DE L OBSERVATION À L ACTION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DE L OBSERVATION À L ACTION"

Transcription

1 DE L OBSERVATION À L ACTION 2 ème Rendez- vous du CRT et 13 mars 2014

2 PETIT PREAMBULE 2

3 Une histoire symbolique en

4 L aide à la décision la «navigagon» Produire les données utiles pour la course, avec des outils et méthodes adaptées, les traiter et communiquer les informations clés au «skeeper» 4

5 La réussite lors d une course 1 - La qualité des informations fournies au «skeeper» 2 - L élaboration d hypothèses de stratégies de courses entre le «skeeper», le «navigateur» et les membres clés de l équipage. 3 - Les prises de décision du «skeeper» et la fixation d objectifs clairs avec des stratégies précises 4 - La mobilisation et l animation de l équipage autour des objectifs et des stratégies fixées 5

6 «Il n est de vent favorable qu à celui qui sait où il va» Sénèque 6

7 1 - QUELLES SONT LES GRANDES MUTATIONS AUXQUELLES NOUS SOMMES CONFRONTES? 7

8 Des marchés tourisgques matures : hyperconcurrence & hypersegmentagon Un taux de croissance prévisionnel du tourisme stabilisé autour de +3,3 % / an pour la période Une progression deux fois plus rapide pour les économies émergentes (+4,4% l an) que celles des économies avancées. Faire face à une concurrence internationale accrue Connaître & suivre la concurrence Travailler les marchés émergents 8

9 Des marchés tourisgques matures : hyperconcurrence & hypersegmentagon Une hypersegmentation et une démultiplication des offres Par mogvagon Par centre d intérêt Par clientèle et tribus affinitaires Par durée Par prix Détente / enrichissement culturel / dépaysement / rencontre/ bien- être & forme / aventure / apprengssage / etc. Œnotourisme / tourisme gastronomique /tourisme de jardins / cyclotourisme / écotourisme / amateurs de vielles voitures / etc. Couple / senior / familial / tribus / pegts groupes (jeunes, familles, seniors) / gay / motards / camping- caristes Journée / week- end et courts séjours / semaine / mid- week Low cost / économique / moyen de gamme / luxe Cerner les tendances & les évolugons Segmenter ses marchés Innover 9

10 Un environnement instable & complexe De nombreuses crises qui affectent les destinations touristiques : Sanitaires (SRAS, grippe A) Climatiques et écologiques (tempêtes, séismes ) Terroristes (Londres, Madrid, Egypte ) Politiques (Tunisie, Egypte ) Financières (surprimes ) Sociales (chômage, précarité, retraites ) Nécessité de diversifier ses marchés pour sécuriser ses acgvités Importance de rester en veille sur les grandes évolugons 10

11 De nouvelles a\entes des consommateurs - touristes Un consommateur «caméléon» Qui zappe d une offre à une autre en fonction des motivations du moment Qui fonctionne par affinités : avec ses proches, sa tribu Multi- fidèles : en fonction de son niveau de son apprentissage, son niveau de satisfaction, de la pertinence des messages reçus Nécessité de connaître & comprendre les clientèles 11

12 De nouvelles a\entes des consommateurs - touristes Un consommateur «informé» & «exigeant» Qui compare & analyse les offres En quête de «value for money» = offre de qualité adaptée à ses attentes, au juste prix adéquation entre la promesse, le rêve et l expérience vécue Réussir son ou ses moments de vacances dans un contexte de budget serré Nécessité d être à l écoute (satisfaction, recommandation, avis & notations) = QUALITE & RELATION CLIENT 12

13 De nouvelles a\entes des consommateurs - touristes Un consommateur en quête de «sens», de «valeurs», de «consommer mieux» Développement du bio, du «slow tourisme» «On voit monter le consommer mieux. Il y a une envie de trouver du sens dans sa consommation : on a commencé à remettre en cause le modèle de l hyperchoix, de l hyperconsommation, on veut, en consommant, aller vers des valeurs» Analyste du CREDOC, Tendances de consommation des Français, 2012 Montée d une «co- consommation» (consommation collaborative) Connaître et comprendre les évolutions / travailler les valeurs de sa marque 13

14 Une révolugon numérique qui s accélère 2,75 millions d internautes dans le monde 42 millions d internautes, +75% de la population française 2013 = 861 million 2013 = 3 à 4 secondes Connaître et comprendre les évolutions des comportements des touristes internautes 14

15 Une révolugon numérique qui s accélère Le temps passé sur Internet a quasiment doublé en 3 ans grâce aux outils mobiles «Désormais la bataille de l Internet va se déclencher sur les terminaux mobiles» (Frédéric Pilloud, Directeur Marketing d Opodo France) Analyser les comportements des internautes sur son dispositif web et l adapter en permanence 15

16 Le développement d acteurs puissants & mondiaux Google est omniprésent dans la recherche touristique 3 groupes mondiaux représentent les ¾ des réservations hôtelières en ligne Tripadvisor en pleine croissance : 260 millions visiteurs / mois Moyens de recherche des hôtels via Internet Moteur de recherche Agence de voyages en ligne Site de l'hôtel Site d'une chaîne hôtelière Sites d'avis voyageurs AppllicaGon smartphone 15% 15% 40% 53% 73% 83% Se doter d outils & indicateurs permettant de conserver une maîtrise de sa distribution 16

17 Faire face à un tourisme en pleine mutagon! Tous les acteurs du tourisme publics & privés sont confrontés à : Des marchés du tourisme mature et en pleine mutation Une hyper- concurrence nationale et internationale Un contexte de crises économiques, démographiques, environnementales, sociétales De nouvelles attentes des consommateurs Une révolution numérique qui s accélère Une industrialisation & mondialisation des acteurs du tourisme Ø Un enjeu majeur : adopter des démarches marketing nouvelles, plus stratégiques, très proactives, nécessitant des choix et une connaissance fine et permanente des marchés IL FAUT DONC OBSERVER POUR ORIENTER, DECIDER & AGIR 17

18 2 POURQUOI SE DOTER D OUTILS D AIDE A LA DECISION? 18

19 Une foncgon transversale Une fonction qui touche toutes les activités Consommateur Stratégie de marque, image Ges5on des ressources humaines Forma5on et professionnalisa5o n des acteurs Promo5on, communica5on Mise en marché, vente Récep5f : Accueil, Informa5on, Anima5on Produc5on : Marke5ng - produit Aménagement / Inves5ssement Observa(on du tourisme Connaissance des marchés Mesure et suivi de économique de l ac(vité Producteur 19

20 Un enjeu stratégique pour les collecgvités & les entreprises Aider à la décision = Une fonction stratégique Prise en compte des contraintes (moyens financiers, humains, techniques) Détermina5on de la stratégie de développement & marke5ng (3 à 5 ans) Détermina5ons des plans / programmes d ac5ons annuels Mesure et suivi de l ac5vité Evalua5on des résultats Rendre compte aux décideurs et aux partenaires Comprendre l environnement Connaissance & compréhension du marché (offre : qualité et fréquenta5on, prix et distribu5on) clientèles impact socio- économique Veille, benchmark, prospec5ve 20

