Mise en place d'un service d'autopartage à Pantin Étude de pertinence sur les bords du Canal de l'ourcq

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mise en place d'un service d'autopartage à Pantin Étude de pertinence sur les bords du Canal de l'ourcq"

Transcription

1 Mise en place d'un service d'autopartage à Pantin Étude de pertinence sur les bords du Canal de l'ourcq DPCV - DVD - Pôle déplacements 23 avril 2012

2 Mise en place d'un service d'autopartage sur les bords du canal de l'ourcq LE PRINCIPE

3 L'autopartage, c'est quoi? Le principe : Définit par la loi Grenelle 2 : L'autopartage consiste en la mise en commun au profit d'utilisateurs abonnés d'une flotte de véhicules Pas de maître d'ouvrage, ne de maître d'oeuvre définis Possibilité d'occupation spécifique de l'espace public L'autopartage c'est aussi : Une diminution par 4 de l'usage de la voiture (une voiture reste stationnée environ 80% de son existence) Des gains d'espace en ville (1 voiture pour 30 utilisateurs) Une rationalisation de l'usage de la voiture

4 Qui sont les automobilistes partageurs? Une population initiale ciblée sur les «jeunes cadres dynamiques» 47% de cadres et de catégories intellectuelles supérieurs, à corréler avec le fait qu'actuellement les solutions d'autopartage sont proposées plutôt en milieu urbain Jeunes et moins de 45 ans, pour les deux-tiers, sans enfants....mais des évolutions récentes D'un profil de militant vers un profil de consommateur d'un service (élargissement des produits) Élargissement des adhésions, adhésion de plus en plus importante des catégories employées et ouvriers aux solutions de covoiturage. Un nombre d'autopartageurs en progression 1% de la population en Suisse ( adhérents) En france, 7000 adhérents en 2010, en forte accélération.

5 L'autopartage, les difficultés Les freins Les problèmes de l'adhésion : L'adhésion à un service d'autopartage est souvent exclusive. Elle ne permet d'utiliser qu'un service dans une autre ville, une autre agglomération. Le réseau France Autopartage permet des utilisations croisées sur les services adhérents L'hétérogénéité des solutions : Le service se développe et aujourd'hui on s'y perd un peu entre toutes les solutions existantes sur une même ville. Sur Paris, 6 solutions sont disponibles avec des tarifs différents et sans compter les systèmes de particulier à particulier.

6 Mise en place d'un service d'autopartage sur les bords du canal de l'ourcq LE CONTEXTE A PANTIN

7 La future station dans son environnement Une mutualisation limitée avec le réseau structurant des transports collectifs : Une proximité limitée, gare et stations de métro situées à plus de 400m, soit 7min de marche Une présence d'autolib' au pied de chaque station de transports collectifs, concurrence à relativiser car les parts de marché sont différentes.

8 La proximité avec les pôles administratifs La proximité des pôles administratifs renforce la viabilité de la station Plus grande utilisation de la station en journée Exemplarité de la structure publique Le secteur reste globalement excentré par rapport à ces pôles L'usage de l'autopartage en complément du pool de véhicules professionnels nécessite une proximité de la station (3min à pied max) Seul l'ouest du secteur est situé dans ce périmètre

9 La proximité emplois / habitat Une zone en forte mutation Projets de constructions et de restructuration de bureaux prévus à l'horizon 2014 à proximité directe du secteur d'étude Densité d'emplois (Insee 2006)

10 Le questionnaire envoyé

11 Les retours de l'enquête usagers 900 questionnaires envoyés 1 par ménage, soit environ 2100 personnes (2,3 personnes par ménages, Insee 2008) 95 réponses reçues soit un taux de retour supérieur à 10% 57 retours positifs (soit 60%) Parmi ces usagers : 70% roulent relativement peu (moins de 5000km/an) 24% seraient près à se séparer de leur véhicule 50% ne connaissait pas la solution de l'autopartage

12 Les potentiels identifiés La zone de pertinence dépasse le périmètre d'enquête 900 questionnaires envoyés : 37% des ménages de la zone de chalandise à 500m (Insee 2010) 16% de la zone de chalandise à 800m (Insee 2010) Un potentiel d'usagers avec une extrapolation à l'échelle des zones de chalandises 120 personnes dans une zone de chalandise de 500m Hypothèse : potentiel réduit (80%) à cause de la station Autolib' 160 personnes dans une zone de chalandise de 800m Hypothèse : potentiel réduit (20%) à cause de l'éloignement et station Autolib'

13 Mise en place d'un service d'autopartage sur les bords du canal de l'ourcq LES ACTIONS A METTRE EN PLACE

14 Les principaux domaines d'intervention pour les collectivités locales La fonction «employeur» Déterminante pour lancer le service Notamment en centre ville Gros besoins facilement mutualisables : Villes, Départements, Services d'état... La sensibilisation et la communication Promotion du service et de l'écomobilité Organisation d'événementiels,... Le stationnement des véhicules d'autopartage Faciliter leur implantation sur des lieux stratégiques

