REGLEMENT INCO PLANNING

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REGLEMENT INCO PLANNING"

Transcription

1 REGLEMENT INCO PLANNING

2 Les points clés de l'inco Le règlement n 1169/2011 (aussi appelé INCO) concernant l'information des consommateurs sur les denrées alimentaires, impose l'affichage d'informations dont doit disposer le consommateur, sur l'emballage OU à proximité (denrées non préemballées). Ces informations s doivent être présentent dès le 13 décembre 2014, mis à part la déclaration nutritionnelle qui sera à partir du 13 décembre 2016 (selon les modalités de présentation décrites dans le règlement INCO). Qui est concerné par le règlement INCO? Il s'applique "aux exploitants du secteur alimentaire à tous les stades de la chaîne alimentaire" (Chap. I, Art. 1.3). "Il s'applique à toutes toutes les denrées alimentaires destinées au consommateur final, y compris celles servies par les collectivités, ou destinées à être livrées à des collectivités." Quels sont les modalités d'affichage? Denrées préemballées : o Surface la plus grande de l'emballage > 80 cm² : corps de caractère supérieur ou égal à 1,2 mm. o Surface la plus grande de l'emballage < 80 cm² : corps de caractère supérieur ou égal à 0,9 mm. Denrées non préemballées : o A proximité de la denrée en question. Attention : Les informations doivent être lisibles! Les mentions s : Denrées préemballées : Plusieurs mentions sont s sur l emballage des denrées alimentaires.

3 1. Dénomination du produit. 2. Liste des ingrédients. 3. Allergènes. 4. Déclaration nutritionnelle. 5. Code emballeur. 6. Nom, raison social et adresse de l exploitant. 7. Date de durabilité minimale ou DLC. 8. Conditions de conservation et d utilisation. 9. Date de fabrication (ou de conditionnement). 10. Mode d emploi. 11. Numéro de lot. 12. La provenance (si elle est prévu pour la denrée). 13. Prix de la denrée. 14. Autres mentions s complémentaires (selon la denrée). Denrées non-préemballées : 1. Indication des allergènes. 2. Dénomination de vente. 3. Prix de vente. 4. Etat physique du produit (décongelé, ). 5. Les mentions spécifiques selon le type de produit. o Exemple : Origine et variété pour les fruits et légumes,...

4 INCO : En bref ce qui change! 1. Les allergènes : o Denrées préemballées : Le nom de l'allergène doit être cité : Par exemple, si la recette contient de la crème, l'allergène mentionné sera le LAIT. Ils doivent être mis en avant dans la liste des ingrédients : En l'absence de liste d'ingrédients : mention "contient" suivi de la liste des allergènes contenus dans la denrée. o Denrées non préemballées : Mention "Contient" suivi de la liste des allergènes. 2. Origine ou pays de provenance : o o Lorsque son omission est susceptible d'induire le consommateur en erreur. Si l'origine de l'ingrédient principal est différente de l'origine du produit fini : Il est de préciser l'origine de l'ingrédient principal ET l'origine du produit fini OU d'indiquer que l'ingrédient principal a une origine différente du produit fini.

5 3. Origine des viandes (autres que la viande bovine) : o Obligatoire pour les viandes fraîches, réfrigérées ou congelées : Porcines, Ovines et caprines, Volailles (coq, poule, canard, dinde, pintade, oie). 4. Etat physique : congélation : o Cas des viandes, préparations de viandes et produits de la pêche non transformés congelés : Indiquer la date de congélation "produit congelé le JJ/MM/AAAA". o Cas des denrées congelées, vendues décongelées : Indiquer la mention "décongelé", sauf pour : Les ingrédients décongelés présent dans le produit fini, Les denrées pour lesquelles la congélation est une étape du process de fabrication. 5. Présence de nanomatériaux : o Indiquer dans la liste des ingrédients la présence de nanomatériaux manufacturés en indiquant le nom de l'ingrédient suivi de [nano]. 6. Produits imitant des denrées : o Afficher le ou les ingrédients de remplacement : En face avant de l'emballage, En caractère visible, A côté de la marque. o Exemples : Margarine : "Beurre végétal". Dessert de soja : "Crème dessert végétale" Affichage des valeurs nutritionnelles : o Teneur pour 100g ou 100mL. o Indications s : Valeur énergétique (kcal et kj). Protéines. Glucides Dont sucres. Graisses Dont acides gras saturés. Sel.

6 Focus : Allergènes L éviction étant le principal mode de prévention, il est de rigueur pour les acteurs de la filière agro-alimentaire d indiquer dans la liste des ingrédients les allergènes contenus dans le produit. Le règlement (UE) n 1169/2011 concernant l information des consommateurs sur les denrées alimentaires, fournit dans l annexe II la liste des allergènes à déclaration, à savoir : Les allergènes doivent être indiqués selon les modalités suivantes : Dans la liste des ingrédients OU mention «Contient» suivi du nom de l allergène (si absence de liste). Ils doivent ressortir dans la liste des ingrédients (gras, souligné, couleur, italique, ). Les ingrédients et auxiliaires technologiques possédant des substances allergènes doivent préciser l allergène entre parenthèse.

