DIGINEWS#10 MOBILE : CHIFFRES CLÉS & TENDANCES. groupe361 DOSSIER DU MOIS QU EST-CE QUE LE MOBILE? LA TABLETTE EXPLOSE.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIGINEWS#10 MOBILE : CHIFFRES CLÉS & TENDANCES. groupe361 DOSSIER DU MOIS QU EST-CE QUE LE MOBILE? LA TABLETTE EXPLOSE."

Transcription

1 DOSSIER DU MOIS MOBILE : CHIFFRES CLÉS & TENDANCES QU EST-CE QUE LE MOBILE? Deux définitions Le mobile modifie non seulement les usages de la navigation web, mais également les modes de consommation. Au total, 24 % du temps connecté est passé sur un mobile en France. Par «mobile», on entend tous les appareils technologiques non ordinateur : smartphones, mais aussi tablettes, liseuses, objets connectés À ce même terme, 54 % des consommateurs associent le smartphone comme seul appareil. Part du quotidien La mobilité est plus que jamais ancrée dans les réflexes. Pour 85 % des sondés d une récente étude, les appareils mobiles sont une partie essentielle de la vie quotidienne. Cela va jusqu à 90 % chez les ans. 89 % des personnes interrogées déclarent que les appareils mobiles leur permettent de rester en contact avec leurs proches et toute l actualité mondiale. LA TABLETTE EXPLOSE De plus en plus accessible La tablette est en très forte progression : 46 % des Français y ont accès en 2014 contre 15 % en Elle s impose face aux phablettes, netbooks et liseuses. 63 % des propriétaires de smartphone interrogés sont également propriétaires d une tablette. 65 % des propriétaires de tablettes indiquent l utiliser en regardant la télévision au moins une fois par jour. Pour les marques et les médias, l essor de la social TV ne fait que débuter. Les usages les plus fréquents sur tablette sont les s (69 %) et la recherche d information (70 %). Les utilisateurs plus âgés passent davantage de temps sur les tablettes : l ordinateur de bureau ou portable est-il amené à disparaître? Une évolution à prendre en compte pour les marques à l heure où la conception des sites mobiles est trop souvent laissée de côté. 4 Français sur 10 ont déjà consulté leur téléphone au bout d une demi-heure après leur réveil. Ce chiffre atteint les 60 % après 1 heure. 41 % des sondés indiquent consulter leur téléphone entre 0 et 10 fois par jour, 28 % entre 10 et 25 fois, 14 % entre 25 et 50 fois et 12 % plus de 50 fois. CARTE D IDENTITÉ DU MOBINAUTE FRANÇAIS Sensible au prix Multi-équipé : 2,86 appareils en moyenne. Développe une curiosité pour les objets connectés Des freins subsistent quant au paiement mobile Les smartphones ont dépassé les téléphones standards. S il reste l objet mobile le plus désiré puisqu il concentre 28 % des intentions d achat dans l année à venir, 30 % des personnes interrogées n ont pas l intention d investir en équipements mobiles. Les marques devront donc veiller à optimiser les expériences avec des paramètres différents et très nombreux. Des marques en retard Les marques accusent un retard dans l expérience de navigation sur mobile, notamment au niveau du contenu. 54 % des sondés pointent l insuffisance des informations disponibles sur les sites mobiles alors que les tablettes deviennent les premiers accès au web. L expérience utilisateur doit donc être pensée en priorité soit avec un site

2 optimisé mobile séparé soit avec une plateforme responsive webdesign. CURIOSITÉ ENVERS LES OBJETS CONNECTÉS Les personnes interrogées ont encore un accès très limité aux objets connectés : 1 % pour les lunettes intelligentes, 2 % pour les traqueurs fitness et 2 % pour les montres connectées. Paradoxalement, à la question «Quels appareils seriez-vous susceptibles d acheter au cours des 12 prochains mois?», le traqueur fitness et la montre intelligente récoltent respectivement 9 et 8 % des intentions d achat. Cela laisse entrevoir le début de nouveaux usages et expériences de marque. L usage mobile fait désormais partie intégrante du quotidien : 2,86 appareils en moyenne Les tablettes sont de plus en plus accessibles et utilisées : 46 % des Français y ont accès en 2014 Les marques accusent du retard sur la conception des sites mobiles S ils attisent de la curiosité, les objets connectés restent encore peu accessibles : 1 % pour les lunettes intelligentes, 2 % pour les traqueurs fitness et 2 % pour les montres connectées Source : FOCUS DU MOIS LES EXTRAITS ENRICHIS : DES OPPORTUNITÉS À SAISIR POUR LES MARQUES Extraits enrichis : pour quoi faire? Les extraits enrichis ont pour but de présenter dans les résultats de recherche de l utilisateur des informations supplémentaires présentes sur un site web. Bien utilisés, ils peuvent donc fournir une visibilité accrue aux sites concernés, augmentant de fait leur trafic, par exemple. En effet, l internaute cliquera plus facilement sur une recette dont il voit la photo, les ingrédients et le temps de cuisson que sur un résultat de recherche classique. 90 % des recherches mondiales se font via Google et ce chiffre atteint 93 % en France (source Statcounter). Le trafic web est fortement influencé par le géant américain, si bien que les marques ont tout intérêt à saisir les opportunités de ses algorithmes pour atteindre leurs objectifs. Parmi elles, on retrouve les rich snippets, ou extraits enrichis. Pour configurer ces extraits enrichis, il faut modifier le code HTML des pages web concernées. L ajout de ces lignes de code n affecte aucunement l aspect visuel de la page, mais nécessite une grande minutie dans le codage, notamment dans celui des microdonnées.

3 Quels types d extraits enrichis? Les extraits enrichis permettent également de mettre en avant des produits. Grâce à des données telles que le prix, les frais de livraison ou encore une description orientée, les internautes ont directement accès à des informations qui nécessiteraient un clic sans les rich snippets. Au-delà de l augmentation du trafic et du taux de clics, le taux de rebond baisse également, car les internautes qui se rendent sur la page savent ce qu ils vont y trouver et sont moins susceptibles de la quitter. Au final, c est également le nombre de ventes et le taux de conversion qui peuvent augmenter grâce aux extraits enrichis. De plus, les rich snippets peuvent être incorporés aux campagnes de Google Adwords. Des extraits enrichis de qualité auront donc de fortes chances d optimiser ces campagnes et de baisser leur CPC. Des extraits enrichis à ne pas négliger Au-delà de ces objectifs marketing, les marques ont également tout intérêt à adhérer au fonctionnement de Google. En effet, il y a fort à parier que le roi des moteurs de recherche développe dans les mois à venir le rôle des extraits enrichis. Les rich snippets pourraient bien constituer des critères de recherche supplémentaires, si bien que les sites qui les négligent pourraient rapidement disparaître des premiers résultats de Google. Quel que soit le choix fait vis-à-vis de la mise en avant des avis clients, les marques ont tout intérêt à provoquer, gérer et optimiser les évaluations de leurs produits. Certaines solutions en ligne, à l instar d ALM 4.0, accomplissent ces missions automatiquement et améliorent au quotidien l e-réputation des produits, notamment visible dans les extraits enrichis. Face au poids de Google sur le web mondial et aux opportunités qu offrent les rich snippets, les marques ont tout intérêt à orienter leurs stratégies pour optimiser leur présence dans les moteurs de recherche. Augmentation du trafic, gain de visibilité, taux de conversion optimisé : les opportunités qu offrent les extraits enrichis sont nombreuses Des extraits enrichis de qualité peuvent augmenter le taux de clics de 30 % (Source Shopify) Les extraits enrichis dédiés aux avis clients peuvent être provoqués et gérés automatiquement par des solutions telles qu ALM 4.0 Source : Aux États-Unis et au Japon, par exemple, l outil Recipe View permet déjà d effectuer une recherche de recette en fonction de critères définis dans les extraits enrichis : ingrédients, apport calorique voulu, temps de préparation Ce type d outil pourrait aisément s adapter à la recherche de produits ou de services, d où l importance d optimiser les rich snippets dès à présent, notamment au vu du temps que met Google à assimiler les changements du code HTML des pages. Extraits enrichis par les avis clients : la parole aux internautes La plupart des extraits enrichis présentent également des évaluations. En général sous la forme d étoiles notées sur 5, elles permettent d afficher dans les résultats Google la satisfaction des clients par rapport à un produit, un service ou encore un film. Ces avis clients possèdent une influence non négligeable sur l acte d achat. Vous pouvez lire à ce sujet notre article sur le Brand Advocacy, ou comment les avis clients impactent les ventes. Suivant la stratégie de la marque vis-à-vis du produit concerné, il est possible d afficher dans les extraits enrichis la moyenne des évaluations ou une évaluation particulière. Cette seconde option peut s avérer judicieuse lorsque son émetteur est reconnu, par exemple.

