Magister en : Electrotechnique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Magister en : Electrotechnique"

Transcription

1 انج س ت انجضائش ت انذ مشاط ت انشعب ت République Algéienne Démocatique et Populaie صاسة انتعه ى انعان انبحث انعه Minitèe de l Eneignement Supéieu et de la Recheche Scientifique Univeité Mohamed Khide Bika Faculté de Science et de la technologie Dépatement : Génie électique Ref : جايعت يح ذ خ ضش بسكشة كه ت انعه و انتك ن ج ا قسم : الهندسة الكهربائية المرجع : Mémoie péenté en vue de l obtention du diplôme de Magite en : Electotechnique Option : Enegie Renouvelable Simulation de la commande vectoielle pa égulateu à mode gliant d une chaîne éolienne à bae d une machine aynchone à double alimentation Péenté pa : Bennou Cheif Soutenu publiquement le 19/11/212 Devant le juy compoé de : P. Achou BETKA Pofeeu Péident Univeité de Bika D. Amo BOUREK Maîte de Conféence A Rappoteu Univeité de Bika D. Abdelhamid BENAKCHA Maîte de Conféence A Examinateu Univeité de Bika D. Aezki MENACER Maîte de Conféence A Examinateu Univeité de Bika

2 Remeciement Le tavaux péenté dan ce mémoie ont été effectué au ein du laboatoie de génie électique de l univeité de Bika (LGEB) Aini, je tien à expime me vif emeciement à Monieu Amo BOUREK, maîte de conféence de l univeité de Bika, pou avoi diigé ce tavail, et pou la confiance et l'intéêt qu'il a témoigné tout au long de la éaliation de ce tavail. Me emeciement ditingué vont à Monieu Achou BETKA, pofeeu de l univeité de Bika, pou m'avoi fait l'honneu de péide le juy. Je emecie vivement Monieu Abdelhamid BENAKCHA, maîte de conféence de l univeité de Bika, pou avoi accepté d'examine ce mémoie. Me vif emeciement vont aui à monieu Aezki MENACER, Maîte de conféence de l univeité de Bika pou avoi accepte d'examine ce tavail en me faiant l honneu de paticipe à ce juy. Enfin je emecie tou ceux qui ont paticipé de pé ou de loin à l'élaboation de ce tavail.

3 يهخص: زا انع م عانج إشكان ت انتحكى بإستشات ج ت ان ظ اال ضالل تطب م ا ف ظاو تح م انطالت ان ائ ت انزي حت ي عهى ياك ت اليتضاي ت راث تغز ت يضد جت ( انساك ي ص ل يباششة بانشبكت ايا انذ اس فب اسطت يم و عهى انتسهسم يع ي ب(. ز انتم ت جذث فعان ت ا ف تغ ش ب ت اال ظ ت باستخذاي ا نما ان شالبت غ ش انخط ت. ان ذف ي رنك تطب ك ز اإلستشات ج ت نهتحكى ف تبادل انمذسة انفعانت انمذسة انشجع ت نهساك بتغز ت انذ اس ب اسطت يح ل ث ائ االتجا. تائج ان حاكاة انعذد ت انت تى انحص ل عه ا تظ ش اال ت او ان تضا ذ ي زا انتحكى ف أ ظ ت انطالت. كه اث يفتاح : انمذسة. ياك ة اليتضاي ت راث تغز ت يضد جت ان ظ اال ضالق ي انتحكى انشعاع انتحكى ف Réumé : Ce tavail péente une technique de commande pa mode gliant appliquée au ytème de conveion d énegie éolienne équipée d une généatice aynchone à double alimentation. Cette technique touve a plu fote jutification aux poblème d incetitude du modèle pa l utiliation d une loi de commande non linéaie. L objectif et d applique cette commande pou contôle l échange de puiance active et éactive généée pa la machine aynchone avec le éeau en agiant u le ignaux otoique via un convetieu bidiectionnel. Le éultat de imulation numéique obtenu montent l intéêt coiant d une telle commande dan le ytème électique. Mot clé : généatice aynchone à double alimentation, mode gliant, commande vectoielle, contôle de puiance Abtact: Thi wok peent a technique of liding mode contol applied to the ytem of wind enegy conveion equipped with a doubly-fed induction geneato. Thi technique find it tonget jutification fo model uncetainty poblem by uing a nonlinea contol law. The goal i to apply thi command to contol the exchange of active and eactive powe geneated by the doubly-fed induction geneato with the netwok acting on the oto ignal via a bidiectional convete. The numeical imulation eult obtained how the gowing inteet of uch a contol in electical ytem. Keywod: doubly-fed induction geneato, liding mode, oiented flux contol, powe contol.

4

5 Notation et ymbole ymbole V : Vitee du vent P V : Denité de pobabilité de la vitee du vent P V k : Facteu de fome de la coube C : Facteu d échelle de la coube P V V moy : Vitee moyenne du vent ff : Féquence de vent clam V 1 V 2 S P P C m mt p R P V n n 1 2 et : Vitee du vent en amont de l aéogénéateu : Vitee du vent en aval de l aéogénéateu : Mae volumique de l ai : Suface balayée pa le pâle : Puiance extaite du vent : Puiance totale du vent : Coefficient de puiance : Rayon de pale : Vitee de otation avant le multiplicateu : Vitee de otation apè multiplicateu : Puiance nominale : Vitee nominale du vent V : Vitee du vent etimée : Vitee de otation etimée de la tubine t.et C. : Couple etimé de la tubine g et V max : Vitee maximale du vent V min : Vitee minimale du vent : Angle de calage opt : Vitee de otation optimale de la généatice min : Vitee de otation minimale de la généatice max : Vitee de otation maximale de la généatice : Vitee pécifique : Vitee pécifique optimale opt P : Vaiation de puiance V : Vaiation de la vitee de vent C : Couple électomagnétique em C : Couple aéodynamique avant multiplicateu ae C : Couple mécanique apè multiplicateu g C : Couple électomagnétique de éféence em ef : Vitee de otation de éféence ef : Vitee de otation de la machine t : Vitee de otation de la tubine F : fonction de tanfèe du égulateu de vitee J : moment d inetie totale

6 Notation et ymbole J m J t cpmax : moment d inetie de la machine : moment d inetie de la tubine : Vitee pécifique coepondant à Cp max C : Couple éitant dû au fottement V : Vitee du vent en un point t V t : Vitee du vent lentement vaiable V t t : Vitee du vent tubillant L v K C f f v t m t abc : Echelle de longueu de la tubulence : Ecat type de la tubulence : Coefficient d intenité de la tubulence : Coefficient de couple : Coefficient de fottement de la machine : Coefficient de fottement de la tubine V : Tenion imple du tato de la MADA V : Tenion imple du oto de la MADA abc I : Couant du tato de la MADA abc I : Couant du oto de la MADA abc : Flux tatoique de la MADA abc abc : Flux otoique de la MADA R : Réitance d une phae due tato R : Réitance d une phae du oto L : Inductance pope d une phae du tato L : Inductance pope d une phae du oto M : Inductance mutuelle ente phae du tato M : Inductance mutuelle ente phae du tato et du oto M : Inductance mutuelle ente phae du oto M : Inductance mutuelle maximale n : Nombe de paie de pôle p V d, V : Compoante de la tenion tatoique epectivement uivant l axe d et q q V d, V : Compoante de la tenion otoique epectivement uivant l axe d et q q I d, I : Compoante du couant tatoique epectivement uivant l axe d et q q I d, I : Compoante du couant otoique epectivement uivant l axe d et q q q, : Compoante du flux tatoique epectivement uivant l axe d et q q d, : Compoante du flux otoique epectivement uivant l axe d et q q P : Matice de tanfomation diecte de PARK P : Matice de tanfomation invee de PARK 1 coo : Vitee de otation du epèe de PARK : Vitee électique du champ tounant : Vitee électique du oto

7 Notation et ymbole gl : Vitee angulaie du gliement V : Tenion efficace de la ligne abc R l L l : Réitance de la ligne : Inductance de la ligne S abc : Etat de inteupteu de l onduleu U dc : Tenion aux bone du bu continu (tenion edeée) P Q P Q ef : Puiance active tatoique : Puiance éactive tatoique : Puiance active otoique : Puiance éactive otoique P : Puiance active de éféence tatoique Q : Puiance éactive de éféence tatoique ef S x : Suface de gliement d une vaiable à égule S x : Déivé de la uface de gliement d une vaiable à égule V x : Fonction de Lyapunov S P : Suface de gliement pou puiance active S Q : Suface de gliement pou puiance éactive e x : Eeu ente la éféence et la vaiable à égule u n : Degé elatif de la uface de gliement : Commande dicontinue u : Commande équivalente eq f f g G RMG : Féquence tatoique : Féquence otoique : Gliement : Gain du multiplicateu : égulateu à mode gliant

