COMMUNICATION ENVIRONNEMENTALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMUNICATION ENVIRONNEMENTALE"

Transcription

1 COMMUNICATION ENVIRONNEMENTALE Por ne ommnaon responsable Toe ampagne de ommnaon a n réel mpa sr l envronnemen : onsommaon d énerge e de ressores, prodon de déhes, pollons ndrees. L éo-ommnaon a por b de lmer les mpas envronnemenax des aons de ommnaon : de l éo-onepon à l éo-dffson. L éo-onepon passe proraremen par l négraon d développemen drable dans sa sraége markeng. L éo-dffson remplae les modes de ommnaon arhaïqes (paper) par des moyens modernes éo-responsables (newsleers, e-malngs, se nerne), o en vellan à la non-dénaraon de son message (geson de la e-repaon). LE AVIEZ-VOU? «92% des franças se délaren nqes o rès nqes por la proeon de l envronnemen» (OFRE 2009)

2 Objefs - Dsposer des lés por préparer la ommnaon a hangemen - Consrre ne démarhe de ommnaon - Conevor, rédger e évaler ne éo-ampagne Dreers, responsables de serve, organsaers, onslans, éqpes RH. CRÉER UNE ÉCO-CAMPAGNE Idenfer la porée e les mpas d proje Comprendre le proje, ses ndenes drees e ndrees Cerner le onexe, la lre e l hsore de l enreprse Formaon r demande en nra-enreprse, en ner-enreprse, onslez le se : Comprendre les faers ndsan l adhéson La héore de l engagemen Les aspes psyhosoax de l engagemen Applaon a sen de l enreprse Consrre n plan de ommnaon Cbler le pbl Défnr les objefs générax e opéraonnels Conevor des messages lars Déermner les moyens de ommnaon Planfer les modes de dffson Fare le blan des aons e le reor d expérenes 2 jors Drée Prx Cas praqe : Mere en plae ne ampagne de ommnaon Respeer les exgenes de la polqe envronnemenale Rédger ne hare d engagemen Réalser des affhages Évaler l effaé de l éo-ampagne

3 Objefs - Lmer l mpa sr l envronnemen de la ommnaon des enreprses - Adaper les avés de ommnaon ax dsors e engagemens en maère d envronnemen - Amélorer l mage de l enreprse Responsables de ommnaon, hargés de ommnaon, dreers markeng. Formaon r demande en nra-enreprse, en ner-enreprse, onslez le se : L ÉCO-COMMUNICATION : Por des pblaons e des manfesaons éo-responsables L éo-ommnaon : défnon, enjex e oppornés Les pblaons L éo-onepon des pblaons (ppors, forma, graphsme, qané, adapaon à la drée de ve) L mpresson L mpresson e l éologe (labels, papers, enres, déhes, ehnologe, blanhmen) L élaboraon d aher des harges éo-responsables La dffson Les emballages e le ranspor Le blage Les manfesaons Le le (ranspor, bâmen) L éo-onepon des sands La geson e la dffson des nformaons La dffson d objes markeng Les exras 1 jor Drée Prx Valorser les réslas obens Les ao-délaraons envronnemenales : la norme IO Améloraon effeve Impa envronnemenal sgnfaf Chox d ne ao-délaraon Preves e explaons L annea de Möbs, les éo-labels e les menons à éver

4 Objefs - Créer e admnsrer n se nerne de ype CM (Conen Managemen ysem) - Opmser le référenemen de sa pblaon web Responsables de ommnaon, dreers markeng, DRH, hefs de prods, aoenrepreners, hefs d enreprses, professons lbérales. CRÉER UN ITE INTERNET CM Présenaon des éders CM Inrodon a onep CM o GC : ysème de Geson de Conen Le prnpe d WYIWYG (Wha Yo ee s Wha Yo Ge) Arhere Défnr son proje : se vrne o se marhand e nsonnel o se prod, ollaboraf o non Rbrqer son se : arboresene Formaon Desgn e ergonome Invenare des fononnalés sohaées Chox d n emplae : adéqaon ave le proje d enreprse e la hare graphqe r demande en nra-enreprse, en ner-enreprse, onslez le se : Conen Iônographe, aha d ar Texe : érre por le web Drée Prx Référenemen Balses, desrpons e res EO : earh Engne Opmzaon 2 jors Cas praqe

5 Objefs - e famlarser ax ehnqes de markeng dre basées sr le e-malng - Réssr la mse en plae de ampagnes de e-malngs - Mesrer la performane Toe personne lsan o sohaan lser le e-malng omme moyen de promoon, de ommnaon o de vene. Formaon r demande en nra-enreprse, en ner-enreprse, onslez le se : CONCEVOIR ET RÉUIR DE ING EFFICACE Le e-malng dans le markeng dre Applaons : promoon, ommnaon, vene, app, fore de vene Avanages e nonvénens egmener ses bles e enrhr sa base de données Consrre ne offre Les aégores d offres Les lés d sès : règles rédaonnelles, mse en page, lens L argmenare La réavé Les onranes jrdqes (menons oblgaores, réglemenaon) Coûs e ndaers de performane Cas praqe Drée Prx 2 jors

