23 avril Objet : Compétences du conseil de l ACEI et diversité de ses effectifs. Cher Paul,

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "23 avril 2015. Objet : Compétences du conseil de l ACEI et diversité de ses effectifs. Cher Paul,"

Transcription

1 23 avril 2015 Paul Andersen Président du comité des mises en candidatures Autorité canadienne pour les enregistrements Internet 350, rue Sparks, bureau 306 Ottawa (Ontario) K1R 7S8 Objet : Compétences du conseil de l ACEI et diversité de ses effectifs Cher Paul, Je vous écris au nom du conseil de l ACEI afin d exposer notre vision des aspects dont il convient de tenir compte en matière de compétences, d habiletés et de caractéristiques personnelles, lesquelles, à notre avis, seront requises pour pallier les lacunes éventuelles du conseil de l ACEI par suite de l élection qui aura lieu en septembre En vue du cycle des mises en candidatures relatives au conseil 2015, le conseil de l ACEI a adopté la même démarche que celle qui a été mise en œuvre en 2013 et en En effet, il n a pas, au nom du comité des mises en candidature, mandaté de consultant indépendant afin d évaluer les compétences dont les administrateurs sont dotés par rapport à celles déterminées par le comité de gouvernance du conseil à titre d ensemble de connaissances, d habiletés, d expérience et de savoir-faire comportemental nécessaires collectivement au conseil de l ACEI aux fins du soutien de ses travaux à venir dans la perspective de la réalisation du plan stratégique de l organisation. Cela n empêche pas le comité des mises en candidature de déterminer qu il a besoin d une évaluation objective de cette question particulière ou de tout autre aspect. Cependant, le conseil de l ACEI espère que l information communiquée au moyen de la présente lettre et tout autre renseignement additionnel que vous pourriez ressentir le besoin d obtenir auprès de ses membres seront jugés utiles par le comité à l heure d assumer ses responsabilités de sorte qu un rapport indépendant sera superflu. En 2014, quatre administrateurs se sont présentés de nouveau et de ce nombre, trois ont été réélus. Ainsi, pour une deuxième année consécutive, un seul nouveau membre devait être élu.

2 Contexte L ACEI est régie par un conseil d administration composé de quinze membres qui établissent les politiques relatives au domaine.ca ainsi que la stratégie visant à appuyer la communauté Internet et les internautes canadiens. Les membres du conseil siègent aussi à un ou à plusieurs comités du conseil. Actuellement, ces comités sont les suivants : Audit, finances, et gestion des investissements et des risques Comité de l investissement communautaire Gouvernance Rémunération et évaluation Stratégie en matière de produits Vous remarquerez qu aucun changement n a été apporté à ces comités depuis Trois des postes ont le titre de membre du comité consultatif du conseil. Il s agit de postes d administrateurs n ayant pas le droit de vote occupés par le président de l ACEI, le fondateur du premier nom de domaine.ca et le représentant du gouvernement du Canada. Les douze autres membres du conseil sont élus par les membres de l ACEI qui sont titulaires de noms de domaine.ca. L élection du conseil a lieu annuellement au moyen d un scrutin électronique à partir du site Web de l ACEI. Les mises en candidature visant à pourvoir les postes vacants au conseil sont soumises à une élection au moyen d un bulletin de vote divisé où figurent le nom des postulants proposés par le comité des mises en candidature et celui des personnes qui ont posé leur candidature d elles-mêmes. En septembre 2015, quatre postes d administrateurs auxquels un mandat de trois ans sera attribué devront être pourvus au conseil. Trois de ces postes seront pourvus par des personnes sélectionnées par le comité des mises en candidature et par une personne dont le nom figure sur la liste des membres. Les postulants sélectionnés par le comité des mises en candidature forment un groupe de cinq à neuf personnes qui, de l avis du comité, permettront d établir au conseil le meilleur équilibre de compétences, d expérience et de caractéristiques personnelles ainsi qu une diversité adéquate afin de lui permettre d optimiser son rendement dans toute la mesure du possible. Par le passé, la liste du comité des candidatures comptait huit candidats. La décision ultime repose entre les mains des membres qui élisent les administrateurs. Démarche adoptée par le conseil de l ACEI au soutien des délibérations du comité des mises en candidature Le comité de gouvernance s est vu confier la mission de réexaminer la grille de compétences ou d habiletés ainsi que de qualités et d attributs personnels utilisée l an dernier et d y recommander tout changement qu il estime pertinent. La grille des compétences adoptée par le comité de gouvernance s est révélée similaire à celle utilisée l an dernier aux fins d autoévaluation, bien 2

