aide à la sécurité >>

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "aide à la sécurité >>"

Transcription

1 ir ifrmti i à l érité >> r tilitir* l ûr * L «tilitir» t Véhil Utilitir Légr tié trrt mrhi t l i ttl hrg xè 3,5 t ty mitt l l rtil R C l Rt t lé N1 l l irtiv ré 2007/46/CE. L véhil tilitir légr mégé rlvt t miitrtif qi ttt l frmité thiq véhil rgr l réglmtti t qi ivt êtr rétié r ty à titr ilé t éligibl à tt i fiièr (x. véhil itrvti ty véhil tlir, mbl, véhil mir).

2 rir LE RISQUE ROUTIER D ql riq rl-t-? t D i mrtl l it Q hil liq vé m rt im ti vi,4 il y 1 3,3 rtilir, tr, my lit ti ir vitim q rt r é. Et t imliq ti t m rt g t f 2002). (2,5 vitim Prè l mitié it mrtl trvil t it l rt, it 398 éè L it l rt qi rvit mii t trjt (miil - li trvil) rrétt l rmièr it mrtl trvil Fr. L riq rtir t riq mjr qi r, t l jr, mbrx rfil mé à tilir véhil l r lr trvil. C riq rfil, vt -timé, im vigil r tt l rt tr q lr mlyr. Prqi iblr l g Véhil Utilitir Légr (VUL)2? Il y rè 6 milli véhil tilitir légr rvi jr hi. U tilitir légr it v l rmi B mi v 3,5 t, ty véhil t li êtr vitr rtilièr : t tit mi, vt imliqé l it trvil (trjt t mii). A mmt l ht tilitir, l hix éqimt érité t tjr rivilégié r rrt à tr éqimt mi til. Il t i êtr rhrg trrtr hrg ml rrimé. T ftr gmtt l riq it t grvité.? L viz -t vm t t, l él r Sr tr i l fréqt r. f i i rt l li t tr r véhi q ir tilit tjr it rq r t L éltm rrièr. r l i ty riix r t L f : it g fl - g - rhrg mtiq - étt r l Ar Mli Riq Prfil iitrlité 09 VUL : véhil f tié trrt mrhi t l i ttl hrg xè 3,5 t ty mitt l l rtil R C l Rt t lé N1 l l irtiv ré 2007/46/CE. L Véhil Utilitir Légr mégé rlvt t miitrtif qi ttt l frmité thiq véhil rgr l réglmtti t qi ivt êtr rétié r ty à titr ilé t éligibl à tt i fiièr (x. véhil itrvti ty véhil tlir, mbl, véhil mir) 1 2

3 LE COUP DE POUCE r UTILITAIRE PLUS SUR D qi git-il? C t i fiièr r ré r l Ar Mli - Riq Prfil. Rérvé x trri mi 50 lrié, ql q it lr tr tivité, ll trib à l ht à l lti lg ré véhil tilitir légr f mrt l 6 éqimt érité ivt : - l iitif tiblg r ty ABS éqivlt - l iitif i frig rg ty AFU éqivlt - l trôl éltriq l tbilité ty ESP éqivlt - l irbg gr - l li érti li r tt l lrgr t l htr véhil t it rg, l mbl frmité v l rm NF ISO l limitr vit ytèm éqivlt, r xml l brig mtr. C éqimt t iibl éri, ti à fir itllr l l mrq t mèl hii. Prqi hix éqimt érité? Pz - y qimt mlétr l é z l v V it i h ir vtr tilit t : m i q é 6 ) Ctrl (LAC Attiv L ti t - l ti t l t qi rm rté. éqivl tr hrg ti à l i l r trôl S m M tè TP - l y ty q ti m t. l iv q é rè -v z. ig ix R vtr h ir i C t l riix réltt rtti lriiiliir qi réi r tt qti rtilièr érité trvil : l Ar Mli Riq Prfil (régim géérl), l tr régim rtti il, l Délégti à l érité t à l irlti rtièr (DSCR), l Dirti géérl trvil (DGT), féérti rfill, gr trri, l rr t l trtr. Pr llr l li : tt l rmmti mité iltg r tilitir l ûr t ltbl r Dx brhr til «hiir VUL3» t «rt ivi véhil légr» t iibl r l it 3 Brhr INRS ED6046

4 Bi éqir tilitir r! Mi rqi frmr l? L ti érité rvi à l étt ftimt véhil, itié r trti ffté à itrvll réglir mi i mrtmt tr. U tilitir it v l rmi B, mi ir ty véhil rfil xig ité rtilièr. Pz-y l tili véhi L érité i r tir légr r ri t ité m g é m iti étir (rg té à vtr m téril t t m rgm ). hrg rrimg Pr llr l li : Tt.html /t/crh L frmti «g rfil VUL» v rmt tt q hf trri rr i riq t lti révti r évlr l mét l trri : rgiti iti élmt rfil, rérti itiérir, rtéritiq thiq VUL, mégmt t éqimt, vérifiti érité, rtéritiq hrg véhilé t iti érité lr trrt, riq lié à l it t x mœvr VUL. A l it vtr frmti, éir à l btti l i fiièr, v rrz éir fir bééfiir t l lrié mé à ir tilitir l trri. Ctt frmti i r référtil mét étbli r l Ar Mli - Riq Prfil. Ell t ié r rgim référé. Pr llr l li : l lit rgim frmti rt l tg «g rfil VUL» t ltbl r l it l Crt vtr régi, Crmif r l îl--fr t Crmm r l Al - Mll. E + : ti «iitr hrg» Bééfiiz 1000 r lémtir r l itllti iitr hrg mtit l i ttl hrg véhil. L vi z - v? L r h lm rg v é t t r hil r ifl m t rl ( m ), mi ég rtmt r irt lm tir tiq t t, (fr q ré mrtir r ig, r r, vi. Ci hâi, m géémm é ti glmt bryg) E l t ût étt vé r-riq tiliti hil. r hrg it q l r A - t là ifrt rét r i. l tili, h t (v r x g 20% t ll r jq à i trv l à 1500 ti tilitir, V r). l riq 5 z véhi l Artil t l bligt m i R3122 C éh, l immbili rgr l rl ti l R. t ABS, ESP, irbg... ît mi à qi rt l iitr hrg? C t iitif qi évit l rhrg lr hrgmt. Ql q it l mèl, il t itllé r l tbl br t iiq l i ttl véhil. Il t blqt r l émrrg véhil mi il igl l riq rhrg tr vt tt tiliti l étt.

5 ir ifrmti COMMENT FAIRE LA DEMANDE N ttz : tt ffr t limité V vigz l ht l lti lg ré tilitir f : - mmz-l v l 6 éqimt érité rqi - irivz-v tt q hf trri éigz vtr rrétt r rtiir à l frmti «g rfil VUL». - Si l ti «iitr hrg» v itér, mtiz-l l rrir m vtr i à l érité. C t l t vi vtr ir rérvti qi v l ririté r tt i! U l i fiièr r trri* r ré. L t limit rérvti tt ffr t fixé 31 mi Util! (rrir r ty i l r é gé L iti, r iè m fi l i ttribti ûr) t i l ir lit ti it r l r ir t q ri b ibl m, r rt Cr C ir tr lit ti v r «l ûr». ri l vrz tr tr y v r V r r l ti é ir. *i rérvé x trri mi 50 lrié itllé Fr métrliti r l ht l lti lg ré véhil tilitir légr f. Ctt ffr t ré l limit l tti ll til rérvé à tt i à l érité.

