INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION"

Transcription

1 Madagascar REP OB L I MA D AG A RA KA SI AN IK T A F I T I A VA N A N A A A F ANNI N D R A Z A DROS O N REPOBLIKAN I MADAGASIKARA FITIAVANA TANINDRAZANA FANDROSOANA MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DE LA PLANIFICATION SECRÉTARIAT GÉNÉRAL avril Étude Nationale Publication Mensuelle INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION N 230

2 INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION MADAGASCAR 1.1 ENTRE ET IL, LES PRIX À LA CONSOMMATION AUGMENTENT RAPIDEMENT À ANTSIRABE Graphique 1 Graphique 2 VARIATIONS MENSUELLES ( - IL ) GLISSEMENTS ANNUELS (IL - IL ) Antsirabe Toliara Fianarantsoa Mahajanga Toamasina Antananarivo Antsiranana Ensemble 0,1 0,1 0,1 0,2 0,2 0,2 0,3 0,6 Antananarivo 9,4 Antsirabe 8,3 Fianarantsoa 7,2 Toamasina 6,5 Mahajanga Toliara Antsiranana 5,6 5,5 5,1 Ensemble 7, Graphique 3 Graphique 4 VARIATIONS DEPUIS LE DÉBUT DE L ANNÉE (DÉCEMBRE - IL ) Antananarivo 4,6 Antsirabe 3,8 Fianarantsoa Toamasina 2,9 2,9 2,7 Mahajanga Toliara Antsiranana 2,4 2,3 2,1 Ensemble 3, VARIATIONS DES MOYENNES ANNUELLES ( ) Fianarantsoa 7,2 Toliara 6,9 Antananarivo Toamasina Antsiranana Antsirabe 6,3 6,0 5,8 5,6 Mahajanga 4,4 Ensemble 6, Entre mars et avril, l indice des prix à la consommation augmente de 0,2 %. Pendant cette période, à Antsirabe, la hausse des prix est la plus élevée tandis que la plus faible est observée à Antsiranana. En glissement annuel (entre avril et avril ), le niveau des prix à la consommation augmente de 7,6 %. Depuis le début de l année (entre décembre et avril ), la hausse de prix est de 3,5 %. Ny vidim-piainana dia niakatra 0,2 % teo anelanelan ny volana Martsa sy Aprily. Nandritra io fe-potoana io, dia tao Antsirabe no nahitana fiakarana avo indrindra (0,6 %); tao Antsiranana no nahitana fiakarana iva indrindra 0,1 %. Teo anelanelan ny volana Desambra sy volana Aprily dia niakatra 3,5 % ny vidim-piainana. Raha oharina tamin ny vidim-piainana tamin ny volana Aprily, ny vidim-piainana tamin ny volana Aprily dia nahatratra 7,6 % ny fiakarana. From March to April, the overcharge of consumption prices adds up to 0.2 %. This rise is generalized through the different urban centers. In yearly sliding, from April to April, the rise of the CPI was 7.6 %. Since the beginning of the year between December and April, the general indication increased 3.5 %. 2 N 230 avril

3 MADAGASCAR INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION 1.2 ENTRE ET IL, LES PRIX DE LA «SANTE» ET «LOISIRS ET SPECTACLES» AUGMENTENT LE PLUS Entre mars et avril, les prix à la consommation augmentent faiblement (0,2 %). Malgré une légère hausse des prix des «produits locaux» (0,2 %), sa contribution dans la variation globale de l indice des prix à la consommation est importante (69,5 %). Durant cette même période, les prix des «produits semi-importés» et les prix des «produits importés» augmentent faiblement : respectivement de 0,3 % et de 0,4 %. Entre mars et avril, selon le secteur de production, trois postes présentent de légère diminution de prix, à savoir les «produits vivriers transformés» (0,4 %), le «service public» (0,1 %) et les «PPN» (0,1 %). Les prix des «services privés» augmentent de 0,6 %. Les prix des «produits manufacturés artisanaux» et les prix des «produits manufacturés industriels» augmentent respectivement de 0,5 % et de 0,4 %. Selon la fonction des produits, la hausse des prix du «logement et combustibles» est de 0,5 %. Sa contribution dans la variation totale des prix est de 53,5 %. Les prix de la «santé» et les prix de «loisirs, spectacles et cultures» augmentent respectivement de 1,0 %, de 0,9 % alors que les prix du groupe de produits «ameublement, équipement ménager, entretien maison» diminuent de 0,2 % durant le mois d avril Au mois d avril, les prix du «produits vivriers transformés» baissent Tableau 1 LIBELLE VARIATIONS DES PRIX À LA CONSOMMATION DE À IL POIDS FÉVR VARIATION MENSUELLE CONTRIBUTION ENSEMBLE ,2 366,3 367,1 0,2 100,0 ORIGINE DES PRODUITS Produits Locaux ,0 390,1 390,9 0,2 69,5 Produits Semi Importés ,6 299,2 300,0 0,3 13,5 Produits Importés ,9 280,7 281,8 0,4 17,0 SECTEUR DE PRODUCTION PRODUITS VIVRIERS NON TRANS- FORMÉS ,6 389,2 389,8 0,2 16,3 Produits Vivriers Transformés ,3 385,7 384,3-0,4-40,5 Produits Manufacturés Industriels ,7 310,9 312,3 0,4 66,9 Produits Manufacturés Artisanaux ,4 309,9 311,4 0,5 5,9 Services Publics ,1 525,5 524,9-0,1-1,8 Services Privés ,0 432,5 435,3 0,6 53,3 PPN ,1 390,7 390,5-0,1-8,8 FONCTION Produits Alimentaires, Boissons et Tabacs ,1 359,4 359,6 0,1 14,0 Tissus et vêtements ,4 282,4 283,3 0,3 7,8 Logement et combustibles ,1 456,2 458,5 0,5 53,5 Ameublement, Equipement Ménager, Entretien ,6 323,0 322,3-0,2-4,2 Santé ,6 323,3 326,5 1,0 10,7 SOURCE INSTAT/DSM Suite du tableau sur la page suivante avril N 230 3

