BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES"

Transcription

1 MATHEMATIQUES FINANCIERES I. Concepts généraux. Le référentel précse : Cette parte du module M4 «Acquérr des outls mathématques de base nécessares à l'analyse de données économques» est en relaton avec le module M55 «Démarche de projet d'aménagement et de valorsaton des espaces naturels» pour les objectfs 3 (étude des fasabltés économques) et 4 (évaluer le projet et les actons condutes). Objectf 3. : séres chronologques : chronques, coeffcent de varaton sasonnère. Objectf 3.2 : Mathématques fnancères : sutes géométrques (mse en œuvre des prncpaux résultats), actualsaton d'un captal, taux actuarel, calcul d'annutés. 2. L'essentel à savor : A) Calculatrce scentfque. C'est l 'équpement mnmum pour fare des exercces du nveau BTSA. On dot : savor utlser la touche x y pour calculer les pussances, même avec y fractonnare ou négatf. Exemple : Détermner tel que ( + )4 =,08 On a + = 4,08 + =,08 4 =,08 4 0,094 savor utlser les touches ln et exp ou e x Exemple : détermner n tel que,06 n =2,26 On applque la foncton «logarthme népéren» aux deux membres de l'équaton, ce qu donne ln (,06n ) = ln ( 2,26) ; par proprété de calcul du logarthme, on obtent n ln (,06) = ln (2,26) ln (2,26) 4 Donc n = ln (,06) B) Calculatrce fnancère Vous pouvez trouver des fonctons fnancères dans les calculatrces scentfques récentes. CASIO : MENU GENERAL...TVM TI :...2nde... x.calc ou VARIABLES C'est dans la mesure où la pratque de la calculatrce nous permettra de gagner du temps ou de l'effcacté que nous l'utlserons. On peut trater l'ensemble des Maths-F du programme sans les fonctons fnancères de la calculatrce. Vous devez être capable de maîtrser, par exemple, la constructon d'un tableau d'amortssement et ne pas seulement recoper des résultats de calculatrce. /57

2 II. Le calcul fnancer en ntérêt smple. On défnt l'ntérêt comme la rémunératon qu'un emprunteur verse au prêteur en contreparte de la mse à dsposton d'une somme d'argent appelé captal ou prncpal. Cette contreparte couvre le manque de lqudté du prêteur durant la durée du prêt, couvre auss une parte du rsque d'nsolvablté du débteur, etc... Il est calculé en applquant de façon plus ou mons drecte un taux d'ntérêt (exprmé en pourcentage) au captal. Le calcul en ntérêt smple régt majortarement les opératons d'une durée nféreure à un an (qualfées d'opératons à court terme) pour lesquelles l'ntérêt est versé en une seule fos au début (ntérêt précompté) ou à la fn (ntérêt postcompté) de l'opératon. Les applcatons prncpales se trouvent dans le domane bancare : calcul d'agos ou ntérêts débteurs sur compte courant placement en compte à terme d'une durée de quelques jours à un an escompte d'effets commercaux(trates,bllet à ordre,..) dans celu des marchés de captaux (ttres de créances négocables TCN : ttres de crédt éms par les entreprses, les établssements de crédt ou l'etat qu sont en général souscrts par les organsmes fnancers : les certfcats de dépôt (CD) éms par les établssements de crédt. Les bllets de trésorere (BT) éms par les entreprses ndustrelles et commercales. Les bons à moyen terme négocables (BMTN), éms par toute personne morale habltée à émettre des TCN ; leur échéance est supéreure à un an. Les bons du Trésor négocables (BTN) sont éms par l'etat : on dstngue depus le 0/0/999 : les Bons du Trésor à taux fxe et ntérêt précompté dont la durée de ve est égale à 3, 26 ou 52 semanes. Les Bons du Trésor annuels normalsés (BTAN) également à taux fxe et d'une durée à l'émsson comprse entre deux et cnq ans 2. Placement à ntérêt smple (sutes arthmétques) A) Il exste deux grandes catégores d'opératons à ntérêt smple : lorsque l'ntérêt est versé en fn d'opératon, l est dt postcompté, on parle également d'opératon à terme échu ou d'opératon à taux postcompté. Lorsque l'ntérêt est versé en début d'opératon, l est dt précompté, on parle également d'opératon à ntérêt payé d'avance, d'opératon à terme à échor ou d'opératon à taux précompté. B) L'ntérêt postcompté : l'ntérêt est payé par l'emprunteur au terme du contrat Les calculs de base : la durée et l'ntérêt Que l'ntérêt sot postcompté ou précompté, le calcul de la durée et de l'ntérêt sont dentques. Exemple : L'entreprse GASLIN emprunte la somme de C 0 = entre le 22 mars et le 30 avrl de l'année 203. Le taux d'ntérêt applqué à cette opératon est =5 % exprmé en base annuelle. Le taux d'ntérêt est donc =0,05 La durée de l'opératon est de 39 jours (on ne compte pas le premer jour, ce qu donne 9 jours plens en mars et 30 jours plens en avrl sot 39 jours) donc T = 39 Montant de l'ntérêt : I =C 0 T donc 39 I = ,05 54, L'entreprse GASLIN remboursera n fne la somme de 0054,67 à son créancer. 2/57

3 . Valeur acquse par un captal On appelle valeur acquse (ou valeur future) en date n, notée C n d'un captal ntal noté C 0 au taux la valeur obtenue à l'ssue du placement au taux sur la durée n, sot : C n = C 0 (+ n ) Démonstraton ntérêt annuel Captal ntal C 0 Captal acqus au terme de année : C 0 +C 0 = C 0 ( + ) Captal acqus au terme de 2 années : C 0 +C 0 + C 0 = C 0 ( +2 ) = C 0 ( +2 ) Par tératon, on obtent : Captal acqus au bout de n années : C 0 +C o +C C 0 =C 0 ( +n ) Exemple : Monseur Ratbert place pour neuf mos un montant de à ntérêt smple au taux annuel de 5 %. Calculer la valeur acquse par ce placement à l'échéance : C 0 = 2500 =0,05 n= 9 Attenton, le taux est annuel, l faut donc calculer la durée du placement en fracton d'année. 2 9 = 93,75 2 Valeur acquse par ce placement au terme des neuf mos : 2593,75. I =C 0 n ce qu donne I = ,05 2. Valeur actuelle d'un captal La valeur actuelle d'un captal peut s'nterpréter comme comme la somme qu'l faut placer au temps 0 pour obtenr le captal C n au bout de la durée n Comben dot-on placer aujourd'hu pour obtenr un captal C n au terme des n pérodes. C0 = Cn + n 3/57

4 Exemple : Quelle est la somme que peut emprunter Mr Ratbert aujourd'hu, au taux annuel de 7 %, s'l ne peut rembourser que dans mos? Il s'agt de calculer la valeur actuelle d'un captal qu aurat pour valeur acquse au terme de mos de placement : C n =5600 =0,07 n= On obtent : 2 C0 = , ,33 En fat, s Mr Ratbert avat placé 5262,33 l obtendrat 5600 au terme des mos de placement. C) L'ntérêt précompté : l'ntérêt est payé par l'emprunteur au début du contrat. Appelons le taux de l'ntérêt précompté. L'emprunteur pae l'ntérêt au moment de la mse à dsposton du captal (en fat, l emprunte un captal C mas l reçot une somme nféreure à C, C dmnué de l'ntérêt précompté.). Il reçot donc en date 0 le captal égal à C C n = C ( n) Il reçot donc C ( n) au départ de l'emprunt et rembourse C au terme.. Valeur acquse par un captal à ntérêt précompté Notons plus précsément C 0 le captal effectvement dsponble pour l'emprunteur en date 0 et C le captal remboursé au prêteur en fn d'opératon. Par une démonstraton smlare au cas de l'ntérêt postcompté, on montre que que la valeur acquse est C= C0 n 2. Valeur actuelle d'un captal à ntérêt précompté C 0 = C ( n ) 4/57

5 Exemple : consdérons une opératon d'emprunt d'un montant de , au taux d'ntérêt précompté de 6%, débutant le 8/03/203 pour se termner le 25//203. Quelle est la somme mse effectvement à dsposton de l'emprunteur le 8/03/203? Calcul de la durée (on exclut toujours une des deux bornes, le premer ou le derner jour) Mars : Avrl : Ma : Jun : Jullet : Août : Septembre : Octobre : Novembre : Total de jours : (on a donc exclus le 8/03) taux d'ntérêt annuel : =0,06 Intérêt à payer : , = On en dédut la valeur actuelle de l'emprunt : = L'emprunteur recevra dans ce cas la somme de le 8/03/203 L'emprunteur remboursera la somme de le 25//203. 5/57

6 CORRIGE de l'échelle d'ntérêt et tcket d'agos Consdérons l'entreprse MELCHTHAL, dont le compte bancare est tenu en euros. Les ntérêts du découvert sont facturés au TBB (Taux de Base Bancare) + 2%. La CPFD (Commsson sur le Plus Fort Découvert de chaque mos) est de 0,05 % et la commsson de mouvement de 0,025 %. Le TBB est à 8 %. Le tableau c-après présente, dans ses premères colonnes, l'évoluton des mouvements de ce compte sur les tros premers mos de l'année 203. Les deux dernères colonnes sont réservées au calcul des nombres débteurs (produt du solde débteur par le nombre de jours de découvert à ce solde). Le calcul des ntérêts s'obtent en applquant un taux proportonnel journaler à la somme des nombres débteurs. Compléter le tableau c-dessous Mouvements Date de valeur Débt Crédt Soldes Débteur 0/0/203 Nombres Crédteur Nombre de jours Nombres débteurs /0/ /0/ /0/ (*) /02/ /02/ (*) /02/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ TOTAL (*) a) Explcatons pour remplr le tableau : le solde état crédteur au 0/0/203 de Le compte passe en découvert le 07/0 sute à de mouvements au débt et de mouvements au crédt. Le solde est donc : = Le solde à nouveau est donc débteur de Les autres soldes sont calculés selon cette méthode. La colonne «Nombre de jours» est calculée en ncluant le premer jour et en excluant le derner. Le produt du nombre de jours par le solde débteur donne le nombre débteur pour la pérode de découvert consdérée. En fat, on consdère que tout se passe comme s le compte avat présenté un solde débteur de durant une journée. b)calcul du tcket d'agos. Conformément à la conventon de compte passée entre la banque et l'entreprse, les ntérêts débteurs correspondent au total des nombres débteurs, sot multplé par le taux d'ntérêt applcable sot TBB+2% ce qu donne un taux d'ntérêt de 8%+2%=0% sot =0, (multplé par = jour) : , =203, /57

7 2. La commsson de mouvement s'applque unquement au total des mouvements débteurs, sot ,025 =288, Cette commsson est assujette à la TVA à 9,6 %, ce qu donne : 288,25 9,6 =56, La CPFD porte sur le plus fort découvert de chaque mos ( pour le mos de janver, pour le mos de févrer et pour le mos de mars) ce qu donne : ( ) 0,05 =63,00 00 Montant total du tcket d'agos : 203,06+288,25+56,50+63,00= 70,8 7/57

8 CALCUL D'UN TICKET D'AGIOS BANCAIRES Consdérons l'entreprse MELCHTHAL, dont le compte bancare est tenu en euros. Les ntérêts du découvert sont facturés au TBB (Taux de Base Bancare) + 2%. La CPFD (Commsson sur le Plus Fort Découvert de chaque mos) est de 0,05 % et la commsson de mouvement de 0,025 %. Le TBB est à 8 %. Le tableau c-après présente, dans ses premères colonnes, l'évoluton des mouvements de ce compte sur les tros premers mos de l'année 203. Les deux dernères colonnes sont réservées au calcul des nombres débteurs (produt du solde débteur par le nombre de jours de découvert à ce solde). Le calcul des ntérêts s'obtent en applquant un taux proportonnel journaler à la somme des nombres débteurs. Compléter le tableau c-dessous Mouvements Date de valeur Débt Crédt Soldes Débteur 0/0/203 Crédteur /0/ /0/ /0/ /02/ /02/ /02/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ TOTAL Nombres Nombre de jours 6 Nombres débteurs a) Explcatons pour remplr le tableau : le solde état crédteur au 0/0/203 de Le compte passe en découvert le 07/0 sute à de mouvements au débt et de mouvements au crédt. Le solde est donc : = Le solde à nouveau est donc débteur de Les autres soldes seront calculés selon cette méthode. La colonne «Nombre de jours» est calculée en ncluant le premer jour et en excluant le derner. Le produt du nombre de jours par le solde débteur donne le nombre débteur pour la pérode de découvert consdérée. En fat, on consdère que tout se passe comme s le compte avat présenté un solde débteur du total des nombres débteurs durant une journée. Edter le tcket d'agos ntérêts débteurs : CPFD : Commsson de mouvement : TVA (9,60 %) sur la commsson de mouvement : TOTAL du tcket d'agos : 8/57

9 III. Le calcul fnancer à ntérêts composés (sutes géométrques) Dans les opératons à «ntérêts composés», à la dfférence de l'ntérêt smple, la rémunératon du prêteur est versée pérodquement. Elle peut être ncorporée au captal et l'on parle de «captalsaton des ntérêts» C'est le prncpe des placements sur les lvrets bancares les plus connus comme le lvret A, le lvret B, le CODEVI, le LEP, les contrats d'assurance-ve, etc... A) La captalsaton des ntérêts Le calcul à ntérêt composé suppose que sot défne une pérode de captalsaton qu peut être l'année, le mos, la journée,... Une fos la durée défne, l est mportant que le taux d'ntérêt sot exprmé dans la même base (taux en base annuelle pour des pérodes d'un an, taux semestrel sur des pérodes de sx mos, taux trmestrel pour des pérodes de tros mos, etc...). A la fn de chaque pérode, l'ntérêt acqus est addtonné au captal pour produre à son tour des ntérêts. B) La captalsaton en pérodes entères (l dot y avor concordance entre et n Exemple : Sot un captal C 0 placé pendant n années au taux d'ntérêt annuel Captal ntal : C0 Intérêts acqus à la fn de la premère pérode : I =C 0 Captal acqus au terme de la premère pérode : C =C 0 +I =C 0 +C 0 = C 0 (+) Intérêts produts lors de la seconde pérode : C =C 0 (+) Captal acqus au terme de la deuxème pérode : C 2=C 0( +)+C 0 (+) =C 0 (+)(+ )=C 0 (+)2 Intérêts acqus pendant le trosème pérode : 2 I 3 =C 2 =C 0 (+) Captal acqus au terme de la trosème pérode : C 3=C 2 +I 3=C 0 (+)2 +C 0 (+)2 =C 0 (+)3 Par tératons successves, on obtent Captal acqus au terme de n pérodes : C n=c 0 (+) n Au bout de n années, au taux annuel, l'nvestsseur qu a placé un captal ntal C 0 dspose d'un captal C n tel que : C n =C 0 (+)n 9/57

10 . Valeur acquse d'un captal On appelle valeur acquse ou captal acqus (ou encore valeur future) du captal C 0, au taux et à la date n le montant donné par la formule : C n=c 0 (+) n 2. Valeur actuelle (ou valeur actualsée) du captal C n le montant C 0 qu se dédut faclement de la formule précédente : C 0= Cn (+)n n C 0 =C n (+) ou On peut tradure la valeur actuelle comme la soluton du problème suvant : Quel est le captal que je dos placer aujourd'hu pour obtenr au terme de n pérodes le captal souhaté? 3. On appelle ntérêts acqus la dfférence entre la valeur acquse et la valeur actuelle I n=c n C 0 I n=c 0 (+)n C 0 n I n=c 0 [(+) ] I n =C 0 [(+)n ] 4. On peut également, à partr de cette formule, détermner un taux d'ntérêt connassant la valeur acquse, la valeur actuelle et la durée de placement. Ans : C n=c 0 (+) (+)n= Cn C0 Cn C0 += n n = 0/57 n Cn C0

11 Exemple : Monseur DREUS de Montdder décde d'nvestr son argent aux Etats-Uns où les ntérêts sont captalsés tous les semestres. Il dspose d'une somme de $ amércans qu'l place sur un horzon de 5 ans, au taux semestrel de 2,4 %.. Calculer la captal et les ntérêts acqus Captal de départ : C 0=20000 Taux d'ntérêt pérodque (semestrel) : =0,024 nombre de pérodes : n=5 2=0 semestres 0 Valeur acquse : C 0=20000 (+0,024) = 20000,0240 = 25353,0 $ Intérêts acqus : I 0=C 0 C 0=25353, =5353,0 $ 2. Monseur Dreus aurat souhaté dsposer de $ dans cnq ans. Comben aurat-l dû nvestr aujourd'hu? Il dot nvestr la valeur actuelle du captal de $ au taux semestrel de 2,4 % sot : C 0= =2299,24 $ (+0,024)0 3. A quel taux d'ntérêt semestrel ' Monseur Dreus aurat-l dû placer son captal de $ pour obtenr au terme des cnq ans la somme de $? C 0= C 0 0 (+' ) 0 ce qu donne (+ ') = C 0 C0 C 0 C '= =( ) C0 C0 0 ( ) C '= 0 C0 ( '= ) = 0,0305 Monseur Dreus aurat dû trouver un placement rémunéré au taux semestrel de 0,0305 sot 3,05 % /57

12 C) Le temps de placement n'est pas un nombre enter de pérodes (l n'y a pas concordance entre le taux d'ntérêt et le nombre de pérodes n : taux d'ntérêt annuel et nombre de pérodes de 5 ans et 4 mos par exemple). Exemple : Une somme de est placée à ntérêts composés au taux annuel de 6 % (captalsaton annuelle). Quelle est la valeur acquse au terme de 4 ans et 5 mos? Deux solutons sont possbles : a) Soluton «ratonnelle» : On calcule d'abord la valeur acquse à ntérêts composés en prenant comme pérode la parte entère pus on replace le captal ans acqus à ntérêt smple pour la parte fractonnare : Captal ntal : C 0=8700 Taux d'ntérêt : =0,06 Parte entère de la pérode : 4 4 Valeur acquse au bout de 4 ans : C 4=8700 (+0,06) =23608,32 Intérêt rapportés au bout de 5 mos : 23608,32 0,06 5 =590,2 2 Valeur acquse au terme des 4 ans et 5 mos : 23608,32+590,2=2498,53 ( 4 On peut résumer ans la calcul C =8700 (+0,06) +0, ) D'une façon générale, on utlse la formule : C n+ ( n p =C 0 (+) + m p m ) b) Soluton commercale : Dans la pratque, la soluton ratonnelle est peu utlsée au nveau des banques. On lu préfère une soluton approchée, fondée sur l'utlsaton drecte de la formule générale C n=c 0 (+) n où n devent un nombre fractonnare C =8700 (+0,06) 4+ 2 =2488,5 au leu de 2498,53. Cette formule de calcul est mons avantageuse que la formule ratonnelle mas plus smple d'utlsaton. 2/57

13 D) Taux proportonnels, taux équvalents. Noton de taux équvalent On cherche à exprmer une relaton entre des taux exprmés dans des bases dfférentes, par exemple, la relaton qu exste entre un taux annuel et un taux mensuel. a) Premère approche du problème : Cherchons le taux mensuel noté m qu, en captalsant les ntérêts chaque mos, permet d'obtenr le même captal acqus grâce à une opératon réalsée au taux annuel, captalsant les ntérêts annuellement. Cette opératon est basée sur une durée de 2 mos ( an). C n=c 0 (+ m )2 ou également C n=c 0 (+) Sur un an, cette égalté C 0 (+ m )2=C 0 (+) est équvalente à l'égalté suvante : (+ m )2=+ On dt que le taux m est le taux mensuel équvalent au taux annuel b) Généralsaton de cette approche : Sot A et B deux taux d'ntérêt composé exprmés respectvement sur une base (pérode) A et une base (pérode) B. Notons n A et n B les durées correspondantes aux pérodes A et B exprmées dans la même unté de temps. Ces deux taux sont équvalents sur une durée n s : (+ A)n =(+ B )n B A Cette formule donne la relaton entre deux taux équvalents exprmés dans des bases dfférentes. Cette formule permet également d'exprmer un taux en foncton de l'autre. Il vent par exemple que : nb na ou B=(+ A ) na nb A=(+ B ) Exemple : Recherchons quel est le taux équvalent journaler d'un taux bsannuel de 20 %. A=0,2 n A =2 365=730 (2 ans exprmés en jours) n B = ( jour) On obtent =(+0,2) 730 0,00025 sot un taux journaler de 0,025 % B Vérfcaton : Calculons la valeur acquse d'un captal de à ntérêt composé au taux bsannuel de 20% et ce même captal placé à ntérêt composé au taux journaler de 0,025% : (+0,2)= (+0,00025) =24003,74 Le taux journaler a été arrond, ce qu explque la légère dfférence entre les deux valeurs acquses. 3/57

14 Exemple : Détermner le taux trmestrel équvalent à un taux annuel de 8 % Sot A le taux correspondant à trmestre avec n A = B=0,08 c'est le taux annuel donc correspondant à 4 trmestres avec n B =4 Pour une durée de placement de an, on a donc : (+ A) 4=(+ B ) na ou encore =(+ ) n sot =(+0,08) 4 0,09427 A A B B Le taux trmestrel équvalent au taux annuel de 8% est le taux trmestrel de,9427 % Détermner le taux mensuel équvalent au taux annuel de 6 % Sot A le taux correspondant à mos avec n A = B=0,06, c'est le taux annuel correspondant donc à 2 mos donc n B =2 na On a donc l'égalté suvante : =(+ ) n A B B sot A=(+0,06)2 0, Le taux mensuel équvalent au taux annuel de 6 % est le taux mensuel de 0,4868 % Détermner le taux trmestrel équvalent à un taux semestrel de 3,25 % Sot A le taux correspondant à trmestre avec n A = B=0,0325 le taux semestrel correspondant donc à 2 trmestres sot n B =2 na On a donc l'égalté suvante : =(+ ) n sot encore =(+0,0325) 2 0,0620 A A B B Le taux trmestrel équvalent au taux semestrel de 3,25 % est égal à,620 % Détermner le taux mensuel équvalent au taux semestrel de 2,25 % Sot A le taux correspondant à mos avec n A = B=0,0225 est le taux semestrel correspondant à 6 mos donc n B =6 na On a donc l'égalté suvante : =(+ ) n sot encore =(+0,0225) 6 0,00375 A A B B Le taux mensuel équvalent au taux semestrel de 2,25 % est égal à 0,375 % 4/57

15 Exemple : en partant d'un taux annuel égal à 5 %, cherchons les taux équvalents suvants Taux équvalent au taux annuel Formule Exemple pour =0,05 bsannuel =(+) 2 =(+0,05)2 =0,025 sot 0,25 % 2 semestrel 2=(+) 4 trmestrel 3=(+) 2 mensuel 4 =(+) 52 hebdomadare 5=(+) 365 Journaler année de 365 jours 6=(+) Journaler année de 360 jours 7=(+) =(+0,05) 0, sot 2,4695 % 4 3=(+0,05) =0,02272 sot,2272 % 2 4 =(+0,05) 0, sot 0,4074 % 52 5=(+0,05) 0, sot 0,0939 % 365 6=(+0,05) 0,00034 sot 0,034 % 7=(+0,05) 360 0,00036 sot 0,036 % 2. Taux proportonnel Deux taux correspondant à des pérodes dfférentes sont dts «proportonnels»lorsque leur rapport est égal au rapport de leur pérode respectve Annuel bsannuel semestrel trmestrel mensuel Journaler Journaler année de 365 jours année de 360 jours t 2t t 2 t 3 t 2 t 365 t =0,05 0,0 0,025 0, , , ,00039 On remarque que les taux proportonnels sont supéreurs aux taux équvalents. 3. Comparason entre taux proportonnel et taux équvalent Consdérons l'nvestssement d'une somme de 000 placée sur un an au taux annuel de 0 %. Le captal acqus au bout d'un an est : 000(+0,)=00 Placé sur un an au taux proportonnel semestrel de 5 % avec captalsaton semestrelle des ntérêts le captal acqus au bout d'un an est : 000(+0,05)2=02,50 Le calcul en taux proportonnel donne un captal acqus supéreur au calcul en taux équvalent( le taux proportonnel semestrel équvalent au taux annuel de 0 % est égal à 5 %). Notons S le taux qu, applqué sur les deux semestres, permettrat d'obtenr le même captal acqus qu'un placement à 0 % sur un an. Ce taux est tel que =(+0,) 2 =0, S 4,8809 % est le taux semestrel équvalent au taux annuel de 0 %. Il est nféreur au taux proportonnel semestrel (5%) 5/57

16 E) Equvalence de captaux à ntérêts composés Deux captaux de valeurs nomnales et d'échéances dfférentes sont équvalents à ntérêts composés, à une date détermnée, s'ls ont à cette même date, la même valeur actuelle. Exemple : Sot un captal de payable dans 3 ans et un captal de payable dans 5 ans. Le taux d'ntérêt composé annuel est de 0 %. (NB : le captal acqus dans 3 ans à partr de la date d'équvalence sera de pour le premer placement et de pour le second placement dans 5 ans) Valeurs actuelles des deux captaux à la date d'équvalence : er captal : (+0,) 3=8782,87 2ème captal : 30250(+0,) 5=8782,87 Remarque : s on change la date d'équvalence, les valeurs actuelles restent nchangées Reprenons l'exemple c-dessus avec des durées de 2 ans et 4 ans respectvement pour les er et 2ème captal. Valeurs actuelles des deux captaux à la nouvelle date d'équvalence : er captal : (+0,) 2 =2066,6 2ème captal : 30250(+0,) 4=2066,6 F) Equvalence d'un captal à un ensemble de pluseurs captaux Un captal est équvalent, à ntérêts composés, à une date détermnée, à un ensemble de pluseurs autres captaux s la valeur actuelle de ce captal est égal à la somme des valeurs actuelles des autres captaux. Exemple : Montrer qu'un captal de payable dans 4 ans est équvalent, à ntérêts composés, au taux annuel de 9 %, à tros captaux : 2000 payable dans 2 ans 8000 payable dans 5 ans payable dans 7 ans Valeur actuelle du captal unque : 50075(+0,09) 4=35474,39 valeur actuelle du er captal : 2000(+0,09) 2=000,6 valeur actuelle du 2ème captal : 8000(+0,09) 5=698,76 valeur actuelle du 3ème captal : (+0,09) 7 =3675,86 En addtonnant les valeurs actuelles des 3 captaux, on obtent : 000,6+698, ,86=35474,78 Nonobstant les arronds effectués, on remarque que la valeur actuelle du captal unque est égale à la somme des valeurs actuelles des tros captaux consdérés. Le calcul peut évdemment être fat avec des taux d'ntérêt dfférents pour chaque placement. 6/57

17 FICHE D'EXERCICES SUR LES INTERETS COMPOSES Dans les exercces qu suvent, les placements ou prêts sont effectués à ntérêts composés.. Calculer la valeur acquse et le montant total des ntérêts pour chacun des placements suvants : Captal Durée de placement Taux Captalsaton ans 4 ans 5 ans 2 ans Annuel : 6 % Semestrel : 3,75 % Trmestrel :,50 % Mensuel : 0,70 % Annuelle Semestrelle Trmestrelle Mensuelle 2. Calculer la valeur acquse et le montant des ntérêts pour chacun des placements en utlsant la méthode ratonnelle pus la méthode commercale. Captal Durée de placement Taux Captalsaton ans 8 mos 3 ans 5 mos 4 ans 2 mos 3 mos 6 jours Annuel : 6,90 % Semestrel : 4,20 % Trmestrel :,50 % Mensuel : 0,40 % Annuelle Semestrelle Trmestrelle Mensuelle 3. Montrer qu'on peut remplacer tros règlements : 0684 à an, 2427 à 2 ans et 5432 à 5ans par un règlement unque à 4 ans que vous détermnerez, l'équvalence étant assurée au taux annuel de 2,20 %. 4. On remplace le remboursement de 5 dettes : payable dans an 2520 payable dans 2 ans payable dans 3 ans payable dans 4 ans payable dans 5 ans par un remboursement unque d'un montant de 800. Quelle est l'échéance de ce règlement unque, sachant que l'équvalence est assurée au taux annuel de,20 % 5. Le proprétare d'un mmeuble de rapport touche un loyer mensuel de 3500 qu'l place tous les mos au taux annuel de 4,50 %. Quelle sera la valeur de son captal dans 5 ans? 6. Un captal de est placé à ntérêts composés au taux annuel de 6 %. Sx ans après, on place un second captal dans les mêmes condtons. Détermner ce captal sachant que sa valeur acquse au bout de 0 ans est égale au double de la valeur acquse à la même date, par le premer captal. 7. Au bout de comben de temps un captal de 20000, placé à ntérêts composés au taux annuel de 9,50 %aura-t-l une valeur acquse de 4337,38? 8. Une personne a placé un captal à ntérêts composés le er janver La valeur de ce captal est de 224,4 le er janver 20 et de 428,9 le er janver 203. Calculer le taux annuel de ce placement. Calculer le captal ntal. A partr de quelle année le captal acqus sera-t-l supéreur à 2500? 7/57

18 CALCUL D'UN TICKET D'AGIOS BANCAIRES Consdérons l'entreprse MELCHTHAL, dont le compte bancare est tenu en euros. Les ntérêts du découvert sont facturés au TBB (Taux de Base Bancare) + 2%. La CPFD (Commsson sur le Plus Fort Découvert de chaque mos) est de 0,05 % et la commsson de mouvement de 0,025 %. Le TBB est à 8 %. Le tableau c-après présente, dans ses premères colonnes, l'évoluton des mouvements de ce compte sur les tros premers mos de l'année 203. Les deux dernères colonnes sont réservées au calcul des nombres débteurs (produt du solde débteur par le nombre de jours de découvert à ce solde). Le calcul des ntérêts s'obtent en applquant un taux proportonnel journaler à la somme des nombres débteurs. Compléter le tableau c-dessous Mouvements Date de valeur Débt Crédt Soldes Débteur 0/0/203 Crédteur /0/ /0/ /0/ /02/ /02/ /02/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ TOTAL Nombres Nombre de jours 6 Nombres débteurs a) Explcatons pour remplr le tableau : le solde état crédteur au 0/0/203 de Le compte passe en découvert le 07/0 sute à de mouvements au débt et de mouvements au crédt. Le solde est donc : = Le solde à nouveau est donc débteur de Les autres soldes seront calculés selon cette méthode. La colonne «Nombre de jours» est calculée en ncluant le premer jour et en excluant le derner. Le produt du nombre de jours par le solde débteur donne le nombre débteur pour la pérode de découvert consdérée. En fat, on consdère que tout se passe comme s le compte avat présenté un solde débteur du total des nombres débteurs durant une journée. Edter le tcket d'agos ntérêts débteurs : CPFD : Commsson de mouvement : TVA (9,60 %) sur la commsson de mouvement : TOTAL du tcket d'agos : 8/57

19 CORRIGE de l'échelle d'ntérêt et tcket d'agos Consdérons l'entreprse MELCHTHAL, dont le compte bancare est tenu en euros. Les ntérêts du découvert sont facturés au TBB (Taux de Base Bancare) + 2%. La CPFD (Commsson sur le Plus Fort Découvert de chaque mos) est de 0,05 % et la commsson de mouvement de 0,025 %. Le TBB est à 8 %. Le tableau c-après présente, dans ses premères colonnes, l'évoluton des mouvements de ce compte sur les tros premers mos de l'année 203. Les deux dernères colonnes sont réservées au calcul des nombres débteurs (produt du solde débteur par le nombre de jours de découvert à ce solde). Le calcul des ntérêts s'obtent en applquant un taux proportonnel journaler à la somme des nombres débteurs. Compléter le tableau c-dessous Mouvements Date de valeur Débt Crédt Soldes Débteur 0/0/203 Nombres Crédteur Nombre de jours Nombres débteurs /0/ /0/ /0/ (*) /02/ /02/ (*) /02/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ TOTAL (*) a) Explcatons pour remplr le tableau : le solde état crédteur au 0/0/203 de Le compte passe en découvert le 07/0 sute à de mouvements au débt et de mouvements au crédt. Le solde est donc : = Le solde à nouveau est donc débteur de Les autres soldes sont calculés selon cette méthode. La colonne «Nombre de jours» est calculée en ncluant le premer jour et en excluant le derner. Le produt du nombre de jours par le solde débteur donne le nombre débteur pour la pérode de découvert consdérée. En fat, on consdère que tout se passe comme s le compte avat présenté un solde débteur de durant une journée. b)calcul du tcket d'agos 2. Conformément à la conventon de compte passée entre la banque et l'entreprse, les ntérêts débteurs correspondent au total des nombres débteurs, sot multplé par le taux d'ntérêt applcable sot TBB+2% ce qu donne un taux d'ntérêt de 8%+2%=0% sot =0, (multplé par = jour) : , =203, /57

20 2. La commsson de mouvement s'applque unquement au total des mouvements débteurs, sot ,025 =288, Cette commsson est assujette à la TVA à 9,6 %, ce qu donne : 288,25 9,6 =56, La CPFD porte sur le plus fort découvert de chaque mos ( pour le mos de janver, pour le mos de févrer et pour le mos de mars) ce qu donne : ( ) 0,05 =63,00 00 Montant total du tcket d'agos : 203,06+288,25+56,50+63,00= 70,8 20/57

Les jeunes économistes

Les jeunes économistes Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque

Plus en détail

GEA I Mathématiques nancières Poly. de révision. Lionel Darondeau

GEA I Mathématiques nancières Poly. de révision. Lionel Darondeau GEA I Mathématques nancères Poly de révson Lonel Darondeau Intérêts smples et composés Voc la lste des exercces à révser, corrgés en cours : Exercce 2 Exercce 3 Exercce 5 Exercce 6 Exercce 7 Exercce 8

Plus en détail

Page 5 TABLE DES MATIÈRES

Page 5 TABLE DES MATIÈRES Page 5 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I LES POURCENTAGES 1. LES OBJECTIFS 12 2. LES DÉFINITIONS 14 1. La varaton absolue d'une grandeur 2. La varaton moyenne d'une grandeur (par unté de temps) 3. Le coeffcent

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction -

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction - EXAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Consdérons une entreprse E comportant deux établssements : E1 et E2 qu emploent chacun 200 salarés. Au sen de l'établssement

Plus en détail

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria.

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria. 1 CAS nédt d applcaton sur les normes IAS/IFRS Coût amort sur oblgatons à taux varable ou révsable La socété Plumera présente ses comptes annuels dans le référentel IFRS. Elle détent dans son portefeulle

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

Calcul de tableaux d amortissement

Calcul de tableaux d amortissement Calcul de tableaux d amortssement 1 Tableau d amortssement Un emprunt est caractérsé par : une somme empruntée notée ; un taux annuel, en %, noté ; une pérodcté qu correspond à la fréquence de remboursement,

Plus en détail

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix?

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix? Note méthodologque Tratements hebdomadares Questlemonscher.com Quelle méthode de collecte de prx? Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaE onsel, socété d études et d analyses statstques

Plus en détail

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i Exercces avec corrgé succnct du chaptre 3 (Remarque : les références ne sont pas gérées dans ce document, par contre les quelques?? qu apparassent dans ce texte sont ben défns dans la verson écran complète

Plus en détail

Chapitre 6. Economie ouverte :

Chapitre 6. Economie ouverte : 06/2/202 Chaptre 6. Econome ouverte : le modèle Mundell Flemng Elsabeth Cudevlle Le développement des échanges nternatonaux (bens et servces et flux fnancers) a rendu fortement nterdépendantes les conjonctures

Plus en détail

Exercices d algorithmique

Exercices d algorithmique Exercces d algorthmque Les algorthmes proposés ne sont pas classés par ordre de dffculté Nombres Ecrre un algorthme qu renvoe la somme des nombre entre 0 et n passé en paramètre Ecrre un algorthme qu renvoe

Plus en détail

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks Plan Geston des stocks Abdellah El Fallah Ensa de Tétouan 2011 Les opératons de gestons des stocks Les coûts assocés à la geston des stocks Le rôle des stocks Modèle de la quantté économque Geston calendare

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

Utilisation du symbole

Utilisation du symbole HKBL / 7 symbole sgma Utlsaton du symbole Notaton : Pour parler de la somme des termes successfs d une sute, on peut ou ben utlser les pontllés ou ben utlser le symbole «sgma» majuscule noté Par exemple,

Plus en détail

Méthodologie quiestlemoinscher de comparaison de prix entre magasins

Méthodologie quiestlemoinscher de comparaison de prix entre magasins Méthodologe questlemonscher de comparason de prx entre magasns Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaCE Consel, socété d études et d analyses statstques ndépendante. Le cabnet FaCE

Plus en détail

La théorie de la rente foncière, la spéculation et le cash flow spéculatif immobilier (*)

La théorie de la rente foncière, la spéculation et le cash flow spéculatif immobilier (*) COMPAGNIE NATIONALE DES EXPERTS IMMOBILIERS * * Assocaton rége par la lo du 1 er Jullet 1901, enregstrée à la préfecture de polce sous le n 91/1743 Alan MANZON Expert Immobler-Consultant N d agrément -

Plus en détail

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme Ensegnement secondare Dvson supéreure PHYSI Physque Programme 3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF Langue véhculare : franças Nombre mnmal de devors par trmestre : 1 PHYSI_3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF_PROG_10-11 Page 1

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2015 2016. Statistiques Descriptives

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2015 2016. Statistiques Descriptives UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année unverstare 215 216 L1 Économe Cours de B. Desgraupes Statstques Descrptves Séance 7: Indces synthétques Table des matères 1 Introducton 1 1.1

Plus en détail

TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS

TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS SOMMAIRE 1. Méthode de détermnaton de l énerge transférée lors du transfert d une cargason de. Calcul de l énerge transférée.1 Calcul de l énerge brute transférée.1.1

Plus en détail

- Equilibre simultané IS/LM : Pour déterminer le couple d équilibre général, il convient de résoudre l équation IS = LM.

- Equilibre simultané IS/LM : Pour déterminer le couple d équilibre général, il convient de résoudre l équation IS = LM. Exercce n 1 Cet exercce propose de détermner l équlbre IS/LM sur la base d une économe dépourvue de présence étatque. Pour ce fare l convent, dans un premer temps de détermner la relaton (IS) marquant

Plus en détail

Ch 4 Séries statistiques à une dimension Définitions et représentation graphique

Ch 4 Séries statistiques à une dimension Définitions et représentation graphique Ch 4 Séres statstques à une dmenson Défntons et représentaton graphque Termnologe Ensemble étudé = populaton Eléments de cet ensemble = ndvdus ou untés Attrbut consdéré = caractère qu peut être qualtatf

Plus en détail

Corrélation et régression linéaire

Corrélation et régression linéaire Corrélaton et régresson lnéare 1. Concept de corrélaton. Analyse de régresson lnéare 3. Dfférences entre valeurs prédtes et observées d une varable 1. Concept de corrélaton L objectf est d analyser un

Plus en détail

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus.

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus. Unversté Perre & Mare Cure (Pars 6) Lcence de Mathématques L3 UE LM364 Intégraton 1 Année 2011 12 TD4. Trbus. Échauffements Exercce 1. Sot X un ensemble. Donner des condtons sur X pour que les classes

Plus en détail

Représentation de l'information

Représentation de l'information 1. L nformaton 1-1 Dualté état et temps Représentaton de l'nformaton La noton d'nformaton correspond à la connassance d'un état donné parm pluseurs possbles à un nstant donné. La Fgure 1 llustre cette

Plus en détail

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Project 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf

Plus en détail

Accord Entreprise. Le Guide du True-Up. Enterprise Agreement True - Up Guide

Accord Entreprise. Le Guide du True-Up. Enterprise Agreement True - Up Guide Enterprse Agreement True-Up Gude Accord Entreprse Le Gude du True-Up Enterprse Agreement True - Up Gude Le gude du True-Up dans l Accord Entreprse Table des matères Le True-Up des lcences on premse et

Plus en détail

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain.

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain. Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amens.fr/pedagoge/maths/new/ue2007/synthese_ateler_annette_alan.pdf 1 La règle du jeu Un drecteur de casno se propose d nstaller le

Plus en détail

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social Drgeant de SAS : Lasser le chox du statut socal Résumé de notre proposton : Ouvrr le chox du statut socal du drgeant de SAS avec 2 solutons possbles : apprécer la stuaton socale des drgeants de SAS comme

Plus en détail

La fourniture de biens et facteurs publics en présence de ménages et d entreprises mobiles

La fourniture de biens et facteurs publics en présence de ménages et d entreprises mobiles La fournture de bens et facteurs publcs en présence de ménages et d entreprses mobles Pascale Duran-Vgneron évrer 007 Le modèle On suppose un pays drgé par un gouvernement central ayant compétence sur

Plus en détail

Mesure avec une règle

Mesure avec une règle Mesure avec une règle par Matheu ROUAUD Professeur de Scences Physques en prépa, Dplômé en Physque Théorque. Lycée Alan-Fourner 8000 Bourges ecrre@ncerttudes.fr RÉSUMÉ La mesure d'une grandeur par un système

Plus en détail

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF 1 LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régme») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF AVIS AUX RETRAITÉS ET AUX PARTICIPANTS AVEC DROITS ACQUIS DIFFÉRÉS Expédteurs

Plus en détail

Valeur absolue et fonction valeur absolue Cours

Valeur absolue et fonction valeur absolue Cours Valeur absolue foncton valeur absolue Cours CHAPITRE 1 : Dstance entre deu réels 1) Eemples prélmnares 2) Défnton 3) Proprétés CHAPITRE 2 : Valeur absolue d un réel 1) Défnton 2) Proprétés CHAPITRE 3 :

Plus en détail

Série A Septembre 2008

Série A Septembre 2008 Sére A Septembre 2008 Sommare Notce avec encadré* 3 Annexe à la Notce 17 UFEP : extrat des statuts 27 *Cet encadré a pour objet d attrer l attenton de l adhérent sur certanes dspostons essentelles de la

Plus en détail

Théorie des Nombres - TD1 Rappels d arithmétique élémentaire

Théorie des Nombres - TD1 Rappels d arithmétique élémentaire Unversté Perre & Mare Cure Master de mathématques 1 Année 2012-2013 Module MM020 Théore des Nombres - TD1 Rappels d arthmétque élémentare Exercce 1 : Trouver tous les enters n N tels que ϕ(n) = 6. Même

Plus en détail

Gestion et stratégie Utilisateur

Gestion et stratégie Utilisateur Geston et stratége Utlsateur GESTION ET STRATEGIE UTILISATEUR...2 1.) Comment gérer des utlsateurs?...2 1.1) Geston des utlsateurs en groupe de traval...2 1.2) Geston des utlsateurs par domane...2 Rôle

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE L analyse fondamentale Ce document pédagogque n est pas un document de consels pour nvestr en bourse. Les nformatons données dans ce document sont à ttre nformatf. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

Description et sources des séries longues

Description et sources des séries longues Descrpton et sources des séres longues Les séres sont des moennes annuelles, en base 999= sauf menton contrare. On fat abstracton de la fscalté, sauf menton contrare. La reproducton de ces séres est lbre,

Plus en détail

Chapitre 5. Menu de SUPPORT

Chapitre 5. Menu de SUPPORT 155 Chaptre 5. Menu de SUPPORT Ce que vous apprendrez dans ce chaptre Ce chaptre vous présentera des routnes supplémentares susceptbles de vous ader dans les analyses de données présentées dans le chaptre

Plus en détail

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR Semestre : 4 Module : Méthodes Quattatves III Elémet : Mathématques Facères Esegat : Mme BENOMAR Elémets du cours Itérêts smples, précompte, escompte et compte courat Itérêts composés Autés Amortssemets

Plus en détail

Q x2 = 1 2. est dans l ensemble plus grand des rationnels Q. Continuons ainsi, l équation x 2 = 1 2

Q x2 = 1 2. est dans l ensemble plus grand des rationnels Q. Continuons ainsi, l équation x 2 = 1 2 Exo7 Nombres complexes Vdéo parte. Les nombres complexes, défntons et opératons Vdéo parte. Racnes carrées, équaton du second degré Vdéo parte 3. Argument et trgonométre Vdéo parte 4. Nombres complexes

Plus en détail

Editions ENI. Excel 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Excel 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Excel 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Tableau crosé dynamque Tableau crosé dynamque Excel 2010 Créer un tableau crosé dynamque Un tableau crosé dynamque permet de résumer, d analyser,

Plus en détail

Sociétés d investissement immobilier cotées (SIIC), valeur et prix : deux notes

Sociétés d investissement immobilier cotées (SIIC), valeur et prix : deux notes Socétés d nvestssement mmobler cotées (SIIC), valeur et prx : deux notes I. Dette et créaton de valeur dans les socétés foncères II. La cesson à une SIIC : un cas de dstorson fscale Laurent BATSCH CEREG-DRM,

Plus en détail

TD 1. Statistiques à une variable.

TD 1. Statistiques à une variable. Danel Abécasss. Année unverstare 2010/2011 Prépa-L1 TD de bostatstques. Exercce 1. On consdère la sére suvante : TD 1. Statstques à une varable. 1. Calculer la moyenne et l écart type. 2. Calculer la médane

Plus en détail

Première partie. Proportionnalité. 1 Reconnaître des situations de proportionnalité... 7

Première partie. Proportionnalité. 1 Reconnaître des situations de proportionnalité... 7 Premère parte Proportonnalté 1 Reconnaître des stuatons de proportonnalté....... 7 2 Trater des stuatons de proportonnalté en utlsant un rapport de lnéarté........................ 8 3 Trater des stuatons

Plus en détail

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE?

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? Boulanger Frédérc Avanssur, Groupe AXA 163-167, Avenue Georges Clémenceau 92742 Nanterre Cedex France Tel: +33 1 46 14 43

Plus en détail

V FORMATION DES IMAGES DANS L EXEMPLE DU MIROIR PLAN

V FORMATION DES IMAGES DANS L EXEMPLE DU MIROIR PLAN Chaptre V page V-1 V FORMTION DES IMGES DNS L EXEMPLE DU MIROIR PLN Le but de ce chaptre est d ntrodure la noton d mage { travers l exemple du mror plan. Vous vous êtes sûrement déjà regardé(e) dans un

Plus en détail

SIMNUM : Simulation de systèmes auto-gravitants en orbite

SIMNUM : Simulation de systèmes auto-gravitants en orbite SIMNUM : Smulaton de systèmes auto-gravtants en orbte sujet proposé par Ncolas Kelbasewcz : ncolas.kelbasewcz@ensta-parstech.fr 14 janver 2014 1 Établssement du modèle 1.1 Approxmaton de champ lontan La

Plus en détail

DÉCLARATIONS POUR LA BALANCE DES PAIEMENTS

DÉCLARATIONS POUR LA BALANCE DES PAIEMENTS DÉCLARATIONS POUR LA BALANCE DES PAIEMENTS GUICHET D ÉCHANGES DE FICHIERS SUR INTERNET GFIN TABLE DES MATIÈRES 1 1. PRINCIPES GÉNÉRAUX... 3 1.1 GÉNÉRALITÉS... 3 1.2 ÉLÉMENTS TECHNIQUES... 3 1.3 SPÉCIFICITÉS

Plus en détail

Evaluation des actions

Evaluation des actions Akrem ISCAE archés nancers : Evaluaton des actons Evaluaton des actons Secton I : Dénton hypothèses et notatons I-- La noton d un act nancer -a- Dénton Un act nancer est tout ben qu un nvestsseur désre

Plus en détail

Montage émetteur commun

Montage émetteur commun tour au menu ontage émetteur commun Polarsaton d un transstor. ôle de la polarsaton La polarsaton a pour rôle de placer le pont de fonctonnement du transstor dans une zone où ses caractérstques sont lnéares.

Plus en détail

Le théorème du viriel

Le théorème du viriel Le théorème du vrel On se propose de démontrer le théorème du vrel de deux manères dfférentes. La premère fat appel à deux "trcks" qu l faut vor. Cette preuve met en avant une quantté, notée S c, qu permet

Plus en détail

Cours Corporate finance

Cours Corporate finance Cours Corporate fnance Eléments de théore du portefeulle Le edaf Franços Longn www.longn.fr lan Notons de rentablté Défnton odélsaton Eléments de théore du portefeulle ortefeulle Dversfcaton Le edaf Le

Plus en détail

Champ magnétique. 1 Notions préliminaires. 1.1 Courant électrique et densité de courant

Champ magnétique. 1 Notions préliminaires. 1.1 Courant électrique et densité de courant 4 Champ magnétque 1 Notons prélmnares 1.1 Courant électrque et densté de courant Un courant électrque est défn par un déplacement de charges électrques élémentares (ex : les électrons de conducton dans

Plus en détail

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage Fche n 7 : Vérfcaton du débt et de la vtesse par la méthode de traçage 1. PRINCIPE La méthode de traçage permet de calculer le débt d un écoulement ndépendamment des mesurages de hauteur et de vtesse.

Plus en détail

Exercice 1. Enoncé 1. Nombre de jours d absences. Nombre d étudiants. 1 ) Représenter graphiquement cette distribution.

Exercice 1. Enoncé 1. Nombre de jours d absences. Nombre d étudiants. 1 ) Représenter graphiquement cette distribution. Républque Tunsenne Présdence du Gouvernement Ecole Natonale d Admnstraton 4, Avenue du Dr Calmette Mutuelle-vlle 08 Tuns Tél. (+6) 848 00 Fa (+6) 794 88 www.ena.nat.tn STATISTIQUE ET CALCUL DE PROBABILITE

Plus en détail

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire Assurance malade et aléa de moralté ex-ante : L ncdence de l hétérogénété de la perte santare Davd Alary 1 et Franck Ben 2 Cet artcle examne l ncdence de l hétérogénété de la perte santare sur les contrats

Plus en détail

MODELISATION DES PROCESSUS LINEAIRES

MODELISATION DES PROCESSUS LINEAIRES MDELISATIN DES PRCESSUS LINEAIRES Dans un premer temps, nous ne consdérons que des processus partculers, supposés notamment statonnare. Cec permet de présenter un certan nombre d'outls dans un cadre relatvement

Plus en détail

Généralités sur les fonctions 1ES

Généralités sur les fonctions 1ES Généraltés sur les fonctons ES GENERALITES SUR LES FNCTINS I. RAPPELS a. Vocabulare Défnton Une foncton est un procédé qu permet d assocer à un nombre x appartenant à un ensemble D un nombre y n note :

Plus en détail

V2- Montage de chimie n 3 : Définition et mesure de ph. Titrages

V2- Montage de chimie n 3 : Définition et mesure de ph. Titrages V2- Montage de chme n 3 : Défnton et mesure de ph. Ttrages Nveau concerné : Term S oblgatore (ensegn. spé. auss mas non présenté dans cet eposé) Prérequs : noton d acde et de base au sens de Brönsted,

Plus en détail

Recherche universitaire et crédits d impôt pour R-D

Recherche universitaire et crédits d impôt pour R-D Fscalté Recherche unverstare et crédts d mpôt pour R-D Le 27 novembre 2001 Nancy Avone, CA Inctatfs fscaux à la R-D très généreux dsponbles Étude du Conference Board du Canada en 1998 Québec Jurdcton au

Plus en détail

STATISTIQUE AVEC EXCEL

STATISTIQUE AVEC EXCEL STATISTIQUE AVEC EXCEL Excel offre d nnombrables possbltés de recuellr des données statstques, de les classer, de les analyser et de les représenter graphquement. Ce sont prncpalement les tros éléments

Plus en détail

Impôt sur la fortune et investissement dans les PME Professeur Didier MAILLARD

Impôt sur la fortune et investissement dans les PME Professeur Didier MAILLARD Conservatore atonal des Arts et Méters Chare de BAQUE Document de recherche n 9 Impôt sur la fortune et nvestssement dans les PME Professeur Dder MAILLARD Avertssement ovembre 2007 La chare de Banque du

Plus en détail

ACCORD GENERAL DE COOPERATION. entre Ie Gouvernement du Grand-Duche de. Luxembourg

ACCORD GENERAL DE COOPERATION. entre Ie Gouvernement du Grand-Duche de. Luxembourg ACCORD GENERAL DE COOPERATON entre e Gouvernement du Grand-Duche de, Luxembourg et e Gouvernement de la Republque Democratque Populare Lao 2 Le Gouvernement du Grand-Duche de Luxembourg et e Gouvernement

Plus en détail

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Mars 2014] Ce mois-ci on vous parle de. Loi ALUR : quelle incidence pour les diagnostiqueurs?

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Mars 2014] Ce mois-ci on vous parle de. Loi ALUR : quelle incidence pour les diagnostiqueurs? Ce mos-c on vous parle de Lo ALUR : Quelle ncdence pour les dagnostqueurs? Lo ALUR : quelle ncdence pour les dagnostqueurs? La lo ALUR (Accès au Logement et un Urbansme Rénové) a défntvement été adoptée

Plus en détail

Exercices d Électrocinétique

Exercices d Électrocinétique ercces d Électrocnétque Intensté et densté de courant -1.1 Vtesse des porteurs de charges : On dssout une masse m = 20g de chlorure de sodum NaCl dans un bac électrolytque de longueur l = 20cm et de secton

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation EN PRATIQUE Le contrat de professonnalsaton Cerfa commenté 1 Cadre «L EMPLOYEUR» page 2 2 Cadre «LE SALARIÉ» page 3 3 Cadre page 4 4 Cadre page 5 5 Cadre page 7 N 12434*02 CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton Cursus de ECAM Insttut Supéreur Industrel Bacheler en Scences ndustrelles Electronque applquée B2150 Cycle 1 Bloc 2 Quadrmestre 2 Pondératon 4 Nombre de

Plus en détail

Les risques des pesticides mieux les connaître pour les réduire

Les risques des pesticides mieux les connaître pour les réduire Les rsques des pestcdes meux les connaître pour les rédure Des outls à votre portée pour rédure les rsques des pestcdes Vous avez mantenant accès à des outls d ade pour meux connaître les rsques des pestcdes

Plus en détail

Combinaison de dires d'experts en élicitation de lois a priori. pour Listeria chez la souris. Exposé AppliBugs

Combinaison de dires d'experts en élicitation de lois a priori. pour Listeria chez la souris. Exposé AppliBugs Combnason de dres d'experts en élctaton de los a pror. Applcaton à un modèle doseréponse pour Lstera chez la sours. Exposé ApplBugs ISABELLE ALBERT 8 / / 03 INTRODUCTION Cet exposé présente une parte du

Plus en détail

éléments d'analyse statistique

éléments d'analyse statistique éléments danalse statstque applcaton à lhdrologe deuxème édton D. Ther octobre 989 R 30 73 EAU 4S 89 BUREAU DE RECHERCHES GEOLOGIQUES ET MINIERES SERVICES SOL ET SOUS-SOL Département Eau B.P. 6009-45060

Plus en détail

Les domaines d'existence des deux solides sont représentés sur le graphe ci-dessous.

Les domaines d'existence des deux solides sont représentés sur le graphe ci-dessous. Concours Centralesupélec TSI 2011 corrge sous reserves I L'élément soufre et les sources naturelles de soufre I.A.1. Les règles pour obtenr la confguraton électronque d un atome dans son état fondamental

Plus en détail

Le Prêt Efficience Fioul

Le Prêt Efficience Fioul Le Prêt Effcence Foul EMPRUNTEUR M. Mme CO-EMPRUNTEUR M. Mlle Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Départ. de nass. Nature de la pèce d dentté : Natonalté : CNI Passeport Ttre de séjour N : Salaré Stuaton

Plus en détail

Rabat, le 15 juin 2009

Rabat, le 15 juin 2009 Rabat, le 15 jun 2009 Note de présentaton de la crculare du CDVM n 06-09 relatve à la commsson que les Organsmes de Placement Collectf en Valeurs Moblères (OPCVM) sont tenus de verser au CDVM Cette crculare

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 2. Quadrimestre 1. Pondération 4. Nombre de crédits 4

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 2. Quadrimestre 1. Pondération 4. Nombre de crédits 4 Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton Cursus de Inttulé Code ECAM Insttut Supéreur Industrel Bacheler en Scences ndustrelles Outls de communcaton B2050 Cycle 1 Bloc 2 Quadrmestre 1 Pondératon

Plus en détail

Notes de cours. Échantillonnage STT-2000. David Haziza Département de mathématiques et de statistique Université de Montréal

Notes de cours. Échantillonnage STT-2000. David Haziza Département de mathématiques et de statistique Université de Montréal otes de cours Échantllonnage STT-000 Davd Hazza Département de mathématques et de statstque nversté de Montréal Automne 008 PRÉFACE Ces notes de cours ont été rédgées pour le cours STT-000 (Échantllonnage)

Plus en détail

Cours de Calcul numérique MATH 031

Cours de Calcul numérique MATH 031 Cours de Calcul numérque MATH 03 G. Bontemp, A. da Slva Soares, M. De Wulf Département d'informatque Boulevard du Tromphe - CP22 http://www.ulb.ac.be/d Valeurs propres en pratque. Localsaton. Méthode de

Plus en détail

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Observatore Economque et Statstque d Afrque Subsaharenne LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Une contrbuton à la réunon commune CEE/BIT sur les ndces des prx

Plus en détail

TP Programmation de protocoles de communication Basé sur un TP de M1- Master IST, Université Paris-Sud

TP Programmation de protocoles de communication Basé sur un TP de M1- Master IST, Université Paris-Sud IUT Bordeaux 1 2008-2009 Département Informatque ASR2-Réseaux TP Programmaton de protocoles de communcaton Basé sur un TP de M1- Master IST, Unversté Pars-Sud Ce TP a pour objectf d'nter à la programmaton

Plus en détail

B0352463741. CHAMBRE DES DePUTES. Entrée le: ''1,2-74

B0352463741. CHAMBRE DES DePUTES. Entrée le: ''1,2-74 JEU/02/AVR/2009 7:08 de greng W FAX:0035246374 p 00 B035246374 groupe d '. parlementare greng el Monseur Lucen Weler Présdent de la Chambre des Député-e-s CHAMBRE DES DePUTES Entrée le: o 2 livr. 2009

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Cours d économie général 2009-2010

TABLE DES MATIERES. Cours d économie général 2009-2010 TABLE DES MATIERES Durée...2 Objectf spécfque...2 Résumé...2 I. Equlbre en économe fermée...2 I.1 L équlbre sur le marché des produts : la courbe IS...2 I.2 L équlbre sur le marché de la monnae : la courbe

Plus en détail

-7- Cest le plus petit élément du territoire. Elle figure sur le titre de propriété, identifiée par ':lnnuméro et rattachée à une section cadastrale.

-7- Cest le plus petit élément du territoire. Elle figure sur le titre de propriété, identifiée par ':lnnuméro et rattachée à une section cadastrale. -7- ""C, 7~~,VJ Il convent de dstnguer: LA PARCELLE " j 0 J J / CI Cest le plus pett élément du terrtore Elle fgure sur le ttre de proprété, dentfée par ':lnnuméro et rattachée à une secton cadastrale

Plus en détail

LES DIMENSIONS DANS LA PERCEPTION DES INTERVALLES MUSICAUX *

LES DIMENSIONS DANS LA PERCEPTION DES INTERVALLES MUSICAUX * LES DIMENSIONS DANS LA PERCEPTION DES INTERVALLES MUSICAUX * "W.J.M. LEVELT et R. PLOMP (Insttute for Percepton R.V.O.-T.N.O., SOESTERBERG, PAYS-BAS) Introducton Il est ntéressant de savor de quelle manère

Plus en détail

Les nombres premiers ( Spécialité Maths) Terminale S

Les nombres premiers ( Spécialité Maths) Terminale S Les nombres premers ( Spécalté Maths) Termnale S Dernère mse à jour : Mercred 23 Avrl 2008 Vncent OBATON, Ensegnant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 2007-2008) Lycée Stendhal, Grenoble ( Document de

Plus en détail

Travaux pratiques : GBF et oscilloscope

Travaux pratiques : GBF et oscilloscope Travaux pratques : et osclloscope S. Benlhajlahsen ésumé L objectf de ce TP est d apprendre à utlser, c est-à-dre à régler, deux des apparels les plus couramment utlsés : le et l osclloscope. I. Premère

Plus en détail

L intermédiation financière en microfinance : un examen à partir des modèles de prêt de groupe et de prêt individuel

L intermédiation financière en microfinance : un examen à partir des modèles de prêt de groupe et de prêt individuel MESQUIT Dorothée Dorothee.mesquta@etu.unv-rouen.fr Drecteur M. MYOUKOU Unversté de Rouen Laboratore CRE L ntermédaton fnancère en mcrofnance : un examen à partr des modèles de prêt de groupe et de prêt

Plus en détail

Les prix quotidiens de clôture des échanges de quotas EUA et de crédits CER sont fournis par ICE Futures Europe

Les prix quotidiens de clôture des échanges de quotas EUA et de crédits CER sont fournis par ICE Futures Europe Méthodologe CDC Clmat Recherche puble chaque mos, en collaboraton avec Clmpact Metnext, Tendances Carbone, le bulletn mensuel d nformaton sur le marché européen du carbone (EU ETS). L obectf de cette publcaton

Plus en détail

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes EH SmartVew Servces en lgne Euler Hermes Identfez vos rsques et vos opportuntés Plotez votre assurance-crédt www.eulerhermes.be Les avantages d EH SmartVew L expertse Euler Hermes présentée de manère clare

Plus en détail

CALIBRATION DU COUT DU RISQUE D UN PORTEFEUILLE BANCAIRE

CALIBRATION DU COUT DU RISQUE D UN PORTEFEUILLE BANCAIRE CALIBRATION DU COUT DU RISQUE D UN PORTEFEUILLE BANCAIRE Utlsaton de la méthode sem-analytque de prcng de CDO 02 Ma 2005-04 Novembre 2005 Sanaa BENNEHHOU Flère : CDR Opton : Mathématques Applquées PROMO

Plus en détail

ACTE DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE

ACTE DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE - 1 - ACTE DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE 5453F QC FR-2010/01 Taux fxe Le. Devant M e, notare soussgné pour la provnce de Québec, exerçant à. ONT COMPARU : ET : (C-après parfos appelé dans le présent Acte l «emprunteur»

Plus en détail

Banque d exercices pour le cours de "mise à niveau" de statistique de M1 AgroParisTech

Banque d exercices pour le cours de mise à niveau de statistique de M1 AgroParisTech Banque d exercces pour le cours de "mse à nveau" de statstque de M1 AgroParsTech Instructons pour les exercces 1. Lorsque ren n est précsé, on suppose que la dstrbuton étudée est gaussenne. Pour les exercces

Plus en détail

Le Prêt De Dietrich. Page 4/6 CO-EMPRUNTEUR M. SITUATION FAMILIALE ET LOGEMENT CHARGES DU FOYER DESCRIPTION DU LOGEMENT

Le Prêt De Dietrich. Page 4/6 CO-EMPRUNTEUR M. SITUATION FAMILIALE ET LOGEMENT CHARGES DU FOYER DESCRIPTION DU LOGEMENT DEMANDE DE PRÊT (FICHE DE SOLVABILITÉ) À COMPLÉTER INTÉGRALEMENT Le Prêt De Detrch EMPRUNTEUR M. Mme CO-EMPRUNTEUR M. Mlle Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Départ. de nass. Nature de la pèce d dentté

Plus en détail

Le Prêt Efficience Gaz

Le Prêt Efficience Gaz Le Prêt Effcence Gaz (FICHE DE SOLVABILITÉ) À COMPLÉTER INTÉGRALEMENT EMPRUNTEUR M. Mme Mlle CO-EMPRUNTEUR M. Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Nom : Prénom : Nom de jeune flle (pour les femmes marées)

Plus en détail

Ton domaine réservé Organisation Simplicité Efficacité

Ton domaine réservé Organisation Simplicité Efficacité Rev. 07/2012 Ton domane réservé Organsaton Smplcté Effcacté www.vstos.t Ton La tua domane area rservata réservé 1 MyVstos MyVstos est une plate-forme nformatque réservée aux revendeurs Vstos qu permet

Plus en détail

Enquête sur les services de télécommunications

Enquête sur les services de télécommunications Enquête sur les servces de télécouncatons Vu l'avs favorable du Consel Natonal de l'inforaton Statstque, cette enquête, reconnue d'ntérêt général et de qualté statstque, est oblgatore. Vsa n 200222EC du

Plus en détail

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com Des solutons globales f ables et nnovantes www.calyon.com OPTIM Internet: un outl smple et performant Suv de vos comptes Tratement de vos opératons bancares Accès à un servce de reportng complet Une nterface

Plus en détail

SmartView d EH. Vue d ensemble des risques et des occasions. Surveillance de l assurance-crédit. www.eulerhermes.ca/fr/smartview

SmartView d EH. Vue d ensemble des risques et des occasions. Surveillance de l assurance-crédit. www.eulerhermes.ca/fr/smartview SmartVew d EH Servces en lgne Euler Hermes Vue d ensemble des rsques et des occasons Survellance de l assurance-crédt www.eulerhermes.ca/fr/smartvew Les avantages du SmartVew d EH Prenez plus de décsons

Plus en détail

Proposition d'une solution au problème d initialisation cas du K-means

Proposition d'une solution au problème d initialisation cas du K-means Proposton d'une soluton au problème d ntalsaton cas du K-means Z.Guelll et L.Zaou, Unversté des scences et de la technologe d Oran MB, Unversté Mohamed Boudaf USTO -BP 505 El Mnaouer -ORAN - Algére g.zouaou@gmal.com,

Plus en détail

Economie Ouverte. Economie ouverte. Taux de change et balance courante. Le modèle Mundell-Fleming. Définition du taux de change

Economie Ouverte. Economie ouverte. Taux de change et balance courante. Le modèle Mundell-Fleming. Définition du taux de change Econome Ouverte Econome ouverte Taux de change et balance courante Taux de change et balance courante Modèle Mundell-Flemng Campus Moyen Orent Médterranée Défnton du taux de change Le taux de change est

Plus en détail

Grandeurs de réaction et de formation

Grandeurs de réaction et de formation PSI Brzeux Ch. hermochme 1 : grandeurs de réacton et de formaton 1 C H A P I R E 1 r a p p e l s e t c o m p l é m e n t s ) Grandeurs de réacton et de formaton 1. RAPPELS 1.1. Phases et consttuants Donnons

Plus en détail

I. Présentation générale des méthodes d estimation des projets de type «unité industrielle»

I. Présentation générale des méthodes d estimation des projets de type «unité industrielle» Evaluaton des projets et estmaton des coûts Le budget d un projet est un élément mportant dans l étude d un projet pusque les résultats économques auront un mpact sur la réalsaton ou non et sur la concepton

Plus en détail