéas Fogg à découvrir le territoire français

Les Ptits Géographes. Viens vite aider Philéas Fogg à découvrir le territoire français Les Ptits Géographes Viens vite aider Philéas Fogg à découvrir le territoire français Géographie Tu es mon ptit géographe Tu vas découvrir le territoire français Objectif : Comprendre les notions de territoire

Plus en détail

A. Les déplacements. 1. La mobilité. Partie 3 Infrastructures et déplacements. A - Contexte national

A. Les déplacements. 1. La mobilité. Partie 3 Infrastructures et déplacements. A - Contexte national A. Les déplacements 1. La mobilité A - Contexte national Avec les enjeux liés à l'environnement et au changement climatique, les déplacements sont au cœur des préoccupations : indispensable à nos modes

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 396 Février 2013 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Quatrième trimestre 2012 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Le parc éolien atteint une de 7 562 MW

Plus en détail

les évolutions récentes

les évolutions récentes DE L ADEUS les évolutions récentes dans le BAS-RHIN : des territoires plus spécialisés et plus interdépendants 92 DéCEMBRE 2012 TRANSVERSAL Illustration : ADEUS, 2012 Depuis le milieu des années 1970,

Plus en détail

Les marchés immobiliers des métropoles françaises. François Cusin et Claire Juillard. Publi.not / Éditions du notariat. 260 pages.

Les marchés immobiliers des métropoles françaises. François Cusin et Claire Juillard. Publi.not / Éditions du notariat. 260 pages. Dossier de presse Les marchés immobiliers des métropoles françaises. François Cusin et Claire Juillard. Publi.not / Éditions du notariat. 260 pages. La flambée des années 0 comme la crise de 8 ont laissé

Plus en détail

CREATION D UN NOUVEAU QUARTIER D HABITAT COMINES

CREATION D UN NOUVEAU QUARTIER D HABITAT COMINES «Domaine des Saules» CREATION D UN NOUVEAU QUARTIER D HABITAT COMINES Réunion publique 18 Octobre 2012 Table des Matières 1. PREAMBULE 1. LOCALISATION DU PROJET 2. OBJECTIFS ET ENJEUX DU PROJET D AMENAGEMENT

Plus en détail

L'offre de soins en dialyse

L'offre de soins en dialyse L'offre de soins en dialyse en Corse Remerciements à la coordination : M. BASTERI, J.C. DELAROZIERE, A.C. DURAND, G. IZAARYENE, S. PARRON Document préparé par Florian BAYER, Malthilde LASSALLE, Christian

Plus en détail

Du paysage à la carte

Du paysage à la carte séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Du paysage à la carte Observer un paysage séance 1 Observe attentivement cette photo, prise depuis la place du marché de Montréjeau, dans les Pyrénées. Repère les différents

Plus en détail

CROQUIS PARIS, ORGANISATION SPATIALE ET DYNAMIQUES D UNE METROPOLE DU NORD

CROQUIS PARIS, ORGANISATION SPATIALE ET DYNAMIQUES D UNE METROPOLE DU NORD CROQUIS PARIS, ORGANISATION SPATIALE ET DYNAMIQUES D UNE METROPOLE DU NORD Pour le prochain devoir (mercredi 26 mars), vous devez préparer un croquis correspondant au sujet indiqué ci-dessus. Pour le réaliser,

Plus en détail

Base de données sociales

Base de données sociales Base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque AFB et groupes mutualistes : > Effectifs de la profession

Plus en détail

Le service d assainissement en France : principales données 2008

Le service d assainissement en France : principales données 2008 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 210 Avril 2011 Le service d assainissement en France : principales données 2008 OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT La quatrième enquête sur les services

Plus en détail

Paris, ville mondiale

Paris, ville mondiale Première S, géographie LMA, 2011-2012 Thème 4 La France et l Europe dans le monde Question 2 La France dans la mondialisation Paris, ville mondiale Cours 3 I Un rayonnement planétaire 1. Une mégapole de

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

Base de données sociales

Base de données sociales Base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque AFB et groupes mutualistes : > Effectifs de la profession

Plus en détail

L effort de recherche par région

L effort de recherche par région Thème : Société de la connaissance et développement économique et social Orientation : Encourager des formes de compétitivité pour une croissance durable L effort de recherche par région La recherche-développement

Plus en détail

Introduc6on : Chapitre VII. Habiter la ville

Introduc6on : Chapitre VII. Habiter la ville Introduc6on : Chapitre VII. Habiter la ville Chapitre VI : Habiter la ville Introduc6on : En 2009, un homme sur deux vit en ville. En 2050, trois habitants sur quatre seront urbains. Partout dans le

