Trouver des sources de capital

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Trouver des sources de capital"

Transcription

1 Trouver de ource de capital SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Emprunt garanti et non garanti Vente de part de capital Programme gouvernementaux Source moin courante

2 SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Quelque principe financier Situation En tant que propriétaire d entreprie, vou pourriez avoir beoin de capitaux upplémentaire, oit pour vou ortir d une impae à court terme, oit pour financer, à plu long terme, le développement et l expan ion de votre entreprie ou encore pour augmenter votre capital permanent. Solution BMO MD Banque de Montréal et donné le mandat d aider le entreprie canadienne à croître et à réuir. Vou trouverez, dan cette édition de la érie Partenaire en affaire, une decription de divere ource de financement conventionnelle et moin conventionnelle, aini que le avantage qu elle comportent. Avant d entamer votre recherche de financement, il vou faudra analyer un certain nombre de facteur qui vou permettront de déterminer la olution la plu appropriée. Le ource de financement poible e multiplient à meure que votre entreprie prend de l expanion et que accroient on actif et e fond diponible. Nou vou uggéron de dicuter d abord de vo beoin avec votre banquier. Il vou connaît et connaît votre entreprie; il contitue par conéquent le point de départ le plu logique et le moin coûteux. Analyez oigneuement le capacité de votre entreprie avant d enviager le ource extérieure. Une getion plu efficace peut parfoi permettre de réalier de économie et de réduire le beoin en capitaux upplémentaire. N oubliez pa non plu que le pourvoyeur de capitaux exigent un rendement proportionnel au rique. Vou pourriez donc emprunter plu facilement i vou offrez de actif en garantie. San cette garantie, il vou faudra peut-être rechercher de capitaux d invetiement. Mai ouvent, le petit montant (moin de $) ont plu difficile à obtenir que le montant plu important. Prenez de l avance. Définir vo beoin réel et obtenir un prêt, une ubvention du gouvernement ou de capitaux d un (nouvel) actionnaire peut prendre pluieur emaine, voire pluieur moi. Le pourvoyeur de fond oumettront votre entreprie à un examen approfondi avant de engager. Il vou faut donc préparer un doier complet. Un budget de tréorerie bien établi rete le meilleur moyen de prévoir vo beoin (voir Planifier votre tréorerie dan la érie Partenaire en affaire, au bmo.com/affaire reource).

3 Source privée Le propriétaire d entreprie adreent ouvent à de particulier pour obtenir de capitaux. Il peut agir : d ami de parent proche (y compri un conjoint) de relation d affaire d employé d invetieur privé Le particulier ont rarement de aocié «ilencieux» : il peuvent offrir leur aide pour la getion, le orientation ou le contact de l entreprie, ou collaborer aux projet péciaux. Le particulier demandent ouvent une participation ou forme de part du capital et un droit aux bénéfice à venir. Le financement que vou obtiendrez vaut-il la perte de propriété? Le relation avec le invetieur particulier peuvent devenir trè peronnelle. Si vou créez une ociété de peronne, recherchez de aocié dont le force et l expérience ont complémentaire aux vôtre et permettront de pallier vo faiblee. Prévoyez toujour une convention d actionnaire ou d aocié écrite comportant une claue de rachat. S il agit d un regroupement d invetieur, eayez de traiter avec un eul repréentant. Faite examiner tou le document par votre coneiller juridique. Recherchez de invetieur dan le club, chambre de commerce, etc. Votre avocat, votre comptable ou votre banquier peuvent parfoi vou préenter de invetieur potentiel. Si vou demandez un invetiement à vo employé : Cet invetiement repréente un engagement de la plu grande importance. Prévoyez toujour une claue de rachat écrite. À moin que vou ayez l intention de donner éventuellement le contrôle de l entreprie aux employé, il et préférable de maintenir la participation de ce dernier à moin de 20 %. Banque Bien que leur fonction première oit le financement à court terme et au jour le jour, le banque à charte canadienne offrent de prêt à terme, du crédit-bail, de prêt hypothécaire, de ervice d affacturage, du financement ur tock et de ervice de outien tel que la préparation de paye, le lettre de crédit, le référence de crédit, etc. Ce que le banque exigent : De fait et chiffre provenant de vo état financier, de vo regitre et de vo projection. Une preuve de la tabilité de l entreprie et de l engagement de propriétaire. On examinera vo réultat paé et actuel, votre potentiel, le omme que vou avez invetie ou réinvetie (capital et bénéfice non réparti), aini que votre mode de getion de l entreprie. La detination de capitaux que vou demandez. La preuve de votre capacité à aurer le ervice de votre dette, c et-à-dire à payer le intérêt et à rembourer le capital en temp et lieu. De ûreté, c et-à-dire de compte client ou de tock cédé en garantie et une garantie peronnelle. Le banque exigent ouvent de garantie ur de immobiliation ou d autre actif corporel pour le prêt à terme. Faite preuve d ouverture. Annoncez le mauvaie nouvelle à votre banquier avant qu elle ne e produient. Plu vou erez honnête avec lui, plu il vou fera confiance.

4 Préparez un budget de tréorerie et préentez-le à votre banquier. Faite lui part chaque moi de votre évolution, même i vou n empruntez pa. Emprunter dè le lancement de votre entreprie permet d établir votre doier de crédit. Rembourez une partie de votre prêt, quitte à réemprunter au beoin. Ne le laiez jamai dormir. Votre banquier et une peronne reource précieue. Il et trè au fait de la ituation économique de votre région et du potentiel de autre région, grâce au réeau géographique de l intitution financière. Il peut vou préenter de client et fournieur éventuel et vou aider à vérifier la olvabilité de vo interlocuteur. Votre banquier peut être votre meilleur partenaire. Dicutez de vo beoin de financement futur et prenez le temp d entretenir une bonne relation d affaire. Prêteur à terme Invitez votre banquier à viiter vo intallation de temp à autre, afin qu il e familiarie avec vo activité. Si vou dipoez d actif pouvant ervir de garantie, vou pouvez vou adreer à de établiement financier pécialié dan le prêt à terme. Ce ont notamment : Le compagnie d aurance, le ociété de fiducie, le ociété de prêt hypothécaire et le banque, qui offrent : de prêt hypothécaire ur le terrain et bâtiment de prêt généralement aorti de long terme (15 an ou plu) de prêt pouvant atteindre 60 % de la valeur récente Le prêteur à terme commerciaux comme le banque, le ociété de financement de vente à crédit, le ociété de crédit, le banque de l annexe II et certain établiement pécialié, qui offrent : de prêt garanti par de actif comme le terrain, le bâtiment et le matériel de prêt généralement aorti d échéance de 10 an et plu de taux variable et un amortiement étalé ur 25 an ou moin de prêt pouvant atteindre 60 % de la valeur récente pour le terrain et bâtiment et 50 % ou plu de la valeur pour le matériel Crédit-bail Le coût d un crédit-bail peuvent ouvent être comptabilié comme de frai d exploitation, contrairement à l amortiement d une acquiition. Il exite troi principaux type de crédit-bail : Le crédit-bail direct. Il et utilié pour le ordinateur, le automobile, le camion, le matériel, etc. La ociété de crédit e charge de l enemble de la tranaction. Le crédit-bail indirect. Il agit d une opération tripartite dan laquelle le fournieur obtient la ignature du client ur le bail, pui tranmet le tout à la ociété de crédit qui e charge de la perception de paiement.

