Bilan ECO FAB 2. INTERREG France Angleterre Objet: Bénéfices de la mobilité ECO FAB pour les stagiaires inscrits en section de maçonnerie.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan ECO FAB 2. INTERREG France Angleterre Objet: Bénéfices de la mobilité ECO FAB pour les stagiaires inscrits en section de maçonnerie."

Transcription

1 Bilan ECO FAB 2. INTERREG France Angleterre Objet: Bénéfices de la mobilité ECO FAB pour les stagiaires inscrits en section de maçonnerie. Présenté le à Hastings par Laure DUPONT Conseillère en Formation Continue au GRETA Sud Normandie Lycée Gabriel, lycée professionnel Bâtiment à Argentan (Orne)

2 1.Présentation de la formation de maçon Un parcours de dix mois de formation au sein du GRETA et en entreprises pour qualifier des demandeurs d emploi et des salariés au métier de maçon sur des postes d ouvriers professionnels. La préparation au diplôme du CAP de maçon, rénové en 2002, et qui prévoit la maîtrise de la mise en œuvre de matériaux tels que le béton armé pour les bâtiments neufs et des briques, pierres et moellons pour les bâtiments de traditions locales. Un introduction à l éco-construction et à la formation terre depuis 2010 dans le cadre d une dynamique de réseau académique: ECO-FAB 1. Une pédagogie diversifiée pour permettre au futur maçon de développer de bonnes capacités d adaptation: déplacements, activités individuelle et collective, qualité, sécurité...

3 Evolution de l éco-construction au GRETA Sud Normandie Un investissement significatif en matière de formation du formateur pour tout d abord le sensibiliser aux enjeux et aux concepts du développement durable (dimension culturelle) et ensuite pour perfectionner ses compétences en favorisant l acquisition de nouveaux savoir-faire ( dimension technique et professionnelle). Formations académiques: la construction en bauge, la terre et ses mélanges, l humidité dans le bâti, la réglementation RT 2012 Formations informelles par les pairs ou les associations lors de participation à des chantiers formation (compagnonnage régional) : utilisation des matériaux tels que chanvre, chaux, terre, pisé, copeaux de bois

4 Evolution de l éco-construction au GRETA Sud Normandie Un accord de l inspecteur pédagogique académique en gros-œuvre pour utiliser les écomatériaux en formation de CAP Maçon, ceci dans l acquisition de compétences spécifiques (exemple: réaliser des maçonnerie brutes en blocs de briques, réaliser et mettre en place un coffrage, réaliser des enduits ) tout en ne les substituant pas aux matériaux officiels référencés dans le diplôme pour la phase d évaluation. La réalisation d un chantier école expérimental en éco-construction en 2010 et 2011: construction d un local municipal en murs pleins conçus à partir du mélange de terre et de copeaux de bois. Enduits extérieurs en chaux, enduits intérieurs en terre et chanvre et badigeonnés d huile de lin. Investissement du GRETA en janvier 2012 dans la mise en place d un plateau technique sous forme de maison en ossature bois pour développer les modules d éco-construction avec les stagiaires: construction de blocs de terre/chaux et chanvre, construction de murs en terre/copeaux de bois et terre/ paille, terre/chanvre et terre/lin Ce sont ces réalisations que sept stagiaires maçons sont allés présenter lors de deux forums Pathways to Construction à Hastings en 2012 et en 2013.

5 3. MOBILITE DES STAGIAIRES EN MACONNERIE EN FIN DE FORMATION. PARTICIPATION AU SYMPOSIUM ET AU FORUM PATHWAYS TO CONSTRUCTION A HASTINGS Le projet 1.Objectifs généraux de la mobilité à Hastings: Conforter la vocation dans un métier de la construction (intention vocationnelle) Promouvoir les approches écologiques du Bâtiment (intention technique et professionnelle). 2. Description des activités: 2.1: Montage d une maquette de maison saine, économe et respectueuse de l environnement avec un couvreur M. Pesnel, artisan messager auprès de la CAPEB du Calvados. Participation au Symposium du Sussex College de Hastings, rencontres entre le College et les acteurs économiques locaux du développement durable et de la performance énergétique.

6 Symposium: maquette Artisan Messager les objectifs: Participer à la promotion des métiers du bâtiment avec un professionnel reconnu et engagé dans l organisation professionnelle de l artisanat. Faire connaître les différents métiers du bâtiment auprès du public présent: lycéens anglais, stagiaires français en orientation, parents, professeurs Montrer concrètement les applications du développement durable et d une meilleure gestion de l énergie dans les installations mises en place par les différents corps d état ( isolation intérieure et extérieure, chauffage au sol )

7 Résultats: Symposium: maquette Artisan Messager Sur l identité professionnelle: l expérience partagée de montage de la maquette avec un artisan expert est à la fois pédagogique mais aussi source de fierté pour les stagiaires et participe à la construction d une appartenance à une famille professionnelle. Sur les compétences professionnelles: l approche interactive de la présentation réclame des échanges construits et éclairants afin de faciliter la transmission de l information devant des non initiés ou des étrangers. Il s agit de communiquer de manière efficace pour informer (C1.6 du référentiel) et être traduit. Sur la sensibilisation au développement durable et à la gestion de l énergie ainsi que leurs conséquences dans les pratiques professionnelles: compréhension d une nécessaire approche globale du bâtiment pour apporter sa contribution à la performance globale du bâti, sensibilisation à la gestion des interfaces Utile pour le futur maçon. Sur l ouverture culturelle: découverte d une l architecture scolaire innovante, classes ouvertes, lunch donc adaptation Perspectives: en France, travailler sur une maquette en faisant intervenir les différentes sections du lycée pour réfléchir à la contribution des différents métiers à la performance énergétique d une construction.