3 que deux catégories y aient été ajoutées, soit l expertise technique et l expérience en gestion des investissements. Une description des catégories constituant la grille des compétences est consultable à l Annexe A. Tout comme l an dernier, les membres du conseil ont été invités à s autoévaluer à l égard de chacune des catégories selon l échelle suivante : Avancé : une expérience bien établie et, s il y a lieu, des titres vérifiables, lesquels constituent ensemble une expérience approfondie et de vastes connaissances. Expérimenté : une expérience pratique et des compétences avérées sur le terrain. Adéquat : des connaissances théoriques et une expérience limitée. Tous les membres du conseil ont été invités à remplir le formulaire d autoévaluation. Les 12 membres élus du conseil ont participé à l enquête, dont les résultats figurent à l Annexe B. Les trois membres du comité consultatif du conseil l enrichissent de toutes leurs compétences et habiletés. Cependant, conformément à la démarche adoptée au cours des années antérieures, ceux-ci n ont pas participé à l enquête. Question L objectif du comité des mises en candidature consiste à établir la liste de postulants la plus adéquate possible, dont non seulement les compétences complètent les habiletés des membres du conseil, mais qui, de plus, possèdent les savoir-faire globaux et les caractéristiques personnelles qui permettront au conseil à titre d entité d offrir un rendement optimal. Par conséquent, le comité de gouvernance demande au comité de veiller à ce que chacun des postulants ait acquis les compétences avérées et fasse preuve des qualités suivantes : Compétences avérées en qualité de leader, idéalement assorties de signes révélant l adoption d une démarche créative et innovante à la résolution de problèmes. Une capacité d écoute et une ouverture au point de vue d autrui, notamment l aptitude à poser des questions pertinentes favorisant la compréhension mutuelle. L aptitude à résumer et à établir des consensus, notamment la capacité d articuler un point de vue étayé d une justification objective. La compréhension des risques, des possibilités et de leurs incidences sur les plans environnemental et interne pour l ACEI. En outre, pour faire en sorte que le rendement du conseil demeure optimal en tout temps, la relève ordonnée des effectifs du conseil et le besoin de renouvellement et de rajeunissement constituent des aspects importants. L ACEI est une société sans but lucratif qui représente généralement les intérêts de la population canadienne dans la perspective de son mandat. C est pourquoi le conseil invite le comité à tenir compte de la diversité dans tous les aspects du conseil. Du point de vue du conseil, cette question, bien qu importante, ne doit pas diminuer la qualité globale des personnes dont la 3

4 candidature est proposée. Voici des renseignements à l intention du comité au sujet de deux des nombreux aspects de la diversité : La représentation des sexes au conseil (excluant les membres d office) est présentée à l Annexe B. En ce qui concerne la représentation régionale, cinq des douze membres élus du conseil proviennent de la Colombie-Britannique. Quatre membres proviennent de l Ontario, deux autres du Québec et un de l Alberta. À l exception des membres dont le mandat parvient à terme en 2015, le conseil serait constitué de quatre membres de la Colombie- Britannique, de deux membres de l Ontario, d un membre du Québec et d un membre de l Alberta dont le mandat se poursuit. Tel qu il est composé actuellement, le conseil est doté de membres apportant un bon équilibre des compétences et de l expérience essentielles à l exécution optimale de ses activités. Toutefois, des lacunes particulières pourraient apparaître dans le cas où le processus électoral ne se solderait pas par l arrivée de personnes dotées de compétences particulières. Ces compétences sont les suivantes : sens des affaires; expérience de l élaboration de plans stratégiques et de l affectation des ressources pour l atteinte des résultats escomptés; expérience dans les secteurs sans but lucratif et public, y compris une expérience en matière de gouvernance au sein d un conseil d administration et une bonne compréhension de cet aspect; expérience de la gestion des risques telle que décrite ci-dessous. De plus, le conseil a modifié sa démarche de gestion des investissements, ce qui nécessitera une expérience plus approfondie en ce qui concerne ses responsabilités en la matière. En ce qui a trait à l expérience de la planification stratégique, il est proposé que l efficacité soit corrélée avec l expérience dans le secteur d activité de l ACEI et une compréhension approfondie des marchés dans lesquels elle exerce ses activités, et ce, tant au pays qu à l international. Sur le plan de la gestion des risques, le conseil s est employé à élaborer, de manière approfondie, ses processus et la surveillance de la gestion des risques et de la détermination des possibilités qu il exerce. Cette activité est aussi liée au besoin d expérience de l industrie, de même que d expérience particulière à titre de membre du conseil affecté à la gestion des risques. Enfin, le bon fonctionnement du conseil repose en grande partie sur la bonne compréhension que possèdent ses membres de ses tâches et de ses responsabilités. Bien que l ACEI offre à ses membres des occasions de perfectionnement professionnel afin de développer cette compétence cruciale, il est essentiel que les candidats au conseil aient atteint un degré de compréhension 4

5 raisonnable qui permette à ce dernier de se pencher sur les questions importantes qu il doit examiner. La détermination de ces lacunes éventuelles sur le plan des compétences n a pas pour but de laisser entendre que le conseil souhaite enrichir ses compétences dans ces secteurs sans tenir compte des questions relatives à la diversité et à la gamme des styles de leadership et d influence (par exemple, l indépendance d esprit, la collégialité et le courage de prendre position ainsi que la capacité de poser des questions d approfondissement et des questions pertinentes). L Annexe C présente la liste des membres actuels du conseil en indiquant leur fonction, leur mandat actuel et ceux dont le mandat prend fin en Le conseil tient à remercier tous les membres du comité des mises en candidatures ainsi que vous-même, à titre de président de ce comité, des services rendus dans ce rôle important. Le conseil de l ACEI espère que cette information vous sera utile à l heure de vos délibérations et que l examen des nombreuses candidatures attendues se trouvera facilité. En vous communiquant ces renseignements, nous n avons aucunement l intention de limiter votre latitude lorsqu il s agit de trouver les candidats les plus qualifiés, lesquels selon le comité serviront le mieux les intérêts du conseil de l ACEI, mais plutôt, tout simplement, d enrichir votre trousse d outils qui comprend actuellement les candidatures écrites et les entretiens écrits accompagnés d une liste d éventuels membres du conseil présélectionnés. Si le comité de gouvernance ou le conseil pouvait vous être utile en vous communiquant de l information, veuillez m en faire part le plus tôt possible ou encore, si vous souhaitiez discuter de la teneur de la présente lettre, je vous prie de communiquer avec moi par courriel à ou par téléphone au Je serai à l étranger pendant le mois de mai, mais joignable par courriel. Sinon, vous pouvez communiquer avec la présidente du comité de gouvernance à ou par téléphone au Je vous prie d agréer mes sincères salutations. Susan G. Mehinagic Présidente du conseil 5

