A. 1. Définitions 96/154. Cas particuliers

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A. 1. Définitions 96/154. Cas particuliers"

Transcription

1 I II III IV V VI VII VIII Cours de Mathématiques IUT Orsay DUT INFORMATIQUE A - Semestre 0-0 Introduction Wims Calcul ensembliste Relations binaires, applications Logique Raisonnements par récurrence, suites récurrentes Calcul matriciel Résolution de systèmes d équations linéaires Partie VII : Matrices A Généralités s Matrices Particulières Égalité de deux matrices Transposée d une matrice B Opérations sur les matrices Addition de deux matrices Multiplication d une matrice par un réel λ Multiplication de deux matrices C Matrices et systèmes linéaires D Matrice et application linéaire associée E Matrices carrées Généralités Matrices inversibles F Déterminant Déterminant d une matrice de taille, Déterminant d une matrice, : formule récursive Déterminant d une matrice n, n : formule récursive Comatrice, déterminants et inversion de matrice 95/54 A Généralités A s Quelques applications du calcul matriciel Opérations sur les relations binaires (matrice d adjacence d une relation) Suites récurrentes doubles Outil de l algèbre linéaire Résolution de systèmes linéaires Représentation de transformations géométriques Infographie, robotique Une matrice réelle est un tableau dont les éléments (ou les coefficients) sont des réels Si n est le nombre de lignes et p le nombre de colonnes de ce tableau, on dit que la matrice est une matrice (de taille) n, p et on note M n,p l ensemble des matrices réelles, de taille n, p Les coefficients de la matrice sont les réels a ij =(A) ij le premier indice i est l indice de ligne le deuxième indice j est l indice de colonne Une matrice n lignes, p colonnes comporte np coefficients 96/54 97/54 Écritures d une matrice n, p Cas particuliers a a a n a p a a a n a p a n a n a nn a np ou (a ij ) i n, j p ou (a ij ) ij lorsqu il n y a pas de confusion possible Si n = p, on dit que la matrice est carrée et on note M n l ensemble M n,n des matrices carrées de taille n, n I = M 0 I = 0 0 M 0 0 a a a a a M a a a a a M a a a 98/54 99/54

2 Si n =, on dit que l on a une matrice ligne 7 5 M,4 Si p =, on dit que l on a une matrice colonne On identifie 7 M 4, X = 5 x x R n = M n, M, A Matrices Particulières Matrices diagonales a ij = 0 si i = j a = Diag(a,, a n ) M n,p 0 0 a n 0 0 Matrices triangulaires supérieures a ij = 0 si i > j a a a p 0 an p M n,p 0 0 a nn a np Matrices triangulaires inférieures a ij = 0 si i < j 00/54 0/54 A Égalité de deux matrices Deux matrices A et B sont égales si elles sont de même taille et si pour tout (i, j), on a a ij = b ij n 5 = 0 = = m n = m A 4 Transposée d une matrice Soit (a ij ) ij une matrice de taille n, p La matrice transposée de A, notée t (a ij ) ij, est la matrice de taille p, n avec (i, j) {,,n} {,,p}, a ij = a ji Ainsi la première colonne de A donne la première ligne de t A 4 M t 4 6 0, 6 M, 0 t ( t A)=A 0/54 0/54 B Opérations sur les matrices B Addition de deux matrices (a ij ) ij et B =(b ij ) ij sont deux matrices de même taille n, p La matrice somme de A et de B est la matrice A+B =(a ij + b ij ) ij M n,p = B Multiplication d une matrice par un réel λ La matrice λa, produit de A M n,p par le réel λ est la matrice 0 = 0 6 λ(λa ij ) ij M n,p λ = permet de définir l opposée de A : ( )A La soustraction de deux matrices A et B de même taille est alors définie par A B = A +( B) 04/54 05/54

3 Propriétés A, B, C sont trois matrices de même taille n, p λ et µ sont deux réels A + B = B + A addition commutative (A + B)+C = A +(B + C) = A + B + C addition associative A + 0 np = 0 np + A 0 np est l élément neutre de M n,p pour l addition A A +( A) =O np A est l opposée de A ( A) =A λ(a + B) =λa + λb (λµ) λ(µa) (λ + µ) λa + µa 06/54 B Multiplication de deux matrices Soit (a ij ) ij une matrice de taille n, p et B =(b ij ) ij une matrice de taille p, m On appelle produit de A par B la matrice C = AB =(c ij ) ij de taille n, m dont les coefficients sont donnés par : Remarques c ij = (i, j) {,,n} {,,m} p a ik b kj = a i b j + + a ip b pj k= c ij est le produit scalaire L i (A)C j (B) Le produit AB n est possible que si le nombre de colonnes de A est égal au nombre de lignes de B En particulier, la situation où AB est possible et BA impossible est fréquente 07/54 0 M, B = 0 0 M, 0 Le produit AB est défini car le nombre de colonnes de A est égal au nombre de lignes de B On a AB M, et AB = = Le produit BA n est pas défini car le nombre de colonnes de B est différent du nombre de lignes de A Si (a ij ) ij M n,p et X = M p, = R p alors x Le produit AX est défini, AX M n, = R n et x a a p p AX = k= a n a = a kx k p np k= a nkx k Le produit XA n est pas défini 08/54 09/54 Remarque Attention! Si les produits AB et BA sont possibles, en général AB = BA : et B = 0 AB = 0 et B = 0 0 = B AB = 0 = B 0 0 Propriétés Soient (A, A ) (M n,p ), (B, B ) (M p,m ), C M m,r et λ R A(B + B )=AB + AB multiplication distributive à gauche par rapport à l addition (A + A )B = AB + A B multiplication distributive à droite par rapport à l addition (AB)C = A(BC) = ABC multiplication associative A(λB) =λ(ab) Propriétés de la transposée t (A + A )= t A + t A t (λa) =λ t A t (AB) = t B t A 0/54 /54