5 Le crédit-bail adoé. Cette méthode fait intervenir un invetiement de la part de l utiliateur, à hauteur de 20 % à 40 % par exemple, le rete étant financé par un crédit-bail. Demandez coneil à votre comptable en ce qui concerne le implication ficale de ce meure. Fournieur Bien que l on y pene rarement, le principaux fournieur peuvent contituer une ource de financement, à condition de pouvoir négocier avec eux de condition péciale. Vou pourriez, par exemple, être en meure de développer un nouveau marché pour le matériaux ou produit emi-fini de l un de vo fournieur et lui permettre aini d économier ur e propre coût. Avantage potentiel Il et parfoi poible de libérer de capitaux en vendant un bien immobilier à une ociété de développement, pui en le relouant dan le cadre d un crédit-bail avec un droit de rachat aprè cinq ou dix an. Condition péciale ou la forme d un délai de paiement de 120 jour, avec ou an intérêt, pendant le période de pointe et le période creue. Convention de conignation vou permettant de ne payer que le marchandie vendue. Droit de retour de marchandie invendue avec obtention d un crédit intégral. Aide technique, commerciale ou autre de la part du fournieur, qui a intérêt à contribuer à votre uccè puiqu il vou finance. Inconvénient potentiel Dépendance accrue à l égard du fournieur. Marge de négociation retreinte ur le prix ou rabai. Client Vo client pourraient vou aider à financer votre entreprie, particulièrement i vou ête en meure d offrir un ervice aprè-vente fiable, ur place, avec fourniture de pièce. Remplacez le crédit par un paiement comptant plutôt qu à terme (votre client demandera peut être une remie, mai pa néceairement). Demandez un acompte à la commande et de paiement progreif à meure de la réaliation du projet. Pratiquez la facturation uniforme, particulièrement i vou ête une entreprie de ervice et avez de client à long terme qui recourent à vo ervice occaionnellement ou pendant de période de pointe. Capital de rique Préférez-vou, dan cinq an, poéder 70 % d une grande entreprie ou 100 % d une petite? Le ociété de capital de rique invetient directement dan une entreprie i elle penent qu elle peut être rentable et croître de façon enible. Preque toute le opération prennent la forme d une participation au capital ou d une dette ubordonnée avec droit de converion ou option. (Cela ignifie que la dette prend rang aprè le prêt garanti, mai avant le prêt accordé par le autre actionnaire.) Le ociété de capital de rique attendent de rendement élevé et exigent généralement d importante poition minoritaire, de l ordre de 20 % à 40 %, ou même le contrôle il agit d une nouvelle entreprie. Elle exigent une participation financière entière de actionnaire gérant et veulent une équipe de direction équilibrée et efficace.

6 Le ociété de capital de rique peuvent apporter leur aide dan le domaine uivant : planification et orientation finance et contrôle Vérifiez le poibilité auprè du minitère de l Indutrie et du commerce de votre province. La plupart de province ou région ont une forme ou une autre de programme de financement par capital de rique offrant un montant relativement petit pour le démarrage d entreprie. fuion et acquiition premier appel public à l épargne Elle exigent habituellement : un iège au coneil d adminitration de réunion régulière du coneil d adminitration de état financier menuel une aurance ur la tête du propriétaire une participation à l élaboration de budget une convention de rachat portant ur vo action et le leur La plupart de invetiement en capital de rique exigent un financement upplémentaire. Aurez vou que la ociété de capital de rique a une bonne réputation et qu elle et bien financée. Le ite Web du gouvernement fédéral donne le coordonnée de certaine ociété de capital de rique. Gouvernement Le gouvernement fédéral et provinciaux ont de programme de prêt, de garantie ou de ubvention pour : la création d emploi l augmentation de capacité de production la formation le remplacement de importation l exportation la création et le perfectionnement de technologie Au niveau fédéral, vérifiez le ource uivante : Le Programme d expanion de entreprie (PEE), qui regroupe pluieur ancien programme. Il agit d un programme trè actif de prêt et de garantie adminitré par de locaux.