6 Annexe A Grille des compétences du conseil de l ACEI Autoévaluation Avril 2015 La grille de compétences du conseil figure ci-dessous. Comme discuté lors de notre dernière réunion du conseil, nous vous invitons à effectuer une autoévaluation de vos compétences par rapport aux besoins du conseil de l ACEI à titre d entité afin de contribuer à la détermination de toute lacune de compétences pouvant exister au moment de pourvoir les postes vacants au conseil. Si vous êtes d avis que certaines de vos compétences importantes dans la perspective des besoins globaux du conseil ne figurent pas dans la grille ou que vous souhaitez approfondir l autoévaluation selon vos critères, n hésitez pas à aller de l avant, puisque cette initiative sera utile dans ce processus. Vos commentaires au sujet d autres facteurs ou caractéristiques personnelles en ce qui concerne vos propres attributs ne sont pas requis, mais si vous croyez que d autres facteurs ou caractéristiques importants sont essentiels au conseil à titre d entité, n hésitez pas à les consigner à titre d intrants au processus. Nous vous prions d évaluer vos compétences en fonction de l échelle suivante : 1. Avancé Une expérience bien établie et, s il y a lieu, des titres de compétence vérifiables, lesquels constituent ensemble une expérience approfondie et de vastes connaissances. 2. Expérimenté Une expérience pratique et des compétences avérées sur le terrain. 3. Adéquat Des connaissances théoriques et une expérience limitée. Principaux atouts de l administrateur ou de l administratrice Expérience antérieure à titre de membre d un conseil Sens des affaires Autoévaluation Commentaires Expérience de l élaboration de plans stratégiques et de l affection des ressources pour l atteinte des résultats escomptés Finances 6

7 Principaux atouts de l administrateur ou de l administratrice Audit : qualifications professionnelles et expérience Expérience de la gestion des risques Autoévaluation Commentaires Expérience juridique dans le domaine de la législation régissant les activités de l ACEI, c.-à-d. la loi sur Internet, sur les brevets, sur les technologies de l information Expérience de l industrie correspondant directement au secteur et au mandat de l ACEI Expertise technique Expérience de la gestion des ressources humaines Expérience en gestion des investissements, y compris la connaissance des produits d investissement, des marchés, de l équilibrage du portefeuille ainsi que de la nomination et de la supervision des gestionnaires Expérience du marketing et des communications Expérience internationale, notamment de la façon dont l ACEI exerce ses activités dans le contexte mondial Expérience des organismes sans but lucratif, des groupes d intérêt du secteur public, notamment de la façon dont les gouvernements exercent leurs activités, le régime de réglementation encadrant l ACEI dans le contexte canadien ainsi que des questions pertinentes pour les organisations comptant des membres 7

8 Autres facteurs : Compétences avérées en leadership Diversité, notamment sur le plan du sexe et de la région Relève ordonnée au conseil et succession en matière de leadership au conseil Caractéristiques personnelles : Une capacité d écoute et une ouverture au point de vue d autrui, notamment l aptitude à poser des questions pertinentes. L aptitude à résumer et à établir des consensus, notamment la capacité d articuler un point de vue étayé d une justification objective. La compréhension des risques, des possibilités et de leurs incidences éventuelles. AUTRES COMMENTAIRES 8

9 Annexe B ACEI avril 2015 Autoévaluation des compétences Membres du conseil Sexe Expérience au conseil Sens des affaires Planif. et affectation des ressources stratégiques Finances Audit Gestion des risques Affaires jurid. Exp. de l industrie relative à l ACEI Expert. technique s Ressources humaines Gestion des invest. Mktg et comm. Expérience internat. OSBL, groupes d intérêt du secteur public A A A B A A B A B B B B B A ACTUELS M-7 A-8 A-1 A-1 A-5 A-5 A-7 (12) F-5 G-7 G-6 G-3 G-7 G-1 G-4 G-3 G-7 G-3 F-0 F-1 F-7 F-4 F-6 F-7 F-6 F-3 F-7 F-3 F-5 A-3 A-0 A-0 A-3 A-3 A-3 A-1 A-1 A-3 SANS ADMINISTRATEURS ADMISSIBLES À UNE RÉÉLECTION (8) M-4 F-4 F-0 F-0 F-1 G-1 F-4 F-3 G-3 F-5 G-0 F-5 F-3 G-3 F-5 G-1 F-4 A Essentiels B Atouts requis M Masculin F Féminin A Avancé 9

10 G Bien F Satisfaisant 10

11 Annexe C Membres du conseil d administration de l ACEI NOM MANDAT ACTUEL RÔLE Kerry Brown Octobre 2014 à 2017 Administrateur Andrew Escobar Octobre 2014 à 2017 Administrateur Michael Geist* Octobre 2012 à 2015 Président, comité de l investissement communautaire Bill Gibson* Octobre 2012 à 2015 Président, comité de la rémunération et de l évaluation Rowena Liang Octobre 2013 à 2016 Présidente, comité des finances, de l audit, de la gestion des investissements et des risques Louise MacDonald Octobre 2013 à 2016 Administratrice Carole Mackaay* Octobre 2012 à 2015 Secrétaire générale et présidente du comité de gouvernance Kevin McArthur Octobre 2013 à 2016 Administrateur Susan Mehinagic Octobre 2014 à 2017 Présidente du conseil Bill Sandiford* Octobre 2012 à 2015 Vice-président du conseil et président du comité de la stratégie relative au marché Rob Villeneuve Octobre 2013 à 2016 Administrateur Faye West Octobre 2014 à 2017 Administratrice *Administratrice ou administrateur dont le mandat parvient à terme.

