Michaël Terzo & Nicolas Vereecken

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Michaël Terzo & Nicolas Vereecken"

Transcription

1 ichaël Terzo & Nicola Vereecken

2

3 U n jardin pour le abeille auvage, l idée qui et à la bae de cette brochure et, d une manière plu large, d un projet développé par troi univerité belge (ULB, UGent, Uon) et une aociation bruxelloie (pi Bruoc Sella), Einancé par la Loterie Nationale de Belgique. Ce projet a pour objectif eentiel de enibilier le grand public à la quetion et l importance de la diverité de abeille en Belgique, aini qu à notre rapport à la nature en général. Nou epéron que vou trouverez de nombreue répone aux quetion qui nou ont été trè régulièrement adreée au cour de différente animation et conférence que nou avon menée ce dernière année : Combien y a- t- il d abeille en Belgique? ; Quelle epèce pui- je trouver dan mon jardin? ; Comment contruire un nid pour le abeille auvage? ; Quelle plante pui je planter pour favorier le abeille auvage? ; Que pui- je faire pour enrayer leur déclin?". Cette brochure a pour vocation de lever le voile ur le monde facinant de abeille auvage en vou invitant à le découvrir, le accueillir chez vou, ur votre balcon, dan no parc et jardin. L BEILLE ou LES BEILLES? Tout le monde connaît le abeille, au moin grâce à l abeille mellifère, pi mellifera, epèce dometiquée par l Homme pour la production de miel et la polliniation de culture. ai peu de peronne avent que dernière ce mot abeille e cache en fait une énorme diverité d epèce, une énorme biodiverité. Pa loin de epèce d abeille ont été décrite à ce jour à traver le monde, dont plu de ont recenée en Europe et environ 380 en Belgique. Il faut donc bien parler DES abeilles lorqu on parle d abeille auvage. Si on compare la diverité de abeille de Belgique à celle d autre groupe d organime trè populaire et qui, eux, font l objet de uivi dan le cadre de programme de conervation (voir page uivante), on aperçoit que le abeille auvage n ont rien à envier aux oieaux nicheur ou aux papillon de jour ai comment expliquer ce nombre d epèce élevé dan un pay comme le nôtre? Ce uccè écologique de abeille tient à leur aociation étroite avec le plante à?leur. Toute le abeille ont végétarienne et e nourrient excluivement de pollen et de nectar. Ce régime trict cache cependant de écologie trè diverieiée et parfoi trè pécialiée Flyer_Brochure_FR.indd 1 21/01/14 13:30

4 Illutration N Vereecken Illutration N Vereecken ini, certaine epèce d abeille comme le daypode hirute (p. 23) ne collectent leur pollen que ur la famille de la chicorée (le teraceae), alor ini, que d autre certaine viitent epèce de nombreue d abeille comme plante. C et le daypode le ca de hirute la plupart (p. de 23) ne collectent epèce leur de pollen bourdon, que qui ur ont la famille trè généralite de la chicorée (pp. (le 7-12). teraceae), Par ailleur, alor que d autre certaine viitent femelle de abeille nombreue ont beoin plante. de C et beaucoup le ca de?leur la plupart pour de epèce amaer de bourdon, ufeiamment qui de ont nourriture trè pour généralite leur larve, (pp. alor 7-12). que d autre Par ailleur, e certaine contentent femelle de peu abeille de Eleur ont trè beoin généreue de en beaucoup pollen. D autre de?leur epèce pour amaer d abeille ufeiamment encore, appelée de nourriture abeille pour coucou leur larve, ne collectent alor jamai que d autre elle- e contentent même leur de peu pollen de mai Eleur pondent trè dan généreue le nid d autre en pollen. epèce. D autre epèce d abeille La encore, diverité appelée de écologie abeille de coucou abeille et ne un collectent élément jamai majeur elle- à même prendre leur pollen compte mai lorque pondent l on dan veut le protéger nid d autre celle- ci. epèce. La clé du uccè et donc d aménager on environnement en faveur de abeille en tenant La compte diverité de préférence de écologie écologique de péci?ique abeille et de ce un dernière élément (plante majeur à prendre à Eleur, en compte matériaux lorque de contruction l on veut pour protéger leur nid, celle- ci. ite de nidieication, La clé du etc). uccè et donc d aménager on environnement en faveur de abeille en tenant compte Le de DÉCLIN préférence de BEILLES écologique SUVGES péci?ique de ce dernière (plante à Eleur, matériaux de contruction pour leur nid, ite de nidieication, etc). Le déclin de colonie de l abeille mellifère et phénomène largement Le DÉCLIN médiatié. Pluieur de BEILLES Eilm et reportage SUVGES ont parfaitement documenté cette trite tendance. ai il faut avoir que de nombreue epèce d abeille auvage ont elle aui en déclin. Ce phénomène et obervé dan no Le région déclin depui de le colonie début de de année l abeille 80. mellifère et phénomène largement médiatié. Pluieur Eilm et reportage ont parfaitement documenté cette trite tendance. ai il faut avoir que de nombreue epèce d abeille auvage ont elle aui en déclin. Ce phénomène et obervé dan no région depui le début de année Flyer_Brochure_FR.indd 2 21/01/14 13:30

5 Illutration N Vereecken Le caue de déclin ont en partie commune à l abeille mellifère, même i la plupart de abeille auvage ne ouffrent pa de conéquence de la dometication par l homme (exploitation maladroite du miel, commerce international favoriant le échange de maladie, ). Le abeille auvage, elle, ouffrent particulièrement de la detruction et de la dégradation de leur habitat (diminution de reource alimentaire, diparition de ite de nidieication), principalement provoqué par le activité humaine et au premier plan par l inteni?ication de pratique agricole. L agriculture intenive a privé le abeille de nombreue plante à Eleur reource uite à la detruction de bocage et l utiliation maive d herbicide, d inecticide et d engrai chimique. Témoin de effet néfate de la modieication profonde et récente de no habitat, la moitié de epèce de bourdon recené au début du 20 ème iècle en Belgique ont complètement diparu ou e maintiennent uniquement dan quelque rare localité. De CTIONS pour la CONSERVTION Le déclin de abeille n et pa un phénomène irrémédiable. Pluieur étude cientieique ont récemment montré que le abeille e portaient bien mieux dan de milieux an peticide, avec plu de diverité de?leur et quelque ite pour leur nid, que ce oit en milieu agricole ou en milieu urbain. La diverité de abeille peut à nouveau augmenter Nou préenton dan cette brochure quelque petite action que chaque particulier peut mener à on échelle, dan on jardin, et même dan le jardin du voiin Un peu de Eleur, quelque nid, pa d herbicide, et vou aurez à coup ûr la chance de pouvoir oberver rapidement pluieur de epèce illutrée dan cette brochure. Ce nouveaux aménagement ne eront bien ûr pa la olution à tou le problème de toute le abeille auvage. Un élément eentiel à ce tructure et aui de enibilier le maximum de peronne. lor parlez- en autour de vou, faite viiter votre nouveau village d abeille, le abeille feront le rete... Il et aujourd hui impératif de le protéger et d avancer ver une ociété plu durable et plu repectueue de a biodiverité. Dr. Deni ICHEZ Laboratoire de Zoologie Univerité de on (Uon), Belgique Reponable du projet Village d abeille Einancé par la Loterie Nationale Flyer_Brochure_FR.indd 3 21/01/14 13:30

