BILAN D ACTIVITES 2009

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN D ACTIVITES 2009"

Transcription

1 BILAN D ACTIVITES 2009

2 SOMMAIRE 1) Glossaire 2) Généralités Activités Faits marquants de l année ) Risques liés aux installations 4) La prévention des risques Systèmes de management Gestion des Entreprises Extérieures Formation/Maîtrise des Procédés Administration des Plans d urgence Retour d expérience 5) Bilan du SGS 6) Incidents significatifs 7) Démarches administratives 8) Perspectives 2010

3 1) Glossaire EDD Etude Des Dangers ATEX ATmosphère EXplosive PPRT Plan de Prévention des Risques Technologiques SGS Système de Gestion de la Sécurité POI Plan d Opération Interne PSI Plan de Surveillance et d Intervention HC Hydrocarbures HSE Hygiène, Sécurité, Environnement SMS Système de Management de la Qualité URV Unité de Récupération de Vapeur PPAM Politique de Prévention des Accidents Majeurs

4 2) Généralités Activités Stockage et Distribution de liquides inflammables (Super sans plomb 95, Super sans plomb 98, Gasoil, FIOUL) Aucune activité de transformation Dépôt construit en 1926 d une superficie de 11 Ha Capacité de m 3 répartie dans 10 bacs Réception par pipe de la Raffinerie des Flandres ou de chez Rubis Terminal ou pipes privés raccordés aux appontements SRD. Expédition par camions-citernes vers les clients (stations, transporteurs,entreprises ) Sortie annuelle : environ m 3 par an Effectif de 9 personnes

5 Site classé SEVESO II seuil haut Politique de Prévention des Accidents Majeurs Système de Gestion de la Sécurité Réglementation PPRT Etude de danger : novembre 2007 Compléments sur l étude de danger remis en juillet 2008

6 milliers de m3 Sorties DPC Sortie annee

7 2) Généralités Faits marquants 2009 Audit interne SMQ 15/06/09 Audit de suivi du SGS DREAL 19/06/09 Exercice incendie avec les pompiers 16/09/09 Contrôle inopiné inspection du travail 26/11/09 Audit interne SGS 24/11/09

8 INVESTISSEMENT SECURITE 2009 Mise en conformité du TGBT et du transformateur Remplacement de passerelles de liaison bacs Mise en aérien de la partie enterrée du pipe réception Contrôle décennal pipe 10 Etude foudre Mise en place d évents de sécurité sur bac Mise en place de vannes motorisées sur arrivée des pipelines Opération Décennale du bac W Contrôle collecteur URV

9 3) Risques liés aux installations Stockage Essences, Gazole Fuel domestique Aucune activité de transformation Les produits stockés ne sont pas concernés par le boil-over «classique» Des travaux sont prévus en 2009 pour empêcher le phénomène de pressurisation d un réservoir pris dans un feu de cuvette (augmentation de la surface des évents) Scénarii identifiés : Scénarii Feu de cuvette de rétention Feu de réservoir Feu du poste de chargement Explosion de réservoir Explosion d un nuage de vapeurs d essence (UVCE) Boil-over en couche mince Type d effet Effet thermique Effet de surpression et effet thermique

10 4) La prévention des risques Système de management Objectif : ZERO accident majeur PPAM : engagement qui définit cet objectif SGS : outils pour traduire cette politique Audit DREAL Audit interne Audit externe (sociétés actionnaire)

11 4) La prévention des risques Gestion des E.E. Entreprise MASE ou GHESE Plan de prévention Formation sécurité: habilitation des personnels des E.E. sites chimiques et pétrochimiques Niveau 2 pour les encadrant et Niveau 1 pour le personnel intervenant, gestes et postures Habilitations spécifiques : électrique, caces, Autorisation de travail Permis de feu, de fouille, de pénétrer Visites de sécurité E.E. et chauffeurs Cahiers d anomalie Réunion hebdomadaire pour les gros travaux

12 4) La prévention des risques Formation Exploitation Plan de formation annuel du personnel dépôt Transmission du savoir par compagnonnage Habilitation des opérateurs Système Qualité : procédures, instructions, consignes Visites sécurité : 127 dont 43 sur les E.E. et 84 chauffeurs Contrôles et maintenance EIPS

13 4) La prévention des risques Administration des Plans d Urgence 12 exercices incendie impliquant le personnel Dont 1 avec les pompiers POI : septembre 2007 Fiches réflexes opérateurs et gardiens Astreinte dépôt et siège

14 Moyens fixes : 4) La prévention des risques Administration des Plans d Urgence Bacs : couronnes mixes, boites à mousse Cuvettes, pomperie: déversoirs Poste de Chargement : 2 canons URV, cuves additif : pulvérisateurs Bureaux, pomperie : rideaux d eau 4 groupes motopompes eau 400 m3/h 2 groupes motopompes émulseur 75 m3/h Réseau bouclé et maillé Moyens mobiles : Canons, lances, extincteurs Émulseurs : remorque, containers

15 4) La prévention des risques Retour d expérience Recensement en interne des évènements sur l ensemble des sites gérés par la structure Informations issues des accidents et incidents ayant affecté la profession Révision si nécessaire des procédures ou des modes opératoires

16 5) BILAN du SGS OBJECTIF : 0 accident majeur Plan d action : 1. Visites de sécurité entreprises extérieures et gardiens : Visites de sécurité chauffeurs : Contrôles astreinte 2 4. Audits interne 2

17 6) Incidents significatifs en évènements ont été identifiés en 2009

18 Incidents ou Accidents 2009 les plus significatifs Description de l incident Epandage au PCC Fuite sur le réseau d eau DCI Panne détecteur liquide Alimentation électrique des détecteurs gaz défaillante Cause - Conséquence Dysfonctionnement d un purgeur automatique d air au PCC Une faible quantité épandue Fuite sur le réseau d eau DCI suite à un exercice corrosion de la conduite le détecteur à sonné intempestivement, après acquittement il se remet en défaut Déclenchement de l alarme sur tous les détecteurs gaz en même temps Détecteurs temporairement hors service Actions Arrêt temporaire du bras avant révision de l ensemble par une société sous-traitante Isolement immédiat du tronçon défectueux et réparation Isolement du détecteur défaillant. Mise en place d une consigne temporaire de surveillance Remplacement par du matériel neuf. Mise en place de balises de chantier en substitution Mise en place d une consigne spécifique Intervention du prestataire

