Roulements à rotule sur deux rangées de rouleaux en deux parties

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Roulements à rotule sur deux rangées de rouleaux en deux parties"

Transcription

1 Roulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties Réduction des coûts gâce au changement apide du oulement difficilement accessible

2

3 Contenu Changement apide du oulement 2 Réduction des coûts 2 Exemples d application 2 Remplacement de oulements avec manchon de seage 4 Montage dans des cops de palie à semelle en deux paties 4 Gamme 5 Conception du oulement 5 Capacité de chage 6 Vitesses limites 6 Chage minimale 6 Ajustements 6 Lubification 6 Montage 7 Tableaux des dimensions 8 Roulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties en cotes métiques 8 Roulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties en cotes pouces 14 Roulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties en cotes métiques avec bagues de blocage sépaées 20

4 Changement apide du oulement Réduction des coûts Exemples d application Remplacement apide de oulements difficilement accessibles Le choix des oulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties se justifie pincipalement losque le emplacement du oulement nécessite des tavaux annexes impotants comme le démontage des oues dentées, des accouplements, des entaînements ou des lignes d abes. L utilisation de ces oulements pemet de éduie la duée de temps d immobilisation des machines et des installations. Réduction des coûts Le montage des oulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties est plus cout, diminue les temps d aêt des machines et epésente une nette éduction des fais de montage, voi gaphique. Ces économies non négligeables se véifient également dans les nouvelles constuctions où l utilisation de ce type de oulement simplifie l entetien de l installation et le coût du montage. Exemples d application En pincipe, on utilise les oulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties quand les abes doivent ête suppotés pa plusieus oulements ou s ils sont difficilement accessibles. Les domaines d application typiques sont les installations de manutention et de égénéation, les systèmes de ventilation, les laminois, les bateaux et les machines à papie. Exemples d application dans les secteus minie et de la égénéation : Excavateus à oue-pelle et bandes tanspoteuses Teuils et poulies Vis sans fin Boyeus et bandes tanspoteuses Mélangeus et agitateus Boyeus et concasseus Installations d aggloméation pa fittage, fous otatifs Souffleies et ventilateus Installations de dépoussiéage Abes d entaînement Palies dans les concasseus et installations de égénéation Palies pou unités d entaînement dans les installations de manutention et de tanspot 2

5 Exemples d application Exemples d application dans l industie papetièe : Souffleies et ventilateus Mélangeus et agitateus Cylindes sécheus Abes d entaînement et de tansmission Installations de tanspot Concasseus Palies d abe de mélangeus et d agitateus Palies d unités d entaînement dans les installations de manutention et de tanspot Palies dans les souffleies et les ventilateus Montage d un oulement à otule su deux angées de ouleaux en deux paties de gandes dimensions 3

6 Remplacement des oulements avec manchon de seage Montage dans des cops de palie à semelle en deux paties Remplacement des oulements avec manchon de seage En ègle généale, les oulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties peuvent emplace ceux monoblocs avec manchon de seage. Leu emplacement exige cependant que le diamète extéieu, la lageu de la bague extéieue et le diamète de la potée d abe soient identiques, voi Gamme, page 5. paties sans modification du cops de palie. Les oulements se montent également dans les logements d autes fabicants si les dimensions intéieues sont les mêmes. Adaptés aux cops de palie à semelle en deux paties Les oulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties peuvent ête montés dans nos cops de palie à semelle en deux 1: Remplacement facile du oulement ca l encombement des oulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties (ci-dessus) coespond à celui des oulements avec manchon de seage (ci-dessous). 4 2: Contôle simplifié, montage apide et facile - Roulement à otule su deux angées de ouleaux en deux paties pêt à ête monté dans un cops de palie SNV.