8 Sommaie Sommaie : Intoduction généale... 1 Chapite 1 : conveion de l énegie éolienne : pincipe et modéliation de tubine 1. Intoduction Hitoique Deciptif et qualité de l énegie éolienne Définition de l énegie éolienne Oigine du Vent Caactéitique hoizontale du vent Ditibution de Weibull Ditibution hybide de Weibull Ditibution de Rayleigh Le difféent type d éolienne Eolienne à axe hoizontal Eolienne à axe vetical (VAWT) Pincipaux compoant d une éolienne à axe hoizontal Enegie cinétique du vent et conveion en énegie mécanique Loi de Betz notion théoique Poduction d énegie mécanique Régulation mécanique de la puiance d une éolienne Le ytème «pitch» Le ytème «tall» Poduction optimale d'énegie Le difféent type d MPPT éolien Maximiation de la puiance an la connaiance de la coube caactéitique de la voilue Maximiation de la puiance avec connaiance de la coube caactéitique de la voilue Maximiation de la puiance avec aeviement de la vitee Maximiation de la puiance an aeviement de la vitee Type de machine électique Généatice aynchone à cage Machine aynchone à double alimentation (MADA) Généatice ynchone Avantage et inconvénient de l énegie éolienne Modéliation de la patie mécanique de la chaîne de conveion Modéliation de la vitee du vent Expeion du vent en un point fixe Filte patial Modèle de la tubine Modéliation de l abe de la machine Modéliation du multiplicateu Concluion... 26

9 Sommaie Chapite 2 : Etude et modéliation de la machine aynchone à double alimentation 1. Intoduction Stuctue de la machine Pincipe de fonctionnement de la machine aynchone à double alimentation Claification de machine à double alimentation Domaine d application de la MADA Fonctionnement moteu pou application indutiel Fonctionnement en moteu avec deux convetieu Fonctionnement en moteu avec un eul convetieu Sytème de généation éolienne à vitee vaiable Difféente tuctue d alimentation de la MADA dan le ytème éolien Machine aynchone à double alimentation «type buhle» MADA à énegie otoique diipée Stuctue de kame Stuctue de Schebiu avec convetieu MLI Stuctue de Schebiu avec cyclo-convetieu Convetieu Maticiel Mode de fonctionnement de la MADA Fonctionnement en mode moteu hypoynchone Fonctionnement en mode moteu hypeynchone Fonctionnement en mode généateu hypoynchone Fonctionnement en mode généateu hypeynchone Modéliation de la machine à double alimentation Hypothèe implificatice Modèle de la MADA dan le epèe abc Changement de epèe Tanfomation de Pak Equation électique et magnétique dan le ytème d axe (d, q) Choix du éféentiel Modèle biphaé de la MADA lié au champ tounant Mie ou fome d équation d état Simulation de la machine aynchone a double alimentation Modéliation de l alimentation de la MADA commandée pa le oto Stuctue généale du edeeu MLI Pincipe de fonctionnement en edeeu MLI Repéentation fonctionnelle du edeeu MLI dan le éféentiel tiphaé Réultat de imulation Modéliation de l onduleu tiphaé à MLI Concluion Chapite 3 : contôle de la puiance active et éactive pa de égulateu PI 1. Intoduction Pincipe de la commande vectoielle Modèle de la MADA avec oientation du flux tatoique Choix du éféentiel pou le modèle diphaé Réultat de imulation... 61

10 Sommaie 4.1 Eai 1 : fonctionnement à vitee fixe Intepétation de éultat Eai du fonctionnement en MPPT Statégie MPPT Réultat de imulation Intepétation de éultat Concluion Chapite 4 : contôle de la puiance active et éactive pa de égulateu à mode gliant 1. Intoduction Pincipe de la commande pa mode de gliement de ytème à tuctue vaiable Conception de la commande pa mode de gliement Choix de uface de gliement Condition de convegence Fonction de Lyapunov Détemination de la loi de commande La commande équivalente La commande dicontinue de bae Utiliation du RMG pou le contôle de la puiance active et éactive de la MADA Contôle de la puiance active Contôle de la puiance éactive Calcul de paamète K Vq et K Vd Réultat de imulation Eai de fonctionnement à vitee fixe Intepétation de éultat Eai de fonctionnement en MPPT Intepétation de éultat Compaaion ente la commande pa égulateu PI et RMG Vaiation de la éitance otoique Vaiation de la vitee du vent Concluion Concluion généale... 9 Annexe Bibiliogaphie

11 Lite de figue : Lite de figue : Fig.1.1: Conveion de l'énegie cinétique du vent... 4 Fig.1.2 :Type de montage de la voilue a) upwind b) downwind... 7 Fig.1.3 :Tubine à axe vetical... 7 Fig.1.4 : pincipaux patie d'une éolienne... 8 Fig.1.5: Tube de couant autou d'une éolienne... 9 Fig.1.6: Coefficient de puiance... 1 Fig.1.7: Coefficient de puiance pou difféent type d éolienne... 1 Fig.1.8: Puiance théoique diponible pou un type d'éolienne donné Fig.1.9 :Caactéitique puiance/vitee du vent d une éolienne claique Fig.1.1 La caactéitique d une éolienne en fonction de pou difféente valeu de.. 13 Fig.1.11 : Puiance founie d une éolienne en fonction a la vitee Fig1.12 : Loi de commande optimale d'une éolienne à vitee vaiable Fig.1.13 : bouclage de la geneatice au éeau Fig.1.14 : Sytème éolien baé u la machine aynchone à cage Fig 1.15: Sytème éolien baé u la machine aynchone à cage à féquence vaiable Fig.1.16 : Sytème éolien baé u la machine aynchone à oto bobiné vaiation de la vitee de otation pa églage de la éitance du oto Fig.1.17: Sytème éolien baé u la machine aynchone à double alimentation égulation de la vitee de otation pa action u le gliement Fig.1.18 Sytème éolien baé u la machine ynchone à aimant pemanent Fig.1.19 : Sytème éolien baé u la machine ynchone... 2 Fig.1.2: Contuction d une éie tempoelle de la vitee du vent Fig.1.21 : Pofil de vent dué de Fig.1.22 : définition de 3 niveaux du vent avant et apè le filte patial Fig.1.23 : (a) Coefficient de la puiance et (b) puiance mécanique de la tubine Fig 1.24 : Schéma ynoptique du modèle dynamique de la tubine éolienne Fig.2.1 : Stuctue du tato et de contact otoique de la MADA Fig.2.2 : Schéma de pincipe d une imple MADA Fig.2.3 : Schéma de pincipe de deux MADA en cacade Fig.2.4: Schéma de pincipe de deux machine aynchone eliée mécaniquement et électiquement pa le oto Fig.2.5: Schéma d un ytème utiliant une MADA en moteu alimenté pa deux convetieu... 3 Fig.2.6 : Schéma d un ytème utiliant une MADA en moteu alimenté pa un eul convetieu Fig..2.7 : Schéma de l alimentation de la MADA pou une application généatice Fig. 2.8 : Machine aynchone à double bobinage au tato Fig.2.9 : Vaiation de la vitee pa églage de la éitance du oto Fig.2.1 : Stuctue de kame Fig.2.11: Stuctue de Schebiu avec convetieu MLI Fig.2.12: Stuctue de Schebiu avec cycloconvetieu Fig.2.13: Stuctue avec convetieu maticiel... 35

12 Lite de figue : Fig.2.14 :Fonctionnement en mode moteu hypoynchone Fig.2.15 :Fonctionnement en mode moteu hypeynchone Fig.2.16 :Fonctionnement en mode généateu hypoynchone Fig.2.17 :Fonctionnement en mode généateu hypeynchone Fig.2.18 :Repéentation chématique d une MADA Fig.2.19 :Repéentation de la MADA dan le epèe de Pak... 4 Fig.2.2 :Compoante du flux tatoique Fig.2.21 :Compoante du couant tatoique Fig.2.22 : Vitee et couple électomagnétique Fig.2.23 :Puiance active et éactive du tato Fig.2.24 :Vitee et couple électomagnétique Fig.2.25 :Couant tatoique et otoique Fig.2.26: Stuctue d alimentation de la MADA pa un cacade onduleu- edeeu MLI Fig :Signal de poteue et le ignaux de éféence Fig.2.28 : Modulateu MLI à bande d hytééi Fig.2.29 : Schéma de pincipe d un edeeu MLI Fig.2.3 : Schéma fonctionnel d un edeeu MLI... 5 Fig.2.31 : Redeeu MLI tiphaé et a commande Fig.2.32 : Allue de la tenion du bu continu U dc et du couant de chage i ch Fig.2.33 : Tenion de otie d une phae de l onduleu Fig.3.1 : Oientation de flux tatoique Fig.3.2 : Schéma bloc de la tuctue de commande pa oientation du flux tatoique de la MADA alimentée en tenion Fig.3.3: Vitee de otation et le couant de la phae a du tato Fig.3.4: Puiance active de tato avec un zoom Fig.3.5 :Puiance éactive de tato avec un zoom Fig.3.6 :Couant tatoique elon l axe d et l axe q Fig.3.7 :Puiance active et éactive du oto Fig.3.8. : Tenion et le couant otoique Fig.3.9: Schéma-bloc de la tatégie MPPT an meue de la vitee du vent Fig.3.1 :Vitee du vent et C t coefficient de puiance C p Fig.3.11: Couple de la tubine et le couple de la généatice C em Fig.3.12: Puiance active et éactive du tato avec un zoom Fig.3.13: Couant d une phae du tato et le gliement g Fig.3.14: Puiance active et éactive du oto Fig.3.15: Tenion et le couant otoique Fig.4.1 : Mode de fonctionnement dan le plan de phae... 7 Fig.4.2 : Tajectoie de l état vi-à-vi de la uface Fig.4.3 : Schéma fonctionnelle de la commande équivalente Fig.4.4: Commande équivalente u eq Fig.4.5 : Fonction «ign» Fig.4.6 : Commande adoucie «at»... 75

