Lettre circulaire aux Gastro-Entérologues

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lettre circulaire aux Gastro-Entérologues"

Transcription

1 Pôle Santé Prévention Régulation R.P.S. CL/EF Troyes, le 4 décembre Lettre circulaire aux Gastro-Entérologues PRISE EN CHARGE DE L EXPLORATION INTESTINALE PAR VIDEOCAPSULE INGEREE Docteur, La décision de l UNCAM portant modification de la liste des actes et prestations, est parue au Journal Officiel du 17 septembre A dater du 21 décembre 2008, l examen : «EXPLORATION DE LA LUMIERE DE L INTESTIN GRELE PAR VIDEOCAPSULE INGEREE» sera pris en charge par l Assurance Maladie, sur les indications suivantes : Saignement digestif inexpliqué, en deuxième intention après endoscopie oesogastroduodénale et coloscopie totale négatives ; diagnostic positif de la maladie de Crohn, devant des troubles digestifs associés à un syndrome inflammatoire, pour la recherche de lésion muqueuse de l intestin grêle quand les examens morphologiques de l intestin grêle et endoscopiques digestifs avec biopsies sont négatifs. Formation : spécifique à cet acte en plus de la formation initiale. Facturation : uniquement par un médecin qualifié en hépato-gastro-entérologie pratiquant l endoscopie (niveau 1) selon la définition de la Société Française d endoscopie digestive, formation appropriée à la technique (courbe d apprentissage). (VDC) Code CCAM : HGQD 002 Tarif : 112,47 Un forfait rémunérant la vidéocapsule, code prestation VDC, est facturable en sus de l acte CCAM. Son tarif est de 500. Prise en charge Etant donné son tarif supérieur au seuil de 91, l acte CCAM HGQD002 est pris en charge à 100 % avec majoration de participation «assuré» (forfait 18 ). Le forfait vidéocapsule est pris en charge à 100 %, sans application de la participation «assuré» (18 ). Hors hospitalisation, l acte CCAM comme le forfait VDC sont concernés par le parcours de soins. Lorsque l acte est réalisé hors parcours de soins, la majoration du ticket modérateur s applique à l acte CCAM mais pas au forfait vidéocapsule VDC.

2 Règles et modalités de facturation L acte médical «Exploration de la lumière de l intestin grêle par vidéocapsule» (HGQD002) est codé et facturé par le médecin réalisant l acte. Le forfait vidéocapsule est codé : VDC VDE Lorsque la vidéocapsule est facturée par le médecin Lorsque la vidéocapsule est facturée par l établissement La facture de l achat de la vidéocapsule doit être tenue à la disposition du contrôle des caisses d assurance maladie par le médecin ou l établissement. Les forfaits VDC et VDE sont exclusifs l un de l autre. L acte CCAM et le forfait vidéocapsule doivent être portés sur la même facture (facture individuelle du médecin pour le VDC ou S3404 pour le VDE). Le forfait vidéocapsule facturé par le médecin sous le code «VDC» est à déclarer dans les honoraires du médecin. Le forfait vidéocapsule facturé par l établissement sous le code «VDE» est considéré comme une prestation sanitaire. Le principe est que l acte et le forfait soient facturés sur le même support. Facturation électronique La nouvelle base CCAM, Version 15, intégrant l acte d «exploration de la lumière de l intestin grêle par vidéocapsule ingérée» a été mise à disposition des éditeurs de logiciels le 3 décembre La fiche réglementaire n 65 leur permettant d enregistrer la prestation VDC dans le système SESAM VITALE leur a été mis à disposition le 4 décembre Facturation papier Vous trouverez ci-après les différentes modalités applicables en cas de facturation papier. Pour mémoire, l ensemble de ces dispositions est décrit dans la circulaire CIR-3/2009 du accessible sur le portail ameli.fr Restant à votre disposition, Statistiques et Publications Onglet Textes réglementaires Circulaires Je vous prie d agréer, Docteur, l assurance de ma considération distinguée. Le directeur, Jean Joseph ROBINEAU La CPAM de l AUBE A VOTRE SERVICE POUR TOUT CONTACT : Catherine LEPAGE Courriel :

3

4

5

à Mesdames et Messieurs les Agents Comptables Médecins Conseils Régionaux Chef de service Pour mise en oeuvre immédiate

à Mesdames et Messieurs les Agents Comptables Médecins Conseils Régionaux Chef de service Pour mise en oeuvre immédiate CIRCULAIRE CIR-3/2009 Document consultable dans Médi@m Date : 27/0/2009 Domaine(s) : gestion des prestations en nature à Mesdames et Messieurs les Directeurs CPAM CRAM URCAM UGECAM CGSS CTI Agents Comptables

Plus en détail

Transmission Technologies, Kim et al. Gut and Liver, Vol. 4, No. 2, June 2010, pp. 192-200

Transmission Technologies, Kim et al. Gut and Liver, Vol. 4, No. 2, June 2010, pp. 192-200 1- DISTRIBUTEUR Système Mirocam Système complet LIFE PARTNERS EUROPE 161 avenue Galliéni 93170 Bagnolet Tél. : 01 49 88 01 01 / Fax : 01 48 59 70 72 E-mail : life@lifeurope.com Site Internet : www.lifeurope.com

Plus en détail

EXPLORATION DE LA LUMIÈRE DU TUBE DIGESTIF

EXPLORATION DE LA LUMIÈRE DU TUBE DIGESTIF EXPLORATION DE LA LUMIÈRE DU TUBE DIGESTIF PAR VIDÉOCAPSULE INGÉRÉE Classement hiérarchique : 07.01.09.01 - Code : HZQE900 MAI 2006 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France

Plus en détail

Cahier des charges des règles de facturation des actes et consultations externes (ACE) disponible dans l'espace éditeur de www.sante-sport.

