Exercices d Électrocinétique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exercices d Électrocinétique"

Transcription

1 ercces d Électrocnétque Intensté et densté de courant -1.1 Vtesse des porteurs de charges : On dssout une masse m = 20g de chlorure de sodum NaCl dans un bac électrolytque de longueur l = 20cm et de secton S = 10cm 10 cm rempl d eau. La dssoluton est totale. On fat passer un courant d ntensté I = 100m entre deu électrodes stuées au etrémtés de la cuve. onnées : masses molares : M(Cl) = 35, 5 g.mol 1 et M(Na) = 23g.mol 1. Nombre d vogadro est N = 6, mol 1 ; charge élémentare est e = 1, C. Q : Sachant que les vecteurs vtesse des ons chlorure et des ons sodum sont de sens opposés et dans le rapport 1, 5, détermner la vtesse et le sens de déplacement de ces ons. ép : v + = 2, m.s 1 ; v = 3, m.s Sem-conducteur : Les sem-conducteurs sont des matérau utlsés en électronque et dont la conducton vare fortement avec la température ou avec la présence d mpureté. ans un sem-conducteur, l este deu types de porteurs de charge : les électrons, de charge q e = e, de densté n e ; et les trous, de charge q p = +e, de densté n p. À une température donnée, du fat des proprétés dues au lasons nternes au sem-conducteur, le produt n e n p = n 2 est constant. La présence d mpuretés (= atomes étrangers au réseau) permet de modfer n e et n p tout en mantenant le produt n e n p constant. n l absence d mpuretés, ces deu valeurs sont égales : n e = n p = n. Pour le slcum, nous avons : n = 1, m 3. ans les condtons d étude, la vtesse des électrons est v e = 12cm.s 1 et celle des trous v p = 5 cm.s 1. 1) étermner la densté de courant du slcum dans les condtons d étude. 2) Comment vare la densté de courant j avec n e? Tracer l allure de la courbe correspondante j = j(n e ) et eplquer l ntérêt de la présence d mpuretés dans le slcum utlsé en électronque. ép : 1) j = 4, m 2 ; 2) j mn = j 0 = 3, m 2 pour n e,0 = n vp v e = 9, m 3. 1 Calculs de tensons et de courants -2.1 éseau à deu malles étermner, pour le crcut c-contre, l ntensté qu traverse la 1 résstance 2 et la tenson u au bornes de la résstance 3 : 1) en fasant des assocatons de résstances et en applquant le u dvseur de tenson. 2) en fasant une transformaton Thévenn Norton et en applquant le dvseur de courant. 3) pplcaton numérque pour = 6 V, 1 = 100 Ω, 2 = 3 = 4 = 50 Ω 3 ép : 1/2) = ( )( ) ; u = 3 ( ) ( )( ) ; 3) = 15 m et u = 1, 5 V

2 ercces d Électrocnétque Crcut lnéare ans le crcut c-contre : 1) Calculer U F, 2) Calculer l ntensté I 0 crculant dans la branche prncpale; 3) Calculer l ntensté I crculant dans la branche contenant le générateur (précser son sens) ; 4) Calculer les ntenstés 1, 2 et 3. onnées : = 1 Ω, = 5V et = 3V. ép : U F 1, 67 V ; I 0 0, 83 ; I 0, 17 ; 1 = 3 0, 33 ; 2 0, strbuton de courant sur les arêtes d un cube Le courant d ntensté I arrve sur le sommet d un cube dont les arêtes sont consttuées par un fl métallque; chaque arête a une résstance r. Le courant ressort par le sommet H opposé à. 1) Calculer les ntenstés dans chaque branche. 2) Sot V = V et V H = 0 V les potentels des ponts et H. Calculer les potentels des dfférents sommets. 3) Quelle est la chaleur dsspée dans le cube par unté de temps?.n. : I = 500 m et r = 0, 2 Ω. ép : 2) V = V F = V G = r I 3 = 2 5 V ; V = V = V C = V r I 3 = 3 5 V ; 3) P J = δq dt = 5 6 ri2 42 mw. ssocaton de générateurs -2.4 Modélsaton de Thévenn (1) onner le générateur de Thévenn équvalent au crcut c-contre entre et. I C 2 F ' ép : éq = 2 et Th = e + η Modélsaton de Thévenn (2) étermner le générateur de Thévenn équvalent au réseau dpolare entre les bornes et c-contre. onnées : η = 1, = 6 Ω et = 24V. 5h 2 2 η? eq Th ép : eq = 2 = 3 Ω et Th = 2η + 4 = 18 V Calculs de résstances équvalentes -2.6 ésstance équvalente d un réseau dpolare (1) Calculer la résstance équvalente à un réseau à malles carrées, chaque côtés ayant la résstance r. ép : éq = 13 7 I M C N G F I 2 http ://pcs-unautreregard.over-blog.com/

3 ercces d Électrocnétque -2.7 ésstance équvalente d un réseau dpolare (2) Chaque trat représente un résstor de résstance. étermner la résstance équvalente de ce réseau vu des ponts : 1) et C (5/4) 2) et (3/2) 3) et F (7/8) 4) et (5/6) 5) H et () 6) et (17/24) 7) et F (7/12) C H F G J -2.8 Théorème de Kennelly (À comprendre!) On consdère les deu crcuts c-dessous : celu de gauche est appelé le crcut «étole» et celu de drote crcut «trangle». prmer les résstances r 1,r 2 et r 3 du crcut étole en foncton des résstances 1, 2 et 3 du crcut trangle pour que les deu crcuts soent équvalents. La relaton obtenue consttue le théorème de Kennelly. 2 3 ép : r 1 =, r 2 et r 3 se dédusent par permutaton crculare des ndces ésstance équvalente d un réseau dpolare (3) 1 C 2 1) Calculer la résstance équvalente du réseau suvant : a. en utlsant les los de Krchoff. b. en utlsant les regroupements de résstances (sére, parallèle, trangle-étole) ) On applque entre et une tenson U = 11 V. Calculer l ntensté du courant dans la branche C avec : 1 = 2, 2 = 4, et = 1 Ω. ép : 1) éq = ; 2) I = I C = U = 1. Équaton dfférentelle et Condtons ntales d un crcut eu bobnes réelles en parallèle étermner, dans le cas partculer où 1 L 2 = 2 L 1, l équaton dfférentelle lant la tenson u et le courant dans le montage c-contre, consttué de deu bobnes réelles en parallèle. d ép : (L 1 + L 2 )u = L 1 L 2 dt + 2L eu condensateurs réels en sére étermner l équaton dfférentelle lant la tenson u et le courant dans le montage c-contre, consttué de deu condensateurs avec fute en sére. On notera u 1 et u 2 les tensons au bornes de chaque condensateur. du ép : Cas où 2 C 2 = 1 C 1 : (C 1 + C 2 ) = C 1 C 2 dt + C 1 u Fltre de Wen (ercce mportant!) Le montage c-contre comporte deu résstances dentques et deu condensateurs de capactés dentques C. 1) Écrre l équaton dfférentelle lant la tenson de sorte v au bornes du condensateur et la tenson d entrée u. 2) À l nstant ntal, les deu condensateurs sont déchargés et la tenson u = est constante. étermner les condtons ntales portant sur v et dv dt v(0 + ) et dv dt (0+ ). juste après le branchement du crcut : http ://pcs-unautreregard.over-blog.com/ 3