7 Gamme Exécution de oulement Gamme Note vaste gamme compend des oulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties pou les abes métiques d un diamète compis ente 55 mm et 630 mm et les abes en cotes pouces compis ente 2 D/bg et 16 pouces. Dans la plupat des cas, le diamète extéieu, la lageu de la bague extéieue et le diamète de la potée de l abe sont identiques à ceux des oulements à otule su deux angées de ouleaux standads des séies 222, 230, 231, 239, 240 et 241 avec manchons de seages coespondants. Les tableaux indiquent quel oulement standad avec manchon peut emplace quel oulement en deux paties. Conception du oulement Les oulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties ont un alésage cylindique. La bague intéieue, la bague extéieue et la cage avec les ouleaux sont en deux paties. Les bagues en deux paties sont assemblées pa vis. La constuction intéieue de la plupat des oulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties coespond à celle des oulements de type E1 qui ont lagement fait leus peuves, figue 3. Seules les bagues intéieues de cetains oulements plus gands ont un épaulement cental fixe. Les oulements sont équipés de cages massives en deux paties en polyamide enfocé de fibes de vee ou en laiton (pou véifie l aptitude aux tempéatues élevées, voi le catalogue HR 1, Roulements). Les oulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties ont les toléances nomales des oulements adiaux monoblocs et le jeu intene nomal des oulements à otule su deux angées de ouleaux monoblocs à alésage cylindique (DIN 620). Dans la plupat des oulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties, les bagues de blocage sont intégées dans les bagues intéieues, illustation 4. 4: Roulement à otule su deux angées de ouleaux en deux paties avec cage en laiton en deux paties en polyamide enfocé de fibes de vee ou en laiton, bagues de blocage intégées. Quand il y a une gande difféence de tempéatues ente l abe et les deux paties des bagues intéieues comme pa exemple dans les cylindes sécheus des machines à papie, il convient d utilise les oulements avec bagues de blocage sépaées, figue 5. 3: La constuction intéieue des oulements avec bagues de blocage intégées coespond à la vesion E1 épouvée. 5: Roulement à otule su deux angées de ouleaux en deux paties pou les montages paticulies avec bagues de blocages spéaées en deux paties. 5

8 Capacité de chage Vitesses limites Ajustements Lubification 6 Capacité de chage La capacité de chage des oulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties est inféieue à celle des oulements monoblocs ca le diamète du cecle des éléments oulants est plus petit du fait des vis de fixation de la bague extéieue. Cependant, l utilisation d un nombe maximal de ouleaux de diamète et de longueu maximum a pemis d atteinde une capacité de chage élevée (conception de type E1). Le facteu de chocs de 1,1 pou le calcul de la chage équivalente tient compte du passage des éléments oulants au niveau des jointues. Les dimensions sont calculées selon les calculs habituels du catalogue HR 1, Roulements. Vitesses limites Les tableaux des oulements pésentent les vitesses limites. Les valeus tiennent compte de la igidité de la cage et des vibations los du passage des éléments oulants su les jointues. En cas de dépassement de ces vitesses limites, veuillez consulte le sevice Application. Chage minimale Pou assue un bon fonctionnement, il est indispensable de pévoi une chage minimale, notamment pou les oulements à otation apide. Pou ce type de oulement, la chage minimale est de : P = 0,02 C P [kn] C [kn] Chage adiale minimale Chage adiale de base issue des tableaux de dimensions Ajustements Pou que les bagues intéieues aient le seage nécessaie apès vissage, il faut que l abe soit usiné selon h6 à h9. Ces toléances d abe sont également couantes pou les oulements monoblocs avec fixation pa manchon de seage. L alésage du logement est nomalement usiné selon H7 ou H8. Lubification Les oulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties sont généalement lubifiés avec une gaisse au savon de lithium de la classe de consistance 2 avec des additifs EP. La féquence de lubification est la même que celle des oulements monoblocs. Il est possible de lubifie les oulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties à pati de la ainue et des tous de gaissage pévus à cet effet su la bague extéieue. Gaisseus automatiques Il est paticulièement intéessant d utilise les oulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties en combinaison avec le gaisseu automatique Motion Guad. Gâce au egaissage contôlé, les zones de contact des oulements sont constamment alimentées avec la quantité nécessaie de gaisse neuve. La duée de vie des oulements est beaucoup plus longue. Ces appaeils fiables et économiques amélioent la lubification ; ils aéfient les inteventions de maintenance et éliminent le isque de top ou de ne pas assez gaisse. Les temps d immobilitation de l installation sont plus couts et les dépenses de maintenance éduites. L utilisation économique et écologique des gaisses contibue à une plus gande entabilité. Vous touveez des infomations détaillées su les gaisseus Motion Guad Champion, Compact et Concept6 dans la bochue WL

