Session 2 : Modèles de représentation de la connaissance Animateurs : C. Bacconnet, L. Pierrat

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Session 2 : Modèles de représentation de la connaissance Animateurs : C. Bacconnet, L. Pierrat"

Transcription

1 Programme prévisionnel des journées lundi 4 juin 9h30 10h 10h Accueil Ouverture de la conférence J. Baroth, D. Boissier Session 1 : Modèles de dégradation, inspection, maintenance Animateurs : L. Peyras, 10h15 10h h 12h30 14h 14h15 Application de la détection de nouveauté à la surveillance vibratoire des structures soumises à un environnement variable A. Clément, S. Laurens Propagation de la variabilité des propriétés des bétons et explication de variables T. de Larrard, F. Benboudjema, J.-M. Torrenti Détection du démarrage effectif de la corrosion induite par carbonatation basée sur des courbes ROC (A probabilistic threshold for the onset of carbonation induced corrosion) F. Duprat, N. Tru Vu pause Comparaison de stratégies de maintenance de structures aéronautiques basées sur le suivi de l'état de santé embarqué C. Gogu, L. Cot, C. Bes Optimisation des opérations de maintenance de l infrastructure de voies ferrées tenant compte de leur variabilité N. Rhayma, P. Bressolette, P. Breul, S. Costa D Aguiar Estimation de la cinétique de dégradation d un système par une loi de fiabilité bornée en temps et à taux de défaillance croissant (Kinetic damage estimation of a limited lifetime system by an increasing failure rate reliability distribution) E. Idée, L. Pierrat Transformation puissance pour la forme exponentielle de la loi d Arrhenius L. Pierrat, F. Bayle Buffet Optimisation des inspections imparfaites des tuyaux d hydrocarbure soumis à la corrosion Y. Sahraoui, A. Chateauneuf, R. Khelif 1

2 14h45 15h 15h15 Probabilistic evaluation of impact echo sources, O. Abraham Optimisation de contrôles CND lors de l auscultation d un champ stationnaire de propriétés aléatoires (Optimization of Non Destructive testing when assessing stationary stochastic processes) T. V. Tran,, E. Bastida-Arteaga, G Villain, X. Derobert Session 2 : Modèles de représentation de la connaissance Animateurs : C. Bacconnet, L. Pierrat 15h30 15h45 Genèse stochastique de la distribution de Weibull L. Pierrat Modèles non stationnaires améliorés pour l analyse de la fragilité sismique F. Giraudeau, M. Fogli, I. Zentner, C. Feau 16h 16h15 Échantillonnage préférentiel quasi-optimal par krigeage pour l évaluation de la fiabilité des cuves de REP V. Dubourg, G. Defaux, P. Willaume, E. Meister, B. Sudret pause Analyse statistique des champs aléatoires de géométrie pour la fiabilité des cordons de soudure O. Pasqualini,, M. Chevreuil, M. Cazuguel 16h30 Caractérisation expérimentale de la variabilité spatiale des propriétés d un béton Identification des longueurs de corrélation et recherche de corrélations entre indicateurs de durabilité T. de Larrard, F. Benboudjema, J.-B. Colliat, J.-M. Torrenti 16h45 17h 17h30 Identification bayésienne des variables aléatoires pour la modélisation de la pénétration des chlorures dans les structures en béton armé E. Bastidas-Arteaga,, S. Bonnet pause Cartographie mécanique du matériau bois, optimisation de la chaine de valeur de l arbre au produit de la construction R. Pommier, G. Garbay, G. Vierge 17h45 18h 18h15 Classement des bois à l état vert, efficacité du classement pour garantir la fiabilité des poutres sollicitées en structure. R. Pommier, D. Breysse, G. Garbay Métamodèles pour l identification de paramètres de remblai à partir d instrumentation d ouvrages en service (Meta-model for the assessment of soil stochastic properties from monitoring: application to harbor structures) K. T. Le,, F. Lanata 2

3 18h30 Fin des sessions plénières de la journée Réunion d'organisation en comité restreint 19h30 22h30 Dîner croisière mardi 5 juin 8h30 9h Accueil 9h Session 3 : Projets de l'agence Nationale de Recherche Retours d'expérience sur l'utilisation des méthodes de fiabilité dans des projets collaboratifs Animateurs : F. Duprat, SISBAT : Analyse fiabiliste de la vulnérabilité sismique de l habitat avec toiture en charpentes industrialisées en bois A. Chateauneuf MEFISTO : Maîtrise de la fissuration du béton F. Duprat GERMA ou Comment un projet de recherche collaborative peut mieux aider les professionnels à gérer les risques de projets complexes INCERDD : Prise en compte des incertitudes pour des décisions durables O. Deck SbaDFoRM : State Based Decision For Road Maintenance B. Castanier MAREO: Maintenance des ouvrages portuaires en béton armé : optimisation par analyse de risque EvaDeOS : Evaluation non destructive pour la prédiction de la Dégradation des structures et l Optimisation de leur Suivi F. Duprat GEROM : Gestion par les risques des ouvrages maritimes et fluviaux VULCAIN : Vulnérabilité des constructions sous impact et explosions J. Baroth Pause Session 4 : Gestion des risques Animateurs : C. Curt, J.-M. Tacnet Modélisation de projets de construction pour la gestion des risques Structuration du modèle et application aux projets de construction T. Martin, D. Breysse, Y. Ledoux Gestion des projets de construction par des RBS évolutives Application à un réseau de voie ferrée en Algérie F. Taillandier, F. Hamzaoui, R. Medizadeh, D. Breysse, A. Allal 3

