Evaluation de performances d'ethernet commuté pour des applications temps réel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evaluation de performances d'ethernet commuté pour des applications temps réel"

Transcription

1 Evaluaton de performances d'ethernet commuté pour des applcatons temps réel Ans Koubâa, Ye-Qong Song LORIA-INRIA-INPL, Avenue de la Forêt de Haye Vandoeuvre - France Emal :

2 Résumé : Ethernet commuté représente de plus en plus d'ntérêt pour des applcatons temps réel A côté des propostons ndustrelles, l manque une évaluaton quanttatve de ce type de réseau Dans ce paper, nous proposons une évaluaton de performances des réseaux Ethernet commuté en tenant compte de la noton de prorté Nous adoptons deux approches dfférentes pour l'évaluaton du temps de réponse d'un commutateur Ethernet : l'approche probablste (fle d'attente M/G/) pour évaluer la garante statstque de la qualté de servce pour des applcatons avec contrantes temps réel souples et l'approche détermnste (analyse d'ordonnançablté) pour étuder la garante au pre cas de la qualté de servce pour des applcatons avec contrantes temps réel strctes Les résultats obtenus fournssent les éléments de base pour le calcul du temps de réponse de bout en bout Mots Clés : Ethernet commuté, Qualté de Servce, Temps réel, Evaluaton de performances Abstract :Nowadays, swtched Ethernet s consdered to be of great nterest for real tme applcatons All the specal-purpose ndustral solutons lack of some general quanttatve evaluaton of the real tme handlng capablty of swtched Ethernet Ths paper gves a contrbuton for the prorty-based evaluaton of the real tme capablty of swtched Ethernet technology and ts ablty to support tme constraned applcatons We have developed two dfferent approaches to evaluate the Ethernet swtch performance, we evaluate the average response tme as well as ts dstrbuton for Soft Real Tme (SRT) applcatons wth a probablstc approach and the worst-case response tme for Hard Real Tme (HRT) applcatons wth a determnstc approach The obtaned analytc results could be used for further analyss of the end-to-end delay for larger and more complex networks Key words : Swtched Ethernet, QoS, Real-tme, Performance Evaluaton

3 I Introducton Au cours des qunze dernères années, nombreux réseaux de terrans (WorldFIP, P- Net, Profbus, CAN, FF, ) ont été développés pour supporter les besons de communcaton temps réel dans les couches basses du processus de Contrôle- Commande Cependant, l'évoluton des applcatons nécesstant un transfert d'une large quantté de données sur ce type de réseau ans que la créaton de nouveaux besons pour la communcaton nter réseaux de terran nécesstent une bande passante plus large pour satsfare les contrantes temps réel et la qualté de servce exgées par des applcatons Pour répondre à ces besons, pluseurs standards des réseaux haut débt tels que FDDI et ATM ont été proposés et étaent postvement évalués pour satsfare les contrantes temps réel strctes HRT (Hard Real Tme) et souples SRT (Soft Real Tme) des applcatons Ces solutons n ont malheureusement pas gagné beaucoup de terrans pour opérer dans le domane ndustrel à cause de leurs coûts élevés et la complexté pour gérer ces réseaux Ethernet est ncontestablement la soluton la plus effcace et la mons chère L'ntérêt d'utlser Ethernet commuté dans les applcatons ndustrelles de contrôle-commande devent de plus en plus grand grâce aux avantages suvants : Ethernet est le standard le plus répandu et peut supporter les hauts débts (0Mbps, 00Mbps et Gbps et plus), La commutaton permet d'élmner complètement les collsons, rendant ans le temps d accès au réseau détermnste, Ethernet supporte la noton de prorté ce qu permet de dfférencer entre les classes de servces pour meux répondre aux besons des applcatons temps réel, Les ples de protocoles (IP/TCP-UDP, HTTP, FTP, Telnet,) mplémentés en standard au dessus de l'ethernet facltent son utlsaton, La noton du VLAN (Vrtual LAN) permet de meux gérer et confgurer l'extenson du réseau, lmter le domane de dffuson, renforcer la sécurté entre les VLANs, Il est ntéressant de constater que cette évoluton technologque a rendu obsolète beaucoup de travaux de recherche dans le passé qu tentent de rendre Ethernet classque temps réel en proposant sot des algorthmes de résoluton de collsons détermnstes (comme CSMA/DCR), sot des protocoles de contrôle d'accès au médum (comme «Token-passng» ou TDMA) au-dessus de CSMA/CD Actuellement, IAONA (Industral Automaton Networkng Allance) et IEA (Industral Ethernet Assocaton) travallent actvement dans le sens de pousser Ethernet et IP/TCP-UDP comme un standard ndustrel pour des applcatons de Contrôle- Commande Un autre axe de recherche dans ce domane est d'étuder comment adapter TCP- UDP/IP aux besons des applcatons temps réel en adoptant des stratéges et des protocoles pour la garante de la qualté de servce Dans cet artcle, on se propose d'évaluer les performances temporelles d'ethernet commuté La secton présente le modèle d un commutateur Ethernet et deux

4 technques analytques pour l'évaluaton des performances temporelles d'un commutateur Ethernet La secton 3 présente une étude de cas La secton 4 conclut l artcle et donne les perspectves pour les travaux futurs II Modélsaton et Evaluaton de performances Avec Ethernet commuté, on dstngue entre le mode à segments dédés (Fully Swtched Ethernet) et le mode à segments partagés qu content des commutateurs et des hubs Notre traval se stue dans le cas ou tous les postes sont connectés drectement au commutateur en mode Full Duplex Nous calculons le déla de bout en bout des trames partant d'un nœud A vers un nœud B en traversant le commutateur On pourra dédure les délas de bout en bout pour des topologes totalement commutées plus complexes Le déla total ntrodut par un commutateur est composé de [3]: Latence de commutaton : c'est le temps que met un commutateur pour classfer le trafc selon les prortés défnes dans IEEE80p, lre dans la mémore et trouver le port de sorte correspondant Latence de redrecton de trame : cette latence dépend du mode de redrecton des trames et auss de la longueur de trame s le mode "Store and Forward" est opératonnel Le déla d'attente dans les buffers La latence de commutaton dépend des performances du commutateur et cette valeur est fourne par le vendeur du commutateur (de l'ordre de 0 µs ) La latence de redrecton de trame dépend du mode de commutaton en cours (Store and Forward, commutaton à la volée []) L'analyse du déla d'attente dans les buffers du commutateur dépend du trafc à l'entrée du commutateur Pour un trafc pérodque à l'entrée du commutateur, l'analyse classque d'ordonnançablté peut fournr le pre temps de réponse du commutateur, fournssant ans des garantes temps réel à contrantes strctes Pour un trafc apérodque à l'entrée, seule l'étude stochastque peut fournr une analyse du temps de réponse fournssant des garantes temps réel à contrantes souples N Une trame N N Commutateur Ethernet cpu Fles d attente Entrée Sorte Fg Modèle en fle d attente du commutateur N N N