8 3. MOBILITE DES STAGIAIRES EN MACONNERIE EN FIN DE FORMATION. PARTICIPATION AU SYMPOSIUM ET AU FORUM PATHWAYS TO CONSTRUCTION A HASTINGS 2.2: Présentation de premiers travaux de conception d une brique en terre/chanvre/chaux et atelier de démonstration de fabrication de blocs de terre/copeaux de bois, de terre/chanvre, de terre/lin lors des deux derniers forums Pathway to Construction à l Alexandra Park de Hastings. Les objectifs: Mettre en œuvre dans un contexte européen des savoir-faire professionnels acquis pendant la formation: réalisation de maçonnerie en blocs et briques, réalisation et mise en place d un coffrage. Faire connaître et valoriser les travaux de recherche et les travaux pratiques en éco-construction expérimentés et réalisés dans le cadre de la formation auprès d un large public anglais et français Au-delà de la promotion, échanger et faire pratiquer les participants présents dans une dimension plus pédagogique ( transfert d un savoir-faire)

9 Pathway to construction Résultats: Structuration de l identité professionnelle et citoyenne des stagiaires maçons de par l impact sur : les compétences psycho-sociales: autonomie, initiative, débrouillardise (installation des tentes, ateliers, réservation des repas) mais aussi développe la confiance en soi, le respect du lieu de travail et de l outillage (rangement, tri des déchets.), écoute les compétences professionnelles: l approche interactive de la présentation réclame des échanges construits et éclairants afin de faciliter la transmission de l information devant des non initiés ou des étrangers. Il s agit de communiquer de manière efficace pour être compris par les étrangers ou des initiés. Il s agit de faire la démonstration de savoir-faire maîtrisés en conception de coffrage et en pose de blocs terre. Il y a valorisation des savoir-faire acquis et une professionnalisation en marche. la sensibilisation au développement durable et à l éco-construction: l échelle européenne du projet rend les stagiaires plus réceptifs aux enjeux car les forums réunissent des centaines de personnes et des dizaines d exposants, le public et les participants sont généralement jeunes et dynamiques et donne la mesure d une tendance montante dans les pratiques de construction. L ambiance festive créée une atmosphère de communauté fraternelle et éco-citoyenne entre les participants français et anglais.

10 Impacts des mobilités ECO-FAB: le premier voyage en Grande-Bretagne Développe l autonomie dans un contexte de voyage: mobilité, lire des plans, suivre des programmes, s organiser ( espace/temps) Renforce les compétences éco-citoyennes, la culture du développement durable et de l éco-construction: préoccupation partagée avec les amis d outremanche autour de la nécessaire préservation et exploitation des ressources locales, matériaux bio sources. Développe le sens de l altérité ainsi que la conscience de la citoyenneté européenne en participant à des symposiums et des forums qui réunissent partenaires français et anglais autour du drapeau européen sur les ateliers: échanges avec des exposants anglais, des lycéens anglais, un public anglais réceptif Permet de développer l adaptabilité, d estomper les préjugés et les stéréotypes: connaissances des partenaires britanniques dans leurs différences ( langues, monnaie, conduite à gauche, pubs, prise électriques.) mais aussi accueil chaleureux, cuisine de qualité, visites de sites forestiers, beauté et intérêt touristique de la ville de Hastings Permet de valoriser les savoir-faire acquis et d en acquérir de nouveaux au contact d autres exposants britanniques. Impact sur l identité professionnelle, la professionnalisation et l insertion professionnelle puisque les stagiaires sont tous employés aujourd hui

11 Perspectives ECO-FAB: une étape vers des projets de: mise en place de formations visant l élimination des ponts thermiques dans le cadre de la RT 2012: étanchéité à l air, isolation thermique des bâtiments neufs. Poursuite des formations utilisant des matériaux bio-sourcés: terre, chanvre, lin, paille dans le cadre de programmes de rénovation du bâti traditionnel. Merci de votre attention

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

3 ème FORUM ÉCO-HABITAT DE LA VALLÉE DE CHEVREUSE

3 ème FORUM ÉCO-HABITAT DE LA VALLÉE DE CHEVREUSE Les 8 et 9 novembre 2008 au Moulin d Ors à Châteaufort (78) 3 ème FORUM ÉCO-HABITAT DE LA VALLÉE DE CHEVREUSE Découvrir.Débattre Rencontrer. Sur la maison écologique Contact : Hélène GODARD Promotion touristique

Plus en détail

Catalogue de formations. Connaître le bâti traditionnel et contemporain

Catalogue de formations. Connaître le bâti traditionnel et contemporain Catalogue de formations Connaître le bâti traditionnel et contemporain 2013 Sommaire Formations théoriques Connaissance du patrimoine bâti 1 jour p 3 Vocabulaire descriptif du patrimoine bâti 1 jour p