7 Le Programme de financement de petite entreprie du Canada (FPEC) : Prêt partiellement garanti par le gouvernement fédéral pouvant atteindre $, detiné à l acquiition ou à l amélioration du matériel ou de bien immobilier, à de amélioration locative et au paiement de droit d incription. Conultez votre banquier pour de plu ample reneignement. La Société pour l expanion de exportation (SEE) : Service de financement de échange commerciaux viant à outenir le exportateur canadien. Garantie et aurance de crédit. Financement avec droit de recour limité et coentreprie pour le location à long terme. La Banque de développement du Canada (BDC) : Prêt à terme à taux concurrentiel, généralement detiné aux immobiliation, mai parfoi aux tock ou au fond de roulement. Invetiement direct et poition minoritaire dan le entreprie plu petite. Lorque vou demandez un financement gouvernemental : Vou devrez peut-être démontrer que vou n avez pu obtenir le financement ailleur. Tâchez d adapter vo beoin au programme. Demandez l aide de agent reponable du programme. Faite preuve de patience et de perévérance. Parlez à la bonne peronne. Penez à demander de l aide à votre député. Franchie Vou ête acheteur d une franchie? Vou lancez une nouvelle entreprie ou exploitez une entreprie exitante? À titre de franchié (aocié ou conceionnaire), vou devez payer une redevance de franchiage mai vou limitez vo rique. Cependant, avant de verer votre mie : Aurez-vou que la omme que vou verez à l avance vou apporte une valeur ajoutée : un nom, un ytème, un produit, un accè à de fournieur, une garantie ur un bail, une formation, etc. Faite une vérification auprè de autre franchié du groupe. Aurez-vou que le franchieur tire on revenu de redevance ur le vente plutôt que de redevance de franchiage qu il perçoit. Vérifiez la réputation et le réultat paé de la franchie. Vérifiez le marché qui vou eront attribué et aurez-vou de pouvoir bénéficier de ervice permanent de recherche, de formation et d information ur le produit. Vou ête le franchieur? À titre de franchieur, vou aurez la promotion et l expanion d une entreprie exitante dan une région nouvelle, en partie avec le capitaux fourni par le franchié (leur redevance). Avant d accepter l argent : Aurez-vou de pouvoir récupérer la franchie i le franchié ne réalie pa le réultat ecompté (fixez un objectif minimum). Aurez-vou que l engagement financier du franchié et uffiamment élevé pour aurer on érieux. Tip Tip Avant de igner le contrat, liez le paragraphe en petit caractère et faite-le vérifier par votre avocat (aurez-vou que l on ne puie vou enlever votre franchie de manière arbitraire).

8 Penez à demander de redevance minimale. Le gouvernement fédéral, le Bureau d éthique commerciale du Canada et l Aociation canadienne de la franchie offrent de brochure d information ur le franchie. Conultez également le rubrique Occaion d affaire dan le journaux locaux et nationaux. Financement ur tock Ce type de financement convient aux entreprie qui ont beoin d expoer de produit dont le prix et élevé, comme le automobile ou le véhicule de plaiance. Il permet de e procurer le produit à expoer avant le début de la aion. Le taux d intérêt varient et augmentent ouvent en fonction de la durée du prêt. Ce financement et offert par pluieur banque et certain établiement pécialié. Affacturage Méthode de financement ancienne, l affacturage vou permet de convertir vo compte client en epèce. Il et utilié dan le ecteur du vêtement, du recouvrement de ol, de l équipement de port, de appareil électroménager, du commerce de gro, de matériaux de contruction, etc. Type d affacturage San emprunt. L établiement d affacturage perçoit le omme qui vou ont due et vou le revere. Avec emprunt. L établiement d affacturage achète vo compte client et vou avance une partie de créance, de l ordre de 80 %. L approbation du crédit e fait par l établiement d affacturage. Le établiement d affacturage ont une excellente ource de référence de crédit. Le facture portent généralement la mention «payer à l établiement d affacturage». Le coût de financement comprend le coût d emprunt et le frai d adminitration. Vérifiez le barème de frai. L établiement d affacturage e charge de toute l adminitration de compte client. L établiement d affacturage garantit parfoi de prêt pour e client. L affacturage peut avoir une incidence ur votre marge de crédit bancaire. Vérifiez au préalable avec votre banquier : il pourrait être en meure de vou offrir un ervice emblable.

9 Caie de crédit Le caie populaire et le caie de crédit ont régie par le loi provinciale et ont généralement un établiement central à l échelle de la province. Elle offrent : de prêt hypothécaire ur le terrain et bâtiment de prêt à terme un financement du fond de roulement du crédit renouvelable Financement adoé à l actif Le financement adoé à l actif et une forme pécialiée de financement garanti par l actif corporel d une entreprie (tock, matériel). Il peut repréenter un choix viable lorque : l entreprie a beoin de capitaux upplémentaire pour financer a croiance ou une acquiition; elle accue un recul temporaire. Le frai d intérêt et d adminitration ont plu élevé que ur le prêt conventionnel, mai le crédit diponible et généralement plu élevé. Le prêteur exigent généralement une évaluation indépendante de actif cédé en garantie. Le taux ur avance et fonction de la valeur réaliable nette de l actif, donc de tock, du matériel et de l outillage. La getion de actif cédé en garantie et de réultat de l entreprie fait l objet d un contrôle plu étroit. Confirmation La confirmation conite à financer vo compte fournieur. Elle peut ervir à financer l achat de matériaux brut ou de produit emi-fini. Il et ouvent poible d établir de compte renouvelable et de lettre de crédit pour certain client. De nombreux établiement e pécialient dan ce domaine. La plupart ont internationaux et connaient par conéquent le marché étranger, leur fournieur et leur pratique. Fonctionnement La ociété de confirmation prend en charge la facture du fournieur. Vou payez la ociété de confirmation. Le taux d intérêt peut être favorable i la ociété de confirmation a de capitaux diponible dan le pay d origine. Financement ur récépié d entrepôt Il agit d une forme de financement de tock de produit fini. Le prêteur aure un contrôle erré de tock que vou avez cédé en garantie. Il peut parfoi avancer juqu à 80 % de la valeur du tock (davantage que dan un emprunt ordinaire). Le montant du crédit peut varier elon le circontance. Si vou avez beoin de capitaux upplémentaire pour financer votre croiance, ou avez ubi un recul récemment, le financement adoé à l actif peut repréenter une olution de rechange viable à la oucription d une dette ubordonnée ou à la vente de participation.