6 Objefs - Maîrser la mse en plae d ne newsleer e sa réalsaon - Opmser le reor - Mesrer la performane Responsables e hargés de ommnaon, responsables e ollaboraers markeng, web managers, web markeers. Drée Formaon r demande en nra-enreprse, en ner-enreprse, onslez le se : 2 jors Prx RÉALIER ET RÉUIR UNE NEWLETTER Ulser ne newsleer Défnon e nérês Inégrer la newsleer dans sa sraége markeng opéraonnelle Les newsleers dans la praqe Défnr ne sraége Chox d ype de newsleers (prospeon, vene, fdélsaon, mage de marqe) Idenfer les bles Déermner sa lgne édorale Conevor sa newsleer Ergonome Messages lés Présenaon vselle / Nveax de lere Conen / Ols (llsraons, lens) Dffser Dffser en nerne o exernalser Le fher d envo, gérer l envo e le blage (plannng, ryhme) Mesrer le reor Les règles jrdqes de la LCEN e de la CNIL Défnon e préaons à prendre Cas praqe

7 Objefs - Comprendre les enjex de l e-répaon - Maîrser son mage - Amélorer o hanger l mage de son enreprse sr nerne Chargés de ommnaon, responsables d avés. GÉRER LA E-RÉPUTATION DE ON ENTREPRIE Drée Formaon r demande en nra-enreprse, en ner-enreprse, onslez le se : 2 jors Prx E-répaon e dené nmérqe : de son mage offelle à la rmer Les réseax soax Fononnemen e sages Créer des profls sr haqe résea soal Adaper le message à l envronnemen Les moers de reherhe Fononnemen e sages Comprendre le référenemen Changer o amélorer son référenemen Gérer l e-répaon de son enreprse Les noms de domane e les noms sr les réseax soax La velle Les nervenons possbles La sraége de pblaons La geson d raf de son se web (référenemen narel, lens enrans, ) Inégrer les aons sr le web ax aons lassqes Créer n blog d enreprse Les noveax médas : web v, web rado Cas praqe

Le document unique : Évaluation des risques pour la Santé et la Sécurité des travailleurs.

Le document unique : Évaluation des risques pour la Santé et la Sécurité des travailleurs. GETION DE RIQUE Le domen nqe : Évalaon des rsqes por la ané e la éré des ravallers. L Employer do respeer ses oblgaons en maère de sané e de séré a raval. Conformémen ax prnpes générax de prévenon nsrs

Plus en détail

Ecole des JDMACS, Angers, 19-21 Mars 2009 Commande prédictive : interaction optimisation commande

Ecole des JDMACS, Angers, 19-21 Mars 2009 Commande prédictive : interaction optimisation commande Par : Inrodcon à la ommand Prédcv Ecol ds JDMAS, Angrs, 9- Mars 009 ommand prédcv : nracon opmsaon command Plan d la présnaon. Inrodcon. Qls rpèrs. Phlosoph. s concps d la ommand Prédcv. Prncps d bas.

Plus en détail

CONVERSION ÉLECTRONIQUE STATIQUE. HACHEURS. I : Ce que vous ne pouvez pas deviner. 1 ) Principes généraux des convertisseurs de puissance.

CONVERSION ÉLECTRONIQUE STATIQUE. HACHEURS. I : Ce que vous ne pouvez pas deviner. 1 ) Principes généraux des convertisseurs de puissance. ONVSON ÉONQ SAQ AS : e qe vos ne povez pas devner 1 ) Prnpes générax des onverssers de pssane es pssanes mses en je Gamme des pssanes overes par l éleronqe de pssane S AS monres, APN, 10 ordnaers, haînes

Plus en détail

CIFA 2004 Synthèse mixte H 2 /H par retour d état statique

CIFA 2004 Synthèse mixte H 2 /H par retour d état statique 4 Snhèse mxe H /H par reor d éa saqe SLH SLH, ENS RZELER Laboraore d nalse e commandes des ssèmes, LS-EN amps nversare, P 37 Le belvédère ns - nse Laboraore d nalse e rchecre des Ssèmes, LS-NRS 7 vene

Plus en détail

SALON DE L AUTO D OCCASION 06-14 JUIN 2015 OFEC - CASABLANCA. www.salondelautodoccasion.com

SALON DE L AUTO D OCCASION 06-14 JUIN 2015 OFEC - CASABLANCA. www.salondelautodoccasion.com SALON DE L AUTO D OCCASION 06-14 JUIN 2015 OFEC - CASABLANCA www.salondelatodoccasion.com EN 2015...CASABLANCA FÊTE L AUTOMOBILE! UN RENDEZ-VOUS UNIQUE AU MAROC, UNE VOCATION NATIONALE... EN CHIFFRES 10

Plus en détail

Bouna FALL. To cite this version: HAL Id: tel-00973788 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00973788

Bouna FALL. To cite this version: HAL Id: tel-00973788 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00973788 Evaluaon des performances d un sysème de localsaon de véhcules de ranspors gudés fondé sur l assocaon d une echnque rado ULB e d une echnque de reournemen emporel. Bouna FALL To ce hs verson: Bouna FALL.

