L entrepreneur responsable. Michel Grenier, MBA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L entrepreneur responsable. Michel Grenier, MBA"

Transcription

1 L entrepreneur responsable Michel Grenier, MBA

2 Aujourd hui Responsable? Comment faire ses choix Comment établir des valeurs responsables? Des ou<ls Des références Le Centre d entrepreneuriat

3 7S de McKinsey

4 Développement durable Tout est lié. Le développement durable <ent compte des interrela<ons entre les ac<ons et leurs conséquences. Économie Social Environnement Le développement durable au service des organisa<ons Centre québécois de développement durable Chambre de commerce Québec nov.2009

5 Équité et équilibre L être humain est au cœur du développement durable Équité et bien- être social Efficacité économique Prudence environnementale Le développement durable au service des organisa<ons Centre québécois de développement durable Chambre de commerce Québec nov.2009

6 Développement durable DéfiniEon Formule «slogan» du Rapport Brundtland Le développement soutenable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromerre la capacité des généra<ons futures de répondre aux leurs. Il vise à favoriser un état d harmonie entre les êtres humains et entre l homme et la nature. (Dominique Bachelart 10/2008)

7 Transversalité - intégraeon Pierre Johnson chargé de mission Encyclopédie du Développement durable Consultant commerce équitable, économie sociale et solidaire

8 L économie propre et le développement durable: Sources énormes d opportunités Par Jonathan Coutu ESG- UQÀM 19 juin 2009 Timmons, Jeffry A., Spinelli, Stephen, New Venture Crea,on, Entrepreneurship for the 21st Century, Chapitre 4: Clean Commerce: Seeing Opportunity Trough a Sustainability Lens

9 Développement durable Concepts économiques Viabilité économique/croissance Réinves<ssement dans l améliora<on des produits et services Autres Support de la communauté Améliora<on de la santé humaine Protec<on des systèmes écologiques

10 12 principes de la chimie verte 1. Prévenir les pertes 2. Concevoir des produits plus sûrs 3. Concevoir des synthèses moins dangereuses 4. UEliser des maeères de bases renouvelables 5. Privilégier les réac<ons catalysées VS stoechiométriques 6. Éviter les dérivés chimiques 7. Maximiser l économie d atome 8. U<liser des dissolvants et des condi<ons de réac<ons plus sûrs 9. Augmenter l efficacité énergéeque 10. Concevoir des produits qui se dégradent après usage 11. Analyse en temps réel pour prévenir la pollueon 12. Minimiser le poteneel d accident

11 Le cycle en conenu

12 Décisions d ordre éthique en entreprise Chapitre 10 New Venture Crea,on, JA Timmons, S Spinelli Michela Bossolasco ESG- UQÀM 20 juin 2009

13 Importance de l éthique Pour les entrepreneurs de succès: 72% d entre eux considèrent l éthique comme le concept cri<que, la capacité ou la connaissance la plus importance pour le succès de leur entreprise. (J.A. Timmons et H.H. Stevensons, «Entrepreneurship Educa<on in the 1980s»)

14 Difficultés de l éthique C est un concept abstrait Législa<on peu précise Incompa<bilité des fins et des moyens éthiques Prise de décisions rapide Environnement chao<que (the fog of war) - Pression - Différents fronts - Différentes par<es prenantes

15 OuEl d aide à la décision Matrice de prise de décision (Lynn Paine, École de Ges<on, Université Harvard)

16 Pensez équilibre comme dans un bulleen équilibré Balanced scorecard Kaplan et Norton

17 Comment le centre peut m aider à lancer mon entreprise? Michel Grenier, MBA

18 Notre mission Développer une culture entrepreneuriale au sein de l UQAM et aider les entrepreneurs étudiants et diplômés récents à concré<ser leurs projets d affaires.

19 Nos services Services divers offerts gratuitement aux étudiants et diplômés récents de toutes les facultés de l UQAM Sensibilisa<on Consulta<on générale et spécifique Plan d affaires, marke<ng, financement, etc. Documenta<on Coaching d affaires Conférences

20 Calendrier des conférences à venir

21 Calendrier des conférences à venir 21

22 DocumentaEon et informaeon Livres, ar<cles et gabarits Bulle<n hebdomadaire «Tendance Entreprendre» Inscrivez- vous au Idées d ar<cles? Écrivez à notre responsable des communica<ons au Site web

23 Commanditaires et partenaires Commanditaires Partenaire financier 315, rue Ste-Catherine E., Local R poste 4395

24 Michel Grenier, MBA

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA Faire une étude de marché I et II Michel Grenier, MBA Au menu ce midi Étude de marché Que feriez vous et comment? Environnement PESTEL La segmentation Le marché Son positionnement Le rapport Le Centre

