ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE"

Transcription

1 ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Pr rl Py--Dô, v civi i r c, riv iq, cr c Acii i iv c l r ri rc, ci rcr i ll v l vcc, O rr i r f r liir (ESS) ciif, c l ci l ci j rôl ll rri, i iv cr c r l ii l rg v l ci l li riril li r, rl q ll, criv i irê g ci ir Ci cil li i q ll cr. c l, r i fii, r l ll f i q r rc r rbl r g :, c r c l v g r cix, hi if : l r c ll c L libr j r rvic rch rfi ch r L ci l l i r l c irig l : l bj ri q i cr l l c cllciv L gvr i ci c l, l i ix» r = v «ci : l bfic ri r b l r civi l L liri l v i rr. ririir ir à r i c cr il y : c S S E l, ô D D l Py- li 9,65% l Prè ri r l r li il Pl r v r b i rr r y l bli h://www.cr-vrg.rg/ 212

2 1 POIDS ET SPÉCIFICITÉS lri rvill l Éci Scil Sliir l Py--Dô Pi ffcif lri l ESS l ci Py--Dô Pi bli lyr l ESS l ci Py--Dô 29,84% 9,65% 9,47% 1,4% 6,5% Tl ESS Priv hr ESS 8,49% Tl ESS Priv hr ESS Pblic Pblic Src : INSEE, CLAP 28 - Tri : Obrvir Rgil l ESS / CRES Avrg Src : INSEE, CLAP 28 - Tri : Obrvir Rgil l ESS / CRES Avrg E 28, l Py--Dô c bli lyr l ci cil liir (ESS), lql rvill r. Aii, l cii, criv, ll fi li 9,65% l bl lri r, cr 11,35% Avrg. L Py--Dô ii l 4 è r vrg r i ffcif lri l ESS. 2/3 lri f Rrii li l ESS r x l Py--Dô Tl ESS 34,75% 65,25% Priv hr ESS 62,44% 37,56% H F Pblic 41,59% 58,41% Src : INSEE, CLAP 28 - Tri : Obrvir Rgil l ESS / CRES Avrg Pri l lri l ESS 65% f r l 35% h. C x fiii l l lv iq il 58% l blic l 38% l riv hr ESS. L x lv li fii xliqr ri r rc ir rcr l ESS i civi ù l f riill rrr : ci,, cil. 2

3 POIDS ET SPÉCIFICITÉS Prè 3 r à l rri ici 218 Pyri âg 55 l D 45 à 54 D 35 à 44 D 25 à 34 Mi 25 5 Tl ESS 6,8% 5,61% 1 13,65% 1,27% 14,62% 12,78% 15 24,1% Src : INSEE, DADS 28 - Tri : Obrvir Rgil l ESS / CRES Avrg 29,32% 27,67% 27,47% 27,19% 22,56% 25,38% 17,9% 2 Priv hr ESS ,68% Pblic 35 L yri âg lri l ESS Py--Dô z iilir à cll brv l cr blic : l lri i 25 rr rciv 7% 6% l ffcif ; c rri 14% l ESS 15% l blic r l lri l 55. E rvch, l lri cr riv hr ESS l j q cx l ESS blic : 13% i 25 1% l 55. Aii, rè 3 lri l ESS rir à l rri ici 218. Cci ggèr q ci i i lc r q l ESS f cîr rè l j fi rr l rvll gri l rfr xric l rc rcr à vir. D lri qlifi Rrii ffcif lri r cgri ci-rfill Tl ESS 15,14% 33,33% 35,56% 15,97% Ovrir Ely Priv hr ESS 41,4% 26,93% 21,16% 1,88% Prfi iriir Pblic 8,75% 41,89% 26,24% 23,12% Cr, rfi illcll rir chf rri Src : INSEE, CLAP 28 - Tri : Obrvir Rgil l ESS / CRES Avrg L rcr l ESS li rè vrir (15%) cri cr riv hr ESS (41%). E, c l cr blic, rrv fr rri ly (33%) rfi iriir (36%). Efi, vc 16% lri r à l CSP cr, rfi illcll rir chf rri, l ESS i r l riv hr ESS (11% ffcif) l blic (23% ffcif). 3

4 2 DES ENTREPRISES MULTI FORMES L 4 fr jriiq Rrii ffcif lri l ESS r fr jriiq Rrii bli lyr l ESS r fr jriiq 15,37% 5,9%,15% 12,62% 4,28%,35% 79,39% Fi Mll Criv Acii 82,74% Fi Mll Criv Acii Src : INSEE, CLAP 28 - Tri : Obrvir Rgil l ESS / CRES Avrg Src : INSEE, CLAP 28 - Tri : Obrvir Rgil l ESS / CRES Avrg 83% bli lyr l ESS Py--Dô cii. Avc lri, l cr ciif li 8% lri Py--Dô, 79% ffif lri l ESS. L cr crif l 2è lyr l ESS, vc 15% ffcif lri 13% bli lyr l ESS. L ll l fi li q 5% lri l ESS l Py--Dô. U fr rc l ivr rè i rri (TPE) Rrii rri r ill ,62% 4,19% 8,1% 6,52% 15,25% 3,32% 12,55% 9,17% 27,26% 73,61% 79,95% 55,56% Tl ESS Priv hr ESS Pblic Src : INSEE, DADS 28 - Tri : Obrvir Rgil l ESS / CRES Avrg Trè i rri : i 1 lri Pi rri : 1 à 49 lri My rri : 5 à 249 lri Gr rri : l 25 lri L ci cil liir c fr rri i rri. Aii, 74% rcr l ESS Py--Dô i 1 lri, 11% l 5 lri. C ii xcliv cr l ci cil liir, iq c c cr l cc l cr riv hr ESS. Aii, 8% rcr riv hr ESS i 1 lri. L cr blic ffich rri iilir cr riv (ESS hr ESS) rri i 5 lri (83%), i rrii iffr : 56% rcr bliq i 1 lri, 27% r 1 49 lri. 4

