Bilan et suivi de l'action au 31 décembre /20

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan et suivi de l'action au 31 décembre 2009 1/20"

Transcription

1 il ivi l'i ér 9 /

2 ir.x jif l'i... x géérl régil... jif l'i «r ir rgg»... 4 r rii à l'i...4.él ly rir i l'i...5 él ér Églié rfill...5 ivi 5 r r rvillr hié...6 ig ly rir i l'i... éigg il l....ii ' ré rrr... 4.rrii, 6 illir 'r, J ig à hl r ô xrr... 5.l 'ifri...5 réi 'Ili li...5 éfér 'Ili li...5 l'i...6 éli l'i : ér 8 à r ivi iivil llif...7 ir J ig : 5 ri...8 i v ééfiiir...9 i ir J ig...9 r, i élévii... /

3 . x jif l'i x géérl régil i l'i ré, l x y 'li ir ( 55 à 64 ) 44,7%. y h ér rè ir qi v 8,% ir ivié à l jq à 7% è (r). yg, l r l 8,% ir if. ' lg q l r réri r fil x li l li âg rvillr : l l 55 i li q illr : è, l x ivié 55 à 65 7/, r il /. l x li ir rî rilièr r l rh âg ll 55 à 59, l l lgiq, l Ili l xrg x li l. r l rh âg 6 à 64, l r qi l rièr l (5). 'li ir j il, qi vi à fvrir l rr l ii l 5 ivié. r l rgg, ll l é il v r égrhiq qi ' ivré i 6. fré viilli li iv, r régi i rrî i éiq ir ri r iril. r réir à x, ll é r ririé : évlr l li g l ié i rri rvillr à hg, rfrr l è à l li l iégri r l l éfvrié, élirr l yè fri rii, iir li l ir. jif l'i «r ir rgg» i 'iri à l fi l'jif il l ririé régil r : rir à rlvr l x li ir rgg, fir évlr l rréi ilrll l li ir, fvrir l rr à l li r ir. «r ir rgg» éli 4 x i jvir 9 : l iivil 4 r l 5 r li lg ré, 5 r rvillr hié, ii ré r l éri ôl rri rgig rê à 'ivir l rr r ir, i rli rrr r ir, hig iégri ii l li. /

4 gg 'Ili li 7% rl rfil r ivi. i rél ' i, Ili li ri l'i jq'à l'i jif. rl rfil éfii r : réi rri rri ffiv (éô irii ), I, l 6 i, ii rir l 4 i (, Iéri, rg lril) r l r l 55 l r hôg i l 4 i. 4 r rii à l'i lr ré l'i jvir 9, l 4 rii i éi : 4 f h ' y 'âg 55 ( 5 à 6 ), 5 r rvillr hié, 'r x iv qlifii I II, iv III, iv IV, iv V, 9 iilié ô-'r, l ièvr, ô--ir l', jvir 9, lr ré y rhrh 'li 'irii à ôl li éi 4 i ; 'r x vi l 6 i 'irii à ôl li. jr, 9 ' rv lié à lr r 'li / fi ri, ééfiiir, rçiv l'. 4/

5 él ly rir i l'i. él ér 9 rè i éli i, 5% r ivié : r I, rl l'é rri rri, i 5,9% rél ffif. Il 'gi f 9 h, rvillr hié. r y 'âg 55, 6 'r x l 55. ré y lr rhrh 'li l 8 i. 9 'r x iv qlifii I II, iv III, iv V. iq ilié gégrhiq véré iil : ô ir vr l hô l ill; l' vr l ô 'r, l ièvr vr l r, ô 'r vr l'l. 6 r ii fr, ril, vi, rg lril... éii r jvir r rii 'li I i à lir ri, ivié Églié rfill r ir rgg ééfii iq à 4 f r qi rè rréiv l li féii l 5 rhrh 'li. l r l âg, rr, li, hi ré hôg, qi rél fri rr à l'li géérl i qi 'j fi 'êr f, rviqr r rééri ii. rir 'ri f à f, réglir, v rvillé v h 'll r l r à r f x iriii ill rrr : i yhlgiq : rvil r l'ig i, ffiri l vlii rj rfil, rig rôl éi iifi rér ré x ji rl, ll ri irii, hig iivil : vlrii é, réri à l'ri 'h, rî à l égii lril, g éril : rr v rfil r rélr ifri lié r l ivié éiq ilé, rhrh i ir... érh éé ffii, r r 4 f, I éii v ' r rvil. 5/

6 g iivil 4 f lr vlé à rrvr li ri rir à l'églié r l f l h l li r l 5 firé r érii à : ryr l éqlifii rfill f, ilr l'ré fri l'gi x 'è à l fri lg l vi, fvrir l ri ér rééri r l f l h, iir lr r i rri, rgr l'h à li. ivi 5 r r rvillr hié fi fvrir l'iégri r hié lii l li r l hi qi ii l q 6% lrié hié r l rri l lrié, 5 r r rvillr hié iégré l'i ivi i jvir 9. r 5 r, l y 'âg 54 ½. lr ré l'i, jvir 9, lr ré y rhrh 'li éi 9 i ; iv I II, iv III, iv V. jr, li ér iégri l fi liq, rr rri, r rrvé ivié r l ii vi, rr r r l iqiè r. 6/

7 iv ré ri I II rir é III IV rrv é V i g >54 ér Q 'irii ré rhrh 'li /9/6,7 //8,4 6//7 4,67 /9/7 4,7 8//6 4,7 V r v I - rkig i hôllri rri y l érir g ij (+4) illr hi l ji ' i rri rllèl ' r V I //54 56 i ilô iri f iièr rôl gi I l ril gr illèr év l éiq I i à f ri i I // Z fël g I lh r l rô é irill riri ri ' rr ri 'rri // il rv 'i x i irr+ ilô 'é x f i 'ii irri r il irri hir 'iri i ' ii r il év l I l // /7/ WIX hri iri gi ilô ji iri f ri l èr f y r, rri 'iv ié rf ill réir-l r rri v ri i I 6//58 5 I i g régiq rri l r rf i - r rri lliv irr régil ' gr l rri hr f y r, I 6/4/ /8/7 9,77 ij iri ' r f ri év l ' iéé ré il l i il, é f ri ri 'rri 4/7/57 5 //6 7,5 rl l'é ( rvll) 6//5 57 6//8,7 hrii 6 J ri 7 J-i 8 r v ir ég l' rrl hf rv i i y égéiq f v g hrgé 'é l qlié l' l f i liq 9 Q hili r hf rj iiq & hiq qiiv gi l xr y è 'if ri r gi irill, ly hi & Qlié lgiill l if riq rri f riq I 6/9/ //7,5 I iiq l'l il r ri irr iirif f iir réir géérl ' v ll iéé l'iilir I /4/5 6 //7, X Jq Igéir (I rl) irr éérl ' r / rf r héiq hy iq llèg rl l' É /7/ /7/7 8,47 iiq l ôlièr èv irr 'g Iéri riiq ji iri i ' iji r iir, i 5 lrié I /4/5 57 //7, , 7/

8 iv ré I li ri I II ri l r él ( ) I v I rr l hig héli rv rf il q. r II I-I 4 I J- : igiri f ri hig - ij hiq rilii i rkig 5 hili 6 J i rv hii éiq I (l rf ill érir If riq) rir é III IV V /8/ /4/5 57,7, v i hrgé 'é -r l'iéri, hf 'éqi ri ri irill i l 5/6/9 6//58 5 6/4/7, il rgii ilg 'ivié hig iivil ri g ri frr Irv i f rr Vi //5 59 8/9/4 64, v i l l ri rg rl lril 5/4/58 5 /9/6 4, //5 5,4 /7/,5 6 l f rr I II II Vi rv hii gril r f f iir érir l ri il V W iiq r iri 'rri ( g) IV V i rv ll //5 59 rr Vi /8/ ,67 g >54 ér Q i éii r l rv i v i rii ' li I i7//58 à lir ri réir éérl l iiri 6/8/57 éérl l r iir v ll léi g ' r 7//58 rf i hrgé rli rri rir é III hf rj lrl l If r iq li-i éqiir il (éx, y è élé) l ié il év l 'rri l gi ri l'é i + I ij ri //9 r rir à l Vill ij i l //9 iv ré g >54 ér Q // i 9 ré 'irii r l ' g if f i iv ill riir rrv é 'irii , 58, 'irii ré 'irii r //9 9//8,7 iri i li i 8/9 5, //6 48,67 9, 8/