7 REGLEMENTATION «ALLERGENES» Applicable le 13 décembre 2014 Texte INCO n 1169/2011 A B Principe: Il convient d'informer par écrit de la présence d'allergène dans la composition des repas servis. L'information doit être à disposition des services de contrôle ce qui induit une traçabilité informatique ou écrite. Dans un premier temps les contaminations croisées ne sont pas gérées seule l'indication inscrite par le fournisseur sur la fiche technique ou l'étiquetage initial doit être mentionnée. hôpital modalité minimum et complémentaires Traitement de l'allergie Avis de la DGCCRF observations repas au malade en salle à déclaration d'allergie et prise en charge dès ainsi qu'une traçabilité des informations données au manger ou en chambre l'entrée en soin. consommateur. repas en EHPAD en salle à manger ou en chambre C repas au self personnel D Repas à domicile une information disponible à l'entrée du restaurant déclaration d'allergie et prise en charge du client 1er degré modalité minimum et complémentaires observations maternelle E primaire déclaration d'allergie et prise en charge dès l'entrée en soin. une information affiché à l'entrée de l'école du menu du jour pour les parents.. ainsi qu'une traçabilité des informations données au consommateur. l'allergie et inscrite, suivie médicalement et diététiquement. Aucun allergène n'est présent dans l'alimentation l'allergie et inscrite, suivie médicalement et ainsi qu'une traçabilité des informations données au diététiquement. Aucun consommateur, un étiquetage sur les produits fabriqués et livrés doit allergène n'est présent dans être apposé. l'alimentation une information par écrit disponible au sein de l'école pour connaitre toutes les fiches recettes et leurs composantes. Une information par moyens informatiques et à titre d'information est possible Pas d'obligation de donner l'information sur les allergènes Pas d'obligation de donner l'information sur les allergènes F foyer G repas délivré une information "étiquetage" lors de la livraison une information par écrit disponible au sein de la crèche pour une information affiché à l'entrée de la crèche connaitre toutes les fiches recettes et leurs composantes H crèche une information par écrit disponible au sein du centre de loisir pour une information affiché à l'entrée du centre de connaitre toutes les fiches recettes et leurs composantes I centre de loisirs loisir 2e degré modalité minimum et complémentaires une information par écrit disponible au sein de l'école pour connaitre collège une information affiché à l'entrée de la cantine toutes les fiches recettes et leurs composantes J lycée K repas pique-nique crous L cafétéria M self N repas à table S bateau/sous marin déclaration d'allergie à l'inscription et une information affiché information préalable et étiquetage modalité minimum et complémentaires information affichée et étiquetage pour les plats à emporter une information affiché à l'entrée de la cantine information des menus pour la durée du voyage une information par écrit disponible au sein du foyer pour connaitre toutes les fiches recettes et leurs composantes une information par écrit disponible au sein de la cantine pour connaitre toutes les fiches recettes et leurs composantes armées modalité minimum et complémentaires O plateau avion information préalable et étiquetage P ration de combat idem Q self une information affichée à l'entrée de la cantine une information par écrit disponible au sein de la cantine pour connaitre toutes les fiches recettes et leurs composantes R cuisine centrale étiquetage prévenir en cas de changement de menu et prévenir en cas de changement de menu et Document élaboré par M. Éric LEPECHEUR Président Restau'Co et Patrick JOSIEN Référent Restauration Santé Social Restau'Co, et soumis en lecture DGCCRF le 22 juillet 2014 Pour toute information utile au besoin adresse mail: Aide à l'étiquetage: des sociétés mettent à disposition des exploitants des étiquettes spécifiques pour l'information «allergènes» tel que Sanipousse.

Comprendre pour. mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES

Comprendre pour. mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES Comprendre pour mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES Les informations nécessaires: les bonnes pratiques Les consommateurs, petits ou grands, doivent pouvoir choisir en connaissance de cause. Pour

Plus en détail

ARCHIVE 29/06/2012. DIS 2276 Compléments alimentaires - Emballage et étiquetage (y compris normes de commercialisation) [2276] v2

ARCHIVE 29/06/2012. DIS 2276 Compléments alimentaires - Emballage et étiquetage (y compris normes de commercialisation) [2276] v2 Unité Provinciale de :... Date :... Contrôleur Responsable:... N :... Opérateur :... N unique :... Adresse :...... DIS 2276 Compléments alimentaires - Emballage et étiquetage (y compris normes de commercialisation)

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE BLIGNY

CENTRE HOSPITALIER DE BLIGNY CENTRE HOSPITALIER DE BLIGNY Cahier des clauses techniques particulières pour la fourniture de denrées alimentaires conformément au Code des Marchés Publics Marché du 01/07/2015 au 30/06/2016 LOT N 5 VIANDES

Plus en détail

GRANDS RASSEMBLEMENTS

GRANDS RASSEMBLEMENTS GRANDS RASSEMBLEMENTS SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS GUIDE A L USAGE DES MAIRES PREFECTURE DE L EURE Mission inter-services de sécurité sanitaire des aliments DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES VETERINAIRES

Plus en détail

Réglementation INCO Etiquetage - Nouveautés

Réglementation INCO Etiquetage - Nouveautés Réglementation INCO Etiquetage - Nouveautés Euro Consultants Claudia Krebs - Scientific Manager - Senior Expert Dr Françoise Hebert - Project Manager Au programme de la matinée Le contexte législatif actuel

Plus en détail

Comprendre pour. mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES

Comprendre pour. mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES Comprendre pour mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES 2 les emballages alimentaires Il y a longtemps que les petits commerces ont fait place aux supermarchés où chaque client se sert dans les rayons.

