DE L OBSERVATION À L ACTION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DE L OBSERVATION À L ACTION"

Transcription

1 DE L OBSERVATION À L ACTION 2 ème Rendez- vous du CRT et 13 mars 2014

2 PETIT PREAMBULE 2

3 Une histoire symbolique en

4 L aide à la décision la «navigagon» Produire les données utiles pour la course, avec des outils et méthodes adaptées, les traiter et communiquer les informations clés au «skeeper» 4

5 La réussite lors d une course 1 - La qualité des informations fournies au «skeeper» 2 - L élaboration d hypothèses de stratégies de courses entre le «skeeper», le «navigateur» et les membres clés de l équipage. 3 - Les prises de décision du «skeeper» et la fixation d objectifs clairs avec des stratégies précises 4 - La mobilisation et l animation de l équipage autour des objectifs et des stratégies fixées 5

6 «Il n est de vent favorable qu à celui qui sait où il va» Sénèque 6

7 1 - QUELLES SONT LES GRANDES MUTATIONS AUXQUELLES NOUS SOMMES CONFRONTES? 7

8 Des marchés tourisgques matures : hyperconcurrence & hypersegmentagon Un taux de croissance prévisionnel du tourisme stabilisé autour de +3,3 % / an pour la période Une progression deux fois plus rapide pour les économies émergentes (+4,4% l an) que celles des économies avancées. Faire face à une concurrence internationale accrue Connaître & suivre la concurrence Travailler les marchés émergents 8

9 Des marchés tourisgques matures : hyperconcurrence & hypersegmentagon Une hypersegmentation et une démultiplication des offres Par mogvagon Par centre d intérêt Par clientèle et tribus affinitaires Par durée Par prix Détente / enrichissement culturel / dépaysement / rencontre/ bien- être & forme / aventure / apprengssage / etc. Œnotourisme / tourisme gastronomique /tourisme de jardins / cyclotourisme / écotourisme / amateurs de vielles voitures / etc. Couple / senior / familial / tribus / pegts groupes (jeunes, familles, seniors) / gay / motards / camping- caristes Journée / week- end et courts séjours / semaine / mid- week Low cost / économique / moyen de gamme / luxe Cerner les tendances & les évolugons Segmenter ses marchés Innover 9

10 Un environnement instable & complexe De nombreuses crises qui affectent les destinations touristiques : Sanitaires (SRAS, grippe A) Climatiques et écologiques (tempêtes, séismes ) Terroristes (Londres, Madrid, Egypte ) Politiques (Tunisie, Egypte ) Financières (surprimes ) Sociales (chômage, précarité, retraites ) Nécessité de diversifier ses marchés pour sécuriser ses acgvités Importance de rester en veille sur les grandes évolugons 10

11 De nouvelles a\entes des consommateurs - touristes Un consommateur «caméléon» Qui zappe d une offre à une autre en fonction des motivations du moment Qui fonctionne par affinités : avec ses proches, sa tribu Multi- fidèles : en fonction de son niveau de son apprentissage, son niveau de satisfaction, de la pertinence des messages reçus Nécessité de connaître & comprendre les clientèles 11

12 De nouvelles a\entes des consommateurs - touristes Un consommateur «informé» & «exigeant» Qui compare & analyse les offres En quête de «value for money» = offre de qualité adaptée à ses attentes, au juste prix adéquation entre la promesse, le rêve et l expérience vécue Réussir son ou ses moments de vacances dans un contexte de budget serré Nécessité d être à l écoute (satisfaction, recommandation, avis & notations) = QUALITE & RELATION CLIENT 12

13 De nouvelles a\entes des consommateurs - touristes Un consommateur en quête de «sens», de «valeurs», de «consommer mieux» Développement du bio, du «slow tourisme» «On voit monter le consommer mieux. Il y a une envie de trouver du sens dans sa consommation : on a commencé à remettre en cause le modèle de l hyperchoix, de l hyperconsommation, on veut, en consommant, aller vers des valeurs» Analyste du CREDOC, Tendances de consommation des Français, 2012 Montée d une «co- consommation» (consommation collaborative) Connaître et comprendre les évolutions / travailler les valeurs de sa marque 13

14 Une révolugon numérique qui s accélère 2,75 millions d internautes dans le monde 42 millions d internautes, +75% de la population française 2013 = 861 million 2013 = 3 à 4 secondes Connaître et comprendre les évolutions des comportements des touristes internautes 14

15 Une révolugon numérique qui s accélère Le temps passé sur Internet a quasiment doublé en 3 ans grâce aux outils mobiles «Désormais la bataille de l Internet va se déclencher sur les terminaux mobiles» (Frédéric Pilloud, Directeur Marketing d Opodo France) Analyser les comportements des internautes sur son dispositif web et l adapter en permanence 15

16 Le développement d acteurs puissants & mondiaux Google est omniprésent dans la recherche touristique 3 groupes mondiaux représentent les ¾ des réservations hôtelières en ligne Tripadvisor en pleine croissance : 260 millions visiteurs / mois Moyens de recherche des hôtels via Internet Moteur de recherche Agence de voyages en ligne Site de l'hôtel Site d'une chaîne hôtelière Sites d'avis voyageurs AppllicaGon smartphone 15% 15% 40% 53% 73% 83% Se doter d outils & indicateurs permettant de conserver une maîtrise de sa distribution 16

17 Faire face à un tourisme en pleine mutagon! Tous les acteurs du tourisme publics & privés sont confrontés à : Des marchés du tourisme mature et en pleine mutation Une hyper- concurrence nationale et internationale Un contexte de crises économiques, démographiques, environnementales, sociétales De nouvelles attentes des consommateurs Une révolution numérique qui s accélère Une industrialisation & mondialisation des acteurs du tourisme Ø Un enjeu majeur : adopter des démarches marketing nouvelles, plus stratégiques, très proactives, nécessitant des choix et une connaissance fine et permanente des marchés IL FAUT DONC OBSERVER POUR ORIENTER, DECIDER & AGIR 17

18 2 POURQUOI SE DOTER D OUTILS D AIDE A LA DECISION? 18

19 Une foncgon transversale Une fonction qui touche toutes les activités Consommateur Stratégie de marque, image Ges5on des ressources humaines Forma5on et professionnalisa5o n des acteurs Promo5on, communica5on Mise en marché, vente Récep5f : Accueil, Informa5on, Anima5on Produc5on : Marke5ng - produit Aménagement / Inves5ssement Observa(on du tourisme Connaissance des marchés Mesure et suivi de économique de l ac(vité Producteur 19

20 Un enjeu stratégique pour les collecgvités & les entreprises Aider à la décision = Une fonction stratégique Prise en compte des contraintes (moyens financiers, humains, techniques) Détermina5on de la stratégie de développement & marke5ng (3 à 5 ans) Détermina5ons des plans / programmes d ac5ons annuels Mesure et suivi de l ac5vité Evalua5on des résultats Rendre compte aux décideurs et aux partenaires Comprendre l environnement Connaissance & compréhension du marché (offre : qualité et fréquenta5on, prix et distribu5on) clientèles impact socio- économique Veille, benchmark, prospec5ve 20