4 Diviseurs de zéro Il existe des matrices A et B, non nulles, avec AB = 0 De telles matrices s appellent des diviseurs de zéro Elément neutre pour la multiplication dans M n 0 I n = M n 0 Propriété : A M n, AI n = I n A /54 C Matrices et systèmes linéaires Données : (a ij ) M n,p et B R n Résoudre l équation matricielle AX = B c est déterminer S = {X R p ; AX = B}, l ensemble des solutions du système linéaire de n équations à p inconnues suivant : a x + a x + + a p = b (S) a n x + a n x + + a np = b n x où X = et B = b b n /54 Soit (S 0 ): AX = 0 un système linéaire homogène (X, X ) S 0, (α, α ) R, αx + α X S 0 Soit (S) : AX = B un système linéaire et (S 0 ): AX = 0 n le système linéaire homogène associé à (S) L ensemble S 0 des solutions de (S 0 ) n est pas vide car 0 p S 0 Si (S) admet une solution notée Z, alors l ensemble S des solutions de (S) est égal à S = {X 0 + Z ; X 0 S 0 } D Matrice et application linéaire associée Soit (a ij ) ij M n,p et l application associée à A définie par : Propriétés de f A R p x f A : X = f A(X) =AX (X, X ) (R p ), f A (X + X )=f A (X)+f A (X ) X R p, λ R, On dit que f A est linéaire f A (λx) =λf A (X) 4/54 5/54 Propriétés (A, B) M n,p ), f f B B (A, B) M n,p ), λ R, f A+B = f A + f B et f λ λf A A M n,p et B M p,m, AB M n,m et En effet : f A f B : R m f A f B = f AB et est définie par E Matrices carrées E Généralités Une matrice est carrée, de taille n si elle a n lignes et n colonnes Elle possède n coefficients On note M n l ensemble M n,n des matrices carrées de taille n, n A M n est symétrique si t A A M n est antisymétrique si t A A M n est orthogonale si A( t A)=( t A) I n X = x x m f A f B (X) =f A (f B (X)) = A(BX) =(AB)X A M n, f Id R n I n 6/54 Si A M n est antisymétrique, alors i {,,n}, a ii = 0 7/54

5 La somme de deux matrices symétriques de M n est symétrique Le produit d une matrice symétrique de M n par un réel est symétrique Le produit de deux matrices symétriques de M n n est en général pas symétrique La somme de deux matrices antisymétriques de M n est antisymétrique Le produit d une matrice antisymétrique de M n par un réel est antisymétrique Le produit de deux matrices antisymétriques de M n n est en général pas antisymétrique E Matrices inversibles Une matrice A M n est inversible si B M n ; B AB = I n et définition Si A est inversible, la matrice B est unique La matrice B est alors appelée matrice inverse de A Elle est notée B = A Si A et B sont deux matrices carrées inversibles de taille n, alors AB est inversible et (AB) = B A 8/54 9/54 0 Montrer que la matrice 0 0 est inversible et 0 0 calculer son inverse a b Soit Vérifier que si ad bc = 0, alors A est c d inversible et A d b = ad bc c a Matrices diagonales Matrices triangulaires Matrices orthogonales Inversibilité d une matrice et application linéaire associée R n x A M n et f A : X = x n AX A inversible si et seulement si l application f A est bijective Si A est inversible, l application récoproque de f A est f A = f A : R n f y A : Y = A Y y n 0/54 /54 Résumé R n x A M n et f A : X = x n AX A est inversible f A est bijective Y R n, le système AX = Y a une solution unique Si A est inversible, AX = Y X = A Y Problèmes posés Avoir des critères simples pour savoir si une matrice carrée est inversible ou pas Calcul de déterminant Calculer l inverse d un matrice carrée Résolution de système linéaire Algorithme de Gauss Calcul de A en résolvant le système AX = Y /54 /54

6 F Déterminant F Déterminant d une matrice de taille, a a Si, le déterminant de A est a a det(a) = a a a a = a a a a det(a) = 5 = 5 ( ) = det(a) = = 0 Propriétés du déterminant d une matrice, (A, B) (M ), λ R det(ab) =det(a) det(b) =det(ba) det(λa) =λ det(a) det det( t A) A est inversible si et seulement si det(a) = 0 et dans le cas où A est inversible, det A = det(a) 4/54 5/54 F Déterminant d une matrice, : formule récursive (a ij ) ij M Mineurs de A : sous-matrices A kl M obtenues à partir de A en supprimant la ligne k et la colonne l A = A 9 4 = Une matrice de taille, a 9 mineurs Cofacteurs de A : C kl =( ) k+l det(a kl ) C = 0 C = ( 5) =5 Une matrice de taille, a 9 cofacteurs 8 9 Comatrice de A : A co =(C kl ) kl M est la matrice des cofacteurs 6/54 Soient D i = a i C i + a i C i + a i C i, pour i =,, et Dj = a j C j + a j C j + a j C j, pour j =,, et définition det(a) =D = D = D = D = D = D En pratique : on choisit une ligne ou une colonne Développement suivant la i e ligne det(a) =D i Développement suivant la j e colonne det(a) =Dj 7/ Calcul par développement suivant L det(a) =D = a C + a C + a C = ( ) ( ) = ( )+5 ( ) = 0 Calcul par développement suivant C det(a) =D = a C + a C + a C = +( ) ( )6 5 = 0 8/54 Règle de Sarrus et propriétés Règle de Sarrus x y z x y z x y z det(a) =x y z + x y z + x y z (x y z + x y z + x y z ) Propriétés (A, B) (M ), λ R det(ab) =det(a) det(b) =det(ba) det(λa) =λ det(a) det det( t A) A est inversible si et seulement si det(a) = 0 et dans le cas où A est inversible, det A = det(a) 9/54

7 F Déterminant d une matrice n, n : formule récursive s (a ij ) M n Mineurs de A : sous-matrices A kl M n obtenues à partir de A en supprimant la ligne k et la colonne l Une matrice n, n a n mineurs Cofacteurs de A : C kl =( ) k+l det(a kl ) Une matrice n, n a n cofacteurs Comatrice de A : A co =(C kl ) kl M n est la matrice des cofacteurs Soit D i = a i C i + + a in C in pour i =,, n et D j = a j C j + + a nj C nj pour j =,, n et définition Matrices diagonales Si Diag(a,, a n ), alors det(a) =a a n =Π n i= a i Matrices triangulaires Si (a ij ) ij M n est triangulaire, alors det(a) =a a nn =Π n i= a ii det(a) =D = = D n = D = = D n En pratique : on choisit une ligne ou une colonne Choisir une ligne ou une colonne avec un maximum de 0! 0/54 /54 Propriétés du déterminant Soit A la matrice obtenue à partir de A en multipliant une ligne de A par un réel λ det(a )=λ det(a) (A, B) (M n ), λ R det(ab) =det(a) det(b) =det(ba) det(c,, λc i,, C n )=λ det(c,, C i,, C n ) det(λa) =λ n det(a) det det( t A) A est inversible si et seulement si det(a) = 0 Soit A la matrice obtenue à partir de A en échangeant les lignes i et j de A (i = j) det(a )= det(a) Soit A la matrice obtenue à partir de A en ajoutant à la ligne i de A λ fois la ligne j de A (i = j) det(a )=det(a) Si deux lignes de A sont égales, alors det(a) =0 /54 /54 F 4 Comatrice, déterminants et inversion de matrice A est inversible si et seulement si det(a) = 0 et A = t A co det(a) où A co, comatrice de A est la matrice des cofacteurs A co =(C ij ) ij, C ij =( ) i+j det(a ij ) très bon critère d inversibilité ok si le calcul explicite de A n est pas trop lourd Remarque : A t A co = t A co det(a)i n 4/54

Les matrices. 1 Définitions. 1.1 Matrice

Les matrices. 1 Définitions. 1.1 Matrice Les matrices 2012-2013 1 Définitions 11 Matrice Définition 1 Une matrice m n est un tableau de nombres à m lignes et n colonnes Les nombres qui composent la matrice sont appelés les éléments de la matrice

