COMPARAISON DES PERFORMANCES DES REGULATEURS PI ET IP APPLIQUES POUR LA COMMANDE VECTORIELLE A FLUX ROTORIQUE ORIENTE D UNE MACHINE ASYNCHRONE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPARAISON DES PERFORMANCES DES REGULATEURS PI ET IP APPLIQUES POUR LA COMMANDE VECTORIELLE A FLUX ROTORIQUE ORIENTE D UNE MACHINE ASYNCHRONE"

Transcription

1 8 e Conféence Intenatonale de Odélaton et SIulaton - OSI 0-0 au ma 00 - Hammamet - Tune «Evaluaton et otmaton de ytème nnovant de oducton de ben et de evce» COPARAISON DES PERFORANCES DES REGUATEURS PI ET IP APPIQUES POUR A COANDE VECTORIEE A FUX ROTORIQUE ORIENTE D UNE ACHINE ASYNCHRONE A. ORITI, Y. ZIDANI SET / FSTG Faculté de Scence et Technque B.P 549, Av.Abdelam Elhattab, Guélz aaech S. DOUBABI SET / FSTG Faculté de Scence et Technque B.P 549, Av.Abdelam Elhattab, Guélz aaech RESUE : aevement de vtee utlant le contôle a oentaton du flux, ndect (IFOC) ou dect (DFOC), avec ou an cateu de vtee, utle claquement de éulateu de couant de tye ootonnel ntéal (PI), qu emettent d attende de objectf atfaant u la dynamque du coule et du flux. e éent atcle a ou objectf de éente une tatée de contôle vectoelle ndect à flux otoque oenté utlant de éulateu de couant de tye ntéal ootonnel (IP), alquée à une machne aynchone almentée a onduleu de tenon, caable de foun lo de ollctaton contanante, de éone en coule et en flux lu atfaante. a comaaon ente le deux méthode ou le même condton et llutée a de mulaton. OTS-CES : DFOC, IFOC, éulateu PI et IP, machne aynchone. INTRODUCTION a machne aynchone, obute, mle, entable et mon chèe (Caon et Haute, 995), et à l heue actuelle de lon la lu utlée dan le alcaton ndutelle où la vaaton de vtee avec une haute écon de éulaton et de haute efomance en coule ont eque (Jaay, 000). Cec et dû : - au and déveloement qu a connue l électonque de uance, manfetant dan la éalaton de conveteu tatque (onduleu de tenon) à bae du comoant (IGBT) commutant à de féquence tè élevée, et ouvant foun en ote de tenon vaable en amltude et en féquence. - à l aaton de oceeu de tatement de naux de lu en lu efomant (DSP) (Jeml et al., 998), (Zhen et Xu, 998), (Jaay, 000). - au déveloement d alothme de commande decte en coule (Taahah et Nouch, 986) ou vectoelle aelée au commande a oentaton du flux, découvete a al Hae «ndecte» (Hae, 968) et Felx Blache «decte» (Blache, 97). Ce deux méthode de commande vectoelle, decte et ndecte, e dfféent eentellement dan le calcul de lanle de Pa, (andeu eentelle dan la commande) eéentant la hae du flux oentée dan le eèe lé au tato : dan la commande ndecte, cet anle et calculé à at de la ulaton tatoque elle-même econttuée à l ade de la elaton d autolotae qu addtonne la vtee électque et la ulaton de lement, tand que la commande decte, calcule dectement cet anle à at de andeu meuée ou etmée (Ba-azzou, 998), (Bahl, 009), (Boua et Jaay, 006). e but de la commande vectoelle et de etouve la façon dont le moteu à couant contnu à exctaton éaée ont commandé, où l y a un découlae natuel ente la andeu commandant le flux (couant dexc taton), et celle lée au coule (couant dndut). Afn d y ave, le technque de commande vectoelle ont té leu dée de bae du modèle du moteu aynchone dan le eèe ynchone dq. En effet, l oentaton du flux dan la machne elon l axe d, et le manten de ce flux oenté contant va la comoante decte du couant tatoque, emet de éle le coule va la comoante en quadatue du même couant, éalant an le découlae ente le flux et le coule dan le moteu aynchone. An aaat l extême motance de la éulaton de deux comoante de ce couant. Contaement à la machne à couant contnu, le deux comoante du couant tatoque d et q ont fotement coulé. San découlae, tout chanement dan l un de ce deux couant odua une etubaton dan l aute et détéoa an le contol du coule. Ce oblème faat et fat l objet de lueu ublcaton (Bz et al., 000), (Jun et al., 997), (Hanefo et Nee, 998), (Comanecu, 009), (Comanecu et al., 008). objectf de cet atcle et de comae le efomance de la commande vectoelle ndecte à flux otoque oenté utlant deux tye de éulateu de couant : le (PI) claque et le (IP) et améloe an cette tatée de commande. Dan cet atcle nou tateon le ont uvant : odélaton dynamque de la machne aynchone almentée en tenon. Commande vectoelle a oentaton du flux otoque (CVOFR). Synthèe de coecteu de vtee, et de couant.

2 OSI 0-0 au ma 00 - Hammamet - Tune NOTATIONS d, q v d, v q d, q R, R, σ ω ω ω ω n J f Couant tatoque d axe d-q. Tenon tatoque d axe d-q. Flux otoque d axe d-q. Amltude du flux otoque. Rétance tatoque et otoque. Inductance cyclque tatoque et otoque. Inductance cyclque mutuelle tato-oto. Contant de tem tatoque et otoque. Coeffcent de fute de Blondel. Vtee de ynchonme. Pulaton de lement. Vtee électque du oto. Vtee mécanque du oto. Nombe de ae de ôle. oment d nete. Coeffcent de fottement vqueux. C e J n ( d q q d ) () d dt ω ω ω fω C e C (3) ω ; R R R ; σ odéle la machne de cette manèe emet de édue le nombe de andeu quon a beon de connaîte ou ouvo mule le fonctonnement de la machne. 4 COANDE VECTORIEE A FUX ROTORIQUE ORIENTEE a commande vectoelle a oentaton du flux otoque et la lu utlée, ca elle élmne lnfluence de éactance de fute otoque et tatoque et donnent de melleu éultat que le méthode baée u loentaton du flux tatoque ou dentefe (Bahl, 009), (Boe, 986), (Fadallah, 995), tout en auant le melleu comotement coule en foncton de la vtee de lement en éme emanent (Ba-azzou, 998). Selon (Abed et al., 008), (Ohyama et al., 006), le chéma énéal de commande vectoelle à flux otoque oenté, e éente comme ut : C e, C Coule électomanétque et de chae. Oeateu de alace. Note une valeu de éféence. 3 ODEISATION DYNAIQUE DE A ACHINE ASYNCHRONE AIENTEE EN TENSION Sou cetane hyothèe habtuelle, le modèle dynamque de la machne aynchone dan le eèe ynchone (Bahl, 009), (Na et al., 008), (Jun et Nam,999), (Babe et al., 996), eut e éente ou la fome d équaton d état uvante : d R d R d ωσ q d ωq v d dt σ d R q ωσ d R q ωd q v q dt σ d R R d d d ωq dt R R d q q q ωd dt () Fue : e chéma énéal de la commande vectoelle à flux otoque oenté En moant ; et 0, le équaton de la d q machne dan un éféentel lé au cham tounant et dan le domane de alace (Bahl, 009), (Abed et al., 008), (o et uo, 998) devennent :