21 Quels champs d observagon? L analyse externe (offre, demande, clientèles, contexte) L analyse interne (offre, demande, poids économique) L offre La fréquentagon Les clientèles L impact socio- économique (& environnemental) 21

22 Pour aider à prendre quelle décision? Aide à la décision : les bonnes questions pour les bonnes réponses Aide à la décision = toujours se poser la question du «Pourquoi?» Pour quoi faire? Pour aider à prendre quelle décision? 22

23 POUR DEFINIR DES STRATÉGIES DE DÉVELOPPEMENT OU POUR MONTER DES PROJETS Connaître la situation des offres sur un territoire, connaître la fréquentation, pour monter des projets et disposer d indicateurs = des recensements d offres, des cartographies, des données d impact économique, des indicateurs de résultats économiques 23

24 Définir des stratégies de développement & monter des projets Connaître la situation du marché local, des offres sur les territoires, de leurs résultats, monter des projets (fréquentation & CA prévisionnels) Exemples : utilisation des recensements d offres effectués par les organismes de tourisme et des bases de données (observatoires du tourisme / INSEE) Source : Observatoire du tourisme Bouches- du- Rhône 24

25 Définir des stratégies de développement & monter des projets Exemples : utilisation de cartographies La cartographie permet d analyser : Le niveau de concentration ou de diffusion des équipements Le niveau de spécialisation des territoires Le niveau de qualité des territoires Taux de fonction touristique / commune = nbre lits /population permanente Source : Observatoire du tourisme ADT Lot 25

26 Définir des stratégies de développement & monter des projets Exemples : Certains indicateurs permettent de visualiser la pression touristique sur le territoire Source : Schéma de Développement Durable du Tourisme - Picardie Taux Densité touristique / commune = nbre lits marchands / km2 26

27 Définir des stratégies de développement & monter des projets L analyse de l offre doit tenir compte des offres élargies, des offres segmentées, des acteurs de l offre : en tant qu entreprise, je repère les autres acteurs et offres avec lesquels je peux travailler (projets, nouvelles offres ) Accueil Environnement Animations Information Conseil Habitants Commerces & services Offre élargie = toutes les composantes dont identité du territoire & habitants Offre = aussi thématiques d offres (par clientèles, par motifs, par motivations, etc.) Offre = attentes et motivations, comportements des acteurs (actions de promotion, de communication, de commercialisation, Internet) 27

28 Définir des stratégies de développement & monter des projets Suivre et analyser les données de fréquentation pour évaluer les pics et les périodes à mieux remplir, évaluer les retombées d événementiels, évaluer l évolution de la saisonnalité sur les territoires. Je repère les périodes à remplir Je compare avec ma courbe de remplissage J anticipe la fréquentation en fonction du calendrier Je l utilise pour étudier ma politique tarifaire Source : Observatoire Régional du tourisme PACA 28

29 Définir des stratégies de développement & monter des projets Suivre et analyser les données de fréquentation et des indicateurs économiques : des données collectées de manière harmonisée entre observatoires du tourisme départementaux, régional et institut d études.. Je compare les résultats de mon territoire / établissement, je peux utiliser ces données pour alimenter des prévisionnels d activité, travailler ma politique tarifaire et pour monter des projets d investissement. Source : Observatoires du tourisme & MKG PACA 29

30 Définir des stratégies de développement & monter des projets Appréhender l impact économique du tourisme : pour prendre la mesure de l activité et en mesurer les enjeux, en évaluer les composantes et adapter les stratégies, pour évaluer les résultats des stratégies. AFFIRMER LA RICHESSE & LA COMPLEXITÉ DU TOURISME Sa richesse : un secteur qui constitue un levier fort de développement des territoires Le tourisme est un phénomène social, culturel et économique associé au déplacement de personnes vers des lieux extérieurs à leur lieu de résidence habituel. Le tourisme englobe toutes les activités effectuées par les visiteurs d un territoire, que celles- ci existent exclusivement pour satisfaire les activités des visiteurs, ou pour une partie de leur production de biens et services. Ces niveaux varient selon que les communes soient très touristiques, moyennement ou faiblement touristiques. Sa complexité : le tourisme, contrairement à d autres activités économiques ne peut se mesurer par sa simple production 30

31 Définir des stratégies de développement & monter des projets En conséquence, 2 méthodes permettent d évaluer l impact économique 1 - L approche par la production Les entreprises touristiques = produisent des biens et services destinées aux visiteurs ou dont une part importante de la production est consommée par les visiteurs Collecter les CA (chiffres d affaires HT) La valeur ajoutée Les emplois Totaliser et comparer entre secteurs du tourisme, avec les autres secteurs économiques du territoire et avec d autres territoires 31

32 Exemple : Définir des stratégies de développement & monter des projets Source : Observatoire du tourisme Vaucluse 32

33 Définir des stratégies de développement & monter des projets 2 - L approche par la consommation Evaluation de la fréquentation des hébergements Offre d hébergement du territoire Evaluation de la consommation touristique réalisée sur le territoire Evaluation de la fréquentation des excursionnistes? Evaluation des dépenses moyennes par jour et par personne (budget total) 33

34 POUR CIBLER LES CLIENTÈLES & ADAPTER LES OFFRES (AMÉLIORER, SEGMENTER, DIVERSIFIER) Connaître les profils, les attentes & comportements des clientèles, analyser leur satisfaction = veille, études de clientèles, enquêtes de satisfaction. 34

35 Pour cibler les clientèles & adapter les offres (améliorer, segmenter, diversifier) Connaître les profils, attentes et comportements des clientèles, analyser la satisfaction des clients, leur niveau de recommandation Exemple : à partir d une veille sur les évolutions des consommateurs touristes & d une veille sur les nouvelles offres Grâce à la veille, je peux: Adapter mes offres Concevoir de nouvelles offres Identifier de nouveaux segments de clientèles 35

36 Pour cibler les clientèles & adapter les offres (améliorer, segmenter, diversifier) Exemple : en utilisant les études territoriales de clientèle (profils des touristes, activités pratiquées ) L analyse des profils et comportements des clientèles actuelles me permet : De concevoir des offres adaptées à certaines cibles (ex. familles, senior, couples, etc.) De concevoir de nouvelles offres thématiques : ex. avec des suggestions d activités Source : Observatoire du tourisme Vaucluse 36

37 Pour cibler les clientèles & adapter les offres (améliorer, segmenter, diversifier) L analyse des typologies de clientèles permet : De les segmenter et travailler son positionnement Source : étude FRHPA/CRT/CRCI Midi- Pyrénées

38 Pour cibler les clientèles & adapter les offres (améliorer, segmenter, diversifier) Une exploitation encore actuelle Copie d écran le 19/02/2014 sur h\p://www.campings- midi- pyrenees.com/ 38

