26 MAI 2011 PARIS 25 MAI 2011 FORMATION PRÉALABLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "26 MAI 2011 PARIS 25 MAI 2011 FORMATION PRÉALABLE"

Transcription

1 CONFÉRENCE 8 26 MAI 2011 PARIS Devoir de conseil, recommandations et contrôles de l ACP... VOS PRATIQUES COMMERCIALES DOIVENT-ELLES CHANGER AVEC NOTAMMENT LES INTERVENTIONS DE : Jean-Hervé LORENZI, LE CERCLE DES ÉCONOMISTES Fabrice PESIN, Secrétaire général adjoint, ACP ; Coordonnateur du pôle commun, ACP - AMF Nicolas MOREAU, AXA FRANCE Philippe de ROBERT, AGEA Alain MORICHON, ORIAS ; Président délégué, CSCA ; SFAC Damien VANDORPE, 25 MAI 2011 FORMATION PRÉALABLE PARIS Comment concilier devoir de conseil et performance commerciale ANIMÉE PAR : François COUILBAULT, Avocat, CABINET COUILBAULT ; Chargé d enseignements, UNIVERSITÉ DE PARIS II PANTHÉON ASSAS en Master 2 27 MAI 2011 FORMATION COMPLÉMENTAIRE Quel leadership adopter pour renforcer l efficacité commerciale de vos équipes ANIMÉE PAR : Antoine COCHET, Consultant Partner, MERCURI INTERNATIONAL PARIS EN PARTENARIAT AVEC AVEC LE SOUTIEN DE

2 ÉDITO Nouvelles obligations d information, devoir de conseil, recommandations et sanctions possibles de l Autorité de Contrôle Prudentiel (ACP) vos pratiques commerciales sont sous haute surveillance! L édition 2011 du FORUM DES FORCES COMMERCIALES, organisé tous les ans par L Argus de l assurance, avec le soutien du Club FFC, se concentrera sur cette actualité forte, sans perdre de vue la nécessité de valoriser la fonction commerciale dans l assurance. Nous avons ainsi cette année le plaisir d accueillir Nicolas MOREAU, Directeur général d AXA France, Alain MORICHON, Président de l ORIAS, Philippe de ROBERT, Président d AGEA, Damien VANDORPE, Directeur général du et de nombreuses autres personnalités du marché. Quelle place donner au commercial dans l entreprise Comment se préparer au contrôle des pratiques commerciales Vos techniques de vente doivent-elles évoluer Comment renforcer les performances et l expertise des forces de vente Pour en débattre, L Argus de l assurance vous invite donc à participer à la 8 ème édition du FORUM DES FORCES COMMERCIALES, le jeudi 26 mai 2011 au Pavillon Royal, à Paris. A cette occasion, plus de 200 conseillers et managers commerciaux, responsables de réseaux, directeurs marketing, courtiers et agents généraux, auront l opportunité de partager également leur expertise avec les intervenants présents. En complément, nous vous invitons aux deux journées de FORMATION : La formation du 25 mai 2011, «Comment concilier devoir de conseil et performance commerciale», La formation du 27 mai 2011, «Quel leadership adopter pour renforcer l efficacité commerciale de vos équipes». En me réjouissant de vous y accueillir, Tiphaine BLOMART Chef de projets conférences, L Argus de l assurance

3 FORMATION PRÉALABLE 25 MAI 2011 COMMENT CONCILIER DEVOIR DE CONSEIL ET PERFORMANCE COMMERCIALE Journée animée par François COUILBAULT, Avocat, Cabinet COUILBAULT ; Chargé d enseignements, UNIVERSITÉ DE PARIS II PANTHÉON ASSAS en Master 2 OBJECTIFS Maîtriser tous les textes relatifs au devoir de conseil Préserver la sécurité juridique des contrats souscrits Former vos équipes et faire évoluer vos pratiques commerciales Anticiper les contrôles et sanctions de l ACP 8h30 ACCUEIL DES PARTICIPANTS Quels sont les textes applicables en matière de pratiques commerciales en assurance Pourquoi un renforcement du devoir de conseil dans l assurance Les pratiques commerciales dans le secteur bancaire La défense des intérêts du consommateur et le droit de la consommation Quels sont les textes fondamentaux du Code des assurances La nécessité de prendre en compte les exigences et besoins des clients (Article L 520-1) Les exigences renforcées en assurance vie (Article L ) Les contraintes en matière de publicité commerciale (Article L ) Les précautions en matière de démarchage à domicile et de commercialisation à distance (Article L 112-9) Quelles sont les recommandations de la FFSA et du GEMA Engagements relatifs aux contrats d assurance vie Engagements relatifs aux contrats en U.C Quel est le rôle de l ACP (Autorité de Contrôle Prudentiel) Quel est l impact des recommandations de l ACP sur les pratiques commerciales Obligation de modification des contrats Obligations de modification des pratiques commerciales Quels contrôles et sanctions de l ACP en cas de non respect des bonnes pratiques commerciales Le contrôle des documents et le contrôle dans les entreprises Le contrôle des intermédiaires Les sanctions disciplinaires, pécuniaires, la transmission au procureur de la république en cas d infraction Quelle mise en place du devoir de conseil dans vos pratiques commerciales Quelle distinction faire entre devoir de conseil et obligation légale d information Quelle évolution des pratiques commerciales L exigence d un écrit fonction de l importance du contrat Questionnaire type / Étude complète de risque paraphée et signée La formation et l information des commerciaux Quelles sont les sanctions en cas de défaut de conseil Les dommages et intérêts en fonction du préjudice subi par le client La possible nullité du contrat assortie de dommages et intérêts Un nouveau risque : l action de groupe Exemples pratiques de responsabilité pour défaut de conseil Responsabilité pour absence ou insuffisance de garantie Responsabilité pour baisse des UC ou insuffisance de rendement en assurance vie 17h30 FIN DE LA FORMATION François COUILBAULT Docteur en droit, Professeur à l École nationale d assurances, puis Avocat au Barreau de Paris, spécialisé en assurances, il est chargé d Enseignements en Master 2 Assurances à l Université de Paris II Panthéon Assas. Il est coauteur d ouvrages édités par l Argus de l assurance, «Les Grands Principes de l Assurance» et Directeur de l ouvrage Assurances de Personnes.

