Les 15 aberrations de Zernicke

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les 15 aberrations de Zernicke"

Transcription

1 Les 15 aberrations de Zernicke Les polynomes de Zernike correspondent à la somme des expressions simples de Seidel-Zernike qui sont de la forme: Ils expriment sous forme mathématique ou graphique ces données. Il faut se représenter des coordonnées polaires où r représente le rayon de la pupille, et l'angle fait par l'azimut du point considéré. L'ordre du polynôme est fonction des variables n et m. Ainsi un polynôme classique de Zernike correspond à la somme de termes élémentaires : W Zernike=Z 00 + Z 11 [rsin ] + Z 1-1 [rsin ] + Z 22 [r 2 sin(2 )] +... ordre 0 ou Z000 = terme contant dit "piston ou décalage des axes" ordre 1 ou Z110 et Z111 = termes du premier ordre dit "tilt ou effet prismatique" ordre 2 ou Z220 et Z221 = termes du deuxième ordre dit "astigmatisme ou composante cylindrique" ordre 2 ou Z200 = terme du deuxième ordre (encore) dit "focus shift ou défocalisation (myopie ou hypermétropie)" ordre 3 ou Z330 et Z331 = termes du troisième ordre dit "astigmatisme triangulaire" ordre 3 ou Z310 et Z311 = termes du troisième ordre (encore) dit "coma" ordre 4 ou Z440, Z420, Z400, Z421 et Z441 = termes du quatrième ordre dit "spherical aberration" Les ordres suivants sont non significatifs pour l'oeil et non nommés. Le piston ne joue pratiquement aucun rôle L ordre 1 ne joue que les alignements des structures internes L ordre est le seul corrigé par un traitement conventionnel au laser excimer c'est-à-dire sans Zyoptix pour le 217 Z 100 ;: c est le défaut réfractive sphérique ou cylindrique L ordre 3 ou trefoil correspond surtout aux défauts de centrage avec volontiers un aspect en comète : «coma» L ordre 4 est du à une réfringence excessive ou à une répartition défectueuse du rayon lumineux. Elle dépend beaucoup de la atille de la pupille avec des aspects fréquemment en «sombrero» Les ordres supérieurs jouent moins mais peuvent participer à des défauts de résolution Tenir compte de ces data permet de mieux connaître et comprendre ce qui se passe et donc de mieux traiter Ainsi les astronomes se servent du traitement abérrométrique pour modifier les images ( Hubble ) les clichés montrent que la correction des aberrations en astronomie augmentent la qualité et la discrimination visuelle. Ainsi Titan, nouvelle planète, devient visible à gauche l'optique adaptative établit la déformation du front d'onde et applique son opposé grâce à un miroir déformable, pour que l'image définitive soit débarrassée des anomalies inhérentes à l'atmosphère. Cette technique est très employée en astrophysique et permet d'optimiser les télescopes terrestres ou spatiaux

2 sur cette diapo on voit nettement que les 3 aberrations les plus délétères sont la coma et la Z 400 (aberration de sphéricité) les correspondances cliniques des aberrations

3 les aberrations de ordre 1 n affectent pas la capacité visuelle les aberrations de 2 ordre correspondent à la prescription traditionnelle des verres de lunettes. Celle du centre correspond à la spère et les deux autres à l astigmatisme

4 les hautes aberrations sont de 3 et 4 ordres L importance où le «poids» de l aberrration peut être jaugée pour une dilation donnée : ici l exemple avec un astigmatisme secondaire

5 orientation le sinus est par convention en mode vertical et le cosinus en mode horizontal : on peut ainsi rendre compte de l importance et de l orientation d une aberration

6 Les valeurs des coefficients dans une population normale

7 Les images en PSF Une désorganisation abérrométrique post lasik abérrométrique!

8 Conséquence visuelle simulée d une aberration significative ( coma ) Le rôle de la pupille Simulation visuelle d un œil myopie de seulement -0,25 dioptrie selon la taille de la pupille : La réfraction n apprend rien sur la résolution, en revanche il est évident que plus la pupille se rétrécit et meilleure est l acuité visuelle

9 Carte abérrométrique normale defocus le defocus c est l œil qui ne serait concerné que par une amétropie sphérique pure. En pratique de tels yeux demeurent très rares car il y a toujours des aberrations de haut degré même si elles peuvent être faibles

10 coma Aberration globale L image blanche et noire correspond au PSF ( Point Spread Function ) et c est la fonction d étalement du point donnant l image au point focal rétinien selon un aspect parfait du disque d Airy qui est une image purement diffractive La chirurgie réfractive cornéenne entraîne habituellement une augmentation des aberrations type trefoil et coma et c est pourquoi on cherche à réduire cet effet chaque fois que cela s avère nécessaire

11 plus la pupille est large et plus ce disque diminue

12 l œil parfait L œil habituel

13 La convolution Lorsque on a la fonction d étalement du point on peut prédire la résolution d une image selon une technique dite de convolution Exemple d un lettre fixée mais dont la restitution est floue en raison d aberrations La résolution théorique d un système limité par la diffraction augmente avec le diamètre pupillaire ( critère de Rayleigh ) 2 tests ne sont pas systématiques : Le facteur de transfert modulaire est la composante en amplitude et correspond en général à l aspect de la courbe de la sensibilité aux contrastes (en dehors des facteurs non oculaires) Le facteur de phase de transfert renseigne sur la symétrie du facteur d étalement ainsi que la vison des contrastes