4 INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION MADAGASCAR LIBELLE VARIATIONS DES PRIX À LA CONSOMMATION DE À IL POIDS FÉVR VARIATION MENSUELLE CONTRIBUTION Transport ,4 329,6 330,0 0,1 3,7 Loisirs, Spectacles et Culture ,7 205,2 207,1 0,9 6,1 Enseignement ,3 454,8 455,4 0,1 2,7 Hôtels, Cafés, Restaurants ,7 368,5 370,0 0,4 3,2 Autres Biens et Service ,8 351,4 352,5 0,3 2,6 SOURCE INSTAT/DSM 1.3 ENTRE IL ET IL : HAUSSE SIGNIFICATIVE DES PRIX DES PRO- DUITS VIVRIERS TRANSFORMÉS En glissement annuel (entre avril et avril ), l augmentation des prix à la consommation est de 7,6 %. Selon l origine des produits, les prix des «produits locaux» augmentent de 7,9 % et contribuent fortement à la variation des prix dans l ensemble (84,0 %). Les prix des «produits semi-importés» et les prix «produits importés» augmentent respectivement de 6,6 % et de 6,2 %. Leur contribution d ensemble est faible (16,0 %). Depuis avril, selon le secteur de production, la hausse des prix des «produits vivriers transformés» est la plus importante (12,5 %), suivi de la hausse des prix des «produits manufacturés industriels» (5,7 %). Leur contribution dans la variation des prix dans l ensemble s élève respectivement à 35,6 % et 24,6 %. Enfin les «produits vivriers non transformés» augmentent de 6,9 %. En un an, selon la fonction des produits, l augmentation des prix du «logement et combustibles» est la plus élevée (11,4 %). Ensuite, les prix des «autres biens et services» et les prix de la «santé» augmentent respectivement de 11,3 % de 10,1 %. Les prix des «produits alimentaires, boissons et tabacs» augmentent faiblement (6,7 %), mais la contribution dans la variation totale des prix est importante (43,8 %) la hausse des prix des «transports» est la plus faible Tableau 2 VARIATION DES PRIX À LA CONSOMMATION D IL À IL LIBELLE POIDS GLISSEMENT ANNUEL CONTRIBUTION ENSEMBLE ,0 366,3 367,1 7,6 100,0 ORIGINE DES PRODUITS Produits Locaux ,1 390,1 390,9 7,9 84,0 Produits Semi-Importés ,5 299,2 300,0 6,6 8,7 Produits Importés ,4 280,7 281,8 6,2 7,3 SECTEUR DE PRODUCTION Produits Vivriers Non Transformés ,7 389,2 389,8 6,9 18,8 Produits Vivriers Transformés ,6 385,7 384,3 12,5 35,6 Produits Manufacturés Industriels ,4 310,9 312,3 5,7 24,6 Produits Manufacturés Artisanaux ,9 309,9 311,4 7,8 2,6 SOURCE INSTAT/DSM Suite du tableau sur la page suivante 4 N 230 avril

5 MADAGASCAR INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION LIBELLE VARIATION DES PRIX À LA CONSOMMATION D IL À IL POIDS GLISSEMENT ANNUEL CONTRIBUTION Services Publics ,6 525,5 524,9 7,2 3,5 Services Privés ,5 432,5 435,3 6,3 14,9 PPN ,5 390,7 390,5 10,8 47,2 FONCTION Produits Alimentaires, Boissons et Tabacs ,0 359,4 359,6 6,7 43,8 Tissus et vêtements ,2 282,4 283,3 6,8 4,7 Logement et combustibles (*) ,7 456,2 458,5 11,4 32,4 Ameublement, Equipement Ménager, Entretien ,8 323,0 322,3 4,4 2,3 Santés ,5 323,3 326,5 10,1 3,0 TRANSPORTS ,5 329,6 330,0 3,6 3,5 Loisirs, Spectacles et Culture ,2 205,2 207,1 8,3 1,5 Enseignements ,1 454,8 455,4 7,4 4,4 Hôtels, Cafés, Restaurants ,6 368,5 370,0 9,3 1,9 Autres Biens et Services ,8 351,4 352,5 11,3 2,4 SOURCE INSTAT/DSM 1.4 FORTE HAUSSE DES PRIX DU «LOGEMENT ET COMBUSTIBLES» ET DE LA «SANTE» DEPUIS LE DÉBUT DE L ANNÉE De décembre à avril, les prix à la consommation augmentent en moyenne de 3,5 % dans les sept grandes villes de Madagascar. La hausse des prix est la plus importante à Antananarivo (4,6 %) et à Antsirabe (3,8 %). Selon l origine des produits, les prix des «produits locaux» varient de 3,8 % et contribuent à 87,4 % de la variation globale des prix. Les prix des «produits importés» augmentent faiblement (1,8 %) et ne contribuent qu à 4,6 % de la variation totale des prix. Depuis le début de l année, selon le secteur de production, les prix des «produits vivriers transformés» augmentent fortement (7,9 %) et contribuent à la moitié de la variation totale (49,5 %) tandis que les «services publics» augmentent faiblement (1,3 %). Entre décembre et avril, selon la fonction des produits, les prix à la consommation de la «santé» et ceux du «logement et combustibles» augmentent le plus : respectivement de 6,1 % et de 5,8 %. Le groupe des «produits alimentaires, boissons et tabacs» augmente de 3,4 % et contribue à 48,1 % de la variation globale. avril N 230 5

6 INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION MADAGASCAR Ralentissement de la hausse des prix des «services publics» depuis le début de l année Tableau 3 VARIATIONS DES PRIX À LA CONSOMMATION DE DÉCEMBRE À IL LIBELLE POIDS DÉC VARIATION DEPUIS LE DÉBUT DE L ANNÉE CONTRIBUTION ENSEMBLE ,7 366,3 367,1 3,5 100,0 ORIGINE DES PRODUITS Produits Locaux ,6 390,1 390,9 3,8 87,4 Produits Semi-Importés ,9 299,2 300,0 2,8 8,0 Produits Importés ,0 280,7 281,8 1,8 4,6 SECTEUR DE PRODUCTION Produits Vivriers Non Transformés ,0 389,2 389,8 2,9 17,1 Produits Vivriers Transformés ,1 385,7 384,3 7,9 49,5 Produits Manufacturés Industriels ,0 310,9 312,3 2,4 22,4 Produits Manufacturés Artisanaux ,9 309,9 311,4 2,1 1,5 SERVICES PUBLICS ,4 525,5 524,9 1,3 1,4 Services Privés ,7 432,5 435,3 1,6 8,1 PPN ,7 390,7 390,5 6,2 59,3 FONCTION Produits Alimentaires, Boissons et Tabacs ,8 359,4 283,3 3,4 48,1 Tissus et vêtements ,4 282,4 458,5 1,8 2,7 Logement et combustibles (*) ,3 456,2 322,3 5,8 36,7 Ameublement, Equipement Ménager, Entretien ,1 323,0 326,5 2,0 2,3 Santés ,6 323,3 330,0 6,1 4,0 Transports ,4 329,6 207,1 0,8 1,7 Loisirs, Spectacles et Culture ,9 205,2 455,4 2,6 1,1 Enseignements ,5 454,8 370,0 1,8 2,3 Hôtels, Cafés, Restaurants ,8 368,5 352,5 0,9 0,4 Autres Biens et Services ,7 351,4 390,9 1,7 0,8 6 N 230 avril