Plus en détail

L achat d une franchise, pourquoi pas? Michel Grenier 24 janvier 2013

L achat d une franchise, pourquoi pas? Michel Grenier 24 janvier 2013 L achat d une franchise, pourquoi pas? Michel Grenier 24 janvier 2013 Aujourd hui Les franchises Modèles d affaires Franchiseur franchisés Sources d information Franchises Opportunité réelle Déploiement

Plus en détail

Concours «Mon entreprise» & la Bourse Péladeau

Concours «Mon entreprise» & la Bourse Péladeau Concours «Mon entreprise» & la Bourse Péladeau Date limite pour le dépôt de candidature: le 11 décembre 2013 à midi Détails : www.entrepreneuriat.uqam.ca Programme «Mon Entreprise Sciences Techno» SCIENCES

Plus en détail

Concours en entrepreneuriat pour vous aider. Michel Grenier, MBA

Concours en entrepreneuriat pour vous aider. Michel Grenier, MBA Concours en entrepreneuriat pour vous aider Michel Grenier, MBA Au menu ce midi Bourse Pierre Péladeau Concours Entrepreneurs en action! (CDEC Rosemont Petite Patrie) Bourse de la Fondation Montréal Inc.

Plus en détail

Faire une étude de marché (Partie I)

Faire une étude de marché (Partie I) CENTRE D ENTREPRENEURIAT ESG UQÀM Faire une étude de marché (Partie I) Par Michel Grenier, MBA Partenaire principal: Au menu ce midi Étude de marché Que feriez-vous et comment? Environnement PESTEL La

Plus en détail

Entreprise privée, sociale et OBNL, quelles différences? Michel Grenier, MBA

Entreprise privée, sociale et OBNL, quelles différences? Michel Grenier, MBA Entreprise privée, sociale et OBNL, quelles différences? Michel Grenier, MBA Au menu ce midi Mise en garde Formes juridiques Entreprise individuelle non incorporée Société en nom collectif Société par

Plus en détail

Comment produire des produits et services de qualité? Michel Grenier, MBA

Comment produire des produits et services de qualité? Michel Grenier, MBA Comment produire des produits et services de qualité? Michel Grenier, MBA Aujourd hui Retour rapide QFD, CAC, CAQ, une démarche Qu est-ce que la qualité? Exemples Choix d entreprise Comment la faire? Des

Plus en détail

Prévision des ventes et stratégies. Michel Grenier, MBA

Prévision des ventes et stratégies. Michel Grenier, MBA Prévision des ventes et stratégies Michel Grenier, MBA Comment le Centre peut m aider à lancer mon entreprise? Michel Grenier, MBA Notre mission Développer une culture entrepreneuriale au sein de l UQAM

Plus en détail

Gérer les ressources humaines. Michel Grenier, MBA

Gérer les ressources humaines. Michel Grenier, MBA Gérer les ressources humaines Michel Grenier, MBA Au menu! La gestion des ressources humaines Le quotidien La gestion de la performance La rétention Quelques définitions Gestion des ressources Ensemble

Plus en détail

Protéger son idée, sa propriété intellectuelle. Michel Grenier 6 février 2013

Protéger son idée, sa propriété intellectuelle. Michel Grenier 6 février 2013 Protéger son idée, sa propriété intellectuelle Michel Grenier 6 février 2013 Source d information Extrait de matériel fourni par Me Jocelyn Auger et Brigitte Nepveu Cabinet BCF Principaux droits de P.I.

Plus en détail

Quoi faire pour que mon entreprise se démarque sur le web

Quoi faire pour que mon entreprise se démarque sur le web CENTRE D ENTREPRENEURIAT ESG UQÀM Quoi faire pour que mon entreprise se démarque sur le web Par Michel Grenier, MBA Julie Laporte, MBA Julie Morin, BAA Partenaire principal: Au menu ce midi Le site Internet

Plus en détail

Comprendre les aspects juridiques de mon entreprise

Comprendre les aspects juridiques de mon entreprise CENTRE D ENTREPRENEURIAT ESG UQÀM Comprendre les aspects juridiques de mon entreprise Par Michel Grenier, MBA Partenaire principal: Au menu ce midi Mise en garde Formes juridiques Propriété intellectuelle

Plus en détail

Protéger son idée, sa propriété intellectuelle. Michel Grenier, MBA

Protéger son idée, sa propriété intellectuelle. Michel Grenier, MBA Protéger son idée, sa propriété intellectuelle Michel Grenier, MBA Concours «Mon entreprise» & la Bourse Péladeau Date limite pour le dépôt de candidature: le 11 décembre 2013 à midi Détails : www.entrepreneuriat.uqam.ca

Plus en détail

Protéger son idée, sa propriété intellectuelle. Michel Grenier 6 février 2013

Protéger son idée, sa propriété intellectuelle. Michel Grenier 6 février 2013 Protéger son idée, sa propriété intellectuelle Michel Grenier 6 février 2013 Source d information Extrait de matériel fourni par Me Jocelyn Auger et Brigitte Nepveu Cabinet BCF Principaux droits de P.I.

