La réunion du Groupe de travail spécial se déroule sous la présidence de Tim Meisner, de Transports Canada, le lundi 1 er novembre 2010.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La réunion du Groupe de travail spécial se déroule sous la présidence de Tim Meisner, de Transports Canada, le lundi 1 er novembre 2010."

Transcription

1 RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL SPÉCIAL SUR LA POLITIQUE MARITIME Ordre du jour 1. Introduction et approbation de l ordre du jour. 2. Lignes directrices de l'office des transports du Canada relatives au traitement des demandes de licence de cabotage. Présentation et discussion au sujet des lignes directrices qui ont été mises à jour récemment suite aux observations reçues des 25 parties qui ont déposé des mémoires durant deux séries de consultations, représentant les intérêts des exploitants de navires canadiens et étrangers. 3. Règlement proposé relatif à l assurance obligatoire pour les bâtiments transportant des passagers. La présentation fournira une mise à jour au sujet du règlement proposé relatif à l'assurance obligatoire pour les bâtiments transportant des passagers, qui s appliquera à tous les bâtiments transportant des passagers au Canada. 4. Amarrage mains libres (Corporation de gestion de la voie maritime du Saint-Laurent). Présentation et discussion au sujet des essais réalisés en utilisant cette technologie d amarrage, essais qui ont lieu présentement à l écluse 7 du canal Welland. 5. Stratégie future sur le transport maritime à courte distance. Présentation au sujet du transport maritime à courte distance au Canada et discussion quant à l orientation future de la politique à ce sujet. 6. Points de discussion de la rencontre précédente mises à jour : Modifications à la réglementation des données de la Loi sur les transports au Canada. Convention internationale de Nairobi sur l'enlèvement des épaves, 2007 (la Convention de Nairobi). Entente entre le Canada et la Chine sur le transport maritime. 7. Autres questions. 8. Liste provisoire des points à l ordre du jour de la prochaine réunion du CCMC. La réunion du Groupe de travail spécial se déroule sous la présidence de Tim Meisner, de Transports Canada, le lundi 1 er novembre Les versions électroniques des présentations antérieures sont disponibles auprès de Karen Westerlaken, joignable par téléphone au ou par courriel à l adresse et c est pourquoi le présent rapport ne fait que refléter les discussions antérieures sans reproduire les présentations. 1. INTRODUCTION ET APPROBATION DE L ORDRE DU JOUR Le président mentionne que l ordre du jour comprend des présentations, des consultations et des mises à jour. Page 1

2 2. LIGNES DIRECTRICES DE L'OFFICE DES TRANSPORTS DU CANADA RELATIVES AU TRAITEMENT DES DEMANDES DE LICENCE DE CABOTAGE Ghislain Blanchard, le directeur général, Réglementation et déterminations de l industrie, à l Office des transports du Canada, présente un exposé sur les Lignes directrices relatives au traitement des demandes de licence de cabotage. Ghislain Blanchard fait remarquer que le mandat de l Office n a pas changé en ce qui concerne les demandes de licence de cabotage et que cette responsabilité est établie à l article 8 de la Loi sur le cabotage. Cette responsabilité consiste à déterminer si un navire convenable immatriculé au Canada (et dédouané ou non) est disponible pour exécuter l activité décrite dans la demande de licence de cabotage. Quand l Office détermine qu aucun navire convenable n est disponible, le ministre de la Sécurité publique délivre une licence de cabotage. Les lignes directrices ont pour but de bien décrire le processus de détermination de l Office et ce que celui-ci attend du demandeur. Ghislain Blanchard décrit le processus de consultation utilisé lors de l élaboration des nouvelles lignes directrices ainsi que les changements apportés aux anciennes lignes directrices. Pour répondre à une question, le président s engage à demander qu un représentant de l Office présente une mise à jour annuelle et les participants sont invités à préciser le type d information à inclure dans cette mise à jour. 3. RÈGLEMENT PROPOSÉ RELATIF À L ASSURANCE OBLIGATOIRE POUR LES BÂTIMENTS TRANSPORTANT DES PASSAGERS Élisabeth Bertrand, la conseillère principale, Relations internationales, à la Direction des relations internationales du groupe de la Politique maritime, présente le règlement proposé concernant l assurance obligatoire pour les bâtiments transportant des passagers. Elle décrit l objectif du règlement, le contexte de la Loi sur la responsabilité en matière maritime et le règlement proposé. Elle donne un aperçu très général de l application du règlement et décrit ensuite les prochaines étapes du projet. Élisabeth Bertrand mentionne que le travail accompli jusqu à maintenant a consisté surtout en «entretiens préliminaires» et que des consultations plus substantielles auront lieu probablement au printemps. Elle invite les propriétaires/exploitants de bâtiments à passagers à communiquer avec elle et à lui exprimer leurs observations. Le président souhaite que cette question soit à l ordre du jour de la réunion du printemps et qu une ébauche du règlement soit disponible pour une plus ample consultation. Page 2