4 12h00 13h15 Buffet Session 5 : Maîtrise des risques naturels Animateurs : D. Hantz, N. Eckert 13h30 13h45 14h 14h15 14h30 14h45 15h 15h30 16h Gestion de l'incertitude et de l'ignorance dans l'évaluation de la probabilité de déclenchement des éboulements rocheux D. Hantz An integrated risk management process using dependability analysis, hybrid uncertainty analysis and G.I.S. structural properties analysis: application to debris flows risks J. M. Tacnet, G. Dupouy, J. Kaiber da Silva, D. Laigle, E. Mermet Prise en compte de l incertitudes des données pour l évaluation de la performance des digues M. Vuillet, L. Peyras, D. Serre, Y. Diab Analyse de sensibilité vis à vis du chargement avalancheux du comportement d un ouvrage paravalanche D. Daudon, J. Baroth, Y. Ma, P. Perrotin, M. Mommessin Optimal design of snow avalanche passive defence structure using reliability approach to quantify buildings vulnerability P. Favier, D. Bertrand, N. Eckert, M. Naaim Fin des sessions plénières de la journée départ en bus Visite technique : site de Montagnole (chute de blocs) mercredi 6 juin 8h00 8h15 Accueil Session 6 : Propagation d'incertitudes Animateurs : A. Chateauneuf, B. Sudret 8h15 8h30 Calcul probabiliste de la portance des fondations superficielles par l'utilisation du chaos polynomial creux et de l'analyse de sensibilité globale T. Al-Bittar, A.-H. Soubra Étude fiabiliste des joints de brasure des systèmes mécatroniques embarqués Y. Aoues, A, Makheloufi, A. El-Hami, P. Pougnet 4

5 8h45 9h 9h15 9h30 9h45 10h 10h h45 14h Analyse de sensibilité globale pour des variables corrélées Y. Caniou, B. Sudret, A. Micol Optimisation fiabiliste de poutres en béton armé par obtention de facteurs optimaux de sécurité R. Croquet, D. Lemosse, Y. Aoues, E. Souza de Cursi Évaluation d intervalles de confiance par Bootstrap sur les indices de sensibilité obtenus par chaos polynômial (Determination of Bootstrap confidence intervals on sensitivity indices obtained by polynomial chaos expansion) S. Dubreuil, M. Berveiller, F. Petitjean, M. Salaun Efficience des réseaux de neurones et incertitudes dans l'estimation de la résistance de poutres sous charges concentrées F. Shahabian, S. M. Elachachi, D. Breysse pause AK-RM : une nouvelle famille de méthodes de simulation basée sur le krigeage (Active learning based on Kriging methods) N. Gayton, B. Echard Dalles en béton armé soumises à l'impact d'une masse à faible vitesse : étude fiabiliste F. Kassem, D. Bertrand, A. Limam Analyse probabiliste de structures bois sous sollicitation sismique H. Riahi, P. Bressolette, A. Chateauneuf Conclusions perspectives JFMS J. Baroth, D. Boissier Buffet Départ en bus vers le «Manège», lieu des journées de l AUGC, Chambéry centre Conférence plénière AUGC JFMS IBPSA Analyse d incertitudes en simulations numériques. Méthodes, outils et des défis scientifiques A. Pasanisi 5

Laboratoire 3SR, fédération VOR

Laboratoire 3SR, fédération VOR FIMA Fiabilité et Maintenance IMdR Institut pour la Maîtrise des Risques Etudes de fiabilité et maintenance Cadre de la mécanique et des ouvrages sous sollicitations sévères Laboratoire 3SR, fédération

Plus en détail

Projet ADAGE Amélioration des processus d'aide à la Décision Associés à la GEstion des risques naturels en montagne

Projet ADAGE Amélioration des processus d'aide à la Décision Associés à la GEstion des risques naturels en montagne Projet ADAGE Amélioration des processus d'aide à la Décision Associés à la GEstion des risques naturels en montagne Jean-Marc Tacnet**, Corinne Curt*, Dominique Laigle**,, Eric Chojnacki +, Jean Dezert

Plus en détail

Projet ANR. Bruno Capra - OXAND. 04/06/2015 CEOS.fr - Journée de restitution (Paris) B. CAPRA

Projet ANR. Bruno Capra - OXAND. 04/06/2015 CEOS.fr - Journée de restitution (Paris) B. CAPRA Projet ANR Bruno Capra - OXAND MEFISTO : Maîtrise durable de la fissuration des infrastructures en bétons Contexte Problématique des Maîtres d Ouvrages Evaluation et prédiction de la performance des ouvrages

Plus en détail

Modélisation stochastique des données à partir d essais sur matériaux. Pr. Denys Breysse Université Bordeaux 1

Modélisation stochastique des données à partir d essais sur matériaux. Pr. Denys Breysse Université Bordeaux 1 Modélisation stochastique des données à partir d essais sur matériaux Pr. Denys Breysse Université Bordeaux 1 Hasard cause fictive de ce qui arrive sans raison apparente ou explicable (Petit Robert). Ce

Plus en détail

Managements des risques industriels : quelques verrous scientifiques et techniques à résoudre pour le futur. Le point de vue d'un industriel.

Managements des risques industriels : quelques verrous scientifiques et techniques à résoudre pour le futur. Le point de vue d'un industriel. Managements des risques industriels : quelques verrous scientifiques et techniques à résoudre pour le futur. Le point de vue d'un industriel. Workshop du GIS 3SGS Reims, 29 septembre 2010 Sommaire Missions

Plus en détail

Étude Des Zones D un Joint De Soudure D une Eprouvette Sollicitée En Fatigue

Étude Des Zones D un Joint De Soudure D une Eprouvette Sollicitée En Fatigue Étude Des Zones D un Joint De Soudure D une Eprouvette Sollicitée En Fatigue F.Z.KETTAF 1, N.H.CHERIET 2, B. BOUCHOUICHA 3 Laboratoire LMSR.Université Djillali Liabès Sidi Bel Abbes- Algérie. 1 fz.kettaf@gmail.com

Plus en détail

Maintenance. Biosalissures

Maintenance. Biosalissures Biosalissures GEM - Mesures par analyse d'image et modélisation stochastique du processus de colonisation / décolonisation en fonction des facteurs physico-chimiques franck.schoefs@univ-nantes.fr IREENA

Plus en détail

Problèmes de fiabilité dépendant du temps

Problèmes de fiabilité dépendant du temps Problèmes de fiabilité dépendant du temps Bruno Sudret Dépt. Matériaux et Mécanique des Composants Pourquoi la dimension temporelle? Rappel Résistance g( RS, ) = R S Sollicitation g( Rt (), St (),) t =

Plus en détail

Activités en FIabilité et MAintenance au sein de l équipe FIGAL du Laboratoire Jean Kuntzmann

Activités en FIabilité et MAintenance au sein de l équipe FIGAL du Laboratoire Jean Kuntzmann Activités en FIabilité et MAintenance au sein de l équipe FIGAL du Laboratoire Jean Kuntzmann Laurent Doyen Laboratoire Jean Kuntzmann (LJK) Département probabilités et statistique Equipe FIGAL LJK - Grenoble