Plus en détail

CENTRE D ENTREPRENEURIAT ESG UQÀM

CENTRE D ENTREPRENEURIAT ESG UQÀM CENTRE D ENTREPRENEURIAT ESG UQÀM Utiliser efficacement les médias sociaux Par Michel Grenier, MBA Julie Laporte, MBA Julie Morin, BAA Partenaire principal: Plan de présentation Quoi? Les médias sociaux

Plus en détail

Se démarquer sur le Web. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA

Se démarquer sur le Web. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Se démarquer sur le Web Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Au menu ce midi Le site Internet Le référencement Les opportunités pour les PMEs Le commerce électronique 2 À propos de sites Internet

Plus en détail

CAHIER DU PARTICIPANT CONCOURS «MON ENTREPRISE» 2014. Centre d entrepreneuriat ESG UQAM

CAHIER DU PARTICIPANT CONCOURS «MON ENTREPRISE» 2014. Centre d entrepreneuriat ESG UQAM CAHIER DU PARTICIPANT CONCOURS «MON ENTREPRISE» 2014 Centre d entrepreneuriat ESG UQAM 1 TABLE DES MATIÈRES Règlements de participation au concours «Mon entreprise» 3 Engagements des candidats présélectionnés

Plus en détail

Politique relative à l environnement et au développement durable

Politique relative à l environnement et au développement durable Politique relative à l environnement et au développement durable Adoptée par le Conseil d administration le 19 février 2008 Version modifiée adoptée par le Conseil d administration le 17 juin 2014 Résolution

Plus en détail

Le marketing 4P 5P 6P. Olivier Gareau 16 octobre 2012

Le marketing 4P 5P 6P. Olivier Gareau 16 octobre 2012 Le marketing 4P 5P 6P Olivier Gareau 16 octobre 2012 Au menu ce midi Test marketing Pourquoi un plan de marketing... stratégique? Composantes et phases Le Centre d entrepreneuriat ESG UQÀM Un petit test

Plus en détail

Se former aux méthodes et outils

Se former aux méthodes et outils Se former aux méthodes et outils du développement commercial Les ouls concrets du développement commercial La forma!on débute par 4 demi-journées où nous abordons les fondamentaux du développement commercial

Plus en détail

La référence en achat et vente d entreprises. Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier.

La référence en achat et vente d entreprises. Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier. La référence en achat et vente d entreprises Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier. La vente d une entreprise ne s improvise pas. Elle nécessite une planifica>on rigoureuse

Plus en détail

Seize principes pour opéra/onnaliser le développement durable dans l administra/on publique

Seize principes pour opéra/onnaliser le développement durable dans l administra/on publique Seize principes pour opéra/onnaliser le développement durable dans l administra/on publique Par Kouraichi Said Hassani et Mar/n Vachon Bureau de coordina/on du développement durable Association francophone

Plus en détail

Innova'on «sociétale» : une opportunité pour la compé''vité des entreprises?

Innova'on «sociétale» : une opportunité pour la compé''vité des entreprises? Innova'on «sociétale» : une opportunité pour la compé''vité des entreprises? Midis de l Innova.on 6 octobre 2015 Annick Cas'aux Plan de la présenta'on Responsabilité sociétale, innova'on et performance

Plus en détail

TESTIMONIAUX INTERVENANTS DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8

TESTIMONIAUX INTERVENANTS DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 TESTIMONIAUX INTERVENANTS DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 Execu.ve coach Patrick AMAR Psychologue clinicien Intervenant au sein du DESU L atelier vise à faire comprendre aux par.cipants

Plus en détail

Conjuguer nos efforts pour un Québec plus entrepreneurial que jamais!

Conjuguer nos efforts pour un Québec plus entrepreneurial que jamais! Conjuguer nos efforts pour un Québec plus entrepreneurial que jamais! 1 Nous sommes là pour eux Claire Lanouette Propriétaire À la claire fontaine (Bécancour) Diplômée. Lancement d une entreprise (LE)

Plus en détail

CSI4139 / CEG4399 Concep1on de systèmes informa1ques sécurisés Assurance & Évaluation

CSI4139 / CEG4399 Concep1on de systèmes informa1ques sécurisés Assurance & Évaluation CSI4139 / CEG4399 Concep1on de systèmes informa1ques sécurisés Assurance & Évaluation Préparé par Guy- Vincent Jourdan et Marc- André Paris- Clou9er, avec l aide des notes de Bishop pour Introduc9on to

Plus en détail

Référen'el compétences. Modules de spécialisa'on 2015/2016

Référen'el compétences. Modules de spécialisa'on 2015/2016 Référen'el compétences Modules de spécialisa'on 2015/2016 Référentiel des compétences ENSCBP: BA-CP techniques Obtenir ou modifier des propriétés fonc.onnelles d un produit en réponse à un cahier des charges