6 LES COPOSNTES DU VILLGE D BEILLES Flyer_Brochure_FR.indd 4 21/01/14 14:06

7 Le GÎTE et le COUVERT pour le BEILLES SUVGES Le uccè de l aménagement de notre environnement en faveur de abeille auvage va eentiellement dépendre de deux facteur totalement indiociable : le GÎTE (diponibilité de ubtrat de nidieication et de contruction de nid) et le COUVERT (diponibilité de reource alimentaire). Le principale partie d un village de abeille auvage ont détaillée ci- deou : 1 L hôtel à abeille auvage n et pa une ruche comme celle de l abeille dometique (pi mellifera), mai un enemble de matériaux offrant aux abeille auvage de anfractuoité (tige creue, boi foré, voir pp ) ou certain ubtrat (mur d argile, voir pp ) dan lequel elle aménageront leur nid qu elle approviionneront avec un mélange de pollen et de nectar. 2 Le rondin de boi offrent également un gîte potentiel aux abeille auvage, urtout i le boi et rendu plu tendre et il préente de galerie creuée par de coléoptère; ce nouvelle anfractuoité pourront être utiliée par le abeille qui y intalleront leur nid Flyer_Brochure_FR.indd 5 21/01/14 13:30

8 3 4 5 Le epace ableux ou à ol dénudé (p.ex. ou forme de bac ou de carré individuel, ou en maintenant de zone de ol dénudé à plat ou en talu) ont également eentiel pour la grande majorité de abeille auvage qui ont terricole, c et à dire qui font leur nid excluivement dan le ol (voir pp ). Chaque femelle creue aini une galerie principale outerraine de quelque centimètre à quelque dizaine de centimètre de profondeur, d où rayonnent de galerie périphérique qui mènent aux cellule larvaire. maif mono?loraux (voir pp ) et le prairie?leurie Le (voir pp ) de certaine epèce végétale indigène permettent d offrir aux abeille auvage une abondance locale de reource alimentaire, et la diverité de maif monoeloraux permet d accueillir une plu grande diverité d abeille auvage tout au long de l année, en favoriant à la foi le plante à Eloraion précoce (dè le moi de mar) et celle plu tardive qui offriront le couvert aux abeille auvage etivale. pirale à inecte bien expoée (idéalement ver le ud), Le contruite à partir de pierre èche et remplie de terre ableue d intaller facilement une tructure offrant un permettent microclimat particulier (le pierre gardent la chaleur et la tructure protège du vent) aini que de nombreux abri, tant pour le abeille auvage que pour de plante à Eleur (aromatique, campanule, et autre plante plu thermophile). Cette tructure era également bénéeique à bon nombre d autre inecte et arthropode qui viendront e réfugier dan le anfractuoité formée par l empilement de pierre èche. noter que de nichoir à bourdon et à abeille auvage peuvent être incorporé dan la tructure pendant la phae de contruction, en veillant à le orienter ver l Et ou le Sud. 6 De panneaux didactique viendront compléter ce aménagement, 66 en particulier il ont réalié dan de lieux acceible au grand public comme le parc, le jardin, le école ou encore le réerve naturelle. Le nichoir à abeille auvage, pirale et maif monoeloraux de plante indigène éveillent la curioité de paant et pa uniquement le amoureux de la nature ce aménagement repréentent un formidable outil didactique qui peut être mi à la dipoition de toute et tou Flyer_Brochure_FR.indd 6 21/01/14 14:06

9 L CCUEIL DES BOURDONS Flyer_Brochure_FR.indd 7 21/01/14 13:30

10 u COEUR d une COLONIE de BOURDONS Si vou placez une vitre teintée de rouge au deu du gîte à bourdon, vou pourrez alor oberver ce qu il y pae an danger et an rique de déranger le bourdon, car il ne voient pa le rouge. Le nid e compoe de cocon de cire et de mae plu ou moin boelée. Le groe mae brune ont de pain de pollen à l intérieur dequel vivent le jeune larve. un tade plu avancé de leur croiance, le larve iolent dan de cellule plu arrondie. Quand leur croiance et terminée, chaque larve tie un cocon de oie et de cire dan lequel elle e métamorphoe en nymphe pui en adulte. Le cocon beaucoup plu gro que le autre ont ceux de futur mâle et reine. Quand un jeune bourdon ort de on cocon, le cocon vide et alor utilié par la colonie pour y tocker du miel ou du pollen. Ce réerve de nourriture ont conommée le jour de mauvai temp. La plupart de bourdon préent dan la colonie ont de ouvrière. Ce ont de femelle térile qui occupent de toute le tâche de la ruche (nettoyage, nourriage, approviionnement, défene). La reine et beaucoup plu groe que le ouvrière. Son eul rôle et de pondre de œuf dan le nouveaux pain de pollen pui de le couver : elle fait vibrer le mucle de e aile pour produire de la chaleur. Si la colonie et déjà bien développée, on peut également y oberver de mâle. Il ont plu gro et trè ouvent plu coloré que le ouvrière. Il quittent rapidement la colonie pour ne plu y revenir et paent leur temp à rechercher de jeune reine avec qui accoupler. En Ein de aion, la reine meurt et le ouvrière qui meurent ne ont alor plu remplacée. La colonie périclite et diparait. Le jeune reine fécondée par le mâle vont ioler pour paer l hiver à l abri. Elle reviendront peut- être l an prochain pour fonder une nouvelle colonie dan votre gîte Flyer_Brochure_FR.indd 8 21/01/14 15:52

11 Illutration N Vereecken Offrir un GÎTE aux COLONIES de BOURDONS Le bourdon (genre Bombu) ont de abeille auvage qui ne creuent pa leur nid mai qui récupèrent ou aménagent de cavité préexitante. Dan tou le ca, le bourdon doivent trouver un gîte qui le protège de la pluie. Un pot de Eleur enterré, une petite boite ou un nichoir à oieau font parfaitement l affaire uivant le epèce. Le bourdon doivent aui garder le nid et on couvain à bonne température (30 C), chaleur qu il produient eux- même mai qu il pourront plu facilement conerver i vou leur offrez un matériau iolant pour garnir le nid : paille, ciure, moue naturelle, laine, coton, Evitez le produit traité contre le inecte. * odèle 1 : le pot de?leur enterré Choiiez un pot de Eleur (ou une petite caie en boi) d au moin 15 cm de diamètre et en terre cuite pour une meilleure régulation hydrique et thermique. Certain pot en platique empêchent aux ouvrière de accrocher aux paroi et donc de ortir du nid. ettez- y une bonne poignée de matériau iolant. Idéalement, pour ce genre de nichoir, ajoutez- y un peu de paille ouillée par votre lapin ou hamter aein d attirer le reine de bourdon qui, au début du printemp, e mettent généralement à la recherche d un nid abandonné de campagnol qu elle détectent grâce aux odeur d urine ou d excrément de ce petit mammifère. Faite un trou dan le ol à l endroit choii pour placer le nichoir et enterrez- le, le fond ver le haut et ortant du ol d un ou deux centimètre pour éviter que l eau de pluie puie pénétrer dan le pot. Protégez enuite l entrée du pot (le trou au milieu du fond du pot ou le tuyau qui y et connecté) par une planchette, une tuile ou une pierre plate que vou poez à environ 3 cm au- deu du pot ur quelque cailloux. Si vou optez pour une planchette, placez une groe pierre par deu pour l empêcher de envoler Flyer_Brochure_FR.indd 9 21/01/14 13:30