5 Rri DES ENTREPRISES MULTI FORMES Cri rri br y r r ETP r jriiq Acii Pblic Tl Py--Dô Priv hr ESS Fi Mll Criv 85,17% 97,66% 1% Src : INSEE, CLAP 28 - Tri : Obrvir Rgil l ESS / CRES Avrg 12,12% 14,7% 14,12% Cri rri br vr r r ETP r cr civi 124,62% Pr l bl r, l rri br y vr r ETP r lèv à r. L cr blic ch rri br y lgèr ifrir vc r (i 97,66% l rri y Py-Dô), lr q l cr riv hr ESS i rri y rir vc r r r ETP rri br. L ESS r rri y ifrir à cll r, à vir r, i 93,17% l rri y Py--Dô. Mi brv fr iri r l fill l ESS. E ff, l rri y rè igliir iq ll vri rè 12 r r r ETP l l fill. Aii, l lri criv rçiv 24,61% l q l y rl 33,76% l q l y l ESS vc r r r ETP. L lri fi ll gl lô bi rr, vc rciv r. Ti q l lri cr ciif rçiv q r, i 8,6% i q l bl l ESS y rq 15% i q l bl lri Py--Dô. Si l rri vri l ESS à r, ll gl fci cr civi. Aii, l rri vri l 78% r l lir l y l l b (21 69 r l ci cil) l lir l y l l h ( r l civi ficièr rc). Aci cil Ar civi rvic Agriclr, ylviclr êch 77,5% 86,77% 89,77% Crc, rr, hbrg, rri Tl ESS Eig Iri, crci Ifri, cici S hi 97,95% 1% 16,52% 18,95% 19,36% 118,88% Acivi ficièr rc 137,17% Src : INSEE, CLAP 28 - Tri : Obrvir Rgil l ESS / CRES Avrg 5

6 DES ENTREPRISES MULTI FORMES Cii li Cii li lri l ESS Py--Dô r fr jriiq T cl Ar cii li ,18% 11,81% 35,38% 18,1% 23,19% ,82% 88,19% 64,62% 81,9% 76,81% Acii Criv, Mll Fi Tl ESS Priv hr ESS Pblic Src : INSEE, DADS 28 - Tri : Obrvir Rgil l ESS / CRES Avrg D l Py--Dô, l ESS c l blic, il f 1,18 lri r bir qivl li (ETP), cr 1,12 lri l riv hr ESS. Aii, l ril ch vg l lri l ci cil liir : 35% r x ccr, cr l 18% lri riv hr ESS 23% lri blic. Mi c brvi à cr, cr l ii rè ir fci fill l ESS. E ff, i 44% lri ciif à ril, c chiffr q 12% r l criv, l ll l fi. C fr rri lri à ril lô cifici cr ciif qi li rq 8% lri l ESS r. Si l cii li vri l ESS à r, ll gl fci cr civi. Aii, l cr «griclr, ylviclr êch», «iri, crci», ii q l civi ficièr rc, l cl lrg i ccr 95%, 92% 9% lri, lr q l ci cil, l ig l r civi rvic, l rrii r l cl l r cii li qi gl. L cr «r civi rvic» l ig illr l l à lyr i lri à cl (48% 44%) q lri r cii li (52% 56%). Cii li lri l ESS Py--Dô r cr civi T cl Ar cii li 1 2,4% 9,92% 28,38% 26,59% 55,65% 48,5% 51,92% 4,61% 8,28% ,96% 9,8% 71,62% 73,41% 44,35% 51,5% 48,8% 95,39% 91,72% Crc, rr, hbrg, rri Acivi ficièr rc S hi Ifri Eig Aci cil Ar civi Agriclr, cici rvic ylviclr Pêch Src : INSEE, DADS 28 - Tri : Obrvir Rgil l ESS / CRES Avrg Iri, crci 6

7 3 DES ACTIVITÉS AU SERVICE DE LA POPULATION 1 lri r 3 rvill l ci cil Rrii li l ESS r cr civi 12,72% 34,91% 1,95% 1,49% 4,41% 2,37% 5,73% 7,24% 11,17% Agriclr, ylviclr, êch Iri, crci Crc, rr, hbrg, rri Acivi ficièr rc Ifri, cici Eig S hi Aci cil Ar civi rvic Src : INSEE, DADS 28 - Tri : Obrvir Rgil l ESS / CRES Avrg 35% lri l ESS rvill l cr l ci cil. C i l cr civi ficièr rc qi cbili l l lri, vc 2% ffcif l ESS Py--Dô. L rcr cl «r civi rvic» li 13% ffcif l ESS r, crr x cr r, liir clr, i gl x bli cl, r l lr rlv l ci cil, l hi l ig (vir ifri.8), cr r cq -i. Il ir vir à rvr c grhiq l ivri ch civi lql vr l rcr l ci cil liir : l rrv r. E l jri l civi cr cil r r cii Pi bli l ESS l cr cil Rrii bli lyr cr cil l ESS r fill 1,89%,63% 34,98% 6,78% 58,24% Tl ESS Priv hr ESS Pblic 97,48% Acii Fi Mll Src : INSEE, CLAP 28 - Tri : Obrvir Rgil l ESS / CRES Avrg Src : INSEE, CLAP 28 - Tri : Obrvir Rgil l ESS / CRES Avrg L cr civi «ci cil» l Py--Dô cvr à 58% r bli lyr l ESS, à 35% r bli blic, à l 7% r rcr cr riv hr ESS. L ESS jriir l cr cil, il ir vir q l li y qi xcliv ciif : r l 318 rcr l ESS œvr l cil, 31 ciif, 6 ll 2 fi. D l, l rvil fii r l ci cil à hr 72% li, cr 65% r l bl cr l ESS l Py--Dô. Efi, c r l rgi Avrg, l 1 lri l ESS r 2 rvill l cil à cl. L bl c r l cr civi «ci cil» rflè c l ê c q l ci cil liir à vir, x fiii lv, rè lrg jri cii ly, ii q fibl rc li à cl. E cqc, vi à r i c c rrv à l iiq l cr ivi r l ESS i cri rq r crcriiq iffr. 7