4 AVEC LA PARTICIPATION DE CONFÉRENCE 26 MAI 2011 Devoir de conseil, recommandations et contrôles de l ACP... VOS PRATIQUES COMMERCIALES DOIVENT-ELLES CHANGER Michel CABIROL Fabian CAILLET Cécile DEMAN-ENEL Daniel FLEHO Norbert GIRARD Gilbert HABERMANN Frank HEIMBURGER Jacques IZART Patrick KRAWCZYK Gérard LEBÈGUE Jean-Hervé LORENZI Nicolas MOREAU Alain MORICHON Joël MOTTIER Fabrice PESIN Daniel PION Philippe POIGET Philippe de ROBERT Victor ROD Jean-Loup SAVIGNY Damien VANDORPE Directeur commercial, BPCE ASSURANCES Responsable ingénierie pédagogique, Vauban Humanis, Responsable des ressources humaines, ALLIANZ FINANCE CONSEIL Directeur du développement, CCMO MUTUELLE Chargé de mission, L OBSERVATOIRE DE L ÉVOLUTION DES MÉTIERS DE L ASSURANCE Ancien Directeur de la gestion privée, LCL Directeur du développement réseau salariés et mandataires, AXA FRANCE Drirecteur de la distribution, GROUPAMA Directeur commercial, PAGESJAUNES Président de la commission agents, BIPAR Président adjoint, AGEA LE CERCLE DES ÉCONOMISTES AXA FRANCE ORIAS Président délégué, CSCA SFAC Président de la fédération assurance, CFE-CGC Secrétaire général adjoint, ACP Coordonnateur du pôle commun, ACP - AMF Associé, DELOITTE Directeur juridique et fiscal, FFSA AGEA Directeur du commissariat aux assurances, CEIOPS Directeur commercial et marketing, ARVAL Journée animée par la rédaction de L Argus de l assurance 8h30 9h00 ACCUEIL DES PARTICIPANTS Allocution d ouverture Quelle place donner au commercial dans l entreprise Quelles sont les pratiques commerciales de demain 9h30 VIDÉO 9h40 Nicolas MOREAU, AXA FRANCE Nouvelles obligations d information et de conseil : comment les responsables commerciaux les vivent au quotidien Quelles sont les nouvelles obligations (conseil, information ) auxquelles vous devez faire face Quelles difficultés de mise en application sur le terrain Comment, selon vous, prévenir et préparer les contrôles de l Autorité de Contrôle Prudentiel Interviews filmées de : Fabian CAILLET, Responsable ingénierie pédagogique, Vauban Humanis, Daniel FLEHO, Directeur du développement, CCMO MUTUELLE Joël MOTTIER, Président de la fédération assurance, CFE-CGC Comment préparer vos réseaux au contrôle des pratiques commerciales Quels sont le rôle et les missions de la Direction du Contrôle des Pratiques Commerciales de l ACP Formalisation du conseil, formations... Comment préparer votre force de vente Quelle évolution des produits d assurance et des métiers de vente Vers une spécialisation des réseaux Jacques IZART, Directeur de la distribution, GROUPAMA Fabrice PESIN, Secrétaire général adjoint, ACP ; Coordonnateur du pôle commun, ACP - AMF Philippe POIGET, Directeur juridique et fiscal, FFSA Alain MORICHON, ORIAS ; Président délégué, CSCA ; SFAC (Syndicat Français des Assureurs Conseils) Philippe de ROBERT, AGEA 11h00 11h30 12h15 Quelles pratiques bancaires transposer dans le secteur de l assurance Comment le secteur bancaire appréhende les obligations de conseil et d information (Re)mettre le conseil au cœur du dispositif commercial Amélioration de la connaissance client et de l efficacité commerciale : comment être encore plus performant Gilbert HABERMANN, Ancien Directeur de la gestion privée, LCL Daniel PION, Associé, DELOITTE Quels seront demain les impacts de la Directive sur l Intermédiation en Assurance II Vos réseaux sont-ils tous concernés par cette directive Quel niveau de compétences exiger des professionnels de l assurance Jusqu où aller dans la transparence des rémunérations Gérard LEBÈGUE, Président de la commission agents, BIPAR, Président adjoint, AGEA Victor ROD, Directeur du commissariat aux assurances, CEIOPS 13h00 DÉJEUNER 14h30 Dans un contexte de rapprochement, quel redéploiement des réseaux adopter Quels leviers actionner pour recruter et manager vos forces de vente 15h00 Comment le secteur de l assurance est-il perçu par les étudiants VIDÉO PAUSE Damien VANDORPE, Micro trottoir d étudiants (filmés à l ENASS, Paris Dauphine, Université Paris 1 Panthéon la Sorbonne) Quelle est l image du secteur de l assurance, du secteur bancaire Retrouvez toutes nos manifestations sur Pourquoi choisir une spécialité dans l assurance La formation change-t-elle le regard sur le secteur Financier, actuaire, commercial... : quelles sont les fonctions attractives 15h20 Conseillers commerciaux, managers : quelle évolution de vos fonctions Témoignage de Norbert GIRARD, Chargé de mission, L OBSERVATOIRE DE L ÉVOLUTION DES MÉTIERS DE L ASSURANCE 15h30 Remettre le conseiller commercial au cœur de l organisation et valoriser sa fonction TABLE RONDE La vidéo sera décryptée par Jean-Hervé LORENZI, LE CERCLE DES ÉCONOMISTES Quel management pour renforcer l apport stratégique de vos forces de vente Quelle politique de reconnaissance et de fidélisation adopter Comment accroître les performances et l expertise de vos réseaux Michel CABIROL, Directeur commercial, BPCE ASSURANCES Cécile DEMAN-ENEL, Responsable des ressources humaines, ALLIANZ FINANCE CONSEIL Frank HEIMBURGER, Directeur du développement réseau salariés et mandataires, AXA FRANCE Avec le témoignage des managers commerciaux de l'année 2010 (Trophées «Action commerciale») : Patrick KRAWCZYK, Directeur commercial, PAGESJAUNES Jean-Loup SAVIGNY, Directeur commercial et marketing, ARVAL (filiale de BNP PARIBAS) 16h30 FIN DE JOURNÉE

5 FORMATION COMPLÉMENTAIRE 27 MAI 2011 QUEL LEADERSHIP ADOPTER POUR RENFORCER L EFFICACITÉ COMMERCIALE DE VOS ÉQUIPES Journée animée par Antoine COCHET, Consultant Partner, MERCURI INTERNATIONAL OBJECTIFS Diagnostiquer votre niveau de leadership et les incidences sur votre management Identifier et acquérir des clés pratiques et simples pour améliorer votre management Adopter un modèle performant de suivi des équipes Mettre en application un style de management adapté aux individus PÉDAGOGIE Mise en œuvre concrète dans votre univers Méthodes participatives avec des échanges, études de cas, travaux en sous groupe, réflexions individuelles et restitutions Remise en fin de journée d une synthèse sous clé USB 8h30 ACCUEIL DES PARTICIPANTS Connaître votre leadership naturel Leader, manager situationnel, MI lead quelle évolution de la notion de Leadership Le modèle MI lead : vers un management pérenne Quelle est la particularité de ce modèle Quels outils simples et adaptables développer Quel est le «scoring» de votre leadership naturel Quel statut / pouvoir / modèle / pédagogie / réussite / confiance Quelles sont les incidences sur votre management au quotidien Vers un leadership durable : quel modèle de suivi des compétences de vos collaborateurs Analyser et diagnostiquer les typologies des collaborateurs dans votre équipe Quelles sont leurs tâches ou missions clés Quels niveaux de détermination et quelles ressources possèdent-ils Quels sont leurs besoins managériaux Comment établir un diagnostic collectif et individuel Du Débutant Motivé à l Expert Engagé, quels sont les 5 profils de vos collaborateurs Élaborer un projet de montée en compétence de l équipe / plan d actions Utiliser le leadership approprié pour mobiliser les individus et les groupes Vers un management mobilisateur Pourquoi et comment s adapter à ses équipes et aux individus Mettre en cohérence leadership et besoins des collaborateurs Quels changements adopter pour maximiser les performances et expertise de votre équipe Connaître et appréhender votre propre style : de l instructeur au mentor, quels sont les 5 styles de management du leader Études de cas / exercices applicatifs en lien avec votre univers et vos situations Synthèse et conclusion 17h30 FIN DE LA FORMATION Antoine COCHET, Consultant Partner chez MERCURI INTERNATIONAL, est manager d équipe, spécialisé en missions de conseils et parcours de formations auprès des Directions Générales et opérationnelles, notamment pour Axa, CNP, La Poste. Auparavant il a exercé la profession de Directeur des ventes puis Directeur Commercial France et Export pour GILAC, EMILE HENRY, ESPACE SIA.