Plus en détail

Formations courtes et modulaires

Formations courtes et modulaires Noria et Compagnie Centre de formation professionnelle à l'éco-construction n 7 rue de la Vilaine 44460 St Nicolas de Redon www.noria-cie.com Coordinateur : Samuel Dugelay 06 30 41 33 21 / makjo@makjo.com

Plus en détail

Programme interreg Eco Fab. Rencontre avec Woodnet 28 juin 2011. Compte rendu réalisé par

Programme interreg Eco Fab. Rencontre avec Woodnet 28 juin 2011. Compte rendu réalisé par Programme interreg Eco Fab Rencontre avec Woodnet 28 juin 2011 Compte rendu réalisé par Contexte : Le projet ECO FAB vise à créer un groupe de réflexion transmanche destiné à la création de réseaux thématiques

Plus en détail

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN PLOMBIERS CHAUFFAGISTES Le monde change, votre métier aussi. Aujourd hui vos clients n ont qu un mot à la bouche : ECONOMIES D ENERGIE. Écoutez-les! Pour la performance environnementale et économique de

Plus en détail

Matériaux Bio-Sourcés

Matériaux Bio-Sourcés Matériaux Bio-Sourcés MAI 2013 Petit déjeuner MHCV Maison de l Habitat et du Cadre de Vie CONSEIL GÉNÉRAL 63 Concours 2001 Études 2002 Chantier 2003-2005 Un projet Bio- Sourcé avant l heure? Yves Perret

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Assistant Maître d'ouvrage en Amélioration de l'habitat

Assistant Maître d'ouvrage en Amélioration de l'habitat Assistant Maître d'ouvrage en Amélioration de l'habitat Étude de cas Diagnostic et conception de projet Visite d'étude (quartier St jean) Formateurs : Ingénieur Matériaux Spécialiste de la rénovation basse

Plus en détail

Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ

Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ 35 ans de savoir-faire, d authenticité, de tradition pour donner vie à vos projets Artisan Maçon reconnu par 35 années d Expérience

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION ET REFERENCES

DOSSIER DE PRESENTATION ET REFERENCES DOSSIER DE PRESENTATION ET REFERENCES 20 rue de la Violette -22100 QUEVERT Tel : 02 96 87 94 86 - contact@scic-eclis.org www.scic-eclis.org scic ECLIS: Eco - Construction Locale et Initiative Solidaire

Plus en détail

+ + Construction en bottes de paille. Professionnaliser. pourquoi, pour qui, comment? Réseau Français de la Construction en Paille

+ + Construction en bottes de paille. Professionnaliser. pourquoi, pour qui, comment? Réseau Français de la Construction en Paille Réseau Français de la Construction en Paille Construction en bottes de paille Professionnaliser pourquoi, pour qui, comment? Caractériser le matériau: des essais étrangers ou de partenaires Essais acoustiques

Plus en détail

La rénovation énergétique : L isolation thermique par l extérieur utilisant du bois local et des matériaux bio-sourcés le 11 septembre 2015

La rénovation énergétique : L isolation thermique par l extérieur utilisant du bois local et des matériaux bio-sourcés le 11 septembre 2015 La rénovation énergétique : L isolation thermique par l extérieur utilisant du bois local et des matériaux bio-sourcés le 11 septembre 2015 Muriel Vercez, Chargée de mission Architecture - Patrimoine bâti

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

Un secteur professionnel, une diversité de métiers

Un secteur professionnel, une diversité de métiers Axe 1 Le contexte professionnel Thème 1.1 Un secteur professionnel, une diversité de métiers Chapitre 1 Un secteur professionnel, une diversité de métiers Compétences 1.1.1 Repérer les différents métiers

Plus en détail

Mesure du Marché du Travail C.E.R.EC - 1 ère volée : février/octobre 2008

Mesure du Marché du Travail C.E.R.EC - 1 ère volée : février/octobre 2008 2008 Mesure du Marché du Travail C.E.R.EC - 1 ère volée : février/octobre 2008 (Mamajah signifie mère nature) entreprise d insertion - organisme de formation Association crée en 1997 à Genève, active depuis

Plus en détail

MENUISERIE GÉNÉRALE LIÉGEOIS sprl

MENUISERIE GÉNÉRALE LIÉGEOIS sprl MENUISERIE GÉNÉRALE LIÉGEOIS sprl C O N S T R U C T I O N É C O L O G I Q U E OSSATURE BOIS - BASSE ÉNERGIE - PASSIVE MGL - Un chez soi très nature La menuiserie Générale Liégeois est une entreprise de

Plus en détail

Plan départemental bâtiment durable

Plan départemental bâtiment durable Une démarche fédératrice Depuis 2012, le Conseil général de la Mayenne et la Maison départementale de l emploi ont impulsé une stratégie départementale fédératrice afin d amplifier l engagement concret

Plus en détail

Le pôle transfrontalier de compétences en restauration du patrimoine bâti. Communauté de communes du Pays de Montmédy

Le pôle transfrontalier de compétences en restauration du patrimoine bâti. Communauté de communes du Pays de Montmédy Le pôle transfrontalier de compétences en restauration du patrimoine bâti Communauté de communes du Pays de Montmédy Finalité du Pôle Proposer une offre de formations sur la restauration du patrimoine

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Parc naturel régional L o i r e -A n j o u -T o u r a i n e Patrimoine bâti Les fiches techniques du Parc Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une grange semi-troglodytique Localisation

Plus en détail

MENUISERIE GÉNÉRALE LIÉGEOIS SPRL

MENUISERIE GÉNÉRALE LIÉGEOIS SPRL MENUISERIE GÉNÉRALE LIÉGEOIS SPRL MGL - Un chez soi très nature 2 La menuiserie Générale Liégeois est une entreprise de construction à ossature bois à vocation écologique. Elle est dirigée par Benoît Liégeois

Plus en détail

Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement

Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement Besoin et offre de dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement Phase 1 Diagnostic de la carte des Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement Analyse de la continue

Plus en détail

Procédé de construction chanvre et chaux...