4 FOCUS DU MOIS NON, FACEBOOK N EST PAS MORT! LE TEMPS PASSÉ SUR FACEBOOK CONTINUE D AUGMENTER On pourrait penser Facebook en déclin, notamment par rapport à ses jeunes années. Il n en est rien : 62 % des Français estiment qu il y a de plus en plus (36 %) ou toujours autant (26 %) de gens qui utilisent Facebook dans leur entourage. De même, 42,5 % estiment passer plus de temps sur le réseau social que lors de leur inscription. La mort de Facebook est régulièrement annoncée. Pourtant, avec des revenus sans précédent, l acquisition de Whatsapp et le développement de nouvelles fonctionnalités, le roi des réseaux sociaux semble en pleine forme. Une récente étude Ipsos s est intéressée au poids de Facebook au niveau national et confirme cette vitalité : 62 % des Français sont inscrits sur le célèbre réseau social. LA MORT DE FACEBOOK : UN MYTHE RÉCURRENT Audience vieillissante, confidentialité douteuse, publicités intrusives : les reproches faits à Facebook sont nombreux. Cette tendance s est récemment illustrée avec l émoi suscité par Ello, un réseau social sans publicité et destiné à concurrencer Facebook en rejetant ses «mauvais côtés». Pourtant, quelques jours après son lancement, Ello peine déjà à se trouver un public. Ceux qui annoncent le déclin de Facebook sont loin des réalités financières et marketing dont dépend le réseau social. Les bénéfices présentés sont en hausse régulière, dépassant parfois les attentes de ses propriétaires (791 millions de dollars nets gagnés sur le second trimestre 2014). Le rachat d applications - Whatsapp - et de technologies tournées vers l avenir - Oculus - montre également que Facebook entend de plus en plus diversifier ses activités pour continuer de grandir. Aujourd hui, le réseau social fait partie intégrante du quotidien de la majorité des Français : pour 71 % des utilisateurs, l usage de Facebook représente une part importante du temps passé sur Internet. Dans une société de plus en plus connectée, ce chiffre n est pas anodin. Les chiffres français du roi des réseaux sociaux confirment la place prépondérante de Facebook dans la vie des internautes : 39 % de ses utilisateurs se passeraient difficilement de lui. Les annonceurs ont donc tout intérêt à continuer d utiliser Facebook pour toucher leurs communautés. Le déclin annoncé de Facebook ne correspond à aucune réalité marketing 62 % des Français possèdent un compte Facebook, 42 % en sont des utilisateurs actifs 73 % des Français estiment que Facebook est le réseau social «le plus actif et le plus dynamique» Source : FACEBOOK EN FRANCE : UNE VALEUR SÛRE Facebook fait aujourd hui partie de la culture générale française : 97 % des Français connaissent la plateforme. Si 62 % de la population possèdent un compte sur le réseau social, 42 % en sont des utilisateurs actifs. Le rapport compte créé / compte actif est donc très positif, notamment lorsque l on compare ce chiffre à Twitter, par exemple, qui abrite de nombreux robots et comptes inactifs parmi ses utilisateurs. FACEBOOK CONTINUE D ATTIRER LES JEUNES En dépit des alertes au vieillissement de Facebook, les jeunes Français demeurent très présents sur le réseau social : 84 % des ans et 80 % des ans possèdent un profil. Les trois quarts des Français (73 %) estiment que Facebook est le réseau social «le plus actif et le plus dynamique». On retrouve cette part auprès des plus jeunes : 76% des ans et 78% des ans partagent cette opinion.

5 FOCUS DU MOIS DIGINEWS#10 E-COMMERCE : PROFIL-TYPE DE L ACHETEUR EN LIGNE compte par exemple 16 % de visites pour du simple «lèche-vitrine» sans intention d achat. Mais même une fois le panier constitué, le taux moyen d abandon de commande est de 67,4 %. Plus de 2 internautes sur 3 ont l intention de passer à l achat mais se laissent dissuader. Ces abandons sont en majeure partie liés à des coûts supplémentaires lors du paiement (41 %). On retrouve également des paniers abandonnés à cause d un manque d informations : 11 % des abandons sont liés à des conditions de livraisons peu claires. La vente en ligne a généré 25,4 milliards d euros de chiffre d affaires sur le premier trimestre Ce chiffre met en avant toutes les possibilités de l e-commerce et le poids conséquent des acheteurs en ligne. Quels sont les préférences et comportements des e-consommateurs? RETENIR LES INTERNAUTES : LE PREMIER DÉFI DES SITES D E-COMMERCE On compte aujourd hui près de sites marchands actifs. Les internautes n hésitent donc pas à quitter les sites qui ne leur conviennent pas et à privilégier la concurrence. 57 % des internautes abandonnent un site si leur page se charge en plus de 3 secondes. Parmi eux, 80 % ne reviendront jamais sur le site en question. Un abandon de panier sur 10 est lié à un processus de commande trop long. Les sites marchands proposent en moyenne 5 étapes pour valider l achat. Les plateformes d e-commerce ont donc tout intérêt à ne pas dépasser ce nombre : c est notamment la démarche d Amazon avec le «one-click buying». De même, 50 % des sites marchands demandent les mêmes informations plusieurs fois : la simplicité du processus de commande est un facteur-clé de la conversion. Enfin, 29 % des abandons de panier sont liés à la nécessité de créer un compte client avant achat. Les sites et marques ont donc tout intérêt à développer des avantages pour leurs clients fidèles, afin que créer un compte client ne soit plus rebutant pour les consommateurs (promotions, offres spéciales, échantillons gratuits ). Les premières impressions sont souvent essentielles pour faciliter la conversion : 92,6 % des internautes indiquent que le design et les visuels du site sont des facteurs importants de l action d achat. Avant même d atteindre le produit, la structure et l ergonomie du site marchand influencent donc lourdement le consommateur. Enfin, la décision d achat est également grandement liée aux premiers ressentis de l acheteur. Les internautes n ont besoin que de 90 secondes pour évaluer un produit. L expérience consommateur a donc tout intérêt à être privilégiée par les sites d e-commerce avec des sites légers, ergonomiques et aux visuels travaillés. VALIDATION DU PANIER : 2 INTERNAUTES SUR 3 ABANDONNENT LA TRANSACTION Tous les internautes qui se rendent sur les sites d e-commerce ne constituent pas un panier. On LA RECOMMANDATION CLIENTS : LE NERF DU COMMERCE SOCIAL La relation entre marque et consommateur est aujourd hui fortement influencée par les avis clients. Note, commentaire, témoignage : ces retours d expérience sur une marque, un produit ou un service sont nombreux sur le web. Les avis clients jouissent d une forte crédibilité, car les internautes font plus spontanément confiance à des témoignages de leurs pairs qu aux promesses des marques. Pour en savoir plus, retrouvez notre article sur le Brand Avocacy. Preuve de la crédibilité de ces témoignages, 85 % des consommateurs lisent les évaluations avant de faire un achat. Parmi eux, 79 % font autant confiance à ces avis d anonymes qu à des recommandations personnelles. 67 % des consommateurs lisent 6 commentaires ou moins avant de se sentir assez en confiance pour effectuer un achat. Les marques peuvent donc bâtir de