6 EN PARTENARIAT AVEC INFORMATIONS PRATIQUES A qui s adresse cet événement? Au sein des compagnies d assurance, des mutuelles, des institutions de prévoyance, des sociétés de bancassurance, des sociétés de courtage, des organisations professionnelles, cette conférence s adresse aux : Présidents Directeurs généraux Directeurs et responsables des réseaux Directeurs et responsables commerciaux Directeurs et responsables de région Directeurs et responsables marketing Directeurs et responsables développement Directeurs et responsables des ressources humaines Responsables grands comptes Responsables de branche Agents généraux Conseillers commerciaux Courtiers CGPI Lieu de la conférence PAVILLON ROYAL Route de Suresnes Bois de Boulogne PARIS Métro : Porte Dauphine (ligne n 2), sortie avenue Foch ATTENTION. Des navettes assureront la liaison entre le métro Porte Dauphine et le Pavillon Royal de 8h à 10h et de 16h à 17h30 En quelques années, AF2A s est imposé comme leader incontesté de la formation aux métiers techniques de l assurance et de la bancassurance. AF2A tire parti de son expérience auprès de sa clientèle diversifiée pour développer une palette de formations adaptées et très complètes aux fonctions transversales. Son savoir-faire s étend notamment dans la formation commerciale et managériale, destinée à conduire les collaborateurs vers une réflexion sur leur mission et leur permettre d établir des priorités et de s organiser pour une stratégie d action. Pour répondre aux nouvelles exigences de la formation continue, AF2A développe la classe virtuelle. Ce dispositif de formation à distance tutorée permet une liaison en directe entre vos collaborateurs et l intervenant. Pour plus d informations : Auvial est une société de recrutement et de conseil en ressources humaines spécialisée dans l assurance, la protection sociale, les services financiers et les organisations commerciales. Deloitte couvre une palette d'offres de services très large : consulting, audit et risk services, juridique et fiscal, expertise comptable et corporate finance, suivant sa stratégie pluridisciplinaire. Nos professionnels à travers le monde sont animés par un objectif commun, faire de Deloitte la référence en matière d excellence de service. En France, Deloitte compte 6400 collaborateurs et associés travaillant auprès de clients de toutes tailles et de tous secteurs. Accompagnant l évolution de la société et les transformations qui y interviennent, le domaine du conseil en assurance compte parmi les secteurs les plus dynamiques au service des acteurs majeurs européens et mondiaux. Pour plus d informations : AVEC LE SOUTIEN DE Lieu des formations Paris Le lieu exact des formations vous sera précisé sur votre convocation envoyée avant le stage. FORUM DES FORCES COMMERCIALES L ARGUS DE L ASSURANCE Antony Parc II 10, place du Général de Gaulle BP ANTONY Cedex Tél. : +33 (0) Fax : +33 (0) AGEA, Fédération nationale des syndicats d agents généraux d assurance, représente la profession au niveau national et européen. Elle défend les intérêts des agents généraux d assurance et ceux des adhérents à titre individuel. AGEA regroupe 16 Syndicats de sociétés, 21 Chambres régionales et 102 Chambres locales. Chacune de ses structures a pour mission principale d accompagner les agents généraux tout au long de leur activité professionnelle. AGEA apporte une aide concrète à ses adhérents via une équipe de juristes, un contrat de protection juridique, une offre de formation et de l information. Pour plus d information : Née en janvier 2006 du rapprochement des syndicats historiques du courtage, la FCA et le SFAC, la CSCA fédère un millier de cabinets de courtage répartis parmi 10 syndicats régionaux. Représentative de la profession du courtage d'assurance en France, la CSCA apparaît comme la seule entité à assurer la défense de la profession. Pour plus d informations :

7 BULLETIN D INSCRIPTION À retourner à Pénélope Vincent / L Argus de l assurance Antony Parc II - 10, place du Général de Gaulle BP Antony Cedex Fax : +33 (0) Mme Mlle M. Nom : Prénom : Fonction : Société : Adresse : Code postal : Ville : Pays : N TVA Intracommunautaire : Raison sociale et adresse de facturation (si différente) : Tél. : Port. : Fax : JE M INSCRIS AU «8 e FORUM DES FORCES COMMERCIALES» ET JE CHOISIS TARIF GÉNERAL La conférence du 26 mai jour : 995 HT (1190,02 TTC) La formation préalable du 25 mai jours : HT (1668,42 TTC) La formation complémentaire du 27 mai jours : HT (2146,82 TTC) TARIF AGENT GÉNÉRAL OU CGPI Conférence du 26 mai 2011 : 695 HT (831,22 TTC) Venez avec vos équipes et profitez de remises commerciales : 2 e inscrit : - 20% 3 e inscrit : - 30% 4 e inscrit et plus : - 40% Je joins un chèque correspondant d un montant de... TTC à l ordre du Groupe Industries Services Info Fait à le Signature Cachet de l entreprise Informations programme : Lamia ZERROUKI Tél : +33 (1) Retrouvez les modalités d inscription sur le site GISI est un organisme de formation enregistré sous le numéro Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat et ce en vertu de l article L du code du travail RCS Nanterre

MARCHÉ DES TNS ET DES TPE, PME

MARCHÉ DES TNS ET DES TPE, PME Mercredi 19 MARS 2014 Paris MARCHÉ DES TNS ET DES TPE, PME Un an après l ANI, comment se positionner efficacement sur ces marchés 4 e édition État des lieux d une population hétérogène en constante évolution

Plus en détail

MARCHÉ DES TNS, TPE ET PME

MARCHÉ DES TNS, TPE ET PME Jeudi 30 MAI 2013 Paris MARCHÉ DES TNS, TPE ET PME Comment s imposer sur un marché très disputé 3 e édition Qui sont les TNS et les dirigeants des TPE et PME Quel est l impact de la généralisation de la

Plus en détail

SOLVABILITÉ II Comment accélérer la mise en œuvre opérationnelle

SOLVABILITÉ II Comment accélérer la mise en œuvre opérationnelle Mardi 22 MAI 2012 Paris SOLVABILITÉ II Comment accélérer la mise en œuvre opérationnelle 7 e édition Quelles avancées sur la directive Omnibus II et les mesures de niveau 2 et 3 Comment organiser la gouvernance

Plus en détail

QUELS PARTENARIATS INITIER POUR UNE MEILLEURE MAÎTRISE DES COÛTS

QUELS PARTENARIATS INITIER POUR UNE MEILLEURE MAÎTRISE DES COÛTS 6 OCTOBRE 2011 PARIS 6 e CONFÉRENCE ANNUELLE QUELS PARTENARIATS INITIER POUR UNE MEILLEURE MAÎTRISE DES COÛTS AVEC LES INTERVENTIONS EXCEPTIONNELLES DE : Marc BOCQUÉ Responsable relations extérieures monde,

Plus en détail

MARCHÉ DES SENIORS. 20 MILLIONS DE PLUS DE 60 ANS EN 2030 : comment conquérir aujourd hui les seniors de demain?