4 ercces d Électrocnétque ép : 1) du dt = C d2 v dt 2 + 3dv dt + v C ; 2) v(0+ ) = 0 et dv dt (0+ ) = C obne réelle en sére avec un condensateur avec futes Une bobne réelle d nductance L possède une résstance r. lle est placée avec un condensateur de capacté C et de résstance de fute. 1) étermner l équaton dfférentelle lant l ntensté et la tenson u. 2) À t = 0, la tenson au bornes du condensateur vaut v 0 et pour t 0, on mpose u = 0 grâce à un court-crcut. Juste après l nstallaton du court-crcut, que valent (0 + )? v(0 + )? d dt (0+ )? et dv dt (0+ )? ( ép : 1) LC d2 dt 2 + rc + L ) d 2) (0 + ) = 0 ; v(0 + ) = v 0 ; ) = u + C du dt (1 dt + + r d dt (0+ ) = v 0 L ; dv dt (0+ ) = v 0 C. Soluton ) près avor ntrodut et nommé les nœuds, on peut ntrodure la résstance équvalente à 2 et 4 qu sont en sére : 5 = Il apparaît que 3 est en parallèle avec 5. n smplfant : 6 = 3 // 5 = On reconnaît un dvseur de tenson, 1 et 6 étant en sére, soumses à la tenson : U = Sot : u = U = = U 5 Sot : = = ( ) ( )( ) sur le premer schéma équvalent ( )( ) que : ttenton! n apparaît plus sur le second schéma équvalent. Il fallat revenr au premer schéma équvalent pour l eprmer. 2) On ntrodut et on nomme les nœuds. On reconnaît un générateur de Thévenn de f.é.m. et de résstance nterne 1 entre et. On peut fare une transformaton Thévenn Norton. Il apparaît le c.é.m. : η = 1. 1 et 3 sont en paralèle, de résstance équvalente : 0 = est en parallèle avec 5, mas on ne smplfe pas! car : - on cherche - on reconnaît un dvseur de courant au nœud almenté par η : = η = Sot : = η η 1 1 u u ( )( ). 4 http ://pcs-unautreregard.over-blog.com/ u u

5 ercces d Électrocnétque Pusque U = 5, on retrouve : u = U = 3) = 15 m et u = U = 1, 5 V. 3 ( ) ( )( ) Soluton ) On reconnaît un montage «vseur de tenson» entre et F, donc : U F = + 2 = 1 V 2) Il faut d abord eprmer la résstance équvalente eq entre et C. eq = (//)//2 = 2 //2 = 2 5 u pont de vue de la branche prncpale, la branche {, 2,, F } est nutle pusqu une force éloctromotrce en parallèle mpose la tenson à ses bornes. On peut donc l enlever sur un schéma équvalent. Il apparaît deu forces électromotrces en sére qu s oppose : on peut donc les remplacer par une seule et unque f.é.m. de valeur 0 = = 2 V et de même sens que. Le crcut est mantenant équvalent à un crcut formé d une seule malle - parcourue par I 0, - consttué d une f.é.m. 0 de même sens que I 0 - et d une résstance équvalente 0 = + eq + = la lo des malles donne I 0 = 0 = ( ) = 5 0, ) Pour connaître l ntensté I crculant dans la branche contenant on calcule d abord l ntensté I qu crcule de vers F dans la branche contenant les résstances 2 + = 3 soumses à la tenson. La lo d Ohm donne, en conventon récepteur : I = 3 = 1 On en dédut donc, d après la lo des nœuds et en défnssant I par rapport à en conventon générateur, que I = I I 0 = 1 6 0, 17 (I drgée de F vers ). 4) Tout d abord, les symétres mposent que 1 = 3. On reconnaît ensute entre et C un dvseur de courant : On a donc : 1 = G 1 G eq I 0 = eq I 0 = 1 = 3 = 2 5 I 0 = 1 3 0, 33 e même : 2 = G 2 I 0 = eq G eq 2 I 0 = 2 = 1 5 I 0 = 1 0, 17 6 On vérfe ben entendu la lo des nœuds en : I 0 = http ://pcs-unautreregard.over-blog.com/ 5

6 ercces d Électrocnétque Groupement dode déale-résstances eprésenter la caractérstque Intensté-Tenson I(U) du dpôle équvalent au groupement entre les ponts et. I ' U vseur de Tenson (Généralsaton) Montrer que la lo à laquelle obét ce dvseur de tenson est : 2 U = e e U lmentaton d une dode (*) Le montage de la fgure c-contre montre un ensemble de générateurs assocés avec une résstance 3 et une dode à joncton. Celle-c est déale, sans résstance dynamque, et possède une tenson de seul U S. (e 1, r 1 ) (e 2, r 2 ) n supposant que la dode est polarsée dans le sens drect, et est parcourue par un courant non nul, eprmer en foncton de e 1, e 2, U S, 1, 2, 3, r 1 et r 2. À quelle condton portant sur ces grandeurs l hypothèse 0 est-elle justfée? ép : > 0 pour 3 (r )e (r )e 2 3 (r r ) + (r )(r ) > U S Protecton d une dode Zener (**) étermner la valeur mamale ma de la tenson contnue pour que la dode Zener ne claque pas. ' Les caractérstques de la dode Zener sont : la tenson Zener U Z ; ρ la résstance dynamque en régme Zener ; P ma la pussance mamale que la dode peut recevor ; ma et V ma l ntensté et la tenson mamales que la dode supporte en régme Zener. ép : ma = 1 ( 2 (U Z + UZ 2 + 4ρP ma) ) U Z ρ ρ U Équvalence entre générateur de tenson et générateur de courant (*) Sot le crcut c-contre avec : = 4 V, r = 2 Ω. est un électrolyseur de force contre-électromotrce égale à = 1, 5 V. ntre et, la résstance totale est de 12 Ω. On pourra poser : 2 = et 1 = 12. C r ' étermner la valeur de l ntensté dans la branche de l électrolyseur en foncton de la poston du curseur du potentomètre, donc de la valeur de. ép : = pour > 0, ce qu revent à dre que 8, 25 Ω < < 12 Ω. 6 http ://pcs-unautreregard.over-blog.com/