19 7) Démarches administratives Inspection DREAL du 16 juin 2009 Thème : détection de niveau haut et très haut Fiches réflexes et formation gardiens Securité pendant les réceptions Raffinerie des Flandres Thème : Visite inopinée inspection du travail du 26 novembre 2009 Réglementation ATEX

20 8) PERSPECTIVES 2010 Investissements sécurité 2010 Opérations décennales bacs M et K Entretien arrête-flammes Création d une réserve d eau supplémentaire Peinture bac Y + Poste de chargement

INVESTISSEMENT SECURITE 2012

INVESTISSEMENT SECURITE 2012 ANNEE 2012 1 Activités Stockage et Distribution de liquides inflammables (Super sans plomb 95, Super sans plomb 98, Gasoil, FIOUL) Aucune activité de transformation Dépôt construit en 1926 d une superficie

Plus en détail

Bilan de l année 2013

Bilan de l année 2013 Bilan de l année 2013 Activités Stockage et Distribution de liquides inflammables (Super sans plomb 95, Super sans plomb 98, Gasoil, Fioul) Aucune activité de transformation Dépôt construit en 1926 d une

Plus en détail

Note synthétique de l année 2015 - Fenouillet Suite à la revue de direction du 25/11/2015

Note synthétique de l année 2015 - Fenouillet Suite à la revue de direction du 25/11/2015 Service 07/04/2016 ING- 23/24/09/2015 Page 1 Note synthétique de l année 2015 - Fenouillet Suite à la revue de direction du 25/11/2015 Service 07/04/2016 ING- 23/24/09/2015 Page 2 Sommaire 1. Organisation

Plus en détail

Bilan annuel 2009 Dépôt Pétrolier de Lespinasse. CLIC Nord de TOULOUSE 17 décembre 2010

Bilan annuel 2009 Dépôt Pétrolier de Lespinasse. CLIC Nord de TOULOUSE 17 décembre 2010 Bilan annuel 2009 Dépôt Pétrolier de Lespinasse CLIC Nord de TOULOUSE 17 décembre 2010 Formation et sensibilisation Personnel du site : extrait des formations suivies en 2009 (12 personnes) : Nb de personnes

Plus en détail

CLIC DÉPOT SARA DDC 15 Janvier 2010. date 2009. 1

CLIC DÉPOT SARA DDC 15 Janvier 2010. date 2009. 1 CLIC DÉPOT SARA DDC 15 Janvier 2010 date 2009. 1 CLIC DÉPOT SARA DDC 15 Janvier 2010 Présentation Générale du dépôt Présentation des Installations et Activités du dépôt Actions réalisées et Coûts associés

Plus en détail

Comité Local d Information et de Concertation Présentation du Dépôt Pétrolier de S.P.D Mont de Marsan DEPOT PETROLIER DE MONT DE MARSAN

Comité Local d Information et de Concertation Présentation du Dépôt Pétrolier de S.P.D Mont de Marsan DEPOT PETROLIER DE MONT DE MARSAN Comité Local d Information et de Concertation Présentation du Dépôt Pétrolier de S.P.D Mont de Marsan 1 Sommaire Présentation du dépôt et situation Activité Moyens de Prévention / Protection Mesures organisationnels

Plus en détail

Bilan annuel 2012 Dépôt Pétrolier de Lespinasse. CSS Nord de TOULOUSE 14 décembre 2012

Bilan annuel 2012 Dépôt Pétrolier de Lespinasse. CSS Nord de TOULOUSE 14 décembre 2012 Bilan annuel 2012 Dépôt Pétrolier de Lespinasse CSS Nord de TOULOUSE 14 décembre 2012 Formation et sensibilisation Personnel du site : extrait des formations suivies en 2012 (12 personnes) : Nb de personnes

Plus en détail

CRODA CHOCQUES SAS Réunion CLIC du 13 décembre 2012

CRODA CHOCQUES SAS Réunion CLIC du 13 décembre 2012 CRODA CHOCQUES SAS Réunion CLIC du 13 décembre 2012 Bilan annuel - Année 2011 Sommaire 1. Organisation QHSE Nos référentiels Nos certifications Nos engagements 2. Audits du SGS 3. Inspections DREAL 4.

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) Dépôt pétrolier DELEK France Vitry-sur-Seine. Réunion des Personnes et Organismes Associés (POA)

Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) Dépôt pétrolier DELEK France Vitry-sur-Seine. Réunion des Personnes et Organismes Associés (POA) Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) Réunion des Personnes et Organismes Associés (POA) Dépôt pétrolier DELEK France Vitry-sur-Seine DRIEE UT 94 / SPRN 22/11/2013 Direction Régionale et

Plus en détail

Stockages Serpaize et Villette de Vienne

Stockages Serpaize et Villette de Vienne Stockages Serpaize et Villette de Vienne Serpaize : Au cœur d un réseau souterrain de pipelines relié à : La raffinerie de Feyzin Au pipe OTAN à Oytier Stocker les produits intermédiaires en provenance

Plus en détail

SOCIETE ANONYME DE LA RAFFINERIE DES ANTILLES CLIC SARA / ANTILLES GAZ

SOCIETE ANONYME DE LA RAFFINERIE DES ANTILLES CLIC SARA / ANTILLES GAZ SOCIETE ANONYME DE LA RAFFINERIE DES ANTILLES CLIC SARA / ANTILLES GAZ Février 2009 Situation Géographique S.A.R.A. 2 Situation Géographique S.A.R.A. 3 Historique et Activité du site La Raffinerie des

Plus en détail

Air Liquide France Industrie Site de Moissy-Cramayel Commission de Suivi de Site (CSS) 30/06/2015

Air Liquide France Industrie Site de Moissy-Cramayel Commission de Suivi de Site (CSS) 30/06/2015 Air Liquide France Industrie Site de Moissy-Cramayel Commission de Suivi de Site (CSS) 30/06/2015 Julien ARMENGOL, Chef d établissement Sami DICK, Responsable Sécurité Industrielle et Qualité Plan Contexte

Plus en détail

Senlis, le 07 Janvier 2010. et de Concertation

Senlis, le 07 Janvier 2010. et de Concertation Senlis, le 07 Janvier 2010 Comité Local d Information d et de Concertation ComitéLocal d Information et de Concertation Bilan du SGS. Bilan des exercices POI. Action réalisée pour la prévention des risques.