12 * odèle 2 : le nichoir à deux compartiment Le principe et de contruire une boite en boi, de forme rectangulaire (35 cm de long x 20 cm de large X 15 cm de haut) et ubdiviée à l intérieur en deux compartiment : une chambre intérieure (20 x 20 cm) et un vetibule (15 x 20 cm). Percez la cloion intérieure d un trou de 2 cm de diamètre pour permettre la circulation de bourdon. Percez un trou identique en haut de la paroi du fond de la grande chambre et fermez- le par un grillage (moutiquaire). Ce trou ervira à la ventilation du nid, empêchant le développement de l humidité et moiiure. Il peut être remplacé par toute une érie de petit trou de 2 mm au même endroit an aini avoir beoin de le grillager. Percez un dernier trou de même diamètre dan la paroi extérieure du vetibule pour contituer l entrée du nid. Il peut éventuellement e prolonger par un tuyau i vou déirez enterrer ce type de nichoir. Placez enein du matériau iolant dan la chambre intérieure. Pour un modèle pédagogique, fabriquez un toit amovible ou lequel vou placez une plaque de platique dur recouvert d un Eilm tranparent rouge inamovible. On peut aini ôter le toit et oberver la ruche en activité à traver le platique rouge. Le bourdon ne voyant pa le rouge, pour eux c et comme i le nid était toujour dan le noir. On peut aini le oberver, Eilmer, photographier an rique de le déranger et donc an rique d être piqué. Ne placez pa le gîte à bourdon en plein oleil, il et plu facile aux bourdon de la réchauffer que de la refroidir. Ne la placez pa non plu dan un endroit trop expoé à la pluie. Protection. Le bourdon e défendent bien tout eul, nul beoin de protection. Veillez cependant à ne pa placer la ruche là où elle pourrait être bouculée ou inondée. Ne la placez ni à côté d un lieu de paage fréquenté ni à proximité d un gazon, le vibration de la tondeue pouvant rendre le bourdon agreif. Pour a contruction, n utiliez pa de boi imprégné d inecticide. Entretien. On peut enlever tout ce que contient le nid dè que celui- ci ne préente plu aucune activité, et le conerver éché comme matériel didactique. On y remettra un nouveau paillage pour le printemp uivant. ttention toutefoi, i en ouvrant la ruche vou contatez la préence de bourdon vivant, refermez- la vite pour permettre à la colonie de terminer on cycle de développement Flyer_Brochure_FR.indd 10 21/01/14 14:07

13 QUELS BOURDONS fréquentent mon RDIN? Le bourdon de champ (Bombu pacuorum) Le bourdon terretre (Bombu terretri) Le bourdon de pré (Bombu pratorum) C et le bourdon le plu commun en Belgique. Son pelage et roux avec le Elanc, la tête et de bande abdominale plu claire. La reine meure 17 mm de long. Il fait on nid au ol, dan la moue ou le herbe èche. La colonie peut compter quelque dizaine d ouvrière. Il vole d avril à octobre et e atifait de tout type de Eleur, ce qui explique on abondance dan le jardin. ai comme tou le bourdon, il affectionne tout particulièrement le légumineue (Fabacée) et le labiée (Lamiacée). C et le econd bourdon le plu commun de Belgique. Son pelage et noir avec une bande jaune- orange à l avant du thorax, une autre à l avant de l abdomen et le bout de l abdomen et blanc. La reine meure juqu à 23 mm de long. Il fait on nid ou terre, dan d ancien terrier de rongeur, urtout de campagnol. Il vole de mar à octobre. u printemp, le reine apprécient tout particulièrement le Eleur de aule. Le ouvrière butinent ur une trè grande variété de Eleur. Le mâle apprécient le mauve et le chardon. C et un petit bourdon au pelage noir avec une bande jaune à l avant du thorax, une autre à l avant de l abdomen et le bout de l abdomen de couleur orange délavé. Le mâle ont preque entièrement jaune avec le bout de l abdomen orange. La reine ne meure pa plu de 16 mm de long. Il fait on nid un peu n importe où : au ol, dan le nid d oieaux, entre le pierre, etc. Il vole de mar à octobre mai et urtout commun au printemp où le reine affectionnent le aule et le arbre/arbute fruitier en particulier Flyer_Brochure_FR.indd 11 21/01/14 13:30

14 QUELS BOURDONS fréquentent mon RDIN? Le bourdon de arbre (Bombu hypnorum) Le bourdon de pierre (Bombu lapidariu) Le bourdon de jardin (Bombu hortorum) 12 Il et facilement reconnaiable à on pelage noir avec le do du thorax brun- roux et le bout de l abdomen blanc. Certaine forme ont un pelage entièrement noir ur le thorax mai gardent toujour le pelage blanc de l abdomen. La reine peut meurer 20 mm de long. Il fait on nid dan le cavité naturelle ou artieicielle : arbre creux, nichoir à oieaux, ou- toiture. Il et parfoi agreif i on approche du nid. Il vole de mar à eptembre et butine toute orte de Eleur an marquer de préférence. C et un gro bourdon à pelage noir et avec le bout de l abdomen rouge. Le mâle a en plu du pelage jaune ur la face et l avant du thorax. La reine peut meurer juqu à 22 mm de long. Il fait on nid au ol, notamment entre le pierre. Il vole d avril à octobre mai et plu fréquent en été qu au printemp. Il apprécie tout particulièrement le légumineue (Fabaceae) et le chardon mai on peut aui l oberver ur de nombreue autre Eleur comme p.ex. ur le campanule. Il reemble au bourdon terretre mai il en ditingue par la préence d une bande de pelage jaune upplémentaire à l arrière du thorax et par a tête plu allongée. La reine meure 23 mm de long. Il fait on nid au ol, ou preque, à l abri de la pluie, ou une pierre, dan un vieux muret ou un vieux ta de boi. Il vole de mar à eptembre. C et le bourdon qui a la plu longue langue, preque aui longue que on corp, et il affectionne le Eleur à corolle profonde : labiée, légumineue, crophulariacée (digitale, linaire, ), ancolie, etc Flyer_Brochure_FR.indd 12 21/01/14 14:07

15 L CCUEIL DES BEILLES oir de ge nt ne ou u- du out age eut. en e i me en ge a g. ie, ux CULICOLES ET i a ue lle e RUBICOLES Flyer_Brochure_FR.indd 13 21/01/14 13:30

16 Le omie comptent parmi le première Le CYCLE DE VIE d une OSIE epèce d abeille olitaire à faire leur apparition au printemp prè de nichoir, dè le premier beaux jour. Ce ont le mâle qui ortent du nid le âle d omie cornue (Omia cornuta) ccouplement d omie roue (Omia bicorni = O. rufa) premier. Il volent en grand nombre devant le nichoir à attendre l émergence de femelle qui urvient quelque jour plu tard. âle et femelle accouplent alor, à l entrée de nid ou ur le Eleur. Le mâle meurent peu de temp aprè. La femelle ne accouple qu avec un eul mâle. Une foi fécondée, elle recherche un endroit propice pour contruire on nid : une tige creue du nichoir à abeille et l endroit idéal. Elle inpecte différente tige pour aurer que le lieu et inoccupé et uceptible d abriter on nid. Quand on choix et fait, elle nettoie l intérieur de la tige pui elle contruit au fond de la galerie un bouchon en boue échée. L omie viite alor le Eleur à la recherche de pollen et de nectar. En mélangeant le deux, elle fabrique un pain qu elle entae au fond de la galerie, contre la cloion de boue échée. Elle peut aini faire de 70 à 100 voyage par jour entre on nid et le Eleur. Une foi le pain de pollen ufeiamment gro, elle pond un œuf deu, laie un petit epace vide, et contruit une nouvelle cloion de boue échée. L epace entre le deux cloion délimite aini la cellule dan laquelle la larve de l abeille va grandir. Cellule larvaire d omie cornue (Omia cornuta) Flyer_Brochure_FR.indd 14 21/01/14 14:08 B

17 Le CYCLE DE VIE d une OSIE (uite) La femelle contruit pluieur cellule le une à la uite de autre. Dan le première cellule, celle du fond de la galerie, la femelle pond de œuf fécondé : il donneront naiance à de femelle. Dan le dernière cellule, la femelle pond de œuf non fécondé : il donneront naiance à de mâle. eune larve d omie cornue (Omia cornuta) Bouchon de boue de l omie roue (Omia bicorni = O. rufa) u printemp uivant, le nid e réchauffe. Le nymphe e réveillent et terminent leur métamorphoe. De jeune abeille adulte émergent alor de cocon. Elle rongent le cloion et remontent la galerie pour ortir du nid. Le mâle ortent en premier car il ont dan le dernière cellule fabriquée par l abeille, celle qui ont le plu proche de l entrée du nid. Le femelle uivent et le cycle recommence. Une foi toute la galerie remplie de cellule larvaire, la femelle celle le nid avec un épai bouchon de boue échée. Dan le cellule, le œuf écloent 6 à 7 jour aprè la ponte et donnent chacun naiance à une petite larve blanche qui e nourrit du pain de pollen et mue à pluieur reprie pendant a croiance. La larve Eile enuite elle- même un cocon de oie et de cire où elle va e métamorphoer en nymphe. La nymphe entre enuite en diapaue : période de repo qui va durer tout l hiver. Nymphe de l omie cornue (Omia cornuta) Flyer_Brochure_FR.indd 15 21/01/14 13:30