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009)

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) Mission de la Société

Plus en détail

Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015.

Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015. Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015. CONTEXTE Le Programme des RCE-E a été établi en 2008, dans

Plus en détail

Contexte. Table des matières. Tenue des réunions

Contexte. Table des matières. Tenue des réunions Contexte La communication ouverte et la diffusion d information sont essentielles à une saine gouvernance. Dans le cadre de l engagement de MEC envers une saine gouvernance, son conseil d administration

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO Modifiée : Page 1 de 20 DIRECTIVES ADMINISTRATIVES DÉFINITIONS 1. La direction d école ou la direction nouvellement nommée s entend : a) d une direction qualifiée sans expérience dans ce poste au sein

Plus en détail

ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE

ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE 1 er avril 2015 NOTES DE L ALLOCUTION PRONONCÉE PAR MADAME

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Veuillez prendre note que ce document est à titre de référence. Votre convention collective prévaut sur toutes les informations fournies dans ce document. Si vous

Plus en détail

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F APPEL DE PROJETS Programme structurant de partage et de renforcement de l expertise des collèges et cégeps canadiens en enseignement professionnel et technique dispensé en français PRÉCEPT F Date d avis

Plus en détail

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011 Normes pour les services à la clientèle Mai 2011 Commission de révision des paiements effectués aux médecins Secrétariat des conseils de santé Plan de formation Membres (onglet 6) Le présent document doit

Plus en détail

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE Guide d information SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE 3 UNE RESSOURCE DE CHOIX POUR VOTRE ORGANISATION LE STAGIAIRE Les stagiaires de l ENAP sont des étudiants désirant compléter leur programme d études de

Plus en détail

Administré par Universités Canada. Ville Province Code postal

Administré par Universités Canada. Ville Province Code postal 1. RENSEIGNEMENTS SUR LE CANDIDAT 1 Administré par Universités Canada M. M me Prénom Adresse permanente N o et rue App. Ville Province Code postal Téléphone Courriel* * Obligatoire : Universités Canada

Plus en détail

Conseiller, Ressources humaines

Conseiller, Ressources humaines Conseiller, Ressources humaines Supérieur hiérarchique : Directeur, Ressources humaines Type d emploi : Permanent, temps plein Lieu de travail : Ottawa, Ontario Nombre heures par semaine : 37.5 Clôture

Plus en détail

PROGRAMME FRANCO-QUÉBÉCOIS D ÉCHANGES DE FONCTIONNAIRES (PEF) PRÉSENTATION ET FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE

PROGRAMME FRANCO-QUÉBÉCOIS D ÉCHANGES DE FONCTIONNAIRES (PEF) PRÉSENTATION ET FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE PROGRAMME FRANCO-QUÉBÉCOIS D ÉCHANGES DE FONCTIONNAIRES (PEF) PRÉSENTATION ET FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE 1. LE CADRE DE LA COOPÉRATION FRANCO-QUÉBÉCOISE La Commission permanente de coopération franco-québécoise

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES MISES EN CANDIDATURE ET DE GOUVERNANCE D'ENTREPRISE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC.

CHARTE DU COMITÉ DES MISES EN CANDIDATURE ET DE GOUVERNANCE D'ENTREPRISE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC. CHARTE DU COMITÉ DES MISES EN CANDIDATURE ET DE GOUVERNANCE D'ENTREPRISE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC. Adoptée le 28 septembre 2009 (Modification la plus récente : novembre 2013) La présente

Plus en détail

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E)

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) Pour l obtention du titre de niveau II De «Chargé de Gestion de Produits Tourisme-Loisirs» Dossier

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

Modalités d attribution de la bourse

Modalités d attribution de la bourse pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités d attribution de la bourse 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur des ONG et des organismes sans

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE Titre : soutien/mise en œuvre du projet de télémédecine Département : unité des Programmes DESCRIPTION DE POSTE Responsable hiérarchique : Responsable de l'unité des Programmes Relations fonctionnelles

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU COMITÉ... 1 2. MEMBRES DU COMITÉ... 1 3. PRÉSIDENT DU COMITÉ... 2 4. DURÉE DU MANDAT DE CHAQUE MEMBRE... 2 5. QUORUM, DESTITUTION ET POSTES

Plus en détail

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE Les versions actuelles des documents approuvés sont mises à jour en ligne. Les copies imprimées ne sont pas contrôlées. Page 1 de 5 DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE ADMINISTRATEURS, DIRIGEANTS,

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Formulaire de candidature au poste de membre du conseil d administration

Formulaire de candidature au poste de membre du conseil d administration Formulaire de candidature au poste de membre du conseil d administration 1. Préambule Triathlon Canada, l organisme directeur national du sport de triathlon, sollicite actuellement les candidatures à un

Plus en détail

Table des matières. Énoncé du vérificateur... 1. I. Introduction... 2 Contexte... 2 Objectif... 2 Portée... 2 Critères... 3. II. Méthodologie...

Table des matières. Énoncé du vérificateur... 1. I. Introduction... 2 Contexte... 2 Objectif... 2 Portée... 2 Critères... 3. II. Méthodologie... Vérification des enquêtes de sécurité sur le personnel RAPPORT Division de la vérification et de l évaluation Juillet 2003 Table des matières Énoncé du vérificateur... 1 I. Introduction... 2 Contexte...