Plus en détail

Note de synthèse annuelle 2009 Système de Gestion de la sécurité SEPPIC / SEPIPROD

Note de synthèse annuelle 2009 Système de Gestion de la sécurité SEPPIC / SEPIPROD Note de synthèse annuelle 2009 Système de Gestion de la sécurité SEPPIC / SEPIPROD Extraits de la note rédigée le 15 janvier 2010 Eric FERRERO Groupe SEPPIC 1 Faits marquants Groupe SEPPIC Site SEPPIC/SEPIPROD

Plus en détail

DREAL POITOU-CHARENTES - Examen des possibilités de réduction des risques à la source du PPRT des deux dépôts pétroliers de La Rochelle

DREAL POITOU-CHARENTES - Examen des possibilités de réduction des risques à la source du PPRT des deux dépôts pétroliers de La Rochelle RAPPORT D ÉTUDE 11 / 05 / 2012 N DRA-11-122429-08640D DREAL POITOU-CHARENTES - Examen des possibilités de réduction des risques à la source du PPRT des deux dépôts pétroliers de La Rochelle DREAL POITOU-CHARENTES

Plus en détail

Comité de Suivi de Site

Comité de Suivi de Site Site de Clermont le 23 juin 2014 Organisation, formation Alignement des structures et organisations avec celles définies par le groupe BASF et le Responsible Care Analyse des risques Remise de l EDD révisée

Plus en détail

Société de la Raffinerie de Dunkerque. Bilan d activités 2013

Société de la Raffinerie de Dunkerque. Bilan d activités 2013 Bilan d activités 2013 E.PETITCOLLIN/P.FANUCCI - CLIC 2014 1 Principales données sur l activité 1.1. Production La mise en œuvre 2013 a été de 864 kt et ressort à -2% par rapport à 2012. La production

Plus en détail

Société française du pipeline du Jura

Société française du pipeline du Jura Société française du pipeline du Jura Réunion CLIC du 25 novembre 2010 Agenda 1. Actions réalisées pour la prévention des risques et leur coûts. 2. Bilan du système de gestion de la sécurité 3. Comptes-rendus

Plus en détail

PRÉFECTURE DU VAL DE MARNE

PRÉFECTURE DU VAL DE MARNE PRÉFECTURE DU VAL DE MARNE DIRECTION DE LA RÉGLEMENTATION ET DE L ENVIRONNEMENT BUREAU DE L ENVIRONNEMENT ET DE LA PRÉVENTION DES RISQUES ARRÊTÉ n 2010/3749 du 9 février 2010 portant réglementation complémentaire

Plus en détail

DEPOT PETROLIER PICOTY S.A. LA PALLICE

DEPOT PETROLIER PICOTY S.A. LA PALLICE Comité Local d Information et de Concertation du 20 Novembre 2012 DEPOT PETROLIER PICOTY S.A. LA PALLICE Bilan annuel de l exploitant 1 PRESENTATION GENERALE DU DEPOT Acheté en 1968 et successivement agrandi

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION. 1 Entreprise utilisatrice... Nature :... Lieu :... Début des travaux :... Fin des travaux :...

PLAN DE PRÉVENTION. 1 Entreprise utilisatrice... Nature :... Lieu :... Début des travaux :... Fin des travaux :... PLAN DE PRÉVENTION Objectif : Le plan de prévention permet de limiter les risques liés à la coactivité des personnes présentes sur le lieu d une intervention. Il est réalisé à l issue d une visite préalable

Plus en détail

Présentation CLIC. Compagnie de Distribution des Hydrocarbures Dépôt Pétrolier de Valence. Valence 8 décembre 2011

Présentation CLIC. Compagnie de Distribution des Hydrocarbures Dépôt Pétrolier de Valence. Valence 8 décembre 2011 Présentation CLIC Compagnie de Distribution des Hydrocarbures Dépôt Pétrolier de Valence Valence 8 décembre 2011 Coordonnateur HSEQ Logistique : Yves BLANC Vue aérienne du dépôt pétrolier de Valence Plan

Plus en détail

Présentation GAZECHIM - site de Béziers Commission de Suivi de Site (5 février 2015)

Présentation GAZECHIM - site de Béziers Commission de Suivi de Site (5 février 2015) Présentation GAZECHIM - site de Béziers Commission de Suivi de Site (5 février 2015) Création du site en 1964 Site soumis à Autorisation et classé SEVESO Seuil Haut Effectif = 13 personnes ; Superficie

Plus en détail

Présentation des scénarios d accidents

Présentation des scénarios d accidents Présentation des scénarios d accidents Dont les effets sortent des limites des sites Réunion POA du 25 avril 2013 SFDM La Ferté-Alais Parcs A et B - Réunion POA du 25 avril 2013-1 Qu est-ce qu un dépôt

Plus en détail

COMITE LOCAL D'INFORMATION ET DE CONCERTATION (CLIC) Réunion du 27 octobre 2010 Mairie de Merpins

COMITE LOCAL D'INFORMATION ET DE CONCERTATION (CLIC) Réunion du 27 octobre 2010 Mairie de Merpins COMITE LOCAL D'INFORMATION ET DE CONCERTATION (CLIC) Réunion du 27 octobre 2010 Mairie de Merpins CENTRE D'ELABORATION PRODUIT DE MERPINS (CEP) Les Guichardes 16100 Merpins 1 SOMMAIRE A Activité du centre

Plus en détail

Bilan d activité 2011 ARCELORMITTAL ATLANTIQUE. Site de Dunkerque CLIC 2012. CLIC 2012 - ArcelorMittal Atlantique 0.