3 OSI 0-0 au ma 00 - Hammamet - Tune v v d d ( R ( R d dt σ ) σ ) d d q ω ω σ q ω σ d (4) avec la commande vectoelle la lu utlée, ndecte a oentaton de flux otoque avec cateu de vtee (Jebal et al., 004), llutée a la fue uvante : C e n d (5) q Ce exeon montent que le flux ne déend que de la comoante decte du couant tatoque d, et que on mantent ce dene contant, le coule ne déenda que de la comoante en quadatue du couant tatoque q. Poutant, dan le ca d une almentaton en tenon v d et v q nfluent à la fo u d et q, donc u le flux et le coule, d où vent l ntéêt dajoute de teme de comenaton afn de ende le axe d et q comlètement ndéendant. e efomance quaote ce découlae addtonnel dt au a comenaton ont été montée dan (Dahouche et Roye, 99), (Bahl et al., 996). e chéma bloc llutant ce découlae a comenaton et le uvant : Fue 3 : Schéma bloc CVIOFR En enant comme andeu de éféence le flux et la vtee ( d, et ω ), le coule électomanétque de éféence C e ea la ote du éulateu de vtee, et le tenon de éféence v dq, eont le ote de éulateu de couant, tand que le couant et le ulaton de éféence eont donné a : d d (6) C (7) e n q d ω q et ω ω n ω T d 5. Réulateu de couant de tye PI (8) Fue : nce du découlae a comenaton Ce découlae emet utout déce le équaton de la machne et de la ate éulaton dune manèe mle et faclte an le calcul de coeffcent de éulateu de couant (Bahl, 009), (Dedyo et al., 00), (Abed et al., 008). Noton c que le teme de découlae ne tennent a comte de etubaton due à la dynamque du flux, an le efomance dynamque de l aevement du coule et a la ute de vtee déendent de la obutee du éulateu cho v-a-v de ce etubaton. 5 SYNTHESE DES CORRECTEURS PI ET IP Comme le monte la fue 3, claquement la éulaton de couant tatoque e fat avec de éulateu de tye PI. Dan la ecton uvante nou allon vo le avantae qu aote un éulateu de tye IP. Afn de tete et comae ce deux éulateu, nou allon le oumette aux même condton de fonctonnement. En effet, nou avon oté de tavalle e chéma de éulaton de couant a un coecteu de tye PI et lluté a la fue uvante : Fue 4 : Boucle de éulaton de couant avec PI a ynthèe claque de ce éulateu e fat de la façon uvante. En ouute : P ()0 Etant donné que la foncton de tanfet en boucle femée éente un zéo, et ou annule l effet de la contante de tem domnanteσ, on moe : σ (9)

4 OSI 0-0 au ma 00 - Hammamet - Tune An, on élmne le zéo et la foncton de tanfet en boucle femée du couant devent : dq dq ( ) (0) ( ) R Pou un tem de éone à 5% en boucle femée t 3.37 m σ, on touve : R t 3 3R 4 Donc :.898 0, et σ t En éulaton : ( ) 0 dq Sou le même condton moée de ouute, la foncton de tanfet en boucle femée lant la ote dq ( ) à la etubaton P() et donnée a : dq ( ) / P ( ) R ( σ )( ) () En éme emanent l effet de toute etubaton, de tye mulon ou échelon, et cetanement annulé. Pa conte, nou emaquon que la contant de tem domnanteσ comenée en ouute aaat en éme dynamque de la éulaton, ce qu alente le R ejet de la etubaton du fat queσ Réulateu de couant de tye IP e coecteu Intéal ootonnel IP et eentellement dfféent du coecteu PI a le fat qu l ne éente a de zéo dan la foncton de tanfet en boucle femée, an a ote ne eéentea a de dcontnuté lo de l alcaton d une conne de tye échelon (Jebal et al., 004), (Jaay, 000). e chéma bloc de la éulaton de couant ncluant le coecteu IP et llutée a la fue uvante : Sot, Fue 5 : Boucle de éulaton de couant avec IP A R et B σ en ouute : P ()0 a foncton de tanfet en boucle femée de couant et donnée a : dq dq ( ) ( ) B et A () (3) A Pou que le ytème at une éone aéodque ou une conne en échelon, l et néceae de ende: (4) 4 Dan ce ca la contante de tem du ytème en boucle femée et le an ootonnel devennent :, B A (5) Pou le même tem de éone t 3.37 m à 5% on touve : m, et dq En éulaton : ( ) 0 Sou le même condton de ouute, la foncton de tanfet en boucle femée lant la ote ( ) à la etubaton P() et donnée a : dq ( ) P ( ) /( ) dq (6) Comme ou le PI, l effet de toute etubaton, de tye mulon ou échelon, et cetanement annulé En éme emanent. Tand que le éme dynamque de la éulaton e fat avec le même ôle double de la ouute σ 3.8 le éulateu PI. et donc lu adement qu avec Remaque: Sou la condton atfate a tout éulateu de couant: t <.53σ, Nou ouvon monte que: >, ce qu enfoce de lu le ejet de etubaton avec un IP qu avec un PI. 5.3 Réulateu de vtee de tye IP Pou la éulaton de vtee, nou avon cho d utle un coecteu Intéal ootonnel IP ou le même aon ctée dan la ou-ecton 5.. e

5 OSI 0-0 au ma 00 - Hammamet - Tune chéma bloc de la éulaton de vtee avec éulateu IP et le uvant : mulaton T e-5. a mulaton due 3, ou une conne de flux otoque d 0.353Wb, et une conne de vtee de 500( tm) de t0 à t.8, et de tm juqu a t 3, avec neton de coule de chae nomnale C.7 Nm à t. Nou obtenon le éultat uvant : Fue 6 : Boucle de éulaton de vtee avec IP n F ( ) (7) J f Dan l abence de etubaton ( C 0 ), la foncton de tanfet en boucle femée de vtee et donnée a : ω ( ) ω ( ) (8) J et n f n n f Fue 7 : e couant quadatue en foncton du tem Pou que le ytème at une éone aéodque ou une conne de vtee en échelon, l et néceae de ende : 4 (9) Dan ce ca la contante de tem du ytème en boucle femée et le an ootonnel devennent eectvement : Fue 8: e couant dect en foncton du tem, J n (0) f Pou un tem de éone à 5% en vtee t w 0.337, de l ode de cent fo le tem de éone en couant et qu coeondant à un coule maxmale de l ode de deux fo le coule nomnal ou un échelon de vtee de 500 (m), on touve : 0.07, 0.04, et RESUTATS DE SIUATION ET DISCUSSION Fue 9: e flux otoque en foncton du tem a valdaton de cette commande et fate à l ade du locel atlab-smuln, u un modèle d une machne aynchone d une uance de 70 W. On et aué, lo de ea, que nou ne atuon a la commande, cet-à-de que la nome de la tenon de ote ne déae a la valeu lmte, admble a l onduleu (0 V). a commande de l onduleu à été effectuée à l ade de la modulaton de laeu d mulon de tye nu-tanle de féquence, f wm 3Hz et un a de