Plus en détail

Plate forme de modélisation en vue de la prédiction de la durée de vie des bétons vis-à-vis de la pénétration d agents agressifs

Plate forme de modélisation en vue de la prédiction de la durée de vie des bétons vis-à-vis de la pénétration d agents agressifs Plate forme de modélisation en vue de la prédiction de la durée de vie des bétons vis-à-vis de la pénétration d agents agressifs Phase d'initiation de la corrosion vis-à-vis de la - pénétration d'agents

Plus en détail

Indicateurs d état visuels pour l évaluation des structures en béton armé

Indicateurs d état visuels pour l évaluation des structures en béton armé 1 opération de recherche 11R082 Indicateurs d état visuels pour l évaluation des structures en béton armé Benoit Thauvin CETE de l Ouest, Département Laboratoire de Saint-Brieuc ERA n 37 2 février 2012

Plus en détail

Modélisation aléatoire en fiabilité des logiciels

Modélisation aléatoire en fiabilité des logiciels collection Méthodes stochastiques appliquées dirigée par Nikolaos Limnios et Jacques Janssen La sûreté de fonctionnement des systèmes informatiques est aujourd hui un enjeu économique et sociétal majeur.

Plus en détail

Modélisation aléatoire en fiabilité des logiciels

Modélisation aléatoire en fiabilité des logiciels collection Méthodes stochastiques appliquées dirigée par Nikolaos Limnios et Jacques Janssen La sûreté de fonctionnement des systèmes informatiques est aujourd hui un enjeu économique et sociétal majeur.

Plus en détail

Health Monitoring pour la Maintenance Prévisionnelle, Modélisation de la Dégradation

Health Monitoring pour la Maintenance Prévisionnelle, Modélisation de la Dégradation Health Monitoring pour la Maintenance Prévisionnelle, Modélisation de la Dégradation Laurent Denis STATXPERT Journée technologique "Solutions de maintenance prévisionnelle adaptées à la production" FIGEAC,

Plus en détail

Application de la méthode de surface de réponse stochastique à l analyse de stabilité d un tunnel pressurisé

Application de la méthode de surface de réponse stochastique à l analyse de stabilité d un tunnel pressurisé Application de la méthode de surface de réponse stochastique à l analyse de stabilité d un tunnel pressurisé Guilhem Mollon 1, Daniel Dias 2, Abdul-Hamid Soubra 3 1 Doctorant, Laboratoire de Génie Civil

Plus en détail

AK-MCS : une méthode d apprentissage alliant krigeage et simulation Monte Carlo pour évaluer efficacement P f

AK-MCS : une méthode d apprentissage alliant krigeage et simulation Monte Carlo pour évaluer efficacement P f JFMS Toulouse 24, 25, 26 mars 2010 AK-MCS : une méthode d apprentissage alliant krigeage et simulation Monte Carlo pour évaluer efficacement P f Benjamin Echard Nicolas Gayton Maurice Lemaire LaMI Laboratoire

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Avant-propos... Thème 1 : Méthodes qualitatives pour la sûreté de fonctionnement des structures et des ouvrages...

TABLE DES MATIÈRES. Avant-propos... Thème 1 : Méthodes qualitatives pour la sûreté de fonctionnement des structures et des ouvrages... TABLE DES MATIÈRES Avant-propos.............................................. xiii Thème 1 : Méthodes qualitatives pour la sûreté de fonctionnement des structures et des ouvrages... 1 Méthodes qualitatives

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS DE MANUTENTION DU TERMINAL A CONTENEURS DE BEJAIA (BMT)

OPTIMISATION DE LA MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS DE MANUTENTION DU TERMINAL A CONTENEURS DE BEJAIA (BMT) OPTIMISATION DE LA MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS DE MANUTENTION DU TERMINAL A CONTENEURS DE BEJAIA (BMT) LAGGOUNE Radouane 1 et HADDAD Cherifa 2 1,2: Dépt. de G. Mécanique, université de Bejaia, Targa-Ouzemour

Plus en détail

Présentations GTF. Point de vue d un utilisateur final. Durée de vie des ouvrages : Approche Prédictive, PerformantielLE et probabiliste

Présentations GTF. Point de vue d un utilisateur final. Durée de vie des ouvrages : Approche Prédictive, PerformantielLE et probabiliste Présentations GTF Présenté par : Georges NAHAS Organismes : Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) Paris 26 mai 2009 Introduction Le vieillissement des ouvrages de génie civil et plus

Plus en détail

APPLICATION DE LA METHODE DE MONTE CARLO DANS L'ANALYSE DE LA STABILITÉ DES PENTES

APPLICATION DE LA METHODE DE MONTE CARLO DANS L'ANALYSE DE LA STABILITÉ DES PENTES Journées Nationales de Géotechnique et de Géologie de l'ingénieur - JNGG' 2006 Lyon (France) APPLICATION DE LA METHODE DE MONTE CARLO DANS L'ANALYSE DE LA STABILITÉ DES PENTES Mbarka SELMI 1, Mounir LTIFI

Plus en détail

MODELE PREDICTIF DE DEGRADATION NON LINEAIRE DANS DES CONDITIONS D ENVIRONNEMENTS VARIES

MODELE PREDICTIF DE DEGRADATION NON LINEAIRE DANS DES CONDITIONS D ENVIRONNEMENTS VARIES MODELE PREDICTIF DE DEGRADATION NON LINEAIRE DANS DES CONDITIONS D ENVIRONNEMENTS VARIES PREDICTIVE MODEL OF NONLINEAR DEGRADATION IN VARIED ENVIRONMENTAL CONDITIONS Sébastien BOSSE, Gianandrea QUADRI,

Plus en détail

Approche multi-échelles: Aide à la conception et à l'injection de pièces en Polyamide renforcé. Y. Deyrail, M. Oumarou, A. Causier, W.

