République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement supérieur et de La Recherche Scientifique. Polycopie:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement supérieur et de La Recherche Scientifique. Polycopie:"

Transcription

1 Réublque Algérenne Déocraque e Poulare Mnsère de l Ensegneen suéreur e de a Recherche Scenfque Unversé : Hassba BENBOUAI de CHEF Faculé : Scences Déareen : Physque Doane : ST-SM Polycoe: Vbraons e Ondes Mécanques Raels de Cours Problèes osés au concours d enrée au Grandes Ecoles Scenfques Module : Physque Nveau : èe Année cence Présené ar: Année Unversare : /

2 Avan roos Ce docuen a éé desné au éudans de deuèe année des flères scenfques echnques des unversés e écoles d ngéneurs d Algére. Il réond au rograe offcel du odule «Vbraons e Ondes écanques» ensegnés en deuèe année des flères Scences e echnques e Scences de la aère. Ce anuel conen une sére de roblèes lés au hénoènes de vbraons e de roagaon des ondes écanques avec un rael de cours. e anuscr es dvsé en deu grandes ares, vbraons e ondes écanques réares en se chares. e reer ore sur l ulsaon du foralse de agrange our décrre les oscllaons des sysèes hysques. éude des oscllaons lnéares de fable alude lbres des sysèes à un degré de lberé es résenée dans le chare deu. e rosèe chare rae le ouveen aor qu rend en coe les forces de froeens de vscosé rooronnelles à la vesse du oble. a noon de résonance consacrée au oscllaons forcées es résenée au quarèe chare. e cnquèe chare sur les vbraons au luseurs degrés de lberé. es analoges enre les sysèes élecrques e écanques son résenées les cnq chares. e deuèe vole du rograe recoande d nrodure l naon des hénoènes lés à la roagaon des ondes écanques dans dfférens leu aérels. A ce effe nous avons rs le, coe le odèle de la corde vbrane.

3 Noenclaure ET Ec Ec E S F ee M A T C J R V ee Coordonnées généralsées Energe oale du sysèe Energe Cnéque du sysèe Energe Cnéque oyenne du sysèe Energe oenelle su sysèe agrangen du sysèe Acon du sysèe Forces eéreures alquées au sysèe Moens eéreurs alqués au sysèe Pulsaon rore du ouveen lbre Alude Déhasage Pérode rore du ouveen lbre Consane de radeur du ressor Consane de orson Moen d nere Rayon d un dsque Masse d un sysèe Coordonnées du sysèe Vesse du délaceen

4 l l P V d Ca nd q u f T fr f g Masse voluque ongueur du ressor ongueur du ressor à vde Presson du gaz à l équlbre Volue du gaz à l équlbre Tranche d éléen enre les osons e +d Caacé élecrque Caacé élecrque Charge qu crcule dans le crcu Tenson d alenaon Force de froeen Coeffcen de froeen Faceur d aorsseen Pseudo Pulsaon du ouveen fableen aor Pseudo Pérode du ouveen fableen aor Force eéreure alquée au sysèe Pulsaon Force eéreure alquée au sysèe Soluon générale du ouveen force Soluon arculère r Pulsaon de résonance du ouveen forcé, Pulsaon de couure en rége forcé Bande assane

5 Q Z ~ T E w V s Faceur de qualé Iédance Masse lnéque de la corde Masse surfacque Tenson de la corde Tenson lnéare Consane de Young ongueur d onde Veceur d onde Vesse de roagaon Coeffcen de coressblé

6 DEDICACES Je déde ce raval en sgne de resec e de reconnassance à: Mes chers arens our ous les sacrfces qu'ls on consens, our ous les encourageens ans que our leur souen oral e aérel qu 'a ers d achever ce raval. Je le déde égaleen à: Ma rès chère fee e es chers enfans Mes chers frères e sœurs Mes oncles e anes Toue a falle e es roches

7 Soare Avan roos Noenclaure PREMIERE PARTIE : VIBRATIONS Chare : Généralés sur les oscllaons. Chare : Mouveen lbre à un degré de lberé. 8 Chare : Mouveen aor à un degré de lberé. 8 Chare 4 : Mouveen forcé à un degré de lberé. 9 Chare 5 : Mouveen à luseurs degrés de lberé. 6 DEUXIEME PARTIE : ONDES MECANIQUES Chare 6 : Généralés sur le hénoène de roagaon. 5 Chare 7 : Alcaon : l équaon de roagaon écanque dans dfférens leu. 6 Références bblograhques

8 Chare : Généralés sur les oscllaons PARTIE I VIBRATIONS Chare : Généralés sur les oscllaons

9 Chare : Généralés sur les oscllaons Rael héorque : a vbraon es un hénoène hysque oscllaore d un cors en ouveen auour de sa oson d équlbre. Par les ouveens écanques les lus varés, l ese des ouveens qu se réèen : les baeens du cœur, le ouveen d'une balançore, le ouveen alernaf des sons d'un oeur à eloson. Tous ces ouveens on un ra coun : une rééon du ouveen sur un cycle. Un cycle es une sue nnerroue de ouveens ou de hénoènes qu se renouvellen oujours dans le êe ordre. Prenez à re d'eele le cycle à quare es d'un oeur à eloson. Un cycle cole corend quare éaes adsson, coresson, eloson, échaeen qu se réèen duran un cycle oeur. On aelle ouveen érodque un ouveen qu se réèe e don chaque cycle se rerodu denqueen. a durée d'un cycle es aelée érode. Un ouveen érodque arculèreen néressan dans le doane de la écanque es celu d'un obje qu se délace de sa oson d'équlbre e y reven en effecuan un ouveen de va-e-ven ar raor à cee oson. Ce ye de ouveen érodque se noe oscllaon ou ouveen oscllaore. es oscllaons d'une asse relée à un ressor, le ouveen d'un endule ou les vbraons d'un nsruen à corde son des eeles de ouveens oscllaores. Tou sysèe écanque, ncluan les achnes ndusrelles les lus colees, eu êre rerésené ar des odèles forés d un ressor, un aorsseur e une asse. e cors huan, souven qualfé de "belle écanque", es décoosé à la fgure. en luseurs sous-sysèes "asseressor-aorsseur" rerésenan la èe, les éaules, la cage horacque e les jabes ou les eds.

10 Chare : Généralés sur les oscllaons Fgure. : Modélsaon asse-ressor-aorsseur de l hoe. Pour corendre le hénoène vbraore, on assoce à ous les sysèes hysques un sysèe "asse-ressor" qu consue un ecellen odèle rerésenaf our éuder les oscllaons coe su, fgure. : Fgure.: Schéa asse-ressor F s aelle la force de raelle qu es rooronnelle à l allongeen. a consane es aelée la consane de radeur. Il ese deu aures confguraons our le sysèe asse-ressor, fgure. :

11 Chare : Généralés sur les oscllaons 4 Fgure. : Tros aures confguraons our le sysèe asse-ressor a rerésenaon de luseurs ressors se résene en deu cas : En arallèle, fgure 4. : Fgure 4. : Ressors en arallèles a radeur équvalene es la soe des radeurs e elle que : eq En sére, fgure 5. : Fgure 5. : Ressors en séres

12 5 Chare : Généralés sur les oscllaons a radeur équvalene our les consanes e elle que : eq Un sysèe hysque oscllan es reéré ar la coordonnée généralsée qu es défn ar l écar ar raor à la oson d équlbre sable. On défn q le nobre de degré de lberé ar le nobre de ouveens ndéendans d un sysèe hysque qu déerne le nobre d équaons dfférenelles du ouveen. énerge cnéque d un sysèe écanque s écr sous la fore : n c E énerge oenelle d un sysèe écanque s écr à arr de déveloeen lé de Taylor sous la fore:... E 6 E E E E a valeur = corresond à la oson d équlbre du sysèe caracérsée ar : E Il ese deu yes d équlbre : Equlbre sable, fgure 6. : E Fgure 6.: Equlbre sable

13 Chare : Généralés sur les oscllaons Equlbre nsable, fgure 7. : E 6 Fgure 7.: Equlbre nsable e ouveen oscllaore es d lnéare s ce écar es nfnésal. Ans, l énerge oenelle rend la fore quadraque en foncon de l écar ar raor à la oson d équlbre elle que : E E a consane E es aelée la consane de raelle. Ans ; la force de raelle rend la fore lnéare en foncon de l allongeen e oosée au ouveen elle que: E F équaon du ouveen our un sysèe conservaf eu êre déernée ar ros éhodes : Prnce de la conservaon d énerge oale : Où E T E T E c E det Cons ane d es aelée l énerge oale du sysèe. o dynaque de Newon : n F a

14 Chare : Généralés sur les oscllaons Où a es aelée l accéléraon des coosanes du sysèe. Méhode de agrange : E c E Cons ane 7 Où es le agrangen du sysèe. Dans ce cas les forces dérven d un oenel e le ouveen du sysèe es conservaf. Arès l alcaon le rnce de ondre acon, on oben l équaon d Euler- agrange coe su : d d,n équaon du ouveen our un sysèe dssaf non conservaf eu êre déernée coe su : Sysèe en ranslaon : Où F e d d F e,n son les forces eéreures alquées au sysèe. Sysèe en roaon Où M e d d M e,n son les oens eéreurs alqués au sysèe. Dans ce cas les forces ne dérven as d un oenel.