9 iv ré ri rir é I II I iri g érir rri III IV ly hi gll, ri, g, iv éril / /6/5 régiq. il rgii Irill. ik I rçi V Xvir 4 rr rv hii i éiq éérl 5 II ri iri âi g i lgiiq ri 6 IV hili i rri iiri 7 WI K ry 8 J rik I ilié 9 Z y + l x r I i gré rii érié ri l é iv gré éi i - ir I hrii IZ l Igéir I W hrii i ié rr. éii V Igéir I (l rçi lriq If riq)+i I y giir rri r xr I ii g rii /9/54 irr i iril gr r rf i ll i rè rri /9/47 irr i g rii irr i iril ir il ' iéél ril iri /4/5 'éqi f ri i - r iri éiq irr 'rri 'iri rr éilié r r V év l ril rè irr V, iéé rri / r ' 'f f rg éqi ril l i rv i r irr 4 //9 58 //7 5,47 56 /4/6 45, //8, //8,67 7 //8,67 // //4 7,8 6 7 /5/8, 56 7 /7/8 7, /9/7 8,7 59 i 8ôl li l //9 5, 6 7 4/6/8 8,8 6 //5 5, 57 7//8,4 58 ii g rii irr i iril iri 4/6/5 ril Igéir r éir f ré à l gi rri, iv ié xré i iril r : é (5 ), liq ( ), v rr (7 ), é à 8/4/5 iri 'i,iri irill,. rhrh,, /I. " i éié à l rf r rgii". irr r rf i l irr 'g rr rr i ' r /6/5 rr l l rr ré 'irii r 54 hrgé 'é hiq hrgé 'é / 'f f ir / 'f f ir rv x rv x li éilié : lii8//5 li (5 rf i élriq élirg li liérl riiq) îri œv r, rii, il ri i à îri 'v rg, xr r i, âi, îri 'v r âi, 8/9/5 igi hiq rii i. irr i iril 'irii //56 rj gr rl rv i Igéir ril xr hiq li f ri ri / X 7//5 r Iril v iérê r éléii rj v l'i réi irr f iir i irr 'i i i 8//54 xri lrgi Igéir (I) élriq if riq - r i érix iv rié iir 7 hrhé V g >54 ér Q // i 9, 9/

10 ig ly rir i l'i r l ivrié lr fri lr rr rfil, gr f 'h l'i r ir rgg rè rréif vir-fir iéi iil q è l r ir rgg r 'li ré v h é r lrg évil r 'ivié. x éiq rl, l élivié r h ri l érg iffilé rr r li ir. i à l j l x l ri v x hôg rè élvé, l iffilé è rhé rvil r l ir rfr. l, l iffilé è rhé rvil, r ri r, rfré r ri ivr ll q ré hôg, ir qlifii, hi hyiq il, rr l rr rl rfil qi v lr à l iriii lié à l'âg. i l'i «r ir rgg», rrq q, qlq i l iv qlifii : l'âg i l l fr, i l rièr iriii à l'h l 5, l'gi x hôg iriii. x, v rilé irvi r l hg r rrr. v rél r, r q l rgr rrr rri ffiv hgr ièr igifiiv. r y rvir, il éé éir féérr iffér r r éri 'iir rgriv l é iv : iqr r l rléiq l li ir, irllr h, qlq i âg, r rr ig «ir» : à ql âg - ir? r l rri r lr gg à l égr l'li ir rri v l i,, il égil, gfih, i 'rg rgg rh-é, rvir fvrir l'érg rr r ir ri éril, gr l rri lr érh rr, rgr l ivrié i l ivr rfil, iilir l l r i-éiq fi rvir l églié h. rgriv, v r l rr r ir rè rl rri rgig vlri : l rfr lyé r ir r évlr ir vx rj, : é hiq, ré rlil, vir fir gr irix ix iéi iil r l, l rfr ri é ir r 'r x évli lr rhé x i éiq, l'rihi riq rfill r l rg l éhg vir-fir, l rii vir, é l évl r, /

11 l flxiilié 'h : l'jif ' gr jrié r l 55 l'li qlq i l lié è : ii, iéri, rg lril... l i vr ér i 9. éigg il l v r, rr i l éigg il l : r, ri i «Ili li» à rir, l il égil rgg r i qi rié à 5% à rr à l li, l 5 r é r ivi. Il r fll glèr, rvré lr v éri fr érg, vir éir, r fi rrvr l l vi rfill, v à rilié lir qi éqivl à ivié réé. révl q 5 i éé l fri riil v x +% ri (68 ir 55 ri). l, rr rr vi ûé hr à l iéé à g (i éil, yhlgiq, 5 /i y fri rr, iii r iirif...) J i r rlâh r grâ à l gg à ôé ri ri, é qlié hi rfill il. g rè gr rxiié ié à grr fi, à lgr, à vr igié, à ir i rr i fi. vir-fir vir-êr r i éigg qi gû l fr r à r ggr rè r iffilé, l r vll fi riri hir iri. l i fil rvé lg 8 i r r l fil rréivié r rfil i i (il, ilrl, iri) r hér, rri ré. l fi rvi à ri à qi j r rf ri : ri vir ié à rvrr l vlh r r ilil, ré ûh, i qi éh r VII!!!. ii ' ré rrr i r 9, v ié ré rrr qi iriv l i «r ir rgg». ré iifi fr i «r qlifii» r ir. r à r 9, ré rié à 9 ri rr. i rrql ilii l r ré. ff, l é ffiill, r 48-5 rçi 7 fi i ré iiv à ir q' 8/, i rrré rè 5 lrg rifié rè 55. /

12 IZl l J il l i Q r l é r h li I ir ri l ivié r r J i I IVi l r r I h rii I r çi r r Iv VX vir Ir çi I h ë l 4 ij h li I 5 ç V W 6 I I ri 7 vill ij r r I ij V irg i i I x lli ir ri j i ir r j i J i r r j i 8 r i v r i g VX vir IZl I h rii h ili XJq J i Jrik I i -W I X h ri IZl -W I X h ri h ili r I l r r IV h ili II I ri l r r Z fl w r J li i r l r r â,g r v r,, v r é l ri ié XJq Iv r w r r l i l r r r h ili IV h ili I X J l I 4 rv I X ri I Z 5 i r r r/ I I 6 I ' 7 I 8 9 l h. ix r ri k X i iq I l i Z I l I r r v yr l I i rr h l r X J - r ç i I 4 ri I Z 5 h il ff I I Vi r XJq I h rii IZl Z fl W h rii I I r i i iq I J - I J - V W i iq i iq r I IVi ir r J i -W I X h ri J i VX vir r Z y XJq Z y I IVi V W i iq r l é v l r iv ré é ri I IV h ili v li I i J i rr g V l r V I I I ri i r r i r r é li h ir ri r r x l I ' ô l l i Jrik I I V i vi ij I i I r ç i 7 9 il I i i iq l f r i ilié ik Z y r r 6 8 r r rylè i ll I I r i I h rii r 9 I r çi Z y X J q I i Jrik I v I h rii IZl Ir çi Jrik IZl I h rii I J i I li I h i rry J I ir r V W i iq I i r Z y I I V i /