Plus en détail

Matrices et déterminants

Matrices et déterminants Matrices et déterminants Matrices Définition.. Une matrice réelle (ou complexe) M = (m i,j ) (m, n) à m lignes et n colonnes est un tableau à m lignes et n colonnes de réels (ou de complexes). Le coefficient

Plus en détail

Cours de Mathématiques II Chapitre 1. Algèbre linéaire

Cours de Mathématiques II Chapitre 1. Algèbre linéaire Université de Paris X Nanterre UFR Segmi Année 7-8 Licence Economie-Gestion première année Cours de Mathématiques II Chapitre Algèbre linéaire Table des matières Espaces vectoriels Espaces et sous-espaces

Plus en détail

Résolution de systèmes linéaires : Méthodes directes. Polytech Paris-UPMC. - p. 1/51

Résolution de systèmes linéaires : Méthodes directes. Polytech Paris-UPMC. - p. 1/51 Résolution de systèmes linéaires : Méthodes directes Polytech Paris-UPMC - p. /5 Rappels mathématiques s Propriétés - p. 2/5 Rappels mathématiques Soit à résoudre le système linéaire Ax = b. Rappels mathématiques

Plus en détail

Rappels d Algèbre Linéaire de P.C.S.I

Rappels d Algèbre Linéaire de P.C.S.I Rappels d Algèbre Linéaire de PCSI Table des matières 1 Structure d espace vectoriel sur IK 3 11 Définition et règles de calcul 3 12 Exemples de référence 3 13 Espace vectoriel produit 4 14 Sous-espaces

Plus en détail

Calcul Matriciel. Chapitre 10. 10.1 Qu est-ce qu une matrice? 10.2 Indexation des coefficients. 10.3 Exemples de matrices carrées.

Calcul Matriciel. Chapitre 10. 10.1 Qu est-ce qu une matrice? 10.2 Indexation des coefficients. 10.3 Exemples de matrices carrées. Chapitre 10 Calcul Matriciel 101 Qu est-ce qu une matrice? Définition : Soit K un ensemble de nombres exemples, K = N, Z, Q, R, C, n, p N On appelle matrice à n lignes et p colonnes la données de np nombres

Plus en détail

UNIVERSITE PAUL SABATIER 2008/2009. Le déterminant d une matrice carrée à deux lignes et colonnes A = définition le nombre réel (ou complexe)

UNIVERSITE PAUL SABATIER 2008/2009. Le déterminant d une matrice carrée à deux lignes et colonnes A = définition le nombre réel (ou complexe) UNIVERSITE PAUL SABATIER 2008/2009 YjY L1 - PCP - DETERMINANTS (COURS-EXERCICES) YjY 1 Déterminant, définition, propriètés Le déterminant d une matrice carrée à deux lignes et colonnes A = définition le

Plus en détail

Université Paris IX Dauphine UFR Mathématiques de la décision Notes de cours ALGEBRE 2. Guillaume CARLIER

Université Paris IX Dauphine UFR Mathématiques de la décision Notes de cours ALGEBRE 2. Guillaume CARLIER Université Paris IX Dauphine UFR Mathématiques de la décision Notes de cours ALGEBRE 2 Guillaume CARLIER L1, année 2006-2007 2 Ce support de cours est basé sur le poly de Tristan Tomala des années précédentes.

Plus en détail

Cours 3: Inversion des matrices dans la pratique...

Cours 3: Inversion des matrices dans la pratique... Cours 3: Inversion des matrices dans la pratique... Laboratoire de Mathématiques de Toulouse Université Paul Sabatier-IUT GEA Ponsan Module complémentaire de maths, année 2012 1 Rappel de l épisode précédent

Plus en détail

Algèbre linéaire. 1 Espaces vectoriels R n. Jean-Paul Davalan. 1.1 Les ensembles R n. 1.2 Addition dans R n. (R n, +) désigne R n muni de l addition.

Algèbre linéaire. 1 Espaces vectoriels R n. Jean-Paul Davalan. 1.1 Les ensembles R n. 1.2 Addition dans R n. (R n, +) désigne R n muni de l addition. Algèbre linéaire. Jean-Paul Davalan 2001 1 Espaces vectoriels R n. 1.1 Les ensembles R n. Définition 1.1 R 2 est l ensemble des couples (x, y) de deux nombres réels x et y. D une manière générale, un entier

Plus en détail

Calcul matriciel ... Il est impossible de faire la somme de 2 matrices de tailles différentes.

Calcul matriciel ... Il est impossible de faire la somme de 2 matrices de tailles différentes. Chapitre : Calcul matriciel Spé Maths - Matrices carrées, matrices-colonnes : opérations. - Matrice inverse d une matrice carrée. - Exemples de calcul de la puissance n-ième d une matrice carrée d ordre

Plus en détail

Algèbre 2 - L1 MIASHS/Lettres-Maths. UFR MIME, Université Lille 3.

Algèbre 2 - L1 MIASHS/Lettres-Maths. UFR MIME, Université Lille 3. Algèbre 2 - L1 MIASHS/Lettres-Maths AMIRI Aboubacar UFR MIME, Université Lille 3. 10 avril 2015. Université Lille 3 1 Définitions et notations Quelques matrices particulières Matrice d une famille sur

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2013 2014 MATHS/STATS. Solution des exercices d algèbre linéaire

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2013 2014 MATHS/STATS. Solution des exercices d algèbre linéaire UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 3 4 Master d économie Cours de M. Desgraupes MATHS/STATS Document : Solution des exercices d algèbre linéaire Table des matières

Plus en détail

Algèbre linéaire avancée I Jeudi 8 Octobre 2015 Prof. A. Abdulle J =

Algèbre linéaire avancée I Jeudi 8 Octobre 2015 Prof. A. Abdulle J = Algèbre linéaire avancée I Jeudi 8 Octobre 205 Prof. A. Abdulle EPFL Série 4 (Corrigé) Exercice Soit J M 2n 2n (R) la matrice définie par J 0 In, I n 0 où I n est la matrice identité de M n n (R) et 0

Plus en détail

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes.