15 Les principaux domaines d'intervention pour les collectivités locales Attirer plus de «particuliers» Pour augmenter le taux de rotation des véhicules le soir et le weekend Efforts de promotion directs et via les collectivités locales Repositionner les véhicules le weekend Cibler finement la clientèle «entreprises» En aval de PDIE et de PDE (employeurs motivés) Rester innovants (ex : ligne de covoiturage EDF) Privilégier les implantations en zones mixtes (emplois + logements)

16 Vers une démarche expérimentale en conventionnement avec les opérateurs Proposer une démarche expérimentale sur le secteur Borner géographiquement la démarche (quai de l'ourcq) Limiter temporellement la démarche (2 ans max dans 1er temps) Communiquer sur l'existence d'une étude d'opportunité et sur le fait d'un conventionnement est possible avec les opérateurs Conventionnement ouvert à tous les opérateurs Passer un conventionnement est possible tant qu'il n'intègre pas de modalité d'exclusivité et de monopole Lancer un conventionnement sur le modèle parisien Réaliser une convention d'occupation de l'espace public (arrêté municipal précisant que la place est réservée à un prestataire de service d'autopartage) En échange de la signature d'une charte : Réduction du tarif / gratuité de la place, signalisation horizontale, communication institutionnelle

17 Quelle communication institutionnelle à adopter?

INTRODUCTION Octobre 2015 1

INTRODUCTION Octobre 2015 1 INTRODUCTION 1 PRINCIPALES ÉTAPES Second semestre 2019 : fin théorique de l expérimentation, déploiement et redéploiement Fin 2017 : bilan intermédiaire i Second semestre 2016 : lancement de l expérimentation

Plus en détail

Mémoire sur la Stratégie gouvernementale de développement durable

Mémoire sur la Stratégie gouvernementale de développement durable Mémoire sur la Stratégie gouvernementale de développement durable Révisée (2015-2020 Projet) CTE - 043M C.P. - Développement durable révisée 2015-2020 Déposé par Communauto Février 2015 Communauto : une

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Les déplacements des salariés de la Presqu'île : Synthèse de l enquête réalisée auprès de 1200 salariés Résumé Les enjeux et objectifs de la

Plus en détail

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Maison de l Emploi et de la Formation d Alençon 6/8 rue des Filles Notre-Dame 61 000 ALENÇON Tél : 02.50.9042.00 PÉRIMÈTRE

Plus en détail

Présentation de l Atlas des pratiques de déplacement 29 janvier 2014

Présentation de l Atlas des pratiques de déplacement 29 janvier 2014 Enquête Déplacements Grand Territoire CLERMONT VAL D ALLIER Présentation de l Atlas des pratiques de déplacement 29 janvier 2014 1 Une photographie des pratiques de déplacement Réalisée tous les 10 ans,

Plus en détail

Lexique - Glossaire -Vocabulaire du déplacement

Lexique - Glossaire -Vocabulaire du déplacement Glossaire - Lexique Vocabulaire du déplacement AOT : une Autorité Organisatrice de Transports est une collectivité publique à laquelle la loi d'orientation pour les transports intérieurs no 82-1153 du

Plus en détail

Une Voirie Pour Tous. La politique stationnement de la ville de Toulouse

Une Voirie Pour Tous. La politique stationnement de la ville de Toulouse Une Voirie Pour Tous «Une politique de stationnement adaptée pour rendre les centre-villes plus agréables et attractifs» La politique stationnement de la ville de Toulouse Sylvain VIDAL François JULIEN

Plus en détail

Document support au débat d orientations

Document support au débat d orientations Conseil Municipal du Document support au débat d orientations Un projet de territoire structuré autour des trois axes majeurs qui constituent le territoire vélizien : CONFORTER L IDENTITÉ ASSURER L ÉQUILIBRE

Plus en détail

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N Page 1 sur 8 PROJET SELECTIONNE PAR LE CCAH EMPLOI ET FORMATION APF INITY, le réseau favorisant l insertion professionnelle (Gard Languedoc Roussillon) La Délégation départementale APF du Gard crée et

Plus en détail

QUELS MODELES ECONOMIQUES POUR L AUTOPARTAGE. Nouveaux services à la Mobilité, 4 octobre 2012 JB Schmider, France-Autopartage

QUELS MODELES ECONOMIQUES POUR L AUTOPARTAGE. Nouveaux services à la Mobilité, 4 octobre 2012 JB Schmider, France-Autopartage QUELS MODELES ECONOMIQUES POUR L AUTOPARTAGE Nouveaux services à la Mobilité, 4 octobre 2012 JB Schmider, France-Autopartage LE MODELES ECONOMIQUE, UNE QUESTION DIFFICILE Il n existe pas qu un modèle économique

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

Vers un déploiement de bornes de recharge dans la Somme. Alain WALLER, FDE 80.