39 Pour cibler les clientèles & adapter les offres (améliorer, segmenter, diversifier) Exemple : pour une entreprise en interrogeant sa clientèle, ou sa communauté de «fans» / ambassadeurs En interrogeant ma clientèle, je peux : Tester une adaptation envisagée Co- construire des offres avec sa communauté Source : enquête menée par mail par l Hôtel Laperouse Nantes auprès de son fichier client Interrogation également sur les distributeurs de savon, sur les serviettes de toilettes 39

40 Pour cibler les clientèles & adapter les offres (améliorer, segmenter, diversifier) Exemple : la co- construction d offres (pour une station ou pour un hôtel- restaurant) Source : page Facebook Club Med, Newsletter Hôtel La Croix Blanche 40

41 Pour cibler les clientèles & adapter les offres (améliorer, segmenter, diversifier) Connaître les attentes et comportements des clientèles, analyser la satisfaction des clients, leur niveau de recommandation Exemples : connaissance des niveaux de satisfaction sur le territoire Permet de mettre en relief les points à travailler de façon collective sur un territoire Source : Observatoire Régional du tourisme PACA 41

42 Pour cibler les clientèles & adapter les offres (améliorer, segmenter, diversifier) Exemple : en réalisant une enquête de satisfaction interne, par dépôt de questionnaire, par tablette ou par mail, je peux améliorer mes offres, créer une relation de confiance avec mes clients, et susciter des avis positifs sur les sites d avis de voyageurs. Borne ex. Tablette mise à disposition 42

43 Pour cibler les clientèles & adapter les offres (améliorer, segmenter, diversifier) Exemple : un nouvel indicateur = le Score Net de Recommandation Sur une échelle de 0 à 10, est- ce que vous recommanderiez (produit / territoire / entreprise) à vos proches, famille et amis? L enjeu est de mesurer le niveau d implication du client et non plus seulement sa satisfaction 43

44 POUR OPTIMISER SA POLITIQUE TARIFAIRE Savoir se situer par rapport à la concurrence, savoir anticiper les évolutions de fréquentation = études tarifaires, veille concurrentielle, yield management 44

45 OpGmiser sa poligque tarifaire Pour un territoire, apprécier la compétitivité concurrentielle de la destination par rapport à d autres territoires Exemples : analyse des prix sur un territoire Permet de sensibiliser les acteurs aux problématiques de rapport qualité / prix Pour une entreprise, cela me permet d avoir une idée du positionnement moyen sur le territoire et de comparer avec mes propres données. Source : Observatoire Régional du tourisme PACA 45

46 OpGmiser sa poligque tarifaire Pour une entreprise pouvoir travailler sa politique tarifaire en fonction du calendrier, des événements, du prix des concurrents, de la météo Exemple : analyse des prix à partir des études Observatoires du Tourisme / MKG en PACA Source : Observatoire du tourisme Vaucluse Je compare mes prix et mon RevPar avec d autres établissements sur le même territoire J analyse les prix de la concurrence sur Internet J anticipe avec mes réservations mes futurs niveaux d occupation 46

47 POUR IDENTIFIER LES ACTIONS PRIORITAIRES DE PROMOTION & CANAUX DE DISTRIBUTION Quels marchés cibler, quels sont les supports et canaux de distribution les plus efficaces pour toucher les clientèles visées? = analyse de marchés, études sur les critères de décision & les comportements de recherche d information et d achats 47

48 IdenGfier les acgons prioritaires de promogon & ses canaux de distribugon Pour déterminer sur quels marchés aller et pour choisir les moyens et supports les plus efficaces pour toucher les clientèles visées Exemples : analyser les évolutions de marché, par exemple en utilisant des matrices marketing classiques En mettant l évolution du marché en abscisse et la part de marché en ordonnée, la matrice marketing permet de mettre en évidence les marchés à conforter, à développer, à désinvestir ou à dilemme. En connaissant l évolution des marchés sur mon territoire, je peux réfléchir à ma position en tant qu entreprise et avoir la même démarche marketing. Source : diagnos5c marke5ng Ille- et- Vilaine CoManaging

49 IdenGfier les acgons prioritaires de promogon & ses canaux de distribugon Exemple : analyser les comportements des clientèles en terme de recherche d information, de critères de décision, et d achats Je compare les comportements de mes clients (si je les connais) avec les données sur le territoire. J identifie des objectifs de conquête et/ou fidélisation de clientèles Je détermine quelles priorités mettre sur les supports de communication 49

50 IdenGfier les acgons prioritaires de promogon & ses canaux de distribugon Exemple : les études qualitatives peuvent être des outils très puissants pour comprendre les motivations & freins, les critères d achat et de décision Source : Etude Juniors 2004 CRT Midi- Pyrénées 50

51 POUR ANALYSER SON IDENTITÉ, SA NOTORIÉTÉ, SON IMAGE & SON E- REPUTATION, CONSTRUIRE SON POSITIONNEMENT & SA COMMUNICATION Quels sont mes points forts & spécifiques? Quelle est ma notoriété et comment évolue- t- elle? Quelle est mon e- réputation? Quels sont les messages & les supports de communication à privilégier? = analyse identitaire, études de notoriété et d image, suivi de l e- réputation. 51

52 Analyser son idengté, sa notoriété, son image et travailler son posigonnement & sa communicagon Connaître l identité d un territoire, d une entreprise Exemple : réaliser une étude / un travail de réflexion sur l identité de son territoire / sa marque Axe " MERVEILLEUX " BEAUTE IMAGINAIRE POESIE Axe " PUISSANCE" FORCE NATURE MASSIF FORÊT ESPACE LA FORÊT Axe " PARADOXE / MONDE A PART " L ARDENNE/DES ARDENNES/ CHACUN SON ARDENNE CONTRASTE Axe «QUIETUDE " HAVRE DE PAIX QUIETUDE Axe " LES HOMMES» LES ARDENNAIS HISTOIRE & CONTACT EUROPE FAIRE/PRAGMATISME Source : Etude posi5onnement Ardenne - CoManaging 52

53 Analyser son idengté, sa notoriété, son image et travailler son posigonnement & sa communicagon Connaître l identité d un territoire, d une entreprise Exemple : pour une entreprise, ce travail d étude et de réflexion indispensable constitue une base indispensable pour construire un positionnement spécifique et concurrentiel J identifie ce qui constitue les fondamentaux de l identité de ma structure (localisation, architecture, histoire, ma personnalité en tant que propriétaire, mes passions, etc.) Source : hap://www.domainedubuc.com/ 53

54 Analyser son idengté, sa notoriété, son image et travailler son posigonnement & sa communicagon Connaître la notoriété de son entreprise ou son territoire Exemple : pour territoire ou une grande entreprise l achat de questions dans des enquêtes Omnibus permet d obtenir des données à moindre coût. Source : ADT Lot 54