Approche multi-échelles: Aide à la conception et à l'injection de pièces en Polyamide renforcé. Y. Deyrail, M. Oumarou, A. Causier, W. Approche multi-échelles: Aide à la conception et à l'injection de pièces en Polyamide renforcé Y. Deyrail, M. Oumarou, A. Causier, W. Zerguine SOMMAIRE Présentation de la société Contexte de l étude Approche

Plus en détail

Expertise des Structures immergées

Expertise des Structures immergées Expertise des Structures immergées Structures impliquées Quais Barrages et turbines Ponts Batardeaux Prises d eau et émissaires Navires Matériaux impliqués Bois Acier Béton Pierres de maçonnerie Objectifs

Plus en détail

Evaluation des systèmes programmés critiques à l'aide de la méthode et de l outil SERENE

Evaluation des systèmes programmés critiques à l'aide de la méthode et de l outil SERENE Evaluation des systèmes programmés critiques à l'aide de la méthode et de l outil SERENE Marc BOUISSOU 1 Plan de l exposé Le projet SERENE en deux mots Particularités de l'évaluation des systèmes programmés

Plus en détail

Propagation des incertitudes et calcul de courbes de fragilité

Propagation des incertitudes et calcul de courbes de fragilité Titre : Propagation des incertitudes et calcul de courbes [...] Date : 12/02/2013 Page : 1/9 Propagation des incertitudes et calcul de courbes de fragilité Résumé : Ce document donne les éléments pour

Plus en détail

CIVA PLATEFORME DE SIMULATION POUR LE CND

CIVA PLATEFORME DE SIMULATION POUR LE CND CIVA PLATEFORME DE SIMULATION POUR LE CND Lundis de la Mécanique à Cadarache Samuel Legoupil 8 avril 2013 CEA 8 avril 2013 PAGE 1 SOMMAIRE Le Contrôle Non Destructif Apports de la simulation pour les CND

Plus en détail

Christophe SANNIER christophe.sannier@sirs-fr.com

Christophe SANNIER christophe.sannier@sirs-fr.com Systèmes d Information à Référence Spatiale Utilisation d un Estimateur de Régression avec des Données Landsat pour l Estimation de l Etendu et des Changements du Couvert Forestier du Gabon de 1990 à 2010

Plus en détail

Etude expérimentale de l influence des ouvrages de protection sur les avalanches et des pressions d impact

Etude expérimentale de l influence des ouvrages de protection sur les avalanches et des pressions d impact Etude expérimentale de l influence des ouvrages de protection sur les avalanches et des pressions d impact 2009 2012 Paolo Caccamo Université de Grenoble Encadrants : Florence Naaim-Bouvet, Thierry Faug,

Plus en détail

Incertitude et variabilité : la nécessité de les intégrer dans les modèles

Incertitude et variabilité : la nécessité de les intégrer dans les modèles Incertitude et variabilité : la nécessité de les intégrer dans les modèles M. L. Delignette-Muller Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive VetAgro Sup - Université de Lyon - CNRS UMR 5558 24 novembre

Plus en détail

Université René Descartes Faculté de Pharmacie - Master Professionnel Dimension Économique des Produits de Santé 14 décembre 2005

Université René Descartes Faculté de Pharmacie - Master Professionnel Dimension Économique des Produits de Santé 14 décembre 2005 Université René Descartes Faculté de Pharmacie - Master Professionnel Dimension Économique des Produits de Santé 14 décembre 2005 Prise en Compte de l Incertitude dans l Évaluation des Technologies de

Plus en détail

K. Ammar, F. Bachoc, JM. Martinez. Séminaire ARISTOTE - 23 octobre 2014 - Palaiseau

K. Ammar, F. Bachoc, JM. Martinez. Séminaire ARISTOTE - 23 octobre 2014 - Palaiseau Apport des modèles de krigeage à la simulation numérique K Ammar, F Bachoc, JM Martinez CEA-Saclay, DEN, DM2S, F-91191 Gif-sur-Yvette, France Séminaire ARISTOTE - 23 octobre 2014 - Palaiseau Apport des

Plus en détail

Liste des sujets de mastère MIS 2011/2012

Liste des sujets de mastère MIS 2011/2012 Liste des sujets de mastère MIS 2011/2012 Les candidats doivent contacter les encadreurs directement pour faire leur choix. Date de dépot : 6/25/2011 12:49:04 PM Encadreur (s) : Riadh BAHLOUL Grade : MA

Plus en détail

Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse

Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse Présentation du MSE Fouad.Rahali@heig-vd.ch Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse 1 Bachelors et Masters HES professionnalisant + de responsabilités Master HES-SO Bachelor HES-SO Compétences

Plus en détail

Simulation avancée du procédé d injection

Simulation avancée du procédé d injection Simulation avancée du procédé d injection JT «Conception et optimisation numérique en plasturgie» Jeudi 30 juin Ronan Le Goff Sommaire Introduction Modèle numérique Cas d étude Paramètres rhéo Stratégies

Plus en détail

EIE P ARC ÉOLIEN DE SPY EDF LUMINUS ANNEXE 7

EIE P ARC ÉOLIEN DE SPY EDF LUMINUS ANNEXE 7 EIE P ARC ÉOLIEN DE SPY EDF LUMINUS Edition: MARS 2014 Révision: RAPPORT FINAL ANNEXE 7 Note technique relative aux critères à considérer (P50, P90, facteur de capacité et productions électriques nettes)

Plus en détail

Maintenance et outils d aide à la décision dans un contexte de développement durable

Maintenance et outils d aide à la décision dans un contexte de développement durable 6 ème Séminaire transnational Nantes, le 7 juin2011 Maintenance et outils d aide à la décision dans un contexte de développement durable par E. BASTIDAS-ARTEAGA et F. SCHOEFS Institut de Recherche en Génie

Plus en détail

15es Journées annuelles de santé publique 1

15es Journées annuelles de santé publique 1 L analyse économique comme instrument d aide à la prise de décision : comment réconcilier la théorie et la pratique? Dépenses de santé publique 6,3% des dépenses de santé au Canada en 2009, 11,4 milliards

Plus en détail

Comment créer de la valeur ajoutée sur les territoires. Des nouvelles chaînes de valeur Véhicule Vert serviciel (exemple 1) Télé travail (exemple 2)

Comment créer de la valeur ajoutée sur les territoires. Des nouvelles chaînes de valeur Véhicule Vert serviciel (exemple 1) Télé travail (exemple 2) Comment créer de la valeur ajoutée sur les territoires Des nouvelles chaînes de valeur Véhicule Vert serviciel (exemple 1) Télé travail (exemple 2) Les 4 modes de création de valeur ajoutée sur un territoire

