CHAPITRE 14 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE COMMANDE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHAPITRE 14 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE COMMANDE"

Transcription

1 HAITRE 4 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE OMMANDE RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE OMMANDE... 2 INTRODUTION RAELS alcul de la valeur ntale de la répone à un échelon alcul du gan tatque omportement d'un ytème ntégrateur FONTIONNEMENT INTUITIF D'UN RÉGULATEUR NÉESSITÉ D'UN INTÉGRATEUR DANS LE RÉGULATEUR Échelon de congne erturbaton en échelon à l'entrée du procédé erturbaton en échelon à la orte du procédé ANALYSE DES ASSERVISSEMENTS AUX TEMS ZÉRO ET INFINI ROÉDÉ ET RÉGULATEUR AVE HAUN UNE INTÉGRATION

2 haptre 4 INTRODUTION ette ecton ntrodut le comportement de ytème en boucle fermée et de leur régulateur. Avant d'aborder le ujet, quelque rappel 'avèrent utle. RAELS alcul de la valeur ntale de la répone à un échelon S la foncton de tranfert du ytème et G(), alor la valeur ntale de a répone à un échelon d'ampltude u et: Y( ) G( ) U ( ) y( ) lm Y() G u lm ( ) lm u G( ) Au facteur u prè, la valeur ntale de la orte 'obtent donc en remplaçant dan la foncton de tranfert par. On contate la dualté temp-fréquence, c'et-à-dre que la valeur à t e calcule avec ω ( jω) tendant ver l'nfn. alcul du gan tatque Le gan tatque K d'un ytème aymptotquement table (an ntégraton) peut 'obtenr en calculant la répone du ytème en régme permanent à un échelon (fgure 4.). Mathématquement, on obtent: Fgure 4. Sytème et commande lnéare GEL-25 22

3 haptre 4 y( ) lm Y( ) G u lm ( ) lm u G( ) Le gan tatque et donc: K y ( ) u lm G( ) Le gan tatque d'un ytème aymptotquement table e calcule donc en remplaçant par dan la foncton de tranfert. On contate encore une fo la dualté temp-fréquence. Le gan tatque et une nformaton ur le comportement en régme permanent ( t ) et l 'obtent par une analye aux bae fréquence ( jω ). omportement d'un ytème ntégrateur Un ytème ntégrateur et un ytème qu ntègre l'entrée. Sa foncton de tranfert et K G( ). An, l'entrée et un échelon, alor la orte et une rampe (fgure 4.2). Fgure 4.2 La orte d'un ntégrateur ne peut être dcontnue car la urface de l'entrée et une foncton contnue. La eule excepton et une entrée contenant une mpulon (fgure 4.3). e réultat 'explque également par le fat que n m (tableau.). our que la orte d'un ntégrateur ot contante, l faut que l'entrée ot nulle (l n'y a plu de urface qu 'accumule et par conéquent la orte demeure contante). La fgure 4.4 llutre ce phénomène. Sytème et commande lnéare GEL-25 23

4 haptre 4 Fgure 4.3 Fgure 4.4 FONTIONNEMENT INTUITIF D'UN RÉGULATEUR L'aervement étudé et llutré à la fgure 4.5. Fgure 4.5 Sytème et commande lnéare GEL-25 24

5 haptre 4 On uppoe que le régulateur et un I (proportonnel ntégral). 'et le régulateur de lon le plu utlé. Sa foncton de tranfert et: K G ( ) K ( T ) T K T Le premer terme et un gan (proportonnel) et le econd et un ntégrateur. La fgure 4.6 montre l'aervement avec un régulateur I. Fgure 4.6 Le gnaux u p (t) et u (t) ont repectvement le acton proportonnelle et ntégrale du régulateur I. Un de objectf du régulateur et d'amener la orte égale à la congne en régme permanent: y( ) r( ) ε( ) La fgure 4.7 montre le dfférent gnaux du ytème ute à un échelon de congne d'ampltude r. On a uppoé que le procédé et aymptotquement table (pa d'ntégrateur) et à gan potf. Sytème et commande lnéare GEL-25 25

6 haptre 4 r r(t) y(t) ε(t) Temp K r u(t) u (t) u p (t) Temp Fgure 4.7 Analyon d'abord le ytème (ntalement au repo) à t : On uppoe la orte du procédé contnue (ca de ytème phyque en général, n> m ). ar conéquent, y( ) même u( ). ε( ) r( ) y( ) r u ( ) K ε( ) K r p uque la orte d'un ntégrateur n'et pa dcontnue, on a u ( ). u( ) up ( ) u ( ) Kr L'acton potve calculée par le régulateur entraîne une augmentaton de la valeur de la orte et par conéquent une dmnuton de l'erreur et de l'acton proportonnelle. Tant que l'erreur n'et pa nulle, l'acton proportonnelle et dfférente de zéro et l'acton ntégrale n'et pa contante (la orte d'un ntégrateur n'et contante que on entrée et nulle). La varable manpulée et donc actve (non contante) tant que l'erreur n'et pa nulle. Le régulateur tente donc de fare bouger la orte du procédé en varant u( t) juqu'à ce que l'erreur ot nulle. Sytème et commande lnéare GEL-25 26

7 haptre 4 En régme permanent, l'erreur et nulle et l'acton u( t) contante. L'acton proportonnelle et nulle. On contate donc que, ute à un échelon de congne: à t, l'acton provent de la parte proportonnelle du régulateur, à t, l'acton provent de la parte ntégrale du régulateur, et la combnaon de acton proportonnelle et ntégrale aure que u( t) n'et pa contante tant que ε et que u( t) prend une valeur telle en régme permanent que ε. NÉESSITÉ D'UN INTÉGRATEUR DANS LE RÉGULATEUR Et-l néceare que le régulateur poède un ntégrateur pour avor une erreur nulle en régme permanent? La répone à cette queton et obtenue mathématquement pour le ca uvant: échelon de congne, perturbaton en échelon à l'entrée du procédé, et perturbaton en échelon à la orte du procédé. Échelon de congne Le dagramme fonctonnel du ytème et tracé à la fgure 4.8. L'ampltude de l'échelon de congne et r. En régme permanent, l'objectf et d'obtenr y( ) r. Fgure 4.8 L'analye du ytème mène aux équaton uvante: Sytème et commande lnéare GEL-25 27