Plus en détail

Allergènes dans les denrées alimentaires non-préemballées. quelle obligation d information des consommateurs

Allergènes dans les denrées alimentaires non-préemballées. quelle obligation d information des consommateurs Allergènes dans les denrées alimentaires non-préemballées? quelle obligation d information des consommateurs Cette plaquette s adresse aux professionnels de l Artisanat, du Commerce alimentaire de proximité

Plus en détail

GUIDE QUESTIONS-REPONSES ANIA-FCD

GUIDE QUESTIONS-REPONSES ANIA-FCD GUIDE QUESTIONS-REPONSES ANIA-FCD POUR L APPLICATION DU REGLEMENT (UE) N 1169/2011 CONCERNANT L INFORMATION DES CONSOMMATEURS SUR LES DENREES ALIMENTAIRES Version validée du 11 mars 2013 INTRODUCTION Le

Plus en détail

SPÉCIFICATIONS DE PRODUIT

SPÉCIFICATIONS DE PRODUIT INT 102 Informations sur le produit Poids unité de vente Conditions de stockage Conservation Apparence Saveur Odeur Texture Teinte SPÉCIFICATIONS DE PRODUIT INTERFROST MOUSSE AU CHOCOLAT BLANC INFORMATIONS

Plus en détail

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE POUR L ELABORATION ET LA LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE CAHIER DES CHARGES

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE POUR L ELABORATION ET LA LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE CAHIER DES CHARGES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE POUR L ELABORATION ET LA LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE OBJET : CAHIER DES CHARGES Le présent marché a pour objet la fourniture de repas livrés en liaison froide pour les

Plus en détail

Projet FRC Bien manger à petit prix

Projet FRC Bien manger à petit prix Projet FRC Bien manger à petit prix Colloque intercantonal Tramelan 18.11.2009 Plan de la présentation 1. Genèse et but du projet 2. Structure du cours (avec quelques exemples de transparents) 3. Bilan

Plus en détail

Strasbourg. L application du Paquet Hygiène dans la Restauration Collective

Strasbourg. L application du Paquet Hygiène dans la Restauration Collective L application du Paquet Hygiène dans la Restauration Collective PLAN REGLEMENTATION : Le règlement 178/2002 : traçabilité et retrait Le règlement 852/2004 : la base Le règlement 853/2004 : spécifique aux

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES 1 DEPARTEMENT DE L ESSONNE REPUBLIQUE FRANCAISE Mairie de Leudeville CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES OBJET DU MARCHE : Le marché régi par le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

Fiche Technique Qualité

Fiche Technique Qualité Fiche Technique Qualité Dénomination commerciale du produit: COMTESSE de Vichy cru 1,3 K Mentions légales devant figurer sur l'emballage: LAIT CRU DE VACHE 28% MG Dénomination légale du produit: COMTESSE

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES DE DENREES ALIMENTAIRES POUR LA RESTAURATION COLLECTIVE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES DE DENREES ALIMENTAIRES POUR LA RESTAURATION COLLECTIVE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES DE DENREES ALIMENTAIRES POUR LA RESTAURATION COLLECTIVE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES DE DENREES ALIMENTAIRES POUR LA RESTAURATION

Plus en détail

SPECIALITE : RESTAURATION. Mercredi 14 janvier 2015

SPECIALITE : RESTAURATION. Mercredi 14 janvier 2015 AGENT DE MAITRISE TERRITORIAL CONCOURS EXTERNE, INTERNE ET TROISIEME CONCOURS SESSION 2015 SPECIALITE : RESTAURATION Mercredi 14 janvier 2015 Résolution d un cas pratique exposé dans un dossier portant

Plus en détail

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Le GEM RCN. (Groupe d Etude des Marchés de Restauration Collective et de Nutrition)

Plus en détail

DIRECTIVE 96/8/CE DE LA COMMISSION

DIRECTIVE 96/8/CE DE LA COMMISSION 1996L0008 FR 20.06.2007 001.001 1 Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions B DIRECTIVE 96/8/CE DE LA COMMISSION du 26 février 1996 relatives aux

Plus en détail

La direction départementale de la protection des populations du Var vous informe

La direction départementale de la protection des populations du Var vous informe La direction départementale de la protection des populations du Var vous informe Direction départementale de la protection des population du Var Centre interadministratif 98 rue Montebello - 83000 TOULON

Plus en détail

Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels

Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels Présenté par Catherine Drouin-Audet et Véronique Racicot, étudiantes en diététique à l Université McGill, supervisées par

Plus en détail

Allergènes alimentaires

Allergènes alimentaires Les fiches pratiques de la concurrence et de la consommation Allergènes alimentaires Un allergène est une substance qui déclenche l'allergie, ensemble de réactions du système immunitaire de l'organisme

Plus en détail

RAPPEL : REGLES DE L AFFICHAGE

RAPPEL : REGLES DE L AFFICHAGE 129 Les obligations d'affichage et d'étalage dans l exploitation Tout débit de boisson doit afficher : Dans un débit de boissons à consommer sur place, l'exploitant doit également afficher : une signalisation

Plus en détail

Usage du Planning alimentaire NUBEL

Usage du Planning alimentaire NUBEL Usage du Planning alimentaire NUBEL Cette notice d instructions décrit toutes les fonctions du Planning alimentaire Nubel. Index 1. Généralités 2. Guide de démarrage rapide 3. Log-in 4. Ecran de démarrage

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ ET DES CONSOMMATEURS

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ ET DES CONSOMMATEURS COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ ET DES CONSOMMATEURS Décembre 2012 GUIDE A L INTENTION DES AUTORITES COMPETENTES POUR LE CONTROLE DE LA CONFORMITE AVEC LES ACTES LEGISLATIFS DE L UE

Plus en détail

Comment bien lire les étiquetages alimentaires?

