Mairie du 5e arrondissement Cellule PLM 14 rue Docteur-Edmond-Locard LYON

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mairie du 5e arrondissement Cellule PLM 14 rue Docteur-Edmond-Locard 69005 LYON"

Transcription

1 Mairie du 5e arrondissement Cellule PLM 14 rue Docteur-Edmond-Locard LYON 1

2 Le mercredi 13 juin 2001, Mesdames et Messieurs les membres du Conseil d arrondissement dûment convoqués en séance publique par Madame le Maire, le 6 juin 2001, se sont réunis dans la salle ordinaire de leurs délibérations APPEL NOMINAL Président de séance : A. PESSON Secrétaire de séance : N. MASSARD Présents : A. PESSON, A. PELLETIER, G. FRONT, J.C. PARCOT, D. MALICIER, P. GIRAUD, K. LEGAY, S. DUBOIS, F. MAILLER, E. TETE, S. AHMINE, C. BARTHELEMY, M.T. BERGERET, M.L. SGORBINI, D. SCHOENDORFF, C. LALLEMAND, P. GRESLE, N. MASSARD, J. VALLIN, M.L. GARIAZZO, Y. DUCROT, B. LOUIS. Absents excusés : J.Y. SECHERESSE, B. ISAAC-SIBILLE. Dépôt de pouvoirs : Madame PESSON a déposé un pouvoir pour voter au nom de Monsieur SECHERESSE Madame LOUIS a déposé un pouvoir pour voter au nom de Madame ISAAC- SIBILLE. 2

3 Approbation de la séance du 23 mai 2001 Madame le Maire invite les membres du Conseil à formuler leurs éventuelles observations sur le compte-rendu de la séance du 23 mai Monsieur PELLETIER précise qu en page 15, 3ème paragraphe, l information donnée sur la centaine de places concerne bien entendu des places de stationnement. Madame le Maire met le dossier aux voix. Le compte-rendu est adopté à l unanimité. Gymnase Eisenhower rue des Battières, rénovation des toitures et étanchéité des façades. Dossier n Monsieur GIRAUD explique que ce dossier concerne la réfection de la toiture du gymnase des Battières. Construit au début des années 80, cet équipement présente de gros problèmes d étanchéité au niveau de la toiture, ce qui gène son utilisation par les scolaires et par les clubs sportifs. L opération a été chiffrée à hauteur de F. Ces travaux sont apparus nécessaires à la suite de différentes reprises partielles. Monsieur GIRAUD précise que ces travaux sont envisagés pour le début de l année 2002 pour une durée d environ 3 mois. Monsieur VALLIN souhaite connaître la surface de la toiture afin de lui confirmer que le rapport coût/surface de l opération - évaluée à 1,9 MF- correspond bien aux prix habituellement pratiqués. Madame PESSON confirme que les décisions sont prises suite à une commission d appel d offre et en accord avec le code des marchés publics. (Arrivée de Monsieur BARTHELEMY à 19h07) Madame le Maire met le dossier aux voix. Le dossier est adopté à l unanimité. 3

4 Vente par la Ville de Lyon à MM. BEN HAIM et BONDIN des lots de copropriété n 4 et 17 dans l immeuble situé 47 rue des Farges. Ensemble immobilier n n inventaire pour le lot: A 005 Monsieur PELLETIER explique qu il s agit d une vente par la Ville de Lyon à MM. BEN HAIM et BONDIN des lots de copropriété n 4 et 17 dans l immeuble situé 47 rue des Farges. Cette vente concerne un appartement au 1er étage d une superficie de 57,45 m² et d une cave au rez-de-chaussée. Le prix de cette vente a été fixé à F. Monsieur PELLETIER ajoute qu il s agit du 11ème et dernier lot vendu par la Ville au sein de cet immeuble, dans le cadre du plan de cession du Patrimoine privé de la Ville de Lyon. Monsieur PELLETIER rappelle que ce vaste plan de cession du Patrimoine a été organisé par les mandats précédents, ceci au grand regret de la municipalité actuelle. Monsieur PELLETIER précise que Madame le Maire a entrepris depuis le début de son mandat de recenser tous les biens de l arrondissement appartenant à la Ville de Lyon afin de les exploiter de façon optimale. La recette sera inscrite au budget de l exercice en cours. Article 775, fonction 01, activité FINA. Madame PESSON explique que si son groupe vote aujourd hui pour ce dossier, c est parce que le lot restant est isolé et sans utilité. Elle rappelle que, par le passé, son groupe s est toujours opposé à ces ventes dont certaines auraient pu apporter des solutions de locaux qui font cruellement défaut à de nombreuses associations. Madame PESSON précise qu à l avenir elle sera très vigilante pour ces ventes de Patrimoine. Monsieur VALLIN demande si le faible prix (environ 4000 F le m²) n aurait pas pu être revu à la hausse au bénéfice de l argent public. Madame PESSON approuve cette remarque, mais elle rappelle que l estimation est faite par les Domaines. Elle souligne que pendant l ancien mandat de très bonnes affaires ont été proposées à la vente et qu elle a toujours voté contre. (Arrivée de Monsieur TETE à 19h10) Madame le Maire met le dossier aux voix. Le dossier est adopté à l unanimité. 4

5 Challenge des clubs de Lyon Monsieur GIRAUD explique que le Challenge des clubs de Lyon est une opération permettant de valoriser le travail entrepris par des clubs sportifs. Il fait remarquer que même si la Ville de Lyon bénéficie d un rayonnement grâce aux résultats de grands clubs comme l Olympique Lyonnais ou l ASVEL Lyon- Villeurbanne, il faut également relever le travail entrepris par les clubs de quartiers et notamment ceux du 5 e arrondissement - tout au long de l année au travers de leurs activités quotidiennes. A ce propos, il indique que le Ménival Football Club accédera l année prochaine à la promotion d Excellence. Cette distinction entraînant un coût supplémentaire de fonctionnement pour le club, le versement de 4000 francs est une manière de saluer d une part le travail effectué par les bénévoles et d autre part le dynamisme des joueurs. Il précise que depuis un an, le ministère de la Jeunesse et des Sports reconnaît les échecs comme étant un sport à part entière. Le versement d une somme de 3000 francs récompense ainsi le Club d échecs du collège des Battières qui organise des opérations de sensibilisation à cette discipline. Monsieur GIRAUD souligne que cette subvention a permis de boucler le budget de participation du club à la finale des championnats de France à laquelle les enfants participaient pour la première fois. Monsieur DUCROT souhaite savoir s il existe un contrôle de l utilisation des subventions allouées à ces clubs. Monsieur GIRAUD explique que dans un premier temps le conseil d arrondissement se prononce pour avis, la décision appartient au conseil municipal. Dans un deuxième temps, des procédures permettent de contrôler l usage des fonds par rapport à la destination délibérée. (Arrivée de Monsieur MALICIER à 19h12) Madame le Maire met le dossier aux voix. Le dossier est adopté à l unanimité. 5