8 Di jill 28 l rlii r l I rièr iiq l ESS*, iffr rvx ivigi êr r l ch l ESS iv il rgil. Cr 29 r r l Chbr Rgil l Éci Scil (CRES) Avrg, l Obrvir Rgil l Eci Scil Sliir (ORESS) Avrg vi à fir cîr rcîr l ESS lir viibili fri cl x cr l ESS, x iii x cllcivi r vlr c ci rgi Avrg. L ORESS rvill vc l r cc ci r l CNCRES Obrvir Nil, l r CRES(S) lr Obrvir Rgix. *fii cji r l CNCRES, l ôl «E ciq rgil» l I l xri l DIIESES (rièr iibl r i.fr) Src N ifri CLAP (Cic Lcl l Aril Prcif) yè ifri li r iffr rc l bjcif frir iiq lcli, r civi, r l li l rri. L ch CLAP rq cl r l lri. L li rl i chrc rc DADS (Dclri All D Scil), URSSAF Fci Pbliq E (hr iliir iièr l Df). DADS (Dclri All D Scil) frli clriv q i cclir rri ly lri, lici C l Scri Scil C Grl Iô. C l iq rc ll iiq c xhif bli lr ffcif lri Frc rlii l DOM. Ell r l ly lir li l bl cr riv iblic, y cri rvic l E à crcèr iril crcil (gr rri), cllcivi rriril hôix blic. S c xcl ch : l fci bliq E, l rvic iq l civi xrrriril. L rc DADS ili r l ly r rcr li r l iicr b l rc CLAP (rch âg, cii li...). Pl ifri r l rc r Cc CRES Avrg 18, r l Rchfcl 63 Clr-Frr Pr c 1r Pr rl l ESS, vr r q : L rc i cr «cr iiq» qi lii l cgri ly q v ffrir (c qi i l c r l rc rgil il). N rvill vc l rgi ccr à l liri r rchi Pr. E ri «cr iiq» vq ci-, c Pr rl clir Pr rgil l ESS iibl à l CRES Avrg. L ri r iq r l rcr y fci lyr, q il gi rri cr crif li, cii fi. L cr civi l Agriclr, ylviclr, êch igr l ch iiq r l I r l rièr r l 28. L chiffr i c rri li c cr civi, f r l clcl vli fi rr à ch c. Pl lrg, l cr civi i l clr civi frçi rfr 28 (NAF rv 2) vc l rilgi cg (clr grg NA) iv : Aci cil = QB Acivi ficièr rc = KZ Eig = PZ S = QA Agriclr, ylviclr, êch = AZ Crc, hbrg rri =GZ+IZ Iri crci = BE+FZ Ar rvic = LZ+JZ+MN+RU Pr l cii, c cr Ar rvic ci gr br bli cl (c APE 9499Z icl l brch RU). D xric, l civi c cii rlèv r gr r l ci cil, l ig l l i r cq -i. Rlii:i g : P.PETOT - CRES Avrg ISBN :

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Pr rl l H-Lir, v civi i r c riv, iq, cr c Acii i iv c l ri r rc, ci rcr i l ll O rrv vcc, i r f SS) r liir (E ciif, c l ci i rôl l c ll j rri, i iv c cr ii r l l rg v i l

Plus en détail

Supplément Nouveautés 2015

Supplément Nouveautés 2015 Ki d pli Trèfl à 4 fill Blb Cry Gri Cr Cffr rmiq Pr d prli d r prj, ccz- : Pl Arbr Cri : Gii CODRON Pblici : 06 15 25 61 27 - Jill 2014 Dcm ph crcll - Crdi ph : G. CODRON & Fli. Spplm N 2015 L gl pbliciir

Plus en détail

Boîte à idées à explorer, à déjouer

Boîte à idées à explorer, à déjouer Bî à ié à xlrr, à éjr Prii ravax à xr a C92 a l ar rj éaral «U aé av ri ar» 15 avril a 17 ai 2013, a C92 Aé lair 2012-2013 D ré ar : Cahri Frié Dirri, él aliai L Glaièr, Blg-Billar Mari-Fraçi Ja-Ja Cillèr

Plus en détail

Le présentoir virtuel. Paul FABING

Le présentoir virtuel. Paul FABING L préir virl Pl FABING L x L'ffi ri ' viié q pr fibl prpri ri éjr A i 80% r ifri ppr xi à l'ffi ri C ppr v b hz l prir ri 50% Frçi éqipé rph L û xi à ir vi l 3G pr l érgr prhibiif rriir è r ri i ff L'

Plus en détail

je veux faire passer cette info

je veux faire passer cette info j x, fir r if S, l ii iré L rél é (1) é r l ii Préi Rièr Arr Préi rè j r 18 à 24 r q l éigi SAM ii iré réflx r l ll gééri r : l 8 j irrgé r 10 élr ir rr rii r éigé, ri- q. C ê é éig ri riq iiill ri hz

Plus en détail

Chapitre 2. LA BATTERIE

Chapitre 2. LA BATTERIE Chpir 2 LA BATTERIE 21 Fi : Priip d l bri Lrq l plg dx l d éx différ d b id bi d r élriq L bri élriq d vir pr rôl d lr d rir l r élriq D ièr géérl, bri liq i x br d 12 vl ié d 6 élé d 2 vl é éri + - Bri

Plus en détail

Gérer des événements sur des images avec le Javascript Objectifs :

Gérer des événements sur des images avec le Javascript Objectifs : S HTML É IT IV T C A R IE DOSS N 7 g m i r m v Grr i r c v J l c v ) Lix (Koix o il v r c crr r l - Arr r rroir ll co r/ i co r r co HTML - Arr l i ir vr q cri r o l i r cr v HTML r J -A rr co bli b ri

Plus en détail

DOSSIER FRAIS DE DEPLACEMENT

DOSSIER FRAIS DE DEPLACEMENT DOSSIER FRAIS DE DEPLACEMENT Oil lb l l-- l qi SNUi-FSU 82 A qi ' i? - l llèg vi g ( fi) - l llèg -- Tili Rlç S (TRS) - l g ii : RASED ill ggiq i... - l ii-- x g l Fi Ci - l ili lç-- -- l l Si 1. Dl :

Plus en détail

La filière d assainissement plantée de roseaux : PERFORMANCE ET BIEN-ÊTRE

La filière d assainissement plantée de roseaux : PERFORMANCE ET BIEN-ÊTRE v à é L r A Er, l écr é d ré rfl D r lfé www.r-v.c E r l flèr AEr, v f l chx d cfr N d gré vr à ré cé d r déd dhèr à l chr d lé AEr : Pr l d fr r l Ré Iv : D r fré à l flèr d l cr d fr d Ré Iv r lé d ll

Plus en détail

2013 Dossier de presse

2013 Dossier de presse Dir r 2013 Ei 2013 rgr à l règl C r r i fll q l 150 rièr 150 Djà E r ri r h, bi rir! r l rq iiq, r l rr ll qi ir r l ig hr, fli!, l irl rll gz r xll, r ri r gû l li rfrîhi q ll rr. U x bll igl qi ji ri

Plus en détail

la confiance que lui accordent des milliers de cabinets et de laboratoires à travers le monde. Avec Sirona, chaque journée est une bonne journée.