13 rrii, 6 illir 'r, J ig à hl r ô xrr 4. r rivr l yiq iiié, 4 rj éé rélié à vir : «r ir rgg» l rrii l 5, 6 7 vr. iiq V Wyrg ' hrgé rvir rj rè r. /

14 r ri r ré à r rii rri r rré i rri r rré i ly yrgi r hli l ril f hr l réi I g hi 4 lr irr X r ri g éérl 5 4 i hi r l r 5 r h i 6 'ri ll J-r 7 X l Virgii 8 I ill lhi 9 i lgr-hi ir ri irr iffir ri hrii l ril ij iflx rl ry ri ôl r 6 rki ilfik Ill hil Vlg ré l ril irr éérl 7 hi l Igéir i rli 8 ij rr ril irri évl rriir ir 9 i ri ri rri Vll i iri zi l ir r ré-ry.élè hrgé rli rri l li i rgil rifir V I I rir il irr l ri i-rçi g hf 'rri Zéih ij l ril l ii I v-rir livi l ril I ij iq l r 4 ry ril l l-fr iri rfill I rl r l ril rgg 5 I rir hili 4 i rè gir éri l 6 r hy l évl 5 r hy l évl 7 ygiy r rhr ël rvi hi ril 6 X r Jh Ir ril 8 Igiz i iir irr 7 V V ill x irr éérl 9 ly ij l Virgii l g 8 f Krrr réir éérl 4 lrq i hrgé ii rér hf 9 g j r hi irri g ij 4 fr J li ér hvlir ihl ril l 4 lhi Vri iiq ér J ij k ir livir irr ril 4 ij rr i irri lii Igéir 4/

15 5. rè li'èr, Ili li «r ir rgg» iri r rj 'xii «6 illir 'r» rh rr qi i ir li grè ij r l'é. r i ii «rri» «il i l'xii». é r lr riii lliié. vril, rgir ir J ig à hl-r-ô. J ig r l hè l ivrié rév à xrr r vril rri v l i l'li. l 'ifri réi 'Ili li Ili li éilié l g rii rfill, qi r, éili lig à rvr vx rèr. i éii 'rirg : êr illé r l fr, l fi fili l réflxi. ri l'rh r éir vr l ri l il, l évl rl, l 'ffiié ii. r ivi 'réhr ii rviq l ri à l'vrr 'ri, à l riié iiv, à l frhi fi r r hi r réivié rvi l'ffiié r rfrr l hg rfil rii réi. éfér 'Ili li r «r ir rgg», Ili li gé g rii rfill élré igi régi rll r lrié I, rjwiggi, I, iifi, vr li, rrhir, r I, x, yi x, rhr h ri, vl, g éf érié, lvy rir hr... l éifiq, Ili li géré gèr l'évli rfill rvillr hié fré à l'ligi rvrir rfill 'réhr l iffilé à r hg r lrié, yi x... ri ri i à îri 'vrg rè l'gfih rgg rh é r élyr l rgr léir 8- rri v l i r ié () 8 ér. 5/

16 l'i v iri l l l'i l qizi l ivrié rgié r li'èr 8 7 vr 8. réé 4 r fri éli h, l'ii li r ri i jif ri l (ilié il l'rri) r l rriir rgig. r, l'ii évlé v lir r li rivé rj iilé " IVIÉ". qizi l ivrié f l'i 'rgir ri l r r l hè «'li r ir rgg» : 4 vr à xrr l' Irv : J rir, irri érl rvil l ri rfill l', y ri, illr éérl ji ir 'xrr 5 vr lr l rrii à ij, ô-'r. Irv : ilé, irri égil élégé rvil l ri rfill, ihr w, irr l i l'li i iji, rik ill, irr égil, Éri i, irig i y ri l hi, l il. 6 vr à hl-r-ô, ô ir Irv : hili rvi, Vi-réi il égil rgg, r il, irr érl rvil l ri rfill ô & ir l hi, l il. v vyé ivii r il à l'l iéé référé l'ir rri K r ir 'rri éi ivié r l gr li'r. i r 'rri éi ré, i l éé l'i rrr r rhrh 'li. rri v l', l jvir 9, v rgié réi é r l'li r ir rgg. rr éé l'i rér rvir l'i rè r ré, i vir 4 r. éli l'i : ér 8 à r 9 ivr rri rié à l'iégri r à i l ré éhlé r ér 8 9 r 9 : r l Qizi l ivrié li'èr, l réi l ri à 9 r 'iégrr l'i è l i ér 8, l() éé rrir i rè r q'il ivi éjà i lir i r lql il iifié i ivi rlié, ii, 89 7 lrg r i rè lr hér. 7 r éé rç : r ' iégrr l'i r il éi fri, r iégré i qié l'i, l' r q i rri à iri, l i à éég r régi. 6/

17 ivi iivil llif jvir à vril 9, v fvrié l ri iivil f à f, i l 4 hr, fi i réhr l rj rl rfil, 'iivilir rlir r ii rè h. i, ri iivil rivi i fç l l. r ivi réglir : yéiq, hq ri l r vll ri rz-v. g iivil ' à l : r-yii l rhrh 'li, ili ly 'ri 'h frçi gli i é, rhrh rig iifii 'rri, i yhlgiq... x ééfiiir éé rié vr il é rri v ffii. ri ivi iivil li à : ij, i lx, xrr, hr : ri ri él à l i l'li qi à r iii lx, hl r ô : l hfr Ill i él à l i l'li qi à r iii lx. l r i, lrq l l r él, l rr rgé l él éé ri hrg r l 6. rllèl g iivil, v i vr rr lliv : i r, rr gli r 'éhgr l lg gli v l hfr. 'jif iir i rl lg, rè v lliié lr ri rr. gr 7 r ' ié r rgir l ifi ir J ig vri ji il égil rgg. rr ri rérr jré rvillr lliv à l ii i. iiq V Wyrg, li igr, v ligy, i ill, Vi ilrir, l hlliz iiq r à l'rigi lg r ir rgg q'il élré v I, g ii. ri jré fri érlé lx : "iqr r ig ié r ffii l ri ji. g à l'li : ry hg ié r li'èr l vri 6 ji. «vir r l ivrié» ié r li'èr l vri jill. vii gié l'xii v gri, l lç i é ij réi 6 r l ji vril 9. rr v Ji y r il l i liq rriril () ' érlé l vril, fi iqr r l li iil l fi liq rriril ii q r l iffér 'è à. ir ill, q ihly r l r à ri l l'li li ri r ifri llé. réi r l réri l il l rrii li lx. 7/

18 ir J ig : 5 ri è l i r 9, il r ir r l viiilié à i llii l rii lliv ééfiiir x ê il l rri ggé fvr l ivrié. fi, v iiié ir J ig l vri Ji 9 9 à 4 il égil rgg, 7 lvr l réill à ij. 'jif éé rélir ri r rri l ééfiiir «r ir rgg». hq rri rvi r r 5. ii, hq rri rvi r r ri rr v li iifié x r r r ivi ré / réi é éf l l-vl q rré l'h ' r ir. v é vir 8 rri l ji 9, 9 rri éi ré : 8 rri :, I, l,, r I'é, yi x, i rrr / II, Vlix rréé r, fi liq rriril : il égil rgg,, Vill ij, 4 i rr : il, J il, rr ij ç, 4 iéé 'Iéri : xlli, wr r. 5 ri érlé ié éé r réi l'i r hili rvi, Vi-réi il égil rgg éé lôré r ilé l rgg, ré lr rg l'gfih Ill rr l'. ré é éi ré fi q Vi ilrir, r rvillr hié i 'rir v rrr. é l-fr ii r r l ili rfil. 'éqi é illé é x r filir l ri v Vi ilrir. fi ié, hil ff ri r v xé l fi é x l i q'll i. ff ri rivr l éhg. 8/

