Simulation d essais d extinction et de roulis forcé à l aide d un code de calcul Navier-Stokes à surface libre instationnaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Simulation d essais d extinction et de roulis forcé à l aide d un code de calcul Navier-Stokes à surface libre instationnaire"

Transcription

1 1 èmes JOURNÉES DE L HYDRODYNAIQUE Nnes 7 8 e 9 mrs 5 Smlon d esss d exncon e de rols forcé à l de d n code de clcl Nver-Soes à srfce lbre nsonnre E. Jcqn P.E. Gllerm Q. Derbnne L. Bode Bssn d'esss des crènes B. Alessndrn Ecole Cenrle de Nnes RESUE Ce rcle présene les effors de développemen rélsés dns le code ICARE fn de prendre en compe de fçon rorese les éqons de l dynmqe d Nvre. Ce rvl do permere de modélser le comporemen comple d nvre e ovre l voe à de novelles pplcons comme l mnœvrblé e l ene à l mer. Les éqons de Nver-Soes son résoles dns n repère fxe le nvre e le mlle se déplçn dns ce repère fn de ne ps vor de ermes d ccéléron d enrînemen dns l formlon des éqons. Les movemens d nvre son évlés dns n repère lé nvre fn de smplfer l écrre des ermes d nere. Les ess de vldon d modèle lbre on éé effecés sr des movemens de lâcher de rols. Des smlons de rols forcé on éé rélsées men en évdence des non-lnérés e ler dépendnce à l mplde d rols à l vesse d vnce o l plson. SUARY The presen pper nrodces recen developmens mde n he Reynolds-Avered Nver-Soes solver ICARE n order o ccrely model nsedy shp moons. The presen wor wold llow s o model relsc shp-behvor nd hs wold open he wy o new pplcons n CFD le mnoevrbly nd seeepn. Nver Soes eqons re solved n llen frme o vod ner-erms dscrezn. The componl rd s hen movn relvely o h frme. Shp moons re evled n frme lned o he hll o me he defnon of shp ccelerons eser. Ths pper presens mehods nd lorhms sed o derve he shp- dymncs solver nd frs resls on forced nd free decy roll re presened.

2 INTRODUCTION Le développemen de codes Nver-Soes à srfce lbre por les pplcons de l hydrodynmqe nvle remone mnenn à ne dzne d nnées. Ler lson monré ler nérê en permen ne méloron noble de l précson des clcls. Cependn ler domne d pplcon rese ord h prncplemen l réssnce à l vncemen en rcon droe o en dérve. Or le chmp d pplcon de ces ols es becop pls vse nommen lorsq ls son nsonnres psq ls permeen poenellemen de smler l ensemble d comporemen d nvre en nfn des pplcons ord h dsones por cse de lnérson des éqons sblé ene à l mer mnœvrblé. L nérê de elles smlons nmérqes dns le domne de l ene à l mer es ne mellere prse en compe des composnes d orne vsqese des effors hydrodynmqes els qe cex exercés pr les qlles n-rols o les lerons de sblson. Por l mnœvrblé ces smlons devren permere de mex prendre en compe les effes non-lnéres des nercons enre l proplson l pprel à overner e l crène. Por les problèmes spécfqes de l réssnce à l vncemen les codes Nver-Soes son mnenn cormmen lsés e ler chmp d pplcon s éend mnenn à l opmson de formes de crène Thr e l. [15] Jcqn e l. [1] Cmpn e l. [9]. Des premers clcls de mnœvrblé bsés sr des smlons Nver-soes on ss éé rélsés Alessndrn [4]. D sco [8] présene des résls de smlons de movemens forcés de sére 6. De même Wlson e Sern [13] présenen des résls de clcls d morssemen e de msse oée ns q n premer résl de lâcher de rols. Des premers clcls de ene à l mer sr hole on ss éé effecés à l re de solvers Nver-Soes. Une premère pproche lsée pr Xn-Kedn [16] consse à énérer l hole deps l fronère mon d domne flde. Cependn l exse ne re pproche présenée pr Alessndrn e l. [14]. Cee dernère pproche modfe les éqons de Nver-Soes fn de prendre en compe explcemen le chmp de ves ncden dns les éqons en rédsn ns le domne de clcl e les effes de dsspon de l hole enre le énérer e le nvre. Les effors de développemen rélsés Bssn d'esss des crènes dns le code ICARE von cellemen dns ce sens e nos présenons dns ce rcle l vldon nmérqe des esss d exncon de rols d ne crène vec e sns vesse d vnce. Ce rcle présene les développemens récens effecés Bssn d Esss des Crènes fn d nrodre n modle de résolon des éqons de l mécnqe d nvre dns le code de clcl Icre. Les éqons de Nver-Soes son résoles dns n repère fxe le nvre e le mlle se déplçn dns ce repère fn de ne ps vor de ermes d ccéléron d enrînemen dns l formlon des éqons. Les movemens d nvre son évles dns n repère les nvre fn de smplfer l écrre des ermes d nere. L méhode de résolon des éqons de Nver-Soes lsée dns ICARE es d bord brèvemen présenée ps les éqons de l dynmqe d nvre son présenées ns qe l méhode de résolon lsée. Les ess de vldon d modèle lbre on éé effecés sr des movemens de lâcher de rols. Des smlons de rols forcé on éé rélsées men en évdence des non-lnérés e lers dépendnces à l mplde d rols à l vesse d vnce o l plson. DESCRIPTION DU CODE ICARE Le locel de smlon hydrodynmqe lsé dns ce rcle es le locel ICARE développé Lborore de écnqe des Fldes de l Ecole Cenrle de Nnes [1] [] [3] [4] [5] e [6]. Ce code monré sr de mlples proes rés Bssn d'esss des crènes e à l Ecole Cenrle de Nnes l précson de ses prédcons dns le domne de l réssnce à l vncemen. [1] Les éqons de Nver-Soes en moyenne de Reynolds sos forme convecve son écres en effecn ne 1 3 rnsformon prelle de l espce crésen x1xx3 vers n espce crvlne ξ ξ ξ dpé à l srfce de l crène e de l srfce lbre à chqe nsn. L élévon de l srfce lbre les ros composnes crésenne de l vesse l presson p e l énere cnéqe de l rblence ρ son les nconnes. 3

3 Les éqons de rnspor por l qné de movemen s écrven : 1 α α α α α α ρ q p f eff eff représene l bse conrvrne es le enser de l mérqe conrvrne f son les foncons de conrôle de rlle e représenen les vesses de lssemen d mlle. Les effors d nere ds à n référenel non-lléen ron ccéléron son prs en compe dns le erme q s nécessre. L conservon de l msse s exprme à l de de l éqon de conné : Le sysème d éqons es fermé pr n modèle de rblence ω proposé pr Wlcox [6]. Les éqons de rnspor de l énere cnéqe de l rblence e d x de dsspon s écrven : Pr/ * Pr * * * βϖ γϖ ϖ σ ϖ σ σ ϖ ϖ β σ σ σ f f vec: 1 *.5; *.9; * 9 5.5; ; 4 3 γ σ β γ σ β e ϖ γ * Les condons de srfce lbre son consées d ne condon cnémqe de condons dynmqes nenelles e d ne condon dynmqe normle. L condon cnémqe exprme qe les prcles sr l srfce lbre resen sr celle-c : { } 3 1 h b h Les condons de srfce lbre dynmqes exprmen l conné d enser des conrnes à l rversée de l srfce lbre. L presson es spposée consne desss de l srfce lbre e l condon dynmqe normle s écr : r h p ρ eff γ ρ Dns cee éqon γ es l enson de srfce e r représene le ryon de corbre de l srfce lbre. Les condons dynmqes nenelles son données pr ne combnson lnére des dérvés premères de l vesse. 3 α Les éqons son dscrésées à l de de l méhode des dfférences fnes. Les schéms de dscréson lsés son mplces e d second ordre en espce e en emps. Un mlle srcré dpé à l forme de l srfce lbre e de l crène es lsé. Les composnes crésennes de l vesse l énere cnéqe rblene e le x de dsspon de l rblence son sés sr les nœds d mlle. L presson es sée cenre des volmes e les nconnes d élévon de l srfce lbre son sés cenre de chqe fce sr l srfce lbre. Les ermes de convecon son dscrésés à l de d n schém décenré mon d second ordre q lse 13 nœds. Les ermes de dffson por les dérvées secondes lsen 7 nœds nds qe 1 nœds son nécessres por exprmer les dérvés secondes crosées. Le rden de presson es dscrésé en lsn 8 cenres de cellles por chqe composne.