15 8 Chare : Mouveen lbre à un degré de lberé

16 9 Raels héorques: Un sysèe solé oscllan à un degré de lberé es déerné ar la coordonnée généralsée qu es l écar ar raor à l équlbre sable. On défn l oscllaon haronque ar l équaon dfférenelle suvane : Où ω es aelée la ulsaon rore du sysèe. On défn la érode rore T coe su : T a soluon de cee équaon dfférenelle es de fore snusoïdale el que : Acos Où A rerésene l alude des oscllaons e ϕ es le déhasage. es consanes A e ϕ son déernées ar les condons nales suvanes : Fgure. : Mouveen snusoïdal Il fau sgnaler que oues les oscllaons de fable alude auour de la oson d équlbre euven êre asslées à des ouveens lnéares e l énerge oenelle eu s erer sous fore quadraque de la coordonnée généralsée. En revanche, au-delà d une cerane alude l oscllaon deven non lnéare. Eeles : Ressor :

17 Fgure. : Mouveen lnéare d un ressor e veceur de oson : o v énerge cnéque : E c v énerge oenelle our des ees oscllaons, s écr: E Alors, le agrangen du sysèe es de fore: E c E équaon de ouveen es de fore : d d avec a soluon de l équaon dfférenelle : Acos Pendule sle :

18 Fgure. : Mouveen lnéare d un endule sle e veceur de oson : l sn o y l cos l cos v y l sn v y l énerge cnéque : E c v l énerge oenelle : E gl cos Alors, le agrangen du sysèe s écr : E c E l gl cos équaon de ouveen our des ees oscllaons, es : d d l glsn l gl avec sn a ulsaon rore es égale : a soluon de l équaon dfférenelle es de fore : Acos

19 Alcaons : Problèe : Soen les sysèes écanques suvans : o Une oule de asse M, de oen d nere J, e de rayon R, susendue au on O ar un ressor de radeur. e fl neensble glsse sur la oule sans froeen relé ar une asse, fgure.4. o Un sysèe de bras rgdeen lés e ournan dans le lan de la fgure auour du on fe O. A l équlbre le bras es vercal, fgure.5. o Un sysèe hydraulque de fore U consué de deu uyau cylndrques de secons S, S relés ar un aure cylndre de secon S e de longueur B qu conen un lqude de asse voluque. e sysèe es équvalen à un ressor de radeur e e de asse M e. A l équlbre le lqude a la haueur H, fgure.6.

20 Dans le cas des oscllaons lnéares, déerner our chaque sysèe : e nobre de degré de lberé. énerge cnéque, l énerge oenelle. En dédure le agrangen. équaon dfférenelle du ouveen. a érode rore. Soluons :

21 4 Fgure.4: a fgure.4 es rerésenée en éa d équlbre Fgure.4a e en éa de ouveen Fgure.4b. es araères, X, X e X, X rerésenen resecveen les osons des asses M e en éa d équlbre e en ouveen. e nobre de degré de lberé : a longueur du fl l es la êe en ouveen e en équlbre el que: En équlbre : l D X R X X En ouveen : l D X R X X Ares l égalé des deu équaons, on oben :, son déendans e nobre de degré de lberé es alors égal à. e agrangen es : énerge cnéque : E c M J

22 5 énerge oenelle: E e agrangen s écr alors : c R J M E E équaon dfférenelle es : R J 4 M d d a érode rore T : O R J 4 M T Fgure.5: e nobre de degré de lberé : On défn les délaceens nfnésau coe su :

23 6 déendans son,, l, l, l e nobre de degré de lberé es égal à e agrangen : énerge cnéque : c l l l E énerge oenelle : cos gl l l E e agrangen s écr alors : cos gl l l E E c équaon dfférenelle es : l gl l l d d a érode rore T : O l gl l l T Fgure.6:

24 7 e nobre de degré de lberé : On a la conservaon du volue d eau délacé dans le ube en fore U d où, S S S les coordonnées,, Donc le nobre de degré de lberé es égal a e agrangen : énerge cnéque : son déendanes

25 8 S S S S h B hs M hs, BS, hs Avec M S S S S h B hs M E e e e c énerge oenelle : On calcule la consane de raelle à arr de l énerge oenelle, on a alors : S S gh S S S gh S g S P S F E e e e e agrangen du sysèe s écr alors : e e c M E E équaon dfférenelle es : M e e a ulsaon rore ω es : S S S S h B hs S S gh S M e e Problèe : On odélse le ouveen d un baffe d une rado ar un résonaeur d HEMOTZ, résené coe un gaz arfa de resson P, de volue V à l équlbre herque, enferé dans une encene relée ar un son de asse qu osclle sans froeen suvan l ae O coe le onre la fgure.7c-dessous.

26 9 enseble du sysèe évolue en oéraon adabaque. Déerner l équaon dfférenelle du ouveen en alquan la lo fondaenale de la dynaque. En dédure la ulsaon rore du sysèe e la soluon générale. Soluons : En alquan la éhode des forces on oben : ra Sur : O F a P F a SP Pusque l oéraon es adabaque, on a: PV c cons an e P V P V équaon dfférenelle s écr alors : P P V S P S V a ulsaon rore es :

27 P S V a soluon générale es : Acos Problèe : Soen les sysèes écanques consués ar une ge de asse néglgeable relée ar un ressor de radeur rerésenés dans les fgures.8 e.9 coe su: Pour des ees oscllaons, déerner our le sysèe de la fgure.8: e agrangen. équaon dfférenelle du ouveen. a ulsaon rore e la soluon générale.

28 En dédure our le sysèe de la fgure.9 : équaon dfférenelle du ouveen ans que la soluon générale sans Fgure.8 : fare des calculs. énerge cnéque l sn o y l cos V Soluons : l cos o y l sn énerge oenelle our deu sysèes : E gl cos e agrangen s écr alors : E c E l gl cos équaon dfférenelle du ouveen es : d d a ulsaon rore es : a gl l a soluon générale es : Fgure.7 : Acos a gl l équaon dfférenelle du ouveen es : a gl l a soluon générale es : Acos E c V l

29 Problèe 4: On consdère un fléau consué d une ge éallque de asse néglgeable, de longueur l oran deu asses e M, ournan sans froeen auour de son ae au on fe O coe le onre la fgure.. A l équlbre la barre es horzonale. Déerner: a condon d équlbre e l allongeen du ressor. e agrangen du sysèe équaon dfférenelle du ouveen, la ulsaon rore e la érode rore. a soluon générale avec les condons nales suvanes : * e v Alcaon nuérque : =M=Kg, =N/ e lagrangen : Soluons : On a les délaceens nfnésau coe su : l l,, 4 4 son déandans

30 On a donc un seul degré de lberé. énerge cnéque : l Ec M l M l avec, l 4 énerge oenelle : E l 4 l 4 e agrangen s écr alors : E l l l c E l M l 9M 4 équaon dfférenelle du ouveen : d d 4 9M a ulsaon rore ω e la érode rore son : M TO 9M a soluon générale es : Acos Problèe 5 : So un dsque de asse M, de oen d nere J lé ar deu ressors, l un au cenre O, l aure au on A dsan de R/ du on O se glssan sans froeen suvan l ae O coe le onre la fgure.:

31 4 Eablr le agrangen du sysèe. Déerner l équaon dfférenelle du ouveen En dédure la ulsaon rore du sysèe ans que la soluon générale Soluons : e degré de lberé : On a le délaceen nfnésal coe su R, son déendans e sysèe a un seul degré de lberé e agrangen du sysèe : énerge cnéque : E c J M avec R énerge oenelle :

32 5 E R e agrangen du sysèe s écr alors coe su : J M R 4 équaon dfférenelle s écr alors : d d 4 J M R a ulsaon rore es : 4 J M R a soluon générale s écr alors : Acos Problèe6 : So un sysèe élecrque nd, C a en sére rerésené dans la fgure. coe su : A arr des los du Krchhoff, éablr l équaon dfférenelle du ouveen. En dédure la ulsaon rore du ouveen. a lo des alles : V Z nd q C a avec Z nd équaon dfférenelle deven alors : Soluons : j nd nd d d q C a

33 6 nd q C a q avec dq d On a l équvalence du sysèe écanque-élecrcé coe su: nd q C a q nd q ca a ulsaon rore du ouveen s écr sous la fore: nd C a Problèes suléenares: Problèe 6: Soen deu ressors de êe radeur on une longueur à vde l. a fgure. rerésene une asse relée à leurs eréés eu glsser sans froeen suvan l ae O Déerner: e agrangen du sysèe. équaon dfférenelle du ouveen. a ulsaon rore, la érode rore e la soluon générale. Problèe 7: On consdère un gaz onsé, un lasa, foré d ons e d élecrons ayan une charge globale nulle. On néglgera les ouveens des ons beaucou lus lourds que les élecrons. On suose que les élecrons ne se délacen que

34 7 arallèleen à l ae O. Au reos, le lasa es hoogène e conen n, nobre d élecron ar uné de volue. On consdère une ranche de lasa d, les élecrons sués resecveen en oson e +d se délacen ar les quanés s, e s+d, la fgure.4: En ulsan l équaon de osson, déerner l équaon dfférenelle du ouveen. En dédure la ulsaon rore du sysèe.