Procédé de construction chanvre et chaux... Procédé de construction chanvre et chaux... Introduction Tous les éléments du système Easy-chanvre sont réalisés à partir d un béton de chanvre qui est moulé et vibré. L utilisation d un malaxeur à production

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

Le collège André Malraux à Senones

Le collège André Malraux à Senones Le collège André Malraux à Senones 2 Le collège André Malraux à Senones 4 Le mot du Président du Conseil Général 8 Genèse d un projet 10 Organisation des volumes et fonctions 12 Démarche haute Qualité

Plus en détail

Projet bateau. Etienne Cousin IME Corentin Donnard

Projet bateau. Etienne Cousin IME Corentin Donnard 2010 Projet bateau Etienne Cousin IME Corentin Donnard SOMMAIRE INTRODUCTION p3 I p4 PROJET BATEAU II OBJECTIFS / MOYENS III PARTENARIAT CNCN/IME, présentation du CNCN IV EVALUATION ET COÛT DU PROJET p5

Plus en détail

Les matériaux sains. sommaire A. Introduction

Les matériaux sains. sommaire A. Introduction sommaire A. Introduction confort thermique considérations murs cycle de vie énergie grise B. Matériaux de construction Le bois La terre La maçonnerie à joint mince C. Matériaux d isolation isolation répartie

Plus en détail

Partageons. talents. nos. Projet Site d Insertion Durable. Programme Insertion

Partageons. talents. nos. Projet Site d Insertion Durable. Programme Insertion Partageons nos talents Projet Site d Insertion Durable Programme Insertion L EsPAS Structure d Insertion par l Activité Économique 3 bis rue de Verlinghem à Lambersart L EsPAS : ses missions L ESPAS est

Plus en détail

écotourisme en PACA LES PRINCIPES DE L ECOTOURISME DANS LES HEBERGEMENTS Pierre DABOUT 5 mai 2011

écotourisme en PACA LES PRINCIPES DE L ECOTOURISME DANS LES HEBERGEMENTS Pierre DABOUT 5 mai 2011 Les journées de l é l écotourisme en PACA LES PRINCIPES DE L ECOTOURISME DANS LES HEBERGEMENTS Pierre DABOUT 5 mai 2011 Introduction La question environnementale dans le choix des vacances devient de plus

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

Aide à l isolation de l habitat

Aide à l isolation de l habitat Aide à l isolation de l habitat Dans le cadre de l élaboration du Schéma Régional Climat Air Energie dit SRCAE, l état des lieux énergétique a mis en évidence la part du secteur du bâtiment dans le bilan

Plus en détail

Build Up Skills France

Build Up Skills France Build Up Skills France Paris 13 février 2013 Les impacts du DD sur l apprentissage BTP Un impact professionnel: Evolution des compétences propres à chaque métier du bâtiment Développement de compétences

Plus en détail

tourisme responsable Agir ensemble SULLY-SUR-LOIRE 18 novembre 2008 Intervenants : Élodie RAYMOND, Bruno BRET

tourisme responsable Agir ensemble SULLY-SUR-LOIRE 18 novembre 2008 Intervenants : Élodie RAYMOND, Bruno BRET Développement durable et tourisme responsable Agir ensemble pour un Tourisme Durable SULLY-SUR-LOIRE 18 novembre 2008 Intervenants : Élodie RAYMOND, Bruno BRET 1 Plan de l intervention 1 : Définitions

Plus en détail

Formation PROPAILLE. Construire et concevoir des bâtiments en respectant les règles professionnelles CP2012

Formation PROPAILLE. Construire et concevoir des bâtiments en respectant les règles professionnelles CP2012 Formation PROPAILLE Construire et concevoir des bâtiments en respectant les règles professionnelles CP2012 "Les professionnels désirant prescrire ou mettre en œuvre le matériau paille selon les règles

Plus en détail

écoconstruction bâtiment stages de perfectionnement développement des compétences et alternance

écoconstruction bâtiment stages de perfectionnement développement des compétences et alternance bâtiment écoconstruction stages de perfectionnement développement des compétences et alternance L AFPA au service de l intérêt général Pierre Boissier Directeur Général Depuis 60 ans, l AFPA a pour mission

Plus en détail

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur Rénovation d une maison ouvrière bruxelloise Laurent Collignon David Dardenne 1040 Bruxelles 1 Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur d E t t e r b e e k. Sa localisation

Plus en détail

DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION

DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION INTRODUCTION Comment peut-on se loger et se nourrir quand on n a plus d argent,

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une ancienne grange du XVIII ème siècle Localisation : 49260

Plus en détail

Synthèse. Avril 2011

Synthèse. Avril 2011 De l analyse des marchés de la Construction Durable (performance énergétique et qualité environnementale) au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2014