3 4. AMARRAGE MAINS LIBRES (CORPORATION DE GESTION DE LA VOIE MARITIME DU SAINT-LAURENT) Bruce Hodgson, le directeur, Développement des marchés, à la Corporation de gestion de la Voie maritime du Saint-Laurent, présente un exposé sur l amarrage mains libres ou sur la technologie de l amarrage à ventouses dont on fait l essai actuellement à l écluse 7 du canal Welland. L objectif de Bruce Hodgson est de mettre en évidence le lien entre les marchés d aujourd hui, les perspectives de la Voie maritime et la manière dont l amarrage mains libres permettrait à la Voie maritime d aller de l avant. Bruce Hodgson explique que les navires qui désirent s amarrer dans la Voie maritime doivent être munis des accessoires prévus pour la Voie maritime. Il précise que la flotte mondiale se compose d environ bâtiments et qu environ d entre eux ont une taille admissible dans la Voie maritime, mais que la plupart d entre eux n ont pas les accessoires en question et que la majorité des bâtiments nouvellement construits ne les auront pas. Quatre systèmes d amarrage mains libres ont été installés à l écluse 7 : deux unités à treuil récents et deux anciennes unités en flottaison, qui montent et descendent avec le niveau d eau dans l enceinte de l écluse en favorisant la friction contre les bandes de protection ou d usure des bâtiments et en empêchant ainsi le système d amarrage de conserver une bonne étanchéité. Des essais ont été effectués jusqu à la fin d août avec 40 pour cent des bâtiments en transit. Les plus gros empêchements à l accomplissement des essais sont la présence des barres d usure des bâtiments et l indisponibilité des systèmes nécessitant un entretien ou des réglages. L amarrage a été réussi dans le cas de 76 pour cent de tous les bâtiments qui se sont prêtés aux essais. On est d avis que quatre unités à treuil pourraient faire passer le taux de réussite de 76 pour cent à 92 pour cent. Les entretiens suivants portent principalement sur quelques causes de problèmes survenus lors de l utilisation de la technologie, par exemple, le déchirement des joints étanches des ventouses, l amarrage des petits bâtiments et des remorqueurs, qui n avaient participé à aucun essai auparavant, et le fait que les systèmes n ont pas beaucoup amélioré les temps de transit. Des représentants de la Seafarers International Union of Canada aimeraient qu on leur communique les rapports sur les incidents et accidents survenus depuis le début des essais. Bruce Hodgson répond qu il n y a eu aucun incident important et il s engage à répondre à cette demande ultérieurement. Des questions sont posées au sujet des économies prévues par la Corporation de gestion de la Voie maritime du Saint-Laurent et Bruce Hodgson répond que le modèle à l étude actuellement permettrait de réduire d une personne le nombre d employés à terre qui accompagnent le bâtiment tout au long du franchissement de chaque écluse. La Corporation de gestion de la Voie maritime du Saint-Laurent prépare actuellement une analyse de rentabilité au sujet de la technologie de l amarrage mains libres et elle devrait pouvoir présenter cette analyse à Transports Canada d ici peu. Le président mentionne que cette analyse pourra être communiquée au Groupe de travail à une de ses prochaines réunions. Page 3

4 5. STRATÉGIE FUTURE SUR LE TRANSPORT MARITIME À COURTE DISTANCE Valerie Devlin, la directrice, Voie maritime et politique de transport maritime intérieur, dans le groupe de la Politique maritime, présente un exposé sur la stratégie future sur le transport maritime à courte distance. Elle décrit les facteurs déterminants de la politique d intérêt public et les résultats ciblés dans le domaine du transport maritime à courte distance, y compris les coûts externes du transport, l optimisation et les défis des Portes commerciales. Elle souligne le rôle joué par le gouvernement fédéral jusqu à maintenant ainsi que des réalisations récentes. Elle termine en proposant et examinant diverses considérations stratégiques et certains points qui nécessiteront de l attention dans l avenir, son intention étant de solliciter une rétroaction et des idées au sujet de ce que le gouvernement et l industrie pourraient faire ensemble pour faire avancer cet élément du dossier de la politique maritime. Une discussion très animée s ensuit et le groupe de la Politique maritime prendra en considération les observations reçues en allant de l avant avec une stratégie. Le président offre d aider le Council of Marine Carriers à communiquer avec Finances Canada pour faire valoir son avis, soit que les remorqueurs et les chalands devraient être exemptés du droit de dédouanement de 25 pour cent imposé aux bâtiments importés. 6. POINTS DE DISCUSSION DE LA RENCONTRE PRÉCÉDENTE MISES A JOUR Modifications à la réglementation des données de la Loi sur les transports au Canada : Les modifications proposées ont été présentées à la réunion d avril et, compte tenu de la rétroaction reçue le jour même et des autres consultations/discussions tenues, il a été convenu que la demande faite en vue de recueillir des données sur l assurance-responsabilité maritime serait retirée. On s attend à ce que la publication préalable du projet de réglementation dans la Partie I de la Gazette du Canada ait lieu cet automne. Convention internationale de Nairobi sur l'enlèvement des épaves, 2007 (la Convention de Nairobi) : Une présentation a été faite au sujet de la Convention de Nairobi à la réunion d avril, dans le but de renseigner les intervenants sur la diffusion d un document de travail visant à recueillir leur avis à savoir si le Canada devrait ratifier la Convention ou s en abstenir. La période des observations s est terminée à la fin de septembre. Toutes les observations sont positives et elles seront prises en considération alors que le groupe de la Politique maritime va de l avant avec l initiative. Entente entre le Canada et la Chine sur le transport maritime : Le président a rencontré le ministre des Transports de la Chine subséquemment à la réunion d avril, pour examiner des dossiers maritimes d intérêt commun. Il a été convenu qu une proposition serait préparée en vue de la prochaine réunion, au sujet d un projet de recherche conjoint consacré au transport des marchandises dangereuses dans les eaux intérieures. On s attend à ce que la prochaine réunion ait lieu en Chine au printemps. Page 4