35 Chare : Mouveen aor à un degré de lberé 8 Chare : Mouveen aor à un degré de lberé

36 Chare : Mouveen aor à un degré de lberé 9 Rael héorque : En réalé ous les sysèes hysques neragssen avec le leu envronnan. Dans ce chare on do enr coe l nfluence de la force de froeen vsqueuse de ye V sur les oscllaons du sysèe. Ce ye de ouveen es aelé f fr ouveen aor. On défn l oscllaon aor coe su : Où es un coeffcen osf e es aelé faceur d aorsseen. a résoluon de cee équaon se fa ar le changeen de varable, l équaon deven alors : r r On calcule le dscrnen on oben alors : Il ese ros yes de soluons : ' Cas où le sysèe es foreen aor : a soluon de l équaon dfférenelle s écr coe su :, r r Ae Ae r Où A e A son coeffcens à déerner ar les condons nales : On d que le sysèe a un ouveen aérodque. Cas où l aorsseen crque :

37 Chare : Mouveen aor à un degré de lberé a soluon de l équaon es de fore : A A r r r e r Où A e A son coeffcens à déerner ar les condons nales :, Cas où l aorsseen es fable : a soluon de l équaon dfférenelle es de fore : Ae cos avec Où A e son des consanes à déerner ar les condons nales : On défn la ulsaon du sysèe coe su: On défn la érode du sysèe T aelé seudo-érode coe su :

38 Chare : Mouveen aor à un degré de lberé T On défn le décréen logarhque qu rerésene la décrossance de l alude à une seule érode du sysèe coe su: n T Il fau sgnaler que le sysèe sub une ere d énerge oale due au raval des forces de froeen. de T d dw fr E T W fr

39 Chare : Mouveen aor à un degré de lberé Alcaons : Problèe : On défn un oscllaeur aor rég ar l équaon dfférenelle suvane :. Avec es la asse du cors, es le coeffcen de rael e es le délaceen du cors. On lance le sysèe avec une vesse nale v =5c/s. Donc à =, = e v Calculer la érode rore du sysèe, sachan que : =5g e =.8N/. Monrer que s α=.6g/s, le cors a un ouveen oscllaore aor. Résoudre dans ce cas l équaon dfférenelle. Calculer le seudo-érode du ouveen. Calculer le es dédure. Calculer la vesse d une seudo-érode. au bou duquel la reère alude Soluons : équaon du ouveen aor es de fore : es aene. En.. a érode rore du sysèe es T : avec, T O 5rad / s.5s équaon dfférenelle du ouveen se ransfore en :

40 Chare : Mouveen aor à un degré de lberé r ' ' r Avec e cors a un ouveen oscllaore aor. a résoluon de cee équaon dfférenelle es de fore : Ae cos En alquan les condons nales :, cos, v v A avec a soluon fnale sera erée coe su : Ae cos v e sn a fgure. rerésene le ouveen oscllaore aor. a seudo-érode : T.7s e es de la reère alude Il fau que :

41 Chare : Mouveen aor à un degré de lberé 4 d d D où :.5s T 4 Arcg Problèe : Soen les sysèes écanques rerésenés dans les fgures. e. coe su : Pour des ees oscllaons, déerner our chaque sysèe : e agrangen e l équaon dfférenelle du ouveen. a ulsaon rore e la soluon générale our un fable aorsseen. Fgure. : e agrangen : énerge cnéque : E c v l Soluons :

42 5 Chare : Mouveen aor à un degré de lberé énerge Poenelle : a a sn avec cos gl E e agrangen s écr : cos gl a l E E c équaon dfférenelle es : e l a, l a M d d a soluon générale es our un fable aorsseen es de fore: cos Ae Fgure. : e agrangen : énerge cnéque : c v E énerge Poenelle : E e agrangen s écr alors : c E E équaon dfférenelle es :, F d d e a soluon générale our un fable aorsseen es : cos Ae

43 Chare : Mouveen aor à un degré de lberé 6 Problèe : On consdère un sysèe écanque aor, oscllan auour d un ae assan ar O rerésené ar une ge éallque de longueur l de asse néglgeable relée ar deu ressors denques de consane de radeur au on l/ coe le onre la fgure.4 : Eablr le agrangen du sysèe. Déerner l équaon dfférenelle du ouveen. En dédure la ulsaon rore du sysèe. Résoudre dans le cas de fable aorsseen l équaon dfférenelle du ouveen avec les condons nales suvanes :, e agrangen : énerge cnéque : E c v l énerge Poenelle : E glcos Soluons : avec l sn l e agrangen s écr :

44 Chare : Mouveen aor à un degré de lberé 7 E c E l l équaon dfférenelle es : d d M e gl cos l gl l Pour un fable aorsseen la soluon s écr sous la fore :,, Ae cos avec, A Alors, la soluon générale s écr : e sn, l gl l Problèe 4: So une boule de asse susendue à une ge de longueur l, de asse néglgeable e longée dans un lqude. Cee asse es souse à une force de froeen vsqueuse don le coeffcen de froeen es coe le onre la fgure.6 coe su : Eablr le agrangen du sysèe. Déerner l équaon du ouveen. Résoudre dans le cas de fable aorsseen l équaon dfférenelle. Alcaon nuérque : =Kg, l=5c, g=/s. Calculer la valeur aale que ne do as aendre our que le sysèe osclle.

45 Chare : Mouveen aor à un degré de lberé 8 On rend la valeur de égale à N.s/, calculer le es nécessare τ our que l alude dnue à ¼ de sa valeur. e agrangen du sysèe : E c E l gl cos équaon dfférenelle es : Avec, g l a soluon générale es : Soluons : Ae cos a valeur aale de a : e es τ : Ae g a l 4 e ln4.8s 8.94N.s /

46 Chare 4: Mouveen forcé à un degré de lberé 9 Chare 4 : Mouveen forcé à un degré de lberé

47 Chare 4: Mouveen forcé à un degré de lberé 4 Rael héorque : On défn une oscllaon forcée, ou sysèe en ouveen sous l acon d une force eéreure. On défn l équaon du ouveen forcé coe su : f Où f es aelée la foncon ecaon eéreure. Cee équaon es lnéare de second ordre non hoogène à coeffcens consan. a soluon de l équaon dfférenelle qu résene la réonse du sysèe à l acon eéreure, es la soe de deu heres : Où g e rerésenen resecveen la soluon générale la soluon arculère. g Il fau sgnaler qu au débu du ouveen rerésene le rége ransore. Au fl du es la soluon hoogène g deven néglgeable devan la soluon arculère qu défn le rége eranan. Ans la soluon oale dans ce cas, es de fore : Dans le cas où l ecaon es snusoïdale de ye : f f j cos fe a soluon oale s écr alors coe su : Acos Où A rerésene l alude de la soluon oale e le déhasage. On cherche la soluon de l équaon dfférenelle sous fore colee : Avec Ae j jae j Ae j

48 4 Chare 4: Mouveen forcé à un degré de lberé Alors l alude s écr : j f Ae j En odule : 4 f A En Arguen : Arg éude des varaons du odule de l alude se fa ar : d A d Il ese deu ulsaons : r On aelle r la ulsaon de résonance. On défn ans : a largeur de la bande assane : e faceur de qualé Q our un fable aorsseen : r Q

49 Chare 4: Mouveen forcé à un degré de lberé 4 Alcaons : Problèe : So un euble A odélsé ar le sysèe hysque rerésené ar une asse M e un ressor de radeur sub à un ouveen ssque snusoïdal d alude a de fore s a cos coe su: Quelle es la réonse du sysèe. Jusfer e agrangen du sysèe : énerge cnéque : E c v énerge oenelle : E s Soluons : e agrangen du sysèe s écr alors : s équaon dfférenelle es de fore : d d F e a cos a Re e j a soluon de cee équaon es : j Ae

50 Chare 4: Mouveen forcé à un degré de lberé 4 En relaçan dans l équaon de ouveen, on déerne l alude de la réonse coe su : A a a réonse du sysèe es rerésenée dans la fgure. : A lorsque euble va s effondrer face au sése car le sysèe osclle avec la ulsaon rore. On aelle ce hénoène la résonance. On se roose dans ce cas la de ere en lace un oyen d aorr les oscllaons eéreurs du sysèe qu se radu ar une force de froeen vsqueuse. Problèe : So le crcu fore ar l assocaon arallèle R, nd, C a e alene ar une source de couran snusoïdale délvran un couran d nensé cos coe le onre la fgure 4.4 c-dessous.