5 Le modèle du commutateur Ethernet qu'on consdère dans notre étude, consste en N lgnes en entrée et N lgnes à la sorte Tous les ports sont fxés à un débt constant D bt/s Le modèle consste à ce que le commutateur possède des fles d'attente en sorte pour stocker les paquets qu vennent smultanément sur une même lgne de sorte Approche probablste pour évaluer la QoS SRT Une étude d'évaluaton de performance d'ethernet commuté a été fate dans [3] sous l'hypothèse que toutes les trames ont la même talle Cette hypothèse de smplfcaton ne reflète pas la réalté du réseau Ethernet où la talle de la trame est varable Notre traval consste à étendre cette étude en prenant le cas général où la talle de la trame est aléatore et en tenant compte des prortés des trames dans un réseau Ethernet commuté Le trafc apérodque en entrée sut le schéma suvant : Flux d'entrée de posson de paramètre λ, sur chaque port d'entrée Chaque trame qu arrve sera redrgée vers un port de sorte avec une probablté de N pour chaque port Le flux d'entrée au nveau des fles d'attente des ports de sorte qu en résulte est un N * λ processus de posson de taux λ et ndépendant du nombre de ports des N commutateurs On s'ntéresse dans l'étude à une seule fle d'attente de sorte On se propose de détermner : la dstrbuton du nombre de messages en attente dans la fle, la dstrbuton du temps d'attente dans la fle a Ethernet sans prorté On se propose d'étuder les performances d'un commutateur Ethernet qu ne tent pas compte des nveaux de prortés des trames Toutes les trames redrgées vers une sorte seront ordonnancées dans une seule fle d'attente FIFO quelle que sot sa prorté Dans notre étude théorque, on suppose que la talle d'une trame est varable entre 64 octets et 58 octets et que la dstrbuton de la talle d'une trame sut une lo unforme sur l'ntervalle [64,58] On travalle dans le carde du régme statonnare On construt la chaîne de Markov qu décrt le nombre de trames Qt aux nstants t k k juste après le départ total de la k ème Q défne par [9] : trame On obtent la chaîne de Markov { } Q ( Q t k + A tk + t k tk + Où A t k+ est le nombre de trames arrvées durant [t k, t k+ ] Cette équaton est semblable à celle de la fle M/G/ ) + ()

6 On se base sur la proprété fondamentale de la fle M/G/ qu dt que l'observaton du nombre de trames aux nstants où une trame qutte le système sera toujours la même que les observatons à n'mporte quel nstant aléatore On peut donc dédure que la Q exste [4] Pour se reporter à une étude semblable à celle de M/G/, on not{ X t k } la chaîne de Markov qu représente le nombre de trames juste avant le départ total d'une trame : dstrbuton statonnare de { } t k X ( X + A U ( X tk + tk tk+ tk avec : U(x) { s x>0 ; snon 0} On note par τ k la durée de transmsson de la k ème trame de talle F k en cours F τ k k Fmn Fmn Avec F mn 64 et T ; D Selon cette formule, on travalle sous l'hypothèse que la durée de transmsson d'une trame de talle quelconque est un multple de la durée de transmsson de la trame de la plus pette talle τ k est une varable aléatore qu sut une lo (unforme) dscrète de moyenne : on trouve α 3 * T )) + (3) E[ Fk ] E[ Tk ] * T α * T Fmn D'après [4], la transformée en Z du processus { X t k } s'écrt : P x ( ρ)( z) A( z) ( z) A( z) z avec ρ est le taux d'occupaton du buffer On note par moyen Le problème consste à détermner A(z) A ( z) or d'après la lo des probabltés totales : 0 P [ A n] P[ A / duree τ k ]* P[ servce τ k ] k z * P[ A ] (4) () ρ αλt le taux d'occupaton l sufft de détermner la lo de τ k Comme A n sut une lo de posson, on a alors : ( λτ k ) P[ A n / duree τ k ] exp( λτ k ) * n! n

7 Sachant que F k sut une lo unforme dscrète sur [ F mn, F max ] avec F mn 64 et F max F max 58 et 4, on dédut que τ k sut une lo unforme sur l'ntervalle [,4] Fmn de moyenne E[ τ k ] 3T qu est le temps moyen de servce D'où P[ temps de servce τ k ] 4 On dédut : A( z) 4 4 n z k n 0 ( λτ k ) * n! n * exp( λτ k ) Le calcul de A(z) est complexe On peut utlser des méthodes numérques pour détermner A(z) et donc Px(z) Dans ce cas, on peut en dédure Q(z) Pour smplfer les calculs, on traval avec l'hypothèse que la talle de trames est la plus grande Cec permet d'obtenr une borne supéreure du temps d'attente et du nombre de trames dans le buffer L'évaluaton de performances du commutateur sous l'hypothèse que la talle de toutes les trames est fxe, est fate dans [4] et a condut à détermner les valeurs moyennes du nombre de clents en attente et du temps d'attente dans les buffers Cec étant avec la lo de Bernoull de paramètre p Le calcul est semblable avec le processus de posson de paramètre λ Tc ( T c : Durée de transmsson de la trame de talle constante) et fournt les résultats suvants : Nombre moyen de trames dans la fle : Temps moyen de trames dans la fle : λ Tc Qc *( λt Wq c c λ Tc *( λt c ) ) (6) (7) Mas, l'étude des performances temps réel d'un système exge de fournr une garante pour le temps d'attente dans la fle, c'est à dre on dot pouvor prévor une probablté pour que le temps d'attente ne dépasse pas une lmte ce qu se tradut par : [ temps > δ lm ] < ε avec ε << P t S cette équaton est satsfate, on peut dre que le système peut fournr des garantes temps réel souples (SRT) On dot donc détermner la dstrbuton du temps d'attente dans le système Grâce aux arrvés possonnens, on peut construre une nouvelle CMD (Chaîne de Markov Dscrète) aux nstants dstrbués selon d(t) Donc :

8 alors tout calcul fat : x 0 P ( z) E[ z ] E[ z / dela t]* d( t) dt x P x x ( z) D( λ ( z)) D(s) étant la transformée de Laplace de d(t) défne par [4]: s( ρ) M ( s) D( s) s λ + λm ( s) (8) Le temps de servce est constant et égal à T c, d'où M(s), la transformée de Laplace du temps de servce est : 0 M ( s) m( t) exp( st) dt exp( stc) car m(t) δ (t) s ttc snon m(t) 0 d'où : D c s( ρ) exp( stc) ( s) s λ + λ exp( stc) (9) avec et La transformée nverse de D c (s) nous donne la dstrbuton de d(t) [] + d( t) exp( st) Dc ( s) ds (0) π Une fos nous détermnons d(t), on peut ntégrer pour en dédure la dstrbuton P[ temps s' attente t] d( t) Or d'après [6], la dstrbuton du temps d'attente dans la fle est : p n k t ( k ) Tc Wq[ t] pn + pk Tc n 0 ( k ) Tc t ktc k,, n ( ) ( ρ ) j p 0 ρ ρ p ( ρ)( e ) n j n j ( jρ) ( jρ + n j) e ( n j)! t 0 jρ n,3, La fgure montre la dstrbuton du temps d'attente de trame dans une fle M/D/ avec une talle fxée à Fmax 58 en foncton de la charge du réseau

9 P[temps d'attente < t] dans la fle M/D/, 0,8 0,6 0,4 0, 0 Rho 0, Rho 0, Rho 0,3 Rho 0,4 Rho 0,5 Rho 0,6 Rho 0,7 Rho 0,8 Rho 0,9 0*Tc *Tc *Tc 3*Tc 4*Tc 5*Tc 6*Tc 7*Tc 8*Tc Fg P[temps d'attente < t] dans la fle M/D/ b Ethernet commuté avec prorté On se propose d'évaluer le temps de réponse d'un commutateur Ethernet dans le cas ou chaque type de trame appartent à une classe de trafc qu lu est propre On va partr de l'hypothèse que notre modèle de réseau à évaluer possède K types de trames dfférentes et que chaque trame appartent à une classe de prorté La classe est plus prortare que la classe j ss <j A l'entrée d'un port de sorte, le flux d'arrvée global est de posson de taux λ Le flux d'arrvée sur chacune des fles est λ avec λ K où λ est le taux d'arrvée des trames de la classe On suppose que chacune des classes reçot son propre temps de servce, car par hypothèse, la longueur moyenne des trames dépend de la classe On note par F la longueur moyenne des trames de classe Chaque classe a un temps moyen de servce / µ et admet des moments d'ordre qu est fn Le temps moyen de servce pour une classe est défn par : λ F T * T α * T µ Fmn