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail

Arbre à problemes et Arbres à objectifs

Arbre à problemes et Arbres à objectifs Arbre à problemes et Arbres à objectifs CAUSES D ECHEC DES ENTREPRISES NOUVELLES è Problèmes commerciaux q Marché mal ciblé q Clientèle poten3elle surévaluée q Délais de paiement clients sous évalués q

Plus en détail

Objec&f. Démontrer la réalité d une négocia&on dans une entreprise en difficulté financière et la diversité des intérêts en cause

Objec&f. Démontrer la réalité d une négocia&on dans une entreprise en difficulté financière et la diversité des intérêts en cause Objec&f Démontrer la réalité d une négocia&on dans une entreprise en difficulté financière et la diversité des intérêts en cause Mais d abord il faut comprendre.. 1 2 Qu est- ce que la LACC? La Loi sur

Plus en détail

Projets et esprit d entrepreneuriat

Projets et esprit d entrepreneuriat Projets et esprit d entrepreneuriat Deux expériences de mise en rela1on étudiants, entreprises et territoires JC Peronnet Docteur en Li:érature- Chef de département TC Moulins C Roussat - MCF en Sciences

Plus en détail

TESTIMONIAUX STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8

TESTIMONIAUX STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 Gilles ARDITTI DESU Pra:ques du coaching», promo:on 2009-2010 Directeur de la Communica:on Financière ATOS Tout au long de ce>e forma:on, j ai

Plus en détail

Lean 101 et DMAIC pour le Colloque annuel de la CvPAC 2015 Présenté par: M. Guillaume Routhier

Lean 101 et DMAIC pour le Colloque annuel de la CvPAC 2015 Présenté par: M. Guillaume Routhier Définir Mesurer Analyser Innover Lean 101 et DMAIC pour le Colloque annuel de la CvPAC 2015 Présenté par: M. Guillaume Routhier Contrôler La démarche d amélioration Comment réaliser un projet PRÉ-KAIZEN

Plus en détail

En créant des Services Innovants, ivee apporte un soutien essentiel au développement des activités professionnelles et des compétences personnelles

En créant des Services Innovants, ivee apporte un soutien essentiel au développement des activités professionnelles et des compétences personnelles En créant des Services Innovants, ivee apporte un soutien essentiel au développement des activités professionnelles et des compétences personnelles de tous les passionnés! née d un constat Actuellement,

Plus en détail

SOCIAUX 18 JUIN 2014 ESG UQÀM

SOCIAUX 18 JUIN 2014 ESG UQÀM RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS SOCIAUX 18 JUIN 2014 ESG UQÀM LES DÉFIS DU FINANCEMENT ET DE LA MISE EN MARCHÉ PROGRAMMATION PRÉSENTÉ PAR LE PROGRAMME À GO, ON CHANGE LE MONDE! DE L INSTITUT DU NOUVEAU MONDE

Plus en détail

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité Le BTS Assurance vous prépare à exercer des responsabilités dans le domaine de la souscrip2on des assurances ou du règlement des sinistres Lieux d exercice

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier

Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier Révélateur de nouvelles mobilités modifiant le travail Quelques «idées» sur l évolu=on du travail vers plus ou moins de mobilité au service de la créa=on d avantages

Plus en détail

DÉPARTEMENT DES SCIENCES COMPTABLES ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL

DÉPARTEMENT DES SCIENCES COMPTABLES ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DÉPARTEMENT DES SCIENCES COMPTABLES ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL BACCALAURÉAT EN SCIENCES COMPTABLES PLAN DE COURS SCO 5553 EXPERTISE COMPTABLE ET ENTREPRENEURIAT Horaire

Plus en détail

Coopération Textile dans la Zone EuroMed

Coopération Textile dans la Zone EuroMed Conférence de clôture du projet TEMP Coopération Textile dans la Zone EuroMed Jeudi 4 Octobre, TEXMED 2012 Parc des Exposi

Plus en détail

MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI. Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching

MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI. Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching + MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching Sommaire 2 Objec-fs de l enquête.p. 3 Méthodologie p. 4 Résultats Mobilité professionnelle Une

Plus en détail

Sécurité civile : Faites travailler la technologie pour vous!

Sécurité civile : Faites travailler la technologie pour vous! Sécurité civile : Faites travailler la technologie pour vous! Présentateur Joël Villeneuve Vice- président, Vente et Marke:ng Josée Boudreault Directrice stratégique L internet n a pas changé que les TIC,

Plus en détail

Oser. Une Idée... l Entreprise. Semaine CREDIGE Module d ouverture. 26 au 30 Janvier 2015 Ecoles des Mines d Albi. Objec'fs du module

Oser. Une Idée... l Entreprise. Semaine CREDIGE Module d ouverture. 26 au 30 Janvier 2015 Ecoles des Mines d Albi. Objec'fs du module Semaine CREDIGE Module d ouverture Objec'fs du module Les projets d équipes Oser Une Idée... l Entreprise L encadrement Programme Jour 1 26 au 30 Janvier 2015 Ecoles des Mines d Albi Jour 2 Jour 3 Jour

Plus en détail

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET»

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» «COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» Chefs de projet ou toute personne ayant à communiquer en publique Comprendre et u,liser la communica,on non verbale Comprendre et u,liser le communica,on verbale

Plus en détail

Préven9on de la pénibilité au travail, comment agir?