Bilan d activité 2011 ARCELORMITTAL ATLANTIQUE. Site de Dunkerque CLIC 2012. CLIC 2012 - ArcelorMittal Atlantique 0. Bilan d activité 2011 ARCELORMITTAL ATLANTIQUE Site de Dunkerque CLIC 2012 CLIC 2012 - ArcelorMittal Atlantique 0 Sommaire 1. Généralités année 2011 2. Risques liés aux installations 3. Bilan du Système

Plus en détail

Présentation du site Activités s / risques de l établissement Consultation du CHSCT FRANGAZ Centre Emplisseur de Port-La Nouvelle Avenue Adolphe Turrel 11210 PORT-LA NOUVELLE Chef d établissement : Jean-François

Plus en détail

Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015

Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015 Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage Mercredi 24 juin 2015 Contact presse : Tél : 02.43.39.71.74/02.43.39.70.22/06.07.40.52.54 www.sarthe.gouv.fr Suivez l actualité de l'état

Plus en détail

Atmosphère explosive?

Atmosphère explosive? ATEX I Atmosphère explosive? Mélange avec l air, dans les conditions atmosphériques, de substances inflammables sous forme de gaz, vapeurs, brouillards ou poussières, dans lequel, après inflammation, la

Plus en détail

Processus PPRT 2015. Dépôt ESSO Toulouse

Processus PPRT 2015. Dépôt ESSO Toulouse Processus PPRT 2015 Dépôt ESSO Toulouse Julien Stern Responsable Dépôt ESSO Réunion publique 5 octobre 2015 1 Le Dépôt ESSO Site créé en 1963 Propriété de ESSO SAF (100%), opéré par des salariés ESSO SAF,

Plus en détail

Sécurité conception, exploitation, intervention Projet Pilote CO 2

Sécurité conception, exploitation, intervention Projet Pilote CO 2 Sécurité conception, exploitation, intervention Projet Pilote CO 2 La sécurité de conception: Tous les projets du Groupe Total sont réalisés dans le respect : Des règlementations locales Code de l environnement

Plus en détail

Comité Local d'information et de Concertation ---- PICOTY et SDLP à la Rochelle

Comité Local d'information et de Concertation ---- PICOTY et SDLP à la Rochelle Comité Local d'information et de Concertation ---- PICOTY et SDLP à la Rochelle Bilan de l'inspection des Réunion du 20 novembre 2012 Visite d'inspection du 16 octobre 2012 PICOTY SA Bilan de l'inspection

Plus en détail

PRIMAGAZ. Site Industriel de Dainville: BILAN Environnemental 2012-2013

PRIMAGAZ. Site Industriel de Dainville: BILAN Environnemental 2012-2013 PRIMAGAZ Site Industriel de Dainville: BILAN Environnemental 2012-2013 Vendredi 10/10/20 1 LE SITE DE DAINVILLE Notre objectif : Permettre le transfert de GPL dans une enceinte sécurisée par un personnel

Plus en détail

Sécurité industrielle 70%

Sécurité industrielle 70% Sécurité industrielle 70% de PPRT approuvés (285 sur 407 PPRT à l échelle nationale). L objectif du Ministère de l Ecologie est d approuver 95% des PPRT à fin 2014. La gestion de la sécurité et son amélioration

Plus en détail

BP-GDH : quels risques pèsent sur nous? Réunion publique citoyenne Mardi 30 novembre 2010 - Salle de l Aire

BP-GDH : quels risques pèsent sur nous? Réunion publique citoyenne Mardi 30 novembre 2010 - Salle de l Aire Réunion publique citoyenne Mardi 30 novembre 2010 - Salle de l Aire Sept 2001 Juillet 2003 1- Historique 2 Explosion d AZF à Toulouse - La loi organise la prévention des risques : Plan de prévention des

Plus en détail

Analyse Préliminaire des Risques Analyse des dérives

Analyse Préliminaire des Risques Analyse des dérives CPCU Vaugirard Dossier de demande d autorisation d exploiter DDAE Analyse Préliminaire des Risques Analyse des dérives PCU / DDAE/ Vaugirard/ Etude de dangers Sommaire 1 Activités liées au gaz naturel...

Plus en détail

ODALI S. SITE SEVESO COMMUNICATI ON Prévention des risques: Exercices POI

ODALI S. SITE SEVESO COMMUNICATI ON Prévention des risques: Exercices POI Exercices POI - chéma d alerte déversement le 28/04/09 - Exercice d évacuation suite alarme feu (schéma d alerte incendie) le 11/05/09 - chéma d alerte incendie en fin de journée le 12/05/09 - chéma d

Plus en détail

Service Prévention des Risques Professionnels. 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09

Service Prévention des Risques Professionnels. 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09 CAISSE RÉGIONALE D ASSURANCE MALADIE RHÔNE -ALPES Service Prévention des Risques Professionnels 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09 FT 1022 OCTOBRE

Plus en détail

ANTILLES GAZ CLIC - SARA / ANTILLES GAZ

ANTILLES GAZ CLIC - SARA / ANTILLES GAZ CLIC - SARA / 06 Mai 2009 SOMMAIRE Historique Activité Situation géographique Politique de Prévention des Accidents Majeurs Bilan du Système de Gestion de la Sécurité Compte-rendu des évènements Exercices

Plus en détail

CSS Plate-forme industrielle de Carling / Saint-Avold

CSS Plate-forme industrielle de Carling / Saint-Avold CSS Plate-forme industrielle de Carling / Saint-Avold Présentation du bilan sécurité PROTELOR 2015 1 1 - Actions réalisées pour la prévention des risques et leurs coûts 2015 Dépenses pour la prévention