21 Quels champs d observagon? L analyse externe (offre, demande, clientèles, contexte) L analyse interne (offre, demande, poids économique) L offre La fréquentagon Les clientèles L impact socio- économique (& environnemental) 21

22 Pour aider à prendre quelle décision? Aide à la décision : les bonnes questions pour les bonnes réponses Aide à la décision = toujours se poser la question du «Pourquoi?» Pour quoi faire? Pour aider à prendre quelle décision? 22

23 POUR DEFINIR DES STRATÉGIES DE DÉVELOPPEMENT OU POUR MONTER DES PROJETS Connaître la situation des offres sur un territoire, connaître la fréquentation, pour monter des projets et disposer d indicateurs = des recensements d offres, des cartographies, des données d impact économique, des indicateurs de résultats économiques 23

24 Définir des stratégies de développement & monter des projets Connaître la situation du marché local, des offres sur les territoires, de leurs résultats, monter des projets (fréquentation & CA prévisionnels) Exemples : utilisation des recensements d offres effectués par les organismes de tourisme et des bases de données (observatoires du tourisme / INSEE) Source : Observatoire du tourisme Bouches- du- Rhône 24

25 Définir des stratégies de développement & monter des projets Exemples : utilisation de cartographies La cartographie permet d analyser : Le niveau de concentration ou de diffusion des équipements Le niveau de spécialisation des territoires Le niveau de qualité des territoires Taux de fonction touristique / commune = nbre lits /population permanente Source : Observatoire du tourisme ADT Lot 25

26 Définir des stratégies de développement & monter des projets Exemples : Certains indicateurs permettent de visualiser la pression touristique sur le territoire Source : Schéma de Développement Durable du Tourisme - Picardie Taux Densité touristique / commune = nbre lits marchands / km2 26

27 Définir des stratégies de développement & monter des projets L analyse de l offre doit tenir compte des offres élargies, des offres segmentées, des acteurs de l offre : en tant qu entreprise, je repère les autres acteurs et offres avec lesquels je peux travailler (projets, nouvelles offres ) Accueil Environnement Animations Information Conseil Habitants Commerces & services Offre élargie = toutes les composantes dont identité du territoire & habitants Offre = aussi thématiques d offres (par clientèles, par motifs, par motivations, etc.) Offre = attentes et motivations, comportements des acteurs (actions de promotion, de communication, de commercialisation, Internet) 27

28 Définir des stratégies de développement & monter des projets Suivre et analyser les données de fréquentation pour évaluer les pics et les périodes à mieux remplir, évaluer les retombées d événementiels, évaluer l évolution de la saisonnalité sur les territoires. Je repère les périodes à remplir Je compare avec ma courbe de remplissage J anticipe la fréquentation en fonction du calendrier Je l utilise pour étudier ma politique tarifaire Source : Observatoire Régional du tourisme PACA 28

29 Définir des stratégies de développement & monter des projets Suivre et analyser les données de fréquentation et des indicateurs économiques : des données collectées de manière harmonisée entre observatoires du tourisme départementaux, régional et institut d études.. Je compare les résultats de mon territoire / établissement, je peux utiliser ces données pour alimenter des prévisionnels d activité, travailler ma politique tarifaire et pour monter des projets d investissement. Source : Observatoires du tourisme & MKG PACA 29

30 Définir des stratégies de développement & monter des projets Appréhender l impact économique du tourisme : pour prendre la mesure de l activité et en mesurer les enjeux, en évaluer les composantes et adapter les stratégies, pour évaluer les résultats des stratégies. AFFIRMER LA RICHESSE & LA COMPLEXITÉ DU TOURISME Sa richesse : un secteur qui constitue un levier fort de développement des territoires Le tourisme est un phénomène social, culturel et économique associé au déplacement de personnes vers des lieux extérieurs à leur lieu de résidence habituel. Le tourisme englobe toutes les activités effectuées par les visiteurs d un territoire, que celles- ci existent exclusivement pour satisfaire les activités des visiteurs, ou pour une partie de leur production de biens et services. Ces niveaux varient selon que les communes soient très touristiques, moyennement ou faiblement touristiques. Sa complexité : le tourisme, contrairement à d autres activités économiques ne peut se mesurer par sa simple production 30

31 Définir des stratégies de développement & monter des projets En conséquence, 2 méthodes permettent d évaluer l impact économique 1 - L approche par la production Les entreprises touristiques = produisent des biens et services destinées aux visiteurs ou dont une part importante de la production est consommée par les visiteurs Collecter les CA (chiffres d affaires HT) La valeur ajoutée Les emplois Totaliser et comparer entre secteurs du tourisme, avec les autres secteurs économiques du territoire et avec d autres territoires 31

32 Exemple : Définir des stratégies de développement & monter des projets Source : Observatoire du tourisme Vaucluse 32

33 Définir des stratégies de développement & monter des projets 2 - L approche par la consommation Evaluation de la fréquentation des hébergements Offre d hébergement du territoire Evaluation de la consommation touristique réalisée sur le territoire Evaluation de la fréquentation des excursionnistes? Evaluation des dépenses moyennes par jour et par personne (budget total) 33

34 POUR CIBLER LES CLIENTÈLES & ADAPTER LES OFFRES (AMÉLIORER, SEGMENTER, DIVERSIFIER) Connaître les profils, les attentes & comportements des clientèles, analyser leur satisfaction = veille, études de clientèles, enquêtes de satisfaction. 34

35 Pour cibler les clientèles & adapter les offres (améliorer, segmenter, diversifier) Connaître les profils, attentes et comportements des clientèles, analyser la satisfaction des clients, leur niveau de recommandation Exemple : à partir d une veille sur les évolutions des consommateurs touristes & d une veille sur les nouvelles offres Grâce à la veille, je peux: Adapter mes offres Concevoir de nouvelles offres Identifier de nouveaux segments de clientèles 35

36 Pour cibler les clientèles & adapter les offres (améliorer, segmenter, diversifier) Exemple : en utilisant les études territoriales de clientèle (profils des touristes, activités pratiquées ) L analyse des profils et comportements des clientèles actuelles me permet : De concevoir des offres adaptées à certaines cibles (ex. familles, senior, couples, etc.) De concevoir de nouvelles offres thématiques : ex. avec des suggestions d activités Source : Observatoire du tourisme Vaucluse 36

37 Pour cibler les clientèles & adapter les offres (améliorer, segmenter, diversifier) L analyse des typologies de clientèles permet : De les segmenter et travailler son positionnement Source : étude FRHPA/CRT/CRCI Midi- Pyrénées

38 Pour cibler les clientèles & adapter les offres (améliorer, segmenter, diversifier) Une exploitation encore actuelle Copie d écran le 19/02/2014 sur h\p://www.campings- midi- pyrenees.com/ 38