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Méthodologie. 1 Évaluation des capacités de la gestion de l information

Méthodologie. 1 Évaluation des capacités de la gestion de l information Méthodologie 1 Évaluation des capacités de la gestion de l information Outil et méthodologie 2 Table des matières 3 Table des matières (suite) 4 Aperçu de l outil Évaluation des capacités de la GI 5 Contexte

Plus en détail

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur sans but lucratif 1. La bourse n est pas conçue comme

Plus en détail

Modifications proposées aux normes comptables pour les organismes sans but lucratif des secteurs privé et public

Modifications proposées aux normes comptables pour les organismes sans but lucratif des secteurs privé et public Modifications proposées aux normes comptables pour les organismes sans but lucratif des secteurs privé et public Août 2013 En bref Introduction En avril 2013, le Conseil des normes comptables («CNC») et

Plus en détail

PROCÈS-VERBAUX INTÉGRITÉ ET CONFLITS D INTÉRÊTS COMPOSITION RÔLE ET RESPONSABILITÉS. Étendue générale BANQUE NATIONALE DU CANADA

PROCÈS-VERBAUX INTÉGRITÉ ET CONFLITS D INTÉRÊTS COMPOSITION RÔLE ET RESPONSABILITÉS. Étendue générale BANQUE NATIONALE DU CANADA BANQUE NATIONALE DU CANADA CONSEIL D ADMINISTRATION Les administrateurs sont élus annuellement par les actionnaires pour superviser la gestion, en vertu de la loi, des activités commerciales et des affaires

Plus en détail

Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386

Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386 Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386 Mandat Le directeur régional Services fiduciaires a pour mandat de diriger le secteur des Services fiduciaires

Plus en détail

Président et premier dirigeant (poste à plein temps) Échelle salariale : entre 164 800 $ et 193 900 $

Président et premier dirigeant (poste à plein temps) Échelle salariale : entre 164 800 $ et 193 900 $ AVIS DE POSTE VACANT CRITÈRES DE SÉLECTION AVIS DE POSTE VACANT CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE Président et premier dirigeant (poste à plein temps) Échelle salariale : entre 164 800 $ et 193 900

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS POUR L ÉVALUATION D IMPACT DU PROGRAMME NATIONAL LEADERSHIP DE SERVICE 1. L Arche, qu est-ce que c est? ; «L'Arche rassemble des personnes, avec et sans déficience

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

Énoncé du vérificateur... 1

Énoncé du vérificateur... 1 Vérification des services de sous-traitance RAPPORT Division de la vérification et de l évaluation 11 juin 2003 Table des matières Énoncé du vérificateur... 1 I. Introduction... 2 Contexte... 2 But et

Plus en détail

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC La Société Radio-Canada/CBC et la Guilde feront tout en leur pouvoir pour éviter des mises à pied involontaires. Ce principe est le fondement

Plus en détail

(TIC) (ECDC/AD/2016/ICT-GLPM)

(TIC) (ECDC/AD/2016/ICT-GLPM) Centre européen de prévention et de contrôle des maladies Avis de vacance pour le poste de responsable du groupe de gestion de projets au sein de l'unité des technologies de l'information et de la communication

Plus en détail

Hommage à nos bénévoles

Hommage à nos bénévoles Hommage à nos bénévoles Les Cœurs d Or Les Cœurs d or sont des prix remis par l arrondissement de L Île-Bizard Sainte-Geneviève à des bénévoles qui se sont particulièrement distingués, soit au sein de

Plus en détail

TITRE DE FELLOW (FCPA)

TITRE DE FELLOW (FCPA) TITRE DE FELLOW (FCPA) COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU NOUVEAU-BRUNSWICK (CPA NOUVEAU-BRUNSWICK) Dossier de présentation d une candidature 2015-2016 Table des matières PRÉAMBULE... 3 CRITÈRES D ADMISSION...

Plus en détail

Découvrez l avantage Raymond James

Découvrez l avantage Raymond James Découvrez l avantage Raymond James En choisissant Raymond James, vous obtenez plus que les services d un conseiller financier d expérience soucieux de répondre à vos besoins. Vous bénéficiez des nombreuses

Plus en détail

Préparer une demande de bourse aux études supérieures avec succès

Préparer une demande de bourse aux études supérieures avec succès Préparer une demande de bourse aux études supérieures avec succès CRSNG, FRQNT, VANIER et autres En tant qu étudiant à Polytechnique, vous pouvez poser votre candidature pour plusieurs bourses qui pourront

Plus en détail

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication Ottawa Foyers Partage 44, rue Eccles, bureau 50 Ottawa (Ontario) K1R 6S4 613-744-3562 (tél.) 613-288-0043 (téléc.) Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Plus en détail

Service canadien de prescription et d utilisation optimales des médicaments. Comité d experts en examen (CEE)

Service canadien de prescription et d utilisation optimales des médicaments. Comité d experts en examen (CEE) Service canadien de prescription et d utilisation optimales des médicaments Mandat du Comité d experts en examen (CEE) Le Comité d experts en examen (CEE) du Service canadien de prescription et d utilisation

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 ÉNONCÉ DE POLITIQUE CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le conseil d administration de Cogeco inc. (la «Société») est élu par les actionnaires de la Société afin de surveiller la gestion de l ensemble

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ D AUDIT

MANDAT DU COMITÉ D AUDIT MANDAT DU COMITÉ D AUDIT Le comité d audit (le «Comité») est responsable auprès du conseil d administration (le «Conseil») des politiques et pratiques relatives à l intégrité des déclarations financières

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008

Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008 Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008 SGGID n o 1618301 1 Objectifs de l examen Déterminer si les contrôles et les pratiques du bureau régional