6 ir ifrmti EN PRATIQUE Rérvz vtr i à l érité V rz r lttr rmmé à vtr i régil (Crt Crm) l mt ivt : - vtr rrir m tt i à l érité ( mtit vtr hix r l ti «iitr hrg») - vtr b mm étillé v t l éqimt érité rqi l trt lti lg ré mtit élémt - vtr tttti iriti à l frmti «g rfil VUL» iiqt l t rév frmti (mt l rgim frmti). li Pr llr l iti x Rrtz-v tt ttribti géérl ié q i èr i m lif i fi i r. i figrt Cfirmti À réti ir mlt, v rvrz éli mi rrir qi v ifrmr l vliité vtr rérvti. L ttribti vtr i fiièr r fftiv q rè rétti iè jtifitiv. V rvz l i à l érité L mm r v r vré l fi r virmt bir rè réti jtifitif ivt : - tttti Urf tt mi tri mi iiqt q l trri t à jr titi - rlvé itité bir (RIB) rigil m l trri - l tttti héi à rvi té trvil rièr ftr tt mi - tttti r l hr mi à jr t iibilité Dmt Uiq - l tttti ré à l frmti à l g rfil VUL élivré r l rgim frmti - l i l rt gri véhil f qi - l lit l ftr qitté véhil étillt l 6 éqimt itllé l i té trt lg ré étillé vtr véhil tilitir légr f t l tttti té vrmt lyr. Si v vz hii l ti «iitr hrg», l mm lémtir 1000 r v r vré v l i iitil rè réti lit l ftr l iitr hrg.

7 ir ifrmti CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE POUR UN UTILITAIRE PLUS SUR (rrt 9 mbr 2010 rltif x iitti FiiEr) Ai fiièr imlifié r l qiiti Véhil Utilitir Légr l ûr. Fr métrliti Prgrmm révti, rltif à l mi œvr l rtil L l Sérité il (rrêté 9 émbr 2010 rltif x iitti fiièr). 1. Riq rfil t ty véhil ré Riq rtir r r l lrié L véhil ré t l véhil tilitir légr tié trrt mrhi t l i ttl hrg xè 3,5 t ty mitt l l rtil R C l Rt t lé N1 l l irtiv ré 2007/46/CE. L véhil tilitir légr mégé rlvt t miitrtif qi ttt l frmité thiq véhil rgr l réglmtti t qi ivt êtr rétié r ty à titr ilé t éligibl à tt i fiièr (x. véhil itrvti ty véhil tlir, mbl, véhil mir). 2. Offr limité t ré vliité U tti fiièr til ll t rérvé à tt ffr. L t limit vliité tt ffr t fixé 31 mi Étblimt iblé L étblimt itllé Fr métrliti t tr tivité, t l fftif glbl l trri l l SIREN, t mri tr 1 t 49 lrié. 4. Mtt fiir tibl êtr llé S vti iivill rélbl v l i, l étblimt qi : - ré x ritèr miitrtif (f ti 5), - mt œvr tt l mr révti (f ti7), - rét l éli rqi, à l Crt, l Crm, émmé l i l it txt, tt l iè jtifitiv éir (f ti 9), tmmt ftr qitté, tttti rr bééfiir l bvti iq mtt frfitir 3000 i tt l iti t tifit l éri t l tti limit l ffr. Q l ti «iitr hrg» été hii r l étblimt, mtt r rté à 4000 i t tifit, tr iti qi réèt, tt l iti rltiv à l ht t l itllti l iitr hrg.

8 ir ifrmti 5. Critèr miitrtif l fftif glbl l trri l l SIREN, t mri tr 1 t 49 lrié L étblimt t itllé Fr métrliti L trri t à jr titi titr étblimt imlté l irriti l i mtié L Dmt Uiq l étblimt t à jr t à iiti l i i ll-i m à l ltr. L véhil t t éqimt ivt êtr f, frm x rm vigr L ititti rréttiv rl t ifrmé tt émrh L étblimt hèr à rvi té trvil. 6. Critèr xli St xl rét iitif i fiièr imlifié l trri : yt igé trt révti v l i r x é réét, trt r xéti ijti qll q it l tr riq à l t vrmt l i fiièr mjrti lr tx titi è iititi l ivtimt r l trri jq à l t vrmt l i fiièr. 7. Mr révti vt r li à fimt : 7.1 Pr bééfiir tt i fiièr, l étblimt vltir it rmlir x iti bligtir : - Prévir l ht l lti lg ré VUL f à iti q il itègr l ix éqimt érité ivt ( éri ti) : Diitif tiblg r ty ABS éqivlt Diitif i frig rg ty AFU éqivlt Ctrôl éltriq l tbilité ty ESP éqivlt Airbg gr Cli érti li r tt l lrgr t l htr véhil t it rg, l tt frmité v l rm NF ISO r l véhil rét hm liti tt rm. (Ci xlt tmmt l véhil ty «lt»). Limitr vit ytèm éqivlt, xml brig mtr, - Fir ivr hf trri à l rrétt l frmti à l g rfil VUL irit tlg i. L fih ritiv frmti t l lit rgim mr élivrr tt frmti t iibl r l it Itrt i. 7.2 Si l ti iitr hrg été hii r l étblimt : r bééfiir tt i fiièr lémtir 1000, l étblimt vltir it : - rmlir l iti érit qérir t fir itllr r l véhil fit l bjt tt ti iitif iitr hrg iiqt l i ttl véhil. Si li-i t ré r l trtr, il t à qérir hz l frir rmmé r l Ar Mli - Riq Prfil. L lit t iibl r l it i régil.

9 ir ifrmti 8. Citi rérvti L étblimt vltir vi à l i t il é, r lttr rmmé vt l 31 mi 2012, t limit rérvti : - rrir lliitt tt i fiièr imlifié - l b mm véhil étillt l éqimt rév l trt lti lg ré mtit élémt, t l t t térir à l t mi vigr l ffr. - l tttti iriti à l frmti à l g rfil VUL iiqt l t rév frmti (mt l rgim frmti). 9. Citi vrmt l i fiièr À réti ir mlt it «rérvti», l i ré mi : - it fvrblmt, rlt l lit iè jtifitiv éir vrmt l i fiièr - it éfvrblmt i l ir t vli i l tti fiièr glbl t éié. U qtiir t jit à rrir r mix rillir l élémt éir à l mélirti iitif i fiièr imlifié (mmiti, ivi,...). Il t à rtrr r l trri v l iè jtifitiv éir vrmt l i fiièr. L vrmt l i fft fi rè réti t vérifiti r l i ir mlt tité iè jtifitiv ité i-, qi vrt li êtr vyé r lttr rmmé l 5 mi qi ivt l vi rrir tti l rérvti : U tttti URSSAF mi tri mi iiqt q l trri t à jr titi titr étblimt imlté l irriti l i mtié. U rlvé itité bir (RIB) m l trri L tttti héi l étblimt à rvi té trvil l rièr ftr tt mi U tttti r l hr rt l mi à iiti Dmt Uiq à jr L i l rt gri véhil f qi U lit i rtifié frm l ftr qitté rt l ht véhil étillt l ix éqimt rét D l lti lg ré, lti v ti ht, lig, l i té trt LOA, LLD lig ii q tttti té vrmt lyr, l tt v l mti «rtifié frm à l rigil» t l igtr rrétt légl l étblimt (t trt t tttti vrmt mri l éri vliité l ffr). L tttti ré à l frmti à l g rfil VUL élivré r l rgim frmti.

10 ir ifrmti L i rérv l rit vérifir l véhil bvtié l étblimt. L t tt ftr trt fit rti iè jtifitiv, it êtr térir à l t rérvti l ffr. E mlémt, i l ti iitr hrg été hii r l étblimt : U lit i «rtifié frm à l rigil» r l rrétt légl l Etblimt, l ftr qitté l itllti iitr hrg f i li-i été itllé r l trtr véhil. 10. Cl réiliti Arè tti rérvti r l i, l étblimt i 5 mi r vyr l jtifitif éir vrmt l i fiièr. U fi éli éé, l trri t l rétr à vrmt, t mêm i rérvti vit été té. 11. Rbilité L Ci gg à ir fiièrmt l étblimt l iti tilé i-, q il i ttfi réltr qlq mi rbilité, l étblimt mt l l éq tt tr ivtimt t ti mtièr révti. 12. Litig E litig, l ir r rté vt l tribl métt.

11 ir ifrmti VOTRE DOSSIER DE DEMANDE DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE POUR UN VUL PLUS SUR Ci :.... Srvi :... Ar :... Ri il :... Sirt :... CTN :... C Riq :... C NAF :.... Efftif ttl l étblimt (SIRET) :... Efftif ttl l trri (SIREN) :... Prém :... Nm :.... Fti * :... Vtr i fiièr r tilitir l ûr rt m ttti. J v r l mt éir r l rérvti m i. - J élr vir ri i iti géérl ttribti l i fiièr til imlifié r tilitir l ûr t l t. - J hit bééfiir l ti «iitr hrg» : i Fit à...l. /. /... Sigtr bligtir * t ht l trri N bliz jir à vtr m : - Vtr tttti iriti à l frmti à l g rfil VUL iiqt l t rév frmti (mt l rgim frmti). - Vtr b mm étillé v t l éqimt érité rqi vtr trt lti lg ré mtit élémt. N ttz tt ffr t limité! *Dm bligtirmt igé r l rrétt légx l étblimt

12 ir ifrmti MODELE ATTESTATION SUR L HONNEUR Ri il :... Sirt :.. CTN :... C Riq :. C NAF :. Efftif ttl l étblimt (SIRET) :... Efftif ttl l trri (SIREN) : Prém :. Nm : Fti * :. J igé()..... élr r l hr : - q l Dmt Uiq m trri t mi à jr t q il t à l iiti rvi révti m Ci régil Ar Mli (Crm) Ci r rtrit t té trvil (Crt) - q l ititti rréttiv rl m étblimt t été ifrmé l émrh ggé r bééfiir tt i fiièr imlifié. Fit à...l / / Sigtr bligtir * t ht l trri *Dm bligtirmt igé r l rrétt légx l étblimt

13 LES AUTRES INCITATIONS FINANCIERES PROPOSEES PAR L ASSURANCE MALADIE RISQUES PROFESSIONNELS L trt révti L trt révti t ibl i rélblmt rgiti rfill igé Cvti til bjtif (CNO) v l Ci til l r mli trvillr lrié (Cmt). Tt trri mi 200 lrié irit l hm liti tt vti til bjtif t mr trt révti à i régil CGSS r l értmt tr-mr. C trt fix rgrmm révti éifiq à l trri, r v l ggmt l brh tivité t rlèv l trri t li rmt bééfiir, tr tr, i fiièr r l réliti bjtif révti. L trt TPE Il git trt imlifié vit à rér à bi tl trri r l réti riq réré lr itrvti révtr l i régil. Il liq il y tr i iibl r l mêm riq i l régil, i l til. Il t rérvé x trri mi 50 lrié t l tr tivité. L Ai Fiièr Simlifié (AFS) régil Si trri mt mi 50 lrié, ll t bééfiir iitif imlifié i fiièr. C i fiièr (jq à ) t ré rti iti. Ell vt rr l révti riq liqr à tr rtilir. Chq i régil éi rgrmm i fiièr régil imlifié. Il t y vir i fiièr régil t til r l mêm thèm. C i ivt êtr mlémtir.

partenariat éprotop étude de Assurément experts. Essentiellement humains. www.maxance.com

partenariat éprotop étude de Assurément experts. Essentiellement humains. www.maxance.com X r 28 b Pri Chrltt BP 169 - Mt-Crl 98007 MONACO Cx tl. 01.49.15.33.00 fx. 01.49.15.19.80 www.x. éprtp ét prtrit Arét xprt. Etillt hi. COMMENT DEVENIR PARTENAIRE? CONSTITUTION DU DOSSIER Pr vir Prtir,

Plus en détail

Chapitre 2. LA BATTERIE

Chapitre 2. LA BATTERIE Chpir 2 LA BATTERIE 21 Fi : Priip d l bri Lrq l plg dx l d éx différ d b id bi d r élriq L bri élriq d vir pr rôl d lr d rir l r élriq D ièr géérl, bri liq i x br d 12 vl ié d 6 élé d 2 vl é éri + - Bri

Plus en détail

15h45. 16h45. LES TAPageurs. Temps d Activités Périscolaires

15h45. 16h45. LES TAPageurs. Temps d Activités Périscolaires 15h45 16h45 LS TAPgr T Aivié Périlir C rgi l i... Él Jr Cri Lrr Rvl S éry Mihl Pi. lir : 36 16h45 31 14 l.fr li 7h30 9h 12h 14h él ri érii rri ji vri il érilir él 12h30 érii él 16h15 ivié érilir il érilir

Plus en détail

Flexipro Conditions générales

Flexipro Conditions générales Flxir Citi grl Prtti Prit N r i l r Flxir Mltiri rfil t tit trri Citi Grl QUELQUES NUMEROS UTILES E iitr Si z i it : Di l Fr : 0 800 085 085 (mr rt) Di l Étrgr : 33 1 41 85 88 48 Tt gg tr r li rmrmt ri

Plus en détail

Boîte à idées à explorer, à déjouer

Boîte à idées à explorer, à déjouer Bî à ié à xlrr, à éjr Prii ravax à xr a C92 a l ar rj éaral «U aé av ri ar» 15 avril a 17 ai 2013, a C92 Aé lair 2012-2013 D ré ar : Cahri Frié Dirri, él aliai L Glaièr, Blg-Billar Mari-Fraçi Ja-Ja Cillèr

Plus en détail

Nouvelles. formations

Nouvelles. formations 137 Nvll frti T0TI - Cr p ht 138 1 1 A prè l prétti prit, l élèv t p ôtyr prf i l qi lr t xpliqé l ftit é r, ii q l if fért t hiq élir g. 2 2 L élèv t été i itié à l 3 V iit vié t l iété à l élir g pr

Plus en détail

Distributeur d'huile. Capacité cuve 30 litres utile 20 litres Flexible spiralé de distribution 2 mètres Pistolet de distribution

Distributeur d'huile. Capacité cuve 30 litres utile 20 litres Flexible spiralé de distribution 2 mètres Pistolet de distribution Pr Srvic & Prdit Pétrlir Pritp été 4 r r 3 ût 4 itribtr d'hil Apirtr d'hil cir Cpcité cv 3 litr til litr Flxibl pirlé d ditribt ètr Pitlt d ditribt Jg ltérl Tbltt pprt ccir Mètr idictr d pr Spp d écrité

Plus en détail

JE LES VEUX! JE LA VEUX!

JE LES VEUX! JE LA VEUX! ié C mii btybl t l tit t ég fvit! t il t i til q mig! Ablmt fit liq t v tit imfti v éii, il 'è vt vig. Cqt, mil t iibl! J VX! f vt tt b t à mh lg lk "Py" à l Gi Gil é t mé! l, l t fit l g l'été à l'tm

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

Analyse des captures du métier Chalutiers à espèces profondes en Ouest Ecosse.

Analyse des captures du métier Chalutiers à espèces profondes en Ouest Ecosse. Al t ti lti è f Ot E. A i, Ali i 2014 l DA (ii 14 6464) t : l lit è t l vi çt tivit ê f (i.. titli titi ê tit èlt (E) 2347/2002), tit ltiv t l t, ii l tit ltiv t l jt è t, l 2011 t 2012. Avtit : ttifiti

Plus en détail

e t on du S ra la ge té de l éta ce à la p

e t on du S ra la ge té de l éta ce à la p l Eii I R P A 2008 x l œ ël, N V, à fê l D l f l i hi à i I x. D fil l. l h î i l l à l,, i h qlq l f i ih œx xll l D q qlq Nël ç, j fl x qi i i à l Pè i hi... l T i J. i i R l I i I l l q à i ll fi l

Plus en détail

Carnet d auto-surveillance pour les femmes ayant un diabète gestationnel

Carnet d auto-surveillance pour les femmes ayant un diabète gestationnel Lilly Dibèt P v, j è j. Ct t-vill l fmm yt ibèt gttil C t été éigé l MON CARNET D AUTO-SURVEILLANCE GLYCÉMIQUE Nm : Pém : A : N tél : Sivi : Dt év hmt : 2 Pqi t t fit mi? étz ibèt gttil, l Ré Péitl V Vl

Plus en détail

2. Où Hermès invente le feu

2. Où Hermès invente le feu 1. Où l i à l i è l S l A è î i. i Q iè j l, C è Mï l l i. b h i A A Ql i bj bh U, li lg x. i l l b À i h. À è Mï, ' i i. 500 J. C. 2. Où è i l f Cbi h l è Il l. fi i ll h ' C f l h Il fi l l. l f C è

Plus en détail

L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7

L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7 L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7 L Ergonomie? Etymologie S o n n o m p ro v e n a n t d u g re c e rg o n (travail) e t n o m o s (lois) p o u r d é s ig n e r la s c

Plus en détail

je veux faire passer cette info

je veux faire passer cette info j x, fir r if S, l ii iré L rél é (1) é r l ii Préi Rièr Arr Préi rè j r 18 à 24 r q l éigi SAM ii iré réflx r l ll gééri r : l 8 j irrgé r 10 élr ir rr rii r éigé, ri- q. C ê é éig ri riq iiill ri hz

Plus en détail

LE MOT DU GÉRANT D AFFAIRES

LE MOT DU GÉRANT D AFFAIRES l 711 «Mir» ér try : iirti r t frèr ér try, y, rr bitôt rtrit E l éfr métir, Mir try tjr bi rrété l mmbr l 711 Sr rir htir, t l lit Mir r bi ligr tt l rt q li rt Il été t t r r iirti r t Mri Mir try t

Plus en détail

DIABÈTE & SEXUALITÉ. adopte les bons réflexes

DIABÈTE & SEXUALITÉ. adopte les bons réflexes DIABÈTE & SEXUALITÉ t l b éflx Sxlité L i-t? (1) T tv tt bh ifti éél t t li v t ibèt G à l it q hq lt év l xlité à yth 15 : t l â ù l li fçi iè q t x vi lti xll (t 227-25 C él) Mi F, l â y i t t : 17,6

Plus en détail

Lac. de La Terrasse Ter- et camping. évadez-vous à deux pas de chez vous! Saison 2016 BASE DE LOISIRS INTERCOMMUNALE. Loisirs, sports, détente

Lac. de La Terrasse Ter- et camping. évadez-vous à deux pas de chez vous! Saison 2016 BASE DE LOISIRS INTERCOMMUNALE. Loisirs, sports, détente L pig L T T- Si 20 Lii, p, é évz-v p hz v! BASE DE LISIRS INTERMMNALE 1 300 38660 L T Té 04 76 08 28 68 ii@-givf pig@-givf -givf if 20 A gi î pi h é pi i if h L ig f v B fi S pg g v î h-vy, p g, vié, ig

Plus en détail

la confiance que lui accordent des milliers de cabinets et de laboratoires à travers le monde. Avec Sirona, chaque journée est une bonne journée.

la confiance que lui accordent des milliers de cabinets et de laboratoires à travers le monde. Avec Sirona, chaque journée est une bonne journée. 10 I 13 Fil l il âbl i. XIOS XG S P ighi i-l è h iv. Av qli 'ig xill gâ à l li HD à l h** CI. XIO S XG Sl Vi l l iq XIOS XG v bili lv qi ff l ibili 'ê qi ' l Wi-Fi. Qli l'ig HD L li XIOS XG S i 33,3 Ll/

Plus en détail

c d e f g p IUT de TROYES TP M4209C G. MILLON & S. MOUTOU Département GEII Compteur de passage S3-2014 2015

c d e f g p IUT de TROYES TP M4209C G. MILLON & S. MOUTOU Département GEII Compteur de passage S3-2014 2015 IUT TROYES TP M209C G. MILLON & S. MOUTOU Déprtnt GEII Cptr p S3-201 2015 Prénttin TP : L'bjtif TP t ttr n vr l liq prrbl t pl préiént l FPGA. Cl fit l nté l M1102 tr 1. Cpnt, n érir éri l fntin liq à

Plus en détail

Programme des mercredis et des vacances de Printemps

Programme des mercredis et des vacances de Printemps 3/1 0 10 12 / 13 1 8 Pg i t v Pit MARS - AVRIL L g i Mi 25 fvi g 5-6 tivit 7-10 jx it Mi 4 iv t t ig 5-6 ât fi 7-10 ii Mi 11 jx it 5-6 jx à «vt» 7-10 t Mi 18 ii 5-6 jx it 7-10 fti bijx t tivit Mi 25 jx

Plus en détail

Types de fonctionnement 1. Force par ressort Page Pression d air Page Déplacement hydraulique combiné avec force par ressort Page 4

Types de fonctionnement 1. Force par ressort Page Pression d air Page Déplacement hydraulique combiné avec force par ressort Page 4 Eiti 3-15 F B 1.953 Véi ppi Vi v f péi, v éti itéé, 3 ti, 3 typ ftit, ip fft, pi ftit i. 5 ➀ ➁ ppiti véi ppi yi t tiié p piè à i. I pêt féit t ti viti pt péti i. vi v f péi pt i - tti it p t t fit t éit.

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Guide des. Randonnées Pédestres

Guide des. Randonnées Pédestres Gi / 6 k l - i lè iq i il l C - ll i -6 k i k 5 l -,7 l - 5 k i i - B i lb» l b y i l V - 6 «C,5 k l i - 5 - l k àb,5 k 6-5-6 i l b i ll y k l 7 - i U â à Clli l 6 k lè i - b q i C V il l i lè- 6 li -

Plus en détail

DOSSIER FRAIS DE DEPLACEMENT

DOSSIER FRAIS DE DEPLACEMENT DOSSIER FRAIS DE DEPLACEMENT Oil lb l l-- l qi SNUi-FSU 82 A qi ' i? - l llèg vi g ( fi) - l llèg -- Tili Rlç S (TRS) - l g ii : RASED ill ggiq i... - l ii-- x g l Fi Ci - l ili lç-- -- l l Si 1. Dl :

Plus en détail

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r FÉDÉRATION DE QI GONG ET ARTS ÉNERGÉTIQU ES LE QI GONG «A U T R A V A IL» Crédit photo : Anne MELCER B L I B â A 3, a v u P a u C é z a n n 1 3 0 9 0 A i x v c T é : 0 4 4 2 9 3 3 4 3 1 a x : 0 4 4 2 6

Plus en détail

ou 8 à vélo Métro Maison M-M OUchy Plus d info sur www.liguesdelasante.ch

ou 8 à vélo Métro Maison M-M OUchy Plus d info sur www.liguesdelasante.ch t Métr M p J c ll n n trl Cn bèr - Lnn-fl t Lnn-gr. l. Pc Bllr JrlS R n nc DélcS Cr p. L Hr 12. D l. 'O 15 p él Pc/ptr Mtc. 1 ll é Mé lelé 12 Mé Olmpq 9 OUc Q 30 mt pr jr Ptt grn, l t rcmmné prtqr cq jr

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

Le présentoir virtuel. Paul FABING

Le présentoir virtuel. Paul FABING L préir virl Pl FABING L x L'ffi ri ' viié q pr fibl prpri ri éjr A i 80% r ifri ppr xi à l'ffi ri C ppr v b hz l prir ri 50% Frçi éqipé rph L û xi à ir vi l 3G pr l érgr prhibiif rriir è r ri i ff L'

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

Arbres à feuillage Érable plane «Acer platanoides» (famille des Acéraceaes)

Arbres à feuillage Érable plane «Acer platanoides» (famille des Acéraceaes) Arbr à fg Érb «Ar td» (f d Aér) r L rbr d t d dév drb L érb égt «fx yr», «érb b», «r» t rt rx r d «déé». L érb t rtt r fr trè tr, q rvt rt, à t ù tr rbr t r f, fr. Ctt rtértq rt d dtgr d, yr, q rb b, q

Plus en détail

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Pr rl Py--Dô, v civi i r c, riv iq, cr c Acii i iv c l r ri rc, ci rcr i ll v l vcc, O rr i r f r liir (ESS) ciif, c l ci l ci j rôl ll rri, i iv cr c r l ii l rg v l ci l

Plus en détail

la confiance que lui accordent des milliers de cabinets et de laboratoires à travers le monde. Avec Sirona, chaque journée est une bonne journée.

la confiance que lui accordent des milliers de cabinets et de laboratoires à travers le monde. Avec Sirona, chaque journée est une bonne journée. 10 I 13 Fil l il âbl i. XIOS XG S P ighi i-l è h iv. Av qli 'ig xill gâ à l li HD à l h** CI. XIO S XG Sl Vi l l iq XIOS XG v bili lv qi ff l ibili 'ê qi ' l Wi-Fi. Rl i âbl Si l âbl g, l il i i gi g i

Plus en détail

A la découverte des arbres remarquables de Porrentruy

A la découverte des arbres remarquables de Porrentruy A l v b qbl Py Vi 1.0 (2016) Q' q' b qbl? Dfii l è «qbl» b i. L iè, lil bjif, vi l l q, l lix l. Al q i iivi iig l lgvi l ii, b ' è v. D g 'b qbl? D iivi, i i g 'b v ê i qbl. L b l lg ' (Cg, Alli, Bvi)

Plus en détail

Formulaire d exonération relatif au ramassage de produits recyclés du client STAPLES Canada Inc.

Formulaire d exonération relatif au ramassage de produits recyclés du client STAPLES Canada Inc. Formulaire d exonération relatif au ramassage de produits recyclés du client STAPLES Canada Inc. Ordinateurs, UCT et Imprimantes et périphériques ordinateurs portatifs Ordinateurs Télécopieurs UCT Téléphones

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

Bouygues Télécom Issy-les-Moulineaux. Hôtel Pullman Aquaboulevard. Mont Valérien. La Ceinture Verte, secteur sud-ouest parisien

Bouygues Télécom Issy-les-Moulineaux. Hôtel Pullman Aquaboulevard. Mont Valérien. La Ceinture Verte, secteur sud-ouest parisien L Citr rt, ctr d-ot pii Boyg Télécom Iy-l-Mx Hôtl llm Aqbolvd pormiq dpi l toit d Hll Mot léri Cité d l ir L Déf Hll L c d xpoitio, d ht x d l coro pii, d jx viromtx mjr Aprè l déclmt d fortifictio d i,

Plus en détail

Ę ę Ó ę - -_::jr-':- r' l'r I i ::--=:: f '3 l!.f:l$e l r-l $ &.::. H =$ n, r.. ii i:ę.1.= i.-l 't a. :,r.. :. '. r..-i. 1' :; '.r. ;..::. rta:r t:' l: :a '!ii$i: 1,.;ł]ii. ' ;s,.i.,q..'.. ::i '','.,,..,...'..

Plus en détail

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Pr rl l H-Lir, v civi i r c riv, iq, cr c Acii i iv c l ri r rc, ci rcr i l ll O rrv vcc, i r f SS) r liir (E ciif, c l ci i rôl l c ll j rri, i iv c cr ii r l l rg v i l

Plus en détail

Usage pédagogique de la tablette Tactile

Usage pédagogique de la tablette Tactile U péqu tbtt Tt ém Crét JLfbr 2014 r L, u z? C rô rré été té 1994 pr u trpr Jp, prmt tkr frmt t put êtr u pr u D équpé u Cmér C t brét pur uk p, fftmt u f «fhé» é tu ffht ttémt. I put yr rtmt r u t wb,

Plus en détail

NOUVEAU CLASSEMENT NOUVELLE BORNE INTERACTIVE CLIP PROMOTIONNEL

NOUVEAU CLASSEMENT NOUVELLE BORNE INTERACTIVE CLIP PROMOTIONNEL OFFICE DE TOURISME Sy Ar DOSSIER DE PRESSE NOUVEAU CLASSEMENT NOUVELLE BORNE INTERACTIVE CLIP PROMOTIONNEL BUREAU D ACCUEIL TOURISTIQUE LA TOUR D AUVERGNE Pvill Bl 2014 OFFICE DE TOURISME SANCY ARTENSE

Plus en détail

Offrz d Pair Cadax Ac haq ccai! cada Livrai Martiiq 24h 48h DOM & Métrpl Editi Martiiq Décbr 2011 Offrz d Chaq Occai Spécial Nël! Tt l aé, fait par v ag avc d flr d pair chargé d affcti t d tit t t prété

Plus en détail

nous vous aidons a le financer

nous vous aidons a le financer Votre futur utilitaire sera-bien equipeé nous vous aidons a le financer >> Quel age a votre utilitaire et comment est-il équipé? Si comme une majorité des véhicules utilitaires légers en circulation, le

Plus en détail

À TABLE! S entraîner efficacement

À TABLE! S entraîner efficacement LE MAGAZINE SUR LA SANTÉ ET LE MIEUX-ÊTRE DE WINNIPEG MAI/JUIN 2014 À TABLE! LES NOUVELLES LIGNES DIRECTRICES OFFRENT DES CONSEILS POUR LA SAINE ALIMENTATION DE BÉBÉ PLUS U tit rvill Alrt rg Cil érité

Plus en détail

code Javascrip Objectifs :

code Javascrip Objectifs : S HTML É IT IV T C A R IE DOSS N 5 i l r g i v r ê f l Agir r Jvcri ) Lix (Koix o il v r c crér r l - Arr r réroir ll co r/ i co r L r co HTML - Arr l i é bli HTM ir vr b ri o q r - Arr l co Jvcri r r

Plus en détail

A pprendre à ra is onner à l'éc ole

A pprendre à ra is onner à l'éc ole A pprendre à ra is onner à l'éc ole l'e x e m p le d e la g é o m é trie C liq u e z p o u r m o d ifie r le s ty le d e s s o u s -titre s d u m a s q u e Thierry DIAS, HEP Lausanne thierry.dias@hepl.ch

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

859,00 1249,00 2MOTEURS. Fauteuil releveur NEW ELEGANCE. Microfibre. Fauteuil releveur SERENITE PLUS. Velours

859,00 1249,00 2MOTEURS. Fauteuil releveur NEW ELEGANCE. Microfibre. Fauteuil releveur SERENITE PLUS. Velours Fl rlvr NEW ELEGANCE Micrfibr, 2 tr à pi ifii. Rlvr d ll y à grd, dt l dir t l rp-jb pvt êtr cvé éprét. Strctr étlliq. Lrgr d dir : 74 c Htr l - ièg : 48 c Prfdr d i : 48 c Lrgr d i : 51 c Htr d dir :

Plus en détail

Pilou. Impre rie PEAU

Pilou. Impre rie PEAU M N 4 - EM VN L ENT à 2 9 IS 28 SD i fm i L l Vi 7, : 28 i bli l i P Di ii l D l : i i m L i lx i A F imi i M i i Syl mm i : S i ii l i b A A liq Ag ib i L P Pili i D i M Pi Gill i K Alb i l y S : i i

Plus en détail

Plage d l Écluse à Dinard DOSSIER DE PRESSE. CONTACT PRESSE: Morgan BOUTBIEN 06 11 14 04 99 - morgan.boutbien@ffss.fr

Plage d l Écluse à Dinard DOSSIER DE PRESSE. CONTACT PRESSE: Morgan BOUTBIEN 06 11 14 04 99 - morgan.boutbien@ffss.fr r f f i i r hm g 013 D 20 2 v 22 r è i ô m v ér br Plg l Él à Dir DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE: Mrg BOUTBIEN 06 11 14 04 99 - mrg.bbi@ff.fr mmir Vil Chmi Fr... 3 Chmi Fr Svg Srif... 4 L érv... 5 Tê

Plus en détail

La biodiversité, c est la vie!

La biodiversité, c est la vie! L biivé l vi! biivé l viv r l l l l ir l Trr l évl viv. L biivé rvr l bl ili rl fr vi (l i bé vir i y l ) ii q l rl ir qi i r r l viv -ê r r r lr ili vi. A œr vi L é l biivé Cr rll v liqr l i ili rl i

Plus en détail

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Tableau rapportant différentes graphies des 36 phonèmes du français

Tableau rapportant différentes graphies des 36 phonèmes du français Tbl rpprtnt différnt grphi d 36 phnèm d frnçi L'nfnt t pplé à pintr l grphi crrpndnt phnèm d mt q'il vt écrir. L n t déprt, l mîtr intrvint pr ignlr l grphi prticlièr. L chrnlgi t rpcté, l'rthgrph d grphèm,

Plus en détail

> Deux brochures utiles : «choisir son VUL» et «carnet de suivi des véhicules légers» disponibles sur le site www.inrs.fr.

> Deux brochures utiles : «choisir son VUL» et «carnet de suivi des véhicules légers» disponibles sur le site www.inrs.fr. Si comme une majorité des véhicules utilitaires légers en circulation, le vôtre a plus de 3 ans*, il n est sans doute pas équipé d un dispositif antiblocage des roues du type ABS, d une aide au freinage

Plus en détail

( ) ( 2) = x +. La fonction est la somme d une fonction linéaire (dérivable pour tout réel) et de la. 2x². 1 :lim. Bac blanc n 1 TS : correction :

( ) ( 2) = x +. La fonction est la somme d une fonction linéaire (dérivable pour tout réel) et de la. 2x². 1 :lim. Bac blanc n 1 TS : correction : Bc lc TS : corrcto : E : octo st l somm d octo lér dérl por tot rél t d l octo rs dérl s doc st dérl sr ] ; [ mértr st polôm s scod dgré q por rcs rélls : t sl post st l scod t : s O ott doc l tl st :

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr i & V : SA E b i i 1 3 2 0 1 Ai 0800 9 h P i iè P i i i i S j C i Si E ) i Ti (i ib i Q,. bq i, FA V k, Pi b h iè i Si b, D Z, P E q Si-i SAV ET RÉPARATION S hiq : E q SSII VAR, i hiq Jh i h 0800 910 231.

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

Une histoire de famille!

Une histoire de famille! L ig i U hii fi! D 5 à 12 i L ig i, ii g T f g è 'i i z q ê, i i è, C z i 'i gg f E ii i à f, i ' z, z gû à P i, i à i i à P i g à i L i ffz f g Aii, fç ggè C i ig - z à i z C Li, ' i! Iz à hq j i q i

Plus en détail

Les enjeux de la lutte contre le gaspillage alimentaire s inscrivent dans les 3 axes du développement durable : environnemental, économique, social.

Les enjeux de la lutte contre le gaspillage alimentaire s inscrivent dans les 3 axes du développement durable : environnemental, économique, social. a qi tt ct gaiag aimtai LE EJEX L jx d a tt ct gaiag aimtai icivt da 3 ax d dévmt dab : vimta, écmiq, cia. Ltt ct gaiag aimtai, c t : RÉERVER L EVREME évitat d dé itimt d ac ctivab, d a, d égi t évitat

Plus en détail

La filière d assainissement plantée de roseaux : PERFORMANCE ET BIEN-ÊTRE

La filière d assainissement plantée de roseaux : PERFORMANCE ET BIEN-ÊTRE v à é L r A Er, l écr é d ré rfl D r lfé www.r-v.c E r l flèr AEr, v f l chx d cfr N d gré vr à ré cé d r déd dhèr à l chr d lé AEr : Pr l d fr r l Ré Iv : D r fré à l flèr d l cr d fr d Ré Iv r lé d ll

Plus en détail

kit media La Revue Trilingue de l Art de Vivre français / anglais / russe

kit media La Revue Trilingue de l Art de Vivre français / anglais / russe ki mei 37 Aib - S 80020 06414 Tl. : 04 93 68 83 24 Fx. : 04 93 68 83 25 @ivimgzi.f www.ivimgzi.f L Rv Tilig l A Viv fçi gli q il f vi é 5,2 milli i ég q é L ôl 4* 5* gi 5 milli ié p p l lièl égè D 1 300

Plus en détail

3. UN HERITAGE A REDECOUVRIR

3. UN HERITAGE A REDECOUVRIR . U HERITAGE A REDEOUVRIR éi, lv q l'hii aqé a évl : - éi al, l 'igi, qi iig a gaiai aicliè, f villag ( vigai) ié l ii i lié a fiabl é i, i âbl, - la éi l'âg ' i (fi XIX. éb XX.) qi vi la cié léaiq évl

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

TARIFS PUBLICITAIRES. planetesante.ch LA MARQUE SE DÉCLINE SUR PLUSIEURS SUPPORTS

TARIFS PUBLICITAIRES. planetesante.ch LA MARQUE SE DÉCLINE SUR PLUSIEURS SUPPORTS 2 3 r p. Mb Mbr p. i 3 i 4 r p. 4 5 U b M r p. r i 5 Mb à 2 p. 2 p. 6 3M p. 6 ch br M Mbr im rc f p. 4 5 cp. i 3 br 4 U ri M Mbr i 5 à2 6 M ch p. 6 c im fr c X Xp LA MARQU S DÉCLIN SUR PLUSIURS SUPPORTS

Plus en détail

Évolutions de la linguistique outillée : méfaits et bienfaits du TAL

Évolutions de la linguistique outillée : méfaits et bienfaits du TAL Évolutions de la linguistique outillée : méfaits et bienfaits du TAL Ludovic Tanguy, Cécile Fabre To cite this version: Ludovic Tanguy, Cécile Fabre. Évolutions de la linguistique outillée : méfaits et

Plus en détail

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON 1 P LA N 2 Le s d if f é r e n t s m é la n g e s L h is t o ir e d e la p lo n g é e t e k Le s a v a n t a g e s e t le s lim it e s d u t

Plus en détail

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre P ro to c o le d e la re n c o n tre C h a m p io n a t r é g io n a le c o m ité Ile -d e -F r a n c e P ic a r d ie 2 9 a v r l 2 0 0 7 P is c in e d e N o g e n t s u r M a r n e 19:35 P ro to c o le

Plus en détail

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Pr rl Cl ivi, riv c c, iv r iq, cr c Acii i iv c ri r l rc, ci rcr i ll rrv l O vcc, i r S) r f liir (ES ciif, c l ci i l l c j rô ll rri, i iv c cr r l ii l rg v i li l c

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

.fftd --CÀS. I nz : Contact par écrit. 2-3 A t2t BEP MRCU ( MÉTIERS DE LA RELATION AUX CLIENTS ET AUX USAGERS >

.fftd --CÀS. I nz : Contact par écrit. 2-3 A t2t BEP MRCU ( MÉTIERS DE LA RELATION AUX CLIENTS ET AUX USAGERS > ri U F1 U rt) â (e ajusule suivi s'il y a lieu du d'épuse) Prés: du adidat Repère de l' (le uér est ælui qui figure sur la vati u liste d'appel) r & É Q ri F É frl te: Appréiati du rreteur l est iterdit

Plus en détail

Gérer des événements sur des images avec le Javascript Objectifs :

Gérer des événements sur des images avec le Javascript Objectifs : S HTML É IT IV T C A R IE DOSS N 7 g m i r m v Grr i r c v J l c v ) Lix (Koix o il v r c crr r l - Arr r rroir ll co r/ i co r r co HTML - Arr l i ir vr q cri r o l i r cr v HTML r J -A rr co bli b ri

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

Chapitre IX: Propriétés des gaz IX.1 Etats de la matière

Chapitre IX: Propriétés des gaz IX.1 Etats de la matière Nature des gaz IX.1 Etats de la matière Solide : - volume et forme déterminée - empilements denses de molécules qui ne se déplacent pas Interactions décroissantes entre molécules Liquide : -volume déterminé

Plus en détail

Créateur - Fabricant - Installateur Depuis 1985 PARCOURS DE SANTÉ

Créateur - Fabricant - Installateur Depuis 1985 PARCOURS DE SANTÉ C - Fbi - Ill Dpi 1985 PARCOURS DE SANTÉ DESCRIPTIF TECHNIQUE LE BOIS N gè li v bi pi fê N l Al. C bi 1 hix h, i lv vi x l i xiq, l IV TANALITH 3492, 3 f i i. L gè i 80 x 80 mm 100 x 100 mm gi lgvi b

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s A u c o m m e n c e m e n t p 2 L A g rém e n t Te c h n iq u e E u ro p ée n p o u r le s S y stèm e s d E ta n c h éité Liq u ide p 4 G a ra n tie déc e n n a le - E x c e p tio n fra n ça ise La rép

Plus en détail

Une bonne action. Une tablette de chocolat noir de Madagascar 100% bio offerte.

Une bonne action. Une tablette de chocolat noir de Madagascar 100% bio offerte. Off ivilèg U bl hl i Mg 100% bi ff P mm 80 l U b i E h l i lg, v z l ii gii éi qi v 20% m v m à bi j. www.igy.f Chli B Mlg Nihé œ l Al B, hli fi i i gééi, l éblim B i qlié l l ii li : S Bl (bii Nël) hl

Plus en détail

Témoignageésidante. 20 septembre. qu on s en fait. Marguerite Gu le 7 septembre

Témoignageésidante. 20 septembre. qu on s en fait. Marguerite Gu le 7 septembre Témiggéit r 20 ptmbr 2011 i. z vivr érm ll v ù Cyr, cmi Sit t qi v tr trz à l c é c pr ch iffért i li Cmm c t l r ri v z éc hi, v ll r j l il c. vl, q fit lrié t béé, t ig ir t ip ccmpg illc l éq v i,

Plus en détail

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier.