MARCHÉ DES SENIORS. 20 MILLIONS DE PLUS DE 60 ANS EN 2030 : comment conquérir aujourd hui les seniors de demain? Mardi 8 DÉCEMBRE 2015 Paris MARCHÉ DES SENIORS 20 MILLIONS DE PLUS DE 60 ANS EN 2030 : comment conquérir aujourd hui les seniors de demain? 3 e Édition Dépendance : du débat de société aux enjeux business,

Plus en détail

SGAM, UNIONS, PARTENARIATS

SGAM, UNIONS, PARTENARIATS 24 NOVEMBRE 2011 Salons Hoche, Paris ÉDITO SGAM, UNIONS, PARTENARIATS Passez de la stratégie à la mise en œuvre opérationnelle AVEC LES INTERVENTIONS EXCEPTIONNELLES DE : Gérard ANDRECK Président, GEMA

Plus en détail

Quelle place prendre sur ce marché en pleine expansion

Quelle place prendre sur ce marché en pleine expansion Mercredi 2 octobre 2013 Paris Nouveaux intervenants à la tribune! Assurances affinitaires Quelle place prendre sur ce marché en pleine expansion Création de labels : quels impacts et opportunités Comment

Plus en détail

TRANSFORMATION DIGITALE DE L ENTREPRISE

TRANSFORMATION DIGITALE DE L ENTREPRISE Jeudi 2 JUILLET 2015 Paris 1 re édition TRANSFORMATION DIGITALE DE L ENTREPRISE Comment développer et manager vos projets innovants Comment prendre le virage du digital Quelle organisation de votre gouvernance

Plus en détail

LE GRAND FORUM DE L ASSURANCE

LE GRAND FORUM DE L ASSURANCE Mardi 17 JUIN 2014 Paris LE GRAND FORUM DE L ASSURANCE Innovation, prospective, opportunités : la vision des grands dirigeants du marché 11 e édition S adapter aux évolutions réglementaires : ANI, loi

Plus en détail

ALLOCATION D ACTIFS SOUS SOLVABILITÉ II

ALLOCATION D ACTIFS SOUS SOLVABILITÉ II Management & Sous le haut patronage du Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie 23 JUIN 2011 PARIS CONFÉRENCE ALLOCATION D ACTIFS SOUS SOLVABILITÉ II 2 e édition Comment optimiser le couple

Plus en détail

MARCHÉ DES TNS, TPE ET PME

MARCHÉ DES TNS, TPE ET PME Jeudi 19 MARS 2015 Paris MARCHÉ DES TNS, TPE ET PME 5 e édition À l aube de l entrée en vigueur de l ANI, quelles stratégies de conquête sur un marché en profonde mutation Les chefs d entreprise face à

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE Face aux besoins de financement croissants, quel rôle pour les assureurs?

PROTECTION SOCIALE Face aux besoins de financement croissants, quel rôle pour les assureurs? Mercredi 23 MAI 2012 Paris PROTECTION SOCIALE Face aux besoins de financement croissants, quel rôle pour les assureurs? 5 e édition Quelles réformes politiques au cours du nouveau mandat Comment maîtriser

Plus en détail

E-ASSURANCE Comment repenser la relation client

E-ASSURANCE Comment repenser la relation client Jeudi 25 OCTOBRE 2012 Paris E-ASSURANCE Comment repenser la relation client 6 e édition Espace client, courriels, SMS, média sociaux comment digitaliser la relation client Avec quelle stratégie optimiser

Plus en détail

EUROPE & MARCHÉS ÉMERGENTS

EUROPE & MARCHÉS ÉMERGENTS Jeudi 4 JUILLET 2013 Paris EUROPE & MARCHÉS ÉMERGENTS Quels relais de croissance pour l assurance Pourquoi investir dans les pays émergents? Avec quelle stratégie Asie, Amérique Latine, Afrique, Europe

Plus en détail

MUTUELLES. Comment anticiper les mouvements de marché et relever les défis mutualistes

MUTUELLES. Comment anticiper les mouvements de marché et relever les défis mutualistes Jeudi 20 NOVEMBRE 2014 Paris MUTUELLES Comment anticiper les mouvements de marché et relever les défis mutualistes 4 e édition La gouvernance sous Solvabilité II : quelle intégration des spécificités mutualistes

Plus en détail

DE L AFFINITAIRE AUX NOUVEAUX CIRCUITS DE DISTRIBUTION

DE L AFFINITAIRE AUX NOUVEAUX CIRCUITS DE DISTRIBUTION Jeudi 28 MAI 2015 Paris 4 e édition DE L AFFINITAIRE AUX NOUVEAUX CIRCUITS DE DISTRIBUTION Quelle stratégie innovante pour vendre de l assurance Marché affinitaire et opportunités de croissance : état

Plus en détail

MARCHÉ DES SENIORS Quelles innovations et opportunités sur un marché à très fort potentiel

MARCHÉ DES SENIORS Quelles innovations et opportunités sur un marché à très fort potentiel Mardi 9 DÉCEMBRE 2014 Paris 2 e édition MARCHÉ DES SENIORS Quelles innovations et opportunités sur un marché à très fort potentiel Un an après la Silver Valley : enjeux et perspectives de la filière Silver

Plus en détail

MUTUELLES. Avec quelles stratégies se préparer aux évolutions du marché

MUTUELLES. Avec quelles stratégies se préparer aux évolutions du marché Jeudi 28 NOVEMBRE 2013 Paris 3 e édition MUTUELLES Avec quelles stratégies se préparer aux évolutions du marché Quels enjeux pour le statut de mutuelle européenne Comment se préparer à l après ANI du 11

Plus en détail

MARCHÉ DES TNS, TPE ET PME

MARCHÉ DES TNS, TPE ET PME Mardi 15 MARS 2016 Paris MARCHÉ DES TNS, TPE ET PME Après le virage de l ANI, quelles stratégies de croissance sur un marché en transition 6 e édition Généralisation de la complémentaire santé : quid du

Plus en détail

LUTTE CONTRE LA FRAUDE

LUTTE CONTRE LA FRAUDE Mardi 1 er OCTOBRE 2015 Paris 4 e Édition LUTTE CONTRE LA FRAUDE Avec quelles alliances stratégiques gérer les nouveaux risques Fraude sociale : les enjeux d une collaboration entre monde obligatoire et

Plus en détail

SERVICES FINANCIERS AUX PARTICULIERS

SERVICES FINANCIERS AUX PARTICULIERS 7 ème conférence annuelle BANQUE ET ASSURANCE SERVICES FINANCIERS AUX PARTICULIERS 2012 Numérique et mobilité : comment réinventer la relation client? Vendredi 13 avril 2012 Pavillon Gabriel Paris En partenariat

Plus en détail

LE GRAND FORUM DE L ASSURANCE

LE GRAND FORUM DE L ASSURANCE Jeudi 9 JUILLET 2015 Paris LE GRAND FORUM DE L ASSURANCE Innovation, prospective, opportunités : la vision des grands dirigeants du marché 12 e édition AVEC NOTAMMENT LA PARTICIPATION EXCEPTIONNELLE DE

Plus en détail

Cycle 2 : la Location Meublée

Cycle 2 : la Location Meublée Programme de la matinée 1. La Location Meublée, un outil patrimonial d optimisation - du revenu du dirigeant - de la retraite - de la fiscalité du patrimoine immobilier - de l ISF 2. Conseiller efficacement

Plus en détail

CONFÉRENCE ARRÊTÉ DES COMPTES

CONFÉRENCE ARRÊTÉ DES COMPTES CONFÉRENCE ARRÊTÉ DES COMPTES BANQUES & ASSURANCES PAVILLON GABRIEL - PARIS CONFÉRENCE ARRÊTÉ DES COMPTES BANQUES & ASSURANCES Votre rendez-vous incontournable pour décrypter, en une seule journée, l essentiel

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS 1) LA C.S.C.A.