14

15 Tous les interfaces font perdre du contraste, la pupille joue ainsi que la fréquence spatiale aspect théorique normal

16 aspect anormal avec coma exemple : PRK : l image abérrométrique résulte de l association des polynômes I

17 exemple : PRK : l image abérrométrique résulte de l association des polynômes II exemple : PRK : l image abérrométrique résulte de l association des polynômes III

Aberrométrie, Aberrations de haut degré Aberrometry, High order aberrations 29/03/2010

Aberrométrie, Aberrations de haut degré Aberrometry, High order aberrations 29/03/2010 Aberrométrie, Aberrations de haut degré Aberrometry, High order aberrations 29/03/2010 Puissance et astigmatisme régulier : Pour comprendre le principe de l'aberrométrie, il faut d'abord rappeler quelques

Plus en détail

Dr Bijan Farpour. 22 novembre 2007

Dr Bijan Farpour. 22 novembre 2007 Dr Bijan Farpour 22 novembre 2007 La chirurgie réfractive n est pas une panacée et des critères strictes doivent être rencontrés avant de proposer toute chirurgie. Plus le patient comprend Plus ses attentes

Plus en détail

OUTILS DE DIAGNOSTIC EN CHIRURGIE RÉFRACTIVE UTILE POUR QUI? Dr B. Farpour 18 octobre 2007

OUTILS DE DIAGNOSTIC EN CHIRURGIE RÉFRACTIVE UTILE POUR QUI? Dr B. Farpour 18 octobre 2007 OUTILS DE DIAGNOSTIC EN CHIRURGIE RÉFRACTIVE UTILE POUR QUI? Dr B. Farpour 18 octobre 2007 Outils diagnostiques Outils diagnostiques La Topographie L Orbscan II L Orbscan II L Orbscan II Source :www.laser-vision-rothschild.com

Plus en détail

Bulletin de contrôle d'un miroir primaire Notice explicative

Bulletin de contrôle d'un miroir primaire Notice explicative Bulletin de contrôle d'un miroir primaire Notice explicative Données : disq : Diamètre mécanique du disque miroir opt : Diamètre optique du miroir R courb : Rayon de courbure du miroir (2x longueur focale)

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

ABERRATIONS ET GEOMETRIE DES VERRES

ABERRATIONS ET GEOMETRIE DES VERRES 1 ABERRATIONS ET GEOMETRIE DES VERRES Dans toute notre étude des lentilles sphériques, nous avons considéré qu elles étaient stigmatiques, ce qui sous entendait qu elles étaient utilisées dans les conditions

Plus en détail

Bienvenue dans le monde des yeux!

Bienvenue dans le monde des yeux! Les yeux Bienvenue dans le monde des yeux! Dans ce monde, tu auras la chance de découvrir: 1. Les parties de l'oeil 2. Les problèmes reliés aux yeux 3. La couleur des yeux 4. Les émotions Les parties de

Plus en détail

AiryLab. 34 rue Jean Baptiste Malon, 04800 Gréoux les Bains. Rapport de mesure

AiryLab. 34 rue Jean Baptiste Malon, 04800 Gréoux les Bains. Rapport de mesure AiryLab. 34 rue Jean Baptiste Malon, 04800 Gréoux les Bains Rapport de mesure Référence : 2014-07001 FJ Référence 2014-07001 Client xxx Date 14/02/2014 Type d'optique Triplet ED Opérateur FJ Fabricant

Plus en détail

AiryLab. 12 impasse de la Cour, 83560 Vinon sur Verdon. Rapport de mesure

AiryLab. 12 impasse de la Cour, 83560 Vinon sur Verdon. Rapport de mesure AiryLab. 12 impasse de la Cour, 83560 Vinon sur Verdon Rapport de mesure Référence : 2010-44001 FJ Référence 2010-44001 Client Airylab Date 28/10/2010 Type d'optique Lunette 150/1200 Opérateur FJ Fabricant

Plus en détail

Préface de l'édition française Introduction générale. Objectifs 1

Préface de l'édition française Introduction générale. Objectifs 1 Sommaire Préface de l'édition française Introduction générale XVII XIX Objectifs 1 1 Optique géométrique 3 Rayons, réfraction et réflexion 3 Introduction 3 Sources lumineuses ponctuelles, pinceaux et rayons

Plus en détail

Redécouvrir l astigmatisme

Redécouvrir l astigmatisme 4 D. GATINEL* L astigmatisme oculaire est un défaut aussi classique que complexe si l on veut en décrire avec justesse les conséquences sur le trajet des rayons lumineux réfractés. L étude des phénomènes

Plus en détail

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité.

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Correction du sujet d analyse de la vision BTS Opticien Lunetier Session

Plus en détail

Influence des réglages d un appareil photographique

Influence des réglages d un appareil photographique Influence des réglages d un appareil photographique Ce document présente les résultats concernant l influence de différents réglages sur une image lors d une prise de vue par un appareil photographique.