10 Placement privé Le ociété plu établie recourent au placement privé pour obtenir un financement par emprunt ou par apport de capital auprè de petit groupe d invetieur (tel que le caie de retraite, le ociété de fiducie, le particulier fortuné ou le ociété de capital de rique). Le placement et généralement organié par un preneur ferme ou un chef de file. Le montant et généralement upérieur à un million de dollar. Il agit ouvent de titre d emprunt ou d action privilégiée convertible en action ordinaire. Le invetieur attendent généralement un retour ur invetiement dan le troi an. Premier appel public à l épargne C et l objectif de nombreux entrepreneur : réalier leur invetiement, en totalité ou en partie. Cela ignifie généralement que l on vend de action en boure, mai il peut également agir d une vente à une ociété cotée, en échange d action de cette ociété. Le premier appel public à l épargne portent généralement ur de montant de huit million de dollar et plu. Un montant moindre erait poible, mai peu avantageux en raion de frai juridique et du coût de la prie ferme, du propectu, etc. Un entrepreneur ne veut généralement pa céder le contrôle de a ociété au public. Le prix d émiion et ouvent baé ur le bénéfice de la ociété; le multiple de capitaliation varie elon le condition du marché et du ecteur d activité. Tip Tip Le cour d une action et généralement plu élevé lorque celle-ci et détenue par un grand nombre d actionnaire, mai cela ne e vérifie pa néceairement dan un marché en baie. Il et difficile, même pour de profeionnel, de prévoir l évolution de marché bourier. Il et parfoi impoible de faire un appel public à l épargne, notamment quand le marché ont en baie. Le poibilité de vente de vo action, en partie ou en totalité, peuvent être retreinte à certaine période. Il et ouvent difficile de faire appel au marché une econde foi. Le ociété cotée ont oumie à une réglementation tricte, notamment ur l obligation d information, le délit d initié, la publication de état financier, etc. L appel public à l épargne coûte cher lorque l on tient compte de frai juridique et de coût lié au propectu et à la prie ferme. Il faut choiir trè oigneuement on preneur ferme. Mobilier de capitaux par un appel public à l épargne peut entraîner une perte partielle du contrôle de votre entreprie. Tip

11 XXXXXXX XXXXXXX Fidèle à a promee de outenir l eor de entreprie canadienne, BMO Banque de Montréal et heureue de mettre à votre dipoition une nouvelle érie de brochure intitulée «Partenaire en affaire». Conçue dan le but de vou aider à accroître le reource financière de votre entreprie et à mieux le exploiter, ce brochure traitent chacune d un apect important de la getion de finance XXXXXXX XXXXXXX d une entreprie et peuvent vou être trè utile pour optimier on fonctionnement. Pour avoir comment BMO Banque de Montréal peut vou aider à gérer votre entreprie : conultez votre directeur Compte d entreprie appelez-nou directement au ou viitez notre ite Web, à l adree bmo.com/affaire-reource XXXXXXX 10/ Le préent document e veut une ource de reneignement généraux et non de. Si vou déirez obtenir de l information ur une quetion particulière à votre entreprie, veuillez vou adreer aux peronne compétente. MD Marque de commerce dépoée de la Banque de Montréal (10/11) Mini XXXXXXX

Votre entreprise et le marketing

Votre entreprise et le marketing Votre entreprie et le marketing SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Selon la taille de votre entreprie Par où commencer Guide par étape SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Utilier le marketing pour augmenter vo profit

Plus en détail

Rapport sur l administration de la Loi sur la protection des renseignements personnels 2013-2014

Rapport sur l administration de la Loi sur la protection des renseignements personnels 2013-2014 Rapport ur l adminitration de la Loi ur la protection de reneignement peronnel 213-214 TITRE DU RAPPORT 1 PUBLIÉ PAR Agence de développement économique du Canada pour le région du Québec Montréal (Québec)

Plus en détail

Analyse de l état des flux de trésorerie

Analyse de l état des flux de trésorerie École de Haute Étude Commerciale Analye de l état de flux de tréorerie Document pédagogique rédigé par Louie St-Cyr et David Pinonneault Copyright 1997. Réviion 2000. École de Haute Étude Commerciale (HEC),

Plus en détail

Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA

Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA Guide de bourier de l AIEA TABLE DES MATIERES I. INTRODUCTION... 2 II. PRÉPARATION POUR LE PROGRAMME DE BOURSE... 2 III. CONSIDÉRATIONS FINANCIÈRES...

Plus en détail

Comptes-titres et PEA FINAVEO. & a s s o c i é s

Comptes-titres et PEA FINAVEO. & a s s o c i é s Compte-titre et PEA FINAVEO & a o c i é LE RÔLE DES INTERVENANTS Met à votre dipoition la viualiation de vo compte Votre coneiller indépendant Vou accompagne dan vo invetiement Client FINAVEO & Aocié

Plus en détail

Catalogue formations. Carsat Nord-Est. Département des Risques Professionnels

Catalogue formations. Carsat Nord-Est. Département des Risques Professionnels Catalogue formation 2014 Carat Nord-Et Département de Rique Profeionnel INTRODUCTION La mie en œuvre d une politique de anté au travail dan l entreprie pae par l acquiition de connaiance et de compétence

Plus en détail

Progressons vers l internet de demain

Progressons vers l internet de demain Progreon ver l internet de demain COMPRENDRE LA NOTION DE DÉBIT La plupart de opérateur ADSL communiquent ur le débit de leur offre : "512 Kb/", "1 Méga", "2 Méga", "8 Méga". À quoi ce chiffre correpondent-il?

Plus en détail

Catalogue formations. Carsat Nord-Est Département Prévention des Risques Professionnels

Catalogue formations. Carsat Nord-Est Département Prévention des Risques Professionnels 2016 Catalogue formation Carat Nord-Et Département Prévention de Rique Profeionnel Éditorial En qualité de dirigeant, encadrant, alarié, membre d une intance repréentative du peronnel, vou ête le acteur

Plus en détail

Le défi. reseau-cdls-cls.ca

Le défi. reseau-cdls-cls.ca an 1 nce La cieo techn de en moue pratiq Le défi Concevoir un appareil qui doit enclencher une cacade d évènement. Le dernier évènement era le lancer d un projectile le plu prè poible d une cible. 15 0

Plus en détail

La lettre. La Gestion des filiales dans une PME : Bonnes Pratiques et Pièges à éviter. Implantations à l étranger : Alternatives à la création

La lettre. La Gestion des filiales dans une PME : Bonnes Pratiques et Pièges à éviter. Implantations à l étranger : Alternatives à la création Doier : Getion d entreprie 42 La Getion de filiale dan une PME : Bonne Pratique et Piège à éviter Certaine PME ont tout d une grande. entreprie. A commencer par la néceité d avoir de filiale. Quel ont

Plus en détail

RETIRER DE L ARGENT DE VOTRE SOCIÉTÉ

RETIRER DE L ARGENT DE VOTRE SOCIÉTÉ LETTRE MENSUELLE DE CONSEILS DESTINÉS À MAXIMALISER LE FLUX DE REVENUS RETIRÉS DE VOTRE SOCIÉTÉ OPTIMALISATION DU MOIS Déterminer le taux du marché... Si votre ociété vou vere un intérêt, elle doit de