51 Chare 4: Mouveen forcé à un degré de lberé 44 Erer la enson colee u au bornes de l assocaon arallèle en foncon de,, e des araères du crcu. On ose, C nd a e on défn le faceur de qualé du crcu coe su : Q RC a Erer le odule de la enson u au bornes de l assocaon arallèle en foncon de R,, Q e. Monrer que u asse ar un au u a déerner. our une valeur de à Rerésener soareen u f en foncon de. Que rerouve - u a on? Calculer la largeur de la bande assane. Soluons : a enson colee u du sysèe es de fore : So Z ~ équ u Z ~ équ d' où u Z ~ l édance colee équvalene du crcu R..C en arallèle. équ

52 Chare 4: Mouveen forcé à un degré de lberé 45 Avec : Z ~ équ R jc a j nd d ' où u jr C R a nd e odule de la enson s écr alors : u R Q On consae que : u u a R lorsque e schéa de la foncon u f es rerésené dans la fgure.4 u a coe su : f Avec u u a f s Q Résonance a bande assane s écr coe su : avec Q Arès ransforaon on oben la largeur réelle de la bande assane :

53 Chare 4: Mouveen forcé à un degré de lberé 46 d' où RC Problèe : On consdère un sysèe de réceon rado odélsé ar un crcu R, nd, C a en sére e alené ar une source de enson snusoïdale d nensé u u cos coe le onre la fgure 4.6 c-dessous. Déerner l édance oale du sysèe. En dédure le odule du couran arcourue ar le crcu en foncon des araères R, nd, C a e ω. Euder les varaons du odule de couran en foncon de ω Trouver la fréquence de résonance. En dédure le couran au. Eablr la bande assane e le faceur de qualé en foncon des araères du crcu R, nd, C a e ω. Donner une elcaon our le fonconneen de ce sysèe. Soluons : e crcu es en sére, l édance oale es : Z ~ R j nd C e odule du couran es : u u I Z ~ R a nd C a es varaons du odule du couran son :

54 Chare 4: Mouveen forcé à un degré de lberé 47 I a Pour u R nd d ' où C a r On aelle r ar la ulsaon de résonance. a fgure 4.7 rerésene l allure I en foncon de ω nd C a a bande assane e le faceur de qualé son défn : nd Q R alcaon echnque de ce hénoène es la sélecon des fréquences de résonances our dfférenes saons de rado. R nd Problèe 4: On défn un ssoère coe un sysèe hysque aelé caeur qu corend un suor e une asse relé ar un ressor e un aorsseur dsosés en arallèle, la fgure 4.8. a asse, de cenre de gravé G, ne eu se délacer que vercaleen. e suor, le ressor e l aorsseur on une asse néglgeable.

55 Chare 4: Mouveen forcé à un degré de lberé 48 e ressor a une longueur à vde l e une rgdé. a consane de froeen es. On récse que s, les eréés A e B d un aorsseur aarenan à un sysèe écanque, décrven un ae Δ arallèle à l ae O avec des vesses resecves v b, l aorsseur eercce sur le rese du sysèe en on A une force en on B une force v v où es le veceur unare. Pare A : a a e suor es oble ar raor au reère R. Calculer l abscsse du cenre d nere de la asse en équlbre. v b v a Ecrre l équaon dfférenelle du ouveen de la asse écaré de sa oson d équlbre. Que deven cee équaon quand on ose = +X. On ose, C f avec f 4 c. Monrer que l équaon dfférenelle s écr sous la fore suvane : va e e...

56 Chare 4: Mouveen forcé à un degré de lberé 49 Calculer α * e β * en foncon de λ e ω. On donne λ=.5, ω = rad/s. A l nsan nal, X= c e X X our =.s.. Déerner Pare B : On suose anenan que le suor es soldare du carer d une achne ané d un ouveen snusoïdale vercale coe le onre la fgure 4.9. On suose que b es osf. b sn ar raor au reère R, Ecrre l équaon de la asse ar raor à R. Monrer que l équaon dfférenelle eu s écrre sous la fore suvane :.. Avec. X H C sn b sn Déerner H e C, que rerésene X? Euder la soluon en rége eranen X B sn osf. avec B

57 Chare 4: Mouveen forcé à un degré de lberé 5 Calculer le raor B e an en foncon de λ e. b Tracer l allure du grahe de B en foncon de μ el que B=f. On suose que λ=.5, onrer que s μ es suéreur à une cerane valeur μ, B es nféreur à - b. Calculer μ. En dédure une condon our que l aarel usse fonconner en caeur d alude. Soluons : Pare A : e suor es oble ar raor au reère R. abscsse s écr coe su : g l équaon dfférenelle du ouveen es de fore : d ' où Alors a l a g X X X X X a nouvelle équaon du ouveen s écr alors : X Avec X a résoluon de cee équaon dfférenelle : X r r. 5 a soluon es de fore : X e Avec A X A cos B B sn X

58 5 Chare 4: Mouveen forcé à un degré de lberé e sysèe a un ouveen aor. a valeur de X es : X=.5 Pare B : e suor es oble ar raor au reère R. a relaon dynaque du ouveen : sn b X e X où ' d g a l équaon du ouveen deven alors : b H Avec sn b X X X a soluon oale de l équaon dfférenelle en rége eranen es : sn B X X En noaon colee on aura la fore suvane : j Be X ~ X ~ En relaçan dans l équaon dfférenelle, on oben alors : Avec an b B es varaons de B=fμ : s d db Ans on dsngue deu cas : Aorsseen fable Résonance Aorsseen oran On eu en dédure que :

59 Chare 4: Mouveen forcé à un degré de lberé 5 B B b Pour =.5, on aura : B B b B a. 5 b our s d ' où 7. 5 On eu conclure que l aarel rerodu les oscllaons du carer s la ulsaon ω es orane. Il fonconne alors en caeur d alude. Problèe 5: On défn le odèle d un oscllaeur haronque, fgure 4., rerésenée ar une asse lacée dans un oenel élasque du ye : E Cee asse es souse à une force de froeen vsqueuse e don le coeffcen de froeen es α. Mode lbre : Dans le cas des oscllaons lbres Déerner le agrangen du sysèe. Eablr l équaon du ouveen. En dédure la soluon générale avec les condons nales suvanes : == e v. Mode forcé : On ade que les froeens esen, la asse effecue des oscllaons forcées sous l effe d une force snusoïdale : f f cos

60 Chare 4: Mouveen forcé à un degré de lberé 5 On ade que la vesse du oble es de fore : v v cos Éablr l équaon du ouveen. Résoudre l équaon dfférenelle en rége eranen. Déerner l édance écanque colee défn coe raor enre la force alquée e la vesse du oble. Coarer le résula avec le sysèe élecrque. Mode lbre : e lagrangen du sysèe : équaon du ouveen : Soluons : avec a soluon générale es de fore : Mode forcé : v sn équaon du ouveen : f f avec C es une équaon dfférenelle nhoogène lnéare, d un ouveen force. a résoluon de cee équaon dfférenelle en rége eranen es : A cos R e Ae j Soen A l alude de la soluon e son arguen. En relaçan dans l équaon dfférenelle e arès le calcul, On oben alors :

61 Chare 4: Mouveen forcé à un degré de lberé 54 A f e an es varaons de A son déernées ar : da r d Résonance En relaçan dans l équaon du ouveen, l édance colee es écre coe su : Z ~ écan f v Z ~ écan j Pour le sysèe élecrque, le résula es donné coe su: Z ~ élecr u Z ~ élecr R j nd C a On conclue donc les équvalences suvanes : R C nd a Problèe 6: orsqu un oeur élecrque fonconne, l résene des vbraons naurelles qu l es nécessare d aorr our éver de les ransere a son châsss. On révo donc un sysèe de susenson. e oeur es assle au on aérel de asse ouvan se délacer arallèleen a l ae vercal Oz. a susenson le relan au châsss es odélsée ar un ressor de longueur à vde l e de radeur en arallèle avec un aorsseur eerçan sur le oeur une force de frenage f z u e châsss rese fe dans un référencer galléen e on noe le cha de esaneur g fr z

62 Chare 4: Mouveen forcé à un degré de lberé 55 Mode A : e oeur ne fonconne as e l es oble. Déerner dans ce cas la longueur l du ressor. On rend la référence z= au on. Mode B : e oeur éan oujours arrêé, on l écare de sa oson d équlbre e us on le lasse évoluer lbreen. Déerner le agrangen du sysèe. Éablr l équaon dfférenelle du ouveen vérfée ar z. On ose e Donner la fore de la soluon générale z en foncon des araères ν e ω, on suose que ν<. Coen aelle--on ce rége? Écrre l eresson de l énerge oale E T en foncon de z e dz d de Que vau--l la valeur de l eresson T. le sysèe es l conservaf? d Mode C : e oeur fonconne, e ou se asse coe s l aarassa une force suléenare de fore : F F cos u z Éablr la nouvelle équaon du ouveen vérfée ar z En rége eranen, on cherche des soluons de la fore

Chapitre IV Les oscillations couplées «Les oscillations libres d un système à plusieurs degrés de liberté»

Chapitre IV Les oscillations couplées «Les oscillations libres d un système à plusieurs degrés de liberté» Chre IV, cours de vbrons, ondes _Phs, Pr. Bds Bennecer MD 8-9 Chre IV es oscllons coulées «es oscllons lbres d un ssèe à luseurs degrés de lberé» Dns ce chre, nous llons coencer r éuder les oscllons lbres