Cahier des charges des règles de facturation des actes et consultations externes (ACE) disponible dans l'espace éditeur de www.sante-sport. Fiche d Information Programme HÔPITAL Forfaits ATU, FFM, SE, APE Etablissements Publics MCO FI_URS_MAJ201011 Historique Mises à Jour Date Création : 02/12/2010 Date Validation Comité de Lecture : 09/02/2011

Plus en détail

Conduite à tenir devant une hémorragie digestive basse

Conduite à tenir devant une hémorragie digestive basse Conduite à tenir devant une hémorragie digestive basse Réunion DESC-SCVO Tours P. de Wailly CHU POITIERS Professeur Carretier Généralités 20 % des hémorragies digestives Au-delà de l angle de Treitz 90%

Plus en détail

Par messagerie dam@cpam-annecy.cnamts.fr

Par messagerie dam@cpam-annecy.cnamts.fr LES SOLUTIONS PRATIQUES DE L ASSURANCE MALADIE POUR VOTRE INSTALLATION ET VOTRE EXERCICE AU QUOTIDIEN Que contient la convention médicale? Vous pouvez accéder à la nouvelle convention médicale sur le site

Plus en détail

En Direct réglementaire

En Direct réglementaire Centres de Santé & Etablissements de Santé Date : 28 septembre 2015 Contact : Pôle FIDES Bourgogne - Pôle Etablissements Côte d Or/Yonne - CPAM de la Côte d Or Téléphone : (du lundi au vendredi de 8h à

Plus en détail

Le cancer colorectal et son dépistage

Le cancer colorectal et son dépistage Qu est-ce-que c est? Le cancer colorectal est une tumeur maligne de la muqueuse du côlon ou du rectum. Le côlon et le rectum constituent la dernière partie du tube digestif. La majorité des cancers colorectaux

Plus en détail

CANCER COLORECTAL DÉPISTAGE PAR TEST IMMUNOLOGIQUE ET AUTRES MODALITÉS

CANCER COLORECTAL DÉPISTAGE PAR TEST IMMUNOLOGIQUE ET AUTRES MODALITÉS CANCER COLORECTAL DÉPISTAGE PAR TEST IMMUNOLOGIQUE ET AUTRES MODALITÉS Avec près de 42000 nouveaux cas et 17500 décès en 2013, le cancer colorectal est le 3 e cancer le plus fréquent en termes d incidence

Plus en détail

VIDEO-CAPSULE. D r Eric SGRO Service Hépato gastro-entérologie CARCASSONNE

VIDEO-CAPSULE. D r Eric SGRO Service Hépato gastro-entérologie CARCASSONNE VIDEO-CAPSULE D r Eric SGRO Service Hépato gastro-entérologie CARCASSONNE Qu apporte la vidéo capsule? => vision de la muqueuse de l intestin grêle Non vue par Rx Plus facile que l entéroscopie (rarement

Plus en détail

à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables Médecins Conseils Régionaux Chef de service Pour mise en oeuvre immédiate

à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables Médecins Conseils Régionaux Chef de service Pour mise en oeuvre immédiate CIRCULAIRE CIR-15/2014 Document consultable dans Médi@m Date : 17/07/2014 Domaine(s) : gestion des prestations en nature gestion du risque à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables CPAM

Plus en détail

Dépistage du cancer du colon : dès 50 ans J en parle à mon médecin

Dépistage du cancer du colon : dès 50 ans J en parle à mon médecin Programme vaudois de dépistage du cancer du colon Dépistage du cancer du colon : dès 50 ans J en parle à mon médecin Dépistage du cancer du colon Canton de Vaud Table des matières Aide à la décision et

Plus en détail

MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES DE L INTESTIN. Dr Nina DIB CHU Angers 26/03/2015

MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES DE L INTESTIN. Dr Nina DIB CHU Angers 26/03/2015 MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES DE L INTESTIN Dr Nina DIB CHU Angers 26/03/2015 Deux entités Maladie de Crohn (MC) Recto-colite hémorragique (RCH) 1-2 patients? < 5 patients? 5-10 patients? Epidémio

Plus en détail

Vidéocapsule à tous les étages: VCE, VCO, VCC indications et perspectives

Vidéocapsule à tous les étages: VCE, VCO, VCC indications et perspectives Vidéocapsule à tous les étages: VCE, VCO, VCC indications et perspectives Rémi Systchenko Les enjeux de la videocapsule Le grêle: mieux l explorer L œsophage et le colon: aussi bien voir que l endoscopie

Plus en détail

Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE. Fier commanditaire de

Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE. Fier commanditaire de Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE Fier commanditaire de 1 TEST DE DÉPISTAGE SEPTIN9 Votre professionnel de la santé peut utiliser

Plus en détail

«Participation assuré» de 18 euros

«Participation assuré» de 18 euros «Participation assuré» de 18 euros Médecins Sages Femme Centres de santé médicaux et polyvalents Logiciels 1.40 Un ticket modérateur forfaitaire sur les actes lourds est instauré par la Loi de Financement

Plus en détail

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1 UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE La réforme de l assurance maladie se met en place 1 La loi du 13 août 2004 portant sur la réforme de l assurance maladie