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES

LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE...3 2. CADRE LÉGAL ET JURIDIQUE...3 3. CHAMP D APPLICATION...3 4. RESPONSABILITÉS...4 4.1... Administrateur

Plus en détail

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL93-101 TITRE : POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 21 décembre 1993 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI Service des ressources

Plus en détail

PLANIFICATION DE LA RELÈVE LA RELÈVE

PLANIFICATION DE LA RELÈVE LA RELÈVE PLANIFICATION DE LA RELÈVE LA RELÈVE Trousse de planification de la relève à l intention des organisations artistiques et culturelles à but non lucratif CONSEIL DES ARTS AOE Publié par : Le Conseil des

Plus en détail

Guide d application : Compétences de base des administrateurs (Catégorie 1)

Guide d application : Compétences de base des administrateurs (Catégorie 1) 4711 Yonge Street Suite 700 Toronto ON M2N 6K8 Telephone: 416-325-9444 Toll Free 1-800-268-6653 Fax: 416-325-9722 4711, rue Yonge Bureau 700 Toronto (Ontario) M2N 6K8 Téléphone : 416 325-9444 Sans frais

Plus en détail

Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis

Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis 20 novembre 2015 Au cours d une conférence de presse aujourd hui, le ministre des Finances,

Plus en détail

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE :

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE : POSTE À POURVOIR Titre : directeur de la communication Département : communications Responsable hiérarchique : directeur exécutif Subordonnés directs : attachés de presse (2), agents des communications

Plus en détail

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE) Services à la famille et Logement Manitoba Programme de garde d enfants du Manitoba Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Plus en détail

Règles de reddition de comptes Rapport financier annuel 2014-2015

Règles de reddition de comptes Rapport financier annuel 2014-2015 Règles de reddition de comptes Rapport financier annuel 2014-2015 CENTRES DE LA PETITE ENFANCE GARDERIES SUBVENTIONNÉES BUREAUX COORDONNATEURS DE LA GARDE EN MILIEU FAMILIAL Tous les termes qui renvoient

Plus en détail

Indications et outils à l intention des comités d audit

Indications et outils à l intention des comités d audit Indications et outils à l intention des comités d audit L organisation des Comptables professionnels agréés (CPA Canada) a publié de nouveaux documents en vue d aider les comités d audit à mieux surveiller

Plus en détail

5 e édition. Édition 2016. Date limite d inscription : 17 juin 2016

5 e édition. Édition 2016. Date limite d inscription : 17 juin 2016 5 e édition Édition 2016 Date limite d inscription : 17 juin 2016 La remise des prix aura lieu le vendredi 16 septembre 2016 au 255, route Principale, Val-des-Monts Soirée sur invitation seulement Informations

Plus en détail

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Financé par le Gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils sectoriels Introduction et contexte :

Plus en détail

ÉVALUATION DU RENDEMENT DU NOUVEAU PERSONNEL ENSEIGNANT

ÉVALUATION DU RENDEMENT DU NOUVEAU PERSONNEL ENSEIGNANT DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : PERSONNEL Politique : Évaluation du nouveau personnel enseignant PER.12.2 En vigueur le : 22 janvier 2007 Révisée le : 25 janvier 2010 ÉVALUATION DU RENDEMENT DU NOUVEAU

Plus en détail

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ Q. Qu est-ce qu un échange jeunesse de la SEVEC? A. Un échange jeunesse de la SEVEC s agit d un séjour réciproque en milieu familial qui repose

Plus en détail

ICIS en bref. Registre canadien des remplacements articulaires (RCRA) Introduction. Le coin du gestionnaire

ICIS en bref. Registre canadien des remplacements articulaires (RCRA) Introduction. Le coin du gestionnaire Automne 2010 Types de soins Registre canadien des remplacements articulaires (RCRA) Introduction Nous avons le plaisir de vous présenter l édition de l automne 2010 du RCRA, qui vous renseignera davantage

Plus en détail

Vérification d Affaires étrangères et Commerce international Canada

Vérification d Affaires étrangères et Commerce international Canada 12 2 Vérification d Affaires étrangères et Commerce international Canada Table des matières Vérification d Affaires étrangères et Commerce international Canada Résumé...227 Contexte...229 Affaires étrangères

Plus en détail

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC La Société Radio-Canada/CBC et la Guilde feront tout en leur pouvoir pour éviter des mises à pied involontaires. Ce principe est le fondement

Plus en détail

APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE

APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE OFFICE D'INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSIONS DU SECTEUR PUBLIC (INVESTISSEMENTS PSP) APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE Le 13 novembre 2014 Introduction Le maintien d une culture axée sur la conscience

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

La surveillance des risques pour l entreprise (SRE)

La surveillance des risques pour l entreprise (SRE) La surveillance des risques pour l entreprise (SRE) Demande d admission APERÇU DU COURS Le nouveau cours d une journée de l IAS intitulé «La surveillance des risques pour l entreprise» permettra aux administrateurs

Plus en détail

Formation des formateurs

Formation des formateurs Organisation des Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.24 Procédures opérationnelles permanentes Formation des formateurs Approbation

Plus en détail

Fonds municipal vert. Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés

Fonds municipal vert. Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés Fonds municipal vert Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés Le programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés de la FCM met en relation des experts municipaux et les

Plus en détail

CANADA SNOWBOARD - DIRECTEUR EXÉCUTIF

CANADA SNOWBOARD - DIRECTEUR EXÉCUTIF CANADA SNOWBOARD - DIRECTEUR EXÉCUTIF Canada Snowboard, l organisation nationale régissant le sport de snowboard compétitif au Canada, est à la recherche d un Directeur Exécutif à temps plein. Le Directeur