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. 1 Définitions, notations Calcul matriciel Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. On utilise aussi la notation m n pour le

Plus en détail

Matrices, déterminants

Matrices, déterminants Matrices, déterminants S2 Mathématiques Générales 1 11MM21 Les notes qui suivent sont très largement inspirées des sites : http://ueluniscielfr/mathematiques/calculmat1/calculmat1/co/calculmat1html http://ueluniscielfr/mathematiques/determinant1/determinant1/co/determinant1html

Plus en détail

Espaces vectoriels. Espace vectoriel. Exemples

Espaces vectoriels. Espace vectoriel. Exemples Espaces vectoriels Espace vectoriel Définition Un espace vectoriel (réel) est un ensemble abstrait V non vide aux éléments notés a, b,, appelés vecteurs et muni des opérations Somme vectorielle : associant

Plus en détail

Réduction des endomorphismes et des matrices carrées

Réduction des endomorphismes et des matrices carrées 48 Chapitre 4 Réduction des endomorphismes et des matrices carrées La motivation de ce chapitre est la suivante. Étant donné un endomorphisme f d un espace E de dimension finie, déterminé par sa matrice

Plus en détail

Chapitre 3 : Matrices

Chapitre 3 : Matrices Chapitre 3 : Matrices Sommaire I Notion de matrice et vocabulaire II Opérations de base sur les matrices 3 1 Addition de matrices et multiplication d un réel par une matrice 3 Multiplication matricielle

Plus en détail

Chapitre 3. Espaces vectoriels

Chapitre 3. Espaces vectoriels Département de mathématiques et informatique L1S1, module A ou B Chapitre 3 Espaces vectoriels Emmanuel Royer emmanuelroyer@mathuniv-bpclermontfr Ce texte mis gratuitement à votre disposition a été rédigé

Plus en détail

1 Notion de matrice. 2 Opérations sur les matrices. 1.1 Définitions et notations

1 Notion de matrice. 2 Opérations sur les matrices. 1.1 Définitions et notations ECS 3 2013 2014 Semaine de colle n o 16 du 13 au 17 janvier Toutes les définitions /énoncés du cours sont à connaître précisément Les démonstrations/exemples vus en classe peuvent être proposées comme

Plus en détail

Plan (1/2) Support au cours. Plan (2/2) Vecteurs de R N et opérations Produit scalaire de deux vecteurs de R N Norme d un vecteur

Plan (1/2) Support au cours. Plan (2/2) Vecteurs de R N et opérations Produit scalaire de deux vecteurs de R N Norme d un vecteur Plan (1/2) Mathématique Élémentaire Introduction à l algèbre linéaire Support au cours S. Bridoux Université de Mons-Hainaut 1 L espace R N Vecteurs de R N et opérations Produit scalaire de deux vecteurs

Plus en détail

2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES

2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES 2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES 2.1 Définition Une matrice n m est un tableau rectangulaire de nombres (réels en général) à n lignes et m colonnes ; n et m sont les dimensions de la matrice. Notation.

Plus en détail

Feuille 6 - Calcul matriciel

Feuille 6 - Calcul matriciel IUT d Orsay - Département Informatique 22-23 Exercices de mathématiques DUT A - S Feuille 6 - Calcul matriciel Opérations sur les matrices. Exercice corrigé en amphi Calculer, quand cela est possible,

Plus en détail

I-Définitions: A matrice à n lignes et p colonnes : np éléments réels (ou éventuellement complexes). p. 2/2

I-Définitions: A matrice à n lignes et p colonnes : np éléments réels (ou éventuellement complexes). p. 2/2 Matrice p. 1/2 I-Définitions: A matrice à n lignes et p colonnes : np éléments réels (ou éventuellement complexes). p. 2/2 I-Définitions: A matrice à n lignes et p colonnes : np éléments réels (ou éventuellement

Plus en détail

Feuille 5 : Exercices sur les déterminants, quelques corrections

Feuille 5 : Exercices sur les déterminants, quelques corrections Université de Poitiers Mathématiques L SPIC, Module 2L2 2/2 Feuille 5 : Exercices sur les déterminants, quelques corrections Exercice 3 : Dans cet exercice, pour obtenir directement les polnômes sous forme

Plus en détail

Définitions. Si E = F on dit. (x, y) / G R signifie que x n est pas en relation avec y. 32/137. Exemple

Définitions. Si E = F on dit. (x, y) / G R signifie que x n est pas en relation avec y. 32/137. Exemple I Introduction II Wims Cours de Mathématiques IUT Orsay DUT INFORMATIQUE 1A - Semestre 1 III Calcul ensembliste IV Relations binaires, applications V Logique VI Raisonnement par récurrence, suites récurrentes

Plus en détail

Matrices. 3 Théorie du rang 11 3.1 Opérations élémentaires... 11 3.2 Rang d une matrice, pivot de Gauss... 11 3.3 Inversion des matrices...

Matrices. 3 Théorie du rang 11 3.1 Opérations élémentaires... 11 3.2 Rang d une matrice, pivot de Gauss... 11 3.3 Inversion des matrices... Maths PCSI Cours Matrices Table des matières Présentation de M n,p (K) 2 Espace des matrices (n, p) 2 2 Lien avec les applications linéaires 3 3 L algèbre M n (K) 5 4 Transposition 6 2 Représentation des

Plus en détail

Chapitre 2. 1 2.3. Réciproque d une application linéaire

Chapitre 2. 1 2.3. Réciproque d une application linéaire Chapitre 2 2 Réciproque d une application linéaire On commence par rappeler le concept d application inversible Fonctions inversibles Une application T : X Y est dite inversible si, pour tout y Y, l équation

Plus en détail

Chapitre 13. Calcul matriciel. Mathématiques PTSI. Mathématiques PTSI (Lycée Déodat de Séverac) Calcul matriciel 1 / 44

Chapitre 13. Calcul matriciel. Mathématiques PTSI. Mathématiques PTSI (Lycée Déodat de Séverac) Calcul matriciel 1 / 44 Chapitre 13 Calcul matriciel Mathématiques PTSI Lycée Déodat de Séverac Mathématiques PTSI (Lycée Déodat de Séverac) Calcul matriciel 1 / 44 On note K = R ou C Mathématiques PTSI (Lycée Déodat de Séverac)

Plus en détail

Calcul matriciel. 1.1 Définitions Matrices carrées particulières... 3

Calcul matriciel. 1.1 Définitions Matrices carrées particulières... 3 Chapitre 10 Calcul matriciel 1 Généralités 2 11 Définitions 2 12 Matrices carrées particulières 3 2 Opérations sur les matrices 4 21 L espace vectoriel M np (R 4 22 Produit de deux matrices 5 23 Transposée

Plus en détail

Le Déterminant. par Alain Prouté Université Denis Diderot Paris 7. 1 Permutations. 1. 2 Application transposée, base duale. 3. 3 Mesures de volume.

Le Déterminant. par Alain Prouté Université Denis Diderot Paris 7. 1 Permutations. 1. 2 Application transposée, base duale. 3. 3 Mesures de volume. Ce cours peut être librement copié et distribué. Il est recommandé d en télécharger la version la plus récente à partir de : http://www.math.jussieu.fr/~alp. Toute remarque, correction ou suggestion doit

Plus en détail

ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE. Algèbre Linéaire. Bachelor 1ère année 2008-2009. Sections : Matériaux et Microtechnique

ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE. Algèbre Linéaire. Bachelor 1ère année 2008-2009. Sections : Matériaux et Microtechnique ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Algèbre Linéaire Bachelor ère année 28-29 Sections : Matériaux et Microtechnique Support du cours de Dr Lara Thomas Polycopié élaboré par : Prof Eva Bayer Fluckiger

Plus en détail

Autour de la diagonalisation

Autour de la diagonalisation Autour de la diagonalisation Cédric Gérot, Pierre Granjon, Nicolas Le Bihan Laboratoire des Images et des Signaux Grenoble January 22, 2003 Contents 1 Eléments d algèbre 2 11 Espace vectoriel 2 111 Définition

Plus en détail

Exercice oral des mines : pour voir si vous avez compris l analogie de l exercice précédent.