6 OSI 0-0 au ma 00 - Hammamet - Tune 7 CONCUSION & PERSPECTIVES Fue 0: e coule électomanétque en foncton du tem Fue : e vtee mécanque en foncton du tem Dan cet atcle, nou avon éenté la commande vectoelle ndecte a oentaton du flux otoque d une machne à nducton almentée a un onduleu de tenon. a obutee du coecteu IP a aot au PI en teme de éulaton de vtee et de couant à état jutfée théoquement an que a mulaton. e calcul de éféence et le exeon de aamète de coecteu couant et vtee, font nteven le aamète de la machne. Toute vaaton éventuelle de ce dene avec la teméatue ou la féquence fauea le découlae ente le flux et le coule et détéoa le efomance dynamque de la commande vectoelle. étae uvante eat donc de déveloe de alothme de commande à bae de loque floue et éeaux de neuone emettant la me à jou en tem éel de ce aamète dan la commande et d mlémente ce technque u une cate DSP. Puance actve (P) 70 W Voltae (V-Y ) 0 V Nombe de ae de ôle (n ) Rétance tatoque (R ) Rétance otoque (R ) 4.7 Inductance cyclque tatoque(.405 H ) Inductance cyclque otoque 0.98H ( ) Inductance cyclque mutuelle 0.645H tato oto () oment d nete (J) m Coeffcent de fottement vqueux 0.000N.m./ad (f) Tableau : Paamète de la machne aynchone REFERENCES Fue : Zoom u le vtee mécanque alé que le découlae afat ne ot attent qu aè tablaton afate du flux oenté u a valeu de conne, condton qu n et atfate qu aè un éme tantoe de flux. e éultat de mulaton montent, que le deux éulateu de couant de tye PI et IP avent en fn de comte à éule le couant dan la machne, et que le chox du éulateu IP éente de efomance lu atfaante que le PI ot en aevement ou en éulaton, au ben en éme tantoe en mnmant le déaement obeve u le flux et le couant, qu en éme emanent (mnmaton de ondulaton), voe fue 8 et 9 choe qu e éecute automatquement u le coule électomanétque et a la ute u la vtee, vo fue. Abed., Nabt. et Benalla H., 008. A Fuzzy IRFOC Alcaton Beed Seed enole Contol of Inducton achne Un Seed and oad Toque Obeve. Intenatonal Jounal of Electcal and Powe Enneen, vol., No. 3, Bahl,., 009. Contbuton to Inducton achne Contol: Un Fuzzy oc, Neual Netwo and Genetc Alothm. Thèe de doctoat de Unvety de Hen Poncae, Fance. Bahl., Raz H. et Rezzou A,996. A feld oented contol method undecouln tem fo nducton moto. In Poc. nd EPE Chate ymoum on electc dve den and alcaton,.47-5, Nancy, Fance. Ba-azzou, A., 998. Etmaton a éeau de neuone de la contante de tem otoque de machne aynchone. Thèe de doctoat de l unveté de onteal, Fance.

7 OSI 0-0 au ma 00 - Hammamet - Tune Babe C.E., Neaede B. et H. eye, 996. Global Contol Statey Otmzaton of an Aynchonou Dve Sytem fo an Electc Vehcle. Contol En. Pactce, Vol. 4, No. 8, Blache F, 97. The ncle of feld oentaton a aled to the new tanvecto cloed-loo contol ytem fo otatn-feld machne. Semen Rev. Boe B.., 986. Powe electonc and AC dve. Pentce Hall. BOUSSA. ET JARRAY, 006. A HIGH- PERFORANCE SENSORESS INDIRECT STATOR FUX ORIENTATION CONTRO OF INDUCTION OTOR DRIVE. IEEE Tanacton on Indutal Electonc, VO. 53, NO.. PP, BRIZ, F. DEGNER. W., ET. ORENZ R. D, 000. ANAYSIS AND DESIGN OF CURRENTREGUATORS USING COPEX VECTORS. IEEE Tan. Ind. Al., vol. 36, no. 3, Caon J-P. et Haute J-P. 995 odélaton et Commande de la achne Aynchone. Edton Techn. Dedyo., Guven., Rahman H., N. Inane. et Xu. 00.Den and Imlementaton of New Sldn- ode Obeve fo Seed-Senole Contol of Inducton achne. IEEE Tan. On Indutal Electonc, Vol. 49, No. 5, Oct. Fadallah A. 995 Contbuton à ldentfcaton et à la commande vectoelle de machne aynchone. Thèe de Doctoat de linp de oane, Hanefo. et Nee H. P, 998. odel-baed cuent contol of AC machneun the ntenal model contol method. IEEE Tan. Ind. Al., vol. 34, no., Hae,., 968. Zum Dynamchen Vehalten de Aynchonmachne be Bete t Vaable Standefequenz und Standeannun, ETZ-A, Bd. 9,. 77. Jaay,., 000 Contbuton à la commande vectoelle à flux tatoque oenté d un actonneu aynchone avec et an cateu mécanque. Thèe de doctoat de l unveté de dot, d économe et de cence d AIX ARSEIE. Jebal T., Jeml., Boua., Goa. et amoun.b.t, 004. Dace-baed exemental eult of ndect feld oented contol (IFOC) PW VSI fed nducton moto. n oceedn IEEE ICIT 04, Intenatonal Confeence on Indutal Technoloy, vol., Hammamet, Tune. Jeml., Boua., Goa. et amoun, 998. RAS Identfcaton Scheme fo Seno le Indect Feld Oented Contol of Inducton oto Dve wth Roto Retance Tunn. ICE 98 PROCEEDINGS. vol3/3., etembe -4.Itanbul, Tuey. Jun J. et Nam,999. A Dynamc Decouln Contol Scheme fo Hh-Seed Oeaton of Inducton oto. IEEE Tan. on Ind. Elect, Vol. 46, No., Jun, J. m S., et Nam, 997. PI tye decouln contol cheme fo hheed oeaton of nducton moto, n Poc. IEEE PESC, Jun. 7, vol., o J.C., et uo Y.H,998. Decouled Fuzzy Sldnmode Contol. IEEE Tan. on Fuzzy Sytem, Vol. 6, No. 3, Comanecu., 009. AN INDUCTION-OTOR SPEED ESTIATOR BASED ON INTEGRA SIDING-ODE CURRENT CONTRO, IEEE TRANSACTIONS ON INDUSTRIA EECTRONICS, VO. 56, NO. 9. Comanecu., Xu, et Todd D, 008. DECOUPED CURRENT CONTRO OF SENSORESS INDUCTION OTOR DRIVES BY INTEGRA SIDING ODE, IEEE TRANSACTIONS ON INDUSTRIA EECTRONICS, VO. 55, NO.. Na A., Hazzab A., Bouehane I., Hadje S. et Scad P, 008. Two Wheel Seed Robut Sldn ode Contol fo Electc Vehcle Dve. SERBIAN JOURNA OF EECTRICA ENGINEERING, Vol. 5, No., Ohyama., G. Ahe. et Sumne, 006. Comaatve analy of exemental efomance and tably of enole nducton moto dve. IEEE Tanacton on ndutal electonc, Vol. 53, NO., Taahah I., et Nouch T, 986. A new quc-eone and hh effcencycontol tatey of an nducton moto, IEEE Tan. Ind. Al., vol. IA-,no. 5, Zhen., et Xu, 998. Senole feld oented contol of nducton machne baed on mutual RAS cheme. Tan. Ind. Electon, Vol. 45,

MÉMOIRE Pour l obtention du Diplôme de

MÉMOIRE Pour l obtention du Diplôme de Républque Algéenne Démocatque et Populae Mntèe de l Enegnement Supéeu et de la Recheche Scentfque Uneté Mentou de Contantne Faculté de Scence de l Ingéneu Dépatement d Electotechnque N d ode :... Sée :...