Plus en détail

www.cuny-constructions.com

www.cuny-constructions.com CONSTRUCTEUR, FABRICANT LORRAIN www.cuny-constructions.com Construisez lorrain! POURQUOI NOUS CONFIER VOTRE PROJET? UNE EXPÉRIENCE UNIQUE Le travail et la passion du bois depuis 1824, dans tous ces métiers

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS. Salariés des entreprises publiques et privées. Demandeurs d emploi. Individuels. contact@greta.nc

CATALOGUE DES FORMATIONS. Salariés des entreprises publiques et privées. Demandeurs d emploi. Individuels. contact@greta.nc CATALOGUE DES FORMATIONS Salariés des entreprises publiques et privées Demandeurs d emploi Individuels contact@greta.nc LE MOT DE LA DIRECTION Le Greta Inter provincial de Nouvelle-Calédonie, structure

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. Un bâtiment en matériaux naturels expérimental.

DOSSIER TECHNIQUE. Un bâtiment en matériaux naturels expérimental. DOSSIER TECHNIQUE Un bâtiment en matériaux naturels expérimental. Ce projet doit servir à des expérimentations!! si vous avez des idées, contactez nous Nous allons commencer la construction de ce bâtiment

Plus en détail

Maisons de l emploi et développement durable

Maisons de l emploi et développement durable Maisons de l emploi et développement durable Mots clés Marchés, Emplois, Enjeux de formation, Evolution des métiers, Offre globale, Regroupement d entreprises, Signes de qualité, Précarité énergétique,

Plus en détail

énergétique de la Cali

énergétique de la Cali Présentation du guichet unique, plateforme locale rénovation énergétique de la Cali 4 Novembre 2014 Une jeune Agglomération volontariste en matière de transition énergétique et d habitat CA créée le 1

Plus en détail

ECOCHANVRE 08. Colloque Construction Chanvre en Champagne Ardennes Retours d expériences Régionales 10 Décembre 2014, Troyes

ECOCHANVRE 08. Colloque Construction Chanvre en Champagne Ardennes Retours d expériences Régionales 10 Décembre 2014, Troyes Colloque Construction Chanvre en Champagne Ardennes Retours d expériences Régionales 10 Décembre 2014, Troyes Le Groupe Ecochanvre08 Dans les chiffres : 5 agriculteurs en SAS depuis 2014, Initiative soutenu

Plus en détail

LuxBuild2020. Rapport sur la réunion de travail du 21/03/2013

LuxBuild2020. Rapport sur la réunion de travail du 21/03/2013 LuxBuild2020 Rapport sur la réunion de travail du 21/03/2013 Thème de la réunion : Intégration du thème «efficacité énergétique et enveloppe du bâtiment» dans les formations à destination des artisans.

Plus en détail

SE PERFECTIONNER, UNE IDÉE CONSTRUCTIVE

SE PERFECTIONNER, UNE IDÉE CONSTRUCTIVE SE PERFECTIONNER, UNE IDÉE CONSTRUCTIVE FORMATIONS TECHNIQUES ET ACCOMPAGNEMENT DES PROFESSIONNELS UNE FORMULE INNOVANTE DE FORMATION Notre environnement change, nos métiers, les produits, la réglementation

Plus en détail

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages La Chapelle d Armentières/ 59 Maison ossature bois Et si vous découvriez ses avantages? Un confort de vie contemporain à 15 minutes de Lille Avec leurs bardages en bois, les Villas Sérès proposent une

Plus en détail

Réseau de chaleur de Beauvais

Réseau de chaleur de Beauvais Réseau de chaleur de Beauvais Témoignage d un d abonné Gabriel CANTEINS Chargé de mission développement durable 22/11/2010 (v2) 1/13 Réseau de chaleur de Beauvais (témoignage) Rendez-vous de l ADEME 25

Plus en détail

AQUITAINE CAP MOBILITÉ PARTIR À L ÉTRANGER 16 SOLUTIONS POUR LA MOBILITÉ DES JEUNES 2015

AQUITAINE CAP MOBILITÉ PARTIR À L ÉTRANGER 16 SOLUTIONS POUR LA MOBILITÉ DES JEUNES 2015 AQUITAINE CAP MOBILITÉ PARTIR À L ÉTRANGER 16 SOLUTIONS POUR LA MOBILITÉ DES JEUNES 2015 POUR LA MOBILITÉ INTERNATIONALE DES JEUNES Vivre une expérience à l étranger représente un formidable atout tant

Plus en détail

Conférences Bois Soleil 2006 Isolation écologique des bâtiments. Cécile Lasserre, Chambre des métiers, introduit les intervenants.