9 Montage Montage de oulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties Les photos suivantes illustent bièvement les opéations de montage des oulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties. Les oulements sont toujous livés avec des instuctions de montage détaillées. 1 Suppote le poids du oto. 2 Enleve le couvecle du cops de palie. 3 Démonte l ancien oulement (découpe avec pécaution le oulement monoblocs avec manchon de seage à l aide d un disque à tonçonne). 4 Pose l une des paties de la bague extéieue dans la patie inféieue du cops de palie et aligne la bague intéieue montée su l abe puis visse les deux paties de la bague intéieue. 5 Montage des pièces estantes, avec en denie la patie supéieue de la bague extéieue. 6 Abaisse l abe pou exece une chage su le oulement. 7 Monte la patie supéieue du cops de palie. 7

10 Roulements FAG à otule su deux angées de ouleaux en deux paties, dimensions en cotes métiques C C B B d D d D Tableau des dimensions (en mm) Cage massive en polyamide TVPA Cage massive en laiton MA Désignation Masse Dimensions Chages Facteus de calcul de base m d D C B dyn. stat. e Y 1 Y 2 Y 0 C u C Wkg min. kn kn kn C 0 Chage limite à la fatigue 222SM55-TVPA 1, , ,23 2,92 4,35 2,86 13,2 222SM60-TVPA 1, , ,24 2,84 4,23 2,78 15,4 222SM65-TVPA 2, , ,24 2,81 4,19 2,75 19,4 222SM70-TVPA 2, ,23 2,95 4,4 2,89 21,1 222SM75-TVPA 3, ,22 3,1 4,62 3,03 22,5 222SM80-TVPA 4, ,22 3,14 4,67 3,07 25,5 222SM85-TVPA 5, ,22 3,04 4,53 2, SM90-TVPA 6, , ,23 2,9 4,31 2,83 32,5 231SM100-MA 6, ,28 2,37 3,53 2, SM100-TVPA 8, , ,24 2,84 4,23 2,78 39,5 230SM110-MA 5, ,23 2,9 4,31 2,83 29,5 231SM110-MA 9, ,28 2,41 3,59 2, SM110-TVPA 10, , ,25 2,71 4,04 2, SM115-MA 9, ,22 3,04 4,53 2, SM115-MA 11, ,28 2,39 3,56 2,34 49,5 222SM115-TVPA 14, ,25 2,71 4,04 2, SM125-MA ,23 2,95 4,4 2, SM125-MA 13, , ,28 2,45 3,64 2, SM125-TVPA 17, ,26 2,62 3,9 2, SM135-MA , ,22 3,07 4, SM135-MA 19, , ,27 2,49 3,71 2, SM135-TVPA 24, ,25 2,67 3,97 2, SM140-MA 15, , ,22 3,1 4,62 3, SM140-MA 25, , ,29 2,32 3,45 2, SM140-TVPA 28, ,25 2,69 4 2,63 83 D autes dimensions sont également disponibles ; veuillez nous consulte. Chage dynamique équivalente Chage statique équivalente P = 1,1 (F + Y 1 F a ) [kn] F a /F e P 0 = F 0 + Y 0 F 0a [kn] P = 1,1 (0,67 F + Y 2 F a ) [kn] F a /F e Pou évite le cheminement, en diection ciconféentielle, des bagues intéieues su l'abe, il faut que P/C soit 0,2. Des valeus plus élevées sont admisibles si la vitesse de otation limite est dépassée. Dans ce cas, veuillez nous consulte. 8