6 Programmation des opérations -prévention-été Monsieur LALLEMAND rappelle qu en séance du 18 janvier dernier, le conseil municipal s est prononcé sur les engagements financiers de la Ville de Lyon dans le cadre de la programmation 2001 au titre du Contrat de ville et du Conseil lyonnais de prévention de la délinquance et des toxicomanies, y compris sur l attribution de subventions aux associations s inscrivant dans un programme annualisé pour les opérations prévention-vacances. Ces opérations sont des actions d animation-prévention se déroulant pendant l été et les petites vacances scolaires, dans les 3 quartiers inscrits pour le 5ème arrondissement, dans la géographie d intervention du Contrat de ville. Ces actions concernent prioritairement les enfants (de 6 à 12 ans) et les jeunes (de 13 à 25 ans). Le centre socioculturel du Point du Jour a signé en avril dernier une convention avec l OPAC pour réaliser des chantiers pour des jeunes de 16 à 25 ans pendant les vacances de février et les grandes vacances. Par ailleurs, dans le cadre de conventions spécifiques signées par l Etat, l opérateur associatif et la Ville de Lyon. des projets en direction des jeunes de 13 à 25 ans peuvent être cofinancés par l Etat, le Fonds d Action Sociale et la Caisse d Allocations Familiales au titre du dispositif national Ville-Vie-Vacances En complément des Opérations Prévention Eté, la Ville de Lyon mettra en place pendant les mois d été des centres sportifs d initiation et de perfectionnement pouvant accueillir les jeunes de 8 à 18 ans. Ces centres sportifs seront organisés en cinq pôles : Pour le 5ème arrondissement le gymnase Diderot a été retenu. Par ailleurs, l opération Jobs d été, initiée en 1992, permettra à 100 jeunes de 18 à 25 ans : dont 12 sur le 5ème arrondissement domiciliés dans les quartiers classés en catégorie 2 - c est à dire «Ménival - Jeunet - Janin» - d intégrer pour un mois (juin, juillet ou août) les services municipaux, avec un double objectif de prévention et d insertion socioprofessionnelle. La commission du 5ème arrondissement décidant de l attribution de ces emplois se tiendra le 19 juin avec les MJC, les centres sociaux et d autres partenaires. En outre, il est réservé un crédit de F pour la réalisation de l opération Ambroisie réalisée en lien avec les services de la Communauté Urbaine. Aussi, Monsieur LALLEMAND demande de bien vouloir autoriser Monsieur le Maire de Lyon à : - signer les conventions Ville Vie Vacances pour la mise en oeuvre d actions spécifiques au titre du programme interministériel Ville Vie Vacances. 6

7 - verser les subventions demandées aux associations concernées, tel que proposé ci dessous : - soit 9500 F au centre socioculturel du Point du Jour F à la Maison Municipale de l Enfance qui va organiser des stages de poney et de découverte du roller. Madame le Maire met le dossier aux voix. Le dossier est adopté à l unanimité. 7

8 Programmation complémentaire 2001 au titre du contrat de ville Monsieur LALLEMAND rappelle que par délibération du 18 janvier dernier, le conseil municipal a adopté la programmation 2001 au titre du Contrat de Ville de l agglomération lyonnaise et de sa Convention communale d application signée conjointement par l Etat, la Région Rhône-Alpes, le Département du Rhône, la Communauté Urbaine de Lyon, la Ville de Lyon, la Caisse d allocations familiales et le Fonds d action sociale. Le Contrat de Ville et d Agglomération constitue le cadre général de la mise en oeuvre de la politique de la ville dans l agglomération. Quant à la Convention communale d application, elle précise l essentiel des modalités de mise en oeuvre opérationnelles de la politique de la ville. Ces engagements des collectivités publiques portent sur des espaces territoriaux distincts, mais intimement liés, dans lesquels s inscrit la mise en oeuvre de la politique de la ville, c est-à-dire le quartier d une part, et la ville et l agglomération d autre part. Monsieur LALLEMAND rappelle que, pour le 5ème arrondissement, les quartiers «Ménival - Jeunet- Soeur Janin» ont été retenus en catégorie 2 de la géographie prioritaire d intervention du nouveau Contrat de Ville 2000/2006, ceci en raison de l accentuation des fragilités soulignées par un diagnostic social réalisé en La Convention communale d application constitue le cadre général dans lequel doivent s inscrire les actions des services publics et des acteurs associatifs locaux présentées aux financeurs publics du Contrat de Ville. Monsieur LALLEMAND profite de cette séance pour annoncer que Monsieur Yvan MICHEL a été nommé en qualité de Chef de projet Développement social urbain pour le 5ème arrondissement, à compter du 1er juin Lors de la séance du 18 janvier dernier, plusieurs actions qui n avaient pu être finalisées dans les délais avaient été reportées. Pour le 5ème arrondissement, la dotation de la Ville de Lyon au Fonds d Initiatives Locales n avait pas été décidée. Aussi, il est demandé de doter le Fonds d initiatives Locales à hauteur de F pour le 5ème arrondissement. Madame GARIAZZO souhaite connaître la définition du Fonds d Initiatives Locales. Monsieur LALLEMAND précise qu il s agit d un fonds mis à disposition des quartiers de catégorie 2 et destiné à financer de petits projets soutenus par des habitants, constitués ou non en associations, et auxquels il est possible d attribuer de petites sommes (1000, 2000, 3000 F) pour des actions de type «repas de quartier» ou «compétitions sportives». Madame PESSON annonce que le chef de projet, Yvan MICHEL, sera présenté au prochain Conseil d Arrondissement. Elle se réjouit de la perspective du travail qui va pouvoir être effectué dans le cadre du Contrat de Ville. 8

9 Madame le Maire met le dossier aux voix. Le dossier est adopté à l unanimité. 9

10 Participation de la Ville de Lyon à la restauration d une cour intérieure au 21 rue du Bœuf et mise en place d une convention cour/traboule Monsieur PELLETIER propose une présentation globale des deux rapports concernant la restauration des cours/traboules dans le Vieux Lyon. Il rappelle que dans les années 90, la Ville de Lyon a initié des projets d aide aux propriétaires pour la restauration des cours et des traboules. Cette aide ne porte pas sur la restauration de l architecture elle-même, ce qui représenterait un budget trop lourd, mais sur une opération plus légère financée à 95% par la Ville. Elle concerne les conditions d accès et de sécurité (réfection du sol des cours et des allées, mise en valeur par l installation d éclairage, reprise des portes d entrées, installation de grilles au bas des escaliers afin d assurer la tranquillité des habitants). En contrepartie, les propriétaires s engagent à laisser ces cours et traboules accessibles au public à certaines heures. Monsieur PELLETIER rappelle que, sous le mandat précédent, une dizaine d opérations identiques ont été réalisées sur les pentes de la Croix Rousse ou dans le quartier Saint Jean pour une enveloppe de 10 MF. Monsieur PELLETIER précise que ces deux rapports sont les derniers à faire partie de cette enveloppe. Cette opération a obtenue un accueil favorable de la part des propriétaires. Actuellement il reste une dizaine de dossiers en attente qui feront l objet d une nouvelle subvention dont le vote reste à venir. Les services de la Ville ont dressé un répertoire complet des cours et traboules du Vieux Lyon en leur attribuant un classement de valeur. Monsieur PELLETIER souligne que ces deux rapports concernent, l un le quartier Saint Jean, l autre le quartier Saint Georges. A la dernière commission municipale d urbanisme, Monsieur PELLETIER a insisté pour qu une priorité de restauration des cours et traboules soit donnée au quartier Saint Georges, dans un souhait politique de revitalisation de ce quartier. Pour la cour intérieure sise au 21 rue du Boeuf, le coût est de F. Monsieur PELLETIER demande au Conseil d arrondissement d approuver cette subvention ainsi que la convention jointe au rapport. Madame LOUIS demande si une signalétique appropriée est prévue et si une somme limite est fixée par opération. A la première question, Madame PESSON répond par l affirmative et Monsieur PELLETIER ajoute que l information sera intégrée aux circuits touristiques organisés par les guides. A la deuxième question, Monsieur PELLETIER souligne la modicité des sommes allouées. La commission d urbanisme propose un classement réalisé par les techniciens de la Ville en charge de l instruction des dossiers. Madame LOUIS souhaite connaître la durée d engagement des propriétaires. 10