7 MADAGASCAR INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Augmentation des prix prévus pour les trois prochains mois NOTE DE LECTURE : La hausse des prix revient à la normale au mois d avril. La réalisation est inférieure à la prévision avec un écart de 0,2 %. Les prévisions de variation de l IPC à partir du mois de mai sont prévues à la hausse (retour à la tendance normale des prix). Tableau 4 PRÉVISION DES VARIATIONS DES TROIS PROCHAINS MOIS PÉRIODE IL MAI JUIN JUILLET Taux prévus 1,2 0,7 0,4 0,5 0,5 Taux observés 1,4 0,2 _ Erreur de prévision 0,2 0,5 _ Poursuite de la tendance des prix depuis avril Graphique 5 ÉVOLUTION DES INDICES DES PRIX DES PRINCIPAUX REGROUPEMENTS avr mai juin juil août sept oct nov déc janv févr mars avr PPN Ensemble Produits alimentaires SOURCE : DSM INSTAT avril N 230 7

8 INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION MADAGASCAR Récapitulatif des indices des prix a la consommation de avril à avril BASE 100 : Moyenne des prix de janvier 2000 à décembre Tableau 5 RÉCAPITULATIF DES INDICES DES PRIX A LA CONSOMMATION DE IL A IL LIBELLE - PERIODE ENSEMBLE 341,0 342,0 343,2 344,5 345,5 Produit Local 362,1 363,2 364,4 365,7 366,6 Produit Semi Importé 281,5 282,5 284,1 285,1 286,6 Produit Importé 265,4 266,2 266,7 267,8 269,7 MAI JUIN JUIL AOÛT Produit Vivrier Non Transformé 364,7 365,3 366,5 367,0 367,5 Produit Vivrier Transformé 341,6 341,3 342,4 343,0 342,6 Produit Manufacturé Industriel 295,4 296,2 297,3 298,1 299,8 Produit Manufacturé Artisanal 288,9 294,9 297,1 297,6 298,7 Service Public 489,6 490,8 493,1 496,8 501,5 Service Privé 409,5 412,7 413,9 418,1 419,8 PPN 352,5 352,5 353,9 354,7 355,1 Produits Alimentaires, Boissons et Tabacs 337,0 337,3 338,2 338,7 339,5 Tissus et vêtements 265,2 266,8 268,9 269,6 270,4 Logement, Eau, Electricité, Gaz et autres combustibles 411,7 413,0 415,0 418,4 418,5 Ameublement, Equipement Ménager, Entretien Cour, Maison 308,8 309,3 310,1 312,3 312,3 Santé 296,5 298,6 301,1 301,7 303,0 Transports 318,5 321,2 321,5 322,5 324,4 Loisirs, Spectacles et Culture 191,2 193,5 194,6 194,9 195,0 Enseignement 424,1 424,1 424,2 424,3 430,5 Hôtels, Cafés, Restaurants 338,6 339,9 344,1 350,5 355,0 Autres Biens et Services 316,8 328,0 329,3 330,3 334,4 Riz 322,3 321,7 321,8 322,3 322,5 Energie 390,7 391,9 394,0 396,4 398,0 Antananarivo 318,5 319,2 320,5 321,6 322,6 Antsirabe 357,3 358,3 359,9 361,8 363,4 Fianarantsoa 358,1 359,0 360,5 361,1 362,6 Toamasina 331,8 334,2 335,0 335,7 336,3 Mahajanga 315,9 316,6 317,2 318,9 319,9 Toliara 359,6 360,2 361,2 362,1 363,0 Antsiranana 524,3 526,5 527,5 529,3 530,2 SOURCE INSTAT/DSM, *NC : NON CONCERNÉ 8 N 230 avril

9 MADAGASCAR INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION SEPT OCT NOV DÉC JANV FÉVR COEFFICIENTS DE RACCORDEMENT 347,2 348,8 350,8 354,7 357,8 361,2 366,3 367,1 1, ,3 370,0 372,4 376,6 380,0 384,0 390,1 390,9 1, ,3 288,6 289,3 291,9 294,1 295,6 299,2 300,0 1, ,2 273,4 273,8 277,0 279,8 280,9 280,7 281,8 1, ,3 369,7 372,0 379,0 382,6 386,6 389,2 389,8 0, ,0 346,6 350,4 356,1 362,3 370,3 385,7 384,3 1, ,1 301,8 302,6 305,0 306,8 308,7 310,9 312,3 0, ,3 302,0 301,2 304,9 305,6 306,4 309,9 311,4 1, ,9 516,4 517,9 518,4 521,2 524,8 525,5 524,9 0, ,4 424,8 427,1 428,7 430,7 431,0 432,5 435,3 0, ,3 358,5 362,2 367,7 373,1 380,1 390,7 390,5 1, ,4 341,4 343,7 347,8 350,2 354,1 359,4 359,6 1, ,2 271,9 272,4 278,4 279,5 280,4 282,4 283,3 1, ,6 423,9 427,4 433,3 441,3 447,1 456,2 458,5 1, ,9 313,2 315,1 316,1 316,6 317,6 323,0 322,3 1, ,5 305,8 306,5 307,6 312,5 318,6 323,3 326,5 0, ,9 326,7 326,7 327,4 329,1 329,4 329,6 330,0 0, ,0 197,3 197,6 201,9 202,4 202,7 205,2 207,1 1, ,1 446,9 447,3 447,5 449,7 452,3 454,8 455,4 0, ,0 365,9 366,6 366,8 367,4 367,7 368,5 370,0 0, ,2 341,8 342,2 346,7 348,9 349,5 351,4 352,5 0, ,3 324,3 328,7 332,0 334,1 339,1 350,3 348,1 1, ,4 407,5 410,7 421,4 435,9 445,2 460,0 459,9 0, ,9 325,7 327,8 332,0 335,3 339,0 344,3 344,8 0, ,7 368,4 370,2 373,9 377,8 382,2 388,5 391,0 NC* 364,5 365,2 368,1 373,2 375,3 378,8 383,1 383,9 1, ,4 338,8 340,3 343,5 345,1 348,0 353,0 353,5 1, ,9 322,9 324,5 326,2 329,0 330,8 333,0 333,6 1, ,2 366,3 367,6 370,5 372,3 375,0 378,2 379,2 1, ,6 533,8 535,4 539,8 544,1 546,0 550,5 550,9 1,0000 avril N 230 9

10 INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE BP 485 Anosy Antananarivo 101 Madagascar Tel. : + (261)

INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION

INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Madagascar REP OB L I MA D AG A RA KA SI AN IK T A F I T I A VA N A N A A A F ANNI N D R A Z A DROS O N REPOBLIKAN I MADAGASIKARA FITIAVANA TANINDRAZANA FANDROSOANA MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DU PLAN SECRÉTARIAT

Plus en détail

INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION

INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Madagascar REP OB L I MA D AG A RA KA SI AN IK T A F I T I A VA N A N A A A F ANNI N D R A Z A DROS O N REPOBLIKAN I MADAGASIKARA FITIAVANA TANINDRAZANA FANDROSOANA MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DU PLAN SECRÉTARIAT