Vers un déploiement de bornes de recharge dans la Somme. Alain WALLER, FDE 80. Vers un déploiement de bornes de recharge dans la Somme. Alain WALLER, FDE 80. 1/ La Fédération Départementale d Énergie 771 communes, compétences : - Distribution d électricité - Distribution de gaz -

Plus en détail

Atelier de concertation n 4 Eléments de cadrage. Direction des espaces publics et naturels-service Aménagement Espace Public Strasbourg

Atelier de concertation n 4 Eléments de cadrage. Direction des espaces publics et naturels-service Aménagement Espace Public Strasbourg Atelier de concertation n 4 Eléments de cadrage Direction des espaces publics et naturels-service Aménagement Espace Public Strasbourg Quel impact sur le stationnement? 2 Le stationnement = gestion d un

Plus en détail

Déploiement des infrastructures de recharge en Finistère & Modalité de mise en œuvre

Déploiement des infrastructures de recharge en Finistère & Modalité de mise en œuvre Syndicat Départemental d Energie et d Equipement du Finistère Déploiement des infrastructures de recharge en Finistère & Modalité de mise en œuvre 24 JUIN 2014 SOMMAIRE Le SDEF Le marché de l électromobilité

Plus en détail

Pourquoi cette démarche?

Pourquoi cette démarche? Pourquoi cette démarche? Synthèse des constats Convergence vers le cœur d agglomération de flux de plus en plus dispersés + Incitation à l usage privilégié de la voiture + Multiplication des nuisances

Plus en détail

Domicilié: MNLE. 6 rue Jules Auffrey 93100 Pantin

Domicilié: MNLE. 6 rue Jules Auffrey 93100 Pantin Domicilié: MNLE Naturellement IDF 6 rue Jules Auffrey 93100 Pantin 01 48 46 04 14 Présentation du Naturellement IDF Naturellement Ile de France est une association régionale issue du MNLE (Mouvement National

Plus en détail

PLAN D EVALUATION ET D ACTION DES RISQUES ROUTIERS

PLAN D EVALUATION ET D ACTION DES RISQUES ROUTIERS IMPLICATION - PARTICIPATION CONCERTATION IMPLICATION DU CHEF D ENTREPRISE Enquête de perception du risque auprès des salariés Intégration du risque trajet dans un engagement signé par la direction (affiché

Plus en détail

Objectifs stratégiques de Nîmes

Objectifs stratégiques de Nîmes TBP de Nîmes Modèle général de présentation des objectifs s s s de Nîmes 13 Mettre en place un CIAP 11 Offrir plus de publications de valorisation du patrimoine nîmois 12 Diversifier les actions de valorisation

Plus en détail

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Mardi 16 octobre 2012 Dossier de Presse 1 SOMMAIRE Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés page 3 Un

Plus en détail

LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique

LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique Lignes de partage entre les crédits FEADER LEADER et les autres crédits Européens : PO FEDER FSE et FEADER «droit commun» notamment 1 Principes

Plus en détail

P a g e 1 P a g e 2 P a g e 3 - - - - P a g e 4 P a g e 5 P a g e 6 P a g e 7 P a g e 8 P a g e 9 P a g e 10 - - - P a g e 11 - P a g e 12 P a g e 13 P a g e 14 P a g e 15 P a g e 16 P a g e 17 P a g e

Plus en détail

Contexte. Une gouvernance originale pour un projet de covoiturage collectif

Contexte. Une gouvernance originale pour un projet de covoiturage collectif Contexte Plusieurs groupements d entreprises, avec le soutien financier de l ADEME, de plusieurs collectivités (Conseil Général de Vaucluse, Grand Avignon, COVE, Communautés de Communes Pays des Sorgues

Plus en détail

PROGRAMME VOYAGE D ETUDE 29, 30 et 31 mai 2013 «Urbanisme durable et militant : Réalisations et politiques innovantes dans l espace rhénan»

PROGRAMME VOYAGE D ETUDE 29, 30 et 31 mai 2013 «Urbanisme durable et militant : Réalisations et politiques innovantes dans l espace rhénan» PROGRAMME VOYAGE D ETUDE 29, 30 et 31 mai 2013 «Urbanisme durable et militant : Réalisations et politiques innovantes dans l espace rhénan» Public : maîtres d ouvrage publics et privés (collectivités,

Plus en détail

Présentation de la réforme Action Logement

Présentation de la réforme Action Logement Notre vocation : faciliter le logement pour favoriser l emploi Depuis plus de 60 ans, gère paritairement la Participation des Employeurs à l Effort de Construction (PEEC) en faveur du logement des salariés.