Plus en détail

CONGRES PRESBYTIE STRASBOURG SOFITEL PLATE FORME L.B.V. 18 MARS 2012 DR S. DERHY WWW.OCULAIRE.FR

CONGRES PRESBYTIE STRASBOURG SOFITEL PLATE FORME L.B.V. 18 MARS 2012 DR S. DERHY WWW.OCULAIRE.FR CONGRES PRESBYTIE STRASBOURG SOFITEL 18 MARS 2012 PLATE FORME L.B.V. DR S. DERHY WWW.OCULAIRE.FR Comprenant : La station de mesures CRS Master ZEISS Le logiciel L.B.V. ZEISS Le laser Excimer Mel 80 Le

Plus en détail

Bulletin de contrôle d'un miroir primaire Manuel utilisateur (Feuille de calcul Excel : Foucault.xls)

Bulletin de contrôle d'un miroir primaire Manuel utilisateur (Feuille de calcul Excel : Foucault.xls) Bulletin de contrôle d'un miroir primaire Manuel utilisateur (Feuille de calcul Excel : Foucault.xls) Important : Cette application ne peut fonctionner qu avec Excel dans la mesure où elle utilise des

Plus en détail

fig 1 - télescope Schmitt-Cassegrain

fig 1 - télescope Schmitt-Cassegrain OPTIQUE GEOMETRIQUE 1 Pour former l'image de la réalité, on utilise un système optique, généralement constitué d'un objectif (système réfractant). Le système optique complet est plus complexe pour certaines

Plus en détail

Résumé. Introduction. Anatomie et physiologie de l'oeil

Résumé. Introduction. Anatomie et physiologie de l'oeil Rapport CÉTS 97-5 RF LA KÉRATECTOMIE PHOTORÉFRACTIVE PAR LASER EXCIMER: CORRECTION DE LA MYOPIE ET DE L'ASTIGMATISME Montréal: CÉTS, 1997. x-55 p. (ISBN 2-550-31546-4) Résumé Introduction La kératectomie

Plus en détail

[P e ] [P S ] Trou sténopéïque

[P e ] [P S ] Trou sténopéïque PROBEME ) Œil droit: Avec ses lunettes, ses acuités de loin et de près sont identiques et l'ajout de verres +0,25 ou -0,25 ne modifie pas l'acuité de loin, donc le sujet ne porte vraisemblablement pas

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION

TROUBLES DE LA REFRACTION TROUBLES DE LA REFRACTION DR DEGDEG LAZHAR Rappels Dioptre = surface séparant 2 milieux transparents d indices différents Œil = succession de dioptres sphériques Dioptre cornéen 40 D Dioptre cristallinien

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE O 3

TRAVAUX DIRIGÉS DE O 3 TRVUX DIRIGÉS DE O 3 Exercice : Constructions graphiques Pour chacune des figures, déterminer la position de l objet ou de son image par la lentille mince. Les points situés sur l axe optique sont les

Plus en détail

Les défauts de la vision

Les défauts de la vision Les défauts de la vision 1 3 2 EN CLASSE Fovéa Rétine Nerf optique Tache aveugle Corps vitré Cristallin Cornée Pupille Iris Nez Globe oculaire gauche vu de dessus L œil est un organe du corps humain qui

Plus en détail

Aberrométrie : intérêt en pratique courante. Dr. Solange Leroux Les Jardins

Aberrométrie : intérêt en pratique courante. Dr. Solange Leroux Les Jardins Aberrométrie : intérêt en pratique courante. Dr. Solange Leroux Les Jardins PARIS SAFIR 2006 CHNO des Quinze-Vingts, Paris Cabinet: 13 bd Raspail, 75007 Paris Aberrométrie : intérêt en pratique courante.

Plus en détail

Trop belle, la vie... sans lunettes ni lentilles!

Trop belle, la vie... sans lunettes ni lentilles! Trop belle, la vie... sans lunettes ni lentilles! Correction chirurgicale des défauts visuels 1 > 04 Une solution de confort à un problème pratique et concret > 04 A qui s adresse la chirurgie réfractive?

Plus en détail

Êtes-vous astigmate? Découvrez-le en faisant ce petit test!

Êtes-vous astigmate? Découvrez-le en faisant ce petit test! Êtes-vous astigmate? Découvrez-le en faisant ce petit test! Test rapide de détection d astigmatisme Invitez votre client à faire le test sans ses lunettes ou avec ses lentilles de contact. Comment procéder

Plus en détail

http://vision-laser.info/la cornée.html

http://vision-laser.info/la cornée.html Chirurgie réfractive Anatomie de l œil : L'œil humain est l'organe des sens essentiel à la perception du monde qui nous entoure par l'acquisition constante des informations nouvelles que notre cerveau

Plus en détail

ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009

ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009 ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009 Chirurgie Réfractive Correction de: Myopie Hypermétropie Astigmatisme Historique J. Barraquer : le kératomleusis années 50 en Colombie Historique

Plus en détail

Les moyens d observations en astronomie & astrophysique

Les moyens d observations en astronomie & astrophysique Les moyens d observations en astronomie & astrophysique Unité d Enseignement Libre Université de Nice- Sophia Antipolis F. Millour PAGE WEB DU COURS : www.oca.eu/fmillour cf le cours de Pierre Léna : «L

Plus en détail

TP oeil et lunette astronomique

TP oeil et lunette astronomique TP oeil et lunette astronomique 1 Description de l oeil L oeil est l organe de la vision ; il peut observer directement des objets ou bien examiner les images données par des systèmes optiques ; son rôle