Comment bien lire les étiquetages alimentaires? Comment bien lire les étiquetages alimentaires? Entre calories, protéines, glucides, sucres, lipides, acides gras, cholestérol, édulcorants, vitamines, minéraux, additifs, etc. les informations nutritionnelles

Plus en détail

Manger, ça me fait penser à

Manger, ça me fait penser à Fourchettes & Baskets - Transparent 1 Manger, ça me fait penser à Manger, ça me fait penser à Fourchettes & Baskets - Transparent 2 Les groupes d aliments et leurs apports Fruits et/ou légumes Toutes les

Plus en détail

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LA RESTAURATION SCOLAIRE GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014 Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LES OBJECTIFS Apporter aux enfants une alimentation de Qualité pour répondre à leurs

Plus en détail

2. BUTS DE LA POLITIQUE. Les buts de la politique sont :

2. BUTS DE LA POLITIQUE. Les buts de la politique sont : Politiques générales du CCL Entrée en vigueur : septembre 2008 Sujet : Politique ALIMENTAIRE Modification : 1. PRÉSENTATION Dans le cadre de sa planification stratégique, le collège Charles-Lemoyne, en

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES - RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique alimentaire COTE : DAEC 2008-01 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration EN VIGUEUR en août 2008 RESPONSABLE DE L'APPLICATION : La Direction

Plus en détail

Spécification du produit fini: MOZZARELLA PIZZAIOLO RAPEE, e2kgx6, KB

Spécification du produit fini: MOZZARELLA PIZZAIOLO RAPEE, e2kgx6, KB pagina 1 van 5 Spécification du produit fini: MOZZARELLA PIZZAIOLO RAPEE, e2kgx6, KB 1. Données de l'entreprise om de l'entreprise KAASBRIK.V. Ligne d'adresse 1 Industriepark 1216 Lieu 3545 Halen Pays

Plus en détail

JORF n 0243 du 18 octobre 2013. Texte n 51

JORF n 0243 du 18 octobre 2013. Texte n 51 Le 18 octobre 2013 JORF n 0243 du 18 octobre 2013 Texte n 51 ARRETE Arrêté du 8 octobre 2013 relatif aux règles sanitaires applicables aux activités de commerce de détail, d entreposage et de transport

Plus en détail

SESSION 2007. Mention Complémentaire Art de la Cuisine Allégée ÉPREUVE E2 ÉTUDE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE

SESSION 2007. Mention Complémentaire Art de la Cuisine Allégée ÉPREUVE E2 ÉTUDE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE SESSION 2007 Mention Complémentaire Art de la Cuisine Allégée ÉPREUVE E2 ÉTUDE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE Ce sujet comporte 13 pages. Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices

Plus en détail

Nouveau STEAK DE SOJA 60g

Nouveau STEAK DE SOJA 60g Nouveau STEAK DE SOJA 60g 1 La clé d une bonne alimentation réside dans la diversité alimentaire et les produits au soja s inscrivent parfaitement dans cet équilibre. Fort de son savoir-faire acquis depuis

Plus en détail

MAIRIE D ANSTAING 7 rue Marie Curie 59152 ANSTAING

MAIRIE D ANSTAING 7 rue Marie Curie 59152 ANSTAING MAIRIE D ANSTAING 7 rue Marie Curie 59152 ANSTAING FOURNITURE DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE, L ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT, LE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE Procédure adaptée

Plus en détail

Les Labels de Qualité

Les Labels de Qualité Les Labels de Qualité C1-1. PRENDRE EN CHARGE la clientèle Les appellations, labels et sigles de qualité Définition des labels et signes de qualité : AOC, AOP, IGP, AB, Identifier les différents labels

Plus en détail

PREFET DE L YONNE NOTE D INFORMATION SUR L HYGIENE EN RESTAURATION. e-mail : ddcspp@yonne.gouv.fr

PREFET DE L YONNE NOTE D INFORMATION SUR L HYGIENE EN RESTAURATION. e-mail : ddcspp@yonne.gouv.fr PREFET DE L YONNE Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations Pôle Alimentation 3 rue Jehan Pinard B.P. 19 89010 Auxerre Cedex Tél. : 03 86 72 69 57 Fax : 03 86

Plus en détail

Centre Hospitalier. 16 rue Voltaire BP 20 03310 NERIS LES BAINS APPEL D OFFRES OUVERT N 2013-02

Centre Hospitalier. 16 rue Voltaire BP 20 03310 NERIS LES BAINS APPEL D OFFRES OUVERT N 2013-02 Centre Hospitalier 16 rue Voltaire BP 20 03310 NERIS LES BAINS APPEL D OFFRES OUVERT N 2013-02 CONCEPTION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE AU CENTRE HOSPITALIER DE NERIS-LES-BAINS Cahier des Clauses

Plus en détail

L information sur les Allergènes : Règlement Information du consommateur applicable au 13 décembre 2014

L information sur les Allergènes : Règlement Information du consommateur applicable au 13 décembre 2014 Circulaire n 6140 15 juillet 2014 Gestion de l entreprise Fabrication Réglementation hygiénique et sanitaire 7 0 5 Dossier suivi par : Flavie SOUPLY Rédactrice : Flavie SOUPLY Ligne directe : 01.43.59.45.08

Plus en détail

Comment décoder les étiquettes?

Comment décoder les étiquettes? Comment décoder les étiquettes? Barbou, le 30/04/2010 Attention aux pièges! Les sucres «cachés» Les «mauvaises» graisses (TRANS) Le sel Les additifs Comment éviter ces pièges? Intéressons-nous aux étiquettes...

Plus en détail

L alimentation : Comment bien se nourrir?