Plus en détail

METHODES DEDIEES A LA DETECTION DES CASSURES DE BARRES DANS LES MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES A CAGE

METHODES DEDIEES A LA DETECTION DES CASSURES DE BARRES DANS LES MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES A CAGE 1 ETHODES DEDIEES A A DETECTION DES CASSURES DE BARRES DANS ES OTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES A CAGE. SAHRAOUI, S. E. ZOUZOU, A. ABOUBOU, A. ENACER, et A. DERGHA. aboatoe de odélaton de Sytèe Enegétque Dépateent

Plus en détail

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE L électostatque Chapte 1 CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIUE 1.1 Intoducton La chage est une popété de la matèe qu lu fat podue et sub des effets électques et magnétques. On dstngue : - l'électostatque qu est

Plus en détail

CHAPITRE 14 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE COMMANDE

CHAPITRE 14 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE COMMANDE HAITRE 4 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE OMMANDE RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE OMMANDE... 2 INTRODUTION... 22 RAELS... 22 alcul de la valeur ntale de la répone à un échelon... 22 alcul du gan tatque... 22

Plus en détail

Propriétés thermoélastiques des gaz parfaits

Propriétés thermoélastiques des gaz parfaits Themodynamque - Chapte opétés themoélastques des gaz pafats opétés themoélastques des gaz pafats LES CONNAISSANCES - Gaz pafat à l échelle macoscopque Défnton : Le gaz pafat assocé à un gaz éel est le

Plus en détail

Capacité et dimensionnement des réseaux d accès radio UMTS et évolution

Capacité et dimensionnement des réseaux d accès radio UMTS et évolution Tèe de doctoat de l INSTITUT NATIONAL DES TELECOUNICATIONS dan le cade de l école doctoale SITEVY en co-accédtaton avec l UNIVESITE D EVY-VAL D ESSONNE et en cotutelle avec l ECOLE SUEIEUE DES COUNICATIONS

Plus en détail

Lycée Vaucanson PTSI 1 et 2 TD INDUCTION N 2

Lycée Vaucanson PTSI 1 et 2 TD INDUCTION N 2 Lycée Vaucanson PTSI et 2 TD Physque TD INDUCTION N 2 EXERCICE : Coeffcent d nductance mutuelle ente deux solénoïdes : On consdèe deux bobnes longues, ou solénoïdes, de même axe Oz et de même longueu d,

Plus en détail

Sciences Industrielles Précision des systèmes asservis Papanicola Robert Lycée Jacques Amyot

Sciences Industrielles Précision des systèmes asservis Papanicola Robert Lycée Jacques Amyot Scence Indutrelle Précon de ytème erv Pncol Robert Lycée Jcque Amyot I - PRECISION DES SYSTEMES ASSERVIS A. Poton du roblème 1. Préentton On vu que le rôle d un ytème erv et de fre uvre à l orte (t) une

Plus en détail

3. APPLICATIONS DE L EQUATION DE FOURIER (cas unidimensionnels et stationnaires)

3. APPLICATIONS DE L EQUATION DE FOURIER (cas unidimensionnels et stationnaires) Phénomèns d tansft 3. Alcatons d l équaton d Fou 3. APPLICATIONS DE L EQUATION DE FOURIER (cas undmnsonnls t statonnas) Avc l équaton. nous somms caabls d calcul la dstbuton d la tméatu n foncton d l ndot

Plus en détail

Commande Prédictive Non Linéaire à un pas de la Machine Asynchrone (1) Université de Djelfa (2)

Commande Prédictive Non Linéaire à un pas de la Machine Asynchrone (1) Université de Djelfa (2) 37 Commande Pédictive Non Linéaie à un a de la achine Aynchone Khana Bdiina () Hilal Naimi () et Ramdhan Hae () () Univeité de Delfa () King Saoud univeity Aabia Saudi khanabdiina@yahoo.f Réumé Cet aticle

Plus en détail

Introduction à l optique non-linéaire. Lionel Canioni

Introduction à l optique non-linéaire. Lionel Canioni STGE LSERS INTENSES Du 15 au 19 ma 006 COURS Introducton à l otque non-lnéare Lonel Canon CPMOH, Unverté Bordeaux 1 l.canon@cmoh.u-bordeaux1.fr Introducton otque non Lnéare Lonel Canon Formaton Laer Intene

Plus en détail

Cours 12 : Corrélation et régression

Cours 12 : Corrélation et régression Technques d analyses en psychologe Cous 1 : Coélaton et égesson Table des matèes Secton 1. À Washngton, ce sont les cgognes qu appotent les bébés... Secton. Statstque de coélaton... Secton 3. Coélaton

Plus en détail

Institut National Polytechnique de Toulouse ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D INGENIEURS EN ARTS CHIMIQUES ET TECHNOLOGIQUES REACTEURS IDEAUX

Institut National Polytechnique de Toulouse ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D INGENIEURS EN ARTS CHIMIQUES ET TECHNOLOGIQUES REACTEURS IDEAUX 1 Insttut Natonal Polytechnque de Toulouse EOLE NTIONLE SUPERIEURE D INGENIEURS EN RTS HIMIQUES ET TEHNOLOGIQUES RETEURS IDEU ous : nne-mae WILHELM Execces : M Wlhelm, P. ognet,.m. Duquenne nnée Pobatoe

Plus en détail

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules hapte.5a Le chap électque généé pa pluseus patcules Le chap électque généé pa pluseus chages fxes Le odule de chap électque d une chage ponctuelle est adal, popotonnel à la chage électque et neseent popotonnel

Plus en détail

Prise en main du logiciel

Prise en main du logiciel Pse en man u logcel Au émaage le logcel génèe un pofl e émonstaton (pou entaînement). Vous pouvez éfn vote pope pofl : pa lectue un fche exstant (fche texte) (Fche/Ouv fche ponts) avec possblté e sauvegae

Plus en détail

Physique quantique. Dans l UF Physique Quantique et Statistique. 3ème année IMACS. Pierre Renucci (cours) Thierry Amand (TDs)

Physique quantique. Dans l UF Physique Quantique et Statistique. 3ème année IMACS. Pierre Renucci (cours) Thierry Amand (TDs) Physque quantque Dans l UF Physque Quantque et Statstque ème année IMACS Pee enucc cous They Aman TDs Objectfs UF Nanophysque I : De l Optque onulatoe à la Photonque et aux Nanotechnologes La physque quantque

Plus en détail

Méthodologie Causal de modélisation et de commande : application aux machines électriques

Méthodologie Causal de modélisation et de commande : application aux machines électriques Méthodolog aual d modélaton t d command : applcaton aux machn élctqu K. Hatan, Y. Mloud, A. Mloud Unté Taha Moulay d Sada, ALGERIE Kada_hatan@yahoo.f, Yahamlouddz@yahoo.f, amlouddz@yahoo.f Réumé : La command

Plus en détail

OUTILS DE DIAGNOSTIC APPLIQUES A LA MACHINE ASYNCHRONE TRIPHASEE A CAGE D ECUREUIL

OUTILS DE DIAGNOSTIC APPLIQUES A LA MACHINE ASYNCHRONE TRIPHASEE A CAGE D ECUREUIL REPUBIQUE AGERIENNE DEOCRATIQUE ET POPUAIRE INISTERE DE l ENSEIGNEENT SUPERIEUR ET DE A RECHERCHE SCIENTIFIQUE Unvté d Contantn Faculté d cnc d l ngénu Dépatmnt d élctotchnqu émo n vu d l obtnton du dplôm