Exercice oral des mines : pour voir si vous avez compris l analogie de l exercice précédent. Lycée Pierre de Fermat 203/204 MPSI Devoir maison Devoir maison n 20 Exercice : utilisation du produit matriciel par blocs. Dans l exercice K est un corps commutatif quelconque de caractéristique différente

Plus en détail

I) Le temps des matrices. A- A propos des matrices. Quang-Thai NGO Ch 01. Difficulté ** Importance **** Objectifs

I) Le temps des matrices. A- A propos des matrices. Quang-Thai NGO Ch 01. Difficulté ** Importance **** Objectifs Ch01 : Matrice Les matrices ont été introduites récemment au programme des lycées. Il s agit d outils puissants au service de la résolution de problèmes spécifiques à nos classes, en particulier les problèmes

Plus en détail

Planche n o 19. Applications linéaires continues, normes matricielles. Corrigé

Planche n o 19. Applications linéaires continues, normes matricielles. Corrigé Planche n o 19. Applications linéaires continues, normes matricielles. Corrigé n o 1 *I : 1 Soit P E. Si on pose P = + a k X k, il existe n N tel que k > n, a k =. Donc P = { k= P k } Sup k!, k N = Max{

Plus en détail

Matrices. 1 Matrices rectangulaires. 1.2 L espace vectoriel M n,p (K) Dans tout ce chapitre, K désigne R ou C.

Matrices. 1 Matrices rectangulaires. 1.2 L espace vectoriel M n,p (K) Dans tout ce chapitre, K désigne R ou C. Matrices Dans tout ce chapitre, K désigne R ou C Matrices rectangulaires Soient n, p deux nombres entiers non-nuls On appelle matrice à n lignes et p colonnes à coefficients dans K tout tableau rectangulaire

Plus en détail

MATHÉMATIQUES - SPÉCIALITÉ. Table des matières

MATHÉMATIQUES - SPÉCIALITÉ. Table des matières MATHÉMATIQUES - SPÉCIALITÉ F.HUMBERT Table des matières Chapitre A - Congruences 2 Chapitre B - PGCD 5 Chapitre C - Nombres premiers 11 Chapitre D - Matrices et évolution de processus 14 Chapitre E - Matrices

Plus en détail

Chapitre 2. Matrices

Chapitre 2. Matrices Département de mathématiques et informatique L1S1, module A ou B Chapitre 2 Matrices Emmanuel Royer emmanuelroyer@mathuniv-bpclermontfr Ce texte mis gratuitement à votre disposition a été rédigé grâce

Plus en détail

Correction du devoir maison n o 7 PARTIE I

Correction du devoir maison n o 7 PARTIE I Lycée Kléber Pour le 5 décembre 2014 PSI* 2014-2015 Correction du devoir maison n o 7 (Mines I PSI 2001) MATHEMATIQUES PARTIE I Remarquons d abord que la définition de la semi-linéarité de u est équivalente

Plus en détail

Algèbre linéaire 3 : produits scalaires, espaces euclidiens, formes quadratiques.

Algèbre linéaire 3 : produits scalaires, espaces euclidiens, formes quadratiques. Université Paris-Dauphine DU MI2E, 2ème année Algèbre linéaire 3 : produits scalaires, espaces euclidiens, formes quadratiques. Cours 2010/2011 Olivier Glass Le polycopié qui suit peut avoir des différences

Plus en détail

ou, n et p deux entiers naturels non nuls. colonne j 1,1 1,p ligne i i,j n,1 n,p

ou, n et p deux entiers naturels non nuls. colonne j 1,1 1,p ligne i i,j n,1 n,p Chapitre 12 : Matrices - résumé de cours Dans tout le chapitre désigne ou, n et p deux entiers naturels non nuls. 1. L'ensemble M n,p() 1.1 Définition et vocabulaire Déf: On appelle matrice à n lignes

Plus en détail

Matrices. 1 Matrices rectangulaires. 1.2 L espace vectoriel M n,p (R)

Matrices. 1 Matrices rectangulaires. 1.2 L espace vectoriel M n,p (R) Matrices Matrices rectangulaires Soient n, p deux nombres entiers non-nuls On appelle matrice à n lignes et p colonnes un tableau rectangulaire de nombres réels comportant n lignes et p colonnes } }{{}

Plus en détail

Algèbre linéaire de PCSI

Algèbre linéaire de PCSI Algèbre linéaire de PCSI I- Structure d espace vectoriel K désignerouc. 1) Définition On appellek-espace vectoriel tout triplet(e,+,.) où : 1) E est un ensemble dont les éléments sont appelés vecteurs.

Plus en détail

Chapitre 2 : Matrices

Chapitre 2 : Matrices Chapitre 2 : Matrices 1 Notion de matrice et vocabulaire Notation 1 Dans tout le chapitre n, p, q sont des entiers naturels non nuls Définition 1 Une matrice A à n lignes et p colonnes est un tableau défini

Plus en détail

Cours de mathématiques - Alternance Gea

Cours de mathématiques - Alternance Gea Cours de mathématiques - Alternance Gea Anne Fredet 11 décembre 005 1 Calcul matriciel Une matrice n m est un tableau de nombres à n lignes( et m colonnes. 1 0 Par exemple, avec n = et m =, on peut considérer

Plus en détail

Mathématiques pour la Mécanique

Mathématiques pour la Mécanique Daniel Choï 1 LMNO Groupe Mécanique Modélisation Mathématique et Numérique Université de Caen, Bld Maréchal Juin, 14032 Caen Cedex, France Version Novembre 2008 1 choi@meca.unicaen.fr Avertissement Ce

Plus en détail

Matrices. Bcpst 1 4 mars 2016

Matrices. Bcpst 1 4 mars 2016 Matrices Bcpst 1 4 mars 2016 Notations du chapitre Dans tout ce chapitre, n et p sont deux entiers naturels non nuls désigne l ensemble ou l ensemble I Ensemble des matrices Definition 11 Matrice à n lignes

Plus en détail

Université Joseph Fourier, Grenoble. Déterminants. Luc Rozoy, Bernard Ycart

Université Joseph Fourier, Grenoble. Déterminants. Luc Rozoy, Bernard Ycart Université Joseph Fourier, Grenoble Maths en Ligne Déterminants Luc Rozoy, Bernard Ycart Les déterminants sont un outil indispensable de l algèbre linéaire, que vous avez déjà rencontré en dimensions 2