Conférences Bois Soleil 2006 Isolation écologique des bâtiments. Cécile Lasserre, Chambre des métiers, introduit les intervenants. Conférences Bois Soleil 2006 Isolation écologique des bâtiments Cécile Lasserre, Chambre des métiers, introduit les intervenants. Intervention de Sandra Perié, architecte, communauté de communes des monts

Plus en détail

Comment une entreprise peut-elle trouver et choisir la formation dont elle a besoin? Marie-Françoise FOURNIER

Comment une entreprise peut-elle trouver et choisir la formation dont elle a besoin? Marie-Françoise FOURNIER Comment une entreprise peut-elle trouver et choisir la formation dont elle a besoin? Marie-Françoise FOURNIER Sommaire Pratique des entreprises du bâtiment Recherche de formations Formations recensées

Plus en détail

SOMMAIRE. P.01 NOTRE OFFRE L ATOUT D UNE COOPéRATIVE P.07 ARCHITECTES. P.09 MAÇONS FAçADIERS P.13 CHARPENTIERS P.17 PLOMBIER CHAUFFAGISTE

SOMMAIRE. P.01 NOTRE OFFRE L ATOUT D UNE COOPéRATIVE P.07 ARCHITECTES. P.09 MAÇONS FAçADIERS P.13 CHARPENTIERS P.17 PLOMBIER CHAUFFAGISTE 01 SOMMAIRE P.01 NOTRE OFFRE L ATOUT D UNE COOPéRATIVE P.07 ARCHITECTES P.09 MAÇONS FAçADIERS P.13 CHARPENTIERS Couvreurs zingueurs P.17 PLOMBIER CHAUFFAGISTE A+ P.19 PLATRIER PEINTRE AMénagement INTERIEUR

Plus en détail

Sommaire. éditorial... p3 de Raphaël Slama, Président de l Association QUALITEL. Des réponses pratiques pour améliorer

Sommaire. éditorial... p3 de Raphaël Slama, Président de l Association QUALITEL. Des réponses pratiques pour améliorer Dossier de presse Sommaire éditorial... p3 de Raphaël Slama, Président de l Association QUALITEL Un guide mettant la qualité de l habitat à la portée de tous...p4 > Un guide à double vocation > Accompagner

Plus en détail

Rénovation thermique. par l extérieur

Rénovation thermique. par l extérieur Rénovation thermique par l extérieur Enjeux des rénovations Secteur du Bâtiment : 1 er consommateur d énergie. Faire diminuer les consommations énergétiques des bâtiments en augmentant leur performance

Plus en détail

Rénovation en maison individuelle : le mix énergétique une solution efficace et abordable?

Rénovation en maison individuelle : le mix énergétique une solution efficace et abordable? Rénovation en maison individuelle : le mix énergétique une solution efficace et abordable? Mardi 7 février 2012 / 10H45-11H45 Maurice DI GIUSTO Président UNA CPC de la CAPEB Jean-Denis HASSENBOELHER Technicien

Plus en détail

Bois énergie, solaire et emploi en Poitou- Charentes - III -

Bois énergie, solaire et emploi en Poitou- Charentes - III - Bois énergie, solaire et emploi en Poitou- Charentes - III - Emploi 2020 et besoins de formations Janvier 2008 Ch. Duchesne, P. Gabriel, Ph. Gouin Paradoxalement, les besoins en formations pour le Bois

Plus en détail

Construction en bottes de paille

Construction en bottes de paille Construction en bottes de paille Performance technique, économique et écologique Construction en bottes de paille Performant : Super isolant, R = 6 (équivalent à 25 cm de laine de verre dernière génération)

Plus en détail

Formation pratique à la construction & rénovation BBC Anticiper les futures réglementations

Formation pratique à la construction & rénovation BBC Anticiper les futures réglementations www.maison-bioclimatique-passive.com Pour vous aider à maîtriser le BBC voici des modules complémentaires de formation proposée par Bâtir 2050 1- Formation pratique à la construction & rénovation basse

Plus en détail

Modularisation et individualisation des parcours de formation. Présentation du 23 juin 2010

Modularisation et individualisation des parcours de formation. Présentation du 23 juin 2010 Modularisation et individualisation des parcours de formation Présentation du 23 juin 2010 Une volonté politique Rendre effectif le droit à la formation tout au long de la vie Doter tout jeune d une qualification

Plus en détail

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats Concours «Ma maison éco» 2011 Présentation des projets lauréats ats PROJETS Rénovations R 4 Projets retenus Famille THIL 37330 Marcilly sur Maulne Famille THIL Natures des parois: Murs extérieurs Nord

Plus en détail

Isolation par l'extérieur et Aides financières. Angers 25 Septembre 2014 ITE de maisons individuelles

Isolation par l'extérieur et Aides financières. Angers 25 Septembre 2014 ITE de maisons individuelles Isolation par l'extérieur et Aides financières L'espace info énergie SENSIBILISER Permanences téléphoniques et rdv personnalisés Évènementiels : Visites de site Foires et salons Prêt d'expositions Conférences,

Plus en détail

De la paille dans la construction. Retours d expériences! Rencontres de la construction paille armoricaine 17 mai 2013

De la paille dans la construction. Retours d expériences! Rencontres de la construction paille armoricaine 17 mai 2013 De la paille dans la construction d un bâtiment public? Retours d expériences! Rencontres de la construction paille armoricaine 17 mai 2013 130 collectivités échangent leurs expériences sur la Bretagne

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

Catalogue. Formations 2016

Catalogue. Formations 2016 Catalogue Formations 2016 Notre association Association technique, le CRER concrétise une vraie dynamique de développement de l efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Le CRER est une interface

Plus en détail

IMPLANTATION ET PROMOTION DE LA MAISON AERA, HABITAT ECOLOGIQUE, AUTONOME ET AUTOCONSTRUIT EN LOIRE-ATLANTIQUE (FRANCE) Par Claire Lascaud