Plus en détail

CERTIFICAT D'ETALONNAGE

CERTIFICAT D'ETALONNAGE CHAINE D'ETALONNAGE MASSE Set : 39 70 033 0000 Code APE : 70B BP 405 - F 07 004 PRIVAS Cede Tel : 04 75 64 6 6 Fa : 04 75 64 4 4 E-al : ates@ates.f http://www.ates.f ACCREDITATION N.558 ACCREDITATION N.558

Plus en détail

DTC d un MAS utilisé pour l optimisation des performances d un panneau photovoltaïque

DTC d un MAS utilisé pour l optimisation des performances d un panneau photovoltaïque Revue de Enegie Renouvelable Vol. N 4 (28) 595 62 DC d un MAS utilié pou l optimiation de pefomance d un panneau photovoltaïque B. Mokhtai *, A. Cheknane, A. Ameu,. Mokani et B. Azoui 2 aboatoie de Recheche

Plus en détail

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012 École de Technologe Supéeue Pa : Fancs Boudeau, ÉcThé Révson : Aïda Ouangaoua INF35 Taval Paque # Remse le 6 ocobe 0 Inaon à la pogammaon en géne mécanque Taval ndvduel. Objecfs - Mee en applcaon des noons

Plus en détail

Commande MPPT et Contrôle d un Système Photovoltaïque par la Logique Floue

Commande MPPT et Contrôle d un Système Photovoltaïque par la Logique Floue Commande MPPT et Contrôle d un Système Photovoltaïque ar la Logque Floue Z. Ayache, A. Bendaoud, H. Slman, B. Benazza, H. Mloud, A. Bentaallah 1 Laboratore IRECOM, Unversté Djlal Labès Sd Bel Abbès 22,

Plus en détail

Courant alternatif. Dr F. Raemy La tension alternative et le courant alternatif ont la représentation mathématique : U t. cos (!

Courant alternatif. Dr F. Raemy La tension alternative et le courant alternatif ont la représentation mathématique : U t. cos (! Courant alternatf Dr F. Raemy La tenson alternatve et le courant alternatf ont la représentaton mathématque : U t = U 0 cos (! t + " U ) ; I ( t) = I 0 cos (! t + " I ) Une résstance dans un crcut à courant

Plus en détail

Dossier. L avocat. demain

Dossier. L avocat. demain Dosse L avocat de deman S la éflexon su l aven de la pofesson, et pa conséquent l avocat de deman, n est pas écente, elle semble aujoud hu se cstallse autou de pluseus ntatves ou éflexons, qu elles soent

Plus en détail

La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS

La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS Rev. Energ. Ren. : Chemss 2000 39-44 La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS D.K. Mohamed, A. Midoun et F. Safia Département

Plus en détail

Application des Réseaux de Neurones pour la Commande de la Machine Asynchrone sans capteur mécanique

Application des Réseaux de Neurones pour la Commande de la Machine Asynchrone sans capteur mécanique Volue 53, Nube, 01 99 Application de Réeaux de Neuone pou la Coande de la Machine Aynchone an capteu écanique Abdelhaki HAMMOUM, Ahed MASSOUM, Abdelkade MEROUFE et Patice WRA Réué Dan cet aticle, l application

Plus en détail

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig L ho fê o cocé vc u ouvu l o ll ouuv u fl u. Aujou hu, l ou obu u ouvll fo ov focoll ou u o ulo ou écué. Af éo ux bo cl, l ch vo élg. L éloo fê o FAKRO b u l cl, f u hbo lu lu cofobl écué. L ho fê o cocé

Plus en détail

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE Chapite : Magnétostatique CAPTRE MAGNETOTATQUE Une chage électique immobile cée un champ électique seulement; Une chage en mouvement (un couant) cée un champ électique et un champ magnétique. Définition

Plus en détail

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées.

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées. I- PREAMBULE : La mécanique des fluides est l étude du compotement des fluides (liquides et gaz) et des foces intenes associées. Elle se divise en statique des fluides, l étude des fluides au epos, qui

Plus en détail

Méthodes de catégorisation : Réseaux bayesiens naïfs. Olivier Aycard E-Motion group. Université Joseph Fourier. http://emotion.inrialpes.

Méthodes de catégorisation : Réseaux bayesiens naïfs. Olivier Aycard E-Motion group. Université Joseph Fourier. http://emotion.inrialpes. Méthodes de atégosaton : éseau aesens naïfs le Aad E-Moton goup Unesté Joseph Foue http://emoton.nalpes.f/aad le.aad@mag.f lan du ous Intéêts éseau aesens naïfs Appentssage de éseau aesens naïfs ésentaton

Plus en détail

Cours d Electronique De Puissance IUT GEII 2ième année Option EEP

Cours d Electronique De Puissance IUT GEII 2ième année Option EEP EDP IUT GEII ième année Otion EEP 004/005 ous d Electonique De Puissance IUT GEII ième année Otion EEP haite 9 - Modélisation des alimentations à découage...3 9. Intoduction...3 9.. Plan de l étude...3

Plus en détail

ANNEXE A : MATRICES DE MAC

ANNEXE A : MATRICES DE MAC Annx ANNEXE A : MARICES DE MAC La matrc d MAC (Modal Auranc Crtron) au applé matrc d corrélaton modal t ouvnt utlé pour la comparaon ntr dux nmbl d mod propr [Y ] t [Y ]. Sont : [{ } { k} { N } ] { } {

Plus en détail

Performances des structures mutuelles adaptatives MRAS et MRAS-Flou appliquées au contrôle sans capteur de vitesse pour actionneurs asynchrones

Performances des structures mutuelles adaptatives MRAS et MRAS-Flou appliquées au contrôle sans capteur de vitesse pour actionneurs asynchrones Performances des structures mutuelles adaptatives MRAS et MRAS-Flou appliquées au contrôle sans capteur de vitesse pour actionneurs asynchrones Abdelkader Mechernene (1), Mokhtar Zerikat (2), Nordine Benouzza

Plus en détail

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 TSI Sciences Industielles GM DL N 1 COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 1.MISE EN SITUATION : L étude ci-apès pote su un compesseu de climatisation de véhicule automobile de maque SANDEN.

Plus en détail

Paramétrer le diaporama

Paramétrer le diaporama PowerPont 2013 - Fonctons avancées Daporama Daporama PowerPont 2013 - Fonctons avancées Paramétrer le daporama Le daporama est la projecton de la présentaton à l écran. Ouvrez la présentaton à projeter.

Plus en détail

Chapitre 6: Moment cinétique

Chapitre 6: Moment cinétique Chapite 6: oment cinétique Intoduction http://www.youtube.com/watch?v=vefd0bltgya consevation du moment cinétique 1 - angula momentum consevation 1 - Collège éici_(360p).mp4 http://www.youtube.com/watch?v=w6qaxdppjae

Plus en détail

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0.