Plus en détail

Situation de l optique en France en 2011

Situation de l optique en France en 2011 Situation de l optique en France en 2011 9 Février 2011 Où en sommes-nous en 2011? Un marché en pleine mutation La prestation de l opticien L optique : un secteur qui compte dans l économie Chiffre d affaires

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2014

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2014 BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2014 Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Proposition

Plus en détail

ERGOVISION LES TESTS AUTOMATIQUES

ERGOVISION LES TESTS AUTOMATIQUES ERGOVISION LES TESTS AUTOMATIQUES 1 Les tests automatiques Acuité en vision de loin Recherche d une hypermétropie test de la bonnette Test Rouge / Vert Dépistage de l astigmatisme Etude des phories (tendance

Plus en détail

INSTRUMENT D'OPTIQUE EXPÉRIENCE 7 II. ÉQUIPEMENT. Supports à lentilles et écran. I. Introduction et objectifs. Numéro de la boîte de lentilles

INSTRUMENT D'OPTIQUE EXPÉRIENCE 7 II. ÉQUIPEMENT. Supports à lentilles et écran. I. Introduction et objectifs. Numéro de la boîte de lentilles EXPÉRIENCE 7 INSTRUMENT D'OPTIQUE I. Introduction et objectifs II. ÉQUIPEMENT Lentilles Supports à lentilles et écran Source lumineuse Numéro de la boîte de lentilles Règle métrique Banc d optique Diaphragme

Plus en détail

Devoir Surveillé n 3

Devoir Surveillé n 3 Devoir Surveillé n 3 Les candidat(e)s veilleront à exposer leurs réponses avec clarté et rigueur, rédiger avec soin dans un français correct et reporter dans la marge les numéros des questions traitées.

Plus en détail

TP-Cours : Instruments d optique A. MARTIN. Sources lumineuses. Miroirs Lentilles. Projection Autocollimation. Instruments d optique

TP-Cours : Instruments d optique A. MARTIN. Sources lumineuses. Miroirs Lentilles. Projection Autocollimation. Instruments d optique et et 1/21 1 / 21 et Lumière blanche Lampe à incandescence : lumière blanche Source thermique : Fonctionnement basé sur le rayonnement électromagnétique spontané d un corps chauffé à haute température,

Plus en détail

GUIDE D ADAPTATION VARILUX QUELQUES RÈGLES POUR RÉUSSIR UN ÉQUIPEMENT VARILUX

GUIDE D ADAPTATION VARILUX QUELQUES RÈGLES POUR RÉUSSIR UN ÉQUIPEMENT VARILUX GUIDE D ADAPTATION VARILUX QUELQUES RÈGLES POUR RÉUSSIR UN ÉQUIPEMENT VARILUX BIENVENUE Nous sommes heureux de vous présenter ce guide qui rassemble les règles essentielles pour réussir l adaptation des

Plus en détail

Fonctions. Fonctions linéaires, affines et constantes

Fonctions. Fonctions linéaires, affines et constantes linéaires, affines et constantes 1. linéaires Comme il existe une infinité de fonctions différentes, on les classe par catégories. La première catégorie est constituée par les fonctions linéaires. Une

Plus en détail

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain L œil humain Points essentiels Fonctionnement de l œil humain: La vision éloignée La vision rapprochée Le pouvoir d'accommodation Les défauts de l œil humain L hypermétropie La myopie La presbytie Fonctionnement

Plus en détail

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr MODELE DE L ŒIL HUMAIN Ref: OS-8477 COMPOSITION Adaptateur pupille Ecran rétine Lentilles Support Globe oculaire Compas optique - un modèle

Plus en détail

Les choix en astrophotographie (4) par Alain Kohler

Les choix en astrophotographie (4) par Alain Kohler Les choix en astrophotographie (4) par Alain Kohler 4. Le rapport f/d Le rapport f/d va influencer le temps de pause photographique. 4.a Définition Le rapport d ouverture ou ouverture relative est le quotient

Plus en détail

Le microscope optique ou photonique

Le microscope optique ou photonique Le microscope optique ou photonique I description : Le microscope est composé de deux systèmes optiques, l objectif et l oculaire, chacun pouvant être considéré comme une lentille mince convergente L objectif

Plus en détail

Télescopes et Lunettes astronomiques

Télescopes et Lunettes astronomiques Télescopes et Lunettes astronomiques Les télescopes et les lunettes astronomiques sont constitués: D une monture. D une optique. Avec des options. Motorisations. Des systèmes informatiques GOTO. Des systèmes

Plus en détail

Comparaison des résultats visuels et réfractifs des traitements myopiques Zyoptix Asphérique versus Zyoptix Tissue Saving : une étude rétrospective

Comparaison des résultats visuels et réfractifs des traitements myopiques Zyoptix Asphérique versus Zyoptix Tissue Saving : une étude rétrospective Comparaison des résultats visuels et réfractifs des traitements myopiques Zyoptix Asphérique versus Zyoptix Tissue Saving : une étude rétrospective Pilly B. 1, MD, Farpour B. 1,2, MD, Von Gunten S. 2,

Plus en détail

TUTORAT UE 3 2015-2016 Biophysique Séance n 2 Semaine du 21/09 au 25/09

TUTORAT UE 3 2015-2016 Biophysique Séance n 2 Semaine du 21/09 au 25/09 TUTORAT UE 3 2015-2016 Biophysique Séance n 2 Semaine du 21/09 au 25/09 Optique 1 Pr. Mariano-Goulart Séance préparée par Lélio VANLAER et Alicia BAUDOUY (ATM 2 ) Données : Champ de pesanteur terrestre