11 Exemples de emplacement de oulements dans des cops de palies à semelle Roulements en deux paties Roulements monoblocs Cops de palie Roulements pou palies libes S30 Roulements pou palies fixes S30 Roulements pou palies libes SNV Désignation Chage Vitesse axiale limite admissible *) Couple de seage des vis Remplacement pa des oulements à otule su deux angées de ouleaux monoblocs avec manchon de seage F a n G M i M a max. Roulement Manchon kn min 1 N m N m de seage FAG Cops de palie à semelle appopiés **) 222SM55-TVPA 5, ,5 1, K H312 SNV110 1) 222SM60-TVPA 5, , K H313 SNV120 1) 222SM65-TVPA 5, , K H315 SNV130 1) 222SM70-TVPA 5, ,5 4, K H316 SNV140 1) 222SM75-TVPA 7, , K H317 SNV150 1) 222SM80-TVPA 7, , K H318 SNV160 1) 222SM85-TVPA 7, , K H319 SNV170 1) 222SM90-TVPA 7, K H320 SNV180 1) 231SM100-MA 7, K H SM100-TVPA 13, K H322 SNV200 1) 230SM110-MA 7, K H3024 S3024-H-N-FZ 1) 231SM110-MA K H SM110-TVPA 13, K H3124 SNV SM115-MA 7, , K H3026 S3026-H-N-FZ 1) 231SM115-MA 7, K H SM115-TVPA 13, K H3126 SNV SM125-MA 7, K H3028 S3028-H-N-FZ 1) 231SM125-MA 13, , K H SM125-TVPA 13, K H3128 SNV SM135-MA 13, , K H3030 S3030-H-N-FZ 1) 231SM135-MA 22, K H SM135-TVPA 22, K H3130 SNV SM140-MA 13, , K H3032 S3032-H-N-FZ 1) 231SM140-MA 21, , K H SM140-TVPA 22, K H3132 SNV290 *) pou bagues intéieues sans appui axial. **) A condition que les dimensions intéieues soient les mêmes, les oulements peuvent ête également montés dans les cops de palie d autes fabicants. Etanchéités, couvecle et bagues d aêt pou cops de palie SNV, voi catalogue HR 1, Roulements. 1) Cops de palie sans anneau de levage. 9

12 Roulements FAG à otule su deux angées de ouleaux en deux paties, dimensions en cotes métiques C C B B d D d D Tableau des dimensions en mm Cage massive en polyamide TVPA Cage massive en laiton MA Désignation Masse Dimensions Chages Facteus de calcul de base m d D C B dyn. stat. e Y 1 Y 2 Y 0 C u C Wkg min. kn kn kn C 0 Chage limite à la fatigue 230SM150-MA 17, , ,22 3,1 4,62 3, SM150-MA , ,29 2,32 3,45 2, SM150-TVPA 35, ,26 2,64 3,93 2, SM160-MA 24, , ,23 2,98 4,44 2, SM160-MA 32, , ,29 2,32 3,45 2, SM160-TVPA 37, ,26 2,64 3,93 2, SM170-MA 23, , ,23 2,9 4,31 2, SM170-MA 40, , ,28 2,37 3,53 2, SM170-TVPA 43, ,25 2,71 4,04 2, SM180-MA , ,23 2,98 4,44 2, SM180-MA 56, ,29 2,32 3,45 2, SM180-MA 52, ,25 2,71 4,04 2, SM200-MA ,23 2,9 4,31 2, SM200-MA 61, ,31 2,21 3,29 2, SM200-MA 69, ,25 2,69 4 2, SM220-MA 42, ,23 2,9 4,31 2, SM220-MA ,3 2,25 3,34 2, SM220-MA 90, ,25 2,71 4,04 2, SM240-MA 57, ,22 3,04 4,53 2, SM240-MA ,3 2,28 3,39 2, SM240-MA ,26 2,64 3,93 2, SM260-MA 63, ,23 2,95 4,4 2, SM260-MA ,3 2,23 3,32 2, SM260-MA ,25 2,67 3,97 2, SM280-MA ,22 3,04 4,53 2, SM280-MA ,29 2,32 3,45 2, SM280-MA ,24 2,79 4,15 2, SM300-MA ,23 2,9 4,31 2, SM300-MA ,29 2,3 3,42 2, SM300-MA ,24 2,84 4,23 2, D autes dimensions sont également disponibles ; veuillez nous consulte. Chage dynamique équivalente Chage statique équivalente P = 1,1 (F + Y 1 F a ) [kn] F a /F e P 0 = F 0 + Y 0 F 0a [kn] P = 1,1 (0,67 F + Y 2 F a ) [kn] F a /F e Pou évite le cheminement, en diection ciconféentielle, des bagues intéieues su l'abe, il faut que P/C soit 0,2. Des valeus plus élevées sont admisibles si la vitesse de otation limite est dépassée. Dans ce cas, veuillez nous consulte. 10