13 Lite de figue : Fig.4.7 : Commande intégale Fig.4.8: Schéma bloc de la tuctue de commande pa mode gliant Fig.4.9 : Puiance active du tato avec un zoom... 8 Fig.4.1 :Puiance éactive du tato avec un zoom... 8 Fig.4.11 :Compoante du couant du oto oto I d et I q Fig.4.12 :Tenion et couant otoique Fig.4.13 :Puiance active et éactive otoique Fig.4.14: Vitee de otation V(m/) et couant du tato Fig.4.15 :Vitee du vent et coefficient de puiance Cp Fig4.16 : Puiance active et éactive du tato Fig4.17 : Puiance active et la puiance éactive du oto Fig4.18 : Couant et le tenion otoique Fig4.19: Couple de la tubine et le couple de la généatice Fig4.2 :Vitee de otation du généatice et le gliement Fig4.21 :Couant du tato Fig.4.22 :Puiance active et éactive du tato obtenue pa égulateu PI Fig.4.23 :Puiance active et éactive du tato obtenue pa RMG Fig.4.24 :Puiance active et éactive du tato obtenue pa égulateu PI avec une augmentation de 3% de la eitance otoique Fig.4.25 :Puiance active et éactive du tato obtenue pa RMG avec une augmentation de 3% de la eitance otoique Fig.4.26 :Pofil du vent utilié Fig.4.27 :Puiance active et éactive du tato obtenue pa égulateu PI Fig.4.28 :Puiance active et éactive du tato obtenue pa RMG... 89

14 Lite de figue :

15

16 Intoduction généale Intoduction généale : La coiance contante de la conommation d énegie ou toute e fome et le effet polluant aocié, pincipalement caué pa la combution de énegie foile, ont au cœu de la poblématique du développement duable et du oin de l envionnement dan une dicuion pou l aveni de la planète. Le ecteu de la généation électique et le pemie conommateu d énegie pimaie et le deux tie de e ouce ont de cabuant foile. Il et techniquement et économiquement capable de faie de effot impotant pou éduie le atteinte de l activité humaine u le climat et l envionnement. Une de poibilité et d accoîte le taux de poduction d électicité à pati de eouce de type non-foile et enouvelable [1]. Dan ce contexte généal, note étude intéee à la filièe éolienne qui emble une de plu pometteue avec un taux de coiance mondial tè élevé[2]. Si la filièe du «gand éolien» (feme de fote puiance, ite offhoe, ) et en pleine expanion, l idée de décentalie l énegie en poduiant de petite quantité de façon localiée (poche du beoin) et de plu en plu péente. Pami le application potentielle de ce qu on à l habitude de qualifie de «petit éolien» (gamme juqu à 1kW), on peut cite le domaine de l électification uale pou une conommation locale d électicité ou pou a tanfomation ve d aute ecteu énegétique : pompage, taitement de l eau, électolye de l eau et tockage d hydogène à plu long teme,...au delà de ce éeaux iolé, on pale aui aujoud hui d intégation de énegie enouvelable en ite ubain. En effet, uite notamment aux incident écemment intevenu u le éeaux nationaux et intenationaux, et dan le contexte «délicat» de la déèglementation du ecteu de l énegie, l idée d un habitat patiellement, voi totalement autonome en énegie («bâtiment zéo énegie») fait on chemin. O, pou ce qui concene l éolien, le giement à poximité de habitation ont nettement moin égulie et a pioi moin pefomant que le ite dégagé et néceitent impéativement une getion optimiée (ytème à féquence vaiable, ) tout en etant peu coûteue. La multiplication de éolienne a conduit le checheu en génie électique à mene de invetigation de façon à amélioe l'efficacité de la conveion électomécanique et la qualité de l'énegie founie [3]. De no jou, la machine aynchone double alimentation (MADA) et la machine à vitee vaiable la plu couamment utiliée dan de unité de poduction éolienne upéieue 1

17 Intoduction généale à 1MW. Pou une même puiance de poduction, celle-ci pemet de éduie la puiance de convetieu de puiance tout en généant une puiance de otie impotante pa appot aux aute technologie de machine [4]. Le éolienne ont aui équipée d un ytème de commande baé u le convetieu d électonique de puiance pou adapte aux condition de vent. L enemble de l éolienne et contôlé de manièe à maximie en pemanence la puiance poduite en echechant chaque foi le point de fonctionnement à maximum de puiance. Le péent mémoie décit une étude u l'utiliation d une machine de type aynchone à double alimentation dan un ytème éolien. Un état de l at de l énegie éolienne ea péenté dan le pemie chapite de ce mémoie. Dan ce cade, la technologie éolienne et alo abodée. Le méthode de deciption du giement éolien ont donnée, ce qui et un de facteu du choix de la configuation de la chaîne éolienne. L achitectue de chaîne de conveion d énegie ont donné en aociation avec difféent type de généatice. A la fin de ce chapite, nou avon donné un modèle de la patie mécanique de la chaîne de conveion utiliée (vent et tubine éolienne). La patie électique de la chaîne de conveion étudiée et conacée à la machine aynchone à double alimentation et le convetieu d électonique de puiance qui ont le ujet du deuxième chapite. On péentea de généalité u la MADA, e application, e difféent mode de fonctionnement uivi pa un état de l at u la conveion électomécanique à tave le difféent type de généatice utiliée et le convetieu qui leu ont aocié. Enuite, on péentea la modéliation de la MADA, a mie en équation pemetta de imule ont modèle dan le mode moteu et généateu. On teminea cette patie pa la modéliation de l alimentation de la machine qui e compoe d un edeeu et d un onduleu épaé pa un bu continu. Le toiième chapite ea conacé à la commande vectoielle en puiance active et éactive tatoique de la machine aynchone à double alimentation qui et entaînée pa la tubine éolienne. Dan le chapite quate, nou intoduion un égulateu à mode gliant pou contôle la puiance active et éactive du tato. Enuite, une étude compaative de épone donnée pa ce égulateu à ceux donnée pa le égulateu PI, ea effectuée. Finalement, on teminea ce mémoie pa une concluion généale qui éume le éultat obtenu et expoe quelque pepective de echeche futue. 2

18 Chapite 1 : conveion de l énegie éolienne : pincipe et modéliation de tubine

19 Chapite 1 Conveion de l énegie éolienne : pincipe et modéliation de tubine 1. Intoduction Depui l'utiliation du moulin à vent, la technologie de capteu éolien n'a ceé d'évolue. C'et au début de année quaante que de vai pototype d'éolienne à pâle pofilée ont été utilié avec uccè pou génée l'électicité. Pluieu technologie ont utiliée pou capte l'énegie du vent (capteu à axe vetical ou à axe hoizontal) et le tuctue de capteu ont de plu en plu pefomante. Oute le caactéitique mécanique de l'éolienne, l'efficacité de la conveion de l'énegie mécanique en énegie électique et tè impotante. Là encoe, de nombeux dipoitif exitent et, pou la plupat, il utilient de machine ynchone et aynchone. Le tatégie de commande de ce machine et leu éventuelle inteface de connexion au éeau doivent pemette de capte un maximum d'énegie u une plage de vaiation de vitee de vent la plu lage poible, ceci dan le but d'amélioe la entabilité de intallation éolienne. 2. Hitoique Il y a plu de 3 an déjà, l énegie du vent était tanfomée en énegie mécanique, d une pat u tee pa le moulin et de ytème de pompage de 1'eau, d aute pat en me, pa le bateaux [5]. La généation d'énegie électique pa le vent a débute à la fin du 19 eme iècle. Pami le pionnie on peut cite Paul La Cou au Danemak qui a aocié une dynamo à une éolienne en Dan le année 195. Johanne Juul (élève de Paul La Cou) devient aui un pionnie dan l'utiliation de 1'énegie éolienne en contuiant le pemièe éolienne poduiant du couant altenatif. La pemièe cie pétolièe en 1973 contibua à éveille 1'intéêt pou 1'énegie éolienne dan pluieu pay. Le USA ont notamment lancé en Califonie une opéation a gande échelle au début de année 198 en paant de 7MWen 1981 a 386 MW en Aujoud'hui, le étude potent u l'amélioation de l'aéogénéateu aini que u la chaine de conveion de 1'énegie du vent en énegie électique exploitable pa le éeau. Le pemièe éolienne mettent en œuve une généatice aynchone liée aux pâle pa 1'intemédiaie d une boite de vitee, fonctionnant à vitee fixe et diectement eliée au éeau (pa d inteface électonique). Cette technologie et utout employée au Danemak dan le année 197. Le ytème le plu écent e diigent d une pat ve la vitee vaiable pou maximie la puiance captée du vent avec 1'inetion d électonique ente la généatice et le éeau, et d aute pat ve l'utiliation de généatice péciale tounant a bae vitee afin de 'affanchi du éducteu de vitee [6]. 3