Plus en détail

Synthèse de la journée

Synthèse de la journée Réseau de recherche CNRS sur la fissuration sous sollicitations de fatigue SPONSORS 1. Rappel du contexte 2. Objectifs actualisés 3. Conclusion Contexte de la création du GDR La thématique de la fissuration

Plus en détail

Incertitudes et qualité d'information pour une gestion efficiente des réseaux d assainissement

Incertitudes et qualité d'information pour une gestion efficiente des réseaux d assainissement Incertitudes et qualité d'information pour une gestion efficiente des réseaux d assainissement Sidi Mohammed Elachachi*, **, Denys Breysse* * C.D.G.A, Université de Bordeaux 1, Av des Facultés, 33405,

Plus en détail

Assainissement de ponts rôle. dans la conservation des ponts

Assainissement de ponts rôle. dans la conservation des ponts Assainissement de ponts rôle des inspections et des interventions dans la conservation des ponts Cet exposé a pour objectif de rappeler, dans un moment de débat accru sur la durabilité et la pérennité

Plus en détail

TP N 57. Déploiement et renouvellement d une constellation de satellites

TP N 57. Déploiement et renouvellement d une constellation de satellites TP N 57 Déploiement et renouvellement d une constellation de satellites L objet de ce TP est d optimiser la stratégie de déploiement et de renouvellement d une constellation de satellites ainsi que les

Plus en détail

Validation probabiliste d un Système de Prévision d Ensemble

Validation probabiliste d un Système de Prévision d Ensemble Validation probabiliste d un Système de Prévision d Ensemble Guillem Candille, janvier 2006 Système de Prévision d Ensemble (EPS) (ECMWF Newsletter 90, 2001) Plan 1 Critères de validation probabiliste

Plus en détail

Axe MSA Bilan scientifique et perspectives. ENSM.SE L. Carraro - 17 décembre 07

Axe MSA Bilan scientifique et perspectives. ENSM.SE L. Carraro - 17 décembre 07 Axe MSA Bilan scientifique et perspectives ENSM.SE L. Carraro - 17 décembre 07 17 décembre 07 2 Plan Compétences acquises domaines scientifiques compétences transverses Domaines ou activités accessibles

Plus en détail

Evaluation de performance en Sûreté de Fonctionnement

Evaluation de performance en Sûreté de Fonctionnement Groupe SdF Midi-Pyrénées Toulouse 5 juin 2015 Evaluation de performance en Sûreté de Fonctionnement - Andre.cabarbaye Plan Introduction Types de performances Finalité des analyses Attentes du donneur d

Plus en détail

Modélisation prédictive et incertitudes. P. Pernot. Laboratoire de Chimie Physique, CNRS/U-PSUD, Orsay

Modélisation prédictive et incertitudes. P. Pernot. Laboratoire de Chimie Physique, CNRS/U-PSUD, Orsay Modélisation prédictive et incertitudes P. Pernot Laboratoire de Chimie Physique, CNRS/U-PSUD, Orsay Plan 1 Incertitudes des modèles empiriques 2 Identification et caractérisation des paramètres incertains

Plus en détail

Modélisation de résultats d inspection en présence de champs stochastiques de dégradation

Modélisation de résultats d inspection en présence de champs stochastiques de dégradation Modélisation de résultats d inspection en présence de champs stochastiques de dégradation Franc Schoefs, Alexandre Clément, Anthony Nouy Institut de Recherche en Génie Civil et Mécanique, UMR CNRS 6183

Plus en détail

Méthode de monitoring de la corrosion localisée par la technique d émission acoustique : information, diagnostic et aide à la décision.

Méthode de monitoring de la corrosion localisée par la technique d émission acoustique : information, diagnostic et aide à la décision. Matériaux 2014 Méthode de monitoring de la corrosion localisée par la technique d émission acoustique : information, diagnostic et aide à la décision. Alain PROUST, Jean Claude LENAIN, Thierry FAURE -

Plus en détail

De la recherche à l application

De la recherche à l application Les défis de gestion et de développement d infrastructures de transport en milieu nordique De la recherche à l application Symposium international sur le développement nordique 2015 Atelier H - Infrastructures

Plus en détail

Intégration des paramètres de maintenance dans la conception du Health Monitoring. Saintis Laurent Laboratoire LASQUO (futur LARIS)

Intégration des paramètres de maintenance dans la conception du Health Monitoring. Saintis Laurent Laboratoire LASQUO (futur LARIS) 2ème Colloque National de la Performance Industrielle LA MAINTENANCE A DISTANCE & E-MAINTENANCE Intégration des paramètres de maintenance dans la conception du Health Monitoring Saintis Laurent Laboratoire

Plus en détail

LE GÉNIE PARASISMIQUE

LE GÉNIE PARASISMIQUE LE GÉNIE PARASISMIQUE Concevoir et construire un bâtiment pour qu il résiste aux séismes 1 Présentation de l intervenant Activité : Implantation : B.E.T. structures : Ingénierie générale du bâtiment. Siège

Plus en détail

Processus Markoviens Déterministes par Morceaux et Fiabilité Dynamique

Processus Markoviens Déterministes par Morceaux et Fiabilité Dynamique Processus Markoviens Déterministes par Morceaux et Fiabilité Dynamique Karen Gonzalez Benoîte de Saporta et François Dufour IMB, Université Bordeaux Neuvième Colloque Jeunes Probabilistes et Statisticiens

Plus en détail

An integrated analysis of surface velocities induced by rainfall in the Séchilienne landslide (Western Alps, France)

An integrated analysis of surface velocities induced by rainfall in the Séchilienne landslide (Western Alps, France) An integrated analysis of surface velocities induced by rainfall in the Séchilienne landslide (Western Alps, France) S. Bernardie, M.-A. Chanut, A. Abellan-Fernandez, A. Vallet, C. Levy, N. Desramaut,

Plus en détail

Le partenaire de votre innovation technologique

Le partenaire de votre innovation technologique w w w.. s y n e r r v v i a i a. f. r f r Quelques chiffres Création en 2002 Association loi 1901 20 salariés 17 Ingénieurs et techniciens experts dans leurs domaines et présents dans les centres de compétences