19 i v ééfiiir r ' rr l r jill 9, v é x r fir îr lr i v à r l ifi ir J ig. Vri : «ir J ig éé rgié v rigr é. ilii l r r ir, l rri r l'rgii l érl jré. ièr géérl, q l rri i réré lr ri. ll fir l li r l é rhrhé l rr rfil r ir rré. éi, ri rri éi r xé r l lir l'âg r ir i r lr é. i rri f x ir q'll rri ' éé ri r rir. ll i rç lr éifiié. Il 'y vi z 'rri v rél i rr. éi, lig l frhi rri qi, r ri, 'vi r rrr. ll l' é i l r ir rli v l rfil lr réx. ri érlé v érix rfili. v rvir l vivilié l éhg ri x ihil i 'ri rfil. i, ri «r» i r l rrr qi ié ii 'églié f x r ir. ff, ié éririé ri lr ri rr l rri 'éi ré. i fvrié l vivilié. r ir ri q' «ll» 'éi fré r 'x, lr ri, q'll éi i i q ri vi l rrr. i fvrl éé é r l ifrl r l rri l r ir, lr i-éjr éjr.» r rér jré, l r ir ili l «frrié». Il v l fi q l iilié rlè l'li ir. ri -, v réé l'il é x rfil r ir ré. rr, l 'êr év, éi l' i fr jré. ff, é à lé l hi r i, fr 'v hlgiq. ' yl rè fr rè vlri r l rvillr hié. jré ' érlé i ri à l rélii jif l'i «r ir rgg». rri v vir hgé lr rgr r l ir ri r ééfiir ' ri ' i rli rè v l ré rfil rri ré. r qlq i 'éliri r xl, rérr vg l rri fi q'il 'gi 'ri 5 à i fi q'll i ilr lr qi élir yiq 'ri. q 4 ri r i, li, ri l ri q'il ri jiix 'ivir l -, qi, l, l rri v fr il rr.» i ir J ig lir hf 'rri q vi lliié r ir J ig ji, ' êr ré fi 'gg lil. ri 'r x fi ré ifférr l ri v l r ir. éhg révélé fr iér r l x ri v X, ryi, rh, r, vi rr ij, ôl li, riv, I, rg, Vl,, g. rir rç l r lr lx l lx 'Ili li. 9/

20 r, i élévii r l i 9, 5 i 9, r ir rgg ilié l r v 4 ril : Jrl li : ril igé r lir iilé «r ir rgg fir l'êr», i li i 9 i 9, ril igé ry r «éri rqê r ri r rgig» v l éigg r r, rgg i i li Jrl ô & ir ri i 9, ril igé rk lil iilé «ir à 5 rè é l ri» v l éigg r y, i li rri i 9, ril igé rk lil, iilé «hri, 5, èr ri f, hrh j» v l éigg hri y Willx. ril r r i rriq «qi» If É l I ij - 7 i 9 r l'i «r ir rgg» r l i ji 9 : r l rgg iffé rrg qii 8 ji 9 à. ilé l, hili rvi vi réi il égil, l hlliz, r l'i ri ri 'Ili li éigé riié éii. iffi à iii lx. r rgg iffé rrg r ir J ig lr jrl ir l ji 9. /

je veux faire passer cette info

je veux faire passer cette info j x, fir r if S, l ii iré L rél é (1) é r l ii Préi Rièr Arr Préi rè j r 18 à 24 r q l éigi SAM ii iré réflx r l ll gééri r : l 8 j irrgé r 10 élr ir rr rii r éigé, ri- q. C ê é éig ri riq iiill ri hz

Plus en détail

Le présentoir virtuel. Paul FABING

Le présentoir virtuel. Paul FABING L préir virl Pl FABING L x L'ffi ri ' viié q pr fibl prpri ri éjr A i 80% r ifri ppr xi à l'ffi ri C ppr v b hz l prir ri 50% Frçi éqipé rph L û xi à ir vi l 3G pr l érgr prhibiif rriir è r ri i ff L'

Plus en détail

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Pr rl Py--Dô, v civi i r c, riv iq, cr c Acii i iv c l r ri rc, ci rcr i ll v l vcc, O rr i r f r liir (ESS) ciif, c l ci l ci j rôl ll rri, i iv cr c r l ii l rg v l ci l

Plus en détail

L édito. Au Sommaire. du Président Le géomètre, ce technicien de surfaces. N 9 - Janvier 2012. gexpertise.fr

L édito. Au Sommaire. du Président Le géomètre, ce technicien de surfaces. N 9 - Janvier 2012. gexpertise.fr N 9 - Jvi 2012 ERIC MALENFER Gè-Ex Ex è l C Al Pi L i Pi L gè, hii f. Qll g lli! «Ç i, il l h li vœx» i i à j i. Al xz-i vz è iè ill vœx 2012 fi h filil, hi, yi v i A Si Vi i L l fi GEME v Bi I Q l Fi

Plus en détail

fortes qui s appliquent aux activités assurantielles.

fortes qui s appliquent aux activités assurantielles. PRÉVOYANC LA LTTR DU CNTR TCHNIQU DS INSTITUTIONS D PRÉVOYANC MARS 2014 / NUMÉRO 61 Sh lv l éfi ÉDITORIAL PIRR MI, PRÉSIDNT DU CTIP PAG 2 ACTUALITÉS Slvbilié 2 Cvi i : ilg if léi é higi-i Ifghi, gi iq

Plus en détail

Emballages en PET : ces «indispensables» du quotidien, aux hautes performances de recyclage

Emballages en PET : ces «indispensables» du quotidien, aux hautes performances de recyclage L ll liq l Pli flxil ki Nv Avil 2012 2010 Ail Nv 2012 2010 #11 #14 Diiq-Pl Vllé Péi ELIPSO Ci Ell PET : «iil» qii x f yl Bill iél q fi fl y vi i éiq L ll PET v l li qii C ll ill iliè l yiq ivi l i iè vi

Plus en détail

2013 Dossier de presse

2013 Dossier de presse Dir r 2013 Ei 2013 rgr à l règl C r r i fll q l 150 rièr 150 Djà E r ri r h, bi rir! r l rq iiq, r l rr ll qi ir r l ig hr, fli!, l irl rll gz r xll, r ri r gû l li rfrîhi q ll rr. U x bll igl qi ji ri

Plus en détail

Pilou. Impre rie PEAU

Pilou. Impre rie PEAU M N 4 - EM VN L ENT à 2 9 IS 28 SD i fm i L l Vi 7, : 28 i bli l i P Di ii l D l : i i m L i lx i A F imi i M i i Syl mm i : S i ii l i b A A liq Ag ib i L P Pili i D i M Pi Gill i K Alb i l y S : i i

Plus en détail

travaillent pour vous!

travaillent pour vous! Avil 0 Vl, é L 8 i ll vill p v! Pg : Fi vi éé INTERil! Fi l vi j éé! L i fê vill U Pg 3 : Cil pviil (Iil) ppl L é bhiè 0, é b ié : l p Dp p l Iil i l l é p jvi 0 : l é l ii é A, B Pg :, L v C, D v p l

Plus en détail

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr i & V : SA E b i i 1 3 2 0 1 Ai 0800 9 h P i iè P i i i i S j C i Si E ) i Ti (i ib i Q,. bq i, FA V k, Pi b h iè i Si b, D Z, P E q Si-i SAV ET RÉPARATION S hiq : E q SSII VAR, i hiq Jh i h 0800 910 231.