13 Exemples de emplacement de oulements dans les cops de palies à semelle Roulements en deux paties Roulements monoblocs Cops de palie Roulements pou palies libes SD Roulements pou palies fixes S30 Roulements pou palies libes S30 Désignation Chage axiale admissible *) Vitesse limite Couple de seage des vis Remplacement pa des oulements à otule su deux angées de ouleaux monoblocs avec manchon de seage F a n G M i M a max. Roulement Manchon kn min 1 N m N m de seage FAG Cops de palie à semelle appopiés **) 230SM150-MA 13, , K H3034 S3034-H-N-FZ 231SM150-MA K H3134 SD3134-H-TS 222SM150-TVPA 22, K H3134 SD534-N-FZ 230SM160-MA 22, K H3036 S3036-H-N-FZ 231SM160-MA K H3136 SD3136-H-TS 222SM160-TVPA 22, K H3136 SD536-N-FZ 230SM170-MA 22, K H3038 S3038-H-N-FZ 231SM170-MA K H3138 SD3138-H-TS 222SM170-TVPA 22, K H3138 SD538-N-FZ 230SM180-MA K H3040 S3040-H-N-FZ 231SM180-MA K H3140 SD3140-H-TS 222SM180-MA 22, K H3140 SD540-N-FZ 230SM200-MA K H3044X S3044-H-N-FZ 231SM200-MA K H3144X SD3144-H-TS 222SM200-MA K H3144X SD544-N-FZ 230SM220-MA K H3048 S3048-H-N-FZ 231SM220-MA K H3148X SD3148-H-TS 222SM220-MA K H3148X SD548-N-FZ 230SM240-MA K H3052 S3052-H-N-FZ 231SM240-MA K H3152X SD3152-H-TS 222SM240-MA K H3152X SD552-N-FZ 230SM260-MA K H3056 S3056-H-N-FZ 231SM260-MA K H3156X SD3156-H-TS 222SM260-MA K H3156X SD556-N-FZ 230SM280-MA K H3060 S3060-H-N-FZ 231SM280-MA K H3160HG SD3160-H-TS 222SM280-MA K H3160HG SD560-N-FZ 230SM300-MA K H3064HG S3064-H-N-FZ 231SM300-MA K H3164HG SD3164-H-TS 222SM300-MA K H3164HG SD564-N-FZ *) pou bagues intéieues sans appui axial **) A condition que les dimensions intéieues soient les mêmes, les oulements peuvent ête également montés dans les cops de palie d autes fabicants. 11

14 Roulements FAG à otule su deux angées de ouleaux en deux paties, dimensions en cotes métiques C d B D Tableau des dimensions en mm Cage massive en laiton MA Désignation Masse Dimensions Chages Facteus de calcul de base m d D C B dyn. stat. e Y 1 Y 2 Y 0 C u C Wkg min. kn kn kn C 0 Chage limite à la fatigue 230SM320-MA ,22 3,04 4,53 2, SM320-MA ,3 2,26 3,37 2, SM320-MA ,24 2,76 4,11 2, SM340-MA ,22 3,01 4,48 2, SM340-MA ,3 2,25 3,34 2, SM340-MA ,25 2,69 4 2, SM360-MA ,22 3,1 4,62 3, SM360-MA ,3 2,28 3,39 2, SM380-MA ,21 3,2 4,77 3, SM380-MA ,28 2,39 3,56 2, SM400-MA ,22 3,1 4,62 3, SM400-MA ,28 2,39 3,56 2, SM410-MA ,21 3,2 4,77 3, SM420-MA ,21 3,2 4,77 3, D autes dimensions sont également disponibles ; veuillez nous consulte. Chage dynamique équivalente Chage statique équivalente P = 1,1 (F + Y 1 F a ) [kn] F a /F e P 0 = F 0 + Y 0 F 0a [kn] P = 1,1 (0,67 F + Y 2 F a ) [kn] F a /F e Pou évite le cheminement, en diection ciconféentielle, des bagues intéieues su l'abe, il faut que P/C soit 0,2. Des valeus plus élevées sont admisibles si la vitesse de otation limite est dépassée. Dans ce cas, veuillez nous consulte. 12

15 Exemples de emplacement de oulements dans les cops de palies à semelle Roulements en deux paties Roulements monoblocs Cops de palie Roulements pou palies libes SD Roulements pou palies fixes S30 Roulements pou palies libes S30 Désignation Chage axiale admissible *) Vitesse limite Couple de seage des vis Remplacement pa des oulements à otule su deux angées de ouleaux monoblocs avec manchon de seage F a n G M i M a max. Roulement Manchon kn min 1 N m N m de seage FAG Cops de palie à semelle appopiés **) 230SM320-MA K H3068HG S3068-H-N-FZ 231SM320-MA K H3168HG SD3168-H-TSTS 222SM320-MA K H3168HG 230SM340-MA K H3072HG S3072-H-N-FZ 231SM340-MA K H3172HG SD3172-H-TS 222SM340-MA K H3172HG 230SM360-MA K H3076HG S3076-H-N-FZ 231SM360-MA K H3176HG SD3176-H-TS 230SM380-MA K H3080HG S3080-H-N-FZ 231SM380-MA K H3180HG SD3180-H-TS 230SM400-MA K H3084XHG S3084-H-N-FZ 231SM400-MA K H3184HG SD3184-H-TS 230SM410-MA K H3088HG S3088-H-N-FZ 230SM420-MA 60, K AHX3088GH 1) *) pou bagues intéieues sans appui axial **) A condition que les dimensions intéieues soient les mêmes, les oulements peuvent ête également montés dans les cops de palie d autes fabicants. 1) Manchon de démontage 13