20 Chapite 1 Conveion de l énegie éolienne : pincipe et modéliation de tubine 3. Deciptif et qualité de l'énegie éolienne : 3.1 Définition de l'énegie éolienne : Un aéogénéateu, plu communément appelé éolienne, et un dipoitif qui tanfome une patie de l'énegie cinétique du vent (fluide en mouvement) en énegie mécanique diponible u un abe de tanmiion pui en énegie électique pa l'intemédiaie d'une généatice (figue 1.1) [3]. MULTIPLICATEUR DE VITESSE ALTERNATEUR ELECTRIQUE NACELLE PALE ROTOE DE GENERATEUR ENERGIE CINETIQUE ENERGIE MECANIQUE ENERGIE ELCTRIQUE Fig.1.1: Conveion de l'énegie cinétique du vent 3.2 Oigine du vent : Du fait que la tee et onde, le ayonnement olaie abobé diffèe aux pôle et à l équateu. En effet, l énegie abobée à l équateu et upéieue à celle abobée aux pôle. Cette vaiation entaîne une difféence de tempéatue en deux point qui induit de difféence de denité de mae d ai povoquant leu déplacement d une altitude à une aute. Ce déplacement ont influencé pa la foce de Coioli qui exece pependiculaiement à la diection du mouvement ve l et dan l hémiphèe nod et ve l ouet dan l hémiphèe ud. On pouait aiément pévoi la diection de vent dominant i elle n étaient pa petubée pa le oage, le obtacle natuel ou le dépeion cyclonique [7]. 3.3 Caactéitique hoizontale de vent : Le étude de modéliation de la ditibution de vitee du vent ont été oientée ve de modèle aociant puiance et exponentielle. Le modèle uuel étant [8] : la ditibution de Weibull. la ditibution hybide de Weibull. et la ditibution de Rayleigh. 4

21 Chapite Ditibution de Weibull : Conveion de l énegie éolienne : pincipe et modéliation de tubine Comme c et difficile de manipule l enemble de donnée elative à une ditibution de la féquence du vent, il et plu convenable pou de conidéation théoique, de modélie l hitogamme de féquence de vitee du vent pa une fonction mathématique continue que pa une table de valeu dicète. On peut donc opte pou le modèle de Weibull. En effet, pou de péiode allant de quelque emaine juqu à une année, la fonction de Weibull epéente aionnablement le vitee obevée. Il agit d une fonction de denité de pobabilité, expimant ou la fome: Avec P V k1 k V C k V f V e (1.1) C C : et la denité de pobabilité de la vitee V ; k le facteu de fome de la coube (an dimenion) et C le facteu d échelle de la coube en m/. La vitee moyenne du vent peut ête touvée en intégant la fonction denité de pobabilité, oit donc la fomule (1.1) : V moy V dv V f (1.2) Aini, la ditibution de Weibull peut facilite beaucoup de calcul endu néceaie pa l analye de donnée du vent [8] Ditibution hybide de Weibull : La ditibution hybide de Weibull, et utiliée loque la féquence de vent calme enegitée, u un ite donné, et upéieue ou égale à 15%. En effet, cette popotion ne peut pa ête négligée et doit ête pie en compte lo de la caactéiation d un ite du point de vue éolien. Cette ditibution écit : f f V 1 ff V ff ; k C V C k1 k V exp C Où ff epéente la féquence de vent calme. ; V V (1.3) 5

22 Chapite 1 Conveion de l énegie éolienne : pincipe et modéliation de tubine Il exite de nombeue méthode pou détemine k et C à pati d une ditibution de vent donnée [8]: 1.125Vmoy C k 1 B 1 moy Ditibution de Rayleigh : 1 B.483 Vmoy 2.81V La ditibution de Rayleigh et un ca paticulie de la ditibution de Weibull pou le ca où le facteu de fome k et égal à 2. Sa denité de pobabilité et donnée pa : 2 V C (1.4) V f V 2 e (1.7) 2 C Toutefoi la ditibution de Weibull claique (fonction de deux paamète) et la plu indiquée. L'utiliation de ce deux paamète pemet l évaluation d un nombe impotant de popiété de la ditibution, d'où une meilleue caactéiation de ite [7]. 4. Le difféent type d éolienne : Le éolienne e divient en deux gande famille : celle à axe vetical et celle à axe hoizontal. 4.1 Eolienne à axe hoizontal : Le voilue à axe hoizontal ont de loin le plu utiliée actuellement. Le difféente contuction de aéogénéateu utilient le voilue à deux, toi pale (le plu couante) et le multipale. La voilue peut ête placée avant la nacelle (upwind) et alo un ytème mécanique d oientation de la uface active de l éolienne «face au vent» et néceaie. Une aute olution qui pemet d allége la contuction pa la uppeion de toute mécanique d oientation et l emplacement de la tubine deièe la nacelle (downwind). Dan ce ca la tubine e place automatiquement face au vent. La figue 1.2 monte le deux pocédé [2]. 6

DTC d un MAS utilisé pour l optimisation des performances d un panneau photovoltaïque

DTC d un MAS utilisé pour l optimisation des performances d un panneau photovoltaïque Revue de Enegie Renouvelable Vol. N 4 (28) 595 62 DC d un MAS utilié pou l optimiation de pefomance d un panneau photovoltaïque B. Mokhtai *, A. Cheknane, A. Ameu,. Mokani et B. Azoui 2 aboatoie de Recheche

Plus en détail

Application à la commande de la machine asynchrone

Application à la commande de la machine asynchrone Chapite II Application à la commande de la machine aynchone Chapite II : Application à la commande de la machine aynchone 41 42 1. Intoduction On ne péente plu la machine aynchone, c'et le moteu utilié

Plus en détail

Amélioration des performances des aérogénérateurs

Amélioration des performances des aérogénérateurs N d ode : Séie : الجمهورية الجزاي رية الديمقراطية الشعبية REPUBIQUE AGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPUAIRE MINISTERE DE ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE A RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIERSITE CONSTANTINE I Faculté

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique République Algéienne Démocatique et Populaie Minitèe de l Eneignement Supéieu et de la Recheche Scientifique Univeité MENTOURI de CONSTANTINE Faculté de Science de l Ingénieu Dépatement d Electotechnique

Plus en détail

THÈSE. présentée pour obtenir le titre de. DOCTEUR de L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARTS ET MÉTIERS. Spécialité: Génie Electrique.

THÈSE. présentée pour obtenir le titre de. DOCTEUR de L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARTS ET MÉTIERS. Spécialité: Génie Electrique. N d ode: 005-7 ECOLE DOCTORALE 43 Ecole Nationale Supéieue d At et Métie Cente de Lille THÈSE péentée pou obteni le tite de DOCTEUR de L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARTS ET MÉTIERS Spécialité: Génie Electique

Plus en détail

Doctorat en sciences. Diagnostic Des Défauts De La Machine Asynchrone Contrôlée Par Différentes Techniques De Commande.

Doctorat en sciences. Diagnostic Des Défauts De La Machine Asynchrone Contrôlée Par Différentes Techniques De Commande. الجمھورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية République Algéienne Démocatique et Populaie وزارة التعليم العالي و البحث العلمي Minitèe de l eneignement upéieu et de la echeche cientifique Univeité Mohamed Khide

Plus en détail

Système d ouverture de porte de TGV

Système d ouverture de porte de TGV Le sujet se compose de : TD MP-PSI REVISION CINEMATIQUE Système d ouvetue de pote de TGV 6 pages dactylogaphiées ; 2 pages d annexe ; 2 pages de document éponse Objet de l étude Le tanspot feoviaie, concuencé

Plus en détail

Equipement Electrique

Equipement Electrique Equipement Electique TEEM 1 èe Année Equipement Electique, TEEM 1 ee année, uno FRAÇO 1 ntoduction 2 Le pogamme * Champ magnétique, flux, induction électomagnétique, chages électiques et foces * La machine

Plus en détail

Commande scalaire des machines à courant alternatif

Commande scalaire des machines à courant alternatif Command calai d machin à couant altnatif Plan du cou Command calai d un machin aynchon Pincip Alimntation n tnion Alimntation n couant Command calai d un machin ynchon Statégi d command Autopilotag d Machin

Plus en détail

Le Véhicule Hybride du LAMIH

Le Véhicule Hybride du LAMIH Le Véhicule Hybide du LAMIH Une éalisation collective Le pojet véhicule hybide a été éalisé pa une équipe tansvesale du LAMIH egoupant des automaticiens et des mécaniciens. Leus domaines de echeche sont

Plus en détail

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées.