11 Monsieur PELLETIER précise que la convention n est pas limitée dans le temps. Elle peut bien entendu être dénoncée si ses termes ne sont pas respectés. Monsieur VALLIN s interroge sur la possibilité d augmenter l enveloppe de l arrondissement pour ne pas défavoriser le quartier Saint Jean par rapport au quartier Saint Georges. Monsieur PELLETIER indique que d autres arrondissements sont concernés par ces conventions, notamment le quartier des pentes de la Croix Rousse. Il fait valoir que le recensement des traboules du Vieux Lyon a démontré que ces dernières sont très nombreuses. Il rappelle que, dans l objectif de la revitalisation du quartier Saint Georges, il proposera prioritairement à la commission d urbanisme des dossiers portant sur ce quartier. Il pense qu une régulation entre ces deux quartiers est nécessaire. Madame le Maire met le dossier aux voix. Le dossier est adopté à l unanimité. Participation de la Ville de Lyon à la restauration d une cour intérieure au 32 rue du Doyenné et mise en place d une convention cour/traboule Pour la cour sise 32 rue du Doyenné, Monsieur PELLETIER propose d attribuer une subvention de F et d autoriser la signature de la convention jointe au rapport. Madame le Maire met le dossier aux voix. Le dossier est adopté à l unanimité. 11

12 Délégation au Maire du 5 ème arrondissement par le Conseil du 5 ème arrondissement portant sur des matières visées par l article L du Code Général des Collectivités Territoriales Monsieur PELLETIER explique que ce rapport est établi afin de donner délégation au Maire de l arrondissement sur un certain nombre de matières visées par l article L du code général des collectivités territoriales. Il rappelle que, par délibération du 9 avril 2001, le Conseil Municipal de Lyon a donné délégation à chacun des Conseils d Arrondissement pour traiter un certain nombre de dossiers, mémoires ou factures pour des travaux dont le montant est inférieur à F TTC. Dans cette limite, le Maire d Arrondissement est libre de choisir ses fournisseurs sans passer par le service des marchés de la Ville. Par ailleurs, le Conseil Municipal a donné délégation aux Conseils d Arrondissement pour passer des contrats à l exception des deux domaines suivants : - l assurance - l entretien des équipements techniques de sécurité dans les bâtiments Monsieur PELLETIER demande au Conseil d Arrondissement de bien vouloir accorder au Maire d Arrondissement une délégation de signature dans les conditions fixées par l article L , soulignant que le Maire d arrondissement n est concerné que par l alinéa n 5 de l article qui en comporte 18. Cet alinéa permet au Maire d arrondissement de décider de la conclusion et de la révision du louage de choses pour une durée n excédant pas douze ans. Monsieur PELLETIER précise que cela autorise le Maire d arrondissement à signer les contrats de location des matériels utilisés en Mairie (photocopieurs, télécopieurs). Madame le Maire met le dossier aux voix. Le dossier est adopté à l unanimité. 12

13 Madame PESSON propose de donner quelques informations. - Un premier CICA (Comité d Initiative et de Consultation d Arrondissement) sera organisé en septembre. Le thème proposé : «L organisation des CICA». - La date du prochain Conseil d arrondissement risque d être avancée à fin août du fait du changement probable de la date du Conseil Municipal. - Madame CESBRON domiciliée rue Joliot Curie recevra la médaille de la famille française à l Hôtel de Ville sous la présidence de Monsieur Gérard COLLOMB le samedi 16 juin à 11h00. Madame PESSON ne manquera pas d être présente afin de féliciter cette personne au nom de tous les élus du 5 ème arrondissement. - Madame PESSON annonce que ce jour, à l occasion d un concours organisé par la Poste, elle a eu l honneur de remettre à Madame DUFAY, domiciliée rue des Aqueducs, un ordinateur et une imprimante. - Une exposition sur la scénographie, organisée par le père Max BOBICHON, est actuellement en place à la Mairie Annexe du 5 ème arrondissement. Madame PESSON recommande à tous cette exposition très intéressante. - Le 22 juin : célébration du 100 ème anniversaire de la loi 1901 à partir de 19h00 à la salle des fêtes de la Garenne. 13

14 Monsieur FRONT souhaite faire le point sur les questions de Démocratie de proximité. Le moment semble bien choisi puisqu il correspond à l anniversaire de la loi de 1901 et fait aujourd hui partie de l actualité parlementaire avec le projet de loi sur la Démocratie de proximité et sur les institutions locales. Il s agit d une évolution législative importante puisqu elle concerne aussi le statut PLM. Ce sujet semble être une ambition commune à tous puisqu il apparaissait dans le programme électoral de chacun des candidats aux Municipales lyonnaises. Le moment est venu de réfléchir sur le fond de cette question. Les élus de l arrondissement examinent les conditions d application de la future loi avec le Maire de Lyon et le Conseil municipal. Monsieur FRONT souligne que cette question concerne tous les élus. Chacun dans son domaine doit avoir à cœur d initier et de développer cette démarche de démocratie. Il considère que l on ne peut plus gérer la Ville comme il y a une vingtaine d année. Il rappelle que le régime actuel est toujours celui de la loi de 1982 qui a institué les arrondissements. Ces derniers n ont pris leur dimension réelle qu à partir de 1995, date à laquelle des Maires d opposition ont porté des projets, ont négocié avec la Mairie centrale, et ont pu ainsi faire aboutir des réalisations. Monsieur FRONT pense qu il est aujourd hui nécessaire de dépasser ce stade. Monsieur FRONT estime qu il faut donc prendre le temps de la réflexion, du dialogue, voire, dans certains cas, de l expérimentation. Il indique que l équipe travaille actuellement sur quatre axes de réflexion : - La transparence de l action et celle la plus large des actes de gestion. La Mairie du 5 ème est une mairie ouverte. Accueil, disponibilité, écoute sont la règle de fonctionnement que l équipe s est imposée. - La communication, car il n y a pas de démocratie sans information. Il est prévu de développer la communication dans l arrondissement. Communication qui se veut interactive et qui aura plusieurs types de supports (écrits et informatisés) avec bien entendu une large part de communication orale avec les rencontres et les visites de quartiers qui sont organisées régulièrement. - La décentralisation, déconcentration ou délocalisation d un certain nombre de compétences qui sont considérées comme des compétences de proximité. La démocratisation de la vie locale suppose en effet de rapprocher les centres de décision des citoyens et des lieux concernés. La subsidiarité demeure l idéal à atteindre, mais dans le respect de la cohérence des actions de la ville et de la Communauté Urbaine. On notera à cet égard la complexité de la mise en œuvre avec l existence de la Communauté Urbaine et l impossibilité de partager les compétences. Transfert de compétences va bien sûr de pair avec transfert de moyens. 14