55 Analyser son idengté, sa notoriété, son image et travailler son posigonnement & sa communicagon Connaître l image, travailler son positionnement & sa communication Exemple : l interrogation des clientèles actuelles ou potentielles permet de connaître et mesurer dans le temps son image. Je tiens compte des attentes des clientèles pour optimiser ma communication. Source : Bouches- du- Rhône Tourisme 2010 Un quart de siècle d image des Bouches- du- Rhône 55

56 Analyser son idengté, sa notoriété, son image et travailler son posigonnement & sa communicagon Connaître la notoriété de son entreprise ou son territoire Exemple : Les analyses des requêtes Internet permettent d avoir une réelle approche des territoires et de leurs spécificités (avec Google Adwords Keyword Planner) Ensemble des requêtes Requêtes Rang brest landerneau crozon ouessant plougastel camaret lesneven daoulas plouguerneau oceanopolis le conquet ploudalmezeau roscanvel menez hom pays des abers Croisement de 32 termes liés au tourisme avec les territoires Requêtes Rang brest crozon ouessant camaret landerneau le conquet plougastel plouguerneau daoulas ploudalmezeau lesneven roscanvel menez hom pays des abers

57 Analyser son idengté, sa notoriété, son image et travailler son posigonnement & sa communicagon Connaître la notoriété de son entreprise ou son territoire Exemple : Pour un établissement, je peux aussi utiliser cet outil pour savoir en moyenne combien de fois le nom de mon entreprise est recherché sur Google par les internautes = notoriété (avec Google Adwords Keyword Planner) Source : https://adwords.google.com/ko/keywordplanner/home? u= & c=

58 Analyser son idengté, sa notoriété, son image et travailler son posigonnement & sa communicagon Connaître et suivre son e-réputation Exemple : Pour un établissement, je peux mettre en place des alertes pour savoir ce qui se dit sur mon établissement (avec Google Alerte), je peux analyser ma présence sur le web (Youseemi, addictomatic, etc.), ou je peux m abonner à un service spécialisé (Guestback, ReviewPro, TrustYou, Revinate, Eliophot, Aboutmyhotel, Radar, etc.) Source : 58

59 EVALUER LES ACTIONS POUR OPTIMISER LES RESSOURCES Quels sont les résultats obtenus par rapport aux objectifs fixés? = informations internes, interrogation des prospects & clients, mise en place et suivi d indicateurs 59

60 EVALUER LES ACTIONS POUR OPTIMISER LES RESSOURCES Quels sont les objectifs des actions à évaluer? PAS D OBJECTIFS = PAS D EVALUATION PERTINENTE POSSIBLE J identifie les indicateurs de résultats pertinents pour évaluer les résultats de mes actions Je mets en place les outils nécessaires et formalise un tableau de bord : enquête clients, analyse des réservations, analyse de mon dispositif web, 60

61 EVALUER LES ACTIONS POUR OPTIMISER LES RESSOURCES Exemple : Je regarde et analyse les résultats de mon site web sur mon outil statistique (Google Analytics, Xiti) 61

62 J AGIS MEMO les 7 priorités si vous n avez ni beaucoup de temps, ni beaucoup de budget 1. J identifie mes objectifs prioritaires 2. Je définis mes besoins en informations d aide à la décision 3. Je recherche et utilise ce qui est disponible auprès des observatoires du tourisme 4. Je mets en place mes dispositifs internes : enquêtes périodiques de clientèles et/ou enquêtes de satisfaction, résultats de fréquentation et économiques, analyse de mes réservations, de mon dispositif web 5. Je formalise un tableau de bord utile et facile à mettre à jour 6. Je m organise (gestion du temps) pour collecter, traiter et surtout analyser les données recueillies 7. Je compare avec des données moyennes sur mon territoire, avec d autres établissements +1 = Je participe aux études et enquêtes des observatoires du tourisme et je leur fais part de mon retour / besoins 62

63 Et les 3 facteurs clés de succès 2 - LA VEILLE CONCURRENTIELLE 1 - L ÉCOUTE & L ANALYSE CLIENT 3 - LA MESURE DES RÉSULTATS 63

64 3 COMMENT TRAVAILLER AVEC LES OBSERVATOIRES DU TOURISME? 64

65 QUELLES FINALITES? Se doter et donner Pour qui? À L ENSEMBLE DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE (professionnels, décideurs, organismes touris5ques) Quoi? DES OUTILS D AIDE À LA DÉCISION (à chaque niveau : aménagement, produc5on, informa5on, promo5on, commercialisa5on, communica5on, forma5on, ) Comment? DANS UNE APPROCHE SOCIO- ECONOMIQUE, MARKETING & NUMERIQUE DE L ACTIVITÉ PAR DES DEMARCHES PARTICIPATIVES QUI CONTRIBUENT A : LA PROFESSIONNALISATION DES ACTEURS 65

66 QUELLES MISSIONS & FONCTIONS? Fonc(ons Missions Finalités COLLECTER TRAITER ANALYSER INFORMER COMMUNIQUER ANIMER COORDONNER HARMONISER EXPLIQUER ANALYER CONFRONTER Produire & analyser / Evaluer Les données sur les marchés, sur les ac5vités touris5ques, sur l impact des ac5ons réalisées Animer les résultats Les informa5ons traitées auprès des professionnels & des décideurs en fonc5on de leurs besoins Coopérer & conseiller Les acteurs du tourisme (analyser les besoins) Les méthodes d observa5on (études, ou5ls) Pour aider (cahier des charges, suivi études) Veiller & apporter une expergse Les informa5ons traitées avec la connaissance du terrain AIDE A L ANTICIPATION 66 AIDE A LA PROFESSIONNALISATION AIDE A LA DECISION

67 LE PARTENARIAT Une mission qui fonctionne de manière partenariale & coordonnée entre les différents acteurs territoriaux du tourisme & entreprises privées Hébergeurs, prestataires touristiques Offices de Tourisme ADT / CDT CRT INSEE / DGCIS Aéroports / transporteurs Universités / instituts d études UNE ARTICULATION DES ETUDES & ENQUÊTES 67

68 DES RÈGLES DU JEU LA RIGUEUR MÉTHODOLOGIQUE Rigueur dans les choix méthodologiques, dans la mise en œuvre des études, dans l analyse et la restitution LE RETOUR D INFORMATIONS & LA PÉRENNITÉ Assurer un retour pertinent auprès des partenaires / acteurs. L intérêt des informations collectées augmente au fur et à mesure des années grâce à constitution de séries de données & à leur utilisation. Privilégier la mise en place d outils permanents (tableau de bord, baromètre, enquêtes périodiques ). L ÉTHIQUE & LA CONFIDENTIALITÉ Confidentialité, transparence sur les méthodes et les sources utilisés. Honnêteté et liberté de paroles : les résultats ne sont pas toujours positifs! 68

69 UTILISER LES DONNÉES À DISPOSITION h\p://www.chiffres- tourisme- paca.fr/default.asp h\p://www.tourisme- en- vaucluse.com/la- frequentagon- tourisgque/ h\p://www.visitprovence.org/agence_chiffres_cles.asp 69