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées. I- PREAMBULE : La mécanique des fluides est l étude du compotement des fluides (liquides et gaz) et des foces intenes associées. Elle se divise en statique des fluides, l étude des fluides au epos, qui

Plus en détail

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables Leçon Foce nomale L applet Foce nomale simule les foces qui s execent su un bloc qui se déplace veticalement. Péalables L élève devait connaîte les concepts d accéléation et de foce, et le lien qui existe

Plus en détail

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 TSI Sciences Industielles GM DL N 1 COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 1.MISE EN SITUATION : L étude ci-apès pote su un compesseu de climatisation de véhicule automobile de maque SANDEN.

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2004-2005 Devoi n 6 CONVERSION DE PUISSANCE Une alimentation de d odinateu de bueau est assez paticulièe, elle doit founi des tensions de +5, +12, 5 et 12 volts avec une puissance moyenne de quelques

Plus en détail

En vue de l'obtention du

En vue de l'obtention du THÈSE En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délivé pa l Intitut National Polytechnique de Touloue (INP Touloue) Dicipline ou pécialité : Génie Electique Péentée et outenue pa Meiem

Plus en détail

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Poblème 1 Condensateu en égime vaiable (extait de l'examen S3SMPE 2002-2003) On considèe un condensateu plan à amatues ciculaies, de ayon a, distantes de d, alimenté

Plus en détail

Chaînes énergétiques

Chaînes énergétiques Chapite 7 Chaînes énegétiques Découvi Activité expéimentale n 1 Comment fonctionne une voitue utilisant une pile à combustible? Expéience n 1 Au niveau des ésevois, on obseve la fomation de bulles : des

Plus en détail

Séance de TP n 2 du jeudi 10 décembre 2009. Manipulation Pré-requis Montages liés. Electrocinétique, modulation d amplitude diagramme de bode

Séance de TP n 2 du jeudi 10 décembre 2009. Manipulation Pré-requis Montages liés. Electrocinétique, modulation d amplitude diagramme de bode Tavaux Patiques Pépaation à l agégation intene de Sciences Physiques 009-010 Séance de TP n du jeudi 10 décembe 009 Manipulation Pé-equis Montages liés Etude d un cicuit passif passe bas application à

Plus en détail

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE Chapite : Magnétostatique CAPTRE MAGNETOTATQUE Une chage électique immobile cée un champ électique seulement; Une chage en mouvement (un couant) cée un champ électique et un champ magnétique. Définition

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6 D M 6 Coection PCSI 1 013 014 RVUX DIRIGÉS DE M 6 Execice 1 : Pemie vol habité (pa un homme) Le 1 avil 1961, le commandant soviétique Y Gagaine fut le pemie cosmonaute, le vaisseau spatial satellisé était

Plus en détail

Chapitre I. Description des milieux continus

Chapitre I. Description des milieux continus Chapite I Desciption des milieu continus OBJET Ce chapite est consacé à la desciption des milieu continus. On intoduia les notions fondamentales de desciption du mouvement au sens de Lagange et d Eule,

Plus en détail

Chapitre 6: Moment cinétique

Chapitre 6: Moment cinétique Chapite 6: oment cinétique Intoduction http://www.youtube.com/watch?v=vefd0bltgya consevation du moment cinétique 1 - angula momentum consevation 1 - Collège éici_(360p).mp4 http://www.youtube.com/watch?v=w6qaxdppjae

Plus en détail

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0.

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0. 7- Tests d austement, d indépendance et de coélation - Chapite 7 : Tests d austements, d indépendance et de coélation 7. Test d austement du Khi-deux... 7. Test d austement de Kolmogoov-Sminov... 7.. Test

Plus en détail

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance STTIQUE 1.- Quel est l objectif de la statique? Pou étudie les conditions d équilibe des solides indéfomables. Remaques : - Un solide est considéé indéfomable tant que les défomations estent faibles. -

Plus en détail

BACCALAUREAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel BALISE MARITIME. Construction Mécanique

BACCALAUREAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel BALISE MARITIME. Construction Mécanique BCCLURET SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électonique Étude des Systèmes Techniques Industiels BLISE MRITIME Constuction Mécanique Duée Conseillée 1h30 Lectue du sujet : 5mn Patie

Plus en détail

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire 11.5 Le moment de foce τ (tau) : Poduction d une accéléation angulaie La tige suivante est soumise à deux foces égales et en sens contaie: elle est en équilibe N La tige suivante est soumise à deux foces

Plus en détail

Démarche)Qualité)pour)Améliorer)la)Communication) Pluridisciplinaire)entre)les)Jeunes)Chercheurs)

Démarche)Qualité)pour)Améliorer)la)Communication) Pluridisciplinaire)entre)les)Jeunes)Chercheurs) Démache)Qualité)pou)mélioe)la)Communication) Pluidisciplinaie)ente)les)s)Checheus) Sommaie)! Intoction!...!1! 1.!Desciption!de!la!poblématique!...!1! 1.1.#Contexte#de#la#communication#ente#les#jeunes#s#...#1#

Plus en détail

MODELISATION DES COUPLAGES EN CHAMP PROCHE DES COMPOSANTS DE FILTRES CEM

MODELISATION DES COUPLAGES EN CHAMP PROCHE DES COMPOSANTS DE FILTRES CEM MODELISATION DES COUPLAGES EN CHAMP PROCHE DES COMPOSANTS DE FILTRES CEM S. angui*, K. Bege *, B. Vincent*, E. Clavel**, R. Peussel*, C. Vollaie* (*) : Laboatoie Ampèe UMR CNRS 5005, Ecole Centale de Lyon,

Plus en détail

Les sondes d oscilloscopes

Les sondes d oscilloscopes Le onde d ocillocope /6 I Decription Il exite troi grande catégorie de onde: - Le onde paive (, L, C, atténuatrice ou non, avec de rapport d atténuation de,, ou (Sonde X, X, X, X. - 2 Le onde active, qui

Plus en détail

Analyse hygrothermique d une structure tubulaire multicouche

Analyse hygrothermique d une structure tubulaire multicouche IM - ovembe Analyse hygothemique d une stuctue tubulaie multicouche A. Hocine (,. Boutiba (, F. Kaa Achia ( ( Dépatement de mécanique, Univesité Hassiba Benbouali hlef Email : hocinea_dz@yahoo.f, adhwane_cm@yahoo.f

Plus en détail

Application des Réseaux de Neurones pour la Commande de la Machine Asynchrone sans capteur mécanique

Application des Réseaux de Neurones pour la Commande de la Machine Asynchrone sans capteur mécanique Volue 53, Nube, 01 99 Application de Réeaux de Neuone pou la Coande de la Machine Aynchone an capteu écanique Abdelhaki HAMMOUM, Ahed MASSOUM, Abdelkade MEROUFE et Patice WRA Réué Dan cet aticle, l application

Plus en détail

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S MECA NI QUE L yc ée F.B UISS N PTS I MUVEMENT D UNE PARTICULE SUMISE A UNE F R C E C E N T R A L E C N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I N A U X R B I T E S C I R C U L A I R E S PRELUDE Dans ce chapite,

Plus en détail

Spé 2008-2009 Devoir n 8 OPTIQUE

Spé 2008-2009 Devoir n 8 OPTIQUE Spé 8-9 Devoi n 8 OPTIQUE ETRALE PSI 8 A Pou que deux ondes poduisent des inteféences, il faut qu elles soient cohéentes, c est-à-die igoueusement synchones Pou obteni expéimentalement cette condition

Plus en détail

Stockage massif d électricité sous forme thermique

Stockage massif d électricité sous forme thermique Stockage massif d électicité sous fome themique Tistan Desues To cite this vesion: Tistan Desues. Stockage massif d électicité sous fome themique. Othe. Univesité de Genoble, 11. Fench. .