Plus en détail

S orienter dans l espace familier et le représenter

S orienter dans l espace familier et le représenter Plan du château d ECOUEN et de ses jardins, Richelot RMN / Droits réservés S orienter dans l espace familier et le représenter séance 1 Je sais localiser des éléments sur le plan d une pièce. séance 2

Plus en détail

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas)

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) I. Le fonctionnement d un hub mondial 1. L un des sept premiers aéroports mondiaux Situé à 25 km

Plus en détail

Sommaire de la séquence 1

Sommaire de la séquence 1 Sommaire de la séquence 1 t t t t Séance 1 Qu est-ce qu un circuit électrique? A Les acquis du primaire B Activités expérimentales de découverte C Exercice d application Séance 2 Réalisation et schématisation

Plus en détail

La mobilité au cas par cas

La mobilité au cas par cas HISTOIRE CORRIgé fiche élève LYCÉE EXERCICE SCIENCES La mobilité au cas par cas EXERCICE ECJS EXERCICE ARTISTIQUES TECHNOLOGIE SÉANCE 1 - DÉPLACEMENTS QUOTIDIENS : DES CHOIX INDIVIDUELS, UN IMPACT COLLECTIF

Plus en détail

Thème 2 : Aménager et développer les territoires français Chapitre 6 : Mobilités, flux et réseaux de communication dans la mondialisation

Thème 2 : Aménager et développer les territoires français Chapitre 6 : Mobilités, flux et réseaux de communication dans la mondialisation Problématique : Comment les réseaux de communication du territoire français permettent-ils une intégration dans les réseaux de la mondialisation afin d accroître les mobilités et les flux sur le territoire

Plus en détail

Evolution Chiffres Tendances. L essentiel. sur. le logement. ogement Habitat. en Alsace

Evolution Chiffres Tendances. L essentiel. sur. le logement. ogement Habitat. en Alsace Evolution Chiffres Tendances L essentiel sur ogement Habitat le logement en Le parc de Logement En, la croissance du parc résidentiel est toujours forte La croissance du parc résidentiel est deux fois

Plus en détail

Indicateur : milieux naturels protégés par voies réglementaire, foncière et contractuelle dans les communes littorales

Indicateur : milieux naturels protégés par voies réglementaire, foncière et contractuelle dans les communes littorales Indicateur : milieux naturels protégés par voies réglementaire, foncière et contractuelle dans les communes littorales Contexte Comme toutes les lisières entre deux types de milieux (écotone), le littoral

Plus en détail

LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie

LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie Zone pédagogique de Limoges Reconnu d Intérêt Pédagogique Introduction générale L apprentissage des fondamentaux de

Plus en détail

Les études supérieures sont un des principaux motifs de mobilité dans

Les études supérieures sont un des principaux motifs de mobilité dans Les études supérieures sont un des principaux motifs de mobilité dans la vie. Le départ des jeunes, redouté dans de nombreux territoires, commence souvent pour des raisons de poursuites d études. À l échelle

Plus en détail

> Le taux de chômage annuel moyen à Paris (7,4%) est l un des plus élevé d Ile-de-France (6,6%).

> Le taux de chômage annuel moyen à Paris (7,4%) est l un des plus élevé d Ile-de-France (6,6%). Contexte socio-économique Revenus > Les revenus fiscaux médians sont plus élevés à (23 408 ) qu en (20 575 ) et en (17 497 ), mais les différences à sont particulièrement marquées entre les plus riches

Plus en détail

Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise

Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise DOSSIER DE PRESSE Lundi 22 janvier 2007 Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise Premiers résultats et évolutions entre 1995 et 2006 sur le territoire du Grand Lyon L EMD en

Plus en détail

Construction de logements

Construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 640 Mai 2015 Construction de logements Résultats à fin avril 2015 (France entière) OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Rappel À compter des

Plus en détail

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 DREAL Champagne- Ardenne Juin 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES Le logement en chiffres La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 En 2012, 2 191 permis ont été délivrés en Champagne-Ardenne

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 463 Novembre 2013 La mobilité à longue distance des Français en 2012 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT En 2012, la mobilité à longue distance des personnes

Plus en détail

- mardi 23 octobre 2007 -

- mardi 23 octobre 2007 - DOSSIER DE PRESSE Premiers résultats et évolutions entre 1999 et 2007 sur l aire urbaine rennaise - mardi 23 octobre 2007 - Contacts Presse Rennes Métropole : Vincent Le Berre - Attaché de Presse Tél.