5 7. AUTRES QUESTIONS Mise à jour demandée au sujet des Portes commerciales : Le président présente une mise à jour sur trois Portes commerciales. On prépare actuellement une stratégie pour la Phase II de la Porte d entrée du Pacifique. Cette stratégie, qui devrait être annoncée bientôt, mettra à profit les réussites que ces initiatives ont engendrées jusqu à maintenant. Au sujet de la Porte continentale, notons que le Québec et l Ontario ont approuvé récemment une ébauche de stratégie et que Transports Canada continue de collaborer avec les provinces pour faire avancer ce dossier. Au sujet de la Porte de l Atlantique, notons que deux des quatre provinces ont approuvé une ébauche de stratégie et que, par conséquent, il est difficile de savoir quand elle sera annoncée. 8. LISTE PROVISOIRE DES POINTS A L ORDRE DU JOUR DE LA PROCHAINE RÉUNION DU CCMC Les sujets suivants ont été consignés provisoirement tout au long de la réunion : Office des transports du Canada Demandes de licence de cabotage; Règlement proposé relatif à l assurance obligatoire pour les bâtiments transportant des passagers Ébauche de règlement; Analyse coûts-avantages au sujet des systèmes d amarrage mains libres. Approuvé par : Tim Meisner, Politiques maritimes, TC, président du Groupe de travail spécial Page 5

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012 Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 10 août 2005 RAPPEL PLAN

Plus en détail

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE 4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile (Suivi de la section 3.10 du Rapport annuel 2001) CONTEXTE Le

Plus en détail

Mandat - Modèle détaillé

Mandat - Modèle détaillé La gouvernance des PME Mandat - Modèle détaillé - modèle détaillé mandat pour un comité consultatif Nous vous présentons ci-dessous un exemple de mandat pour un comité consultatif plus sophistiqué que

Plus en détail

RÉÉVALUATION DE LA RÉPONSE À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ AÉRIENNE A11-06. Port de vêtement de flottaison individuel

RÉÉVALUATION DE LA RÉPONSE À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ AÉRIENNE A11-06. Port de vêtement de flottaison individuel RÉÉVALUATION DE LA RÉPONSE À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ AÉRIENNE A11-06 Contexte Port de vêtement de flottaison individuel Le 29 novembre 2009, le de Havilland DHC-2 MK 1 de Seair Seaplanes

Plus en détail

RÉÉVALUATION DES RÉPONSES DE TRANSPORTS CANADA À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ FERROVIAIRE R04-02 R02W0063

RÉÉVALUATION DES RÉPONSES DE TRANSPORTS CANADA À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ FERROVIAIRE R04-02 R02W0063 RÉÉVALUATION DES RÉPONSES DE TRANSPORTS CANADA À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ FERROVIAIRE R04-02 R02W0063 Introduction MATÉRIEL DIDACTIQUE DESTINÉ AUX CONDUCTEURS Le 2 mai 2002 à 16 h 12, heure

Plus en détail

PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE

PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE RENSEIGNEMENTS POUR TOUTE MODIFICATION PROPOSÉE AUX PROGRAMMES DÉSIGNÉS EN VERTU DE LA LOI SUR L ATTRIBUTION DE GRADES UNIVERSITAIRES DU NOUVEAU-BRUNSWICK CONTENTS

Plus en détail

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse 1.0 CONTEXTE Le programme Partenariats entrepreneuriat

Plus en détail

Énoncé du vérificateur... 1

Énoncé du vérificateur... 1 Vérification des services de sous-traitance RAPPORT Division de la vérification et de l évaluation 11 juin 2003 Table des matières Énoncé du vérificateur... 1 I. Introduction... 2 Contexte... 2 But et

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

ÉVALUATION DES RÉPONSES À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ MARITIME M08-03 PRÉSENCE D ENREGISTREURS DES DONNÉES DE VOYAGE À BORD DES NAVIRES

ÉVALUATION DES RÉPONSES À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ MARITIME M08-03 PRÉSENCE D ENREGISTREURS DES DONNÉES DE VOYAGE À BORD DES NAVIRES Introduction ÉVALUATION DES RÉPONSES À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ MARITIME M08-03 PRÉSENCE D ENREGISTREURS DES DONNÉES DE VOYAGE À BORD DES NAVIRES Le 21 mars 2006 à 20 h, le roulier à passagers

Plus en détail

Avis de consultation de télécom CRTC 2015-554

Avis de consultation de télécom CRTC 2015-554 Avis de consultation de télécom CRTC 2015-554 Version PDF Ottawa, le 16 décembre 2015 Numéro de dossier : 8620-C12-201513656 Appel aux observations Examen en vue de déterminer si le Conseil devrait exercer

Plus en détail

Service administratif des tribunaux judiciaires (SATJ) Vérification de la gestion intégrée des risques

Service administratif des tribunaux judiciaires (SATJ) Vérification de la gestion intégrée des risques Service administratif des tribunaux judiciaires (SATJ) Vérification de la gestion intégrée des risques Version originale signée par LE 21 juillet 2015 M. DANIEL GOSSELIN DATE ADMINISTRATEUR EN CHEF TABLE

Plus en détail

JOINT CTF-SCF/TFC.15/4 26 octobre 2015. Réunion conjointe des Comités du CTF et du SCF Washington (États-Unis) Lundi 9 novembre 2015

JOINT CTF-SCF/TFC.15/4 26 octobre 2015. Réunion conjointe des Comités du CTF et du SCF Washington (États-Unis) Lundi 9 novembre 2015 Réunion conjointe des Comités du CTF et du SCF Washington (États-Unis) Lundi 9 novembre 2015 JOINT CTF-SCF/TFC.15/4 26 octobre 2015 Point 4 de l ordre du jour PROPOSITION CONCERNANT L AVENIR DU FORUM DE

Plus en détail

Indications et outils à l intention des comités d audit

Indications et outils à l intention des comités d audit Indications et outils à l intention des comités d audit L organisation des Comptables professionnels agréés (CPA Canada) a publié de nouveaux documents en vue d aider les comités d audit à mieux surveiller

Plus en détail

Lignes directrices de l Office des transports du Canada relatives au traitement des demandes de licence de cabotage

Lignes directrices de l Office des transports du Canada relatives au traitement des demandes de licence de cabotage Lignes directrices de l Office des transports du Canada relatives au traitement des demandes de licence de cabotage disponible sur divers supports Ce document ainsi que les autres publications de l Office

Plus en détail

RAPPORT NARRATIF FINAL

RAPPORT NARRATIF FINAL RAPPORT NARRATIF FINAL PROJET DE MISE EN LIGNE D UN MODULE DE FORMATION EN SANTÉ ET SÉCURITÉ Le cégep du Vieux Montréal travaille depuis plusieurs mois avec La Cité Collégiale et le Collège communautaire

Plus en détail

Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015.

Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015. Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015. CONTEXTE Le Programme des RCE-E a été établi en 2008, dans

Plus en détail

Système de certification. Système officiel ou agréé de certification.

Système de certification. Système officiel ou agréé de certification. DIRECTIVES SUR L ÉLABORATION D ACCORDS D ÉQUIVALENCE RELATIFS AUX SYSTÈMES D INSPECTION ET DE CERTIFICATION DES IMPORTATIONS ET DES EXPORTATIONS ALIMENTAIRES SECTION 1 CHAMP D APPLICATION CAC/GL 34-1999

Plus en détail

COMITÉ SUR LA GOUVERNANCE. Mandat

COMITÉ SUR LA GOUVERNANCE. Mandat COMITÉ SUR LA GOUVERNANCE Mandat Préambule L Agrément de l enseignement de la physiothérapie au Canada est l organisme décisionnel qui évalue les rapports d agrément et qui décide du statut d agrément.

Plus en détail

État : En cours Mise à jour/justification : Au 30 juin 2014 :

État : En cours Mise à jour/justification : Au 30 juin 2014 : MESURE DU RENDEMENT ET D'EXAMEN EN DU 30 JUIN 2014 D APPROBATION : 21-11-2013 1. Le dirigeant principal de l information devrait renforcer la gouvernance et l orientation stratégique liées à la gestion

Plus en détail

Introduction. Aperçu de la Loi

Introduction. Aperçu de la Loi Avis de projet de modification du Règlement 329/04 pris en application de la Loi de 2004 sur la protection des renseignements personnels sur la santé précisant le pouvoir de Cybersanté Ontario, à titre

Plus en détail

Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Le Comité de gouvernance du conseil d administration («le comité») a les obligations et responsabilités décrites

Plus en détail

RÉÉVALUATION DE LA RÉPONSE À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ FERROVIAIRE R91-01. Règlements relatifs aux clôtures

RÉÉVALUATION DE LA RÉPONSE À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ FERROVIAIRE R91-01. Règlements relatifs aux clôtures RÉÉVALUATION DE LA RÉPONSE À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ FERROVIAIRE R91-01 Contexte Règlements relatifs aux clôtures Le 24 mai 1990, vers 21 h, heure avancée de l Est, le train de marchandises

Plus en détail

PROJET DE MODIFICATION À LA LOI SUR LE PILOTAGE

PROJET DE MODIFICATION À LA LOI SUR LE PILOTAGE Position de la Société de développement économique du Saint-Laurent sur le PROJET DE MODIFICATION À LA LOI SUR LE PILOTAGE Document présenté à Transports Canada Québec, le jeudi 8 mars 2007 mars 2007 1

Plus en détail

RÉUNION ENQUÊTES ET PRÉVENTION DES ACCIDENTS (AIG) À L ÉCHELON DIVISION (2008)

RÉUNION ENQUÊTES ET PRÉVENTION DES ACCIDENTS (AIG) À L ÉCHELON DIVISION (2008) Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL AIG/08-WP/15 25/6/08 RÉUNION ENQUÊTES ET PRÉVENTION DES ACCIDENTS (AIG) À L ÉCHELON DIVISION (2008) Montréal, 13 18 octobre 2008 Point 2

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE RELATIVE À LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL15-020 TITRE : POLITIQUE RELATIVE À LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 2 février 2015 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI

Plus en détail

FR CONSEIL DE DIRECTION UNIDROIT 2012 91 ème session C.D. (91) Misc. 3.

FR CONSEIL DE DIRECTION UNIDROIT 2012 91 ème session C.D. (91) Misc. 3. FR CONSEIL DE DIRECTION UNIDROIT 2012 91 ème session C.D. (91) Misc. 3. Rome, 7-9 mai 2012 Original: anglais mai 2012 CONCLUSIONS SOMMAIRES Point n 1 de l ordre du jour: Adoption de l ordre du jour provisoire

Plus en détail

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées.

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées. Bureau de l équité salariale Programme de subventions pour les projets visant l équité salariale entre les sexes (PSPESS) Exigences de 2015-2016 relatives à la demande Directives relatives à la demande

Plus en détail

Conseil des gouverneurs des Grands Lacs Initiative de gestion des eaux du bassin Grands Lacs Saint-Laurent

Conseil des gouverneurs des Grands Lacs Initiative de gestion des eaux du bassin Grands Lacs Saint-Laurent Conseil des gouverneurs des Grands Lacs Initiative de gestion des eaux du bassin Grands Lacs Saint-Laurent Contexte et but Consultation publique Les Grands Lacs constituent une richesse publique partagée,

Plus en détail

Note d orientation sur la mise en œuvre de coupe-circuits pour titre individuel

Note d orientation sur la mise en œuvre de coupe-circuits pour titre individuel Avis sur les règles Note d orientation RUIM Destinataires à l interne : Affaires juridiques et conformité Détail Haute direction Institutions Pupitre de négociation Personne-ressource : James E. Twiss

Plus en détail

RÉÉVALUATION DES RÉPONSES À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ AÉRIENNE A06-07. Système de surveillance des performances au décollage

RÉÉVALUATION DES RÉPONSES À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ AÉRIENNE A06-07. Système de surveillance des performances au décollage RÉÉVALUATION DES RÉPONSES À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ AÉRIENNE A06-07 Introduction Système de surveillance des performances au décollage Le 14 octobre 2004, l avion, une Boeing 747-244SF

Plus en détail

Cotation harmonisée des risques et Données commerciales préalables Rapport de vérification interne

Cotation harmonisée des risques et Données commerciales préalables Rapport de vérification interne Cotation harmonisée des risques et Données commerciales préalables Rapport de vérification interne Mars 2011 Table des matières Sommaire...2 1.0 Introduction...4 1.1 Contexte... 4 1.2 Évaluation des risques...