Préven9on de la pénibilité au travail, comment agir? Atelier RH CCI Rennes 2 octobre 2014 (Présenta9on actualisée au 21/10/2014) Préven9on de la pénibilité au travail, comment agir? Jean- Francois LANNURIEN jean- francois.lannurien@carsat- bretagne.fr Elisabeth

Plus en détail

CAHIER DU PARTICIPANT CONCOURS «MON ENTREPRISE»

CAHIER DU PARTICIPANT CONCOURS «MON ENTREPRISE» CAHIER DU PARTICIPANT CONCOURS «MON ENTREPRISE» Centre d entrepreneuriat ESG UQAM 2011-2012 2 Table des matières Règlements de participation au concours «Mon entreprise» 3 Engagements des candidats présélectionnés

Plus en détail

La souscrip>on à distance du contrat d assurance

La souscrip>on à distance du contrat d assurance La dématérialisa,on du contrat d assurance 4 décembre 2012 Associa,on des Juristes d Assurance et de Réassurance (AJAR) La souscrip>on à distance du contrat d assurance Eric A. CAPRIOLI Avocat à la Cour

Plus en détail

Le logiciel sur tablette qui révolutionne la gestion de chantier

Le logiciel sur tablette qui révolutionne la gestion de chantier Le logiciel sur tablette qui révolutionne la gestion de chantier Rendez-vous sur www.batiscript.com Avant-propos 2 «Notre objec*f est de contribuer à l améliora*on de la produc*vité et des condi*ons de

Plus en détail

ORDRE du JOUR. BO n 15 du 11.04

ORDRE du JOUR. BO n 15 du 11.04 2013-2014 BO n 15 du 11.04 ORDRE du JOUR Lettre de rentrée recteur Priorités - nouveau référentiel BO n 30 du 25 juillet 2013 Missions coordonnateur Chiffres académie - Résultats au DNB Actualités académiques

Plus en détail

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PARTENAIRES ENTREPRISE ET TRANSFORMATION DIGITALE LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PROGRAMME Face à la mulplicaon des canaux digitaux de communicaon, à l évoluon des comportements des clients et

Plus en détail

Responsabilité sociale d entreprise, biodiversité et services écologiques (BSE)

Responsabilité sociale d entreprise, biodiversité et services écologiques (BSE) Responsabilité sociale d entreprise, biodiversité et services écologiques (BSE) Marie-France Turcotte, Ph. D. Professeure à l École des sciences de la gestion, UQAM, Département de stratégie, responsabilité

Plus en détail

Temps d échange sur le Lean

Temps d échange sur le Lean Temps d échange sur le Lean Comité d orienta7on de l Itmd Atelier collec7f 3 février 2015 Atelier animé et res7tué par Elsa Bonal Déjà- là Table des ma7ères 1. La démarche de cet atelier collec7f 2. Repères

Plus en détail

Object de la présenta0on

Object de la présenta0on Object de la présenta0on A par&r de la présenta&on de l ini&a&ve de la ville de Colomiers pour me4re en place une démarche de préven0on des Troubles musculosquele9ques (TMS), nous vous proposons : à la

Plus en détail

WIT ASSOCIES Reprise d entreprise

WIT ASSOCIES Reprise d entreprise Reprise d entreprise Check- list RH en 12 étapes en bref Ce document a la modeste ambi9on de vous aider à prendre en compte des critères humains lorsque vous envisagerez de reprendre une entreprise, qu

Plus en détail

Candidature de Benoit Bazoge au Vice- décanat à l interna6onal. 6 janvier 2015

Candidature de Benoit Bazoge au Vice- décanat à l interna6onal. 6 janvier 2015 Candidature de Benoit Bazoge au Vice- décanat à l interna6onal 6 janvier 2015 Pourquoi un Vice- décanat à l interna4onal à l ESG? L international est un enjeu stratégique - compenser la démographie québécoise

Plus en détail

Accompagnement. Devenir & Etre Entrepreneur

Accompagnement. Devenir & Etre Entrepreneur Accompagnement Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa;vité Approches collabora;ves Intelligence collec;ve Devenir & Etre Entrepreneur Marie-Christine Cornou Consultante - Coach

Plus en détail

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité 15 mai 2014 Intervenantes: Emmanuelle Paradis, Chef de projet Préven#on et santé au travail CHORUM - CIDES Carole Hazé, Responsable

Plus en détail

EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde

EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une institution européenne dans la tradition des «Grandes Écoles Françaises» dédiée à l apprentissage du management entrepreneurial