Plus en détail

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma DOSSIER DE PRESSE Avril 2009 Paris lance des actions innovantes pour créer des emplois d utilité sociale au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

Plus en détail

DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE. Programme Départemental d Insertion 2015-2016. Appel à projets FSE CAHIER DES CHARGES

DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE. Programme Départemental d Insertion 2015-2016. Appel à projets FSE CAHIER DES CHARGES DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE Programme Départemental d Insertion 2015-2016 Appel à projets FSE CAHIER DES CHARGES «Mobilisation des acteurs de l'insertion dans les parcours d'accompagnement» Page 1 CAHIER

Plus en détail

NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION

NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION LE CDT PARIS EST ENTRE MARNE ET BOIS, VITRINE DE LA VILLE DURABLE La loi n 2010-597 du 3 juin 2010 relative au Grand Paris, prévoit l élaboration par l Etat et les collectivités

Plus en détail

Mobilité Autopartage DDPA Service Déplacements. Autopartage à Lyon. Mai 2012

Mobilité Autopartage DDPA Service Déplacements. Autopartage à Lyon. Mai 2012 Autopartage à Lyon Mai 2012 La voiture : un mode peu optimisé et très envahissant 95% de sa durée de vie à l arrêt 95% du temps 10 m² d occupation, 80% de l espace public lui est réservé alors qu elle

Plus en détail

État des lieux du Covoiturage. Robert Clavel, Certu Et Maxime Jean, CETE de Lyon

État des lieux du Covoiturage. Robert Clavel, Certu Et Maxime Jean, CETE de Lyon État des lieux du Covoiturage Robert Clavel, Certu Et Maxime Jean, CETE de Lyon Position des nouveaux services de mobilité Marche Vélo Vélo LS VAE Autopartage Moto Covoiturage Voiture-solo TC urbain Taxi

Plus en détail

SHUTTLE POLE /2 La couverture de l IDF en 2m² Nb de faces Nb de gares Format Couverture Départ Tarif brut HT 7 jours

SHUTTLE POLE /2 La couverture de l IDF en 2m² Nb de faces Nb de gares Format Couverture Départ Tarif brut HT 7 jours SHUTTLE POLE /2 La couverture de l IDF en 2m² Solution de couverture de l IDF pour capter les «commuters» : personnes qui effectuent quotidiennement des trajets domicile-travail ou domicile-études entre

Plus en détail

Plans de Déplacement Inter-Administration (PDIA) Inter-Entreprises (PDIE) & Covoiturage

Plans de Déplacement Inter-Administration (PDIA) Inter-Entreprises (PDIE) & Covoiturage Plans de Déplacement Inter-Administration (PDIA) Inter-Entreprises (PDIE) & Covoiturage EPINAL, 21 septembre 2012 Une stratégie locale pour une mobilité alternative à la voiture individuelle Plan de présentation

Plus en détail

Présentation àla Matinale des Réseaux

Présentation àla Matinale des Réseaux Présentation àla Matinale des Réseaux Mars 2011 www.asterop.com Sommaire Rapide Présentation du Géomarketing Les solutions de développement de réseau Les études d implantation : DIP, potentiel théorique

Plus en détail

LE SOISSONNAIS. L'agglomération de Soissons compte 52 340 habitants dont 29 453 habitants pour la cité de Soissons qui est située à :

LE SOISSONNAIS. L'agglomération de Soissons compte 52 340 habitants dont 29 453 habitants pour la cité de Soissons qui est située à : LE SOISSONNAIS L'agglomération de Soissons compte 52 340 habitants dont 29 453 habitants pour la cité de Soissons qui est située à : 1 heure de PARIS et de REIMS, 1 heure 30 de LILLE et d'amiens, 2 heures

Plus en détail

Intermodalité et autopartage

Intermodalité et autopartage Intermodalité et autopartage Les expériences suisse et allemande sont-elles transposables à l'alsace? Etude "Rhin Autopartage" Jean-Baptiste SCHMIDER APR 21.12.2007 Présentation Auto trement et l autopartage

Plus en détail

DELIBERATION N CR 14-14

DELIBERATION N CR 14-14 1 DELIBERATION N DU 13 FEVRIER 2014 POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DES NOUVEAUX VEHICULES URBAINS LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU Le Code Général de Collectivités Territoriales et

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Picardie

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Picardie Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Picardie 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale.

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. AUTEUR Yamina Lamrani CERTU (Centre d Etudes sur les Réseaux,

Plus en détail

LE SERVICE DE LOCATION DE VAE DE GRAND POITIERS

LE SERVICE DE LOCATION DE VAE DE GRAND POITIERS S. RIOLAND Grand Poitiers 6 Octobre 11 LE SERVICE DE LOCATION DE VAE Enjeux, offre, résultats et perspectives PRESENTATION DE CAP sur le Vélo: Un service de location longue durée de Grand Poitiers créé

Plus en détail

Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France. Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet

Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France. Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet 1 L île-de-france, une des métropoles les plus jeunes d Europe Jeunesse

Plus en détail

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon.

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon. 3ème rencontre des agences d urbanisme de l espace Rhin-Rhône 25 juin 2013 Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

Cette année, la coopérative d autopartage Citiz Toulouse Se mobilise pour ce rendez-vous incontournable.