15 - La mise en place d instances de quartier, de comités de quartier, dont la forme, la composition, les compétences restent à définir. Monsieur FRONT précise que cette démarche constitue un processus évolutif. Il indique que ce que l équipe souhaite mettre en œuvre est totalement nouveau, et qu il n y a pas de mode opératoire certain ; le domaine reste à explorer. Cette démarche sera entreprise par étapes sans toutefois en différer son démarrage effectif. Monsieur FRONT souligne que la population et le monde associatif seront informés de cette démarche. Le débat sera ouvert pour dégager la meilleure façon d améliorer l information de tous, la participation de chacun à la vie publique et le débat sur les besoins et les projets, tout ceci en tentant de partager l élaboration des décisions. Monsieur FRONT fait appel non seulement aux associations, mais également à l opposition afin que les décisions soient moins technocratiques, mais plus politiques, et reflètent au mieux les souhaits des habitants de l arrondissement. Le 5 ème arrondissement compte de nombreuses associations ; leur participation à cette démarche qui est aussi la leur, sera un gage de réussite. Il relève que la demande est forte, et que des interrogations et des suggestions arrivent déjà auprès des élus. Certaines associations travaillent d ailleurs dans cette direction. A la rentrée, une ou plusieurs séances de travail seront organisées pour mettre en forme, avec tous ceux qui le souhaiteront, ce travail d élaboration qui, bien sûr, fera l objet de débats au sein du Conseil d Arrondissement. Dans l immédiat, une réunion est prévue le 22 Juin entre les élus et les responsables des associations de l arrondissement ; ce sera pour tous l occasion de fêter avec quelques jours d avance le centième anniversaire de la loi de Madame PESSON remercie Monsieur FRONT pour son intervention et rappelle que l équipe de la Mairie souhaite travailler dans une démarche citoyenne avec la participation du plus grand nombre. Monsieur BARTHELEMY est en accord avec les propos de Monsieur FRONT concernant l évolution de la loi actuellement en discussion visant à rechercher l amélioration du fonctionnement de différentes instances et des relations avec les habitants au travers d une meilleure information. Il indique que son groupe s associera positivement à cette démarche dans le cadre d une commission chargée spécifiquement de cette question. 15

16 Madame PESSON rappelle que pour la première fois un Adjoint - Madame Sabiha AHMINE - est chargé de l Intégration et de la Citoyenneté ; ceci traduit bien une volonté forte du Maire de Lyon. *** Madame GARIAZZO regrette une nouvelle fois que contrairement aux autres arrondissements il n y ait pas de CICA en juin et estime qu un CICA prévu début septembre n est pas une bonne idée car les associations reprennent leurs activités à cette période. Madame PESSON précise que le CICA se tiendra certainement courant septembre en précisant qu il peut être organisé indépendamment de la réunion du Conseil d Arrondissement. Madame LOUIS s interroge sur l aménagement de la place Saint Irénée et notamment sur la reprise par la municipalité actuelle de l avant projet. Elle se demande si ce lieu ne deviendra pas seulement une place routière plutôt qu un indispensable lieu de vie. Elle souligne les points suivants : - la suppression d une trentaine de place de stationnement ; - le manque d éclairage ; - la question de l implantation de commerces ; - le manque de verdure ; - l esthétique du bassin (de type abreuvoir); - la date des travaux. Monsieur PELLETIER indique qu il avait prévu de présenter au Conseil un point sur l état d avancement de différents travaux en cours dans l arrondissement. Places Bâtonnier Valensio et Benoît Crépu : Concernant la recherche de places de stationnement en remplacement de celles supprimées à l occasion des travaux : une négociation avec les Voies Navigables de France a permis l ouverture au public de trente places de stationnement gratuites sur les berges de la Saône. Monsieur TOURAINE, Premier Adjoint du Maire de Lyon a par ailleurs donné son accord pour l ouverture de l esplanade du quai Romain Rolland, entre 18h00 et 8h00 du matin, offrant ainsi aux riverains un supplément de 80 places de stationnement. La mise en épi du stationnement quai Fulchiron et l installation d un 2 ème alignement rue Monseigneur Lavarenne ont fait l objet d un marquage au sol. Ces mesures portent le nombre de places de stationnement gratuites à près de 140. Une information écrite aux habitants est prévue dès la semaine prochaine sous forme d une distribution dans les boîtes aux lettres des riverains. Elle comportera notamment un plan des nouveaux emplacements de parking. 16

17 Parking Trion/Choulans : les travaux abandonnés temporairement vont reprendre cet été. La démolition de la maison au fond du parking est prévue également au cours de cette période. La réalisation du parking est fixée en début d année Place Saint Irénée : Les fouilles en sont à leur troisième phase et seront terminées fin juillet. L aménagement devrait être rapide, il est programmé entre juillet et décembre L avant-projet qui avait été arrêté par la Communauté Urbaine et la Municipalité précédente n est pas remis en cause puisqu il résulte de la consultation des habitants. Les discussions portant sur l aménagement de la fontaine et sur l emplacement des arbres sont bouclées ; il est trop tard pour y apporter des modifications. Seul le petit parking prévu sur le côté de la place opposé aux Radios chrétiennes de France est soumis, pour des raisons de sécurité, à une étude d aménagement en épi plutôt qu en talon. Cette modification supprimerait 2 ou 3 places de stationnement mais permettrait un accès sécurisé du parking. En compensation, une dizaine de places de stationnement sont prévues dans la descente de la rue des Fossés de Trion. Monsieur PELLETIER relève l intérêt que la Mairie et la Communauté Urbaine portent à ces projets qu ils essaient de terminer au mieux en tenant compte du bienêtre des riverains. Quant aux commerces, il est difficile de les attirer et à plus forte raison d en opérer une sélection. Monsieur PELLETIER indique qu un dispositif dénommé FISAC permet d inciter l installation de commerçants. L Adjoint chargé du Commerce et de l Artisanat va prochainement rencontrer les commerçants afin de relayer les souhaits des riverains. Madame PESSON remercie Monsieur PELLETIER d avoir apporté des explications sur ce dossier dont il ne portait pas l initiative. L ordre du Jour étant épuisé, Madame le Maire clôt la séance à 20h10 *** 17

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

MME LE MAIRE : Madame OUFKIR. MME OUFKIR :

MME LE MAIRE : Madame OUFKIR. MME OUFKIR : Préambule du rapport n 12 Madame OUFKIR. MME OUFKIR : Ce rapport vous propose d autoriser la signature d une convention de groupement de commandes entre CHAMBERY METROPOLE et la Ville de CHAMBERY afin