Plus en détail

Commande Prédictive Non Linéaire à un pas de la Machine Asynchrone (1) Université de Djelfa (2)

Commande Prédictive Non Linéaire à un pas de la Machine Asynchrone (1) Université de Djelfa (2) 37 Commande Pédictive Non Linéaie à un a de la achine Aynchone Khana Bdiina () Hilal Naimi () et Ramdhan Hae () () Univeité de Delfa () King Saoud univeity Aabia Saudi khanabdiina@yahoo.f Réumé Cet aticle

Plus en détail

TP6 : ALIMENTATION A DECOUPAGE : HACHEUR SERIE ET CONVERTISSEUR STATIQUE ABAISSEUR DE TENSION

TP6 : ALIMENTATION A DECOUPAGE : HACHEUR SERIE ET CONVERTISSEUR STATIQUE ABAISSEUR DE TENSION P6 : ALIMNAION A DCOUPAG : HACHUR SRI CONVRISSUR SAIQU ABAISSUR D NSION INRODUCION Le réeau alternatif indutriel fournit l énergie électrique principalement ou de tenion inuoïdale de fréquence et d amplitude

Plus en détail

INITIATION A LA MESURE ----

INITIATION A LA MESURE ---- INITIATION A LA MSUR ---- Le but de ce TP est : - de mesue la foce électomotice et la ésistance intene d'une pile, - d'évalue, en tenant compte des incetitudes de mesue et des caactéistiques de l'appaeil

Plus en détail

APPROCHE DESCRIPTIVE DES ÉCOULEMENTS ; RÔLE DE LA VISCOSITÉ. NOTION DE COUCHE LIMITE.

APPROCHE DESCRIPTIVE DES ÉCOULEMENTS ; RÔLE DE LA VISCOSITÉ. NOTION DE COUCHE LIMITE. CASSIFICATION DS ÉCOUMNTS APPOCH DSCIPTIV DS ÉCOUMNTS ; Ô D A VISCOSITÉ NOTION D COUCH IMIT Objectifs Connaîte l expession de la foce de taînée execée su un cops solide en mouement ectiligne unifome dans

Plus en détail

La Surveillance Industriel Dynamique par les Systèmes Neuro-Flous Temporels : Application à un système de Production

La Surveillance Industriel Dynamique par les Systèmes Neuro-Flous Temporels : Application à un système de Production SETIT 2009 5 th Intenational Confeence: Sciences of Electonic, Technologies of Infomation and Telecommunications Mach 22-26, 2009 TUNISIA La Suveillance Industiel Dynamique pa les Systèmes Neuo-Flous Tempoels

Plus en détail

A. Étude d une installation électrique domestique

A. Étude d une installation électrique domestique Banque «go Véto» - 3 PHYSIUE Duée : 3 h 3 L usage d une calculatice est autoisé pou cette épeuve Il sea tenu le plus gand compte dans la notation de la qualité de la édaction Si, au cous de l épeuve, un

Plus en détail

Thèse. Docteur de l Université Henri Poincaré, Nancy-I

Thèse. Docteur de l Université Henri Poincaré, Nancy-I FACULTE DES SCIENCES U.F.R Sciences & Techniques : S.T.M.I.A Ecole Doctoale : Infomatique-Automatique-Electotechnique-Electonique-Mathématique Dépatement de Fomation Doctoale : Electotechnique-Electonique

Plus en détail

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 ************************************************************************************************* EPREUVE

Plus en détail

Microéconomie B Interrogation du Mercredi 24 Novembre 2010 Durée : 1h30

Microéconomie B Interrogation du Mercredi 24 Novembre 2010 Durée : 1h30 Univesité Pais Ouest Nantee La Défense Année univesitaie 010-011 UFR SEGMI L Economie-Gestion Micoéconomie B Inteogation du Mecedi 4 Novembe 010 Duée : 1h30 Aucun document n est autoisé et les calculatices

Plus en détail

Exercices sur le chapitre «Les combustions» Exercice n 1 : Lire l extrait de texte ci-dessous avant de répondre aux questions posées.

Exercices sur le chapitre «Les combustions» Exercice n 1 : Lire l extrait de texte ci-dessous avant de répondre aux questions posées. Execices su le chapite «Les combustions» Execice n 1 : Lie l extait de texte ci-dessous avant de éponde aux questions posées. Essence et envionnement De nombeuses activités humaines sont susceptibles de

Plus en détail

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable 3 ème os DYNAMIQUE Théoie Quantité de mouvement Les systèmes de masse vaiable Intoduction À pati du Moyen Âge, on s'est endu compte que la vitesse ne suffisait pas à explique toutes les caactéistiques

Plus en détail

Projet expérimental de Physique Statistique ETUDE D UN JET TURBULENT

Projet expérimental de Physique Statistique ETUDE D UN JET TURBULENT Magistèe de Physique Fondamentale 2007-2008 Pojet expéimental de Physique Statistique ETUDE D UN JET TURBULENT 1 DESCRIPTION DU PROJET... 2 1.1 OBJECTIFS... 2 1.2 MODE DE TRAVAIL... 2 2 LES JETS TURBULENTS...

Plus en détail

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques.

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques. Cée un obsevatoie de la concuence poblématique I Quelle est l'étendue d'un maché? Quelle pat du maché, une entepise peut-elle espée pende? Quels sont les atouts des entepises pésentes su le maché? ntéêt

Plus en détail

La troisième loi de Newton

La troisième loi de Newton 6 CHAPITRE La toisième loi de Newton CORRIGÉ DES EXERCICES Execices SECTION 6. La loi de l action et de la éaction 6.. Pou se déplace los de leus soties dans l espace, les astonautes se sevent de populseus

Plus en détail

CHAPITRE 1 SUITES. 1. On dit plus simplement suite réelle si K = R et complexe si K = C.

CHAPITRE 1 SUITES. 1. On dit plus simplement suite réelle si K = R et complexe si K = C. CHAPITRE 1 SUITES Les suites sont un objet fondamental à la fois en mathématiques et dans l application des mathématiques aux autes sciences. Nous veons dans ce cous et les tavaux diigés dives exemples

Plus en détail

Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions

Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions hapite 5 Les condensateus. Définitions a. ondensateu. Si on elie chacune des bones + et - d une pile (ou aute souce de difféence de potentiel) à un conducteu, on obtient un condensateu. Les deux conducteus

Plus en détail

VALORISATION ENERGETIQUE DE GRIGNONS D OLIVES ET ETUDE DE PERFERMANCE DE L INSTALLATION DE SECHAGE

VALORISATION ENERGETIQUE DE GRIGNONS D OLIVES ET ETUDE DE PERFERMANCE DE L INSTALLATION DE SECHAGE 9-2 Mas, 202, Hammamet, Tunisie VALORISATION ENERGETIQUE DE GRIGNONS D OLIVES ET ETUDE DE PERFERMANCE DE L INSTALLATION DE SECHAGE DARDOURI SANA ; HRAIECH IBTISSEM ; MHIMID ABDALLAH Ecole national d ingénieus

Plus en détail

Chapitre II- Lois fondamentales de la magnétostatique

Chapitre II- Lois fondamentales de la magnétostatique 1 hapite - Lois fondamentales de la magnétostatique Aucune des lois fondamentales citées ici ne sea démontée. Elles constituent des faits d expéience taduits dans un fomalisme mathématique, apué au fil

Plus en détail

ENONCE SUJET. Usage de la calculatrice interdit

ENONCE SUJET. Usage de la calculatrice interdit CONCOURS COMMUN 2006 DES ECOLES DES MINES D ALBI, ALES, DOUAI, NANTES Epeuve spécifique de Sciences Industielles pou l Ingénieu Filièe PCSI, option PSI Vendedi 12 mai 2006 de 8h00 à 12h00 Instuctions généales

Plus en détail

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONDUCTION - - 53 - - [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONDUCTION - - 53 - - [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés INSA de LYON Dép. Génie Civil et Ubanisme 3GCU CONDUCION - - 53 - - [J. Bau], [006], INSA de Lyon, tous doits ésevés INSA de LYON Dép. Génie Civil et Ubanisme 3GCU INRODUCION - 56 CHAPIRE - 57 GENERALIES

Plus en détail

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d Chapite 2: But: connaîte les lois auxquelles doit obéi un cops solide en équilibe. Ceci pemet de décie la station debout ainsi que les conditions nécessaies pou teni une tasse dans la main, souleve une

Plus en détail

Université 08 mai 1945 Guelma - Algérie. cours de MODELISATION DE LA PHYSIQUE DES FLUIDES ) par. Hisao FUJITA YASHIMA

Université 08 mai 1945 Guelma - Algérie. cours de MODELISATION DE LA PHYSIQUE DES FLUIDES ) par. Hisao FUJITA YASHIMA Univesité 8 mai 1945 Guelma - Algéie cous de MODELISATION DE LA PHYSIQUE DES FLUIDES pofessé pa Hisao FUJITA YASHIMA 29-21 - Le cous a été dédié à des modèles mathématiques de phénomènes atmosphéiques

Plus en détail

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE Table de smbole Recheche : opéation fondamentale données : éléments avec clés Tpe abstait d une table de smboles (smbol table) ou dictionnaie Objets : ensembles d objets avec

Plus en détail

Monnaie et finance 1 : Les marchés financiers. Sommaire. 1.1. L équilibre financier. Chapitre 1 : Le système financier

Monnaie et finance 1 : Les marchés financiers. Sommaire. 1.1. L équilibre financier. Chapitre 1 : Le système financier Monnaie et finance 1 : Les machés financies Sommaie hapite 1 : Le système financie hapite 2 : Le maché des actions hapite 3 : Le maché obligataie hapite 4 : Le maché des poduits déivés Bibliogaphie : 1.

Plus en détail

PSI Brizeux Ch. DF3 : Dynamique locale des fluides parfaits 29 CHAPITRE DF3 D DYNAMIQUE LOCALE DES FLUIDES PARFAITS

PSI Brizeux Ch. DF3 : Dynamique locale des fluides parfaits 29 CHAPITRE DF3 D DYNAMIQUE LOCALE DES FLUIDES PARFAITS PSI Bizeux Ch. DF3 : Dynamique locale des fluides pafaits 9 CHAPITRE DF3 D DYNAMIQUE LOCALE DES FLUIDES PARFAITS Dans ce chapite, nous allons elie l écoulement d un fluide aux actions qu il subit. Nous

Plus en détail

CHAPITRE VI : Le potentiel électrique

CHAPITRE VI : Le potentiel électrique CHPITRE VI : Le potentiel électiue VI. 1 u chapite III, nous avons vu ue losu'une foce est consevative, il est possible de lui associe une énegie potentielle ui conduit à une loi de consevation de l'énegie.

Plus en détail

Commande d un système linéaire.

Commande d un système linéaire. PSI Brizeux Ch. E4: Commande d un ytème linéaire - Le ocillateur à boucle de réaction 43 CHAPITRE E4 Commande d un ytème linéaire. Le ocillateur à boucle de réaction On peut claer le ytème en deux catégorie

Plus en détail

ANTENNES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE SUPPORT DE COURS ENONCE DE TRAVAUX DIRIGES. 5 ème Année Réseau et Télécom

ANTENNES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE SUPPORT DE COURS ENONCE DE TRAVAUX DIRIGES. 5 ème Année Réseau et Télécom INSTITUT NATIONAL DS SCINCS APPLIQUS D TOULOUS 5 ème Année Réseau et Télécom ANTNNS SUPPORT D COURS NONC D TRAVAUX DIRIGS Alexande Boye alexande.boye@insa-toulouse.f www.alexande-boye.f Antennes Octobe

Plus en détail

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI)

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI) écanique du oint : foces Newtoniennes (PCSI Question de cous On admet que, losqu'il est soumis à une foce Newtonienne F K u, la tajectoie d'un cos est lane et décite a mc K +e cosθ où C θ est une constante

Plus en détail

guide de qualité d accès aux commerces Perpignan, une ville accessible aux citoyens handicapés

guide de qualité d accès aux commerces Perpignan, une ville accessible aux citoyens handicapés guide de qualité d accès aux commeces infomations à l usage des commeçants pepignanais Pepignan, une ville accessible aux citoyens handicapés Pepinyà, una ciutat accessible als ciutadans minusvàlids Un

Plus en détail

VOYAGE A PARIS. 1- Musée des Arts et Métiers : CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur(e) Devoir de Vacances

VOYAGE A PARIS. 1- Musée des Arts et Métiers : CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur(e) Devoir de Vacances Devoi de Vacances VOYAGE A PARIS Los du voyage à Pais des étudiants de PCSI du lycée Bizeux, nous avons visité ente aute le musée des Ats et Méties ainsi que le palais de la découvete. Nous allons pa la

Plus en détail

de bois sont installées et sont invisibles une fois la construction terminée.

de bois sont installées et sont invisibles une fois la construction terminée. GUIDE D UTILISATION Il existe deux types de scellants utilisés pou la constuction et l entetien des maisons de bois ond ou pou le evêtement de bois ond : Les scellants extéieus - Pema-Chink, (s hamonisant

Plus en détail

Keywords: Renewable Energy System, Modelling, Synchronous Generator, Simulation.

Keywords: Renewable Energy System, Modelling, Synchronous Generator, Simulation. Journal of Fundamental and Applied Science ISSN 111-9867 Available online at http://www.jfa.info OPTIIZATION OF AEOLIAN ENERGY CONVERSION OPTIISATION DE LA CONVERSION DE L ENERGIE EOLIENNE Y. Soufi *,

Plus en détail

Changement de fréquence, effet Doppler

Changement de fréquence, effet Doppler N 804 BULLETIN DE L'UNION DES PHYSICIENS 869 Changement de fréquence, effet Doppler par Yve BAIMA, André JORANDON, Sylvie MORLEN et Marc VINCENT Lycée La Martinière Monplaiir - 69372 Lyon Cedex 08 RÉSUMÉ

Plus en détail

DiaDent Group International

DiaDent Group International www.diagun.co.k DiaDent Goup Intenational Dispositif de compactage sans fil à chaleu intégée Copyight 2010 DiaDent Goup Intenational www.diadent.com Dispositif de compactage sans fil à chaleu intégée w

Plus en détail

E S UE3 A C. Physique et biophysique. Toute la physique en 1 volume. Dounia Drahy

E S UE3 A C. Physique et biophysique. Toute la physique en 1 volume. Dounia Drahy P MÉDECINE PHARMACIE DENTAIRE SAGE-FEMME UE3 A C Physique et biophysique Dounia Dahy E S Toute la physique en 1 volume Rappels de cous + de 300 QCM et execices Tous les coigés détaillés Table des matièes

Plus en détail

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE L électostatique Chapite 1 CHAPITE 1 L ÉLECTOSTATIQUE 1.1 Intoduction La chage est une popiété de la matièe qui lui fait poduie et subi des effets électiques et magnétiques. On distingue : - l'électostatique

Plus en détail

Exercices : 19 - Champ électrostatique

Exercices : 19 - Champ électrostatique 1 Execices : 19 - Champ électostatique Sciences Physiques MP 2015-2016 Execices : 19 - Champ électostatique A. Calculs de champ et de potentiel 1. Théoème de supeposition Une sphèe de ayon b pote une chage

Plus en détail

Exemples d antennes (9)

Exemples d antennes (9) Exemples d antennes (9) II. Le pincipe des images : Pemet de considée le cas de souces placées au dessus d un sol qui peut ête assimilé à un conducteu pafait (en BF : σ >> ωε ). a) Cas d une antenne filaie

Plus en détail

LA DIFFUSION THERMIQUE & LA DIFFUSION de PARTICULES

LA DIFFUSION THERMIQUE & LA DIFFUSION de PARTICULES PSI Bizeux Ch. T4 : Phénomènes de diffusion - 36 - Etude de deux phénomènes de diffusion : LA DIFFUSION THERMIQUE & LA DIFFUSION de PARTICULES 1. LA DIFFUSION : UN MODE DE TRANSFERT SANS MOUVEMENT MACROSCOPIQUE

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Contact SCD INPL: mailto:scdinpl@inpl-nancy.fr LIENS

AVERTISSEMENT. Contact SCD INPL: mailto:scdinpl@inpl-nancy.fr LIENS AVERTISSEMENT Ce document est le fuit d un long tavail appouvé pa le juy de soutenance et mis à disposition de l ensemble de la communauté univesitaie élagie. Il est soumis à la popiété intellectuelle

Plus en détail

Analyse et Conception d une Nouvelle Structure de Coupleur Squared-Coax-to-Microstrip pour des Applications Hautes Puissances en Télécommunications

Analyse et Conception d une Nouvelle Structure de Coupleur Squared-Coax-to-Microstrip pour des Applications Hautes Puissances en Télécommunications Communication Science & technologie N 9. Janvie 2011 COST Analyse et Conception d une Nouvelle Stuctue de Coupleu Squaed-Coax-to-Micostip pou des Applications Hautes Puissances en Télécommunications Naseddine

Plus en détail

Robot industriel IRB.60

Robot industriel IRB.60 Noguet - Lycée Blaise Pascal Colma - Robot industiel IRB - D apès Mécanique 1 P. Agati ED. Dunod - 24/02/05-1/5 EXERCICES D APPLICATION CINEMATIQUE Chapite 4 : Etude du mouvement ciculaie 1. Pésentation

Plus en détail

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE Table de smboles Recheche : opéation fondamentale données : éléments avec clés Tpe abstait d une table de smboles (smbol table) ou dictionnaie Objets : ensembles d objets avec

Plus en détail

Année universitaire 2012/2013

Année universitaire 2012/2013 Année univesitaie 1/13 Examen Electomagnétisme PEIP Aix-Maseille Univesité 15 janvie 13 5 poblèmes - ecto veso / Duée e l épeuve heues alculettes stanas autoisées / Fomulaie Page A4 autoisée 1. (4pts Quate

Plus en détail

Permis de feu. Travail par point chaud. r Soudage r Brasage. r Découpage r Tronçonnage. r Meulage r Autres. r Poste à souder r Tronçonneuse