4 Por le clcl de l élévon de l srfce lbre l méhode clssqe lsn l condon dynmqe normle comme ne condon de ype Drchle por l presson e l condon cnémqe décoplée comme ne éqon de rnspor por l her de l srfce lbre cond à des dffclés de résolon lées à l conservon de l msse dns les cellles sos l srfce lbre []. Une solon effcce consse lors à lser n lorhme complèemen coplé [] [3] [4] q réso à chqe éron n sysème lnére comprenn les éqons de qné de movemen l éqon de conné e oes les condons x lmes y comprs les condons de srfce lbre. lheresemen l mrce d sysème lnére es rès ml condonnée e ce sysème lnére es rès dffclemen nversble. L solon consse lors à modfer le sysème lnére en lsn les condons de srfce por exprmer le flx à rvers l srfce lbre. Le condonnemen de l mrce es lors réd e le sysème complèemen coplé deven nversble à l de d lorhmes érfs d ype B-CGSTAB précondonné. Le sysème lnére por l vesse U l psedo-vesse U* l presson P e l srfce lbre H s écr : U f ~ U f P f H f ~ p h ODELE LIBRE A SIX DEGRES DE LIBERTE Afn de smler le comporemen dynmqe d n nvre on réso les éqons clssqes de l dynmqe pplqées à ce nvre à prr des effors hydrodynmqes clclés à chqe ps de emps. L résolon de ces éqons pose de nombrex problèmes nmérqes lés nommen cople enre les movemens d nvre e le clcl des effors hydrodynmqes s y pplqn. L dscréson emporelle des éqons nd n décle d n ps de emps enre les effors clclés ps de emps e le déplcemen clclé por le ps de emps 1 q es l cse d nsblés e d errers nmérqes. Repère de résolon Le chox d repère de résolon es mporn cr l perme de se rmener à problème pls smple. Dex repères doven êre dsnés. Le premer repère es le repère de résolon des éqons de Nver-Soes le second es de le repère de résolon des éqons de l dynmqe d nvre. Dns le cs d n clcl Nver-Soes l lson d n repère lé nvre oble à prendre en compe des ermes d enrînemen dns chqe cellle d flde le nvre resn fxe dns ce repère. Cee prse en compe oble à ne formlon complexe des éqons de Nver-Soes e pose de nombreses dffclés de résolon nmérqe. Il donc éé chos de résodre les éqons de Nver-Soes dns le repère Glléen R. L résolon des éqons de l dynmqe pe se fre ndépendmmen d repère de résolon des éqons de Nver-Soes e cne conrne prclère ne s pplqe chox de ce repère. Les éqons son donc clssqemen résoles dns le repère lé nvre e cenré sr son cenre de rvé R G. Fre 1 : Repère R e R G lsés respecvemen por l résolon des éqons de Nver-Soes e de l dynmqe d nvre

5 L mrce de roon lsée por rnsformer les coordonnées d repère fxe R repère be R G es défne pr : PR R PR R PR R PR R O R 1 R e R 3 son les repères nermédres défns pr l fre. Fre : Roons élémenre permen le psse d repère R 3 repère R G L mrce de psse pe s écrre sos l forme condensée svne : c ψ c θ s ψ c θ s θ P R 3 R cψ s θ s ϕ sψ c ϕ cψ c ϕ sψ s θ s ϕ c θ s ϕ c ψ s θ c ϕ s ψ s ϕ c ψ s ϕ s ψ s θ c ϕ c θ c ϕ Où ψ ϕ e θ son respecvemen les nles de dérve d ssee e de îe. Eqons de l mécnqe Les éqons de l dynmqe pplqées nvre dns le repère R G s écrven : r dvg/ R r r r m ωr VG/ R F/ R d r d ωr r r r IR ωr IRωR G/ R d Avec : m l msse d nvre I R l mrce d nere r V r G / R l vesse d cenre de rvé ω R le vecer vesse de roon d nvre r F / R les effors exérers s pplqn nvre effors hydrodynmqes e forces de rvon r les momens exérers s pplqn nvre momens hydrodynmqes G / R Résolon nmérqe L résolon des éqons de l dynmqe se dérole en dex nérons sccessves. Les effors én conns ps de emps corn l lson de schéms explces es relvemen sée cr ne modfn ps l srcre de résolon érve en emps d code. Dns les codes de clcls de pos-remen emporels de codes de ene à l mer poenels l méhode d néron l pls commnémen lsée es l méhode Rne-K vec n ordre de dscréson de qre. L précson e l sblé de ces méhodes es mporne ms demnde des évlons nombreses de l foncon por des ps de emps nermédres. Elles s dpen donc ml à l lorhme d n code Nver- Soes nsonnre.

6 L forme énérle des éqons de l mécnqe peven se mere sos l forme énérle svne : d x dx f x d d dx v On se rmène à n sysème lnére d premer ordre en posn : d dv dx f x d Après plsers ess de converence nos vons opé por n schém bsé sr ne épe de prédcon e ne épe de correcon effecée pr ne éron non lnére en emps. L épe de prédcon es rélsée pr n schém d premer ordre Eler por l prédcon de l vesse e pr n schém Adms-olon por l prédcon de l poson. L épe de correcon lse nqemen le schém Adms-olon lsn les résls de l épe de prédcon e ne novelle évlon de l foncon. Les schéms lsés peven donc se résmer à : v 1 v. f x v Epe de prédcon : 1 xn xn. vn vn Epe de correcon : n n n n n v v.. f x v f x v 1 xn 1 xn.. vn vn 1 n 1 n n n n n 1 n 1 n 1 d x Les ess de converence on éé rélsés en nérn l foncon 1 x cos. e vec -.5. d L solon de cee éqon én conne nlyqemen x sn. e cel perme de qnfer l précson d schém lsé por plsers vlers d ps de emps d néron e de le comprer à n schém de ype Eler sns épe de correcon..8.6 Anlyqe Predcon Correcon d.1 Predcon d.1 Predcon d Anlyqe Predcon Correcon d x xnm T x xnm T Fre 3 : Comprson des résls de l néron de l foncon es por plsers ps de emps vec e sns épe de correcon. L fre 3 monre l nérê d lser ne épe de correcon. Ben qe nécessn ne évlon spplémenre de l foncon ce schém d néron rese pls effcce qe le schém Eler d ordre 1 vec n ps de emps dex fos pls fble. C es ce schém q éé lsé dns l se des smlons vec n ps de emps dmensonnel de.1 correspondn à.5 s à l échelle de l mqee. Il perme d obenr le même nombre de pons d évlon pr pérode qe cel présené dns l néron nlyqe c-desss e es d

7 même ordre de rnder qe cel lsé cellemen por les pplcons de réssnce à l vncemen d.. Ce pon es mporn cr l snfe qe les emps de clcls seron d même ordre de rnder enre n clcl de réssnce e des pplcons de movemen nsonnres nombre de pérodes près. APPLICATION AU CALCUL DE L AORTISSEENT EN ROULIS DU SERIE 6 Afn de vlder les développemens rélsés des clcls son comprés à des expérences d exncon de rols e de rols forcé rélsées Krlov Shpbldn Reserch Inse de S Peersbor sr ne mqee de Sére 6; ces esss on effecés vec e sns vesse d vnce por dfférens nles de lâcher nx e dfférenes vlers de ryon mécenrqe [7]. Rélsés por le compe d Bssn d'esss des crènes en 1994 ls son prclèremen néressns cr ls on éé rélsés dns le b d denfer des effes non-lnéres effes normlemen nrellemen prs en compe dns les smlons rélsées vec n code de clcl Nver-Soes à srfce lbre. Lâcher de rols vec e sns vesse d vnce Lors des expérences l mqee es lbre en rols plonnemen e ne les res movemens én bloqés à l de de sndows. Le mone pls o mons sople ns qe l lle relvemen fble de l mqee rendn les mesres pls dffcles ndsen ne ncerde évlée pr les ers des expérences à 1.5% sr les mesres e à n mxmm de 8% sr l déermnon d coeffcen d morssemen de rols. Lors des smlons nmérqes le modèle es rcé vec ne îe nle 3 derés sr l fre 4 sq à l vesse désrée. Le movemen de rols es lors lbéré o en lssn lbre les movemens coplés d nvre qe son le plonnemen e le ne. Anle rols Vesse d'vnce m/s.3..1 Anle rols 1-1 Φ T Φ T T Fre 4 : Dérolemen d ne smlon de lâcher de rols vec vesse d vnce Les condons d esss por l mqee d Sére 6 1/5 ème e reprodes lors des clcls sr l mqee de.45 m son résmées dns le ble c-dessos. Cs 1 3 Déplcemen G cm KG cm Ixx.m² Tble 1 : Condons des clcls lors des smlons de lâcher de rols por des nombres de Frode de.134 e.68. Les fres c-dessos monren l décrossnce de l nle de rols. De fçon clssqe cee décrossnce es vslsée en rçn l mplde d rols por l pérode en foncon de l mplde por l pérode 1 Cf. Fre 4.