8 haptre 4 our obtenr y( ) r, l faut que our cela, l faut que G ( ) G ( ) Y( ) R( ) G ( ) G ( ) G ( ) G( ) r G ( ) G ( ) y( ) lm Y( ) r G ( ) Gp( ) lm G ( ) G ( ) G ( ) G ( ) lm G ( ) G ( ) lm G ( ) G ( ) >> ette relaton 'obtent G ( ) G ( ) content au mon un ntégrateur, c'et-à-dre G ( ) G ( ) et de la forme uvante: G ( ) G ( ) m Ao A Am α n α ( α enter) ( B B B ) 2 n Le ytème aerv ne préente donc pa d'erreur tatque à un échelon de congne G ( ) et/ou G ( ) poèdent au mon un ntégrateur. erturbaton en échelon à l'entrée du procédé La fgure 4.9 et le dagramme fonctonnel du ytème. L'ampltude de la perturbaton en échelon et p. En régme permanent, la valeur dérée de la orte et y( ). Fgure 4.9 Sytème et commande lnéare GEL-25 28

9 haptre 4 Un dagramme fonctonnel équvalent à la fgure 4.9 et llutré à la fgure 4.. Fgure 4. La relaton entre la orte du ytème et la perturbaton et: En régme permanent la orte et: our que y( ), l faut que 'et donc dre que G G ( ) Y( ) ( ) G ( ) G ( ) G ( ) p G ( ) G ( ) pg ( ) y( ) lm G ( ) G ( ) lm G ( ) >> ( ) dot poéder au mon un ntégrateur. Dan ce ca, on obtent: pg ( ) y( ) lm G ( ) G ( ) pg ( ) lm G ( ) G ( ) p lm G ( ) Sytème et commande lnéare GEL-25 29

10 haptre 4 Il n'y a donc pa d'erreur tatque ute à une perturbaton en échelon à l'entrée du procédé G ( ) poède au mon un ntégrateur. erturbaton en échelon à la orte du procédé La fgure 4. montre deux dagramme fonctonnel équvalent du ytème aerv attaqué par une perturbaton en échelon, d'ampltude p, à la orte du procédé. Fgure 4. L'objectf et d'obtenr y( ). Le relaton décrvant le ytème ont: Afn que y( ) tende ver zéro, l faut p Y( ) G ( ) G ( ) p y( ) lm G ( ) G ( ) lm G ( ) G ( ) >> Sytème et commande lnéare GEL-25 22

11 haptre 4 ar conéquent, ute à une perturbaton en échelon à la orte du procédé, l'erreur tatque et nulle G ( ) et/ou G ( ) poèdent au mon un ntégrateur. ANALYSE DES ASSERVISSEMENTS AUX TEMS ZÉRO ET INFINI Il et mportant pour un automatcen de pouvor analyer rapdement un ytème aerv. Dan cette ecton, le valeur à t et t de la orte du procédé et de la commande ont calculée de deux façon. La premère technque conte à écrre l'expreon de Y( ) et de U ( ) et pu à leur applquer le théorème de la valeur ntale et de la valeur u, u, y et y conte à utler beaucoup plu a tête et ben mon le technque mathématque. fnale. La econde façon d'obtenr ( ) ( ) ( ) ( ) EXEMLE 4. Le régulateur et un I, G ( ), et le procédé et un premer ordre, G ( ) (fgure 4.2). Sute à un échelon de congne d'ampltude untare applqué à t, calculez u( ), u( ), y ( ) et y( ). Le ytème et ntalement au repo. Fgure 4.2 alculon d'abord Y( ) et U ( ). ar la ute, l ne rete qu'à applquer le théorème de la valeur ntale et de la valeur fnale. Sytème et commande lnéare GEL-25 22

12 haptre 4 G ( ) G ( ) Y( ) R( ) G ( ) G ( ) ( ) [ ] [ ] U ( ) G ( ) R( ) Y( ) G ( ) R( ) G ( ) U ( ) G ( ) R( ) G ( ) G ( ) 2 y( ) lm Y( ) lm y( ) lm Y( ) lm u( ) lm U ( ) lm u( ) lm U ( ) e même réultat peuvent être rapdement obtenu en utlant effcacement no connaance ur le ytème. Le procédé et un ytème phyque dont l'ordre du numérateur de a foncton de tranfert et nféreur à l'ordre du dénomnateur. ar conéquent, a orte à t ne peut changer ntantanément même u( ) (tableau.): Sytème et commande lnéare GEL

13 haptre 4 y( ) En régme permanent la orte rejont la congne car G ( ) G ( ) poède un ntégrateur: uque r( ) et y( ) : y( ) ε( ) r( ) y( ) u p ( ) ε( ) La orte de l'ntégrateur ne bouge pa ntantanément. ar conéquent: u ( ) u( ) u ( ) u ( ) Sachant que le procédé et à gan untare et que y( ), alor l et clar que: p u( ) y( ) EXEMLE 4.2 Le ytème étudé (régulateur I et procédé ntégrateur) et llutré à la fgure 4.3. alculez u( ), u( ), y( ) et y( ). Fgure 4.3 Sytème et commande lnéare GEL

14 haptre 4 G ( ) G ( ) Y( ) G ( ) G ( ) R ( ) r K ( T ) 2 T K ( T ) y( ) lm Y( ) T r K 2 lm T T K 2 ec état prévble car la orte du procédé ne peut bouger ntantanément même u( ) ( n m ) : y( ) lm Y( ) r lm r K ( T ) 2 T K ( T ) Il et normal que la orte rejogne la congne en régme permanent car G ( ) G ( ) poède deux ntégrateur. [ ] U ( ) G ( ) R( ) G ( ) U ( ) G ( ) R( ) G ( ) G ( ) K ( T ) r 2 T K ( T ) u( ) lm U ( ) Kr T lm T T K 2 K r Il état facle de prévor cette valeur car: Sytème et commande lnéare GEL

15 haptre 4 u p ( ) K ε( ) [ ( ) ( )] K r y K r u ( ) u( ) u ( ) u ( ) p K r Fnalement, la valeur en régme permanent de la commande et: u( ) lm lm U() K r 2 ( T ) ( ) 2 T K T Encore une fo, cette valeur état prévble. En effet, puque le procédé et ntégrateur et que a orte en régme permanent et contante, y( ), alor on entrée dot nécearement être nulle. ROÉDÉ ET RÉGULATEUR AVE HAUN UNE INTÉGRATION our qu'un ytème aerv amène la orte en régme permanent à la congne dan toute le tuaton (changement de congne et perturbaton à l'entrée et à la orte du procédé), le régulateur dot poéder un ntégrateur. S de plu le procédé poède également un ntégrateur, le ytème aerv préente alor un comportement ndérable ma qu ne peut être élmné. Sute à un échelon de congne, la orte dépaera aurément, et peut-être de façon mportante, la congne. ourquo en et-l an? La fgure 4.4 montre le dagramme fonctonnel du ytème. Le ytème et ntalement au repo et l'échelon de congne d'ampltude r et applqué à t. Une analye du ytème condut aux réultat uvant: y( ) ε ( ) r u ( ) u( ) u p y( ) r u( ) K r ε( ) ( ) u ( ) p u ( ) K r Sytème et commande lnéare GEL

16 haptre 4 Fgure 4.4 On contate donc que le valeur ntale et fnale de u ( t) ont nulle. La relaton entre u ( t) et ε(t) et la uvante: K U ( ) ε ( ) T Le gnal u ( t ) et donc l'ntégraton de l'erreur. L'erreur et ntalement égale à r et vaut en régme permanent. our que u ( t), qu calcule la urface de ε( t ), ot nulle en régme permanent, l faut donc que ε( t ) change de gne (fgure 4.5). L'erreur ε( ) t et la dfférence entre la congne et la orte. uqu'elle change de gne, l y a donc un dépaement (fgure 4.6). Sytème et commande lnéare GEL

17 haptre 4 r ε(t) A A 2 A 2 A Temp K A T u (t) Temp Fgure 4.5 r r(t) y(t) ε(t) Temp Fgure 4.6 Sytème et commande lnéare GEL

ANALYSE D UN SYSTEME DE PILOTAGE MIXTE : PRODUCTION A LA COMMANDE PRODUCTION PAR ANTICIPATION

ANALYSE D UN SYSTEME DE PILOTAGE MIXTE : PRODUCTION A LA COMMANDE PRODUCTION PAR ANTICIPATION 3 e Conférene Franophone de MOdélaton et SIMulaton «Conepton, Analye et Geton de Sytème Indutrel» MOSIM 0 du 25 au 27 avrl 200 - Troye (Frane) ANALYSE D UN SYSTEME DE PILOTAGE MIXTE : PRODUCTION A LA COMMANDE

Plus en détail

FICHE MATIERE. Unité d enseignement : Electronique 1

FICHE MATIERE. Unité d enseignement : Electronique 1 FCHE MATERE Unté d enegnement : Electronque 1 ECUE n 1 : Electronque Générale Chaptre 1 La ode à Joncton Nombre d heure/chaptre : 4h Cour ntégré Sytème d évaluaton : Contnu OBJECTFS E L ENSEGNEMENT : -

Plus en détail

Sciences Industrielles Précision des systèmes asservis Papanicola Robert Lycée Jacques Amyot

Sciences Industrielles Précision des systèmes asservis Papanicola Robert Lycée Jacques Amyot Scence Indutrelle Précon de ytème erv Pncol Robert Lycée Jcque Amyot I - PRECISION DES SYSTEMES ASSERVIS A. Poton du roblème 1. Préentton On vu que le rôle d un ytème erv et de fre uvre à l orte (t) une

Plus en détail

RECUEIL DES METHODES INTERNATIONALES D'ANALYSES OIV Etude collaborative. Étude collaborative

RECUEIL DES METHODES INTERNATIONALES D'ANALYSES OIV Etude collaborative. Étude collaborative Étude collaboratve L étude collaboratve a pour but de donner une ndcaton quanttatve ur l exacttude d une éthode d analye, exprée par la répétablté r et la reproductblté R. La répétablté repréente la valeur

Plus en détail

Montage émetteur commun

Montage émetteur commun tour au menu ontage émetteur commun Polarsaton d un transstor. ôle de la polarsaton La polarsaton a pour rôle de placer le pont de fonctonnement du transstor dans une zone où ses caractérstques sont lnéares.

Plus en détail

Le théorème du viriel

Le théorème du viriel Le théorème du vrel On se propose de démontrer le théorème du vrel de deux manères dfférentes. La premère fat appel à deux "trcks" qu l faut vor. Cette preuve met en avant une quantté, notée S c, qu permet

Plus en détail

SYSTEMES ASSERVIS LINEAIRES

SYSTEMES ASSERVIS LINEAIRES I. Systèmes lnéares, contnus et nvarants. Défnton d un système lnéare Un système dynamque est Lnéare s la relaton entre les grandeurs hysques d entrée et de sorte est un système d équatons dfférentelles

Plus en détail

Dynamique des véhicules. Outil d aide à la simulation des accidents routiers.

Dynamique des véhicules. Outil d aide à la simulation des accidents routiers. ème Congrè França de Méanque Bordeau, 6 au août Dnamque de éhule. Outl d ade à la mulaton de adent router. K. MECHALIKH a, M. HADDAD b a. Inttut Natonal de Crmnaltque et de Crmnologe (INCC), Alger, Algére.

Plus en détail

- Equilibre simultané IS/LM : Pour déterminer le couple d équilibre général, il convient de résoudre l équation IS = LM.

- Equilibre simultané IS/LM : Pour déterminer le couple d équilibre général, il convient de résoudre l équation IS = LM. Exercce n 1 Cet exercce propose de détermner l équlbre IS/LM sur la base d une économe dépourvue de présence étatque. Pour ce fare l convent, dans un premer temps de détermner la relaton (IS) marquant

Plus en détail

Circuits linéaires du premier ordre

Circuits linéaires du premier ordre Électrcté - haptre 2 rcuts lnéares du premer ordre Introducton... 2 I Étude d un dpôle sére...3 1 omportements lmtes d un condensateur...3 2 harge d un condensateur : réponse d un dpôle à un échelon de

Plus en détail

Introduction à l optique non-linéaire. Lionel Canioni

Introduction à l optique non-linéaire. Lionel Canioni STGE LSERS INTENSES Du 15 au 19 ma 006 COURS Introducton à l otque non-lnéare Lonel Canon CPMOH, Unverté Bordeaux 1 l.canon@cmoh.u-bordeaux1.fr Introducton otque non Lnéare Lonel Canon Formaton Laer Intene

Plus en détail

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i Exercces avec corrgé succnct du chaptre 3 (Remarque : les références ne sont pas gérées dans ce document, par contre les quelques?? qu apparassent dans ce texte sont ben défns dans la verson écran complète

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction -

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction - EXAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Consdérons une entreprse E comportant deux établssements : E1 et E2 qu emploent chacun 200 salarés. Au sen de l'établssement

Plus en détail

1 Réponse d un circuit RC série à un échelon de tension

1 Réponse d un circuit RC série à un échelon de tension Lycée Naval, Sup. Sgnaux Physques.. Crcut lnéare du premer ordre Crcut lnéare du premer ordre 1 éponse d un crcut C sére à un échelon de tenson On s ntéresse à la réponse d une assocaton sére {conducteur

Plus en détail

Safety Architecture Patterns : une introduction

Safety Architecture Patterns : une introduction Safety Archtecture Pattern : une ntroducton P. Beber, C. Catel, C. Kehren, C. Segun ONERA-CERT, 2 av. E. Beln, B.P. 4025, 3055 Touloue Cedex {nom}@cert.fr Janver 2004 Réumé La concepton (ou le prototypage)

Plus en détail

Exercices d algorithmique

Exercices d algorithmique Exercces d algorthmque Les algorthmes proposés ne sont pas classés par ordre de dffculté Nombres Ecrre un algorthme qu renvoe la somme des nombre entre 0 et n passé en paramètre Ecrre un algorthme qu renvoe

Plus en détail

L'INDUCTION ON5WF (MNS)

L'INDUCTION ON5WF (MNS) 'IDUCTIO ème parte / O5WF (MS) Dans la ère parte de cet artcle, nous avons vu qu'un courant électrque donnat leu à un champ magnétque (expérence d'oersted). ous avons ensute vu comment Faraday, après avor

Plus en détail

ET INCERTITUDES DE MESURE

ET INCERTITUDES DE MESURE LGCIE - Hdrologe Urbane Mater «Géne Cvl» Cour de Tronc Commun «Epérmentaton et modélaton» CAPTEURS, ETALONNAGES ET INCERTITUDES DE MESURE Jean-Luc BERTRAND-KRAJEWSKI Edton 7 Avertement Ce note de cour

Plus en détail

Electronique TD1 Corrigé

Electronique TD1 Corrigé nersté du Mane - Faculté des Scences! etour D électronque lectronque D1 Corrgé Pour un sgnal (t) quelconque : 1 $ (t) # MOY! (t) dt 1 FF! (t) dt (t) MX MOY mpltude crête à - crête mpltude Mn Pérode t emarque

Plus en détail

On dépose une espèce à une certaine concentration, puis on observe comment sa concentration se répartit en fonction de la distance.

On dépose une espèce à une certaine concentration, puis on observe comment sa concentration se répartit en fonction de la distance. Moblté des espèces en soluton I_ Les dfférents modes de transport En soluton, les molécules peuvent se déplacer selon tros modes dfférents : onvecton, la matère est déplacée par contrante mécanque (agtaton)

Plus en détail

Cours Corporate finance

Cours Corporate finance Cours Corporate fnance Eléments de théore du portefeulle Le edaf Franços Longn www.longn.fr lan Notons de rentablté Défnton odélsaton Eléments de théore du portefeulle ortefeulle Dversfcaton Le edaf Le

Plus en détail

(Licence L1 /Durée 3H) Stand d étude de l'effort tranchant dans une poutre Règle Des accroches poids

(Licence L1 /Durée 3H) Stand d étude de l'effort tranchant dans une poutre Règle Des accroches poids (Lcence L1 /Durée 3H) Objectfs : Se famlarser avec l apparel d étude de l'effort tranchant dans une poutre (les pèces consttutves, mode d emplo...) Ben matrser les étapes qu mènent à l élaboraton des dfférents

Plus en détail

Transistor Bipolaire en Régime Variable: Les principaux montages

Transistor Bipolaire en Régime Variable: Les principaux montages CU n : lctronqu Général Captr 6 Trantor polar n égm Varabl: L prncpaux montag Nombr d ur/captr : 8 Cour ntégré Sytèm d éaluaton : Contnu OJCTIFS D L NSIGNMNT : - Connaîtr l compoant élémntar d l élctronqu

Plus en détail

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010.

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010. Master 1ère année de Mathématques Analyse Numérque - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen fnal, en Janver 2010. CMI, Unversté de Provence Année 2009-2010 Ce qu vous est demandé : Rédger les

Plus en détail

Cours de Calcul numérique MATH 031

Cours de Calcul numérique MATH 031 Cours de Calcul numérque MATH 03 G. Bontemp, A. da Slva Soares, M. De Wulf Département d'informatque Boulevard du Tromphe - CP22 http://www.ulb.ac.be/d Valeurs propres en pratque. Localsaton. Méthode de

Plus en détail

La fourniture de biens et facteurs publics en présence de ménages et d entreprises mobiles

La fourniture de biens et facteurs publics en présence de ménages et d entreprises mobiles La fournture de bens et facteurs publcs en présence de ménages et d entreprses mobles Pascale Duran-Vgneron évrer 007 Le modèle On suppose un pays drgé par un gouvernement central ayant compétence sur

Plus en détail

Utilisation du symbole

Utilisation du symbole HKBL / 7 symbole sgma Utlsaton du symbole Notaton : Pour parler de la somme des termes successfs d une sute, on peut ou ben utlser les pontllés ou ben utlser le symbole «sgma» majuscule noté Par exemple,

Plus en détail

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain.

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain. Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amens.fr/pedagoge/maths/new/ue2007/synthese_ateler_annette_alan.pdf 1 La règle du jeu Un drecteur de casno se propose d nstaller le

Plus en détail

GEA I Mathématiques nancières Poly. de révision. Lionel Darondeau

GEA I Mathématiques nancières Poly. de révision. Lionel Darondeau GEA I Mathématques nancères Poly de révson Lonel Darondeau Intérêts smples et composés Voc la lste des exercces à révser, corrgés en cours : Exercce 2 Exercce 3 Exercce 5 Exercce 6 Exercce 7 Exercce 8

Plus en détail

Cours 2. Méthode des différences finies Approche stationnaire

Cours 2. Méthode des différences finies Approche stationnaire Cours Méthode des dfférences fnes Approche statonnare Technque de dscrétsaton en D Constructon du système Prse en compte des condtons aux lmtes Noton de convergence Extenson au D Verson 09/006 (E.L.) NF04

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSION 1 - Correction - Minimum Moyenne Ecart-type

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSION 1 - Correction - Minimum Moyenne Ecart-type EAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Questons à Chox Multples (QCM). Cochez la bonne réponse Classer ces statstques selon leur nature (ndcateur de poston

Plus en détail

uur uur u ur Remarque : la superposition d'une lumière naturelle et d'une lumière totalement polarisée est une lumière partiellement polarisée.

uur uur u ur Remarque : la superposition d'une lumière naturelle et d'une lumière totalement polarisée est une lumière partiellement polarisée. T OLRITION RECTILIGNE DE L LUMIERE 1 - Descrpton de l'onde lumneuse naturelle : Une lumère naturelle résulte de la désectaton d'atomes qu émettent alors des vbratons (ou trans d'onde) de pérode de l'ordre

Plus en détail

Ajustement affine par les moindres carrés

Ajustement affine par les moindres carrés 1. Nveau Termnales STG et ES Ajustement affne par les mondres carrés 2. Stuaton-problème proposée Introducton à la méthode des mondres carrés. 3. Support utlsé Tableur et calculatrce. 4. Contenu mathématque

Plus en détail

Valeur absolue et fonction valeur absolue Cours

Valeur absolue et fonction valeur absolue Cours Valeur absolue foncton valeur absolue Cours CHAPITRE 1 : Dstance entre deu réels 1) Eemples prélmnares 2) Défnton 3) Proprétés CHAPITRE 2 : Valeur absolue d un réel 1) Défnton 2) Proprétés CHAPITRE 3 :

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

Première partie. Proportionnalité. 1 Reconnaître des situations de proportionnalité... 7

Première partie. Proportionnalité. 1 Reconnaître des situations de proportionnalité... 7 Premère parte Proportonnalté 1 Reconnaître des stuatons de proportonnalté....... 7 2 Trater des stuatons de proportonnalté en utlsant un rapport de lnéarté........................ 8 3 Trater des stuatons

Plus en détail

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique Spécale PSI - Cours "Electromagnétsme" 1 Inducton électromagnétque Chaptre IV : Inductance propre, nductance mutuelle. Energe électromagnétque Objectfs: Coecents d nductance propre L et mutuelle M Blan

Plus en détail

CHAPITRE 2. La prévision des ventes

CHAPITRE 2. La prévision des ventes CHAPITRE La prévson des ventes C est en foncton des prévsons de ventes que l entreprse détermne la producton, les achats et les nvestssements nécessares. La prévson des ventes condtonne l ensemble de la

Plus en détail

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage Fche n 7 : Vérfcaton du débt et de la vtesse par la méthode de traçage 1. PRINCIPE La méthode de traçage permet de calculer le débt d un écoulement ndépendamment des mesurages de hauteur et de vtesse.

Plus en détail

-1-1. Consigne de tension A = 1 A = A = 0,476. Puis, on effectue la somme des tracés des gains en db et la somme des phases.

-1-1. Consigne de tension A = 1 A = A = 0,476. Puis, on effectue la somme des tracés des gains en db et la somme des phases. Exercce 5 ASSERVISSEMENT DE VITESSE CORRECTION AVEC UN P.I.D. -Détermner K 3 K = 3 t mn K = 5 t mn V 6 V - Détermner les transmttances G, T,et A, avec C(p) =, sachant que le gan en boucle ouverte est égal

Plus en détail

Exercices de révision pour examen #1

Exercices de révision pour examen #1 Exercces de révson pour examen #1 Queston 1. Questons théorques. a) Nommez les courants qu exstent quand une dode est en équlbre. Courants de dffuson et de drft. b) Dessnez la structure physque réelle

Plus en détail

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus.

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus. Unversté Perre & Mare Cure (Pars 6) Lcence de Mathématques L3 UE LM364 Intégraton 1 Année 2011 12 TD4. Trbus. Échauffements Exercce 1. Sot X un ensemble. Donner des condtons sur X pour que les classes

Plus en détail

Les sondes d oscilloscopes

Les sondes d oscilloscopes Le onde d ocillocope /6 I Decription Il exite troi grande catégorie de onde: - Le onde paive (, L, C, atténuatrice ou non, avec de rapport d atténuation de,, ou (Sonde X, X, X, X. - 2 Le onde active, qui

Plus en détail

Page 5 TABLE DES MATIÈRES

Page 5 TABLE DES MATIÈRES Page 5 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I LES POURCENTAGES 1. LES OBJECTIFS 12 2. LES DÉFINITIONS 14 1. La varaton absolue d'une grandeur 2. La varaton moyenne d'une grandeur (par unté de temps) 3. Le coeffcent

Plus en détail

Exercices Électrocinétique

Exercices Électrocinétique ercces Électrocnétque alculs de tensons et de courants -21 éseau à deu malles Détermner, pour le crcut c-contre, l ntensté qu 1 2 traverse la résstance 2 et la tenson u au bornes de la résstance 3 : 3

Plus en détail

Modélisation et simulation du démarrage d un véhicule à boite de vitesses automatique avec les bond graphs

Modélisation et simulation du démarrage d un véhicule à boite de vitesses automatique avec les bond graphs Modélsaton et smulaton du démarrage d un véhcule à bote de vtesses automatque avec les bond graphs Dragos N. CRUCERU, Andre N. MACIAC, Valeran CROIORESCU, Génevève DAUPHIN ANGUY Laboratore d Automatque,

Plus en détail

Corrélation et régression linéaire

Corrélation et régression linéaire Corrélaton et régresson lnéare 1. Concept de corrélaton. Analyse de régresson lnéare 3. Dfférences entre valeurs prédtes et observées d une varable 1. Concept de corrélaton L objectf est d analyser un

Plus en détail

Electricité II : Régimes sinusoïdaux et transitoires AC and transient circuit analysis Fascicule d'exercices de Travaux Dirigés

Electricité II : Régimes sinusoïdaux et transitoires AC and transient circuit analysis Fascicule d'exercices de Travaux Dirigés Electrcté II : égmes snusoïdaux et transtores and transent crcut analyss Fasccule d'exercces de Travaux Drgés 5 cours / Séances de TD / 5 séances de TP égmes snusoïdaux Nombre de séances de TD prévues

Plus en détail

Exercices d Électrocinétique

Exercices d Électrocinétique ercces d Électrocnétque Intensté et densté de courant -1.1 Vtesse des porteurs de charges : On dssout une masse m = 20g de chlorure de sodum NaCl dans un bac électrolytque de longueur l = 20cm et de secton

Plus en détail

Commande d un système linéaire.

Commande d un système linéaire. PSI Brizeux Ch. E4: Commande d un ytème linéaire - Le ocillateur à boucle de réaction 43 CHAPITRE E4 Commande d un ytème linéaire. Le ocillateur à boucle de réaction On peut claer le ytème en deux catégorie

Plus en détail

N - ANNEAUX EUCLIDIENS

N - ANNEAUX EUCLIDIENS N - ANNEAUX EUCLIDIENS Dans ce qu sut A est un anneau untare, mun de deux opératons notées addtvement et multplcatvement. Le neutre de l addton est noté 0, celu de la multplcaton est noté e. On pose A

Plus en détail

L'AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL (AOP)

L'AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL (AOP) L'AMPLIFICATEU OPEATIONNEL (AOP). GENEALITES. epréentaton ymbolque La tenon e orte et en phae aec la tenon fférentelle entrée =.. Le trangle gnfe qu l agt un amplfcateur. Lorque l'aop et parfat, on fat

Plus en détail

À partir de la demi-période comprise entre les points C et D de la figure 2, mesurer u L, de la bobine. calculer et en déduire la valeur de L.

À partir de la demi-période comprise entre les points C et D de la figure 2, mesurer u L, de la bobine. calculer et en déduire la valeur de L. se 2004 ÉTUD XPÉIMNTL D'UN BOBIN (6 ponts) 1.5. On néglge dans la sute le terme fasant ntervenr r dans l'expresson de u L ans que les arronds des crêtes de l'ntensté. 1 - Détermnaton expérmentale de l'nductance

Plus en détail

Courant alternatif. Dr F. Raemy La tension alternative et le courant alternatif ont la représentation mathématique : U t. cos (!

Courant alternatif. Dr F. Raemy La tension alternative et le courant alternatif ont la représentation mathématique : U t. cos (! Courant alternatf Dr F. Raemy La tenson alternatve et le courant alternatf ont la représentaton mathématque : U t = U 0 cos (! t + " U ) ; I ( t) = I 0 cos (! t + " I ) Une résstance dans un crcut à courant

Plus en détail

Fiche technique : diagonalisation, trigonalisation.

Fiche technique : diagonalisation, trigonalisation. Fche technque 4 : dagonalsaton trgonalsaton - - Fche technque : dagonalsaton trgonalsaton Dagonalsaton de matrces le prncpe pour dagonalser en pratque une matrce est smple : calculer les espaces propres

Plus en détail

Analyse des Systèmes Asservis

Analyse des Systèmes Asservis Analyse des Systèmes Asservis Après quelques rappels, nous verrons comment évaluer deux des caractéristiques principales d'un système asservi : Stabilité et Précision. Si ces caractéristiques ne sont pas

Plus en détail

Détecteur de fumée radio fumonic 3 radio net. Informations pour locataires et propriétaires

Détecteur de fumée radio fumonic 3 radio net. Informations pour locataires et propriétaires Détecteur de fumée rado fumonc 3 rado net Informatons pour locatares et proprétares Félctatons! Des détecteurs de fumée ntellgents fumonc 3 rado net ont été nstallés dans votre appartement. Votre proprétare

Plus en détail

pfabufp=ó=fåíê~çê~ä kçíáåé=çûìíáäáë~íáçå= cê~å ~áë

pfabufp=ó=fåíê~çê~ä kçíáåé=çûìíáäáë~íáçå= cê~å ~áë pfabufp=ó=fåíê~çê~ä kçíáåé=çûìíáäáë~íáçå= cê~å ~áë Srona Dental Sytem GmbH Notce d utlaton SIDEXIS Intraoral Chère Clente, cher Clent Nou vou félcton pour l achat d un ytème de radologe ntraorale de la

Plus en détail

Oscillations électriques libres

Oscillations électriques libres Oscllatons électrues lbres A Oscllatons lbres amortes 1/ Etude expérmentale a Expérence et observatons Après avor chargé le condensateur (poston 1) On bascule l nterrupteur sur la poston, on obtent l oscllogramme

Plus en détail

2. Demi Additionneur. 1. Les Circuits combinatoires. Chapitre 4 : Les circuits combinatoires. Exemple de Circuits combinatoires

2. Demi Additionneur. 1. Les Circuits combinatoires. Chapitre 4 : Les circuits combinatoires. Exemple de Circuits combinatoires haptre : Les crcuts combnatores Object Les rcuts combnatores Un crcut combnatore est un crcut numérque dont les sortes dépendent unquement des entrées F(E F(E E E n pprendre la structure de quelques crcuts

Plus en détail

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF 1 LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régme») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF AVIS AUX RETRAITÉS ET AUX PARTICIPANTS AVEC DROITS ACQUIS DIFFÉRÉS Expédteurs

Plus en détail

Les jeunes économistes

Les jeunes économistes Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque

Plus en détail

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire Assurance malade et aléa de moralté ex-ante : L ncdence de l hétérogénété de la perte santare Davd Alary 1 et Franck Ben 2 Cet artcle examne l ncdence de l hétérogénété de la perte santare sur les contrats

Plus en détail

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM ère parte : Electrocnétque Chaptre ntroducton L Electrocnétque est la parte de l Electrcté qu étude les courants électrques. - Courant électrque -- Défntons Défnton : un courant électrque est un mouvement

Plus en détail

Paramétrer le diaporama

Paramétrer le diaporama PowerPont 2013 - Fonctons avancées Daporama Daporama PowerPont 2013 - Fonctons avancées Paramétrer le daporama Le daporama est la projecton de la présentaton à l écran. Ouvrez la présentaton à projeter.

Plus en détail

Chauffage par énergie géothermique des bungalows d un complexe touristique

Chauffage par énergie géothermique des bungalows d un complexe touristique Revue de Energe Renouvelable Vol. 9 N 4 (2006) 333 340 hauffage par énerge géothermue de bungalow d un complexe tourtue M. Hellel, O. Bellache et A. hena entre de Développement de Energe Renouvelable B.P,

Plus en détail

Missions des COCSIM Métiers

Missions des COCSIM Métiers Mon de COCSIM Méter COCSIM Comté de Coordnaton du Sytème d Informaton Méter Mon de COCSIM Valder le benfondé de demande Qualfer le demande (grande évoluton / pette évoluton) et le prorer dan le portefeulle

Plus en détail

CHAPITRE 2 LA SPECTROMETRIE RMN

CHAPITRE 2 LA SPECTROMETRIE RMN .J. Ducauze et D.N. Rutledge groparstech PITRE L SPETRMETRIE RMN «Spectrométre RMN» veut dre qu on s ntéresse aux nformatons qu apportent les spectres, c est-à-dre à un ensemble d observatons effectuées

Plus en détail

SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12. Phénomènes d induction et conversion électromécanique:

SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12. Phénomènes d induction et conversion électromécanique: SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12 Phénomènes d nducton et converson électromécanque: 1/ Inductance propre et nductance mutuelle. 11/ Défntons et proprétés : 11a/ Défnr l'nductance propre L d un

Plus en détail

TP N 2. Correction par PI et PID

TP N 2. Correction par PI et PID Ateler Régulaton Inustrelle N Correcton ar I et ID Objectf L objectf e ce est e comarer eux correcteurs fférents, un correcteur roortonnel Intégral (I) et un correcteur roortonnel Intégral Dérvé (ID) Caher

Plus en détail

C.P.G.E-TSI-SAFI Redressement non commandé 2006/2007

C.P.G.E-TSI-SAFI Redressement non commandé 2006/2007 C.P.G.E-TSI-SAFI edressement non commandé 2006/2007 edressement non commandé Introducton : es réseaux et les récepteurs électrques absorbent de l énerge sous deux formes, en contnus ou en alternatfs. Pour

Plus en détail

Chapitre II : Introduction Thermodynamique des machines de compression (compresseurs) et de détente (turbines).

Chapitre II : Introduction Thermodynamique des machines de compression (compresseurs) et de détente (turbines). Chaptre II : Introducton hermodynamque des machnes de compresson (compresseurs) et de détente (turbnes). II. : Introducton. On s'ntéresse dans ce chaptre à l'ntroducton thermodynamque des compresseurs

Plus en détail

ANNEXE A : MATRICES DE MAC

ANNEXE A : MATRICES DE MAC Annx ANNEXE A : MARICES DE MAC La matrc d MAC (Modal Auranc Crtron) au applé matrc d corrélaton modal t ouvnt utlé pour la comparaon ntr dux nmbl d mod propr [Y ] t [Y ]. Sont : [{ } { k} { N } ] { } {

Plus en détail

Dipôle RC : Exercices

Dipôle RC : Exercices Dpôle : xercces xercces 1 : QM Un condensateur est placé dans un crcut. Le schéma ndque les conventons adoptées. hosr dans chacune des phrases suvantes, la proposton exacte. On donne q A = q 1. la tenson

Plus en détail

Fractions rationnelles

Fractions rationnelles Bblothèque d exercces Énoncés L Feulle n 8 Fractons ratonnelles Exercce Décomposer + 4 Décomposer + + + Décomposer + + + 4 Décomposer 4 + + 5 Décomposer 4 6 Décomposer 5 + 4 + 7 Décomposer 5 + 4 + ( )

Plus en détail

Livret pédagogique. 5 e à 3 e. A bientôt à l Airborne Museum!

Livret pédagogique. 5 e à 3 e. A bientôt à l Airborne Museum! Réalse un croqus sute à ta vste. Dessne ce qu t a le plus touché, marqué, ou un objet que tu as partculèrement apprécé : A bentôt à l Arborne Museum! 14, rue Esenhower - 50480 Sante-Mère-Eglse Tél. 02

Plus en détail

Livret pédagogique. 5 e à 3 e. A bientôt à l Airborne Museum!

Livret pédagogique. 5 e à 3 e. A bientôt à l Airborne Museum! Réalse un croqus sute à ta vste. Dessne ce qu t a le plus touché, marqué, ou un objet que tu as partculèrement apprécé : A bentôt à l Arborne Museum! 14, rue Esenhower - 50480 Sante-Mère-Eglse Tél. 02

Plus en détail

Systèmes linéaires asservis : analyse de la stabilité

Systèmes linéaires asservis : analyse de la stabilité 1 UV Cour 4 Sytème linéaire aervi : analye de la tabilité ASI 3 Contenu! Introduction " Élément d'une tructure d'aerviement! Sytème en boucle fermée "Fonction de tranfert en boucle ouverte notion de chaîne

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

Régulation PID par les méthodes empiriques

Régulation PID par les méthodes empiriques Régulaton PID par les méthodes emprques. Introducton à la synthèse des régulateurs PID et objectf du TP Les systèmes asservs peuvent présenter quelques contre performances : une précson permanente nsuffsante,

Plus en détail

Réseaux de Neurones Artificiels pour la Gestion d un Système d Énergie. Applicabilité et limitations des paradigmes principaux Gonzalo Joya

Réseaux de Neurones Artificiels pour la Gestion d un Système d Énergie. Applicabilité et limitations des paradigmes principaux Gonzalo Joya Réseaux de Neurones Artfcels pour la Geston d un Système d Énerge. Applcablté et lmtatons des paradgmes prncpaux Gonzalo Joya ETSI Telecomuccacón 2917 Málaga joya@dte.uma.es París, le 29 mars 21 1. Justfcaton

Plus en détail

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Project 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf

Plus en détail

I. Fonctionnalités du tableur

I. Fonctionnalités du tableur Olver Coma Macro MRP pour Excel Decembre 1999 I. Fonctonnaltés du tableur I.1. Feulle «Nomenclature «Le tableur propose pluseurs optons à l ouverture du fcher. Cnq boutons apparassent à drote de la feulle

Plus en détail

Statistiques. A) Vocabulaire. B) Caractéristiques de position et de dispersion.

Statistiques. A) Vocabulaire. B) Caractéristiques de position et de dispersion. Statstques A) Vocabulare. Poulaton et ndvdu : La oulaton est l ensemble des ndvdus sur lequel vont orter les observatons. Caractère : Le caractère est la rorété étudée. Le caractère est qualtatf s l n

Plus en détail

Les nombres premiers ( Spécialité Maths) Terminale S

Les nombres premiers ( Spécialité Maths) Terminale S Les nombres premers ( Spécalté Maths) Termnale S Dernère mse à jour : Mercred 23 Avrl 2008 Vncent OBATON, Ensegnant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 2007-2008) Lycée Stendhal, Grenoble ( Document de

Plus en détail

Mesure avec une règle

Mesure avec une règle Mesure avec une règle par Matheu ROUAUD Professeur de Scences Physques en prépa, Dplômé en Physque Théorque. Lycée Alan-Fourner 8000 Bourges ecrre@ncerttudes.fr RÉSUMÉ La mesure d'une grandeur par un système

Plus en détail

Hansard OnLine. Guide relatif au Unit Fund Centre

Hansard OnLine. Guide relatif au Unit Fund Centre Hansard OnLne Gude relatf au Unt Fund Centre Table des matères Page Présentaton du Unt Fund Centre (UFC) 3 Utlsaton de crtères de recherche parm les fonds 4-5 Explotaton des résultats des recherches par

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2015 2016. Statistiques Descriptives

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2015 2016. Statistiques Descriptives UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année unverstare 215 216 L1 Économe Cours de B. Desgraupes Statstques Descrptves Séance 7: Indces synthétques Table des matères 1 Introducton 1 1.1

Plus en détail

LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS : a.l.i

LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS : a.l.i LE AMPLIFICATEU LINÉAIE INTÉGÉ : a.l. A Mse en stuaton : Présentaton du système : ystème de tr ac almentaton et déchargement automatque des postes de destnaton ( vor lvre de cours page ) B appels : éalser

Plus en détail

Feuilles de style CSS

Feuilles de style CSS Feulles de style CSS 71 Feulles de style CSS Les standards du web Les langages du web : le HTML et les CSS Depus la verson 4 de l'html (décembre 1999), le W3C propose les feulles de style en cascade, les

Plus en détail

chapitre 1 Amplificateur opérationnel page 1

chapitre 1 Amplificateur opérationnel page 1 L'AMPLIFICATEU OPÉATIONNEL... Erreur! Sgnet non défn.. Généraltés..... Présentaton smplfée..... Amplfcateur opératonnel déal....3. Caractérstques :....4. Méthode d'étude des schémas de base... 3.4.. Etude

Plus en détail

I. Comment caractériser un phénomène périodique? I.1. Phénomène périodique

I. Comment caractériser un phénomène périodique? I.1. Phénomène périodique Chaptre 2 : Les ondes au servce du dagnostc médcal (Physque SANTÉ) Objectfs : Connaître et utlser les défntons de pérode et de fréquence d un sgnal pérodque ; Extrare et exploter des nformatons concernant

Plus en détail

Mes Objectifs. De, par, avec Sandrine le Métayer Lumières de Philippe Férat. spectacle produit par la Cie DORE

Mes Objectifs. De, par, avec Sandrine le Métayer Lumières de Philippe Férat. spectacle produit par la Cie DORE Me Objectf De, par, avec Sandrne le Métayer Lumère de Phlppe Férat pectacle produt par la Ce DORE t j Me objectf numéro prx du Jury aux Gradn du rque (Le Hvernale/ Avgnon) p l e t t a r d, p Sandrne le

Plus en détail

Editions ENI. Excel 2013. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Excel 2013. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Collecton Référence Bureautque Extrat Tableaux de données Tableaux de données Créer un tableau de données Un tableau de données, auss appelé lste de données (dans les ancennes versons d Excel),

Plus en détail

LP 46 Applications des lois de l'optique géométrique à l'appareil photographique

LP 46 Applications des lois de l'optique géométrique à l'appareil photographique LP 46 Applatons des los de l'optque géométrque à l'apparel photographque Introduton: Nous allons termner les leçons d'optque géométrque en étudant un apparel qu utlse les résultats de e domane de la physque,

Plus en détail

CUEEP Département Mathématiques T902 : Méthode des moindres carrés p1/16

CUEEP Département Mathématiques T902 : Méthode des moindres carrés p1/16 Méthode des mondres carrés Stuaton Le lancer de pods Dx adolescents droters s exercent à lancer le pods, du bras drot pus du bras gauche. Les résultats (dstances en mètres) obtenus sont les suvants : Adolescent

Plus en détail

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés Travaux dirigés, Automatique linéaire 1 J.M. Dutertre 2014 TD 1 Introduction, modélisation, outils. Exercice 1.1 : Calcul de la réponse d un 2 nd ordre à une rampe

Plus en détail

AUX POSTES SUCCESSIFS ... ALIMENTATION POSTE AUDIO - ALIMENTATION : - SECRET : "Tirage des câbles" SINTHESI S2 AUDIO 2 FILS ELECTRONIQUE

AUX POSTES SUCCESSIFS ... ALIMENTATION POSTE AUDIO - ALIMENTATION : - SECRET : Tirage des câbles SINTHESI S2 AUDIO 2 FILS ELECTRONIQUE ATTENTON :LE HEA N'ET VALABLE QU'AVE LE REFERENE PRODUT NDQUEE. POUR TOUTE ODFATON,VEULLEZ PRENDRE ONTAT AVE E ERVE TEHNQUE. DTANE FL D 0 à 50 6/0 >50 à 00 0,75 >00 à 00,5 AUX POTE UEF ATLANTO N fils d'appels

Plus en détail

Amélioration des Délais dans les Réseaux à Débits Garantis pour des Flux Temps-Réel Sous Contrainte «(m,k)-firm»

Amélioration des Délais dans les Réseaux à Débits Garantis pour des Flux Temps-Réel Sous Contrainte «(m,k)-firm» Améloraton des Délas dans les Réseaux à Débts Garants pour des Flux Temps-Réel Sous Contrante «(m,k)-frm» Résumé : Koubâa Ans, Yé-Qong Song LORIA UHP Nancy 1 - INPL - INRIA Lorrane 2, av. de la Forêt de

Plus en détail

3- Réseau Neurologique (NN) 3-1- Réseau classique

3- Réseau Neurologique (NN) 3-1- Réseau classique OUTILS DE PREVISION DE LA VITESSE DE VENT : APPLICATION A LA CARACTERISATION ET A L OPTIMISATION DES CENTRALES EOLIENNES POUR L'INTEGRATION DANS LES RESEAUX ELECTRIQUES A MADAGASCAR. Andramahtasoa Bernard

Plus en détail