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 29 décembre 2015 Enoncés 1. d) Soient A vérifiant (P ) et B une matrice de même rang que A ; montrer

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 29 décembre 2015 Enoncés 1. d) Soient A vérifiant (P ) et B une matrice de même rang que A ; montrer [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 29 décembre 205 Enoncés Exercice [ 02598 ] [Correction] Soient A et B deux matrices réelles carrées d ordre n telles qu il existe un polynôme P R [X] de degré au

Plus en détail

1.3 Produit matriciel

1.3 Produit matriciel MATRICES Dans tout ce chapitre, K désigne les corps R ou C, p et n des entiers naturels non nuls 1 Matrices à coefficients dans K 11 Définition Définition 11 Matrice On appelle matrice à coefficients dans

Plus en détail

LISTE DE QUESTIONS DE COURS

LISTE DE QUESTIONS DE COURS LISTE DE QUESTIONS DE COURS sur le polycopié d Algèbre de 2008/2009 Chapitre 1 1. Définition 1.1 : Espace vectoriel. 2. Proposition 1.3 : Espace vectoriel produit. 3. Définition 1.2 : Sous-espaces vectoriels.

Plus en détail

Université de Poitiers Année 2012-2013 L1 M2IPC Algèbre linéaire. Algèbre linéaire. rédigé par. Anne Moreau

Université de Poitiers Année 2012-2013 L1 M2IPC Algèbre linéaire. Algèbre linéaire. rédigé par. Anne Moreau Université de Poitiers Année 2012-2013 L1 M2IPC Algèbre linéaire Algèbre linéaire rédigé par Anne Moreau 1 2 Table des matières 1 Espaces Vectoriels 5 11 Structure d espace vectoriel 5 111 Espaces vectoriels

Plus en détail

1 Ensembles de matrices

1 Ensembles de matrices Les matrices Dans ce chapitre, K désigne à nouveau le corps des réels ou celui des complexes 1 Ensembles de matrices 11 M n,p (K) 111 Matrices à n lignes et p colonnes On appelle matrice à n lignes et

Plus en détail

Matrices. 1. Définition. Exo7. 1.1. Définition

Matrices. 1. Définition. Exo7. 1.1. Définition Exo7 Matrices Vidéo partie 1 Définition Vidéo partie 2 Multiplication de matrices Vidéo partie 3 Inverse d'une matrice : définition Vidéo partie 4 Inverse d'une matrice : calcul Vidéo partie 5 Inverse

Plus en détail

Matrice et vocabulaire associé

Matrice et vocabulaire associé I Matrice et vocabulaire associé I1 Définitions Définition 1 Deux entiers naturels m et n étant donnés non nuls, on appelle matrice de format m, n tout tableau rectangulaire ayant m n éléments, disposés

Plus en détail

Réduction. Sous-espaces stables. [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 29 décembre 2015 Enoncés 1

Réduction. Sous-espaces stables. [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 29 décembre 2015 Enoncés 1 [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 29 décembre 2015 Enoncés 1 Réduction Sous-espaces stables Exercice 1 [ 00755 ] [Correction] Soient u et v deux endomorphismes d un K-espace vectoriel E. On suppose

Plus en détail

PROBLÈME : Endomorphismes semi-linéaires et valeurs co-propres. Partie I

PROBLÈME : Endomorphismes semi-linéaires et valeurs co-propres. Partie I PROBLÈME : Endomorphismes semi-linéaires et valeurs co-propres Sujet complet Mines Pont 2001 - PSI Partie I 1. Premières propriétés Remarquons d abord que la définition de la semi-linéarité de u est équivalente

Plus en détail

APPLICATIONS LINÉAIRES ET MATRICES. Résumé de cours d algèbre linéaire L1 de B. Calmès, Université d Artois (version du 1 er février 2016)

APPLICATIONS LINÉAIRES ET MATRICES. Résumé de cours d algèbre linéaire L1 de B. Calmès, Université d Artois (version du 1 er février 2016) APPLICATIONS LINÉAIRES ET MATRICES Résumé de cours d algèbre linéaire L de B. Calmès, Université d Artois (version du er février 206). Applications linéaires Soient E et F des espaces vectoriels sur K...

Plus en détail

1.1 Définitions... 2 1.2 Opérations élémentaires... 2 1.3 Systèmes échelonnés et triangulaires... 3

1.1 Définitions... 2 1.2 Opérations élémentaires... 2 1.3 Systèmes échelonnés et triangulaires... 3 Chapitre 5 Systèmes linéaires 1 Généralités sur les systèmes linéaires 2 11 Définitions 2 12 Opérations élémentaires 2 13 Systèmes échelonnés et triangulaires 3 2 Résolution des systèmes linéaires 3 21

Plus en détail

Matrices. Une matrice (n,p) est un tableau rectangulaire qui a n lignes et p colonnes représenté sous la forme suivante : (a 11...

Matrices. Une matrice (n,p) est un tableau rectangulaire qui a n lignes et p colonnes représenté sous la forme suivante : (a 11... I Généralités Matrices Une matrice n,p est un tableau rectangulaire qui a n lignes et p colonnes représenté sous la forme suivante : A= a 11 a 1p a n1 a np où le terme a ij R On peut aussi écrire la matrice

Plus en détail

Chapitre 1 : Programmation linéaire

Chapitre 1 : Programmation linéaire Graphes et RO TELECOM Nancy 2A Chapitre 1 : Programmation linéaire J.-F. Scheid 1 I. Introduction 1) Modélisation En Recherche Opérationnelle (RO), modéliser un problème consiste à identifier: les variables

Plus en détail

Base d algèbre Chapitre 1. Calcul matriciel. 1. Vecteurs

Base d algèbre Chapitre 1. Calcul matriciel. 1. Vecteurs Base d algèbre Chapitre 1. Calcul matriciel 1. Vecteurs Base d algèbre Chapitre 1. Calcul matriciel 1. Vecteurs Définition. On appelle un vecteur réel en dimension n une colonne x 1 x 2. x n de n nombres

Plus en détail

Calcul matriciel CHAPITRE L'ensemble des matrices Dénitions. Dans tout le chapitre, K désigne le corps R ou C.