Plus en détail

LE LOGEMENT À REIMS. tél : 03 26 84 35 65. Le Foyer Rémois. Avec. Campus immo. campusimmo@foyer-remois.fr. 8 rue Lanson - BP 1 51 051 Reims cedex

LE LOGEMENT À REIMS. tél : 03 26 84 35 65. Le Foyer Rémois. Avec. Campus immo. campusimmo@foyer-remois.fr. 8 rue Lanson - BP 1 51 051 Reims cedex Av, L Fy l l f L Fy C x b 8 L - BP 1 51 051 x l : 03 26 84 35 65 G g HX555. @fy-.f LE LOGEME À EIMS A I D É L -ê lg J y q Sl 7 % E, y, è v b l bg lg... v l q vbl -ê... L v bg l. Av v l COS v v, l l v v

Plus en détail

sessions story 2014 Forum come a volunteer How to be mile an alumni ess Make BC S ED New application proc p for Forum Message from the New Friendshi

sessions story 2014 Forum come a volunteer How to be mile an alumni ess Make BC S ED New application proc p for Forum Message from the New Friendshi c. f. www i l y v 14 F c li 20 b w C Sil c H B i k M lic h ED w f f F N g hi M i w F N Th 2 014 i yh bg f h v c 300 x C ic O fif w, h C l liic l y c. T c hy ck b h, lci hi v ic wih cii y -k. Thi y w lgi

Plus en détail

Supplément Nouveautés 2015

Supplément Nouveautés 2015 Ki d pli Trèfl à 4 fill Blb Cry Gri Cr Cffr rmiq Pr d prli d r prj, ccz- : Pl Arbr Cri : Gii CODRON Pblici : 06 15 25 61 27 - Jill 2014 Dcm ph crcll - Crdi ph : G. CODRON & Fli. Spplm N 2015 L gl pbliciir

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

Jeux de société de notre enfance

Jeux de société de notre enfance Jx ci r fac livr 96 pag rc : l j l i 4 pi figri i 1 pa j Bx : L 16 x H 23,5 x P 4 c Livr : L 16 x H 16,5 c Pa j : L 30 x H 32 c vr : l j l chll 1 cffr ca livr 96 pag, pa j rc-vr, 4 figri-pi 2 A4 rpr_jx_bxi

Plus en détail

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier.

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier. L x g éq M M PP Ex EXPOSAT P q v é, v é gf. E UMÉRIC R O L. TOPCO 'Ex j, é g é q v P P x évè L g h è v.! L é à é P : v E q é bg v à. v! h à v x q x T h g, f U H é, ' U S 04). (g hz T U q B v ég é b ô À

Plus en détail

Gérer des événements sur des images avec le Javascript Objectifs :

Gérer des événements sur des images avec le Javascript Objectifs : S HTML É IT IV T C A R IE DOSS N 7 g m i r m v Grr i r c v J l c v ) Lix (Koix o il v r c crr r l - Arr r rroir ll co r/ i co r r co HTML - Arr l i ir vr q cri r o l i r cr v HTML r J -A rr co bli b ri

Plus en détail

sciences humaines du Canada i n s k y 2006 Doctoral Fellowships Program / Programmes de bourses de doctorat de 2006 As of 2006/08/18, Alberta KA

sciences humaines du Canada i n s k y 2006 Doctoral Fellowships Program / Programmes de bourses de doctorat de 2006 As of 2006/08/18, Alberta KA f 2006 F / 2006 f 2006/08/18 U f $80000 / 80 000 $ 4 / f f x U f $80000 / 80 000 $ U f $40000 / 40 000 $ 2 / f f : f $60000 / 60 000 $ 3 / O : f $40000 / 40 000 $ 2 / f f f $40000 / 40 000 $ 2 / (1945-2004)

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école?

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école? V vz - 90 éèv, v ê céré cmm "p éc" V vz + 90 éèv, v ê céré cmm "gr éc" V ê éc prmr, z vr p : A D V ê éc cr, z vr p : F D V ê éc prmr, z vr p : B, C E V ê éc cr, z vr p : G, H I P gb, z vr p A P gb, z vr

Plus en détail

Seulement pour revendeurs FR#6

Seulement pour revendeurs FR#6 Slm FR#6 NOUVEAU DANS CETTE ÉDITION Dlgi QikS I QM & QBT 2400 : Pi mbil PwS PM & PBT 9500 : L -b 2D iil Elf Hlh : PDA b l l é Mm X3 : Oi mbil fm h Hywll Gi 1280i : S iil lg i Dlhi 60 : Sh è m Dlhi 6110

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

S A L L E D E L A M A I R I E

S A L L E D E L A M A I R I E M e J é r ô m e G A R N I E R -2 1 R u e d e B a r b e n t a n e F 7 6 3 4 0 B L A N G Y S U R B R E S L E C A T A L O G U E D E L A V E N T E A U X E N C H E R E S P U B L I Q U E S S a m e d i 1 6 N

Plus en détail

Flexipro Conditions générales

Flexipro Conditions générales Flxir Citi grl Prtti Prit N r i l r Flxir Mltiri rfil t tit trri Citi Grl QUELQUES NUMEROS UTILES E iitr Si z i it : Di l Fr : 0 800 085 085 (mr rt) Di l Étrgr : 33 1 41 85 88 48 Tt gg tr r li rmrmt ri

Plus en détail

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE :!"#!$%&'( 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01 2. MARCHE DE DEMBA DANS LE TERRITOIRE DE DEMBA (Lot 02 PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO %'

Plus en détail

l-l _ ç"ï$ t--!-- I --l ryle'ryil _ -l-- r L; ;;-ilr;*, *orrra - t:ooros:ooo I N I ro eenhrilr âhm ltoeroo[ii, i * i.

l-l _ çï$ t--!-- I --l ryle'ryil _ -l-- r L; ;;-ilr;*, *orrra - t:ooros:ooo I N I ro eenhrilr âhm ltoeroo[ii, i * i. Université Abou Bekr Belkaid Tlemgen ç"ï$ L;o' Faculté: Sces Economiques,sces commerciales et Sces de gestion Département: Sces Economiques, Sces commerciales et de ges Année Universitaire: 2013 2014 I

Plus en détail

Seulement pour revendeurs FR#6

Seulement pour revendeurs FR#6 Slm FR#6 NOUVEAU DANS CETTE ÉDITION Dlgi QikS I QM & QBT 2400 : Pi mbil PwS PM & PBT 9500 : L -b 2D iil Elf Hlh : PDA b l l é Mm X3 : Oi mbil fm h Hywll Gi 1280i : S iil lg i Dlhi 60 : Sh è m Dlhi 6110

Plus en détail

Edito Un printemps agité

Edito Un printemps agité LA REVUE 82:M 1 06/06/2013 10:36 P 1 2 2013-82 E U A 'h ù, b v Tb, ', f J 'A, 'v, v b L ê, v q, 'v, b ' hq y f F f h, v ê b ff, 'hhb Mê Dv, Mê D, f! A q q 'b hq j, 'j q E, q q 'b, ' xê-,, F x b b v fè,

Plus en détail

aide à la sécurité >>

aide à la sécurité >> ir ifrmti i à l érité >> r tilitir* l ûr * L «tilitir» t Véhil Utilitir Légr tié trrt mrhi t l i ttl hrg xè 3,5 t ty mitt l l rtil R.311-1 C l Rt t lé N1 l l irtiv ré 2007/46/CE. L véhil tilitir légr mégé

Plus en détail

À TABLE! S entraîner efficacement

À TABLE! S entraîner efficacement LE MAGAZINE SUR LA SANTÉ ET LE MIEUX-ÊTRE DE WINNIPEG MAI/JUIN 2014 À TABLE! LES NOUVELLES LIGNES DIRECTRICES OFFRENT DES CONSEILS POUR LA SAINE ALIMENTATION DE BÉBÉ PLUS U tit rvill Alrt rg Cil érité

Plus en détail

SOCIALISTE. La Crise est ouverte. la joure d'hier, il n'a été. net. Elle parait certaine à fassis mon- le vred,,,, dedurant