39 Pour cibler les clientèles & adapter les offres (améliorer, segmenter, diversifier) Exemple : pour une entreprise en interrogeant sa clientèle, ou sa communauté de «fans» / ambassadeurs En interrogeant ma clientèle, je peux : Tester une adaptation envisagée Co- construire des offres avec sa communauté Source : enquête menée par mail par l Hôtel Laperouse Nantes auprès de son fichier client Interrogation également sur les distributeurs de savon, sur les serviettes de toilettes 39

40 Pour cibler les clientèles & adapter les offres (améliorer, segmenter, diversifier) Exemple : la co- construction d offres (pour une station ou pour un hôtel- restaurant) Source : page Facebook Club Med, Newsletter Hôtel La Croix Blanche 40

41 Pour cibler les clientèles & adapter les offres (améliorer, segmenter, diversifier) Connaître les attentes et comportements des clientèles, analyser la satisfaction des clients, leur niveau de recommandation Exemples : connaissance des niveaux de satisfaction sur le territoire Permet de mettre en relief les points à travailler de façon collective sur un territoire Source : Observatoire Régional du tourisme PACA 41

42 Pour cibler les clientèles & adapter les offres (améliorer, segmenter, diversifier) Exemple : en réalisant une enquête de satisfaction interne, par dépôt de questionnaire, par tablette ou par mail, je peux améliorer mes offres, créer une relation de confiance avec mes clients, et susciter des avis positifs sur les sites d avis de voyageurs. Borne ex. Tablette mise à disposition 42

43 Pour cibler les clientèles & adapter les offres (améliorer, segmenter, diversifier) Exemple : un nouvel indicateur = le Score Net de Recommandation Sur une échelle de 0 à 10, est- ce que vous recommanderiez (produit / territoire / entreprise) à vos proches, famille et amis? L enjeu est de mesurer le niveau d implication du client et non plus seulement sa satisfaction 43

44 POUR OPTIMISER SA POLITIQUE TARIFAIRE Savoir se situer par rapport à la concurrence, savoir anticiper les évolutions de fréquentation = études tarifaires, veille concurrentielle, yield management 44

45 OpGmiser sa poligque tarifaire Pour un territoire, apprécier la compétitivité concurrentielle de la destination par rapport à d autres territoires Exemples : analyse des prix sur un territoire Permet de sensibiliser les acteurs aux problématiques de rapport qualité / prix Pour une entreprise, cela me permet d avoir une idée du positionnement moyen sur le territoire et de comparer avec mes propres données. Source : Observatoire Régional du tourisme PACA 45

46 OpGmiser sa poligque tarifaire Pour une entreprise pouvoir travailler sa politique tarifaire en fonction du calendrier, des événements, du prix des concurrents, de la météo Exemple : analyse des prix à partir des études Observatoires du Tourisme / MKG en PACA Source : Observatoire du tourisme Vaucluse Je compare mes prix et mon RevPar avec d autres établissements sur le même territoire J analyse les prix de la concurrence sur Internet J anticipe avec mes réservations mes futurs niveaux d occupation 46

47 POUR IDENTIFIER LES ACTIONS PRIORITAIRES DE PROMOTION & CANAUX DE DISTRIBUTION Quels marchés cibler, quels sont les supports et canaux de distribution les plus efficaces pour toucher les clientèles visées? = analyse de marchés, études sur les critères de décision & les comportements de recherche d information et d achats 47

48 IdenGfier les acgons prioritaires de promogon & ses canaux de distribugon Pour déterminer sur quels marchés aller et pour choisir les moyens et supports les plus efficaces pour toucher les clientèles visées Exemples : analyser les évolutions de marché, par exemple en utilisant des matrices marketing classiques En mettant l évolution du marché en abscisse et la part de marché en ordonnée, la matrice marketing permet de mettre en évidence les marchés à conforter, à développer, à désinvestir ou à dilemme. En connaissant l évolution des marchés sur mon territoire, je peux réfléchir à ma position en tant qu entreprise et avoir la même démarche marketing. Source : diagnos5c marke5ng Ille- et- Vilaine CoManaging

49 IdenGfier les acgons prioritaires de promogon & ses canaux de distribugon Exemple : analyser les comportements des clientèles en terme de recherche d information, de critères de décision, et d achats Je compare les comportements de mes clients (si je les connais) avec les données sur le territoire. J identifie des objectifs de conquête et/ou fidélisation de clientèles Je détermine quelles priorités mettre sur les supports de communication 49

50 IdenGfier les acgons prioritaires de promogon & ses canaux de distribugon Exemple : les études qualitatives peuvent être des outils très puissants pour comprendre les motivations & freins, les critères d achat et de décision Source : Etude Juniors 2004 CRT Midi- Pyrénées 50

51 POUR ANALYSER SON IDENTITÉ, SA NOTORIÉTÉ, SON IMAGE & SON E- REPUTATION, CONSTRUIRE SON POSITIONNEMENT & SA COMMUNICATION Quels sont mes points forts & spécifiques? Quelle est ma notoriété et comment évolue- t- elle? Quelle est mon e- réputation? Quels sont les messages & les supports de communication à privilégier? = analyse identitaire, études de notoriété et d image, suivi de l e- réputation. 51

52 Analyser son idengté, sa notoriété, son image et travailler son posigonnement & sa communicagon Connaître l identité d un territoire, d une entreprise Exemple : réaliser une étude / un travail de réflexion sur l identité de son territoire / sa marque Axe " MERVEILLEUX " BEAUTE IMAGINAIRE POESIE Axe " PUISSANCE" FORCE NATURE MASSIF FORÊT ESPACE LA FORÊT Axe " PARADOXE / MONDE A PART " L ARDENNE/DES ARDENNES/ CHACUN SON ARDENNE CONTRASTE Axe «QUIETUDE " HAVRE DE PAIX QUIETUDE Axe " LES HOMMES» LES ARDENNAIS HISTOIRE & CONTACT EUROPE FAIRE/PRAGMATISME Source : Etude posi5onnement Ardenne - CoManaging 52

53 Analyser son idengté, sa notoriété, son image et travailler son posigonnement & sa communicagon Connaître l identité d un territoire, d une entreprise Exemple : pour une entreprise, ce travail d étude et de réflexion indispensable constitue une base indispensable pour construire un positionnement spécifique et concurrentiel J identifie ce qui constitue les fondamentaux de l identité de ma structure (localisation, architecture, histoire, ma personnalité en tant que propriétaire, mes passions, etc.) Source : hap://www.domainedubuc.com/ 53

54 Analyser son idengté, sa notoriété, son image et travailler son posigonnement & sa communicagon Connaître la notoriété de son entreprise ou son territoire Exemple : pour territoire ou une grande entreprise l achat de questions dans des enquêtes Omnibus permet d obtenir des données à moindre coût. Source : ADT Lot 54