7 ercces d Électrocnétque éseau lnéares en régme contnu -3.1 Pont de Weahtsone Un pont de Weahtsone est un montage électrque permettant de détermner une résstance nconnue. 1) Équlbrage du pont La résstance à détermner est 1. Les résstances 3 et 4 sont fes et connues. 2 est une résstance varable dont on connaît la valeur. Le pont est dt équlbré lorsque la tenson u mesurée entre C et est nulle. 3 a) étermner la tenson u en foncton de et des résstances 1, 2, 3 et 4. b) À quelle condton le pont est-l équlbré? étermner alors 1. onnées : 3 = 100 Ω; 4 = 5kΩ ; 2 = Ω; = 6V. c) Le voltmètre ndque la tenson «u = 0» s, en réalté, on a : u < 1 mv. ans le cadre de l applcaton numérque de la queston b), donner la précson sur la mesure de 1. 2) Présence d une f.é.m paraste Le pont précédent est supposé équlbré, c est-àdre qu on a rgoureusement u = 0. Nous allons mantenant étuder l nfluence d une force électromotrce e sur l équlbre du pont (e est placé en sére avec la résstance ; cela peut modélser une tenson apparue lors du contact de deu matérau de nature chmque dfférente.) a) prmer la tenson u apparue à cause de la présence de e. b) On veut que l nfluence de e sot néglgeable au cours de la mesure. On estme que cette nfluence est néglgeable s u < 1 mv. Quelle est alors la condton portant sur e? On rappelle qu on a 3 = 100 Ω; 4 = 5kΩ ; 2 = Ω et = 6V. ép : 1.a) u = ( a) pplquer le prncpe de superposton ; u = -3.2 Théorème de Mllman 1) Énoncer la lo des nœuds en termes de potentels pour le nœud N dans le montage c-contre. n dédure le courant dans la résstance. 2) Trouver cette même ntensté en utlsant les transformatons thévenn Norton. ) ; 1.b) 1 = 36, 5 Ω ; 1.c) 1 = 36, 5 ± 0, 3 Ω ; 2e ; 2.b) e < 1, 02 mv N 3 3 ép : = ( ) http ://pcs-unautreregard.over-blog.com/ 7

8 ercces d Électrocnétque Calculs de courants étermner les courants I 1, I 2 et I 3 du montage c-contre. ép : I 1 = ; I 2 = 3 2 ; I 3 = I I 2 I Lo des nœuds en termes de potentels Le nœud est connecté à la masse du crcut de la fgure c-contre. On donne : η = 15; = 1 Ω et = 1V. 1) étermner les relatons entre V, V C et V en applquant la lo des nœuds en termes de potentels au nœuds, C et. 2) Un voltmètre numérque, branché entre et, mesure u = 10V. n dédure les valeurs de V et V C C 4 η ép : V = 24 V et V C = 18 V Théorème de superposton et théorème de Mllman étermner l ntensté du courant qu crcule dans la branche 2 M 2 en consdérant deu états successfs du crcut et en applquant le théorème de Mllman. ép : = 1 ( ) M -3.6 Pont double Sot le crcut c-contre tel que ab = a b. La résstance varable, entre C (curseur du potentomètre ) et, est notée. prmer, la résstance à mesurer, en foncton de, lorsque le pont double est équlbré (= courant nul dans le galvanomètre G qu se comporte comme une fable résstance). a a' b G b' C ép : = a b e r 8 http ://pcs-unautreregard.over-blog.com/

Exercices Électrocinétique

Exercices Électrocinétique ercces Électrocnétque alculs de tensons et de courants -21 éseau à deu malles Détermner, pour le crcut c-contre, l ntensté qu 1 2 traverse la résstance 2 et la tenson u au bornes de la résstance 3 : 3

Plus en détail

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM ère parte : Electrocnétque Chaptre ntroducton L Electrocnétque est la parte de l Electrcté qu étude les courants électrques. - Courant électrque -- Défntons Défnton : un courant électrque est un mouvement

Plus en détail

Montage émetteur commun

Montage émetteur commun tour au menu ontage émetteur commun Polarsaton d un transstor. ôle de la polarsaton La polarsaton a pour rôle de placer le pont de fonctonnement du transstor dans une zone où ses caractérstques sont lnéares.

Plus en détail

SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12. Phénomènes d induction et conversion électromécanique:

SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12. Phénomènes d induction et conversion électromécanique: SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12 Phénomènes d nducton et converson électromécanque: 1/ Inductance propre et nductance mutuelle. 11/ Défntons et proprétés : 11a/ Défnr l'nductance propre L d un

Plus en détail

Figure 43. Des relevés effectués sur cette diode branchée en direct sont donnés dans le tableau ci-dessus :

Figure 43. Des relevés effectués sur cette diode branchée en direct sont donnés dans le tableau ci-dessus : 1. Une dode est utlsée dans le montage c-dessous : 3,3 générateur + 2,5 =4,5 V V Fgure 43 Des relevés effectués sur cette dode branchée en drect sont donnés dans le tableau c-dessus : v (V) 0 0,6 0,7 0,8

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1. Corrigé TD 01

Lycée Viette TSI 1. Corrigé TD 01 Lycée ette TSI 1 x 1 Los de Krchhoff et lo d'ohm Corrgé TD 1 u cc C u C 15 6 6 u u + B + 6 9 u 1 cc u 15 9 6 B + C 1,7 m 1 B +,7 + 1,6 1,67 m C + 1 + 1 + 1,67 1,7 + 1,6 11,67 m u1 6 1,59 k 1 1,67.1 Ω u

Plus en détail

TD ARQS. Modèle de pile. Capteur de déformation R R R R R R R R R R 1 J J 2 R R R R

TD ARQS. Modèle de pile. Capteur de déformation R R R R R R R R R R 1 J J 2 R R R R TD RQS Modèle de ple n générateur présente une dfférence de potentel de 22V quand l est traversé par une ntensté du courant de 2. La dfférence de potentel monte à 30V lorsque l ntensté du courant descend

Plus en détail

Méthodes d étude des circuits linéaires en régime continu

Méthodes d étude des circuits linéaires en régime continu Méthodes d étude des crcuts lnéares en régme contnu Cadre d étude : n réseau électrque (ensemble de dpôles électrocnétques relés par des conducteurs flformes de résstance néglgeable) consttue un crcut

Plus en détail

Electricité II : Régimes sinusoïdaux et transitoires AC and transient circuit analysis Fascicule d'exercices de Travaux Dirigés

Electricité II : Régimes sinusoïdaux et transitoires AC and transient circuit analysis Fascicule d'exercices de Travaux Dirigés Electrcté II : égmes snusoïdaux et transtores and transent crcut analyss Fasccule d'exercces de Travaux Drgés 5 cours / Séances de TD / 5 séances de TP égmes snusoïdaux Nombre de séances de TD prévues