Plus en détail

Synthèse générale de l année 2004

Synthèse générale de l année 2004 Synthèse générale de l année 2004 Pour la première fois cette année, le bilan France entière inclut les résultats enregistrés dans les quatre départements d outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion).

Plus en détail

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION Un niveau de fécondité élevé Le recul démographique du bassin havrais ne s explique pas par un manque de vitalité de sa démographie «naturelle». En effet,

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

Les déplacements à Nantes Métropole : la pole position de la voiture contestée

Les déplacements à Nantes Métropole : la pole position de la voiture contestée Les déplacements à : la pole position de la voiture contestée Sébastien SEGUIN (Insee), Laurent FOUIN, Yan LE GAL (Auran), Bruno TISSERAND (Semitan), Dominique GODINEAU et Amélie RANTY () Depuis 2, la

Plus en détail

Thème I/III : A quoi ressemblent les grandes villes de pays riches?

Thème I/III : A quoi ressemblent les grandes villes de pays riches? Thème I/III : A quoi ressemblent les grandes villes de pays riches? D après J. Bastié, La France dans le monde : A,1 «Ville du désir, Paris est le premier centre de congrès internationaux du monde. Ses

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL. DUPAYSCHALONNAIS enjeux et questions pour l avenir. page 1

DIAGNOSTIC TERRITORIAL. DUPAYSCHALONNAIS enjeux et questions pour l avenir. page 1 DIAGNOSTIC TERRITORIAL DUPAYSCHALONNAIS enjeux et questions pour l avenir page 1 édito Aménager le territoire, permettre le développement de chaque commune dans le cadre d une vision globale partagée,

Plus en détail

Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com

Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com G3 Séquence 3 Séance 2 : Les espaces agricoles en France 1 Observe les photos suivantes, et réponds aux questions : Document 1 : Quels outils ces agriculteurs utilisaient-ils? Pourquoi les rendements étaient-ils

Plus en détail

Livre blanc des territoires girondins Diagnostic Contribution de la commune de Lacanau

Livre blanc des territoires girondins Diagnostic Contribution de la commune de Lacanau Livre blanc des territoires girondins Diagnostic Contribution de la commune de Lacanau Dans le cadre du diagnostic réalisé par les services du Conseil départemental sur le territoire médocain, la commune

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 390 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014 23 juillet 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des

Plus en détail

Les salaires des dirigeants de société et leur évolution à moyen terme (1993-2003)

Les salaires des dirigeants de société et leur évolution à moyen terme (1993-2003) Les salaires des dirigeants de société et leur évolution à moyen terme (1993-2003) Frédéric Brouillet Les dirigeants salariés ne constituent pas un ensemble homogène en termes de revenus : le domaine d

Plus en détail

Les déplacements à Nantes Métropole : la pole position de la voiture contestée

Les déplacements à Nantes Métropole : la pole position de la voiture contestée Pays de la Loire Les déplacements à Nantes Métropole : la pole position de la voiture contestée Sébastien Seguin, Insee Laurent Fouin, Yan Le Gal, Auran Bruno Tisserand, Semitan Dominique Godineau, Amélie

Plus en détail

Temps fort départemental. Géographie CYCLE 3

Temps fort départemental. Géographie CYCLE 3 Temps fort départemental Géographie CYCLE 3 Déroulement: 14h-17h 1. Chaque groupe assiste à un même atelier «construction d une séquence» durant 1h30 2. Intervention de l IEN Pause émargement 3. Apports

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes

Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes Bourg en Bresse, Lyon et Saint Etienne Les charges de l année 2005 L Observatoire National de Charges de Copropriété de la CNAB s est assigné trois

Plus en détail

4.2. Les équipements pour personnes âgées. La santé observée dans les régions de France

4.2. Les équipements pour personnes âgées. La santé observée dans les régions de France Les équipements pour personnes âgées 4.2 Le contexte Du fait du vieillissement de la population, les pouvoirs publics, les collectivités territoriales, les régimes d'assurance maladie, les professionnels

Plus en détail

DES TRANSPORTS EFFICACES ET ECOLOGIQUEMENT VERTUEUX POUR SOUTENIR LA CROISSANCE

DES TRANSPORTS EFFICACES ET ECOLOGIQUEMENT VERTUEUX POUR SOUTENIR LA CROISSANCE DES TRANSPORTS EFFICACES ET ECOLOGIQUEMENT VERTUEUX POUR SOUTENIR LA CROISSANCE Jean POULIT Ancien préfet, DRE d Île de France Ancien DG de l Institut géographique national LES PERFORMANCES ECONOMIQUES