8 de Expérences KSRI 1 Clcls φ 1 de de Expérences KSRI Clcls φ 1 de φ de. Fre 5 : Cs 1 Fr Expérences KSRI 1 Clcls φ 1 de Fre 7 : Cs 1 Fr.68 de. Fre 6 : Cs 3 Fr Expérences KSRI 1 Clcls φ 1 de Fre 8 : Cs 3 Fr.134 Les fres 5 à 8 monren q l exse n bon ccord enre l décrossnce de rols mesrée lors des esss KSRI e les clcls rélsés por l ensemble des condons de clcls. Cependn s l on sohe déermner le coeffcen d morssemen de rols à prr des smlons on lse ne représenon q perme de fre ressorr l vron d mplde en foncon de l mplde moyenne. Φ Φ 1 Por cel on rce en foncon de 1 Φ Φ 1 por chqe pérode. Le coeffcen 1 Φ Φ 1 d morssemen lnére es déermné pr l orne de l droe de réresson lnére pssn pr les pons lors qe le coeffcen d morssemen qdrqe pe êre déermné pr l pene de cee droe. L fre 9 monre cee déermnon por les résls des smlons e des esss / Expérences KSRI Clcls Réresson φ ιφ 1/ - 1 1/ Expérences KSRI Clcls Réresson φ ιφ 1/ Fre 9 : Déermnon d coeffcen d morssemen de rols cs Fn. à che cs Fn.134 à droe

9 Sr l fre 9 on observe ne dsrbon lnére des résls de l smlon lors qe les données expérmenles présenen ne fore dsperson. Cel s explqe o d bord pr l mprécson des mesres sr ne mqee de.5m e por les fbles nles de rols e pr le remen mnel des données expérmenles dédes de rphqes relvemen pe précs. Il es donc dffcle de conclre à prr de ces esss de l cpcé à prédre qnvemen le coeffcen d morssemen en rols même s les résls nmérqes semblen rès conssns. ROULIS FORCE AVEC ET SANS VITESSE D AVANCE Afn de mere en évdence les non-lnérés prses en compe dns les clcls rélsés des smlons de rols forcé on éé rélsées e comprées à l héore lnére. On se plce c dns le cs d n modèle à n derés de lberé en consdérn le rols décoplé des res movemens. En héore lnére les éqons d movemen de rols d nvre peven s écrre: I I Φ && B Φ & G Φ xx A Φ Φ vec I xx l nere mécnqe svn l xe x I A l nere oée B Φ l morssemen hydrosqe en rols Φ le momen des effors exérers svn l xe de rols. G l rder De fçon clssqe l morssemen se décompose en BΦ B Bv vec B l morssemen oé yn por orne les effes de ryonnemen e B l morssemen de nre vsqese. v D re pr lors des smlons nmérqes les effors son décomposés en : && I xxφ px fx Φ vec px momen dû x effors de presson effors normx e fx momen de x effors vsqex effors nenels. Pr l se les effors hydrodynmqe ox son décomposés en hx momen dû x effors de presson hydrosqes e px-hx q correspond momen hydrodynmqe pr effors normx o effors de presson. Nos nos sommes lors néressés à l comprson des effors d orne denqe hydrosqes hydrodynmqes e vsqex préds pr l héore lnére e clclés lors de smlons nmérqes. Dns l éqon lnére d rols c-dessos chqe erme es ms en correspondnce vec les effors clclés pr ICARE. Ces ermes son denqes por des rès fbles movemens lorsqe l héore lnére s pplqe. I { xxφ && IAΦ && BΦ & B { vφ & GΦ { Φ Inee mécnqe pxhx fx hx omen exérer Por des esss de rols forcé les ermes I xxφ && e Φ se reroven de fçon denqe dns l héore lnére e dns le code de clcl e ne présenen donc ps d nérê. Non lnéré des ermes hydrosqes Le erme GΦde l héore lnére es ne pproxmon lnére d rppel hydrosqe d nvre. Il es compré dns les fres c-dessos momen hydrosqe ss d n clcl hydrosqe por des nles de rols lln sq à 3 derés momen hydrosqe prenn en compe l srfce lbre modfée pr les effes de vesse d vnce e de ryonnemen. A re de comprson les effors hydrodynmqes normx px on éé porés sr le rphqe. Ils présenen n hyséréss permen d denfer les phses de crossnce o de décrossnce de rols.

10 Fre 1 : omen de rols che e omen de rols mons le momen de rols clclé pr l héore lnre droe L fre monren qe l héore lnére es vlble por cee crène sq à n nle de rols de 1. A delà les effes hydrosqes non lnéres ms sro les effes de srfce lbre déformée sr le clcl d momen hydrosqe de rols devennen prépondérns. Lors des esss e des smlons de rols forcé l nle de rols pe s exprmer sos l forme : ΦΦ cos ω e pr dérvon sccessves : Φ & ω. Φ sn ω e Φ && ω. Φ cos ω Les ermes foncon de l vesse de roon de rols son donc dmensonnlsés pr ω. Φ e cex proporonnels à l ccéléron de rols pr Non lnérés des ermes vsqex ω. Φ. En héore lnére le erme d morssemen vsqex es B Φ & e es donc ne droe de pene v Bv dns ne représenon en foncon de l vesse de rols Φ &. Les fres c-dessos permeen de comprer cee hypohèse de lnéré x résls sss de smlons por l même plson e des mpldes de 5 à 3 derés de rols sns vesse d vnce. Fre : omen vsqex en foncon de l vesse de rols por plsers mpldes. Dmensonnel che e dmensonnlsé pr ω. Φ droe Les résls monren o d bord qe l hypohèse de lnéré n es ps srcemen vérfée même por les fbles mpldes où l overre de l droe à l orne monre q ne pre de l effor de froemen es en

11 phse vec le rols. Cee représenon me de pls en évdence de fores non-lnérés q menen vec l mplde d movemen de rols. Toes ces non lnérés peven s explqer pr des lâchers de srcres orbllonnres o des désblsons de l coche lme d n pls mpornes qe l mplde es mporne Fres 1 e 13. Fre 1 : Vorcé e chmp de vesse dns n pln mle d nvre à ros nsns de l smlon Fre 13 : Vorcé e chmp de vesse dns n pln sr l rrère d nvre à ros nsns de l smlon Non lnérés des ermes de presson En héore lnére les ermes q s pprenen x ermes de presson s écrven I Φ && B Φ & I. ω.cos ω B. ω.sn ω. Φ. Dns n rphqe représenn ce erme en foncon de A A Φ && o de Φ on n oben donc ps ne droe ms ne ellpse don l nclnson e l overre dépenden de I A e B. L dmensonnlson pr ω. Φ perme de comprer l nclnson de l ellpse relée à l nere oée en foncon de l mplde des oscllons forcées de rols. On vo pprîre ne léère menon de l pene en foncon de l mplde e l ppron de fores non lnérés por l mplde de 3 derés. Fre 14 : omen de presson en foncon d rols e de l ccéléron de rols por plsers mpldes. Dmensonnel che e dmensonnlsé pr ω Φ droe.

12 Inflence de l vesse d vnce En héore lnére les ermes d nere oée e d morssemen oé dépenden de l vesse d vnce. Ces ermes son clclés so vec l foncon de Green exce vec vesse d vnce so pr l pproxmon de de «fréqence de renconre» q pplqe des correcons x ermes clclés sns vesse d vnce. Les rphqes c-dessos monren les résls des smlons Nver-Soes e meen en évdence ne léère vron des momens de presson che e des momens vsqex droe vec l vesse d vnce. Fre 15 : Inflence de l vesse d vnce sr le momens de presson che e le momen vsqex droe Inflence de l plson de rols Les coeffcens hydrodynmqes I e A B dépenden ss de l plson d movemen. Les rphqes svns monren l sensblé à l plson sns vesse d vnce e por ne mplde de 1 condons encore lnéres. Fre 16 : Inflence de l plson sr le momen de presson che e le momen vsqex droe

13 Pr ne nlyse hrmonqe des résls emporels clclés pr ICARE on pe dédre les conrbons d premer ordre en phse e en opposon de phse vec le rols e clcler ns les coeffcens hydrodynmqes por les ros plsons esées. Ces vlers obenes por les ros plsons son comprées à celles obenes vec n code poenel de ene à l mer. L ccord es encoren e perme de vlder le prncpe de l méhode lsée. Inere oée N.m.s² Code Poenel ICARE plson rd/s Fre 17 : Comprson des coeffcens hydrodynmqes clclés pr ICARE e pr n code poenel Amorssemen oé N.m.s CONCLUSION Les codes de clcls Nver-Soes à srfce lbre développés nlemen por rer les pplcons de réssnce à l vncemen s ovren ord h à de novelles pplcons. Les smlons présenées dns ce rcle en son ne llsron. Les résls d esss d exncon de rols monren n bon ccord vec les résls expérmenx. De novelles smlons devron cependn êre rélsées nommen sr des crènes éqpées d ppendces q prcpen morremen à l morssemen en rols des nvres. Les smlons de rols forcés présenées dns ce rcle permeen qnd à elles de mere en évdence l prse en compe lors des smlons de ermes non lnéres dns les ermes de ryonnemen e dns les ermes vsqex. L comprson de l nere oée e de l morssemen oé clclés lors des smlons à des résls sss de clcls poenels monren n bon ccord ce q es rès encoren por les clcl Nver- Soes. Les prochnes exensons d code ICARE von permere de smler l ensemble d comporemen d nvre nommen l ene à l mer en lsn l méhode novrce SWENSE l mnœvrblé e enfn l mnœvrblé sr hole vec des emps de clcls compbles vec l experse d n proe de nvre.