Plus en détail

NB : Les ECUEs des U.E. Optionnelles ainsi que leurs crédits seront définis par l Institution

NB : Les ECUEs des U.E. Optionnelles ainsi que leurs crédits seront définis par l Institution Fiche descriptive d'un parcours de formation Etablissement: Institut Supérieur du Transport et de la Logistique de Sousse Université: Université de Sousse Licence Appliquée: Technologies du Transport et

Plus en détail

$SSOLFDWLRQGXNULJHDJHSRXUOD FDOLEUDWLRQPRWHXU

$SSOLFDWLRQGXNULJHDJHSRXUOD FDOLEUDWLRQPRWHXU $SSOLFDWLRQGXNULJHDJHSRXUOD FDOLEUDWLRQPRWHXU Fabien FIGUERES fabien.figueres@mpsa.com 0RWVFOpV : Krigeage, plans d expériences space-filling, points de validations, calibration moteur. 5pVXPp Dans le

Plus en détail

Présentation Actions 2008-2010. GdR speaks to GdR, 3 décembre 2010

Présentation Actions 2008-2010. GdR speaks to GdR, 3 décembre 2010 Présentation Actions 2008-2010 GdR speaks to GdR, 3 décembre 2010 Journées annuelles 1ère rencontres. Février 2006, Toulouse, «sensibilités, plans» 2èmes rencontres. Mars 2007, Solaize, «processus gaussiens,

Plus en détail

Aide à la décision pour l'optimisation de la maintenance des stations de compression de gaz naturel

Aide à la décision pour l'optimisation de la maintenance des stations de compression de gaz naturel Aide à la décision pour l'optimisation de la maintenance des stations de compression de gaz naturel J. Blondel, L. Marle - CRIGEN A. Abdesselam GRTgaz F. Brissaud - DNV France Presentation Plan Objectifs

Plus en détail

Dossiers PSR. Paris, le 7 juin 2011. Réunion instructeurs PAPI PSR

Dossiers PSR. Paris, le 7 juin 2011. Réunion instructeurs PAPI PSR Dossiers PSR Paris, le 7 juin 2011 1 DEFINITION DES ELEMENTS DEMANDES DANS LE DOSSIER EN VUE D'UNE DEMANDE DE LABELLISATION PSR Identification de la zone protégée (ou à protéger, dans le cas d un nouvel

Plus en détail

Du retour d expérience en génie civil

Du retour d expérience en génie civil Du retour d expérience en génie civil Laurent PEYRAS 1, Daniel BOISSIER 2 1 Cemagref Unité de recherche Ouvrages hydrauliques et Hydrologie BP31, Le Tholonet, 13612 Aix-en-Provence Cedex 1, FRANCE damien.serre@cemagref.fr

Plus en détail

ASPEN 2013. Ecole ASPEN, 7-12 avril 2013

ASPEN 2013. Ecole ASPEN, 7-12 avril 2013 ASPEN 2013 Ecole ASPEN, 7-12 avril 2013 1/8 Description de l école Ecole thématique ASPEN : Analyse de sensibilité, propagation d incertitudes et exploration numérique de modèles en sciences de l environnement.

Plus en détail

A Hybrid Routing Protocol based on Fuzzy C-Means Clustering and Ant Colony Optimization for Lifetime Improvement in WSN

A Hybrid Routing Protocol based on Fuzzy C-Means Clustering and Ant Colony Optimization for Lifetime Improvement in WSN A Hybrid Routing Protocol based on Fuzzy C-Means Clustering and Ant Colony Optimization for Lifetime Improvement in WSN Mourad Hadjila Hervé Guyennet RGE Université Franche-Comté femto-st, DISC, Besançon

Plus en détail

Evaluation de la susceptibilité aux glissements de terrain. Deux exemples belges, une perspective guatémaltèque

Evaluation de la susceptibilité aux glissements de terrain. Deux exemples belges, une perspective guatémaltèque Evaluation de la susceptibilité aux glissements de terrain Deux exemples belges, une perspective guatémaltèque A. Demoulin, O. Dewitte, C.J. Chung, A. Pissart, C. Schroeder, N. Estrada, S. Schmitz Géosciences

Plus en détail

Lundi 9 septembre 2013

Lundi 9 septembre 2013 1 ère Université d Eté Internationale sur les Energies Renouvelables et l Efficacité Energétique (UEI-EnR-Settat) pour Etudiants et Jeunes Chercheurs 09 13 septembre 2013, Université Hassan Premier -Settat

Plus en détail

overmind La solution précède le problème 2008 Overmind - All rights reserved

overmind La solution précède le problème 2008 Overmind - All rights reserved La solution précède le problème Société Overmind vous propose des solutions d optimisation, d anticipation, de pilotage global capables de prendre en compte l interdépendance des variables en terme de

Plus en détail

Maintenance prévisionnelle d équipements industriels basée sur la modélisation, l estimation et la simulation de lois de dégradation

Maintenance prévisionnelle d équipements industriels basée sur la modélisation, l estimation et la simulation de lois de dégradation Thèse de doctorat Thèse présentée à la Faculté Polytechnique de Mons pour l obtention du grade de Docteur en Sciences de l Ingénieur soutenue par Christophe LETOT Maintenance prévisionnelle d équipements

Plus en détail

Université de Technologie de Compiègne. Formation recherche. Option Génie Mécanique

Université de Technologie de Compiègne. Formation recherche. Option Génie Mécanique Université de Technologie de Compiègne Formation recherche Option Le c est : 43 Enseignants, 13 IATOS En Formation : - 592 étudiants en cursus diplômant (P09) - environ 180 diplômés par an En recherche:

Plus en détail

Programme détaillé 2014-2015. Filière d Ingénieur GENIE CIVIL

Programme détaillé 2014-2015. Filière d Ingénieur GENIE CIVIL Libellé long UE Crédits ECTS Semestre 5 30 Mécanique - Matériaux 7 Mécanique des fluides parfaits Résistance des matériaux 1 Physique des matériaux Maths - Informatique - Physique 8 Algèbre (mise à niveau)

Plus en détail

Constructeur bois Document professeur

Constructeur bois Document professeur Constructeur bois Document professeur STI2D Mathématiques SVT Physique Chimie Seconde Première Terminale Quelles approches dans les disciplines scientifiques et technologiques? Compétences scientifiques