55 Analyser son idengté, sa notoriété, son image et travailler son posigonnement & sa communicagon Connaître l image, travailler son positionnement & sa communication Exemple : l interrogation des clientèles actuelles ou potentielles permet de connaître et mesurer dans le temps son image. Je tiens compte des attentes des clientèles pour optimiser ma communication. Source : Bouches- du- Rhône Tourisme 2010 Un quart de siècle d image des Bouches- du- Rhône 55

56 Analyser son idengté, sa notoriété, son image et travailler son posigonnement & sa communicagon Connaître la notoriété de son entreprise ou son territoire Exemple : Les analyses des requêtes Internet permettent d avoir une réelle approche des territoires et de leurs spécificités (avec Google Adwords Keyword Planner) Ensemble des requêtes Requêtes Rang brest landerneau crozon ouessant plougastel camaret lesneven daoulas plouguerneau oceanopolis le conquet ploudalmezeau roscanvel menez hom pays des abers Croisement de 32 termes liés au tourisme avec les territoires Requêtes Rang brest crozon ouessant camaret landerneau le conquet plougastel plouguerneau daoulas ploudalmezeau lesneven roscanvel menez hom pays des abers

57 Analyser son idengté, sa notoriété, son image et travailler son posigonnement & sa communicagon Connaître la notoriété de son entreprise ou son territoire Exemple : Pour un établissement, je peux aussi utiliser cet outil pour savoir en moyenne combien de fois le nom de mon entreprise est recherché sur Google par les internautes = notoriété (avec Google Adwords Keyword Planner) Source : https://adwords.google.com/ko/keywordplanner/home? u= & c=

58 Analyser son idengté, sa notoriété, son image et travailler son posigonnement & sa communicagon Connaître et suivre son e-réputation Exemple : Pour un établissement, je peux mettre en place des alertes pour savoir ce qui se dit sur mon établissement (avec Google Alerte), je peux analyser ma présence sur le web (Youseemi, addictomatic, etc.), ou je peux m abonner à un service spécialisé (Guestback, ReviewPro, TrustYou, Revinate, Eliophot, Aboutmyhotel, Radar, etc.) Source : 58

59 EVALUER LES ACTIONS POUR OPTIMISER LES RESSOURCES Quels sont les résultats obtenus par rapport aux objectifs fixés? = informations internes, interrogation des prospects & clients, mise en place et suivi d indicateurs 59

60 EVALUER LES ACTIONS POUR OPTIMISER LES RESSOURCES Quels sont les objectifs des actions à évaluer? PAS D OBJECTIFS = PAS D EVALUATION PERTINENTE POSSIBLE J identifie les indicateurs de résultats pertinents pour évaluer les résultats de mes actions Je mets en place les outils nécessaires et formalise un tableau de bord : enquête clients, analyse des réservations, analyse de mon dispositif web, 60

61 EVALUER LES ACTIONS POUR OPTIMISER LES RESSOURCES Exemple : Je regarde et analyse les résultats de mon site web sur mon outil statistique (Google Analytics, Xiti) 61

62 J AGIS MEMO les 7 priorités si vous n avez ni beaucoup de temps, ni beaucoup de budget 1. J identifie mes objectifs prioritaires 2. Je définis mes besoins en informations d aide à la décision 3. Je recherche et utilise ce qui est disponible auprès des observatoires du tourisme 4. Je mets en place mes dispositifs internes : enquêtes périodiques de clientèles et/ou enquêtes de satisfaction, résultats de fréquentation et économiques, analyse de mes réservations, de mon dispositif web 5. Je formalise un tableau de bord utile et facile à mettre à jour 6. Je m organise (gestion du temps) pour collecter, traiter et surtout analyser les données recueillies 7. Je compare avec des données moyennes sur mon territoire, avec d autres établissements +1 = Je participe aux études et enquêtes des observatoires du tourisme et je leur fais part de mon retour / besoins 62

63 Et les 3 facteurs clés de succès 2 - LA VEILLE CONCURRENTIELLE 1 - L ÉCOUTE & L ANALYSE CLIENT 3 - LA MESURE DES RÉSULTATS 63

64 3 COMMENT TRAVAILLER AVEC LES OBSERVATOIRES DU TOURISME? 64

65 QUELLES FINALITES? Se doter et donner Pour qui? À L ENSEMBLE DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE (professionnels, décideurs, organismes touris5ques) Quoi? DES OUTILS D AIDE À LA DÉCISION (à chaque niveau : aménagement, produc5on, informa5on, promo5on, commercialisa5on, communica5on, forma5on, ) Comment? DANS UNE APPROCHE SOCIO- ECONOMIQUE, MARKETING & NUMERIQUE DE L ACTIVITÉ PAR DES DEMARCHES PARTICIPATIVES QUI CONTRIBUENT A : LA PROFESSIONNALISATION DES ACTEURS 65

66 QUELLES MISSIONS & FONCTIONS? Fonc(ons Missions Finalités COLLECTER TRAITER ANALYSER INFORMER COMMUNIQUER ANIMER COORDONNER HARMONISER EXPLIQUER ANALYER CONFRONTER Produire & analyser / Evaluer Les données sur les marchés, sur les ac5vités touris5ques, sur l impact des ac5ons réalisées Animer les résultats Les informa5ons traitées auprès des professionnels & des décideurs en fonc5on de leurs besoins Coopérer & conseiller Les acteurs du tourisme (analyser les besoins) Les méthodes d observa5on (études, ou5ls) Pour aider (cahier des charges, suivi études) Veiller & apporter une expergse Les informa5ons traitées avec la connaissance du terrain AIDE A L ANTICIPATION 66 AIDE A LA PROFESSIONNALISATION AIDE A LA DECISION

67 LE PARTENARIAT Une mission qui fonctionne de manière partenariale & coordonnée entre les différents acteurs territoriaux du tourisme & entreprises privées Hébergeurs, prestataires touristiques Offices de Tourisme ADT / CDT CRT INSEE / DGCIS Aéroports / transporteurs Universités / instituts d études UNE ARTICULATION DES ETUDES & ENQUÊTES 67

68 DES RÈGLES DU JEU LA RIGUEUR MÉTHODOLOGIQUE Rigueur dans les choix méthodologiques, dans la mise en œuvre des études, dans l analyse et la restitution LE RETOUR D INFORMATIONS & LA PÉRENNITÉ Assurer un retour pertinent auprès des partenaires / acteurs. L intérêt des informations collectées augmente au fur et à mesure des années grâce à constitution de séries de données & à leur utilisation. Privilégier la mise en place d outils permanents (tableau de bord, baromètre, enquêtes périodiques ). L ÉTHIQUE & LA CONFIDENTIALITÉ Confidentialité, transparence sur les méthodes et les sources utilisés. Honnêteté et liberté de paroles : les résultats ne sont pas toujours positifs! 68

69 UTILISER LES DONNÉES À DISPOSITION h\p://www.chiffres- tourisme- paca.fr/default.asp h\p://www.tourisme- en- vaucluse.com/la- frequentagon- tourisgque/ h\p://www.visitprovence.org/agence_chiffres_cles.asp 69