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0. 7- Tests d austement, d indépendance et de coélation - Chapite 7 : Tests d austements, d indépendance et de coélation 7. Test d austement du Khi-deux... 7. Test d austement de Kolmogoov-Sminov... 7.. Test

Plus en détail

Mes Objectifs. De, par, avec Sandrine le Métayer Lumières de Philippe Férat. spectacle produit par la Cie DORE

Mes Objectifs. De, par, avec Sandrine le Métayer Lumières de Philippe Férat. spectacle produit par la Cie DORE Me Objectf De, par, avec Sandrne le Métayer Lumère de Phlppe Férat pectacle produt par la Ce DORE t j Me objectf numéro prx du Jury aux Gradn du rque (Le Hvernale/ Avgnon) p l e t t a r d, p Sandrne le

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère )

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère ) ÉLECTRICITÉ / Travail ( W ) en joule En translation : W = F.d Puissance mécanique ( P ) en watt Champ électrique uniforme ( e ) en volt/mètre Travail de la force électrique ( W ) en joule Champ et potentiel

Plus en détail

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique Spécale PSI - Cours "Electromagnétsme" 1 Inducton électromagnétque Chaptre IV : Inductance propre, nductance mutuelle. Energe électromagnétque Objectfs: Coecents d nductance propre L et mutuelle M Blan

Plus en détail

SIMNUM : Simulation de systèmes auto-gravitants en orbite

SIMNUM : Simulation de systèmes auto-gravitants en orbite SIMNUM : Smulaton de systèmes auto-gravtants en orbte sujet proposé par Ncolas Kelbasewcz : ncolas.kelbasewcz@ensta-parstech.fr 14 janver 2014 1 Établssement du modèle 1.1 Approxmaton de champ lontan La

Plus en détail

Modélisation d une chaîne de conversion éolienne de petite puissance

Modélisation d une chaîne de conversion éolienne de petite puissance Modélsaton d une chaîne de conerson éolenne de ette ussance O. GEGAUD, B. MULTON, H. BEN AHMED LÉS Antenne de Bretagne de l ENS de Cachan Camus de Ker Lann 37 BUZ ésumé Parallèlement au marché mortant

Plus en détail

REPONSE DES STRUCTURES GLISSANTES A UNE EXCITATION SISMIQUE : ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE

REPONSE DES STRUCTURES GLISSANTES A UNE EXCITATION SISMIQUE : ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE REPONSE DES STRUCTURES GLSSANTES A UNE EXCTATON SSMQUE : ETUDE BBLOGRAPHQUE RESPONSE OF SLDNG STRUCTURES TO SESMC EXCTATON : BBLOGRAPHCAL STUDY EDF Electcté de Fance Decton des Etudes et Recheches SERVCE

Plus en détail

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI)

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI) écanique du oint : foces Newtoniennes (PCSI Question de cous On admet que, losqu'il est soumis à une foce Newtonienne F K u, la tajectoie d'un cos est lane et décite a mc K +e cosθ où C θ est une constante

Plus en détail

Dimensionnement et commande des onduleurs multi-niveaux asymétriques

Dimensionnement et commande des onduleurs multi-niveaux asymétriques Dimensionnement et commande des onduleurs multi-niveaux asymétriques Sébastien Mariéthoz, Prof. Alfred Rufer Laboratoire d Electronique Industrielle (LEI) Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL)

Plus en détail

Système d ouverture de porte de TGV

Système d ouverture de porte de TGV Le sujet se compose de : TD MP-PSI REVISION CINEMATIQUE Système d ouvetue de pote de TGV 6 pages dactylogaphiées ; 2 pages d annexe ; 2 pages de document éponse Objet de l étude Le tanspot feoviaie, concuencé

Plus en détail

Page 5 TABLE DES MATIÈRES

Page 5 TABLE DES MATIÈRES Page 5 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I LES POURCENTAGES 1. LES OBJECTIFS 12 2. LES DÉFINITIONS 14 1. La varaton absolue d'une grandeur 2. La varaton moyenne d'une grandeur (par unté de temps) 3. Le coeffcent

Plus en détail

Commande scalaire des machines à courant alternatif

Commande scalaire des machines à courant alternatif Command calai d machin à couant altnatif Plan du cou Command calai d un machin aynchon Pincip Alimntation n tnion Alimntation n couant Command calai d un machin ynchon Statégi d command Autopilotag d Machin

Plus en détail

Modélisation numérique du chauffage par induction : approche éléments finis et calcul parallèle

Modélisation numérique du chauffage par induction : approche éléments finis et calcul parallèle Modélsaton numéque du chauffage pa nducton : appoche éléments fns et calcul paallèle Valée Labbé To cte ths veson: Valée Labbé. Modélsaton numéque du chauffage pa nducton : appoche éléments fns et calcul

Plus en détail

Exercices : 19 - Champ électrostatique

Exercices : 19 - Champ électrostatique 1 Execices : 19 - Champ électostatique Sciences Physiques MP 2015-2016 Execices : 19 - Champ électostatique A. Calculs de champ et de potentiel 1. Théoème de supeposition Une sphèe de ayon b pote une chage

Plus en détail

Cours de. Point et système de points matériels

Cours de. Point et système de points matériels Abdellah BENYOUSSEF Amal BERRADA Pofesseus à la Faculté des Scences Unvesté Mohammed V Rabat Cous de Pont et système de ponts matéels A L USAGE DES ETUDIANTS DU 1 ER CYCLE UNIVERSITAIRE FACULTES DES SCIENCES,

Plus en détail

Missions des COCSIM Métiers

Missions des COCSIM Métiers Mon de COCSIM Méter COCSIM Comté de Coordnaton du Sytème d Informaton Méter Mon de COCSIM Valder le benfondé de demande Qualfer le demande (grande évoluton / pette évoluton) et le prorer dan le portefeulle

Plus en détail

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Poblème 1 Condensateu en égime vaiable (extait de l'examen S3SMPE 2002-2003) On considèe un condensateu plan à amatues ciculaies, de ayon a, distantes de d, alimenté

Plus en détail

N A RIV E. À très vite sur l Hippodrome!

N A RIV E. À très vite sur l Hippodrome! HYPP OD - BE R O LL E M RIV E E ISO N 20 15 VICHY A S Soucieux vou offi le meilleu, l Hippodome Belleive vou éeve e aimatio plu exceptioelle e 2015. Au pogamme, paio, patage, covivialité, émotio, découvete

Plus en détail

La réaction chimique

La réaction chimique Unvesté du Mane - Faculté des Scences La éacton chmque / Défnton La éacton chmque Il s agt d une tansfomaton au cous de laquelle un cetan nombe de consttuants ntaux appelés éactfs donnent dans l état fnal

Plus en détail

Machine synchrone. On considère un repère d,q dont l axe d est aligné sur l axe polaire. bs. q Vbs VD. Vas. Vcs Vf

Machine synchrone. On considère un repère d,q dont l axe d est aligné sur l axe polaire. bs. q Vbs VD. Vas. Vcs Vf achne ynchrone Notaton complémentare Pour alléger le notaton a,b, c égnent le arable tatorue. égne le arable relate à l amorteur ur l axe égne le arable relate à l amorteur ur l axe égne le arable relate

Plus en détail

Stabilité dynamique des systèmes électriques multimachines : modélisation, commande, observation et simulation

Stabilité dynamique des systèmes électriques multimachines : modélisation, commande, observation et simulation Stablté dynamque des systèmes électrques multmachnes : modélsaton, commande, observaton et smulaton Nesmat Abu-abak o cte ths verson: Nesmat Abu-abak. Stablté dynamque des systèmes électrques multmachnes

Plus en détail

Chaînes énergétiques

Chaînes énergétiques Chapite 7 Chaînes énegétiques Découvi Activité expéimentale n 1 Comment fonctionne une voitue utilisant une pile à combustible? Expéience n 1 Au niveau des ésevois, on obseve la fomation de bulles : des

Plus en détail

Analyse et Conception d une Nouvelle Structure de Coupleur Squared-Coax-to-Microstrip pour des Applications Hautes Puissances en Télécommunications

Analyse et Conception d une Nouvelle Structure de Coupleur Squared-Coax-to-Microstrip pour des Applications Hautes Puissances en Télécommunications Communication Science & technologie N 9. Janvie 2011 COST Analyse et Conception d une Nouvelle Stuctue de Coupleu Squaed-Coax-to-Micostip pou des Applications Hautes Puissances en Télécommunications Naseddine