14 REFERENCES : [1] B. Alessndrn G. Delhomme Smlon of hree-dmensonl nsedy vscos free srfce flow rond shp model Inernonl Jornl for Nmercl ehods n Flds vol 19 pp [] B. Alessndrn G. Delhomme A flly copled Nver-Soes solver for clclons of rblen ncompressble free srfce flow ps shp hll Inernonl Jornl for Nmercl ehods n Fld vol 9 pp [3] B. Alessndrn G. Delhomme Flow smlon ps shp n drf nd n ron moon Proceedns of Symposm on Forces Acn on noevrn Vessel Vl de Rel sepembre [4] B. Alessndrn G. Delhomme Vscos free srfce flow ps shp n drf nd n ron moon Proceedns of h Symposm on Nvl Hydrodynmcs Wshnon oû 1998 [5] B. Alessndrn L. Genz A Flly Copled Theory for Vscos Free Srfce Flow Compon CFD Worshop Göebor sepembre [6] D. C. Wlcox lscle model for rblen flows AIAA Jornl Vol 6 pp Novembre [7] Roll Dmpn Tess on Shp odel of Seres 6 Rppor d Krylov Shpbldn Reserch Inse S Peersbr [8] A. D sco R. Brol R. scr Unsedy RANS Smlon of noevrn Shp Hll 5 h Symposm on Nvl Hydrodynmcs S John s Newfondlnd nd Lbrdor Cnd Aoû 4. [9] E. F. Cmpn D. Per Y. Thr F. Sern Comprson nd Vldon of CFD Bsed Locl Opmzon ehods for Srfce Combn Bow 5 h Symposm on Nvl Hydrodynmcs S John s Newfondlnd nd Lbrdor Cnd Aoû 4. [1] E. Jcqn Q. Derbnne D. Bellevre S. Corder B. Alessndrn Y. Rox Hll Form Opmzon Usn A Free Srfce RANSE Solver 5 h Symposm on Nvl Hydrodynmcs S John s Newfondlnd nd Lbrdor Cnd Aoû 4. [13] R. Wlson F. Sern Unsedy RANS Smlon of Srfce Combn wh Roll oon 4 h Symposm on Nvl Hydrodynmcs Fo Jpon Jlle. [14] B. Alessndrn E. Jcqn R. Lqe P.-E. Gllerm RANSE wh free srfce compons rond fxed nd free DTB 5415 model n sllwer nd wves CFD Worshop Toyo Jpon 5. [15] Y. Thr E. Person F. Sern Y. Hmeno Flow- nd Wve-Feld Opmson of Srfce Combns Usn CFD-Bsed Opmzon ehods 3 h Symposm on Nvl Hydrodynmcs Vl de Rel Frnce Sepembre. [16] Y. Xn-Kedn G. Jensen I. Hdzc. Perc Smlon of Flow-Indced Shp oons n Wves sn RANSE ehod Shp Technoloy Reserch Vol

NOUVELLE METHODE DE DESIGN DES CARENES DE VOILIERS DE COMPETITION NEW HULL DESIGN METHOD FOR COMPETITIVE SAILING YACHT

NOUVELLE METHODE DE DESIGN DES CARENES DE VOILIERS DE COMPETITION NEW HULL DESIGN METHOD FOR COMPETITIVE SAILING YACHT NOUVELLE METHODE DE DESIGN DES CARENES DE VOILIERS DE COMPETITION NEW HULL DESIGN METHOD FOR COMPETITIVE SAILING YACHT E. JACQUIN 1 B. ALESSANDRINI 2 D. BELLEVRE 1 S. CORDIER 1 1 Bssn d'esss des Crenes

Plus en détail

Chapitre III- 2- RÉGIME SINUSOÏDAL GÉNÉRALITÉS. 2π T II- GRANDEURS RELATIVES AU RÉGIME SINUSOÏDAL OBJECTIFS I- POURQUOI ÉTUDIER LE RÉGIME SINUSOÏDAL?

Chapitre III- 2- RÉGIME SINUSOÏDAL GÉNÉRALITÉS. 2π T II- GRANDEURS RELATIVES AU RÉGIME SINUSOÏDAL OBJECTIFS I- POURQUOI ÉTUDIER LE RÉGIME SINUSOÏDAL? OBJECTFS Chapre - - RÉGME SNSOÏDAL GÉNÉRALTÉS - Monrer l'mporance d régme snsoïdal en élecronqe e dans d'ares domanes. - Défnr les granders relaves à n sgnal snsoïdal. - Savor représener ne grander snsoïdale

Plus en détail

Méthodes «volumes finis»

Méthodes «volumes finis» Méhodes «volmes s» ArGECo MS²F Hydrologe, Hydrodymqe Applqée e Cosrcos Hydrlqes (HACH) Méhodes «volmes s» : rodco Déreces es Dscréso des éqos sr grd srcré crése Méhode smple e rpde Fclé de clcl des dérvées

Plus en détail

Etude et Conception Assistée par Ordinateur d un Système de Réfrigération par Voie Solaire

Etude et Conception Assistée par Ordinateur d un Système de Réfrigération par Voie Solaire Rev. Energ. Ren. : Journées de hermue (200) 25-30 Eude e Concepon sssée pr Ordneur d un Sysème de Réfrgéron pr Voe Solre M. Belrb, F. Benyrou e B. Benyoucef Lborore des Méru e Energes Renouvelbles, Fculé

Plus en détail

Systèmes électromécaniques

Systèmes électromécaniques Hae Ecole d ngénere e de Geson D Canon d Vad Sysèes élecroécanqes Chapre 6 OEURS SYNCRHONES A AANS PERANENS Coplage e odélsaon por les oers rphasés CD\SE\Cors\Chap6. Correvon A B E D E S A E R E S PAGE

Plus en détail

Chapitre IV Les oscillations couplées «Les oscillations libres d un système à plusieurs degrés de liberté»

Chapitre IV Les oscillations couplées «Les oscillations libres d un système à plusieurs degrés de liberté» Chre IV, cours de vbrons, ondes _Phs, Pr. Bds Bennecer MD 8-9 Chre IV es oscllons coulées «es oscllons lbres d un ssèe à luseurs degrés de lberé» Dns ce chre, nous llons coencer r éuder les oscllons lbres

Plus en détail

Avant-propos. Henri VINCENOT in «Le pape des escargots»

Avant-propos. Henri VINCENOT in «Le pape des escargots» Aan-propos Les prncpes de conerssers d énerge à décopage son ben conns e ler réalsaon es soen enane. Par exemple réssr à obenr ne enson éleée à parr de dex ples de.5 V o almener n apparel élecroménager

Plus en détail

Estimation des incertitudes sur les erreurs de mesure.

Estimation des incertitudes sur les erreurs de mesure. Estmto des certtdes sr les errers de mesre. I. Itrodcto : E sceces epérmetles, l este ps de mesres ectes. Celle-c e pevet être q etchées d errers pls o mos mporttes selo le protocole chos, l qlté des strmets

Plus en détail

Circuits linéaires en régime transitoire

Circuits linéaires en régime transitoire MPSI - Élecrocnée I - rcs lnéares en régme ransore page 1/8 rcs lnéares en régme ransore 1 ondons nales e conné On va éder ce se passe enre enre dex régmes conns = régme ransore. es granders élecres ne

Plus en détail

CIFA 2004 Synthèse mixte H 2 /H par retour d état statique

CIFA 2004 Synthèse mixte H 2 /H par retour d état statique 4 Snhèse mxe H /H par reor d éa saqe SLH SLH, ENS RZELER Laboraore d nalse e commandes des ssèmes, LS-EN amps nversare, P 37 Le belvédère ns - nse Laboraore d nalse e rchecre des Ssèmes, LS-NRS 7 vene

Plus en détail

Politique monétaire: Le choix des instruments I

Politique monétaire: Le choix des instruments I Polqe onéare: Le ox des nsrens I Le odèle IS-LM spposa ne nerenon dree de la banqe enrale sr la asse onéare. En reane, le odèle Noea Kenésen se foalse sr le ax d nérê oe oen d nerenon (la asse onéare es

Plus en détail

Liens entre fonction de transfert et représentations d'état d'un système (formes canoniques de la représentation d'état)

Liens entre fonction de transfert et représentations d'état d'un système (formes canoniques de la représentation d'état) oqe V oqe Cor e ere foco de rfer e repréeo dé d èe fore coqe de l repréeo dé SI Coe oqe! Irodco! e ere le dfféree decrpo d èe! Pge odèle dé " foco de rfer # C d èe oovrle # C d èe lvrle! Pge foco de rfer

Plus en détail

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris Geson de producon cour erme en conee nceran EDF R&D École enrale Pars Geson de producon à cour erme Encadrans ndusrels : Gérald Vgnal - Jérôme Quenu Encadran académque : Yves Dallery-Mchel Mnou Snda Ben

Plus en détail

Modèles d analyse des biographies en temps discret Exemple d utilisation

Modèles d analyse des biographies en temps discret Exemple d utilisation Modèles d analyse des bographes en emps dscre Exemple d ulsaon Jean-Mare Le Goff Cenre Lnes Pôle Naonal de recherche Lves Unversé de Lausanne Plan Deux ypes de données dscrèes Modèles à emps dscre Modèle

Plus en détail

Bureaux d études en traitement des images

Bureaux d études en traitement des images Bureau d éudes en raemen des mages ESERB Fère Téécommuncaons 3 ème année Opon SC ESERB Fère Eecronque 3 ème année Opon TS AEE 4-5 M. DOAS Bureau d éudes en raemen des mages PARTE REDRESSEMET Dans cee pare

Plus en détail

2 exercices corrigés d Electronique de puissance sur l onduleur

2 exercices corrigés d Electronique de puissance sur l onduleur 2 exercces corrgés d lecronqe de pssance sr l ondler xercce nd01 : ondler aonome n réalse le monage svan en lsan qare nerrpers élecronqes, fonconnan dex par dex : Le généraer de enson conne a ne f.e.m.