LE SAVIEZ-VOUS 1) LA C.S.C.A. LE SAVIEZ-VOUS Etre adhérent du Sycaest, c est bien entendu bénéficier de nombreux services et prestations. Mais c est aussi participer au financement de la Chambre Syndicale des Courtiers d Assurances

Plus en détail

Présentation du corps de contrôle des assurances LE MÉTIER DE COMMISSAIRE-CONTRÔLEUR

Présentation du corps de contrôle des assurances LE MÉTIER DE COMMISSAIRE-CONTRÔLEUR Présentation du corps de contrôle des assurances LE MÉTIER DE COMMISSAIRE-CONTRÔLEUR L Assurance : un secteur clé de la vie économique Le secteur de l assurance est un acteur majeur de la vie économique

Plus en détail

Cycle 2 : la Location Meublée

Cycle 2 : la Location Meublée Programme de la matinée 1. La Location Meublée, un outil patrimonial d optimisation - du revenu du dirigeant - de la retraite - de la fiscalité du patrimoine immobilier - de l ISF 2. Conseiller efficacement

Plus en détail

Premier bilan de la mise en place du Registre unique et actualité de l intermédiation en assurance, banque et finance

Premier bilan de la mise en place du Registre unique et actualité de l intermédiation en assurance, banque et finance Premier bilan de la mise en place du Registre unique et actualité de l intermédiation en assurance, banque et finance Grégoire Dupont Secrétaire Général 18/09/2013 Atelier - JDC 2013 1 Plan Introduction

Plus en détail

INFORMATIONS PRATIQUES. Avant de vous inscrire. Hébergement. Pour vous inscrire

INFORMATIONS PRATIQUES. Avant de vous inscrire. Hébergement. Pour vous inscrire INFORMATIONS PRATIQUES Avant de vous inscrire Vous souhaitez plus d informations? Vous hésitez entre deux formations? Vous voulez savoir s il y a encore de la place? Notre service Conseils et Renseignements

Plus en détail

SODEJE Assurances & Patrimoine

SODEJE Assurances & Patrimoine SODEJE Assurances & Patrimoine FICHE D'INFORMATIONS LEGALES Remis à : Siège social et réception clientèle Tél. : 01 43 51 51 52 Siège administratif et correspondances 23-25 avenue MAC MAHON Fax : 01 43

Plus en détail

DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

DISTRIBUTION ALIMENTAIRE Jeudi 3 AVRIL 2014 Paris 1 ère édition DISTRIBUTION ALIMENTAIRE Mieux travailler avec les formats clés Hyper, Super et Proximité Relever les défis de l Hyper : redonner une ambiance marchande au magasin

Plus en détail

ASSURANCES AUTO - MRH

ASSURANCES AUTO - MRH Mardi 14 OCTOBRE 2014 Paris 9 e édition ASSURANCES AUTO - MRH De la distribution à la gestion de sinistres, comment renforcer votre compétitivité Comment faire de la gestion de sinistres le moment privilégié

Plus en détail

ASSURANCE SANTÉ. Services, Prévention, Innovation : après l ANI, comment faire de la croissance durable en santé

ASSURANCE SANTÉ. Services, Prévention, Innovation : après l ANI, comment faire de la croissance durable en santé Jeudi 3 DÉCEMBRE 2015 Paris ASSURANCE SANTÉ Services, Prévention, Innovation : après l ANI, comment faire de la croissance durable en santé 13 e Édition Comment s inscrire dans le nouveau paysage de la

Plus en détail

Introduction. Jean-Philippe Thierry, Vice-président de l ACP

Introduction. Jean-Philippe Thierry, Vice-président de l ACP Introduction Jean-Philippe Thierry, Vice-président de l ACP Sommaire Conférence animée par Fabrice Pesin, secrétaire général adjoint de l ACP et coordonnateur du Pôle Assurance Banque Épargne 1. Analyse

Plus en détail

MerCHANdisiNG repenser vos stratégies merchandising pour impulser une nouvelle dynamique à vos ventes

MerCHANdisiNG repenser vos stratégies merchandising pour impulser une nouvelle dynamique à vos ventes Mardi 3 JuiLLet 2012 paris MerCHANdisiNG repenser vos stratégies merchandising pour impulser une nouvelle dynamique à vos ventes Enjeux et axes d optimisation de vos stratégies merchandising Collaboration,

Plus en détail

FORUM DES INTERCOMMUNALITÉS

FORUM DES INTERCOMMUNALITÉS Mardi 16 DÉCEMBRE 2014 Paris FORUM DES INTERCOMMUNALITÉS Quelle place dans la réforme territoriale L intercommunalité au cœur de la réforme territoriale : réalités et enjeux Comment relever le défi de

Plus en détail

Cycle 2 : la Location Meublée

Cycle 2 : la Location Meublée Programme de la matinée 1. La Location Meublée, un outil patrimonial d optimisation - de la retraite - de la fiscalité du patrimoine immobilier - de l ISF 2. Conseiller efficacement la location meublée

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS DE LA PRÉVOYANCE

LES RENDEZ-VOUS DE LA PRÉVOYANCE Jeudi 12 JUIN 2014 Paris LES RENDEZ-VOUS DE LA PRÉVOYANCE Comment saisir les opportunités d un marché en forte croissance Quels défis pour la prévoyance individuelle en 2014 et quels axes de développement

Plus en détail

SOLVABILITÉ II. Catalogue. Serez-vous prêt au 1 er janvier 2014? Bénéficiez du parcours de formations. le plus complet pour DÉCIDER ORGANISER PILOTER

SOLVABILITÉ II. Catalogue. Serez-vous prêt au 1 er janvier 2014? Bénéficiez du parcours de formations. le plus complet pour DÉCIDER ORGANISER PILOTER Catalogue 202 Formations Inter-Intra Serez-vous prêt au er janvier 204? Bénéficiez du parcours de formations SOLVABILITÉ II le plus complet pour DÉCIDER ORGANISER PILOTER FORMULE STANDARD ORSA REPORTING

Plus en détail

COMMENT CONQUÉRIR LE MARCHÉ DES TNS / TPE-PME

COMMENT CONQUÉRIR LE MARCHÉ DES TNS / TPE-PME PROTECTION SOCIALE COMMENT CONQUÉRIR LE MARCHÉ DES TNS / TPE-PME AVEC LA PARTICIPATION EXCEPTIONNELLE DE : ET LES INTERVENTIONS DE : Guillaume SARKOZY, Délégué général, MALAKOFF MÉDÉRIC ACOSS AG2R LA MONDIALE

Plus en détail

19 MAI 2011 PARIS. Jean-Philippe THIERRY Vice-président, AUTORITE DE CONTRÔLE PRUDENTIEL NATIXIS ASSURANCES OPTIMIND SCOR STANDARD & POOR'S UNEO

19 MAI 2011 PARIS. Jean-Philippe THIERRY Vice-président, AUTORITE DE CONTRÔLE PRUDENTIEL NATIXIS ASSURANCES OPTIMIND SCOR STANDARD & POOR'S UNEO II SOLVENCY AVEC LES PARTICIPATIONS EXCEPTIONNELLES DE : Jean-Martin COHEN SOLAL MUTUALITÉ FRANCAISE ET LES INTERVENTIONS DE : ACCENTURE ALLIANZ AG2R LA MONDIALE APICIL AVIVA 6 e CONFÉRENCE ANNUELLE SOLVABILITÉ

Plus en détail

Fidéliser ses clients

Fidéliser ses clients Marketing stratégique Fidéliser ses clients Connaître et évaluer sa clientèle (BDD...) Optimiser le service clients CRM et e-crm : les facteurs clés Mardi 20 et mercredi 21 janvier 2009 DE L INFORMATION

Plus en détail

DIGITAL NATIVES. Comment capter et fidéliser les jeunes dans l assurance

DIGITAL NATIVES. Comment capter et fidéliser les jeunes dans l assurance Mardi 1 er JUILLET 2014 Paris DIGITAL NATIVES Comment capter et fidéliser les jeunes dans l assurance La Génération Y : décryptage d une population en quête de liberté Comment convertir son offre aux nouvelles

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE LES DOSSIERS SONT A ENVOYER AVANT LE 14 FEVRIER 2014 A : ARGUSDOR@INFOPRO.DIGITAL.COM TOUTES LES PIECES ADDITIONNELLES POURRONT ETRE ADRESSEES PAR COURRIER ARGUS D OR 2014 LAETITIA ZUNINO ANTONY PARC 2

Plus en détail

SYSTEME DE REMUNERATION : CONSTRUCTION ET PILOTAGE

SYSTEME DE REMUNERATION : CONSTRUCTION ET PILOTAGE SYSTEME DE REMUNERATION : CONSTRUCTION ET PILOTAGE Formation Jeudi 25 novembre 2010 de 9h00 à 17h30 Intervenant : Sylvain NIEL-, Avocat Associé Cabinet FIDAL Contact & Inscription : Virginie ARNOULT Tél.