la confiance que lui accordent des milliers de cabinets et de laboratoires à travers le monde. Avec Sirona, chaque journée est une bonne journée. 10 I 13 Fil l il âbl i. XIOS XG S P ighi i-l è h iv. Av qli 'ig xill gâ à l li HD à l h** CI. XIO S XG Sl Vi l l iq XIOS XG v bili lv qi ff l ibili 'ê qi ' l Wi-Fi. Qli l'ig HD L li XIOS XG S i 33,3 Ll/

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Niveau quatrième : Confort et domotique

Niveau quatrième : Confort et domotique Niv iè : Cofo dooi L L yè d d ff P 2 L io iv P 3 P d'gi li ff P 4 Co i? P 5 Coiio d' yè P 6 Ex d' yè P 7 15 Pocd d ff P 16 21 Él d ff P 22 L viio bio P 23 Viio logi L io iv Q'-c ' io iv? l'ogiio d io ol

Plus en détail

FEDERAL OPTION NOUVEAU

FEDERAL OPTION NOUVEAU NOUVEAU FEDERAL OPTION 4/8 E N G R A P É E R VOT N I O L IRA 13 6 i 0 0 i S c ip 0 1 3, v 1 h 0 6 j il l (1) b céc ivi l i Ti p () lié c l iég 17/09/01 c à l éché Lg & P i. i i l S c é i é f ic i g i é

Plus en détail

Dossier de sponsoring

Dossier de sponsoring Di pig Smmi L m l qip Objcif Ogii L Fml S Dcipif chiq N i Bg Cc 3 4 5 6 8 10 11 12 L m l qip «EC pj pggiq, x, qi ici l c l cl. Il c 2011 l impli l ici l ESTACA fi vlpp ppliq l cmpc v pj cc p pp l f igi

Plus en détail

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr i & V : SA E b i i 1 3 2 0 1 Ai 0800 9 h P i iè P i i i i S j C i Si E ) i Ti (i ib i Q,. bq i, FA V k, Pi b h iè i Si b, D Z, P E q Si-i SAV ET RÉPARATION S hiq : E q SSII VAR, i hiq Jh i h 0800 910 231.

Plus en détail

EXISTE EN PHOTOVOLTAÏQUE

EXISTE EN PHOTOVOLTAÏQUE c 2 kg/m 4,7 r à m Pid à mai a r i d I. r! Fac r ra char, rgi /m² à Ada r 1 r vr iq m Ac h c,! i miq c c, rdi r i a T d fabriq rgg. B rc r aièr v à a m rr. E grâc rcycab r a rcyc 100% à r d x a r a v T

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

LIEU DE CULTE : Pour être précis LE TRACÉ DU T4 EST DÉFINITIF. FOCUS : Ressources humaines

LIEU DE CULTE : Pour être précis LE TRACÉ DU T4 EST DÉFINITIF. FOCUS : Ressources humaines q i:mi g 1 Pg 1 LIEU DE CULTE : P ê ci P.6 LE TRACÉ DU T4 EST DÉFINITIF P.7 FOCUS : Rc hi P.14 q i:mi g 1 Pg 2 ÉDITO 3 Ci Ei Pc Ji Clô - Élgg - Abg Pcl CHAILLOU, G 80, Av Vvi - 93370 MONTFERMEIL Tl. 01

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MRCHE PLIC DE ECHNIQE DE L INFORMION E DE L COMMNICION ICOM PEZEN-GDE - v F M Pl 27 v Pz P 112 34120 NEZIGNN L EVÊQE : 04 67 98 58 05 MRCHE DE MIE EN ERVICE DE REE N, OIP, CCE INERNE C Cl q Plè M q l è

Plus en détail

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école?

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école? V vz - 90 éèv, v ê céré cmm "p éc" V vz + 90 éèv, v ê céré cmm "gr éc" V ê éc prmr, z vr p : A D V ê éc cr, z vr p : F D V ê éc prmr, z vr p : B, C E V ê éc cr, z vr p : G, H I P gb, z vr p A P gb, z vr

Plus en détail

!!!!!! "#$!%&'(&)*%+,&#!-"../012!3245"67/489!$+!:271! 6&#+;%+!?@A?@B?A=?==!

!!!!!! #$!%&'(&)*%+,&#!-../012!324567/489!$+!:271! 6&#+;%+!<!=>?@A?@B?A=?==! "#$%&'(&)*%+,&#-"../0123245"67/489$+:271 6&#+;%+?@A?@B?A=?== "##$%&'()'*+",-$*./(&-(0'-&()'&/&.-&.-( HISTOIRES DE NOEL GULLIVER PRODUCTIONS ET ARTE ONT DEMANDE A DES REALISATEURS PARTICULIEREMENT IMAGINATIFS

Plus en détail

Une histoire de famille!

Une histoire de famille! L ig i U hii fi! D 5 à 12 i L ig i, ii g T f g è 'i i z q ê, i i è, C z i 'i gg f E ii i à f, i ' z, z gû à P i, i à i i à P i g à i L i ffz f g Aii, fç ggè C i ig - z à i z C Li, ' i! Iz à hq j i q i

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

Fiche technique. " Cible/Echantillon " Mode de recueil " Dates de terrain

Fiche technique.  Cible/Echantillon  Mode de recueil  Dates de terrain v, r v «L qé d»? q c pr v Sfr dg d é d r Pré TNS Fch chq " Cb/Ech " Md d rc " D d rr 1001 ré cf ccpé Âgé d 18 p I d p TNS Sfr 267 000 dr Frc L rprévé d c éch ré pr méhd d q : âg, x, prf d rvwé, cr d cvé

Plus en détail

Offrz d Pair Cadax Ac haq ccai! cada Livrai Martiiq 24h 48h DOM & Métrpl Editi Martiiq Décbr 2011 Offrz d Chaq Occai Spécial Nël! Tt l aé, fait par v ag avc d flr d pair chargé d affcti t d tit t t prété

Plus en détail

Jeux de société de notre enfance

Jeux de société de notre enfance Jx ci r fac livr 96 pag rc : l j l i 4 pi figri i 1 pa j Bx : L 16 x H 23,5 x P 4 c Livr : L 16 x H 16,5 c Pa j : L 30 x H 32 c vr : l j l chll 1 cffr ca livr 96 pag, pa j rc-vr, 4 figri-pi 2 A4 rpr_jx_bxi