70 S ENGAGER DANS UN TRAVAIL COLLABORATIF IL EST IMPOSSIBLE DE RESTER COMPETITIF EN TRAVAILLANT DE MANIERE ISOLEE De nouveaux modes d organisation qui s appuient sur le «collaboratif» Le co- opératif Le co- construit La co- opétition Le co- managé Le co- brandé Le co- financé 70

71 EXPRIMER LES BESOINS & ATTENTES L utilité et la pertinence des informations ne peut venir que d une échanges fructueux entre les différents acteurs De quelles informations avons- vous besoin? Pour prendre quelles décisions? Comment nous organiser pour les obtenir? Comment pérenniser les outils pertinents? 71

72 GAGNER, C EST ALLIER DYNAMISME INDIVIDUEL, MISE EN RÉSEAU & ACTION COLLECTIVE 72

73 EXPRIMER LES BESOINS & ATTENTES MERCI DE VOTRE ATTENTION Questions / Réponses Echanges d expériences & témoignages 73

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

Outil de stratégie marketing

Outil de stratégie marketing Les Rendez-vous du CRT PACA De l observation à l action Observatoire ADT Vaucluse Tourisme : Connaître, Mesurer, Evaluer, Analyser, Accompagner Outil de stratégie marketing Mercredi 12 mars 2014 - Palais

Plus en détail

De l observatoire à l action

De l observatoire à l action De l observatoire à l action 13 MARS 2014 BEST WESTERN Soleil & Jardin Sanary sur Mer BEST WESTERN Soleil & Jardin Sanary sur Mer 40 chambres,180m2 de salles de conférence, Spa, 2 piscines, restauration

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : SITE WEB ET OPTIMISATION DE SA VISIBILITE WEB

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 5 : «QUEL PLAN MARKETING POUR 2013-2017?» Epinal, le 21 novembre 2012

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 5 : «QUEL PLAN MARKETING POUR 2013-2017?» Epinal, le 21 novembre 2012 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES ATELIER n 5 : «QUEL PLAN MARKETING POUR 2013-2017?» Epinal, le 21 novembre 2012 Une règle de base au bon déroulé de l atelier : Toutes les idées

Plus en détail

FROTSI des Pays de la Loire

FROTSI des Pays de la Loire FROTSI des Pays de la Loire Fédération Régionale des Offices de Tourisme et Syndicats d Initiative # Sonia RENAULT # Responsable réseau FROTSI # 28 Janvier 2014 La FROTSI des Pays de la Loire : KESAKO?

Plus en détail

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 1 FIDELISER, POURQUOI? Les actions de promotion/communication peuvent être classées en deux grandes catégories. LA CONQUETE S adresse à un large

Plus en détail

FORMATION : Visites guidées et produits de visite, comment innover? Durée : 2 jours (14H) Programme de la formation : Objectifs : Méthodologie :

FORMATION : Visites guidées et produits de visite, comment innover? Durée : 2 jours (14H) Programme de la formation : Objectifs : Méthodologie : FORMATION : Visites guidées et produits de visite, comment innover? Quelques repères sur la réforme Comment améliorer l attractivité de la visite guidée Qualifier l offre des visites guidées pour réfléchir

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

Diagnostic numérique par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois. Dans le cadre de l Animation Numérique de Territoire

Diagnostic numérique par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois. Dans le cadre de l Animation Numérique de Territoire Diagnostic numérique par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois Dans le cadre de l Animation Numérique de Territoire 2015 Animation Numérique de Territoire par l office de tourisme du Saint-Gaudinois

Plus en détail

Axe 1. Adapter et valoriser son offre auprès des clientèles dans une logique de territoire.

Axe 1. Adapter et valoriser son offre auprès des clientèles dans une logique de territoire. CAHIER DES CHARGES - ANNEE 2011 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION Territoire concerné : Grand Villeneuvois Fumélois Lémance Axe 1. Adapter et valoriser son offre auprès des clientèles dans une logique de territoire.

Plus en détail

Compte rendu par atelier : forum de la transition

Compte rendu par atelier : forum de la transition Compte rendu par atelier : forum de la transition Chaque restitution est détaillée de façon à respecter la fiche cadre remplie lors de la journée. L intérêt de ce compte rendu est de permettre à tous les

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012 Une règle de base au bon déroulé de l atelier : Toutes les idées

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro)

Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro) Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro) Rennes, le 26 février 2009 Plan de l atelier Stratégie marketing du CRT Objectif du projet Présentation des différentes

Plus en détail

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran!

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! 1 Parlons Stratégie! 2 UNE STRATÉGIE? EST- CE BIEN NÉCESSAIRE? Peut- on se contenter de participer à la course sans stratégie? 3 POURQUOI PARLER

Plus en détail

«Les incontournables»

«Les incontournables» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Les incontournables» JOURNEE 1 LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 LA «GRC» ET LE MARKETING DIRECT JOURNEE 3 UN SITE

Plus en détail

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique III. La demande touristique et ses évolutions 1. État actuel de la demande touristique Les statistiques internationales et européennes : Croissance du tourisme international de 5 à 6 % en 2005 Forte croissance

Plus en détail

GRATUIT. AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016

GRATUIT. AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016 GRATUIT # AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016 Nadège Féliers Gîtes de France Ille et Vilaine Chargée «Communication et Numérique» GÎTES

Plus en détail

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Fiche marché La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Données de cadrage Données économiques PPopulation : 16,8 millions d habitants Taux de croissance

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION

Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION - Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAUTAIRE «DES PAYS DE SAINT-FLOUR» 26 juin 2014 1 - Est Cantal - OTI «DES PAYS DE SAINT-FLOUR» - Importance de l AXE 75 - Des

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

I) Le Quizz HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. III) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY

I) Le Quizz HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. III) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY II) Le contexte III) Le programme VRAI OU FAUX? Améliorer la fidélité de mes clients c est avant tout développer mon chiffre d affaires. Améliorer la fidélité de mes clients, c est avant tout développer

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

PRESTATIONS 2015 DEVELOPPEZ-VOUS! Anne LEROND Conseil

PRESTATIONS 2015 DEVELOPPEZ-VOUS! Anne LEROND Conseil PRESTATIONS 2015 DEVELOPPEZ-VOUS! Anne LEROND Conseil Conseil en développement hôtelier et touristique Gestionnaire de Communauté Formatrice Chemin des Loups 19160 Liginiac Tél : 06 16 58 64 08 Mél : anne.lerond.conseil@gmail.com

Plus en détail

La révolution des offices de tourisme. Jean-Luc BOULIN - MOPA

La révolution des offices de tourisme. Jean-Luc BOULIN - MOPA La révolution des offices de tourisme Jean-Luc BOULIN - MOPA Séminaire Cap Atlantique 8 février 2013 Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques d Aquitaine Renforcer sa communication 5 MISSIONS