Plus en détail

Conquérir les dirigeants actionnaires d entreprises familiales

Conquérir les dirigeants actionnaires d entreprises familiales Gagner Réussir en Equipe Travailler GRAJEZYK CONSEIL CONSEIL EN FORMATION COMMERCIALE BANCAIRE VOUS PROPOSE Conquérir les dirigeants actionnaires d entreprises familiales Un process long et coûteux. Comment

Plus en détail

ASSURANCE DÉPENDANCE Avec quelles innovations conquérir le marché

ASSURANCE DÉPENDANCE Avec quelles innovations conquérir le marché Jeudi 7 JUIN 2012 Paris Avec quelles innovations conquérir le marché 8 e édition Comment lever les freins au développement du marché Avec quels garanties et services conquérir de nouveaux assurés Quelle

Plus en détail

Matinée. Régulation de l industrie financière. Vendredi 29 juin 2012 de 8 h 30 à 12 h 30 Salons Hoche 9 avenue Hoche 75008 Paris.

Matinée. Régulation de l industrie financière. Vendredi 29 juin 2012 de 8 h 30 à 12 h 30 Salons Hoche 9 avenue Hoche 75008 Paris. séminaires Matinée Régulation de l industrie financière enjeux et perspectives Vendredi 29 juin 2012 de 8 h 30 à 12 h 30 Salons Hoche 9 avenue Hoche 75008 Paris En partenariat avec séminaires Matinée Contexte

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION SEPTEMBRE 2013

LA LETTRE D INFORMATION SEPTEMBRE 2013 LA LETTRE D INFORMATION SEPTEMBRE 2013 EDITORIAL Le Club 30-60 a maintenant deux années d existence et il compte seize membres. Ces deux années ont été riches : nous avons accueilli de nouveaux membres

Plus en détail

COMMENT CONQUÉRIR LE MARCHÉ DES TNS / TPE-PME

COMMENT CONQUÉRIR LE MARCHÉ DES TNS / TPE-PME PROTECTION SOCIALE COMMENT CONQUÉRIR LE MARCHÉ DES TNS / TPE-PME AVEC LA PARTICIPATION EXCEPTIONNELLE DE : ET LES INTERVENTIONS DE : Guillaume SARKOZY, Délégué général, MALAKOFF MÉDÉRIC ACOSS AG2R LA MONDIALE

Plus en détail

CONGRÈS RH INDUSTRIE Quelles stratégies RH pour tirer parti des transformations de l industrie

CONGRÈS RH INDUSTRIE Quelles stratégies RH pour tirer parti des transformations de l industrie Mercredi 21 MAI 2014 Paris CONGRÈS RH INDUSTRIE Quelles stratégies RH pour tirer parti des transformations de l industrie ANI, réforme de la formation professionnelle, PSE : décrypter et anticiper les

Plus en détail

GESTION DE SINISTRES

GESTION DE SINISTRES Jeudi 4 AVRIL 2013 Paris 5 e édition GESTION DE SINISTRES Maîtrise des coûts et satisfaction client, quelles stratégies gagnantes Rationalisation / industrialisation : quelle stratégie pour continuer à

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATIONS. Septembre - Décembre 2015

PROGRAMME DE FORMATIONS. Septembre - Décembre 2015 PROGRAMME DE FORMATIONS Septembre - Décembre 2015 Modalités d inscription : Si vous êtes intéressé(e) par l un ou plusieurs de ces stages, vous pouvez vous inscrire à l aide du coupon-réponse joint au

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2015

CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Qui mieux que expert-comptable peut vous former à la gestion de votre entreprise? www.ifyc.fr BIEN VOUS ACCOMPAGNER C EST AUSSI VOUS FORMER Présentation IFYC L IFYC a été créé

Plus en détail

iii. L activité consistant à fournir du conseil en termes de placements financiers ou immobiliers a pendant longtemps été peu réglementée.

iii. L activité consistant à fournir du conseil en termes de placements financiers ou immobiliers a pendant longtemps été peu réglementée. CONSEIL EN GESTION DE PATRIMOINE Contribution de l AMAFI à la mission menée par M. Giscard d Estaing 1. Le Premier Ministre a confié à M. Louis Giscard d Estaing une mission en vue de proposer des mesures

Plus en détail

Fiche d'information Légale DOCUMENT D'ENTRÉE EN RELATION

Fiche d'information Légale DOCUMENT D'ENTRÉE EN RELATION Fiche d'information Légale DOCUMENT D'ENTRÉE EN RELATION Vous avez choisi ou êtes sur le point de confier la mission de vous assister, à un professionnel réglementé et contrôlé. Nous vous invitons à prendre

Plus en détail

ASSURANCE SANTÉ 18 NOVEMBRE 2011 QUELS PARTENARIATS INITIER POUR MAÎTRISER LES DÉPENSES DE SANTÉ 15-16 NOVEMBRE 2011 PARIS ÉDITO.

ASSURANCE SANTÉ 18 NOVEMBRE 2011 QUELS PARTENARIATS INITIER POUR MAÎTRISER LES DÉPENSES DE SANTÉ 15-16 NOVEMBRE 2011 PARIS ÉDITO. 17 NOVEMBRE 2011 ÉDITO FORMATION COMPLÉMENTAIRE Comment mettre en place et gérer un réseau de prestataires en santé ANIMÉE PAR : Xavier LEDUCQ, Avocat à la Cour, CRTD & ASSOCIES EN PARTENARIAT AVEC ASSURANCE

Plus en détail

LE COURTAGE D ASSURANCE

LE COURTAGE D ASSURANCE Programme 1ère conférence : l éthique du courtier 2ème conférence : la profession du courtier Courtage et environnement concurrentiel Le cadre de l activité L activité La responsabilité des courtiers d

Plus en détail

LUTTE CONTRE LA FRAUDE

LUTTE CONTRE LA FRAUDE Mercredi 1 er OCTOBRE 2014 Paris 3 e Édition LUTTE CONTRE LA FRAUDE Comment renforcer vos dispositifs face aux défis du numérique Quels enjeux de protection des données et du consommateur dans le cadre

Plus en détail

Stress et Management Droits et devoirs du manager. Inter- Entreprises

Stress et Management Droits et devoirs du manager. Inter- Entreprises Management motivationnel Stress et Management Droits et devoirs du manager CATALOGUE Formations Inter- Entreprises Cabinet de Conseil et de Formation en Motivation et Développement de la Performance CRECI

Plus en détail

Deloitte Acteur de référence des services professionnels. Août 2014

Deloitte Acteur de référence des services professionnels. Août 2014 Deloitte Acteur de référence des services professionnels Août 2014 Un réseau mondial de premier plan Une couverture géographique équilibrée Deloitte fournit des services d Audit, de Conseil, de Fiscalité,