Plus en détail

Détermination des fréquences propres d une structure avec paramètres incertains

Détermination des fréquences propres d une structure avec paramètres incertains Détermination des fréquences propres d une structure avec paramètres incertains Etienne ARNOULT Abdelhamid TOUACHE Pascal LARDEUR Université de Technologie de Compiègne Laboratoire Roberval BP 20 529 60

Plus en détail

LE TRANSPORT DU GAZ NATUREL PAR GAZODUC. Fiabilité des canalisations haute pression. Rémi Batisse

LE TRANSPORT DU GAZ NATUREL PAR GAZODUC. Fiabilité des canalisations haute pression. Rémi Batisse Médiathèque GDF SUEZ /CHARLES STUDIO LE TRANSPORT DU GAZ NATUREL PAR GAZODUC Fiabilité des canalisations haute pression Rémi Batisse remi.batisse@gdfsuez.com 18 novembre 2010 Plan de l exposé Une très

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES D'EBOULEMENTS ROCHEUX: BILAN ET PERSPECTIVES

EVALUATION DES RISQUES D'EBOULEMENTS ROCHEUX: BILAN ET PERSPECTIVES EVALUATION DES RISQUES D'EBOULEMENTS ROCHEUX: BILAN ET PERSPECTIVES Coordonnateur du projet: D. Hantz, LIRIGM, Université Joseph Fourier Participants LIRIGM (Laboratoire Interdisciplinaire de Recherches

Plus en détail

CITEPH 2015 - Présentation des Besoins de SAIPEM

CITEPH 2015 - Présentation des Besoins de SAIPEM CITEPH 2015 - Présentation des Besoins de SAIPEM CITEPH CITEPH 20/01/15 14/03/11 Présentation des des besoins besoins des des Sponsors Sponsors CITEPH 20/01/15 Présentation des besoins des Sponsors 2 CITEPH

Plus en détail

Méthodes d optimisation stochastique pour la planification à moyen terme de la production d électricité Michel Gendreau

Méthodes d optimisation stochastique pour la planification à moyen terme de la production d électricité Michel Gendreau Méthodes d optimisation stochastique pour la planification à moyen terme de la production d électricité Michel Gendreau Chaire de recherche industrielle CRSNG/Hydro-Québec en optimisation stochastique

Plus en détail

Les 6èmes Journées Francophones sur les Réseaux Bayésiens

Les 6èmes Journées Francophones sur les Réseaux Bayésiens Les 6èmes Journées Francophones sur les Réseaux Bayésiens 11 13 Mai 2012, Îles de Kerkennah, Tunisie Vers des Réseaux Bayésiens pour la Classification des Causes de Défaillances PRÉSENTÉ PAR: MOHAMMED

Plus en détail

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars. Poutrelle Angelina. L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars. Poutrelle Angelina. L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars Poutrelle Angelina L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence Poutrelle Angelina Une idée audacieuse adaptée à un produit industriel Plus

Plus en détail

>I En savoir plus I Le feu

>I En savoir plus I Le feu n L incendie d un bâtiment est la résultante de nombreux facteurs. Il entre dans son premier état, dit de démarrage, si trois conditions sont remplies : défaillance des installations d alarme, proximité

Plus en détail

Référentiel des métiers de la spécialité Mécanique - Productique (formation en partenariat avec l'itii)

Référentiel des métiers de la spécialité Mécanique - Productique (formation en partenariat avec l'itii) Référentiel des métiers de la spécialité Mécanique - Productique (formation en partenariat avec l'itii) Référentiel des métiers de la spécialité Mécanique - Productique (formation en partenariat avec l'itii)

Plus en détail

Projet Siminthec Appel à projets Programme Habitat intelligent et solaire photovoltaïque

Projet Siminthec Appel à projets Programme Habitat intelligent et solaire photovoltaïque Projet Siminthec Appel à projets Programme Habitat intelligent et solaire photovoltaïque Responsable Wurtz Etienne DR CNRS - CEA Présentation Wurtz Frédéric DR CNRS G2ELAB 1 Le projet ACRONYME Titre: SIMulation

Plus en détail

Techniques d évaluation des risques norme ISO 31010

Techniques d évaluation des risques norme ISO 31010 Techniques d évaluation des risques norme ISO 31010 www.pr4gm4.com Gestion des risques Présentation Mars 2010 Copyright 2010 - PR4GM4 Actualité du 27 janvier 2010 2 Actualité du 11 février 2010 3 Domaine

Plus en détail

10:30 Présentation «Commande éco-énergétique d'un système conducteur-tramway» S. La Delfa, LAMIH-Valenciennes

10:30 Présentation «Commande éco-énergétique d'un système conducteur-tramway» S. La Delfa, LAMIH-Valenciennes 1 Ordre du jour 10:00 Présentation du GT ASHM, F. Vanderhaegen, LAMIH-Valenciennes 10:30 Présentation «Commande éco-énergétique d'un système conducteur-tramway» S. La Delfa, LAMIH-Valenciennes 11:15 Présentation

Plus en détail

FIMA, 7 juillet 2005

FIMA, 7 juillet 2005 F. Corset 1 S. 2 1 LabSAD Université Pierre Mendes France 2 Département de Mathématiques Université de Franche-Comté FIMA, 7 juillet 2005 Plan de l exposé plus court chemin Origine du problème Modélisation

Plus en détail

Livre blanc. Cartographie de débit de dose. Utilisez-vous la bonne méthode d interpolation?