Plus en détail

Plan de prévention Décret 92-158 du 20 février 1992

Plan de prévention Décret 92-158 du 20 février 1992 Plan de prévention Décret 92-158 du 20 février 1992 LOCALISATION DE L OPÉRATION : NATURE DE L OPÉRATION : Prestation de service en restauration collective Début de la prestation :... Fin de la prestation

Plus en détail

ECOLE D ARZEW (EAZ) SECURITE INDUSTRIELLE

ECOLE D ARZEW (EAZ) SECURITE INDUSTRIELLE ECOLE D ARZEW (EAZ) INDEX THEMES DUREE PERIODE ZSEC 01 ZSEC 02 EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS EN ENTREPRISE ANALYSE DES ACCIDENTS DE TRAVAIL PAR METHODE DE L ARBRE DES CAUSES 05 Jours 05 Jours ZSEC

Plus en détail

CSS 29 septembre 2015

CSS 29 septembre 2015 CSS 29 septembre 2015 JOUFFRAY-DRILLAUD Cissé SQ/AP/ap/15.251/1E Bilan annuel 2013/2014 CSS 29/09/2015 Chiffres clés de Jouffray Drillaud Bilan annuel (art. D125-34 du code de l environnement) : - Les

Plus en détail

Objet du travail. Lieu. Organe à traiter. Nature des travaux. Horaire. Rondes de contrôle (date et horaire) Ronde 1 Ronde 2 Horaires de

Objet du travail. Lieu. Organe à traiter. Nature des travaux. Horaire. Rondes de contrôle (date et horaire) Ronde 1 Ronde 2 Horaires de entreprise utilisatrice Entreprise utilisatrice (donneur d ordre) Entreprise intervenante (ou service) Objet du travail Lieu Organe à traiter Nature des travaux Soudage Disqueuse Découpage Brasage Début

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. E-book de la Sécurité - AGENCE CULTURELLE D'ALSACE ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE EXTERIEURE EE

PLAN DE PREVENTION. E-book de la Sécurité - AGENCE CULTURELLE D'ALSACE ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE EXTERIEURE EE NOM DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER LIEU DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER DATES DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER PLAN DE PREVENTION PONCTUEL ANNUEL ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE

Plus en détail

SARA GUYANE. Dépôt DEGRAD des CANNES (REUNION CLIC DU 7 DECEMBRE 2006)

SARA GUYANE. Dépôt DEGRAD des CANNES (REUNION CLIC DU 7 DECEMBRE 2006) SARA GUYANE Dépôt DEGRAD des CANNES (REUNION CLIC DU 7 DECEMBRE 2006) ACTIVITES DU DEPOT RECEPTION ESSENCE GASOIL JET BUTANE TRANSFERT FIOUL VERS EDF STOCKAGE EXPEDITIONS PAR CAMIONS ET PIPES EMBOUTEILLAGE

Plus en détail

POLITIQUE Hygiène, Sécurité, environnement HSE

POLITIQUE Hygiène, Sécurité, environnement HSE POLITIQUE Hygiène, Sécurité, environnement HSE La politique HSe de tdf repose sur l identification et la qualification en amont des risques associés à son activité, la focalisation sur les dangers à haut

Plus en détail

CLIC/ 25Juin 2010 Page 1

CLIC/ 25Juin 2010 Page 1 Réunion CLIC NITRO-BICKFORD Dépôt de Bagard 25 Juin 2010 CLIC/ 25Juin 2010 Page 1 Evolution du dépôt depuis 2006 (dernière réunion CLIC) CLIC - 25 Juin 2010 Page 2 2006 : Diagnostic Amiante Faits Marquants

Plus en détail

DIVISION DE CAEN Hérouville-Saint-Clair, le 15 décembre 2015

DIVISION DE CAEN Hérouville-Saint-Clair, le 15 décembre 2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CAEN Hérouville-Saint-Clair, le 15 décembre 2015 N/Réf. : CODEP-CAE-2015-046250 Monsieur le Directeur de l établissement AREVA NC de La Hague 50 444 BEAUMONT-HAGUE CEDEX

Plus en détail

Note synthétique du SGS F2011 (31 mars 2011) Explosifs Sèvres Atlantique. Dépôt de Thénezay (79)

Note synthétique du SGS F2011 (31 mars 2011) Explosifs Sèvres Atlantique. Dépôt de Thénezay (79) 1 Note synthétique du SGS F2011 (31 mars 2011) Explosifs Sèvres Atlantique Dépôt de Thénezay (79) Présentation de l entreprise 2 RUBRIQUE Etablissements concernés Activités du site Installations classées

Plus en détail

DEPOT PETROLIER DE LYON

DEPOT PETROLIER DE LYON DEPOT PETROLIER DE LYON Situation géographique du dépôt D.P.L. C.N.R. E.P.L. S.P.R. Le Rhône ACTIVITES STOCKAGE ET DE DISTRIBUTION DE PRODUITS PETROLIERS (essences, gasoil, fuel domestique ) 9 RESERVOIRS

Plus en détail

Gestion de l accueil ENSEEIHT

Gestion de l accueil ENSEEIHT Gestion de l accueil ENSEEIHT Objet : cette procédure détaille les missions qui incombent au personnel du service gestion de site gérant l accueil de l ENSEEIHT. Domaine d application : Liste de diffusion

Plus en détail

MENTION COMPLEMENTAIRE «SECURITE CIVILE ET D ENTREPRISE» LIVRET DE COMPETENCES

MENTION COMPLEMENTAIRE «SECURITE CIVILE ET D ENTREPRISE» LIVRET DE COMPETENCES MENTION COMPLEMENTAIRE «SECURITE CIVILE ET D ENTREPRISE» LIVRET DE COMPETENCES NOM et PRENOMS : LIEUX DE FORMATION : ANNEE SCOLAIRE : LIVRET DE COMPETENCES MC SECURITE CIVILE ET D ENTREPRISE Page 1/7 UTILISATION

Plus en détail

Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011

Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011 Bilan annuel 2011 Etienne Lacroix Tous Artifices S.A. Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011 Page 1 SOMMAIRE Actions réalisées pour la prévention des risques Compte-rendu des