Plus en détail

kit media La Revue Trilingue de l Art de Vivre français / anglais / russe

kit media La Revue Trilingue de l Art de Vivre français / anglais / russe ki mei 37 Aib - S 80020 06414 Tl. : 04 93 68 83 24 Fx. : 04 93 68 83 25 @ivimgzi.f www.ivimgzi.f L Rv Tilig l A Viv fçi gli q il f vi é 5,2 milli i ég q é L ôl 4* 5* gi 5 milli ié p p l lièl égè D 1 300

Plus en détail

Distributeur d'huile. Capacité cuve 30 litres utile 20 litres Flexible spiralé de distribution 2 mètres Pistolet de distribution

Distributeur d'huile. Capacité cuve 30 litres utile 20 litres Flexible spiralé de distribution 2 mètres Pistolet de distribution Pr Srvic & Prdit Pétrlir Pritp été 4 r r 3 ût 4 itribtr d'hil Apirtr d'hil cir Cpcité cv 3 litr til litr Flxibl pirlé d ditribt ètr Pitlt d ditribt Jg ltérl Tbltt pprt ccir Mètr idictr d pr Spp d écrité

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

VOTRE ENFANT BILINGUE EN JOUANT 10 MINUTES PAR JOUR

VOTRE ENFANT BILINGUE EN JOUANT 10 MINUTES PAR JOUR VOTRE ENFANT BILINGUE EN JOUANT 10 MINUTES PAR JOUR Vor f bilig jo «Créiv, l éqip réiv d chmi por pprdr l gli.» «SpkyPl, iiiiv gvi qi cro!» «J i rové cor mix, j i rové SpkyPl.fr» DOSSIER DE PRESSE Mi à

Plus en détail

Supplément Nouveautés 2015

Supplément Nouveautés 2015 Ki d plnion Trèl à 4 fill Blb cryon Grin Cr Coffr romiq por n d pronnli d or proj, concz-no : pln Arbr Crion : Ginni CDR pblici : 06 15 25 61 27 - Jill 2014 Docmn phoo non conrcll - Crdi phoo : G. CDR

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

Bilan et suivi de l'action au 31 décembre 2009 1/20

Bilan et suivi de l'action au 31 décembre 2009 1/20 il ivi l'i ér 9 / ir.x jif l'i... x géérl régil... jif l'i «r ir rgg»... 4 r rii à l'i...4.él ly rir i l'i...5 él ér 9...5 Églié rfill...5 ivi 5 r r rvillr hié...6 ig ly rir i l'i... éigg il l....ii '

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 8 JUIN 1 DEIBERTION N CR-1.9 DEIBERTION DU CONSEI REGION SCHEM REGION DE DEVEOPPEMENT DES FORMTIONS PROFESSIONNEES Sgi giol 'ppi vloppm omp l'pi Pogmm giol 'ompgm à l Cio à l Tmiio Epi (PCTE)

Plus en détail

IntervIEw avec la bobeuse Tamaris allemann. gagnez des bonnets cool. Avec photoroman. Numéro 20 Décembre 2010

IntervIEw avec la bobeuse Tamaris allemann. gagnez des bonnets cool. Avec photoroman. Numéro 20 Décembre 2010 N 20 Dc 2010 L g Exc -f www.xc-f.ch Avc h Cc: gg c A g cg! IvIEw vc T LLENN h v D Chè ch èv 3000 f c. C v v! V v c 8 h! N v c -f v êv x E g c v c f, g, c v v v, g, XY! C v O c, gè v g C j v v g v v v f

Plus en détail

Niveau cinquième : Ouvrage & Habitat. V I O I P A. e P. e 2. s n t

Niveau cinquième : Ouvrage & Habitat. V I O I P A. e P. e 2. s n t N è : O & H.» E V I T I» S O E V P I «T I N S O I O T P A «LL'H'HAABBIITTATION U Rl M L G 10 0-2 9 0 0 2 A l! è l l l lè L' P 2» «' L P 3 l L P 5 S P 6 -j ' L 7 P? D - -L 9 P -L 11 P l -L P 13 l 'l -L

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

Pilou. Impre rie PEAU

Pilou. Impre rie PEAU M N 4 - EM VN L ENT à 2 9 IS 28 SD i fm i L l Vi 7, : 28 i bli l i P Di ii l D l : i i m L i lx i A F imi i M i i Syl mm i : S i ii l i b A A liq Ag ib i L P Pili i D i M Pi Gill i K Alb i l y S : i i

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

L édito. Au Sommaire. du Président Le géomètre, ce technicien de surfaces. N 9 - Janvier 2012. gexpertise.fr

L édito. Au Sommaire. du Président Le géomètre, ce technicien de surfaces. N 9 - Janvier 2012. gexpertise.fr N 9 - Jvi 2012 ERIC MALENFER Gè-Ex Ex è l C Al Pi L i Pi L gè, hii f. Qll g lli! «Ç i, il l h li vœx» i i à j i. Al xz-i vz è iè ill vœx 2012 fi h filil, hi, yi v i A Si Vi i L l fi GEME v Bi I Q l Fi

Plus en détail

Programme des mercredis et des vacances de Printemps

Programme des mercredis et des vacances de Printemps 3/1 0 10 12 / 13 1 8 Pg i t v Pit MARS - AVRIL L g i Mi 25 fvi g 5-6 tivit 7-10 jx it Mi 4 iv t t ig 5-6 ât fi 7-10 ii Mi 11 jx it 5-6 jx à «vt» 7-10 t Mi 18 ii 5-6 jx it 7-10 fti bijx t tivit Mi 25 jx

Plus en détail

Plage d l Écluse à Dinard DOSSIER DE PRESSE. CONTACT PRESSE: Morgan BOUTBIEN 06 11 14 04 99 - morgan.boutbien@ffss.fr

Plage d l Écluse à Dinard DOSSIER DE PRESSE. CONTACT PRESSE: Morgan BOUTBIEN 06 11 14 04 99 - morgan.boutbien@ffss.fr r f f i i r hm g 013 D 20 2 v 22 r è i ô m v ér br Plg l Él à Dir DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE: Mrg BOUTBIEN 06 11 14 04 99 - mrg.bbi@ff.fr mmir Vil Chmi Fr... 3 Chmi Fr Svg Srif... 4 L érv... 5 Tê

Plus en détail

PROGRAMMATION ÉCRITURE LECTURE Mon CP avec Papyrus Manuel + fichier d exercices

PROGRAMMATION ÉCRITURE LECTURE Mon CP avec Papyrus Manuel + fichier d exercices PREMIÈRE PÉRIODE Support : Conte La planète des Alphas Étude du code - a, o, i, u, y, é, e, f, - Combinatoire - m, s, r, l, j, ch, v - Écrire des syllabes. - Écrire des mots. - Écrire une phrase dictée.