18 Un GÎTE pour le BEILLES CULICOLES / RUBICOLES Dan la nature, le abeille caulicole nidieient dan de epace creux, de préférence en forme de galerie, comme le tige creue, le epace entre le brique ou le pierre, le galerie creuée dan le boi par d autre inecte (larve de coléoptère par exemple), l epace entre le boi et l écorce, le trou dan le ol laié par le racine d un arbre déraciné, Le abeille rubicole nidieient dan le tige contenant de la moelle (roeaux, ureau, etc.) qu elle creuent pour contruire la galerie dan laquelle elle vont aménager le cellule de leur nid. Il et facile de reproduire de tel ite de nidieication. Nou vou propoon ici quelque modèle que vou pouvez modieier, combiner, agencer, ou adapter à votre gré. Quelque oit le ou le modèle retenu, il faut repecter quelque règle : Diamètre : Offrez de galerie de différent diamètre pour atifaire un maximum d epèce : de 4 mm pour le plu petite, à 12 mm pour le plu grande; Profondeur : Offrez de galerie ufeiamment longue : de 10 à 20 cm de préférence; atériaux : Utiliez de matériaux ufeiamment iolant de tube en papier ont trop Ein et le abeille qui vont y développer riquent de geler en hiver... Préférez de tige en bambou, en boi (auf le réineux et le boi traité contre le inecte); Orientation et dipoition : Placez le nichoir en hauteur, à l abri de la pluie et de vent dominant, dan un lieu enoleillé, et orientez- le de préférence ver le ud. Ce élément peuvent être intégré dan un hôtel à inecte ou implement upendu en fagot Flyer_Brochure_FR.indd 16 21/01/14 14:09

19 Nou recommandon d éviter le tube en verre ou en platique dan le nichoir pour abeille auvage, même il permettent d oberver plu facilement le pain de pollen et le développement de larve. Ce type de nichoir rend le cellule larvaire totalement hermétique elle ne repirent plu. Le plu ouvent, ce type de dipoitif entraîne une accumulation d humidité, de condenation dan le cellule larvaire qui offrent de condition idéale au développement de champignon. Ce dernier empêcheront rapidement le développement de larve et donc leur urvie. Parmi le modèle qui e ont avéré efeicace et durable pour l accueil de abeille auvage caulicole et rubicole, nou vou recommandon le uivant : La bûche perforée : Il ufeit d y forer de trou de différent diamètre. Cette olution et bien adaptée à l accueil de omie, de chélotome, de hériade, etc. prè quelque année, le bûche ont parfoi tendance à e Eiurer, ce qui peut affecter leur capacité d accueil de abeille auvage dan ce ca, n héitez pa à le remplacer, par exemple avant la nouvelle aion ; La botte de tige creue : Ramaez ou coupez de tige creue (bambou, roeau, canne de Provence, tige d ombellifère, etc.) et de tige à moelle (p.ex. ureau et ronce). Variez le diamètre et coupez- le à la même longueur pour pouvoir le raembler en fagot. Pour le bambou et le roeau, laiez un nœud pour fermer le fond de la tige. Pour le tige an nœud, bouchez l une de extrémité avec de l argile, de la terre ou un peu de coton. Il faut veiller à placer le fagot horizontalement dan une tructure qui le protégera de intempérie (tuyau en platique ou boîte en boi p.ex.); Le planche cannelée uperpoée : Il ufeit d empiler de plaque de boi en faiant correpondre le rainure pour qu elle forment de galerie. Ce type de nichoir à l avantage de pouvoir être partiellement démonté en Ein de aion (on enlève planche par planche) aein d y oberver, voire de récupérer quelque cocon Flyer_Brochure_FR.indd 17 21/01/14 13:30

20 QUELLES ESPÈCES fréquentent le TIGES CREUSES? L omie cornue (Omia cornuta) L omie roue (Omia bicorni = O. rufa) L omie de tronc (Heriade truncorum) C et l abeille maçonne la plu fréquente dan le nichoir de mar à mai. âle et femelle ont facile à reconnaître par leur épai pelage noir ur la tête et le thorax et entièrement roux ur l abdomen. Le mâle a du pelage blanc ur la face. L entrée du nid et obturée avec de la boue. L epèce meure environ 15 mm de long, elle et trè efeicace pour la polliniation de arbre fruitier au début du printemp. Cette epèce reemble à l omie cornue mai le pelage du thorax et beige et celui de l extrémité de l abdomen et noir. Elle et aui un peu plu petite : 12mm. Elle fait on nid dan le même endroit que l omie cornue, et elle celle également e nid avec de la terre. Elle et moin précoce que l omie cornue et vole d avril à juin. Elle apprécie également beaucoup le arbre fruitier mai fréquente bien d autre Eleur dan le parc et jardin. C et une trè petite abeille (8mm) noire, au pelage peu abondant. La broe ventrale de la femelle et bien viible quand elle et chargée de pollen. Elle niche naturellement dan le galerie que le coléoptère font dan le boi mort. Elle rebouche on nid avec de la réine ur laquelle elle colle de petit cailloux et parfoi de fragment de boi. Elle vole de juin à octobre et ne butine que le téracée (marguerite, tanaiie, achillée, ) Flyer_Brochure_FR.indd 18 21/01/14 14:10

21 QUELLES ESPÈCES fréquentent le TIGES CREUSES? Le chélotome de renoncule (Chelotoma ;loriomne) L anthidie à manchette (nthidium manicatum) La coupeue de feuille de jardin (egachile willughbiella) C et une petite abeille (8-10mm) noire, au pelage peu abondant. La broe ventrale de la femelle et bien viible quand elle et chargée de pollen. Tout comme l omie de tronc, elle nidieie dan le galerie déjà creuée dan le boi mort. Elle rebouche on nid avec de la réine et différent type de débri. Elle vole de juin à octobre et ne butine que le renoncule. C et une epèce de taille moyenne (11-12mm) au corp coloré de noir et jaune. Le mâle ont un peu plu grand que le femelle. Elle nidieie dan le cavité pré- exitante qu elle remplit de Eibre végétale d apect cotonneux, d où on urnom d abeille cardeue. Elle vole généralement de mai à août et elle affectionne particulièrement le auge, et le légumineue (lotier corniculé, trèele, luzerne, etc.) aini que le auge et le digitale. Groe abeille (12-16mm) noire avec une piloité beige à roux et de Eine bande blanche ur le dernier egment de l abdomen chez la femelle. Quand elle butine, elle redree on abdomen de manière caractéritique et l on voit alor a broe ventrale chargée de pollen. Elle niche dan toute orte d epace creux, principalement dan le boi. Chaque cellule et tapiée de morceaux de feuille que la femelle découpe avec e mandibule. Elle vole de mai à août et butine urtout le légumineue, le campanule et le épilobe Flyer_Brochure_FR.indd 19 21/01/14 13:30