Plus en détail

Notice d information contractuelle Entreprise article 83. Generali.fr

Notice d information contractuelle Entreprise article 83. Generali.fr parculers professonnels ENTREPRISES Noce d nformaon conracuelle Enreprse arcle 83 General.fr Noce d nformaon conracuelle Sommare Préambule... 3 Arcle 1 - Défnons... 3 Arcle 2 - bje... 4 Arcle 3 - Garanes...

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR LA REALISATION DE L ETUDE SUR LA PORTABILITE SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS EN REPUBLIQUE DU CONGO

Plus en détail

Notice d information contractuelle Loi Madelin. Generali.fr

Notice d information contractuelle Loi Madelin. Generali.fr parculers PRFESSINNELS enreprses Noce d nformaon conracuelle Lo Madeln General.fr Noce d nformaon conracuelle Le présen documen es rems à re de proposon e de proje de conra. Naure de la Convenon : LA RETRAITE

Plus en détail

Facilité d'utilisation et usages des MMS sur les mobiles

Facilité d'utilisation et usages des MMS sur les mobiles Facilité d'tilisation et sages des MMS sr les mobiles Mobilité & Ubiqité 2004 Rachel Demmiex & Farid Habboche (France Télécom R&D - Lannion) Le présent docment contient des informations qi sont la propriété

Plus en détail

L économie sociale et solidaire : une autre culture d entreprendre

L économie sociale et solidaire : une autre culture d entreprendre L éonomie soiale et solidaire : ne atre ltre d entreprendre UN PROJET L éonomie soiale et solidaire ombine engagement soial et initiative éonomiqe por mettre la personne hmaine a entre des ativités et

Plus en détail

L affirmation de soi Ni tyran, ni carpette

L affirmation de soi Ni tyran, ni carpette Raphaëlle GIORDaNO IzmI maei-cazali L affrma de N yra, carpee 3 ƒ Smmare p. 6 p. 8 p. 10 PrŽ face d dcer Clze Sade dõ Ž vl de lõ Hm aerv Le 10 cmmademe de lõ Hm aerv dée clef 1 : maëtriser le B.a.-Ba DE

Plus en détail

Notice d information contractuelle Loi Madelin. Generali.fr

Notice d information contractuelle Loi Madelin. Generali.fr parculers PRFESSINNELS enreprses Noce d nformaon conracuelle Lo Madeln General.fr Noce d nformaon conracuelle Le présen documen es rems à re de proposon e de proje de conra. Naure de la Convenon : LA RETRAITE

Plus en détail

EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS

EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS CEDRIC TAPSOBA Diplômé IDS Inern/ CARE Regional Program Coordinaor and Gender Specialiy Service from USAID zzz WA-WASH Program Tel: 70 77 73 03/

Plus en détail

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL Fiche ors Thème : Elecricié Fiche 5 : Dipôle e dipôle Plan de la fiche Définiions ègles 3 Méhodologie I - Définiions oran élecriqe : déplacemen de charges élecriqes q a mesre d débi de charges donne l

Plus en détail

Les qualifications INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES. Forage géothermique. Solaire thermique. Aérothermie et géothermie

Les qualifications INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES. Forage géothermique. Solaire thermique. Aérothermie et géothermie INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES Les qalifications Edition jillet 2014 Solaire thermiqe Forage géothermiqe Solaire photovoltaïqe Bois énergie Aérothermie et géothermie Les énergies renovelables : des

Plus en détail

Optimisation du plan de gestion du stock d une entreprise de distribution des produits pharmaceutiques

Optimisation du plan de gestion du stock d une entreprise de distribution des produits pharmaceutiques Revue es Scences e e la Technologe - RST- Volume 3 1 / janver 2012 Opmsaon u plan e geson u sock une enreprse e srbuon es prous pharmaceuques D. Bellala, M.S. oune, A. Abessme Laboraore 'Auomaque e e Proucque

Plus en détail

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité Le BTS Assurance vous prépare à exercer des responsabilités dans le domaine de la souscrip2on des assurances ou du règlement des sinistres Lieux d exercice

Plus en détail

itrak Éliminez vos frais mensuels de géolocalisation GPS

itrak Éliminez vos frais mensuels de géolocalisation GPS TM Enterprise Soltion Éliminez vos frais mensels de géolocalisation GPS Offrez-vos les avantages spplémentaires d'ne soltion personnalisée par rapport à ne soltion hébergée Renforcez la sécrité des informations

Plus en détail

Le 13 janvier 2015. L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite

Le 13 janvier 2015. L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite Le 13 janvier 2015 L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite Ouv e rture d un é ta blis s e me nt re c e v a nt du public ( ERP) Les établissements recevant du public (ERP) sont soumis