L alimentation : Comment bien se nourrir? Sciences Andrée Otte L alimentation : Comment bien se nourrir? Chaque jour, on a besoin de manger et de boire : l alimentation est indispensable à la vie. Une bonne alimentation est l une des clés essentielles

Plus en détail

PRINCIPES DEONTOLOGIQUES relatifs aux DESSERTS, ENTREMETS, PATISSERIES A PREPARER et AIDES A LA PATISSERIE

PRINCIPES DEONTOLOGIQUES relatifs aux DESSERTS, ENTREMETS, PATISSERIES A PREPARER et AIDES A LA PATISSERIE Division Entremets et Desserts PRINCIPES DEONTOLOGIQUES relatifs aux DESSERTS, ENTREMETS, PATISSERIES A PREPARER et AIDES A LA PATISSERIE PREAMBULE Ces «Principes Déontologiques» s'appliquent à tous les

Plus en détail

Le présent document comporte 4 pages. Cuisine centrale de Vic-le-Comte

Le présent document comporte 4 pages. Cuisine centrale de Vic-le-Comte Le présent document comporte 4 pages Cuisine centrale de Vic-le-Comte POUR LES VIANDES SURGELÉES CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES Les produits devront répondre aux normes AFNOR Viandes conformes au décret n

Plus en détail

SPÉCIFICATIONS DE PRODUIT

SPÉCIFICATIONS DE PRODUIT Informations sur le produit Poids unité de vente Conditions de stockage Conservation Apparence Saveur Odeur Texture Teinte INT 001 SPÉCIFICATIONS DE PRODUIT INTERFROST BOUCHEES DE POULET INFORMATIONS PRODUIT

Plus en détail

MAIRIE DE CROCHTE 4, Meuninck Straete

MAIRIE DE CROCHTE 4, Meuninck Straete MAIRIE DE CROCHTE 4, Meuninck Straete 59380 CROCHTE Tél. 03.28.62.13.70 Fax. 03.28.62.10.18 e-mail : mairie.crochte@orange.fr site internet : www.crochte.fr MARCHÉ DE FOURNITURES ET DE SERVICE N 2011-02

Plus en détail

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS Pour mieux comprendre le rôle des différents composants de notre alimentation, Oh!Céréales vous livre l essentiel sur les nutriments. Les calories Calories : c est l unité de mesure

Plus en détail

Formation diététique et restauration

Formation diététique et restauration L alimentation Formation diététique et restauration Janvier 2016 L alimentation doit apporter une quantité suffisante des différents nutriments nécessaires pour assurer la couverture de l ensemble des

Plus en détail

Circulaire relative à la traçabilité lors de l expédition de denrées alimentaires d origine animale.

Circulaire relative à la traçabilité lors de l expédition de denrées alimentaires d origine animale. Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative à la traçabilité lors de l expédition de denrées alimentaires d origine animale. Référence PCCB/S2/GDS/891700 Date 29/06/2012

Plus en détail

APPEL D OFFRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DU 09/07/2015. Marché de Fournitures et Services FOURNITURE DE DENRÉES ALIMENTAIRES

APPEL D OFFRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DU 09/07/2015. Marché de Fournitures et Services FOURNITURE DE DENRÉES ALIMENTAIRES RÉSIDENCE SAINT JEAN 41 Avenue Félix Baert 59380 BERGUES Tél : 03.28.68.62.99 Fax : 03.28.68.53.19 Email : Stjean.residence@wanadoo.fr NUMÉRO DU MARCHE : APPEL D OFFRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Restauration municipale Avenue du Coquinage 59910 BONDUES 03 20 23 03 86 REGLEMENT INTERIEUR

Restauration municipale Avenue du Coquinage 59910 BONDUES 03 20 23 03 86 REGLEMENT INTERIEUR Restauration municipale Avenue du Coquinage 59910 BONDUES 03 20 23 03 86 REGLEMENT INTERIEUR I. GENERALITES : Le service de la Restauration Municipale assure les repas : - des enfants des écoles maternelles

Plus en détail

Produits laitiers et substituts du lait

Produits laitiers et substituts du lait Produits laitiers et substituts du lait Produits laitiers et substituts du lait Les produits laitiers sont importants dans le cadre d une alimentation saine. Ils sont notre principal fournisseur de calcium,

Plus en détail

Le sucre et les graisses cachées. La lecture des étiquettes alimentaires 26/09/2013

Le sucre et les graisses cachées. La lecture des étiquettes alimentaires 26/09/2013 Programme facteur de risques cardiovasculaires Déroulement de l atelier Atelier alimentation présenté par, diététicienne et ingénieur en nutrition Comment se nourrir quand on a des facteurs de risque cardiovasculaire?

Plus en détail

Comprendre l étiquetage alimentaire

Comprendre l étiquetage alimentaire Comprendre l étiquetage alimentaire Muriel Bégueria, diététicienne 14, rue Puech Bérenguier 81000 Albi Tél 0563549414 L étiquetage alimentaire Les étiquettes des produits alimentaires comportent de multiples

Plus en détail

RGD du 22 juin 1977 (Mém. n 40 du 20 juillet 1977, p.1269)

RGD du 22 juin 1977 (Mém. n 40 du 20 juillet 1977, p.1269) Règlement grand-ducal du 22 juin 1977 concernant les produits d'oeufs. - base juridique: L du 25 septembre 1953 (Mém. A - 62 du 10 octobre 1953, p. 1259) - reprend: 1968R1619 du 01 janvier 1500 1996R95

Plus en détail

Point de vue d experts. Nouveaux taux de TVA applicables au 1 er janvier 2014.