SOCIALISTE. La Crise est ouverte. la joure d'hier, il n'a été. net. Elle parait certaine à fassis mon- le vred,,,, dedurant N L céi xplé vi p è il pil p pcé SCALSTE 045 C C px 5277 Mll 35 R Rq/ TULUSE SSUREAUX A PARS 28 Fy l Aii Téé G 758 UM «c4 ASPNEMETS 43 U x i_ plè Pix LA L Ci v fipè l fz EXCUSADLE j i il éé g DE_ M TARDEU

Plus en détail

D34: Méthodes de calcul efficaces et sécurisées

D34: Méthodes de calcul efficaces et sécurisées D34: Méthodes de calcul efficaces et sécurisées Arithmétique des courbes elliptiques Nicolas Méloni Master 2: 1er semestre (2014/2015) Nicolas Méloni D34: Méthodes de calcul efficaces et sécurisées 1/20

Plus en détail

ÆffiÆffiffiÆ reffiffi

ÆffiÆffiffiÆ reffiffi ÆffiÆffiffiÆ reffiffi -.:*4î Parquet Naturel et chaleureux Maison dans son pays Les Bouches du Rhône Restauration La Ferme de Souliès ij (:jdê!:r.él$g.i. n' rila:r É.", na r..;r., 'l +rié :'Ê..*.!Ë','ta

Plus en détail

Guide administratif. du locataire. vous informe et vous donne des conseils administratifs pour gérer sereinement votre quotidien.

Guide administratif. du locataire. vous informe et vous donne des conseils administratifs pour gérer sereinement votre quotidien. G f M V2 H Vl l l hz v f v l f g v q N hx v l. C g ç fl v h v q v l ( lx, ly, hg, qê ). Syz () q l q Vl H Hb, l ll l x q v l vlg, bl v ff, è v v, lg v ql. D ll,, l l v glè à v ff qê f f q v yz gl à è hh

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ---------------- MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------- DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SUPERVISION DES SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES

Plus en détail

TABLE DES MATIERES - CONTENTS.

TABLE DES MATIERES - CONTENTS. TABLE DES MATIERES - CONTENTS. PREMIÈRE PARTIE. - REQUETE ET PIÈCES DE LA PROCEDURE ÉCRITE ; PART 1.-APPLICATION AND DOCUMENTS OF THE WRITTEN PROCEEDINGS. SECTION A. - REQUETE SECTIOX A.-APPLICATION. Pages

Plus en détail

2EVHUYDWRLUH. Les services de l automobile

2EVHUYDWRLUH. Les services de l automobile 2EVHUYDWRLUH L v d l oobl Dgo ov 2012 / 2013 C do édé l Aoo Nol o l Foo Aoobl Sv éd ov 2 ll 44483 CARQUEFU CEDEX obvo@f-o.f é à édo : Jol Gobl Av l ollboo d : Mo Vl Phl L Gll Edo 10/2012, Cqfo (44) 41

Plus en détail

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle L x p j é y 2012 é D q é - pé jx 2011/2012? Déz- é, éx, w, b h, égg, pè, éé p CLEMI. I C? pp p p O., b I p. b p- q J. f R N L J T 15, j 2012, é Chp, P 3 (75) A : Réé P/J Pg é Chp (P 3), L J T pé é q éè

Plus en détail

Exceptions rurales 201r-300r (article 240)

Exceptions rurales 201r-300r (article 240) Exceptions rurales 201r-300r (article 240) I 201r (Sujet au règlement 2015-190) RG1[201r] - une utilisation agricole limitée à une serriculture point de vente de produits agricoles ou à un centre de jardinage

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!!

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!! "#$%&$()*+*,-.#$*/,"&012"34)*54%6%789:8:;9?8> &)*+*,)#$*/,"&0B"/%#C*DE/ 1 "#$$%&(%)*+,-+..+ Esprits de Faubourg : C est la rentrée F%)*+*,-.#$*/,"&0*G$)H3,%#$I*+*3J)G9%#G+%#G,*KJ%/$)*/+JL%JM"J/C+*NI$4J#*D

Plus en détail

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 909. «Régie industrielle des établissements pénitentiaires» Ministère : 10 «Justice et libertés»

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 909. «Régie industrielle des établissements pénitentiaires» Ministère : 10 «Justice et libertés» Nomenclature d exécution Compte non doté de crédit 909 «Régie industrielle des établissements pénitentiaires» Ministère : 10 «Justice et libertés» (Version du 23/05/2012 à 02:07:40 ) 1 909 - Régie industrielle

Plus en détail

u t e e J aim l odorat

u t e e J aim l odorat D M, èv,, h,.: h v v :, h, è,. v : q,, v v v x v h. P x, y Cq:,,,. T ( ):,,,. C: x,,. Gx:, îh,, D,,. C: x,, h x îh,. x ( h): è, y, v,. Jx:,,,. : ï :, è, q hq, -, -,. : v î,, v,. q : j,,. q : v,,. q q,

Plus en détail

Surcapacité dincinération et transport des déchets en Europe : la fin du principe de proximité?

Surcapacité dincinération et transport des déchets en Europe : la fin du principe de proximité? Surcapacité dincinération et transport des déchets en Europe : la fin du principe de proximité? 19 décembre 2012 "#$"%"#$%&$'()*+,(*+ &''%()*+#)'*,"-%./01$2345/6789:(,+ -%+(".#)'*,($/")0,12*31+)0,";

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille.

Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille. Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille. Symposium sur les Créneaux d'excellence québécois et les Pôles de compétitivité français Québec Mercredi

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Déclarer un événement indésirable un élément majeur pour la sécurits curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Les hôpitaux plus meurtriers que la route Courrier de l escaut, janvier

Plus en détail

! " # $%& '( ) # %* +, -

!  # $%& '( ) # %* +, - ! " # $%& '( ) # %* +, - 1.! "# $ % &%%'( #)*+,)#-. "/%)0123* 4%5%&!$!% 6)"7 '%%% 48-0 9::!%%% % 79;< "# 8 Ploc la lettre du haïku n 40 page 1 Décembre 2010, Association pour la promotion du haïku =%%)>

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

LE MOT DU GÉRANT D AFFAIRES

LE MOT DU GÉRANT D AFFAIRES l 711 «Mir» ér try : iirti r t frèr ér try, y, rr bitôt rtrit E l éfr métir, Mir try tjr bi rrété l mmbr l 711 Sr rir htir, t l lit Mir r bi ligr tt l rt q li rt Il été t t r r iirti r t Mri Mir try t

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

1 AUX ARMES CITOYENS... 2 2 LE TCE DANS LES MEDIAS... 3 2.1 QUELQUES ECHANTILLONS DE DESINFORMATION... 3 2.2 UN CAS AIGU : LIBERATION :... 4 2.2.

1 AUX ARMES CITOYENS... 2 2 LE TCE DANS LES MEDIAS... 3 2.1 QUELQUES ECHANTILLONS DE DESINFORMATION... 3 2.2 UN CAS AIGU : LIBERATION :... 4 2.2. 1 AUX ARMES CITOYENS... 2 2 LE TCE DANS LES MEDIAS... 3 2.1 QUELQUES ECHANTILLONS DE DESINFORMATION... 3 2.2 UN CAS AIGU : LIBERATION :... 4 2.2.1 Une journée normale à Libération (mardi 22 mars 2005)...