Plus en détail

Énergies renouvelables. 55 personnes. Pose de panneaux solaires photovoltaïques Economie financière. Achat d un véhicule hybride pour le commercial

Énergies renouvelables. 55 personnes. Pose de panneaux solaires photovoltaïques Economie financière. Achat d un véhicule hybride pour le commercial Page1 Proceu Énergie renouvelable Autre Date de création : 05/01 Date de mie à jour : 01/03/2010 Verion n 2 Créateur : Thibault CHARLES : Pôle Technique Odyée 2 Route de la Roche ur Yon 85220 COEX : 02

Plus en détail

Le compte épargne temps

Le compte épargne temps 2010 N 10-06- 05 Mi à jour le 15 juin 2010 L e D o i e r d e l a D o c 1. Définition Sommaire 2. Modification iue du décret n 2010-531 3. Principe du compte épargne temp Bénéficiaire potentiel Alimentation

Plus en détail

APP SUMMARY. ShareTime

APP SUMMARY. ShareTime Synape Team, Sénégal APP SUMMARY ShareTime ü Vivre enemble, ce n'et pa donné d'emblée : cela 'apprend. Beaucoup de collectif démarrent an grande expérience de la vie de groupe : dan le phae de démarrage

Plus en détail

MERCI DE COMPLÉTER CE DOCUMENT EN LETTRES MAJUSCULES

MERCI DE COMPLÉTER CE DOCUMENT EN LETTRES MAJUSCULES RECUEIL DE VOS EXIGENCES ET DE VOS BESOINS En application de article du Code de aurance Code barre Le préent document et à remplir préalablement à la concluion d un contrat d'aurance vie ou de capitaliation

Plus en détail

Directive concernant l'utilisation de sedex

Directive concernant l'utilisation de sedex Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la tatitique OFS Diviion Regitre Office fédéral de la tatitique (OFS), fournieur de pretation de edex 21.05.2014 Directive concernant l'utiliation

Plus en détail

Mises de fonds et documentation requise

Mises de fonds et documentation requise Mises de fonds et documentation requise VÉRIFICATION DE L AVOIR PROPRE L avoir propre est le montant que l emprunteur verse à titre de mise de fonds à l achat de cette propriété. Les exigences relatives

Plus en détail

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Le Canada offre des occasions d affaire à ceux qui souhaitent financer une entreprise étrangère au pays et présente tout un éventail

Plus en détail

Cadeaux d affaires, cadeaux d entreprises, objets publicitaires www.france-cadeaux.fr - services@france-cadeaux.fr

Cadeaux d affaires, cadeaux d entreprises, objets publicitaires www.france-cadeaux.fr - services@france-cadeaux.fr Siège France Cadeaux 84 rue de Courbiac 17100 Sainte 00 33 (0)5 46 74 66 00 RC.424 290 211 00012 Cadeaux d affaire, cadeaux d entreprie, objet publicitaire www.france-cadeaux.fr - ervice@france-cadeaux.fr

Plus en détail

La direction des solidarités Se loger à Moissy

La direction des solidarités Se loger à Moissy La direction de olidarité Se loger à Moiy La direction de olidarité La Source - Place du Souvenir - BP24-77550 Moiy-Cramayel cedex Tél. : 01 64 88 15 80 - Fax : 01 64 88 15 26 QU EST CE QUE LA GUP LA GESTION

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX STATISTIQUE EN AQUITAINE

ÉTAT DES LIEUX STATISTIQUE EN AQUITAINE CONTRIBUTION DU GROUPE «COOPÉRATIVES, MUTUELLES ET ASSOCIATIONS DE L ÉCONOMIE SOCIALE» Cette contribution à la note de conjoncture du CESER propoe dan une première partie une approche tatitique du ecteur

Plus en détail

Emplois dans le secteur agricole : caractéristiques et évolution

Emplois dans le secteur agricole : caractéristiques et évolution Octobre 2014 Emploi dan le ecteur agricole : caractéritique et évolution Direction régionale de l alimentation, de l agriculture, et de la Forêt Service Régional pour l Information Statitique et Economique(SRISE)

Plus en détail

LE LIVRET DE L AIDANT

LE LIVRET DE L AIDANT LE LIVRET DE L AIDANT Vou accompagnez un parent âgé à domicile Ce livret et fait pour vou! Information, coneil, adree utile pour vou aider et vou accompagner au quotidien www.orpea.com www.afer.ao.fr www.afer.ao.fr

Plus en détail

La direction des solidarités Se loger à Moissy

La direction des solidarités Se loger à Moissy La direction de olidarité Se loger à Moiy La direction de olidarité La Source - Place du Souvenir - BP24-77550 Moiy-Cramayel cedex Tél. : 01 64 88 15 80 - Fax : 01 64 88 15 26 SOMMAIRE Edito p. 3... Le

Plus en détail

Le paiement de votre parking maintenant par SMS

Le paiement de votre parking maintenant par SMS Flexibilité et expanion L expanion de zone de tationnement payant ou la modification de tarif ou de temp autorié peut e faire immédiatement. Le adree et le tarif en vigueur dan le nouvelle zone doivent

Plus en détail

Solutions à l exportation

Solutions à l exportation Solutions à l exportation Le rôle d Exportation et développement Canada (EDC) est d appuyer et de développer les activités internationales des exportateurs et des investisseurs canadiens. La tolérance

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

Introduction FISCALITÉ

Introduction FISCALITÉ Introduction 51 Impôt sur le revenu 53 Exercer une activité au Canada par l intermédiaire d une filiale 54 Exercer une activité au Canada par l intermédiaire d une succursale 56 Mesures de contrôle des

Plus en détail

Servir. territoires. la réussite des hommes et des CONSEIL - EXPERTISE COMPTABLE. dossier de presse

Servir. territoires. la réussite des hommes et des CONSEIL - EXPERTISE COMPTABLE. dossier de presse Servir la réuite de homme et de territoire doier de pree CONSEIL - EXPERTISE COMPTABLE o m m a i r e CERFRANCE, c et bien plu 3 que de la comptabilité, c et du coneil Une conviction : même le petite entreprie