Point de vue d experts. Nouveaux taux de TVA applicables au 1 er janvier 2014. Point de vue d experts Nouveaux taux de TVA applicables au 1 er janvier 2014. Le 11 Décembre 2013 À partir du 1er janvier 2014, les taux de TVA sont modifiés (article 68 de la 3e loi de finances rectificative

Plus en détail

RESTAURANT SCOLAIRE DE MAREAU AUX PRES FOURNITURES DE DENREES ALIMENTAIRES

RESTAURANT SCOLAIRE DE MAREAU AUX PRES FOURNITURES DE DENREES ALIMENTAIRES RESTAURANT SCOLAIRE DE MAREAU AUX PRES FOURNITURES DE DENREES ALIMENTAIRES C.C.P. Période du 01/06/2016 au 01/06/2017 Renouvelable 1 fois 1/7 SOMMAIRE 1 OBJET ET DUREE DU MARCHE 1.1 Objet du marché 1.2

Plus en détail

17.5.2014 FR Journal officiel de l'union européenne L 147/1. du 5 mars 2014. (Texte présentant de l'intérêt pour l'eee)

17.5.2014 FR Journal officiel de l'union européenne L 147/1. du 5 mars 2014. (Texte présentant de l'intérêt pour l'eee) 17.5.2014 FR Journal officiel de l'union européenne L 147/1 RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N o 518/2014 DE LA COMMISSION du 5 mars 2014 modifiant les règlements délégués de la Commission (UE) n o 1059/2010, (UE)

Plus en détail

LES EXIGENCES SANITAIRES

LES EXIGENCES SANITAIRES INTRODUIRE DES PRODUITS BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE LES EXIGENCES SANITAIRES ENREGISTREMENT ET DECLARATION DES PRODUITS D ORIGINE ANIMALE Pour la vente à un intermédiaire de tous les produits d origine

Plus en détail

La collation en maternelle / Encas dans les écoles

La collation en maternelle / Encas dans les écoles La collation en maternelle / Encas dans les écoles Historique, avis des experts et conséquences négatives de la collation Dr Hélène Thibault Groupe de travail «La collation en maternelle/encas dans les

Plus en détail

L Alimentation des Séniors Nos savoir faire

L Alimentation des Séniors Nos savoir faire L Alimentation des Séniors Nos savoir faire Martine Culis Chef de projets restauration et nutrition Division Santé Médico-social Février 2015 Sommaire Sodexo : qui sommes nous? L engagement et les initiatives

Plus en détail

Certification «bio» d un moulin

Certification «bio» d un moulin Certification «bio» d un moulin Quelles contraintes administratives, techniques, financières? QUALITY PARTNER AWEIS Samya Namur 13 juin 2015 Table des matières 1.Prérequis 2.Réglementation 3.Avant la production

Plus en détail

INTERCLAN BRETAGNE ENRICHISSEMENT

INTERCLAN BRETAGNE ENRICHISSEMENT INTERCLAN BRETAGNE GROUPE DE TRAVAIL ENRICHISSEMENT 1 QU EST CE QU ENRICHIR? L enrichissement a pour objectifs : De pallier aux carences d une alimentation insuffisante pour couvrir les besoins protéinoénergétiques

Plus en détail

FICHE «AGRICULTURE BIOLOGIQUE» ETABLIE A L ATTENTION DES METIERS DE LA VIANDE

FICHE «AGRICULTURE BIOLOGIQUE» ETABLIE A L ATTENTION DES METIERS DE LA VIANDE FICHE «AGRICULTURE BIOLOGIQUE» ETABLIE A L ATTENTION DES METIERS DE LA VIANDE CAB/I011/12-1 Cette fiche concerne tous les opérateurs abattoirs, ateliers de découpe et boucheries travaillant des produits

Plus en détail

- Lignes directrices relatives à la communication sur les repères de consommation alimentaire novembre 2008

- Lignes directrices relatives à la communication sur les repères de consommation alimentaire novembre 2008 Lignes directrices à l attention des opérateurs économiques relatives à la communication sur les repères de consommation alimentaire et d activité physique du Programme National Nutrition Santé Ces lignes

Plus en détail

SOMMAIRE. DISPOSITIONS RELATIVES À LA DÉCONGÉLATION - Extrait de Titre V, article 6, Annexe VI

SOMMAIRE. DISPOSITIONS RELATIVES À LA DÉCONGÉLATION - Extrait de Titre V, article 6, Annexe VI SOMMAIRE QUELQUES DEFINITIONS - Extrait Titre 1, article 2 DISPOSITIONS PARTICULIERES APPLICABLES AUX ETABLISSEMENTS DE RESTAURATION COLLECTIVE Y COMPRIS LES CUISINES CENTRALES - Extrait Titre V, article

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. IMPORTATEURS Vos obligations tout au long de l année

GUIDE PRATIQUE. IMPORTATEURS Vos obligations tout au long de l année ID-SC-186 GUIDE PRATIQUE PREPARATEURS, DISTRIBUTEURS, IMPORTATEURS : Vos obligations tout au long de l année GUIDE PRATIQUE PREPARATEURS, DISTRIBUTEURS, IMPORTATEURS Vos obligations tout au long de l année

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/CTCS/WP.7/2015/15 Conseil économique et social Distr. générale 14 septembre 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité directeur des capacités et des

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) FOURNITURE ET MISE EN SERVICE D UNE IMPRIMANTE A ETIQUETTES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Page 1 de 5 1 IDENTIFICATION DE L ACHETEUR Communauté de communes du Dunois 2 Route de Blois

Plus en détail

COMMENT ACHETER LA VIANDE EN RESTAURATION HORS DOMICILE?