Plus en détail

REUNION DU 15 AVRIL 2009

REUNION DU 15 AVRIL 2009 REUNION DU 15 AVRIL 2009 L an deux mille neuf le quinze avril à 20 h 30, le Conseil Municipal dûment convoqué s est réuni en séance ordinaire à la mairie, sous la présidence de Monsieur Lionel CHOLLON,

Plus en détail

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE République française Polynésie française www.cgf.pf LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE (Mode d emploi de la FPC) SOMMAIRE I La mise en place du comité technique paritaire p. 2 A Une instance paritaire pour

Plus en détail

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3 Paris, le 21 juillet 2009 Le ministre de la culture et de la communication à Mesdames et Messieurs les préfets de régions Mesdames et Messieurs les préfets de départements Mesdames et Messieurs les présidents

Plus en détail

2008/8914 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008

2008/8914 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 2008/8914 Direction de l'enfance PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 Commission Education - Petite Enfance du 31 janvier 2008 Objet : Attribution d'une subvention de fonctionnement

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013 CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013 EN EXERCICE 14 Présents 11 Absents 03 Votants 12 Le seize octobre deux mille treize à vingt heures trente, le Conseil Communautaire de la Communauté de Commune

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

COMPTE RENDU. Conseil Municipal du 21 Septembre 2012

COMPTE RENDU. Conseil Municipal du 21 Septembre 2012 MAIRIE DE SAINT DIDIER SOUS RIVERIE COMPTE RENDU Conseil Municipal du 21 Septembre 2012 L an deux mil douze et le vingt et un Septembre, A vingt heures, le Conseil Municipal de cette commune, régulièrement

Plus en détail

COMMUNE DE SERGY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 26 JUIN 2012

COMMUNE DE SERGY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 26 JUIN 2012 N 06/12 COMMUNE DE SERGY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 26 JUIN 2012 (Sous réserve d'approbation par le Conseil Municipal) Le Conseil Municipal s'est réuni le 26 juin 2012 à

Plus en détail

2013 DF 86 DU 305 Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15è) Résiliation anticipée de la convention. Autorisation Signature.

2013 DF 86 DU 305 Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15è) Résiliation anticipée de la convention. Autorisation Signature. Direction des Finances Direction de l Urbanisme 2013 DF 86 DU 305 Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15è) Résiliation anticipée de la convention. Autorisation Signature. PROJET DE DÉLIBÉRATION

Plus en détail

Compte-rendu de séance du Conseil municipal du mercredi 16 mai 2012

Compte-rendu de séance du Conseil municipal du mercredi 16 mai 2012 Compte-rendu de séance du Conseil municipal du mercredi 16 mai 2012 Le Conseil municipal, régulièrement convoqué, s est réuni en Mairie en séance publique, mercredi 16 mai 2012 à 21h sous la présidence

Plus en détail

1. AIDE MUNICIPALE POUR LE RAVALEMENT DE FAÇADE M. MYRIAM MICHEL 2. CREATION D UN POSTE D ADJOINT TECHNIQUE AGENT POLYVALENT

1. AIDE MUNICIPALE POUR LE RAVALEMENT DE FAÇADE M. MYRIAM MICHEL 2. CREATION D UN POSTE D ADJOINT TECHNIQUE AGENT POLYVALENT COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 JUIN 2014 L'an deux mille quatorze, le vingt juin, à 19 H 00, le Conseil Municipal de la Commune de Jarnac, dûment convoqué le 13 juin 2014, s'est

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 16 Février 2011. COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales)

CONSEIL MUNICIPAL du 16 Février 2011. COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales) DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Rognes, le 18 février 2011 COMMUNE DE ROGNES CONSEIL MUNICIPAL du 16 Février 2011 COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales) Etaient

Plus en détail

DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE ROCHETAILLEE SUR SAONE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 JUIN 2000

DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE ROCHETAILLEE SUR SAONE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 JUIN 2000 DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE ROCHETAILLEE SUR SAONE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 JUIN 2000 Membres du conseil en exercice : 15 présents : 08 votants :10 L an deux mil, le 28 JUIN, à 20 heures

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015. GUERIN Maryline 2 ème adjoint

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015. GUERIN Maryline 2 ème adjoint COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015 Sous réserve d approbation par les membres du conseil municipal lors de la prochaine réunion Présents : PARIS Jean-Claude 1 er adjoint

Plus en détail

Conseil Municipal du 19 mai 2015

Conseil Municipal du 19 mai 2015 Conseil Municipal du 19 mai 2015 Le dix-neuf mai deux mille quinze, à dix-huit heures trente, le conseil municipal, légalement convoqué, s est réuni à la mairie de Roncherolles- sur- le-vivier, sous la

Plus en détail

Ordre du jour. 1. Demande de révision d un conseil de discipline. 3. Élaboration du descendeur n 30 (AG 2014) :

Ordre du jour. 1. Demande de révision d un conseil de discipline. 3. Élaboration du descendeur n 30 (AG 2014) : Compte rendu de la réunion de Bureau du 12 janvier 2014 à Reims Présents : Laurence TANGUILLE, Jean-Pierre HOLVOET, Dominique LASSERRE, José PREVOT, Jean-Pierre SIMION, Eric ALEXIS Ordre du jour 1. Demande

Plus en détail

COMMUNE DE LADINHAC I. APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 27 FEVRIER 2015

COMMUNE DE LADINHAC I. APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 27 FEVRIER 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er AVRIL 2015 Le conseil municipal de LADINHAC s est réuni le mercredi 1 er Avril 2015 à 20H30 à la mairie de LADINHAC sur la convocation de Monsieur Clément ROUET,

Plus en détail

Absents, excusés et représentés : (2 ) Mme Garnier a donné pouvoir à M. Bardou Mme Falot a donné pouvoir à M. Labarre. Absents : (1 ) Mme Paquereau

Absents, excusés et représentés : (2 ) Mme Garnier a donné pouvoir à M. Bardou Mme Falot a donné pouvoir à M. Labarre. Absents : (1 ) Mme Paquereau LP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 JUIN 2015 COMPTE-RENDU Publié par extrait, en application de l article L. 2121-25 du code général des collectivités territoriales Le conseil municipal, légalement convoqué

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er JUILLET 2015 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er JUILLET 2015 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction des assemblées, et des affaires générales et juridiques Service Travaux des assemblées/courrier NM/SV ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er JUILLET 2015 20h30 salle des séances 12 rue Louis

Plus en détail

CHARTE CONSEIL CITOYEN 2015-2020

CHARTE CONSEIL CITOYEN 2015-2020 CHARTE CONSEIL CITOYEN 2015-2020 ARTICLE 1 er OBJET ET ROLE DES CONSEILS CITOYENS Le Conseil Citoyen, instance de démocratie participative, créé en application des dispositions de l article L2143-1 du

Plus en détail

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014 COMMUNE DE FOURNEVILLE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le 20 Juin 2014 à 20 H 30, le Conseil Municipal de FOURNEVILLE, régulièrement convoqué, s est réuni sous la

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION réuni en séance ordinaire

PROCES VERBAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION réuni en séance ordinaire COLLEGE ERROBI BP 24 Rue Assantza 64250 CAMBO-LES-BAINS Tél: 05 59 29 73 56 Fax: 05 59 29 23 60 ce.0641392r@ac-bordeaux.fr PROCES VERBAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION réuni en séance ordinaire Date et heure