Cette année, la coopérative d autopartage Citiz Toulouse Se mobilise pour ce rendez-vous incontournable. COMMUNIQUE DE PRESSE Un événement mondial ouvert à tous. Organisé le 3e week-end de septembre, il mobilise citoyens, artistes, activistes pour transformer temporairement des places de parking payantes

Plus en détail

GUIDE COMMERCE MARS 2013

GUIDE COMMERCE MARS 2013 MARS 2013 GUIDE COMMERCE GUIDE COMMERCE SOMMAIRE... 1 PREAMBULE : STATUT DU DOCUMENT... 3 OBJECTIF 1 : RAPPROCHER LES LIEUX DE CONSOMMATION DES LIEUX D HABITAT... 5 OBJECTIF 2 : REEQUILIBRER LA REPARTITION

Plus en détail

Atelier n 4 : La voiture autrement Compte-rendu de réunion du 08/06/2012

Atelier n 4 : La voiture autrement Compte-rendu de réunion du 08/06/2012 Atelier n 4 : La voiture autrement Compte-rendu de réunion du 08/06/2012 Président : LANGRAND, Pierre, Président de l association Mouvable Rapporteur : RUIZ, Julien, CGT Référent a'urbien : DIAZ, Valérie

Plus en détail

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Le plan de déplacements urbains Le PDU définit pour les 10 années à venir les principes d'organisation des transports de

Plus en détail

TBP DRAC Nord-Pas de Calais

TBP DRAC Nord-Pas de Calais TBP DRAC Nord-Pas de Calais Modèle général de présentation des objectifs s s s DRAC Nord-Pas de Calais 9 Communiquer sur le réseau 10 Favoriser l innovation pour toucher d autres publics Axe Publics 7

Plus en détail

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 1 INTRODUCTION L accès aux soins de premier recours est une des composantes majeures du droit fondamental à la santé.

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

économique du tramway LES GARES FOCH - HARAS PLACE MOLIÈRE LES GARES Objectifs et enjeux RALLIEMENT LES GARES FOCH - MAISON BLEUE PLACE LA FAYETTE

économique du tramway LES GARES FOCH - HARAS PLACE MOLIÈRE LES GARES Objectifs et enjeux RALLIEMENT LES GARES FOCH - MAISON BLEUE PLACE LA FAYETTE Observatoire économique du tramway Objectifs et enjeux La Loi d orientation des transports intérieurs du 30 décembre 1982 (LOTI, article 14) invite les maîtres d ouvrages à évaluer les grands projets de

Plus en détail

les ateliers vélo mode d emploi

les ateliers vélo mode d emploi les ateliers vélo mode d emploi un service à la mobilité et à l autonomie, des lieux participatifs et solidaires pour encourager la pratique individuelle Comment ça marche? Comment s y prendre? Qui contacter?

Plus en détail

Appel à Projets Mobilité électrique durable Edition 2016

Appel à Projets Mobilité électrique durable Edition 2016 Appel à Projets Mobilité électrique durable Edition 2016 1 1 Objet de l appel à projets La problématique des modes de déplacements basés sur la prépondérance du véhicule individuel couplée à un mix électrique

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt (AMI) «Défis pour la transition énergétique dans les Préalpes d Azur» Banque et exemples de projets

Appel à Manifestation d Intérêt (AMI) «Défis pour la transition énergétique dans les Préalpes d Azur» Banque et exemples de projets Appel à Manifestation d Intérêt (AMI) «Défis pour la transition énergétique dans les Préalpes d Azur» 2014 Banque et exemples de projets Economie d énergie et énergies renouvelables Eclairage public :

Plus en détail

A L ECHELLE DU PORT HOTEL DE VILLE : L OFFRE PUBLIQUE

A L ECHELLE DU PORT HOTEL DE VILLE : L OFFRE PUBLIQUE A L ECHELLE DU PORT HOTEL DE VILLE : L OFFRE PUBLIQUE OFFRE DE STATIONNEMENT SUR VOIRIE DU PORT HOTEL DE VILLE OFFRE ET OCCUPATION DU STATIONNEMENT EN PARKINGS PUBLICS PORT HOTEL DE VILLE : 4 PARKINGS

Plus en détail

Objectifs stratégiques de Langres

Objectifs stratégiques de Langres TBP de Langres Modèle général de présentation des objectifs s s s de Langres 13 Développer des produits culturels pour allonger les séjours touristiques 14 Mettre en place un CIAP Développer des actions

Plus en détail

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général INSERTION à l usage du public GUIDE PRATIQUE social sanitaire Pôle Le rôle du Conseil général SOMMAIRE Le rôle du Conseil général de l Orne p.3 Le Revenu de Solidarité Active p.4-5 Le Programme départemental