6 véritables stratégies autour des avis clients. En France, leur potentiel est déjà en partie exploité, mais près de 45 % de ces témoignages ne seraient pas conformes à la norme AFNOR NF Z , qui sert de référence en la matière et qui peut donner lieu à des sanctions. Pour profiter de ce levier marketing, les sites marchands et les marques ont tout intérêt à se tourner vers des solutions telles qu ALM 4.0, qui peut provoquer, traiter et gérer automatiquement des avis clients favorables pour aider les marques à atteindre leurs objectifs. Site soigné et ergonomique, processus de commande simple, avis clients de qualité : ces principes évidents sont loin d être adoptés par tous les sites marchands. Il s agit pourtant de demandes claires de la part des acheteurs en ligne, dont le nombre augmente régulièrement (+6 % au deuxième trimestre 2014). Il faut en moyenne 90 secondes aux internautes pour évaluer un produit : les premières impressions sont donc capitales 2 internautes sur 3 abandonnent leur panier au cours de la transaction. 67 % des internautes font autant confiance aux avis clients qu à des recommandations personnelles. Ces avis clients peuvent être provoqués et gérés par des solutions telles qu ALM 4.0 Source : UN ŒIL SUR LE WEB FABRIC, LA PLATEFORME DE TWITTER DÉDIÉE AUX DÉVELOPPEURS D APPLICATIONS Twitter a récemment annoncé le lancement d une plateforme mobile gratuite destinée aux développeurs d applications : Fabric. Au-delà de la possibilité d intégrer Twitter aux applications, les différents modules de Fabric ont pour objectif de faciliter le travail des développeurs, notamment sur la monétisation de leurs productions. été mise en production (Beta by Crashlytics). Ce module leur permet également de suivre et optimiser les analytics de leurs applications en temps réel (Answers by Crashlytics). Le «kit Crashlytics» de Fabric place donc la performance et la stabilité des applications au cœur de ses fonctionnalités. LE MODULE CRASHLYTICS, POUR DES APPLICATIONS DE QUALITÉ Le premier module de la plateforme Fabric est Crashlytics, une des récentes acquisitions de Twitter. Son objectif est simple : détecter les bugs et crashs des applications. Ce module se présente comme un moyen, pour les développeurs, de produire des applications de qualité plus rapidement que s ils avaient eu à détecter les bugs eux-mêmes. En 30 jours, Crashlytics a identifié plus de 5 milliards de crashs sur les applications qui l utilisent, indique Twitter. Au-delà des bugs et autres problèmes techniques, le module Crashlytics aide également les développeurs à collecter les avis d utilisateurs avant même que l application ait LE MODULE MOPUB, POUR DES APPLICATIONS MO- NÉTISÉES Facebook le rappelait au moment de lancer sa propre plateforme publicitaire : les développeurs sont nombreux à peiner dans la monétisation de leurs applications. Avec le module MoPub (une autre acquisition Twitter), Fabric se place en intermédiaire de choix entre annonceurs et développeurs. Son objectif : intégrer facilement des publicités dans les applications.

7 Contrairement à d autres systèmes du genre, le module MoPub ne limite pas le nombre d annonceurs pouvant investir dans une application. De même, les développeurs peuvent également travailler avec plusieurs réseaux publicitaires. Enfin, MoPub permet aux développeurs de choisir eux-mêmes la position et le nombre des publicités au sein de leur application. Fabric laisse donc une certaine liberté quant à l équilibre entre publicités et contenus au sein des applications. Ce module entend donc simplifier les liens «B to B» avec les annonceurs et laisser aux développeurs la possibilité de se concentrer sur leur travail : la création d applications de qualité. LE MODULE DIGITS, POUR DES APPLICATIONS UTILI- SANT LES NUMÉROS DE TÉLÉPHONE et déjà disponible dans plus de 200 pays et en 28 langues sur Android, ios et Internet. De plus, dans de nombreux pays émergents, le numéro de téléphone est souvent le seul identifiant numérique : dans certains pays africains, par exemple, la part du Web mobile est largement supérieure à celle du desktop (60 % au Zimbabwe et au Nigeria). Digits est distinct de Twitter et reste entièrement personnalisable pour s adapter à l expérience utilisateur de chaque application. Cette liberté ouvre la voie à de nombreuses opportunités, notamment marketing. Mc Donald s, par exemple, utilise Digits pour une de ses applications : les utilisateurs peuvent alors partager avec leurs amis des offres promotionnelles du restaurant. Le «social sign in» a été jugé trop intrusif et la gestion des contacts via adresses électroniques et mots de passe trop souvent complexe et onéreuse. Le partage d offres promotionnelles par les réseaux personnels des utilisateurs augmente considérablement leur réussite : c est un des principes du Brand Advocacy. L accessibilité et la gratuité de Fabric, ainsi que les opportunités qu offrent ses différents modules, devraient permettre à Twitter de se rapprocher des développeurs d applications. Les marques auront donc tout intérêt à suivre de près les évolutions de Fabric dans les semaines à venir. Grâce à son expérience auprès «d opérateurs téléphoniques du monde entier», Twitter propose avec Fabric le module Digits. Ce dernier permet aux applications d identifier l utilisateur grâce à son numéro de téléphone, et donc sans adresse mail, identifiant ou mot de passe, ce qui simplifie les démarches et assure un meilleur suivi des mobinautes. Fabric permet aux développeurs de détecter plus facilement les bugs de leurs applications (module Crashlytics) Fabric se place en intermédiaire de référence entre développeurs et annonceurs pour faciliter la monétisation des applications (module MoPub) Fabric propose une identification par numéro de téléphone pour améliorer l expérience utilisateur et développer de nouvelles opportunités marketing (module Digits) Source : Ce mode de fonctionnement permet également une utilisation mondiale de l application puisque Digits est d ores