Plus en détail

1 Comment caractériser l image d un objet au travers d une lentille convergente?

1 Comment caractériser l image d un objet au travers d une lentille convergente? Compétences exigibles Physique-Chimie Première partie Représentation visuelle Chapitre 1 L œil et la vision Séance 3 Savoir décrire le modèle réduit de l œil et le mettre en correspondance avec l œil réel

Plus en détail

CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L

CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L 1 REPRÉSENTATION VISUELLE DU MONDE (20 POINTS) LES INCROYABLES AVANCÉES DE L OPHTALMOLOGIE. Il y a cinquante ans, personne

Plus en détail

L'astigmatisme, c'est quoi?

L'astigmatisme, c'est quoi? L'astigmatisme, c'est quoi? 1 er avril 2016 [L'ASTIGMATISME, C'EST QUOI?] 1 er avril 2016 Information à savoir avant de lire Avant d'entrer dans le vif du sujet, laissé moi vous parler de l'œil humain

Plus en détail

Si le symbole du doublet est donné par la suite des trois nombres p, q, r, alors. f 1 = p.a e = q.a f 2 = r.a Ici p = 3, q = 2 et r = 1

Si le symbole du doublet est donné par la suite des trois nombres p, q, r, alors. f 1 = p.a e = q.a f 2 = r.a Ici p = 3, q = 2 et r = 1 Corrigé du BTSOL 2003 OPTIQUE GEOMETRIQUE ET PHYSIQUE Joseph Hormière / Bures sur Yvette Attention : Ces corrigés n'ont pas valeur de correction officielle. En aucun cas ils ne constituent le cadre de

Plus en détail

O4. Association de lentilles minces

O4. Association de lentilles minces NOM Prénom : O4. Association de lentilles minces Les propriétés des lentilles minces permettent de déterminer les images formées par les instruments d optique constitués de plusieurs lentilles associées,

Plus en détail

CPGE MPSI Programme de khôlle. Programme de khôlle. - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique

CPGE MPSI Programme de khôlle. Programme de khôlle. - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique Programme de khôlle - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique 1. Savoir que la lumière est une onde électromagnétique, se propagent de manière omnidirectionnelle à partir d une

Plus en détail

L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE

L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE NOM : CORRECTION 1 / 5 PRENOM :.. 1 ère ES Devoir d enseignement scientifique Vendredi 28 septembre 2012 Durée : 1h30 L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE Dans ce devoir, il est fortement conseillé

Plus en détail

BTS Systèmes Photoniques Analyse et Mise en Œuvre D un Système

BTS Systèmes Photoniques Analyse et Mise en Œuvre D un Système BTS Systèmes Photoniques Analyse et Mise en Œuvre D un Système SP-TP AMS Frontofocomètre Fonction globale du système : e frontofocomètre est un instrument d optique permettant de mesurer la puissance frontale

Plus en détail

PSF et traitement de déconvolution sur les images 3D

PSF et traitement de déconvolution sur les images 3D PSF et traitement de déconvolution sur les images 3D Acquisition d une image 3D De l objet à l image visible L acquisition Émission de Fluorescence Z hv 2 hv 1 hv 2 Y X hv 2 Fluorescence dans un corps

Plus en détail

MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr)

MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) 1 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 2 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 3 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 4 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 5

Plus en détail

sa solution corrections chaque défaut visuel Pour des yeux en pleine forme, disposez chez votre opticien des autres Guides du bien voir.

sa solution corrections chaque défaut visuel Pour des yeux en pleine forme, disposez chez votre opticien des autres Guides du bien voir. Pour des yeux en pleine forme, disposez chez votre opticien des autres Guides du bien voir. corrections - 03 69 22 67 00-34581 - Crédits Photos : Shutterstock.com Le Guide du bien voir à sa solution chaque

Plus en détail

Oraux : optique géométrique

Oraux : optique géométrique Extraits de rapports de jury : - Le tracé de rayons, dans des cas les plus triviaux, engendre de nombreuses erreurs et imprécisions, même avec une seule lentille (tracé de l'émergent pour un incident quelconque,

Plus en détail

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses Etude expérimentale sur les interférences lumineuses La lumière est une onde électromagnétique. Deux ondes sont à même d interagir en se sommant. Dans certains cas particuliers, notamment pour deux rayons

Plus en détail

6. MOYENS DE TRANSMISSION. 6.1 Transport par bras articulé. 6.2. Focalisation - 27 -

6. MOYENS DE TRANSMISSION. 6.1 Transport par bras articulé. 6.2. Focalisation - 27 - - 27-6. MOYENS DE TRANSMISSION 6.1 Transport par bras articulé Certaines radiations fortement absorbées par l'eau en particulier (dans le domaine infrarouge) ne sont pas transmissibles par fibre optique

Plus en détail

TP05 LA LUNETTE ASTRONOMIQUE LE TELESCOPE DE NEWTON

TP05 LA LUNETTE ASTRONOMIQUE LE TELESCOPE DE NEWTON TP05 LA LUNETTE ASTRONOMIQUE LE TELESCOPE DE NEWTON I. LA LUNETTE ASTRONOMIQUE OBJECTIFS : Une lunette astronomique permet de voir une image grossie d un objet éloigné. Vous devez simuler une lunette astronomique