COMMENT ACHETER LA VIANDE EN RESTAURATION HORS DOMICILE? COMMENT ACHETER LA VIANDE EN RESTAURATION HORS DOMICILE? Nouvelles fiches techniques pour faciliter l achat des viandes L a restauration collective joue un rôle social et éducatif majeur, notamment en

Plus en détail

Baromètre SOFINCO N 27 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Vague 2

Baromètre SOFINCO N 27 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Vague 2 Baromètre SOFINCO N 27 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Vague 2 Mars 2014 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope

Plus en détail

Solutions de restauration

Solutions de restauration Solutions de restauration De la cuisine de chefs Parce qu une bonne solution déjeuner contribue à l efficacité de votre entreprise Pour vos salariés, comme pour de nombreux actifs, déjeuner est un casse

Plus en détail

Chapitre I : Principes généraux d étiquetage et de présentation des denrées alimentaires préemballées Titre I : Dispositions Générales

Chapitre I : Principes généraux d étiquetage et de présentation des denrées alimentaires préemballées Titre I : Dispositions Générales Arrêté des Ministres du Commerce et de l Artisanat, de la Santé Publique, de l Industrie, de l Energie et des Petites et Moyennes Entreprises relatif à l étiquetage et la présentation des denrées alimentaires

Plus en détail

Présentation faite par l ADES. «animation, diététique, hygiène alimentaire»

Présentation faite par l ADES. «animation, diététique, hygiène alimentaire» Présentation faite par l ADES «animation, diététique, hygiène alimentaire» Les bases de l équilibre alimentaire Pourquoi mange-t-on? Aliments = source d énergie Nutriments énergétiques Protéines 1g = 4

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE CANET-EN-ROUSSILLON

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE CANET-EN-ROUSSILLON CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE CANET-EN-ROUSSILLON Service de portage de repas à domicile Règlement intérieur Le Centre communal d Action Sociale de Canet-en-Roussillon met à la disposition des personnes

Plus en détail

Portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées autonomes (GIR 5 et 6)

Portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées autonomes (GIR 5 et 6) Appel à projets 2013 Portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées autonomes (GIR 5 et 6) Caisse d Assurance Retraite et de la Santé au Travail d Aquitaine 80 avenue de la Jallère 33053 BORDEAUX

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Ville d Amiens Direction Enfance, Education, Jeunesse, Sport et Culture Service Vie Scolaire et Restauration Hôtel de Ville - BP 2720 80027 AMIENS CEDEX

Plus en détail

Les emballages des denrées alimentaires Que lit-on?

Les emballages des denrées alimentaires Que lit-on? Printemps 2010 Page 1 / 11 Contenu : Les emballages des denrées alimentaires Que lit-on? S. 2 Introduction S. 2 La liste des ingrédients S. 3 Indications pour personnes allergiques S. 4 Indications pour

Plus en détail

Crépy-en-Valois 20% de produits bio

Crépy-en-Valois 20% de produits bio Crépy-en-Valois 20% de produits bio Hervé Rousseau, responsable de la cuisine centrale Présentation de la cuisine centrale Gestion directe 900 convives (maternelle, élémentaire et adultes) + les centres

Plus en détail

Lettre d information aux parents

Lettre d information aux parents Lettre d information aux parents EDITO Chers parents, La Ville a renouvelé sa confiance à la société Elior. Afin de vous tenir informés des actualités de la restauration de vos enfants, nous vous proposons

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES

GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES ID-SC-178- GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES REFERENCES REGLEMENTAIRES : Conversion = art. 17 RCE 834/2007 et art. 36, 37 et 38 RCE 889/2008 Mixité= art.11 RCE 834/2007

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES Desserts lactés frais

TOUT SAVOIR SUR LES Desserts lactés frais TOUT SAVOIR SUR LES Desserts lactés frais SOMMAIRE p.06_ p.08_ p.12_ p.20_ p.22_ HISTOIRE FABRICATION CARACTÉRISTIQUES NUTRITIONNELLES DES DESSERTS LACTÉS FRAIS RÉGLEMENTATION VRAI / FAUX LES DESSERTS

Plus en détail

APPLICATION DE LA MENTION «fait maison» EN RESTAURATION

APPLICATION DE LA MENTION «fait maison» EN RESTAURATION APPLICATION DE LA MENTION «fait maison» EN RESTAURATION Dossier de presse Mai 2015 www.economie.gouv.fr/fait-maison #faitmaison Introduction Carole DELGA, secrétaire d Etat chargée du Commerce, de l Artisanat,

Plus en détail

Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon

Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon Le marathon, la randonnée le Trail, le Trek, le Raid le Nordic Walking, le triathlon sont quelques exemples de

Plus en détail

aliment? Quelle conclusion en tirer?

aliment? Quelle conclusion en tirer? Comment lire l étiquetage d un Zeynep YAGMUR aliment? Quelle conclusion en tirer? Diététicienne au Réseau Santé diabète De quoi est composé l étiquetage? = mention sur un aliment pour indiquer des informations

Plus en détail

LES ENTREPRISES DE TRANSFORMATION EN BIO

LES ENTREPRISES DE TRANSFORMATION EN BIO LES ENTREPRISES DE TRANSFORMATION EN BIO Le contexte règlementaire Ce document est la propriété d Ecocert. Il ne peut être reproduit sans son accord. Le contexte règlementaire La règlementation Le process/

Plus en détail

Politique réglementaire de l agroalimentaire

Politique réglementaire de l agroalimentaire PRÉSENTATION POWER POINT Politique réglementaire de l agroalimentaire Jacques VALANCOGNE, Consultant (France) Approvisionnement de l Europe par des pays non membres et approche filière L approvisionnement

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES & SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES & SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES & SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage CCAS Du Teil Hôtel de Ville 07400 LE TEIL Responsable du Marché : Monsieur le Président Objet