70 S ENGAGER DANS UN TRAVAIL COLLABORATIF IL EST IMPOSSIBLE DE RESTER COMPETITIF EN TRAVAILLANT DE MANIERE ISOLEE De nouveaux modes d organisation qui s appuient sur le «collaboratif» Le co- opératif Le co- construit La co- opétition Le co- managé Le co- brandé Le co- financé 70

71 EXPRIMER LES BESOINS & ATTENTES L utilité et la pertinence des informations ne peut venir que d une échanges fructueux entre les différents acteurs De quelles informations avons- vous besoin? Pour prendre quelles décisions? Comment nous organiser pour les obtenir? Comment pérenniser les outils pertinents? 71

72 GAGNER, C EST ALLIER DYNAMISME INDIVIDUEL, MISE EN RÉSEAU & ACTION COLLECTIVE 72

73 EXPRIMER LES BESOINS & ATTENTES MERCI DE VOTRE ATTENTION Questions / Réponses Echanges d expériences & témoignages 73

De l observatoire à l action

De l observatoire à l action De l observatoire à l action 13 MARS 2014 BEST WESTERN Soleil & Jardin Sanary sur Mer BEST WESTERN Soleil & Jardin Sanary sur Mer 40 chambres,180m2 de salles de conférence, Spa, 2 piscines, restauration

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012 Une règle de base au bon déroulé de l atelier : Toutes les idées

Plus en détail

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran!

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! 1 Parlons Stratégie! 2 UNE STRATÉGIE? EST- CE BIEN NÉCESSAIRE? Peut- on se contenter de participer à la course sans stratégie? 3 POURQUOI PARLER

Plus en détail

Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION

Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION - Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAUTAIRE «DES PAYS DE SAINT-FLOUR» 26 juin 2014 1 - Est Cantal - OTI «DES PAYS DE SAINT-FLOUR» - Importance de l AXE 75 - Des

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : SITE WEB ET OPTIMISATION DE SA VISIBILITE WEB

Plus en détail

Réunion des partenaires 7 novembre 2014

Réunion des partenaires 7 novembre 2014 «Tous sur le web» Réunion des partenaires 7 novembre 2014 1 Tous sur le web: Historique Point de départ de la réflexion : RDV PRO d Isère Tourisme juillet 2013 Tous sur le web Avec 3 constats : LE E-COMMERCE

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

MISSION D ACCOMPAGNEMENT DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU LOIR-ET-CHER POUR LE LANCEMENT DU PROJET DE DEPLOIEMENT D UNE PLACE DE MARCHE

MISSION D ACCOMPAGNEMENT DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU LOIR-ET-CHER POUR LE LANCEMENT DU PROJET DE DEPLOIEMENT D UNE PLACE DE MARCHE MISSION D ACCOMPAGNEMENT DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU LOIR-ET-CHER POUR LE LANCEMENT DU PROJET DE DEPLOIEMENT D UNE PLACE DE MARCHE ETAPE 2.3 : PLAN D ACTIONS ET PLANNING Novembre 2014 Jean-Philippe

Plus en détail

L approche de l OPT Wallonie- Bruxelles en France

L approche de l OPT Wallonie- Bruxelles en France L approche de l OPT Wallonie- Bruxelles en France Martine VAN ROMPHEY Directrice i du bureau de l OPT en France L ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DE WALLONIE & DE BRUXELLES LE

Plus en détail

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt)

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt) Plan marketing 2010-2014 Doubs tourisme (Cdt) Pourquoi un plan marketing? Le schéma départemental de développement touristique Ce schéma (SDDT) définit cinq grands axes pour le développement touristique

Plus en détail

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 1 FIDELISER, POURQUOI? Les actions de promotion/communication peuvent être classées en deux grandes catégories. LA CONQUETE S adresse à un large

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

S informer et se développer avec internet

S informer et se développer avec internet S informer et se développer avec internet S informer et se développer sur Internet - CCI Caen 03/03/2014 1 1 Le réseau internet Sommaire Internet : un média devenu incontournable S informer sur Internet

Plus en détail

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Liège, 10 / 10 / 2014 Joël Gayet Chercheur associé à Sciences Po Aix Directeur de la Chaire «Attractivité & Nouveau Marketing Territorial» Attractivité

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

Présentation CRT PACA Golf de Digne les bains

Présentation CRT PACA Golf de Digne les bains Présentation CRT PACA Golf de Digne les bains 1 Réalisation d une étude de positionnement marketing en 2010 5 enjeux pour une destination touristique «Pays Dignois» Un enjeu de positionnement touristique

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY I) Le contexte II) Le programme I) Le contexte II) Le contexte La destination France 1 ère destination mondiale en nombre de touristes avec 84,7 millions de visiteurs étrangers (en 2013). 1 touriste sur

Plus en détail

Forums et Ateliers numériques

Forums et Ateliers numériques 2015 Programme Animation Numérique de Territoire Forums et Ateliers numériques Châtaigneraie Cantal F O R U M S A T E L I E R S ACCOMPAGNEMENT N U M E R I Q U E ANIMATION NUMERIQUE DE TERRITOIRE EN CHÂTAIGNERAIE

Plus en détail

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009 ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN 7 avril 2009 Objectifs de l enquête Définir les caractéristiques des clientèles touristiques du Limousin : motivations, profils et comportements Mesurer leur

Plus en détail

Projet de programme d actions 2014

Projet de programme d actions 2014 Plan marketing 2014 Projet de programme d actions 2014 OBJECTIFS STRATÉGIQUES Trois objectifs prioritaires ont été proposés dans le cadre du Schéma 2009-2013 : 1- Développer l attractivité du Tarn-et-Garonne

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Assises du Tourisme Vendredi 21 novembre 2014 Pied-de-Borne

DOSSIER DE PRESSE. Assises du Tourisme Vendredi 21 novembre 2014 Pied-de-Borne DOSSIER DE PRESSE Assises du Tourisme Vendredi 21 novembre 2014 Pied-de-Borne Conseil général de la Lozère Elodie LEHNEBACH, Rue de la Rovère 48000 Mende 04 66 49 66 07 Comité dép.. du Tourisme Brigitte

Plus en détail

Construire son e-réputation. Les médias sociaux au service de l e-réputation

Construire son e-réputation. Les médias sociaux au service de l e-réputation Construire son e-réputation Les médias sociaux au service de l e-réputation Les réseaux sociaux sont devenus stratégiques à chacune des 5 étapes d un séjour. Réservation Les réseaux sociaux au service

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 Rapport d activité 2012 Office Municipal de Tourisme Bénodet 12 Décembre 2012 12/12/2012 1 Stratégie 2012/2015 Rappel des 5 objectifs : Accueil Information Animation des acteurs locaux Promotion et Communication