8 UN ŒIL SUR LE WEB PUBLICITÉ SUR FACEBOOK : GRANDES TENDANCES ET CONSEILS D AMI Facebook, en modifiant constamment son algorithme, cherche à optimiser l expérience offerte à ses utilisateurs tout en les retenant sur la plateforme. L objectif est toujours le même : offrir le bon contenu, à la bonne personne, au bon moment. Une étude fait le point sur les tendances du marché publicitaire sur Facebook. Selon SocialBakers, plus d un milliard de dollars est dépensé mensuellement sur cette plateforme. Si le retour sur investissement peut paraître difficile à mesurer, les annonceurs misent beaucoup sur le réseau social, souvent sans connaître les tenants et aboutissants d une telle démarche. DES OBJECTIFS FLOUS VOIRE INEXISTANTS L étude souligne un manque de clarté dans la définition des objectifs de ces investissements publicitaires. Au deuxième trimestre 2014, les annonceurs indiquaient les buts suivants : Aucun objectif 37 % Objectif d engagement sur le post 24 % Obtention de likes supplémentaires 15 % Génération de trafic sur le site web 11 % Plus d un tiers des annonces publicitaires sur Facebook sont publiées sans objectif défini et donc sans stratégie d ensemble pour l annonceur. Il s agit là d une lourde erreur, car dans un environnement très concurrentiel, Facebook prime les contenus qualitatifs qui s inscrivent dans une démarche globale. La définition d une ligne claire sur l ensemble des publications de la page optimisera le CPM. LE FOOD EN FORME L étude a observé les résultats du deuxième trimestre par industrie. On constate que les secteurs de l alcool, du food et des télécoms ont un taux de clics en hausse. Les publicités rencontrent leurs cibles sur Facebook et cela a un impact sur le taux de transformation. DE L IMPORTANCE DU FORMAT Les annonceurs peuvent choisir l emplacement des publicités : fil d actualité mobile, fil d actualité desktop, colonne de droite mais également page d accueil et de déconnexion pour les gros budgets. Certains formats obtiennent de meilleures performances. C est le cas des publicités placées dans le fil d actualité. Depuis le troisième trimestre 2013, le taux de clic sur ce format mobile et desktop confondus a gagné 0,5 point et arrive à 2,5 %. Les publicités présentes sur la colonne de droite sont clairement identifiées comme telles et sont victimes du banner blindness, leur taux de clic reste stable et n est que de 0,071 % au deuxième trimestre 2014 soit 35 fois inférieur à celui des publicités placées sur le newsfeed. Les secteurs qui dépensent le plus sont l e-commerce, la grande distribution et la finance : des domaines très concurrentiels et donc plus coûteux pour toucher les cibles adéquates. De son côté, le food reste stable en termes de part de dépenses. Situé entre 0,05 et 0,17 dollars, le coût par clic moyen est de 0,08 dollars pour le food. Il monte jusqu à 0,17 dollars pour le secteur électronique. 30 % des publicités sur Facebook n ont pas d objectifs définis par l annonceur Le choix du format est primordial pour les annonceurs Le secteur food rencontre son public sur Facebook Source :

9 AILLEURS SUR LE WEB DIGINEWS#10 MESURE DES PERFORMANCES DIGITALES D UNE MARQUE : ET SI NOUS PASSIONS AU MARKETING AGILE? Au vu du nombre d articles, d études et de baromètres qui ont vu le jour dernièrement sur la mesure des performances digitales des marques, il semblerait que les dirigeants marketing aient des difficultés à évaluer les retombées de leurs actions sur les médias sociaux. C est une des conclusions de la toute récente et très intéressante étude de l EBG (*). Les problèmes soulevés sont variés : - Des capacités d analyse peu satisfaisantes : 70 % des dirigeants marketing avouent ne pas être en mesure de calculer le ROI de leurs investissements sur les médias sociaux (*). - De nombreux obstacles rencontrés : comme la multiplicité des canaux, le manque de ressources humaines et techniques, des tableaux de bord trop statiques - Le niveau de satisfaction clients trop souvent pris à la légère : pourtant, 45 % des clients sont potentiellement des ambassadeurs de marque, et 92 % des consommateurs font confiance en priorité aux avis et recommandations de leurs pairs et des autres internautes, etc. Mais la vraie question ne vient-elle pas d ailleurs? Le problème n est pas seulement de savoir comment mesurer les performances d une campagne digitale, mais bien de savoir quoi faire des résultats. À l heure du «tout instantané» et de la propagation des informations à vitesse grand V, est-il encore normal de vouloir appliquer des concepts de marketing traditionnel (certains l appellent le marketing à la papa ) aux campagnes digitales? Le marketing agile pourrait être un élément de réponse à ce genre d interrogation. Qu est-ce que le marketing agile? Concept novateur s il en est, le marketing agile est apparu en même temps que le digital. Né d un besoin devenu fondamental de pouvoir s adapter à l environnement changeant du web, le marketing agile crée une véritable rupture dans la manière d interagir avec les consommateurs. Loin des traditionnels pré-tests réalisés selon des systèmes de pensée conventionnels et peu innovants, sur des échantillons peu représentatifs, dans le seul but de s assurer qu une campagne publicitaire ou qu un produit plaira (en théorie ) au plus grand nombre, le marketing agile est une véritable révolution, notamment dans l évaluation en continu des performances marketing d une marque et dans les ajustements qui en découlent. Pour optimiser son ROI et ses contenus marketing en temps réel, le process de marketing agile se fonde sur 3 phases : Test and Learn > Metrics > Just In Time Optimization Le concept de marketing agile repose en quelque sorte sur une notion d humilité : savoir reconnaître que nous ne sommes sûrs de rien, que le comportement des consommateurs ne peut pas se résumer à des études menées au préalable sur un échantillon soi-disant représentati, et oser lancer une campagne en se disant qu elle pourra être ajustée, voire complètement modifiée à tout moment. D ailleurs, certaines marques lancent en parallèle 20 ou 30 campagnes différentes, puis déterminent par des metrics, la plus performante. On ne se base plus sur du simple déclaratif, mais bien sur du temps réel, des performances instantanées. Le comportement des consommateurs dicte l orientation que doit prendre une campagne au jour le jour et apporte les seules vraies réponses aux questions qu une équipe marketing peut se poser en amont sur la réussite d une opération. Ceci rappelle le concept de Zara où c est le consommateur, avec ses décisions d achat, qui va orienter l équipe de stylisme sur les tendances de la mode de la rue (**). La data au service du marketing agile Aujourd hui plus que jamais, nous disposons de toutes les données nécessaires pour passer d un marketing ancestral à une logique de marketing agile. Les milliards de datas émises chaque jour sont une source inépuisable pour les dirigeants marketing, leur permettant ainsi d écouter les conversations sur les réseaux sociaux, d en tirer des learnings clés et d ajuster, si besoin est, leurs campagnes, leurs produits ou leurs services. Tout est donc question d écoute, de réactivité et d adaptation. Et pourtant, le marketing agile est encore loin d être démocratisé dans les esprits de tous les dirigeants. Le digital est une opportunité en or pour les marques, et le marketing agile est une preuve concrète de ce qu il est possible d en faire. Les marques doivent se pencher sur une approche radicalement nouvelle de leur marketing, où le consommateur est au centre de leurs préoccupations et dicte les orientations stratégiques en temps réel. L agilité offre un champ des possibles infini et trouve ses fondements dans la cohérence, l écoute des conversations, la réactivité et l adaptation aux changements induits par le web. Pour résumer, le consommateur et la data sont les fers de lance du marketing agile, et le marketing agile est lui-même la clé pour obtenir de réels résultats et un ROI performant. Philippe Mauchamp Président Group 361 Sources (*) EBG : Baromètre 2014 sur la mesure des Performances du Marketing Digital. (**) Jesus Echevarria, directeur de communication d Inditex Les secrets de l incroyable succès de Zara, magazine Challenges.