IMPLANTATION ET PROMOTION DE LA MAISON AERA, HABITAT ECOLOGIQUE, AUTONOME ET AUTOCONSTRUIT EN LOIRE-ATLANTIQUE (FRANCE) Par Claire Lascaud IMPLANTATION ET PROMOTION DE LA MAISON AERA, HABITAT ECOLOGIQUE, AUTONOME ET AUTOCONSTRUIT EN LOIRE-ATLANTIQUE (FRANCE) Par Claire Lascaud Essai présenté au Centre universitaire de formation en environnement

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

Faire réaliser des travaux chez soi

Faire réaliser des travaux chez soi Faire réaliser des travaux chez soi Agence Locale de l Energie et du Climat SQY rue Haroun Tazieff, 78 11 Magny-les-Hameaux 01 0 7 98 90 - alec@energie-sqy.com du lundi au vendredi de 9h à 1h et de 1h0

Plus en détail

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues?

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Intervenant : Bernard DEFAYE Ingénieur de formation du Département Sectoriel BTP de Toulouse AFPA Ingénierie

Plus en détail

Construction ossature bois sur le territoire du Bassin de Bourg-en-Bresse

Construction ossature bois sur le territoire du Bassin de Bourg-en-Bresse e bois Construction ossature bois sur le territoire du Bassin de Bourg-en-Bresse La Région Rhône-Alpes est la seconde région forestière française avec 1 650 000 ha boisés, soit 38 % de son territoire et

Plus en détail

Etat des lieux des FORMATIONS faisant référence à. des systèmes constructifs utilisant. des MATERIAUX BIOSOURCES et/ou

Etat des lieux des FORMATIONS faisant référence à. des systèmes constructifs utilisant. des MATERIAUX BIOSOURCES et/ou Etat des lieux des FORMATIONS faisant référence à des systèmes constructifs utilisant des MATERIAUX BIOSOURCES et/ou des MATERIAUX UTILISES dans les SCNI (systèmes constructifs non industrialisés) hors

Plus en détail

Construire une maison Ossature Bois

Construire une maison Ossature Bois Construire une maison Ossature Bois Pour nos maisons Ossature Bois, nous utilisons de l épicéa du Nord, dont les formats standards sont de 45 par 145 mm et 45 par 220 mm. L atout principal de la maison

Plus en détail

Objectifs stratégiques Pays d Auge

Objectifs stratégiques Pays d Auge TBP du Pays d Auge Modèle général de présentation des objectifs s s s Pays d Auge 16 Elargir et fidéliser le public 17 Sensibiliser à la conservation du patrimoine 14 Développer le réseau des CIAP du territoire

Plus en détail

Techniques de Construction en Terre Myriam Olivier, CEREMA

Techniques de Construction en Terre Myriam Olivier, CEREMA Les 6èmes journées de l immobilier Plein feu sur l Eco-construction : «Construire mieux et moins cher» Vers un nouveau modèle de développement économique durable 11 & 12mars 2014 - UTICA, Tunis Techniques

Plus en détail

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse en partenariat avec Dossier de presse Les rencontres emploi du maritime bretagne 1 er salon du recrutement maritime en région - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Contact presse : Alexandra

Plus en détail

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2 DOSSIER DE PRESSE Restructuration du collège La source à Mouthe Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014 Sommaire L engagement du Département pour les collèges - p 2 Travaux d extension et de restructuration

Plus en détail

Eco-construction. Présentation : Nom de l entreprise : Le Trusquin. Forme juridique : ASBL. Agrément : EFT. Numéro d entreprise : 0456-828- 824

Eco-construction. Présentation : Nom de l entreprise : Le Trusquin. Forme juridique : ASBL. Agrément : EFT. Numéro d entreprise : 0456-828- 824 Nom l entreprise : Eco-construction Le Trusquin Forme juridique : ASBL Agrément : EFT Numéro d entreprise : 0456-828- 824 Adresse : Rue la Croix Ban, n 1g 6900 Marloie (Marche-en- Famenne) Tél. : 084/32.36.07

Plus en détail

Organiser, plannifier

Organiser, plannifier Dossier HABITAT - Organiser, plannifier Organiser, plannifier 010-011 Les métiers et l organisation Situation de départ : Les travaux de la maison vont commencer, qui doit intervenir en premier, comment

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Troisième édition Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Sommaire Sommaire Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 1er semestre 2015 Les formations pour le bâtiment en Picardie ÉCONOMIE D ÉNERGIE NOUVELLES ÉNERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE SÉCURITÉ Partenaire de : IFRB PICARDIE 33, Mail Albert

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE AOÛT 2014

DOSSIER DE PRESSE AOÛT 2014 DOSSIER DE PRESSE AOÛT 2014 SOMMAIRE Le projet du Centre National de la Construction Paille MOT DE LA PRÉSIDENTE p.1 La maison Feuillette, patrimoine à valeur écologique p.2 PROMOUVOIR, VALORISER ET EXPÉRIMENTER

Plus en détail

Solutions & Mise en œuvre

Solutions & Mise en œuvre Pont thermique et étanchéité des murs afin de construire en B.B.C. Pont thermique Rupture du pont thermique grâce à l interruption des contacts des parois, EFFICACITÉ OPTIMALE Remplissage des joints verticaux.