Plus en détail

L Académie e-tourisme

L Académie e-tourisme L Académie e-tourisme Programme régional pour construire des stratégies Web gagnantes 2015 Un programme de formations pour les professionnels du tourisme Hébergeurs, restaurateurs, gestionnaires de sites

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE

LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE Samedi 30 mai 2015 Photo : Jaymantir UNE DESTINATION, C EST QUOI? Juin 2015 Brigitte Bloch Le touriste, un oiseau migrateur Le touriste n a pas de frontière. Sa vision

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail

Atelier numérique E-tourisme

Atelier numérique E-tourisme Atelier numérique E-tourisme 21 mars 2011- Pavillon de Marquèze Parc naturel régional Landes de Gascogne -L Etourisme? «tourisme électronique» - activités du secteur du tourisme sur internet - permet de

Plus en détail

Module 1 (PALO.1) : Animer et consolider la démarche de tourisme durable au travers d'un réseau d'ambassadeurs

Module 1 (PALO.1) : Animer et consolider la démarche de tourisme durable au travers d'un réseau d'ambassadeurs CAHIER DES CHARGES ANNEE 2014 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES Pays Adour Landes Océanes Axe 1 : Le Tourisme Durable positionnement marketing du territoire Module 1 (PALO.1) : Animer et consolider

Plus en détail

Consultation 2016 Programme Formations Tourisme «Animer ses Pages et Profils sur les réseaux sociaux»

Consultation 2016 Programme Formations Tourisme «Animer ses Pages et Profils sur les réseaux sociaux» Consultation 2016 Programme Formations Tourisme «Animer ses Pages et Profils sur les réseaux sociaux» Contact : Karel CHAUCHEPRAT Plan de Formation régional CRDT Auvergne Parc Technologique la Pardieu

Plus en détail

Dossier statistiques

Dossier statistiques Dossier statistiques Fréquentation touristique de l Office de Tourisme de Gardanne en Pays d Aix Sommaire I. Détail des procédures pour les questionnaires de satisfaction et pour les statistiques de fréquentation.

Plus en détail

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes 10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes Mediametrie//NetRatings Une joint venture entre Médiamétrie et Nielsen + Médiamétrie : Société indépendante créée en 1985. Capital

Plus en détail

Programme régional pour construire des stratégies Web gagnantes 2012-2013. Un programme de formations pour les professionnels du tourisme

Programme régional pour construire des stratégies Web gagnantes 2012-2013. Un programme de formations pour les professionnels du tourisme L Académie e-tourisme Programme régional pour construire des stratégies Web gagnantes 2012-2013 Un programme de formations pour les professionnels du tourisme Hébergeurs, restaurateurs, gestionnaires de

Plus en détail

ATELIER 1: Tourisme et territoires

ATELIER 1: Tourisme et territoires COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1: Tourisme et territoires Quels leviers d action pour développer, maintenir et ensuite maîtriser le développement touristique d un territoire? 16 octobre 2014 Animation

Plus en détail

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Les missions du Pays touristique (inscrites dans les statuts du Syndicat Mixte). 1. Élaborer et participer à la mise en œuvre d un projet de développement touristique

Plus en détail

DIAPASON : DIAgnostic PArtagé Sur lés Outils Numé riqués

DIAPASON : DIAgnostic PArtagé Sur lés Outils Numé riqués DIAPASON : DIAgnostic PArtagé Sur lés Outils Numé riqués Intro Partie 1 Equipement des professionnels 1.1 Disposez-vous des équipements suivants?, à titre personnel exclusivement b. Oui, à titre professionnel

Plus en détail

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 1 Sommaire 1. Objectif et méthode p. 3 2. Données de cadrage : les séjours en Bourgogne en 2007, Suivi de la Demande Touristique

Plus en détail

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Offre Azimut CONTENT MARKETING A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 01 Marke3ng de Contenu Ecosytème Editorial Offre & Ou3ls Azimut Content Marke3ng Méthodologie Content management Qui sommes-

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE. Diagnostic numérique de territoire

COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE. Diagnostic numérique de territoire COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE Diagnostic numérique de territoire Comité D Expansion Touristique et Economique de la Drôme Provençale 8 bd Joliot Curie 26130 Saint-Paul-Trois-Châteaux

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

Réalisation d une étude sur le Tourisme d affaires* en Normandie. Appel à concurrence pour la sous-traitance de prestations de services

Réalisation d une étude sur le Tourisme d affaires* en Normandie. Appel à concurrence pour la sous-traitance de prestations de services Comité Régional de Tourisme de Normandie 14, rue Charles Corbeau F27000 EVREUX Tel. 02 32 33 79 00 Télécopie : 02 32 31 19 04 Site Internet : www.normandietourisme.fr Site professionnel : www.pronormandietourisme.com

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

Diagnostic Numérique de Territoire VERNET-LES-BAINS

Diagnostic Numérique de Territoire VERNET-LES-BAINS Diagnostic Numérique de Territoire VERNET-LES-BAINS CONTACT : Emilie Office de Tourisme VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 Eg.otvernet@orange.fr 2 RAPPEL : - 58% des Français partis en vacances en 2011

Plus en détail

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour :

Plus en détail

LE WEB-WEB 2 POUR L ADT DE LA DRÔME

LE WEB-WEB 2 POUR L ADT DE LA DRÔME LE WEB-WEB 2 POUR L ADT DE LA DRÔME 6éme Rencontre des professionnels du tourisme de la Drôme Lundi 08 décembre 2014 Plusieurs outils de communication : Web - ladrometourisme.com - mobile - versions étrangères

Plus en détail

Consultation 2015 Programme Formations Tourisme

Consultation 2015 Programme Formations Tourisme Consultation 2015 Programme Formations Tourisme Contact : Karel CHAUCHEPRAT Plan de Formation régional CRDT Auvergne Parc Technologique la Pardieu 7 allée Pierre de Fermat - CS 50502 63178 Aubière Cedex

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet?

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet? Intégrer le webmarketing dans sa stratégie de développement touristique Pourquoi se lancer dans le webmarketing? Pour répondre à un consommateur qui utilise désormais Internet pour préparer, organiser

Plus en détail

1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE

1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE 1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE CARTE D IDENTITÉ UN CENTRE DE FORMATION CRÉÉ PAR DES FORMATEURS PROFESSIONNELS Kreactiv Formation est né de l essaimage d une agence

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE CONFERENCE DE PRESSE Lourdes, le 20 mars 2013 OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Corine LAUSSU Chargée de promotion et de communication Tél. : 05 62 42 77

Plus en détail

Atelier web le 20 octobre 2011 à BELLIGNAT ------------------------------------ Mieux vendre sa prestation touristique sur Internet

Atelier web le 20 octobre 2011 à BELLIGNAT ------------------------------------ Mieux vendre sa prestation touristique sur Internet Atelier web le 20 octobre 2011 à BELLIGNAT ------------------------------------ Mieux vendre sa prestation touristique sur Internet Programme de 14h30 à 16h15 «Comment faire évoluer votre site internet

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014 LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS Mardi 25 mars 2014 OFFICE DE TOURISME Maison du Patrimoine 2 rue de la Chapelle 66820 VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 www.vernet-les-bains.fr Contact e-tourisme

Plus en détail

Acteurs du tourisme : Optimisez votre présence et votre visibilité sur le web. Le 7 novembre 2011 Centre de Formation Pierre Cointreau

Acteurs du tourisme : Optimisez votre présence et votre visibilité sur le web. Le 7 novembre 2011 Centre de Formation Pierre Cointreau Acteurs du tourisme : Optimisez votre présence et votre visibilité sur le web Le 7 novembre 2011 Centre de Formation Pierre Cointreau Acteurs du tourisme : Optimisez votre présence et votre visibilité

Plus en détail

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé?