Plus en détail

ORIENTATIONS SECTORIELLES 2014-2016 PÔLE DE COMPÉTENCES CULTURE BIBLIOTHÈQUES ET PATRIMOINES

ORIENTATIONS SECTORIELLES 2014-2016 PÔLE DE COMPÉTENCES CULTURE BIBLIOTHÈQUES ET PATRIMOINES ORIENTATIONS SECTORIELLES 2014-2016 PÔLE DE COMPÉTENCES CULTURE BIBLIOTHÈQUES ET PATRIMOINES Contexte et principales évolutions - Bibliothèques et patrimoines Le rôle et les missions des bibliothèques

Plus en détail

10 PROPOSITIONS POUR L ECONOMIE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Synthèse de la contribution de la CCIP au «Grenelle de l environnement»

10 PROPOSITIONS POUR L ECONOMIE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Synthèse de la contribution de la CCIP au «Grenelle de l environnement» 10 PROPOSITIONS POUR L ECONOMIE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le 24 septembre 2007 Synthèse de la contribution de la CCIP au «Grenelle de l environnement» A travers les différentes missions qui sont les

Plus en détail

Présentation de la démarche «P.P.R.R.»

Présentation de la démarche «P.P.R.R.» CoTITA du 2 avril 2012 Présentation de la démarche «P.P.R.R.» D.R.E.A.L. Rhône-Alpes Pôle d'appui Sécurité Routière Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie Direction Régionale

Plus en détail

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix Dans le prolongement de ses précédents avis sur la Charte de l Environnement qui portait sur la

Plus en détail

BIENVENUE WELCOME WILLKOMMEN

BIENVENUE WELCOME WILLKOMMEN BIENVENUE WELCOME WILLKOMMEN Atelier/conférence n 3 Pour un business model vertueux de clusters 18 mars / 16:30 18:00 Salle S.1.5 Chaque cluster a l obligation de créer son «business model», pour l intérêt

Plus en détail

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme 2 3 Situé dans la vallée de la Seine, à moins de trois kilomètres au sud de Paris, desservi aujourd hui par les RER C et D, l autoroute A 86 et demain par le réseau du Grand Paris Express, le territoire

Plus en détail

Atelier Développement économique, activités, commerce Constats / Enjeux. 1re réunion 20 janvier 2009 Economie présentielle et commerce

Atelier Développement économique, activités, commerce Constats / Enjeux. 1re réunion 20 janvier 2009 Economie présentielle et commerce Atelier Développement économique, activités, commerce Constats / Enjeux 1re réunion 20 janvier 2009 Economie présentielle et commerce Les questionnements en matière d'économie Quelles conditions d'accueil

Plus en détail

La mobilité professionnelle et géographique des salariés en Europe : 3 exemples, les industries automobile, sidérurgique et des télécommunications

La mobilité professionnelle et géographique des salariés en Europe : 3 exemples, les industries automobile, sidérurgique et des télécommunications La mobilité professionnelle et géographique des salariés en Europe : 3 exemples, les industries automobile, sidérurgique et des télécommunications Présentation P.Morvannou, cabinet Syndex, France I éléments

Plus en détail

RÉSULTATS DU RETOUR DES QUESTIONNAIRES

RÉSULTATS DU RETOUR DES QUESTIONNAIRES RÉSULTATS DU RETOUR DES QUESTIONNAIRES Pour préparer la refondation des clubs, un questionnaire a été adressé aux conseils généraux, services de l'état (DRE, DIR, DDE) et à certains " clubs routiers "

Plus en détail

Analyse d un processus de décision collective : le cas d une charte de transport collaboratif pour les IAA en Bretagne

Analyse d un processus de décision collective : le cas d une charte de transport collaboratif pour les IAA en Bretagne Les outils pour décider ensemble : nouveau territoires, nouveaux paradigmes Analyse d un processus de décision collective : le cas d une charte de transport collaboratif pour les IAA en Bretagne Jacques

Plus en détail

GENDA 21 Boulazac. Comité de Pilotage. Mardi 16 novembre 2010

GENDA 21 Boulazac. Comité de Pilotage. Mardi 16 novembre 2010 GENDA 21 Boulazac Comité de Pilotage Mardi 16 novembre 2010 SOMMAIRE Du pré-diagnostic au diagnostic partagé La méthodologie du diagnostic partagé Les résultats du diagnostic partagé Perspectives Le défi

Plus en détail

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Introduction Favoriser la mobilité des Nordistes par

Plus en détail

Service de micro mobilité électrique partagée en libre service à Saint Quentin en Yvelines

Service de micro mobilité électrique partagée en libre service à Saint Quentin en Yvelines Service de micro mobilité électrique partagée en libre service à Saint Quentin en Yvelines Commission Air énergie 2014 Transports alternatifs 20 juin 2014, Saint-Germain-en-Laye 20/06/2014 Sommaire - Présentation

Plus en détail

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Usages partagés de la voiture dans les PDE Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Depuis 100 ans Le pétrole Des caractéristiques très élevées (densitéénergétique en volume) Très haute technologie

Plus en détail

La mobilité soutenable! en milieu rural et périurbain. 17 octobre 2015 Webinar CLER Village Alternatiba Auray Publication RAC & FNH