Plus en détail

Une fois la lunette réglée, escamotez le miroir semi-rééchissant. Corrigez l'horizontalité de la lunette si nécessaire

Une fois la lunette réglée, escamotez le miroir semi-rééchissant. Corrigez l'horizontalité de la lunette si nécessaire TP 06 - Spectroscope à réseau Comment analyser la lumière émise par une source? 1 Principe et réglages du spectrogoniomètre à lunette autocollimatrice Figure 1: Goniomètre Le goniomètre est un appareil

Plus en détail

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Enseignement de sémiologie 2 ème année Pharmacie Pr. Jean-Pierre DUBOIS Département de médecine générale Université Claude Bernard LYON I SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Mars 2008 Les troubles

Plus en détail

1 Chemin d un faisceau lumineux

1 Chemin d un faisceau lumineux TD P3 Optique Lentilles sphériques minces Savoir-faire travaillés dans les exercices d application Savoir construire la marche d un rayon lumineux quelconque. Ex. 1 Démontrer la relation de conjugaison

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa annuel - 1 exercice 1 : Un objet AB de hauteur 3 cm est placé devant une lentille convergente de vergence 10 d. L'objet, assimilable

Plus en détail

DIOPTRIQUE OCULAIRE ET AMÉTROPIES. Aspects Biophysiques

DIOPTRIQUE OCULAIRE ET AMÉTROPIES. Aspects Biophysiques DFGSM3 Neurosciences DIOPTRIQUE OCULAIRE ET AMÉTROPIES Aspects Biophysiques professeur M. ZANCA Jean-Baptiste Chardin, Paris, 1699-1779 Sept 2012 RAPPELS & DEFINITIONS OEIL NORMAL AMETROPIES SPHERIQUES

Plus en détail

Les amétropies oculaires: description et correction

Les amétropies oculaires: description et correction Les amétropies oculaires: description et correction Dr K CHATTI, 2010 Pré requis Notions de dioptriques géométriques anatomie-histologie de l'œil Population Cible Étudiants du premier cycle des études

Plus en détail

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu a titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité.

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu a titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu a titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Correction du sujet d analyse de la vision BTS Opticien Lunetier Session

Plus en détail

Cours d optique O14-Quelques instruments

Cours d optique O14-Quelques instruments Cours d optique O14-Quelques instruments 1 Introduction L idée de ce cours est de présenter quelques instruments d optiques classiques : on commencer par parler de l œil puis de la loupe avant d expliquer

Plus en détail

Question O1. Réponse. Petit schéma : miroir

Question O1. Réponse. Petit schéma : miroir Question O1 Vous mesurez 180 cm, vous vous tenez debout face à un miroir plan dressé verticalement. Quelle doit être la hauteur minimale du miroir pour que vous puissiez vous y voir des pieds à la tête,

Plus en détail

Chapitre II-3 La dioptrique

Chapitre II-3 La dioptrique Chapitre II-3 La dioptrique A- Introduction Quelques phénomènes causés par la réfraction de la lumière : quelqu'un dans une piscine semble plus petit... un règle en partie immergée semble brisée... un

Plus en détail

Programme de khôlles

Programme de khôlles Programme de khôlles Semaines 7 et 8 (du 3 au 16 novembre 2014) Les lentilles minces 1. Savoir qu une lentille épaisse est un système centré, formé de deux dioptres sphériques qui délimitent un milieu

Plus en détail

L optique adaptative pour l étude et la correction des défauts optiques de l œil humain

L optique adaptative pour l étude et la correction des défauts optiques de l œil humain D O S S I E R Optique adaptative 1 D. GATINEL Hôpital Bichat Claude Bernard, Fondation A. de Rothschild, PARIS. L optique adaptative pour l étude et la correction des défauts optiques de l œil humain L

Plus en détail

I- Formation des images dans l œil

I- Formation des images dans l œil Chap. 1 Mécanismes optiques de la vision I- Formation des images dans l œil 1- Condition de vision d un objet A quelle condition Julien peut il lire son journal? Il faut que le journal soit éclairé, qu

Plus en détail

mode d emploi v3.1 Vue d ensemble montre toutes les pages de votre album Page montre une page spécifique de votre album

mode d emploi v3.1 Vue d ensemble montre toutes les pages de votre album Page montre une page spécifique de votre album 3 Insérer et présenter les photos et textes mode d emploi v3.1 En haut de l écran programme vous trouvez deux onglets: Vue d ensemble montre toutes les pages de votre album Page montre une page spécifique

Plus en détail

REALISATION D UN MICROSCOPE

REALISATION D UN MICROSCOPE REALISATION D UN MICROSCOPE N.B. : Un certain nombre d items, signalés par un logo demandent un travail préparatoire : lecture avant la séance de TP, tracé théorique, bref calcul Un microscope est constitué,

Plus en détail

Points essentiels. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain. L hypermétropie La myopie La presbytie

Points essentiels. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain. L hypermétropie La myopie La presbytie L œil humain Points essentiels Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain L hypermétropie La myopie La presbytie Fonctionnement La lumière traverse la cornée et pénètre dans l œil par