Plus en détail

1 Présentation générale p.3. 2 Présentation de l'interface p.3. 3 Les fonctions p.3. 4 En savoir plus p.6. 5 Glossaire p.8

1 Présentation générale p.3. 2 Présentation de l'interface p.3. 3 Les fonctions p.3. 4 En savoir plus p.6. 5 Glossaire p.8 1 Présentation générale p.3 2 Présentation de l'interface p.3 3 Les fonctions p.3 3.1 Cas simple : Le patient, malade, vient consulter son médecin traitant p.4 3.2 Cas avancé : Appliquer un tiers-payant

Plus en détail

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Maladie de Rendu-Osler

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Maladie de Rendu-Osler LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Maladie de Rendu-Osler Octobre 2009 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de Santé 2 avenue du Stade de France - F

Plus en détail

Directeurs. Agents Comptables. Médecins Conseils. Pour mise en oeuvre immédiate. Mots clés : CCAM V10 - Avenant 24

Directeurs. Agents Comptables. Médecins Conseils. Pour mise en oeuvre immédiate. Mots clés : CCAM V10 - Avenant 24 CIRCULAIRE CIR-44/2007 Document consultable dans Médi@m Date : 02/10/2007 Domaine(s) : Gestion du risque Nouveau Modificatif Complémentaire Suivi Objet : Mise en œuvre de la nouvelle tarification des forfaits

Plus en détail

MALADIES DU FOIE ET DE L APPAREIL DIGESTIF. Docteur Philippe NAVARRO

MALADIES DU FOIE ET DE L APPAREIL DIGESTIF. Docteur Philippe NAVARRO MALADIES DU FOIE ET DE L APPAREIL DIGESTIF ENDOSCOPIE ECHOGRAPHIE PROCTOLOGIE Docteur Philippe NAVARRO ANCIEN INTERNE DES HOPITAUX CHEF DE CLINIQUE A LA FACULTE 13.1.12597.3.C ------ Les Terrasses de Bonneveine

Plus en détail

CIRCULAIRE CIR-80/2003. Document consultable dans Médi@m. Date : 19/06/2003 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les.

CIRCULAIRE CIR-80/2003. Document consultable dans Médi@m. Date : 19/06/2003 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les. Document consultable dans Médi@m Date : 19/06/2003 Domaine(s) : Risques maladie à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables CIRCULAIRE CIR-80/2003 CPAM CRAM URCAM UGECAM CGSS CTI Nouveau Modificatif

Plus en détail

ENDOSCOPIE ECHOGRAPHIE PROCTOLOGIE. Docteur Philippe NAVARRO

ENDOSCOPIE ECHOGRAPHIE PROCTOLOGIE. Docteur Philippe NAVARRO ENDOSCOPIE ECHOGRAPHIE PROCTOLOGIE Docteur Philippe NAVARRO ANCIEN INTERNE DES HOPITAUX CHEF DE CLINIQUE A LA FACULTE 13.1.12597.3.C ------ Les Terrasses de Bonneveine Bât B - 141 Avenue de Hambourg -

Plus en détail

2. Indications (Figure 2)

2. Indications (Figure 2) Conseil de pratique Techniques et indication de l entéroscopie Rédacteur : Gabriel Rahmi Documents de référence : Di Caro S, May A, Heine DG et al; DBE-European Study Group. The European experience with

Plus en détail

En 2011, le service Ameli-direct, anciennement appelé «Infosoins» puis «Adresses et Tarifs» connaît les modifications suivantes :

En 2011, le service Ameli-direct, anciennement appelé «Infosoins» puis «Adresses et Tarifs» connaît les modifications suivantes : @ AMELI-DIRECT VERSION 3.3 2006-2011 : INFOSOINS DEVIENT AMELI-DIRECT Dès la COG 2006-2009, l Assurance Maladie s engage à développer à l intention de ses assurés un système d information tant sur le fonctionnement

Plus en détail

GESTION DU PATIENT - FACTURATION BUREAU DES ENTRÉES

GESTION DU PATIENT - FACTURATION BUREAU DES ENTRÉES GESTION DU PATIENT - FACTURATION BUREAU DES ENTRÉES MEDICAL INTERFACE propose un ensemble de programmes développés spécifiquement pour le personnel de la Gestion du Patient, du Bureau des Entrées et du

Plus en détail

à Mesdames et Messieurs les Agents Comptables Médecins Conseils Régionaux Chef de service Pour mise en oeuvre immédiate

à Mesdames et Messieurs les Agents Comptables Médecins Conseils Régionaux Chef de service Pour mise en oeuvre immédiate CIRCULAIRE CIR-13/2011 Document consultable dans Médi@m Date : 24/05/2011 Domaine(s) : gestion des prestations en nature à Mesdames et Messieurs les Directeurs CPAM CARSAT UGECAM CGSS CTI Agents Comptables

Plus en détail

Endoscopie digestive. Dr Alain Attar Gastroentérologie et d Assistance Nutritive Hôpital Beaujon

Endoscopie digestive. Dr Alain Attar Gastroentérologie et d Assistance Nutritive Hôpital Beaujon Endoscopie digestive Dr Alain Attar Gastroentérologie et d Assistance Nutritive Hôpital Beaujon L inventaire (1) Endoscopie classique Gastroscopie Iléocoloscopie Entéroscopie Entéroscopie poussée haute

Plus en détail

Stratégie de la CNAMTS sur la Télémédecine Collège des Economistes de la Santé 30/04/14