Plus en détail

FORCES DE VENTE Viser l exécution parfaite en surface de vente

FORCES DE VENTE Viser l exécution parfaite en surface de vente Mercredi 17 JUIN 2015 Paris 12 e édition FORCES DE VENTE Viser l exécution parfaite en surface de vente Ciblage, exécution, assortiment, promotion : quelle équation gagnante en GMS à l horizon 2016 Quels

Plus en détail

ASSURANCES AUTO - MRH

ASSURANCES AUTO - MRH Mardi 8 OCTOBRE 2013 Paris ASSURANCES AUTO - MRH Comment redresser la rentabilité sur ces marchés 8 e édition Loi Hamon et résiliation : quels sont les risques et opportunités Gestion de sinistres : quelles

Plus en détail

MUTUELLES Innovations, stratégies, fusions : débats et prospectives des dirigeants mutualistes

MUTUELLES Innovations, stratégies, fusions : débats et prospectives des dirigeants mutualistes Mardi 24 NOVEMBRE 2015 Paris MUTUELLES Innovations, stratégies, fusions : débats et prospectives des dirigeants mutualistes 5 e édition Les mutuelles à l épreuve des groupes prudentiels : état des lieux

Plus en détail

COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS SÉMINAIRES THÉMATIQUES // 13 OCTOBRE I PARIS 2 E

COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS SÉMINAIRES THÉMATIQUES // 13 OCTOBRE I PARIS 2 E SÉMINAIRES THÉMATIQUES // COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS Quels besoins et moyens pour financer les stratégies de croissance sur les marchés français et internationaux? 13 OCTOBRE I PARIS 2 E INTERVENANTS

Plus en détail

RENDEZ-VOUS DE LA RELATION CLIENT

RENDEZ-VOUS DE LA RELATION CLIENT Jeudi 22 MAI 2014 Paris RENDEZ-VOUS DE LA RELATION CLIENT De la conquête à la fidélisation, quelle nouvelle stratégie relationnelle Activités digitales, optimisation du parcours client : comment réussir

Plus en détail

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis kpmg.fr Les défis du futur Une réponse adaptée Les mutuelles du livre II du Code de la mutualité font face à de réelles mutations,

Plus en détail

INFORMATIONS PRATIQUES

INFORMATIONS PRATIQUES INFORMATIONS PRATIQUES Avant de vous inscrire Vous souhaitez plus d informations? Vous hésitez entre deux formations? Vous voulez savoir s il y a encore de la place? Notre service Conseils et renseignements

Plus en détail

Assurance. Journée Arrêté des Comptes 2014. Mercredi 10 décembre 2014. Assurance. Eurosites George V 28 Avenue Georges V - 75008 Paris 8h30* > 17h30

Assurance. Journée Arrêté des Comptes 2014. Mercredi 10 décembre 2014. Assurance. Eurosites George V 28 Avenue Georges V - 75008 Paris 8h30* > 17h30 Journée Arrêté des Comptes Mercredi décembre Eurosites George V 8 Avenue Georges V - 758 Paris 8h3* > 7h3 * Accueil des participants de 8h3 à 9h Formation éligible au DIF www.lesechos-events.fr Actualité

Plus en détail

Crystal Finance est le leader du conseil en gestion patrimoniale globale auprès d une clientèle privée et de non-résidents français.

Crystal Finance est le leader du conseil en gestion patrimoniale globale auprès d une clientèle privée et de non-résidents français. Crystal Finance est le leader du conseil en gestion patrimoniale globale auprès d une clientèle privée et de non-résidents français. Créée en 1992, Crystal Finance conseille près de 10 000 clients à travers

Plus en détail

ASSURANCE SANTÉ 2012-2017 : quelle nouvelle place pour les complémentaires

ASSURANCE SANTÉ 2012-2017 : quelle nouvelle place pour les complémentaires mardi 13 novembre 2012 Paris 10 e édition SouS le haut-patronage du Ministère des Affaires sociales et de la Santé MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ASSURANCE SANTÉ 2012-2017 : quelle nouvelle

Plus en détail

ASSURANCE SANTÉ. Contrats responsables / ANI / objets connectés : quel nouveau modèle économique pour la complémentaire santé

ASSURANCE SANTÉ. Contrats responsables / ANI / objets connectés : quel nouveau modèle économique pour la complémentaire santé Jeudi 13 NOVEMBRE 2014 Paris 12 e édition ASSURANCE SANTÉ Contrats responsables / ANI / objets connectés : quel nouveau modèle économique pour la complémentaire santé Contrats responsables, panier de soins

Plus en détail

BANQUE, ASSURANCE ET BIG DATA

BANQUE, ASSURANCE ET BIG DATA SÉMINAIRES Rencontre Banque & Droit BANQUE, ASSURANCE ET BIG DATA Mardi 2 juin 2015 de 9 h 00 à 12 h 00 Auditorium de la FBF 18, rue La Fayette 75009 Paris En partenariat avec En collaboration avec ASSOCIATION

Plus en détail

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis kpmg.fr Les défis du futur Une réponse adaptée Les mutuelles du livre II du Code de la mutualité font face à de réelles mutations,

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014. COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014. COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014 COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen Les partenaires du cycle La CGPME 77 est le syndicat du patronat réel de

Plus en détail

INFORMATIONS PRATIQUES. Avant de vous inscrire. Pour vous inscrire. Dossier de confirmation. Horaires. Attestation de suivi de stage.

INFORMATIONS PRATIQUES. Avant de vous inscrire. Pour vous inscrire. Dossier de confirmation. Horaires. Attestation de suivi de stage. INFORMATIONS PRATIQUES Avant de vous inscrire Vous souhaitez plus d informations? Vous hésitez entre deux formations? Vous voulez savoir s il y a encore de la place? Notre service Conseils et renseignements

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE LES DOSSIERS SONT A ENVOYER AVANT LE 4 SEPTEMBRE 2015 A : ARGUSGESTIONSINISTRES@INFOPRO-DIGITAL.COM TOUTES LES PIECES ADDITIONNELLES POURRONT ETRE ADRESSEES PAR COURRIER LES ARGUS DE LA GESTION DE SINISTRES

Plus en détail

- la loi n 2011-331 du 28 mars 2011 - la loi de finances.

- la loi n 2011-331 du 28 mars 2011 - la loi de finances. Expert-Comptable 2015 Risques. Réassurance. Ressources Humaines. Notice d information Responsabilité Civile Professionnelle des Experts-Comptables Un seul et même contrat pour : Contrat cadre d assurance

Plus en détail

PARC AUTOMOBILE Concilier maîtrise des coûts et choix responsables

PARC AUTOMOBILE Concilier maîtrise des coûts et choix responsables Jeudi 20 SEPTEMBRE 2012 Paris PARC AUTOMOBILE Concilier maîtrise des coûts et choix responsables 1 ère édition Quels leviers d action mettre en place pour réduire vos coûts Car policy, innovations technologiques,

Plus en détail

SODEJE Assurances & Patrimoine

SODEJE Assurances & Patrimoine SODEJE Assurances & Patrimoine FICHE D'INFORMATIONS LEGALES Remis à : V e r s i o n d u 2 9 s e p t e m b r e 2 0 1 5 Page 1 La présente fiche est un élément essentiel de la relation entre le client et

Plus en détail

Entreprises Formation éligible au DIF www.lesechos-events.fr

Entreprises Formation éligible au DIF www.lesechos-events.fr Journée Arrêté des Comptes Entreprises Vendredi 28 novembre 2014 CNIT > La Défense > 8h30* > 17h30 * Accueil des participants de 8h30 à 9h00 2 0 1 4 Entreprises Formation éligible au DIF www.lesechos-events.fr