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations Votre expert en flx docmentaires et logistiqes Cataloge des formations Qelles qe soient les entreprises, les salariés pevent sivre, a cors de ler vie professionnelle, des actions de formation professionnelle

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

La complémentaire santé. des 16-30 ans CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ. adaptée à vos besoins pour faciliter votre accès aux soins :

La complémentaire santé. des 16-30 ans CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ. adaptée à vos besoins pour faciliter votre accès aux soins : La complémentaire santé des 16-30 ans CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ la réponse santé adaptée à vos besoins por faciliter votre accès ax soins : avec le tiers payant por ne pls avancer vos frais

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014 RORT NNUL XRI - IDNTITÉ D L'OITION..R. Inqez c-essos les mofcaons appoées à l'ené e l'assocaon pa appo à l'execce pécéen oe e l'assocaon Nom aesse Téléphone oel OUI NON (aye la menon nle) s o? oel GIM

Plus en détail

habitation basse énergie ISOLATION NATURELLE VENTILATION CONTROLEE

habitation basse énergie ISOLATION NATURELLE VENTILATION CONTROLEE confor proje d habiaion maion paive habiaion privée Profeionalime immeuble collecif conrucion neuve maion à rénover Performance habiaion bae énergie Qualié ISOLATION NATURELLE e VENTILATION CONTROLEE Nou

Plus en détail

BILAN EN ELECTRICITE : RC, RL ET RLC

BILAN EN ELECTRICITE : RC, RL ET RLC IN N TIIT :, T I. INTNSIT : = dq d en couran varable I = Q en couran connu Méhode générale d éablssemen des équaons dfférenelles : lo d addvé des ensons pus relaons dq caracérsques :, lo d Ohm u = aux

Plus en détail

Qui sommes nous? Partie 1

Qui sommes nous? Partie 1 Qui sommes nous? Partie 1 A propos 10 collaborateurs Une exper)se à 360 Agence cer)fiée Google Partners Mul)lingues Présenta)on: Global Riviera est une agence webmarke/ng basée en région PACA. Fondée par

Plus en détail

Veille et E- réputa.on

Veille et E- réputa.on Conven5on Medialibs Veille et E- réputa.on Mickaël Réault - CEO Qu est- ce que l e- réputa.on? E- réputa.on Image que les internautes se font d une marque ou d une personne en fonc5on de traces la concernant

Plus en détail

0707 70 70 Lot-sizing Résumé :

0707 70 70 Lot-sizing Résumé : 77 7 7 2 Lo-szng Résumé : L améloraon de la qualé des servces logsques es la garane essenelle pour la réalsaon de l avanage de ces servces, l augmenaon du nveau de sasfacon des clens e l améloraon de la

Plus en détail

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Sommaire >>>> Notre vocation >> p.3 >>>> Notre projet pédagogique >> p.6 >>>> Notre offre produits >> p.11 >>>> L équipe et ses références >>

Plus en détail

Accompagner les familles d aujourd hui

Accompagner les familles d aujourd hui Mtalité Française et petite enfance Accompagner les familles d ajord hi ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mtalité Française en matière de petite enfance La Mtalité Française est

Plus en détail

INTERNET. Initiation à

INTERNET. Initiation à Intaton à INTERNET Surfez sur Internet Envoyez des messages Téléchargez Dscutez avec Skype Découvrez Facebook Regardez des vdéos Protégez votre ordnateur Myram GRIS Table des matères Internet Introducton

Plus en détail

Décoration, équipement. de la Maison. Janvier 2013 sans prix. Printemps / Été. SADY s TRADING WOOD TRADING. www.sadys-trading.com

Décoration, équipement. de la Maison. Janvier 2013 sans prix. Printemps / Été. SADY s TRADING WOOD TRADING. www.sadys-trading.com Dreo Aeropor Mrselle Provee D 9 SADY s TRADING WOOD TRADING Déoro, équpeme de l Mso www.sdys-rd.om Jver 2013 ss prx Premps / Éé ZI Les Bols Dreo Mrselle - Ax ZI Les Esroubls SADY s TRADING Les ouveués

Plus en détail

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Le BTS SP3S forme les étudiants à des fonc8ons de rela0on et de communica0on, de ges0on de la

Plus en détail

AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL EN REGIME NON LINEAIRE

AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL EN REGIME NON LINEAIRE AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL EN REGIME NON LINEAIRE Dans e hapire l'amplifiaeur différeniel inégré sera oujours onsidéré omme parfai, mais la ension de sorie ne pourra prendre que deux valeurs : V sa e V

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR, DE L'OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Connaître Rédire Aménager Informer

Plus en détail

Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) BASYCA SAS FRANCE - Anzize BADAROU

Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) BASYCA SAS FRANCE - Anzize BADAROU Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) 1 Sommaire Objec&fs généraux Contenu POEB Approche générique Animateurs Partenaires 2 Objectifs généraux Enjeux de la forma1on Réconcilier la forma&on

Plus en détail

Catalogue de FORMATIONS 2015

Catalogue de FORMATIONS 2015 Catalogue de FORMATIONS 2015 Qui sommes nous? î SmartView est un cabinet de conseil et de forma1on, basé à Montpellier et Paris, qui accompagne ses clients professionnels, grands comptes ou PME innovantes,

Plus en détail

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de 2 Edito La ques(on des talents va s imposer rapidement dans l agenda

Plus en détail

Nous signons de grandes créations pour les clients les plus exigeants.