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO Modifiée : Page 1 de 20 DIRECTIVES ADMINISTRATIVES DÉFINITIONS 1. La direction d école ou la direction nouvellement nommée s entend : a) d une direction qualifiée sans expérience dans ce poste au sein

Plus en détail

Services d ambulances terrestres

Services d ambulances terrestres Chapitre 4 Section 4.02 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Services d ambulances terrestres Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.02 du Rapport annuel 2005

Plus en détail

MEILLEUR DÉPART : ASSURER LA MISE EN ŒUVRE SESSION 2 SÉANCE CONJOINTE MSEJ/ASSMO

MEILLEUR DÉPART : ASSURER LA MISE EN ŒUVRE SESSION 2 SÉANCE CONJOINTE MSEJ/ASSMO MEILLEUR DÉPART : ASSURER LA MISE EN ŒUVRE SESSION 2 SÉANCE CONJOINTE MSEJ/ASSMO Le jeudi 17 novembre 2005 Meilleur départ Mise à jour et prochaines étapes OBJET Fournir une mise à jour sur les éléments

Plus en détail

OF-Fac-Oil-E266-2014-01 02 Le 13 mars 2015

OF-Fac-Oil-E266-2014-01 02 Le 13 mars 2015 OF-Fac-Oil-E266-2014-01 02 Le 13 mars 2015 M. Raoul Kanapé Responsable de communication Regroupement Petapan 32 de la Réserve Essipit, (Québec) G0T 1K0 Télécopieur : 418-233-2888 M. Kanapé, Oléoduc Énergie

Plus en détail

Principes sur lesquels l APEX s appuie pour promouvoir la santé, le rendement et la productivité des cadres

Principes sur lesquels l APEX s appuie pour promouvoir la santé, le rendement et la productivité des cadres 28 janvier 2011 Recommandations sur la santé, le rendement et la productivité des cadres supérieurs présentées par l Association professionnelle des cadres supérieurs de la fonction publique du Canada

Plus en détail

APPEL CONJOINT DE LETTRES D INTENTION DU CONSEIL

APPEL CONJOINT DE LETTRES D INTENTION DU CONSEIL APPEL CONJOINT DE LETTRES D INTENTION DU CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES DE L ITALIE ET DE GÉNOME CANADA POUR DES PROJETS À GRANDE ÉCHELLE DE GÉNOMIQUE EN SANTÉ HUMAINE Novembre 2008 Table des matières

Plus en détail

www.ekos.com Préparé par :

www.ekos.com Préparé par : SOMMAIRE Préparé par : EKOS RESEARCH ASSOCIATES Ottawa 359, rue Kent, bureau 300 Ottawa (Ontario) K2P 0R6 Tél. : 613-235-7215 Téléc. : 613-235-8498 Courriel : pobox@ekos.com Toronto 181, avenue Harbord

Plus en détail

Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves. Procédure administrative : Numéro : PA 7.038

Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves. Procédure administrative : Numéro : PA 7.038 Procédure administrative : Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves Numéro : PA 7.038 Catégorie : Administration des écoles Pages : 6 Approuvée : le 3 mars 2008 Modifiée

Plus en détail

Décision de télécom CRTC 2015-70

Décision de télécom CRTC 2015-70 Décision de télécom CRTC 2015-70 Version PDF Ottawa, le 27 février 2015 Numéros de dossiers : 8661-B54-201408930 Avis de modification tarifaire 495 et 496 de Bell Aliant Avis de modification tarifaire

Plus en détail

Régime d assurance santé de l Ontario

Régime d assurance santé de l Ontario Chapitre 4 Section 4.08 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Régime d assurance santé de l Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.08 du Rapport annuel

Plus en détail

Cent trente-huitième session 20 novembre 2015 Point 9.1 de l ordre du jour provisoire

Cent trente-huitième session 20 novembre 2015 Point 9.1 de l ordre du jour provisoire CONSEIL EXÉCUTIF EB138/28 Cent trente-huitième session 20 novembre 2015 Point 9.1 de l ordre du jour provisoire Options pour renforcer le partage d informations sur les produits diagnostiques, préventifs

Plus en détail

JEUX OLYMPIQUES DE 2016 PROCÉDURE INTERNE DE NOMINATION

JEUX OLYMPIQUES DE 2016 PROCÉDURE INTERNE DE NOMINATION JEUX OLYMPIQUES DE 2016 PROCÉDURE INTERNE DE NOMINATION Note : Dans l éventualité d une différence d interprétation entre cette version et la version anglophone publiée par Water Polo Canada, il est convenu

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle, du 18 juin au 3 juillet 2015

Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle, du 18 juin au 3 juillet 2015 Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation Ligne directrice n o 2015-08 Publicité électorale par les candidates Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle, du 18

Plus en détail

Ministère du Développement économique et des Transports POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D INITIATIVES DE TRANSPORT DANS LES COLLECTIVITÉS