Plus en détail

Découvrez la gamme complète des certificats de signatures électroniques ChamberSign

Découvrez la gamme complète des certificats de signatures électroniques ChamberSign Découvrez la gamme complète de certificat de électronique ChamberSign www.chamberign.fr ppel d'offre Marché ublic SYLaé Signature électronique Document dématérialié Epace Sécurié Certifié Contrôle de légalité

Plus en détail

Conditions Générales de Vente. Clients professionels

Conditions Générales de Vente. Clients professionels Condition Vente Client profeionnel _dipoleelectroniqueprofeionnel PAGE 1/6 PREAMBULE Conformément a la loi en vigueur, le préente condition générale de la ociété DIPOLE, SARL au capital de 15.000, dont

Plus en détail

Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5))

Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5)) Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5)) Introduction Bien des propriétaires d entreprises se demandent,

Plus en détail

STRUCTURES ORGANISATIONNELLES

STRUCTURES ORGANISATIONNELLES Introduction 9 STRUCTURES ORGANISATIONNELLES Par Sven Milelli INTRODUCTION Structures organisationnelles 11 Il existe une grande variété de structures juridiques possibles pour l exploitation d une entreprise

Plus en détail

Faire équipe avec votre banquier

Faire équipe avec votre banquier Faire équipe avec votre banquier SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le fonctionnement du système bancaire Les attentes de votre banquier L établissement de bonnes relations avec votre banquier SÉRIE PARTENAIRES

Plus en détail

Le Devenir Professionnel des Docteurs de l Université de Bourgogne

Le Devenir Professionnel des Docteurs de l Université de Bourgogne Le Devenir Profeionnel de Docteur de l Univerité de Bourgogne Thèe outenue en 1995, 1996 et 1997 Stéphane Louvet Obervatoire de l Etudiant Cathy Perret Centre Aocié du Céreq / Irédu- Sommaire 1. Préentation

Plus en détail

L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens

L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens BMO Groupe financier PAGE 1 L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens La faiblesse des prix de l immobilier au sud de la frontière, a amené bon nombre de Canadiens à envisager l acquisition

Plus en détail

ÉCONOMIE D ÉNERGIE & AMÉLIORATION DE VOTRE ÉCLAIRAGE

ÉCONOMIE D ÉNERGIE & AMÉLIORATION DE VOTRE ÉCLAIRAGE ÉNERGIE ÉCONOMIE D ÉNERGIE & AMÉLIORATION DE VOTRE ÉCLAIRAGE APPLICATIONS ÉCLAIRAGE - PUBLIC - SPORTIF - INTÉRIEUR GESTION DE L ÉCLAIRAGE Ditributeur de compoant électronique, électromécanique, paif, connectique,

Plus en détail

Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque?

Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque? BUDGET ET GESTION DES FINANCES PERSONNELLES Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque? Les taux d intérêt n ont jamais été aussi bas au Canada, mais il faut s attendre

Plus en détail

Le processus de vente résidentielle

Le processus de vente résidentielle Ce guide a été produit grâce à la généreuse contribution de l Alberta Real Estate Foundation Le processus de vente résidentielle Cette brochure vous aidera à comprendre le processus de vente immobilière

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Section K : ACTIVITÉS FINANCIÈRES ET D ASSURANCE Cette section comprend les activités des

Plus en détail

2 Guide des formations 2014

2 Guide des formations 2014 ommaire Éditorial 3 préparation et accè aux métier de bibliothèque 1 Le formation préparatoire aux métier 4 Le titre d auxiliaire de bibliothèque 4 Le Diplôme d univerité Aitant de bibliothèque et de documentation

Plus en détail

Le processus d achat résidentiel

Le processus d achat résidentiel Ce guide a été produit grâce à la généreuse contribution de l Alberta Real Estate Foundation Le processus d achat résidentiel Cette brochure vous aidera à comprendre le processus d achat immobilier résidentiel.

Plus en détail

UNE PREMIÈRE POUR ALTAPLAST

UNE PREMIÈRE POUR ALTAPLAST PLAST tand e d 100m ouvrir à déc 2 UNE PREMIÈRE POUR PLAST Pour a première participation à Verdun Expo, Altaplat voit grand : un tand de 100m2 où era expoé le avoir faire d un fabricant toujour à la pointe

Plus en détail

LE LIVRET DE L AIDANT

LE LIVRET DE L AIDANT LE LIVRET DE L AIDANT Vou accompagnez un parent âgé à domicile Ce livret et fait pour vou! Information, coneil, adree utile pour vou aider et vou accompagner au quotidien www.orpea.com www.afer.ao.fr www.afer.ao.fr

Plus en détail

Emprunter sur la valeur nette d une maison

Emprunter sur la valeur nette d une maison Série L ABC des prêts hypothécaires Emprunter sur la valeur nette d une maison Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Quelles sont les différentes options?

Plus en détail

COMMUNE DE FELLETIN. P R O C E S V E R B A L D U C O N S E I L M U N I C I P A L Séance ordinaire du jeudi 8 septembre 2011

COMMUNE DE FELLETIN. P R O C E S V E R B A L D U C O N S E I L M U N I C I P A L Séance ordinaire du jeudi 8 septembre 2011 R E P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E DEPARTEMENT DE LA CREUSE ARRONDISSEMENT D AUBUSSON COMMUNE DE FELLETIN P R O C E S V E R B A L D U C O N S E I L M U N I C I P A L Séance ordinaire du jeudi 8 eptembre

Plus en détail

Gestion de Contacts & Clients

Gestion de Contacts & Clients elon le beoin de votre entreprie, nou vou propoon : 3ACT! pour le indépendant ou le petite entreprie qui ouhaitent organier et développer leur activité. 3ACT! Premium pour le entreprie qui ouhaitent améliorer

Plus en détail

Emprunter sur la valeur nette d une maison

Emprunter sur la valeur nette d une maison Série L ABC des prêts hypothécaires Emprunter sur la valeur nette d une maison Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Quelles sont les différentes options?