Nous signons de grandes créations pour les clients les plus exigeants. 1^^ Nous sgnons de grandes créatons pour les clents les plus exgeants. 1.500.000 m de bureaux et commerces et 4 1 * 2 0 0 logements conçus, réalsés et commercalsés en 10 ans 1.023 mllons d'euros de chffre

Plus en détail

100 % gratuit. inédit. www.bimedia.com.fr

100 % gratuit. inédit. www.bimedia.com.fr é z s r séc abac 100 % gra b é a r f sps a grâc à www.bma.cm.fr l p m c f s l c x f! U sps p r c r a s VwM, l acr a sr l marché la ésrllac, a éé sélcé par Bma pr pmsr mps rél la sécré r p. Grâc à la chlg

Plus en détail

FORUM DES METIERS 2012. Diaporama réalisé en partenariat avec la sec1on BTS «Assistant de Manager» du lycée Paul Langevin, Mar1gues

FORUM DES METIERS 2012. Diaporama réalisé en partenariat avec la sec1on BTS «Assistant de Manager» du lycée Paul Langevin, Mar1gues FORUM DES METIERS 2012 Diaporama réalisé en partenariat avec la sec1on BTS «Assistant de Manager» du lycée Paul Langevin, Mar1gues Le secteur financier Les mé

Plus en détail

Version Février 2014

Version Février 2014 Version Février 2014 Qui sommes-nous? Un think tank opéra,onnel et pragma,que qui débat et défend ses convic'ons autour des réalités du management des hommes dans l'entreprise. Un réseau ac,vement solidaire

Plus en détail

Marché à procédure adaptée (Article 28 du CMP)

Marché à procédure adaptée (Article 28 du CMP) Marché à procédre adaptée (Article 28 d CMP) Rénovation de la salle Egène DELACROIX Marché 08/203 02/05/203 Nom et adresse de l organisme acheter Chambre de Métiers et de l Artisanat d Val d Oise avene

Plus en détail

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS TIPI Titres Payables par Internet Un novea service por faciliter les paiements Un moyen de paiement adapté à la vie qotidienne TIPI :

Plus en détail

Le Village de l Image

Le Village de l Image Le Vllage de l Image Lste de Prx Place de la Gare 1-1009 Pully Tél. 021 728 93 94 - Fax 021 728 87 02 vllage@paradsecommuncaton.ch www.vllagemage.ch Lund: fermé le matn 13h30-18h15 Mard-vendred: 08h45-12h30

Plus en détail

Définition des tâches

Définition des tâches Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf du projet. Elles représentent de ce fat, les éléments

Plus en détail

Bulletin d Inscription

Bulletin d Inscription Pôle Web Analytics Référencement Webmarketing Réseaux sociaux Ergonomie Veille stratégique Bulletin d Inscription 2012 est un centre de formation agréé (n 53350642035) reconnu pour les formations spécialisées

Plus en détail

Etude économétrique de l efficience informationnelle face aux anomalies sur les marchés boursiers

Etude économétrique de l efficience informationnelle face aux anomalies sur les marchés boursiers Eude économérque de l effcence nformaonnelle P P: 0-5 Eude économérque de l effcence nformaonnelle face aux anomales sur les marchés boursers Mohamed CHIKHI - Unversé de Ouargla- Membre assocé LAMETA -

Plus en détail

Agriconomie s aeaque aux probléma3ques des agriculteurs et des distributeurs NOTRE REPONSE :

Agriconomie s aeaque aux probléma3ques des agriculteurs et des distributeurs NOTRE REPONSE : Agriconomie s aeaque aux probléma3ques des agriculteurs et des distributeurs Agriculteurs Distributeurs MANQUE de temps (priorité à l opéra8onnel) COMPLEXITÉ à trouver des pièces spécifiques CONCURRENCE

Plus en détail

Introduction aux produits dérivés

Introduction aux produits dérivés Chapire 1 Inroducion aux produis dérivés de crédi Le risque de crédi signifie les risques financiers liés aux incapaciés d un agen (un pariculier, une enreprise ou un éa souverain) de payer un engagemen

Plus en détail

pour toute la famille

pour toute la famille La gamme santé solidaire por tote la famille CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ Nos sommes ne vraie mtelle à bt non lcratif. À tot moment, nos vos en donnons les preves : pas de sélection à l entrée

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS ------------- D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. --------- A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S o u n a l e i x ( L