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015 PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015 Nombre de Conseillers L an deux mil quinze, le vingt-six mai, à 18 H 30, en exercice : 15 le Conseil municipal de la Commune de SAINT-BRICE, présents :

Plus en détail

SEANCE DU 26 MARS 2009

SEANCE DU 26 MARS 2009 SEANCE DU 26 MARS 2009 Le vingt six mars deux mil neuf, à dix huit heures trente minutes, les Membres du Conseil Municipal, légalement convoqués se sont réunis en séance publique à la Mairie sous la présidence

Plus en détail

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Préambule L article 193 de la loi 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement

Plus en détail

COMPTE RENDU SUCCINCT DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 NOVEMBRE 2014

COMPTE RENDU SUCCINCT DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 NOVEMBRE 2014 COMPTE RENDU SUCCINCT DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 NOVEMBRE 2014 I- APPEL NOMINAL ET NOMINATION D UN SECRETAIRE DE SEANCE L an deux mil quatorze, le dix-neuf novembre à 19h00, le Conseil Municipal

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION. Exposé des Motifs. Le concessionnaire verse à la Ville une redevance correspondant à 3 % de son chiffre d affaires.

PROJET DE DELIBERATION. Exposé des Motifs. Le concessionnaire verse à la Ville une redevance correspondant à 3 % de son chiffre d affaires. Direction des Finances et des Achats Service des concessions Pôle Gestion 2015 DFA 109 Signature d une convention d occupation du domaine public pour l exploitation d un Poney-club situé dans le domaine

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

SÉANCE DU 10 AOÛT 2011

SÉANCE DU 10 AOÛT 2011 DGS/CR- 8 Les Mathes, le 11 août 2011 SÉANCE DU 10 AOÛT 2011 COMPTE-RENDU DES DÉBATS Pour tout renseignement complémentaire sur le contenu des délibérations, prière de bien vouloir s adresser en mairie

Plus en détail

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C Le ministre de la fonction publique à

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 23 MARS 2010 à 20 h 30 Date de la convocation : 16 mars 2010

CONSEIL MUNICIPAL DU 23 MARS 2010 à 20 h 30 Date de la convocation : 16 mars 2010 CONSEIL MUNICIPAL DU 23 MARS 2010 à 20 h 30 Date de la convocation : 16 mars 2010 PRESENTS : Mesdames ROUMEAS Maire ROBBE - PAIN Messieurs AUBUSSON MEULOT CHESNEAU AUVRAY CHAUVEAU TRAVERS MENORET ROUSSEAU

Plus en détail

SEANCE du 31 JANVIER 2014. Le compte rendu de la précédente séance est lu et adopté à l unanimité.

SEANCE du 31 JANVIER 2014. Le compte rendu de la précédente séance est lu et adopté à l unanimité. SEANCE du 31 JANVIER 2014 Nombre de membres : en exercice : 11 L an deux mille quatorze, présents : 10 le 31 janvier à 20 heures 30, votants : 10 le conseil municipal de la commune de LOUPIAC, dûment convoqué,

Plus en détail

LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2)

LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2) LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2) Le Parlement a adopté, le jeudi 27 février, une loi dont l article 30 procède

Plus en détail

Le présent cahier des charges a pour objet la rétrocession d un bail commercial situé à TOULON (Var), 12 rue Anatole France, pour l exploitation :

Le présent cahier des charges a pour objet la rétrocession d un bail commercial situé à TOULON (Var), 12 rue Anatole France, pour l exploitation : CAHIER DES CHARGES DE RETROCESSION DU BAIL COMMERCIAL SIS 12 rue ANATOLE FRANCE 83 000 TOULON Le présent cahier des charges a pour objet la rétrocession d un bail commercial situé à TOULON (Var), 12 rue

Plus en détail

Opération Urbaine Ville de Sorbiers. Règlement d aide à la modernisation des entreprises commerciales et artisanales

Opération Urbaine Ville de Sorbiers. Règlement d aide à la modernisation des entreprises commerciales et artisanales Opération Urbaine Ville de Sorbiers Règlement d aide à la modernisation des entreprises commerciales et artisanales Fonds d Etat (FISAC) Fonds propres Mairie de Sorbiers Opération Urbaine Ville de Sorbiers

Plus en détail

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE Analyse et recueil des bonnes pratiques Accès au logement social : garantir l égalité Janvier 2011 1. Nature de l action La Ville d Aubervilliers développe une politique de prévention des discriminations,

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015 PREFET DU LOIRET Préfecture Bureau du cabinet Pôle de sécurité intérieure AFFAIRE SUIVIE PAR : M. MATTHIEU LEDORÉ TÉLÉPHONE : 02.38.81.40.23 COURRIEL : PREF-CABINET@LOIRET.GOUV.FR LE PRÉFET DU LOIRET à

Plus en détail

Fonds de Participation des Habitants (FPH)

Fonds de Participation des Habitants (FPH) Fonds de Participation des Habitants (FPH) Appel à financement 2016 Le Fonds de Participation des Habitants est un dispositif mis en place par la Région Nord - Pas de Calais en partenariat avec la Ville

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 L an deux mille treize, le cinq décembre à vingt heures, le Conseil municipal de la commune de Saint Pierre Quiberon (Morbihan) dûment convoqué, s

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-07-02-23

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-07-02-23 REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... MAIRIE DE METZ CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE METZ REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 2 juillet 2015 DCM N 15-07-02-23 Objet : Attribution de subvention au titre du dispositif

Plus en détail

COMMUNE DE GOLFECH COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 Juin 2014

COMMUNE DE GOLFECH COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 Juin 2014 COMMUNE DE GOLFECH COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le vingt juin, à dix-sept heures, le conseil municipal de la commune de Golfech, régulièrement

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Décret n o 2012-124 du 30 janvier 2012 relatif à la mise en œuvre

Plus en détail

OBJET 2013-10-09/1 (142) CHOIX ENTREPRISE REMPLACEMENT PORTES PRINCIPALES SALLE DES FÊTES

OBJET 2013-10-09/1 (142) CHOIX ENTREPRISE REMPLACEMENT PORTES PRINCIPALES SALLE DES FÊTES 2013-10-09/1 (142) CHOIX ENTREPRISE REMPLACEMENT PORTES PRINCIPALES SALLE DES FÊTES Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal les devis relatifs au remplacement des portes principales de la salle

Plus en détail

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 Direction Générale Finances et Gestion Pôle Contrôle de Gestion Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 S.E.M. NANTES-métropole GESTION EQUIPEMENTS (N.G.E.) - 1) Camping Val du Cens, salons Mauduit,

Plus en détail

RÉUNION ORDINAIRE SÉANCE DU 25 OCTOBRE 2012

RÉUNION ORDINAIRE SÉANCE DU 25 OCTOBRE 2012 COMMUNE DE MORAND DÉPARTEMENT D'INDRE ET LOIRE RÉUNION ORDINAIRE SÉANCE DU 25 OCTOBRE 2012 Le 25 Octobre 2012, légalement convoqués, les membres du Conseil Municipal se sont réunis à 19 heures à la salle