Plus en détail

Culture Mômes. PROGRAMMATION CULTURELLE «JEUNE PUBLIC» de 0 à 16 ans Du 11 avril au 11 mai 2015 16 EVENEMENTS JEUNE PUBLIC / FAMILLE

Culture Mômes. PROGRAMMATION CULTURELLE «JEUNE PUBLIC» de 0 à 16 ans Du 11 avril au 11 mai 2015 16 EVENEMENTS JEUNE PUBLIC / FAMILLE Cle Môes VCNC D PRINTMP PROGRMMTION CULTURLL «JUN PUBLIC» e 0 à 16 s D 11 vl 11 2015 16 VNMNT JUN PUBLIC / FMILL RCHOLOGI JUX MULTIMDI MUIQU VIIT XPOITION CONT CINM DN RCHOLOGI MNIFTTION PRIOD DCRIPTIF

Plus en détail

Philippe BIENAIME Actuaire I.S.F.A., GPA Laboratoire de Sciences Actuarielle et Financière, I.S.F.A., Université Claude Bernard Lyon 1

Philippe BIENAIME Actuaire I.S.F.A., GPA Laboratoire de Sciences Actuarielle et Financière, I.S.F.A., Université Claude Bernard Lyon 1 SYSTEMES BOUS-MALUS Phlppe BIEAIME Acuare I.S.F.A., GPA Laboraore de Scences Acuarelle e Fnancère, I.S.F.A., Unversé Claude Bernard Lyon ahale RICHARD GPA Laboraore de Scences Acuarelle e Fnancère, I.S.F.A.,

Plus en détail

BILAN EN ELECTRICITE : RC, RL ET RLC

BILAN EN ELECTRICITE : RC, RL ET RLC IN N TIIT :, T I. INTNSIT : = dq d en couran varable I = Q en couran connu Méhode générale d éablssemen des équaons dfférenelles : lo d addvé des ensons pus relaons dq caracérsques :, lo d Ohm u = aux

Plus en détail

Université de Picardie Jules Verne 2013-2014 UFR des Sciences

Université de Picardie Jules Verne 2013-2014 UFR des Sciences Uiversié de Picardie Jles Vere 13-14 UFR des Scieces Licece meio Mahémaiqes - Semesre 3 Saisiqe Exame de ldi 7 javier 14 Drée h To docme ierdi - Calclarices aorisées Exercice 1 1) Das e poplaio doée, o

Plus en détail

vos TéLéprocédures En pratique

vos TéLéprocédures En pratique OMMERçnt, rtn rfnel lbérx v TéLérédre En rtqe MODE DE TRANMON Délrtn ôt éhéne rédre re Le télérédre fle rfnel Qel nt le trnn? e 3 Qelle délrtn, qel ôt? e 4 En rtqe, t rér? e 5 1- réer n te EF 2- Envyer

Plus en détail

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte.

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte. I Introdcton : T.P. Le redressement commandé : le pont mxte. Précédemment, nos avons v qe nos povons réalser la converson d'ne tenson alternatve snsoïdale t =U 2sn t en ne tenson contne grâce à l'tlsaton

Plus en détail

Ecole des JDMACS, Angers, 19-21 Mars 2009 Commande prédictive : interaction optimisation commande

Ecole des JDMACS, Angers, 19-21 Mars 2009 Commande prédictive : interaction optimisation commande Par : Inrodcon à la ommand Prédcv Ecol ds JDMAS, Angrs, 9- Mars 009 ommand prédcv : nracon opmsaon command Plan d la présnaon. Inrodcon. Qls rpèrs. Phlosoph. s concps d la ommand Prédcv. Prncps d bas.

Plus en détail

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie VARIABLES ALÉATOIRES déo oco de réro vrble léore dscrèe moyee - vrce - écr ye esérce mhémque vrble léore coue oco d ue vrble léore : rsormo combso lére de vrbles léores Déo E : eérece léore S : esce échllol

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 10 Energie et puissance électrique. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 10 Energie et puissance électrique. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECRICIE Analyse des sgnax e des crcs élecrqes Mchel Po Chapre Energe e pssance élecrqe Edon /3/4 able des maères POURQUOI E COMMEN?... ENERGIE ELECRIQUE ECHANGEE DANS UN DIPOLE..... Rappel sr le régme

Plus en détail

Analyse de la mortalité infantile

Analyse de la mortalité infantile Cours «Anlyse e modèles démogrphiues» pr A.Avdeev 6/2/22 Universié Pris Pnhéon Sorbonne, Insiu de démogrphie I U P Cours d nlyse démogrphiuepr Alexndre Avdeev, niveu : Mser de démogrphie Chpire 3 Anlyse

Plus en détail

CONVERSION ÉLECTRONIQUE STATIQUE. HACHEURS. I : Ce que vous ne pouvez pas deviner. 1 ) Principes généraux des convertisseurs de puissance.

CONVERSION ÉLECTRONIQUE STATIQUE. HACHEURS. I : Ce que vous ne pouvez pas deviner. 1 ) Principes généraux des convertisseurs de puissance. ONVSON ÉONQ SAQ AS : e qe vos ne povez pas devner 1 ) Prnpes générax des onverssers de pssane es pssanes mses en je Gamme des pssanes overes par l éleronqe de pssane S AS monres, APN, 10 ordnaers, haînes

Plus en détail

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012 École de Technologe Supéeue Pa : Fancs Boudeau, ÉcThé Révson : Aïda Ouangaoua INF35 Taval Paque # Remse le 6 ocobe 0 Inaon à la pogammaon en géne mécanque Taval ndvduel. Objecfs - Mee en applcaon des noons

Plus en détail

c.jossin J:\TRAVAIL\AUTOM\Algèbre_de_Boole\_Algèbre_de_Boole.doc Algèbre de BOOLE

c.jossin J:\TRAVAIL\AUTOM\Algèbre_de_Boole\_Algèbre_de_Boole.doc Algèbre de BOOLE cjossin J:\TRAVAIL\AUTOM\Algère_de_Boole\_Algère_de_Booledoc Algère de BOOLE SOMMAIRE : 1 Présenion, hisorique 2 Propriéés; 21 Ideniés remrqules; 22 Théorèmes de DE MORGAN 3 Représenions grphiques : 31

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou LCTICIT nalyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre 2 Los générales de l électrcté en régme contn. Théorèmes de sperposton, Thévenn et Norton. dton 23/05/2005 nméro d'enregstrement de

Plus en détail

Chapitre 3 Théorème de Gauss

Chapitre 3 Théorème de Gauss hpite 3 Théoème de Gss estions : #) be métlliqe vec ne chge ponctelle positive cente E Le chmp électiqe ppliqé s les pois d cbe condcte povoqe n movement de chges s celici. ependnt, le chmp n est ps le

Plus en détail

Planche 2. z ), où γ = 1 µ/σ2 ; ou encore :

Planche 2. z ), où γ = 1 µ/σ2 ; ou encore : Plnche Exercice 1 On considère un mrché nncier de ux d'inérê r e une cion de dynmique risque neure ds = S µd + σdw, S = x Soi une brrière hue ; on considère une opion brrière Up In qui délivre l'cion S

Plus en détail

LE SEUL CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE MURAL À VENTOUSE CONCENTRIQUE. Améliorez la PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE de votre logement

LE SEUL CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE MURAL À VENTOUSE CONCENTRIQUE. Améliorez la PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE de votre logement L'nnovton certfée depus 1892 Xros IR LE SEUL CHUFFE-EU THERMODYNMIQUE MURL À VENTOUSE CONCENTRIQUE L révoluton du cuffe-eu! FLUIDE ÉCO 6 BREVETS Tecnoloe protéée EXCLUSIF! Bénéfcez d un CRÉDIT D IMPÔT

Plus en détail

LASTO Appuis élastomère

LASTO Appuis élastomère LASTO Appuis élsomère LASTO BLOCK F Appuis de déformion non-rmés Swizerlnd www.mgeb.ch Chmps d pplicion e specs imporns Chmps d pplicion LASTO BLOCK F es un ppui de déformion non-rmé en élsomère qui es

Plus en détail

Modélisation semi-analytique et choix optimal des procédés CRTM

Modélisation semi-analytique et choix optimal des procédés CRTM 9 ème Congrès Franças de Mécanque Marselle, 4-8 aoû 9 Modélsaon sem-analyque e chox opmal des procédés CRTM A. MAMONE a, A. SAOAB a, C. H. PARK a,t. OAHBI a a. Laboraore d Ondes e Mleux Complexes, FRE