Plus en détail

BILAN EN ELECTRICITE : RC, RL ET RLC

BILAN EN ELECTRICITE : RC, RL ET RLC IN N TIIT :, T I. INTNSIT : = dq d en couran varable I = Q en couran connu Méhode générale d éablssemen des équaons dfférenelles : lo d addvé des ensons pus relaons dq caracérsques :, lo d Ohm u = aux

Plus en détail

ANNEXE I TRANSFORMEE DE LAPLACE

ANNEXE I TRANSFORMEE DE LAPLACE ANNEE I TRANSFORMEE DE LAPLACE Perre-Smon Lalace, mahémacen franças 749-87. Lalace enra à l unversé de Caen a 6 ans. Très ve l s néressa aux mahémaques e fu remarqué ar d Alember. En analyse, l nrodus

Plus en détail

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris Geson de producon cour erme en conee nceran EDF R&D École enrale Pars Geson de producon à cour erme Encadrans ndusrels : Gérald Vgnal - Jérôme Quenu Encadran académque : Yves Dallery-Mchel Mnou Snda Ben

Plus en détail

Circuits linéaires en régime transitoire

Circuits linéaires en régime transitoire MPSI - Élecrocnée I - rcs lnéares en régme ransore page 1/8 rcs lnéares en régme ransore 1 ondons nales e conné On va éder ce se passe enre enre dex régmes conns = régme ransore. es granders élecres ne

Plus en détail

Séries et intégrales généralisées - Approfondissement (2M261) Janvier-Juin 2015. Devoir Maison n o 1. ln 1 sh 1 sh t t sin(1/t 2 ) 1 +

Séries et intégrales généralisées - Approfondissement (2M261) Janvier-Juin 2015. Devoir Maison n o 1. ln 1 sh 1 sh t t sin(1/t 2 ) 1 + Universié Pierre e Marie Curie Licence de Mahéaiques Séries e inégrales généralisées - Approfondisseen (2M26) Janvier-Juin 25. Devoir Maison n o Exercice : Convergence e calcul d inégrales. Éudier la naure

Plus en détail

, où E est un espace vectoriel réel de dimension finie et φ une forme bilinéaire symétrique sur E définie positive : φ (i)

, où E est un espace vectoriel réel de dimension finie et φ une forme bilinéaire symétrique sur E définie positive : φ (i) Esaces vecorels eucldes Groue orhogoal ESPACES VECTORIELS EUCLIDIENS GROUPE ORTHOGONAL Produ scalare Défo O aelle esace euclde ou coule ( E, φ, où E es u esace vecorel réel de dmeso fe e φ ue forme bléare

Plus en détail

Bureaux d études en traitement des images

Bureaux d études en traitement des images Bureau d éudes en raemen des mages ESERB Fère Téécommuncaons 3 ème année Opon SC ESERB Fère Eecronque 3 ème année Opon TS AEE 4-5 M. DOAS Bureau d éudes en raemen des mages PARTE REDRESSEMET Dans cee pare

Plus en détail

Systèmes électromécaniques

Systèmes électromécaniques Hae Ecole d ngénere e de Geson D Canon d Vad Sysèes élecroécanqes Chapre 6 OEURS SYNCRHONES A AANS PERANENS Coplage e odélsaon por les oers rphasés CD\SE\Cors\Chap6. Correvon A B E D E S A E R E S PAGE

Plus en détail

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012 École de Technologe Supéeue Pa : Fancs Boudeau, ÉcThé Révson : Aïda Ouangaoua INF35 Taval Paque # Remse le 6 ocobe 0 Inaon à la pogammaon en géne mécanque Taval ndvduel. Objecfs - Mee en applcaon des noons

Plus en détail

Modélisation, Simulation et Commande des systèmes électriques

Modélisation, Simulation et Commande des systèmes électriques Modélsaon, Smulaon e Commande des sysèmes élecrques runo FRANCOIS runo.francos@ec-llle.fr Plan Cours: Généralé sur les sysèmes physques Cours: Le Graphe Informaonnel de Causalé Cours: Modélsaon de la machne

Plus en détail

Philippe BIENAIME Actuaire I.S.F.A., GPA Laboratoire de Sciences Actuarielle et Financière, I.S.F.A., Université Claude Bernard Lyon 1

Philippe BIENAIME Actuaire I.S.F.A., GPA Laboratoire de Sciences Actuarielle et Financière, I.S.F.A., Université Claude Bernard Lyon 1 SYSTEMES BOUS-MALUS Phlppe BIEAIME Acuare I.S.F.A., GPA Laboraore de Scences Acuarelle e Fnancère, I.S.F.A., Unversé Claude Bernard Lyon ahale RICHARD GPA Laboraore de Scences Acuarelle e Fnancère, I.S.F.A.,

Plus en détail

Cours Thème VIII.3 CONVERSION STATIQUE D'ÉNERGIE

Cours Thème VIII.3 CONVERSION STATIQUE D'ÉNERGIE ours hème VIII.3 ONVSION SAIQU D'ÉNGI 3- Famlles de conversseurs saques Suvan le ype de machne à commander e suvan la naure de la source de pussance, on dsngue pluseurs famlles de conversseurs saques (schéma

Plus en détail

TABLEAU DES REPONSES AU TEST DE MATH/PHYSIQUE :

TABLEAU DES REPONSES AU TEST DE MATH/PHYSIQUE : TABLEAU DES REPONSES AU TEST DE MATH/PHYSIQUE : Afin de vous noer : - si vous avez oues les bonnes réponses à un QCM, vous avez poin, - si vous avez une erreur par eeple, une réponse que vous n avez pas

Plus en détail

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM ère parte : Electrocnétque Chaptre ntroducton L Electrocnétque est la parte de l Electrcté qu étude les courants électrques. - Courant électrque -- Défntons Défnton : un courant électrque est un mouvement

Plus en détail

ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES AFFILIÉE À L'UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL

ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES AFFILIÉE À L'UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES AFFILIÉE À L'UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL Un algorhme de mnmax dynamque sochasque our la soluon d un roblème d omsaon de orefeulle ar Érc Srnguel Scences de la geson Mémore

Plus en détail

Modèles d analyse des biographies en temps discret Exemple d utilisation

Modèles d analyse des biographies en temps discret Exemple d utilisation Modèles d analyse des bographes en emps dscre Exemple d ulsaon Jean-Mare Le Goff Cenre Lnes Pôle Naonal de recherche Lves Unversé de Lausanne Plan Deux ypes de données dscrèes Modèles à emps dscre Modèle

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 13 Régimes transitoires des circuits RC et RL. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 13 Régimes transitoires des circuits RC et RL. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou LCTICIT Analys ds sgnaux ds crcus élcrqus Mchl Pou Chapr 13 égms ransors ds crcus C L don 14/3/214 Tabl ds maèrs 1 POUQUOI T COMMNT?...1 2 GIMS TANSITOIS DS CICUITS C T L....2 2.1 xponnll décrossan....2

Plus en détail

Chapitre III- 2- RÉGIME SINUSOÏDAL GÉNÉRALITÉS. 2π T II- GRANDEURS RELATIVES AU RÉGIME SINUSOÏDAL OBJECTIFS I- POURQUOI ÉTUDIER LE RÉGIME SINUSOÏDAL?

Chapitre III- 2- RÉGIME SINUSOÏDAL GÉNÉRALITÉS. 2π T II- GRANDEURS RELATIVES AU RÉGIME SINUSOÏDAL OBJECTIFS I- POURQUOI ÉTUDIER LE RÉGIME SINUSOÏDAL? OBJECTFS Chapre - - RÉGME SNSOÏDAL GÉNÉRALTÉS - Monrer l'mporance d régme snsoïdal en élecronqe e dans d'ares domanes. - Défnr les granders relaves à n sgnal snsoïdal. - Savor représener ne grander snsoïdale

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

Gestion des Stocks et File d'attente

Gestion des Stocks et File d'attente Geson des oks e Fle d'aene Guy Aé TANONKOU ndusal Engneeng & oue ene NRA-Loane le du auly, Bâ.A GM 5745 Mez ede Fane hone offe : 33 3 87 54 7 97 Eal : anonkou@loa.f / anonkou@asal-sene.og Table des aèes.