Calcul matriciel CHAPITRE L'ensemble des matrices Dénitions. Dans tout le chapitre, K désigne le corps R ou C. CHAPITRE 0 Calcul matriciel Dans tout le chapitre, K désigne le corps R ou C 0 L'ensemble des matrices 0 Dénitions Dénition Soient n, p N On appelle matrice à coecients dans K à n lignes et p colonnes

Plus en détail

Calcul matriciel ( 1 2 0 4 3 1. M 11 M 12... M 1m M 21 M 22... M 2m... M n1 M n2... M nm. x 1 x 2... x n. x =

Calcul matriciel ( 1 2 0 4 3 1. M 11 M 12... M 1m M 21 M 22... M 2m... M n1 M n2... M nm. x 1 x 2... x n. x = Calcul matriciel Définitions Une matrice n x m est un tableau de nombres à n lignes et m colonnes. Exemple de matrice avec n = 2 et m = 3 : M = n et m sont les dimensions de la matrice M. ( 2 0 4 3 Un

Plus en détail

Devoir maison n 5. MP Lycée Clemenceau. A rendre le 7 janvier 2014. Centrale

Devoir maison n 5. MP Lycée Clemenceau. A rendre le 7 janvier 2014. Centrale Devoir maison n 5 MP Lycée Clemenceau A rendre le 7 janvier 214 Centrale - Dans le problème, λ désigne toujours une application continue de IR + dans IR +, croissante et non majorée. - Dans le problème,

Plus en détail

Algèbre linéaire pour GM Jeudi 03 novembre 2011 Prof. A. Abdulle. Série 6 (Corrigé)

Algèbre linéaire pour GM Jeudi 03 novembre 2011 Prof. A. Abdulle. Série 6 (Corrigé) Algèbre linéaire pour GM Jeudi novembre Prof A Abdulle EPFL Série 6 (Corrigé Exercice a Calculer la décomposition LU de la matrice A = 9 6 6 Sol: On effectue la réduction de la matrice A jusqu à obtenir

Plus en détail

Isométries d'un espace euclidien.

Isométries d'un espace euclidien. Isométries d'un espace euclidien. Dans ce chapitre, le corps des scalaires est R et l'espace (E ; ) est un espace euclidien de dimension finie n. 1. Isométries vectorielles d'un espace euclidien...p.1

Plus en détail

Chapitre 3. Matrices. Définition 1.1. Un tableau rectangulaire de la forme ci-dessous est appelé matrice : a 11 a a. 1q a 21 a 22...

Chapitre 3. Matrices. Définition 1.1. Un tableau rectangulaire de la forme ci-dessous est appelé matrice : a 11 a a. 1q a 21 a 22... Chapitre 3 Matrices 1 Définitions et généralités Définition 11 Un tableau rectangulaire de la forme ci-dessous est appelé matrice : a 11 a 12 a 1q a 21 a 22 a 2q A a p1 a p2 a ps Les coefficients a ij,

Plus en détail

MATRICES. 1. Définition. 2. Matrices carrées particulières. ADDITIONS ET MULTIPLICATION EXTERNE DANS M n,p (K)

MATRICES. 1. Définition. 2. Matrices carrées particulières. ADDITIONS ET MULTIPLICATION EXTERNE DANS M n,p (K) 21-10- 2007 JFC Mat p 1 MATRICES I GÉNÉRALITÉS 1 Définitions 2 Matrices carrées particulières II ADDITIONS ET MULTIPLICATION EXTERNE DANS M n,p (K) 1 Structure d espace vectoriel de M n,p (K) 2 Base canonique

Plus en détail

Les espaces vectoriels

Les espaces vectoriels Agrégation interne UFR MATHÉMATIQUES 1. Généralités Les espaces vectoriels Dans tout le chapitre, K représente un corps commutatif. 1.1. Notion d espace vectoriel On considère un ensemble E sur lequel

Plus en détail

1.1.1 Composantes contravariantes, covariantes d un vecteur

1.1.1 Composantes contravariantes, covariantes d un vecteur Chapitre 1 Prérequis Ce chapitre regroupe les définitions et les résultats sur les tenseurs qui sont utilisés dans la théorie des coques et des membranes. Il comprend deux parties : 1. L algèbre tensorielle,

Plus en détail

Calcul matriciel. λa n,1 λa n,2... λa n,p. a 2,1 a 2,2... a 2,p... a n,1 a n,2... a n,p ... a n,1 + b n,1 a n,2 + b n,2...

Calcul matriciel. λa n,1 λa n,2... λa n,p. a 2,1 a 2,2... a 2,p... a n,1 a n,2... a n,p ... a n,1 + b n,1 a n,2 + b n,2... 11 mars 014 Calcul matriciel I IA Matrices : définition, opérations et propriétés Définitions et structure d espace vectoriel Définition 1 (Définition Une matrice de type (n, p est un tableau à n lignes

Plus en détail

Résumé du Cours de Modèles de Régression. Yves Tillé

Résumé du Cours de Modèles de Régression. Yves Tillé Résumé du Cours de Modèles de Régression Yves Tillé 0 janvier 20 Chapitre Régression bivariée Série statistique bivariée On s intéresse à deux variables x et y Ces deux variables sont mesurées sur les

Plus en détail

3D Compléments de cours. Guy GREISEN

3D Compléments de cours. Guy GREISEN 3D Compléments de cours Guy GREISEN 14 septembre 2009 3D 3 Table des matières 1 SECOND DEGRÉ 6 1.1 Introduction................................................ 6 1.2 Formule générale.............................................

Plus en détail

Matrices. () Matrices 1 / 45

Matrices. () Matrices 1 / 45 Matrices () Matrices 1 / 45 1 Matrices : définitions 2 Calcul matriciel 3 Opérations élémentaires sur les lignes d une matrice 4 Transposition On va principalement travailler avec R Mais on peut remplacer

Plus en détail

Espaces euclidiens. 1 Définitions et exemples. 2 Orthogonalité, norme euclidienne 2. 3 Espaces euclidiens, bases orthonormées 2

Espaces euclidiens. 1 Définitions et exemples. 2 Orthogonalité, norme euclidienne 2. 3 Espaces euclidiens, bases orthonormées 2 Espaces euclidiens Table des matières 1 Définitions et exemples 1 Orthogonalité, norme euclidienne 3 Espaces euclidiens, bases orthonormées 4 Orthogonalisation de Schmidt 3 5 Sous-espaces orthogonaux 3

Plus en détail

MATRICES - DEFINITION 1 Une matrice est un tableau rectangulaire de nombres.

MATRICES - DEFINITION 1 Une matrice est un tableau rectangulaire de nombres. MATRICES - DEFINITION 1 Une matrice est un tableau rectangulaire de nombres. Exemple: A = 1 17 1.12 3 π 6. Une matrice est de format mxn ssi elle a m lignes et n colonnes (m,n IN 0) Exemple : A est de

Plus en détail

Le problème des multiplications matricielles enchaînées peut être énoncé comme suit : étant

Le problème des multiplications matricielles enchaînées peut être énoncé comme suit : étant Licence informatique - L Année 0/0 Conception d algorithmes et applications (LI) COURS Résumé. Dans cette cinquième séance, nous continuons l exploration des algorithmes de type Programmation Dynamique.

Plus en détail

Fiche n 1: Groupe, sous-groupe, ordre

Fiche n 1: Groupe, sous-groupe, ordre Université Lille 1 Algèbre 2010/11 M51.MIMP Fiche n 1: Groupe, sous-groupe, ordre Exercice 1 On considère sur R la loi de composition définie par x y = x + y xy. Cette loi est-elle associative, commutative?