Stratégie de la CNAMTS sur la Télémédecine Collège des Economistes de la Santé 30/04/14 Stratégie de la CNAMTS sur la Télémédecine Collège des Economistes de la Santé 30/04/14 Couverture STRATEGIE DE LA CNAMTS SUR LA TELEMEDECINE 2 La télémédecine est un sujet stratégique pour la CNAMTS,

Plus en détail

DEPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER COLORECTAL

DEPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER COLORECTAL 11 septembre 2015 DEPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER COLORECTAL Nouveau test, nouvelle organisation 1 Communiqué 11 septembre 2015 Dépistage organisé du cancer colorectal Nouveau test, nouvelle organisation

Plus en détail

Sommaire. 1. L avenant n 8 à la convention médicale. 2. Estimation de l impact financier de l avenant pour l AMC

Sommaire. 1. L avenant n 8 à la convention médicale. 2. Estimation de l impact financier de l avenant pour l AMC Sommaire 1. L avenant n 8 à la convention médicale Contexte et enjeu : l amélioration de l accès aux soins 2. Estimation de l impact financier de l avenant pour l AMC Un impact en année pleine pour l AMC

Plus en détail

Avis 15 mai 2013. Laboratoire GUERBET. Ioxitalamate de méglumine DCI

Avis 15 mai 2013. Laboratoire GUERBET. Ioxitalamate de méglumine DCI COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 15 mai 2013 TELEBRIX GASTRO, (300 mg l/ml), solution pour administration par voie orale ou rectale Flacon de 50 ml (CIP : 34009 327 480 9-9) Flacon de 100 ml (CIP : 34009

Plus en détail

Formation Médicale Continue Organisée par l Institut des Maladies de l Appareil Digestif

Formation Médicale Continue Organisée par l Institut des Maladies de l Appareil Digestif Formation Médicale Continue Organisée par l Institut des Maladies de l Appareil Digestif / Nantes 2012 Cours avancé d Endoscopie Digestive Jeudi 2 février 2012 Quoi de neuf en Hépato-Gastroentérologie?

Plus en détail

DESTINATAIRES. - Associations, congrégations et collectivités religieuses - Les Maisons Agréées par la Mutuelle Saint Martin OBJET

DESTINATAIRES. - Associations, congrégations et collectivités religieuses - Les Maisons Agréées par la Mutuelle Saint Martin OBJET DATE : Levallois, le 9 mars 2006 REFERENCES : Circulaire n 10/2006 DESTINATAIRES - Associations, congrégations et collectivités religieuses - Les Maisons Agréées par la Mutuelle Saint Martin OBJET Modalités

Plus en détail

CHIRURGIE DE L OBÉSITÉ. Quel rôle pour le médecin traitant dans le parcours pré-opératoire?

CHIRURGIE DE L OBÉSITÉ. Quel rôle pour le médecin traitant dans le parcours pré-opératoire? CHIRURGIE DE L OBÉSITÉ Quel rôle pour le médecin traitant dans le parcours pré-opératoire? CRITÈRES DE CHOIX DES PATIENTS - IMC supérieur ou égal à 40 kg/m2 - IMC supérieur ou égal à 35 kg/m2 avec un facteur

Plus en détail

à Mesdames et Messieurs les Agents Comptables Médecins Conseils Régionaux Chef de service Pour information

à Mesdames et Messieurs les Agents Comptables Médecins Conseils Régionaux Chef de service Pour information CIRCULAIRE CIR-2/2012 Document consultable dans Médi@m Date : 03/01/2012 Domaine(s) : gestion des prestations en nature à Mesdames et Messieurs les Directeurs CPAM CARSAT UGECAM CGSS CTI Agents Comptables

Plus en détail

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale &LUFXODLUH&1$076 Date : 12/05/2000 Origine : DDRI ENSM AC Réf. : DDRI n 66/2000 ENSM n 28/2000 AC n 24/2000 n / MMES et MM les Directeurs

Plus en détail

Médecins. Date : 04 08 2012 Mise en place des nouvelles options conventionnelles relatives à la démographie

Médecins. Date : 04 08 2012 Mise en place des nouvelles options conventionnelles relatives à la démographie Médecins Date : 04 08 2012 Mise en place des nouvelles options conventionnelles relatives à la démographie La convention nationale des médecins libéraux, signée le 26 juillet 2011, a défini dans son article

Plus en détail

Table des matières I. LA PONCTION BIOPSIE HÉPATIQUE (PBH) 15

Table des matières I. LA PONCTION BIOPSIE HÉPATIQUE (PBH) 15 Table des matières CHAPITRE 1 EXPLORATIONS EN HÉPATOLOGIE 15 I. LA PONCTION BIOPSIE HÉPATIQUE (PBH) 15 II. TIPS (TRANSJUGULAR INTRAHEPATIC PORTOSYSTEMIC SHUNT 17 OU SHUNT INTRA-HÉPATIQUE PORTO-SYSTÉMIQUE)

Plus en détail

Recommanda)ons+ECCO+ Nouveautés+2014?+

Recommanda)ons+ECCO+ Nouveautés+2014?+ Recommanda)ons+ECCO+ Nouveautés+2014?+ - Enfants! - Adolescents! - Grossesse! Recommanda)ons+à+part+en)ère++ Maladie+de+Crohn++ GT1+:+diagnos)c+et+classifica)on++ L imagerie en coupe (IRM/scanner) et

Plus en détail

DATE : Levallois, le 4 septembre 2006. REFERENCES : Circulaire n 18/2006 DESTINATAIRES. - Associations, congrégations et collectivités religieuses