Plus en détail

VOLETS ROULANTS CAISSONS PRÉFORMÉS VENDÔMOISE DE FERMETURES. Excellente. isolation. Durable LES CAISSONS PRÉFORMÉS SONT UTILISÉS POUR ÊTRE INTÉGRÉS :

VOLETS ROULANTS CAISSONS PRÉFORMÉS VENDÔMOISE DE FERMETURES. Excellente. isolation. Durable LES CAISSONS PRÉFORMÉS SONT UTILISÉS POUR ÊTRE INTÉGRÉS : Caisson COFFRÉLITE VOLETS ROULANTS Caisson BRIQUÉLITE Les coffres de volets rolants préfabriqés sont réalisés par molage de polystyrène expansé armé dont les ailes sont revêtes de plaqes de fibragglo o

Plus en détail

Un programme inter-entreprises. > autour du téléphone mobile > en faveur de l égalité des chances

Un programme inter-entreprises. > autour du téléphone mobile > en faveur de l égalité des chances Un programme nter-entreprses de découverte professonnelle > autour du téléphone moble > en faveur de légalté des chances 1 ère édton en 2007-2008 2 ème édton en 2008-2009 3 ème édton en 2009-2010 Prncpe

Plus en détail

L Europe s engage en Mar/nique auprès des Entreprises

L Europe s engage en Mar/nique auprès des Entreprises L Europe s engage en Mar/nique auprès des Entreprises Les Programmes européens 2014-2020 Le contenu des programmes Les axes d interven-on Les chiffres Les nouveautés La méthode de sélec-on Les mesures Une

Plus en détail

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus Nations Unies Conseil éonomique et soial Distr. générale 31 mars 2015 Français Original: anglais ECE/CES/2015/26 Commission éonomique pour l Europe Conférene des statistiiens européens Soixante-troisième

Plus en détail

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette WINDOWS 10 Prse en man de votre ordnateur ou votre tablette Table des matères Wndows 10 L envronnement Wndows 10 sur un ordnateur Wndows 10 : les nouveautés................................ 7 Démarrer Wndows

Plus en détail

Etude Net.imp@ct 2. www.iabfrance.com. sur la publicitž sur internet. Principaux RŽsultats. Ipsos-ASI. IAB France. Monique BENSIMON Fran ois GUERIN

Etude Net.imp@ct 2. www.iabfrance.com. sur la publicitž sur internet. Principaux RŽsultats. Ipsos-ASI. IAB France. Monique BENSIMON Fran ois GUERIN IAB France 2001 - Reprodction atorisž mention obligatoire : sorce Etde NetImpa@ct IAB-Ipsos ASI Septembre 2001 Etde Net.imp@ct 2 sr la pblicitž sr internet Principax RŽsltats Ipsos-ASI IAB France Moniqe

Plus en détail

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Offre Azimut CONTENT MARKETING A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 01 Marke3ng de Contenu Ecosytème Editorial Offre & Ou3ls Azimut Content Marke3ng Méthodologie Content management Qui sommes-

Plus en détail

Comment u)liser les réseaux sociaux?

Comment u)liser les réseaux sociaux? Comment u)liser les réseaux sociaux? Améliorer sa notoriété/visibilité? Atelier Webmarketing 2014 Awex Eupen Yves Vandeuren Be Quiet Décembre 2014 Yves Vandeuren Services : Conseils en Marke-ng // Digital

Plus en détail

Centrale AMAX 4000. Systèmes d'alarme intrusion Centrale AMAX 4000. www.boschsecurity.fr. 64 zones à raccordement filaire / 16 groupes

Centrale AMAX 4000. Systèmes d'alarme intrusion Centrale AMAX 4000. www.boschsecurity.fr. 64 zones à raccordement filaire / 16 groupes Systèmes d'alarme intrsion Centrale AMAX 4000 Centrale AMAX 4000 www.boschsecrity.fr 64 zones à raccordement filaire / 16 gropes 64 codes tilisaters Jornal 3 x 254 événements horodatés Armement à distance

Plus en détail

But... 2. I. Généralités sur la quantification des risques dans le SST... 2. I.1 Modèle analytique... 3. I.1.1 Version intégrale...

But... 2. I. Généralités sur la quantification des risques dans le SST... 2. I.1 Modèle analytique... 3. I.1.1 Version intégrale... GUIDE PRATIQUE sur le modèle sandard SST pour les rsques de marché Edon du 23 décembre 204 Table des maères Bu... 2 I. Généralés sur la quanfcaon des rsques dans le SST... 2 I. Modèle analyque... 3 I..