22 QUELLES ESPÈCES fréquentent le TIGES CREUSES? Le proopi du rééda (Hylaeu ignatu) Le téli ponctué (Steli punctulatiima) 20 L omie bleuâtre (Omia caerulecen) Trè petite abeille (8 mm) noire, an pelage particulier, mai avec de nombreue petite tache jaune ur la face (un maque ) et le thorax. Pa de broe de récolte du pollen, la femelle le tranporte dan on jabot. Elle creue on nid dan la moelle de tige de ronce. Chaque cellule et tapiée d une ubtance cireue qui reemble à de la cellophane et qui ferme également le nid. Cette epèce vole de mai à eptembre et ne butine que le Eleur de rééda. beille cleptoparaite ( coucou ) de petite taille (8-11mm) au corp dépourvu de piloité à l exception de Eine bande claire ur l abdomen. La ponctuation de la cuticule et trè marquée, trè profonde ur tout le corp et le aile ont légèrement enfumée. Elle paraite préférentiellement le nid de anthidie (. manicatum,. oblongatum). âle et femelle ont actif de juin à août et on le oberve fréquemment ur le cire, le chardon et le centaurée qui ont trè nectarifère. Cette epèce de petite taille (9-11mm) préente un dimorphime exuel important : le femelle ont le corp ombre avec de reelet bleu- métallique, alor que le mâle ont la cuticule de couleur claire aux reelet bronzé. Elle et moin précoce que l omie cornue et vole d avril à juin. Elle apprécie également beaucoup le arbre fruitier mai fréquente bien d autre Eleur dan le parc et jardin, notamment le trèele et autre légumineue qu elle apprécie particulièrement Flyer_Brochure_FR.indd 20 21/01/14 14:11

Qui bourdonne au jardin? Complément

Qui bourdonne au jardin? Complément Qui bourdonne au jardin? Complément 1. Bourdon terrestre Description : noir, jaune et blanc. Bande jaune à l avant du thorax. Très velu. Langue relativement courte. Ouvrière 11 à 17 mm, 4 ailes, dard à

Plus en détail

Trouver des sources de capital

Trouver des sources de capital Trouver de ource de capital SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Emprunt garanti et non garanti Vente de part de capital Programme gouvernementaux Source moin courante SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Quelque principe

Plus en détail

Votre entreprise et le marketing

Votre entreprise et le marketing Votre entreprie et le marketing SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Selon la taille de votre entreprie Par où commencer Guide par étape SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Utilier le marketing pour augmenter vo profit

Plus en détail

Progressons vers l internet de demain

Progressons vers l internet de demain Progreon ver l internet de demain COMPRENDRE LA NOTION DE DÉBIT La plupart de opérateur ADSL communiquent ur le débit de leur offre : "512 Kb/", "1 Méga", "2 Méga", "8 Méga". À quoi ce chiffre correpondent-il?

Plus en détail

Les frelons. De la même famille que les guêpes

Les frelons. De la même famille que les guêpes Les frelons De la même famille que les guêpes Les frelons font partie de la même famille d'insectes que les guêpes et les abeilles, les Hyménoptères. Ils sont les plus grands insectes de cette famille,

Plus en détail

Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA

Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA Guide de bourier de l AIEA TABLE DES MATIERES I. INTRODUCTION... 2 II. PRÉPARATION POUR LE PROGRAMME DE BOURSE... 2 III. CONSIDÉRATIONS FINANCIÈRES...

Plus en détail

Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul

Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul En septembre 2012, un nid de Frelon asiatique a été découvert au Val-André. Bien camouflé et difficilement accessible au sommet d un conifère, il a cependant

Plus en détail

La lettre. La Gestion des filiales dans une PME : Bonnes Pratiques et Pièges à éviter. Implantations à l étranger : Alternatives à la création

La lettre. La Gestion des filiales dans une PME : Bonnes Pratiques et Pièges à éviter. Implantations à l étranger : Alternatives à la création Doier : Getion d entreprie 42 La Getion de filiale dan une PME : Bonne Pratique et Piège à éviter Certaine PME ont tout d une grande. entreprie. A commencer par la néceité d avoir de filiale. Quel ont

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX STATISTIQUE EN AQUITAINE

ÉTAT DES LIEUX STATISTIQUE EN AQUITAINE CONTRIBUTION DU GROUPE «COOPÉRATIVES, MUTUELLES ET ASSOCIATIONS DE L ÉCONOMIE SOCIALE» Cette contribution à la note de conjoncture du CESER propoe dan une première partie une approche tatitique du ecteur

Plus en détail

Comment se protéger des frelons asiatiques?

Comment se protéger des frelons asiatiques? PREFET de l AUDE Comment se protéger des frelons asiatiques? Vous trouverez ci-dessous des conseils pour vous protéger du frelon asiatique, que vous soyez particulier, maire ou apiculteur ainsi que des

Plus en détail

Le paiement de votre parking maintenant par SMS

Le paiement de votre parking maintenant par SMS Flexibilité et expanion L expanion de zone de tationnement payant ou la modification de tarif ou de temp autorié peut e faire immédiatement. Le adree et le tarif en vigueur dan le nouvelle zone doivent

Plus en détail

1 cadre. 3 c 5 c. 7c 9 c. Actu Api n 19

1 cadre. 3 c 5 c. 7c 9 c. Actu Api n 19 Lors de chaque visite, notre attention se porte sur l âme de la ruche, le couvain. Avec l expérience, on peut y trouver une série d informations qui nous aident dans la conduite des ruches. Pour un nouvel

Plus en détail

Directive concernant l'utilisation de sedex

Directive concernant l'utilisation de sedex Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la tatitique OFS Diviion Regitre Office fédéral de la tatitique (OFS), fournieur de pretation de edex 21.05.2014 Directive concernant l'utiliation

Plus en détail

Auxiliaires. du jardin. la petite faune utile au jardin. Les. Quelques conseils pour accueillir

Auxiliaires. du jardin. la petite faune utile au jardin. Les. Quelques conseils pour accueillir Auxiliaires Les du jardin Quelques conseils pour accueillir la petite faune utile au jardin Dour ha Stêroù Breizh Centre Régional d Initiation à la Rivière - 22810 Belle-Isle-en-Terre - Tél : 02 96 43

Plus en détail

L ABEILLE DOMESTIQUE

L ABEILLE DOMESTIQUE L ABEILLE DOMESTIQUE Que savez-vous de moi? On m appelle l abeille européenne (Apis mellifera), ou l abeille domestique. J appartiens à l ordre des insectes hyménoptères, c est-à-dire ceux pourvus d ailes

Plus en détail

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian 1 EPFL 2010 Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilia Nafaï Weil Florian 11 Table de matière Ø Introduction 3 Ø Objectif 3 Ø Déroulement de l eai 4 Ø Exécution de deux palier de charge 6 Ø Calcul

Plus en détail

Campagne. aprem GELAUCOURT. les. à la. août 25. septembre 15 16. DOSSIER DE PRESENTATION Éditions précédentes Programme prévisionnel 2012

Campagne. aprem GELAUCOURT. les. à la. août 25. septembre 15 16. DOSSIER DE PRESENTATION Éditions précédentes Programme prévisionnel 2012 Grand Prix Européen et National du fleuriement Expoition Métier d Art Café Concert Pain cuit à l ancienne Animation pour enfant Jardin Remarquab 8 9 août 25 26 eptembre 15 16 DOSSIER DE PRESENTATION Édition

Plus en détail

Centrale d'alarme SI 80-3

Centrale d'alarme SI 80-3 Centrale d'alarme SI 80-3 Notice d'utiliation Siemen AG Siemen AG 01.011 1 Siemen AG 01.011 Caractéritique technique ou réerve de modification. Livraion ou réerve de diponibilité. Le donnée et la conception

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

Le compte épargne temps

Le compte épargne temps 2010 N 10-06- 05 Mi à jour le 15 juin 2010 L e D o i e r d e l a D o c 1. Définition Sommaire 2. Modification iue du décret n 2010-531 3. Principe du compte épargne temp Bénéficiaire potentiel Alimentation

Plus en détail

Optique. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.6.2.1. 0706-Gan/Hag. Vitesse de la lumière Mesure avec des impulsions lumineuses courtes

Optique. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.6.2.1. 0706-Gan/Hag. Vitesse de la lumière Mesure avec des impulsions lumineuses courtes Optique Vitee de la lumière Meure avec de impulion lumineue courte LEYBOLD Fiche d expérience de phyique Détermination de la vitee de la lumière dan l air à partir de la ditance parcourue et du temp de