Plus en détail

INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION

INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Madagascar REP OB L I MA D AG A RA KA SI AN IK T A F I T I A VA N A N A A A F ANNI N D R A Z A DROS O N REPOBLIKAN I MADAGASIKARA FITIAVANA TANINDRAZANA FANDROSOANA MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DU PLAN SECRÉTARIAT

Plus en détail

INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION

INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Madagascar REP OB L I MA D AG A RA KA SI AN IK T A F I T I A VA N A N A A A F ANNI N D R A Z A DROS O N REPOBLIKAN I MADAGASIKARA FITIAVANA TANINDRAZANA FANDROSOANA MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DU PLAN SECRÉTARIAT

Plus en détail

INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION ANTANANARIVO

INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION ANTANANARIVO Analamanga AN IK I MA D AG A RA KA SI REP OB L Madagascar T A F I T I A VA N A N A A A F ANNI N D R A Z A DROS O N REPOBLIKAN I MADAGASIKARA FITIAVANA TANINDRAZANA FANDROSOANA MINISTÈRE MINISTÈRE DE L

Plus en détail

Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca MAI 2015

Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca MAI 2015 المملكةالمغربية ROYAUME DU MAROC Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca MAI 2015 APERÇU MÉTHODOLOGIQUE L Indice des Prix à la Consommation appelé IPC (base 100 en 2006) mesure

Plus en détail

INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (base 100 : 2006)

INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (base 100 : 2006) ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN DIRECTION REGIONALE DE LAAYOUNE INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (base 100 : 2006) I - APERCU METHODOLOGIQUE : L indice des prix à la consommation (base 100

Plus en détail

[Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : Février 2013

[Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : Février 2013 UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------ La Commission ------------ [Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : Février 2013 INDICE

Plus en détail

Banque Centrale de Mauritanie. Direction Générale des Études. Direction des Études et des Recherches Économiques

Banque Centrale de Mauritanie. Direction Générale des Études. Direction des Études et des Recherches Économiques Banque Centrale de Mauritanie Direction Générale des Études Direction des Études et des Recherches Économiques Note de Conjoncture Économique Novembre 2013 Janvier 2014 1 Sommaire 1. Secteur réel... 3

Plus en détail

DISPOSITIFS ET SYSTEMES DE FINANCEMENT DE LA FORMATION AGRICOLE ET RURALE

DISPOSITIFS ET SYSTEMES DE FINANCEMENT DE LA FORMATION AGRICOLE ET RURALE DISPOSITIFS ET SYSTEMES DE FINANCEMENT DE LA FORMATION AGRICOLE ET RURALE Enquête sur 13 centres de formation à Madagascar RAPPORT D'ETUDE Volume 1 Rapport Principal Claude LAROCHE Octobre 2011 Réseau

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-16 12h04 16h56 - - 1h54 57 14h05 52 8h48 21h10 0h42 5h29 13h02 17h32 2h43 47 14h56 43 9h32 21h57 1h45 6h18 13h48 18h22 3h48 40 16h08 37 10h28 22h58 2h44 7h24 15h07 19h36 5h04 37 17h27 38 11h38

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-17 9h13 14h42 21h43 3h04* 11h26 82 23h50 81 6h18 18h37 9h52 15h19 22h24 3h43* 12h05 79 --:-- --- 6h55 19h15 10h35 15h58 23h09 4h26* 0h30 77 12h46 74 7h34 19h55 11h22 16h41 23h59 5h13* 1h14 71 13h32

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (I.H.P.C.) POUR LES PAYS MEMBRES DE L'U.E.M.O.A.

REPUBLIQUE TOGOLAISE. INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (I.H.P.C.) POUR LES PAYS MEMBRES DE L'U.E.M.O.A. REPUBLIQUE TOGOLAISE MINISTERE DE LA PLANIFICATION, DU DEVELOPPEMENT ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DIRECTION GENERALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA COMPTABILITE NATIONALE INDICE HARMONISE DES PRIX A LA

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LA CRISE OCTOBRE 2008. DES PRODUITS ALIMENTAIRES: Construction,

SEMINAIRE SUR LA CRISE OCTOBRE 2008. DES PRODUITS ALIMENTAIRES: Construction, SEMINAIRE SUR LA CRISE ALIMENTAIRE ET SECURITE ALIMENTAIRE DU 13 AU 14 OCTOBRE 2008 L INDICE LINDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IPC) DES PRODUITS ALIMENTAIRES: Construction, Evolution récente et perspectives

Plus en détail

EDITION DE DECEMBRE 2015

EDITION DE DECEMBRE 2015 REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité Justice Travail @@@@@ MINISTERE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ET DES PROGRAMMES DE DENATIONALISATION @@@@@ DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES ECONOMIQUES @@@@@ DIRECTION DE LA

Plus en détail

02 Janvier 2016. INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Variation mensuelle : - 0,1 %

02 Janvier 2016. INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Variation mensuelle : - 0,1 % 02 Janvier 2016 INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Variation mensuelle : - 0,1 % L'indice des prix à la consommation baisse de 0,1 % en janvier 2016 et s'établit à 107,72. Cette évolution est essentiellement

Plus en détail

INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION ANTANANARIVO

INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION ANTANANARIVO R F T F N N I I T I N D V R N Z DROS O NN I R Madagascar nalamanga K EPOBLI N I M D G S K REPOBLIKN I MDGSIKR FITIVN TNINDRZN FNDROSON MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DE L PLNIFICTION SECRÉTRIT GÉNÉRL vril

Plus en détail

Indice suisse des prix à la consommation en octobre 2007

Indice suisse des prix à la consommation en octobre 2007 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 02.11.2007, 7:45 5 Prix N 0351-0712-30 Indice suisse des prix à la consommation en octobre 2007

Plus en détail

En août 2012, la production des IAA est en hausse. Prix à la consommation - Prix à la production - Prix d'achat des intrants

En août 2012, la production des IAA est en hausse. Prix à la consommation - Prix à la production - Prix d'achat des intrants Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires novembre 2012 Novembre 2012 Industries agroalimentaires Tableau de bord En août 2012, la production des IAA est en hausse Sommaire Production en volume -

Plus en détail

Prix Evolution générale 2010 2014 L évolution année par année PRIX

Prix Evolution générale 2010 2014 L évolution année par année PRIX Prix Panorama Evolution générale 2010 2014 De 2010 à 2014, l indice suisse des prix à la consommation (IPC) a reculé de 0,7%. Du côté des producteurs et importateurs, l indice des prix de l offre totale

Plus en détail

Produit intérieur brut par industrie au Québec

Produit intérieur brut par industrie au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE Produit intérieur brut par industrie au Québec Janvier 2015 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser

Plus en détail

INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION ANTANANARIVO

INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION ANTANANARIVO R T F F N N I I T I N D V R N Z DROS O NN I R Madagascar nalamanga K EPOBLI N I M D G S K REPOBLIKN I MDGSIKR FITIVN TNINDRZN FNDROSON MINISTÈRE MINISTÈRE DE L ECONOMIE DE L ECONOMIE ET DE ET L DU PLNIFICTION

Plus en détail

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana Tanindrazana Fandrosoana

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana Tanindrazana Fandrosoana MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana Tanindrazana Fandrosoana MINISTERE DE LA JUSTICE FIN N 6017 du 11/05/2015 CF N 9817 du 13/05/2015

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ÉCONOMIQUE N 20

TABLEAU DE BORD ÉCONOMIQUE N 20 - - Madagascar R E P O B L I K A N I M A D A G A S I K A R A FITIAVANA TANINDRAZANA FANDROSOANA MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DE LA PLANIFICATION SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Juillet 215 Étude Nationale Publication

Plus en détail

IAA : une activité dynamique en octobre. Prix à la production - IPP les prix des denrées agroalimentaires encore en hausse en octobre

IAA : une activité dynamique en octobre. Prix à la production - IPP les prix des denrées agroalimentaires encore en hausse en octobre Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires janvier 2013 Janvier 2013 Industries agroalimentaires IAA : une activité dynamique en octobre Tableau de bord Sommaire Production en volume - Ipi la production

Plus en détail

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 8 décembre 2015 - N 15.043 L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 Fin octobre 2015, le nombre d intérimaires s établit à 640 600 en valeur corrigée des variations saisonnières (donnée provisoire). Il connaît

Plus en détail

Produit intérieur brut par industrie, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 31 mars 2014

Produit intérieur brut par industrie, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 31 mars 2014 Produit intérieur brut par industrie, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 31 mars 2014 Le produit intérieur brut réel a augmenté de 0,5 % en janvier. Cette progression

Plus en détail

BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA A FIN MARS 2014. trimestrielle de conjoncture dans l'uemoa 1

BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA A FIN MARS 2014. trimestrielle de conjoncture dans l'uemoa 1 BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA A FIN MARS 2014 trimestrielle de conjoncture dans l'uemoa 1 BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA A FIN MARS 2014 (*) Avril 2014

Plus en détail

APERÇU MENSUEL SUR LA SITUATION DE L EMPLOI

APERÇU MENSUEL SUR LA SITUATION DE L EMPLOI APERÇU MENSUEL SUR LA SITUATION DE L EMPLOI Le marché du travail en janvier 2015 Données corrigées des variations saisonnières (CVS) Sur un mois Le nombre des demandeurs d emploi de catégorie A baisse

Plus en détail

Indice des Prix à la Consommation. Méthodologie et principaux résultats

Indice des Prix à la Consommation. Méthodologie et principaux résultats Indice des Prix à la Consommation Méthodologie et principaux résultats 8 décembre 2009 Plan Introduction 1. Méthode actuelle de mesure de l inflation au Maroc 2. Raisons de la réforme de l indice du coût

Plus en détail

0.00 Janv. 1986 Janv. 1988 Janv. 1990 Janv. 1992 Janv. 1994 Janv. 1996 Janv. 1998 Janv. 2000 Janv. 2002 Janv. 2004 Janv. 2006 Janv. 2008 Janv.

0.00 Janv. 1986 Janv. 1988 Janv. 1990 Janv. 1992 Janv. 1994 Janv. 1996 Janv. 1998 Janv. 2000 Janv. 2002 Janv. 2004 Janv. 2006 Janv. 2008 Janv. COMPARAISON DES TAUX FIXES ET DES TAUX VARIABLES ET TAUX MOYEN DES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES À L HABITATION À 5 ANS 2 Taux fixes Taux variables Réservé à l usage interne de. TAUX FIXES DES 25 DERNIÈRES ANNÉES

Plus en détail

Note sur les indices mensuels des prix du Commerce Extérieur (Août 2014)

Note sur les indices mensuels des prix du Commerce Extérieur (Août 2014) Note sur les indices mensuels des prix du Commerce Extérieur (Août 2014) Rocade Fann Bel-air Cerf-volant. BP 116 Dakar RP -Sénégal Tel 33 869 21 39, Fax 33 824 36 15 ANSD/DSECN /DSC/ BEE/ Indice des Prix

Plus en détail

TARIF PAR ACCUEIL. QF caf

TARIF PAR ACCUEIL. QF caf TARIF PAR ACCUEIL QF caf Matin 7h30-8h20 Soir 16h30-17h30 Soir 17h30-18h30 Midi 1er enfat 2ème enfant 1er enfant 2eme enfant 1er enfant 2ème enfant Moins 230 0.50 0,38 4.30 0.50 0,38 0.50 0,38 230 à310

Plus en détail

République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi ------------

République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi ------------ République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi ------------ INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) POUR LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (Base 100 en 2008) Dakar- Décembre 2014 AVERTISSEMENT L Agence

Plus en détail

NOTE ANNUELLE SUR L'INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) - 2014

NOTE ANNUELLE SUR L'INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) - 2014 MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE LA POPULATION ---------- ---------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple - Un But - Une Foi NOTE ANNUELLE SUR L'INDICE HARMONISE

Plus en détail

Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne EVOLUTION DES PRIX DANS LES ETATS MEMBRES D AFRISTAT DE 1970 A 1999

Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne EVOLUTION DES PRIX DANS LES ETATS MEMBRES D AFRISTAT DE 1970 A 1999 Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne EVOLUTION DES PRIX DANS LES ETATS MEMBRES D AFRISTAT DE 1970 A 1999 SERIE ETUDES N 4 Février 2001 PREFACE La Direction générale d AFRISTAT

Plus en détail

Indice des prix à la consommation, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 21 février 2014

Indice des prix à la consommation, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 21 février 2014 Indice des prix à la consommation, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 21 février 2014 L'Indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 1,5 % au cours de

Plus en détail

INTRODUCTION A LA MACROECONOMIE Séance de travaux dirigés n 4 Le compte de secteur des ménages Les ménages dans la crise

INTRODUCTION A LA MACROECONOMIE Séance de travaux dirigés n 4 Le compte de secteur des ménages Les ménages dans la crise Université Montesquieu Bordeaux IV 1 ère année Licence AES Année universitaire 2013-2014 INTRODUCTION A LA MACROECONOMIE Séance de travaux dirigés n 4 Le compte de secteur des ménages Les ménages dans

Plus en détail

Indice genevois des prix de la construction Résultats du mois d avril 2009

Indice genevois des prix de la construction Résultats du mois d avril 2009 genevois des prix de la construction Résultats du mois d avril 2009 Sommaire En bref....................................................................................... 1 Commentaires complémentaires...................................................................