Plus en détail

Livre Blanc Assurance 2014

Livre Blanc Assurance 2014 Livre Blanc Assurance 2014 Gestion des risques «Le Nouveau Visage de l Assurance» ERM Solvency 2 AssetLiability Management OFFRE DE PARRAINAGE FINANCE INNOVATION Fondateurs Membres du Comité Exécutif JeanHervé

Plus en détail

Edito. Président. SERENALIS ET ESSENTIALIS sont des filiales de SERENALIS Groupe, SARL au capital de 640 000

Edito. Président. SERENALIS ET ESSENTIALIS sont des filiales de SERENALIS Groupe, SARL au capital de 640 000 Edito Les Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants évoluent dans un monde mouvant : réglementations régissant les différentes composantes du métier, dispositions fiscales ou législatives impactant

Plus en détail

MAÎTRISEZ VOTRE PATRIMOINE

MAÎTRISEZ VOTRE PATRIMOINE MAÎTRISEZ VOTRE PATRIMOINE Olifan Group innove dans le domaine du conseil en stratégie patrimoniale et en investissements avec un mode de gouvernance unique en Europe. Olifan Group, première société paneuropéenne

Plus en détail

MARKETING RH : CONSTRUIRE ET PROMOUVOIR SON OFFRE RH

MARKETING RH : CONSTRUIRE ET PROMOUVOIR SON OFFRE RH MARKETING RH : CONSTRUIRE ET PROMOUVOIR SON OFFRE RH Animée par Christophe LEPARQ «Les aspects du Marketing RH deviennent stratégiques pour les employeurs, qui n'ont pas de talent à perdre! Au cœur de

Plus en détail

PILOTAGE DE L ACTIVITE COMMERCIALE EN B TO B

PILOTAGE DE L ACTIVITE COMMERCIALE EN B TO B PILOTAGE DE L ACTIVITE COMMERCIALE EN B TO B Formation Mardi 15 mars 2011 de 9h00 à 17h30 Intervenant : Jean-Charles BERETTI MVO Formations Objectifs : Maîtriser les fondamentaux du pilotage de l activité

Plus en détail

HAUSSMANN PATRIMOINE. Haussmann Patrimoine Gestion Privée Indépendante - Conseil en Investissements et Placements

HAUSSMANN PATRIMOINE. Haussmann Patrimoine Gestion Privée Indépendante - Conseil en Investissements et Placements HAUSSMANN PATRIMOINE Les dirigeants Christophe Geoffroy Diplômé d Ecole de Commerce (Ecole des Dirigeants d Entreprise de Paris) D.E.S. de Gestion de Patrimoine (Clermont Ferrand) D.E.S.S. d Immobilier

Plus en détail

FORUM RH DES COLLECTIVITÉS LOCALES

FORUM RH DES COLLECTIVITÉS LOCALES Mercredi 17 JUIN 2015 Paris FORUM RH DES COLLECTIVITÉS LOCALES Face aux réformes, comment accompagner le changement Réforme territoriale / baisse des dotations : comment orchestrer le changement et accompagner

Plus en détail

ASSURANCE SANTÉ. Après le choc de l AnI, comment tirer parti des mutations du marché

ASSURANCE SANTÉ. Après le choc de l AnI, comment tirer parti des mutations du marché Jeudi 14 NOVEMBRE 2013 Paris 11 e édition ASSURANCE SANTÉ Après le choc de l AnI, comment tirer parti des mutations du marché Quelles nouvelles stratégies pour conquérir le marché des entreprises Le nouveau

Plus en détail

Les cartes et nouveaux moyens de paiement :

Les cartes et nouveaux moyens de paiement : & Les cartes et nouveaux moyens de paiement : Quel posi onnement des acteurs sur des marchés bouleversés? Mardi 27 mars 2012 Centre d Affaires Paris-Trocadéro I 8h30 à 12h30 En partenariat avec : Editorial

Plus en détail

Offre Restauration Commerciale

Offre Restauration Commerciale Offre Restauration Commerciale Cuisinier Chef de partie Chef à domicile Gérant d établissement Cuisinier nomade Traiteur Chef de cuisine LES FORMATIONS ISPAIA S ADRESSENT A VOUS 2015-2016 1 L ISPAIA :

Plus en détail

Maîtriser les fondamentaux des financements structurés dans un marché en pleine mutation, en deux formations :

Maîtriser les fondamentaux des financements structurés dans un marché en pleine mutation, en deux formations : Finance Maîtriser les fondamentaux des financements structurés dans un marché en pleine mutation, en deux formations : Fonds d investissement immobilier français Structuration, due diligence et financement

Plus en détail

BoiSSoNS en GMS Comment pérenniser l essor du secteur liquides en grande distribution

BoiSSoNS en GMS Comment pérenniser l essor du secteur liquides en grande distribution Jeudi 5 AVRiL 2012 Paris BoiSSoNS en GMS Comment pérenniser l essor du secteur liquides en grande distribution 2 e édition Cerner les enjeux et les perspectives de croissance du secteur Boissons à l horizon

Plus en détail

BANQUES SUR INTERNET 2012 LE DIGITAL AU CŒUR DES NOUVELLES STRATÉGIES CLIENT

BANQUES SUR INTERNET 2012 LE DIGITAL AU CŒUR DES NOUVELLES STRATÉGIES CLIENT CONFÉRENCE LE 13 MARS À PARIS BANQUES SUR INTERNET 2012 LE DIGITAL AU CŒUR DES NOUVELLES STRATÉGIES CLIENT 4 formations associées ( - Paris) Avec le concours de Partenaires médias Applications et sites

Plus en détail

SESSION FINANCE. mardi 12 et mercredi 13 juin 2012. Groupe AEF 137 rue de luniversité 75007 Paris. www.groupeaef.com

SESSION FINANCE. mardi 12 et mercredi 13 juin 2012. Groupe AEF 137 rue de luniversité 75007 Paris. www.groupeaef.com MANAGEMENT ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES FORMATION CONTINUE SESSION FINANCE mardi 12 et mercredi 13 juin 2012 Groupe AEF 137 rue de luniversité 75007 Paris www.groupeaef.com MANAGEMENT ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Plus en détail

Stratégie et management d un cabinet d avocats

Stratégie et management d un cabinet d avocats Stratégie et management d un cabinet d avocats > CE PROGRAMME EST COMPATIBLE AVEC LES OBLIGATIONS LÉGALES DE FORMATION DES AVOCATS CYCLE 6 modules de 14h à 19h 10 et 24 octobre, 7 et 21 novembre, 5 et

Plus en détail

ALLOCATION D ACTIFS SOUS SOLVABILITÉ II Comment trouver du rendement face aux crises financières

ALLOCATION D ACTIFS SOUS SOLVABILITÉ II Comment trouver du rendement face aux crises financières mercredi 14 novembre 2012 Paris 3 e édition ALLOCATION D ACTIFS SOUS SOLVABILITÉ II Comment trouver du rendement face aux crises financières Dettes souveraines, gouvernance, eurobonds : quel scénario de

Plus en détail

fiches pratiques Pour bien comprendre et mieux accompagner la réforme de la formation Les de la formation continue

fiches pratiques Pour bien comprendre et mieux accompagner la réforme de la formation Les de la formation continue Pour bien comprendre et mieux accompagner la réforme de la formation le seul ouvrage de référence! fiches Les pratiques de la formation continue 204 HT 236,80 TTC Tout le nouveau droit de la formation!

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail