Chapitre VI. Méthodes d identification

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre VI. Méthodes d identification"

Transcription

1 hpre VI éhdes d def Vers /..00 I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6

2 hpre 6. éhdes d'def 6. éhdes d'def sées sr le lhsseme de l'errer de préd pe I 6.. dres rrés rérsfs..r. 6.. dres rrés éeds..e xmm de vrsemle rérsf.v.r Errer de sre ve mdèle de préd éed E.S..P.E dres rrés géérlsés..g. 6. Vld des mdèles defés ve les méhdes de pe I 6.3 éhdes d'def sées sr l dérrél d veer des servs e de l'errer de préd pe II 6.3. Vrle srmele à mdèle xlre VI 6.3. Errer de sre à mpeser fxe ESF Errer de sre ve flrge dpf des servs ESFO 6.4 Vld des mdèles defés ve les méhdes de pe II 6.5 Esm de l mplexé d mdèle 6.5. U exemple 6.5. s dél ss r s ve r6.5.4 rère d esm de mplexé 6.6 ls 6.7 es e ds lgrphes I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6

3 I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 3 Srres «prédé perr» e méhdes d def -d B e : e B S d dres rrés rérsfs R -d B w : w B S d Vrle srmele VI Errer de sre ESF, ESFO, ESFO -d B e [ ] / 4: e B S d dres rrés géérlsés G -d B e 3: e B S d dres rrés éeds E ES ve mdèle de préd éed ESPE xmm de vrsemle rérsf VR

4 éhdes d def rérsve Perr PROEDE Srre: - PREDIEUR JUSBLE - > ε ο..p. φ - > θ lgrhme d dp prmére P θ θ F Φ ε F 0 < λ λ F λ ; 0 λ Φ Φ < ; F 0 > ε ε Φ F Φ 0 0 mm à es les méhdes I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 4

5 éhdes d def sées sr le lhsseme de l errer de préd pe I - dres rrés rérsfs R vr hpre 5, rsp.5 à 9 - dres rrés éeds E - xmm de vrsemle rérsf VR - Errer de sre ve mdèle de préd éed ESPE - dres rrés géérlsés G I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 5

6 dres rrés éeds E Idée : Idef d mdèle d prédé e de l perr RX pr pvr er e errer de préd lhe Prédé perr RX: e e Préder pml prmères s vr hpre 4 e O remple e pr e Errer de préd prmères s : ε e Préder jsle prmères s: ε θ φ à prr θ [ ],, ; φ [,, ε ] ε θ φ à pserr I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 6

7 dres rrés éeds E Errer de péd prmères s ε ε P: O lse l lgrhme dé rspre 4 Rem.: L lle de θ e Φ gmee pr rppr mdres rrés s géérl : θ... [ ],...,... [..., d... d, ε... ε ] Φ B Prpréés: e ed smpeme vers r l d esm prmére sée e présee d e ex rhe λ d sffse de vergee: ; > λ mx λ Pe expler l -vergee pr ers rs ; z f de rsfer sreme réelle psve Vr f: rels.s.m sr le se we d lvre I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 7 B

8 F de rsfer sreme réelle psve SRP j ω s s j ω Im H H j ω σ Re H Re H < 0 Re H > 0 - Im z j dsre z z e j ω Re z Im H j H e ω Re H - j j z e ω Re H < 0 Re H > 0 - smpeme sle - jω jω Re H e > 0 pr e, 0 < ω < π s dsre I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 8

9 I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 9 xmm de vrsemle rérsf VR Idée: L même e pr E flrge de Φ pr - pr élmer l d SPR e pr e dérrél pls rpde de Φ e ε e e Prédé perr RX: Préder jsle prmères s: φ ε θ [ ] [ ],, ;,, ε φ θ à prr ε Errer de préd prr:, Esm de - à : [ ] Φ,,,,,,,, f ε ε φ P: O lse l lgrhme dé rspre 4

10 I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 0 xmm de vrsemle rérsf VR Le flrge des servs, e pe se fre e pr sle. U es de slé d êre rpré exse ds WPI e ds les res d se we L ls se f pr les E pr er e esm de Hrz d ls : 5 à 8 x. des prméres rs grdelle de E vers VR e ls «fer de r» fre les res à l érer d erle é s géérl:, 0 ;,, α α lm ; 0 0 α α α α α Fer de r vrle: hx WPI: α α [ ] [ ]...,...,...,...,...,... Φ B d d B ε ε θ

11 I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 Errer de sre ve mdèle de préd éed ESPE Orge: Exes des méhdes d errer de sre. es e vre des E e e Prédé perr RX: Préder jsle des E: ± ε Préder jsle de ESPE: h φ ε θ h ; [ ] [ ],, ;,, ε φ θ Φ P: O lse l lgrhme dé rspre 4 ε Errer de préd prr: le de ds les E

12 Errer de sre ve mdèle de préd éed ESPE s géérl: θ... Φ [ ],..., h... h [..., d... d, ε... ε ] B B ême prpréés smpes e les E Perfrmes melleres e les E e géérl pr fhers E/S ve mre lmé de dées reje pls rpde d s Vr f: xle.s.m sr le se we d lvre I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6

13 I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 3 dres rrés géérlsés G Idée: Oer e errer de préd «lhe» pr e perr [ ] / e Prédé perr RRX: e e α e α α Préder pml prmères s Errer de préd prmères s : e ε

14 I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 4 dres rrés géérlsés G,, B d α ε Errer de préd prr: P: O lse l lgrhme dé rspre 4 ve : φ Φ s géérl: [ ] [ ]...,...,......,...,... Φ B d d B α α θ Esm de α : Préder jsle prmères s: φ α θ [ ] [ ],, ;,, α φ θ

15 dres rrés géérlsés G Prpréés: e ed smpeme vers r l d esm prmére sée e présee d e ex rhe λ d sffse de vergee: z ; > λ mx λ f de rsfer sreme réelle psve ee méhde s lse ds le s des perrs spere fréeel ér ex.: perr prese hrme. l mdéls RRX reer ds e s ms de prmères ds - e l mdéls RX I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 5

16 Vld des mdèles defés ve les méhdes de pe I éhdes d def sées sr le lhsseme de l errer de préd Les méhdes: - dres rrés rérsfs R - dres rrés éeds E - xmm de vrsemle rérsf VR - Errer de sre ve mdèle de préd éed ESPE - dres rrés géérlsés G Prpe: S l srre «prédé perr» es rree: srre perr: e, e, e / degrés des plômes:, B,, rerd lrs ε r l E{ ε ε } 0; 0 smp. d I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 6

17 Vld des mdèles defés ve les méhdes de pe I éhde de vld: s d fher E/S pr le mdèle defé ve l même erée e pr le prédé réel s d fher des errers de préd 3 es de «lher» sr l séee d errer de préd résdelle I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 7

18 es de «lher» {ε} : séee erée des errers de préd résdelles eré vlers mesrées vler mee O lle: R0 ε ; R0 R0 R0 R R ε ε ; R ;,,3... R0 mx ; mx mx, B d Vlers héres: R0 ; R 0; > 0 S réelle: mre f de dées Errers résdelles de srre rdre, lérés, rs Ojef: er des «s» mdèles smples rère de vld mre de dées:,7 R 0 ; R ; vr ss hpre 4 I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 8

19 es de «lher» Le rère de vld éé déf e e mpe d es de lher pr e séee r l gsse de lger e e sdér ervlle de fe de 3% Qeles vlers: esé exesveme e pre D res ervlles de fe peve êre sdérés vr le 6.. d lvre es pre: 8, R 0.9; 56, R R 0.5,..., mx 0.36 Remres: rère de vld «rp» smplf pssle d mdèle «mpléxé» égle hs le mdèle d x pls pes R I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 9

20 éhdes d def sées sr l dérrél d veer des servs e de l errer de préd pe II -Vrle srmele à mdèle xlre VI - Errer de sre à mpeser fxe ESF - Errer de sre ve flrge des servs ESFO - Errer de sre ve flrge dpf des servs ESFO I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 0

21 Vrle srmele à mdèle xlre VI Idée: réer ve veer des servs s rrélé ve les vrles rées ms rrélé ve le r Prédé perr: d B w ù: w w -d B w w perr ele, dépede de e vre fe Préder jsle R: 0 θ θ, ; φ φ [ ] [, ] Errer de préd prr: ε I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6

22 Vrle srmele à mdèle xlre VI dèle de préd xlre géérer de l vrle srmele: IV IV L sre préde déped des préds préédees e ps des mesres préédees mme ds le préder des R ve veer des servs srmel: [, ] Φ φ IV IV P: O lse l lgrhme dé rspre 4 s géérl : θ... [,... ] B [,,..., d, d,... ] Φ φiv IV IV d, B, IV es egedré pr: Idef ss s des prmères d mdèle d prédé ss defer le mdèle de l perr le pr rs gsse éesse l ls pr les R. Hrz d ls: 5 à 8 x. des prmères IV I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6

23 Errer de sre à mpeser fxe ESF Idée: Rempler ds le préder des R, es ré pr l préd dépedr smpeme e de l erée Prédé PERURBIO ε Prédé PERURBIO ε - Préder - > -..P. > - - Préder > -..P. jsle jsle dres rrés Rérsfs..R. Errer de Sre E.S. Prédé perr: d B w ù: w w w perr ele, dépede de e vre fe I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 3

24 Préder jsle Errer de sre: θ φ θ Errer de sre à mpeser fxe ESF le de R [, ] ; Φ [, ] φ θ φ θ φ Errer de péd ε ; ε P: O lse l lgrhme dé rspre 4 ve : Φ φ s géérl: θ [...,... ] B [,,...,, d,..., d ] Φ φ Vr f: le.s.msr le se we d lvre I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 4 B

25 I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 5 Errer de sre à mpeser fxe ESF Errer d dp pel: D D d d D D... ε ν d D ε ε ν P: O lse l lgrhme dé rspre 4 ve : ε ν Idef ss s des prmères d mdèle d prédé ss defer le mdèle de l perr le pr rs gsses d sffse de vergee: mx ; z z D λ λ λ > f de rsfer sreme réelle psve Pr e g d dp dérss le mpeser D - es ps éessre Degré d mpeser D - : D ; Prpréés:

26 Errer de sre ve flrge des servs ESFO Préder jsle Errer de sre: θ φ θ [, ] ; [, ] φ θ φ θ φ Errer de péd: ε ; Flrge des servs: Flre: L Φ φ f φ ε Esm d plôme - Vr f: fle.s.m sr le se we d lvre P: O lse l lgrhme dé rspre 4 ve : Φ φ f z λ d sffse de vergee: ; > λ mx λ z f de rsfer sreme réelle psve I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 6

27 Errer de sre ve flrge dpf des servs ESFO Ulse flre dpf des servs le d flre fxe pred vge de l mélr de l esm de - rs d emps Flrge des servs: Flre: L,, Φ φ f φ, Ils: 0, 0 : 0, Esm d plôme - fre pr l lgrhme fr pr re lgrhme pls smple e effe Vr f: fle.s.m sr le se we d lvre ee vre élme e géérl les prlèmes éveels lés à l d SPR de vergee des res lgrhmes ESF, ESFO I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 7

28 Vld des mdèles defés ve les méhdes de pe II éhdes d def sées sr l dérrél d veer des servs e de l errer de préd Les méhdes: Prpe: -Vrle srmele à mdèle xlre VI - Errer de sre à mpeser fxe ESF - Errer de sre ve flrge des servs ESFO - Errer de sre ve flrge dpf des servs ESFO S l perr es dépede de l erée S l srre d mdèle d prédé es srree degrés des plômes:, B, rerd d E ε ε 0 ;,,3 ve dé pr préder errer de sre: d B lrs: { },... I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 8

29 Vld des mdèles defés ve les méhdes de pe II éhde de vld: s d fher E/S pr le mdèle defé ve l même erée e pr le prédé réel s des fhers: { }, { }, { ε } 3 es de «dérrél» ere l séee d errer de préd résdelle e l séee des sres prédes I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 9

30 es de «dérrél» {ε} : séee erée des errers de préd résdelles O lle: R ε ; 0,,,..., ; mx mx mx, B d R R ; 0,,,..., / mx ε Remre: R 0 Vlers héres: R 0; 0,, mx mre f de dées S réelle: Errers résdelles de srre rdre, lérés, rs Ojef: er des «s» mdèles smples rère de vld mre de dées:,7 R 0 ; R ; : R 0.5;,..., mx I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 30

31 Vld mprve des mdèles defés mprs ere mdèles defés pr les méhdes de pe I : es de lher mprs ere mdèles defés pr les méhdes de pe II : es de dérrél mprs ere mdèles defés pr des méhdes de pe I e mdèles defés pr des méhdes de pe II: Uls d préder d errer de sre pr egedrer{ } es de dérrél Remre: Il es sve le de mprer les résls es ve ex dés pr les R I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 3

32 I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 3 Esm de l mplexé d mdèle Exemple dèle hphèse : Ordre: mx, B d srss l mre sve: [ ] R R Y R Y 3 3 [ ] < rg R rg Y * S l rdre d mdèle es lrs * es ps de rg ple

33 I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 33 Esm de l mplexé d mdèle Exemple dèle hphèse: R R Y ple rg rg * [ ] R R Y R Y Rg < 5 es 4 r Y es e ms lére des les, 3, 4, 5 Ordre

34 I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 34 Esm de l mplexé d mdèle ss r Idée: reherher le mre de les à rjer f d exprmer Y mme e ms lére des res les dèle :? R φ φ φ L L L L L L [ ] j j j j j j,..., ;,..,,,.., φ [ ],...,, Y O ese le rg de : [ ] R Y s < rg ple s es ps de rg ple [ ] R Y [ ] R Y le de,, ** ***

35 I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 35 Esm de l mplexé d mdèle ve r dèle: w? s: w r l Rem.: Le es de rg s ppree à l reherhe d veer perme d exprmer Y mme e ms lére des les de R, es à dre herhe: m R Y J θ θ s e rère es re d re e le rère des mdres rrés r l pe s exprmer e e mpe de ** e ***: [ ] J m φ θ θ [ ],...,,,, K θ ; Le rère deve l e see de r Pred e vler se s w es r l

36 Esm de l mplexé d mdèle ve r s : w r l L dérsse e ed ps frheme à zér. J Sresm de l rdre. r l ss r r l 0 Il f d mere e evre lgrhme de e esm sée Sl: ehe des «vrles srmeles» rempleme des sres rées pr des erées rerdées velle é de es: J m Y R θ IV θ IV IV Vr déls pg d lvre I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 36

37 rère d esm de mplexé Ojef: esmer des mdèles d rdre réd Idée: rjer ds erme pélse l mplexé rère: J J S ve: S, IV IV, L esm de l rdre ser dée pr: m J IV lg mmm J IV J IV S, près l esm de pe ppler e prédre smlre pr esmer, B, d 0 Vr les fs: esrderls.s.m, esrderv.s.m sr le se we d lvre. Le lgel WPIdpeh lse e rère pr l esm de l rdre. I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 37

38 Qeles remres réplves - lgrhmes d esm prmére rérsfs rérsfs - Dex pes de méhdes d esm prmére sées sr:. Blhsseme de l errer de préd. Dérrél : veer d serv/errer de préd - Dex ehes de vld sse des mdèles:. es de «lher» sr l errer de préd résdelle. es de «dérrél» ere sre préde e errer de préd -Vler d sel de vld pr les ess: vler pe. de dées.7 -L rdre des mdèles à defer pe êre esmé à prr des dées E/S - Prgrmmes des lgrhmes éléhrgeles à prr d se we I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 38

II - Estimation et Prévision Ponctuelles

II - Estimation et Prévision Ponctuelles II - Estt et Prévs Pctelles II.. Rppels sr l'estt Mdèle (Y P Θ) (Y X P Θ) Prètre θ sclre (Θ R) vectrel (Θ R K ) Estter : θ* f( ; ) Bs θ -E θ (θ*) θ* est dt ss s s qel qe st θ : E θ (θ*) θ 7 L'estter θ*

Plus en détail

Liens entre fonction de transfert et représentations d'état d'un système (formes canoniques de la représentation d'état)

Liens entre fonction de transfert et représentations d'état d'un système (formes canoniques de la représentation d'état) oqe V oqe Cor e ere foco de rfer e repréeo dé d èe fore coqe de l repréeo dé SI Coe oqe! Irodco! e ere le dfféree decrpo d èe! Pge odèle dé " foco de rfer # C d èe oovrle # C d èe lvrle! Pge foco de rfer

Plus en détail

L affirmation de soi Ni tyran, ni carpette

L affirmation de soi Ni tyran, ni carpette Raphaëlle GIORDaNO IzmI maei-cazali L affrma de N yra, carpee 3 ƒ Smmare p. 6 p. 8 p. 10 PrŽ face d dcer Clze Sade dõ Ž vl de lõ Hm aerv Le 10 cmmademe de lõ Hm aerv dée clef 1 : maëtriser le B.a.-Ba DE

Plus en détail

La filière d assainissement plantée de roseaux : PERFORMANCE ET BIEN-ÊTRE

La filière d assainissement plantée de roseaux : PERFORMANCE ET BIEN-ÊTRE v à é L r A Er, l écr é d ré rfl D r lfé www.r-v.c E r l flèr AEr, v f l chx d cfr N d gré vr à ré cé d r déd dhèr à l chr d lé AEr : Pr l d fr r l Ré Iv : D r fré à l flèr d l cr d fr d Ré Iv r lé d ll

Plus en détail

Université de Picardie Jules Verne 2013-2014 UFR des Sciences

Université de Picardie Jules Verne 2013-2014 UFR des Sciences Uiversié de Picardie Jles Vere 13-14 UFR des Scieces Licece meio Mahémaiqes - Semesre 3 Saisiqe Exame de ldi 7 javier 14 Drée h To docme ierdi - Calclarices aorisées Exercice 1 1) Das e poplaio doée, o

Plus en détail

Méthodes «volumes finis»

Méthodes «volumes finis» Méhodes «volmes s» ArGECo MS²F Hydrologe, Hydrodymqe Applqée e Cosrcos Hydrlqes (HACH) Méhodes «volmes s» : rodco Déreces es Dscréso des éqos sr grd srcré crése Méhode smple e rpde Fclé de clcl des dérvées

Plus en détail

Estimation des incertitudes sur les erreurs de mesure.

Estimation des incertitudes sur les erreurs de mesure. Estmto des certtdes sr les errers de mesre. I. Itrodcto : E sceces epérmetles, l este ps de mesres ectes. Celle-c e pevet être q etchées d errers pls o mos mporttes selo le protocole chos, l qlté des strmets

Plus en détail

World Wide Web (WWW) F o r m a t i o n A R S

World Wide Web (WWW) F o r m a t i o n A R S Wld Wde Web (WWW) 1 Cbus Cé: Clude Gss (UEC) Mdfcs: Bed Tuy, J.P Guhe (UEC) 2000 : ébse Vuhe (CC) 2 Objecfs du Web bussee d'u pje du CEN e Ms 1989. Espce d'f es -de f- ép. Idefe les dcues de èe uque. ysèe

Plus en détail

Culture Mômes. PROGRAMMATION CULTURELLE «JEUNE PUBLIC» de 0 à 16 ans Du 11 avril au 11 mai 2015 16 EVENEMENTS JEUNE PUBLIC / FAMILLE

Culture Mômes. PROGRAMMATION CULTURELLE «JEUNE PUBLIC» de 0 à 16 ans Du 11 avril au 11 mai 2015 16 EVENEMENTS JEUNE PUBLIC / FAMILLE Cle Môes VCNC D PRINTMP PROGRMMTION CULTURLL «JUN PUBLIC» e 0 à 16 s D 11 vl 11 2015 16 VNMNT JUN PUBLIC / FMILL RCHOLOGI JUX MULTIMDI MUIQU VIIT XPOITION CONT CINM DN RCHOLOGI MNIFTTION PRIOD DCRIPTIF

Plus en détail

Fiche technique. " Cible/Echantillon " Mode de recueil " Dates de terrain

Fiche technique.  Cible/Echantillon  Mode de recueil  Dates de terrain v, r v «L qé d»? q c pr v Sfr dg d é d r Pré TNS Fch chq " Cb/Ech " Md d rc " D d rr 1001 ré cf ccpé Âgé d 18 p I d p TNS Sfr 267 000 dr Frc L rprévé d c éch ré pr méhd d q : âg, x, prf d rvwé, cr d cvé

Plus en détail

Chapitre 2. LA BATTERIE

Chapitre 2. LA BATTERIE Chpir 2 LA BATTERIE 21 Fi : Priip d l bri Lrq l plg dx l d éx différ d b id bi d r élriq L bri élriq d vir pr rôl d lr d rir l r élriq D ièr géérl, bri liq i x br d 12 vl ié d 6 élé d 2 vl é éri + - Bri

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

vos TéLéprocédures En pratique

vos TéLéprocédures En pratique OMMERçnt, rtn rfnel lbérx v TéLérédre En rtqe MODE DE TRANMON Délrtn ôt éhéne rédre re Le télérédre fle rfnel Qel nt le trnn? e 3 Qelle délrtn, qel ôt? e 4 En rtqe, t rér? e 5 1- réer n te EF 2- Envyer

Plus en détail

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie VARIABLES ALÉATOIRES déo oco de réro vrble léore dscrèe moyee - vrce - écr ye esérce mhémque vrble léore coue oco d ue vrble léore : rsormo combso lére de vrbles léores Déo E : eérece léore S : esce échllol

Plus en détail

Noël : un cadeau pour votre e-réputation?

Noël : un cadeau pour votre e-réputation? Nmé5 N 2011 Th Nwk Nmé 5 - Nmb 2011 Th Nwk by Në : d p -ép? 1 Th Nwk Nmé 5 - Nmb 2011 Th Nwk Nmé 5 - Nmb 2011 Éd Në p -mm, péd m qé? P Abé Gg L péd d Fê égq p bp d d é d ê dédé à Mxm, é mkg d, g d d mp,

Plus en détail

Décoration, équipement. de la Maison. Janvier 2013 sans prix. Printemps / Été. SADY s TRADING WOOD TRADING. www.sadys-trading.com

Décoration, équipement. de la Maison. Janvier 2013 sans prix. Printemps / Été. SADY s TRADING WOOD TRADING. www.sadys-trading.com Dreo Aeropor Mrselle Provee D 9 SADY s TRADING WOOD TRADING Déoro, équpeme de l Mso www.sdys-rd.om Jver 2013 ss prx Premps / Éé ZI Les Bols Dreo Mrselle - Ax ZI Les Esroubls SADY s TRADING Les ouveués

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

Politique monétaire: Le choix des instruments I

Politique monétaire: Le choix des instruments I Polqe onéare: Le ox des nsrens I Le odèle IS-LM spposa ne nerenon dree de la banqe enrale sr la asse onéare. En reane, le odèle Noea Kenésen se foalse sr le ax d nérê oe oen d nerenon (la asse onéare es

Plus en détail

Calculs financiers. Auteur : Philippe GILLET

Calculs financiers. Auteur : Philippe GILLET Clculs fcers Auteur : Phlppe GILLET Le tux d térêt Pour l empruteur qu e dspose ps des fods écessres, l représete le prx à pyer pour ue cosommto mmédte. Pour le prêteur, l représete le prx ecssé pour l

Plus en détail

THENetworker UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! Interview d une sexperte : Maïa Mazaurette. Débat : La nudité faitelle. démocratie?

THENetworker UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! Interview d une sexperte : Maïa Mazaurette. Débat : La nudité faitelle. démocratie? THENwk #12 - J 2013 Ejx méq Nmé pé x UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! 14 Ivw d xp : Mï M 11 Déb : L dé v dém? L AGENCE E-REPUTATION www.pqd.m Th Nwk mg bm édé p éé Rp Sqd. P v b gm, d-v hp://www.h-wk. «T pd pé

Plus en détail

SERVICE de NEWS. F o r m a t i o n A R S. Création 2000 : Sébastien Vautherot (CCR)

SERVICE de NEWS. F o r m a t i o n A R S. Création 2000 : Sébastien Vautherot (CCR) EVICE de NEW Cé 2000 : ébse Vuhe (CC) Pése gééle Qu es ce que les News (UENET)? us de dscuss bd des sujes ès pécs (ces eséux pc, ) déés u. Echge dl de l f à ves le pcle NNTP Bsée su l pcédue ev/écep de

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

Le présentoir virtuel. Paul FABING

Le présentoir virtuel. Paul FABING L préir virl Pl FABING L x L'ffi ri ' viié q pr fibl prpri ri éjr A i 80% r ifri ppr xi à l'ffi ri C ppr v b hz l prir ri 50% Frçi éqipé rph L û xi à ir vi l 3G pr l érgr prhibiif rriir è r ri i ff L'

Plus en détail

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN sm: é d V Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd é d V mm: TRODUTO DEMRE. OEXO. RETO D U V 4 FORMTO UPPLEMETRE

Plus en détail

ISAN System: 9 Code barre ISAN

ISAN System: 9 Code barre ISAN sm: 9 d b Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 9 d b mm: TRODUTO DEMRE. x. mm ééh d b D p spéfq ( / V)

Plus en détail

Lignes de transfert d Energie Electrique

Lignes de transfert d Energie Electrique Crcérso e oéso es ges - urée - G Cerc Lges e rsfer Eerge Eecrque 8 Moéso ue ge oopsée e ue ge rpsée Moéso ue ge oopsée c r g r c g Cu e, e, pour f ps rop gr so équo e Mwe Doc r c g Crcérso e oéso es ges

Plus en détail

DISTRICT GRIFFIN L000 LISTE DES DESSINS E01 STRUCTURE ARCHITECTURE ET PAYSAGE DESSINS D'ARCH. DE PAYSAGE DISTRICT GRIFFIN ILOT 9A PLAN D'ENSEMBLE ET

DISTRICT GRIFFIN L000 LISTE DES DESSINS E01 STRUCTURE ARCHITECTURE ET PAYSAGE DESSINS D'ARCH. DE PAYSAGE DISTRICT GRIFFIN ILOT 9A PLAN D'ENSEMBLE ET B DTRT GRFF ÎLT 9A LT D D FULL TTR D D'TTUR D TRUTUR MÉA. ÉL. PLMB. VTL. DG D'TÉRUR 255, BUL. RÉMAZ T, 9 ᴱ ÉT, MTRÉAL (ÉB) 2M 1M2 TTUR T D D'. D D T A T T DTRT GRFF LT 9A PLA D'MBL T LT D D L000 01 B T

Plus en détail

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier.

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier. L x g éq M M PP Ex EXPOSAT P q v é, v é gf. E UMÉRIC R O L. TOPCO 'Ex j, é g é q v P P x évè L g h è v.! L é à é P : v E q é bg v à. v! h à v x q x T h g, f U H é, ' U S 04). (g hz T U q B v ég é b ô À

Plus en détail

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école?

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école? V vz - 90 éèv, v ê céré cmm "p éc" V vz + 90 éèv, v ê céré cmm "gr éc" V ê éc prmr, z vr p : A D V ê éc cr, z vr p : F D V ê éc prmr, z vr p : B, C E V ê éc cr, z vr p : G, H I P gb, z vr p A P gb, z vr

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

Nomenclature d exécution 2006. Programme 721. «Gestion du patrimoine immobilier de l État»

Nomenclature d exécution 2006. Programme 721. «Gestion du patrimoine immobilier de l État» d exécution 2006 721 «du patrimoine immobilier de l État» Mission ministérielle : YB «du patrimoine immobilier de l État» Ministère : 07 «Économie, finances et industrie» (Version du 23/01/2007 à 05:34:43

Plus en détail

420 x 150 mm ouvert - 210 x 150 mm fermé. Pour plus de détails sur la préparation de vos fichiers, nous vous invitons à télécharger notre

420 x 150 mm ouvert - 210 x 150 mm fermé. Pour plus de détails sur la préparation de vos fichiers, nous vous invitons à télécharger notre 420 x 150 mm ouvert - 210 x 150 mm fermé FE EXTÉREURE fini istance de sécurité : 3 mm du bord FE NTÉREURE nformations produit 4 PGES OUMENT LVRÉ : 1 SEUL FHER de 2 pages au format PF > Livraison EXPRESS,

Plus en détail

Finance. Anaïs HAMELIN. Sujet 1

Finance. Anaïs HAMELIN. Sujet 1 Maser (AES Exames du er semesre 3/4 Face Aaïs HAMELI Sue urée : 3 H ocume(s auorsé(s : aucu Maérel auorsé : Calcularce auorsée (Mémore vde pour les calcularces graphques Cosges : - Les exercces so dépedas

Plus en détail

ANALYSE DES ENQUETES CAS-TEMOINS. AVEC PRISE EN COMPTE DE FACTEURS DE CONFUSION (Séries non appariées) ad bc. , bc. 762, nmnm

ANALYSE DES ENQUETES CAS-TEMOINS. AVEC PRISE EN COMPTE DE FACTEURS DE CONFUSION (Séries non appariées) ad bc. , bc. 762, nmnm I. DEFINITION ANALYSE DES ENQUETES CAS-TEMOINS AVEC PRISE EN COMPTE DE FACTEURS DE CONFUSION (Séres o apparées) Dr F. Séguret Départemet d Iformato Médale, Épdémologe et Bostatstques U facteur F est ue

Plus en détail

La spirale de Théodore bis, et la suite «somme=produit».

La spirale de Théodore bis, et la suite «somme=produit». Etde d e vrite de l spirle de Théodore, dot issce à e site dot les sommes prtielles sot égles x prodits prtiels. Mots clés : spirle de Théodore, théorème de Pythgore, site, série, polyôme. L spirle de

Plus en détail

CAPES EXTERNE. Partie I : Première approche de la constante d Euler

CAPES EXTERNE. Partie I : Première approche de la constante d Euler SESSION 2 CAPES EXTERNE MATHÉMATIQUES Prie I : Preière roche de l cose d Euler Soi N L focio es coiue e décroisse sur ],+ [ e doc sur [,+] Doc our ou réel de [,+], o + D rès l iéglié, o O e dédui que +

Plus en détail

T A R I F S RUBANS ET CAISSE ANNA OZ JUILLET 2009. Toutes les références que vous recherchez : AMANO BROTHER BULL C.

T A R I F S RUBANS ET CAISSE ANNA OZ JUILLET 2009. Toutes les références que vous recherchez : AMANO BROTHER BULL C. AMANO EX 3000/5000/PIX VERTEX TR-810 NOIR - RUBAN pour imprimante matricielle AR3000 NEUTRE Boîte unitaire 8.25 7.80 6.72 6.38 4.50 BROTHER 1818 / 500XL / 1918/24 - SS SOUDURE F809090 RUBAN pour imprimante

Plus en détail

Réponse temporelle des systèmes dynamiques continus LTI

Réponse temporelle des systèmes dynamiques continus LTI UV Cour Répoe emporelle de yème dyamique coiu LI ASI 3 Coeu! Iroducio! Eude de yème du premier ordre " Iégraeur " Syème du er ordre! Eude de yème du ème ordre " Syème du ème ordre avec répoe apériodique

Plus en détail

Observatoire départemental de l accueil des jeunes enfants en Vienne -Edition 2010 (données 2008/2009)

Observatoire départemental de l accueil des jeunes enfants en Vienne -Edition 2010 (données 2008/2009) Ob dépm d cc d j f V Ed 2010 (dé 2008/2009) 2 Smm déq d ff d dmd c dmcé 6 f d m d 6..8 ff d cc d c...9 ép d cc d f d m d 3 d V. 15 ccbé d c fm d.18 f p d hdcp d md chq.. 19 mpc fc fc d chx d md d cc....21

Plus en détail

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm)

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm) HRB HFB 1 CODIFICATION ALESAGE mm 32 40 50 63 80 100 125 160 TIGE mm 16 22 22 28 28 36 36 45 45 56 56 70 70 90 90 110 SERIE HR CNOMO 160 bar - à tirants HF CNOMO 160 bar - à contre brides INDICE B Indice

Plus en détail

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris Geson de producon cour erme en conee nceran EDF R&D École enrale Pars Geson de producon à cour erme Encadrans ndusrels : Gérald Vgnal - Jérôme Quenu Encadran académque : Yves Dallery-Mchel Mnou Snda Ben

Plus en détail

4ème Assises de la Solidarité Internationale 15 et 14 octobre 2011, Rennes - Triangle

4ème Assises de la Solidarité Internationale 15 et 14 octobre 2011, Rennes - Triangle 4èm Assss Sé I 15 14 b 2011, Rs - Tg Cmm sé s s s à-bs? A L Déégé Géé ss TER_RES (BEIRA.CFP) QUE NOUS DISENT LES DÉFINITIONS? QUE NOUS DIT LE TERRAIN? QUE NOUS DISENT LES RÉFÉRENCES INTERNATIONALES? QUE

Plus en détail

Diversité des espèces

Diversité des espèces L bé "T " plè V bé? Dp pp l é l y pè 38 ll é l D pè p ll! L H H p T ll pè 18 ll pè éé é à j. S PEQENIVITEVXMIHIWZIVXqFVqWIXHIWTPERXIWk¾IVW E qxq MHIRXM½qI GIVXEMRW KVSTIW FEGXqVMIW EPKIW...) p. D pl l

Plus en détail

S euls les flux de fonds (dépenses et recettes) définis s ent l investissement.

S euls les flux de fonds (dépenses et recettes) définis s ent l investissement. Choix d ives i s s eme e cer iude 1 Chapire 1 Choix d ivesissemes e ceriude. Défiiio L es décisios d ivesissemes fo parie des décisios sraégiques de l erepris e. Le choix ere différes projes d ivesisseme

Plus en détail

Flyer. Format. Informations produit. Spécificités techniques .FR. 74 x 105 mm (A7) DOCUMENT LIVRÉ : Un doute? Contactez-nous 04 27 40 25 25

Flyer. Format. Informations produit. Spécificités techniques .FR. 74 x 105 mm (A7) DOCUMENT LIVRÉ : Un doute? Contactez-nous 04 27 40 25 25 . 74 x 105 mm (7) FCE NTÉREURE fini nformations produit DOCUMENT LVRÉ : 1 SEUL FCHER au format PDF . 105 X 148 mm (6) FCE NTÉREURE fini nformations produit DOCUMENT LVRÉ : 1 SEUL FCHER au format PDF .

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

Assimilation variationnelle de la dynamique conjointe de variables géophysiques

Assimilation variationnelle de la dynamique conjointe de variables géophysiques Assimilaion variaionnelle de la dynamiqe conjoine de variables éophysiqes Silèye BA posdoc SC/TB Sileye.ba@elecom-breane.e Séminaire SUPELEC Camps Rennes 15/11/2012 Principax collaboraers Sinal e Commnicaions

Plus en détail

Boîte à idées à explorer, à déjouer

Boîte à idées à explorer, à déjouer Bî à ié à xlrr, à éjr Prii ravax à xr a C92 a l ar rj éaral «U aé av ri ar» 15 avril a 17 ai 2013, a C92 Aé lair 2012-2013 D ré ar : Cahri Frié Dirri, él aliai L Glaièr, Blg-Billar Mari-Fraçi Ja-Ja Cillèr

Plus en détail

Simplicité et efficacité

Simplicité et efficacité Migration vers la nouvelle version du logiciel Simplicité et efficacité www.thunderbee.org Plan Pro c é dure Wind o w s Pro c é dure Mac Mis e à jo ur de s mo dule s 17/07/15 www.thunderbee.org 2 Pro c

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr Mhéqs Vos S E Cogés ds épvs Mhs II HEC 004 vos S E Rog Cclè Poss d héqs clsss pépos lcé Ps Nll s S Vo scq Néo 35 Ocob 004 Néo 35 Ocob 004 P I : ésl s cs ss posvs I E s : : ds l églé : l v : psq > 0 o déd

Plus en détail

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche Associant parfaite mobilité et simplicité, Thuraya SatSleeve est le moyen

Plus en détail

Dispositifs Habitat en faveur des ménages

Dispositifs Habitat en faveur des ménages Dpf Hb fv mg (Sbv) D Hb T. : 0262 23 56 00 Dpf Hb Fh N 1 : A Dpm à Am Hb Fh N 2 : A Dpm à Rg S Op (S v) Fh N 3 : A M : Chèq E Fh N 4 : F S p Lgm (F.S.L.) Fh N 5 : A Dpm à A à Pp L P Lf S Fh 1 A Dpm à Am

Plus en détail

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL Fiche ors Thème : Elecricié Fiche 5 : Dipôle e dipôle Plan de la fiche Définiions ègles 3 Méhodologie I - Définiions oran élecriqe : déplacemen de charges élecriqes q a mesre d débi de charges donne l

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

L M B C O T D U G R A N D D A N S Q U A R T D VIVE LE H! IM EU LE LLEC IF H LE IER E FIR M IN Y -VER T Rapport de fin de recherche pour l Office public d H L M de F irm iny PAR NO Ë L JO U EN N E M AI

Plus en détail

SECTIONS DE 7 À 15 M = MOINS DE PERÇAGE DANS LE DALLAGE

SECTIONS DE 7 À 15 M = MOINS DE PERÇAGE DANS LE DALLAGE HOTEL GITE CAMING u ARTICULIER s s ISCINE COLLECTIVE DE RESIDENCE SECTIONS DE 7 À 15 M LONGUES = MOINS DE ERÇAGE DANS LE DALLAGE TRANSARENCE ET AS D ENTRETIEN AVEC ORTILLON AUTOMATIQUE OSSIILITE DE MONTAGE

Plus en détail

Thermographie infrarouge et conduction inverse : estimation d une source surfacique de chauffage par induction.

Thermographie infrarouge et conduction inverse : estimation d une source surfacique de chauffage par induction. hemogaphe faouge e coduco vese : esmao d ue souce sufacue de chauffage pa duco Aboubaca OUAAA, Des MAILLE, Mchel GADECK, Mchel LEBOUCHE Objecf : - fluece composo flude flude dus # eau du éseau efodsseme

Plus en détail

online-shop be - fr Dentaurum Boutique en ligne www.dentaurum.be plus rapide plus ergonomique plus simple

online-shop be - fr Dentaurum Boutique en ligne www.dentaurum.be plus rapide plus ergonomique plus simple online-shop be - fr Dentarm Botiqe en ligne www.dentarm.be pls rapide pls ergonomiqe pls simple shop.dentarm.be Votre adresse por l orthodontie et la prothèse dentaire sr Internet Décovrez la botiqe en

Plus en détail

ÉCOUTER CONSEILLER AGIR SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

ÉCOUTER CONSEILLER AGIR SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉCOUTER CONSEILLER R G E É É R R C E R R E T N INVE METTR E EN SC ÈNE AGIR SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Cvy L'p f d fm d vg d péfé (, fm d m, v ). E q'p f d è mp q f d é. S 'p ' p à 'é d p p v q' v vm

Plus en détail

Pour la garde d enfants à domicile, référencez le leader incontesté des recrutements de qualité

Pour la garde d enfants à domicile, référencez le leader incontesté des recrutements de qualité Por la garde d enfants à domicile, référencez le leader incontesté des recrtements de qalité Depis 2005, Edcazen propose ax familles d enfants de 0 à 12 ans des nonos fiables recrtées selon le processs

Plus en détail

100 % gratuit. inédit. www.bimedia.com.fr

100 % gratuit. inédit. www.bimedia.com.fr é z s r séc abac 100 % gra b é a r f sps a grâc à www.bma.cm.fr l p m c f s l c x f! U sps p r c r a s VwM, l acr a sr l marché la ésrllac, a éé sélcé par Bma pr pmsr mps rél la sécré r p. Grâc à la chlg

Plus en détail

Usage pédagogique de la tablette Tactile

Usage pédagogique de la tablette Tactile U péqu tbtt Tt ém Crét JLfbr 2014 r L, u z? C rô rré été té 1994 pr u trpr Jp, prmt tkr frmt t put êtr u pr u D équpé u Cmér C t brét pur uk p, fftmt u f «fhé» é tu ffht ttémt. I put yr rtmt r u t wb,

Plus en détail

Le navire tout électrique

Le navire tout électrique Le vire ou élecrique Vous lle éudier ds ce suje le sysème de producio d'éergie d'u vire ou élecrique qui es coçu pour rviller e eux profodes (300m) fi de réliser des forges jusqu'à 6500m. ser imuhig hruser

Plus en détail

Calculer comment se constituer un capitale ; Calculer comment rembourser une dette en effectuant des versements réguliers.

Calculer comment se constituer un capitale ; Calculer comment rembourser une dette en effectuant des versements réguliers. CHAP: 8 Objecifs de ce chpire : Clculer comme se cosiuer u cpile ; Clculer comme rembourser ue dee e effecu des versemes réguliers. RAPPELS : Qu'es-ce qu'ue vleur cquise? Qu'es-ce qu'ue vleur cuelle? Le

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION IDENTIFICATION DES APPAREILS ET DES

STANDARD DE CONSTRUCTION IDENTIFICATION DES APPAREILS ET DES PARTIE 1 - PRODUITS 1.1 PLAQUES SIGNALETIQUES DES FABRICANTS 1.1.1 Chaque équipement doit être munie d'une plaque signalétique en métal, fixée mécaniquement et comportant un lettrage en relief ou en creux.

Plus en détail

Les marchés de l avenir

Les marchés de l avenir 8 èm Jé Cmm xé Am 2009 G N p L mé v Av F mm py p Cè péé 24 25 vm 2009 C Cè Bêm Om p Bv D xp S F H Bêm 02 03 1600-1800 P S K CCB 8 èm Jé Cmm xé Am 2009 M 24 vm 2009 S p à vx é P m à é v émq mè pmè évppm

Plus en détail

www.medias-services.com FLYERS A6 Médias-Services Communication visuelle DIN-A6

www.medias-services.com FLYERS A6 Médias-Services Communication visuelle DIN-A6 FLYERS A6 DIN-A6 10,9x15,2 cm 10,5x14,8 cm FLYERS A5 DIN-A5 15,2x21,4 cm 14,8x21,0 cm FLYERS A4 DIN A4 21,4x30,1 cm 21X29,7 cm FLYERS A3 DIN A3 30,1x42,4 cm 29,7x42,0 cm FLYERS Carré 105x105 mm 10,9x10,9

Plus en détail

Maladie périodique Fièvre Méditerranéenne Familiale (FMF)

Maladie périodique Fièvre Méditerranéenne Familiale (FMF) Fièvre Méditerranéenne Familiale (FMF) Pr Isabelle TOUITOU Unité médicale des maladies auto-inflammatoires Laboratoire de génétique Hôpital A de Villeneuve, Montpellier Isabelle.touitou@igh.cnrs.fr Fièvre

Plus en détail

( # #) # * + %, #) # ' #(, - #$ % (!!! "!# $ % #!". #$% *. # /$ *. ( #

( # #) # * + %, #) # ' #(, - #$ % (!!! !# $ % #!. #$% *. # /$ *. ( # ! " #$%#%& ' !!!"!# $ % #!" #% $#,/ 0 & ' () *+!.123/% $,4&% 2,5$6% %#% $..#% #,( +8,( # 7 7.9.'#% #8,(,( +## :.9.;.%.9..%2.'.5$#,#$,##.'.;. $%%.'.. $%% '#$#.$,#$,#% 6##/#&.. /%,#$2/( % ( ( 5$ ; ;" ;"

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Objectifs du Chapitre. Initiatiaon à l Analyse Dimensionnelle. Introduction à la Théorie de Maquettes et Similitude.

Objectifs du Chapitre. Initiatiaon à l Analyse Dimensionnelle. Introduction à la Théorie de Maquettes et Similitude. Objectifs du Chapitre Initiatiaon à l Analyse Dimensionnelle. Introduction à la Théorie de Maquettes et Similitude. Adil Ridha (Université de Caen) Analyse Dimensionnelle et Similitude 2009-2010 1 / 31

Plus en détail

SALON DE L AUTO D OCCASION 06-14 JUIN 2015 OFEC - CASABLANCA. www.salondelautodoccasion.com

SALON DE L AUTO D OCCASION 06-14 JUIN 2015 OFEC - CASABLANCA. www.salondelautodoccasion.com SALON DE L AUTO D OCCASION 06-14 JUIN 2015 OFEC - CASABLANCA www.salondelatodoccasion.com EN 2015...CASABLANCA FÊTE L AUTOMOBILE! UN RENDEZ-VOUS UNIQUE AU MAROC, UNE VOCATION NATIONALE... EN CHIFFRES 10

Plus en détail

LBC 341x/0 - Enceintes

LBC 341x/0 - Enceintes Systèmes de commnications LBC 41x/ - Enceintes LBC 41x/ - Enceintes www.boschsecrity.fr Reprodction vocale et msicale hate fidélité Plage de fréqences étende Entrées 8 ohms et 1 V réglables Enceinte compacte

Plus en détail

LOCALISATION CAMERA/OBJET PAR CORRESPONDANCES POINT 3D-PIXEL APPLICATION A LA LOCALISATION D UN ROBOT MOBILE

LOCALISATION CAMERA/OBJET PAR CORRESPONDANCES POINT 3D-PIXEL APPLICATION A LA LOCALISATION D UN ROBOT MOBILE LOCALISATION CAMERA/OBJET PAR CORRESPONDANCES POINT 3D-PIEL APPLICATION A LA LOCALISATION D UN ROBOT MOBILE O AIT AIDER, P HOPPENOT e E COLLE CEMIF-LSC,Unesé d Ey Val-d Essonne Eal : oade@efn-eyf Résé

Plus en détail

Pile Caractéristiques Compatible avec : Utilisation LR57 LR926

Pile Caractéristiques Compatible avec : Utilisation LR57 LR926 De nombreux matériels utilisent des piles boutons, en particulier les ordinateurs, les calculettes, les montres ect Il existe une grande variété de modèles et une non moins grande variété d appellations.

Plus en détail

NCCI : Conception et calcul initial de poutres mixtes

NCCI : Conception et calcul initial de poutres mixtes NCCI : Coneption et lul initil e poutres mixtes SN022-FR-EU NCCI : Coneption et lul initil e poutres mixtes Ce oument fournit es reommntions reltives à l séletion e poutres mixtes priniples et seonires

Plus en détail

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte.