Ministère du Développement économique et des Transports POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D INITIATIVES DE TRANSPORT DANS LES COLLECTIVITÉS POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D INITIATIVES DE TRANSPORT DANS LES COLLECTIVITÉS BUT ET ÉNONCÉ DE POLITIQUE Le ministère du Développement économique et des Transports est déterminé à soutenir les collectivités

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Le Regroupement des usagers du Saint-Laurent (RUSL)

Le Regroupement des usagers du Saint-Laurent (RUSL) Le Regroupement des usagers du Saint-Laurent (RUSL) Commentaires remis à la Commission mixte internationale concernant le projet d'ordonnance d'approbation, le plan de régularisation et autres sujets connexes

Plus en détail

Transfert de Chypre de la Région de la Méditerranée orientale à la Région européenne

Transfert de Chypre de la Région de la Méditerranée orientale à la Région européenne ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE CINQUANTE-SIXIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE A56/37 Point 17.2 de l ordre du jour provisoire 10 mars 2003 Transfert de Chypre de la Région de la Méditerranée orientale

Plus en détail

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE Rôle du conseil d administration Le conseil est chargé de la gérance générale de la Société et chaque administrateur doit agir au mieux des

Plus en détail

CCRRA. Québec, le 4 juillet 2002

CCRRA. Québec, le 4 juillet 2002 CCRRA Canadian Council of Insurance Regulators Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance Copie à: Mr. Michael Grist Chair, CCIR Committee on Streamlining and Harmonization Québec,

Plus en détail

Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada.

Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada. Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada. La TD devient l une des principales banques émettrices de cartes de crédit au Canada. Il s agit d une

Plus en détail

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES NATIONALES ET INTERNATIONALES 30 AVRIL, 2008 (ANNEXES RÉVISÉES 6 JUIN 2012) 1. INTRODUCTION Ce document présent les

Plus en détail

1. PRELEVEMENT SEPA : LE CADRE REGLEMENTAIRE

1. PRELEVEMENT SEPA : LE CADRE REGLEMENTAIRE Avril 2013 Zoom sur la réglementation SEPA (Single Euro Payments Area)- échéance 1er février 2014 : 1. PRELEVEMENT SEPA : LE CADRE REGLEMENTAIRE 1.1. Introduction : Le Conseil Européen des Paiements (European

Plus en détail

Stratégie de l ACP pour les paiements : Vision 2020 Q et R

Stratégie de l ACP pour les paiements : Vision 2020 Q et R Stratégie de l ACP pour les paiements : Vision 2020 Q et R A. Généralités A.1) Pourquoi faut il une vision stratégique si l ACP a déjà un mandat statutaire? Comment les deux choses se rejoignent elles?

Plus en détail

Feuille d orientation sur la rémunération des fournisseurs de soins interprofessionnels

Feuille d orientation sur la rémunération des fournisseurs de soins interprofessionnels Numéro 3 Feuille d orientation sur la rémunération des fournisseurs de soins interprofessionnels Novembre 2009 Version 1.0 Objet Une série de feuilles d orientation pour la création de cliniques dirigées

Plus en détail

RESUME EXECUTIF DE LA 1 e REUNION DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LA FACILITATION DOUANIERE

RESUME EXECUTIF DE LA 1 e REUNION DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LA FACILITATION DOUANIERE ACS/2013/TRADE/CustomsWorkingGroup.II/INFO.001 Original: anglais Dernière mise à jour: le 28 janvier 2013 RESUME EXECUTIF DE LA 1 e REUNION DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LA FACILITATION DOUANIERE ASSOCIATION

Plus en détail

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision :

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : POLITIQUE 802 Page 1 de 5 Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : 1.0 OBJET Cette politique définit les normes minimales pour la

Plus en détail

Restructurations. Analyse des besoins des élus. Réponses apportées par le cabinet VRILLAC. Cabinet Barbara VRILLAC- Avocat

Restructurations. Analyse des besoins des élus. Réponses apportées par le cabinet VRILLAC. Cabinet Barbara VRILLAC- Avocat Restructurations Plan de Sauvegarde de l Emploi Analyse des besoins des élus Réponses apportées par le cabinet VRILLAC Introduction Même si elles sont devenues fréquentes, les restructurations d entreprises

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Audit interne de la gestion de documents au moyen de la mise en œuvre de PROxI.

Bureau du vérificateur général du Canada. Audit interne de la gestion de documents au moyen de la mise en œuvre de PROxI. Bureau du vérificateur général du Canada Audit interne de la gestion de documents au moyen de la mise en œuvre de PROxI Juillet 2014 Revue des pratiques et audit interne Sa Majesté la Reine du Chef du

Plus en détail

Évaluation annuelle de l auditeur externe

Évaluation annuelle de l auditeur externe Évaluation annuelle de l auditeur externe OUTIL À L INTENTION DES COMITÉS D AUDIT Janvier 2014 AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DE L AUDIT COMITÉS D AUDIT iii Table des matières Introduction 1 1. Déterminer

Plus en détail

GUIDE DU PROCESSUS D APPROBATION DES ACTIVITÉS MINIÈRES AU NOUVEAU-BRUNSWICK

GUIDE DU PROCESSUS D APPROBATION DES ACTIVITÉS MINIÈRES AU NOUVEAU-BRUNSWICK GUIDE DU PROCESSUS D APPROBATION DES ACTIVITÉS MINIÈRES AU NOUVEAU-BRUNSWICK TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 1 2. COMITÉ PERMANENT DES MINES ET DE L ENVIRONNEMENT... 1 3. LE PROCESSUS D APPROBATION...