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier. L x g éq M M PP Ex EXPOSAT P q v é, v é gf. E UMÉRIC R O L. TOPCO 'Ex j, é g é q v P P x évè L g h è v.! L é à é P : v E q é bg v à. v! h à v x q x T h g, f U H é, ' U S 04). (g hz T U q B v ég é b ô À

Plus en détail

SOCIETE DES NATIONS. 4/46014/20994 Genève le 5 septembre 1925 DELIMITATION LU PORT DE D^TZIG AUX FINS DU SERVICE

SOCIETE DES NATIONS. 4/46014/20994 Genève le 5 septembre 1925 DELIMITATION LU PORT DE D^TZIG AUX FINS DU SERVICE SOCIETE DES NATIONS Communiqué au Conseil G. 495 1925 I. 4/46014/20994 Genève le 5 septembre 1925 VjLLE LIBRE DE DaNTSIG. DELIMITATION LU PORT DE D^TZIG AUX FINS DU SERVICE POSTAL POLONAIS i. Note du Gouvernement

Plus en détail

PARMI VOS ABONNÉS SE CACHENT DES PASSIONNÉS QUI FERAIENT D'EXCELLENTS EMPLOYÉS.

PARMI VOS ABONNÉS SE CACHENT DES PASSIONNÉS QUI FERAIENT D'EXCELLENTS EMPLOYÉS. Vl 12 N 3 - AUTOMNE 2015 ilq L 20 Aj hi, l I, l x ix l il il v iil à l vi qii i l l l i h ii D l x l ù l hh i- œv v li, l li vèl h ffi, l i l i il à i à v E lli v Fçi Ji, i f Wik E- q v i w ê à vi l i?

Plus en détail

ca r d i 'e a ra n t, ca h péd i fi s gga n g li n ti ssin de 2 m b al éo sa u n

ca r d i 'e a ra n t, ca h péd i fi s gga n g li n ti ssin de 2 m b al éo sa u n in b l è n h éo n m m m jczzi oin to pnt nti tr mèrbl b l o r...) g n ti in 2 bm nt éc 5 corp c t, c r b i 'ppr n gg n bo g li c h pé i fi c r i ' r n iq (contr-co Actiité propoé pr l mîtr ngr iplômé 'étt

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

2013 Dossier de presse

2013 Dossier de presse Dir r 2013 Ei 2013 rgr à l règl C r r i fll q l 150 rièr 150 Djà E r ri r h, bi rir! r l rq iiq, r l rr ll qi ir r l ig hr, fli!, l irl rll gz r xll, r ri r gû l li rfrîhi q ll rr. U x bll igl qi ji ri

Plus en détail

Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Lamberti ; 1000490 ; 1138070 19 12 A V 12

Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Lamberti ; 1000490 ; 1138070 19 12 A V 12 Commune : Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Référence: IA00061931 Adresse : Titre de l œuvre : Robert Schuman (place) 1 Ecole de commerce (lycée d'enseignement général et technologique d'etat) Cartographie

Plus en détail

Construire ensemble le diagnostic

Construire ensemble le diagnostic Construire ensemble le diagnostic Thème n 2 : les énergies Thème : Changement climatique, énergie Energie et énergie renouvelable Bilan de la géothermie à Sucy Exemple du Clos de Pacy et des enjeux énergétiques

Plus en détail

S A L L E D E L A M A I R I E

S A L L E D E L A M A I R I E M e J é r ô m e G A R N I E R -2 1 R u e d e B a r b e n t a n e F 7 6 3 4 0 B L A N G Y S U R B R E S L E C A T A L O G U E D E L A V E N T E A U X E N C H E R E S P U B L I Q U E S D im a n c h e 1 3

Plus en détail

MARSEILLE 4 ÈME. Montolivet. Montolivet. Bd de Roux prolonge. Bd de Roux prolonge. tolivet. Bd de Roux prolonge

MARSEILLE 4 ÈME. Montolivet. Montolivet. Bd de Roux prolonge. Bd de Roux prolonge. tolivet. Bd de Roux prolonge MARSEILLE 4 ÈME Mliv Mliv liv R plg R plg R plg Sibé Sibé bé Mill & 4 im Vivz l ymiq vill mvm Mill, l pl lmi vill fçi, y l Méié. E plg lli, l ié phé éli l hm l. L élii é évi bi l i Mm, l S Vélm mpg l émiq

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MRCHE PLIC DE ECHNIQE DE L INFORMION E DE L COMMNICION ICOM PEZEN-GDE - v F M Pl 27 v Pz P 112 34120 NEZIGNN L EVÊQE : 04 67 98 58 05 MRCHE DE MIE EN ERVICE DE REE N, OIP, CCE INERNE C Cl q Plè M q l è

Plus en détail

EXISTE EN PHOTOVOLTAÏQUE

EXISTE EN PHOTOVOLTAÏQUE c 2 kg/m 4,7 r à m Pid à mai a r i d I. r! Fac r ra char, rgi /m² à Ada r 1 r vr iq m Ac h c,! i miq c c, rdi r i a T d fabriq rgg. B rc r aièr v à a m rr. E grâc rcycab r a rcyc 100% à r d x a r a v T

Plus en détail

SOMMAIRE LE CONTEXTE PARCOURS DE L EXPOSITION PISTES DE TRAVAIL Maternelles et élémentaires Collèges et lycées ANIMATIONS AU MUSEE

SOMMAIRE LE CONTEXTE PARCOURS DE L EXPOSITION PISTES DE TRAVAIL Maternelles et élémentaires Collèges et lycées ANIMATIONS AU MUSEE SOMMAIRE LE CONTEXTE PARCOURS DE L EXPOSITION PISTES DE TRAVAIL Mtrll t élétir Cllèg t lyé ANIMATIONS AU MUSEE INFORMATIONS PRATIQUES 3 4-6 7-8 7 8 9 10 2 LE CONTEXTE Dkrq, qi it hq i ébrqr 400 tr b Atill,

Plus en détail

vos TéLéprocédures En pratique

vos TéLéprocédures En pratique OMMERçnt, rtn rfnel lbérx v TéLérédre En rtqe MODE DE TRANMON Délrtn ôt éhéne rédre re Le télérédre fle rfnel Qel nt le trnn? e 3 Qelle délrtn, qel ôt? e 4 En rtqe, t rér? e 5 1- réer n te EF 2- Envyer

Plus en détail

Study of the inflammatory and immunological actions of retroviruses

Study of the inflammatory and immunological actions of retroviruses Study of the inflammatory and immunological actions of retroviruses Christina Lomparski To cite this version: Christina Lomparski. Study of the inflammatory and immunological actions of retroviruses. Immunology.

Plus en détail

Pseudonymes. Luc Maranget. URL de suivi : http ://www.enseignement.polytechnique.fr/profs/informatique/luc.maranget/if/ana2/more.

Pseudonymes. Luc Maranget. URL de suivi : http ://www.enseignement.polytechnique.fr/profs/informatique/luc.maranget/if/ana2/more. Psdms L Mrg URL d sv : ://www.sgm..fr/rfs/frm/l.mrg/if/2/mr.m 1 Prés L d rj s érr d rgrmm Psd rd rgms ds ms ff s s grmms «rçs» d s ms. O r s r xm : %jv Psd E mêm : % jv Psd é é é é é é é é é... 2 Agrmms

Plus en détail

P2P-MPI : A fault-tolerant Message Passing Interface Implementation for Grids

P2P-MPI : A fault-tolerant Message Passing Interface Implementation for Grids P2P-MPI : A fault-tolerant Message Passing Interface Implementation for Grids Choopan Rattanapoka To cite this version: Choopan Rattanapoka. P2P-MPI : A fault-tolerant Message Passing Interface Implementation

Plus en détail