Plus en détail

Exemple de définition d indicateurs dans la démarche ISO 9001

Exemple de définition d indicateurs dans la démarche ISO 9001 0 Exemple de définition d indicateurs dans la démarche ISO 9001 Carine LUX Manager du Pôle Développement des Marchés CDT des Landes 1 0 Le Comité Départemental du Tourisme des Landes Une équipe de 23 personnes

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

E-Tourisme. www.balaruc-les-bains.com

E-Tourisme. www.balaruc-les-bains.com E-Tourisme www.balaruc-les-bains.com Mardi 19 Mai 2015 Sommaire 1. E-Tourisme Définition et quelques Chiffres Le cycle du voyageur Positionnement de l OT 2. Positionnement OT Google Site d avis : TripAdvisor

Plus en détail

2.Bien se commercialiser

2.Bien se commercialiser POUR TOUS Par filière Restaurateurs Débits de boissons Hébergeurs 2.Bien se commercialiser Activités de pleine nature Lieux de visite et sites culturels Bien se commercialiser : les 5 C 1. Connaître son

Plus en détail

LES ATELIERS NUMÉRIQUES

LES ATELIERS NUMÉRIQUES LES ATELIERS NUMÉRIQUES 2015 Office de tourisme des Pays de Saint-Flour - Tél. 04 71 60 22 50 - www.pays-saint-flour.fr - info@pays-saint-flour.fr L OFFICE DE TOURISME PARTENAIRE DE VOTRE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY I) Le contexte II) Le programme I) Le contexte II) Le contexte La destination France 1 ère destination mondiale en nombre de touristes avec 84,7 millions de visiteurs étrangers (en 2013). 1 touriste sur

Plus en détail

Les ateliers Numériques 2013

Les ateliers Numériques 2013 Les ateliers Numériques 2013 St Laurent du pape, 22 mai 2013 Atelier : Les avis clients Chargée de mission tourisme Ardèche Plein Cœur Animatrice numérique de territoire Responsable Office de tourisme

Plus en détail

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE CONSTANTIN Maurice Prestataire de Formation n 96 97 30382 97 81 av du Gal de Gaulle 97300 Cayenne Tél : 0594 29 29 42 maurice.constantin@amesco.net secretaire.amesco@orange.fr PROGRAMME FORMATION NEGOCIATION

Plus en détail

La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise. Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication

La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise. Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise Découvrez la «boîte à outils» du plan TAC : Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication Cibler mon marché

Plus en détail

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt)

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt) Plan marketing 2010-2014 Doubs tourisme (Cdt) Pourquoi un plan marketing? Le schéma départemental de développement touristique Ce schéma (SDDT) définit cinq grands axes pour le développement touristique

Plus en détail

Formations 2016, spécifiquement dédiées aux professionnels de l hébergement, de la restauration et du tourisme. et du tourisme.

Formations 2016, spécifiquement dédiées aux professionnels de l hébergement, de la restauration et du tourisme. et du tourisme. Formations 2016, spécifiquement dédiées aux professionnels de l hébergement, de la restauration et du tourisme. et du tourisme. Votre contact : Carole T o r l a s c o, P. 06 16 45 26 09 à Toulouse 1 Toutes

Plus en détail

Présentation CRT PACA Golf de Digne les bains

Présentation CRT PACA Golf de Digne les bains Présentation CRT PACA Golf de Digne les bains 1 Réalisation d une étude de positionnement marketing en 2010 5 enjeux pour une destination touristique «Pays Dignois» Un enjeu de positionnement touristique

Plus en détail

pour conforter la fréquentation de ces deux saisons?

pour conforter la fréquentation de ces deux saisons? Alpes du Sud, quelles synergies pour les clientèles été et hiver? Domaine Domaine de Charance de Charance Gap Gap 28 avril (05) 2010 Pascal Ferrero Enov Research Comment capitaliser sur les clientèles

Plus en détail

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Dossier de presse Avril 2010 Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Lancement de TesterTout.com Agence Marketing Editrice du 1 er programme gratuit d envoi de cadeaux pour tous Contact Aurélien Deschodt

Plus en détail

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Cycle Innovation & Connaissance 57 petit déjeuner Jérôme SANZELLE, Allmyski 11 avril 8h30-10h SKEMA Animatrice : Valérie BLANCHOT COURTOIS

Plus en détail

COMMENT LES PROFESSIONNELS DE L HÉBERGEMENT DE PACA GÈRENT-ILS LEUR E-RÉPUTATION?

COMMENT LES PROFESSIONNELS DE L HÉBERGEMENT DE PACA GÈRENT-ILS LEUR E-RÉPUTATION? COMMENT LES PROFESSIONNELS DE L HÉBERGEMENT DE PACA GÈRENT-ILS LEUR E-RÉPUTATION? Jeudi 23 septembre 2015 L AUTO DIAGNOSTIC TOURIS DIAG 2.0 Un tour d horizon complet de vos pratiques numériques 20 minutes

Plus en détail

Ateliers du mercredi 9 février 2011

Ateliers du mercredi 9 février 2011 Ateliers du mercredi 9 février 2011 Barcamp Webmaster Webmasters, la technologie progresse de façon exponentielle dans un environnement marketing en perpétuel mutation. Que vous soyez technicien ou rédacteur,

Plus en détail

LE CONSEIL GENERAL DES DES VOSGES PRESENTE

LE CONSEIL GENERAL DES DES VOSGES PRESENTE LE CONSEIL GENERAL DES LE VOSGES CONSEIL PRESENTE GENERAL DES VOSGES PRESENTE FORMATIONS ACTIONS POUR LES ACTEURS DU TOURISME Schéma Départemental de Développement Touristique des Vosges Programme de formations

Plus en détail

Formations 2015, spécifiquement dédiées aux professionnels de l hébergement, de la restauration et du tourisme.

Formations 2015, spécifiquement dédiées aux professionnels de l hébergement, de la restauration et du tourisme. Formations 2015, spécifiquement dédiées aux professionnels de l hébergement, de la restauration et du tourisme. Votre contact : Carole T o r l a s c o, P. 06 16 45 26 09 à Toulouse 1 Toutes ces formations

Plus en détail

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr Une présence nationale pour un impact local 2015 & VOUS Avez-vous déjà entendu parler d une campagne publicitaire qui ne nécéssite aucune dépense ou investissement préalable? Avez-vous déjà entendu parler

Plus en détail

Itinéraire de formation. Politique de développement touristique. Délégation régionale Basse-Normandie. www.calvados-tourisme.com

Itinéraire de formation. Politique de développement touristique. Délégation régionale Basse-Normandie. www.calvados-tourisme.com 2015 Itinéraire de formation Politique de développement touristique Délégation régionale Basse-Normandie www.calvados-tourisme.com ITINÉRAIRES POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE CODE ITINÉRAIRE ITSUN