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

T I E D D E S O M R E

T I E D D E S O M R E É V B BÉÉZ É V V Q J G G JQ G ) ( éq bl (cc É ll lè f l f ch q c 4 9 % ch f l l b l) é é l c è é é b c b f fç ch l bl âg ff y 1 2 é è é q - ch l l 55 yé l é cqé âg l g f é é l g é éc c é q 4 c 6 j h l

Plus en détail

G a g n a n t. L o t. d e. N o. 0 Bon d'achat de 6 + t-shirt 104. l o t

G a g n a n t. L o t. d e. N o. 0 Bon d'achat de 6 + t-shirt 104. l o t 0 B 'ch 6 + -shir 104 1 TV ED 81c 1 2 2 sss pr + 20% furis 126 11 Séc Si By + prç ris 50 13 Cé USB 18 19 Sc à s + ivr 71 21 Prss Arus 11 24 Mchi à Pp Cr 10 33 Eré Pisci + pr-cés 34 35 Brbcu / Pch 2 1 6

Plus en détail

L ' a v i o n d e. ' e x p l o i t Exposition 23 juin - 18 octobre 2oo9. dossier de presse. M u s é e d e s a r t s e t m é t i e r s

L ' a v i o n d e. ' e x p l o i t Exposition 23 juin - 18 octobre 2oo9. dossier de presse. M u s é e d e s a r t s e t m é t i e r s M M L ' l ' x l 1909 L Bl l Mh Ex 23 j - 18 b 29 60 R - P 3 - www.--. Cl D 25 jll 199 C : Ag R F / Hï - 01 71 18 30 33 S C Cl f U h x h : l Bll E bgh L Bl P l x Cl f A l x gg f "" gll Plh l bl l P l x

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS ------------- D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. --------- A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S o u n a l e i x ( L

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

sessions story 2014 Forum come a volunteer How to be mile an alumni ess Make BC S ED New application proc p for Forum Message from the New Friendshi

sessions story 2014 Forum come a volunteer How to be mile an alumni ess Make BC S ED New application proc p for Forum Message from the New Friendshi c. f. www i l y v 14 F c li 20 b w C Sil c H B i k M lic h ED w f f F N g hi M i w F N Th 2 014 i yh bg f h v c 300 x C ic O fif w, h C l liic l y c. T c hy ck b h, lci hi v ic wih cii y -k. Thi y w lgi

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

LE LOGEMENT À REIMS. tél : 03 26 84 35 65. Le Foyer Rémois. Avec. Campus immo. campusimmo@foyer-remois.fr. 8 rue Lanson - BP 1 51 051 Reims cedex

LE LOGEMENT À REIMS. tél : 03 26 84 35 65. Le Foyer Rémois. Avec. Campus immo. campusimmo@foyer-remois.fr. 8 rue Lanson - BP 1 51 051 Reims cedex Av, L Fy l l f L Fy C x b 8 L - BP 1 51 051 x l : 03 26 84 35 65 G g HX555. @fy-.f LE LOGEME À EIMS A I D É L -ê lg J y q Sl 7 % E, y, è v b l bg lg... v l q vbl -ê... L v bg l. Av v l COS v v, l l v v

Plus en détail

emplois verts de l OIT

emplois verts de l OIT l l Éc V b D l S c g v E C é l V éc vl D T d 'Chg Cl & D vl T éc P Pc Mg Éc D b l Ely ld v T g g Scl G g M év l Dl E l V Dd Ch g Rcycl C g l q g Ad q éc ld d Chg Cl v T l'e C é E ' l vl D T l v & D T c

Plus en détail

Consultation MED07 Campagne 2009

Consultation MED07 Campagne 2009 A L C O O L E T H Y L IQ U E 7 0 - IN C O L O R E C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 2 A L C O O L E T H Y L IQ U E 9 0-000 M L C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 3 A L C O O L E T H Y L IQ U E M

Plus en détail

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L ÎLE DE LA RÉUNION Document actualisé en 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE () À L ÎLE DE LA RÉUNION, C EST : 1 emploi sur 10 à la Réunion, soit près de

Plus en détail

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s A u c o m m e n c e m e n t p 2 L A g rém e n t Te c h n iq u e E u ro p ée n p o u r le s S y stèm e s d E ta n c h éité Liq u ide p 4 G a ra n tie déc e n n a le - E x c e p tio n fra n ça ise La rép

Plus en détail

ou 8 à vélo Métro Maison M-M OUchy Plus d info sur www.liguesdelasante.ch

ou 8 à vélo Métro Maison M-M OUchy Plus d info sur www.liguesdelasante.ch t Métr M p J c ll n n trl Cn bèr - Lnn-fl t Lnn-gr. l. Pc Bllr JrlS R n nc DélcS Cr p. L Hr 12. D l. 'O 15 p él Pc/ptr Mtc. 1 ll é Mé lelé 12 Mé Olmpq 9 OUc Q 30 mt pr jr Ptt grn, l t rcmmné prtqr cq jr

Plus en détail

Enquêtes Economiques Construction du plan d échantillonnage de l année N pour la collecte des données économiques de l année N-1

Enquêtes Economiques Construction du plan d échantillonnage de l année N pour la collecte des données économiques de l année N-1 Enquêtes Economiques Construction du plan d échantillonnage de l année N pour la collecte des données économiques de l année N-1 (Van Iseghem S., Daurès F., Demaneche S.) Référence : Van Iseghem S., F.

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

Fiche qualité Enquête ACEMO-TPE 2009

Fiche qualité Enquête ACEMO-TPE 2009 Dares / D-SCS Juin 2011 Fiche qualité Enquête ACEMO-TPE 2009 1) Fiche descriptive de l enquête Carte d identité Nom Activité et conditions d emploi de la main d œuvre (ACEMO) Enquête annuelle sur les petites

Plus en détail

Saison culturelle 2015 / 2016 C ULTURE. www.ville-romainville.fr SEPTEMBRE > DÉCEMBRE 2015. p e n s é e s. e n v i e. i v r e. j o i e.