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte. I Introdcton : T.P. Le redressement commandé : le pont mxte. Précédemment, nos avons v qe nos povons réalser la converson d'ne tenson alternatve snsoïdale t =U 2sn t en ne tenson contne grâce à l'tlsaton

Plus en détail

Etude Net.imp@ct 2. www.iabfrance.com. sur la publicitž sur internet. Principaux RŽsultats. Ipsos-ASI. IAB France. Monique BENSIMON Fran ois GUERIN

Etude Net.imp@ct 2. www.iabfrance.com. sur la publicitž sur internet. Principaux RŽsultats. Ipsos-ASI. IAB France. Monique BENSIMON Fran ois GUERIN IAB France 2001 - Reprodction atorisž mention obligatoire : sorce Etde NetImpa@ct IAB-Ipsos ASI Septembre 2001 Etde Net.imp@ct 2 sr la pblicitž sr internet Principax RŽsltats Ipsos-ASI IAB France Moniqe

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS ------------- D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. --------- A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S o u n a l e i x ( L

Plus en détail

GEOMETRIE DANS L ESPACE. I) Vecteurs de l espace

GEOMETRIE DANS L ESPACE. I) Vecteurs de l espace GEOETRIE DNS L ESPCE ant tot, rappelons ne propriété fondamentale : Tot théorème de Géométrie plane s appliqe dans n importe qel plan de l espace. Les exemples de ce chapitre se réfèrent a dessin ci-contre

Plus en détail

Magazine L 440 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 410 mm x H 270 mm. Magazine L 220 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 190 mm x H 270 mm

Magazine L 440 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 410 mm x H 270 mm. Magazine L 220 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 190 mm x H 270 mm DOUBLE MODULE FORMAT A 1/1 PANO L 288 mm x H 440 mm L 440 mm x H 300 mm L 410 mm x H 270 mm 12 500 FORMAT B 1/2H 1/1 L 288 mm x H 220 mm L 220 mm x H 300 mm L 190 mm x H 270 mm 8 500 FORMAT C 1/2V 1/1

Plus en détail

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2 GLMA -4 GLMA - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE - -4 CONTRÔLE CONTINU Durée : h Tout doument ou lultrie est interdit Il ser tenu ompte de l lrté et de l préision de l rédtion Il est importnt de justifier hune

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

Achats. Direction Générale. Code de la fonction. Directeur des Achats. Responsable des Achats. Coordinateur Achats. Collaborateur Achats

Achats. Direction Générale. Code de la fonction. Directeur des Achats. Responsable des Achats. Coordinateur Achats. Collaborateur Achats Achats A1A A2A A3A A4A A4B Directeur des Achats Responsable des Achats Coordinateur Achats Acheteur Collaborateur Achats Direction Générale D1B D1C D1D D1E D1F D1G D2A D2B D3A D3B D3C D3F Directeur Général

Plus en détail

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena La vente : votre nouvelle compétence Viroune Pholsena Conseillère éditoriale : Michelle Fayet La méthode PACTERA est une méthode déposée. Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070567-2 Introduction Vendre son

Plus en détail

Voiron. 18, 19et 20. à o. octobre 2013 TOURNEE AUTEURS. des

Voiron. 18, 19et 20. à o. octobre 2013 TOURNEE AUTEURS. des à 18, 19 20 2013 UN UU l C Cèl C Cl â-d P Pl P-l-Pl P-- é - -l-- -C ---C ---l --- -Nl-- ll l. 5 é à lé é l'é 3 l : Cl Zl, l',, l' l, Cl q, l' éâ. l, l lé é à, l ' l. l : ll l q l é ll l q l l. U ll q è

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

Etude diagnostique du service d'assainissement. Prix Unitaires en Euros H.T. Désignation des prestations prix en chiffres en lettres.

Etude diagnostique du service d'assainissement. Prix Unitaires en Euros H.T. Désignation des prestations prix en chiffres en lettres. d servie d'assainissement Page 1 prix en hiffres en lettres CHAPITRE 1 : DIAGNOSTIC 1ère PHASE Setion 1 : Plan de reolement des réseax d'eax sées o plviales Investigations de terrain en ve de la réalisation

Plus en détail

Introduction Objectif de l immersion Matières dispensées au 1 er degré Qui donne les cours? Notre immersion linguistique Procédure d inscription

Introduction Objectif de l immersion Matières dispensées au 1 er degré Qui donne les cours? Notre immersion linguistique Procédure d inscription Introduction Objectif de l immersion Matières dispensées au 1 er degré Qui donne les cours? Notre immersion linguistique Procédure d inscription Cours aux 2 ème et 3 ème degrés Nos prochains rendez-vous

Plus en détail

TRANSLATION ET VECTEURS

TRANSLATION ET VECTEURS TRNSLTION ET VETEURS 1 sr 17 ctivité conseillée ctivités de grope La Translation (Partie1) http//www.maths-et-tiqes.fr/telech/trans_gr1.pdf La Translation (Partie2) http//www.maths-et-tiqes.fr/telech/trans_gr2.pdf

Plus en détail

Demande de subsides de formation

Demande de subsides de formation Service des sbsides de formation SSF Amt für Asbildngsbeitrage ABBA Rote-Neve 7, Case postale, 1701 Friborg T +41 26 305 12 51, F +41 26 305 12 54 borses@fr.ch, www.fr.ch/ssf Demande de sbsides de formation

Plus en détail

EFFECTIFS DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE MOYENNES PAR RÉGION CNAMTS - RSI - CCMSA PÉRIODE : 2007-2012 INDICATIONS TECHNIQUES

EFFECTIFS DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE MOYENNES PAR RÉGION CNAMTS - RSI - CCMSA PÉRIODE : 2007-2012 INDICATIONS TECHNIQUES C M U Fonds de financement de la protection complémentaire de la covertre niverselle d risqe maladie EFFECTIFS DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU DE BASE MOYENNES PAR RÉGION PÉRIODE : 20- EFFECTIFS DES BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn Résumé D én omin a tion E A U ' t o u r d u L é m an - l a c r o i s i è r e l u d o - é d u c a t i v e ( E T L ) O bjec tifs

Plus en détail

Systèmes électroniques

Systèmes électroniques Sysèes élecroqes Capre 4 MESE DE COANT Trasdcers CD\SE\Cors\Cap4.doc M. Correvo T A B E D E S M A T I E E S PAGE 4. MESE DE COANT... 4. INTODCTION... 4. MESE DE COANT SANS SÉPAATION GAVANIQE... 4.. Mesre

Plus en détail

G a g n a n t. L o t. d e. N o. 0 Bon d'achat de 6 + t-shirt 104. l o t

G a g n a n t. L o t. d e. N o. 0 Bon d'achat de 6 + t-shirt 104. l o t 0 B 'ch 6 + -shir 104 1 TV ED 81c 1 2 2 sss pr + 20% furis 126 11 Séc Si By + prç ris 50 13 Cé USB 18 19 Sc à s + ivr 71 21 Prss Arus 11 24 Mchi à Pp Cr 10 33 Eré Pisci + pr-cés 34 35 Brbcu / Pch 2 1 6

Plus en détail