Plus en détail

Cap Maths. Guide de l enseignant. Nouveaux programmes. cycle. Roland CHARNAY Professeur de mathématiques en IUFM

Cap Maths. Guide de l enseignant. Nouveaux programmes. cycle. Roland CHARNAY Professeur de mathématiques en IUFM Cap Math CP 2 cycle Guide de l eneignant Nouveaux programme SOUS LA DIRECTION DE Roland CHARNAY Profeeur de mathématique en IUFM Marie-Paule DUSSUC Profeeur de mathématique en IUFM Dany MADIER Profeeur

Plus en détail

Comptes-titres et PEA FINAVEO. & a s s o c i é s

Comptes-titres et PEA FINAVEO. & a s s o c i é s Compte-titre et PEA FINAVEO & a o c i é LE RÔLE DES INTERVENANTS Met à votre dipoition la viualiation de vo compte Votre coneiller indépendant Vou accompagne dan vo invetiement Client FINAVEO & Aocié

Plus en détail

RETIRER DE L ARGENT DE VOTRE SOCIÉTÉ

RETIRER DE L ARGENT DE VOTRE SOCIÉTÉ LETTRE MENSUELLE DE CONSEILS DESTINÉS À MAXIMALISER LE FLUX DE REVENUS RETIRÉS DE VOTRE SOCIÉTÉ OPTIMALISATION DU MOIS Déterminer le taux du marché... Si votre ociété vou vere un intérêt, elle doit de

Plus en détail

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax LE FRELON ASIATIQUE Vespa velutina nigrithorax Origine V. velutina nigrithorax vit au nord de l Inde, en Chine et dans les montagnes d Indonésie (Sumatra, Sulawesi). En Asie continentale, elle se développe

Plus en détail

Guide de configuration d'une classe

Guide de configuration d'une classe Guide de configuration d'une clae Viion ME Guide de configuration d'une clae Contenu 1. Introduction...2 2. Ajouter de cour...4 3. Ajouter de reource à une leçon...5 4. Meilleure pratique...7 4.1. Organier

Plus en détail

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques La Ville de Niort lance sa campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques, espèce invasive qui s attaque

Plus en détail

TP6 : ALIMENTATION A DECOUPAGE : HACHEUR SERIE ET CONVERTISSEUR STATIQUE ABAISSEUR DE TENSION

TP6 : ALIMENTATION A DECOUPAGE : HACHEUR SERIE ET CONVERTISSEUR STATIQUE ABAISSEUR DE TENSION P6 : ALIMNAION A DCOUPAG : HACHUR SRI CONVRISSUR SAIQU ABAISSUR D NSION INRODUCION Le réeau alternatif indutriel fournit l énergie électrique principalement ou de tenion inuoïdale de fréquence et d amplitude

Plus en détail

Caractérisation de l interface Si/SiO 2 par mesure C(V)

Caractérisation de l interface Si/SiO 2 par mesure C(V) TP aractériation de l interface Si/SiO par meure (V) aractériation de l interface Si/SiO par meure (V) Introduction p I Effet de champ à l interface Si/SiO p Fonctionnement d une capacité MOS p Principe

Plus en détail

Produire moins, manger mieux!

Produire moins, manger mieux! Raak doier d Alimentation : o Produire moin, manger mieux! Nou voulon une alimentation de qualité. Combien de foi n entendon-nou pa cette revendication, et à jute titre. Mai i tout le monde et d accord

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

La direction des solidarités Se loger à Moissy

La direction des solidarités Se loger à Moissy La direction de olidarité Se loger à Moiy La direction de olidarité La Source - Place du Souvenir - BP24-77550 Moiy-Cramayel cedex Tél. : 01 64 88 15 80 - Fax : 01 64 88 15 26 QU EST CE QUE LA GUP LA GESTION

Plus en détail

1. L animateur raconte une histoire (30 +15 )

1. L animateur raconte une histoire (30 +15 ) ANIMATION VERGER : PRINTEMPS L animateur invite préalablement les enfants en envoyant une carte à l école ; «invitation à la grande fête du printemps avec Léon le Bourdon» (pdf en annexe) Attention une

Plus en détail

La fourmi. Biologie et protection

La fourmi. Biologie et protection Direction de l'aménagement, de l'environnement et des constructions DAEC Raumplanungs-, Umwelt- und Baudirektion RUBD Bureau de la protection de la nature et du paysage Büro für Natur- und Landschaftsschutz

Plus en détail

Changement de fréquence, effet Doppler

Changement de fréquence, effet Doppler N 804 BULLETIN DE L'UNION DES PHYSICIENS 869 Changement de fréquence, effet Doppler par Yve BAIMA, André JORANDON, Sylvie MORLEN et Marc VINCENT Lycée La Martinière Monplaiir - 69372 Lyon Cedex 08 RÉSUMÉ

Plus en détail

Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités

Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités Présentation en vidéo-conférence Mois de l abeille urbaine à Montréal Marc Wollast marc.wollast@apisbruocsella.be www.apisbruocsella.be Apis Bruoc Sella Bruxelles

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis L espace d un an suffit pour constater la richesse et la diversité des populations d insectes qui prospectent dans le moindre carré de jardin.

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

La blatte (coquerelle)

La blatte (coquerelle) Le bourdon Les bourdons sont d importants pollinisateurs : ils sont très utiles à l agriculture et à l horticulture. Leur nid est souvent situé dans un vieux nid de souris sur le sol ou dans la terre,

Plus en détail

Pourquoi les guêpes, abeilles et bourdons piquent-ils? Arrgh! Une guêpe, là! Arrrrrgh! Va-t-en!!!

Pourquoi les guêpes, abeilles et bourdons piquent-ils? Arrgh! Une guêpe, là! Arrrrrgh! Va-t-en!!! 2 Arrgh! Une guêpe, là! Restons calmes! Après tout, les guêpes, les abeilles et les bourdons sont des insectes très utiles. En butinant de fleur en fleur pour se nourrir de nectar ou recueillir du pollen,

Plus en détail

Propositions pour une harmonisation de la lutte contre le Frelon asiatique

Propositions pour une harmonisation de la lutte contre le Frelon asiatique Propositions pour une harmonisation de la lutte contre le Frelon asiatique (Vespa velutina nigrithorax) Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles de Loire-Atlantique

Plus en détail

ETAT D AVANCEMENT DE LA RECHERCHE. Mensualisation du kilométrage annuel avec KILOMENE

ETAT D AVANCEMENT DE LA RECHERCHE. Mensualisation du kilométrage annuel avec KILOMENE ETAT D AVANCEMENT DE LA RECHERCHE Menualiation du étrage annuel avec KILOMENE 98MT33 S. Laarre (INRETS-DERA, Arcueil) L. Jaeger (LOI, Colmar) P. A. Hoyau (INRETS-DERA, Arcueil) Synthèe de la recherche

Plus en détail

Ventilation à la demande

Ventilation à la demande PRÉSENTATION Ventilation à la demande Produit de pointe pour ventilation à la demande! www.wegon.com La ventilation à la demande améliore le confort et réduit le coût d exploitation Lorque la pièce et

Plus en détail

BAREME sur 40 points. Informatique - session 2 - Master de psychologie 2006/2007

BAREME sur 40 points. Informatique - session 2 - Master de psychologie 2006/2007 BAREME ur 40 point Informatique - eion 2 - Mater de pychologie 2006/2007 Bae de donnée PRET de MATERIEL AUDIO VISUEL. Remarque : Le ujet comporte 7 page. Vérifier qu il et complet avant de commencer. Une

Plus en détail

Surligne les phrases si elles sont justes :

Surligne les phrases si elles sont justes : 1) L escargot a besoin de chaleur. Entoure : L escargot est un : 2) Il sort de sa coquille quand l atmosphère est sèche. VERTEBRE - INVERTEBRE 3) Sans coquille, l escargot meurt. OISEAU REPTILE - MOLLUSQUE