DATE : Levallois, le 4 septembre 2006. REFERENCES : Circulaire n 18/2006 DESTINATAIRES. - Associations, congrégations et collectivités religieuses DATE : Levallois, le 4 septembre 2006 REFERENCES : Circulaire n 18/2006 DESTINATAIRES - Associations, congrégations et collectivités religieuses - Les Maisons agréées par la Mutuelle Saint-Martin OBJET

Plus en détail

en passe de connaître une véritable avancée avec l arrivée du test immunologique

en passe de connaître une véritable avancée avec l arrivée du test immunologique PAGES SPÉCIALES N 9421 JEUDI 18 JUIN 2015 mise au point Retrouvez en ligne sur www.lequotidiendumedecin.fr Dépistage du CCR : Place au test immunologique CAS CLINIQUES INTERACTIFS 1 2 3 CCR, 2 e cause

Plus en détail

Ensemble contre la maladie. Unis pour la recherche.

Ensemble contre la maladie. Unis pour la recherche. Fondation de recherche médicale reconnue d utilité publique Ensemble contre la maladie. Unis pour la recherche. www.digestscience.com «Dans cette maladie, les symptômes et les traitements sont pénibles.

Plus en détail

Centre de rattachement dont vous dépendez

Centre de rattachement dont vous dépendez Procédure Sesam Vitale Masseurs-kinésithérapeutes Centre de rattachement dont vous dépendez Votre centre de rattachement Caisse Primaire d'assurance Maladie de l Aube Pôle Prestations - Flux externes 113

Plus en détail

Présentation CERN. Assurance Maladie en France

Présentation CERN. Assurance Maladie en France Présentation CERN Assurance Maladie en France lundi 14 novembre 2011 Assurance Maladie 101 CPAM organisme de droit privé exerçant une mission de service publique, gèrent l assurance maladie et assurent

Plus en détail

Section G : Système gastro-intestinal

Section G : Système gastro-intestinal G G01. Troubles de la déglutition : dysphagie haute (la lésion peut être haute ou basse) G02. Troubles de la déglutition : dysphagie basse (la lésion sera basse) G03. Pyrosis/douleur thoracique : hernie

Plus en détail

AVENANT N 8 Médecins généralistes et spécialistes libéraux (secteurs 2 et 1 avec DP)

AVENANT N 8 Médecins généralistes et spécialistes libéraux (secteurs 2 et 1 avec DP) AVENANT N 8 Médecins généralistes et spécialistes libéraux (secteurs 2 et 1 avec DP) Docteur, Le nouvel avenant à la convention médicale vous propose de vous engager en faveur de l'amélioration de l'accès

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MMES et MM les Directeurs Date : 18/12/96 des Caisses Primaires d Assurance Maladie des Caisses Régionales

Plus en détail

PREPAR Sérénité Garantie Santé, c est quoi?

PREPAR Sérénité Garantie Santé, c est quoi? PREPAR Sérénité Garantie Santé Une complémentaire santé sur mesure pour vous et votre famille PREPAR Sérénité Garantie Santé, c est quoi? C est une complémentaire santé conçue pour les travailleurs nonsalariés

Plus en détail

30 juillet 2008. Les services malins de l Assurance Maladie pour bien utiliser le système de soins SERVICES. Contact presse : presse@cnamts.

30 juillet 2008. Les services malins de l Assurance Maladie pour bien utiliser le système de soins SERVICES. Contact presse : presse@cnamts. 30 juillet 2008 Les services malins de l Assurance Maladie pour bien utiliser le système de soins SERVICES Contact presse : presse@cnamts.fr L ASSURANCE MALADIE FACILITE LA VIE DES ASSURES Vous cherchez

Plus en détail

L ASSURANCE MALADIE EN LIGNE

L ASSURANCE MALADIE EN LIGNE BIEN GÉRER MA SANTÉ AVEC L ACS Ce que l Assurance Maladie fait pour moi L Assurance Maladie me permet de bénéficier de l Aide pour une complémentaire santé : l ACS. Des offres et des services pour m accompagner

Plus en détail

ACTUALITES EN HEPATO-GASTRO- ENTEROLOGIE

ACTUALITES EN HEPATO-GASTRO- ENTEROLOGIE ACTUALITES EN HEPATO-GASTRO- ENTEROLOGIE Dr Bernard WILLEMIN Hépato-Gastro-Entérologue CHG Haguenau Dr Pierre OSWALD Radiologie CHG Haguenau MESSAGE SONORE DU DR BERNARD WILLEMIN NOUS EXPLIQUANT QUELS

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE Cahier des charges du contrat responsable Décret du 18 novembre 2014

COMPLEMENTAIRE SANTE Cahier des charges du contrat responsable Décret du 18 novembre 2014 SERVICE SOCIAL (Circ. 7908) Le 20 novembre 2014 N 21/2014 COMPLEMENTAIRE SANTE Cahier des charges du contrat responsable Décret du 18 novembre 2014 Le décret daté du 18 novembre 2014 définissant le nouveau

Plus en détail

Service de Médecine Interne-Pôle Digestif CHU Purpan 31059 Toulouse cedex France.