Plus en détail

Décoration, équipement. de la Maison. Janvier 2013 sans prix. Printemps / Été. SADY s TRADING WOOD TRADING. www.sadys-trading.com

Décoration, équipement. de la Maison. Janvier 2013 sans prix. Printemps / Été. SADY s TRADING WOOD TRADING. www.sadys-trading.com Dreo Aeropor Mrselle Provee D 9 SADY s TRADING WOOD TRADING Déoro, équpeme de l Mso www.sdys-rd.om Jver 2013 ss prx Premps / Éé ZI Les Bols Dreo Mrselle - Ax ZI Les Esroubls SADY s TRADING Les ouveués

Plus en détail

Assimilation variationnelle de la dynamique conjointe de variables géophysiques

Assimilation variationnelle de la dynamique conjointe de variables géophysiques Assimilaion variaionnelle de la dynamiqe conjoine de variables éophysiqes Silèye BA posdoc SC/TB Sileye.ba@elecom-breane.e Séminaire SUPELEC Camps Rennes 15/11/2012 Principax collaboraers Sinal e Commnicaions

Plus en détail

Modélisation, Simulation et Commande des systèmes électriques

Modélisation, Simulation et Commande des systèmes électriques Modélsaon, Smulaon e Commande des sysèmes élecrques runo FRANCOIS runo.francos@ec-llle.fr Plan Cours: Généralé sur les sysèmes physques Cours: Le Graphe Informaonnel de Causalé Cours: Modélsaon de la machne

Plus en détail

La filière d assainissement plantée de roseaux : PERFORMANCE ET BIEN-ÊTRE

La filière d assainissement plantée de roseaux : PERFORMANCE ET BIEN-ÊTRE v à é L r A Er, l écr é d ré rfl D r lfé www.r-v.c E r l flèr AEr, v f l chx d cfr N d gré vr à ré cé d r déd dhèr à l chr d lé AEr : Pr l d fr r l Ré Iv : D r fré à l flèr d l cr d fr d Ré Iv r lé d ll

Plus en détail

La régression logistique PLS : Application à la détection de défaillance d entreprises

La régression logistique PLS : Application à la détection de défaillance d entreprises Busness Scool W O R K I N G P A P E R S E R I E S Workng Paper 04-38 La régresson logsque PLS : Applcaon à la déecon de défallance d enreprses BEN JABEUR Sam p://.pag.fr/fr/accuel/la-recerce/publcaons-wp.ml

Plus en détail

II - Estimation et Prévision Ponctuelles

II - Estimation et Prévision Ponctuelles II - Estt et Prévs Pctelles II.. Rppels sr l'estt Mdèle (Y P Θ) (Y X P Θ) Prètre θ sclre (Θ R) vectrel (Θ R K ) Estter : θ* f( ; ) Bs θ -E θ (θ*) θ* est dt ss s s qel qe st θ : E θ (θ*) θ 7 L'estter θ*

Plus en détail

Etude d un échangeur bi-tubulaire enterré en régime turbulent

Etude d un échangeur bi-tubulaire enterré en régime turbulent Ede d échge bi-blie eeé e égime ble oi MNASRI 1 Ae MAZIOUD * Rched BEN YOUNES 1 Je Félix DURASANI 1Uivesié de s isie Lbooie CERES EA 3481 IU de Sé Liesi 7717 Fce Résmé Ce vil pésee l éde d écoleme ble

Plus en détail

rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr Mhéqs Vos S E Cogés ds épvs Mhs II HEC 004 vos S E Rog Cclè Poss d héqs clsss pépos lcé Ps Nll s S Vo scq Néo 35 Ocob 004 Néo 35 Ocob 004 P I : ésl s cs ss posvs I E s : : ds l églé : l v : psq > 0 o déd

Plus en détail

Combiner des apprenants: le boosting

Combiner des apprenants: le boosting Types d expers Combner des apprenans: le boosng A. Cornuéjols IAA (basé sur Rob Schapre s IJCAI 99 alk)! Un seul exper sur l ensemble de X! Un exper par sous-régons de X (e.g. arbres de décsons)! Pluseurs

Plus en détail

L affirmation de soi Ni tyran, ni carpette

L affirmation de soi Ni tyran, ni carpette Raphaëlle GIORDaNO IzmI maei-cazali L affrma de N yra, carpee 3 ƒ Smmare p. 6 p. 8 p. 10 PrŽ face d dcer Clze Sade dõ Ž vl de lõ Hm aerv Le 10 cmmademe de lõ Hm aerv dée clef 1 : maëtriser le B.a.-Ba DE

Plus en détail

VALORISATION D OPTIONS DIGITALES EN SITUATION DE MARCHE INCOMPLET

VALORISATION D OPTIONS DIGITALES EN SITUATION DE MARCHE INCOMPLET VALORIAION D OPION DIGIALE EN IUAION DE MARCHE INCOMPLE Parck NAVAE Chrsophe VILLA CREREG, Insu de Geson de Rennes REUME L objecf prncpal poursuv dans ce arcle, es d éuder quelques applcaons e exensons

Plus en détail

Simulation d essais d extinction et de roulis forcé à l aide d un code de calcul Navier-Stokes à surface libre instationnaire

Simulation d essais d extinction et de roulis forcé à l aide d un code de calcul Navier-Stokes à surface libre instationnaire Simulation d essais d extinction et de roulis forcé à l aide d un code de calcul Navier-Stokes à surface libre instationnaire E. Jacquin, P.E. Guillerm, Q. Derbanne, L. Boudet (Bassin d'essais des carènes)

Plus en détail

[ Aire ] représente l aire algébrique comprise entre la courbe et l axe des temps sur un intervalle d une période. T : période en secondes (s)

[ Aire ] représente l aire algébrique comprise entre la courbe et l axe des temps sur un intervalle d une période. T : période en secondes (s) AIDE-MEMOIRE REGIME PERIODIQE Grdeur périodique : e grdeur périodique es ue grdeur qui se répèe ideiqueme à elle même e régulièreme ds le emps. Période : durée cose oée, exprimée e secode (s) qui sépre

Plus en détail

Chapitre VI. Méthodes d identification

Chapitre VI. Méthodes d identification hpre VI éhdes d def Vers /..00 I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 hpre 6. éhdes d'def 6. éhdes d'def sées sr le lhsseme de l'errer de préd pe I 6.. dres rrés rérsfs..r. 6.. dres rrés éeds..e. 6..3 xmm de

Plus en détail

Effet de la Conduction Pariétale sur les Echanges Thermiques dans une Enceinte Parallélépipédique (Chauffage Local)

Effet de la Conduction Pariétale sur les Echanges Thermiques dans une Enceinte Parallélépipédique (Chauffage Local) Re. nerg. Ren. : Phsiqe nergéiqe (998) 39-44 e de l Condcion Priéle sr les chnges hermiqes dns ne nceine Prlléléiédiqe (Chge ocl) R. Mehdoi, A. ohmi e R. ibi Cenre Uniersiire de Béchr, B.P. 47, 9, Béchr

Plus en détail

Utilisation du symbole

Utilisation du symbole HKBL / 7 symbole sgma Utlsaton du symbole Notaton : Pour parler de la somme des termes successfs d une sute, on peut ou ben utlser les pontllés ou ben utlser le symbole «sgma» majuscule noté Par exemple,

Plus en détail

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL Fiche ors Thème : Elecricié Fiche 5 : Dipôle e dipôle Plan de la fiche Définiions ègles 3 Méhodologie I - Définiions oran élecriqe : déplacemen de charges élecriqes q a mesre d débi de charges donne l

Plus en détail

Le «Scoring» LOGISTIQUE

Le «Scoring» LOGISTIQUE Le «Scorng» LOGISTIQUE Clre eler Acure ISFA 996 Le 7//009 _clre@yhoo.fr Dns leur qus olé, les nques e orgnsmes fnncers ulsen l nlyse our rédre s un emruneur fer défu ou non e rendre ensue l décson rorée

Plus en détail

PRODUCTIVITE MULTIFACTORIELLE

PRODUCTIVITE MULTIFACTORIELLE Déparemen fédéral de l néreur DFI Offce fédéral de la Sasque OFS Économe, Éa e socéé Documen de raval Neuchâel, ocobre 2006 PRODUCTIVITE MULTIFACTORIELLE RAPPORT METHODOLOGIQUE Gregory Ras, OFS, secon

Plus en détail

LOCALISATION CAMERA/OBJET PAR CORRESPONDANCES POINT 3D-PIXEL APPLICATION A LA LOCALISATION D UN ROBOT MOBILE

LOCALISATION CAMERA/OBJET PAR CORRESPONDANCES POINT 3D-PIXEL APPLICATION A LA LOCALISATION D UN ROBOT MOBILE LOCALISATION CAMERA/OBJET PAR CORRESPONDANCES POINT 3D-PIEL APPLICATION A LA LOCALISATION D UN ROBOT MOBILE O AIT AIDER, P HOPPENOT e E COLLE CEMIF-LSC,Unesé d Ey Val-d Essonne Eal : oade@efn-eyf Résé

Plus en détail

But... 2. I. Généralités sur la quantification des risques dans le SST... 2. I.1 Modèle analytique... 3. I.1.1 Version intégrale...