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE (mis à jour Assemblée générale extraordinaire du 26 juin 2015) (Conseil d Administration du 8 juin 2015) Article

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du vendredi 10 février 2012 à 20h30

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du vendredi 10 février 2012 à 20h30 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du vendredi 10 février 2012 à 20h30 L'AN DEUX MIL DOUZE, le 10 février, à 20h30, le Conseil Municipal de la commune de JOSSIGNY, légalement convoqué le 03

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 7 JUILLET 2014

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 7 JUILLET 2014 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 7 JUILLET 2014 L AN DEUX MIL QUATORZE, LUNDI 7 JUILLET A VINGT HEURES TRENTE MINUTES, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni à la Mairie en séance publique

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES ANNEXE PROJET ENTRE : Le Département des Deux-Sèvres, représenté par M. Eric GAUTIER, Président

Plus en détail

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Page 1 / 13 Conseil municipal du 29 janvier 2015 L an DEUX MILLE QUINZE, le VINGT-NEUF du mois

Plus en détail

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé CONVENTION DE SERVITUDES ENTRE ERDF ET LA COMMUNE POUR LA POSE DE POTEAUX BASSE TENSION A L ATELIER MUNICIPAL DES BASSES LANDES (MISE

Plus en détail

2008/8930 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008

2008/8930 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 2008/8930 Direction de l'enfance PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 Commission Education - Petite Enfance du 31 janvier 2008 Objet : Attribution d'une subvention d'investissement

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 26 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 26 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 26 novembre 2012 L an deux mil douze, le vingt-six novembre à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal de la commune de Vasselin, légalement

Plus en détail

INSTRUCTION DE TRAVAIL ATTRIBUTION DE LOGEMENT Règlement Intérieur Commission d attribution de logements SA HABITAT DU NORD

INSTRUCTION DE TRAVAIL ATTRIBUTION DE LOGEMENT Règlement Intérieur Commission d attribution de logements SA HABITAT DU NORD Page : 1 sur 5 ARTICLE 1 CREATION & COMPETENCE GEOGRAPHIQUE En vertu des dispositions de l article R 441.9 du Code de la Construction et de l Habitation, il a été créé et validé par le Conseil d Administration

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MAI 2015

CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MAI 2015 CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MAI 2015 - Approbation du schéma de mutualisation de Laval Agglomération - Extension des compétences de Laval Agglomération en matière de lecture publique - Règlement intérieur

Plus en détail

Conseil Citoyen : Cadre de référence

Conseil Citoyen : Cadre de référence Conseil Citoyen : Cadre de référence Préambule : Des principes généraux guidant l activité de Conseils Citoyens Les principes généraux qui guident l action des conseils citoyens sont inscrits dans la loi

Plus en détail

COMMUNE DE LADINHAC COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUILLET 2015

COMMUNE DE LADINHAC COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUILLET 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUILLET 2015 Le conseil municipal de LADINHAC s est réuni le lundi 13 juillet 2015 à 20H30 à la mairie de LADINHAC sur la convocation de Monsieur Clément ROUET,

Plus en détail

PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JUILLET 2009

PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JUILLET 2009 PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JUILLET 2009 L an deux mille neuf et le vingt-neuf juillet, à dix-neuf heures, le Conseil Municipal s est réuni au lieu ordinaire de ses séances sur convocation

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA HAUTE-SAÔNE CANTON DE RIOZ COMMUNE DE BUSSIERES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. 02 octobre 2014

DEPARTEMENT DE LA HAUTE-SAÔNE CANTON DE RIOZ COMMUNE DE BUSSIERES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. 02 octobre 2014 DEPARTEMENT DE LA HAUTE-SAÔNE CANTON DE RIOZ COMMUNE DE BUSSIERES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 02 octobre 2014 ORDRE DU JOUR : 1) Approbation du PV du 04 septembre 2014 2) Décision de

Plus en détail

2014 DLH 1149 Rapport d activité du Conseil du Patrimoine de la Ville de Paris Année 2013. Communication au Conseil de Paris

2014 DLH 1149 Rapport d activité du Conseil du Patrimoine de la Ville de Paris Année 2013. Communication au Conseil de Paris Direction du Logement et de l Habitat Sous-Direction de la Politique du Logement Service d administration d immeubles Bureau de la gestion locative, des ventes et transferts aux bailleurs sociaux 2014

Plus en détail

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00 Cahier des charges de l Appel à Projets communautaire 2015 «Actions d animations sportives» Le présent cahier des charges porte à la connaissance des porteurs de projets les conditions de sélection des

Plus en détail

TEXTE ADOPTE no 511 Petite loi ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIEME LEGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 1999-2000 23 mai 2000 PROJET DE LOI ADOPTE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE EN NOUVELLE

Plus en détail

EXECUTER DES TRAVAUX SUR UN MONUMENT HISTORIQUE

EXECUTER DES TRAVAUX SUR UN MONUMENT HISTORIQUE EXECUTER DES TRAVAUX SUR UN MONUMENT HISTORIQUE Une précision liminaire : les édifices désignés comme monuments historiques dans la présente fiche sont ceux, inscrits ou classés, protégés par la loi du

Plus en détail

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70.

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Conseil Municipal du 30 Juin 2015 DCM N 2015/64 * Marché de travaux : renouvellement du réseau AEP rue de Verdun Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Monsieur le Maire rappelle

Plus en détail

Réunion du Conseil Municipal du 17 mars 2014

Réunion du Conseil Municipal du 17 mars 2014 Réunion du Conseil Municipal du 17 mars 2014 Compte rendu de séance Le dix sept mars deux mil quatorze, salle de la Mairie à 20 heures 30, s'est réuni le Conseil Municipal de la Commune sous la présidence

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 MAI 2010

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 MAI 2010 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 MAI 2010 L ordre du jour de la séance du Conseil Municipal du 3 MAI 2010 a été transmis aux conseillers municipaux le 26 avril 2010, publié et affiché

Plus en détail

OBJET 2012-136) CHOIX ENTREPRISE TRAVAUX CONSTRUCTION STATION D EPURATION

OBJET 2012-136) CHOIX ENTREPRISE TRAVAUX CONSTRUCTION STATION D EPURATION 2012-136) CHOIX ENTREPRISE TRAVAUX CONSTRUCTION STATION D EPURATION Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal le rapport d analyses des offres définitif établi par le Cabinet IRH Ingénieur Conseil,

Plus en détail

Lecture est faite du procès-verbal de la précédente réunion, lequel est adopté sans observation et à l unanimité.