Plus en détail

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions HQ = He 1 He 2 He 3 He 4 HQ e 5 comme anneaux (avec centre Re 1 Re 2 Re 3 Re 4

Plus en détail

Culture Mômes. PROGRAMMATION CULTURELLE «JEUNE PUBLIC» de 0 à 16 ans Du 11 avril au 11 mai 2015 16 EVENEMENTS JEUNE PUBLIC / FAMILLE

Culture Mômes. PROGRAMMATION CULTURELLE «JEUNE PUBLIC» de 0 à 16 ans Du 11 avril au 11 mai 2015 16 EVENEMENTS JEUNE PUBLIC / FAMILLE Cle Môes VCNC D PRINTMP PROGRMMTION CULTURLL «JUN PUBLIC» e 0 à 16 s D 11 vl 11 2015 16 VNMNT JUN PUBLIC / FMILL RCHOLOGI JUX MULTIMDI MUIQU VIIT XPOITION CONT CINM DN RCHOLOGI MNIFTTION PRIOD DCRIPTIF

Plus en détail

Instructions sur l assurance qualité pour les planificateurs et entrepreneurs

Instructions sur l assurance qualité pour les planificateurs et entrepreneurs AQUA PURAVision hydroactif sans biocides écologique Greutol SA Instructions sur l assurance qualité pour les planificateurs et entrepreneurs Systèmes PURAVision Instructions sur l assurance qualité pour

Plus en détail

& "# " "#$ '# "" ( "( ( "( "# ##"#,-.),- 2# 3 4 # 56''7 # "8$ # 1 "" $ *# ()( $ 5 )" ) 2 *$ # * ). + )1 " # "" #.. =$ > " " ) 1

& #  #$ '#  ( ( ( ( # ###,-.),- 2# 3 4 # 56''7 # 8$ # 1  $ *# ()( $ 5 ) ) 2 *$ # * ). + )1  #  #.. =$ >   ) 1 !"#$ %#"#"" #""" $ & "# " "#$ '# "" ( "( ( "( )$*+## "# ##"#,.), //,0"**, ##), 11## 2# 3 4 # 56''7 # "8$ 2#1")#"" $/9"56''7# "#".** # 1 "" $ *# ()( $!" #$ # (1"""(, : / ;#

Plus en détail

! "#$%&'(!)!*!#(+,-.+"/%'%$(!!! "#!$%&&'()*+*),!(%-.'/+'!&0'-)*1/'!/'.2%-.#3*&*),!4'!.'.!%3&*5#)*%-.!&,5#&'.!')!6*.(#&'.7!-%)#88'-)!'-!

! #$%&'(!)!*!#(+,-.+/%'%$(!!! #!$%&&'()*+*),!(%-.'/+'!&0'-)*1/'!/'.2%-.#3*&*),!4'!.'.!%3&*5#)*%-.!&,5#&'.!')!6*.(#&'.7!-%)#88'-)!'-! "$%&'()*(+,-.+"/%'%$( "$%&&'()*+*),(%-.'/+'&0'-)*1/'/'.2%-.3*&*),4'.'.%3&*5)*%-.&,5&'.')6*.(&'.7-%)88'-)'- 8)*1/'4'6()9/)*%-&'(.,(:,-);?"@A?4-.&0,)3&*..'8'-)4'.6()9/'.2%9/.'.%9.)/*/'B.'.%3&*5)*%-.&,5&'.

Plus en détail

Indicateurs de pilotage de la DSI

Indicateurs de pilotage de la DSI Indicateurs de pilotage de la DSI Informations générales sur le document Type de document Stratégie Standard Document de référence Exigence d application Obligatoire Recommandé Domaine Stratégie informatique

Plus en détail

Triangle rectangle et cercle

Triangle rectangle et cercle Objectifs : 1 Savoir reconnaître et tracer une médiane. 2 Connaître et savoir utiliser la propriété qui caractérise le triangle rectangle par son inscription dans un demi-cercle. 3 Connaître et savoir

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

Together we go further. BDO Luxembourg

Together we go further. BDO Luxembourg Th w fh BDO Lx 2 A S 2011 A S 2011 3 T f CONTENT Th w fh Th w fh 4 AUDIT 7 x TAy 9 kk / 10 f 12 Ay/S Sy S 15 H R 16 Ky f 17 18 Lf@BDO 20 4 A S 2011 Th w fh Gy Hk M P BDO Lx 2011 hy h f h f f 2010. Th y

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS ------------- D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. --------- A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S o u n a l e i x ( L

Plus en détail

! " # $ #% &!" # $ %"& ' ' $ (

!  # $ #% &! # $ %& ' ' $ ( !" #$%"& ! "#$#% &!" #$%"& ' '$( SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 METHODE... 4 TAUX DE REPONSES ET VALIDITE DES POURCENTAGES... 4 RESULTATS... 6 I. Qui sont les étudiants ayant répondu?... 6 1.1. Répartition

Plus en détail

Communication commune sur l application de l arrêt «IP Translator» v1.2, 20 février 2014

Communication commune sur l application de l arrêt «IP Translator» v1.2, 20 février 2014 1 Communication commune sur l application de l arrêt «IP Translator» v1.2, 20 février 2014 Le 19 juin 2012, la Cour a rendu son arrêt dans l affaire C-307/10 «IP Translator», répondant de la manière suivante

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Retour d expérience sur le management des processus

Retour d expérience sur le management des processus GSI Gestion des systèmes d information Retour d expérience sur le management des processus Université d été 8-31 août 00 Dijon Guy Rivoire Consultant ELNOR Guy RIVOIRE 30/08/00 / 1 Présentation ELNOR Cabinet

Plus en détail

L'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVELLE SOLIDARITÉ CAHIER DES CHARGES DE L HABITAT ADAPTÉ

L'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVELLE SOLIDARITÉ CAHIER DES CHARGES DE L HABITAT ADAPTÉ 'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVEE SOIDARITÉ V I V R E C H E Z S O I CAHIER DES CHARGES DE HABITAT ADAPTÉ OGEMENT d ENVIRONNEMENT INSERTION HABITAT DEVEOPPEMENT DURABE MENT HABITAT JEU PROTECTION ADAPTÉ, UNE

Plus en détail

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées»

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» 30/04/10 Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» Arrêté du 23 octobre 2009 portant homologation de la décision n 2009 DC 0150 du 16/07/09 de l ASN définissant les critères techniques

Plus en détail

- 1!0- #!+! +,! $! *2! !+! (!+!,$! -. /! /!0!! #! +65 C D$ D 5 -4/ # -!" 4!5!! )5#F 5G 5F 5 0 )12$ -"2 */(( 45)('/%/!*H/!',)('/%/!'( '(+'! 6 >- $?

- 1!0- #!+! +,! $! *2! !+! (!+!,$! -. /! /!0!! #! +65 C D$ D 5 -4/ # -! 4!5!! )5#F 5G 5F 5 0 )12$ -2 */(( 45)('/%/!*H/!',)('/%/!'( '(+'! 6 >- $? "!!! "! %&! " % & '( ' ) '* + '% -.,/,*,, 2 8 9 mars 12 juin 200 6%%*& '&(& ) %&"&* 0 )12,3 */(( 4)('/%/!/! )('/%/!'( 0 '(+'! 6!! 777 8 +,!! 3 9 66+' -!+! : ; 4)('/%/!' )('/%/!(*!! -. /! /!0!!

Plus en détail

>> TECHNIQUES DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.B0

>> TECHNIQUES DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.B0 Pondération : le 1 er chiffre représente le nombre d heures de théorie, le 2 e chiffre représente le nombre d heures de laboratoire et le 3 e chiffre représente le nombre d heures de travail personnel.

Plus en détail

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Mercredi 5 novembre 2014 Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Hervé PETTON, Directeur Territorial 35 ans d expérience professionnelle en collectivités

Plus en détail

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure.