10 AILLEURS SUR LE WEB PABLO THE FLAMINGO : WWF SENSIBILISE SUR LE SORT DES FLAMANDS ROSES WWF a récemment mis en ligne un mini-site où l on voit un flamand rose danser nonchalamment. Lorsque l internaute cherche à le faire taire ou à l adopter, l animal réagit de manière surprenante C est à première vue inutile, mais c est surtout une façon innovante, digitale et décalée de sensibiliser le grand public sur le sort des flamands roses et, à terme, de récolter des fonds pour leur sauvegarde. Source :

S informer et se développer avec internet

S informer et se développer avec internet S informer et se développer avec internet S informer et se développer sur Internet - CCI Caen 03/03/2014 1 1 Le réseau internet Sommaire Internet : un média devenu incontournable S informer sur Internet

Plus en détail

Optimisation Web. Extra N 1 29.01.15

Optimisation Web. Extra N 1 29.01.15 Optimisation Web Extra N 1 29.01.15 Extravaganza Communication digitale? Les Extras L optimisation web Optimisation technique Qu est-ce que c est? Optimiser les temps de chargement et d affichage des pages

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé?

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? Le tunnel de commande, correspond aux différentes étapes que suit l acheteur, de son arrivée sur le site e-commerçant à la

Plus en détail

Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015

Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015 SÉRIE TENDANCES/IDÉES Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015 Informations cruciales sur les performances du Search, du Social et du Display par terminal Introduction Le troisième trimestre

Plus en détail

Link. le Lab. La newsletter du consommateur connecté. n 2

Link. le Lab. La newsletter du consommateur connecté. n 2 Link le Lab by La newsletter du consommateur connecté n 2 le Lab by Link Sommaire Consommateur et Social Media Pizza Mogul : devenir un pizzaiolo digital... p. 3 Call the Chef, quand le digital descend

Plus en détail

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86 1 Formations & Conseils Web Marketing Myriam GHARBI Formations & Conseils Web Marketing Vous êtes Auto-entrepreneur, Créateur d'entreprise, Salarié au sein d'une TPE, PME ou dans une Collectivité? Vous

Plus en détail

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes 1/213 3/213 6/213 9/213 12/213 3/214 5/214 Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes Le marché pour les smartphones et les tablettes En 213, on a dénombré plus de 24,1 millions

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

promouvoir votre site

promouvoir votre site promouvoir votre site SOMmaire Mentionnez l adresse de votre site internet dans vos supports de communication... 05 Aidez Google à trouver votre site internet Diffusez vos premières annonces en ligne......

Plus en détail

D'UN SITE INTERNET LES S D'UN SITE INTERNET PRATIQUE ET PERFORMANT PRATIQUE ET PERFORMANT

D'UN SITE INTERNET LES S D'UN SITE INTERNET PRATIQUE ET PERFORMANT PRATIQUE ET PERFORMANT D'UN SITE INTERNET LES DIRECTEUR de AVOIR UNE STRATÉGIE COMMERCIALE CLAIRE 1. La vision d entreprise Une description d un état futur et désirable de l organisation et/ou de son environnement. 1. La mission

Plus en détail

Principes d AdWords. Quelques mots de présentation. Une audience large : les réseaux de ciblage. Réseau de recherche

Principes d AdWords. Quelques mots de présentation. Une audience large : les réseaux de ciblage. Réseau de recherche 3 Principes d AdWords Les deux premiers chapitres de ce livre, plutôt généraux, ont présenté l univers d Internet et de la publicité en ligne. Vous devriez maintenant être convaincu de l intérêt d une

Plus en détail

La publicité multimédia (internet)

La publicité multimédia (internet) 7 La publicité multimédia (internet) Comment utiliser les leviers offerts par la publicité sur internet pour améliorer votre visibilité? oi Les encarts publicitaires L affiliation Les liens sponsorisés

Plus en détail

Transformer ses visiteurs

Transformer ses visiteurs Transformer ses visiteurs en clients Oloron 26/11/2009 1/ Acquisition de trafic 2/ Augmentation du taux de transformation 3/ Fidélisation de vos clients 4/ Développer sa clientèle Transformer ses visiteurs

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CREER UN SITE INTERNET?

POURQUOI ET COMMENT CREER UN SITE INTERNET? POURQUOI ET COMMENT CREER UN SITE INTERNET? Création de site web référencement réseaux sociaux 04 42 04 44 34 Une agence web complète CREATION DE SITE ET REFERENCEMENT COMMUNITY MANAGEMENT STRATEGIE FORMATION

Plus en détail

10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant

10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant 10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant Oubliez le nombre de visites sur votre boutique en ligne, le nombre de pages vues et même votre positionnement de mots clés sur

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

PRESS RELEASE. La première Demand Side Platform française est une DSP mobile netadge, la performance RTB, au service des stratégies media mobile

PRESS RELEASE. La première Demand Side Platform française est une DSP mobile netadge, la performance RTB, au service des stratégies media mobile PRESS RELEASE La première Demand Side Platform française est une DSP mobile netadge, la performance RTB, au service des stratégies media mobile www.netadge.com Janvier 2014 S ommaire LDMServices lance

Plus en détail

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile BAROMOBILE EDITION 2011 Le baromètre de l internet mobile «Le monde change» Alors que les smartphones poursuivent leur envolée, le trafic de données sur le téléphone mobile explose. Il devrait être multiplié

Plus en détail

VIENNE LONDRES MUNICH BERLIN ZURICH PARIS HONG KONG PEKIN MOSCOU ISTANBUL

VIENNE LONDRES MUNICH BERLIN ZURICH PARIS HONG KONG PEKIN MOSCOU ISTANBUL Enterprise Email Marketing Solutions & Services IMPLI PERT CATION INE N DÉLIV RABIL CE ITÉ W N E S Guide Pratique de l Emailing 2012 Conseils pratiques sur la meilleure façon de mettre en place des emails

Plus en détail

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE?

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? Sommaire 1. Contexte général 2. Graphisme / Ergonomie 3. Page d accueil 4. Catalogue 5. Processus de commande Présentation Fondée en 2001, Oxatis est la solution de création

Plus en détail

Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords?

Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords? Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords? À chaque instant, partout dans le monde, professionnels et internautes utilisent des mots-clés sur Google pour se trouver les uns les autres. Et

Plus en détail

SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION

SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION LIVRE BLANC SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION Découvrez comment le Social CRM peut travailler pour vous LIVRE BLANC SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION 2 À PROPOS Au cours des dernières années, vous

Plus en détail

Analyse manuelle. 60 sites actifs. en avril 2014 avec paiement en ligne. 4 secteurs clés *high-tech. *enfants *voyages. *mode

Analyse manuelle. 60 sites actifs. en avril 2014 avec paiement en ligne. 4 secteurs clés *high-tech. *enfants *voyages. *mode Florent MAILLET Chef de projet e-commerce Projet de stage 2014 Analyse manuelle 60 sites actifs en avril 2014 avec paiement en ligne 4 secteurs clés *high-tech *enfants *voyages *mode Source : Observatoire

Plus en détail

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet?