Plus en détail

Les résidences secondaires : une composante du développement et de l attractivité de la région

Les résidences secondaires : une composante du développement et de l attractivité de la région N 288 - Février 2009 TOURISME La présente étude a été réalisée dans le cadre d un partenariat en Poitou-Charentes entre l Insee, la direction régionale de l Équipement (DRE), le comité régional du Tourisme

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 644 Juin 215 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Premier trimestre 215 OBSERVATION ET STATISTIQUES énergie Le parc éolien français atteint une puissance

Plus en détail

Les villages, les villes

Les villages, les villes p28-29 Les villages, les villes Notre commune compte-t-elle plus ou moins de 2 000 habitants? Si elle compte plus de 2 000 habitants, c est une ville. Si elle compte moins de 2 000 habitants, c est un

Plus en détail

VIII - Les dynamiques d évolution et les enjeux de développement

VIII - Les dynamiques d évolution et les enjeux de développement VIII - Les dynamiques d évolution et les enjeux de développement A ce stade de son développement, les dynamiques et les enjeux sur la commune sont multiples. Ils concernent à la fois des enjeux de développement

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2015-74 OCTOBRE 2015 Analyse de 15 600 offres d emploi déposées par 3 300 entreprises de l ESS Un champ marqué

Plus en détail

Pour un aménagement de votre territoire cohérent, durable et concerté

Pour un aménagement de votre territoire cohérent, durable et concerté Élus locaux Pour un aménagement de votre territoire cohérent, durable et concerté La Safer vous accompagne dans la mise en œuvre de vos projets Constat Besoins alimentaires et énergétiques croissants Altération

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 CGDD / MEDDE / SOeS Chiffres et Statistiques NUMÉRO 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 Au deuxième trimestre 2015, 26 500 logements neufs ont été

Plus en détail

Programme Géographie Terminales ES/L Thème 2 : Les dynamiques de la mondialisation

Programme Géographie Terminales ES/L Thème 2 : Les dynamiques de la mondialisation Programme Géographie Terminales ES/L Thème 2 : Les dynamiques de la mondialisation Les territoires dans la mondialisation : Une ville mondiale : Etude de cas Guillaume Jacono, Conseiller Pédagogique HG

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Décret n o 2012-219 du 16 février 2012 relatif à la stratégie nationale pour

Plus en détail

Monsieur le Président de la République,

Monsieur le Président de la République, Monsieur Nicolas SARKOZY Président de la République Palais de l Elysée 55 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 PARIS JPB/NM/ 09.239 Nicolas MORERE Grand Paris 11 mai 2009 Monsieur le Président de la République,

Plus en détail

La mobilité urbaine: Historique

La mobilité urbaine: Historique MOBILITE La mobilité urbaine: Historique En France, l évolution de la mobilité est due notamment à l essor r de la maison individuelle et au développement de la consommation: La vague de l exode rural

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

Observatoire de l Aire urbaine. Mobilité. septembre 2011. Belfort - Montbéliard - Héricourt - Delle

Observatoire de l Aire urbaine. Mobilité. septembre 2011. Belfort - Montbéliard - Héricourt - Delle septembre 2011 Observatoire de l Aire urbaine Belfort - Montbéliard - Héricourt - Delle Mobilité Avec 307 766 habitants, l Aire urbaine Belfort - Montbéliard - Héricourt - Delle s organise dans une configuration

Plus en détail

Lancement du Club «Grand Orly Entreprises»

Lancement du Club «Grand Orly Entreprises» 18 juin 2013 Lancement du Club «Grand Orly Entreprises» Les entreprises et acteurs économiques du Grand Orly se mobilisent pour la desserte du pôle d Orly, 2ème pôle économique d Ile-de-France Le territoire

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs Résultats au deuxième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au deuxième

Plus en détail

La mobilité. Au service des Outre-mer

La mobilité. Au service des Outre-mer La mobilité Au service des Outre-mer L Agence de l Outre-mer pour la Mobilité (LADOM) est une agence d Etat au service des originaires et résidents des collectivités d outre-mer. LADOM a pour mission première

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail Thème : Transport durable Orientation : Faire évoluer les pratiques de mobilité L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail par aire urbaine et département hors aires urbaines La part

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 590 Décembre 2014 La mobilité à longue distance des Français en 2013 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT En 2013, la mobilité à longue distance des personnes

Plus en détail