Plus en détail

APPEL DE PROJETS PROJETS DE COLLABORATION INTERPROVINCIALE. Date de clôture de l appel de projets : 5 août 2016 à 16 :00 heures HAE

APPEL DE PROJETS PROJETS DE COLLABORATION INTERPROVINCIALE. Date de clôture de l appel de projets : 5 août 2016 à 16 :00 heures HAE APPEL DE PROJETS Demande de financement de la part des membres du RCCFC pour la réalisation de PROJETS DE COLLABORATION INTERPROVINCIALE au cours de l année financière se terminant le 31 mars 2017 Date

Plus en détail

APERÇU GÉNÉRAL DE VOTRE JUMELAGE MÉDECINE FAMILIALE/ MÉDECINE D URGENCE DE 2016 CANDIDATS

APERÇU GÉNÉRAL DE VOTRE JUMELAGE MÉDECINE FAMILIALE/ MÉDECINE D URGENCE DE 2016 CANDIDATS APERÇU GÉNÉRAL DE VOTRE JUMELAGE MÉDECINE FAMILIALE/ MÉDECINE D URGENCE DE 2016 CANDIDATS TABLE DES MATIÈRES L année du jumelage de médecine familiale/médecine d urgence aperçu général...1 L algorithme

Plus en détail

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009 ARCHITECTES Ordre des architectes du Manitoba Vous commencez un nouveau parcours au Manitoba et l Ordre des architectes du Manitoba vous souhaite la bienvenue. Il existe deux langues officielles au Canada

Plus en détail

s'y prête pas. Page 1 sur 6

s'y prête pas. Page 1 sur 6 POLITIQUE DE RECRUTEMENT ET DE FORMATION DES MEMBRES 28 avril 2016 Selon le contexte, le genre masculin ou le genre féminin est utilisé dans les présentes règles de fonctionnement pour en faciliter la

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Au service de la réussite de chacun 200, boulevard Maloney Est, Gatineau, Québec J8P 1K3 Téléphone 819

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

POURQUOI IL EST IMPORTANT DE CONSERVER VOTRE TITRE DE MÉDIATEUR AGRÉÉ OU DE MÉDIATEUR BREVETÉ

POURQUOI IL EST IMPORTANT DE CONSERVER VOTRE TITRE DE MÉDIATEUR AGRÉÉ OU DE MÉDIATEUR BREVETÉ PROGRAMME DE FORMATION PERMANENTE ET DE PARTICIPATION POUR MÉDIATEURS AGRÉÉS ET BREVETÉS Programme de formation permanente et de participation (FPP) pour médiateurs agréés et brevetés Directives, catégories

Plus en détail

BILAN ANNUEL SUR LES LANGUES OFFICIELLES 2006-2007

BILAN ANNUEL SUR LES LANGUES OFFICIELLES 2006-2007 BILAN ANNUEL SUR LES LANGUES OFFICIELLES 2006-2007 Préparé par : Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Bilan quantitatif Rapport de bilan quantitatif Suivis et bonnes

Plus en détail

Bourses McLaughlin du doyen de la Faculté de médecine 2015-2016

Bourses McLaughlin du doyen de la Faculté de médecine 2015-2016 Bourses McLaughlin du doyen de la Faculté de médecine 2015-2016 Date limite pour la soumission : 11 décembre 2015 Objectif Ce programme vise à soutenir la qualité de la formation en enseignement et en

Plus en détail

NEO BOURSE AEQUITAS INC. (la «Bourse») MANDAT DU COMITÉ DE SURVEILLANCE DE LA RÉGLEMENTATION

NEO BOURSE AEQUITAS INC. (la «Bourse») MANDAT DU COMITÉ DE SURVEILLANCE DE LA RÉGLEMENTATION (la «Bourse») A. Objet Le conseil d administration de la Bourse (le «conseil») a établi un comité de surveillance de la réglementation (le «comité») afin d aider le conseil à superviser les responsabilités

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

Cégep de Sherbrooke. Les objectifs Les objectifs qui ont guidé ce projet sont :

Cégep de Sherbrooke. Les objectifs Les objectifs qui ont guidé ce projet sont : The following information is an excerpt from the Letter of Intent submitted to the J.W. McConnell Family Foundation in response to the RECODE Request for Proposals of Spring 2014. Cégep de Sherbrooke Description

Plus en détail

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Job Opening: Job Title: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Cadre organisationnel Les postes de professeurs

Plus en détail

Liste de vérification Activités en matière de santé et de sécurité

Liste de vérification Activités en matière de santé et de sécurité Liste de vérification Activités en matière de santé et de sécurité Workplace Health, Safety and Compensation Commission of New Brunswick WHSCC CSSIAT Commission de la santé, de la sécurité et de l indemnisation

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION Objet Le comité de vérification de la Société d évaluation foncière des municipalités (SÉFM) est établi par le conseil d administration afin de permettre au conseil de

Plus en détail

Protection de vos proches

Protection de vos proches Protection de vos proches Rente de survivant avant la retraite Rente de survivant avant la retraite En adhérant au Régime de retraite des CAAT, vous accumulez une rente tout en protégeant vos êtres chers

Plus en détail

Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués

Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués Procédure administrative : Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués Numéro : PA 6.020 Catégorie : Ressources humaines Pages : 10 Approuvée : le 18 octobre 2010 Modifiée :

Plus en détail

Programme des policiers à la retraite

Programme des policiers à la retraite Programme des policiers à la retraite Étant donné les diverses pressions exercées sur le Programme, la Sous-direction des missions de paix internationales (SDMPI) de la GRC favorise depuis mai 2012 la