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? Le tunnel de commande, correspond aux différentes étapes que suit l acheteur, de son arrivée sur le site e-commerçant à la

Plus en détail

Les ateliers Numériques 2013

Les ateliers Numériques 2013 Les ateliers Numériques 2013 St Laurent du pape, 22 mai 2013 Atelier : Les avis clients Chargée de mission tourisme Ardèche Plein Cœur Animatrice numérique de territoire Responsable Office de tourisme

Plus en détail

Diagnostic numérique de territoire Pays Mer Estérel. Roquebrune-sur-Argens Puget sur Argens. Claire Botella 2013 Chargée de mission e-tourisme

Diagnostic numérique de territoire Pays Mer Estérel. Roquebrune-sur-Argens Puget sur Argens. Claire Botella 2013 Chargée de mission e-tourisme Diagnostic numérique de territoire Pays Mer Estérel Roquebrune-sur-Argens Puget sur Argens Claire Botella 2013 Chargée de mission e-tourisme SOMMAIRE I) Le contexte 3 a) Le territoire 3 b) L Office de

Plus en détail

Banque de détail. Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale

Banque de détail. Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale Banque de détail Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale L évolution de l environnement et les enjeux dans la Banque de détail CENTRES D'APPELS Intensification du

Plus en détail

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Cycle Innovation & Connaissance 57 petit déjeuner Jérôme SANZELLE, Allmyski 11 avril 8h30-10h SKEMA Animatrice : Valérie BLANCHOT COURTOIS

Plus en détail

«Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet»

«Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet» «Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet» Présentation du 22 mars 2011 1 Il y avait l'an dernier en France 38 millions d'internautes, soit 18 millions de plus qu'en 2003 Source"Le

Plus en détail

Plan marketing Office de Tourisme Métabief-Malbuisson-Les Fourgs 2014-2017

Plan marketing Office de Tourisme Métabief-Malbuisson-Les Fourgs 2014-2017 Plan marketing Office de Tourisme Métabief-Malbuisson-Les Fourgs 2014-2017 Contexte L office de Tourisme du Mont d Or et des deux lacs est chargé de la promotion et de la communication du territoire de

Plus en détail

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée.

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée. Agent de Voyages Rome G1303 1 Le métier Le métier : Agent de voyage Recevoir le client, le conseiller, conclure une vente en réglant toutes les formalités nécessaires tel est l objectif de l agent de voyages.

Plus en détail

CANNES TOURISME 2014 OPERATION CONQUETE

CANNES TOURISME 2014 OPERATION CONQUETE CANNES TOURISME 2014 OPERATION CONQUETE SITUATION TOURISME 2013 Situation du tourisme en Europe Visiteurs internationaux : + 5%(essentiellement en provenance, d Europe, Asie-Pacifique et Moyen-Orient)

Plus en détail

L EVOLUTION DE LA FILIERE TOURISME, EN ANJOU, A L HORIZON 2020

L EVOLUTION DE LA FILIERE TOURISME, EN ANJOU, A L HORIZON 2020 L EVOLUTION DE LA FILIERE TOURISME, EN ANJOU, A L HORIZON 2020 Les messages à retenir pour La complexité croissante des environnements fragilise les démarches décisionnelles, exclusivement articulées autour

Plus en détail

Les spécificités des hôtels-restaurants Enjeux, stratégie, outils, acteurs de la vente en ligne

Les spécificités des hôtels-restaurants Enjeux, stratégie, outils, acteurs de la vente en ligne 1 Agence de communication interactive Les spécificités des hôtels-restaurants Enjeux, stratégie, outils, acteurs de la vente en ligne DESIGN Matthieu Laurent 04.66.42.68.35 matthieu@bm-services.com Introduction

Plus en détail

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 Contexte Globale & Objectifs INTERNET : Un média incontournable dans l organisation des séjours touristiques Un prestataire qui n a pas de site perd 82% de ses clients

Plus en détail

Les défis de la Gestion de la Relation Client

Les défis de la Gestion de la Relation Client Les défis de la Gestion de la Relation Client 1 1. Le client au cœur de votre stratégie 2 1.1 Définition La Gestion Relation Client est un système qui doit vous permettre : De mieux comprendre vos clients

Plus en détail

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation?

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation? Relation client : satisfaction? fidélisation? Un pilier fondamental de la GRC : la satisfaction client La gestion de la relation client Les missions de l entreprise Créer de la valeur pour les clients

Plus en détail

Diagnostic numérique du Loir-et-Cher

Diagnostic numérique du Loir-et-Cher Diagnostic numérique du Loir-et-Cher 962 acteurs du tourisme sollicités 962 questionnaires envoyés 470 réponses Nombre de réponses par territoire : Vendômois Blois Chambord 69 451 réponses valides 47 %

Plus en détail

I. ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2006-2010

I. ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2006-2010 I. ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2006-2010 POSITIONNEMENT Anglet se présente comme un «resort sport & nature» sur la Côte Basque. Caractéristiques : Valeurs : Symboles : Thématiques : grands espaces naturels,

Plus en détail

PLAN D ACTIONS NUMÉRIQUES 2015. des professionnels de l hébergement de la Communauté d Agglomération Dracénoise. Jeudi 18 décembre 2014

PLAN D ACTIONS NUMÉRIQUES 2015. des professionnels de l hébergement de la Communauté d Agglomération Dracénoise. Jeudi 18 décembre 2014 PLAN D ACTIONS NUMÉRIQUES 2015 des professionnels de l hébergement de la Communauté d Agglomération Dracénoise Les mini ateliers LES OBJECTIFS Réalisation d un objectif pratique en 3h PHILOSOPHIE DES MINI

Plus en détail

Baromètre avril 2015 : Les usages Internet des professionnels du Tourisme & des Loisirs

Baromètre avril 2015 : Les usages Internet des professionnels du Tourisme & des Loisirs Baromètre avril 2015 : Les usages Internet des professionnels du Tourisme & des Loisirs Quelle place occupe Internet dans la promotion et la distribution des hôtels, campings, gîtes, restaurants, prestataires