Plus en détail

Actualisation du Baro Métropole

Actualisation du Baro Métropole Actualisation du Baro Métropole Jeudi 4 avril 2013 www.rennes- metropole.fr 1 Pourquoi un Baro Métropole? Disposer d un ou0l transversal de suivi et de pilotage de la stratégie de développement durable

Plus en détail

La pensée "cycle de vie" au cœur des démarches d'éco-conception des procédés

La pensée cycle de vie au cœur des démarches d'éco-conception des procédés La pensée "cycle de vie" au cœur des démarches d'éco-conception des procédés LABORATOIRE DE GÉNIE CHIMIQUE Procédés et développement durable A. Léonard a.leonard@ulg.ac.be 1 Éco-conception conception?

Plus en détail

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP Fiche pra*que 3 Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP La loi vise à favoriser la négocia2on collec2ve et l informa2on des instances représenta2ves du personnel (IRP) sur la forma2on

Plus en détail

Condi&ons générales de vente En vigueur à par&r du 25 novembre 2015

Condi&ons générales de vente En vigueur à par&r du 25 novembre 2015 Condi&ons générales de vente En vigueur à par&r du 25 novembre 2015 Les présentes condi&ons générales de vente régissent les achats réalisés par les internautes sur le site internet www.cteasy.com Ar#cle

Plus en détail

Contacts et Informations. Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion. En partenariat avec :

Contacts et Informations. Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion. En partenariat avec : Contacts et Informations Sur les conditions d accès et l organisation pratique de la spécialité : Caroline Lovens, clovens@ulg.ac.be - + 32 (0)4 366 27 51 Sur le programme des cours et les débouchés :

Plus en détail

Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion

Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion economiesocialeimpression.indd 1 7/09/2011 10:31:51 economiesocialeimpression.indd 2 7/09/2011 10:31:51 Introduction HEC-ULg innove dans le paysage

Plus en détail

S T M G. Tout savoir sur la série. Spécialité S. I. G. Systèmes d'information de gestion

S T M G. Tout savoir sur la série. Spécialité S. I. G. Systèmes d'information de gestion S T M G Tout savoir sur la série Spécialité S. I. G. Systèmes d'information de gestion Le numérique au cœur de SIG mais qu est-ce que le numérique? Le numérique au cœur de SIG mais qu est-ce que le numérique?

Plus en détail

Comment le Centre peut m aider à lancer mon entreprise? Michel Grenier, MBA

Comment le Centre peut m aider à lancer mon entreprise? Michel Grenier, MBA Comment le Centre peut m aider à lancer mon entreprise? Michel Grenier, MBA Notre mission Développer une culture entrepreneuriale au sein de l UQAM et aider les entrepreneurs étudiants et diplômés récents

Plus en détail

fondslocaux.com bloguefls.fonds2q.com Gouvernance des fonds d investissement : une question d équilibre

fondslocaux.com bloguefls.fonds2q.com Gouvernance des fonds d investissement : une question d équilibre fondslocaux.com bloguefls.fonds2q.com Gouvernance des fonds d investissement : une question d équilibre DÉROULEMENT Mise en contexte Gouvernance des fonds d inves3ssement Ges3on de portefeuille Période

Plus en détail

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS Négocia,on et Rela,on Cleint Le BTS NRC forme des vendeurs et des managers commerciaux capables de gérer la rela1on client dans

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR LA REALISATION DE L ETUDE SUR LA PORTABILITE SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS EN REPUBLIQUE DU CONGO

Plus en détail

Performance énergé-que et ISO 50001 actualités norma-ves et réglementaires. Marie Hélène LEFEBVRE Délégation Régionale AFNOR

Performance énergé-que et ISO 50001 actualités norma-ves et réglementaires. Marie Hélène LEFEBVRE Délégation Régionale AFNOR Performance énergé-que et ISO 50001 actualités norma-ves et réglementaires Marie Hélène LEFEBVRE Délégation Régionale AFNOR Programme de normes sur le management de l énergie et l efficacité énergé-que les

Plus en détail

La Ruche présente : Mamers, ville comestible

La Ruche présente : Mamers, ville comestible La Ruche présente : Mamers, ville comestible Ne te demande pas ce que ta ville peut faire pour toi, mais dis-toi : «qu est ce que je peux faire pour ma ville?» Café associatif La Ruche : présentation Les

Plus en détail

CENTRE MAURITANIEN D ANALYSE DE POLITIQUES (CMAP)

CENTRE MAURITANIEN D ANALYSE DE POLITIQUES (CMAP) CENTRE MAURITANIEN D ANALYSE DE POLITIQUES (CMAP) Appel à candidatures pour la sélection d un consultant «concepteur de contenus» (Guide du coach et livret du bénéficiaire) pour une session de coaching