Plus en détail

Département Audit et Conseil. 3 juin 2004

Département Audit et Conseil. 3 juin 2004 Elaboration d une méthode d évaluation et du document en réponse aux décrets 1553, 1554 relatifs à la protection des travailleurs contre les risques d explosion Contexte réglementaire Directive 1999/92/CE

Plus en détail

Médian de 2014 TS01 TD N 5

Médian de 2014 TS01 TD N 5 Médian de 2014 TS01 TD N 5 ARBRE DES CAUSES Question N 1 «Dans l usine Chimie SA, il y a eu une explosion dans un local de stockage de produits chimiques. Le salarié à l origine de cette explosion, a été

Plus en détail

Bilan annuel sécurité environnement 2014

Bilan annuel sécurité environnement 2014 27 octobre 2015 1 2 Bilan annuel sécurité environnement 2014 L activité du site en quelques chiffres Bilan environnemental 2014 Bilan des incidents / accidents en 2014 Formations Exercices et contrôles

Plus en détail

Simafex Comité Local d Information & de Concertation CLIC

Simafex Comité Local d Information & de Concertation CLIC Simafex Comité Local d Information & de Concertation CLIC Vendredi 18 décembre 2009 Article D125-34 du Code de l Environnement Le bilan annuel présenté par l exploitant comporte : 1) Les actions réalisées

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? DEMARCHE ATEX UNE ZONE DE FLAMME PEUT ENVAHIR UN VOLUME DIX FOIS SUPÉRIEUR À CELUI DE L ATMOSPHERE EXPLOSIVE INITIALE.

LE SAVIEZ-VOUS? DEMARCHE ATEX UNE ZONE DE FLAMME PEUT ENVAHIR UN VOLUME DIX FOIS SUPÉRIEUR À CELUI DE L ATMOSPHERE EXPLOSIVE INITIALE. 1 2 LE SAVIEZ-VOUS? UNE ZONE DE FLAMME PEUT ENVAHIR UN VOLUME DIX FOIS SUPÉRIEUR À CELUI DE L ATMOSPHERE EXPLOSIVE INITIALE. 3 SOURCE INRS 4 Identification des atmosphères explosives Faire l inventaire

Plus en détail

25/11/2010. La nouvelle réglementation des distributeurs de carburants. Réunion d information. Sommaire. 1 Nouvelle rubrique ICPE

25/11/2010. La nouvelle réglementation des distributeurs de carburants. Réunion d information. Sommaire. 1 Nouvelle rubrique ICPE La nouvelle réglementation des installations de distribution de carburants & les aides financières du CPDC Véronique Poutas Responsable Environnement pour les 2 CCI de l Aude Pierre Vicart Secrétaire Général

Plus en détail

Faire Face au Feu. Sur 4 entreprises qui brûlent, plus de 3 ne REPRENNENT PAS leur activité

Faire Face au Feu. Sur 4 entreprises qui brûlent, plus de 3 ne REPRENNENT PAS leur activité Faire Face au Feu Sur 4 entreprises qui brûlent, plus de 3 ne REPRENNENT PAS leur activité Ce qu il faut savoir? Comment prévenir le risque? Comment procéder? Pour être prêt, Une priorité absolue : favoriser

Plus en détail

Octobre 2010 SOMMAIRE

Octobre 2010 SOMMAIRE R E F E R E N T I E L M E T I E R E L E C T R I C I E N D U S P E C T A C L E Octobre 2010 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE D EXERCICE DU METIER D ELECTRICIEN DU SPECTACLE 1.1 Environnement du métier 1.2 Conditions

Plus en détail

Présentation Etude de Dangers. Dépôt ESSO Toulouse

Présentation Etude de Dangers. Dépôt ESSO Toulouse Présentation Etude de Dangers Dépôt ESSO Toulouse Frédérique DUQUENNE Réglementation CSS Fondeyre 22 juin 2015 1 Sommaire Le Dépôt Implantation Potentiels de Dangers et Phénomènes Dangereux Occurrence

Plus en détail

Commission de suivi des sites

Commission de suivi des sites Commission de suivi des sites 8 octobre 2013 PARTENAIRE PRIVILEGIE DE L INDUSTRIE L AUTOMOBILE Sommaire 1) Présentation du Groupe Arche et de S.A.M Technologies 2) Bilan des actions pour l amélioration

Plus en détail

Prévention des risques: Exercices POI

Prévention des risques: Exercices POI COMMUICATIO Prévention des risques: Exercices POI - Schéma d alerte incendie dans cellule 3 déclenchement POI avec DREAL le 2/03/10 - Exercice d évacuation suite alarme feu le 7/04/10 - Exercice d évacuation

Plus en détail

Déversement d hydrocarbures depuis un oléoduc 28 février 2012 Wesseling Allemagne

Déversement d hydrocarbures depuis un oléoduc 28 février 2012 Wesseling Allemagne Déversement d hydrocarbures depuis un oléoduc 28 février 2012 Wesseling Allemagne Fuite Pipeline Hydrocarbures Corrosion Pollution LES INSTALLATIONS CONCERNÉES Le site : La raffinerie de Rhénanie est un

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITE

GESTION DE LA CO-ACTIVITE GESTION DE LA CO-ACTIVITE Plan de prévention Protocole Chargement/Déchargement Permis de Feu Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES TRAVAUX DANGEREUX

Plus en détail

DEROULE PEDAGOGIQUE CQP APS

DEROULE PEDAGOGIQUE CQP APS DEROULE PEDAGOGIQUE CQP APS OBJECTIFS Formation destinée à acquérir l aptitude professionnelle obligatoire répondant à la nouvelle obligation légale. Le Certificat de Qualification Professionnelle (C.Q.P)

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ PLAN DE PRÉVENTION B 7 PROTOCOLE CHARGEMENT / DÉCHARGEMENT B 8 PERMIS DE FEU B 9 B 7 Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES

Plus en détail

Arkema BALAN Réunion CLIC N 2 du 29 avril 2009 Balan. 29042009 CLIC n 2

Arkema BALAN Réunion CLIC N 2 du 29 avril 2009 Balan. 29042009 CLIC n 2 Arkema BALAN Réunion CLIC N 2 du 29 avril 2009 Balan Balan : l usine à la campagne Le Polychlorure de Vinyle (PVC) ydate de démarrage : mai 1966 ( 24 000 t/an ) yeffectif service : 58 personnes ycapacité

Plus en détail

Bilan 2011 Lubrizol Usine de Rouen Actions 2011 réalisées pour la prévention des risques industriels majeurs Actions Impact Coût en Prévention sécurité (amont du nœud papillon) : - Mise en place d un automate

Plus en détail

INEOS Enterprises France / LACTOSERUM France Réunion POA du 20/02/2014. Propositions visant à renforcer la gestion du risque sur la plateforme

INEOS Enterprises France / LACTOSERUM France Réunion POA du 20/02/2014. Propositions visant à renforcer la gestion du risque sur la plateforme Réunion POA du 20/02/2014 Propositions visant à renforcer la gestion du risque sur la plateforme Dispositions du PPRT en matière de confinement Le projet de règlement met en avant une logique de confinement

Plus en détail

Évaluation. de la santé et de la sécurité dans un établissement scolaire. 1. Fiche signalétique de l établissement : Code RNE : Type d établissement :

Évaluation. de la santé et de la sécurité dans un établissement scolaire. 1. Fiche signalétique de l établissement : Code RNE : Type d établissement : Évaluation de la santé et de la sécurité dans un établissement scolaire 1. Fiche signalétique de l établissement : Code RNE : Type d établissement : Nom de l établissement : Nom de la circonscription (pour

Plus en détail

Réglementation applicable aux liquides inflammables dans les ICPE

Réglementation applicable aux liquides inflammables dans les ICPE Réglementation applicable aux liquides inflammables dans les ICPE 15 septembre 2015 Sylvain BRETON - Pierre-Yves GESLOT MEDDE Direction Générale de la Prévention des Risques Bureau des Risques technologiques

Plus en détail

Bilan annuel 2013 Dépôt Pétrolier de Lespinasse. CSS Nord de TOULOUSE 28 novembre 2013

Bilan annuel 2013 Dépôt Pétrolier de Lespinasse. CSS Nord de TOULOUSE 28 novembre 2013 Bilan annuel 2013 Dépôt Pétrolier de Lespinasse CSS Nord de TOULOUSE 28 novembre 2013 Présentation du dépôt Commune de Lespinasse Approvisionnement par wagons citernes 10 réservoirs de stockages Produits:

Plus en détail

Réunion du CLIC Simafex jeudi 30 juin 2011

Réunion du CLIC Simafex jeudi 30 juin 2011 Réunion du CLIC Simafex jeudi 30 juin 2011 Bilan annuel 2010-2011 Chiffres clés 2010 de Simafex Article D125-34 du Code de l Environnement : Le bilan annuel présenté par l exploitant comporte : Les actions

Plus en détail

L expertise infrastructure pétrolière du SEA LE DOSSIER

L expertise infrastructure pétrolière du SEA LE DOSSIER L expertise infrastructure pétrolière du SEA LE DOSSIER Unique opérateur pétrolier des armées, le SEA exploitera, à l horizon 2014, 40 dépôts en métropole dont 7 Seveso seuil haut et 16 Seveso seuil bas.

Plus en détail

COMMISSION DE SUIVI DE SITE 05 mars 2015. BASF Pharma INTERNE. CSS 5 mars 2015

COMMISSION DE SUIVI DE SITE 05 mars 2015. BASF Pharma INTERNE. CSS 5 mars 2015 COMMISSION DE SUIVI DE SITE 05 mars 2015 BASF Pharma SOMMAIRE Présentation générale BASF Pharma Bilan 2014 : Sécurité Environnement Perspectives 2015 RST-111128 2 BASF Pharma (St. Vulbas) SAS Présentation

Plus en détail

PARTIE D - Etude de dangers Résumé non-technique. SCAPA Site de VALENCE (26)

PARTIE D - Etude de dangers Résumé non-technique. SCAPA Site de VALENCE (26) Référence : R-MV-1210-1b Date : 23/12/2013 Dossier de Demande d Autorisation d Exploiter PARTIE D - Résumé non-technique SCAPA Site de VALENCE (26) Allée B. PALISSY Version (date) Rédactrice Vérificatrice/

Plus en détail

9JA2 Sécurité Sûreté des Procédés

9JA2 Sécurité Sûreté des Procédés MASTER 2 S.P.I.E.Q. PREMIER SEMESTRE 7 U.E. 30E.C.T.S. 9JA1 Sûreté de Fonctionnement Fiabilité des Composants Concepts de base de la sûreté de fonctionnement Concepts : terminologie, concepts de base de

Plus en détail

Formation. Protection INCENDIE en maison de repos 09-03-15. La réglementation en Belgique. Sensibilisation à la prévention incendie en Maison de repos

Formation. Protection INCENDIE en maison de repos 09-03-15. La réglementation en Belgique. Sensibilisation à la prévention incendie en Maison de repos Formation Sensibilisation à la prévention incendie en Maison de repos Laurent Vanassche Protection INCENDIE en maison de repos QUELLE REGLEMENTATION? La réglementation en Belgique Différents niveaux de

Plus en détail

Commission de Suivi de Site - SICA de GOUAIX - Exploitant - 28/01/2014

Commission de Suivi de Site - SICA de GOUAIX - Exploitant - 28/01/2014 Commission de Suivi de Site - SICA de GOUAIX - Exploitant - 28/01/2014 Informations générales 2 Changement de président : Départ de J. Macklin (directeur général adjoint d InVivo) en mars 2013 Remplacement

Plus en détail

PRESENTATION SISP COMMISSION DE SUIVI DE SITE JUIN 2015

PRESENTATION SISP COMMISSION DE SUIVI DE SITE JUIN 2015 PRESENTATION SISP COMMISSION DE SUIVI DE SITE JUIN 2015 Réception, Stockage et chargement de produits liquides en vrac 290 000 tonnes Trafic annuel 60 navires / an Transit par pipelines vers 6 dépôts dont