Plus en détail

Zzzoom sur les abeilles

Zzzoom sur les abeilles LA BIODIVERSITÉ EN BELGIQUE Zzzoom sur les abeilles Pour les protéger, il faut apprendre à les connaître! 1 Ce carnet pédagogique a été développé dans le but d apporter aux enseignants et aux élèves de

Plus en détail

L arbre. et ses racines : mythes et réalités

L arbre. et ses racines : mythes et réalités L arbre et ses racines : mythes et réalités MYTHE NO 1 : Les racines sont continuellement attirées vers les tuyaux d égout et peuvent les perforer. MYTHE NO 2 : En grossissant chaque année, les racines

Plus en détail

Une brique dans le cartable. Isolation Thermique

Une brique dans le cartable. Isolation Thermique Une brique dans le cartable Isolation Thermique Une brique dans le cartable Isolation thermique Quelques éléments théoriques à propos de la propagation de chaleur Fiche I1 : Le chaud et le froid - Expérience

Plus en détail

LE LIVRET DE L AIDANT

LE LIVRET DE L AIDANT LE LIVRET DE L AIDANT Vou accompagnez un parent âgé à domicile Ce livret et fait pour vou! Information, coneil, adree utile pour vou aider et vou accompagner au quotidien www.orpea.com www.afer.ao.fr www.afer.ao.fr

Plus en détail

Le frelon asiatique- Vespa velutina

Le frelon asiatique- Vespa velutina Le frelon asiatique- Vespa velutina Biologie et description : le frelon asiatique Vespa velutina, est très facile à reconnaître car c est la seule guêpe en Europe à posséder une livrée aussi foncée : -

Plus en détail

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK Guide de mise en œuvre Liant ProKalK Applications Confort Caractéristiques du produit Caractéristiques physiques Dosage et conseil d utilisation Isolation du sol en béton de chanvre ProKalK Isolation pour

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.lifeinsuranceinsights.com/life-insurance-2/what-will-your-hobby-cost-you.

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.lifeinsuranceinsights.com/life-insurance-2/what-will-your-hobby-cost-you. Erwan, d une mae de 65 kg, fait un aut de Bungee. Il tombe de 0 m avant que la corde du bungee commence à étirer. Quel era l étirement maximal de la corde i cette dernière agit comme un reort d une contante

Plus en détail

Politique de gestion. Date : 5 avril 2004

Politique de gestion. Date : 5 avril 2004 de getion Titre : Appel d offre public Soumiion (condition de recevabilité) No : PG 4.06 Sujet : Reource matérielle et ervice profeionnel Page : 1 de : 8 Approuvée par : Directeur général Nouvelle : Réviée

Plus en détail

Projet. Courbe de Taux. Daniel HERLEMONT 1

Projet. Courbe de Taux. Daniel HERLEMONT 1 Projet Courbe de Taux Daniel HERLEMONT Objectif Développer une bibliothèque en langage C de fonction relative à la "Courbe de Taux" Valeur Actuelle, Taux de Rendement Interne, Duration, Convexité, Recontitution

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

Voyage au cœur du miel...

Voyage au cœur du miel... Voyage au cœur du miel... les produits 1 de la ruche 06 A l intérieur de la ruche Le miel, un délice de notre nature Le miel nous fait tous fondre de plaisir. Savoureux délice de notre nature, il est apprécié

Plus en détail

Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple

Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple Problèmes environnementaux auxquels l empreinte apporte des solutions : Les chauvessouris sont essentielles pour l écosystème puisqu elles se

Plus en détail

La direction des solidarités Se loger à Moissy

La direction des solidarités Se loger à Moissy La direction de olidarité Se loger à Moiy La direction de olidarité La Source - Place du Souvenir - BP24-77550 Moiy-Cramayel cedex Tél. : 01 64 88 15 80 - Fax : 01 64 88 15 26 SOMMAIRE Edito p. 3... Le

Plus en détail

unenfant Avoir en préservant ses droits

unenfant Avoir en préservant ses droits Avoir unenfant en préervant e droit Guide adreant aux travailleue et travailleur du ecteur public du réeau de la anté et de ervice ociaux Le comité de condition féminine de la La mie à jour de ce guide

Plus en détail

info-réseau Un projet partagé Chaque situation locale est particulière, mais toutes répondent à un même projet, Sommaire Éditorial

info-réseau Un projet partagé Chaque situation locale est particulière, mais toutes répondent à un même projet, Sommaire Éditorial info-réeau Journal d information du Comité National de Liaion de Régie de Quartier 62 N juillet 2014 Un projet partagé Sommaire 2-3 En direct de Régie À Libourne (33) et à Saint-Pierre-d Albigny (73) Portrait

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉSEAU INFORMATIQUE

PRÉSENTATION DU RÉSEAU INFORMATIQUE PRÉSENTATION DU RÉSEAU INFORMATIQUE 2.1 Apect phyique Le CHU de Beançon regroupe d une part l établiement Jean MINJOZ, monobloc de 13 étage aocié au Pôle Coeur Poumon, contruction adjacente ur 5 niveaux,

Plus en détail

CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL

CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL Consulter le site Web inpn.mnhn.fr Présentation de l individu 2 espèces

Plus en détail

ASSURANCE AUTO. conditions générales

ASSURANCE AUTO. conditions générales ASSURANCE AUTO condition générale VOTRE CONTRAT Le contrat d'aurance auto ditribué par idmacif.fr et auré par Macifilia, SA au capital de 8 840 000, entreprie régie par le code de aurance - RCS Niort n

Plus en détail

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE...

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... Éditions Mariko Francoeur Miguel Hortega IL Y A DES ANIMAUX? 1 Mon école est à Montréal, rue Berri. C est une belle école primaire toute faite de briques. En temps

Plus en détail

Haute-Normandie. Livret jeune public

Haute-Normandie. Livret jeune public Haute-Normandie Livret jeune public 1 RENDEZ-VOUS AUX JARDINS Du vendredi 0 mai au dimanche 1er juin a lieu la 1e édition «Renz vous aux jardins»! Cette gran fête t invite à visiter les plus beaux jardins

Plus en détail

LES CHAUVES-SOURIS HÔTES DES PONTS

LES CHAUVES-SOURIS HÔTES DES PONTS LES CHAUVES-SOURIS HÔTES DES PONTS Connaissance et protection La majorité des espèces de chauves-souris est susceptible de s installer au sein des ponts, quels qu en soient l âge ou les matériaux : pierre,

Plus en détail

GITES ARTIFICIELS A CHAUVES-SOURIS

GITES ARTIFICIELS A CHAUVES-SOURIS Groupe Chiroptères de Midi-Pyrénées GITES ARTIFICIELS A CHAUVES-SOURIS De même que vous favoriserez les oiseaux sauvages en mettant des nichoirs à leur disposition pour la reproduction, vous pourrez également

Plus en détail

Placettes vers de terre. Protocole Fiche «Description spécifique» Fiche «Observations» www.observatoire-agricole-biodiversite.fr

Placettes vers de terre. Protocole Fiche «Description spécifique» Fiche «Observations» www.observatoire-agricole-biodiversite.fr Protocole Fiche «Description spécifique» Fiche «Observations» 13 PROTOCOLE 1/2 Les vers de terre sont de bons indicateurs de la qualité du sol. Ils sont également des acteurs indispensables de sa fertilité

Plus en détail

Muret Laurentien MC. Classique et Versatile

Muret Laurentien MC. Classique et Versatile Muret Laurentien MC Classique et Versatile Le muret Laurentien par son look classique s agence à toutes nos gammes de pavé. Qualités et caractéristiques Intégration particulièrement harmonieuse du muret

Plus en détail

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie.