But... 2. I. Généralités sur la quantification des risques dans le SST... 2. I.1 Modèle analytique... 3. I.1.1 Version intégrale... GUIDE PRATIQUE sur le modèle sandard SST pour les rsques de marché Edon du 23 décembre 204 Table des maères Bu... 2 I. Généralés sur la quanfcaon des rsques dans le SST... 2 I. Modèle analyque... 3 I..

Plus en détail

COMMUNICATION ENVIRONNEMENTALE

COMMUNICATION ENVIRONNEMENTALE COMMUNICATION ENVIRONNEMENTALE Por ne ommnaon responsable Toe ampagne de ommnaon a n réel mpa sr l envronnemen : onsommaon d énerge e de ressores, prodon de déhes, pollons ndrees. L éo-ommnaon a por b

Plus en détail

Règlement d exploitation du Stade de glace Patinage public

Règlement d exploitation du Stade de glace Patinage public Règlemen d exploaon du Sade de glace Panage publc 1. Bu Le Sade de glace de Benne es un leu de renconre régonal. Son bu es de répondre aux besons du spor (spor de compéon e de losr), du délassemen acf

Plus en détail

COMPRENDRE LA METHODE X11

COMPRENDRE LA METHODE X11 COMPRENDRE LA METHODE X Domnque LADIRAY, Benoî QUENNEVILLE Julle 999 Domnque Ladray es Admnsraeur de l Insu Naonal de la Sasque e des Éudes Économques, 8 Boulevard Adolphe Pnard, 754 Pars, France. Ce raval

Plus en détail

L'INFLUENCE DU COUT D USAGE DU CAPITAL SUR LA DECISION D INVESTIR ET SUR L INVESTISSEMENT CORPOREL DES ENTREPRISES DE SERVICES FRANCAISES

L'INFLUENCE DU COUT D USAGE DU CAPITAL SUR LA DECISION D INVESTIR ET SUR L INVESTISSEMENT CORPOREL DES ENTREPRISES DE SERVICES FRANCAISES Cenre de Recherche pour l Eude e l Observaon des Condons de Ve L'NFLUENCE DU COUT D USAGE DU CAPTAL SUR LA DECSON D NVESTR ET SUR L NVESTSSEMENT CORPOREL DES ENTREPRSES DE SERVCES FRANCASES LE RECOURS

Plus en détail

S euls les flux de fonds (dépenses et recettes) définis s ent l investissement.

S euls les flux de fonds (dépenses et recettes) définis s ent l investissement. Choix d ives i s s eme e cer iude 1 Chapire 1 Choix d ivesissemes e ceriude. Défiiio L es décisios d ivesissemes fo parie des décisios sraégiques de l erepris e. Le choix ere différes projes d ivesisseme

Plus en détail

World Wide Web (WWW) F o r m a t i o n A R S

World Wide Web (WWW) F o r m a t i o n A R S Wld Wde Web (WWW) 1 Cbus Cé: Clude Gss (UEC) Mdfcs: Bed Tuy, J.P Guhe (UEC) 2000 : ébse Vuhe (CC) 2 Objecfs du Web bussee d'u pje du CEN e Ms 1989. Espce d'f es -de f- ép. Idefe les dcues de èe uque. ysèe

Plus en détail

Fonction dont la variable est borne d intégration

Fonction dont la variable est borne d intégration [hp://mp.cpgedpydelome.fr] édié le 1 jille 14 Enoncés 1 Foncion don la variable es borne d inégraion Eercice 1 [ 1987 ] [correcion] Soi f : R R ne foncion conine. Jsifier qe les foncions g : R R sivanes

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

SERVICE de NEWS. F o r m a t i o n A R S. Création 2000 : Sébastien Vautherot (CCR)

SERVICE de NEWS. F o r m a t i o n A R S. Création 2000 : Sébastien Vautherot (CCR) EVICE de NEW Cé 2000 : ébse Vuhe (CC) Pése gééle Qu es ce que les News (UENET)? us de dscuss bd des sujes ès pécs (ces eséux pc, ) déés u. Echge dl de l f à ves le pcle NNTP Bsée su l pcédue ev/écep de

Plus en détail

Etude économétrique de l efficience informationnelle face aux anomalies sur les marchés boursiers

Etude économétrique de l efficience informationnelle face aux anomalies sur les marchés boursiers Eude économérque de l effcence nformaonnelle P P: 0-5 Eude économérque de l effcence nformaonnelle face aux anomales sur les marchés boursers Mohamed CHIKHI - Unversé de Ouargla- Membre assocé LAMETA -

Plus en détail

La méthodologie d étude d évenement : Une méthode et des outils à s approprier en finance

La méthodologie d étude d évenement : Une méthode et des outils à s approprier en finance evue des Scences Humanes Unversé Mohamed Khder Bskra No :9 La méhodologe d éude d évenemen : Une méhode e des ouls à s approprer en fnance Unversé de Skkda ésumé: Les éudes d événemens son largemen applquées,

Plus en détail

Cours Thème VIII.3 CONVERSION STATIQUE D'ÉNERGIE

Cours Thème VIII.3 CONVERSION STATIQUE D'ÉNERGIE ours hème VIII.3 ONVSION SAIQU D'ÉNGI 3- Famlles de conversseurs saques Suvan le ype de machne à commander e suvan la naure de la source de pussance, on dsngue pluseurs famlles de conversseurs saques (schéma

Plus en détail

Modèles de dimensionnement et de planification dans un centre d appels

Modèles de dimensionnement et de planification dans un centre d appels Modèles de dimensionnemen e de plnificion dns un cenre d ppels Rbie Ni-Abdllh To cie his version: Rbie Ni-Abdllh. Modèles de dimensionnemen e de plnificion dns un cenre d ppels. Engineering Sciences. Ecole

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Eo7 Clcls de primitives et d intégrles Eercices de Jen-Lois Roget. Retrover ssi cette fiche sr www.mths-frnce.fr * très fcile ** fcile *** difficlté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontornle

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

Files d attente (1) F. Sur - ENSMN. Introduction. 1 Introduction. Vocabulaire Caractéristiques Notations de Kendall Loi de Little.

Files d attente (1) F. Sur - ENSMN. Introduction. 1 Introduction. Vocabulaire Caractéristiques Notations de Kendall Loi de Little. Cours de Tronc Commun Scienifique Recherche Opéraionnelle Les files d aene () Les files d aene () Frédéric Sur École des Mines de Nancy www.loria.fr/ sur/enseignemen/ro/ 5 /8 /8 Exemples de files d aene

Plus en détail

Notice d information contractuelle Entreprise article 83. Generali.fr

Notice d information contractuelle Entreprise article 83. Generali.fr parculers professonnels ENTREPRISES Noce d nformaon conracuelle Enreprse arcle 83 General.fr Noce d nformaon conracuelle Sommare Préambule... 3 Arcle 1 - Défnons... 3 Arcle 2 - bje... 4 Arcle 3 - Garanes...

Plus en détail

BANQUE NATIONALE. N otre banque nationale. 7/i. Zi 4. /Æ à. W m M i i 10. W f w f f l. mm. ' ê â f/m jt» i W J / f f t. y / Y ZJ/Â / f/êv/i r» l J.

BANQUE NATIONALE. N otre banque nationale. 7/i. Zi 4. /Æ à. W m M i i 10. W f w f f l. mm. ' ê â f/m jt» i W J / f f t. y / Y ZJ/ / f/êv/i r» l J. _ ê â j j # W jt W j î Æ jj Æ W } " êv Y  z Wâ W w ( w # ë â F ë W Y T w S L 9 W 2 " E ï k x ü D E W W Æ v Wj E  z  z v F À OTQE W  # g L Y F h 6 L 2L NQE NTONLE N oe bnque none W W â W jâ ÿ Æ É w

Plus en détail

Notice d information contractuelle Loi Madelin. Generali.fr

Notice d information contractuelle Loi Madelin. Generali.fr parculers PRFESSINNELS enreprses Noce d nformaon conracuelle Lo Madeln General.fr Noce d nformaon conracuelle Le présen documen es rems à re de proposon e de proje de conra. Naure de la Convenon : LA RETRAITE

Plus en détail

3 Illusrios Iiérire de l bore 5 à l bore 6. PRÉSENTATION Le lc des Breoières de l ville de Joué-lèsTours qui s éed sur 40 hecres. Il offre ue grde vriéé de presios. Poi d que Poubelle LAC DES BRETONNIÈRES

Plus en détail

Dynamique du point matériel

Dynamique du point matériel Chaptre III Dynaqe d pont atérel I Généraltés La cnéatqe a por objet l étde des oveents des corps en foncton d teps, sans tenr copte des cases q les provoqent La dynaqe est la scence q étde (o déterne)

Plus en détail

sciences humaines du Canada i n s k y 2006 Doctoral Fellowships Program / Programmes de bourses de doctorat de 2006 As of 2006/08/18, Alberta KA

sciences humaines du Canada i n s k y 2006 Doctoral Fellowships Program / Programmes de bourses de doctorat de 2006 As of 2006/08/18, Alberta KA f 2006 F / 2006 f 2006/08/18 U f $80000 / 80 000 $ 4 / f f x U f $80000 / 80 000 $ U f $40000 / 40 000 $ 2 / f f : f $60000 / 60 000 $ 3 / O : f $40000 / 40 000 $ 2 / f f f $40000 / 40 000 $ 2 / (1945-2004)