Plus en détail

Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009

Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009 Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009 indice des prix à la consommation diminue de 0,8 en 2009, après une année de forte inflation en 2008 (+3,4 ). Les évolutions sont contrastées en

Plus en détail

INDICES DES PRIX A LA CONSOMMATION

INDICES DES PRIX A LA CONSOMMATION INDICES DES PRIX A LA CONSOMMATION QUATRIEME TRIMESTRE 2008 SERVICE TERRITORIAL DE LA STATISTIQUE & ETUDES ECONOMIQUES INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION - QUATRIEME TRIMESTRE 2008 N 02 / 2008 QUATRIEME

Plus en détail

SUIVI DE L IMPACT DE LA HAUSSE DES PRIX DU PETROLE SUR L EXECUTION DE LA LOI DE FINANCES 2007

SUIVI DE L IMPACT DE LA HAUSSE DES PRIX DU PETROLE SUR L EXECUTION DE LA LOI DE FINANCES 2007 SUIVI DE L IMPACT DE LA HAUSSE DES PRIX DU PETROLE SUR L EXECUTION DE LA LOI DE FINANCES 2007 PAR LA COMMISSION INDEPENDANTE PRESIDEE PAR BRUNO DURIEUX - FEVRIER 2008 - À la demande du Premier ministre,

Plus en détail

ANIMATEURS DE BRANCHES

ANIMATEURS DE BRANCHES MmmMI Michèle Benzaken 05.11.13 ANIMATEURS DE BRANCHES INDICES & ELEMENTS Pour préparer la N.A.O. SOMMAIRE Economie et Conjoncture Octobre 2013 (P. 1 et 2) Indices des prix à la consommation Août 2013

Plus en détail

Directeur de Publication Bassambié BATIONO Directeur de la Recherche et de la Statistique Email : courrier.zdrs@bceao.int

Directeur de Publication Bassambié BATIONO Directeur de la Recherche et de la Statistique Email : courrier.zdrs@bceao.int BULLETIN MENSUEL DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE DANS L'UEMOA A FIN DECEMBRE 2013 Siège - Avenue Abdoulaye FADIGA BP : 3108 - DAKAR (Sénégal) Tél. : +221 33 839 05 00 Télécopie : +221 33 823 93 35 Télex :

Plus en détail

- Salaire de référence pour les 12 derniers mois avant la date de notification de la rupture soit de juin 2009 à mai 2010 :

- Salaire de référence pour les 12 derniers mois avant la date de notification de la rupture soit de juin 2009 à mai 2010 : Notice d utilisation pour le calcul de l indemnité de licenciement Cas Année complète : Début du contrat : 2/01/2007 (Mettre cette date dans la case D5 de l outil) Notification du licenciement 01/06/2010

Plus en détail

Indice des prix à la consommation, avril 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 23 mai 2014

Indice des prix à la consommation, avril 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 23 mai 2014 Indice des prix à la consommation, avril 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 23 mai 2014 L'Indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 2,0 % au cours de la période

Plus en détail

Analyse des prix à la consommation au Luxembourg - Rapport du premier semestre 2014. de l Observatoire de la formation des prix

Analyse des prix à la consommation au Luxembourg - Rapport du premier semestre 2014. de l Observatoire de la formation des prix Analyse des prix à la consommation au Luxembourg - Rapport du premier semestre 2014 de l Observatoire de la formation des prix 1 Les opinions exprimées sont celles des auteurs et ne correspondent pas nécessairement

Plus en détail

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE PIB Consommation des ménages 102 début 2008 = 100 104 101 102 100 100 99 99 08 09 10 11 12 13 14 98 105 Investissements des entreprises

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Janvier 2015

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Janvier 2015 Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique () Bureau de la veille économique et des prix (B) Observatoire des prix et des marges Produits agricoles

Plus en détail

Directeur des Statistiques Démographiques

Directeur des Statistiques Démographiques MAI 2015 Directeur Général, Directeur de publication Directeur Général Adjoint Directeur des Statistiques Economiques et de la Comptabilité Nationale Directeur des Statistiques Démographiques et Sociales

Plus en détail

Repli du prix de porc au mois de juillet

Repli du prix de porc au mois de juillet Agreste Infos rapides Animaux de boucherie - Porcins Août n 7/11 Août Porcins n 7/11 E Animaux de boucherie Repli du prix de porc au mois de juillet Infos rapides n juillet, les abattages de porcins progressent

Plus en détail

VALEURS DES INDICES. PPEI val.définitive. Réf: 2000 (Prix à la Production de l'industrie et des

VALEURS DES INDICES. PPEI val.définitive. Réf: 2000 (Prix à la Production de l'industrie et des à la Contrats 97-07 et Biogaz valeur juillet 04 112,3 (juillet 04) valeur juillet 04 104,3 (juillet 04) connue en janvier 05 113,2 (déc.04) connue en janvier 05 104,8 (sept.04) connue en janvier 05 127,1

Plus en détail

BILAN 2007. 1. Travail des salariés étrangers. Nombre de demandes d autorisation de travail de salariés étrangers

BILAN 2007. 1. Travail des salariés étrangers. Nombre de demandes d autorisation de travail de salariés étrangers BILAN 27. Travail des salariés étrangers Nombre de demandes d autorisation de travail de salariés étrangers er 2eme er 2eme er 2eme 25 25 26 26 27 27 Hors-Goro () 34 328 343 36 45 337 Goro () 2 42 84 9

Plus en détail

Banque de la République d Haïti. Janvier - Mars 2001

Banque de la République d Haïti. Janvier - Mars 2001 Banque de la République d Haïti Janvier - Mars 2001 Table des matières Avertissement...5 I- Statistiques monétaires et financières Tableau 1.1 Principaux indicateurs monétaires...10 Tableau 1.2 Situation

Plus en détail

EVOLUTION ANNUELLE DE L INDICE HARMONISE DES PRIX À LA CONSOMMATION EN 2013

EVOLUTION ANNUELLE DE L INDICE HARMONISE DES PRIX À LA CONSOMMATION EN 2013 REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE -UN BUT -UNE FOI ------------------------ ----------------- Direction des Statistiques Economiques et de la Comptabilité Nationale --------------- EVOLUTION ANNUELLE DE

Plus en détail

La production des IAA ralentit encore en juillet. Prix à la consommation - Prix à la production - Prix d'achat des intrants

La production des IAA ralentit encore en juillet. Prix à la consommation - Prix à la production - Prix d'achat des intrants Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires octobre Octobre Industries agroalimentaires La production des IAA ralentit encore en juillet Tableau de bord Sommaire Production en volume - Ipi la production

Plus en détail

Utiliser les outils de suivi des stocks 1

Utiliser les outils de suivi des stocks 1 Utilisation de l historique 1. A quoi sert un stock? Un stock est une quantité de produits immobiles, dans l attente d être consommés, c est à dire soit transformés, soit vendus. Ce stock provient de la

Plus en détail

La comptabilité nationale

La comptabilité nationale La comptabilité nationale Pol 1900 Christian Deblock Méthodologie et définitionsd Trois sources utiles : Statistique Canada : Matériel pédagogique : http://www.statcan.ca/francais/edu/index_f.htm Gouvernement