Plus en détail

La mise en œuvre du développement durable par le gouvernement du Québec

La mise en œuvre du développement durable par le gouvernement du Québec 1 La mise en œuvre du développement durable par le gouvernement du Québec Martin Vachon Bureau de coordination du développement durable (MDDEFP) Conférence régionale des élus de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

Plus en détail

Séminaire «La ges.on de l eau en montagne et le cas de l enneigement ar.ficiel»

Séminaire «La ges.on de l eau en montagne et le cas de l enneigement ar.ficiel» Séminaire «La ges.on de l eau en montagne et le cas de l enneigement ar.ficiel» 16 mai 2012 A Morzine (Haute- Savoie) Organisa.on Elodie Magnier, doctorante en géographie physique à l université de Lausanne

Plus en détail

Profils du Diplômé (profils de sor2) de la forma2on de médicine au Chile

Profils du Diplômé (profils de sor2) de la forma2on de médicine au Chile Profils du Diplômé (profils de sor2) de la forma2on de médicine au Chile MARIO PARADA, MARÍA INÉS ROMERO, FABIÁN MORAGA Diego Muñoz, Marcela Gómez, Denisse Arellano Ecoles de Médecine au Chili Le Chili,

Plus en détail

Éduca&on à la sexualité en milieu scolaire

Éduca&on à la sexualité en milieu scolaire Éduca&on à la sexualité en milieu scolaire Véronique Gasté Cheffe du bureau de la santé, de l ac8on sociale et de la sécurité DGESCO / bureau de la santé, de l ac8on sociale et de la sécurité 10 juin 2015

Plus en détail

Programme de soutien et de promotion des jeunes entrepreneurs sociaux

Programme de soutien et de promotion des jeunes entrepreneurs sociaux Programme de soutien et de promotion des jeunes entrepreneurs sociaux Katia Bohémier Chargée de projet en entrepreneuriat social INM (Tous droits réservés) Qu est-ce que l entrepreneuriat social? Les entrepreneurs

Plus en détail

Un schéma d organisa0on du PEB et de la fourniture de documents en France BSN 8

Un schéma d organisa0on du PEB et de la fourniture de documents en France BSN 8 Un schéma d organisa0on du PEB et de la fourniture de documents en France BSN 8 Sommaire Probléma0que et historique Ac0ons engagées et objec0fs Bilan Ac0ons 2013 OpenRefdoc Contrat type STM Historique

Plus en détail

Trousse de communication 2015

Trousse de communication 2015 Trousse de communication 2015 Qu est-ce que la Semaine mondiale de l entrepreneuriat? La Semaine mondiale de l'entrepreneuriat (SME) est la plus grande célébration de l entrepreneuriat au monde! Chaque

Plus en détail

TRAITEMENT DE L IMAGE ET DE LA VIDÉO

TRAITEMENT DE L IMAGE ET DE LA VIDÉO PRÉSENTATION PRÉSENTATION TRAITEMENT DE L IMAGE ET DE LA VIDÉO Patrick Gros, Inria. Images et Vidéos : quelles sont les difficultés? La représenta.on des images et vidéos Elle est de très bas niveau séman.que

Plus en détail

MIXITE & EGALITE : Sources de performance

MIXITE & EGALITE : Sources de performance MIXITE & EGALITE : Sources de performance La MIXITE ET EGALITE : source de performance.au cœur du territoire d excellence VENDREDI 19 JUIN 2015 NORDEV La Réunion, territoire d excellence de l égalité professionnelle

Plus en détail

Montpellier Ins-tut du Sein Un modèle innovant et performant

Montpellier Ins-tut du Sein Un modèle innovant et performant Montpellier Ins-tut du Sein Un modèle innovant et performant En 2014, les a=entes sont claires et concordantes Pour les pa-entes et les correspondants : Accompagnement expert et personnalisé pendant et

Plus en détail

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 México Angélica Ivonne Cisneros- Luján Lisbonne, 11 septembre 2012 CONTEXTE et DÉSCRIPTION du

Plus en détail

CDB Marke*ng Conseil. Présenta*on Février 2012. CDB Marke*ng Conseil 22/02/12 1

CDB Marke*ng Conseil. Présenta*on Février 2012. CDB Marke*ng Conseil 22/02/12 1 Présenta*on Février 2012 1 Sommaire 1. Posi*onnement p 3 2. Présenta*on de notre offre p 4 1. Stratégie marke*ng p 5 2. Audit de performances p 7 3. Accompagnement de porteurs de projets p 10 3. Références

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Plan d action de développement durable 2009-2013 MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Il me fait plaisir de présenter le plan d action de développement durable du Centre de la francophonie des Amériques

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale CJD international Présentation Générale Niveau texte 3 Niveau texte 4 Le CJD International est un réseau qui regroupe plus de 5000 jeunes dirigeants d entreprise sur 12 pays. Le CJD International a pour