Plus en détail

L écosystème Internet de la Bretagne

L écosystème Internet de la Bretagne L écosystème Internet de la Bretagne Notre consommateur : une démarche complexe Notre ambition commune et partagée Etre présent ensemble sur tous ces points de contacts pour mieux Capter nos consommateurs,

Plus en détail

La stratégie du CDT face aux nouveaux enjeux du tourisme

La stratégie du CDT face aux nouveaux enjeux du tourisme 1. Projet d entreprise 2. Stratégie de veille économique 3. Stratégie de développement 4. Stratégie Marketing 1. Le projet d entreprise : une «agence de développement» Au bénéfice de la destination Hérault,

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

PLAN D ACTIONS NUMÉRIQUES 2015. des professionnels de l hébergement de la Communauté d Agglomération Dracénoise. Jeudi 18 décembre 2014

PLAN D ACTIONS NUMÉRIQUES 2015. des professionnels de l hébergement de la Communauté d Agglomération Dracénoise. Jeudi 18 décembre 2014 PLAN D ACTIONS NUMÉRIQUES 2015 des professionnels de l hébergement de la Communauté d Agglomération Dracénoise Les mini ateliers LES OBJECTIFS Réalisation d un objectif pratique en 3h PHILOSOPHIE DES MINI

Plus en détail

W3MS Web, Marketeur, Manager de Médias sociaux

W3MS Web, Marketeur, Manager de Médias sociaux W3MS Web, Marketeur, Manager de Médias sociaux Nouvelles modes de consommations des biens et des services, Nouvelles formes de communication dans le B2B, dans le B2C, dans le B2B2C, le C2C, Nouvelles compétences

Plus en détail

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne?

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Réseaux et médias sociaux dans le tourisme Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Préface La popularité grandissante des réseaux sociaux sur le Web bouscule le modèle traditionnel

Plus en détail

AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET

AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET stratégies digitales AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET Pierre Bizollon - p.bizollon@linkingbrand.com - www.linkingbrand.com - 0 676 216 116 06/03/09 1 LE FONDATEUR:

Plus en détail

Lundi de l Economie l. Pourquoi être présent sur le web?

Lundi de l Economie l. Pourquoi être présent sur le web? Lundi de l Economie l Numérique Pourquoi être présent sur le web? Fin 2010 : Plus de 35 millions de personnes âgées de 11 ans et plus se sont connectées à Internet au cours du dernier mois (35,6 millions)

Plus en détail

[ Pré-Programme ] TOURISME numerique 2 FORUM DE DEAUVILLE 17-18 MARS 2014

[ Pré-Programme ] TOURISME numerique 2 FORUM DE DEAUVILLE 17-18 MARS 2014 [ Pré-Programme ] TOURISME numerique 2 FORUM DE DEAUVILLE 17-18 MARS 2014 [ Agenda ] Lundi 17 mars 2014 Mardi 18 mars 2014 09:30 10:00 Accueil des participants Allocution d ouverture 09:00 10:30 Le Grand

Plus en détail

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86 1 Formations & Conseils Web Marketing Myriam GHARBI Formations & Conseils Web Marketing Vous êtes Auto-entrepreneur, Créateur d'entreprise, Salarié au sein d'une TPE, PME ou dans une Collectivité? Vous

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : FOCUS «SITE WEB», «FACEBOOK», «E-REPUTATION»

Plus en détail

Je gère ma relation client. Le 8 septembre 2015

Je gère ma relation client. Le 8 septembre 2015 Je gère ma relation client Le 8 septembre 2015 Je gère ma relation client On se présente! Qu est ce que la Gestion de la Relation Client? Définition La Gestion Relation Client (GRC) : C est l ensemble

Plus en détail

«Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet»

«Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet» «Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet» Présentation du 22 mars 2011 1 Il y avait l'an dernier en France 38 millions d'internautes, soit 18 millions de plus qu'en 2003 Source"Le

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE MICHEL BADOC EN COLLABORATION AVEC ISABELLE SELEZNEFF GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3215-6 SOMMAIRE Remerciements... 11 Table des

Plus en détail

Valoriser et commercialiser les territoires touristiques sur Internet

Valoriser et commercialiser les territoires touristiques sur Internet 2e Rencontres des territoires numériques Agen 8 décembre 2004 Valoriser et commercialiser les territoires touristiques sur Internet ARDESI, Agence Régionale pour le Développement de la Société de l Information

Plus en détail

Réflexion sur la communication de la FRHPA et proposition de plan d actions

Réflexion sur la communication de la FRHPA et proposition de plan d actions Fédération Régionale de l Hôtellerie de Plein Air - Chambre Isère Isère Tourisme ******** Réflexion sur la communication de la FRHPA et proposition de plan d actions ******* Projet de collaboration 7 février

Plus en détail

La démarche numérique de l office de tourisme du Pays de Saint-Galmier

La démarche numérique de l office de tourisme du Pays de Saint-Galmier La démarche numérique de l office de tourisme du Pays de Saint-Galmier Une démarche numérique intégrée à notre démarche qualité Depuis 2 ans l Office de Tourisme du Pays de Saint-Galmier s est engagé dans

Plus en détail

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi?

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi? L animation numérique, c est quoi? L Office de Tourisme vous accompagne Vos rendez-vous numériques Guide de l accompagnement numérique Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE 2 e semestre 2015 2

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME

LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME Conquérir, vendre et fidéliser grâce à Internet 1 ER SEMESTRE 2016 CONFÉRENCES ET ATELIERS 100% PRATIQUES POUR LES ACTEURS TOURISTIQUES DE CORNOUAILLE UNE INITIATIVE & Les entreprises

Plus en détail

Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant

Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant Les clés de la Réussite Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant E-learning 14 heures Tarif : 490 Le manque d approche Marketing pénalise les petites structures.

Plus en détail

CCI DE GRENOBLE ECOBIZ E-REPUTATION. Alain Bouveret 15.05.2014

CCI DE GRENOBLE ECOBIZ E-REPUTATION. Alain Bouveret 15.05.2014 CCI DE GRENOBLE ECOBIZ E-REPUTATION Alain Bouveret 15.05.2014 LE MENU Intro 3 Le multicanal 5 Les vertus de l insatisfaction & le bad buzz 8 Points de réflexion 14 Exemple : Mon avis 20 Compléments et

Plus en détail

Optimisez les profits de vos sites web. Intégrez la performance à votre projet de création

Optimisez les profits de vos sites web. Intégrez la performance à votre projet de création Optimisez les profits de vos sites web Intégrez la performance à votre projet de création Consultant web spécialisée dans le référencement, mon objectif est d augmenter les profits de vos sites web par

Plus en détail

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation?

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation? Relation client : satisfaction? fidélisation? Un pilier fondamental de la GRC : la satisfaction client La gestion de la relation client Les missions de l entreprise Créer de la valeur pour les clients

Plus en détail

French Entrée. J'adore! Marketing Services

French Entrée. J'adore! Marketing Services Votre partenaire privilégié pour la promotion de la France en tant que destination touristique sur le marché britannique et anglophone. FrenchEntrée Services Marketing Votre partenaire privilégié pour

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

La fidélité est contraire à la nature humaine.