Plus en détail

Performance énergétique et qualité environnementale

Performance énergétique et qualité environnementale 1 Performance énergétique et qualité environnementale Répertoire des formations continues «courtes» dispensées en Mayenne Isolation et Enveloppe du bâtiment Mai 2014 Efficacité énergétique Qualification

Plus en détail

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement SEMIN TECHNIC, étanchéité à l air ] Étanchéité à l air Les murs extérieurs, plancher, toiture, portes et fenêtres constituent l enveloppe d un bâtiment. C est elle qui sépare le milieu intérieur du milieu

Plus en détail

réaliser des objectifs du Grenelle de l Environnement en matière d adaptation et de développement de l emploi,

réaliser des objectifs du Grenelle de l Environnement en matière d adaptation et de développement de l emploi, En 2009, au moment de définir le Plan de mobilisation des filières et des territoires pour le développement des métiers de l économie verte, le Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, des Transports

Plus en détail

Institut de Coopération pour le Développement

Institut de Coopération pour le Développement Institut de Coopération pour le Développement L association ICD Afrique a été créée en octobre 2005 afin de reprendre les activités de coopération initiées par l ARDL-PACA depuis 1994 Elle est apolitique

Plus en détail

Mardi 18 juin 2013 Limoges

Mardi 18 juin 2013 Limoges Construire en terre : passé, présent futur! Pascal MAILLARD - Responsable Projets R&D Mardi 18 juin 2013 Limoges 1 Sommaire Historique et techniques de construction Construire en terre aujourd hui Caractérisation

Plus en détail

Éco-hameau : ensemble on va plus loin!

Éco-hameau : ensemble on va plus loin! Texte et photos : Julie Molière Écoquilles en bois d une part, maisons en paille de l autre. L éco-hameau sort progressivement de terre. Un lotissement intégré au village, mais bâti sur des valeurs communes

Plus en détail

Synthèse des actes de la semaine des métiers de l économie verte en Nord Pas de Calais du 16 au 19 octobre 2012

Synthèse des actes de la semaine des métiers de l économie verte en Nord Pas de Calais du 16 au 19 octobre 2012 Vert, l avenir! L économie passe au vert Synthèse des actes de la semaine des métiers de l économie verte en Nord Pas de Calais du 16 au 19 octobre 2012 Ce projet est cofinancé par l Union européenne.

Plus en détail

focus Pourquoi plus de 8 maisons individuelles sur 10 sont isolées enpse Le PSE : la meilleure façon de s isoler!

focus Pourquoi plus de 8 maisons individuelles sur 10 sont isolées enpse Le PSE : la meilleure façon de s isoler! focus Pourquoi plus de 8 maisons individuelles sur 10 sont isolées enpse 7 Le PSE : la meilleure façon de s isoler! Sols, planchers, murs, toitures : en neuf comme en rénovation, le PSE isole tout à la

Plus en détail

Catalogue D.I.F. des GRETA de la LOIRE. Formations courtes D.I.F.

Catalogue D.I.F. des GRETA de la LOIRE. Formations courtes D.I.F. Catalogue D.I.F. des GRETA de la LOIRE Formations courtes D.I.F. L offre de formation en modules courts Les modules de formation mis en oeuvre dans le cadre du Droit Individuel à la Formation (DIF) par

Plus en détail

isolation thermique ite par l extérieur Améliorer son confort thermique, sa facture énergétique et embellir sa façade en une seule opération.

isolation thermique ite par l extérieur Améliorer son confort thermique, sa facture énergétique et embellir sa façade en une seule opération. ite Améliorer son confort, sa facture énergétique et embellir sa façade en une seule opération. l isolation Enquoi çà consiste? L Isolation Thermique l Extérieur (ITE) est un procédé qui permet de créer,

Plus en détail

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Une maison en briques des années 1920 à Vanves avec un petit jardin. Un cadre idéal, si

Plus en détail

Avec bio bric, vivez dans une maison saine et économe en énergie

Avec bio bric, vivez dans une maison saine et économe en énergie Avec bio bric, vivez dans une maison saine et économe en énergie Une maison dite écologique est avant tout une maison économe en énergie et respectueuse de l environnement. Avec bio bric, vous faites le

Plus en détail

QUELLE AUTORISATION POUR QUELLE NATURE DE TRAVAUX?

QUELLE AUTORISATION POUR QUELLE NATURE DE TRAVAUX? 1 QUELLE AUTORISATION POUR QUELLE NATURE DE TRAVAUX? Principes posés par le code de l urbanisme PRINCIPE EXCEPTIONS Constructions Nouvelles Art. Permis de construire Constructions dispensées de formalités

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013 APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013 Eléments techniques complémentaires au cahier des charges 2012 et 2013 Ce document précise les conditions d éligibilité

Plus en détail

EXTENSIONS ECOLOGIQUES

EXTENSIONS ECOLOGIQUES www.josefapricoupenko.com Louise Ranck, Latitude 48 www.latitude48.net EXTENSIONS ECOLOGIQUES www.josefapricoupenko.com 27 mars 2010 Extensions écologiques, Joséfa Pricoupenko 1 Structure associative créée

Plus en détail

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien Congrès Besançon 2015 Outils de mesure de la consommation du BATI ANCIEN Selon la consommation réelle mesurée (étude BATAN 2007) Logiciels thermiques

Plus en détail