Plus en détail

Planifier la trésorerie

Planifier la trésorerie Planifier la trésorerie SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Prévision de la trésorerie Gestion de la trésorerie SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Planifier les flux de trésorerie Situation L argent file et on se

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS ce formation coneil getion de carrière CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Cabinet de coneil aux entreprie et organime de formation. QUI SOMMES-NOUS? CEOS (anciennement Atout Majeur) et un cabinet de coneil aux

Plus en détail

Services bancaires pour les petites et moyennes entreprises Ce que vous devez savoir

Services bancaires pour les petites et moyennes entreprises Ce que vous devez savoir 06 Services bancaires pour les petites et moyennes entreprises Ce que vous devez savoir La majorité des clients d affaires des banques sont de petites et moyennes entreprises (PME). En effet, les banques

Plus en détail

Cap Maths. Guide de l enseignant. Nouveaux programmes. cycle. Roland CHARNAY Professeur de mathématiques en IUFM

Cap Maths. Guide de l enseignant. Nouveaux programmes. cycle. Roland CHARNAY Professeur de mathématiques en IUFM Cap Math CP 2 cycle Guide de l eneignant Nouveaux programme SOUS LA DIRECTION DE Roland CHARNAY Profeeur de mathématique en IUFM Marie-Paule DUSSUC Profeeur de mathématique en IUFM Dany MADIER Profeeur

Plus en détail

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013 Se rapprocher Faciliter Optimiser Voici un résumé de la modification au Plan de la Société 2009-2013 approuvée par le Conseil d administration d EDC en mai

Plus en détail

L achat d une première résidence

L achat d une première résidence L achat d une première résidence Pascal Poirier B.A.A Spécialiste en planification hypothécaire POUR DIFFUSION INTERNE SEULEMENT Ordre du jour Hypothèque, buts Principes de base Mise de fonds et frais

Plus en détail

MONTÉRÉGIE C O N T A C T. District scout de la MONTÉRÉGIE. Dans cette édition. Holà! Bonne semaine à tous! 14 mars 2014, volume 2 bulletin numéro 12

MONTÉRÉGIE C O N T A C T. District scout de la MONTÉRÉGIE. Dans cette édition. Holà! Bonne semaine à tous! 14 mars 2014, volume 2 bulletin numéro 12 Ditrict cout de la MONTÉRÉGIE www.coutdelamonteregie.ca MONTÉRÉGIE C O N T A C T 14 mar 2014, volume 2 bulletin numéro 12 Dan cette édition Holà! À date, il n y a que troi incription pour l activité Taco-Troupe

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS Champ d application de la politique La présente politique expose les politiques de la Bourse relatives aux emprunts contractés

Plus en détail

Lignes de crédit et prêts. Comment combler vos besoins

Lignes de crédit et prêts. Comment combler vos besoins Lignes de crédit et prêts Comment combler vos besoins Nous simplifions le financement Laissez-nous vous aider à trouver le meilleur moyen d obtenir ce que vous voulez Lorsque vous êtes décidé lorsque vous

Plus en détail

Rapport concernant le site www.a-proche-toi-jura.ch à l intention de la commission «Proches Aidants» ( 1 er août 2013)

Rapport concernant le site www.a-proche-toi-jura.ch à l intention de la commission «Proches Aidants» ( 1 er août 2013) Rapport concernant le ite www.a-proche-toi-jura.ch à l intention de la commiion «Proche Aidant» ( 1 er août 2013) Proche pychique Depui une année le ite «www.a-proche-toi-jura» et acceible ur la toile

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI)

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 1 Découvrez les avantages du REEI Le régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) offre

Plus en détail

faites entrer la Fibre dans votre immeuble le guide du raccordement à la fibre

faites entrer la Fibre dans votre immeuble le guide du raccordement à la fibre faite entrer la Fibre dan votre immeuble le guide du raccordement à la fibre qu et-ce que la Fibre? La fibre optique et un fil de verre qui conduit la lumière. C et une technologie qui permet de tranmettre

Plus en détail

9 Le passif à long terme

9 Le passif à long terme 9 Le passif à long terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments qui composent le passif à long terme 1 Les emprunts obligataires

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap

Pour les Canadiens atteints d un handicap BMO Fonds d investissement Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Le REEI met à la disposition des personnes handicapées un instrument d épargne et de placement

Plus en détail

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL Le bilan comptable renseigne sur l état du patrimoine de l entreprise. Il peut être défini comme étant la «photographie comptable de l entreprise à une date donnée». Le bilan

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Journal d inventaire de la succession

Journal d inventaire de la succession Journal d inventaire de la succession Introduction L une des principales responsabilités du liquidateur d une succession consiste à dresser la liste des biens et des dettes de la personne décédée. C est

Plus en détail

Crédit-bail d équipement agricole

Crédit-bail d équipement agricole Services financiers à l entreprise Crédit-bail d équipement agricole Un moyen rapide et souple d équiper votre entreprise. Qu est-ce que le crédit-bail? n Le crédit-bail est une solution de financement

Plus en détail

Centrale d'alarme SI 80-3

Centrale d'alarme SI 80-3 Centrale d'alarme SI 80-3 Notice d'utiliation Siemen AG Siemen AG 01.011 1 Siemen AG 01.011 Caractéritique technique ou réerve de modification. Livraion ou réerve de diponibilité. Le donnée et la conception

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Notice d utiliation Verion 1.0 Décembre 2002 FRANÇAIS CONSIGNES DE SECURITE ATTENTION:Pour éviter tout rique d'électrocution, ne pa ouvrir le boîtier. Ne pa réparer l'appareil oi-même. Conulter une peronne

Plus en détail

Régime d accession à la propriété (RAP)

Régime d accession à la propriété (RAP) Régime d accession à la propriété (RAP) Introduction Les fonds retirés d un REER sont habituellement imposables l année du retrait. Toutefois, dans le cadre de certains programmes, le retrait n entraîne

Plus en détail

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Canada Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

Convention collective nationale du bricolage (Vente au détail en libre-service) du 30 septembre 1991.