Plus en détail

20 Revenus et qualité de vie de la population

20 Revenus et qualité de vie de la population Office fédéral de la statistique Bundesamt für Statistik Ufficio federale di statistica Uffizi federal da statistica Swiss Federal Statistical Office COMMUNIQUÉ DE PRESSE MEDIENMITTEILUNG COMUNICATO STAMPA

Plus en détail

Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants. Effectifs IAA

Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants. Effectifs IAA Note de Conjoncture N 66 Page 1 Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants Effectifs IAA 540 000 530 000 520 000 510 000 500 000 490 000 480 000 Source : Acoss, calculs ANIA

Plus en détail

Exemple: Passage pour août 2008 de la base 100=2005 à la base 100=1.1.1948

Exemple: Passage pour août 2008 de la base 100=2005 à la base 100=1.1.1948 Glossaire Base de l indice La période de base de l indice correspond à la période où l indice possède la valeur 100. Par exemple un indice base 100 en 2005 signifie que la moyenne des indices mensuels

Plus en détail

n 291 Août 2014 Données générales sur la de e page 3

n 291 Août 2014 Données générales sur la de e page 3 Bulle nmensuel n 91 Août 1 Directeur de publica on : Ambroise Fayolle Rédac on : Agence France Trésor Disponible en français et en anglais http://www.aft.gouv.fr Bloomberg TREX Reuters Actualité

Plus en détail

(D après sujet de CAP secteur 7 groupement académique Sud Session 2000)

(D après sujet de CAP secteur 7 groupement académique Sud Session 2000) EXERCICES SUR L INTÉRÊT SIMPLE Exercice 1 On place 150 à un taux annuel de 3,6 % pendant 7 mois. 1) Calculer l intérêt produit à la fin des 7 mois. 2) Calculer la somme obtenue à la fin du placement. Exercice

Plus en détail

L Indice des prix à la consommation

L Indice des prix à la consommation N o 62-001-X au catalogue L Indice des prix à la consommation Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données et des services

Plus en détail

Economie et Statistiques Working papers du STATEC

Economie et Statistiques Working papers du STATEC 43 Economie et STATEC Auteurs: Serge ALLEGREZZA, Jérôme HURY, Claude LAMBORAY, STATEC Les modulations du mécanisme d indexation automatique des salaires Introduction Cette étude expose différentes modulations

Plus en détail

TOURISME... 3 FREQUENTATION TOURISTIQUE... 3 PREVISIONS... 8 CROISIERE... 9 TRANSPORTEURS INTERNATIONAUX... 10 TRANSPORTEURS DOMESTIQUES...

TOURISME... 3 FREQUENTATION TOURISTIQUE... 3 PREVISIONS... 8 CROISIERE... 9 TRANSPORTEURS INTERNATIONAUX... 10 TRANSPORTEURS DOMESTIQUES... TABLEAU DE BORD DU 4 ème TRIMESTRE 28 TOURISME... 3 FREQUENTATION TOURISTIQUE... 3 ACTIVITE DE L HOTELLERIE INTERNATIONALE... 6 PREVISIONS... 8 CROISIERE... 9 TRANSPORTEURS INTERNATIONAUX... 1 TRANSPORTEURS

Plus en détail

L Indice des prix à la consommation

L Indice des prix à la consommation N o 62-001-X au catalogue L Indice des prix à la consommation Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données et des services

Plus en détail

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires octobre 2014 octobre 2014 Industries agroalimentaires Tableau de bord Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Sommaire Production en

Plus en détail

Indice des prix à la Consommation

Indice des prix à la Consommation Publication Statistique Cliquez ici pour taper du texte. Indice des prix à la Consommation Mai 20 Prochaine publication Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité juin 20 05 juillet

Plus en détail

Cours de photographie, agenda cours vendredi semaine A et B, École d'arts P

Cours de photographie, agenda cours vendredi semaine A et B, École d'arts P ven. 30 sept. 2016 ven. 7 oct. 2016 ven. 14 oct. 2016 mer. 19 oct. 2016 jeu. 20 oct. 2016 ven. 21 oct. 2016 sam. 22 oct. 2016 dim. 23 oct. 2016 lun. 24 oct. 2016 mar. 25 oct. 2016 mer. 26 oct. 2016 jeu.

Plus en détail

Fonds d investissement non monétaires français Faits saillants pour l année 2014 et le premier trimestre 2015

Fonds d investissement non monétaires français Faits saillants pour l année 2014 et le premier trimestre 2015 Fonds d investissement non monétaires français Faits saillants pour l année 4 et le premier trimestre Gisèle FOUREL et Vincent POTIER Direction des Statistiques monétaires et financières Service de l Épargne

Plus en détail

"COLLECTIONS STATISTIQUES"

COLLECTIONS STATISTIQUES 1 Collections Statistiques N 171/2012 Série E : Statistiques Economiques N 68 INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION * VILLE D ALGER : EVOLUTION 2002-2011 * NATIONAL : EVOLUTION 2002-2011 - Par - La Direction

Plus en détail

Analyse approfondie des marchés et de la sécurité alimentaire au Niger

Analyse approfondie des marchés et de la sécurité alimentaire au Niger Albichir Analyse approfondie des marchés et de la sécurité alimentaire au Niger Points saillants pour janvier 2014 No. 51 Janvier 2014 Une animation relativement bonne des marchés née de l affluence des

Plus en détail

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Faits marquants en 2008-2009 - La rentabilité économique recule mais demeure satisfaisante - L investissement ralentit

Plus en détail

Etude économique sur le secteur de la restauration

Etude économique sur le secteur de la restauration Fonds de Modernisation de la Restauration Etude économique sur le secteur de la restauration Partie II / IV Analyse des impacts du passage de la TVA de 19,6% à 5,5% sur la filière et l économie française

Plus en détail

Le moral des patrons de PME

Le moral des patrons de PME Enquête auprès de 300 PME au téléphone et par internet Avril 2012 Nobody s Unpredictable Introduction Ce baromètre, créé en Septembre 1992, suit l évolution du moral des patrons des PME françaises L échantillon,

Plus en détail

Concepts abordés. Inflation, désinflation, déflation, stagflation, hyperinflation. Monnaie et financement de l activité économique IPC, IPCH, PCE

Concepts abordés. Inflation, désinflation, déflation, stagflation, hyperinflation. Monnaie et financement de l activité économique IPC, IPCH, PCE 2. Inflation Concepts abordés Inflation, désinflation, déflation, stagflation, hyperinflation Monnaie et financement de l activité économique IPC, IPCH, PCE Effets de l inflation Sources de l inflation

Plus en détail

«Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise»

«Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise» 1 «Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise» 1) Evolution des principaux indicateurs macroéconomiques Indicateurs 2010 2011 2012 (p) 2013 (p) 2014 (p) 2015 (p) Croissance du PIB à prix constants (%

Plus en détail

Evolution des prix du gaz sur le marché résidentiel mars 2008

Evolution des prix du gaz sur le marché résidentiel mars 2008 1/9 Evolution des prix du gaz sur le marché résidentiel mars 20 Avertissement L objectif du présent document est d illustrer l évolution des prix sur le marché du gaz pour les clients domestiques belges

Plus en détail

Cette fiche a pour objet de définir l inflation, sa mesure et les modalités pratiques de son calcul au Sénégal.