La fidélité est contraire à la nature humaine. La fidélité est contraire à la nature humaine. CHARLES FOURIER Philosophe et économiste français. POURQUOI FIDELISER? Un cas de force majeure 20% des investissements en fidélisation représentent 80% du

Plus en détail

LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE

LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE Samedi 30 mai 2015 Photo : Jaymantir UNE DESTINATION, C EST QUOI? Juin 2015 Brigitte Bloch Le touriste, un oiseau migrateur Le touriste n a pas de frontière. Sa vision

Plus en détail

Banque de détail. Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale

Banque de détail. Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale Banque de détail Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale L évolution de l environnement et les enjeux dans la Banque de détail CENTRES D'APPELS Intensification du

Plus en détail

Sommaire. Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci!

Sommaire. Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci! Sommaire Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci! P 3 P 4 P 5 P 6 P 7 P 8 P 9 P 10 P 11 P 12 Pitch Mariage Serein est une jeune Start-Up parisienne

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail

L approche de l OPT Wallonie- Bruxelles en France

L approche de l OPT Wallonie- Bruxelles en France L approche de l OPT Wallonie- Bruxelles en France Martine VAN ROMPHEY Directrice i du bureau de l OPT en France L ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DE WALLONIE & DE BRUXELLES LE

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Consultation 2016 Programme Formations Tourisme «Animer ses Pages et Profils sur les réseaux sociaux»

Consultation 2016 Programme Formations Tourisme «Animer ses Pages et Profils sur les réseaux sociaux» Consultation 2016 Programme Formations Tourisme «Animer ses Pages et Profils sur les réseaux sociaux» Contact : Karel CHAUCHEPRAT Plan de Formation régional CRDT Auvergne Parc Technologique la Pardieu

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE CONFERENCE DE PRESSE Lourdes, le 20 mars 2013 OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Corine LAUSSU Chargée de promotion et de communication Tél. : 05 62 42 77

Plus en détail

Plan d action Numérique 2015

Plan d action Numérique 2015 Plan d action Numérique 2015 Office de Tourisme d Erquy #erquytourisme [Février 2015] Constat : SNUT Le projet SNUT (Stratégie Numérique de Territoire touristique) initié par la Région Aquitaine et la

Plus en détail

Plan Stratégique 2015-2019

Plan Stratégique 2015-2019 Plan Stratégique 2015-2019 En 2015, le Schéma local de développement touristique évolue en Plan stratégique touristique pour la période 2015-2017. Ce document vient répondre aux enjeux de la Marque Qualité

Plus en détail

La R et D est un Investissement obligé et rentable : un docteur scientifique pour votre entreprise? Oui c est possible

La R et D est un Investissement obligé et rentable : un docteur scientifique pour votre entreprise? Oui c est possible Appel à candidature Dans le cercle vertueux de l innovation, vecteur de compétitivité et de pérennité de nos PME La R et D est un Investissement obligé et rentable : un docteur scientifique pour votre

Plus en détail

COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE. Diagnostic numérique de territoire

COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE. Diagnostic numérique de territoire COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE Diagnostic numérique de territoire Comité D Expansion Touristique et Economique de la Drôme Provençale 8 bd Joliot Curie 26130 Saint-Paul-Trois-Châteaux

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

Stratégies marketing. Augmenter sa créativité en période de changement. Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009

Stratégies marketing. Augmenter sa créativité en période de changement. Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009 Stratégies marketing Augmenter sa créativité en période de changement Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009 La présentation Marketing en temps de crise Quelques principes

Plus en détail

«Refondre ou créer son site web»

«Refondre ou créer son site web» Animateur Numérique de Territoire Rhône-Alpes «Refondre ou créer son site web» Véronick Le Palabe- O.T. La Norma Sommaire 1-ANT? 2- Numérique Internaute Mobinaute 3-Avoir un site web aujourd hui 4-Créer

Plus en détail

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012 STRATÉGIES E-MARKETING Mars 2012 7 stratégies e-marketing D après un document réalisé par l ESC Lille 1 Le buzz marketing Le bouche à oreille du web Objectifs Développer sa visibilité Améliorer sa notoriété

Plus en détail

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS»

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» 1/ LE CONTEXTE 1.1 VERS UNE NOUVELLE POLITIQUE TOURISTIQUE DES TERRITOIRES Le règlement d intervention 2007-2013 proposait

Plus en détail

Elaboration du Schéma de Développement Touristique de la Corrèze. Réunion de lancement du 3 avril 2014

Elaboration du Schéma de Développement Touristique de la Corrèze. Réunion de lancement du 3 avril 2014 Elaboration du Schéma de Développement Touristique de la Corrèze 2015 2018 Réunion de lancement du 3 avril 2014 Le Schéma 2009/2014 adopté en 2009, le schéma 2009/2013 a été prorogé d'une année sur 2014

Plus en détail

. Action menée par l Office de Tourisme dans le cadre de sa mission d animation numérique de territoire

. Action menée par l Office de Tourisme dans le cadre de sa mission d animation numérique de territoire 12décembre 2013 . Etablir un état des lieux du numérique sur notre destination : * pour mieux se situer dans l économie numérique touristique * pour connaître les pratiques des acteurs locaux * pour permettre

Plus en détail

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action?

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? Sources : Méthodologie de projet / fiches pratiques / comment passer d une idée à sa mise en

Plus en détail

WSI DIGITAL BOX VOTRE PARTENAIRE MARKETING DIGITAL

WSI DIGITAL BOX VOTRE PARTENAIRE MARKETING DIGITAL WSI DIGITAL BOX VOTRE PARTENAIRE MARKETING DIGITAL Said Abboudi, WSI - France WSI Marketing Internet 1er réseau Mondial de consultants en Digital Marketing Un savoir-faire international / Une présence

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

Réunion des partenaires 7 novembre 2014

Réunion des partenaires 7 novembre 2014 «Tous sur le web» Réunion des partenaires 7 novembre 2014 1 Tous sur le web: Historique Point de départ de la réflexion : RDV PRO d Isère Tourisme juillet 2013 Tous sur le web Avec 3 constats : LE E-COMMERCE

Plus en détail

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi?

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi? L animation numérique, c est quoi? L Office de Tourisme vous accompagne Vos rendez-vous numériques Guide de l accompagnement numérique Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE 2014 2015 2 Sommaire

Plus en détail

MUTUELLES ET ASSURANCES

MUTUELLES ET ASSURANCES LIVRE BLANC E-MARKETING MUTUELLES ET ASSURANCES MARKETING VISIBILITE PERFORMANCE 13/02/13 - Page 2/9 01. Edito Comment être visible sur le net? Sur quoi être visible? Comment adopter une stratégie digitale

Plus en détail