Saison culturelle 2015 / 2016 C ULTURE. www.ville-romainville.fr SEPTEMBRE > DÉCEMBRE 2015. p e n s é e s. e n v i e. i v r e. j o i e. 1 www.-. S 2015 / 2016 SEPTEMBRE > DÉCEMBRE 2015 C ULTURE, j ' b j' É «L, '» L b. E j ' ' b ; ' ' g à b, g, g g. T œ ' y b, g. E,,,,,,,. R g E Eb gg ; b. L'g ' «R'A», y, R. D' ' à, b ' œ '. C à g (),,

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

Imprimante de découpe 615mm. Machine et consommables associés 2009. Systèmes de découpe, adhésifs et dérivés LE PARTENAIRE. Prise de commande :

Imprimante de découpe 615mm. Machine et consommables associés 2009. Systèmes de découpe, adhésifs et dérivés LE PARTENAIRE. Prise de commande : Imrimn d décou 615mm Mchin conommbl ocié 2009 Syèm d décou, dhéif dérivé LE PARTENAIRE Pri d commnd : Chz FLOCOLLA (D d Prohilm rl) - 31, ru d l Fondri - 59200 Tourcoing Pr éléhon u 0033 (0)3 2036 2004

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 30 MAI 2013 -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 30 MAI 2013 -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 30 MAI 2013 -ooo- La s éa n c e e s t o u v e r t e à 1 8 h eur e s 1 5 s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n si e u r Je an - P au l B R E T, M a i r e d e

Plus en détail

Vallée de Munster BROCHURE GROUPES 2015

Vallée de Munster BROCHURE GROUPES 2015 L Mi d Fmg Vll d M BROCHURE GROUPES 2015 L Mi d Fmg - Vll d M 23 d M 68140 GUNSBACH Tl : 03 89 77 45 55 - vi@mdf-m.f www.midfmg-m.cm VISITE DE LA MAISON DU FROMAGE L d v pg à l Mi d Fmg, dcvz l c d fbici

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

édito cres Haute-Normandie

édito cres Haute-Normandie 2011 * L EMPLOI DE L ET DANS L EN HAUTE-NORMANDIE Approche quantitative et sectorielle réalisée par la Chambre Régionale de l Economie Sociale de Haute-Normandie *données chiffrées 2008 cres Haute-Normandie

Plus en détail

DESSIN TECHNIQUE. 2. Utilisation des instruments. SptE** 3.1 lyæj!.desslq. Optique graphique SolidWoks.doc. \*uu'u O MICHEL F.

DESSIN TECHNIQUE. 2. Utilisation des instruments. SptE** 3.1 lyæj!.desslq. Optique graphique SolidWoks.doc. \*uu'u O MICHEL F. ! Optique graphique SolidWoks.doc SptE** æ*tt DESSIN TECHNIQUE Règle anti - tâche de 30 crn Equerre anti - tâche à 60o de 32 cm Equene anti - tâche à 45o de 32 cm Porte mine calibré en Cl 0,5 avec mines

Plus en détail

Gels, barres et boissons énergétiques au miel Compléments nutritionnels bio Soins sport bio. www.meltonic.fr

Gels, barres et boissons énergétiques au miel Compléments nutritionnels bio Soins sport bio. www.meltonic.fr 1 ers Gels énergétiques au MIL sans sirop de glucose sans gluten Gels, barres et boissons énergétiques au miel Compléments nutritionnels bio Soins sport bio GLS ÉRGÉIQUS U MIL Plantes & Huiles essentielles

Plus en détail

Réalisé par Montauban Festivités en association avec

Réalisé par Montauban Festivités en association avec 26 ÈM ÉDITIN Rl Mb Fv v BM Mb 1 v l', 82 Mb - 5.63.63.63.63 www.b-b.bw.f 2 5 IR M M.7 l P b M 9 M l T&G l M L l D C P 13 L 9 & l L f 1 l R l'l L C 4 13. 5 21.15 L 1 1 V.16 2 1. 17 3 1 h D C 4. 19 P L -P

Plus en détail

Découvrenztes ses diffétrees!

Découvrenztes ses diffétrees! ZOOM SU U S U héi : bl ig ya yaial ial Fai-v laii i ab vivac a fillag ag i ia a é à v vi é éc éc 6 Ma 2013 Oigiai bai éiaé c ab i xii lillé Pafé : fiz échz z fill f ill v fiz c c ifi b gai ga i v z--v

Plus en détail

Commentaires supplémentaires pour le panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire

Commentaires supplémentaires pour le panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire Version du 18 mars 2010 Commentaires supplémentaires pour le panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire Les spécificités nationales de l ESS Les coopératives agréées pour le conseil national

Plus en détail

NOS ATTACHÉS DE PRESSE EN BELGIQUE

NOS ATTACHÉS DE PRESSE EN BELGIQUE , i T ll x Wllni-B! b dvnz i T ll x B i n ll W? n Qi Un éqip d h t d f dipnibl, plyvlnt, dté d n xpéinc t d n xpti intntinl vic d l ptin d ti wlln t bxlli dpi 30 n. Gâc à pénttin à l étng t n Blgiq, Wllni-Bxll

Plus en détail

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre P ro to c o le d e la re n c o n tre C h a m p io n a t r é g io n a le c o m ité Ile -d e -F r a n c e P ic a r d ie 2 9 a v r l 2 0 0 7 P is c in e d e N o g e n t s u r M a r n e 19:35 P ro to c o le

Plus en détail

ORGANISATION. LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE POUR LA MISE EN VALEUR DU. FLEUVE SÉNÉGAL .,,_.,...,,... ,... Il r r ' C fi. ;f rlfcii - 1ntr...,..

ORGANISATION. LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE POUR LA MISE EN VALEUR DU. FLEUVE SÉNÉGAL .,,_.,...,,... ,... Il r r ' C fi. ;f rlfcii - 1ntr...,.. F.A.C. D'AIDE ET DE COOPÉRATION ORGANISATION. LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE POUR LA MISE EN VALEUR DU. FLEUVE SÉNÉGAL.,,_.,...,,...,..... Il r r ' C fi. ;f rlfcii - ntr...,.., D'EX~CUTION DU BARRAGE DE Marché

Plus en détail

Décembre 2012 Avec le concours financier de:

Décembre 2012 Avec le concours financier de: L Economie Sociale et Solidaire dans le département du Pas-de-Calais Décembre 2012 Avec le concours financier de: L Economie Sociale et Solidaire Département du Pas-de-Calais Sommaire : La structure des