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6 D M 6 Coection PCSI 1 013 014 RVUX DIRIGÉS DE M 6 Execice 1 : Pemie vol habité (pa un homme) Le 1 avil 1961, le commandant soviétique Y Gagaine fut le pemie cosmonaute, le vaisseau spatial satellisé était

Plus en détail

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d Chapite 2: But: connaîte les lois auxquelles doit obéi un cops solide en équilibe. Ceci pemet de décie la station debout ainsi que les conditions nécessaies pou teni une tasse dans la main, souleve une

Plus en détail

Attribution de Performance Présentation Générale. Conçu et animé par Philippe Duchemin Novembre 2013

Attribution de Performance Présentation Générale. Conçu et animé par Philippe Duchemin Novembre 2013 Attbuton de efomance ésentaton Généale Conçu et anmé pa hlppe Duchemn Novembe 203 ogamme Objectfs Calcule la pefomance d un nvestssement et son sque Compae cette pefomance à un benchma et à d autes nvestssements

Plus en détail

ET INCERTITUDES DE MESURE

ET INCERTITUDES DE MESURE LGCIE - Hdrologe Urbane Mater «Géne Cvl» Cour de Tronc Commun «Epérmentaton et modélaton» CAPTEURS, ETALONNAGES ET INCERTITUDES DE MESURE Jean-Luc BERTRAND-KRAJEWSKI Edton 7 Avertement Ce note de cour

Plus en détail

THÈSE. présentée pour obtenir le titre de. DOCTEUR de L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARTS ET MÉTIERS. Spécialité: Génie Electrique.

THÈSE. présentée pour obtenir le titre de. DOCTEUR de L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARTS ET MÉTIERS. Spécialité: Génie Electrique. N d ode: 005-7 ECOLE DOCTORALE 43 Ecole Nationale Supéieue d At et Métie Cente de Lille THÈSE péentée pou obteni le tite de DOCTEUR de L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARTS ET MÉTIERS Spécialité: Génie Electique

Plus en détail

Chaque élément de la population étudiée est : une unité statistique ou un individu (élève, pièce fabriquée, trajet journalier)

Chaque élément de la population étudiée est : une unité statistique ou un individu (élève, pièce fabriquée, trajet journalier) htt://maths-scences.fr STATISTIQUES I) Le vocabulare utlsé en statstques ) Caractère d une oulaton Les outls et les méthodes des études statstques s alquent à des ensembles d éléments nommés oulatons (exemle

Plus en détail

Votre mission : Réaliser un publipostage avec OpenOffice

Votre mission : Réaliser un publipostage avec OpenOffice Vote mission : Réalise un publipostage avec OpenOffice BUTS DE LA MISSION : Cée une base de données avec OpenOffice Calc Cée une lette-type avec OpenOffice Wite Insée les champs de la base de données dans

Plus en détail

ROBUROC 6 : PLATEFORME D EXPLORATION TOUS TERRAINS

ROBUROC 6 : PLATEFORME D EXPLORATION TOUS TERRAINS PS/MP ROBUROC 6 Lycée Paul Valéry ROBUROC 6 : PLATEFORME D EXPLORATON TOUS TERRANS Le RobuROC 6 (hotograhie ci-dessous) est un robot mobile déveloé ar la société ROBOSOFT. Cette late-forme robotisée a

Plus en détail

MISSION INSTRUCTIONS : LIVRAISON DEMANDÉE LE A H SPECIMEN. Reproduction Interdite

MISSION INSTRUCTIONS : LIVRAISON DEMANDÉE LE A H SPECIMEN. Reproduction Interdite Valide en cochant la case intéessée A défaut de convention écite ente les paties au contat de tanspot ou de déclaation de valeu spécifiée pa le donneu d ode, la esponsabilité du tanspoteu, en cas de pete

Plus en détail

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D'INGENIEURS DU MANS - UNIVERSITE DU MAINE. Jean-Claude Pascal

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D'INGENIEURS DU MANS - UNIVERSITE DU MAINE. Jean-Claude Pascal ECOLE NAIONALE SUPERIEURE D'INGENIEURS DU MANS - UNIVERSIE DU MAINE VIBRAIONS et ACOUSIQUE Jean-Claude Pasal 7-8 Cous Vbatons et Aoustque Pate A : Vbatons I - Vbatons lbes des systèmes méanques à un degé

Plus en détail

RAPPEL. F em = BlI. 4. La loi de la dynamique : si la vitesse v est constante, elle implique :

RAPPEL. F em = BlI. 4. La loi de la dynamique : si la vitesse v est constante, elle implique : RAEL Quatre lois déterminent le système électromécanique : 1. La loi de Faraday : si la vitesse du conducteur est v Il aaraît une f.é.m. E : E = Blv 2. La loi de Lalace : si le courant dans le conducteur

Plus en détail

A l aise dans mon parking!

A l aise dans mon parking! A ae dan mon pakng! Gude d uaon de voe pakng Voe accè au pakng Pou accéde à voe pakng, vou dpoez d'un badge* qu commande ouveue de poa e poe d enée Nou vou emeon évenueemen une vgnee adhéve à coe u voe

Plus en détail

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM ère parte : Electrocnétque Chaptre ntroducton L Electrocnétque est la parte de l Electrcté qu étude les courants électrques. - Courant électrque -- Défntons Défnton : un courant électrque est un mouvement

Plus en détail

Modélisation et simulation des systèmes électriques Modélisation d une chaîne de traction d un véhicule électrique

Modélisation et simulation des systèmes électriques Modélisation d une chaîne de traction d un véhicule électrique Modélisation et simulation des systèmes électriques Modélisation d une chaîne de traction d un véhicule électrique 1 A But On souhaite développer le modèle et la commande d une chaîne de traction reposant

Plus en détail

Le Véhicule Hybride du LAMIH

Le Véhicule Hybride du LAMIH Le Véhicule Hybide du LAMIH Une éalisation collective Le pojet véhicule hybide a été éalisé pa une équipe tansvesale du LAMIH egoupant des automaticiens et des mécaniciens. Leus domaines de echeche sont

Plus en détail

Spé 2008-2009 Devoir n 8 OPTIQUE

Spé 2008-2009 Devoir n 8 OPTIQUE Spé 8-9 Devoi n 8 OPTIQUE ETRALE PSI 8 A Pou que deux ondes poduisent des inteféences, il faut qu elles soient cohéentes, c est-à-die igoueusement synchones Pou obteni expéimentalement cette condition

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Application à la commande de la machine asynchrone

Application à la commande de la machine asynchrone Chapite II Application à la commande de la machine aynchone Chapite II : Application à la commande de la machine aynchone 41 42 1. Intoduction On ne péente plu la machine aynchone, c'et le moteu utilié

Plus en détail

Magister en : Electrotechnique

Magister en : Electrotechnique انج س ت انجضائش ت انذ مشاط ت انشعب ت République Algéienne Démocatique et Populaie صاسة انتعه ى انعان انبحث انعه Minitèe de l Eneignement Supéieu et de la Recheche Scientifique Univeité Mohamed Khide Bika

Plus en détail

Amélioration des performances des aérogénérateurs

Amélioration des performances des aérogénérateurs N d ode : Séie : الجمهورية الجزاي رية الديمقراطية الشعبية REPUBIQUE AGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPUAIRE MINISTERE DE ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE A RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIERSITE CONSTANTINE I Faculté