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1. u 1 R C u C Calculer : u E ; u 1 ; u 2 ; i E ; i 1 et i R 1 ; R 2 ; R C et R E. i C

Lycée Viette TSI 1. u 1 R C u C Calculer : u E ; u 1 ; u 2 ; i E ; i 1 et i R 1 ; R 2 ; R C et R E. i C TD 07 Dpôles lnéares II. Los de Krchhoff (1) et lo d Ohm 1. On consdère le montage suvant : ( V cc = 15 V ; u C = 6,0 V ; V C = 6,0 V ; V B = 0,60 V; 2 = 1,6 m ; B = 0,07 m ; C = 10,0 m ). C R 1 u 1 R

Plus en détail

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique Spécale PSI - Cours "Electromagnétsme" 1 Inducton électromagnétque Chaptre IV : Inductance propre, nductance mutuelle. Energe électromagnétque Objectfs: Coecents d nductance propre L et mutuelle M Blan

Plus en détail

Exercices de révision pour examen #1

Exercices de révision pour examen #1 Exercces de révson pour examen #1 Queston 1. Questons théorques. a) Nommez les courants qu exstent quand une dode est en équlbre. Courants de dffuson et de drft. b) Dessnez la structure physque réelle

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

Circuits en courant continu

Circuits en courant continu Crcuts en courant contnu xercce On consdère les tros montages suvants : montage montage montage ) Montrer que le premer montage équvaut à une résstance unque eq telle que : + eq ) Montrer que le deuxème

Plus en détail

1 Réponse d un circuit RC série à un échelon de tension

1 Réponse d un circuit RC série à un échelon de tension Lycée Naval, Sup. Sgnaux Physques.. Crcut lnéare du premer ordre Crcut lnéare du premer ordre 1 éponse d un crcut C sére à un échelon de tenson On s ntéresse à la réponse d une assocaton sére {conducteur

Plus en détail

Electronique TD1 Corrigé

Electronique TD1 Corrigé nersté du Mane - Faculté des Scences! etour D électronque lectronque D1 Corrgé Pour un sgnal (t) quelconque : 1 $ (t) # MOY! (t) dt 1 FF! (t) dt (t) MX MOY mpltude crête à - crête mpltude Mn Pérode t emarque

Plus en détail

Élec 2 Les dipôles linéaires dans l ARQS

Élec 2 Les dipôles linéaires dans l ARQS Élec 2 Les dpôles lnéares dans l ARQS Lycée Polyvalent de Montbélard - Physque-Chme - TSI 1-2016-2017 Contenu du programme offcel : Notons et contenus Dpôles : résstances, condensateurs, bobnes, sources

Plus en détail

À partir de la demi-période comprise entre les points C et D de la figure 2, mesurer u L, de la bobine. calculer et en déduire la valeur de L.

À partir de la demi-période comprise entre les points C et D de la figure 2, mesurer u L, de la bobine. calculer et en déduire la valeur de L. se 2004 ÉTUD XPÉIMNTL D'UN BOBIN (6 ponts) 1.5. On néglge dans la sute le terme fasant ntervenr r dans l'expresson de u L ans que les arronds des crêtes de l'ntensté. 1 - Détermnaton expérmentale de l'nductance

Plus en détail

EC 2 Étude des circuits linéaires en régime continu

EC 2 Étude des circuits linéaires en régime continu Étude des crcuts lnéares en régme contnu PS 2016 2017 Objet du chaptre : donner des outls pour détermner l état électrque d un crcut : potentels des dfférents nœuds par rapport à un nœud chos comme référence

Plus en détail

Oscillations électriques libres

Oscillations électriques libres Oscllatons électrues lbres A Oscllatons lbres amortes 1/ Etude expérmentale a Expérence et observatons Après avor chargé le condensateur (poston 1) On bascule l nterrupteur sur la poston, on obtent l oscllogramme

Plus en détail

Réseaux linéaires. C Fig 1-a Fig 1-b Fig 1-c Fig 1-d

Réseaux linéaires. C Fig 1-a Fig 1-b Fig 1-c Fig 1-d etour au menu éseaux lnéares Défntons Un réseau électrque lnéare est un ensemble de dpôles lnéares, relés par des conducteurs de résstance néglgeable. On suppose que le réseau content au mons un générateur.

Plus en détail

L'INDUCTION ON5WF (MNS)

L'INDUCTION ON5WF (MNS) 'IDUCTIO ème parte / O5WF (MS) Dans la ère parte de cet artcle, nous avons vu qu'un courant électrque donnat leu à un champ magnétque (expérence d'oersted). ous avons ensute vu comment Faraday, après avor

Plus en détail

Chap. 7 : Le dipôle RL Exercices

Chap. 7 : Le dipôle RL Exercices Termnale S Physque Chaptre 7 : e dpôle Page 1 sur 8 xercce n 3 p170 1. a. unté d nductance est le henry de symbole H. b. e nom de cette unté provent du physcen amércan Joseph Henry : http://fr.wkpeda.org/wk/joseph_henry

Plus en détail

Travaux pratiques : GBF et oscilloscope

Travaux pratiques : GBF et oscilloscope Travaux pratques : et osclloscope S. Benlhajlahsen ésumé L objectf de ce TP est d apprendre à utlser, c est-à-dre à régler, deux des apparels les plus couramment utlsés : le et l osclloscope. I. Premère

Plus en détail

Circuits linéaires du premier ordre

Circuits linéaires du premier ordre Électrcté - haptre 2 rcuts lnéares du premer ordre Introducton... 2 I Étude d un dpôle sére...3 1 omportements lmtes d un condensateur...3 2 harge d un condensateur : réponse d un dpôle à un échelon de

Plus en détail

Exercices Électrocinétique

Exercices Électrocinétique ecces Électocnétque alculs de tensons et de couants -2.1 éseau à deu malles étemne, pou le ccut c-conte, l ntensté qu tavese la ésstance 2 et la tenson u au bones de la ésstance 3 : 1) en fasant des assocatons

Plus en détail

Dipôle RC : Exercices

Dipôle RC : Exercices Dpôle : xercces xercces 1 : QM Un condensateur est placé dans un crcut. Le schéma ndque les conventons adoptées. hosr dans chacune des phrases suvantes, la proposton exacte. On donne q A = q 1. la tenson

Plus en détail

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i Exercces avec corrgé succnct du chaptre 3 (Remarque : les références ne sont pas gérées dans ce document, par contre les quelques?? qu apparassent dans ce texte sont ben défns dans la verson écran complète

Plus en détail

EXERCICE 1 : ÉTUDE EXPÉRIMENTALE DE DIPÔLES ÉLECTRIQUES (6 points)

EXERCICE 1 : ÉTUDE EXPÉRIMENTALE DE DIPÔLES ÉLECTRIQUES (6 points) Polynése jun 2009 http://labolycee.org EXERCICE 1 : ÉTUDE EXPÉRIMENTALE DE DIPÔLES ÉLECTRIQUES (6 ponts) Les tros partes sont ndépendantes. 1. Dpôles «résstance et condensateur en sére» Pour étuder ce

Plus en détail

Résumé. Sommaire. «Toute théorie n est bonne qu à condition de s en servir pour passer outre». André Gide in «Journal».

Résumé. Sommaire. «Toute théorie n est bonne qu à condition de s en servir pour passer outre». André Gide in «Journal». «Toute théore n est bonne qu à condton de s en servr pour passer outre». ndré Gde n «Journal». Résumé L usage des los de Krchhoff permet de toujours trouver les tensons et courants dans un réseau électrque

Plus en détail

Champ magnétique. 1 Notions préliminaires. 1.1 Courant électrique et densité de courant

Champ magnétique. 1 Notions préliminaires. 1.1 Courant électrique et densité de courant 4 Champ magnétque 1 Notons prélmnares 1.1 Courant électrque et densté de courant Un courant électrque est défn par un déplacement de charges électrques élémentares (ex : les électrons de conducton dans

Plus en détail

: Circuit Electrique en Régime Stationnaire (Part1

: Circuit Electrique en Régime Stationnaire (Part1 CH1-EC1 : Crcut Electrque en Régme Statonnare (Part1 Part1) 1/ 1/3 ) Défntons Générales :.1) Défntons : Crcut électrque (ou réseau électrque) : Ensemble de composants relés entre eux par des fls de joncton

Plus en détail

Feuille d'exercices : Puissance, transformateur & actionneur

Feuille d'exercices : Puissance, transformateur & actionneur Feulle d'exercces : Pussance, transformateur & actonneur P Coln 12 janver 2017 1 Pussance moyenne consommée par un dpôle On consdère le montage suvant fonctonnant en régme snusoïdal de pulsaton ω. La pussance

Plus en détail

TP 6: Circuit RC, charge et décharge d'un condensateur - Correction

TP 6: Circuit RC, charge et décharge d'un condensateur - Correction TP 6: Crcut C, charge et décharge d'un condensateur - Correcton Objectfs: Savor utlser un multmètre. Savor réalser un crcut électrque à partr d'un schéma. Connaître l'nfluence d'un condensateur dans un

Plus en détail

Chapitre 5.1 Les photons et l effet photoélectrique

Chapitre 5.1 Les photons et l effet photoélectrique Chaptre 5. Les s et l eet photoélectrque L ntensté d une onde électromagnétque n 884, le physcen brtannque John Henry Poyntng a démontré à partr des équatons de Maxwell que l ntensté d un champ électromagnétque

Plus en détail

Grandeurs de réaction et de formation

Grandeurs de réaction et de formation PSI Brzeux Ch. hermochme 1 : grandeurs de réacton et de formaton 1 C H A P I R E 1 r a p p e l s e t c o m p l é m e n t s ) Grandeurs de réacton et de formaton 1. RAPPELS 1.1. Phases et consttuants Donnons

Plus en détail

Cours de CEM. Lois physiques de l électricité et de l électromagnétisme

Cours de CEM. Lois physiques de l électricité et de l électromagnétisme Cours de CEM - Orgne des éléments parastes os physques de l électrcté et de l électromagnétsme es composants passfs possèdent des éléments parastes qu lmtent leurs utlsatons. Ils sont dus aux los physques

Plus en détail

Cours et exercices de PHYSIQUE :

Cours et exercices de PHYSIQUE : Cours et exercces de PHYSIQUE : Électrcté. Ingéneur CESI Préparaton aux tests de sélecton. Stéphane Vctor. stephanevctor@yahoo.fr - - Programme de physque. Électrcté. Chaptre : Les composants passfs. -

Plus en détail

SIMNUM : Simulation de systèmes auto-gravitants en orbite

SIMNUM : Simulation de systèmes auto-gravitants en orbite SIMNUM : Smulaton de systèmes auto-gravtants en orbte sujet proposé par Ncolas Kelbasewcz : ncolas.kelbasewcz@ensta-parstech.fr 14 janver 2014 1 Établssement du modèle 1.1 Approxmaton de champ lontan La

Plus en détail

Valeur absolue et fonction valeur absolue Cours

Valeur absolue et fonction valeur absolue Cours Valeur absolue foncton valeur absolue Cours CHAPITRE 1 : Dstance entre deu réels 1) Eemples prélmnares 2) Défnton 3) Proprétés CHAPITRE 2 : Valeur absolue d un réel 1) Défnton 2) Proprétés CHAPITRE 3 :

Plus en détail

Utilisation du symbole

Utilisation du symbole HKBL / 7 symbole sgma Utlsaton du symbole Notaton : Pour parler de la somme des termes successfs d une sute, on peut ou ben utlser les pontllés ou ben utlser le symbole «sgma» majuscule noté Par exemple,

Plus en détail

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage Fche n 7 : Vérfcaton du débt et de la vtesse par la méthode de traçage 1. PRINCIPE La méthode de traçage permet de calculer le débt d un écoulement ndépendamment des mesurages de hauteur et de vtesse.

Plus en détail

Exercices sur la géométrie plane

Exercices sur la géométrie plane Eercces sur la géoétre plane Sot un trangle équlatéral et M un pont ntéreur au trangle n note H, K, L les projetés orthogonau respectfs de M sur les tros côtés éontrer que la soe MH + MK + ML est constante

Plus en détail

SERIE D EXERCICES N 9 : ELECTROCINETIQUE : CIRCUITS NON LINEAIRES

SERIE D EXERCICES N 9 : ELECTROCINETIQUE : CIRCUITS NON LINEAIRES Nathale Van de Wele - Physqe Sp PCSI - Lycée les Ecalypts - Nce Sére d exercces 9 SEIE D EXECICES N 9 : ELECTOCINETIQUE : CICUITS NON LINEIES 1 Caractérstqes, pont de fonctonnement : électrolyser, dode,

Plus en détail

... électron libre...

... électron libre... PCI CHAPITRE 4 : LOI GENERALE DAN L APPROXIMATION QUAI- TATIONNAIRE 1/6 CHAPITRE 4 : LOI GENERALE DAN L APPROXIMATION QUAI-TATIONNAIRE I INTRODUCTION Nous abordons dans ce chaptre l électrocnétque, e la

Plus en détail

= E. I Introduction : II Principe de fonctionnement du hacheur série : Le hacheur série. II.1 Présentation :

= E. I Introduction : II Principe de fonctionnement du hacheur série : Le hacheur série. II.1 Présentation : CAG I Introducton : e hacheur sére. es hacheurs sont des convertsseurs statques contnu-contnu. Ils permettent, à partr d'une tenson contnue fxe, d'obtenr une tenson contnue de valeur dfférente. Son symbole

Plus en détail

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS ONSEVAOIE NAIONAL DES AS E MEIES ELEONIQUE ANALOGIQUE PH / ELE 4 / DU GEII ere année ------------------------- ------------------------- Dder LE UYE / Perre POVEN Janer ABLE DES MAIEES APPELS D ELEOINEIQUE...5.

Plus en détail

Miroirs sphériques Dioptres sphériques. 1 Miroirs sphériques. 1.1 Introduction : focaliser la lumière. 1.2 Miroir concaves faisceau parallèle

Miroirs sphériques Dioptres sphériques. 1 Miroirs sphériques. 1.1 Introduction : focaliser la lumière. 1.2 Miroir concaves faisceau parallèle Mrors spérques Doptres spérques Nous allons mantenant aborder des systèmes optques un peu plus complexes, couramment utlsés pour produre des mages. Nous allons commencer par étuder un mror spérque de façon

Plus en détail

Electromagnétisme chapitre 5 : Milieux ferromagnétiques

Electromagnétisme chapitre 5 : Milieux ferromagnétiques Electromagnétsme chaptre 5 : Mleux ferromagnétques Notons et contenus Capactés exgbles 6. Mleux ferromagnétques Amant permanent, champ magnétque créé dans son envronnement. Actons subes par un dpôle magnétque

Plus en détail

Les domaines d'existence des deux solides sont représentés sur le graphe ci-dessous.

Les domaines d'existence des deux solides sont représentés sur le graphe ci-dessous. Concours Centralesupélec TSI 2011 corrge sous reserves I L'élément soufre et les sources naturelles de soufre I.A.1. Les règles pour obtenr la confguraton électronque d un atome dans son état fondamental

Plus en détail

RESEAUX LINEAIRES EN REGIME SINUSOIDAL FORCE (RSF)

RESEAUX LINEAIRES EN REGIME SINUSOIDAL FORCE (RSF) ESEAX LINEAIES EN EGIME SINSOIDAL FOE (SF) ESEAX LINEAIES EN EGIME SINSOIDAL FOE (SF) Plan (lquer sur le ttre pour accéder au paragraphe) ********************** I. Exemple prélmnare... II. La notaton complexe....

Plus en détail

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme Ensegnement secondare Dvson supéreure PHYSI Physque Programme 3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF Langue véhculare : franças Nombre mnmal de devors par trmestre : 1 PHYSI_3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF_PROG_10-11 Page 1

Plus en détail

TP 7 Régimes transitoires et sinusoïdaux des circuits RC et RL 2013

TP 7 Régimes transitoires et sinusoïdaux des circuits RC et RL 2013 TP 7 égmes transtores et snusoïdaux des crcuts C et L 2013 1-Préparaton Noms des étudants : 1-1 Charge d un condensateur Sot le montage c-contre : Le condensateur a été préalablement chargé avec un générateur

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou LCTICIT nalyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre 2 Los générales de l électrcté en régme contn. Théorèmes de sperposton, Thévenn et Norton. dton 23/05/2005 nméro d'enregstrement de

Plus en détail

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes :

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes : Ste: http://gene.ndustrel.aa.free.fr LES POMPES Les pompes sont des apparels permettant un transfert d énerge entre le flude et un dspostf mécanque convenable. Suvant les condtons d utlsaton, ces machnes

Plus en détail

DEFINITIONS ET PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA RDM

DEFINITIONS ET PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA RDM DEFINITIONS ET PRINCIPES FONDMENTUX DE L RDM 1 OJET DE L RDM PRINCIPES DE L STTIQUE.1 Défnton de l équlbre statque.1.1 Epresson du torseur des actons, moment d une force.1. Sstèmes de forces dvers 3. Les

Plus en détail

REDRESSEMENT COMMANDÉ PONT MIXTE

REDRESSEMENT COMMANDÉ PONT MIXTE REDRESSEMENT COMMANDÉ PONT MIXTE A) THYRISTOR 1) Présentaton : C est un nterrupteur électronque commandé ( undrectonnel ) dont le symbole est représenté c-dessous : anode T cathode 2) Fonctonnement : Fermeture

Plus en détail

1 ère S. «Thème 3 / L énergie et ses transferts» Livret 1 / Les TP

1 ère S. «Thème 3 / L énergie et ses transferts» Livret 1 / Les TP 1 ère S «Thème 3 / L énerge et ses transferts» Lvret 1 / Les TP Sommare Page 3 : Page 5 : Page 6 : Page 7 : Page 8 : Page 9 : TP/ Chaleur latente de fuson de la glace TP/ Détermnaton d une énerge de combuston

Plus en détail

C.P.G.E-TSI-SAFI Redressement non commandé 2006/2007

C.P.G.E-TSI-SAFI Redressement non commandé 2006/2007 C.P.G.E-TSI-SAFI edressement non commandé 2006/2007 edressement non commandé Introducton : es réseaux et les récepteurs électrques absorbent de l énerge sous deux formes, en contnus ou en alternatfs. Pour

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

Exercices d algorithmique

Exercices d algorithmique Exercces d algorthmque Les algorthmes proposés ne sont pas classés par ordre de dffculté Nombres Ecrre un algorthme qu renvoe la somme des nombre entre 0 et n passé en paramètre Ecrre un algorthme qu renvoe

Plus en détail

Clemenceau. Lois fondamentales de l électrocinétique. Exemple du courant continu. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.

Clemenceau. Lois fondamentales de l électrocinétique. Exemple du courant continu. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O. PCSI - Physqe Lycée Clemencea PCSI (O.Graner) Los fondamentales de l électrocnétqe Exemple d corant contn Olver GNIE PCSI - Physqe I Défntons sr les crcts électrqes : éseax et dpôles : Un résea est n crct

Plus en détail

Lycée Vaucanson PTSI 1 et 2 TD INDUCTION N 2

Lycée Vaucanson PTSI 1 et 2 TD INDUCTION N 2 Lycée Vaucanson PTSI et 2 TD Physque TD INDUCTION N 2 EXERCICE : Coeffcent d nductance mutuelle ente deux solénoïdes : On consdèe deux bobnes longues, ou solénoïdes, de même axe Oz et de même longueu d,

Plus en détail

FICHE MATIERE. Unité d enseignement : Electronique 1

FICHE MATIERE. Unité d enseignement : Electronique 1 FCHE MATERE Unté d enegnement : Electronque 1 ECUE n 1 : Electronque Générale Chaptre 1 La ode à Joncton Nombre d heure/chaptre : 4h Cour ntégré Sytème d évaluaton : Contnu OBJECTFS E L ENSEGNEMENT : -

Plus en détail

Chapitre 6. Economie ouverte :

Chapitre 6. Economie ouverte : 06/2/202 Chaptre 6. Econome ouverte : le modèle Mundell Flemng Elsabeth Cudevlle Le développement des échanges nternatonaux (bens et servces et flux fnancers) a rendu fortement nterdépendantes les conjonctures

Plus en détail

Courant alternatif. Dr F. Raemy La tension alternative et le courant alternatif ont la représentation mathématique : U t. cos (!

Courant alternatif. Dr F. Raemy La tension alternative et le courant alternatif ont la représentation mathématique : U t. cos (! Courant alternatf Dr F. Raemy La tenson alternatve et le courant alternatf ont la représentaton mathématque : U t = U 0 cos (! t + " U ) ; I ( t) = I 0 cos (! t + " I ) Une résstance dans un crcut à courant

Plus en détail

TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS

TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS SOMMAIRE 1. Méthode de détermnaton de l énerge transférée lors du transfert d une cargason de. Calcul de l énerge transférée.1 Calcul de l énerge brute transférée.1.1

Plus en détail

Corrélation et régression linéaire

Corrélation et régression linéaire Corrélaton et régresson lnéare 1. Concept de corrélaton. Analyse de régresson lnéare 3. Dfférences entre valeurs prédtes et observées d une varable 1. Concept de corrélaton L objectf est d analyser un

Plus en détail

Chapitre 2 Etude des circuits linéaires; théorèmes généraux

Chapitre 2 Etude des circuits linéaires; théorèmes généraux Chaptre 2 Etde des crcts lnéares; théorèmes générax 3 2.. Les éléments des crcts lnéares Rappel : n crct lnéare est n crct necomportant qe des composants (o dpôles) lnéares. Un composant est lnéare s la

Plus en détail

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010.

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010. Master 1ère année de Mathématques Analyse Numérque - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen fnal, en Janver 2010. CMI, Unversté de Provence Année 2009-2010 Ce qu vous est demandé : Rédger les

Plus en détail

Question de cours 1. Problème 1. Problème 2 CHIMIE ÉLECTRICITÉ. DS 4 le 14 janvier 2013

Question de cours 1. Problème 1. Problème 2 CHIMIE ÉLECTRICITÉ. DS 4 le 14 janvier 2013 DS 4 le 4 janver 203 HIMI ÉTRIITÉ NB : e canddat attachera la plus grande mportance à la clarté, à la précson et à la concson de la rédacton. es copes llsbles ou mal présentées seront pénalsées. Toute

Plus en détail

Mesures en tension continue & alternative

Mesures en tension continue & alternative Manp. Elec.1' Mesures en tenson contnue & alternatve E1.1 BUT DE LA MANIPULATION Cette manpulaton vse prncpalement à vous famlarser avec les apparels & nstruments de mesure utlsés en électrcté. Vous apprendrez

Plus en détail

LES CONDENSATEURS. Un condensateur est constitué de... séparées par un...

LES CONDENSATEURS. Un condensateur est constitué de... séparées par un... LES CONDENSATEURS DESCRIPTION Un condensateur est consttué de... séparées par un... La constructon et la forme du condensateur dépendent de sa technologe et de son applcaton.... ou... (de forte capacté)

Plus en détail

Un condensateur est un dipôle, constitué de deux armatures conductrices en regard séparées par une mince couche isolante appelée diélectrique.

Un condensateur est un dipôle, constitué de deux armatures conductrices en regard séparées par une mince couche isolante appelée diélectrique. Fche élève 4 èmes Math -Sc.exp- sc.tech- sc.inf I / Descrpton: Le condensateur Lycée Soukrne Teboulba Prof : EN HL JWHE ) Schéma de prncpe d un condensateur : Délectrque ( mca, paper hulé...) ) Défnton

Plus en détail

Le théorème du viriel

Le théorème du viriel Le théorème du vrel On se propose de démontrer le théorème du vrel de deux manères dfférentes. La premère fat appel à deux "trcks" qu l faut vor. Cette preuve met en avant une quantté, notée S c, qu permet

Plus en détail

La fourniture de biens et facteurs publics en présence de ménages et d entreprises mobiles

La fourniture de biens et facteurs publics en présence de ménages et d entreprises mobiles La fournture de bens et facteurs publcs en présence de ménages et d entreprses mobles Pascale Duran-Vgneron évrer 007 Le modèle On suppose un pays drgé par un gouvernement central ayant compétence sur

Plus en détail

Synthèse de cours PanaMaths (Terminale S) Les nombres complexes

Synthèse de cours PanaMaths (Terminale S) Les nombres complexes Snthèse de cours PanaMaths (Termnale S) L ensemble des nombres complees Défntons n pose tel que = 1 { } L ensemble des nombres complees, noté, est l ensemble : z /(, ) = + Le réel est appelé «parte réelle

Plus en détail

Cours de Calcul numérique MATH 031

Cours de Calcul numérique MATH 031 Cours de Calcul numérque MATH 03 G. Bontemp, A. da Slva Soares, M. De Wulf Département d'informatque Boulevard du Tromphe - CP22 http://www.ulb.ac.be/d Valeurs propres en pratque. Localsaton. Méthode de

Plus en détail

MODELISATION ET SIMULATION NUMERIQUE DES SYSTEMES ANALOGIQUES

MODELISATION ET SIMULATION NUMERIQUE DES SYSTEMES ANALOGIQUES MODELISATION ET SIMULATION NUMERIQUE DES SYSTEMES ANALOGIQUES Hervé MOREL Drecteur de Recherche - CNRS Herve.Morel@nsa-lyon.fr AMPERE - INSA de LYON mard 2 octobre 24 Modélsaton et smulaton des systèmes

Plus en détail

V FORMATION DES IMAGES DANS L EXEMPLE DU MIROIR PLAN

V FORMATION DES IMAGES DANS L EXEMPLE DU MIROIR PLAN Chaptre V page V-1 V FORMTION DES IMGES DNS L EXEMPLE DU MIROIR PLN Le but de ce chaptre est d ntrodure la noton d mage { travers l exemple du mror plan. Vous vous êtes sûrement déjà regardé(e) dans un

Plus en détail

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus.

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus. Unversté Perre & Mare Cure (Pars 6) Lcence de Mathématques L3 UE LM364 Intégraton 1 Année 2011 12 TD4. Trbus. Échauffements Exercce 1. Sot X un ensemble. Donner des condtons sur X pour que les classes

Plus en détail

Electronique Générale

Electronique Générale Electronque Générale Dr. Faza MEHE Dr. Faza MEHE nversté Mohamed Seddk en Yaha Jjel 5 EPLQE LGEENNE DEMOTQE ET POPLE MNSTEE DE L ENSEGNEMENT SPEE ET DE L EHEHE SENTFQE NVESTE MOHMED SEDDK EN YH - JJEL

Plus en détail

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte.

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte. I Introdcton : T.P. Le redressement commandé : le pont mxte. Précédemment, nos avons v qe nos povons réalser la converson d'ne tenson alternatve snsoïdale t =U 2sn t en ne tenson contne grâce à l'tlsaton

Plus en détail

Etude Power Splitter Combiner (Adder).

Etude Power Splitter Combiner (Adder). Etud plttr Combnr (ddr) Etud Powr plttr Combnr (ddr). chéma d prncp d un splttr d pussanc (Fg.) : port plttr / Combnr port port Fg. plttr Combnr. plttr résstf. Crcut passf consttué d résstancs dntqus montés

Plus en détail

(Licence L1 /Durée 3H) Stand d étude de l'effort tranchant dans une poutre Règle Des accroches poids

(Licence L1 /Durée 3H) Stand d étude de l'effort tranchant dans une poutre Règle Des accroches poids (Lcence L1 /Durée 3H) Objectfs : Se famlarser avec l apparel d étude de l'effort tranchant dans une poutre (les pèces consttutves, mode d emplo...) Ben matrser les étapes qu mènent à l élaboraton des dfférents

Plus en détail

Chapitre 2 : Energie potentielle électrique. Potentiel électrique

Chapitre 2 : Energie potentielle électrique. Potentiel électrique 2 e BC 2 Energe potentelle électrque. Potentel électrque 12 Chaptre 2 : Energe potentelle électrque. Potentel électrque 1. Traval de la orce électrque a) Expresson mathématque dans le cas du déplacement

Plus en détail

BOBINE A NOYAU DE FER

BOBINE A NOYAU DE FER Cours Electrotechnque GE AMARI.Mansour CHAPITRE : 0 BOBIE A OYAU DE FER Contenu : -Rappels... 3.-Electromagnétsme... 3.-Représentaton de Fresnel... 4.Consttuton 5 3.Etude de onctonnement 5 3.-Equatons

Plus en détail

Q x2 = 1 2. est dans l ensemble plus grand des rationnels Q. Continuons ainsi, l équation x 2 = 1 2

Q x2 = 1 2. est dans l ensemble plus grand des rationnels Q. Continuons ainsi, l équation x 2 = 1 2 Exo7 Nombres complexes Vdéo parte. Les nombres complexes, défntons et opératons Vdéo parte. Racnes carrées, équaton du second degré Vdéo parte 3. Argument et trgonométre Vdéo parte 4. Nombres complexes

Plus en détail

- Tracer une droite dans le plan repéré. - Interpréter graphiquement le coefficient directeur d une droite.

- Tracer une droite dans le plan repéré. - Interpréter graphiquement le coefficient directeur d une droite. www.mathsenlgne.com 2G3 - EQUATINS DE DRITES CURS (1/5) CNTENUS CAPACITES ATTENDUES CMMENTAIRES Drote comme courbe représentatve d une foncton affne. - Tracer une drote dans le plan repéré. - Interpréter

Plus en détail

- Equilibre simultané IS/LM : Pour déterminer le couple d équilibre général, il convient de résoudre l équation IS = LM.

- Equilibre simultané IS/LM : Pour déterminer le couple d équilibre général, il convient de résoudre l équation IS = LM. Exercce n 1 Cet exercce propose de détermner l équlbre IS/LM sur la base d une économe dépourvue de présence étatque. Pour ce fare l convent, dans un premer temps de détermner la relaton (IS) marquant

Plus en détail

Propriétés thermoélastiques des gaz parfaits

Propriétés thermoélastiques des gaz parfaits Themodynamque - Chapte opétés themoélastques des gaz pafats opétés themoélastques des gaz pafats LES CONNAISSANCES - Gaz pafat à l échelle macoscopque Défnton : Le gaz pafat assocé à un gaz éel est le

Plus en détail

ASCENSEUR FLUVIAL FUNICULAIRE DE STREPY-THIEU

ASCENSEUR FLUVIAL FUNICULAIRE DE STREPY-THIEU ASCENSEUR FLUVIAL FUNICULAIRE DE STREPY-THIEU Le canddat est nvté à formuler toute hypothèse cohérente qu lu semblerat nécessare pour pouvor répondre aux questons posées. Page 1 sur 21 1. PRESENTATION

Plus en détail

VI INERTIE GEOMETRIE DES MASSES

VI INERTIE GEOMETRIE DES MASSES VI INERTIE EOMETRIE DE ME Dans l étude de la dynamque des systèmes matérels et des soldes l est mportant d étuder la répartton géométrque des masses, afn d exprmer smplement les concepts cnétques qu apparassent

Plus en détail

Calculs des convertisseurs en l'electronique de Puissance

Calculs des convertisseurs en l'electronique de Puissance Calculs des conertsseurs en l'electronque de Pussance Projet : PROGRAMMAON ate : 14 arl Auteur : herry EQUEU. EQUEU 1, rue Jules Massenet 37 OURS el 47 5 93 64 herry EQUEU Jun [V37] Fcher : ESGN.OC Calculs

Plus en détail

LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS : a.l.i

LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS : a.l.i LE AMPLIFICATEU LINÉAIE INTÉGÉ : a.l. A Mse en stuaton : Présentaton du système : ystème de tr ac almentaton et déchargement automatque des postes de destnaton ( vor lvre de cours page ) B appels : éalser

Plus en détail

Les jeunes économistes

Les jeunes économistes Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction -

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction - EXAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Consdérons une entreprse E comportant deux établssements : E1 et E2 qu emploent chacun 200 salarés. Au sen de l'établssement

Plus en détail

Effets CEM sur et des circuits imprimés

Effets CEM sur et des circuits imprimés Effets CEM sur et des crcuts mprmés 2 avrl 2009 André Trabold Tel. 026 411 93 33 1728 Rossens www.emc.montena.com 1 Programme Introducton Immunté: Sgnaux perturbateur et fltres Emsson: Sgnaux perturbateur

Plus en détail

Amplificateurs à un étage

Amplificateurs à un étage etour au menu! mplfcateurs à un étae Les montaes à émetteur commun. metteur découplé " céma de prncpe D e montae a déjà été étudé dans le captre 9. La résstance d émetteur ntrodut une contre-réacton en

Plus en détail

SIMULATION D UN JET TURBULENT POUR LE REFROIDISSEMENT DES AUBES DE TURBINE

SIMULATION D UN JET TURBULENT POUR LE REFROIDISSEMENT DES AUBES DE TURBINE 10 ème Sémnare Internatonal sur la Physque Energétque 10 th Internatonal Meetng on Energetcal Physcs SIMULAION D UN JE URBULEN POUR LE REFROIDISSEMEN DES AUBES DE URBINE Bounegta Bachr 1, Abdelarm Maamar

Plus en détail