Plus en détail

PLAN D EVALUATION MAURDOR SECONDE CAMPAGNE

PLAN D EVALUATION MAURDOR SECONDE CAMPAGNE PLAN D EVALUATION MAURDOR ECONDE CAMPAGNE 1 INTRODUCTION Coordonnée par le Laboraore Naonal de mérologe e d Essas (LNE) e CAIDIAN, fnancée par la DGA, la présene campagne d évaluaon propose un cadre commun

Plus en détail

particuliers PROFESSIONNELS entreprises Notice d information contractuelle Loi Madelin Generali.fr

particuliers PROFESSIONNELS entreprises Notice d information contractuelle Loi Madelin Generali.fr parculers PRFESSINNELS enreprses Noce d nformaon conracuelle Lo Madeln General.fr Noce d nformaon conracuelle Le présen documen es rems à re de proposon e de proje de conra. Naure de la Convenon : LA RETRAITE

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTRIQUE TERMINALE Durée : 2h OUVRE PORTAIL FAAC : SERRURE CODÉE

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTRIQUE TERMINALE Durée : 2h OUVRE PORTAIL FAAC : SERRURE CODÉE CIENCE DE L'INGÉNIEU TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTIQUE TEMINALE Durée : 2h OUVE POTAIL FAAC : EUE CODÉE Cenres d'inérê abordés : Thémaiques : CI11 ysèmes logiques e numériques I6 Les sysèmes logiques combinaoires

Plus en détail

BAREME DEPANNAGE ! SPECIAL SYNDIC DE COPROPRIETES !!! !!!!! DEPANNAGE TRAVAUX RENOV & CONSEIL HABITAT & COMMERCE INTERVENTION PARIS & BANLIEUE

BAREME DEPANNAGE ! SPECIAL SYNDIC DE COPROPRIETES !!! !!!!! DEPANNAGE TRAVAUX RENOV & CONSEIL HABITAT & COMMERCE INTERVENTION PARIS & BANLIEUE SPECIAL SYNDIC DE COPROPRIETES BAREME DEPANNAGE TRAVAUX RENOV & CONSEIL VOTRE ARTISAN DE PROXIMITE 205 HABITAT & COMMERCE INTERVENTION PARIS & BANLIEUE DEPANNAGE ELECTRICITE PLOMBERIE ELECTRICITE TYPE

Plus en détail

Relations binaires. Table des matières. Marc SAGE. 18 octobre 2007. 1 Amuse gueule 2. 2 Combinatoire dans les quotients 2. 3 Problème d extréma 3

Relations binaires. Table des matières. Marc SAGE. 18 octobre 2007. 1 Amuse gueule 2. 2 Combinatoire dans les quotients 2. 3 Problème d extréma 3 Reltions binires Mrc SAGE 8 octobre 007 Tble des mtières Amuse gueule Combintoire dns les quotients 3 Problème d extrém 3 4 Un théorème de point xe 3 5 Sur l conjugisons dns R 3 6 Sur les corps totlement

Plus en détail

GEOMETRIE DANS L ESPACE. I) Vecteurs de l espace

GEOMETRIE DANS L ESPACE. I) Vecteurs de l espace GEOETRIE DNS L ESPCE ant tot, rappelons ne propriété fondamentale : Tot théorème de Géométrie plane s appliqe dans n importe qel plan de l espace. Les exemples de ce chapitre se réfèrent a dessin ci-contre

Plus en détail

LES DESEQUILIBRES DES PAIEMENTS INTERNATIONAUX (1967-2002) : CROISSANCE, POLARISATION ET FINANCIARISATION. Jean-Baptiste Gossé 1 et Julio Raffo 2

LES DESEQUILIBRES DES PAIEMENTS INTERNATIONAUX (1967-2002) : CROISSANCE, POLARISATION ET FINANCIARISATION. Jean-Baptiste Gossé 1 et Julio Raffo 2 LES DESEQUILIBRES DES PAIEMENTS INTERNATIONAUX (967-2002) : CROISSANCE, POLARISATION ET FINANCIARISATION Jean-Bapse Gossé e Julo Raffo 2 RÉSUMÉ Ce arcle rerace l émergence des déséqulbres mondaux de compe

Plus en détail

Simplicité et efficacité

Simplicité et efficacité Migration vers la nouvelle version du logiciel Simplicité et efficacité www.thunderbee.org Plan Pro c é dure Wind o w s Pro c é dure Mac Mis e à jo ur de s mo dule s 17/07/15 www.thunderbee.org 2 Pro c

Plus en détail

THENetworker UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! Interview d une sexperte : Maïa Mazaurette. Débat : La nudité faitelle. démocratie?

THENetworker UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! Interview d une sexperte : Maïa Mazaurette. Débat : La nudité faitelle. démocratie? THENwk #12 - J 2013 Ejx méq Nmé pé x UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! 14 Ivw d xp : Mï M 11 Déb : L dé v dém? L AGENCE E-REPUTATION www.pqd.m Th Nwk mg bm édé p éé Rp Sqd. P v b gm, d-v hp://www.h-wk. «T pd pé

Plus en détail

EVALUATION DE L IMPACT DU CREDIT D IMPÔT RECHERCHE

EVALUATION DE L IMPACT DU CREDIT D IMPÔT RECHERCHE EVALUATION DE L IMPACT DU CREDIT D IMPÔT RECHERCHE Benoî Mulkay e Jacques Maresse 2 Rappor pour le Mnsère l Ensegnemen supéreur e de la Recherche Novembre 20 Unversé de Monpeller Faculé d'econome beno.mulkay@unv-monp.fr

Plus en détail

ANNEXE I TRANSFORMEE DE LAPLACE

ANNEXE I TRANSFORMEE DE LAPLACE ANNEE I TRANSFORMEE DE LAPLACE Perre-Smon Lalace, mahémacen franças 749-87. Lalace enra à l unversé de Caen a 6 ans. Très ve l s néressa aux mahémaques e fu remarqué ar d Alember. En analyse, l nrodus

Plus en détail

par Yazid Dissou** et Véronique Robichaud*** Document de travail 2003-18

par Yazid Dissou** et Véronique Robichaud*** Document de travail 2003-18 Deparmen of Fnance Mnsère des Fnances Workng Paper Documen de raval Conrôle des émssons de GES à l ade d un sysème de perms échangeables avec allocaon basée sur la producon Une analyse en équlbre général

Plus en détail

Notice d information contractuelle Loi Madelin. Generali.fr

Notice d information contractuelle Loi Madelin. Generali.fr parculers PRFESSINNELS enreprses Noce d nformaon conracuelle Lo Madeln General.fr Noce d nformaon conracuelle Le présen documen es rems à re de proposon e de proje de conra. Naure de la Convenon : LA RETRAITE

Plus en détail

RÉPONSES À UN ÉCHELON. Sortie u(t) réponse. t(s)

RÉPONSES À UN ÉCHELON. Sortie u(t) réponse. t(s) BTS S ÉPONSS À UN ÉHON. éponse à n échelon d n système d premer ordre xemple : almentaton d n condensater de capacté par ne sorce de tenson e(t) à travers résstance a tenson varable e(t) est n échelon

Plus en détail

THÈSE DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER

THÈSE DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER GRENOBLE 1 N THÈSE pour obenr le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER en MÉCANIQUE ÉNERGÉTIQUE présenée e souenue publquemen par Maha AHMAD Le 23 Novembre 2004 NOUVEAUX

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement supérieur et de La Recherche Scientifique. Polycopie:

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement supérieur et de La Recherche Scientifique. Polycopie: Réublque Algérenne Déocraque e Poulare Mnsère de l Ensegneen suéreur e de a Recherche Scenfque Unversé : Hassba BENBOUAI de CHEF Faculé : Scences Déareen : Physque Doane : ST-SM Polycoe: Vbraons e Ondes

Plus en détail

Diversité des espèces

Diversité des espèces L bé "T " plè V bé? Dp pp l é l y pè 38 ll é l D pè p ll! L H H p T ll pè 18 ll pè éé é à j. S PEQENIVITEVXMIHIWZIVXqFVqWIXHIWTPERXIWk¾IVW E qxq MHIRXM½qI GIVXEMRW KVSTIW FEGXqVMIW EPKIW...) p. D pl l

Plus en détail

MATRICES EXERCICES CORRIGES Exercice n 1.

MATRICES EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. MATRICES EXERCICES CORRIGES Exercice n. 6 8 4 On considère l mrice A = 0 7 3. 7 0, 8 ) Donner le form de A ) Donner l vleur de chcun des élémens 4, 3, 33 3 3) Ecrire l mrice rnsposée A de A donner son

Plus en détail

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 18 CHAPITRE E2 Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Nous connaissons ou l inérê de l éude de la réponse

Plus en détail

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN sm: é d V Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd é d V mm: TRODUTO DEMRE. OEXO. RETO D U V 4 FORMTO UPPLEMETRE

Plus en détail