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure Sylvain Meille To cite this version: Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa

Plus en détail

ESPACE PLANTÉ EN VERGER

ESPACE PLANTÉ EN VERGER SOLTON NTRR V ROTTON + RRQU 0 NTRON SUR OTU NOX RRÉ L R S RKN +,N ORNS SOTLS 0 0 00 00 00 0 0 OSS RRS RVLLONS 0 NT % 00 0 00 0 00 0, +0, 0 0 OSS RRS RVLLONS ORURS TON NT % 0 0 OSS RRS RVLLONS T L U S L

Plus en détail

PRINCIPES DE GESTXOY. ljectifs : thodes pédagogiques. CNJTL D'ENSEJ GNEMEhTT. * Travaux de réflexion personnelle

PRINCIPES DE GESTXOY. ljectifs : thodes pédagogiques. CNJTL D'ENSEJ GNEMEhTT. * Travaux de réflexion personnelle CNJTL D'ENSEJ GNEMEhTT PRNCPES DE GESTXOY,leau : L Fondamentale et appliquée - Mention Gestion lume horaire : Cours 4 H ; TD 3 H mbre de crédits : 04 ljectifs : :ours de Principes de gestion vise trois

Plus en détail

:t:::.:l!*n 1':ro "rt:: d'!un d6lai qui ne peur êrre inrérieur à quinze moisl conrprés

:t:::.:l!*n 1':ro rt:: d'!un d6lai qui ne peur êrre inrérieur à quinze moisl conrprés 2.-.-_. TITRE.TI DE LA I4OhINAIE '\ Articlq 2r.- Lrunité monétaiù de la République Fédérare Islamique des comoresr ciaprès dénonrméo "}a Répubriqusi'e'est -le franc comorien (Fc) clont la valeur est fixée

Plus en détail

POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES

POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES LE RÔLE DU MARKETING STRATÉGIQUE SIX ÉTAPES POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES POUR QU UNE ENTREPRISE ATTEIGNE SES OBJECTIFS D AFFAIRES, ELLE DOIT ÉQUILIBRER SA STRATÉGIE MARKETING. Une saveur unique

Plus en détail

Master AISA. Préparé par: Encadré par le Professeur: Cherkani sami. Khadoud Ali Mme Oumhani Eddilani Harmouch Mounir Zedgui Salah

Master AISA. Préparé par: Encadré par le Professeur: Cherkani sami. Khadoud Ali Mme Oumhani Eddilani Harmouch Mounir Zedgui Salah UNIVERSITE MOULAY ISMAIL FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES ECONOMIQUES ET SOCIALES MEKNES Master AISA Préparé par: Cherkani sami Encadré par le Professeur: Khadoud Ali Mme Oumhani Eddilani Harmouch Mounir

Plus en détail

Patentamt JEuropaisches. European Patent Office Numéro de publication: 0 1 1 0 7 6 7 Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

Patentamt JEuropaisches. European Patent Office Numéro de publication: 0 1 1 0 7 6 7 Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Patentamt JEuropaisches European Patent Office Numéro de publication: 0 1 1 0 7 6 7 Office européen des brevets ^ DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 83402232.9 @ Int. Cl.3: G 06 F 7/52 Date de

Plus en détail

RETRAIT OU TRANSFERT D UN RÉGIME IMMOBILISÉ SOUS RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE EN RAISON DE DIFFICULTÉS FINANCIÈRES INSTRUCTIONS POUR LE TITULAIRE DU RÉGIME

RETRAIT OU TRANSFERT D UN RÉGIME IMMOBILISÉ SOUS RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE EN RAISON DE DIFFICULTÉS FINANCIÈRES INSTRUCTIONS POUR LE TITULAIRE DU RÉGIME RETRAIT OU TRANSFERT D UN RÉGIME IMMOBILISÉ SOUS RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE EN RAISON DE DIFFICULTÉS FINANCIÈRES INSTRUCTIONS POUR LE TITULAIRE DU RÉGIME Le titulaire d un régime enregistré d épargne-retraite

Plus en détail

Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1

Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1 Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1 L essentiel de la carte comprend des états membres de la ligue arabe. Au nord, se trouvent des états non membres, en allant d ouest en est: la Turquie, l Iran et

Plus en détail

Monitoring socio-économique

Monitoring socio-économique Monitoring socio-économique Participation des personnes d origine étrangère au marché du travail 28 janvier 2014 LE MONITORING SOCIO-ECONOMIQUE? C est quoi? : Un outil qui permet de mesurer la participation

Plus en détail

Théorie des Graphes Cours 3: Forêts et Arbres II / Modélisation

Théorie des Graphes Cours 3: Forêts et Arbres II / Modélisation IFIPS S7 - informatique Université Paris-Sud 11 1er semestre 2009/2010 Théorie des Graphes Cours 3: Forêts et Arbres II / 1 Forêts et arbres II Théorème 1.1. Les assertions suivantes sont équivalentes

Plus en détail

Ensemble de 20 pièces de serrurerie. chancellerie dite musée alsacien (premier étage, salle des étains)

Ensemble de 20 pièces de serrurerie. chancellerie dite musée alsacien (premier étage, salle des étains) Commune : Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Référence: IM67003000 Adresse : Titre de l œuvre : Joseph-Thierry (place) Ensemble de 20 pièces de serrurerie Edifice contenant : chancellerie dite musée

Plus en détail

WebInfoRoute. Gestion de l'information routière. outil développé en partenariat avec le. Conseil Général des Hautes-Alpes.

WebInfoRoute. Gestion de l'information routière. outil développé en partenariat avec le. Conseil Général des Hautes-Alpes. WebInfoRoute Gestion de l'information routière outil développé en partenariat avec le Conseil Général des Hautes-Alpes Sommaire L'information routière dans les Hautes-Alpes Patrouilles Viabilité hivernale

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

Sur www.impots.gouv.fr : le délai dépend du numéro du département dans lequel vous habitez.

Sur www.impots.gouv.fr : le délai dépend du numéro du département dans lequel vous habitez. Bulletin Internet 6 mai 2013 Comme chaque année, vous devez souscrire la déclaration d'ensemble des revenus, n 2042 et la déclaration n 2042 complémentaire. Deux déclarations complémentaires sont prévues

Plus en détail

Cisco T e l e p r e se n ce n ou v e l l e e x p ér ie n ce col l a b or a t ion : u n e d e Mathieu in tr at Sales Business ev elo ent anag er unic at io ns nif iées in tr at@ is 2 5 Mar s 2 0 0 8 1 Cisco

Plus en détail

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. Démarche méthodologique et synthèse

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. Démarche méthodologique et synthèse MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE Démarche méthodologique et synthèse AVRIL 2010 Démarche méthodologique et synthèse Premier ministre Ministère de l espace rural et de l aménagement du

Plus en détail

Politique Pharmaceutique Nationale

Politique Pharmaceutique Nationale ystèmes d'approvisionnement et de distribution pharmaceutique dans les politiques pharmaceutiques nationales : réglementation, rôles, responsabilités et défis écile acé / telier sur le Renforcement des

Plus en détail

2014 Renseignements sur l impôt et les gains en capital

2014 Renseignements sur l impôt et les gains en capital 2014 Renseignements sur l impôt et les gains en capital VOS FONDS COMMUNS DE PLACEMENT SPC La présente brochure renferme des renseignements fi scaux afférents à vos investissements et gains en capital

Plus en détail

N FR TH 3.~CFR0300863 CEFRI

N FR TH 3.~CFR0300863 CEFRI N FR TH 3.~CFR0300863 CEFRI QUESTIONNAIRE D'EVALUATION "F" CONCERNANT LES ORGANISMES DISPENSANT LA FORMATION A LA PREVENTION DES RISQUES AU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS

Plus en détail

DETECTEUR D OUVERTURE

DETECTEUR D OUVERTURE N O T I C E D I N S T A L L A T I O N DETECTEUR D OUVERTURE T D O 1 0 / T D O 1 1 / T D O 2 0 / T D V 1 0 ZI. PAH IN CONC ERT O 19, Bd de l I ndus trie 31170 TOU RNEFEU ILLE Tél : 0 5 61 1 6 20 4 0 Fax

Plus en détail