Plus en détail

THÈSE DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER

THÈSE DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER GRENOBLE 1 N THÈSE pour obenr le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER en MÉCANIQUE ÉNERGÉTIQUE présenée e souenue publquemen par Maha AHMAD Le 23 Novembre 2004 NOUVEAUX

Plus en détail

Introduction à l optique non-linéaire. Lionel Canioni

Introduction à l optique non-linéaire. Lionel Canioni STGE LSERS INTENSES Du 15 au 19 ma 006 COURS Introducton à l otque non-lnéare Lonel Canon CPMOH, Unverté Bordeaux 1 l.canon@cmoh.u-bordeaux1.fr Introducton otque non Lnéare Lonel Canon Formaton Laer Intene

Plus en détail

Valeur économique de dettes subordonnées pour des sociétés non-vie

Valeur économique de dettes subordonnées pour des sociétés non-vie Valeur économque de dees subordonnées our des socéés non-ve - Franços Bonnn (Hram Fnance) - Frédérc Planche (Unversé Lyon, Laboraore SAF) - Monassar Tammar (Prm Ac) - Amédée de Clermon-Tonnerre (Cohen

Plus en détail

Modélisation semi-analytique et choix optimal des procédés CRTM

Modélisation semi-analytique et choix optimal des procédés CRTM 9 ème Congrès Franças de Mécanque Marselle, 4-8 aoû 9 Modélsaon sem-analyque e chox opmal des procédés CRTM A. MAMONE a, A. SAOAB a, C. H. PARK a,t. OAHBI a a. Laboraore d Ondes e Mleux Complexes, FRE

Plus en détail

- PROBLEME D ELECTRONIQUE 2 -

- PROBLEME D ELECTRONIQUE 2 - - D ELECTRONIQUE - ENONCE : «Quelques alicaions d un circui ulilieur» Inroducion : on donne ci-dessous le schéa oncionnel d un circui ulilieur x () y () E E s () Pour un oéraeur ulilieur sans déau, la

Plus en détail

Oscillations électriques libres

Oscillations électriques libres Oscllatons électrues lbres A Oscllatons lbres amortes 1/ Etude expérmentale a Expérence et observatons Après avor chargé le condensateur (poston 1) On bascule l nterrupteur sur la poston, on obtent l oscllogramme

Plus en détail

Chapitre 15 c Circuits RL et RC

Chapitre 15 c Circuits RL et RC Chapire 15 c Circuis L e C en régime impulsionnel Sommaire Circuis en régime impulsionnel Signal impulsionnel Mesure d'un circui C en régime impulsionnel Applicaion praique Eude du circui C en régime impulsionnel

Plus en détail

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique Spécale PSI - Cours "Electromagnétsme" 1 Inducton électromagnétque Chaptre IV : Inductance propre, nductance mutuelle. Energe électromagnétque Objectfs: Coecents d nductance propre L et mutuelle M Blan

Plus en détail

LA REGLEMENTATION PAR PRICE CAP : LE CAS DU TRANSPORT DE GAZ NATUREL AU ROYAUME UNI. Laurent David. Cahier N 99.09.14. Septembre 1999.

LA REGLEMENTATION PAR PRICE CAP : LE CAS DU TRANSPORT DE GAZ NATUREL AU ROYAUME UNI. Laurent David. Cahier N 99.09.14. Septembre 1999. LA REGLEMENTATION PAR PRICE CAP : LE CAS DU TRANSPORT DE GAZ NATUREL AU ROYAUME UNI Lauren Davd Caher N 99.09.4 Seembre 999 Lauren Davd ATER Cenre de Recherche en Econome e Dro de l'energe CREDEN Unversé

Plus en détail

Oscillations forcées en régime sinusoïdal.

Oscillations forcées en régime sinusoïdal. Conrôle des prérequis : Oscillaions forcées en régime sinusoïdal. - a- Rappeler l expression de la période en foncion de la pulsaion b- Donner l expression de la période propre d un circui RLC série -

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Sommaire I Définiion d un signal analogique page 1 II Caracérisiques d un signal analogique page 2 II 1 Forme

Plus en détail

Indices de prix pour les services de la téléphonie mobile en France: Application de la méthode des prix Hédoniques

Indices de prix pour les services de la téléphonie mobile en France: Application de la méthode des prix Hédoniques Indces de rx our les servces de la éléhone moble en France: Alcaon de la méhode des rx Hédonques Chraz Karam To ce hs verson: Chraz Karam. Indces de rx our les servces de la éléhone moble en France: Alcaon

Plus en détail

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 18 CHAPITRE E2 Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Nous connaissons ou l inérê de l éude de la réponse

Plus en détail

Systèmes électromécaniques

Systèmes électromécaniques Hau Ecol d Ingén d Gson Du Canon du Vaud ysès élcoécanqus Cha 4 MOEUR YCHROE À AIMA PERMAE AC sans collcu CD\EM\Cous\Cha4 M. Covon A B L E D E M A I E R E PAGE 4. MOEUR YCHROE À AIMA PERMAE... 4. IRODUCIO...

Plus en détail

Montage émetteur commun

Montage émetteur commun tour au menu ontage émetteur commun Polarsaton d un transstor. ôle de la polarsaton La polarsaton a pour rôle de placer le pont de fonctonnement du transstor dans une zone où ses caractérstques sont lnéares.

Plus en détail

Politique monétaire: Le choix des instruments I

Politique monétaire: Le choix des instruments I Polqe onéare: Le ox des nsrens I Le odèle IS-LM spposa ne nerenon dree de la banqe enrale sr la asse onéare. En reane, le odèle Noea Kenésen se foalse sr le ax d nérê oe oen d nerenon (la asse onéare es

Plus en détail

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEE 1 SYSTEE STABLE, SYSTEE INSTABLE 1.1 Exemple 1: Soi un sysème composé d une cuve pour laquelle l écoulemen (perurbaion) es naurel au ravers d une vanne d ouverure

Plus en détail

Un modèle stochastique de dispatching qui considère un marché d émissions NOx et les pertes de transport : résultats pratiques

Un modèle stochastique de dispatching qui considère un marché d émissions NOx et les pertes de transport : résultats pratiques Un odèle sochasque de dspachng qu consdère un arché d éssons Ox e les peres de ranspor : résulas praques F. Salgado, R. López, E. López, H. Rudnck, A. Razek 4 Unversdad de Concepcón, Chle. fabrcosalgado@udec.cl,

Plus en détail

INTRAROUGE THERMIQUE METEOSAT (SENEGAL), 1986

INTRAROUGE THERMIQUE METEOSAT (SENEGAL), 1986 EVALUATIN DE LA PLUVIMETRIE PAR CUMUL DES IMAGES INTRARUGE THERMIQUE METESAT (SENEGAL), 1986 IMBERNN J.' ASSAD E.* GUILLT B.** DAGRNE D.** Inroducon Des recherches on éé menées ces dernères années sur

Plus en détail

La régression logistique PLS : Application à la détection de défaillance d entreprises

La régression logistique PLS : Application à la détection de défaillance d entreprises Busness Scool W O R K I N G P A P E R S E R I E S Workng Paper 04-38 La régresson logsque PLS : Applcaon à la déecon de défallance d enreprses BEN JABEUR Sam p://.pag.fr/fr/accuel/la-recerce/publcaons-wp.ml

Plus en détail

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période)

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période) A-PDF OFFICE TO PDF DEMO: Purchase from www.a-pdf.com to remove the watermark Mathématques Facères : l essetel Les formules cotourables (F de érode) htt://www.ecogesam.ac-a-marselle.fr/esed/gesto/mathf/mathf.html#e5aels

Plus en détail

EVALUATION DE L IMPACT DU CREDIT D IMPÔT RECHERCHE

EVALUATION DE L IMPACT DU CREDIT D IMPÔT RECHERCHE EVALUATION DE L IMPACT DU CREDIT D IMPÔT RECHERCHE Benoî Mulkay e Jacques Maresse 2 Rappor pour le Mnsère l Ensegnemen supéreur e de la Recherche Novembre 20 Unversé de Monpeller Faculé d'econome beno.mulkay@unv-monp.fr

Plus en détail

«Modèles économétriques de remboursement de prêts étudiants au Canada»

«Modèles économétriques de remboursement de prêts étudiants au Canada» Arcle «Modèles économérques de remboursemen de rês éudans au Canada» Mare Connolly, Claude Monmarquee e Al Béjaou 'Acualé économque, vol. 80, n -3, 004,. 305-339. Pour cer ce arcle, ulser l'nformaon suvane

Plus en détail

TP Mesures de la vitesse du son

TP Mesures de la vitesse du son TP Mesures de la viesse du son Bu du TP. Lors de cee séance de ravaux praiques, l éudian es amené à mesurer la viesse de propagaion du son dans l air e dans l eau. 1 Inroducion Qu es-ce qu un son? Un son

Plus en détail

Valeur absolue et fonction valeur absolue Cours

Valeur absolue et fonction valeur absolue Cours Valeur absolue foncton valeur absolue Cours CHAPITRE 1 : Dstance entre deu réels 1) Eemples prélmnares 2) Défnton 3) Proprétés CHAPITRE 2 : Valeur absolue d un réel 1) Défnton 2) Proprétés CHAPITRE 3 :

Plus en détail

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i Exercces avec corrgé succnct du chaptre 3 (Remarque : les références ne sont pas gérées dans ce document, par contre les quelques?? qu apparassent dans ce texte sont ben défns dans la verson écran complète

Plus en détail

Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704)

Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704) Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704) Mahémaiques Nombre d'exercices : 4 exercices Noe : L'exercice 4 es une pure copie d'un exercice d'un devoir surveillé de l'an dernier. Cela ne

Plus en détail

Cahier technique n 154

Cahier technique n 154 Collecon Technque... Caher echnque n 154 Technques de coupure des dsjonceurs BT R. Morel Les Cahers Technques consuen une collecon d une cenane de res édés à l nenon des ngéneurs e echncens qu recherchen

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

Avant-propos. Henri VINCENOT in «Le pape des escargots»

Avant-propos. Henri VINCENOT in «Le pape des escargots» Aan-propos Les prncpes de conerssers d énerge à décopage son ben conns e ler réalsaon es soen enane. Par exemple réssr à obenr ne enson éleée à parr de dex ples de.5 V o almener n apparel élecroménager

