BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES"

Transcription

1 MATHEMATIQUES FINANCIERES I. Concepts généraux. Le référentel précse : Cette parte du module M4 «Acquérr des outls mathématques de base nécessares à l'analyse de données économques» est en relaton avec le module M55 «Démarche de projet d'aménagement et de valorsaton des espaces naturels» pour les objectfs 3 (étude des fasabltés économques) et 4 (évaluer le projet et les actons condutes). Objectf 3. : séres chronologques : chronques, coeffcent de varaton sasonnère. Objectf 3.2 : Mathématques fnancères : sutes géométrques (mse en œuvre des prncpaux résultats), actualsaton d'un captal, taux actuarel, calcul d'annutés. 2. L'essentel à savor : A) Calculatrce scentfque. C'est l 'équpement mnmum pour fare des exercces du nveau BTSA. On dot : savor utlser la touche x y pour calculer les pussances, même avec y fractonnare ou négatf. Exemple : Détermner tel que ( + )4 =,08 On a + = 4,08 + =,08 4 =,08 4 0,094 savor utlser les touches ln et exp ou e x Exemple : détermner n tel que,06 n =2,26 On applque la foncton «logarthme népéren» aux deux membres de l'équaton, ce qu donne ln (,06n ) = ln ( 2,26) ; par proprété de calcul du logarthme, on obtent n ln (,06) = ln (2,26) ln (2,26) 4 Donc n = ln (,06) B) Calculatrce fnancère Vous pouvez trouver des fonctons fnancères dans les calculatrces scentfques récentes. CASIO : MENU GENERAL...TVM TI :...2nde... x.calc ou VARIABLES C'est dans la mesure où la pratque de la calculatrce nous permettra de gagner du temps ou de l'effcacté que nous l'utlserons. On peut trater l'ensemble des Maths-F du programme sans les fonctons fnancères de la calculatrce. Vous devez être capable de maîtrser, par exemple, la constructon d'un tableau d'amortssement et ne pas seulement recoper des résultats de calculatrce. /57

2 II. Le calcul fnancer en ntérêt smple. On défnt l'ntérêt comme la rémunératon qu'un emprunteur verse au prêteur en contreparte de la mse à dsposton d'une somme d'argent appelé captal ou prncpal. Cette contreparte couvre le manque de lqudté du prêteur durant la durée du prêt, couvre auss une parte du rsque d'nsolvablté du débteur, etc... Il est calculé en applquant de façon plus ou mons drecte un taux d'ntérêt (exprmé en pourcentage) au captal. Le calcul en ntérêt smple régt majortarement les opératons d'une durée nféreure à un an (qualfées d'opératons à court terme) pour lesquelles l'ntérêt est versé en une seule fos au début (ntérêt précompté) ou à la fn (ntérêt postcompté) de l'opératon. Les applcatons prncpales se trouvent dans le domane bancare : calcul d'agos ou ntérêts débteurs sur compte courant placement en compte à terme d'une durée de quelques jours à un an escompte d'effets commercaux(trates,bllet à ordre,..) dans celu des marchés de captaux (ttres de créances négocables TCN : ttres de crédt éms par les entreprses, les établssements de crédt ou l'etat qu sont en général souscrts par les organsmes fnancers : les certfcats de dépôt (CD) éms par les établssements de crédt. Les bllets de trésorere (BT) éms par les entreprses ndustrelles et commercales. Les bons à moyen terme négocables (BMTN), éms par toute personne morale habltée à émettre des TCN ; leur échéance est supéreure à un an. Les bons du Trésor négocables (BTN) sont éms par l'etat : on dstngue depus le 0/0/999 : les Bons du Trésor à taux fxe et ntérêt précompté dont la durée de ve est égale à 3, 26 ou 52 semanes. Les Bons du Trésor annuels normalsés (BTAN) également à taux fxe et d'une durée à l'émsson comprse entre deux et cnq ans 2. Placement à ntérêt smple (sutes arthmétques) A) Il exste deux grandes catégores d'opératons à ntérêt smple : lorsque l'ntérêt est versé en fn d'opératon, l est dt postcompté, on parle également d'opératon à terme échu ou d'opératon à taux postcompté. Lorsque l'ntérêt est versé en début d'opératon, l est dt précompté, on parle également d'opératon à ntérêt payé d'avance, d'opératon à terme à échor ou d'opératon à taux précompté. B) L'ntérêt postcompté : l'ntérêt est payé par l'emprunteur au terme du contrat Les calculs de base : la durée et l'ntérêt Que l'ntérêt sot postcompté ou précompté, le calcul de la durée et de l'ntérêt sont dentques. Exemple : L'entreprse GASLIN emprunte la somme de C 0 = entre le 22 mars et le 30 avrl de l'année 203. Le taux d'ntérêt applqué à cette opératon est =5 % exprmé en base annuelle. Le taux d'ntérêt est donc =0,05 La durée de l'opératon est de 39 jours (on ne compte pas le premer jour, ce qu donne 9 jours plens en mars et 30 jours plens en avrl sot 39 jours) donc T = 39 Montant de l'ntérêt : I =C 0 T donc 39 I = ,05 54, L'entreprse GASLIN remboursera n fne la somme de 0054,67 à son créancer. 2/57

3 . Valeur acquse par un captal On appelle valeur acquse (ou valeur future) en date n, notée C n d'un captal ntal noté C 0 au taux la valeur obtenue à l'ssue du placement au taux sur la durée n, sot : C n = C 0 (+ n ) Démonstraton ntérêt annuel Captal ntal C 0 Captal acqus au terme de année : C 0 +C 0 = C 0 ( + ) Captal acqus au terme de 2 années : C 0 +C 0 + C 0 = C 0 ( +2 ) = C 0 ( +2 ) Par tératon, on obtent : Captal acqus au bout de n années : C 0 +C o +C C 0 =C 0 ( +n ) Exemple : Monseur Ratbert place pour neuf mos un montant de à ntérêt smple au taux annuel de 5 %. Calculer la valeur acquse par ce placement à l'échéance : C 0 = 2500 =0,05 n= 9 Attenton, le taux est annuel, l faut donc calculer la durée du placement en fracton d'année. 2 9 = 93,75 2 Valeur acquse par ce placement au terme des neuf mos : 2593,75. I =C 0 n ce qu donne I = ,05 2. Valeur actuelle d'un captal La valeur actuelle d'un captal peut s'nterpréter comme comme la somme qu'l faut placer au temps 0 pour obtenr le captal C n au bout de la durée n Comben dot-on placer aujourd'hu pour obtenr un captal C n au terme des n pérodes. C0 = Cn + n 3/57

4 Exemple : Quelle est la somme que peut emprunter Mr Ratbert aujourd'hu, au taux annuel de 7 %, s'l ne peut rembourser que dans mos? Il s'agt de calculer la valeur actuelle d'un captal qu aurat pour valeur acquse au terme de mos de placement : C n =5600 =0,07 n= On obtent : 2 C0 = , ,33 En fat, s Mr Ratbert avat placé 5262,33 l obtendrat 5600 au terme des mos de placement. C) L'ntérêt précompté : l'ntérêt est payé par l'emprunteur au début du contrat. Appelons le taux de l'ntérêt précompté. L'emprunteur pae l'ntérêt au moment de la mse à dsposton du captal (en fat, l emprunte un captal C mas l reçot une somme nféreure à C, C dmnué de l'ntérêt précompté.). Il reçot donc en date 0 le captal égal à C C n = C ( n) Il reçot donc C ( n) au départ de l'emprunt et rembourse C au terme.. Valeur acquse par un captal à ntérêt précompté Notons plus précsément C 0 le captal effectvement dsponble pour l'emprunteur en date 0 et C le captal remboursé au prêteur en fn d'opératon. Par une démonstraton smlare au cas de l'ntérêt postcompté, on montre que que la valeur acquse est C= C0 n 2. Valeur actuelle d'un captal à ntérêt précompté C 0 = C ( n ) 4/57

5 Exemple : consdérons une opératon d'emprunt d'un montant de , au taux d'ntérêt précompté de 6%, débutant le 8/03/203 pour se termner le 25//203. Quelle est la somme mse effectvement à dsposton de l'emprunteur le 8/03/203? Calcul de la durée (on exclut toujours une des deux bornes, le premer ou le derner jour) Mars : Avrl : Ma : Jun : Jullet : Août : Septembre : Octobre : Novembre : Total de jours : (on a donc exclus le 8/03) taux d'ntérêt annuel : =0,06 Intérêt à payer : , = On en dédut la valeur actuelle de l'emprunt : = L'emprunteur recevra dans ce cas la somme de le 8/03/203 L'emprunteur remboursera la somme de le 25//203. 5/57

6 CORRIGE de l'échelle d'ntérêt et tcket d'agos Consdérons l'entreprse MELCHTHAL, dont le compte bancare est tenu en euros. Les ntérêts du découvert sont facturés au TBB (Taux de Base Bancare) + 2%. La CPFD (Commsson sur le Plus Fort Découvert de chaque mos) est de 0,05 % et la commsson de mouvement de 0,025 %. Le TBB est à 8 %. Le tableau c-après présente, dans ses premères colonnes, l'évoluton des mouvements de ce compte sur les tros premers mos de l'année 203. Les deux dernères colonnes sont réservées au calcul des nombres débteurs (produt du solde débteur par le nombre de jours de découvert à ce solde). Le calcul des ntérêts s'obtent en applquant un taux proportonnel journaler à la somme des nombres débteurs. Compléter le tableau c-dessous Mouvements Date de valeur Débt Crédt Soldes Débteur 0/0/203 Nombres Crédteur Nombre de jours Nombres débteurs /0/ /0/ /0/ (*) /02/ /02/ (*) /02/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ TOTAL (*) a) Explcatons pour remplr le tableau : le solde état crédteur au 0/0/203 de Le compte passe en découvert le 07/0 sute à de mouvements au débt et de mouvements au crédt. Le solde est donc : = Le solde à nouveau est donc débteur de Les autres soldes sont calculés selon cette méthode. La colonne «Nombre de jours» est calculée en ncluant le premer jour et en excluant le derner. Le produt du nombre de jours par le solde débteur donne le nombre débteur pour la pérode de découvert consdérée. En fat, on consdère que tout se passe comme s le compte avat présenté un solde débteur de durant une journée. b)calcul du tcket d'agos. Conformément à la conventon de compte passée entre la banque et l'entreprse, les ntérêts débteurs correspondent au total des nombres débteurs, sot multplé par le taux d'ntérêt applcable sot TBB+2% ce qu donne un taux d'ntérêt de 8%+2%=0% sot =0, (multplé par = jour) : , =203, /57

7 2. La commsson de mouvement s'applque unquement au total des mouvements débteurs, sot ,025 =288, Cette commsson est assujette à la TVA à 9,6 %, ce qu donne : 288,25 9,6 =56, La CPFD porte sur le plus fort découvert de chaque mos ( pour le mos de janver, pour le mos de févrer et pour le mos de mars) ce qu donne : ( ) 0,05 =63,00 00 Montant total du tcket d'agos : 203,06+288,25+56,50+63,00= 70,8 7/57

8 CALCUL D'UN TICKET D'AGIOS BANCAIRES Consdérons l'entreprse MELCHTHAL, dont le compte bancare est tenu en euros. Les ntérêts du découvert sont facturés au TBB (Taux de Base Bancare) + 2%. La CPFD (Commsson sur le Plus Fort Découvert de chaque mos) est de 0,05 % et la commsson de mouvement de 0,025 %. Le TBB est à 8 %. Le tableau c-après présente, dans ses premères colonnes, l'évoluton des mouvements de ce compte sur les tros premers mos de l'année 203. Les deux dernères colonnes sont réservées au calcul des nombres débteurs (produt du solde débteur par le nombre de jours de découvert à ce solde). Le calcul des ntérêts s'obtent en applquant un taux proportonnel journaler à la somme des nombres débteurs. Compléter le tableau c-dessous Mouvements Date de valeur Débt Crédt Soldes Débteur 0/0/203 Crédteur /0/ /0/ /0/ /02/ /02/ /02/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ TOTAL Nombres Nombre de jours 6 Nombres débteurs a) Explcatons pour remplr le tableau : le solde état crédteur au 0/0/203 de Le compte passe en découvert le 07/0 sute à de mouvements au débt et de mouvements au crédt. Le solde est donc : = Le solde à nouveau est donc débteur de Les autres soldes seront calculés selon cette méthode. La colonne «Nombre de jours» est calculée en ncluant le premer jour et en excluant le derner. Le produt du nombre de jours par le solde débteur donne le nombre débteur pour la pérode de découvert consdérée. En fat, on consdère que tout se passe comme s le compte avat présenté un solde débteur du total des nombres débteurs durant une journée. Edter le tcket d'agos ntérêts débteurs : CPFD : Commsson de mouvement : TVA (9,60 %) sur la commsson de mouvement : TOTAL du tcket d'agos : 8/57

9 III. Le calcul fnancer à ntérêts composés (sutes géométrques) Dans les opératons à «ntérêts composés», à la dfférence de l'ntérêt smple, la rémunératon du prêteur est versée pérodquement. Elle peut être ncorporée au captal et l'on parle de «captalsaton des ntérêts» C'est le prncpe des placements sur les lvrets bancares les plus connus comme le lvret A, le lvret B, le CODEVI, le LEP, les contrats d'assurance-ve, etc... A) La captalsaton des ntérêts Le calcul à ntérêt composé suppose que sot défne une pérode de captalsaton qu peut être l'année, le mos, la journée,... Une fos la durée défne, l est mportant que le taux d'ntérêt sot exprmé dans la même base (taux en base annuelle pour des pérodes d'un an, taux semestrel sur des pérodes de sx mos, taux trmestrel pour des pérodes de tros mos, etc...). A la fn de chaque pérode, l'ntérêt acqus est addtonné au captal pour produre à son tour des ntérêts. B) La captalsaton en pérodes entères (l dot y avor concordance entre et n Exemple : Sot un captal C 0 placé pendant n années au taux d'ntérêt annuel Captal ntal : C0 Intérêts acqus à la fn de la premère pérode : I =C 0 Captal acqus au terme de la premère pérode : C =C 0 +I =C 0 +C 0 = C 0 (+) Intérêts produts lors de la seconde pérode : C =C 0 (+) Captal acqus au terme de la deuxème pérode : C 2=C 0( +)+C 0 (+) =C 0 (+)(+ )=C 0 (+)2 Intérêts acqus pendant le trosème pérode : 2 I 3 =C 2 =C 0 (+) Captal acqus au terme de la trosème pérode : C 3=C 2 +I 3=C 0 (+)2 +C 0 (+)2 =C 0 (+)3 Par tératons successves, on obtent Captal acqus au terme de n pérodes : C n=c 0 (+) n Au bout de n années, au taux annuel, l'nvestsseur qu a placé un captal ntal C 0 dspose d'un captal C n tel que : C n =C 0 (+)n 9/57

10 . Valeur acquse d'un captal On appelle valeur acquse ou captal acqus (ou encore valeur future) du captal C 0, au taux et à la date n le montant donné par la formule : C n=c 0 (+) n 2. Valeur actuelle (ou valeur actualsée) du captal C n le montant C 0 qu se dédut faclement de la formule précédente : C 0= Cn (+)n n C 0 =C n (+) ou On peut tradure la valeur actuelle comme la soluton du problème suvant : Quel est le captal que je dos placer aujourd'hu pour obtenr au terme de n pérodes le captal souhaté? 3. On appelle ntérêts acqus la dfférence entre la valeur acquse et la valeur actuelle I n=c n C 0 I n=c 0 (+)n C 0 n I n=c 0 [(+) ] I n =C 0 [(+)n ] 4. On peut également, à partr de cette formule, détermner un taux d'ntérêt connassant la valeur acquse, la valeur actuelle et la durée de placement. Ans : C n=c 0 (+) (+)n= Cn C0 Cn C0 += n n = 0/57 n Cn C0

11 Exemple : Monseur DREUS de Montdder décde d'nvestr son argent aux Etats-Uns où les ntérêts sont captalsés tous les semestres. Il dspose d'une somme de $ amércans qu'l place sur un horzon de 5 ans, au taux semestrel de 2,4 %.. Calculer la captal et les ntérêts acqus Captal de départ : C 0=20000 Taux d'ntérêt pérodque (semestrel) : =0,024 nombre de pérodes : n=5 2=0 semestres 0 Valeur acquse : C 0=20000 (+0,024) = 20000,0240 = 25353,0 $ Intérêts acqus : I 0=C 0 C 0=25353, =5353,0 $ 2. Monseur Dreus aurat souhaté dsposer de $ dans cnq ans. Comben aurat-l dû nvestr aujourd'hu? Il dot nvestr la valeur actuelle du captal de $ au taux semestrel de 2,4 % sot : C 0= =2299,24 $ (+0,024)0 3. A quel taux d'ntérêt semestrel ' Monseur Dreus aurat-l dû placer son captal de $ pour obtenr au terme des cnq ans la somme de $? C 0= C 0 0 (+' ) 0 ce qu donne (+ ') = C 0 C0 C 0 C '= =( ) C0 C0 0 ( ) C '= 0 C0 ( '= ) = 0,0305 Monseur Dreus aurat dû trouver un placement rémunéré au taux semestrel de 0,0305 sot 3,05 % /57

12 C) Le temps de placement n'est pas un nombre enter de pérodes (l n'y a pas concordance entre le taux d'ntérêt et le nombre de pérodes n : taux d'ntérêt annuel et nombre de pérodes de 5 ans et 4 mos par exemple). Exemple : Une somme de est placée à ntérêts composés au taux annuel de 6 % (captalsaton annuelle). Quelle est la valeur acquse au terme de 4 ans et 5 mos? Deux solutons sont possbles : a) Soluton «ratonnelle» : On calcule d'abord la valeur acquse à ntérêts composés en prenant comme pérode la parte entère pus on replace le captal ans acqus à ntérêt smple pour la parte fractonnare : Captal ntal : C 0=8700 Taux d'ntérêt : =0,06 Parte entère de la pérode : 4 4 Valeur acquse au bout de 4 ans : C 4=8700 (+0,06) =23608,32 Intérêt rapportés au bout de 5 mos : 23608,32 0,06 5 =590,2 2 Valeur acquse au terme des 4 ans et 5 mos : 23608,32+590,2=2498,53 ( 4 On peut résumer ans la calcul C =8700 (+0,06) +0, ) D'une façon générale, on utlse la formule : C n+ ( n p =C 0 (+) + m p m ) b) Soluton commercale : Dans la pratque, la soluton ratonnelle est peu utlsée au nveau des banques. On lu préfère une soluton approchée, fondée sur l'utlsaton drecte de la formule générale C n=c 0 (+) n où n devent un nombre fractonnare C =8700 (+0,06) 4+ 2 =2488,5 au leu de 2498,53. Cette formule de calcul est mons avantageuse que la formule ratonnelle mas plus smple d'utlsaton. 2/57

13 D) Taux proportonnels, taux équvalents. Noton de taux équvalent On cherche à exprmer une relaton entre des taux exprmés dans des bases dfférentes, par exemple, la relaton qu exste entre un taux annuel et un taux mensuel. a) Premère approche du problème : Cherchons le taux mensuel noté m qu, en captalsant les ntérêts chaque mos, permet d'obtenr le même captal acqus grâce à une opératon réalsée au taux annuel, captalsant les ntérêts annuellement. Cette opératon est basée sur une durée de 2 mos ( an). C n=c 0 (+ m )2 ou également C n=c 0 (+) Sur un an, cette égalté C 0 (+ m )2=C 0 (+) est équvalente à l'égalté suvante : (+ m )2=+ On dt que le taux m est le taux mensuel équvalent au taux annuel b) Généralsaton de cette approche : Sot A et B deux taux d'ntérêt composé exprmés respectvement sur une base (pérode) A et une base (pérode) B. Notons n A et n B les durées correspondantes aux pérodes A et B exprmées dans la même unté de temps. Ces deux taux sont équvalents sur une durée n s : (+ A)n =(+ B )n B A Cette formule donne la relaton entre deux taux équvalents exprmés dans des bases dfférentes. Cette formule permet également d'exprmer un taux en foncton de l'autre. Il vent par exemple que : nb na ou B=(+ A ) na nb A=(+ B ) Exemple : Recherchons quel est le taux équvalent journaler d'un taux bsannuel de 20 %. A=0,2 n A =2 365=730 (2 ans exprmés en jours) n B = ( jour) On obtent =(+0,2) 730 0,00025 sot un taux journaler de 0,025 % B Vérfcaton : Calculons la valeur acquse d'un captal de à ntérêt composé au taux bsannuel de 20% et ce même captal placé à ntérêt composé au taux journaler de 0,025% : (+0,2)= (+0,00025) =24003,74 Le taux journaler a été arrond, ce qu explque la légère dfférence entre les deux valeurs acquses. 3/57

14 Exemple : Détermner le taux trmestrel équvalent à un taux annuel de 8 % Sot A le taux correspondant à trmestre avec n A = B=0,08 c'est le taux annuel donc correspondant à 4 trmestres avec n B =4 Pour une durée de placement de an, on a donc : (+ A) 4=(+ B ) na ou encore =(+ ) n sot =(+0,08) 4 0,09427 A A B B Le taux trmestrel équvalent au taux annuel de 8% est le taux trmestrel de,9427 % Détermner le taux mensuel équvalent au taux annuel de 6 % Sot A le taux correspondant à mos avec n A = B=0,06, c'est le taux annuel correspondant donc à 2 mos donc n B =2 na On a donc l'égalté suvante : =(+ ) n A B B sot A=(+0,06)2 0, Le taux mensuel équvalent au taux annuel de 6 % est le taux mensuel de 0,4868 % Détermner le taux trmestrel équvalent à un taux semestrel de 3,25 % Sot A le taux correspondant à trmestre avec n A = B=0,0325 le taux semestrel correspondant donc à 2 trmestres sot n B =2 na On a donc l'égalté suvante : =(+ ) n sot encore =(+0,0325) 2 0,0620 A A B B Le taux trmestrel équvalent au taux semestrel de 3,25 % est égal à,620 % Détermner le taux mensuel équvalent au taux semestrel de 2,25 % Sot A le taux correspondant à mos avec n A = B=0,0225 est le taux semestrel correspondant à 6 mos donc n B =6 na On a donc l'égalté suvante : =(+ ) n sot encore =(+0,0225) 6 0,00375 A A B B Le taux mensuel équvalent au taux semestrel de 2,25 % est égal à 0,375 % 4/57

15 Exemple : en partant d'un taux annuel égal à 5 %, cherchons les taux équvalents suvants Taux équvalent au taux annuel Formule Exemple pour =0,05 bsannuel =(+) 2 =(+0,05)2 =0,025 sot 0,25 % 2 semestrel 2=(+) 4 trmestrel 3=(+) 2 mensuel 4 =(+) 52 hebdomadare 5=(+) 365 Journaler année de 365 jours 6=(+) Journaler année de 360 jours 7=(+) =(+0,05) 0, sot 2,4695 % 4 3=(+0,05) =0,02272 sot,2272 % 2 4 =(+0,05) 0, sot 0,4074 % 52 5=(+0,05) 0, sot 0,0939 % 365 6=(+0,05) 0,00034 sot 0,034 % 7=(+0,05) 360 0,00036 sot 0,036 % 2. Taux proportonnel Deux taux correspondant à des pérodes dfférentes sont dts «proportonnels»lorsque leur rapport est égal au rapport de leur pérode respectve Annuel bsannuel semestrel trmestrel mensuel Journaler Journaler année de 365 jours année de 360 jours t 2t t 2 t 3 t 2 t 365 t =0,05 0,0 0,025 0, , , ,00039 On remarque que les taux proportonnels sont supéreurs aux taux équvalents. 3. Comparason entre taux proportonnel et taux équvalent Consdérons l'nvestssement d'une somme de 000 placée sur un an au taux annuel de 0 %. Le captal acqus au bout d'un an est : 000(+0,)=00 Placé sur un an au taux proportonnel semestrel de 5 % avec captalsaton semestrelle des ntérêts le captal acqus au bout d'un an est : 000(+0,05)2=02,50 Le calcul en taux proportonnel donne un captal acqus supéreur au calcul en taux équvalent( le taux proportonnel semestrel équvalent au taux annuel de 0 % est égal à 5 %). Notons S le taux qu, applqué sur les deux semestres, permettrat d'obtenr le même captal acqus qu'un placement à 0 % sur un an. Ce taux est tel que =(+0,) 2 =0, S 4,8809 % est le taux semestrel équvalent au taux annuel de 0 %. Il est nféreur au taux proportonnel semestrel (5%) 5/57

16 E) Equvalence de captaux à ntérêts composés Deux captaux de valeurs nomnales et d'échéances dfférentes sont équvalents à ntérêts composés, à une date détermnée, s'ls ont à cette même date, la même valeur actuelle. Exemple : Sot un captal de payable dans 3 ans et un captal de payable dans 5 ans. Le taux d'ntérêt composé annuel est de 0 %. (NB : le captal acqus dans 3 ans à partr de la date d'équvalence sera de pour le premer placement et de pour le second placement dans 5 ans) Valeurs actuelles des deux captaux à la date d'équvalence : er captal : (+0,) 3=8782,87 2ème captal : 30250(+0,) 5=8782,87 Remarque : s on change la date d'équvalence, les valeurs actuelles restent nchangées Reprenons l'exemple c-dessus avec des durées de 2 ans et 4 ans respectvement pour les er et 2ème captal. Valeurs actuelles des deux captaux à la nouvelle date d'équvalence : er captal : (+0,) 2 =2066,6 2ème captal : 30250(+0,) 4=2066,6 F) Equvalence d'un captal à un ensemble de pluseurs captaux Un captal est équvalent, à ntérêts composés, à une date détermnée, à un ensemble de pluseurs autres captaux s la valeur actuelle de ce captal est égal à la somme des valeurs actuelles des autres captaux. Exemple : Montrer qu'un captal de payable dans 4 ans est équvalent, à ntérêts composés, au taux annuel de 9 %, à tros captaux : 2000 payable dans 2 ans 8000 payable dans 5 ans payable dans 7 ans Valeur actuelle du captal unque : 50075(+0,09) 4=35474,39 valeur actuelle du er captal : 2000(+0,09) 2=000,6 valeur actuelle du 2ème captal : 8000(+0,09) 5=698,76 valeur actuelle du 3ème captal : (+0,09) 7 =3675,86 En addtonnant les valeurs actuelles des 3 captaux, on obtent : 000,6+698, ,86=35474,78 Nonobstant les arronds effectués, on remarque que la valeur actuelle du captal unque est égale à la somme des valeurs actuelles des tros captaux consdérés. Le calcul peut évdemment être fat avec des taux d'ntérêt dfférents pour chaque placement. 6/57

17 FICHE D'EXERCICES SUR LES INTERETS COMPOSES Dans les exercces qu suvent, les placements ou prêts sont effectués à ntérêts composés.. Calculer la valeur acquse et le montant total des ntérêts pour chacun des placements suvants : Captal Durée de placement Taux Captalsaton ans 4 ans 5 ans 2 ans Annuel : 6 % Semestrel : 3,75 % Trmestrel :,50 % Mensuel : 0,70 % Annuelle Semestrelle Trmestrelle Mensuelle 2. Calculer la valeur acquse et le montant des ntérêts pour chacun des placements en utlsant la méthode ratonnelle pus la méthode commercale. Captal Durée de placement Taux Captalsaton ans 8 mos 3 ans 5 mos 4 ans 2 mos 3 mos 6 jours Annuel : 6,90 % Semestrel : 4,20 % Trmestrel :,50 % Mensuel : 0,40 % Annuelle Semestrelle Trmestrelle Mensuelle 3. Montrer qu'on peut remplacer tros règlements : 0684 à an, 2427 à 2 ans et 5432 à 5ans par un règlement unque à 4 ans que vous détermnerez, l'équvalence étant assurée au taux annuel de 2,20 %. 4. On remplace le remboursement de 5 dettes : payable dans an 2520 payable dans 2 ans payable dans 3 ans payable dans 4 ans payable dans 5 ans par un remboursement unque d'un montant de 800. Quelle est l'échéance de ce règlement unque, sachant que l'équvalence est assurée au taux annuel de,20 % 5. Le proprétare d'un mmeuble de rapport touche un loyer mensuel de 3500 qu'l place tous les mos au taux annuel de 4,50 %. Quelle sera la valeur de son captal dans 5 ans? 6. Un captal de est placé à ntérêts composés au taux annuel de 6 %. Sx ans après, on place un second captal dans les mêmes condtons. Détermner ce captal sachant que sa valeur acquse au bout de 0 ans est égale au double de la valeur acquse à la même date, par le premer captal. 7. Au bout de comben de temps un captal de 20000, placé à ntérêts composés au taux annuel de 9,50 %aura-t-l une valeur acquse de 4337,38? 8. Une personne a placé un captal à ntérêts composés le er janver La valeur de ce captal est de 224,4 le er janver 20 et de 428,9 le er janver 203. Calculer le taux annuel de ce placement. Calculer le captal ntal. A partr de quelle année le captal acqus sera-t-l supéreur à 2500? 7/57

18 CALCUL D'UN TICKET D'AGIOS BANCAIRES Consdérons l'entreprse MELCHTHAL, dont le compte bancare est tenu en euros. Les ntérêts du découvert sont facturés au TBB (Taux de Base Bancare) + 2%. La CPFD (Commsson sur le Plus Fort Découvert de chaque mos) est de 0,05 % et la commsson de mouvement de 0,025 %. Le TBB est à 8 %. Le tableau c-après présente, dans ses premères colonnes, l'évoluton des mouvements de ce compte sur les tros premers mos de l'année 203. Les deux dernères colonnes sont réservées au calcul des nombres débteurs (produt du solde débteur par le nombre de jours de découvert à ce solde). Le calcul des ntérêts s'obtent en applquant un taux proportonnel journaler à la somme des nombres débteurs. Compléter le tableau c-dessous Mouvements Date de valeur Débt Crédt Soldes Débteur 0/0/203 Crédteur /0/ /0/ /0/ /02/ /02/ /02/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ TOTAL Nombres Nombre de jours 6 Nombres débteurs a) Explcatons pour remplr le tableau : le solde état crédteur au 0/0/203 de Le compte passe en découvert le 07/0 sute à de mouvements au débt et de mouvements au crédt. Le solde est donc : = Le solde à nouveau est donc débteur de Les autres soldes seront calculés selon cette méthode. La colonne «Nombre de jours» est calculée en ncluant le premer jour et en excluant le derner. Le produt du nombre de jours par le solde débteur donne le nombre débteur pour la pérode de découvert consdérée. En fat, on consdère que tout se passe comme s le compte avat présenté un solde débteur du total des nombres débteurs durant une journée. Edter le tcket d'agos ntérêts débteurs : CPFD : Commsson de mouvement : TVA (9,60 %) sur la commsson de mouvement : TOTAL du tcket d'agos : 8/57

19 CORRIGE de l'échelle d'ntérêt et tcket d'agos Consdérons l'entreprse MELCHTHAL, dont le compte bancare est tenu en euros. Les ntérêts du découvert sont facturés au TBB (Taux de Base Bancare) + 2%. La CPFD (Commsson sur le Plus Fort Découvert de chaque mos) est de 0,05 % et la commsson de mouvement de 0,025 %. Le TBB est à 8 %. Le tableau c-après présente, dans ses premères colonnes, l'évoluton des mouvements de ce compte sur les tros premers mos de l'année 203. Les deux dernères colonnes sont réservées au calcul des nombres débteurs (produt du solde débteur par le nombre de jours de découvert à ce solde). Le calcul des ntérêts s'obtent en applquant un taux proportonnel journaler à la somme des nombres débteurs. Compléter le tableau c-dessous Mouvements Date de valeur Débt Crédt Soldes Débteur 0/0/203 Nombres Crédteur Nombre de jours Nombres débteurs /0/ /0/ /0/ (*) /02/ /02/ (*) /02/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ TOTAL (*) a) Explcatons pour remplr le tableau : le solde état crédteur au 0/0/203 de Le compte passe en découvert le 07/0 sute à de mouvements au débt et de mouvements au crédt. Le solde est donc : = Le solde à nouveau est donc débteur de Les autres soldes sont calculés selon cette méthode. La colonne «Nombre de jours» est calculée en ncluant le premer jour et en excluant le derner. Le produt du nombre de jours par le solde débteur donne le nombre débteur pour la pérode de découvert consdérée. En fat, on consdère que tout se passe comme s le compte avat présenté un solde débteur de durant une journée. b)calcul du tcket d'agos 2. Conformément à la conventon de compte passée entre la banque et l'entreprse, les ntérêts débteurs correspondent au total des nombres débteurs, sot multplé par le taux d'ntérêt applcable sot TBB+2% ce qu donne un taux d'ntérêt de 8%+2%=0% sot =0, (multplé par = jour) : , =203, /57

20 2. La commsson de mouvement s'applque unquement au total des mouvements débteurs, sot ,025 =288, Cette commsson est assujette à la TVA à 9,6 %, ce qu donne : 288,25 9,6 =56, La CPFD porte sur le plus fort découvert de chaque mos ( pour le mos de janver, pour le mos de févrer et pour le mos de mars) ce qu donne : ( ) 0,05 =63,00 00 Montant total du tcket d'agos : 203,06+288,25+56,50+63,00= 70,8 20/57

Les jeunes économistes

Les jeunes économistes Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque

Plus en détail

GEA I Mathématiques nancières Poly. de révision. Lionel Darondeau

GEA I Mathématiques nancières Poly. de révision. Lionel Darondeau GEA I Mathématques nancères Poly de révson Lonel Darondeau Intérêts smples et composés Voc la lste des exercces à révser, corrgés en cours : Exercce 2 Exercce 3 Exercce 5 Exercce 6 Exercce 7 Exercce 8

Plus en détail

Page 5 TABLE DES MATIÈRES

Page 5 TABLE DES MATIÈRES Page 5 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I LES POURCENTAGES 1. LES OBJECTIFS 12 2. LES DÉFINITIONS 14 1. La varaton absolue d'une grandeur 2. La varaton moyenne d'une grandeur (par unté de temps) 3. Le coeffcent

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction -

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction - EXAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Consdérons une entreprse E comportant deux établssements : E1 et E2 qu emploent chacun 200 salarés. Au sen de l'établssement

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

Calcul de tableaux d amortissement

Calcul de tableaux d amortissement Calcul de tableaux d amortssement 1 Tableau d amortssement Un emprunt est caractérsé par : une somme empruntée notée ; un taux annuel, en %, noté ; une pérodcté qu correspond à la fréquence de remboursement,

Plus en détail

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix?

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix? Note méthodologque Tratements hebdomadares Questlemonscher.com Quelle méthode de collecte de prx? Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaE onsel, socété d études et d analyses statstques

Plus en détail

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria.

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria. 1 CAS nédt d applcaton sur les normes IAS/IFRS Coût amort sur oblgatons à taux varable ou révsable La socété Plumera présente ses comptes annuels dans le référentel IFRS. Elle détent dans son portefeulle

Plus en détail

Chapitre 6. Economie ouverte :

Chapitre 6. Economie ouverte : 06/2/202 Chaptre 6. Econome ouverte : le modèle Mundell Flemng Elsabeth Cudevlle Le développement des échanges nternatonaux (bens et servces et flux fnancers) a rendu fortement nterdépendantes les conjonctures

Plus en détail

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks Plan Geston des stocks Abdellah El Fallah Ensa de Tétouan 2011 Les opératons de gestons des stocks Les coûts assocés à la geston des stocks Le rôle des stocks Modèle de la quantté économque Geston calendare

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Project 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf

Plus en détail

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social Drgeant de SAS : Lasser le chox du statut socal Résumé de notre proposton : Ouvrr le chox du statut socal du drgeant de SAS avec 2 solutons possbles : apprécer la stuaton socale des drgeants de SAS comme

Plus en détail

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain.

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain. Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amens.fr/pedagoge/maths/new/ue2007/synthese_ateler_annette_alan.pdf 1 La règle du jeu Un drecteur de casno se propose d nstaller le

Plus en détail

Série A Septembre 2008

Série A Septembre 2008 Sére A Septembre 2008 Sommare Notce avec encadré* 3 Annexe à la Notce 17 UFEP : extrat des statuts 27 *Cet encadré a pour objet d attrer l attenton de l adhérent sur certanes dspostons essentelles de la

Plus en détail

Mesure avec une règle

Mesure avec une règle Mesure avec une règle par Matheu ROUAUD Professeur de Scences Physques en prépa, Dplômé en Physque Théorque. Lycée Alan-Fourner 8000 Bourges ecrre@ncerttudes.fr RÉSUMÉ La mesure d'une grandeur par un système

Plus en détail

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF 1 LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régme») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF AVIS AUX RETRAITÉS ET AUX PARTICIPANTS AVEC DROITS ACQUIS DIFFÉRÉS Expédteurs

Plus en détail

Q x2 = 1 2. est dans l ensemble plus grand des rationnels Q. Continuons ainsi, l équation x 2 = 1 2

Q x2 = 1 2. est dans l ensemble plus grand des rationnels Q. Continuons ainsi, l équation x 2 = 1 2 Exo7 Nombres complexes Vdéo parte. Les nombres complexes, défntons et opératons Vdéo parte. Racnes carrées, équaton du second degré Vdéo parte 3. Argument et trgonométre Vdéo parte 4. Nombres complexes

Plus en détail

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE?

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? Boulanger Frédérc Avanssur, Groupe AXA 163-167, Avenue Georges Clémenceau 92742 Nanterre Cedex France Tel: +33 1 46 14 43

Plus en détail

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR Semestre : 4 Module : Méthodes Quattatves III Elémet : Mathématques Facères Esegat : Mme BENOMAR Elémets du cours Itérêts smples, précompte, escompte et compte courat Itérêts composés Autés Amortssemets

Plus en détail

TD 1. Statistiques à une variable.

TD 1. Statistiques à une variable. Danel Abécasss. Année unverstare 2010/2011 Prépa-L1 TD de bostatstques. Exercce 1. On consdère la sére suvante : TD 1. Statstques à une varable. 1. Calculer la moyenne et l écart type. 2. Calculer la médane

Plus en détail

Montage émetteur commun

Montage émetteur commun tour au menu ontage émetteur commun Polarsaton d un transstor. ôle de la polarsaton La polarsaton a pour rôle de placer le pont de fonctonnement du transstor dans une zone où ses caractérstques sont lnéares.

Plus en détail

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage Fche n 7 : Vérfcaton du débt et de la vtesse par la méthode de traçage 1. PRINCIPE La méthode de traçage permet de calculer le débt d un écoulement ndépendamment des mesurages de hauteur et de vtesse.

Plus en détail

Le théorème du viriel

Le théorème du viriel Le théorème du vrel On se propose de démontrer le théorème du vrel de deux manères dfférentes. La premère fat appel à deux "trcks" qu l faut vor. Cette preuve met en avant une quantté, notée S c, qu permet

Plus en détail

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire Assurance malade et aléa de moralté ex-ante : L ncdence de l hétérogénété de la perte santare Davd Alary 1 et Franck Ben 2 Cet artcle examne l ncdence de l hétérogénété de la perte santare sur les contrats

Plus en détail

Impôt sur la fortune et investissement dans les PME Professeur Didier MAILLARD

Impôt sur la fortune et investissement dans les PME Professeur Didier MAILLARD Conservatore atonal des Arts et Méters Chare de BAQUE Document de recherche n 9 Impôt sur la fortune et nvestssement dans les PME Professeur Dder MAILLARD Avertssement ovembre 2007 La chare de Banque du

Plus en détail

STATISTIQUE AVEC EXCEL

STATISTIQUE AVEC EXCEL STATISTIQUE AVEC EXCEL Excel offre d nnombrables possbltés de recuellr des données statstques, de les classer, de les analyser et de les représenter graphquement. Ce sont prncpalement les tros éléments

Plus en détail

Exercices d Électrocinétique

Exercices d Électrocinétique ercces d Électrocnétque Intensté et densté de courant -1.1 Vtesse des porteurs de charges : On dssout une masse m = 20g de chlorure de sodum NaCl dans un bac électrolytque de longueur l = 20cm et de secton

Plus en détail

Généralités sur les fonctions 1ES

Généralités sur les fonctions 1ES Généraltés sur les fonctons ES GENERALITES SUR LES FNCTINS I. RAPPELS a. Vocabulare Défnton Une foncton est un procédé qu permet d assocer à un nombre x appartenant à un ensemble D un nombre y n note :

Plus en détail

Recherche universitaire et crédits d impôt pour R-D

Recherche universitaire et crédits d impôt pour R-D Fscalté Recherche unverstare et crédts d mpôt pour R-D Le 27 novembre 2001 Nancy Avone, CA Inctatfs fscaux à la R-D très généreux dsponbles Étude du Conference Board du Canada en 1998 Québec Jurdcton au

Plus en détail

Le Prêt Efficience Fioul

Le Prêt Efficience Fioul Le Prêt Effcence Foul EMPRUNTEUR M. Mme CO-EMPRUNTEUR M. Mlle Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Départ. de nass. Nature de la pèce d dentté : Natonalté : CNI Passeport Ttre de séjour N : Salaré Stuaton

Plus en détail

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Observatore Economque et Statstque d Afrque Subsaharenne LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Une contrbuton à la réunon commune CEE/BIT sur les ndces des prx

Plus en détail

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes EH SmartVew Servces en lgne Euler Hermes Identfez vos rsques et vos opportuntés Plotez votre assurance-crédt www.eulerhermes.be Les avantages d EH SmartVew L expertse Euler Hermes présentée de manère clare

Plus en détail

ACTE DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE

ACTE DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE - 1 - ACTE DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE 5453F QC FR-2010/01 Taux fxe Le. Devant M e, notare soussgné pour la provnce de Québec, exerçant à. ONT COMPARU : ET : (C-après parfos appelé dans le présent Acte l «emprunteur»

Plus en détail

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com Des solutons globales f ables et nnovantes www.calyon.com OPTIM Internet: un outl smple et performant Suv de vos comptes Tratement de vos opératons bancares Accès à un servce de reportng complet Une nterface

Plus en détail

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES Émle Garca, Maron Le Cam et Therry Rocher MENESR-DEPP, bureau de l évaluaton des élèves Cet artcle porte sur les méthodes de

Plus en détail

Le Prêt Efficience Gaz

Le Prêt Efficience Gaz Le Prêt Effcence Gaz (FICHE DE SOLVABILITÉ) À COMPLÉTER INTÉGRALEMENT EMPRUNTEUR M. Mme Mlle CO-EMPRUNTEUR M. Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Nom : Prénom : Nom de jeune flle (pour les femmes marées)

Plus en détail

Les prix quotidiens de clôture des échanges de quotas EUA et de crédits CER sont fournis par ICE Futures Europe

Les prix quotidiens de clôture des échanges de quotas EUA et de crédits CER sont fournis par ICE Futures Europe Méthodologe CDC Clmat Recherche puble chaque mos, en collaboraton avec Clmpact Metnext, Tendances Carbone, le bulletn mensuel d nformaton sur le marché européen du carbone (EU ETS). L obectf de cette publcaton

Plus en détail

I. Présentation générale des méthodes d estimation des projets de type «unité industrielle»

I. Présentation générale des méthodes d estimation des projets de type «unité industrielle» Evaluaton des projets et estmaton des coûts Le budget d un projet est un élément mportant dans l étude d un projet pusque les résultats économques auront un mpact sur la réalsaton ou non et sur la concepton

Plus en détail

Grandeur physique, chiffres significatifs

Grandeur physique, chiffres significatifs Grandeur physque, chffres sgnfcatfs I) Donner le résultat d une mesure en correspondance avec l nstrument utlsé : S avec un nstrument, ren n est ndqué sur l ncerttude absolue X d une mesure X, on consdère

Plus en détail

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques Qu est ce que le clusterng? analyse de clusterng regroupement des obets en clusters un cluster : une collecton d obets smlares au sen d un même cluster dssmlares au obets appartenant à d autres clusters

Plus en détail

Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actifs non préemptifs

Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actifs non préemptifs Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actfs non préemptfs Françose Baude Dens Caromel Chrstan Delbé Ludovc Henro Equpe Oass, INRIA - CNRS - I3S 2004, route des Lucoles F-06902 Sopha Antpols

Plus en détail

Interface OneNote 2013

Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Offce 2013 - Fonctons avancées Lancer OneNote 2013 À partr de l'nterface Wndows 8, utlsez une des méthodes suvantes : - Clquez sur la vgnette OneNote 2013

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE THÉORIE DE L INFORMATION POUR LES COMMUNICATIONS.

ÉLÉMENTS DE THÉORIE DE L INFORMATION POUR LES COMMUNICATIONS. ÉLÉMETS DE THÉORIE DE L IFORMATIO POUR LES COMMUICATIOS. L a théore de l nformaton est une dscplne qu s appue non seulement sur les (télé-) communcatons, mas auss sur l nformatque, la statstque, la physque

Plus en détail

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques Revue des Energes Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (007) 109 114 Système solare combné Estmaton des besons énergétques R. Kharch 1, B. Benyoucef et M. Belhamel 1 1 Centre de Développement des Energes Renouvelables

Plus en détail

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation Integral T 3 Compact raccordé aux nstallatons Integral 5 Notce d utlsaton Remarques mportantes Remarques mportantes A quelle nstallaton pouvez-vous connecter votre téléphone Ce téléphone est conçu unquement

Plus en détail

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33 Termnal numérque TM 13 raccordé aux nstallatons Integral 33 Notce d utlsaton Vous garderez une longueur d avance. Famlarsez--vous avec votre téléphone Remarques mportantes Chaptres à lre en prorté -- Vue

Plus en détail

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique Spécale PSI - Cours "Electromagnétsme" 1 Inducton électromagnétque Chaptre IV : Inductance propre, nductance mutuelle. Energe électromagnétque Objectfs: Coecents d nductance propre L et mutuelle M Blan

Plus en détail

Prêt de groupe et sanction sociale Group lending and social fine

Prêt de groupe et sanction sociale Group lending and social fine Prêt de roupe et sancton socale Group lendn and socal fne Davd Alary Résumé Dans cet artcle, nous présentons un modèle d antsélecton sur un marché concurrentel du crédt. Nous consdérons l ntroducton de

Plus en détail

AZOTES ET D'ENGRAIS PHOSPHATES EN RIZIERE.

AZOTES ET D'ENGRAIS PHOSPHATES EN RIZIERE. 1122 86..-. COMPARASON DE DVERSES NATURES D'ENGRAS. _.. AZOTES ET D'ENGRAS PHOSPHATES EN RZERE.,... 3, Par P. ROCHE ': J. VEY - EGO CHAN BANG Dvson Agrologe Servce Agronome.R.A.M...*...., NTRODUCTON Un

Plus en détail

PROCEDURE DE PARTAGE DU GAZ SUR LE GAZODUC TRANSTUNISIEN

PROCEDURE DE PARTAGE DU GAZ SUR LE GAZODUC TRANSTUNISIEN ALLEGATO PROEDURE DE PARTAGE DU GAZ SUR LE GAZODU TRANSTUNISIEN Entre les soussgnées: XXX (c-après dénommé XXX) socété de drot sse à ; et YYY (c-après dénommé YYY) socété de drot sse à... ; et ZZZ (c-après

Plus en détail

Mode d'emploi. Servomoteur radiofréquence 1187 00

Mode d'emploi. Servomoteur radiofréquence 1187 00 Mode d'emplo Servomoteur radofréquence 1187 00 Table des matères A propos de ce mode d'emplo... 2 Représentaton de l'apparel... 3 Montage... 3 Démontage... 3 Almentaton... 4 Mettre la ple en place... 4

Plus en détail

Dérivés actions: risques un (rapide) aperçu

Dérivés actions: risques un (rapide) aperçu Dérvés actons: rsques un (rapde) aperçu Lorenzo Bergom Equty Dervatves Quanttatve Research océté Générale lorenzo.bergom@sgcb.com 33 4 3 3 95 Introducton - le Dow Jones 9-6 () 4 Dow Jones Industral Average

Plus en détail

Distripost. Création 7 Caractéristiques du produit et options 7. Préparation de vos envois 8 Conditionnement 8

Distripost. Création 7 Caractéristiques du produit et options 7. Préparation de vos envois 8 Conditionnement 8 Dstrpost Quo, où et comment? 1 1. Qu est-ce que Dstrpost? 1 2. Quels chox s offrent à vous pour la dstrbuton de vos envos Dstrpost? 1 2.1. Tout le monde reçot-l mon envo toutes-boîtes dans la zone sélectonnée?

Plus en détail

santé Les arrêts de travail des séniors en emploi

santé Les arrêts de travail des séniors en emploi soldarté et DOSSIERS Les arrêts de traval des sénors en emplo N 2 2007 Les sénors en emplo se dstnguent-ls de leurs cadets en termes de recours aux arrêts de traval? Les sénors ne déclarent pas plus d

Plus en détail

Corrigé du problème de Mathématiques générales 2010. - Partie I - 0 0 0. 0.

Corrigé du problème de Mathématiques générales 2010. - Partie I - 0 0 0. 0. Corrgé du problème de Mathématques générales 2010 - Parte I - 1(a. Sot X S A. La matrce A est un polynôme en X donc commute avec X. 1(b. On a : 0 = m A (A = m A (X n ; le polynôme m A (x n est annulateur

Plus en détail

CHAPITRE 14 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE COMMANDE

CHAPITRE 14 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE COMMANDE HAITRE 4 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE OMMANDE RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE OMMANDE... 2 INTRODUTION... 22 RAELS... 22 alcul de la valeur ntale de la répone à un échelon... 22 alcul du gan tatque... 22

Plus en détail

DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS

DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS Le cabnet Enetek nous démontre les mpacts négatfs de la multplcaton des stocks qu au leu d amélorer le taux de servce en se rapprochant du clent, le dégradent

Plus en détail

L indice suisse des prix de la construction Octobre 2010=100

L indice suisse des prix de la construction Octobre 2010=100 Département fédéral de l ntéreur DFI Offce fédéral de la statstque OFS Actualtés OFS 5 Prx Neuchâtel, jullet 211 L ndce susse des prx de la constructon Octobre 21=1 Aperçu méthodologque Rensegnements:

Plus en détail

T3 Comfort raccordé a IP Office

T3 Comfort raccordé a IP Office IP Telephony Contact Centers Moblty Servces T3 Comfort raccordé a IP Offce Benutzerhandbuch User's gude Manual de usuaro Manuel utlsateur Manuale d uso Gebrukersdocumentate Sommare Sommare Se famlarser

Plus en détail

Définition des tâches

Définition des tâches Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf du projet. Elles représentent de ce fat, les éléments

Plus en détail

Mode d'emploi. Capteur de température ambiante radiofréquence avec horloge 1186..

Mode d'emploi. Capteur de température ambiante radiofréquence avec horloge 1186.. Mode d'emplo Capteur de température ambante radofréquence avec horloge 1186.. Table des matères A propos de ce mode d'emplo... 2 Comment le capteur de température ambante radofréquence fonctonne... 2 Affchage

Plus en détail

Chapitre 3 : Incertitudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES. Lignes directrices 2006 du GIEC pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre 3.

Chapitre 3 : Incertitudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES. Lignes directrices 2006 du GIEC pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre 3. Chaptre 3 : Incerttudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES Lgnes drectrces 2006 du GIEC pour les nventares natonaux de gaz à effet de serre 3.1 Volume 1 : Orentatons générales et établssement des rapports Auteurs

Plus en détail

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette WINDOWS 10 Prse en man de votre ordnateur ou votre tablette Table des matères Wndows 10 L envronnement Wndows 10 sur un ordnateur Wndows 10 : les nouveautés................................ 7 Démarrer Wndows

Plus en détail

RÉNOVATION ET CONSTRUCTION DURABLE

RÉNOVATION ET CONSTRUCTION DURABLE régon Provence-Alpes-Côte d Azur RÉNOVATION ET CONSTRUCTION DURABLE BILAN ANNUEL 2013 1 Octobre 2014 Avant-propos Face aux enjeux envronnementaux en len avec notre secteur d actvté, les admnstrateurs de

Plus en détail

Interfaces Windows 8 et Bureau

Interfaces Windows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître sur son écran la toute

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN ÉCONOMIQUE PAR ERIC LÉVESQUE JANVIER

Plus en détail

COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION

COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION DE LA NON-RÉPONSE TOTALE : MÉTHODE DES SCORES ET SEGMENTATION Émle Dequdt, Benoît Busson 2 & Ncolas Sgler 3 Insee, Drecton régonale des Pays de la Lore, Servce

Plus en détail

Découvrir l interface Windows 8

Découvrir l interface Windows 8 Wndows 8.1 L envronnement Wndows 8 Interfaces Wndows 8 et Bureau L envronnement Wndows 8 Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître

Plus en détail

Les déterminants de la détention et de l usage de la carte de débit : une analyse empirique sur données individuelles françaises

Les déterminants de la détention et de l usage de la carte de débit : une analyse empirique sur données individuelles françaises Les détermnants de la détenton et de l usage de la carte de débt : une analyse emprque sur données ndvduelles françases Davd Boune Marc Bourreau Abel Franços Jun 2006 Département Scences Economques et

Plus en détail

Paquets. Paquets nationaux 1. Paquets internationaux 11

Paquets. Paquets nationaux 1. Paquets internationaux 11 Paquets Paquets natonaux 1 Paquets nternatonaux 11 Paquets natonaux Servces & optons 1 Créaton 3 1. Dmensons, pods & épasseurs 3 2. Présentaton des paquets 4 2.1. Face avant du paquet 4 2.2. Comment obtenr

Plus en détail

Projet de fin d études

Projet de fin d études Unversté Franços Rabelas Tours Ecole Polytechnque Unverstare de Tours Département Informatque Projet de fn d études Ordonnancement Juste à Temps avec geston des stocks Chopn Antone Mrault Arnaud 3ème année

Plus en détail

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io Somfy Box Actvaton de l opton o et programmaton de vos produts o Sommare Pré-requs pour la programmaton de produts o sur la Somfy Box 1 Harmonser la clé système 1 Qu est-ce que la clé système? 1 Dans quel

Plus en détail

Faire des régimes TNS les laboratoires de la protection sociale de demain appelle des évolutions à deux niveaux :

Faire des régimes TNS les laboratoires de la protection sociale de demain appelle des évolutions à deux niveaux : Réformer en profondeur la protecton socale des TNS pour la rendre plus effcace Résumé de notre proposton : Fare des régmes TNS les laboratores de la protecton socale de deman appelle des évolutons à deux

Plus en détail

La physiologie du cerveau montre que celui-ci est constitué de cellules (les neurones) interconnectées. Quelques étapes de cette découverte :

La physiologie du cerveau montre que celui-ci est constitué de cellules (les neurones) interconnectées. Quelques étapes de cette découverte : Chaptre 3 Apprentssage automatque : les réseaux de neurones Introducton Le Perceptron Les réseaux mult-couches 3.1 Introducton Comment l'homme fat-l pour rasonner, parler, calculer, apprendre,...? Comment

Plus en détail

Christine Steinbach. Décembre 2005. Christine Steinbach est animatrice communautaire aux Equipes Populaires, en charge des missions d'étude.

Christine Steinbach. Décembre 2005. Christine Steinbach est animatrice communautaire aux Equipes Populaires, en charge des missions d'étude. Queston de Queston de Décembre 2005 Chrstne Stenbach Quelques lgnes d'ntro La lbéralsaton des secteurs du gaz et de l'électrcté se profle à l'horzon 2007 en Régon wallonne. La mse en concurrence de la

Plus en détail

S.A.S. HEMATITE, représentée par son Président la S.A.S. OFIREIM 26 avenue des Champs Elysées 75008 PARIS

S.A.S. HEMATITE, représentée par son Président la S.A.S. OFIREIM 26 avenue des Champs Elysées 75008 PARIS TRBUNAL DE GRANDE NSTANCE DE PARS 18 chambre 2ème secton N RG : 09/11087 N MNUTE : 1 contradctore Assgnaton du : 02 Jullet 2009 JUGEMENT rendu le 13 Janver 2011 Expédtons exécutores délvrées le : 13 JAN.

Plus en détail

Prêts bilatéraux et réseaux sociaux

Prêts bilatéraux et réseaux sociaux Prêts blatéraux et réseaux socaux Quand la sous-optmalté condut au ben-être collectf Phlppe Callou, Frederc Dubut et Mchele Sebag LRI, Unverste Pars Sud F-91405 Orsay France {callou;dubut;sebag}@lr.fr

Plus en détail

IDEI Report # 18. Transport. December 2010. Elasticités de la demande de transport ferroviaire: définitions et mesures

IDEI Report # 18. Transport. December 2010. Elasticités de la demande de transport ferroviaire: définitions et mesures IDEI Report # 18 Transport December 2010 Elastctés de la demande de transport ferrovare: défntons et mesures Elastctés de la demande de transport ferrovare : Défntons et mesures Marc Ivald Toulouse School

Plus en détail

1.0 Probabilité vs statistique...1. 1.1 Expérience aléatoire et espace échantillonnal...1. 1.2 Événement...2

1.0 Probabilité vs statistique...1. 1.1 Expérience aléatoire et espace échantillonnal...1. 1.2 Événement...2 - robabltés - haptre : Introducton à la théore des probabltés.0 robablté vs statstque.... Expérence aléatore et espace échantllonnal.... Événement.... xomes défnton de probablté..... Quelques théorèmes

Plus en détail

22 environnement technico-professionnel

22 environnement technico-professionnel 22 envronnement technco-professonnel CYRIL SABATIÉ Drecteur du servce jurdque FNAIM Ouverture du ma IMMOBILIER, OÙ 1 Artcle paru également dans la Revue des Loyers, jullet à septembre 2007, n 879, p. 314

Plus en détail

Les déterminants de la détention et de l usage de la carte de débit : une analyse empirique sur données individuelles françaises

Les déterminants de la détention et de l usage de la carte de débit : une analyse empirique sur données individuelles françaises Les détermnants de la détenton et de l usage de la carte de débt : une analyse emprque sur données ndvduelles françases Davd Boune a, Marc Bourreau a,b et Abel Franços a,c a Télécom ParsTech, Département

Plus en détail

Modélisation et conception d algorithmes pour la planification automatique du personnel de compagnies

Modélisation et conception d algorithmes pour la planification automatique du personnel de compagnies Modélsaton et concepton d algorthmes pour la planfcaton automatque du personnel de compagnes aérennes Carmen Draghc To cte ths verson: Carmen Draghc. Modélsaton et concepton d algorthmes pour la planfcaton

Plus en détail

Gigue temporelle et ordonnancement par échéance dans les applications temps réel

Gigue temporelle et ordonnancement par échéance dans les applications temps réel L. Davd, F. Cottet, E. Grolleau. Ggue temporelle et ordonnancement par échéance dans les applcatons temps réel. IEEE Conf. Inter. Francophone d Automatque (CIFA2000), Jullet 2000, Llle, France. Ggue temporelle

Plus en détail

VIELLE Marc. CEA-IDEI Janvier 1998. 1 La nomenclature retenue 3. 2 Vue d ensemble du modèle 4

VIELLE Marc. CEA-IDEI Janvier 1998. 1 La nomenclature retenue 3. 2 Vue d ensemble du modèle 4 GEMINI-E3 XL France Un outl destné à l étude des mpacts ndustrels de poltques énergétques et envronnementales VIELLE Marc CEA-IDEI Janver 1998 I LA STRUCTURE DU MODELE GEMINI-E3 XL FRANCE 3 1 La nomenclature

Plus en détail

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros Édton Pays de la Lore Parlons La lettre aux retratés du régme général de la Sécurté socale 2012 retrate L Assurance retrate en chffres* 12,88 mllons de retratés 17,58 mllons de cotsants 346 000 bénéfcares

Plus en détail

STRATEGIE NATIONALE DES BANQUES CEREALIERES DU NIGER

STRATEGIE NATIONALE DES BANQUES CEREALIERES DU NIGER REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE L'ELEVAGE B-P, 12091 NIAMEY NIGER Té1 : 7320-58 Drecton de Promoton des Organsatons Rurales et de la Geston de l'espace Rural (DPOR/GER) NIAMEY Té1

Plus en détail

Calculs financiers. Auteur : Philippe GILLET

Calculs financiers. Auteur : Philippe GILLET Clculs fcers Auteur : Phlppe GILLET Le tux d térêt Pour l empruteur qu e dspose ps des fods écessres, l représete le prx à pyer pour ue cosommto mmédte. Pour le prêteur, l représete le prx ecssé pour l

Plus en détail

La Quantification du Risque Opérationnel des Institutions Bancaires

La Quantification du Risque Opérationnel des Institutions Bancaires HEC Montréal Afflée à l Unversté de Montréal La Quantfcaton du Rsque Opératonnel des Insttutons Bancares par Hela Dahen Département Fnance Thèse présentée à la Faculté des études supéreures en vue d obtenton

Plus en détail

EURIsCO. Cahiers de recherche. Cahier n 2008-05. L épargne des ménages au Maroc : Une analyse macroéconomique et microéconomique.

EURIsCO. Cahiers de recherche. Cahier n 2008-05. L épargne des ménages au Maroc : Une analyse macroéconomique et microéconomique. Cahers de recherche EURIsCO Caher n 2008-05 L épargne des ménages au Maroc : Une analyse macroéconomque et mcroéconomque Rapport d étude Najat El Mekkaou de Fretas (coordnateur) Eursco Unversté Pars Dauphne

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE. MEMOIRE Présentée à

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE. MEMOIRE Présentée à REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MEMOIRE Présentée à L Unversté de Batna Faculté des Scences Département de Physque

Plus en détail

Étranglement du crédit, prêts bancaires et politique monétaire : un modèle d intermédiation financière à projets hétérogènes

Étranglement du crédit, prêts bancaires et politique monétaire : un modèle d intermédiation financière à projets hétérogènes Étranglement du crédt, prêts bancares et poltque monétare : un modèle d ntermédaton fnancère à projets hétérogènes Mngwe Yuan et Chrstan Zmmermann Introducton et objet de l étude Par étranglement du crédt

Plus en détail

Anticiper l inaptitude physique (fascicule 11)

Anticiper l inaptitude physique (fascicule 11) E T U D E P R A T I Q U E GESTION DE L INAPTITUDE SERVICE CONSEIL STATUTAIRE - jun 2009 Présentaton (fasccule 1) Défntons générales (fasccule 2) L apttude physque (fasccule 3) Le handcap (fasccule 4) L

Plus en détail

Vous ne visualisez pas correctement cet email

Vous ne visualisez pas correctement cet email Vous ne vsualsez pas correctement cet emal Pluseurs lens qu créent du len sur SFR Busness Team Pour plus d nformaton sur nos offres sfrbusnessteam.fr Consultez les mentons légales et le glossare SFR -

Plus en détail

La théorie classique de l information. 1 ère partie : le point de vue de Kolmogorov.

La théorie classique de l information. 1 ère partie : le point de vue de Kolmogorov. La théore classque de l nformaton. ère parte : le pont de vue de Kolmogorov. La sute de caractères comme outl de descrpton des systèmes. La scence peut être vue comme l art de compresser les données quelles

Plus en détail

GENESIS - Generalized System for Imputation Simulations (Système généralisé pour simuler l imputation)

GENESIS - Generalized System for Imputation Simulations (Système généralisé pour simuler l imputation) GENESS - Generalzed System for mputaton Smulatons (Système généralsé pour smuler l mputaton) GENESS est un système qu permet d exécuter des smulatons en présence d mputaton. L utlsateur fournt un ensemble

Plus en détail

Evaluation de performances d'ethernet commuté pour des applications temps réel

Evaluation de performances d'ethernet commuté pour des applications temps réel Evaluaton de performances d'ethernet commuté pour des applcatons temps réel Ans Koubâa, Ye-Qong Song LORIA-INRIA-INPL, Avenue de la Forêt de Haye - 5456 Vandoeuvre - France Emal : akoubaa@lorafr, song@lorafr

Plus en détail

CONVENTION GÉNÉRALE. Intervenu en la ville de Grand-Mère, district judiciaire de St-Maurice, province de Québec, Canada.

CONVENTION GÉNÉRALE. Intervenu en la ville de Grand-Mère, district judiciaire de St-Maurice, province de Québec, Canada. - CONVENTION GÉNÉRALE Intervenu en la vlle de Grand-Mère, dstrct judcare de St-Maurce, provnce de Québec, Canada. ENTRE : ET : TRADING OVER THE WORLD INC., personne morale dûment consttuée en vertu des

Plus en détail

Nous signons de grandes créations pour les clients les plus exigeants.

Nous signons de grandes créations pour les clients les plus exigeants. 1^^ Nous sgnons de grandes créatons pour les clents les plus exgeants. 1.500.000 m de bureaux et commerces et 4 1 * 2 0 0 logements conçus, réalsés et commercalsés en 10 ans 1.023 mllons d'euros de chffre

Plus en détail