10 La dscplne de servce dans ce commutateur Ethernet est FP (Fxed Prorty) sans préempton On se base sur les résultats de la fle M/G/ avec dfférents nveaux de prortés sans préempton [3] Le temps moyen de servce dans le système est : avec Le moment d'ordre est : Ws K F E[ s ] F λ E[ s ] λ mn E[ s ] K * T λ E[ s ] λ S on fat l'approxmaton que toutes les trames d'une classe ont la même longueur F qu est fxe, alors on aura un temps de tratement détermnste pour chaque classe qu est égale à α T Dans ce cas, la varance du temps de servce pour chacune des classes de servce est nulle et on aura : () E[ s ] ( E[ s ]) α T () Alors K λ E[ s ] α T λ (3) CAS : Commutateur Ethernet avec K fles d'attente FIFO Le temps moyen d'attente pour chacune des K classes est donné par : Wq j K λα T *( a )( a ) j j (4) avec : et a 0 0 a j λ E[ s ] + λ E[ s ] + + λ j E[ s j ] j,,, K CAS : Commutateur Ethernet avec deux fles d'attente FIFO Dans ce cas, le commutateur ne dspose que de deux fles pour gérer les K prortés On se propose d'ordonnancer les trames de classes jusqu'à K 0 dans la fle la plus prortare et d'ordonnancer les trames de classes K 0 + jusqu'à K dans la fle la mons prortare, avec < K 0 <K Les coeffcents d'attente sont calculés ans [7][8]:

11 a K 0 α λ a λws Le temps moyen d'attente pour chacune des trames dans chacune des deux fles est donné par : Pour la classe la plus prortare Wq K K0 *( λ α T Pour la classe la mons prortare K λα Wq *( K0 α λ T ) T T α λ T ) ( λws) CAS 3 : Commutateur Ethernet avec une fle d'attente On suppose dans ce cas que le commutateur Ethernet ne gère pas les prortés et on a toujours les K types de trames à ordonnancer sur le réseau Dans ce cas, le temps moyen d'attente dans la fle est [6]: λe[ s ] Wq *( ρ) (7) (5) (6) Avec ρ 4 λ T Approche détermnste pour évaluer la QoS HRT Pour une applcaton composée de messages pérodques de pérodcté et de prorté connues, et apérodques, sous hypothèse que ceux-c soent mons prortares, l est possble d'évaluer le temps de réponse du pre cas assocé à chacun des messages pérodques Le pre cas pour une trame pérodque de prorté m correspond à la stuaton où au moment de la génératon de cette trame, l y a une trame de prorté nféreure qu vent de commencer à être transmse (un message prortare ne peut pas préempter un message mons prortare en cours de transmsson) et où toutes les trames plus prortares sont auss prêtes à être transmses Dans ce pre cas, le temps de réponse noté R m est donné par : R C + B m Où C m est la durée de transmsson de la trame de prorté m, B m est le pre temps d'nterférence durant lequel on transmet toutes les trames plus prortares que m et de même prorté, plus une trame (la plus longue) mons prortare qu vent de commencer sa transmsson avant l'arrvée de la trame de prorté m B m est donné par l'équaton récurrente suvante et peut être obtenu par un calcul tératf en partant de B 0 0 [0] : m m m

12 B n+ m n max{ }( ) B m > τ + + (8) k τ C C j τ j τ k T j où T m est la pérode de la trame de prorté m (on suppose que les messages sont à échéance sur requête) Cette équaton converge à une valeur s et seulement s la charge générée par les trames des m premères prortés est nféreure ou égale à Quand une trame de prorté m a son temps de réponse nféreure à sa Deadlne (que l'on suppose égale à sa pérode), on dt que ce message est ordonnançable Pour un commutateur qu mplémente ou 4 nveaux de prortés pour pluseurs types de trames de prortés dfférentes, l'utlsateur dot confgurer le commutateur (souvent selon la table de mappage de IEEE80p) pour savor gérer les prortés L'équaton de pre temps de réponse reste toujours valable car elle tent compte des trames de même prorté dans une même fle d'attente III Etude de cas Descrpton de l applcaton On se propose d'applquer les résultats de notre étude analytque sur un cas concret Le modèle d'applcaton est nspré du réseau d'un ateler de fabrcaton de botes de vtesse chez PSA (Peugeot - Ctröen) L'applcaton consste à échanger des messages entre deux postes nformatques Par abstracton du problème, on note A le premer poste et B le deuxème On dstngue entre deux ensembles de messages : Messages de A vers B : E {MT, MT, MT3, MT4, MT5} Messages de B vers A : E {MT, MT, MT3, MT4, MT5} La communcaton entre les deux postes A et B se fat à travers un commutateur Ethernet dont le débt de chaque port est 0 Mbt/s Pour l'analyse du cas détermnste, on note par T j la pérode de la trame MT j Dans le cas apérodque, les taux d'arrvée Possonnenne sont donc λ / T Les caractérstques du trafc sont les suvantes : Trames de A vers B : Pro Type Talle(octet) Durée(ms) Pérode(ms) Deadlne(ms) MT MT MT3 0 4 MT MT j j

13 Trames de B vers A : Pro Type Talle(octet) Durée(ms) Pérode(ms) Deadlne(ms) MT MT MT MT MT La durée d'exécuton est obtenue par la formule suvante : DuréeTalle(Octet)*8/Débt Evaluaton du pre temps de réponse On se propose d'évaluer le pre temps de réponse pour les dfférentes trames de l'applcaton que nous avons défne On applque sur ces deux ensembles de messages les résultats de l'approche détermnste qu'on a développée, en supposant que le commutateur gère 5 nveaux de prorté Pour notre confguraton, on obtent les pres temps de réponse suvants : Pour les messages A B Trame MT MT MT3 MT4 MT5 TRpre cas Pour les messages B A Trame MT MT MT3 MT4 MT5 TRpre cas Evaluaton du temps d'attente moyen On consdère tros archtectures dfférentes du commutateur On chost d'évaluer la fle ayant des messages de A vers B Les résultats de l'autre fle sont smlares à cellec On applque les résultats de l'approche probablste sur l'ensemble des trames E pour détermner le temps d'attente moyen dans les fles pour chacune des classes de prorté Cas : Commutateur avec 5 Fles d'attente On se propose dans ce cas, d'évaluer, le temps d'attente moyen et le temps de réponse moyen Trame MT MT MT3 MT4 MT5 E[q](µs) E[R](ms)

14 On peut constater que les pres temps de réponse sont largement supéreurs à leur moyennes Cec est vra pour des charges pettes Pour des valeurs de charge de réseau proches de 00% les temps de réponse moyens calculés par l'approche probablste tendent vers l'nfn surtout pour les fles mons prortares De plus, Comme la charge du réseau n'est pas mportante (< 0% ), l n'y a que très peu d'attente La majeure parte du temps de réponse est due à la durée de transmsson Cas : Commutateur avec Fles d'attente Trame Fle{MT,MT} Fle{MT3,MT4,MT5} E[q](µs) Cas 3 : Commutateur avec Fles d'attente Trame Fle{MT,MT,MT3,MT4,MT5} E[q](µs) 8085 D'après les tros cas, les résultats montrent l'avantage de la noton de prorté pour mnmser le temps d'attente moyen L'avantage n'est pas très sgnfcatf dans le cas où la charge du réseau serat pette, mas son mportance croît avec la charge du réseau Les courbes de la Fg 3 montrent l'évoluton du temps d'attente dans les buffers les plus prortares en foncton de la charge du réseau Temps d'attente dans les fles les plus prortares,00e+00 0, 0, 0,5 0,3 0,35 0,4 0,5 0,6 0,65 0,7 0,75 0,8 0,85 0,9 0,9 0,95 0,99,00E-0,00E-0 Wq_p Wq_p,00E-03 Wq_5p,00E-04,00E-05,00E-06 Charge du réseau Fg3 Temps d attente dans les fles les plus proprtares

15 Il est nettement remarquable que le commutateur ayant pluseurs (deux et cnq) fles d'attente sot très performant par rapport à celu ayant une unque fle, surtout lorsque le réseau est très chargé En effet, à partr d'une charge de réseau > 08 on remarque une dfférence nette entre le comportement des dfférents commutateurs Pour une charge de l'ordre de 90% le temps d'attente moyen des commutateurs avec pluseurs fles d'attente 4 est de l'ordre de 0 seconde tands que celu avec une unque fle d'attente est de l'ordre de 0 seconde Pour une charge de réseau nféreure à 80%, les comportements des commutateurs sont dfférents sensblement L'avantage des commutateurs avec prorté n'est pas sans conséquences En fate, l'améloraton de la qualté de servce des messages les plus prortares dans les commutateurs qu utlsent pluseurs nveaux de prortés pour l'ordonnancement du trafc contrbue à la dégradaton du temps d'attente des messages les mons prortares Le comportement du système change en permutant les prortés des messages, l est mportant de défnr judceusement les prortés des dfférents types de messages afn d'assurer un comportement optmal du système de messages à ordonnancer En général, pour une charge de trafc nféreure à 60%, le temps de réponse des 5 messages les mons prortares est de l'ordre de 0 seconde mas au-delà de cette charge, ce temps de réponse dégrade exponentellement et peut attendre l'ordre de quelques secondes pour des charges supéreures à 90% Mas, dans le cadre des réseaux réels, l est rare de saturer le réseau et on travalle généralement dans des condtons de charge nféreures à 50%, ce qu est satsfasant pour le rendement optmal d'un commutateur à pluseurs nveaux de prorté IV Concluson et Perspectves Le résultat essentel de cet artcle est de créer et utlser des modèles analytques pour l'évaluaton du temps de réponse du commutateur Ethernet Les résultats qu'on a obtenus montrent la capacté de la commutaton des réseaux Ethernet pour amélorer la qualté de servce des tâches à ordonnancer Cec peut encourager à adopter la soluton d'ethernet commuté dans les réseaux locaux ndustrels au nveau du contrôle-commande La premère perspectve de notre traval est d'étendre les modèles analytques du commutateur Ethernet En effet, dans des cas plus réalstes, la probablté pour qu'une trame sot commutée sur un port parm N n'est pas équtable Les ports connectés à des serveurs ou d'autres commutateurs auront des probabltés plus élevées que les autres ports pour émettre ou recevor du trafc Une généralsaton du modèle sera ensute fate en prenant en compte le cas où les ports du commutateur n'ont pas le même débt Une deuxème perspectve est d'applquer les résultats qu'on a trouvés pour un seul commutateur à un réseau mallé qu est consttué de pluseurs commutateurs et structuré en VLAN pour évaluer le temps de réponse de bout en bout Nous tendrons compte pour cette évaluaton le déploement du protocole Spannng Tree

16 Bblographes [] Thomas M, BCMSN - Buldng Csco Multlayer Swtchng Networks - CISCO, Mc Graw Hll 000 [] IBM, Mgraton to Swtched Ethernet LANs [3] Song Ye-Qong, Tme Constraned Communcaton Over Swtched Ethernet, Preprnt proceedngs IFAC Fet'00, pp 5-59 Nancy (France), 5-6 Nov 00 [4] Song Ye-Qong, Modélsaton Quanttatve des réseaux (Informatques et Télécoms), UHP-Nancy I, - LORIA [5] BBaynat, Théore des fles d'attentes : Des chaînes de Markov aux réseaux à forme produt, Hermes, 000 [6 ] Allen A O, Probablty, Statstcs, and Queung Theory wth Computer Scence Applcatons (Second Edton), Academc Press, Inc, 990 [7] Klenrock L, Queung Systems, Vol : Theory, John Wley, 975 [8] Klenrock L, Queung Systems, Vol : Computer Applcaton, John Wley, 976 [9] Koubaa Ans, «Ethernet Commuté et QoS pour les Applcatons Temps Réel», DEA Informatque, LORIA-00 [0] Song Ye-Qong, Françose Smonot-Lon et Ncolas Navet, «De l'évaluaton de performances du système de communcaton à la valdaton de l'archtecture opératonnelle - cas du système embarqué dans l'automoble», Ecole d'été temps réel 999 Hermes, Sept 999 []Jermah FHayes, Modellng and Analyss Of Computer Communcaton Networks - Plenum Press, 984

Amélioration des Délais dans les Réseaux à Débits Garantis pour des Flux Temps-Réel Sous Contrainte «(m,k)-firm»

Amélioration des Délais dans les Réseaux à Débits Garantis pour des Flux Temps-Réel Sous Contrainte «(m,k)-firm» Améloraton des Délas dans les Réseaux à Débts Garants pour des Flux Temps-Réel Sous Contrante «(m,k)-frm» Résumé : Koubâa Ans, Yé-Qong Song LORIA UHP Nancy 1 - INPL - INRIA Lorrane 2, av. de la Forêt de

Plus en détail

Les jeunes économistes

Les jeunes économistes Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque

Plus en détail

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks Plan Geston des stocks Abdellah El Fallah Ensa de Tétouan 2011 Les opératons de gestons des stocks Les coûts assocés à la geston des stocks Le rôle des stocks Modèle de la quantté économque Geston calendare

Plus en détail

Mesure avec une règle

Mesure avec une règle Mesure avec une règle par Matheu ROUAUD Professeur de Scences Physques en prépa, Dplômé en Physque Théorque. Lycée Alan-Fourner 8000 Bourges ecrre@ncerttudes.fr RÉSUMÉ La mesure d'une grandeur par un système

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction -

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction - EXAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Consdérons une entreprse E comportant deux établssements : E1 et E2 qu emploent chacun 200 salarés. Au sen de l'établssement

Plus en détail

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix?

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix? Note méthodologque Tratements hebdomadares Questlemonscher.com Quelle méthode de collecte de prx? Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaE onsel, socété d études et d analyses statstques

Plus en détail

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques Qu est ce que le clusterng? analyse de clusterng regroupement des obets en clusters un cluster : une collecton d obets smlares au sen d un même cluster dssmlares au obets appartenant à d autres clusters

Plus en détail

Montage émetteur commun

Montage émetteur commun tour au menu ontage émetteur commun Polarsaton d un transstor. ôle de la polarsaton La polarsaton a pour rôle de placer le pont de fonctonnement du transstor dans une zone où ses caractérstques sont lnéares.

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE THÉORIE DE L INFORMATION POUR LES COMMUNICATIONS.

ÉLÉMENTS DE THÉORIE DE L INFORMATION POUR LES COMMUNICATIONS. ÉLÉMETS DE THÉORIE DE L IFORMATIO POUR LES COMMUICATIOS. L a théore de l nformaton est une dscplne qu s appue non seulement sur les (télé-) communcatons, mas auss sur l nformatque, la statstque, la physque

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

Exercices d Électrocinétique

Exercices d Électrocinétique ercces d Électrocnétque Intensté et densté de courant -1.1 Vtesse des porteurs de charges : On dssout une masse m = 20g de chlorure de sodum NaCl dans un bac électrolytque de longueur l = 20cm et de secton

Plus en détail

hal-00409942, version 1-14 Aug 2009

hal-00409942, version 1-14 Aug 2009 Manuscrt auteur, publé dans "MOSIM' 008, Pars : France (008)" 7 e Conférence Francophone de MOdélsaton et SIMulaton - MOSIM 08 - du mars au avrl 008 - Pars - France «Modélsaton, Optmsaton et Smulaton des

Plus en détail

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage Fche n 7 : Vérfcaton du débt et de la vtesse par la méthode de traçage 1. PRINCIPE La méthode de traçage permet de calculer le débt d un écoulement ndépendamment des mesurages de hauteur et de vtesse.

Plus en détail

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social Drgeant de SAS : Lasser le chox du statut socal Résumé de notre proposton : Ouvrr le chox du statut socal du drgeant de SAS avec 2 solutons possbles : apprécer la stuaton socale des drgeants de SAS comme

Plus en détail

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain.

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain. Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amens.fr/pedagoge/maths/new/ue2007/synthese_ateler_annette_alan.pdf 1 La règle du jeu Un drecteur de casno se propose d nstaller le

Plus en détail

BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES

BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES I. Concepts généraux. Le référentel précse : Cette parte du module M4 «Acquérr des outls mathématques de base nécessares à l'analyse de données économques» est en relaton avec

Plus en détail

Apprentissage incrémental dans un système de filtrage adaptatif

Apprentissage incrémental dans un système de filtrage adaptatif VSST'200 32 TEXTES DES COMMUNICATIONS - Tome I Apprentssage ncrémental dans un système de fltrage adaptatf Mohand BOUGHANEM, Mohamed TMAR boughane@rt.fr, tmar@rt.fr IRIT/SIG, Campus Unv. Toulouse III,

Plus en détail

Analyse des Performances et Modélisation d un Serveur Web

Analyse des Performances et Modélisation d un Serveur Web SETIT 2009 5 th Internatonal Conference: Scences of Electronc, Technologes of Informaton and Telecommuncatons March 22-26, 2009 TUNISIA Analyse des Performances et Modélsaton d un Serveur Web Fontane RAFAMANTANANTSOA*,

Plus en détail

TD 1. Statistiques à une variable.

TD 1. Statistiques à une variable. Danel Abécasss. Année unverstare 2010/2011 Prépa-L1 TD de bostatstques. Exercce 1. On consdère la sére suvante : TD 1. Statstques à une varable. 1. Calculer la moyenne et l écart type. 2. Calculer la médane

Plus en détail

Gigue temporelle et ordonnancement par échéance dans les applications temps réel

Gigue temporelle et ordonnancement par échéance dans les applications temps réel L. Davd, F. Cottet, E. Grolleau. Ggue temporelle et ordonnancement par échéance dans les applcatons temps réel. IEEE Conf. Inter. Francophone d Automatque (CIFA2000), Jullet 2000, Llle, France. Ggue temporelle

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES Émle Garca, Maron Le Cam et Therry Rocher MENESR-DEPP, bureau de l évaluaton des élèves Cet artcle porte sur les méthodes de

Plus en détail

SIMULATION D UN JET TURBULENT POUR LE REFROIDISSEMENT DES AUBES DE TURBINE

SIMULATION D UN JET TURBULENT POUR LE REFROIDISSEMENT DES AUBES DE TURBINE 10 ème Sémnare Internatonal sur la Physque Energétque 10 th Internatonal Meetng on Energetcal Physcs SIMULAION D UN JE URBULEN POUR LE REFROIDISSEMEN DES AUBES DE URBINE Bounegta Bachr 1, Abdelarm Maamar

Plus en détail

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes EH SmartVew Servces en lgne Euler Hermes Identfez vos rsques et vos opportuntés Plotez votre assurance-crédt www.eulerhermes.be Les avantages d EH SmartVew L expertse Euler Hermes présentée de manère clare

Plus en détail

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire Assurance malade et aléa de moralté ex-ante : L ncdence de l hétérogénété de la perte santare Davd Alary 1 et Franck Ben 2 Cet artcle examne l ncdence de l hétérogénété de la perte santare sur les contrats

Plus en détail

Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actifs non préemptifs

Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actifs non préemptifs Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actfs non préemptfs Françose Baude Dens Caromel Chrstan Delbé Ludovc Henro Equpe Oass, INRIA - CNRS - I3S 2004, route des Lucoles F-06902 Sopha Antpols

Plus en détail

Prêts bilatéraux et réseaux sociaux

Prêts bilatéraux et réseaux sociaux Prêts blatéraux et réseaux socaux Quand la sous-optmalté condut au ben-être collectf Phlppe Callou, Frederc Dubut et Mchele Sebag LRI, Unverste Pars Sud F-91405 Orsay France {callou;dubut;sebag}@lr.fr

Plus en détail

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques Revue des Energes Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (007) 109 114 Système solare combné Estmaton des besons énergétques R. Kharch 1, B. Benyoucef et M. Belhamel 1 1 Centre de Développement des Energes Renouvelables

Plus en détail

Interface OneNote 2013

Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Offce 2013 - Fonctons avancées Lancer OneNote 2013 À partr de l'nterface Wndows 8, utlsez une des méthodes suvantes : - Clquez sur la vgnette OneNote 2013

Plus en détail

Modélisations du risque en assurance automobile. Michel Grun-Rehomme Université Paris 2 et Ensae Email: grun@ensae.fr

Modélisations du risque en assurance automobile. Michel Grun-Rehomme Université Paris 2 et Ensae Email: grun@ensae.fr Modélsatons du rsque en assurance automoble Mchel Grun-Rehomme Unversté Pars 2 et Ensae Emal: grun@ensae.fr 1 Modélsatons du rsque en assurance automoble La snstralté est mesurée en terme de fréquence

Plus en détail

Qualité de service 7. Ordonnanceurs de paquets. Contexte. Intégration de services. Plan. Multiplexage. FIFO/DropTail. Priorités

Qualité de service 7. Ordonnanceurs de paquets. Contexte. Intégration de services. Plan. Multiplexage. FIFO/DropTail. Priorités NE52 éseaux avancés Qualté de servce hrstophe Deleuze ESISA/INPG LIS 7 déc 24/3 jan 25 ontexte commutaton de crcuts partage statque solaton complète ex : vox gaspllage de la bande passante commutaton de

Plus en détail

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 10ème Congrès ranças d'acoustque Lyon, 1-16 Avrl 010 Imagere acoustque en soufflere SA Arnaud Ménoret 1, Nathale Gorllot, Jean-Luc Adam 3 1 Sgnal Développement, 1 Bld Chassegne, 86000 Poters, a.menoret@sgnal-developpement.com

Plus en détail

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33 Termnal numérque TM 13 raccordé aux nstallatons Integral 33 Notce d utlsaton Vous garderez une longueur d avance. Famlarsez--vous avec votre téléphone Remarques mportantes Chaptres à lre en prorté -- Vue

Plus en détail

Chapitre 3 : Incertitudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES. Lignes directrices 2006 du GIEC pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre 3.

Chapitre 3 : Incertitudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES. Lignes directrices 2006 du GIEC pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre 3. Chaptre 3 : Incerttudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES Lgnes drectrces 2006 du GIEC pour les nventares natonaux de gaz à effet de serre 3.1 Volume 1 : Orentatons générales et établssement des rapports Auteurs

Plus en détail

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Observatore Economque et Statstque d Afrque Subsaharenne LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Une contrbuton à la réunon commune CEE/BIT sur les ndces des prx

Plus en détail

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE?

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? Boulanger Frédérc Avanssur, Groupe AXA 163-167, Avenue Georges Clémenceau 92742 Nanterre Cedex France Tel: +33 1 46 14 43

Plus en détail

Le théorème du viriel

Le théorème du viriel Le théorème du vrel On se propose de démontrer le théorème du vrel de deux manères dfférentes. La premère fat appel à deux "trcks" qu l faut vor. Cette preuve met en avant une quantté, notée S c, qu permet

Plus en détail

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria.

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria. 1 CAS nédt d applcaton sur les normes IAS/IFRS Coût amort sur oblgatons à taux varable ou révsable La socété Plumera présente ses comptes annuels dans le référentel IFRS. Elle détent dans son portefeulle

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

FORMATION DOCTORALE EN INFORMATIQUE THESE. présentée en vue de l obtention du Doctorat en Informatique. par

FORMATION DOCTORALE EN INFORMATIQUE THESE. présentée en vue de l obtention du Doctorat en Informatique. par UNIVERSITE DE TUNIS EL MANAR FACULTE DES SCIENCES DE TUNIS INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON FORMATION DOCTORALE EN INFORMATIQUE THESE présentée en vue de l obtenton du Doctorat en Informatque

Plus en détail

GEA I Mathématiques nancières Poly. de révision. Lionel Darondeau

GEA I Mathématiques nancières Poly. de révision. Lionel Darondeau GEA I Mathématques nancères Poly de révson Lonel Darondeau Intérêts smples et composés Voc la lste des exercces à révser, corrgés en cours : Exercce 2 Exercce 3 Exercce 5 Exercce 6 Exercce 7 Exercce 8

Plus en détail

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF 1 LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régme») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF AVIS AUX RETRAITÉS ET AUX PARTICIPANTS AVEC DROITS ACQUIS DIFFÉRÉS Expédteurs

Plus en détail

La physiologie du cerveau montre que celui-ci est constitué de cellules (les neurones) interconnectées. Quelques étapes de cette découverte :

La physiologie du cerveau montre que celui-ci est constitué de cellules (les neurones) interconnectées. Quelques étapes de cette découverte : Chaptre 3 Apprentssage automatque : les réseaux de neurones Introducton Le Perceptron Les réseaux mult-couches 3.1 Introducton Comment l'homme fat-l pour rasonner, parler, calculer, apprendre,...? Comment

Plus en détail

Réseau RRFR pour la surveillance dynamique : application en e-maintenance.

Réseau RRFR pour la surveillance dynamique : application en e-maintenance. Réseau RRFR pour la survellance dynamue : applcaton en e-mantenance. RYAD ZEMOURI, DANIEL RACOCEANU, NOUREDDINE ZERHOUNI Laboratore Unverstare de Recherche en Producton Automatsée (LURPA) 6, avenue du

Plus en détail

DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS

DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS Le cabnet Enetek nous démontre les mpacts négatfs de la multplcaton des stocks qu au leu d amélorer le taux de servce en se rapprochant du clent, le dégradent

Plus en détail

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique Spécale PSI - Cours "Electromagnétsme" 1 Inducton électromagnétque Chaptre IV : Inductance propre, nductance mutuelle. Energe électromagnétque Objectfs: Coecents d nductance propre L et mutuelle M Blan

Plus en détail

Application du système immunitaire artificiel ordinaire et amélioré pour la reconnaissance des caractères artificiels

Application du système immunitaire artificiel ordinaire et amélioré pour la reconnaissance des caractères artificiels 9 Nature & Technology Applcaton du système mmuntare artfcel ordnare et améloré pour la reconnassance des caractères artfcels Hba Khell a, Abdelkader Benyettou a a Laboratore Sgnal Image Parole SIMPA-,

Plus en détail

Gestion adaptative des ressources dans les réseaux maillés sans fil à multiples-radios multiples-canaux

Gestion adaptative des ressources dans les réseaux maillés sans fil à multiples-radios multiples-canaux Unversté de Montréal Geston adaptatve des ressources dans les réseaux mallés sans fl à multples-rados multples-canaux par Jhene Rezgu Département d nformatque et de recherche opératonnelle Faculté des

Plus en détail

Stéganographie Adaptative par Oracle (ASO)

Stéganographie Adaptative par Oracle (ASO) Stéganographe Adaptatve par Oracle ASO Sarra Kouder, Marc Chaumont, Wllam Puech To cte ths verson: Sarra Kouder, Marc Chaumont, Wllam Puech. Stéganographe Adaptatve par Oracle ASO. CORESA 12: COmpresson

Plus en détail

Définition des tâches

Définition des tâches Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf du projet. Elles représentent de ce fat, les éléments

Plus en détail

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008 THÈSE En vue de l'obtenton du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délvré par l'unversté Toulouse III - Paul Sabater Spécalté : Informatque Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008 Ttre

Plus en détail

I. Présentation générale des méthodes d estimation des projets de type «unité industrielle»

I. Présentation générale des méthodes d estimation des projets de type «unité industrielle» Evaluaton des projets et estmaton des coûts Le budget d un projet est un élément mportant dans l étude d un projet pusque les résultats économques auront un mpact sur la réalsaton ou non et sur la concepton

Plus en détail

Projet de fin d études

Projet de fin d études Unversté Franços Rabelas Tours Ecole Polytechnque Unverstare de Tours Département Informatque Projet de fn d études Ordonnancement Juste à Temps avec geston des stocks Chopn Antone Mrault Arnaud 3ème année

Plus en détail

Q x2 = 1 2. est dans l ensemble plus grand des rationnels Q. Continuons ainsi, l équation x 2 = 1 2

Q x2 = 1 2. est dans l ensemble plus grand des rationnels Q. Continuons ainsi, l équation x 2 = 1 2 Exo7 Nombres complexes Vdéo parte. Les nombres complexes, défntons et opératons Vdéo parte. Racnes carrées, équaton du second degré Vdéo parte 3. Argument et trgonométre Vdéo parte 4. Nombres complexes

Plus en détail

Rapport d avancement à mi-parcours

Rapport d avancement à mi-parcours Rapport d avancement à m-parcours Alexandre Lung-Yut-Fong 30 mars 2010 Ttre de la thèse : Détecton d anomales à partr de mesures collectées par un réseau de capteurs et applcaton à la détecton d attaques

Plus en détail

CHAPITRE 14 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE COMMANDE

CHAPITRE 14 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE COMMANDE HAITRE 4 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE OMMANDE RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE OMMANDE... 2 INTRODUTION... 22 RAELS... 22 alcul de la valeur ntale de la répone à un échelon... 22 alcul du gan tatque... 22

Plus en détail

Études & documents ÉCONOMIE ET ÉVALUATION. Consommation de carburant : effets des prix à court et à long termes par type de population.

Études & documents ÉCONOMIE ET ÉVALUATION. Consommation de carburant : effets des prix à court et à long termes par type de population. COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 40 Avrl 20 TRANSPORT Études & documents Consommaton de carburant : effets des prx à court et à long termes par type de populaton ÉCONOMIE ET ÉVALUATION Servce

Plus en détail

Les déterminants de la détention et de l usage de la carte de débit : une analyse empirique sur données individuelles françaises

Les déterminants de la détention et de l usage de la carte de débit : une analyse empirique sur données individuelles françaises Les détermnants de la détenton et de l usage de la carte de débt : une analyse emprque sur données ndvduelles françases Davd Boune Marc Bourreau Abel Franços Jun 2006 Département Scences Economques et

Plus en détail

Clavier et souris virtuels pour personnes handicapées à mobilité réduite

Clavier et souris virtuels pour personnes handicapées à mobilité réduite Claver et sours vrtuels pour personnes handcapées à moblté rédute Naoures Belhabb et Ans Rojb Unversté Pars8, THIM, EA 4004 CHART 2, rue de la Lberté 93526 Sant-Dens nawres_habb@yahoo.fr ; ans.rojb@unv-pars8.fr

Plus en détail

Les déterminants de la détention et de l usage de la carte de débit : une analyse empirique sur données individuelles françaises

Les déterminants de la détention et de l usage de la carte de débit : une analyse empirique sur données individuelles françaises Les détermnants de la détenton et de l usage de la carte de débt : une analyse emprque sur données ndvduelles françases Davd Boune a, Marc Bourreau a,b et Abel Franços a,c a Télécom ParsTech, Département

Plus en détail

Paquets. Paquets nationaux 1. Paquets internationaux 11

Paquets. Paquets nationaux 1. Paquets internationaux 11 Paquets Paquets natonaux 1 Paquets nternatonaux 11 Paquets natonaux Servces & optons 1 Créaton 3 1. Dmensons, pods & épasseurs 3 2. Présentaton des paquets 4 2.1. Face avant du paquet 4 2.2. Comment obtenr

Plus en détail

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Project 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le frut d'un long traval approuvé par le jury de soutenance et ms à dsposton de l'ensemble de la communauté unverstare élarge. Il est soums à la proprété ntellectuelle de

Plus en détail

Chapitre 6. Economie ouverte :

Chapitre 6. Economie ouverte : 06/2/202 Chaptre 6. Econome ouverte : le modèle Mundell Flemng Elsabeth Cudevlle Le développement des échanges nternatonaux (bens et servces et flux fnancers) a rendu fortement nterdépendantes les conjonctures

Plus en détail

T3 Comfort raccordé a IP Office

T3 Comfort raccordé a IP Office IP Telephony Contact Centers Moblty Servces T3 Comfort raccordé a IP Offce Benutzerhandbuch User's gude Manual de usuaro Manuel utlsateur Manuale d uso Gebrukersdocumentate Sommare Sommare Se famlarser

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN ÉCONOMIQUE PAR ERIC LÉVESQUE JANVIER

Plus en détail

COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION

COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION DE LA NON-RÉPONSE TOTALE : MÉTHODE DES SCORES ET SEGMENTATION Émle Dequdt, Benoît Busson 2 & Ncolas Sgler 3 Insee, Drecton régonale des Pays de la Lore, Servce

Plus en détail

STATISTIQUE AVEC EXCEL

STATISTIQUE AVEC EXCEL STATISTIQUE AVEC EXCEL Excel offre d nnombrables possbltés de recuellr des données statstques, de les classer, de les analyser et de les représenter graphquement. Ce sont prncpalement les tros éléments

Plus en détail

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE L og c el s de D agnos t c s I mmob l er s Cont ac t eznous 32BddeS t r as bougcs3010875468 Par scedex10tel. 0253354064Fax0278084116 ma l : s er v c e. c l ent @l c el. f r Pourquo LICIEL? Implanté sur

Plus en détail

Calcul de tableaux d amortissement

Calcul de tableaux d amortissement Calcul de tableaux d amortssement 1 Tableau d amortssement Un emprunt est caractérsé par : une somme empruntée notée ; un taux annuel, en %, noté ; une pérodcté qu correspond à la fréquence de remboursement,

Plus en détail

Pour plus d'informations, veuillez nous contacter au 04.75.05.52.62. ou à contact@arclim.fr.

Pour plus d'informations, veuillez nous contacter au 04.75.05.52.62. ou à contact@arclim.fr. Régulaton Sondes & Capteurs Détente frgo électronque Supervson & GTC Humdfcaton & Déshu. Vannes & Servomoteurs Comptage eau, elec., énerge Ancens artcles Cette documentaton provent du ste www.arclm.eu

Plus en détail

Cette documentation provient du site www.arclim.eu et fait référence au produit suivant : PWRPR0000. Prix unitaire : 1732.77 HT

Cette documentation provient du site www.arclim.eu et fait référence au produit suivant : PWRPR0000. Prix unitaire : 1732.77 HT Régulaton Sondes & Capteurs Détente frgo électronque Supervson & GTC Humdfcaton & Déshu. Vannes & Servomoteurs Comptage eau, elec., énerge Ancens artcles Cette documentaton provent du ste www.arclm.eu

Plus en détail

Vous ne visualisez pas correctement cet email

Vous ne visualisez pas correctement cet email Vous ne vsualsez pas correctement cet emal Pluseurs lens qu créent du len sur SFR Busness Team Pour plus d nformaton sur nos offres sfrbusnessteam.fr Consultez les mentons légales et le glossare SFR -

Plus en détail

Oscillations électriques libres

Oscillations électriques libres Oscllatons électrues lbres A Oscllatons lbres amortes 1/ Etude expérmentale a Expérence et observatons Après avor chargé le condensateur (poston 1) On bascule l nterrupteur sur la poston, on obtent l oscllogramme

Plus en détail

L enseignement virtuel dans une économie émergente : perception des étudiants et perspectives d avenir

L enseignement virtuel dans une économie émergente : perception des étudiants et perspectives d avenir L ensegnement vrtuel dans une économe émergente : percepton des étudants et perspectves d avenr Hatem Dellag Laboratore d Econome et de Fnances applquées Faculté des scences économques et de geston de

Plus en détail

Modélisation et conception d algorithmes pour la planification automatique du personnel de compagnies

Modélisation et conception d algorithmes pour la planification automatique du personnel de compagnies Modélsaton et concepton d algorthmes pour la planfcaton automatque du personnel de compagnes aérennes Carmen Draghc To cte ths verson: Carmen Draghc. Modélsaton et concepton d algorthmes pour la planfcaton

Plus en détail

Les prix quotidiens de clôture des échanges de quotas EUA et de crédits CER sont fournis par ICE Futures Europe

Les prix quotidiens de clôture des échanges de quotas EUA et de crédits CER sont fournis par ICE Futures Europe Méthodologe CDC Clmat Recherche puble chaque mos, en collaboraton avec Clmpact Metnext, Tendances Carbone, le bulletn mensuel d nformaton sur le marché européen du carbone (EU ETS). L obectf de cette publcaton

Plus en détail

Application de modèles grande échelle à la problématique régionale : cas de l ozone

Application de modèles grande échelle à la problématique régionale : cas de l ozone Applcaton de modèles grande échelle à la problématque régonale : cas de l ozone Laboratore Central de Survellance de la Qualté de l Ar Conventon n 115/03 Cécle HONORÉ, Laure MALHERBE Unté Modélsaton et

Plus en détail

INTRODUCTION. Jean-Pierre MAGNAN Chef de la section des ouvrages en terre Département des sols et fondations Laboratoire central

INTRODUCTION. Jean-Pierre MAGNAN Chef de la section des ouvrages en terre Département des sols et fondations Laboratoire central Etude numérque de la consoldaton undmensonnelle en tenant compte des varatons de la perméablté et de la compressblté du sol, du fluage et de la non-saturaton Jean-Perre MAGNAN Chef de la secton des ouvrages