Service de Médecine Interne-Pôle Digestif CHU Purpan 31059 Toulouse cedex France. 1 Laurent Alric L anémie par carence en fer. Service de Médecine Interne-Pôle Digestif CHU Purpan 31059 Toulouse cedex France. Auteur correspondant: Pr Laurent Alric, Service de Medecine Interne, Pôle

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

Le dépistage organisé du cancer colorectal. Présentation aux médecins généralistes

Le dépistage organisé du cancer colorectal. Présentation aux médecins généralistes Le dépistage organisé du cancer colorectal Présentation aux médecins généralistes Sommaire Pourquoi cette réunion? Les conditions de la généralisation La dynamique en France Les acteurs du dépistage organisé

Plus en détail

Gérer une carence martiale et la rattacher à une pathologie digestive. Ammppu section de Metz 3 février 2015

Gérer une carence martiale et la rattacher à une pathologie digestive. Ammppu section de Metz 3 février 2015 Gérer une carence martiale et la rattacher à une pathologie digestive Ammppu section de Metz 3 février 2015 Quelques chiffres sur la carence martiale! 2 à 5 % des hommes et femmes ménopausées (18 à 20%)!

Plus en détail

T roisième partie. Actes radiodiagnostic pour les chirurgiensdentistes et les stomatologistes. Titre I G Chapitre V.

T roisième partie. Actes radiodiagnostic pour les chirurgiensdentistes et les stomatologistes. Titre I G Chapitre V. T roisième partie Actes radiodiagnostic pour les chirurgiensdentistes et les stomatologistes Titre I - Chapitre I Titre I G Chapitre II Titre I G Chapitre IV Titre I G Chapitre V Cinquième partie 8ctes

Plus en détail

Chapitre 20 Endoscopie digestive

Chapitre 20 Endoscopie digestive LES FONDAMENTAUX DE LA PATHOLOGIE DIGESTIVE Chapitre 20 Endoscopie digestive 1. Vidéoendoscopes 2. Échoendoscopes 3. Vidéocapsules endoscopiques L endoscopie digestive a pour but l abord instrumental non

Plus en détail

COORDINATION & ADMINISTRATIF

COORDINATION & ADMINISTRATIF NUTRITION ARTIFICIELLE GUIDE DES TRANSITIONS VERS L ÂGE ADULTE 1 COORDINATION & ADMINISTRATIF Vous trouvez ci-après de nombreuses informations sur les aspects très pratiques et formalistes du passage vers

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2016 ENVIRONNEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE Le déficit du régime général En milliards d 2013 2014 Prévisions 2015 0,7 0,6-0,6-3,2-2,7-1,6-4,6-6

Plus en détail

La Cpam vous propose ce guide pour :

La Cpam vous propose ce guide pour : La Cpam vous propose ce guide pour : Vous expliquer les motifs de rejet de certaines feuilles de soins par le système informatique Clarifier votre rôle et celui de la CPAM dans le traitement des rejets

Plus en détail

TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON

TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON MILLE Sara Ronéo de Module 5 LABERGERIE Laura Cours de Mr LECOMTE Le 21/02/11 Le cours est disponible sur l'ent TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON Épidémiologie du Cancer Colo-rectal (CCR): Le

Plus en détail

CIRCULAIRE CIR-1/2012. Document consultable dans Médi@m. Date : 02/01/2012 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les. Pour mise en oeuvre Immédiate

CIRCULAIRE CIR-1/2012. Document consultable dans Médi@m. Date : 02/01/2012 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les. Pour mise en oeuvre Immédiate CIRCULAIRE CIR-1/2012 Document consultable dans Médi@m Date : 02/01/2012 Domaine(s) : gestion du risque à Mesdames et Messieurs les Directeurs CPAM CARSAT UGECAM CGSS CTI Agents Comptables Nouveau Modificatif

Plus en détail

PROTECTION MALADIE LA COMPLÉMENTAIRE CMU

PROTECTION MALADIE LA COMPLÉMENTAIRE CMU LA COMPLÉMENTAIRE CMU La complémentaire CMU (Couverture maladie universelle) est une protection maladie complémentaire de service public, gratuite, sous condition de ressources, dont le contenu est défini

Plus en détail

Garantie Senior Régime général ou local Sécurité Sociale

Garantie Senior Régime général ou local Sécurité Sociale Garantie Senior Régime général ou local Sécurité Sociale Remboursement total R.O. + Mutuelle Visites, consultations, actes, majorations des médecins généraliste et spécialistes 150% Analyses et examens

Plus en détail

L endoscopie. digestive à son. Les chiffres

L endoscopie. digestive à son. Les chiffres Efficacité et sécurité, innovation, intégration dans la T2A Les fabricants et distributeurs de matériel d endoscopie digestive réfléchissent aux évolutions du secteur. Les enjeux sont importants : l amélioration

Plus en détail

SOLO TICKET MODERATEUR

SOLO TICKET MODERATEUR SOLO garantit les remboursements suivants : les frais de séjour : la chambre particulière, à hauteur de 30 par journée le forfait journalier à hauteur de 100% des frais réels. Base, sont remboursées à

Plus en détail

Y a-t-il du bénin dans le tube?

Y a-t-il du bénin dans le tube? Les tumeurs bénignes de l abdomen Journée de printemps de la SIAD 28.03.14 Y a-t-il du bénin dans le tube? C. Ridereau-Zins CHU ANGERS Y a-t-il des tumeurs bénignes dans le tube digestif? OUI Lésions rares

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Avis relatif à l avenant n o 3 à la convention nationale organisant les rapports entre les sages-femmes

Plus en détail

Le médecin, le juge et la recommandation Commentaire sur le jugement rendu le 22 /03 /2013 par le TGI de Troyes ; aff. X. /G.