Plus en détail

DÉTECTION SYNCHRONE / MODULATION ET DÉMODULATION D AMPLITUDE

DÉTECTION SYNCHRONE / MODULATION ET DÉMODULATION D AMPLITUDE TP 9 DÉTECTION SYNCHRONE / MODULATION ET DÉMODULATION D AMPLITUDE Caacités exigibles : Mesurer une réquence ar une détection synchrone éléentaire à l aide d un ultilieur et d un asse-bas sile adaté à la

Plus en détail

CHAPITRE I : Cinématique du point matériel

CHAPITRE I : Cinématique du point matériel I. 1 CHAPITRE I : Cinémaique du poin maériel I.1 : Inroducion La plupar des objes éudiés par les physiciens son en mouvemen : depuis les paricules élémenaires elles que les élecrons, les proons e les neurons

Plus en détail

CORRIGÉ PARTIE I I. FIBRES OPTIQUES ET OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE

CORRIGÉ PARTIE I I. FIBRES OPTIQUES ET OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE Corrgé CORRIGÉ PARTIE I I FIBRES OPTIQUES ET OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE IA IA IA Los de Sell-Desares Los de la réfleo ère lo : le rayo de e le rayo réfléh so oeus das le pla d dee ème lo : le rayo réfléh es symérque

Plus en détail

Chaque élément de la population étudiée est : une unité statistique ou un individu (élève, pièce fabriquée, trajet journalier)

Chaque élément de la population étudiée est : une unité statistique ou un individu (élève, pièce fabriquée, trajet journalier) htt://maths-scences.fr STATISTIQUES I) Le vocabulare utlsé en statstques ) Caractère d une oulaton Les outls et les méthodes des études statstques s alquent à des ensembles d éléments nommés oulatons (exemle

Plus en détail

PRODUCTIVITE MULTIFACTORIELLE

PRODUCTIVITE MULTIFACTORIELLE Déparemen fédéral de l néreur DFI Offce fédéral de la Sasque OFS Économe, Éa e socéé Documen de raval Neuchâel, ocobre 2006 PRODUCTIVITE MULTIFACTORIELLE RAPPORT METHODOLOGIQUE Gregory Ras, OFS, secon

Plus en détail

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie VARIABLES ALÉATOIRES déo oco de réro vrble léore dscrèe moyee - vrce - écr ye esérce mhémque vrble léore coue oco d ue vrble léore : rsormo combso lére de vrbles léores Déo E : eérece léore S : esce échllol

Plus en détail

Combiner des apprenants: le boosting

Combiner des apprenants: le boosting Types d expers Combner des apprenans: le boosng A. Cornuéjols IAA (basé sur Rob Schapre s IJCAI 99 alk)! Un seul exper sur l ensemble de X! Un exper par sous-régons de X (e.g. arbres de décsons)! Pluseurs

Plus en détail

Exercices de révision pour examen #1

Exercices de révision pour examen #1 Exercces de révson pour examen #1 Queston 1. Questons théorques. a) Nommez les courants qu exstent quand une dode est en équlbre. Courants de dffuson et de drft. b) Dessnez la structure physque réelle

Plus en détail

TD 20-21 : Modèles de marchés - Mouvement brownien

TD 20-21 : Modèles de marchés - Mouvement brownien Universié Paris VI Maser : Modèles sochasiques, applicaions à la finance (MM065) TD 20-2 : Modèles de marchés - Mouvemen brownien. Taux de change. Soi (Ω, P(Ω), P) un espace probabilisé fini non redondan

Plus en détail

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1.

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1. Pourcenages MATHEMATQUES 1ES 5. Lors de l acha d un aure aricle, je dois verser un acompe de 15%, e il me resera alors POURCENTAGES à débourser 1 700. CORRGES EXERCCES Prix de l aricle : 1 700 = 85% du

Plus en détail

REALISATION D UN TEST D EFFORT DE TYPE INTERMITTENT A BASE DE SERIES DE SAUTS VERTICAUX MAXIMAUX AVEC DES JEUNES BASKETTEURS DE HAUT NIVEAU.

REALISATION D UN TEST D EFFORT DE TYPE INTERMITTENT A BASE DE SERIES DE SAUTS VERTICAUX MAXIMAUX AVEC DES JEUNES BASKETTEURS DE HAUT NIVEAU. REALISATION D UN TEST D EFFORT DE TYPE INTERMITTENT A BASE DE SERIES DE SAUTS VERTICAUX MAXIMAUX AVEC DES JEUNES BASKETTEURS DE HAUT NIVEAU. Capillo P 1, Wilo C 1, Universié de Lille 2, Faculé des Sciences

Plus en détail

Modélisation et simulation multi agents du processus de formation des prix des actifs avec agents hétérogènes

Modélisation et simulation multi agents du processus de formation des prix des actifs avec agents hétérogènes éme conférence Euro-Afrcane en Fnance e Econome : 5-6 Jun 008 oélsaon e smulaon mul agens u rocessus e formaon es rx es acfs avec agens héérogènes Conférencer : BELHOULA alek memalek@yahoo.fr ABAOUB Ezzene

Plus en détail

Titre : Développement d outils statistiques pour la mise en place de boucles de régulation en microélectronique

Titre : Développement d outils statistiques pour la mise en place de boucles de régulation en microélectronique THESE En vue de l obenon du DOCTORAT DE L'UNIVERSITE DE TOULOUSE III Délvré par l unversé Toulouse III - Paul Sabaer Dscplne : Mahémaques Applquées Opon : Sasque Présenée e souenue par : Carolne PACCARD

Plus en détail

Nom :... Prénom :... Section :... No :... Exercice 1 (6 points) EPFL, Physique Générale I SIE & SMX, 2010-2011 Examen 14.01.2011

Nom :... Prénom :... Section :... No :... Exercice 1 (6 points) EPFL, Physique Générale I SIE & SMX, 2010-2011 Examen 14.01.2011 EPFL, Physique Générale I SIE & SMX, 200-20 Examen 4.0.20 Nom :... Prénom :... Section :... No :... Les seuls objets autorisés sont: Le formulaire "résumé mécanique" disponible sur le moodle une feuille

Plus en détail

Pédaler en danseuse P2 P1

Pédaler en danseuse P2 P1 Pédaler en danseuse Pédaler en danseuse consiste à ne as s asseoir sur la selle et à se dresser sur les édales. Le mouvement de édalage s écarte alors notablement du édalage assis. Notre roos est d analyser

Plus en détail

Etude et Conception Assistée par Ordinateur d un Système de Réfrigération par Voie Solaire

Etude et Conception Assistée par Ordinateur d un Système de Réfrigération par Voie Solaire Rev. Energ. Ren. : Journées de hermue (200) 25-30 Eude e Concepon sssée pr Ordneur d un Sysème de Réfrgéron pr Voe Solre M. Belrb, F. Benyrou e B. Benyoucef Lborore des Méru e Energes Renouvelbles, Fculé

Plus en détail

Caractérisation de cellules solaires

Caractérisation de cellules solaires Caraérisaion de ellules solaires 1. Sruure e prinipe de fonionnemen d une ellule solaire [1] 1.1 Prinipe de fonionnemen Une ellule solaire es un omposan éleronique qui onverie la lumière du soleil en éleriié.

Plus en détail

La méthodologie d étude d évenement : Une méthode et des outils à s approprier en finance

La méthodologie d étude d évenement : Une méthode et des outils à s approprier en finance evue des Scences Humanes Unversé Mohamed Khder Bskra No :9 La méhodologe d éude d évenemen : Une méhode e des ouls à s approprer en fnance Unversé de Skkda ésumé: Les éudes d événemens son largemen applquées,

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

ÉTUDE CINÉMATIQUE D UN FLUIDE EN ÉCOULEMENT.

ÉTUDE CINÉMATIQUE D UN FLUIDE EN ÉCOULEMENT. Objecifs CINÉMATIQUE DES FLUIDES ÉTUDE CINÉMATIQUE D UN FLUIDE EN ÉCOULEMENT Coprendre les différences enre l approche lagrangienne e l approche eulérienne Saoir eprier une accéléraion lagrangienne en

Plus en détail

Exemples de résolutions d équations différentielles

Exemples de résolutions d équations différentielles Exemples de résoluions d équaions différenielles Table des maières 1 Définiions 1 Sans second membre 1.1 Exemple.................................................. 1 3 Avec second membre 3.1 Exemple..................................................

Plus en détail

Grandeurs de réaction et de formation

Grandeurs de réaction et de formation PSI Brzeux Ch. hermochme 1 : grandeurs de réacton et de formaton 1 C H A P I R E 1 r a p p e l s e t c o m p l é m e n t s ) Grandeurs de réacton et de formaton 1. RAPPELS 1.1. Phases et consttuants Donnons

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Règlement d exploitation du Stade de glace Patinage public

Règlement d exploitation du Stade de glace Patinage public Règlemen d exploaon du Sade de glace Panage publc 1. Bu Le Sade de glace de Benne es un leu de renconre régonal. Son bu es de répondre aux besons du spor (spor de compéon e de losr), du délassemen acf

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

PLAN D EVALUATION MAURDOR SECONDE CAMPAGNE

PLAN D EVALUATION MAURDOR SECONDE CAMPAGNE PLAN D EVALUATION MAURDOR ECONDE CAMPAGNE 1 INTRODUCTION Coordonnée par le Laboraore Naonal de mérologe e d Essas (LNE) e CAIDIAN, fnancée par la DGA, la présene campagne d évaluaon propose un cadre commun

Plus en détail

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également.