Plus en détail

-Quelques Notions d Optique-

-Quelques Notions d Optique- VIDEO MAKING -Quelques Notions d Optique- Ce tutorial à pour but d expliquer le fonctionnement, simplifié, des différentes lentilles utilisées dans les objectifs. Pour réaliser mon Mini35, je me suis documenté

Plus en détail

Corrigés de la séance 16 Chap 27: Optique ondulatoire

Corrigés de la séance 16 Chap 27: Optique ondulatoire Corrigés de la séance 16 Chap 27: Optique ondulatoire Questions pour réfléchir : Q. p.10. Une onde de lumière naturelle tombe sur une vitre plate sous un angle de 5 o. Décrivez l état de polarisation du

Plus en détail

Item 50 (item 333) : Strabisme de l'enfant Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 50 (item 333) : Strabisme de l'enfant Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 50 (item 333) : Strabisme de l'enfant Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières 1. Généralités... 3 2. Classification des strabismes... 3 3. Dépistage

Plus en détail

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision 3 Défauts Visuels Bien davantage pour votre vision Une Vision sans défaut Un œil sans aucun défaut visuel, reçoit une image d objets proches ou lointains qui se forme parfaitement sur la rétine. Pour restituer

Plus en détail

MPS : La vision. 1. Le mécanisme de la vision. 2. Les défauts : Myopie et Hypermétropie. 3. Autres défauts : Presbytie

MPS : La vision. 1. Le mécanisme de la vision. 2. Les défauts : Myopie et Hypermétropie. 3. Autres défauts : Presbytie MPS : La vision 1. Le mécanisme de la vision 2. Les défauts : Myopie et Hypermétropie 3. Autres défauts : Presbytie 4. Étude statistique dans la population 5. Corrections Plan 1)Comment fonctionne le mécanisme

Plus en détail

Technique de l image, finalité photographie, première et deuxième année Optique photo : questions d examen

Technique de l image, finalité photographie, première et deuxième année Optique photo : questions d examen Technique de l image, finalité photographie, première et deuxième année Optique photo : questions d examen Les questions sont présentées par chapitre et en deux colonnes. La première colonne est relative

Plus en détail

1) Sources de lumières

1) Sources de lumières TP COURS OPTIQUE GEOMETRIQUE Lycée F.BUISSON PTSI CONNAISSANCE DE BASES EN OPTIQUE GEOMETRIQUE 1) Sources de lumières 1-1) Sources à spectre de raies ou spectre discontinu Ces sources émettent un spectre

Plus en détail

Le fonctionnement de l'œil humain

Le fonctionnement de l'œil humain Le fonctionnement de l'œil humain 2 EN CLASSE L œil est un organe sensoriel du corps humain qui reçoit 80% des informations extérieures. Il sert uniquement à voir. Il n interprète pas les images qu il

Plus en détail

Mesure et prédiction de la vision subjective en présence d aberrations monochromatiques

Mesure et prédiction de la vision subjective en présence d aberrations monochromatiques Mesure et prédiction de la vision subjective en présence d aberrations monochromatiques Yohann Benard To cite this version: Yohann Benard. Mesure et prédiction de la vision subjective en présence d aberrations

Plus en détail

OIML R 93 RECOMMANDATION. Édition 1999 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE INTERNATIONAL ORGANIZATION. Frontofocomètres DE MÉTROLOGIE LÉGALE

OIML R 93 RECOMMANDATION. Édition 1999 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE INTERNATIONAL ORGANIZATION. Frontofocomètres DE MÉTROLOGIE LÉGALE RECOMMANDATION INTERNATIONALE OIML R 93 Édition 1999 (F) Frontofocomètres Focimeters OIML R 93 Édition 1999 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE DE MÉTROLOGIE LÉGALE INTERNATIONAL ORGANIZATION OF LEGAL METROLOGY

Plus en détail

Modélisation d une lunette astronomique

Modélisation d une lunette astronomique Modélisation d une lunette astronomique I. But de la manipulation : Étudier une lunette astronomique modélisée par un couple de lentilles minces convergentes, constituant un ensemble afocal qui est à définir.

Plus en détail

Bac blanc n o 1 1ES1 2016 «Représentation visuelle» Exercice 2 L œil de Mélanie

Bac blanc n o 1 1ES1 2016 «Représentation visuelle» Exercice 2 L œil de Mélanie Bac blanc n o 1 1ES1 2016 «Représentation visuelle» Exercice 2 œil de Mélanie Vous êtes infirmier(e) scolaire et vous recevez les parents de Mélanie, 5 ans, élève de grande section de maternelle. es parents

Plus en détail

Partie sciences physiques

Partie sciences physiques I) L'ŒIL Partie sciences physiques Coupe de l'œil Muscle (corps ciliaire) Ligament (zonule) Cornée Sclérotique Rétine Humeur aqueuse Iris Cristallin Humeur vitrée Nerf optique Description Sclérotique :

Plus en détail

A) 1,3408 B) 1,3490 C) 1,3554 D) 1,3618 E)

A) 1,3408 B) 1,3490 C) 1,3554 D) 1,3618 E) Sup Perform NÎMES PHYSIQUE 1 er Quad 2009 - Contrôle Optique QCM1 : Soit un milieu dans lequel la lumière jaune (de longueur d onde λj = 578 nm) se propage à la vitesse de 221190 km.s -1 et la lumière