La mobilité soutenable! en milieu rural et périurbain. 17 octobre 2015 Webinar CLER Village Alternatiba Auray Publication RAC & FNH La mobilité soutenable! en milieu rural et périurbain 17 octobre 2015 Webinar CLER Village Alternatiba Auray Publication RAC & FNH Partie I Les enjeux et les leviers Partie II Les clés d une politique

Plus en détail

Floriane Vayssières Julie Millotte PREMIER BILAN DE LA VÉLOSTATION AMT : UN PROJET INNOVANT AUX RETOMBÉES POSITIVES

Floriane Vayssières Julie Millotte PREMIER BILAN DE LA VÉLOSTATION AMT : UN PROJET INNOVANT AUX RETOMBÉES POSITIVES Floriane Vayssières Julie Millotte PREMIER BILAN DE LA VÉLOSTATION AMT : UN PROJET INNOVANT AUX RETOMBÉES POSITIVES Avril 2014 LA VISION 2020 DU TRANSPORT COLLECTIF MÉTROPOLITAIN Faciliter les déplacements

Plus en détail

La Place du Vélo dans les PDE. Atelier n 1 Prénom et Nom Sarah MARQUET/Sébastien BOURCIER Organisme ADEME - Département Transport Mobilité

La Place du Vélo dans les PDE. Atelier n 1 Prénom et Nom Sarah MARQUET/Sébastien BOURCIER Organisme ADEME - Département Transport Mobilité La Place du Vélo dans les PDE Atelier n 1 Prénom et Nom Sarah MARQUET/Sébastien BOURCIER Organisme ADEME - Département Transport Mobilité Trame Cadrage environnemental Le PDE en quelques mots Évaluation

Plus en détail

Inauguration de la Résidence Mutualiste Bellevue

Inauguration de la Résidence Mutualiste Bellevue DOSSIER DE PRESSE le 14 décembre 2015 Inauguration de la Résidence Mutualiste Bellevue Dans le cadre du Gérontopôle Régional de Saint-Etienne et pour répondre aux besoins croissants de prise en charge

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE PIECE 9 EVALUATION DE L INTERET SOCIO-ECONOMIQUE 1 Cadrage de l évaluation économique et sociale du projet... 269 2 Prévisions de trafic

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement APPEL A PROJETS Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014 Règlement L appel à projets «Utilisation dynamique des énergies renouvelables dans le bâtiment»

Plus en détail

Évaluation de l action du Conseil général de la Nièvre en faveur de l insertion sociale, économique et professionnelle

Évaluation de l action du Conseil général de la Nièvre en faveur de l insertion sociale, économique et professionnelle Évaluation de l action du Conseil général de la Nièvre en faveur de l insertion sociale, économique et professionnelle Elèves administrateurs Promotion Vercors Janvier 2006 SOMMAIRE Introduction I. Approche

Plus en détail

Mesurer et améliorer l interdisciplinarité dans le cadre de formations d équipes hospitalières à l ETP

Mesurer et améliorer l interdisciplinarité dans le cadre de formations d équipes hospitalières à l ETP Mesurer et améliorer l interdisciplinarité dans le cadre de formations d équipes hospitalières à l ETP Congrès Santé Education, 13-14 février 2014 Dr Xavier De la Tribonnière UTEP, CHRU de Montpellier

Plus en détail

Séverine Frère, Helga-Jane Scarwell (éds) Éco-fiscalité et transport durable : entre prime et taxe?

Séverine Frère, Helga-Jane Scarwell (éds) Éco-fiscalité et transport durable : entre prime et taxe? Séverine Frère, Helga-Jane Scarwell (éds) Éco-fiscalité et transport durable : entre prime et taxe? Presses Universitaires du Septentrion www.septentrion.com 2011 Table des matières Introduction :..'...:.."...

Plus en détail

16h30. Comité Régional des Partenaires 27 février 2008 1

16h30. Comité Régional des Partenaires 27 février 2008 1 Comité Régional des Partenaires 27 février 2008 16h30 Comité Régional des Partenaires 27 février 2008 1 Ordre du jour 1. 1er bilan suite à la mise en œuvre des nouveaux horaires cadencés depuis le 9 décembre

Plus en détail

Les clés de la réussite de Voyagez Futé Montréal, le centre de gestion des déplacements du centre-ville de Montréal

Les clés de la réussite de Voyagez Futé Montréal, le centre de gestion des déplacements du centre-ville de Montréal Présentation de Bernadette Brun, Directrice générale, Voyagez Futé Montréal Les clés de la réussite de Voyagez Futé Montréal, le centre de gestion des déplacements du centre-ville de Montréal Présentation

Plus en détail

Présentation du service

Présentation du service Présentation du service Conseil en Energie Partagé (CEP) en Pays Vallée de la Sarthe Mutualiser un technicien spécialisé en énergie pour proposer un conseil personnalisé et ainsi faire des choix pertinents