Lecture est faite du procès-verbal de la précédente réunion, lequel est adopté sans observation et à l unanimité. SESSION DU 12 JUIN 2014 L an deux mil quatorze, le douze juin à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal de la Commune de Lombreuil s est réuni au lieu ordinaire de ses séances sous la présidence

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013 POINT CULTURE Centre Dramatique National du Val-de-Marne Implantation du TQI/CDN du Val-de-Marne en préfiguration à la Manufacture des Œillets Plan de financement

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Conseil Municipal du 19 mars 2015 20h30 salle du Conseil Mairie

Conseil Municipal du 19 mars 2015 20h30 salle du Conseil Mairie Conseil Municipal du 19 mars 2015 20h30 salle du Conseil Mairie Ordre du jour APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE PRECEDENTE DECIDION MODIFICATIVE BUDGET ASSAINISSEMENT PROLONGATION DU PRET DE 35000

Plus en détail

REGLEMENT SOUTIEN AUX RENOVATIONS DE FAÇADE

REGLEMENT SOUTIEN AUX RENOVATIONS DE FAÇADE REGLEMENT PREAMBULE La rénovation de l habitat et l attractivité d une commune sont interdépendants. La commune de Mathay exprime donc par cette démarche de soutien aux rénovations de façades, sa volonté

Plus en détail

Etaient présents. Les objets suivants sont mis en délibération 01 - REVALORISATION DE L INDEMNITE REPRESENTATIVE DE LOGEMENT AUX INSTITUTEURS

Etaient présents. Les objets suivants sont mis en délibération 01 - REVALORISATION DE L INDEMNITE REPRESENTATIVE DE LOGEMENT AUX INSTITUTEURS COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DÉCEMBRE 2012 L'an deux mille douze, le vingt décembre, à 18 H 30, le Conseil Municipal de la Commune de Jarnac, dûment convoqué le 14 décembre 2012,

Plus en détail

STATUTS TYPE D UDCCAS. Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS)

STATUTS TYPE D UDCCAS. Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS) STATUTS TYPE D UDCCAS Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS) PREAMBULE Les statuts de l UNCCAS prévoient en leur article 5 la possibilité de constituer des

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE RAPPEL DU SUJET : Vous êtes secrétaire administratif de classe exceptionnelle,

Plus en détail

SEANCE DU 23 OCTOBRE 2007 DATE DE CONVOCATION DU CONSEIL MUNICIPAL : 16 OCTOBRE 2007

SEANCE DU 23 OCTOBRE 2007 DATE DE CONVOCATION DU CONSEIL MUNICIPAL : 16 OCTOBRE 2007 SEANCE DU 23 OCTOBRE 2007 COMPTE RENDU AFFICHE LE 26 OCTOBRE 2007 DATE DE CONVOCATION DU CONSEIL MUNICIPAL : 16 OCTOBRE 2007 NOMBRE DE CONSEILLERS MUNICIPAUX EN EXERCICE AU JOUR DE LA SEANCE : 73 PRESIDENT

Plus en détail

ACCORD D'ENTREPRISE RELATIF AUX INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL

ACCORD D'ENTREPRISE RELATIF AUX INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL CAISSE D'EPARGNE NORD FRANCE EUROPE ACCORD D'ENTREPRISE RELATIF AUX INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL Entre les soussignés, - La Caisse d'épargne Nord France Europe, dont le siège est situé à LILLE,

Plus en détail

SEANCE DU 10 JUILLET 2012

SEANCE DU 10 JUILLET 2012 SEANCE DU 10 JUILLET 2012 Convocation du 02 juillet 2012 L an deux mil douze le 10 juillet à 19h30, le Conseil Municipal s est réuni en séance ordinaire, à la Mairie, sous la Présidence de M. Philippe

Plus en détail

Le comité d entreprise

Le comité d entreprise Le comité d entreprise En bref Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus du personnel

Plus en détail

COMPTE RENDU Comité Syndical du 10 décembre 2013

COMPTE RENDU Comité Syndical du 10 décembre 2013 COMPTE RENDU Comité Syndical du 10 décembre 2013 Le 10 décembre 2013 à 18 heures 30, les membres du Comité Syndical - légalement convoqués le 26 novembre 2013 - se sont réunis en séance publique sur la

Plus en détail

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 28 juin 2012 ----------------------------------------------

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 28 juin 2012 ---------------------------------------------- COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 28 juin 2012 ---------------------------------------------- Sous la présidence de M. NICKLER Raymond, Maire Nombre de Conseillers

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE LA COMMUNE DE DOZULE

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE LA COMMUNE DE DOZULE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE LA COMMUNE DE DOZULE Date de convocation : L an deux mille quinze, le premier Juin à dix-neuf heures le 22 Mai 2015 Conseil Municipal, légalement convoqué, s est

Plus en détail

Les Nouvelles Prérogatives des IRP. Synthèse

Les Nouvelles Prérogatives des IRP. Synthèse Les Nouvelles Prérogatives des IRP Synthèse Renforcement de l information et de la consultation des RP sur les orientations stratégiques de l entreprise. Délais de consultation des RP encadrés, en contrepartie.

Plus en détail

Le Conseil Municipal,

Le Conseil Municipal, MF/EG SEANCE DU 16 DÉCEMBRE 2003 2003/3336 - ACTUALISATION DES TARIFS D'ENTRÉE DANS LES PISCINES MUNICIPALES DE LA VILLE DE LYON À COMPTER DU 1ER JANVIER 2004 (DIRECTION DES SPORTS) Le Conseil Municipal,

Plus en détail

Extrait du registre des délibérations Séance du 17 Mars 2014

Extrait du registre des délibérations Séance du 17 Mars 2014 République Française Département Ille et Vilaine Commune de Commune de Saint Jean Sur Vilaine Extrait du registre des délibérations Séance du 17 Mars 2014 L an 2014 et le 17 Mars à 20 heures, le Conseil

Plus en détail

DU 16 octobre 2013 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

DU 16 octobre 2013 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 octobre 2013 L an deux mil treize, le 16 octobre, à vingt heures trente, Le Conseil Municipal de la Commune de Saint Martin l Ars, dûment convoqué, s est réuni en

Plus en détail

REGLEMENT MODIFIE. la Vie Associative, à la Jeunesse et à l Action Sociale et Sanitaire

REGLEMENT MODIFIE. la Vie Associative, à la Jeunesse et à l Action Sociale et Sanitaire PREAMBULE La Région Guyane s est engagée dans une stratégie de développement bâtie sur un véritable projet sociétal reposant sur des principes d efficacité économique, de cohésion sociale et d emploi.

Plus en détail

PREFECTURE DE LA DROME

PREFECTURE DE LA DROME PREFECTURE DE LA DROME ENQUETE PUBLIQUE PREALABLE A LA DECLARATION D UTILITE PUBLIQUE DE L OPERATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE DE L ILOT «MOUTON» A ROMANS-SUR-ISERE Mars 2015 Commissaire enquêteur :

Plus en détail

SEANCE DU 10 avril 2015

SEANCE DU 10 avril 2015 SEANCE DU 10 avril 2015 Le Conseil Municipal de Berneuil en Bray dûment convoqué le 03 avril 2015 s est réuni en séance ordinaire le vendredi 10 avril 2015 à vingt heures trente sous la Présidence de Monsieur

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION

ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION Délibération n 2009.34 ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION Monsieur ROBIN, Adjoint chargé de l environnement et du développement urbain, rappelle au Conseil Municipal les conditions dans

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICPAL SEANCE DU 11 SEPTEMBRE 2014

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICPAL SEANCE DU 11 SEPTEMBRE 2014 40/2014 EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICPAL SEANCE DU 11 SEPTEMBRE 2014 Présents Mesdames DUREN, et TOUJAS, Messieurs BIROU, CHAMBORD, ESCOFET, GRACY, HAGET, LADEBESE, MERCEUR, PEREIRA

Plus en détail