Plus en détail

Voiron. 18, 19et 20. à o. octobre 2013 TOURNEE AUTEURS. des

Voiron. 18, 19et 20. à o. octobre 2013 TOURNEE AUTEURS. des à 18, 19 20 2013 UN UU l C Cèl C Cl â-d P Pl P-l-Pl P-- é - -l-- -C ---C ---l --- -Nl-- ll l. 5 é à lé é l'é 3 l : Cl Zl, l',, l' l, Cl q, l' éâ. l, l lé é à, l ' l. l : ll l q l é ll l q l l. U ll q è

Plus en détail

Monitoring socio-économique

Monitoring socio-économique Monitoring socio-économique Participation des personnes d origine étrangère au marché du travail 28 janvier 2014 LE MONITORING SOCIO-ECONOMIQUE? C est quoi? : Un outil qui permet de mesurer la participation

Plus en détail

fortes qui s appliquent aux activités assurantielles.

fortes qui s appliquent aux activités assurantielles. PRÉVOYANC LA LTTR DU CNTR TCHNIQU DS INSTITUTIONS D PRÉVOYANC MARS 2014 / NUMÉRO 61 Sh lv l éfi ÉDITORIAL PIRR MI, PRÉSIDNT DU CTIP PAG 2 ACTUALITÉS Slvbilié 2 Cvi i : ilg if léi é higi-i Ifghi, gi iq

Plus en détail

TRANSITION DEVENEZ ACTEUR ÉNERGÉTIQUE ÉNERGÉTIQUE! AVEC ENERCOOP ET ÉNERGIE PARTAGÉE PARTICIPEZ À LA DE LA TRANSITION

TRANSITION DEVENEZ ACTEUR ÉNERGÉTIQUE ÉNERGÉTIQUE! AVEC ENERCOOP ET ÉNERGIE PARTAGÉE PARTICIPEZ À LA DE LA TRANSITION renouvelables, nercoop est structurée en ociété Coopérative d Intérêt Collectif. Ce statut nercoop développe depuis 2009 des coopératives au niveau local afin de créer un circuit PRQI CRIR À L FFR D ÉLCRICIÉ

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

partenariat éprotop étude de Assurément experts. Essentiellement humains. www.maxance.com

partenariat éprotop étude de Assurément experts. Essentiellement humains. www.maxance.com X r 28 b Pri Chrltt BP 169 - Mt-Crl 98007 MONACO Cx tl. 01.49.15.33.00 fx. 01.49.15.19.80 www.x. éprtp ét prtrit Arét xprt. Etillt hi. COMMENT DEVENIR PARTENAIRE? CONSTITUTION DU DOSSIER Pr vir Prtir,

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

Laissez-vous conduire jusqu à minuit!

Laissez-vous conduire jusqu à minuit! Laiz-vou conduir juqu à minuit! A partir du 2 juillt 2010, la Communauté d Agglomération du Pay Ajaccin t l Tranport Collctif Ajaccin (TCA) propont à lur uagr un drt d oiré tardiv juqu à MINUIT ur un majorité

Plus en détail

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs DONNÉES AU 31/12/2006 SOURCE INSEE-CLAP 1 - DÉCEMBRE 2008 Panorama de l'économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Ce document est la première publication réalisée par l Observatoire national de l

Plus en détail

cigref METHODOLOGIE DES ETUDES D'OPPORTUNITE FORMALISEES Réf. 2 le 15 janvier 1985

cigref METHODOLOGIE DES ETUDES D'OPPORTUNITE FORMALISEES Réf. 2 le 15 janvier 1985 if cngre 0 21, CLUB INFORMATIQUE DES GRANDES ENTREPRISES FRANÇAISES avenue de Messine, 75008 Paris, téléphone 764.24.94 Réf. 2 le 15 janvier 1985 cigref METHODOLOGIE DES ETUDES D'OPPORTUNITE FORMALISEES

Plus en détail

D34: Méthodes de calcul efficaces et sécurisées

D34: Méthodes de calcul efficaces et sécurisées D34: Méthodes de calcul efficaces et sécurisées Arithmétique des courbes elliptiques Nicolas Méloni Master 2: 1er semestre (2014/2015) Nicolas Méloni D34: Méthodes de calcul efficaces et sécurisées 1/20

Plus en détail

Sommaire. Introduction... 3 Le champ d observation de l ORESS... 4 Méthodologie... 7

Sommaire. Introduction... 3 Le champ d observation de l ORESS... 4 Méthodologie... 7 L ' é c o n o mi es o c i a l ee t s o l i d a i r e e nba s s e No r ma n d i e RAPPORTD' ÉT UDEST AT I ST I QUE2008 u n ep u b l i c a t i o nd el ' Ob s e r v a t o i r eré g i o n a l d el ' É c o

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 MARS 2013. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 MARS 2013. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 MARS 2013 -ooo- La s éa n c e e s t o u v e r t e à 1 8 h eur e s 1 0 s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n si e u r Je an - P au l B R E T, M a i r e d e

Plus en détail

Carnet d auto-surveillance pour les femmes ayant un diabète gestationnel

Carnet d auto-surveillance pour les femmes ayant un diabète gestationnel Lilly Dibèt P v, j è j. Ct t-vill l fmm yt ibèt gttil C t été éigé l MON CARNET D AUTO-SURVEILLANCE GLYCÉMIQUE Nm : Pém : A : N tél : Sivi : Dt év hmt : 2 Pqi t t fit mi? étz ibèt gttil, l Ré Péitl V Vl

Plus en détail

Renseignements Terravis

Renseignements Terravis Tarifs pour les instituts de crédit Renseignements Terravis Sommaire 1. CHAMP D APPLICATION 2 2. PRIX DE BASE «RENSEIGNEMENTS» 2 2.1 Obtention électronique des données 3 2.2 Géodonnées 3 3. EMOLUMENT MINIMAL

Plus en détail

TABLEAUX SECTORIELS Tous secteurs

TABLEAUX SECTORIELS Tous secteurs TABLEAUX SECTORIELS Tou ecteur Novembre 2014 REGION GUADELOUPE Sommaire PROPOS INTRODUCTIFS... 2 SYNTHESE... 4 1. EVOLUTION DE L EMPLOI... 6 INDICATEUR 1 : PART DES EFFECTIFS SALARIES D UN SECTEUR DANS

Plus en détail

Simplicité et efficacité

Simplicité et efficacité Migration vers la nouvelle version du logiciel Simplicité et efficacité www.thunderbee.org Plan Pro c é dure Wind o w s Pro c é dure Mac Mis e à jo ur de s mo dule s 17/07/15 www.thunderbee.org 2 Pro c

Plus en détail