Plus en détail

Plateforme d écomobilité partagée

Plateforme d écomobilité partagée Plateforme d écomobilité partagée Prix obtenus : Innovation Habitat Social 2015 Trophée des territoires électromobiles 2014 Trophée de l innovation publique 2014 Grand Prix de la Région Capitale «Smart

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

Commission départementale de consommation des espaces agricoles de l'ariege

Commission départementale de consommation des espaces agricoles de l'ariege Commission départementale de consommation des espaces agricoles de l'ariege 1 Direction Départementale des Territoires/ Service Aménagement Urbanisme Habitat novembre CDCEA : Dispositif juridique, rôle

Plus en détail

IMPLICATION D UNE COLLECTIVITÉ LOCALE DANS LES OPERATIONS DE TRANSPORTS PUBLICS :

IMPLICATION D UNE COLLECTIVITÉ LOCALE DANS LES OPERATIONS DE TRANSPORTS PUBLICS : IMPLICATION D UNE COLLECTIVITÉ LOCALE DANS LES OPERATIONS DE TRANSPORTS PUBLICS : L EXPÉRIENCE DE DOUALA Présenté par M. LAMI Chargé d Études à la Direction des Études, de la Planification Urbaine et du

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

LISTE DES FICHES ACTIONS MISES EN ŒUVRE DANS LE CADRE DU PCET DE MONTELIMAR SESAME

LISTE DES FICHES ACTIONS MISES EN ŒUVRE DANS LE CADRE DU PCET DE MONTELIMAR SESAME LISTE DES FICHES ACTIONS MISES EN ŒUVRE DANS LE CADRE DU PCET DE MONTELIMAR SESAME N FICHE ACTION Intitulé 1 Réaliser un agenda ou un cahier de texte sur l'éco-citoyenneté en lien avec le recyclage des

Plus en détail

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui Sécurité Pôle Routière d Appui Poitou-Charentes Sécurité Routière Poitou-Charentes Octobre 2014 1 Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui

Plus en détail

CEREMA DIRECTION TERRITORIALE SUD OUEST

CEREMA DIRECTION TERRITORIALE SUD OUEST FICHE DE POSTE CEREMA DIRECTION TERRITORIALE SUD OUEST Voie d'accès : Recrutement Numérotation (VisioM) Cotation du poste nc Cotation actuelle Statut du poste Département/groupe/unité Encadrement (nom,

Plus en détail

DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS

DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS 2014 DVD 1011 Voie réservée aux taxis et bus sur les autoroutes A1 et A6a Conventions avec l Etat de délégation de maîtrise d ouvrage et d exploitation / maintenance

Plus en détail

«Choisir ensemble une évolution du territoire au service d un développement durable et de la qualité de vie pour tous et toutes»

«Choisir ensemble une évolution du territoire au service d un développement durable et de la qualité de vie pour tous et toutes» «Choisir ensemble une évolution du territoire au service d un développement durable et de la qualité de vie pour tous et toutes» Un Agenda 21, qu est-ce que c est? La ville de Ramonville-Saint Agne s est

Plus en détail

Remise du Label déplacement durable

Remise du Label déplacement durable DOSSIER DE PRESSE Remise du Label déplacement durable Vendredi 25 février 2011 Contacts presse : Espacil Rennes Métropole Judith Corvellec Responsable de la communication Vincent Le Berre Attaché de presse

Plus en détail

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire ] [Lancement de la campagne des recrutements pour la construction de la LGV Bretagne Pays de la Loire Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi

Plus en détail

économies (durables) LA NOUVELLE STATION SERVICE GREEN UP Rencontres d Affaires «Economies d énergie» ESTER Limoges Technopôle 2 mai 2013

économies (durables) LA NOUVELLE STATION SERVICE GREEN UP Rencontres d Affaires «Economies d énergie» ESTER Limoges Technopôle 2 mai 2013 1 LA NOUVELLE STATION SERVICE économies (durables) GREEN UP SOLUTIONS DE RECHARGE POUR VÉHICULE ÉLECTRIQUE OU HYBRIDE RECHARGEABLE Rencontres d Affaires «Economies d énergie» ESTER Limoges Technopôle 2

Plus en détail

Les rencontres de la coopération décentralisée franco-mexicaine

Les rencontres de la coopération décentralisée franco-mexicaine Les rencontres de la coopération décentralisée franco-mexicaine Bordeaux France 23-24 février 2012, CAPC, Arc en Rêve Centre d architecture «Promotion des Territoires : le défi du développement durable»

Plus en détail

Phase de concertation sur la modification du dossier initial de création de la ZAC des PIERRINS

Phase de concertation sur la modification du dossier initial de création de la ZAC des PIERRINS ZAC des PIERRINS Phase de concertation sur la modification du dossier initial de création de la ZAC des PIERRINS Réunion publique Auditorium Mercredi 22 juin 2011 Qu est-ce qu une ZAC? Code de l urbanisme

Plus en détail