Livre blanc. Cartographie de débit de dose. Utilisez-vous la bonne méthode d interpolation? Livre blanc Cartographie de débit de dose Utilisez-vous la bonne méthode d interpolation? Cartographie de débit de dose Utilisez-vous la bonne méthode d interpolation? Mettez en œuvre la méthode d interpolation

Plus en détail

PhimecaSoft Présentation du logiciel (non libre) 28 Mars 2008 Présentation de PhimecaSoft

PhimecaSoft Présentation du logiciel (non libre) 28 Mars 2008 Présentation de PhimecaSoft PhimecaSoft Présentation du logiciel (non libre) 1 PhimecaSoft - Généralités 1) Une volonté : un outil «facile» d'utilisation => la difficulté est dans les méthodes, pas dans la mise en données! 2) Compatibilité

Plus en détail

SRI 2014-2015 Programme de DOUBLE DIPLOME-Liste des cours. http://www.ec-lyon.fr/formation/ingenieur-generaliste Programme du tronc commun

SRI 2014-2015 Programme de DOUBLE DIPLOME-Liste des cours. http://www.ec-lyon.fr/formation/ingenieur-generaliste Programme du tronc commun SRI 2014-2015 Programme de DOUBLE DIPLOME-Liste des cours http://www.ec-lyon.fr/formation/ingenieur-generaliste Programme du tronc commun Semestre S5 ECS - Energie électrique et Commande des Systèmes 96

Plus en détail

Analyse de risque quantitative pour les structures pétrolières

Analyse de risque quantitative pour les structures pétrolières UNIT : Projet Cyber Ingénierie des Risques en Génie Civil Analyse de risque quantitative pour les structures pétrolières COORDONNATEUR : H. NIANDOU AUTEUR : F. SCHOEFS. Juillet 2009 Table des matières

Plus en détail

Amélioration de la fiabilité d inspection en CND grâce à la fusion d information : applications en rayons X et ultrasons

Amélioration de la fiabilité d inspection en CND grâce à la fusion d information : applications en rayons X et ultrasons Amélioration de la fiabilité d inspection en CND grâce à la fusion d information : applications en rayons X et ultrasons Ahmad OSMAN 1a, Valérie KAFTANDJIAN b, Ulf HASSLER a a Fraunhofer Development Center

Plus en détail

Métrologie réseaux GABI LYDIA GORGO GAEL

Métrologie réseaux GABI LYDIA GORGO GAEL Métrologie réseaux GABI LYDIA GORGO GAEL Métrologie Définition : La métrologie est la science de la mesure au sens le plus large. La mesure est l'opération qui consiste à donner une valeur à une observation.

Plus en détail

ANNEXE : Evaluation et ECTS* pour les étudiants de

ANNEXE : Evaluation et ECTS* pour les étudiants de Année académique 2012-2013 ANNEXE : Evaluation et ECTS* pour les étudiants de - 1ère année (Promotion 2017) - 2ème année (Promotion 201) - 3ème année (Promotion 2015 - Formation initiale et Formation par

Plus en détail

DECLARATION DES PERFORMANCES N 1

DECLARATION DES PERFORMANCES N 1 DECLARATION DES PERFORMANCES N 1 Résistance mécanique C18 EN 1912 : 2012 + EN 338 :2009 DECLARATION DES PERFORMANCES N 2 Résistance mécanique C24 EN 1912 : 2012 + EN 338 :2009 DECLARATION DES PERFORMANCES

Plus en détail

Prévision des performances acoustiques des constructions bois

Prévision des performances acoustiques des constructions bois Prévision des performances acoustiques des constructions bois Simon Bailhache Michel Villot, Catherine Guigou Département Acoustique et Eclairage Colloque thermique-acoustique-ventilation, Strasbourg,

Plus en détail

Conférence plénière La Cité des Energies

Conférence plénière La Cité des Energies Conférence plénière La Cité des Energies L innovation au service du Bâtiment Méditerranéen et de ses occupants Pierre JOUBERT Chef de projet Cité des Energies- CEA 03/02/2014 Forum du bâtiment durable

Plus en détail

D. Corbeel. J. Mary. J. Klein. A. Lazaric

D. Corbeel. J. Mary. J. Klein. A. Lazaric Liste des acronymes Probabilities & Statistics () Probabilité et statistique Stochastic Processes () Intervenants A. Mouze F. Semet Processus stochastiques Non linear optimisation (Op9m) F. Semet isation

Plus en détail

Chaire académique ORES "Smart Grids-Smart Metering"

Chaire académique ORES Smart Grids-Smart Metering Chaire académique ORES "Smart Grids-Smart Metering" FIRST CONFERENCE PRESENTING THE RESULTS OF THE RESEARCH WORK APRIL 18, 2013 - FACULTÉ POLYTECHNIQUE DE MONS Développement d un outil probabiliste sur

Plus en détail

téléphone sur l'exposition de la tête»

téléphone sur l'exposition de la tête» «Analyse statistique de l'influence de la position du téléphone sur l'exposition de la tête» A.Ghanmi 1,2,3 J.Wiart 1,2, O.Picon 3 1 Orange Labs R&D 2 WHIST LAB (http://whist.institut-telecom.fr), 3 Paris

Plus en détail

Overmind. Project Management Optimization

Overmind. Project Management Optimization Project Management Optimization Contenu Objectifs Expérience et compétences Project Management Optimization : Mission et Vision Grands programmes Données, Méthodologie et Résultats Process Appendix 1 Front

Plus en détail

Thermique d été et problématique, solutions actuelles, pistes à travailler. Sylvain Boulet Ingénieur de Recherche thermique, énergétique & confort

Thermique d été et problématique, solutions actuelles, pistes à travailler. Sylvain Boulet Ingénieur de Recherche thermique, énergétique & confort Thermique d été et problématique, solutions actuelles, pistes à travailler Sylvain Boulet Ingénieur de Recherche thermique, énergétique & confort Sommaire Contexte t - Introduction ti Etat des lieux Exemple

Plus en détail

Programme Surveillance macroprudentielle: Des perspectives multiples, un objectif unique

Programme Surveillance macroprudentielle: Des perspectives multiples, un objectif unique Programme prévisionnel à discuter Programme Surveillance macroprudentielle: Des perspectives multiples, un objectif unique Alger, Algérie 5 10 septembre 2015 Financé par: PROGRAMME Objectifs de la formation

Plus en détail

Critères de retrait d exploitation pour les fissures affectant les disques frettés BP CP0-CP1

Critères de retrait d exploitation pour les fissures affectant les disques frettés BP CP0-CP1 Critères de retrait d exploitation pour les fissures affectant les disques frettés BP CP0-CP1 Maïlys Pache EDF SEPTEN Journée des utilisateurs de Salome-Meca et Code_Aster 19 mars 2013 Contexte : fissuration

Plus en détail

Processus : les outils d optimisation de la performance

Processus : les outils d optimisation de la performance Yvon Mougin Processus : les outils d optimisation de la performance Préface de Pierre MAILLARD Directeur Général de L Institut de Recherche et de Développement de la Qualité, 2004 ISBN : 2-7081-3022-6

Plus en détail