Plus en détail

CHAMPS DE COMPÉTENCES

CHAMPS DE COMPÉTENCES Jean-Philippe Vézina 4395 Beaubien Est, App. 5 Montréal (Québec) H1T 1T1 Cell. : (514) 659-5395 Courriel : movez01@hotmail.com Profil LinkedIn: https://ca.linkedin.com/in/movezaction CHAMPS DE COMPÉTENCES

Plus en détail

Plan Etudiants Pour l Innova1on, le Transfert, l Entrepreneuriat (PEPITE) dans l Enseignement Supérieur

Plan Etudiants Pour l Innova1on, le Transfert, l Entrepreneuriat (PEPITE) dans l Enseignement Supérieur Plan Etudiants Pour l Innova1on, le Transfert, l Entrepreneuriat (PEPITE) dans l Enseignement Supérieur Impossible d'afficher l'image liée. Le fichier a peut-être été déplacé, renommé ou supprimé. Vérifiez

Plus en détail

MARENSE. Partenaire de votre améliora5on con5nue. Marense 14 rue Balthazar 69003 Lyon - France. marense.com. Partenaire de votre amélioracon concnue

MARENSE. Partenaire de votre améliora5on con5nue. Marense 14 rue Balthazar 69003 Lyon - France. marense.com. Partenaire de votre amélioracon concnue MARENSE Partenaire de votre améliora5on con5nue Les enjeux de nos clients! Sécurité du personnel Impact énergé5que Conduite du changement Impact environnemental Améliora5on de la qualité Evolu5on des organisa5ons

Plus en détail

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS accompagne les entreprises vers la performance durable en combinant 3 dimensions

Plus en détail

L entrepreneur: Un Homme- clé de l économie

L entrepreneur: Un Homme- clé de l économie L entrepreneur: Un Homme- clé de l économie 1 Solution Sens de l initiative Sens du contact Capacité de commander Sens des responsabilités 2 Entreprendre n est pas une simple succession d opérations juridiques

Plus en détail

ANI SEREZ- VOUS PRETS?

ANI SEREZ- VOUS PRETS? ANI SEREZ- VOUS PRETS?! Un risque commercial et financier Plus de 4 millions d assurés individuels vont basculer dans des contrats collec8fs, avec des mouvements importants entre les différents acteurs

Plus en détail

4 engagements 13 objectifs. 31 moyens pour y arriver 2014-2015. Plan d action de développement durable. SADC de la Vallée de la Batiscan

4 engagements 13 objectifs. 31 moyens pour y arriver 2014-2015. Plan d action de développement durable. SADC de la Vallée de la Batiscan SADC de la Vallée de la Batiscan Plan d action de développement durable 2014-2015 4 engagements 13 objectifs Rédigé par le comité de développement durable de la SADC de la Vallée de la Batiscan Adopté

Plus en détail

BURN- OUT. Ma+nale RPS 13 mars 2015. Accompagnement social des situa+ons de burn out dans les entreprises par le Service social du travail

BURN- OUT. Ma+nale RPS 13 mars 2015. Accompagnement social des situa+ons de burn out dans les entreprises par le Service social du travail BURN- OUT Ma+nale RPS 13 mars 2015 Accompagnement social des situa+ons de burn out dans les entreprises par le Service social du travail SSIRCA SERVICE SOCIAL DU TRAVAIL INTERENTREPRISES REGION CÔTE D'AZUR

Plus en détail

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10 POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10 Adoption le 12 juin 2007 Amendement le Mise en vigueur le 1 er juillet 2007 Résolution # C.C.-2332-06-07 Autorisation Susan Tremblay Directrice générale

Plus en détail

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec L événement Deux jours pour le leadership jeunesse offre à quelque 200 jeunes leaders des écoles secondaires EVB-CSQ

Plus en détail

Section 2 : Contrôle de gestion, Stratégie et Performance. 1. Concepts de base. 1.1. Stratégie

Section 2 : Contrôle de gestion, Stratégie et Performance. 1. Concepts de base. 1.1. Stratégie Section 2 : 1. Concepts de base 1.1. Stratégie Une définition : «Avec pour objectifs la réponse aux attentes des parties prenantes, l obtention d un avantage concurrentiel et la création de valeur pour

Plus en détail

Politique de développement durable

Politique de développement durable Politique de développement durable Responsabilité de gestion : Direction générale Date d approbation : 1996.06.06 C.A. C.E. Direction générale Direction Date d'entrée en vigueur : 1996.06.06 Référence

Plus en détail

Brevet fédéral de spécialiste en ges2on de PME par Valida2on des acquis de l expérience

Brevet fédéral de spécialiste en ges2on de PME par Valida2on des acquis de l expérience Brevet fédéral de spécialiste en ges2on de PME par Valida2on des acquis de l expérience Diane Reinhard, Femmes PME Suisse, 5 décembre 2014, AGC Suisse, Bienne La VAE et Femmes PME Suisse Objec2f général

Plus en détail