Plus en détail

Mesures générales de prévention pour l utilisation des fardeleuses

Mesures générales de prévention pour l utilisation des fardeleuses la fardelese Les fardeleses, machines semi-atomatiqes d emballage de palettes, assi nommées palettisers o «wrapeses» sont d sage corant dans le secter de l imprimerie. On s en sert por envelopper d ne

Plus en détail

facile complet innovateur

facile complet innovateur SnSolions c es facile comple innovaer Gide SnSolions MD Vore gide sr les solions en maière de garanies collecives de la Sn Life à l inenion des enreprises compan 50 employés e pls La vie es pls radiese

Plus en détail

LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ

LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ PARTENAIRES MOBILITE LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ PROGRAMME Le mobile B2B est un sujet extrêmement large qui recouvre de nombreux thèmes. Nous aborderons les probléma(ques liées aux offres

Plus en détail

CATALOGUE EXCLUSIF TOUCH MEDIA CATALOGUE DE SITES FORMATS GLOSSAIRE. Notre sélection de supports en représentation exclusive au Maroc

CATALOGUE EXCLUSIF TOUCH MEDIA CATALOGUE DE SITES FORMATS GLOSSAIRE. Notre sélection de supports en représentation exclusive au Maroc CATALOGUE EXCLUSIF Notre sélecton de supports en représentaton exclusve au Maroc CATALOGUE DE SITES FORMATS A PROPOS DE NOUS Make ordnary, Extraordnary Phlosophe Équpe Réactvté est la rége publctare web

Plus en détail

LE MEILLEUR DES SOLUTIONS COLLABORATIVE OPEN SOURCE. et pas que la GED

LE MEILLEUR DES SOLUTIONS COLLABORATIVE OPEN SOURCE. et pas que la GED LE MEILLEUR DES SOLUTIONS COLLABORATIVE OPEN SOURCE et pas que la GED Présentation de Smile mars 2014 Thomas Choppy @thcho @groupsmile Manager de la BL Collaborative Smile, EN QUELQUES CHIFFRES 1er INTÉGRATEUR

Plus en détail

Email Academy 2012. Florence Consultant 231 Route des Camoins 13011 Marseille Siret : 43214620700035 - N formateur : 93130994113

Email Academy 2012. Florence Consultant 231 Route des Camoins 13011 Marseille Siret : 43214620700035 - N formateur : 93130994113 Email Academy 2012 L'emailing et les noveax canax internet La législation de l'emailing et des bases de données Vendre par l'emailing Améliorer la délivrabilité de ses emailing Développer son email en

Plus en détail

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Observatore Economque et Statstque d Afrque Subsaharenne LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Une contrbuton à la réunon commune CEE/BIT sur les ndces des prx

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

L Allemagne : le plus grand vignoble de riesling au monde

L Allemagne : le plus grand vignoble de riesling au monde Promo&on en restaurant 2015 L Allemagne : le plus grand vignoble de riesling au monde L Allemagne est le premier producteur de riesling au monde, avec un encépagement de plus de 20 000 hectares qui compte

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX PRIVATE CLOUDS

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX PRIVATE CLOUDS EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX PRIVATE CLOUDS Version 1.3 Gide de conception et de mise en œvre H12387.3 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié en Mai, 2014 EMC estime

Plus en détail

Dynamique du point matériel

Dynamique du point matériel Chaptre III Dynaqe d pont atérel I Généraltés La cnéatqe a por objet l étde des oveents des corps en foncton d teps, sans tenr copte des cases q les provoqent La dynaqe est la scence q étde (o déterne)

Plus en détail

Agenda de l exposition Facing time

Agenda de l exposition Facing time Agenda de l exposition Facing time Mars 2015 Dimanche 29 mars - 10h30 à 12h30 - Maison de la Cltre Art Dimanche : visite de l exposition en compagnie de Jean-Philippe Theyskens Art Dimanche consiste en

Plus en détail

CATALOGUE DES OFFRES 2014

CATALOGUE DES OFFRES 2014 CATALOGUE DES OFFRES 2014 GM_Oct 2014 Sommaire P9 DIAGNOSTIQUER Etat des lieux de l entreprise P3 REPRESENTER La défense des entrepreneurs P7 Sécurisaon des impayés P7 Projet à l international P7 Assistantes

Plus en détail

LBC 341x/0 - Enceintes

LBC 341x/0 - Enceintes Systèmes de commnications LBC 41x/ - Enceintes LBC 41x/ - Enceintes www.boschsecrity.fr Reprodction vocale et msicale hate fidélité Plage de fréqences étende Entrées 8 ohms et 1 V réglables Enceinte compacte

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW Version 1.2 Gide de conception et de mise en œvre H12388.2 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié

Plus en détail

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme Programmaion, organisaion e opimisaion de son processus Acha (Ref : M64) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Appréhender la foncion achas e son environnemen Opimiser son processus achas Développer un acha

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

AQUITAINE Omnium Technique d'etudes de la Construction et de l'equipement en Aquitaine CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (C.N.R.