Plus en détail

Équations différentielles en physique

Équations différentielles en physique Fiche Mathématiques pour la Physique - Équations différentielles en physique - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012 Équations différentielles en physique On ne considère en physique en prépa (quasiment) que des

Plus en détail

i) Source ponctuelle Quel que soit le type d'interféromètre (division du front d'onde ou d'amplitude), les interférences sont non-localisées.

i) Source ponctuelle Quel que soit le type d'interféromètre (division du front d'onde ou d'amplitude), les interférences sont non-localisées. Optique Ondulatoire Plan du cours [1] Aspect ondulatoire de la lumière [2] Interférences à deux ondes [3] Division du front d onde [4] Division d amplitude [5] Polarisation [6] Diffraction [7] Interférences

Plus en détail

1 ere ES/L Chapitre 2 : L œil, système optique Chapitre 2. I) L œil, du réél au modèle : I-1) L œil réel :

1 ere ES/L Chapitre 2 : L œil, système optique Chapitre 2. I) L œil, du réél au modèle : I-1) L œil réel : 1 ere ES/L Chapitre 2 : L œil, système optique Chapitre 2 I) L œil, du réél au modèle : I-1) L œil réel : L œil humain est un globe sphérique d'environ 25 mm de diamètre. Il est composé principalement:

Plus en détail

HÉTÉROPHORIES Q' D. Conséquence 2 : Pour mettre en évidence une hétérophorie, il faut disposer d un dispositif qui supprime le réflexe de fusion.

HÉTÉROPHORIES Q' D. Conséquence 2 : Pour mettre en évidence une hétérophorie, il faut disposer d un dispositif qui supprime le réflexe de fusion. 1 HÉTÉROPHORIES 1 Généralités 1.1 Définition Nous reprendrons la définition donnée par le Dr Hugonnier : «Une hétérophorie est une déviation des axes visuels maintenue latente par le réflexe de fusion»

Plus en détail

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule!

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule! Optique géométrique UE3 Voir est un phénomène complexe qui implique une succession d événement qui permettent de détecter, localiser et identifier un objet éclairé par une source de lumière. L œil est

Plus en détail

Explications sur les équipements Laser Vision Future Lyon

Explications sur les équipements Laser Vision Future Lyon Pour y voir plus clair? C est taupe! Explications sur les équipements Laser Vision Future Lyon Les différents examens Evaluation des défauts optiques Mesure de la tension oculaire Topographie et pachymétrie

Plus en détail

I Représentation et modélisation de l œil.

I Représentation et modélisation de l œil. I Représentation et modélisation de l œil. Doc 1 : voir livre p 202 Lorsque la lumière pénètre dans l oeil par la pupille, elle traverse des milieux transparents : la cornée, l humeur aqueuse, le cristallin

Plus en détail

NX-4084 FRANCAIS. Mode d'emploi. Lunette astronomique 70/400 avec trépied et sac-à-dos de transport

NX-4084 FRANCAIS. Mode d'emploi. Lunette astronomique 70/400 avec trépied et sac-à-dos de transport NX-4084 FRANCAIS Mode d'emploi Lunette astronomique 70/400 avec trépied et sac-à-dos de transport 2 NX-4084 FRANCAIS Sommaire Votre nouvelle lunette astronomique... 4 Contenu... 4 Consignes préalables...

Plus en détail

L'oeil myope L'oeil myope projette l'image nette en avant de la rétine et nécessite une correction.

L'oeil myope L'oeil myope projette l'image nette en avant de la rétine et nécessite une correction. brochure.indd 1 22/01/2010 15:13:04 brochure.indd 2 22/01/2010 15:13:27 brochure.indd 3 LA MYOPIE Si vous voyez trouble de loin et net de près, alors vous êtes probablement myope. Rétine QU EST CE QUE

Plus en détail

Le cylindre de Jackson Comment fonctionne-t-il?

Le cylindre de Jackson Comment fonctionne-t-il? Une publication de www.larefraction.net Le cylindre de Jackson Comment fonctionne-t-il? (Clermont-Ferrand) FNRO Editions, Nantes, 2 011. Introduction Le cylindre de Jackson ou cylindre croisé permet de

Plus en détail

Information générale de la Société Française d'ophtalmologie

Information générale de la Société Française d'ophtalmologie 1 Information générale de la Société Française d'ophtalmologie La chirurgie réfractive a pour but de corriger les anomalies de vision optique, de façon à améliorer l acuité visuelle sans correction et

Plus en détail

MATÉRIEL D APPRENTISSAGE SERVANT D APPUI AU NOUVEAU TABLEAU DE CORRESPONDANCE DU CURRICULUM À : MATHÉMATIQUES 11 NO P-0-257

MATÉRIEL D APPRENTISSAGE SERVANT D APPUI AU NOUVEAU TABLEAU DE CORRESPONDANCE DU CURRICULUM À : MATHÉMATIQUES 11 NO P-0-257 MATÉRIEL D APPRENTISSAGE SERVANT D APPUI AU NOUVEAU CURRICULUM DE L ONTARIO : MATHÉMATIQUES, FONCTIONS, 11 e année, COURS PRÉUNIVERSITAIRE/PRÉCOLLÉGIAL (MCF3M) TABLEAU DE CORRESPONDANCE DU CURRICULUM À

Plus en détail