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet? 1 Sommaire Introduction... 3 Pourquoi communiquer?... 3 Communication et Internet... 3 Les objectifs de ce Livre Blanc... 3 Pourquoi être présent sur Internet?... 4 Contexte, marché... 4 Internet, 1 er

Plus en détail

La publicité sur Internet, un gage de réussite

La publicité sur Internet, un gage de réussite 1 La publicité sur Internet, un gage de réussite mondiales, qui, plus encore qu à travers leur langue, ont le pouvoir de faire ou défaire une marque en un clin d oeil. Peu onéreuse, rapide, réactive, polyvalente,

Plus en détail

L avenir de votre marque se décide en ligne.

L avenir de votre marque se décide en ligne. L avenir de votre marque se décide en ligne. www.lanouvelle-r.com 192 rue Legendre 75 017 PARIS 01 84 16 07 36 agence@lanouvelle-r.com 01 Notre agence La Nouvelle R est une agence digitale et indépendante,

Plus en détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail VENTE ACHETER Optimiser son expérience client dans la vente au détail Un Livre Blanc Maxymiser d Oracle Oct 2015 Livre Blanc www.maxymiser.fr Depuis quelques années, les professionnels de la vente au détail

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

Économie et réseaux sociaux

Économie et réseaux sociaux Économie et réseaux sociaux Forum financier belge Louvain-la-Neuve 23/10/2012 Économie et réseaux sociaux Olivier de Wasseige @defimedia.be Plus de 7 internautes sur 10 sont membres d au moins un réseau

Plus en détail

Capitaliser sur le mobile pour renforcer sa stratégie marketing. Le mardi 4 février 2014 Niort Le jeudi 6 février 2014 - Bressuire

Capitaliser sur le mobile pour renforcer sa stratégie marketing. Le mardi 4 février 2014 Niort Le jeudi 6 février 2014 - Bressuire Capitaliser sur le mobile pour renforcer sa stratégie marketing Le mardi 4 février 2014 Niort Le jeudi 6 février 2014 - Bressuire Les enjeux de l Internet mobile Part des Smartphones dans la vente des

Plus en détail

Être visible sur internet - Améliorez votre référencement

Être visible sur internet - Améliorez votre référencement EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ Publigo PUBLIGO Agence de communication Agence spécialisée dans le conseil en communication pour les professionnels et grands comptes (web,

Plus en détail

Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015. Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile

Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015. Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015 Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile Rapport d activité sur le commerce mobile en France Les enseignements

Plus en détail

1ere Edition. Baromètre SOCIAL MINDS. Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC :

1ere Edition. Baromètre SOCIAL MINDS. Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC : 1ere Edition Baromètre SOCIAL MINDS Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC : Présentation «Social Minds» est un baromètre quantitatif dont la 1 ère édition a été réalisée en Mars 2012, commandité

Plus en détail

Créez et captez désormais votre marché grâce aux annonces sur le web

Créez et captez désormais votre marché grâce aux annonces sur le web Créez et captez désormais votre marché grâce aux annonces sur le web Contexte La publicité et les annonces sur internet Les avantages Les annonces display Les campagnes universelles Nous contacter Contexte

Plus en détail

L explosion du marketing multi-écrans

L explosion du marketing multi-écrans Chapitre 6 L explosion du marketing multi-écrans Vérifier la météo sur son smartphone tout en regardant les informations à la télévision dès le matin, puis recevoir une publicité sur son PC du bureau pour

Plus en détail

Un nouveau visage pour le fil d actualité

Un nouveau visage pour le fil d actualité Un nouveau visage pour le fil d actualité Nous annonçons aujourd hui une nouvelle version de Facebook, plus aérée et plus orientée que jamais sur les actualités des personnes qui vous sont chères. Le contenu

Plus en détail

Guide de l Antiquaire sur Internet

Guide de l Antiquaire sur Internet Guide de l Antiquaire sur Internet A mettre entre les mains de tous les Antiquaires! Comprenez les secrets d internet Découvrez les solutions pour y être présent Augmentez vos ventes rapidement http://www.guide-antiquaires.com

Plus en détail

Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15

Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15 Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15 Création Diffusion Promotion Contenus textes, photos, vidéos et bases de données Internet, réseaux sociaux et objets connectés Nos sites web : 2

Plus en détail

DIGINEWS#9 SOCIAL MEDIA : UN ROI DIFFICILE À MESURER. groupe361 DOSSIER DU MOIS

DIGINEWS#9 SOCIAL MEDIA : UN ROI DIFFICILE À MESURER. groupe361 DOSSIER DU MOIS DOSSIER DU MOIS SOCIAL MEDIA : UN ROI DIFFICILE À MESURER De plus en plus d annonceurs investissent dans les médias sociaux. Le web offre depuis des années de nouvelles opportunités aux marques, qui n

Plus en détail

Comment trouver des clients grâce à internet?

Comment trouver des clients grâce à internet? Comment trouver des clients grâce à internet? Plan de la présentation Présentation tour de table Quelques chiffres Un site internet? Pourquoi faire? Qu est-ce qu un site internet efficace? Comment attirer

Plus en détail

Les réseaux Sociaux. en 2014. Audrey DRYJSKI. Marie PILLOT. Mélanie SEYNAT. Jean-Marie DEGRYSE. Chef de projets Digital Marketing

Les réseaux Sociaux. en 2014. Audrey DRYJSKI. Marie PILLOT. Mélanie SEYNAT. Jean-Marie DEGRYSE. Chef de projets Digital Marketing Les réseaux Sociaux en 2014 Vos Interlocuteurs : Audrey DRYJSKI Chef de projets Digital Marketing Marie PILLOT Consultante Digital Marketing Mélanie SEYNAT Chef de projets Digital Marketing Jean-Marie

Plus en détail

Par exemple, afin d améliorer vos taux de conversion, vous pouvez agencer vos éléments de la manière suivante:

Par exemple, afin d améliorer vos taux de conversion, vous pouvez agencer vos éléments de la manière suivante: Ecommerce et taux de conversion Une conversion est le fait de faire réaliser une action quelconque à un visiteur. Dans notre cas il s'agit d'un achat. Le taux de conversion est donc le pourcentage d'actions

Plus en détail

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Baromètre Gemalto - TNS Sofres Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Amsterdam, 12 mars 2008 Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO),

Plus en détail

panel des sites e-commerce romands de vente de vin

panel des sites e-commerce romands de vente de vin panel des sites e-commerce romands de vente de vin Les suisses sont de très grands amateurs de vin. Selon une étude récente ils sont même parmi les plus grands consommateurs de vin au monde. Nous avons

Plus en détail

SEARCH MARKETING DISPLAY & SOCIAL ADVERTISING

SEARCH MARKETING DISPLAY & SOCIAL ADVERTISING SEARCH MARKETING DISPLAY & SOCIAL ADVERTISING Mieux vaut faire une seule chose et la faire bien. Le cœur de métier d Ad s up est le Search Engine Advertising. Grâce à notre équipe expérimentée et au développement

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

conception de site web production vidéo stratégie internet catalogue de services

conception de site web production vidéo stratégie internet catalogue de services conception de site web stratégie internet production vidéo catalogue de services NEXION.BIZ Imprimé sur du papier recyclé NOTRE EXPERTISE Chez Nexion, nous possédons une solide expertise dans le domaine

Plus en détail

Pass / 28 Novembre 2012. By Philippe Coudol

Pass / 28 Novembre 2012. By Philippe Coudol Pass / 28 Novembre 2012 By Philippe Coudol Un peu d histoire Quelques chiffres Les leviers de la stratégie digitale Les 10 secrets d un bon dispositif La visibilité Sur les moteurs Sur les médias sociaux