AQUITAINE Omnium Technique d'etudes de la Construction et de l'equipement en Aquitaine CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (C.N.R. AQUIT AINE AQUITAINE Omnim Techniqe d'etdes de la Constrction et de l'eqipement en Aqitaine Siège social : 126, re des Qatre Castéra 33 130 BEGLES SAS a capital de 250 000 - RCS Bordeax B 341.724.052 CENTRE

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

Émissions d obligations rachetables :

Émissions d obligations rachetables : Émssons d oblgaons racheables : movaons e rendemens oblgaares mplqués Maxme DEBON Franck MORAUX Parck NAVATTE Unversé d Evry Unversé de Rennes Unversé de Rennes & LAREM & CREM & CREM Ocobre 2 Absrac Après

Plus en détail

Les hommes cadres et l égalité professionnelle

Les hommes cadres et l égalité professionnelle Les hommes cadres et l égalité professionnelle Sondage Ifop pour Mercredi C Papa présenta)on publique Vendredi 12 décembre 2014 Contexte et objec+fs de l étude En Juin 2014, l associa+on mercredi- c- papa

Plus en détail

Offre de Formations Licences professionnelles. IUT Avignon

Offre de Formations Licences professionnelles. IUT Avignon Offre de Formations Licences professionnelles IUT Avignon SOMMAIRE La licence professionnelle p 3 Licence professionnelle Banque Conseiller Clientèle Particulier p 4 Licence professionnelle Management

Plus en détail

Editoile Académie Mathieu Renault, formateur 9 rue Vauban 33 000 Bordeaux Tél. 05 35 54 62 10 formation@editoile.fr

Editoile Académie Mathieu Renault, formateur 9 rue Vauban 33 000 Bordeaux Tél. 05 35 54 62 10 formation@editoile.fr Page 1 / 8 Pourquoi se former à Editoile Académie? Parce que nos formateurs sont des professionnels expérimentés Les formations sont animées par les rédacteurs web et community managers d Editoile, agence

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

Plan d Action Commun. Shutterstock - olly

Plan d Action Commun. Shutterstock - olly Plan d Action Commun Shutterstock - olly Introduction Nouvel instrument axé sur les résultats Comment atteindre les résultats? Forte logique d intervention Utilisation d'indicateurs pour rembourser les

Plus en détail

WARBY PARKER. Croissance et responsabilité sociale. Mary- Gaëlle Poyade Grace Aoun Marco D Angelo Yuani Fragata GROUPE CONSULTATION HEC MONTRÉAL

WARBY PARKER. Croissance et responsabilité sociale. Mary- Gaëlle Poyade Grace Aoun Marco D Angelo Yuani Fragata GROUPE CONSULTATION HEC MONTRÉAL WARBY PARKER Croissance et responsabilité sociale Mary- Gaëlle Poyade Grace Aoun Marco D Angelo Yuani Fragata GROUPE CONSULTATION HEC MONTRÉAL AGENDA CONTEXTE ET ANALYSE OPTIONS ET RISQUES ANALYSE FINANCIÈRE

Plus en détail

VRM Video Recording Manager

VRM Video Recording Manager Vidéo VRM Video Recording Manager VRM Video Recording Manager www.boschsecrity.fr Stockage réparti et éqilibrage de la configrable Basclement sr n enregistrer de secors iscsi en cas de défaillance, por

Plus en détail

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE L og c el s de D agnos t c s I mmob l er s Cont ac t eznous 32BddeS t r as bougcs3010875468 Par scedex10tel. 0253354064Fax0278084116 ma l : s er v c e. c l ent @l c el. f r Pourquo LICIEL? Implanté sur

Plus en détail

Chapitre VI. Méthodes d identification

Chapitre VI. Méthodes d identification hpre VI éhdes d def Vers /..00 I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 hpre 6. éhdes d'def 6. éhdes d'def sées sr le lhsseme de l'errer de préd pe I 6.. dres rrés rérsfs..r. 6.. dres rrés éeds..e. 6..3 xmm de

Plus en détail

Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014

Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014 Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014 Sommaire 1) Présenta/on du GCS Télésanté Midi- Pyrénées 2) Dossier Médical

Plus en détail

Sites Internet : les. tendances. Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE

Sites Internet : les. tendances. Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE Sites Internet : les tendances pour 2014 Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE Inaa$v, une agence de communica$on avec des spécificités CONSEiL EN COMMUNICATION FoRmatiOns WEBMARKETING

Plus en détail

NCCI : Modèle de calcul pour les pieds de poteaux articulés Poteaux en I en compression axiale

NCCI : Modèle de calcul pour les pieds de poteaux articulés Poteaux en I en compression axiale NCCI : Modèle de alul pour les pieds de poteaux artiulés Poteaux en I en Ce NCCI présente les règles permettant de déterminer soit la résistane de alul, soit les dimensions requises des plaques d'assise

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire DES VALEURS CHARGÉES D HISTOIRE Les premières organisa.ons de l économie sociale sont en effet nées au XIX ème siècle, en réponse à la brutalité de la révolu.on industrielle.

Plus en détail

Services et conseils webmarketing à destination des TPE - PME

Services et conseils webmarketing à destination des TPE - PME V 2.2 8-12 Webmarketing Services et conseils webmarketing à destination des TPE - PME Conseils et actions pour une stratégie webmarketing efficace Contact : Thierry ARNAUD - Mobile : + 33 (0)6 07 76 93

Plus en détail