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également. ÉTUDE DE COURBES PARAMÉTRÉES 39 6. Éude de courbes paramérées 6.. Définiions Remarques La courbe (C) n es pas nécessairemen le graphe d une foncion ; c es pourquoi on parle de courbe paramérée e non pas

Plus en détail

Exercices d Électrocinétique

Exercices d Électrocinétique ercces d Électrocnétque Intensté et densté de courant -1.1 Vtesse des porteurs de charges : On dssout une masse m = 20g de chlorure de sodum NaCl dans un bac électrolytque de longueur l = 20cm et de secton

Plus en détail

Courant alternatif. Dr F. Raemy La tension alternative et le courant alternatif ont la représentation mathématique : U t. cos (!

Courant alternatif. Dr F. Raemy La tension alternative et le courant alternatif ont la représentation mathématique : U t. cos (! Courant alternatf Dr F. Raemy La tenson alternatve et le courant alternatf ont la représentaton mathématque : U t = U 0 cos (! t + " U ) ; I ( t) = I 0 cos (! t + " I ) Une résstance dans un crcut à courant

Plus en détail

Cours de CEM. Lois physiques de l électricité et de l électromagnétisme

Cours de CEM. Lois physiques de l électricité et de l électromagnétisme Cours de CEM - Orgne des éléments parastes os physques de l électrcté et de l électromagnétsme es composants passfs possèdent des éléments parastes qu lmtent leurs utlsatons. Ils sont dus aux los physques

Plus en détail

( ) ( ) U. c,e. Remarque : On s intéressera quasiment systématiquement à un système au repos dans le référentiel d étude. tot

( ) ( ) U. c,e. Remarque : On s intéressera quasiment systématiquement à un système au repos dans le référentiel d étude. tot herodnaique Le paragraphe I. est consacré à l introduction (d une partie) du vocabulaire de base de la therodnaique. Dans le paragraphe II., l étude d un sstèe particulier, le gaz parfait, peret une preière

Plus en détail

Travaux pratiques : GBF et oscilloscope

Travaux pratiques : GBF et oscilloscope Travaux pratques : et osclloscope S. Benlhajlahsen ésumé L objectf de ce TP est d apprendre à utlser, c est-à-dre à régler, deux des apparels les plus couramment utlsés : le et l osclloscope. I. Premère

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

Module : réponse d un système linéaire

Module : réponse d un système linéaire BSEL - Physique aliquée Module : réonse d un système linéaire Diaoramas () : diagrammes de Bode, réonse Résumé de cours - Caractérisation d un système hysique - Calcul de la réonse our une entrée donnée

Plus en détail

Les domaines d'existence des deux solides sont représentés sur le graphe ci-dessous.

Les domaines d'existence des deux solides sont représentés sur le graphe ci-dessous. Concours Centralesupélec TSI 2011 corrge sous reserves I L'élément soufre et les sources naturelles de soufre I.A.1. Les règles pour obtenr la confguraton électronque d un atome dans son état fondamental

Plus en détail

VALORISATION D OPTIONS DIGITALES EN SITUATION DE MARCHE INCOMPLET

VALORISATION D OPTIONS DIGITALES EN SITUATION DE MARCHE INCOMPLET VALORIAION D OPION DIGIALE EN IUAION DE MARCHE INCOMPLE Parck NAVAE Chrsophe VILLA CREREG, Insu de Geson de Rennes REUME L objecf prncpal poursuv dans ce arcle, es d éuder quelques applcaons e exensons

Plus en détail

Notice d information contractuelle Loi Madelin. Generali.fr

Notice d information contractuelle Loi Madelin. Generali.fr parculers PRFESSINNELS enreprses Noce d nformaon conracuelle Lo Madeln General.fr Noce d nformaon conracuelle Le présen documen es rems à re de proposon e de proje de conra. Naure de la Convenon : LA RETRAITE

Plus en détail

Émissions d obligations rachetables :

Émissions d obligations rachetables : Émssons d oblgaons racheables : movaons e rendemens oblgaares mplqués Maxme DEBON Franck MORAUX Parck NAVATTE Unversé d Evry Unversé de Rennes Unversé de Rennes & LAREM & CREM & CREM Ocobre 2 Absrac Après

Plus en détail

Chapitre 5 : Les lentilles et les instruments d optique

Chapitre 5 : Les lentilles et les instruments d optique Exercices Chaitre 5 : Les lentilles et les instruments d otique E. (a) On a n,33, n 2,0cm et R 20 cm. En utilisant l équation 5.2, on obtient,33 0 cm + q,33 20 cm q 8,58 cm Le chat voit le oisson à 8,58

Plus en détail

Clemenceau. Régime sinusoïdal forcé. Impédances Lois fondamentales - Puissance. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.

Clemenceau. Régime sinusoïdal forcé. Impédances Lois fondamentales - Puissance. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O. ycé Clnca PCS - Physq ycé Clnca PCS (O.Granr) ég snsoïdal forcé pédancs os fondantals - Pssanc ycé Clnca PCS - Physq ntérêt ds corants snsoïdax : Expl d tnsons snsoïdals : tnson d sctr (50 H 0 V) s lgns

Plus en détail

par Yazid Dissou** et Véronique Robichaud*** Document de travail 2003-18

par Yazid Dissou** et Véronique Robichaud*** Document de travail 2003-18 Deparmen of Fnance Mnsère des Fnances Workng Paper Documen de raval Conrôle des émssons de GES à l ade d un sysème de perms échangeables avec allocaon basée sur la producon Une analyse en équlbre général

Plus en détail

Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui :

Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : Sommaire SAMEDI 7 JANVIER 202 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : Un rappel de cours sur les suites ; Page 2 Deu eercices intitulés

Plus en détail

particuliers PROFESSIONNELS entreprises Notice d information contractuelle Loi Madelin Generali.fr

particuliers PROFESSIONNELS entreprises Notice d information contractuelle Loi Madelin Generali.fr parculers PRFESSINNELS enreprses Noce d nformaon conracuelle Lo Madeln General.fr Noce d nformaon conracuelle Le présen documen es rems à re de proposon e de proje de conra. Naure de la Convenon : LA RETRAITE

Plus en détail

Laser hélium néon. Source spectrale lumière blanche

Laser hélium néon. Source spectrale lumière blanche ITERFÉRECE LUMIEUE ETRE ODE MUTUELLEMET COHÉRETE ITRODUCTIO AUX ITERFÉRECE LUMIEUE ETRE ODE MUTUELLEMET COHÉRETE I Raels sur le modèle ondulatoire de la lumière ) Les idées de base du modèle ondulatoire

Plus en détail

Optimisation du plan de gestion du stock d une entreprise de distribution des produits pharmaceutiques

Optimisation du plan de gestion du stock d une entreprise de distribution des produits pharmaceutiques Revue es Scences e e la Technologe - RST- Volume 3 1 / janver 2012 Opmsaon u plan e geson u sock une enreprse e srbuon es prous pharmaceuques D. Bellala, M.S. oune, A. Abessme Laboraore 'Auomaque e e Proucque

Plus en détail

Exercices de baccalauréat série S sur la loi exponentielle

Exercices de baccalauréat série S sur la loi exponentielle Eercices de baccalauréa série S sur la loi eponenielle (page de l énoncé/page du corrigé) La compagnie d'auocars (Bac série S, cenres érangers, 23) (2/) Durée de vie d'un composan élecronique (Bac série

Plus en détail

CI 2 SLCI : ÉTUDE DU COMPORTEMENT DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS

CI 2 SLCI : ÉTUDE DU COMPORTEMENT DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS CI 2 SLCI : ÉTUDE DU COMPORTEMENT DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS CHAPITRE 2 MODÉLISATION DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS TRANSFORMÉE DE LAPLACE TRAVAIL DIRIGÉ Robot Ericc Le robot

Plus en détail

Les solutions solides et les diagrammes d équilibre binaires. sssp1. sssp1 ssss1 ssss2 ssss3 sssp2

Les solutions solides et les diagrammes d équilibre binaires. sssp1. sssp1 ssss1 ssss2 ssss3 sssp2 Les soluions solides e les diagrammes d équilibre binaires 1. Les soluions solides a. Descripion On peu mélanger des liquides par exemple l eau e l alcool en oue proporion, on peu solubiliser un solide

Plus en détail

Lumière et Atomes. Claude Cohen-Tannoudji. Année de la lumière Paris, 8 Janvier 2015

Lumière et Atomes. Claude Cohen-Tannoudji. Année de la lumière Paris, 8 Janvier 2015 Lumière et Atomes Claude Cohen-Tannoudji Année de la lumière Paris, 8 Janvier 2015 Lumière et Matière Quelques questions - Qu est-ce que la lumière et comment est-elle roduite? - Comment interagit-elle

Plus en détail