Plus en détail

Cycle : MANAGEMENT DE PROJET

Cycle : MANAGEMENT DE PROJET Cycle : MANAGEMENT DE PROJET Thème I : Gestion de projet Etre capable d'identifier les tâches de la gestion de projet et les méthodes correspondantes. Former les participants aux méthodes et outils de

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

Voiron. 18, 19et 20. à o. octobre 2013 TOURNEE AUTEURS. des

Voiron. 18, 19et 20. à o. octobre 2013 TOURNEE AUTEURS. des à 18, 19 20 2013 UN UU l C Cèl C Cl â-d P Pl P-l-Pl P-- é - -l-- -C ---C ---l --- -Nl-- ll l. 5 é à lé é l'é 3 l : Cl Zl, l',, l' l, Cl q, l' éâ. l, l lé é à, l ' l. l : ll l q l é ll l q l l. U ll q è

Plus en détail

L exécution d une instruction

L exécution d une instruction Pipeline simple Daniel Etiemble de@li.f L exécution d une instuction Les étapes fondamentales Instuctions UAL Lectue instuction Incémentation CP Décodage de l instuction Lectue des opéandes Exécution Ecitue

Plus en détail

Mouvement d'une particule chargée dans un champ magnétique indépendant du temps

Mouvement d'une particule chargée dans un champ magnétique indépendant du temps Moueent d'une patiule hagée dans un hap agnétique indépendant du teps iblio: Pee elat Gaing Magnétise Into expéientale: Dispositif: On obsee une déiation du faseau d'életons losqu'il aie ae une itesse

Plus en détail

Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions

Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions hapite 5 Les condensateus. Définitions a. ondensateu. Si on elie chacune des bones + et - d une pile (ou aute souce de difféence de potentiel) à un conducteu, on obtient un condensateu. Les deux conducteus

Plus en détail

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables Leçon Foce nomale L applet Foce nomale simule les foces qui s execent su un bloc qui se déplace veticalement. Péalables L élève devait connaîte les concepts d accéléation et de foce, et le lien qui existe

Plus en détail

CONVERTISSEURS ALTERNATIF/CONTINU A DIODES

CONVERTISSEURS ALTERNATIF/CONTINU A DIODES École Natonale Supéreure d Art et Méter Centre d Enegneent et de Recherche - LILLE Texte de Traaux Pratque en ÉLECTRONIQUE E PUISSANCE CONVERTISSEURS ALTERNATIF/CONTINU A IOES Proeeur : Jean-Perre CARON

Plus en détail

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 e Journée de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute rep 55 ème journée d Etude et de 1 de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute reproduction même partielle et interdite. DEVIENT

Plus en détail

Modélisation causale pour la commande auto adaptée de machines alternatives triphasées en mode dégradé

Modélisation causale pour la commande auto adaptée de machines alternatives triphasées en mode dégradé Modélisation causale ou la commande auto adatée de machines altenatives tihasées en mode dégadé Yvan Cévits* Xavie Kestelyn* Betty Lemaie-Semail** Éic Semail* Laboatoie d Électotechnique et d Électonique

Plus en détail

GESTION DES STOCKS. Plan du cours. 1. Le rôle des stocks en gestion de production. 2. Le problème de Wagner-Whitin

GESTION DES STOCKS. Plan du cours. 1. Le rôle des stocks en gestion de production. 2. Le problème de Wagner-Whitin Cous ADP-CGP2 GESTION DES STOCKS Plan du cous 1. Le ôle des stocs en gestion de poduction 2. Le poblème de Wagne-Witin 3. La quantité économique optimale et les politiques déivées 4. Modèle de gestion

Plus en détail

Thermographie infrarouge et conduction inverse : estimation d une source surfacique de chauffage par induction.

Thermographie infrarouge et conduction inverse : estimation d une source surfacique de chauffage par induction. hemogaphe faouge e coduco vese : esmao d ue souce sufacue de chauffage pa duco Aboubaca OUAAA, Des MAILLE, Mchel GADECK, Mchel LEBOUCHE Objecf : - fluece composo flude flude dus # eau du éseau efodsseme

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

Séance de TP n 2 du jeudi 10 décembre 2009. Manipulation Pré-requis Montages liés. Electrocinétique, modulation d amplitude diagramme de bode

Séance de TP n 2 du jeudi 10 décembre 2009. Manipulation Pré-requis Montages liés. Electrocinétique, modulation d amplitude diagramme de bode Tavaux Patiques Pépaation à l agégation intene de Sciences Physiques 009-010 Séance de TP n du jeudi 10 décembe 009 Manipulation Pé-equis Montages liés Etude d un cicuit passif passe bas application à

Plus en détail

V FORMATION DES IMAGES DANS L EXEMPLE DU MIROIR PLAN

V FORMATION DES IMAGES DANS L EXEMPLE DU MIROIR PLAN Chaptre V page V-1 V FORMTION DES IMGES DNS L EXEMPLE DU MIROIR PLN Le but de ce chaptre est d ntrodure la noton d mage { travers l exemple du mror plan. Vous vous êtes sûrement déjà regardé(e) dans un

Plus en détail

Robotique Manipulation et commande. Université de Strasbourg Telecom Physique Strasbourg, option ISAV Master IRIV, parcours AR Chapitre 5 Commande

Robotique Manipulation et commande. Université de Strasbourg Telecom Physique Strasbourg, option ISAV Master IRIV, parcours AR Chapitre 5 Commande Robotique Manipulation et commande Université de Strasbourg Telecom Physique Strasbourg, option ISAV Master IRIV, parcours AR Chapitre 5 Commande Plan du chapitre 1. Introduction 2. Commande articulaire

Plus en détail

Ton domaine réservé Organisation Simplicité Efficacité

Ton domaine réservé Organisation Simplicité Efficacité Rev. 07/2012 Ton domane réservé Organsaton Smplcté Effcacté www.vstos.t Ton La tua domane area rservata réservé 1 MyVstos MyVstos est une plate-forme nformatque réservée aux revendeurs Vstos qu permet

Plus en détail

Pôle Représentation Fédération Nationale des Etudiants en Kinésithérapie. Le Coût de la Rentrée : Du côté des Etudiants Kinés

Pôle Représentation Fédération Nationale des Etudiants en Kinésithérapie. Le Coût de la Rentrée : Du côté des Etudiants Kinés Le Coût de la Rentée : Du côté des Etudiants Kinés www.fnek.og Membe de la PROPOS LIMINAIRES En cette entée 2009, la Fédéation Nationale des Etudiants en Kinésithéapie, membe de la FAGE et epésentative

Plus en détail

A. Étude d une installation électrique domestique

A. Étude d une installation électrique domestique Banque «go Véto» - 3 PHYSIUE Duée : 3 h 3 L usage d une calculatice est autoisé pou cette épeuve Il sea tenu le plus gand compte dans la notation de la qualité de la édaction Si, au cous de l épeuve, un

Plus en détail

Intégration de l énergie éolienne au réseau électrique

Intégration de l énergie éolienne au réseau électrique Intégration de l énergie éolienne au réseau électrique B. Francois Séminaire Le développement des Energies éoliennes en Tunisie Association des Spécialistes Electriciens de Tunisie 19 novembre 2009 Laboratoire

Plus en détail

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ.

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ. Exercice :(Amiens 1995) Les questions 2, 3 et 4 sont indépendantes. L'unité est le centimètre. 1) Construire un triangle MAI rectangle en A tel que AM = 8 et IM = 12. Indiquer brièvement les étapes de

Plus en détail