Plus en détail

16 conseils afin de constituer une expérience de commerce en ligne réussie

16 conseils afin de constituer une expérience de commerce en ligne réussie LIVRE BLANC 16 conseils afin de constituer une expérience de commerce en ligne réussie Comment faire face aux challenges prévisibles et inattendus INTRODUCTION Cette année c est la bonne! Votre entreprise

Plus en détail

Le Display En Pleine Révolution

Le Display En Pleine Révolution Le Display En Pleine Révolution De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Display En Pleine Révolution De l achat

Plus en détail

2015 : NOUVELLE STRATEGIE NUMERIQUE DE L OFFICE DE TOURISME

2015 : NOUVELLE STRATEGIE NUMERIQUE DE L OFFICE DE TOURISME CONSTATS Chaque année, les touristes sont de plus en plus nombreux à consulter Internet pour préparer leur séjour, à réserver en ligne, à utiliser leur smartphone avant, pendant et après le séjour. (baromètre

Plus en détail

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie d'entreprise 15 A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie

Plus en détail

Cette notice dresse un panorama des différents types de campagnes marketing automatisées et de leur mise en œuvre.

Cette notice dresse un panorama des différents types de campagnes marketing automatisées et de leur mise en œuvre. A l image de la chaine de montage d une voiture, les actions marketing tendent à s automatiser afin d optimiser le temps et l argent investis. On appelle «automation marketing» ou marketing automatisé,

Plus en détail

NOS SERVICES NOTRE METHODOLOGIE

NOS SERVICES NOTRE METHODOLOGIE 1 1 NOS SERVICES Nous vous proposons nos services pour renforcer et optimiser votre trafic sur internet et augmenter votre chiffre d affaires Search Engine Marketing * REFERENCEMENT NATUREL (SEO) * REFERENCEMENT

Plus en détail

Comment développer votre eboutique et votre. activité ecommerce?

Comment développer votre eboutique et votre. activité ecommerce? Comment développer votre eboutique et votre activité ecommerce? Création de sites e-commerce 15 ans d expérience e-business 60 spécialistes à votre service 5500 clients professionnels Des clients sur toute

Plus en détail

Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel

Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel CONTENT SYNDICATION E-COMMERCE INTEGRATION business integration BUSINESS INTELLIGENCE Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel Automatiser la génération de leads, simplifier vos processus

Plus en détail

AOÛT 2013 SOCIAL MEDIA DIGEST RETOUR SUR L ACTUALITÉ DE JUILLET 2013

AOÛT 2013 SOCIAL MEDIA DIGEST RETOUR SUR L ACTUALITÉ DE JUILLET 2013 AOÛT 2013 SOCIAL MEDIA DIGEST RETOUR SUR L ACTUALITÉ DE JUILLET 2013 UNE MISE À JOUR DES FACEBOOK OFFERS A partir d aujourd hui, Facebook retire de sa plateforme publicitaire les Online Offers et met à

Plus en détail

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement.

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement. Les entreprises sont conscientes de l intérêt du canal web pour leurs campagnes marketing. Elles l utilisent pour différents types d opérations et prévoient de poursuivre leurs investissements sur le marketing

Plus en détail

Les labels de sites marchands

Les labels de sites marchands Les labels de sites marchands Lorraine Au début des années 2000, le commerce électronique est en quête de confiance auprès des acheteurs. Des labels commençaient à apparaître dans le but d assurer le sérieux

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

Quel que soit votre budget, vous pouvez diffuser vos annonces sur Google et son réseau publicitaire.

Quel que soit votre budget, vous pouvez diffuser vos annonces sur Google et son réseau publicitaire. Nous sommes là... Le Search Engine Advertising est au cœur de l activité de AdWorlds. Métier d origine de l agence, nous associons technologie de pointe et équipe expérimentée afin de conseiller un nombre

Plus en détail

WF MEDIA.INFO ET N OUBLIONS PAS QU UNE COMMUNICATION RÉUSSIE, C EST AVANT TOUT UN IMPACT MESURABLE ET

WF MEDIA.INFO ET N OUBLIONS PAS QU UNE COMMUNICATION RÉUSSIE, C EST AVANT TOUT UN IMPACT MESURABLE ET WF MEDIA.INFO WF MEDIA.INFO, AGENCE DE COMMUNICATION SUR CMS OPEN SOURCE AU SOLUTION PROPRIETAIRE, C EST UNE VISION OPÉRATIONNELLE ET RÉALISTE DE LA COMMUNICATION DES ENTREPRISES D AUJOURD HUI. QUE VOUS

Plus en détail

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet!

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Stéphanie Pahaut Coordinatrice Tourisme Qualité tourismequalite@coeurdelardenne.be 1 Du marketing traditionnel au marketing numérique

Plus en détail

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM.

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM. LIVRE BLANC ACXIOM LE DISPLAY EN PLEINE RÉVOLUTION De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Janvier 2012 Frédéric GRELIER Directeur Europe développement produits Acxiom

Plus en détail

PRÉSENTATION DE TWITTER TAILORED AUDIENCE

PRÉSENTATION DE TWITTER TAILORED AUDIENCE GUIDE QUANTCAST PRÉSENTATION DE TWITTER TAILORED AUDIENCE CONTENU 2 INTRODUCTION 3 TWITTER : FAITS ET CHIFFRES 3 HISTORIQUE DE TWITTER 4 GUIDE DE L ANNONCEUR SUR TWITTER 5 GUIDE D INITIATION AUX AUDIENCES

Plus en détail

Livre blanc ekomi. Obtenez un meilleur taux de conversion dans Google grâce aux avis clients. Novembre 2012

Livre blanc ekomi. Obtenez un meilleur taux de conversion dans Google grâce aux avis clients. Novembre 2012 Livre blanc ekomi Obtenez un meilleur taux de conversion dans Google grâce aux avis clients Novembre 2012 Introduction : l époque où les clients croyaient aveuglément aux promesses des vendeurs en ligne

Plus en détail

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com ... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce www.achatloire.com PourQuoi communiquer sur internet? les chiffres clés du ecommerce en France ÉVOLUTION

Plus en détail

La performance technologique au service de votre e-commerce

La performance technologique au service de votre e-commerce M-commerce Vers un nouveau paradigme de l achat Mobile Monday Toulouse 2 avril 2012 Sommaire Mobilité? Marché Usages M-commerce, oui, mais comment? 3 approches de la mobilité M-commerce T-commerce E-book

Plus en détail

CPC (Cost per click ou rémunération par clic): exemple, un clic sur une bannière ou un lien texte

CPC (Cost per click ou rémunération par clic): exemple, un clic sur une bannière ou un lien texte GLOSSAIRE A/B test Le test A/B (ou A/B testing) est une technique de marketing qui consiste à proposer plusieurs variantes d'un même objet, qui diffèrent selon un seul critère (par exemple, la couleur

Plus en détail

Faire passer le message

Faire passer le message Outils Conférence Les conférences sont un bon moyen d accroître la visibilité de vos activités auprès d un public ciblé et réceptif, composé de diverses parties intéressées. De même que vous organiserez

Plus en détail

A l Aise Web - Web Analytique

A l Aise Web - Web Analytique Référencement Web Analytique Webmarketing A l Aise Web - Web Analytique Etudes & veille Mesurez la performance de votre site internet Formations Mediaveille Une offre bâtie autour de 5 expertises fortes

Plus en détail

Les médias en quelques statistiques

Les médias en quelques statistiques Les médias en quelques statistiques Daniel Giroux Secrétaire général, Centre d études sur les médias, Université Laval Avec la collaboration de Sébastien Charlton Le fait que les Québécois passent de plus

Plus en détail

Dossier de presse Janvier 2013

Dossier de presse Janvier 2013 Dossier de presse Janvier 2013 Récompensée par le Concours départemental de la Création d Entreprise 2012, la nouvelle agence web rochelaise Pixel Perfect lance WebAlbums Contact Presse Anelise AUDIFFREN

Plus en détail

Trafic partie 1. 80% de votre temps doit être dédié à attirer du trafic, ou en tout cas à créer des systèmes permettant d attirer ce trafic.