Plus en détail

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, Opérations bancaires, investissements et emprunts Publication : mai 2009 Révision : 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Examen externe du Conseil d examen des taux des entreprises de services

Examen externe du Conseil d examen des taux des entreprises de services GOUVERNEMENT DU NUNAVUT Demande d expression d intérêt Examen externe du Conseil d examen des taux des entreprises de services Le Conseil d examen des taux des entreprises de services, un organisme de

Plus en détail

Manuel des comités d école consultatifs de la Nouvelle-Écosse

Manuel des comités d école consultatifs de la Nouvelle-Écosse Manuel des comités d école consultatifs de la Nouvelle-Écosse Manuel des comités d école consultatifs de la Nouvelle-Écosse Octobre 2011 Manuel des comités d école consultatifs de la Nouvelle-Écosse Droit

Plus en détail

Pour appuyer la mise en œuvre de l APQ, Alberta Education a produit de la documentation en français et anglais, dont les textes suivants :

Pour appuyer la mise en œuvre de l APQ, Alberta Education a produit de la documentation en français et anglais, dont les textes suivants : Résumé Contexte L initiative d activité physique quotidienne Le gouvernement de l Alberta s est engagé à améliorer la santé et le bien-être des enfants et des adolescents de l Alberta. Depuis septembre

Plus en détail

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels RC4415(F) Avant-propos Le présent rapport annuel au

Plus en détail

Programme d amélioration du rendement scolaire en Alberta Cadre de référence Décembre 1999. Annexe A

Programme d amélioration du rendement scolaire en Alberta Cadre de référence Décembre 1999. Annexe A INTRODUCTION Annexe A «Questions et réponses» dans le contexte du cadre de référence Jusqu à maintenant, la conception et l élaboration du Programme d amélioration du rendement scolaire en Alberta ont

Plus en détail

APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE

APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE OFFICE D'INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSIONS DU SECTEUR PUBLIC (INVESTISSEMENTS PSP) APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE Le 13 novembre 2014 Introduction Le maintien d une culture axée sur la conscience

Plus en détail

Initiatives visant la réussite des élèves

Initiatives visant la réussite des élèves Chapitre 4 Section 4.13 Ministère de l Éducation Initiatives visant la réussite des élèves Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.13 du Rapport annuel 2011 Contexte La Stratégie visant

Plus en détail

Plan d activités de 2015-16

Plan d activités de 2015-16 Plan d activités de 2015-16 Introduction Le vérificateur général du Nouveau-Brunswick (VGNB) est un bureau indépendant qui sert l Assemblée législative du Nouveau-Brunswick. La vérificatrice générale aide

Plus en détail

Fonds municipal vert. Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés

Fonds municipal vert. Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés Fonds municipal vert Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés Le programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés de la FCM met en relation des experts municipaux et les

Plus en détail

Bulletin d information de l ICS aux. établissements semenciers enregistrés. - Été 2014. Formation

Bulletin d information de l ICS aux. établissements semenciers enregistrés. - Été 2014. Formation Bulletin d information de l ICS aux - Été 2014 Formation Au cours des deux dernières années, l Institut canadien des semences (ICS) a lancé un programme visant à offrir de la formation technique au personnel

Plus en détail

Convention-cadre sur les changements climatiques

Convention-cadre sur les changements climatiques NATIONS UNIES Convention-cadre sur les changements climatiques Distr. GÉNÉRALE FCCC/AWGLCA/2008/8 15 juillet 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS GROUPE DE TRAVAIL SPÉCIAL DE L ACTION CONCERTÉE À LONG TERME

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRADE/2005/7 14 mars 2005 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ POUR LE DÉVELOPPEMENT DU COMMERCE, DE L INDUSTRIE

Plus en détail

Examen du processus d approvisionnement collaboratif de Services partagés Canada

Examen du processus d approvisionnement collaboratif de Services partagés Canada Examen du processus d approvisionnement collaboratif de Services partagés Canada Exposé présenté à la Table ronde sur l infrastructure de la technologie de l information Mai 2015 Yves Genest, dirigeant

Plus en détail

ADMINISTRATION DE PILOTAGE DU PACIFIQUE RAPPORT D EXAMEN SPÉCIAL PRÉSENTÉ AUX MEMBRES DE L ADMINISTRATION. Le 27 novembre 2003

ADMINISTRATION DE PILOTAGE DU PACIFIQUE RAPPORT D EXAMEN SPÉCIAL PRÉSENTÉ AUX MEMBRES DE L ADMINISTRATION. Le 27 novembre 2003 ADMINISTRATION DE PILOTAGE DU PACIFIQUE RAPPORT D EXAMEN SPÉCIAL PRÉSENTÉ AUX MEMBRES DE L ADMINISTRATION Le 27 novembre 2003 ADMINISTRATION DE PILOTAGE DU PACIFIQUE RAPPORT D EXAMEN SPÉCIAL TABLE DES

Plus en détail

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées Guide pour la production du plan d action annuel à l égard des personnes handicapées à l intention des ministères, des organismes publics et des municipalités Document synthèse Édition 2011 RÉDACTION Mike

Plus en détail

MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 3 février 2014

MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 3 février 2014 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 3 février 2014 PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil municipal de la Municipalité du Canton de Hampden tenue

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR LA CRÉATION D OFFICES DE PROMOTION ET DE RECHERCHE

LIGNES DIRECTRICES POUR LA CRÉATION D OFFICES DE PROMOTION ET DE RECHERCHE LIGNES DIRECTRICES POUR LA CRÉATION D OFFICES DE PROMOTION ET DE RECHERCHE OFFICES DE PROMOTION ET DE RECHERCHE 1 Les présentes lignes directrices donnent un aperçu des buts et des avantages de la création