Le médecin, le juge et la recommandation Commentaire sur le jugement rendu le 22 /03 /2013 par le TGI de Troyes ; aff. X. /G. Le médecin, le juge et la recommandation Commentaire sur le jugement rendu le 22 /03 /2013 par le TGI de Troyes ; aff. X. /G. 04 /2013 Jean VILANOVA Juriste jean.vilanova@ca-predica.fr Le récent procès

Plus en détail

Nous sommes tous concernés par la maladie lorsqu elle frappe. Il nous faut l être également en amont, dans la prévention.

Nous sommes tous concernés par la maladie lorsqu elle frappe. Il nous faut l être également en amont, dans la prévention. Mars Bleu Mars est le mois de la promotion du dépistage organisé du cancer colorectal. Il faut le rappeler, il est le 2 ème cancer tueur après le cancer du poumon. Contrairement au cancer du poumon, celui

Plus en détail

Examens morphologiques au cours des malformations vasculaires de l intestin l

Examens morphologiques au cours des malformations vasculaires de l intestin l Examens morphologiques au cours des malformations vasculaires de l intestin l grêle M Boudiaf, K Vahedi*, P Soyer, A Merlin, L Hamzi, Y Fargeaudou, P Marteau* R Rymer Service de Radiologie Viscérale et

Plus en détail

- Support de Cours (Version PDF) - Item 297 : Anémie. Date de création du document 2008-2009. - Université Médicale Virtuelle Francophone -

- Support de Cours (Version PDF) - Item 297 : Anémie. Date de création du document 2008-2009. - Université Médicale Virtuelle Francophone - Item 297 : Anémie Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Mécanismes possibles du déficit en fer...1 1. 1 Perte par saignement...1 1. 2 Malabsorption...1 1. 3 Carence

Plus en détail

Actes doubles : bonnes (et mauvaises) indications

Actes doubles : bonnes (et mauvaises) indications > 15 e Journée de Réflexion < sur l Endoscopie Digestive en France Samedi 26 janvier 2013 Paris, Eurosites Georges V Actes doubles : bonnes (et mauvaises) indications Docteur Gilles Lesur, Boulogne-Billancourt

Plus en détail

Etudier à l étranger FRANCE

Etudier à l étranger FRANCE Etudier à l étranger FRANCE Bienvenue en FRANCE 1 Si vous êtes étudiant belge venant en France dans le cadre d un programme d échange (type Erasmus) Quand suis-je considéré comme étudiant? Dès lors que

Plus en détail

Elements financiers équipes en maisons, pôles et centres de santé en quartiers populaires

Elements financiers équipes en maisons, pôles et centres de santé en quartiers populaires Elements financiers équipes en maisons, pôles et centres de santé en quartiers populaires Contexte En 2011, il a semblé intéressant à l ACSBE 1, alors en montage de projet de centre de santé associatif,

Plus en détail

MUTUELLE DE NATIXIS. l adhésion du salarié au régime est obligatoire, comme par le passé, celle de ses ayants-droit éventuels est facultative ;

MUTUELLE DE NATIXIS. l adhésion du salarié au régime est obligatoire, comme par le passé, celle de ses ayants-droit éventuels est facultative ; MUTUELLE DE NATIXIS Résumé des garanties du contrat obligatoire de complémentaire santé de la Mutuelle de Natixis «Régime unifié» des salariés mis en place le 1 er juillet 2010 Concerne les salariés de

Plus en détail

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE N 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL POUR LA COUVERTURE DU RISQUE HOSPITALISATION TITRE I - PRINCIPES GÉNÉRAUX ARTICLE 1-1 CATÉGORIES COUVERTES Sont admis à bénéficier des

Plus en détail

Atelier diarrhée chronique chez un adulte

Atelier diarrhée chronique chez un adulte Atelier diarrhée hronique hez un adulte Philippe Marteau & Benoît Coffin Université Denis Diderot, Paris 7 & AP-HP, Département médiohirurgial de pathologie digestive, Hôpital Lariboisière, Paris Servie

Plus en détail

Définition et Généralités

Définition et Généralités LE CANCER PRIMITIF DU COLON Docteur Jean-Baptiste Bachet, fédération des pathologies digestives, Hôpital Ambroise Paré, APHP, Boulogne Billancourt & Comité de Rédaction du site web de la Fédération Francophone

Plus en détail

le parcours de soins Mémento

le parcours de soins Mémento le parcours de soins Mémento Informations pratiques Qu est-ce que le parcours de soins? Le parcours de soins est un circuit que vous devez respecter pour bénéficier d un suivi médical coordonné, personnalisé,

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : Mesdames et Messieurs les Directeurs 20/02/84 Mesdames et Messieurs les Agents Comptables Origine

Plus en détail

LA VIDÉO-CAPSULE ENDOSCOPIQUE : une nouvelle méthode d exploration du grêle

LA VIDÉO-CAPSULE ENDOSCOPIQUE : une nouvelle méthode d exploration du grêle LA VIDÉO-CAPSULE ENDOSCOPIQUE : une nouvelle méthode d exploration du grêle P. DUPONT (1), E. LOUIS (2), J. BELAICHE (3) RESUME : La vidéo-capsule est une nouvelle technique d exploration qui permet de

Plus en détail

Le financement des soins de santé en France

Le financement des soins de santé en France Le financement des soins de santé en France Présenté par Hans-Martin Späth Maître de Conférences en Economie de la Santé Département pharmaceutique de Santé Publique Plan La protection sociale en France

Plus en détail

NORMES B2 ANNEXE 24. Relative aux modalités de facturation des établissements privés

NORMES B2 ANNEXE 24. Relative aux modalités de facturation des établissements privés NORMES B2 ANNEXE 24 Relative aux modalités facturation s établissements privés Prise en compte l arrêté prestation 2013 Prise en compte l application du coefficient pruntiel Prise en compte nature d interruption