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION REGLEMENT DE CONSULTATION POUVOIR ADJUDICATEUR : Mairie AHETZE - 1, Place Mattin Trecu 64210 AHETZE Tel. 05-59-41-95-20 - Fax. 05-59-41-85-25 - E-mail : mairie.ahetze@orange.fr - Site : www.ahetze.fr Horaires

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE L ÉTIQUETAGE NUTRITIONNEL

MIEUX COMPRENDRE L ÉTIQUETAGE NUTRITIONNEL MIEUX COMPRENDRE L ÉTIQUETAGE NUTRITIONNEL La valeur énerétique, késako? La valeur énerétique correspond à l apport calorique de l aliment, affichée en kcal (kilocalories) ou kj (kilojoules). Elle peut

Plus en détail

Z.A Pra de Serre 63960 Veyre-Monton Tél : 04 73 39 62 00 / fax : 04 73 39 62 01 m.grenouilloux.gvac@wanadoo.fr janvier 2012

Z.A Pra de Serre 63960 Veyre-Monton Tél : 04 73 39 62 00 / fax : 04 73 39 62 01 m.grenouilloux.gvac@wanadoo.fr janvier 2012 SERVICE DE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE PRESTATION DE FOURNITURE DES REPAS Dossier de Consultation Z.A Pra de Serre 63960 Veyre-Monton Tél : 04 73 39 62 00 / fax : 04 73 39 62 01 m.grenouilloux.gvac@wanadoo.fr

Plus en détail

Boucherie Charcuterie Traiteur

Boucherie Charcuterie Traiteur Boucherie Charcuterie Traiteur 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 7 1. Définition...7 2. Accès à la profession...7 3. Typologie des intervenants...9 Analyse économique 11 1. Principales

Plus en détail

Règlement (CE) n 852/2004 du Parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004 relatif à l hygiène alimentaire

Règlement (CE) n 852/2004 du Parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004 relatif à l hygiène alimentaire DOMAINE «SANTÉ PUBLIQUE, SANTÉ ANIMALE ET VÉGÉTALE» SOUS-DOMAINE «SANTÉ - PRODUCTIONS ANIMALES» FICHE SANTÉ ANIMAUX I PAQUET HYGIÈNE RELATIF AUX PRODUCTIONS PRIMAIRES ANIMALES Quel est l objectif? Le règlement

Plus en détail

Réglementation de l étiquetage nutritionnel et des allergènes. 4 décembre 2015

Réglementation de l étiquetage nutritionnel et des allergènes. 4 décembre 2015 Réglementation de l étiquetage nutritionnel et des allergènes 4 décembre 2015 Textes applicables règlement INCO Comment lire un étiquetage de produits préemballés Application en EHPAD de la réglementation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mars 2008

DOSSIER DE PRESSE Mars 2008 Saison 3 Printemps Eté 2008 L Institut National de la Boulangerie Pâtisserie, propose le premier concept «nutri-rapide» pour les artisans - Une entrée, un plat, un dessert - Proposés en boulangerie dans

Plus en détail

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant SOIXANTE-NEUVIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A69/7 Add.1 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire 13 mai 2016 La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant Orientations en vue de mettre

Plus en détail

P ROGRAMME CLIENTÈLE DIABÈTE

P ROGRAMME CLIENTÈLE DIABÈTE P ROGRAMME CLIENTÈLE DIABÈTE TROUSSE D ENSEIGNEMENT À L USAGE DE LA NUTRITIONNISTE Enseignement prioritaire et complémentaire sous format CD-ROM incluant: Diaporama PowerPoint Corps Cité (animation incluse)

Plus en détail

Approbation : CC-140225-4034 Annule : Règlement Politique Pratique de gestion

Approbation : CC-140225-4034 Annule : Règlement Politique Pratique de gestion Approbation : CC-140225-4034 Annule : Règlement Politique Pratique de gestion S U J E T : Politique pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif 1. CONTEXTE La Commission scolaire de

Plus en détail

Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne

Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne Lundi 14 octobre 2013 Collège Nicolas Fouquet de Mormant Charte éco-responsable de

Plus en détail

DENREES ALIMENTAIRES : ETIQUETAGE

DENREES ALIMENTAIRES : ETIQUETAGE TS31 (EC)v04fr_Etiquetage DENREES ALIMENTAIRES : ETIQUETAGE Guide pratique n 31 : LES REGLES D ETIQUETAGE DES DENREES ALIMENTAIRES BIOLOGIQUES Selon Ecocert Organic Standard (EOS) Ce guide ne concerne

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES De la restauration scolaire

REGLEMENT INTERIEUR DES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES De la restauration scolaire REGLEMENT INTERIEUR DES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES De la restauration scolaire PREAMBULE : Le service de restauration scolaire est un service public non obligatoire proposé par la ville

Plus en détail

ANNEXE 3 PROJET D ACCUEIL D UN MINEUR PRESENTANT UN TROUBLE DE LA SANTE EN DEHORS DES ALLERGIES EN ACCUEIL DE LOISIRS OU EN SEJOUR AVEC HEBERGEMENT

ANNEXE 3 PROJET D ACCUEIL D UN MINEUR PRESENTANT UN TROUBLE DE LA SANTE EN DEHORS DES ALLERGIES EN ACCUEIL DE LOISIRS OU EN SEJOUR AVEC HEBERGEMENT ANNEXE 3 PROJET D ACCUEIL D UN MINEUR PRESENTANT UN TROUBLE DE LA SANTE EN DEHORS DES ALLERGIES EN ACCUEIL DE LOISIRS OU EN SEJOUR AVEC HEBERGEMENT Photo Nom : Prénom : Adresse : Date de Naissance : Sexe

Plus en détail