Plus en détail

OF-Fac-Oil-E266-2014-01 02 Le 13 mars 2015

OF-Fac-Oil-E266-2014-01 02 Le 13 mars 2015 OF-Fac-Oil-E266-2014-01 02 Le 13 mars 2015 M. Raoul Kanapé Responsable de communication Regroupement Petapan 32 de la Réserve Essipit, (Québec) G0T 1K0 Télécopieur : 418-233-2888 M. Kanapé, Oléoduc Énergie

Plus en détail

RÉPONSE DU SERVICE CORRECTIONNEL DU CANADA À L ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL SUITE À SA CORRESPONDANCE DU 10 JANVIER 2014

RÉPONSE DU SERVICE CORRECTIONNEL DU CANADA À L ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL SUITE À SA CORRESPONDANCE DU 10 JANVIER 2014 RÉPONSE DU SERVICE CORRECTIONNEL DU CANADA À L ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL SUITE À SA CORRESPONDANCE DU 10 JANVIER 2014 MISE À JOUR DE L ENQUÊTE À L ÉTABLISSEMENT KENT (mars 2014) La gestion des ressources

Plus en détail

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé Santé et Mieux-être Pourquoi investir dans le mieux-être? Un employé canadien sur deux souffre d au

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 2. Nationalité

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 2. Nationalité UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) AVIS DE RECRUTEMENT N 009/2013/DSAF/DRH La Commission de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ayant son siège à Ouagadougou, Burkina

Plus en détail

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES («OCRCVM») MANDAT DU CONSEIL

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES («OCRCVM») MANDAT DU CONSEIL ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES («OCRCVM») MANDAT DU CONSEIL Introduction Le mandat de l OCRCVM est d agir en tant qu organisme d autoréglementation pour le compte

Plus en détail

Supplément destiné aux bureaux de santé publique. en partenariat avec Santé publique Ontario

Supplément destiné aux bureaux de santé publique. en partenariat avec Santé publique Ontario Supplément destiné aux bureaux de santé publique en partenariat avec Santé publique Ontario Table des matières Remerciements...3 Introduction.......................................................... 4

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Guide à l intention de l étudiant CA

Guide à l intention de l étudiant CA Guide à l intention de l étudiant CA Exigences en matière d expérience pratique 2010 En vigueur le 1 er septembre 2010 Table des matières Nouvelles exigences en matière d expérience pratique Introduction...........

Plus en détail

Demande d Inscription Initiale

Demande d Inscription Initiale Demande d Inscription Initiale ATTENDEZ D AVOIR TOUTE LA DOCUMENTATION REQUISE AVANT DE REMPLIR CE FORMULAIRE. Documents requis : Il incombe aux candidats de s assurer que leur relevé de notes est envoyé

Plus en détail

1.3. Les documents de travail du réviseur d entreprises (5 janvier 1987) 54

1.3. Les documents de travail du réviseur d entreprises (5 janvier 1987) 54 question les conclusions tirées des étapes antérieures de la révision n apparaît. Ceci peut se faire notamment par une analyse critique des données chiffrées et des modifications de l organisation administrative;

Plus en détail

Bureau de. l ombudsman. Rapport annuel 2010. Un message de Don Moffatt, ombudsman À votre écoute Améliorer votre expérience À votre service

Bureau de. l ombudsman. Rapport annuel 2010. Un message de Don Moffatt, ombudsman À votre écoute Améliorer votre expérience À votre service Bureau de l ombudsman Rapport annuel 2010 Un message de Don Moffatt, ombudsman À votre écoute Améliorer votre expérience À votre service Un message de Don Moffatt, ombudsman Constitué le 25 juillet 2009,

Plus en détail

Guide de l évaluateur pour les bourses de mentorat des essais contrôlés randomisés (ECR) des IRSC

Guide de l évaluateur pour les bourses de mentorat des essais contrôlés randomisés (ECR) des IRSC Guide de l évaluateur pour les bourses de mentorat des essais contrôlés randomisés (ECR) des IRSC Octobre 2014 Table des matières INTRODUCTION... 3 L ÉVALUATION PAR LES PAIRS AUX IRSC... 3 RÉSUMÉ DU PROCESSUS

Plus en détail

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux Examen périodique des avantages sociaux 2014 MANAGEMENT RETIREE BENEFITS PAR DAN BOULET» Gérant d affaires, Fraternité PAR RICHARD J. DIXON» Vice-président, Ressources humaines Coprésident, Conseil mixte

Plus en détail

ANNEXE F MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE

ANNEXE F MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE Le conseil d administration a constitué le Comité de gouvernance d entreprise (le «comité») pour le seconder dans son devoir de supervision de l efficacité du système de gouvernance d entreprise de la

Plus en détail

DOSSIER D APPEL A CANDIDATURES N : COI/AC/2014/001

DOSSIER D APPEL A CANDIDATURES N : COI/AC/2014/001 DOSSIER D APPEL A CANDIDATURES N : COI/AC/2014/001 Intitulé du poste : Catégorie : Supérieur hiérarchique : Lieu d affectation : Assistant Comptable Catégorie 4 Personnel de bureau directement placé sous

Plus en détail

Audit de la sécurité ministérielle. Rapport d audit

Audit de la sécurité ministérielle. Rapport d audit Rapport d audit Mars 2015 TABLE DES MATIÈRES Sommaire... 3 Points examinés... 3 Importance de l audit... 3 Constatations... 3 Contexte... 4 Objectif... 5 Portée... 5 Méthodologie... 5 Énoncé d assurance...

Plus en détail