Permis de feu. Travail par point chaud. r Soudage r Brasage. r Découpage r Tronçonnage. r Meulage r Autres. r Poste à souder r Tronçonneuse Pemis de feu Tavail pa point chaud Patage vote engagement Ce document doit ête établi avant tout tavail pa point chaud (soudage, découpage, meulage, ) afin de péveni les isques d incendie et d explosion

Plus en détail

OPTIQUE ONDULATOIRE. 1. Les équations de propagation de E r et B r en vide: r r. r E (1) t 1

OPTIQUE ONDULATOIRE. 1. Les équations de propagation de E r et B r en vide: r r. r E (1) t 1 OPTIQUE ONDULATOIRE Le caactèe ondulatoie de la luièe a été énoncé pou la peièe fois pa C. Huygens (678). Il a été ensuite lageent développé pa A. Fesnel (8) et elié plus tad, en 876, à l électoagnétise

Plus en détail

Actionneurs linéaires directs et indirects : performances limites

Actionneurs linéaires directs et indirects : performances limites D/0 Jounées du club EEA «Aion et électicité»,, 8-9 9 mas 004 Actionneus linéaies diects et indiects : pefomances limites H. Ben Ahmed, B. Multon,, P.E. Caaec nom @betagne.ens-cachan.f Systèmes et Applications

Plus en détail

Le fabricant qui rend la piscine accessible à tous. ans. d ec en n a. is e. a n. i n e. piscines

Le fabricant qui rend la piscine accessible à tous. ans. d ec en n a. is e. a n. i n e. piscines Le fabicant qui end la piscine accessible à tous. ga antie 10 ans e d ec en n a l f fab ication a ç is e u di ect s i n e piscines w w w. p i s c i n e s - o p l u s. c o m DES PRODUITS INNOVANTS piscines

Plus en détail

Le défi. reseau-cdls-cls.ca

Le défi. reseau-cdls-cls.ca an 1 nce La cieo techn de en moue pratiq Le défi Concevoir un appareil qui doit enclencher une cacade d évènement. Le dernier évènement era le lancer d un projectile le plu prè poible d une cible. 15 0

Plus en détail

Validation CFD axisymétrique de modèle zonal des écoulements gazeux de chambre de combustion de moteur Diesel

Validation CFD axisymétrique de modèle zonal des écoulements gazeux de chambre de combustion de moteur Diesel CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS Cente d enseignement de Genoble Mémoie Mécanique des stuctues et des systèmes Validation CFD axisymétique de modèle zonal des écoulements gazeux de Auditeu: Jean-Michel

Plus en détail

III Enonce du principe fondamental de la statique (ou P.F.S)

III Enonce du principe fondamental de la statique (ou P.F.S) Rèf : st Pincipe fondamental de la statique STI G.E. I Hypothèse de la statique En statique, les solides sont supposés géométiquement pafaits, indéfomables, homogènes et isotopes. Géométie : les aspéités,

Plus en détail

Etude de la température d un jet de fluide chauffé par Effet Joule direct à hautes fréquences

Etude de la température d un jet de fluide chauffé par Effet Joule direct à hautes fréquences Congès Fançais de Themique, SFT 7, Ile des Embiez, 9 mai - 1 juin 7 Etude de la tempéatue d un jet de fluide chauffé pa Effet Joule diect à hautes féquences Sami GHNIMI 1*, Jean-Fançois MAINGONNAT, Nicolas

Plus en détail

Guide de l acheteur de logiciel de Paie

Guide de l acheteur de logiciel de Paie Note pespicacité Pivilégie les essouces humaines Guide de l acheteu de logiciel de Paie Table des matièes Intoduction Tendances écentes de Paie L automation de Paie avec libe-sevice pou employés Analyse

Plus en détail

Roulements à billes et à rouleaux

Roulements à billes et à rouleaux Fo New Technology Netwok R copoation Roulements à billes et à ouleaux CAT. NO. 222-VIII/F Manuel technique A- Roulements à billes à goges pofondes B- Roulements miniatues B- 1 Roulements à billes à contact

Plus en détail

Systèmes de canalisation non-circulaires en PRV. pour la construction et la rénovation des réseaux d assainissement LOW RESOLUTION!

Systèmes de canalisation non-circulaires en PRV. pour la construction et la rénovation des réseaux d assainissement LOW RESOLUTION! Systèmes de canalisation non-ciculaies en PRV pou la constuction et la énovation des éseaux d assainissement Amiantit: une combinaison gagnante Sommaie Les systèmes de canalisation AMIREN sont fabiqués

Plus en détail

RTK - AUTOGUIDAGE. L évolution technique en. Pourquoi RTK et pas GPS ou DGPS Pour certains travaux? L AUTOGUIDAGE : un métier.

RTK - AUTOGUIDAGE. L évolution technique en. Pourquoi RTK et pas GPS ou DGPS Pour certains travaux? L AUTOGUIDAGE : un métier. RTK - AUTOGUIDAGE 1. Pésentation apie u pincipe RTK 2. Les applications e l autoguiage Objectifs: - Pécision, L AUTOGUIDAGE : un métie à pat entièe pou sevi l agicultue - Simplicité - Facilité - Compatibilité

Plus en détail

Paramètres clés pour la conception d une machine pentaphasée à aimants à double polarité

Paramètres clés pour la conception d une machine pentaphasée à aimants à double polarité SYPOSIU DE GENIE ELECTRIQUE (SGE 4) : EF-EPF-GE 04, 8-0 JUILLET 04, ENS CACHAN, FRANCE Paramètre clé pour la conception d une machine pentaphaée à aimant à double polarité Huein ZAHR,, Franck SCUILLER,

Plus en détail

Serveur vidéo IP. caméras analogiques PC serveur. PC Client 1. Serveur de stockage ( optionnel )

Serveur vidéo IP. caméras analogiques PC serveur. PC Client 1. Serveur de stockage ( optionnel ) Sony RealShot Manage V3 Info Poduit Mas 2005 RealShot Manage V3.0 Logiciel de gestion des caméas IP MJPEG, MPEG-4, Audio, il sait tout enegiste! Une nouvelle vesion du logiciel RealShot Manage de Sony

Plus en détail

L'atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique

L'atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique L'atome et la mécanique de Newton : Ouvetue au monde quantique Lod Kelvin affime en 1892 que "tous les concepts de la physique sont déteminés, et qu'il n'y a plus qu'à touve quelques décimales supplémentaies

Plus en détail

Sébastien Charnoz & Adrian Daerr Université Paris 7 Denis Diderot CEA Saclay

Sébastien Charnoz & Adrian Daerr Université Paris 7 Denis Diderot CEA Saclay Algoithmes de minimisation Sébastien Chanoz & Adian Dae Univesité Pais 7 Denis Dideot CEA Saclay De nombeux poblèmes nécessitent de minimise une onction : -Minimise la distance (HI ente des points de mesues

Plus en détail

Informations Techniques A7 A141. Roulements à Billes à Gorge Profonde. Roulements à Billes à Contact Oblique. Roulements à Billes Auto-Aligneurs

Informations Techniques A7 A141. Roulements à Billes à Gorge Profonde. Roulements à Billes à Contact Oblique. Roulements à Billes Auto-Aligneurs ROULEMENTS Pages Infomations Techniques A7 A141 Infos Tech. Roulements à Billes à Goge Pofonde B4 B45 Roulements à Billes à Contact Oblique Roulements à Billes Auto-Aligneus Roulements à Rouleaux Cylindiques

Plus en détail

Progressons vers l internet de demain

Progressons vers l internet de demain Progreon ver l internet de demain COMPRENDRE LA NOTION DE DÉBIT La plupart de opérateur ADSL communiquent ur le débit de leur offre : "512 Kb/", "1 Méga", "2 Méga", "8 Méga". À quoi ce chiffre correpondent-il?

Plus en détail

INTRODUCTION AUX TRANSFERTS THERMIQUES

INTRODUCTION AUX TRANSFERTS THERMIQUES INTRODUCTION AUX TRANSFERTS THERMIQUES École des mines de Pais, 2008 60, boulevad Saint-Michel - 75272 Pais Cedex 06 - Fance email : pesses@ensmp.f http://www.ensmp.f/pesses ISBN : 978291176293 Dépôt légal

Plus en détail

FINANCE Mathématiques Financières

FINANCE Mathématiques Financières INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entepises 2005/2006 C.M. : M. Godlewski Intéêts Simples Définitions et concepts FINANCE Mathématiques Financièes L intéêt est la émunéation d un pêt.

Plus en détail

GESTION DES STOCKS. Plan du cours. 1. Le rôle des stocks en gestion de production. 2. Le problème de Wagner-Whitin

GESTION DES STOCKS. Plan du cours. 1. Le rôle des stocks en gestion de production. 2. Le problème de Wagner-Whitin Cous ADP-CGP2 GESTION DES STOCKS Plan du cous 1. Le ôle des stocs en gestion de poduction 2. Le poblème de Wagne-Witin 3. La quantité économique optimale et les politiques déivées 4. Modèle de gestion

Plus en détail