Plus en détail

CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD L ECUREUIL

CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD L ECUREUIL CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD L ECUREUIL Présentation des fiches de poste 1. Agent social... page 2 2. Agent technique page 4 3. Lingère... page 6

Plus en détail

GRILLE D AIDE AU REPERAGE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

GRILLE D AIDE AU REPERAGE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS MANUTENTION MANUELLE Postures inadaptées : Port de charge > 25 kg Matériels de manutention : Transpalettes : Chute de la charge Diables : Manutention ou manipulation répétée Chariots manuels : Cadence

Plus en détail

Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure (2/3) : Le plan de prévention

Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure (2/3) : Le plan de prévention Fonction Publique Territoriale Centre de Gestion de Maine et Loire Service Hygiène & Sécurité Fiche n 82 Création : Mai 2013 Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure (2/3) :

Plus en détail

SECURITE INCENDIE PREVENTION DES INCENDIES ANALYSE DES RISQUES GENERALITES

SECURITE INCENDIE PREVENTION DES INCENDIES ANALYSE DES RISQUES GENERALITES 1/5 SECURITE INCENDIE PREVENTION DES INCENDIES ANALYSE DES RISQUES GENERALITES PARTIE A: Inventaire des risques et des mesures de prévention existantes 1. Données de l entreprise Nom : Adresse : Téléphone:

Plus en détail

www.valleunion.ma » 2 jours Departement formation et developpement Analyse des risques industriels Objectifs: Programme:

www.valleunion.ma » 2 jours Departement formation et developpement Analyse des risques industriels Objectifs: Programme: Analyse des risques industriels Savoir concrètement choisir et mettre en œuvre la méthode d analyse des risques adaptée à son installation ou process, afin d en prévenir les défaillances. Programme: Différent

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES AQUAP «EXPLOITATION DES CHAUDIERES SANS PRESENCE HUMAINE PERMANENTE» Journée du 15 mars 2007 1

CAHIER DES CHARGES AQUAP «EXPLOITATION DES CHAUDIERES SANS PRESENCE HUMAINE PERMANENTE» Journée du 15 mars 2007 1 CAHIER DES CHARGES AQUAP «EXPLOITATION DES CHAUDIERES SANS PRESENCE HUMAINE PERMANENTE» Journée du 15 mars 2007 1 SOMMAIRE Historique Contexte réglementaire Situation actuelle Enjeux du CDC Contenu du

Plus en détail

les dossiers du Loss Prevention Unit

les dossiers du Loss Prevention Unit les dossiers du Loss Prevention Unit la production de biogaz associée à la cogénération réinventons l assurance La production de biogaz associée à la production d énergie par cogénération. Qu est-ce que

Plus en détail

SOCIÉTÉ DU PIPELINE SUD EUROPÉEN

SOCIÉTÉ DU PIPELINE SUD EUROPÉEN SOCIÉTÉ DU PIPELINE SUD EUROPÉEN Commission Suivi Site CSS Fos Est CSS du 08/06/2015 1 SPSE : ses activités principales Transport de pétrole brut par pipeline jusqu en Allemagne (arrêt d alimentation de

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS a RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS Synthèse de l'inventaire des accidents pour le secteur d'activité de la société TOUPRET Il ressort de l inventaire des accidents technologiques et industriels

Plus en détail

> THERMOGRAPHIE INFRAROUGE > MESURES ÉLECTRIQUES > CONTRÔLES PAR ULTRASONS > ENDOSCOPIE > FORMATIONS

> THERMOGRAPHIE INFRAROUGE > MESURES ÉLECTRIQUES > CONTRÔLES PAR ULTRASONS > ENDOSCOPIE > FORMATIONS > THERMOGRAPHIE INFRAROUGE > MESURES ÉLECTRIQUES > CONTRÔLES PAR ULTRASONS > ENDOSCOPIE > FORMATIONS QU EST-CE QUE LA CONDITIONNELLE? Il s agit d une maintenance préventive réalisée avant qu une panne

Plus en détail

PROCEDURE PLAN DE PREVENTION

PROCEDURE PLAN DE PREVENTION Page 1 1 Objet Cette procédure définit l organisation, la rédaction et le suivi d un plan de prévention (PdP) dans le cadre d une opération commanditée par un tiers (unité ou service) au sein de l UFR

Plus en détail

FORMATION ET HABILITATION N 1

FORMATION ET HABILITATION N 1 FORMATION ET HABILITATION N 1 Objectifs : - décoder les différents types d habilitations - s informer sur l organisation des formations à la prévention des risques électriques Mise en situation : Alors

Plus en détail

Les risques technologiques Le risque industriel

Les risques technologiques Le risque industriel Les risques technologiques Le risque industriel préfet du calvados 65 Les risques majeurs calvadosiens Description du risque Un risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un

Plus en détail

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ ANALYSE DE L'ACTIVITÉ 1 - EMPLOIS CONCERNES Le CAP se situe au niveau V de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation. 2 GENERALITES : Les entreprises d installation thermique apportent

Plus en détail

Stockage et Manipulation des Produits dangereux. Quelques conseils de gestion et règles de bonne pratique

Stockage et Manipulation des Produits dangereux. Quelques conseils de gestion et règles de bonne pratique Stockage et Manipulation des Produits dangereux Quelques conseils de gestion et règles de bonne pratique Maîtrise du risque et gestion des Produits dangereux Maîtrise du risque principes de base Identification

Plus en détail

Guide relatif aux Mesures de Maîtrise des Risques instrumentées (MMRI)

Guide relatif aux Mesures de Maîtrise des Risques instrumentées (MMRI) Guide relatif aux Mesures de Maîtrise des Risques instrumentées (MMRI) 1 - Préambule L objet de ce guide est de définir des règles générales pour la prise en compte, dans les études de dangers, des mesures

Plus en détail