Cette fiche a pour objet de définir l inflation, sa mesure et les modalités pratiques de son calcul au Sénégal. République du Sénégal Dakar, le 10 février 2007 ---------- Ministère de l Economie, et des Finances --------- Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie --------- Direction des Statistiques

Plus en détail

ENQUETE DE SURVEILLANCE COMPORTEMENTALE RELATIVE AUX IST/SIDA A MADAGASCAR

ENQUETE DE SURVEILLANCE COMPORTEMENTALE RELATIVE AUX IST/SIDA A MADAGASCAR PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE COMITE NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA SECRETARIAT EXECUTIF REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana Fahafahana Fandrosoana ENQUETE DE SURVEILLANCE COMPORTEMENTALE RELATIVE

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Terre-Neuve-et-Labrador Octobre 2015 Ce Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats de l Enquête sur la population active pour la province de Terre-Neuve-et-Labrador,

Plus en détail

Points forts L EMPLOI SE STABILISE EN 2014 BILAN EMPLOI 2014. De la Polynésie française

Points forts L EMPLOI SE STABILISE EN 2014 BILAN EMPLOI 2014. De la Polynésie française Points forts 09 BILAN L SE STABILISE EN INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Les effectifs salariés déclarés à la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) ont progressé de 430 emplois en, soit

Plus en détail

LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS JUILLET 2015

LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS JUILLET 2015 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Île de France (DIRECCTE) Unité territoriale de Seine-Saint-Denis LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS

Plus en détail

Le marché du café reprend sa volatilité alors que les prix restent à un bas niveau

Le marché du café reprend sa volatilité alors que les prix restent à un bas niveau Le marché du café reprend sa volatilité alors que les prix restent à un bas niveau Les prix quotidiens du café ont atteint au mois d août leur plus bas niveau depuis 19 mois, alors que les marchés des

Plus en détail

Indice des prix à la Consommation

Indice des prix à la Consommation Publication Statistique Cliquez ici pour taper du texte. Indice des prix à la Consommation mars 2016 Prochaine publication Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité Avril 2016 05

Plus en détail

L Indice des prix à la consommation

L Indice des prix à la consommation N o 62-001-X au catalogue L Indice des prix à la consommation Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données et des services

Plus en détail

Indice genevois des prix de la construction Résultats du mois d avril 2010

Indice genevois des prix de la construction Résultats du mois d avril 2010 genevois des prix de la construction Résultats du mois d avril 2010 Sommaire En bref....................................................................................... 1 Commentaires complémentaires...................................................................

Plus en détail

N o 62-202-XIF au catalogue. Les habitudes de dépenses au Canada

N o 62-202-XIF au catalogue. Les habitudes de dépenses au Canada N o 62-202-XIF au catalogue Les habitudes de dépenses au Canada 2001 Comment obtenir d autres renseignements Toute demande de renseignements au sujet du présent produit ou au sujet de statistiques ou de

Plus en détail

ÉCONOMIE LA REMONTÉE DE L INFLATION RALENTIT LA PROGRESSION DES REVENUS RÉELS. janvier 2010

ÉCONOMIE LA REMONTÉE DE L INFLATION RALENTIT LA PROGRESSION DES REVENUS RÉELS. janvier 2010 ÉCONOMIE LA REMONTÉE DE L INFLATION RALENTIT LA PROGRESSION DES REVENUS RÉELS janvier 21 PRIX À LA CONSOMMATION Évolutions sectorielles 2 variation sur 12 mois en % 7 15 1 5 Énergie (7,3 % du total) 6

Plus en détail

Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012

Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012 Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012 Observatoire Régional du Tourisme de Picardie Analyse réalisée sur la base des données des services de réservation des ADRT Aisne-Oise-Somme

Plus en détail

Indice des prix, indexation et pouvoir d achat des ménages à petits revenus

Indice des prix, indexation et pouvoir d achat des ménages à petits revenus Indice des prix, indexation et pouvoir d achat des ménages à petits revenus Philippe Defeyt Institut pour un développement durable, idd@iddweb.be Les augmentations du coût de la vie sont-elles les mêmes

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 58 Juillet Conjoncture de l immobilier Résultats au premier trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière au premier

Plus en détail

Banque Centrale de Madagascar

Banque Centrale de Madagascar Banque Centrale de Madagascar DIRECTION DES ETUDES ET DES RELATIONS INTERNATIONALES ETUDE SUR LES ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES A MADAGASCAR INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE Décembre 2012 C ette

Plus en détail

LE BUDGET. Certaines dépenses sont incompressibles, comme le loyer, les impôts, les assurances.

LE BUDGET. Certaines dépenses sont incompressibles, comme le loyer, les impôts, les assurances. MDI LE BUDGET LA CONSTITUTION D UN BUDGET 1. Vocabulaire Dépenses incompressibles : dépenses que l'on ne peut pas réduire, contrairement aux dépenses compressibles, pouvant être réduites, comme l'habillement,

Plus en détail

La globalisation agricole inversée e : L'impact de la crise alimentaire. d Afrique de l Ouest l

La globalisation agricole inversée e : L'impact de la crise alimentaire. d Afrique de l Ouest l La globalisation agricole inversée e : L'impact de la crise alimentaire en Afrique de l Ouestl par John M. Staatz, Niama Nango Dembélé,, Valerie Kelly, et Ramziath Adjao Département d éd économie agro-alimentaire

Plus en détail

2009 : crise ou reprise?

2009 : crise ou reprise? Conférence de presse 2009 : crise ou reprise? Les indicateurs uniques Contact presse: Maël Bernier-Resch: 06.32.86.92.98 / 01.55.80.58.66 mael.bernier-resch@empruntis.com Les prix aujourd hui Les taux

Plus en détail

Indice genevois des prix de la construction

Indice genevois des prix de la construction RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE DÉPARTEMENT DES FINANCES genevois des prix de la construction Résultats du mois d avril 2006 : + 2,1 % en six mois Hausse des prix après deux baisses semestrielles successives

Plus en détail

n 3 0 0 M a i 2 0 1 5 Données générales sur la dette page 3

n 3 0 0 M a i 2 0 1 5 Données générales sur la dette page 3 BulletinMensuel Directeur de publication : Anthony Requin Rédaction : Agence France Trésor Disponible en français et en anglais n M a i h t t p : / / w w w. a f t. g o u v. f r B l o o m b e r g T R E

Plus en détail