Plus en détail

Prévost Kevin 1,2, Magal Pierre 1, Beaumont Catherine 2 RÉSUMÉ

Prévost Kevin 1,2, Magal Pierre 1, Beaumont Catherine 2 RÉSUMÉ INTERET UN MOELE MATHEMATIQUE AN LA COMPARAION E L EFFICACITE E IFFERENTE TRATEGIE E PREVENTION UR LA REITANCE AU PORTAGE A ALMONELLA ENTERITII CHEZ LA POULE Prévost Kevn 1,, Magal Perre 1, Beaumont Catherne

Plus en détail

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette WINDOWS 10 Prse en man de votre ordnateur ou votre tablette Table des matères Wndows 10 L envronnement Wndows 10 sur un ordnateur Wndows 10 : les nouveautés................................ 7 Démarrer Wndows

Plus en détail

Prise en compte des politiques de transport dans le choix des fournisseurs

Prise en compte des politiques de transport dans le choix des fournisseurs INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE GRENOBLE N attrbué par la bblothèque THÈSE Pour obtenr le grade de DOCTEUR DE L I.N.P.G. Spécalté : Géne Industrel Préparée au Laboratore d Automatque de Grenoble Dans

Plus en détail

Grandeur physique, chiffres significatifs

Grandeur physique, chiffres significatifs Grandeur physque, chffres sgnfcatfs I) Donner le résultat d une mesure en correspondance avec l nstrument utlsé : S avec un nstrument, ren n est ndqué sur l ncerttude absolue X d une mesure X, on consdère

Plus en détail

Méthodes d Extraction de Connaissances à partir de Données (ECD) appliquées aux Systèmes d Information Géographiques (SIG)

Méthodes d Extraction de Connaissances à partir de Données (ECD) appliquées aux Systèmes d Information Géographiques (SIG) UNIVERSITÉ DE NANTES FACULTÉ DES SCIENCES ÉCOLE DOCTORALE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES MATÉRIAUX Année 2006 N attrbué par la bblothèque Méthodes d Extracton de Connassances à partr

Plus en détail

La Quantification du Risque Opérationnel des Institutions Bancaires

La Quantification du Risque Opérationnel des Institutions Bancaires HEC Montréal Afflée à l Unversté de Montréal La Quantfcaton du Rsque Opératonnel des Insttutons Bancares par Hela Dahen Département Fnance Thèse présentée à la Faculté des études supéreures en vue d obtenton

Plus en détail

Professionnel de santé équipé de Médiclick!

Professionnel de santé équipé de Médiclick! Professonnel de santé équpé de Médclck! Dosser Médcal Partagé en Aqutane Ce gude vous présente les prncpales fonctonnaltés réservées aux professonnels de santé membres du réseau AquDMP. Sommare Connexon

Plus en détail

Économétrie. Annexes : exercices et corrigés. 5 e édition. William Greene New York University

Économétrie. Annexes : exercices et corrigés. 5 e édition. William Greene New York University Économétre 5 e édton Annexes : exercces et corrgés Wllam Greene New York Unversty Édton françase drgée par Dder Schlacther, IEP Pars, unversté Pars II Traducton : Stéphane Monjon, unversté Pars I Panthéon-Sorbonne

Plus en détail

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com Des solutons globales f ables et nnovantes www.calyon.com OPTIM Internet: un outl smple et performant Suv de vos comptes Tratement de vos opératons bancares Accès à un servce de reportng complet Une nterface

Plus en détail

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io Somfy Box Actvaton de l opton o et programmaton de vos produts o Sommare Pré-requs pour la programmaton de produts o sur la Somfy Box 1 Harmonser la clé système 1 Qu est-ce que la clé système? 1 Dans quel

Plus en détail

Découvrir l interface Windows 8

Découvrir l interface Windows 8 Wndows 8.1 L envronnement Wndows 8 Interfaces Wndows 8 et Bureau L envronnement Wndows 8 Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître

Plus en détail

Prêt de groupe et sanction sociale Group lending and social fine

Prêt de groupe et sanction sociale Group lending and social fine Prêt de roupe et sancton socale Group lendn and socal fne Davd Alary Résumé Dans cet artcle, nous présentons un modèle d antsélecton sur un marché concurrentel du crédt. Nous consdérons l ntroducton de

Plus en détail

INTERNET. Initiation à

INTERNET. Initiation à Intaton à INTERNET Surfez sur Internet Envoyez des messages Téléchargez Dscutez avec Skype Découvrez Facebook Regardez des vdéos Protégez votre ordnateur Myram GRIS Table des matères Internet Introducton

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE. MEMOIRE Présentée à

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE. MEMOIRE Présentée à REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MEMOIRE Présentée à L Unversté de Batna Faculté des Scences Département de Physque

Plus en détail

M.Belahcene-Benatia Mebarka

M.Belahcene-Benatia Mebarka Authentfcaton et Identfcaton de Vsages basées sur les Ondelettes et les Réseaux de Neurones. M.BELAHCENE-BENATIA Mébarka. LI3C Unv.Med Khder.BISKRA Résumé : Notre but est de concevor un système d authentfcaton

Plus en détail

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Elayeb Bilel Le 26 juin 2009

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Elayeb Bilel Le 26 juin 2009 THÈSE En vue de l'obtenton du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délvré par Insttut Natonal Polytechnque de Toulouse (INPT) Dscplne ou spécalté : Informatque Présentée et soutenue par Elayeb Blel Le

Plus en détail

UNE ETUDE ECONOMÉTRIQUE DU NOMBRE D ACCIDENTS

UNE ETUDE ECONOMÉTRIQUE DU NOMBRE D ACCIDENTS BRUSSELS ECONOMIC REVIEW - CAHIERS ECONOMIQUES DE BRUXELLES VOL. 49 - N 2 SUMMER 2006 UNE ETUDE ECONOMÉTRIQUE DU NOMBRE D ACCIDENTS DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE AUTOMOBILE* MARÍA DEL CARMEN MELGAR**

Plus en détail

GATE Groupe d Analyse et de Théorie Économique DOCUMENTS DE TRAVAIL - WORKING PAPERS W.P. 08-24. Préférences temporelles et recherche d emploi

GATE Groupe d Analyse et de Théorie Économique DOCUMENTS DE TRAVAIL - WORKING PAPERS W.P. 08-24. Préférences temporelles et recherche d emploi GATE Groupe d Analyse et de Théore Économque UMR 5824 du CNRS DOCUMENTS DE TRAVAIL - WORKING PAPERS W.P. 08-24 Préférences temporelles et recherche d emplo «Applcatons économétrques sur le panel Européen

Plus en détail

Atelier 2 La recherche d information personnalisée sur le Web

Atelier 2 La recherche d information personnalisée sur le Web Ateler 2 La recherche d nformaton personnalsée sur le Web Mare-Aude Aufaure, Hajer Baazaou Zghal, Yves Lechevaller et Chrstophe Claramunt Ateler Recherche d Informaton Personnalsée sur le WEB Mare-Aude

Plus en détail

Interfaces Windows 8 et Bureau

Interfaces Windows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître sur son écran la toute

Plus en détail

Pro2030 GUIDE D UTILISATION. Français

Pro2030 GUIDE D UTILISATION. Français Pro2030 GUIDE D UTILISATION Franças Contents Garante... Introducton... 1 Artcle nº 605056 Rév C Schéma nº A605056 Novembre 2010 2010 YSI Incorporated. Le logo YSI est une marque déposée de YSI Incorporated.

Plus en détail