Convention collective nationale du bricolage (Vente au détail en libre-service) du 30 septembre 1991. Convention collective nationale du bricolage (Vente au détail en libre-ervice) du 30 eptembre 1991. Objet et champ d'application profeionnel et territorial Article 1er La préente convention réglera le

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE

TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE GÉNÉRALE LEXIQUE ET ABRÉVIATIONS UTILISÉES PAR L AUTEUR MODULE I INTRODUCTION MODULE II COMPRÉHENSION DE L ENVIRONNEMENT MODULE III ÉTABLISSEMENT D UNE STRATÉGIE DE FINANCEMENT MODULE IV PLANIFICATION

Plus en détail

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Série L ABC des prêts hypothécaires Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Le processus de renouvellement

Plus en détail

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit L éducation financière Manuel du participant Les notions de base du crédit 2 Contenu DOCUMENT 6-1 Les types de crédit Type de crédit Prêteur Usages Modalités Crédit renouvelable Carte de crédit (garantie

Plus en détail

La Logistique de la Performance 2014-2015. Stages. athlétisme. France & International

La Logistique de la Performance 2014-2015. Stages. athlétisme. France & International La Logitique de la Performance 214-215 Stage d athlétime France & International Notre équipe à votre ervice Le réeau de agence PRÊT à PARTIR Depui novembre 212, Tourea fait partie du groupe «PRêT à PARTIR».

Plus en détail

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES par Marion Steele Département d économie, Université de Guelph et Centre pour les études

Plus en détail

Les moyens de financement du commerce international :

Les moyens de financement du commerce international : Les moyens de financement du commerce international : CREDIT DE PRE FINANCEMENT : C est un crédit contracter par l exportateur au prés de sa banque pendant la période de fabrication parce que les acomptes

Plus en détail

10 règles pour tracer le parcours du patient

10 règles pour tracer le parcours du patient 10 règle pour tracer le parcour dan un réeau de anté Bernard Giuiano, Pierre Guiraud, Hervé Meur 1 L'apport le plu pécifique de l'innovation que contitue un réeau de anté et dan on organiation. La tâche

Plus en détail

Notes / Instructions aux répondants

Notes / Instructions aux répondants Division de la statistique du revenu Section des enquêtes sur les pensions et le patrimoine Recensement des caisses de retraite en fiducie 2012 Notes / Instructions aux répondants Retour du questionnaire

Plus en détail

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n Un seul compte pour votre retraite M a n u v i e u n Avant de prendre leur retraite, la plupart des Canadiens prennent les mesures qui s imposent pour se garantir un revenu mensuel stable. Ils peuvent

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Le Conseil canadien des consultants États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Contenu Rapport d un vérificateur indépendant 2 États financiers Bilan 3 État

Plus en détail

RÉGIME JURIDIQUE DU CRÉDIT À LA CLIENTÈLE TABLE DES MATIÈRES 1.00 INTRODUCTION... 3 2.00 UTILITÉ D UNE POLITIQUE DE CRÉDIT... 3

RÉGIME JURIDIQUE DU CRÉDIT À LA CLIENTÈLE TABLE DES MATIÈRES 1.00 INTRODUCTION... 3 2.00 UTILITÉ D UNE POLITIQUE DE CRÉDIT... 3 RÉGIME JURIDIQUE DU CRÉDIT À LA CLIENTÈLE TABLE DES MATIÈRES PAGE 1.00 INTRODUCTION... 3 2.00 UTILITÉ D UNE POLITIQUE DE CRÉDIT... 3 3.00 ÉVALUATION DU RISQUE... 3 3.01 Demande d ouverture de crédit...

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

Portes et Fenêtres Design ltée 1

Portes et Fenêtres Design ltée 1 Portes et Fenêtres Design ltée 1 Le 15 janvier 2007, Robert Lemeilleur, président et chef de la direction de Portes et Fenêtres Design ltée (PFD) est sorti tout content de la réunion du conseil d administration.

Plus en détail

Guide de configuration d'une classe

Guide de configuration d'une classe Guide de configuration d'une clae Viion ME Guide de configuration d'une clae Contenu 1. Introduction...2 2. Ajouter de cour...4 3. Ajouter de reource à une leçon...5 4. Meilleure pratique...7 4.1. Organier

Plus en détail

Webinaire ICCA/RBC : Tendances conjoncturelles Les opérations de change : un risque ou une occasion d affaires?

Webinaire ICCA/RBC : Tendances conjoncturelles Les opérations de change : un risque ou une occasion d affaires? Webinaire ICCA/RBC : Tendances conjoncturelles Les opérations de change : un risque ou une occasion d affaires? Vue d ensemble Le marché des changes : comment ça fonctionne Mythes Études de cas Gestion

Plus en détail

Document de référence 2011

Document de référence 2011 Document de référence Incluant le rapport financier annuel Document de référence 2011 2011 ALTRAN TECHNOLOGIES Société Anonyme au capital de 72 360 712 euro Siège ocial 58 boulevard Gouvion Saint-Cyr -

Plus en détail

T R E I L L I S D C F L EXZONE M C Guide de conception électrique SYSTÈMES D INSTALLATION

T R E I L L I S D C F L EXZONE M C Guide de conception électrique SYSTÈMES D INSTALLATION SYSTÈMES D INSTALLATION Enemble, no idée p r e n n e n t f o r m e MD T R E I L L I S D C F L EXZONE M C Guide de conception électrique Dein et détail du ytème électrique avec le partenaire compatible

Plus en détail

Don. d assurance vie. Une stratégie de constitution d un legs. Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie

Don. d assurance vie. Une stratégie de constitution d un legs. Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie Don d assurance vie Une stratégie de constitution d un legs Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie Plusieurs personnes disposent d une partie de revenu qu elles investissent et souhaitent

Plus en détail

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du conseil d administration 1

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du conseil d administration 1 1 1. OBJET (1) Les membres du conseil d administration ont le devoir de surveiller la gestion des affaires tant commerciales qu internes de la Banque CIBC. Le conseil d administration donne, à la fois

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

Politique de gestion. Date : 5 avril 2004

Politique de gestion. Date : 5 avril 2004 de getion Titre : Appel d offre public Soumiion (condition de recevabilité) No : PG 4.06 Sujet : Reource matérielle et ervice profeionnel Page : 1 de : 8 Approuvée par : Directeur général Nouvelle : Réviée

Plus en détail

Des ressources spécialisées pour répondre à vos besoins en gestion de patrimoine. Services de gestion de patrimoine RBC

Des ressources spécialisées pour répondre à vos besoins en gestion de patrimoine. Services de gestion de patrimoine RBC Des ressources spécialisées pour répondre à vos besoins en gestion de patrimoine Services de gestion de patrimoine RBC Une bonne partie des services spécialisés que vous ne vous attendriez habituellement

Plus en détail