Trafic partie 1. 80% de votre temps doit être dédié à attirer du trafic, ou en tout cas à créer des systèmes permettant d attirer ce trafic. Trafic partie 1 Introduction Dans cette session nous parlerons essentiellement de trafic, de comment attirer des visiteurs sur votre page de capture et sur votre page de vente. L une des erreurs faites

Plus en détail

Audit de site Auteur : Alexandra Riperto Promotion 2014-2015

Audit de site Auteur : Alexandra Riperto Promotion 2014-2015 Audit de site Auteur : Alexandra Riperto Promotion 2014-2015 1 I. La marque «Sephora France» A. E-réputation B. Intérêt des internautes 2 C. Réseaux Sociaux La marque a axé sa présence sur seulement trois

Plus en détail

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet Campagne de Communication Prévisionnelle Web Intelligence & Réputation Internet 1 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Détail de la prestation de gestion de réputation online... 5 2.1 Sélection des mots, thématiques

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE!

CATALOGUE FORMATION DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE! DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE! RéFéRENCEMENT NATUREL RéFéRENCEMENT PUBLICITAIRE RESEAUX SOCIAUX GOOGLE ANALYTICS E-MAIL MARKETING STRATéGIE DIGITALE écriture WEB VEILLE ET E-RéPUTATION CATALOGUE

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Sixième édition 1 er trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

La fin de la communication digitale. M. Benjamin Lequertier

La fin de la communication digitale. M. Benjamin Lequertier Année universitaire 2013/2014 Ecole de la Communication Semestre d automne La fin de la communication digitale M. Benjamin Lequertier Propos «Nabilla est le mauvais rêve de la société moderne enchaînée,

Plus en détail

vous propose une opération tactique garantissant 50 000 visites sur votre site Une marque du groupe

vous propose une opération tactique garantissant 50 000 visites sur votre site Une marque du groupe vous propose une opération tactique garantissant 50 000 visites sur votre site Une marque du groupe A l occasion de Noël 2015, Metronews vous propose une opération tactique garantissant 50 000 visites

Plus en détail

Comment organiser efficacement son concours photo

Comment organiser efficacement son concours photo Livre blanc Comment organiser efficacement son concours photo Juillet 2014 www.kontestapp.com Introduction Que vous soyez un Community Manager soucieux de l activité de votre page fan Facebook ou bien

Plus en détail

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Sortir des murs, démultiplier les contacts 2013 T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons nos Talents 1 Introduction Entre discours incantatoires

Plus en détail

Du Web to Store au Digital in Store

Du Web to Store au Digital in Store Livre blanc Du Web to Store au Digital in Store Quand votre audience online se transforme en acheteurs offline www.kontestapp.com Introduction Le commerce digital et le commerce traditionnel évoluent de

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

Le guide du Branded Content

Le guide du Branded Content Le guide du Branded Content Avril 2015 Adresse : Performance Consumer Group 192 Avenue Charles De Gaulle 92200 Neuilly-sur-Seine Contact : Yann Lejas (Sales Executive) Email : yann.lejas@performance-cg.com

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) CONCEPTION ET REALISATION D UNE PLATEFORME DIGITALE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) CONCEPTION ET REALISATION D UNE PLATEFORME DIGITALE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) CONCEPTION ET REALISATION D UNE PLATEFORME DIGITALE Ce cahier des charges est composé d une offre de base et de trois options 1 CONTEXTE La communauté

Plus en détail

COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER?

COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER? COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER? COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER? Benoit DUDRAGNE http://bdc-etourisme.com Benoit.dudragne@gmail.com www.facebook.com/bdc.conseil.etourisme

Plus en détail

I. Présentation du secteur

I. Présentation du secteur Introduction Internet représente l avenir de la publicité. Pourquoi? Parce que ce média n est qu une immense plateforme de publicité. Rien n est laissé au hasard. - Yahoo met un film sur sa page d accueil.

Plus en détail

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients messaging LIVRE BLANC Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients SOMMAIRE Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier

Plus en détail

Affiliate marketing. Mobile. igital. to store. Lead generation. Blogs SALES. Email. Email DATA. CPL Social media DATA CPC CPA DISPLAY

Affiliate marketing. Mobile. igital. to store. Lead generation. Blogs SALES. Email. Email DATA. CPL Social media DATA CPC CPA DISPLAY igital store SALES KPI Monetization hic CPL ign Social media Email DATA Traffic Lead generation Real Time Bidding CPC Blogs Af Email ma DATA Mobile TRACKING Optimization CALL TRACKING Network Digital to

Plus en détail

Guide de pratiques exemplaires en matière de commerce mobile. Des techniques concrètes pour surpasser les normes de l industrie

Guide de pratiques exemplaires en matière de commerce mobile. Des techniques concrètes pour surpasser les normes de l industrie Guide de pratiques exemplaires en matière de commerce mobile Des techniques concrètes pour surpasser les normes de l industrie TABLE DES MATIÈRES LA MOBILITÉ EN HAUSSE... 3 INCURSION DANS L UNIVERS DE

Plus en détail

VOTRE IMAGE VAUT DE L OR EN LIGNE AUSSI... GOUDA DE HOLLANDE DU NORD AU SCEAU ROUGE

VOTRE IMAGE VAUT DE L OR EN LIGNE AUSSI... GOUDA DE HOLLANDE DU NORD AU SCEAU ROUGE VOTRE IMAGE VAUT DE L OR AUSSI... QUELQUES CHIFFRES 80% des Belges sont aujourd hui connectés à Internet, bientôt, ils seront 90%. Le nombre d utilisateurs mobiles a doublé les deux dernières années. 60%

Plus en détail

Déployer une Stratégie Web Globale

Déployer une Stratégie Web Globale Lundi 23 Avril 2012 Déployer une Stratégie Web Globale au service de sa structure Plan de la présentation A) Internet en France aujourd'hui B) Internet : une constellation de moyens à disposition C) Pourquoi

Plus en détail

Tarifs. Média 2015 Applicables au 1 er Janvier 2015

Tarifs. Média 2015 Applicables au 1 er Janvier 2015 Tarifs Média 2015 Applicables au 1 er Janvier 2015 AUJOURD HUI Yahoo réunit contenu, puissance et technologie au service de vos objectifs. Yahoo est le plus grand éditeur digital au monde avec 1 milliard

Plus en détail

ROI et performance web

ROI et performance web 1 intégrer la culture de l'optimisation àla stratégie Internet Paris Web, édition 2009 09 octobre 2009 Auteur : Arnaud BRIN 2 Optimisation? Les 5 dimensions de l optimisation web 3 optimisation démarche

Plus en détail