Plus en détail

Comment lire un scanner et une IRM dans les MICI

Comment lire un scanner et une IRM dans les MICI Comment lire un scanner et une IRM dans les MICI Magaly Zappa 1, Yoram Bouhnik 2 1 Service d imagerie médicale 2 PMAD Service de Gastroentérologie, MICI et Assistance Nutritive Université Paris VII APHP,

Plus en détail

Séminaire de négociation entre l Union Nationale des Caisses d Assurance Maladie et les syndicats médicaux représentatifs

Séminaire de négociation entre l Union Nationale des Caisses d Assurance Maladie et les syndicats médicaux représentatifs Séminaire de négociation entre l Union Nationale des Caisses d Assurance Maladie et les syndicats médicaux représentatifs Jouy-en-Josas, les 2 et 3 décembre 2004 Point d étape Au terme du deuxième jour

Plus en détail

https://www.sesam-vitale.fr/offre/industriel/sesam-vitale/docs/cdc-fr/cdc-fr-100_v3.pdf

https://www.sesam-vitale.fr/offre/industriel/sesam-vitale/docs/cdc-fr/cdc-fr-100_v3.pdf 1. Spécifications minimales sur les logiciels CLM pour l avenant 8 Crossway/DocWare version X19.03 Mediclick Studio 5 PC version A13a1 RESIP Stand Alone version 3.53 SAMnet version 1.6 Module de facturation

Plus en détail

ContrôlesT2A à l'ap-hp. Difficultés et perspectives. Louis Brunel - Namik Taright DIM/DOMU 13 mai 2014

ContrôlesT2A à l'ap-hp. Difficultés et perspectives. Louis Brunel - Namik Taright DIM/DOMU 13 mai 2014 ContrôlesT2A à l'ap-hp Difficultés et perspectives Louis Brunel - Namik Taright DIM/DOMU 13 mai 2014 Historique des contrôles : volumes et montants Récapitulatif des contrôles T2A Contrôle Nb séjours contrôlés

Plus en détail

Indications pédiatriques de la vidéo capsule. Alain Lachaux Hépatologie, Gastroentérologie et Nutrition Hôpital Femme Mère Enfant CHU de LYON

Indications pédiatriques de la vidéo capsule. Alain Lachaux Hépatologie, Gastroentérologie et Nutrition Hôpital Femme Mère Enfant CHU de LYON Indications pédiatriques de la vidéo capsule Alain Lachaux Hépatologie, Gastroentérologie et Nutrition Hôpital Femme Mère Enfant CHU de LYON Sommaire Matériel Déroulement de l examen Mode d administration

Plus en détail

Les exonérations du TM d origine administrative : Sans démarche de la part de l assuré ou de son praticien traitant

Les exonérations du TM d origine administrative : Sans démarche de la part de l assuré ou de son praticien traitant Le ticket modérateur : Fondé sur la nécessité de responsabiliser le consommateur de soins et de biens médicaux, cette participation est fixée et peut être réduite ou supprimée par Décret après avis de

Plus en détail

1 Généralités et rappels

1 Généralités et rappels 1 Généralités et rappels Généralités Hémorragies digestive = saignement d une lésion située sur le tractus digestif Œsophage Estomac Intestin Grêle Duodénum Jéjunum Iléon Colon Rectum Anus Définitions

Plus en détail

PLAQUETTE D INFORMATION

PLAQUETTE D INFORMATION Mutuelle du personnel du groupe Société Générale PLAQUETTE D INFORMATION Registre National des Mutuelles N 784 410 805 Juillet 2010 Comment calculer un taux de remboursement de Mutuelle? Les remboursements

Plus en détail

Troubles fonctionnels intestinaux : jusqu où aller dans les explorations? Séminaire de DES Mai 2008 Damien Carmona

Troubles fonctionnels intestinaux : jusqu où aller dans les explorations? Séminaire de DES Mai 2008 Damien Carmona Troubles fonctionnels intestinaux : jusqu où aller dans les explorations? Séminaire de DES Mai 2008 Damien Carmona Rappels : troubles fonctionnels intestinaux Score diagnostique : les critères de Rome

Plus en détail

Comment bien comprendre ma complémentaire santé?

Comment bien comprendre ma complémentaire santé? Santé Comment bien comprendre ma complémentaire santé? Guide Pratique Salariés Le guide pratique de votre complémentaire santé Retrouvez toutes les informations que vous devez connaître afin de profiter

Plus en détail

Pour comprendre le système allemand il faut connaître son fonctionnement :

Pour comprendre le système allemand il faut connaître son fonctionnement : LA GASTROENTEROLOGIE LIBERALE EN ALLEMAGNE. 1. La protection sociale et la médecine libérale Pour comprendre le système allemand il faut connaître son fonctionnement : 80 % des patients en Allemagne sont

Plus en détail

Mieux comprendre la protection sociale

Mieux comprendre la protection sociale Mieux comprendre la protection sociale www.cnrs.fr Direction des ressources humaines Service du développement social Septembre 2010 1 - En préambule Premier volet : ma protection sociale en quelques lignes

Plus en détail

Réforme des contrats responsables : Contexte règlementaire

Réforme des contrats responsables : Contexte règlementaire Réforme des contrats responsables : Contexte règlementaire Unité de Distribution Unité de Distribution Direction Formation-Département Conception 150218 Direction Formation-Département Conception 1 Le

Plus en détail