Plus en détail

Document de travail 14. Original: anglais

Document de travail 14. Original: anglais Document de travail 14 Original: anglais Vers une politique de partage des données d enquête et de suivi recueillies et/ou conservées par le Programme pêche côtière de la CPS pour le compte des pays membres

Plus en détail

Accréditation des Bureaux d enregistrement

Accréditation des Bureaux d enregistrement 1 Accréditation des Bureaux d enregistrement Guide Pratique 2 Table des matières I. Préambule... 3 II. La procédure d accréditation... 3 A. Demande d accréditation... 3 B. Examen du dossier... 4 1. Analyse

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION Version 1.00, 2015 CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 8 DÉCEMBRE 2015 Préface 1. La présente charte a été adoptée par le conseil d administration (le «Conseil

Plus en détail

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques NATIONS UNIES BES IPBES/4/6 Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques Plénière de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique

Plus en détail

Normes comptables pour les organismes sans but lucratif

Normes comptables pour les organismes sans but lucratif Normes comptables pour les organismes sans but lucratif Manuel de l ICCA Comptabilité, Partie III Historique et fondement des conclusions Avant-propos Le Conseil des normes comptables (CNC) a publié en

Plus en détail

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011 Normes pour les services à la clientèle Mai 2011 Commission de révision des paiements effectués aux médecins Secrétariat des conseils de santé Plan de formation Membres (onglet 6) Le présent document doit

Plus en détail

Recommandations du Comité d examen indépendant de la Fondation Universitas du Canada

Recommandations du Comité d examen indépendant de la Fondation Universitas du Canada Recommandations du Comité d examen indépendant de la Fondation Universitas du Canada Numéro de la recommandation et date REC-2010-1 (29/03/2010) REC-2010-2 (29/03/2010) REC-2010-3 (29/03/2010) REC-2010-4

Plus en détail

AUTOCERTIFICATION RÈGLEMENT SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE

AUTOCERTIFICATION RÈGLEMENT SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 27 novembre 2013 AUTOCERTIFICATION

Plus en détail

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1 Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1 CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1. Limites

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.3 CATÉGORIE D EMPLOI : Professionnel à temps plein

ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.3 CATÉGORIE D EMPLOI : Professionnel à temps plein ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada Aviron ou RCA) 1.2 TITRE : Directeur du développement

Plus en détail

Président et premier dirigeant (poste à plein temps) Échelle salariale : entre 164 800 $ et 193 900 $

Président et premier dirigeant (poste à plein temps) Échelle salariale : entre 164 800 $ et 193 900 $ AVIS DE POSTE VACANT CRITÈRES DE SÉLECTION AVIS DE POSTE VACANT CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE Président et premier dirigeant (poste à plein temps) Échelle salariale : entre 164 800 $ et 193 900

Plus en détail

Conseil d administration 319 e session, Genève, 16-31 octobre 2013 GB.319/INS/14/2

Conseil d administration 319 e session, Genève, 16-31 octobre 2013 GB.319/INS/14/2 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 319 e session, Genève, 16-31 octobre 2013 GB.319/INS/14/2 Section institutionnelle INS Date: 2 septembre 2013 Original: anglais QUATORZIÈME QUESTION

Plus en détail

Rapport d inspection de l Association canadienne des courtiers de fonds mutuels

Rapport d inspection de l Association canadienne des courtiers de fonds mutuels Rapport d inspection de l Association canadienne des courtiers de fonds mutuels Publié le 15 avril 2013 Table des matières I. Introduction... 1 1. Objectifs...1 2. Méthodologie...1 3. Forme du rapport...1

Plus en détail

ASSEMBLÉE 38 e SESSION

ASSEMBLÉE 38 e SESSION Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL A38-WP/30 EX/25 23/7/13 Question 17 : Protection de l environnement ASSEMBLÉE 38 e SESSION COMITÉ EXÉCUTIF PLANS D ACTION DES ÉTATS CONCERNANT

Plus en détail

INTERVENANTS ET FOURNISSEURS DE SERVICES EXTERNES MISE EN CONTEXTE

INTERVENANTS ET FOURNISSEURS DE SERVICES EXTERNES MISE EN CONTEXTE MISE EN CONTEXTE 1. Que sont les conseils locaux de planification en matière d emploi (CLPE)? Les conseils locaux de planification en matière d emploi offriront leur expertise et de l information sur le

Plus en détail

Projet de Note d orientation XXXX. Fixation d un juste prix pour les titres négociés hors cote

Projet de Note d orientation XXXX. Fixation d un juste prix pour les titres négociés hors cote Projet de Note d orientation XXXX Fixation d un juste prix pour les titres négociés hors cote I. INTRODUCTION L article 1 de la Règle XXXX des courtiers membres concernant la fixation d un juste prix pour

Plus en détail

Guide de démutualisation d une société mutuelle d assurances multirisques comptant des souscripteurs de polices non mutuelles

Guide de démutualisation d une société mutuelle d assurances multirisques comptant des souscripteurs de polices non mutuelles Guide d instruction Objet : Catégorie : Guide de démutualisation d une société mutuelle d assurances multirisques comptant des souscripteurs de polices non mutuelles Instruction d une demande Date : Décembre

Plus en détail

Services de secrétariat pour le pavillon de l Atlantique, aux Jeux olympiques d hiver de Vancouver 2010. [ Final ]

Services de secrétariat pour le pavillon de l Atlantique, aux Jeux olympiques d hiver de Vancouver 2010. [ Final ] de l Atlantique, aux Jeux olympiques d hiver de Vancouver 2010 [ Final ] DEMANDES DE PROPOSITIONS CPMA 09-01-2009 Veuillez soumettre quatre (4) copies papier complètes et une (1) copie électronique complète

Plus en détail