Plus en détail

Diagnostic numérique du territoire - 2014 Page 1

Diagnostic numérique du territoire - 2014 Page 1 Diagnostic numérique du territoire - 2014 Page 1 SOMMAIRE Contexte page 3 Rendu du diagnostic Introduction : les chiffres du diagnostic page 4 1. Le taux d équipement des prestataires page 5 2. Internet

Plus en détail

Intervenant. Thierry Leroux. (Espace Numérique Entreprises) www.rhonetourisme.com. thierry.leroux@ene.fr

Intervenant. Thierry Leroux. (Espace Numérique Entreprises) www.rhonetourisme.com. thierry.leroux@ene.fr Intervenant Thierry Leroux (Espace Numérique Entreprises) thierry.leroux@ene.fr www.rhonetourisme.com E-commerce et e-tourisme de forte similitudes Le e-commerce en 2013 : plus de 51 milliards d euros

Plus en détail

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 2 : avis clients et e-réputation. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 03 mars 2015

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 2 : avis clients et e-réputation. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 03 mars 2015 NUMÉRIQUE VALLÉE Les ateliers numériques de l Office de Tourisme Atelier n 2 : avis clients et e-réputation Mardi 03 mars 2015 Présentation Anaïs VERGER Agent d Accueil Numérique Elise CORRE-POYET Apprentie

Plus en détail

Programme d opérations de promotion et de communication 2015. Doubs tourisme

Programme d opérations de promotion et de communication 2015. Doubs tourisme Programme d opérations de promotion et de communication 2015 Doubs tourisme Préambule Rappel concernant l organisation des opérations de promotion de Doubs Tourisme : Doubs Tourisme envoie une information

Plus en détail

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional Avec, chaque année, 15 millions de touristes accueillis et près de 100 millions de nuitées enregistrées, le Languedoc-Roussillon est la 4 ème région touristique française en terme de fréquentation et d'emplois

Plus en détail

Bilan de la stratégie marketing 2005-2010 du tourisme de la Picardie

Bilan de la stratégie marketing 2005-2010 du tourisme de la Picardie Bilan de la stratégie marketing 2005-2010 du tourisme de la Picardie Bilan de la stratégie marketing 2005-2010 du tourisme de la Picardie Mission Evaluation 2005-2009 de la stratégie marketing 2005-2010

Plus en détail

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme LAin et ses principaux marchés touristiques Date : novembre 2010 Observatoire d Aintourisme Le marché français Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais Dans cette fiche marché, le Bassin Lyonnais correspond à la

Plus en détail

Entre vos clients et vous UNE RELATION À PROTÉGER. Entre vos futurs clients et vous UNE RELATION À CONQUÉRIR

Entre vos clients et vous UNE RELATION À PROTÉGER. Entre vos futurs clients et vous UNE RELATION À CONQUÉRIR Entre vos clients et vous UNE RELATION À PROTÉGER La relation avec vos clients est précieuse. Rien n est jamais acquis dans ce monde interconnecté et hyperconcurrentiel où la technologie peut faire et

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

PLAN D ACTIONS 2015 OFFICE DE TOURISME DE CARNAC. Plan d actions / NM

PLAN D ACTIONS 2015 OFFICE DE TOURISME DE CARNAC. Plan d actions / NM PLAN D ACTIONS 2015 OFFICE DE TOURISME DE CARNAC Plan d actions / NM Page 1 PLAN D ACTIONS 2015 Une stratégie calquée sur les 3 temps du séjour. Ce plan d actions sera complété par un plan marketing 2015-2020

Plus en détail

L enquête Nationale Drive 2.0,

L enquête Nationale Drive 2.0, Dossier de presse L enquête Nationale Drive 2.0, des résultats surprenants Sommaire I- A propos de Parabellum II- Contexte : Le Drive en France III- Enquête Nationale Drive 2.0 - Méthodologie de l enquête

Plus en détail

Pour vous, Que signifie «monter un projet web?...»

Pour vous, Que signifie «monter un projet web?...» Bienvenue! Pour vous, Que signifie «monter un projet web?...» Intro / qqs chiffres 1 000 milliard de pages recensées sur le web en 2008 250 Millions de recherches sur Google par Jour (Google, Sept. 2006)

Plus en détail

L Office de Tourisme et ses partenaires en 2011

L Office de Tourisme et ses partenaires en 2011 DESTINATION SAINT-EMILION 80ème Assemblée Générale Année 2011 Les chiffres clés de 2011 Jeudi 8 mars 2012 16h30 Salle des Dominicains 2 Pass Escapades vendus par semaine 3 publications hebdomadaires sur

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

Tous droits réservés

Tous droits réservés Tous droits réservés Dans le contexte actuel, l optimisation des revenus est devenue incontournable pour les acteurs touristiques. Cette rencontre avait pour objectifs : De familiariser les participants

Plus en détail

DORDOGNE-PERIGORD. Le label d excellence

DORDOGNE-PERIGORD. Le label d excellence DORDOGNE-PERIGORD Le label d excellence Les Gîtes de France, c est la force d un réseau bien établi et bien structure, qui oeuvre depuis 55 ans au service des propriétaires et des clients : Premier réseau

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2013

DOSSIER DE PRESSE 2013 APPLICATOUR PRESENTE VIA SYSTEM, LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DES PRODUCTEURS DE VOYAGES DOSSIER DE PRESSE 2013 Contact Presse : Tika Media Caroline Melin 80 rue Belgrand 75020 Paris 06 61 14 63 64 01 40

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

La fidélité est contraire à la nature humaine.

La fidélité est contraire à la nature humaine. La fidélité est contraire à la nature humaine. CHARLES FOURIER Philosophe et économiste français. POURQUOI FIDELISER? Un cas de force majeure 20% des investissements en fidélisation représentent 80% du

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : FOCUS «SITE WEB», «FACEBOOK», «E-REPUTATION»

Plus en détail

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015 1 Modèle économique de TIGNES 2 SOMMAIRE 1. Les spécificités de la capacité d accueil 2. La fréquentation selon les saisons 3. L activité du domaine skiable 4. Les performances commerciales sur les marchés

Plus en détail

Intervention P. Croizet : Utiliser Google Analytics

Intervention P. Croizet : Utiliser Google Analytics Intervention P. Croizet : Utiliser Google Analytics C est quoi Google Analytics? Un outil d analyse statistique de l audience de votre site Parmi d autres (Xiti, E-Stats...) Gratuit A quoi ça sert? A répondre

Plus en détail

PLAN D ACTIONS MARKETING ET COMMERCIALES 2015 Comité Régional de Développement touristique d Auvergne. Rencontres partenariales 4 novembre 2014

PLAN D ACTIONS MARKETING ET COMMERCIALES 2015 Comité Régional de Développement touristique d Auvergne. Rencontres partenariales 4 novembre 2014 PLAN D ACTIONS MARKETING ET COMMERCIALES 2015 Comité Régional de Développement touristique d Auvergne Rencontres partenariales 4 novembre 2014 Objectifs PAMC 2015 Assurer le développement l animation et

Plus en détail