Plus en détail

Lycée Dominique Villars ECE 1 CALCUL MATRICIEL

Lycée Dominique Villars ECE 1 CALCUL MATRICIEL Lycée Dominique Villars ECE 1 COURS CALCUL MATRICIEL 1 Définitions et Notations Soit n N et m N On appelle matrice à n lignes et m colonnes tout tableau de la forme suivant : a 1,1 a 1,2 a 1,m a 2,1 a

Plus en détail

Algèbre linéaire pour GM Jeudi 01 novembre 2012 Prof. A. Abdulle

Algèbre linéaire pour GM Jeudi 01 novembre 2012 Prof. A. Abdulle Algèbre linéaire pour GM Jeudi novembre Prof A Abdulle EPFL Série 6 Corrigé Exercice a Calculer la décomposition LU de la matrice A = 9 6 6 On effectue la réduction de la matrice A jusqu à obtenir une

Plus en détail

Exercices Corrigés Matrices 1 2 A = 2 1

Exercices Corrigés Matrices 1 2 A = 2 1 Exercices Corrigés Matrices Exercice Considérons les matrices à coefficients réels : A =, B = 4 C =, D = 0, E = Si elles ont un sens, calculer les matrices AB, BA, CD, DC, AE, CE Exercice extrait partiel

Plus en détail

MAT 1200: Introduction à l algèbre linéaire

MAT 1200: Introduction à l algèbre linéaire MAT 1200: Introduction à l algèbre linéaire Robert Guénette et Saïd El Morchid Département de Mathématiques et de Statistique Chapitre 2: Les matrices. Références Exemple, Définitions, Notations Exemple:

Plus en détail

LES ROTATIONS DE R 3 : VERSION MATRICIELLE

LES ROTATIONS DE R 3 : VERSION MATRICIELLE LES ROTATIONS DE R : VERSION MATRICIELLE. L espace R n Les structures dont R n est muni appartiennent à quatre niveaux : Structure vectorielle: Vecteur. Combinaison linéaire. Familles libres et liées.

Plus en détail

Révisions sur les matrices

Révisions sur les matrices BCPST2 9 5 2 10Révisions sur les matrices I Dénition et structure A) Ensemble des matrices Soient n, p N des entiers xés On appelle matrice à n lignes et p colonnes et à coecients à K la donnée d'une famille

Plus en détail

Cours de mathématiques M22 Algèbre linéaire

Cours de mathématiques M22 Algèbre linéaire Cours de mathématiques M22 Algèbre linéaire λ u u + v u v u Exo7 Sommaire Systèmes linéaires 3 Introduction aux systèmes d équations linéaires 3 2 Théorie des systèmes linéaires 7 3 Résolution par la méthode

Plus en détail

Arithmétique Algorithmique. http://www.math.univ-lyon1.fr/~roblot/ens.html

Arithmétique Algorithmique. http://www.math.univ-lyon1.fr/~roblot/ens.html Arithmétique Algorithmique http://www.math.univ-lyon1.fr/~roblot/ens.html Partie III Algorithmes classiques 1 Coût de la multiplication et de la division 2 Exponentiation rapide 3 Algorithme d Euclide

Plus en détail

PC* Espaces préhilbertiens réels

PC* Espaces préhilbertiens réels I. Espace préhilbertien réel................................... 3 I.1 Produit scalaire dans un espace vectoriel réel................... 3 I.2 Inégalités de Cauchy-Schwarz et de Minkowski..................

Plus en détail

Chap. I. Calcul Matriciel

Chap. I. Calcul Matriciel Printemps 2010 Chap. I. Calcul Matriciel 1 Chap. I. Calcul Matriciel Printemps 2010 Printemps 2010 Chap. I. Calcul Matriciel 2 Dans tout ce qui suit, K désigne R ou C. 1 Dénitions et propriétés Un tableau

Plus en détail

Mathématiques pour. l informatique

Mathématiques pour. l informatique Xavier Chanet Patrick Vert Mathématiques pour l informatique Pour le BTS SIO Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Illustration de couverture

Plus en détail

Multiplication rapide : Karatsuba et FFT

Multiplication rapide : Karatsuba et FFT Université Bordeaux 1 Préparation à l agrégation Mathématiques Année 2009 2010 Multiplication rapide : Karatsuba et FFT Il est rappelé que le jury n exige pas une compréhension exhaustive du texte. Vous

Plus en détail

Mathématiques appliquées à l informatique

Mathématiques appliquées à l informatique Mathématiques appliquées à l informatique Jean-Etienne Poirrier 15 décembre 2005 Table des matières 1 Matrices 3 1.1 Définition......................................... 3 1.2 Les différents types de matrices.............................

Plus en détail

Université du Littoral - Côte d Opale Laurent SMOCH. Septembre 2012

Université du Littoral - Côte d Opale Laurent SMOCH. Septembre 2012 ISCID - PRÉPA 2ème année MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES À L ÉCONOMIE ET À LA GESTION 2 Université du Littoral - Côte d Opale Laurent SMOCH Septembre 202 Laboratoire de Mathématiques Pures et Appliquées Joseph

Plus en détail

4 points sont réservés à : - la présentation générale de la copie : bien écrit / propre / questions numérotées / réponses soulignées..

4 points sont réservés à : - la présentation générale de la copie : bien écrit / propre / questions numérotées / réponses soulignées.. 3 ème CORRECTION détaillée du Brevet blanc n 2 4 points sont réservés à : - la présentation générale de la copie : bien écrit / propre / questions numérotées / réponses soulignées.. Vous devez vous efforcer

Plus en détail

4.1 Définitions et notations 1 CHAPITRE 4. Matrices Définitions et notations

4.1 Définitions et notations 1 CHAPITRE 4. Matrices Définitions et notations 4 Définitions et notations CHAPITRE 4 Matrices 4 Définitions et notations On désigne par K un des deux ensembles R ou C et par n et p deux entiers strictement positifs 4 Matrices Définition On appelle

Plus en détail

Le théorème du point xe. Applications

Le théorème du point xe. Applications 49 Le théorème du point xe. Applications 1 Comme dans le titre de cette leçon, le mot théorème est au singulier, on va s'occuper du théorème du point xe de Picard qui a de nombreuses applications. Le cas

Plus en détail

Séance de soutien PCSI2 numéro 7 : Calcul matriciel

Séance de soutien PCSI2 numéro 7 : Calcul matriciel Séance de soutien PCSI2 numéro 7 : Calcul matriciel Tatiana Labopin-Richard 21 janvier 2015 Lors de cette séance, nous allons revoir comment on peut calculer avec des matrices. Dans toute la suite on notera

Plus en détail

Définition d une norme

Définition d une norme Définition d une norme Définition E est un K-ev. L application N : E R + est une norme sur E ssi 1. x E, N(x) = 0 x = 0. 2. k K, x E, N(k.x) = k N(x). 3. x, y E, N(x + y) N(x) + N(y) Notation N,. Propriété

Plus en détail