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. Une île volcanique vient de se former, que se passe-t-il au bout de plusieurs années? Comment font les êtres vivants pour

Plus en détail

Programme de la soirée

Programme de la soirée Programme de la soirée Exposé : les chauves-souris et le patrimoine bâti (+/- 45 ) Vidéo : les chauves-souris et les moines de l Abbaye d Orval (+/- 15 ) Questions réponses (+/- 15 ) Sortie nocturne à

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

Punaise des lits. À quoi ressemblent-elles? Cycle de vie. Alimentation

Punaise des lits. À quoi ressemblent-elles? Cycle de vie. Alimentation Punaise des lits À quoi ressemblent-elles? Lorsqu elle est à jeun, la punaise des lits présente une coloration allant du brun au brun jaunâtre. Une fois gorgée de sang, elle devient brune rougeâtre et

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

EN QUÊTE DU MONDE. Les nids de fourmis rousses. Présentation de la vidéo... 2 Générique... 2 description... 2 Principaux thèmes abordés...

EN QUÊTE DU MONDE. Les nids de fourmis rousses. Présentation de la vidéo... 2 Générique... 2 description... 2 Principaux thèmes abordés... Présentation de la vidéo... 2 Générique... 2 description... 2 Principaux thèmes abordés... 2 Contenus... 3 niveaux, disciplines, compétences... 3 notions... 4 Vocabulaire... 4 découpage du film... 5 Suggestions

Plus en détail

En rouge et noir. 4,50 juin 2011 - n 1326 M 01054-1326 BEL : 4,50 FRANCE METRO : 4,50 - ANT/GUY : 5 - REU : 4,50 - BEL : 4,50 - ESP : 3,80

En rouge et noir. 4,50 juin 2011 - n 1326 M 01054-1326 BEL : 4,50 FRANCE METRO : 4,50 - ANT/GUY : 5 - REU : 4,50 - BEL : 4,50 - ESP : 3,80 Zoom 4,50 juin 2011 - n 1326 FRANCE METRO : 4,50 - ANT/GUY : 5 - REU : 4,50 - BEL : 4,50 - ESP : 3,80 GR : 3,80 - ITA : 4,60 - LUX : 2,60 - MAROC : 25 dh - NL : 5 En rouge et noir M 01054-1326 BEL : 4,50

Plus en détail

Flexibles haute-pression & composants

Flexibles haute-pression & composants Flexible haute-preion & compoant Flexible confectionné 4 Flexible confectionné THP 7 Galvanator - tuyau alimentaire 7 Flexible confectionné jaune - tuyau alimentaire 7 Flexible confectionné Flexible confectionné

Plus en détail

Dossier. Vtech, leader en France. Lexibook, leader en Europe

Dossier. Vtech, leader en France. Lexibook, leader en Europe Doier Par Yoan Langlai La tablette pour enf Si 6 million de tablette devraient e vendre cette année en France (préviion GfK), on etime à 1 million le nombre de vente de tablette pour enfant en 2013. Sur

Plus en détail

Bancs publics. Problématiques traitées : FICHE

Bancs publics. Problématiques traitées : FICHE Bancs publics Pour un piéton dont les ressources de mobilité sont limitées, le banc public n est pas uniquement un lieu de détente, mais il lui sert également à retrouver des forces pour poursuivre son

Plus en détail

Installation d'un gazon synthétique

Installation d'un gazon synthétique Installation d'un gazon synthétique Etape 1 MESURE DES SURFACES Les gazons se présentent, selon les modèles, soit en rouleaux de 2,00 m de large (x 25 m de longueur maximum) 4,00 m de large (x 25 m de

Plus en détail

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité 1 2 4 6 Mon Univerité Numérique 7 Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 23 24 26 28 Édito

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

Cadeaux d affaires, cadeaux d entreprises, objets publicitaires www.france-cadeaux.fr - services@france-cadeaux.fr

Cadeaux d affaires, cadeaux d entreprises, objets publicitaires www.france-cadeaux.fr - services@france-cadeaux.fr Siège France Cadeaux 84 rue de Courbiac 17100 Sainte 00 33 (0)5 46 74 66 00 RC.424 290 211 00012 Cadeaux d affaire, cadeaux d entreprie, objet publicitaire www.france-cadeaux.fr - ervice@france-cadeaux.fr

Plus en détail

MIPOLAM EL. gerflor.fr

MIPOLAM EL. gerflor.fr MIPOLAM EL gerflor.fr MIPOLAM EL Électronique Salle propre et térile Santé, Plateaux technique 2 Une gamme complète de produit pour tou locaux enible aux rique ESD L électricité tatique L électricité tatique

Plus en détail

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité 1 2 4 6 Mon Univerité Numérique 7 Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 23 24 26 28 Édito

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

avec Lépido Les papillons sont des insectes. RENCONTRE Connais-tu le point commun de tous ces animaux? Ils ont tous.. pattes.

avec Lépido Les papillons sont des insectes. RENCONTRE Connais-tu le point commun de tous ces animaux? Ils ont tous.. pattes. T H E O R I E 1 RENCONTRE avec Lépido Les papillons sont des insectes. Connais-tu le point commun de tous ces animaux? Ils ont tous.. pattes. Recherche et place le nom de chacune des parties du papillon

Plus en détail

Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013

Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013 Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013 Principe: Favoriser la biodiversité fonctionnelle sur l exploitation -Impact très souvent sous estimé de la faune auxiliaire naturellement présente -Importance

Plus en détail

Catalogue des FORMATIONS

Catalogue des FORMATIONS Catalogue de FORMATIONS 2015 Service Formation 17 cour Xavier Arnozan CS 71305 33082 Bordeaux Cedex Tél. 05 56 79 64 11 formation@gironde.chambagri.fr Reponable Béatrice HÉNOT Aitante Nathalie MÉLÉDO Anne-Marie

Plus en détail

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : C est qui, ce frelon asiatique? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE 1 - Voici les mots

Plus en détail

Découvrez la gamme complète des certificats de signatures électroniques ChamberSign

Découvrez la gamme complète des certificats de signatures électroniques ChamberSign Découvrez la gamme complète de certificat de électronique ChamberSign www.chamberign.fr ppel d'offre Marché ublic SYLaé Signature électronique Document dématérialié Epace Sécurié Certifié Contrôle de légalité

Plus en détail

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité 1 2 4 6 Mon Univerité Numérique 7 Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 23 24 26 28 Édito

Plus en détail

Le frelon asiatique Vespa velutina

Le frelon asiatique Vespa velutina Le frelon asiatique Vespa velutina Saint-Benoit le 23 mars 2012 Le frelon de l'espèce Vespa velutina à pattes jaunes Il vit dans le Sud-est asiatique et sa variété Vespa velutina nigrithorax semble être

Plus en détail

Association du Parc Animalier de Sainte Croix 57810 RHODES Tél: 03 87 03 92 05 - Fax: 03 87 03 95 36 www.parcsaintecroix.

Association du Parc Animalier de Sainte Croix 57810 RHODES Tél: 03 87 03 92 05 - Fax: 03 87 03 95 36 www.parcsaintecroix. Tél: 03 87 03 92 05 - Fax: 03 87 03 95 36 www.parcsaintecroix.com - courriel : parc.stecroix@wanadoo.fr coloriages Jeu de piste L Entrée et La Cuisine. 1 - Pourquoi chez les fourmis dit-on que «l amour

Plus en détail

documentation c a l f e u t r e m e n t s

documentation c a l f e u t r e m e n t s documentation c a l f e u t r e m e n t s Notre département calfeutrement vous propose sur toute la France, le rebouchement de vos passages de câbles ou tuyauteries afin de reconstituer le degré coupe-feu

Plus en détail

Les abeilles sauvages s invitent en ville

Les abeilles sauvages s invitent en ville Les abeilles sauvages s invitent en ville 2 Sommaire Edito 4 Introduction 5 PARTIE 1 : Mieux comprendre les abeilles sauvages en 11 questions 6 Question 1 : Ah bon, l'abeille de ruche n'est pas la seule

Plus en détail

Calopteryx vierge Mâle et femelle ne se ressemblent pas. Le mâle du Calopteryx vierge a des ailes brun noir foncé veinées de bleu. Ce redoutable prédateur reste perché sur des plantes de la berge ou sur

Plus en détail