16 Roulements FAG à otule su deux angées de ouleaux en deux paties, dimensions en cotes pouces C C B B d D d D Tableau des dimensions en mm Cage massive en polyamide Cage massive en laiton MA Désignation Masse Dimensions Chages Facteus de calcul de base m d D C B dyn. stat. e Y 1 Y 2 Y 0 C u Wkg pouces mm min. kn kn kn C C 0 Chage limite à la fatigue 222S.203 1,99 2, , , ,23 2,98 4,44 2,92 15,4 222S.204 1,98 2, , , ,23 2,98 4,44 2,92 15,4 222S.207 2,45 2, , , ,24 2,81 4,19 2,75 19,4 222S.208 2,41 2, , , ,24 2,81 4,19 2,75 19,4 222S , , ,23 2,95 4,4 2,89 21,1 222S.215 3,58 2, , ,22 3,1 4,62 3,03 22,5 222S.300 3,53 3, , ,22 3,1 4,62 3,03 22,5 222S.303 4,22 3, , ,22 3,14 4,67 3,07 25,5 222S.304 4,1 3, , ,22 3,14 4,67 3,07 25,5 222S.307 6,86 3, , , ,23 2,9 4,31 2,83 32,5 222S.307-MA 6,98 3, , , ,23 2,9 4,31 2,83 28,5 222S.308 6,77 3, , , ,23 2,9 4,31 2,83 32,5 222S.308-MA 6,86 3, , , ,23 2,9 4,31 2,83 28,5 222S.315 8,88 3, , , ,24 2,84 4,23 2,78 39,5 222S.400 8,83 4, , , ,24 2,84 4,23 2,78 39,5 222S , , , ,25 2,71 4,04 2, S ,7 4, , ,25 2,71 4,04 2, S ,4 4, , ,25 2,71 4,04 2, S ,8 4, , ,26 2,62 3,9 2, S.415-MA 17,9 4, , ,26 2,62 3,9 2, S ,5 5, ,26 2,62 3,9 2, S ,2 5, , ,25 2,67 3,97 2, S ,9 5, , ,25 2,69 4 2, S.507-MA 31,3 5, , ,25 2,69 4 2, S.508-MA 13,7 5, , , ,22 3,1 4,62 3, S ,6 5, , ,25 2,69 4 2,63 83 D autes dimensions sont également disponibles ; veuillez nous consulte. Chage dynamique équivalente Chage statique équivalente P = 1,1 (F + Y 1 F a ) [kn] F a /F e P 0 = F 0 + Y 0 F 0a [kn] P = 1,1 (0,67 F + Y 2 F a ) [kn] F a /F e Pou évite le cheminement, en diection ciconféentielle, des bagues intéieues su l'abe, il faut que P/C soit 0,2. Des valeus plus élevées sont admisibles si la vitesse de otation limite est dépassée. Dans ce cas, veuillez nous consulte. 14

17 Exemples de emplacement de oulements dans les cops de palies à semelle Roulements en deux paties Roulements monoblocs Cops de palie Roulements pou palies libes SAF Roulements pou palies fixes SAF Roulements pou palies libes SNV Désignation Chage axiale admissible *) Vitesse limite Couple de seage des vis Remplacement pa des oulements à otule su deux angées de ouleaux monoblocs avec manchon de seage Cops de palie à semelle appopiés **) F a n G M i M a max. Roule- Manchon Manchon kn min 1 N m N m ment de seage de seage FAG FAG 222S.203 5, ,5 1, K SNW H SAF513 SNV120 1) 222S.204 5, ,5 1, K SNW H SAF513/2.1/4 SNV120 1) 222S.207 5, , K SNW H SAF515 SNV130 1) 222S.208 5, , K SNW H SAF515/2.1/2 SNV130 1) 222S.211 5, , K SNW H SAF516 SNV140 1) 222S.215 7, , K SNW H SAF517 SNV150 1) 222S.300 7, , K SNW H SAF517/3 SNV150 1) 222S.303 7, , K SNW H SAF518 SNV160 1) 222S.304 7, , K SNW H SAF518/3.1/4 SNV160 1) 222S.307 7, K SNW H SAF520 SNV180 1) 222S.307-MA 7, K SNW H SAF520 SNV180 1) 222S.308 7, K SNW H SAF520/3.1/2 SNV180 1) 222S.308-MA 7, K SNW H SAF520/3.1/2 SNV180 1) 222S , K SNW H SAF522 SNV200 1) 222S , K SNW H SAF522/4 SNV200 1) 222S , K SNW H SAF524 SNV S , K SNW H SAF526 SNV S , K SNW H SAF526/4.1/2 SNV S , K SNW H SAF528 SNV S.415-MA 13, K SNW H SAF528 SNV S , K SNW H SAF528/5 SNV S , K SNW H SAF530 SNV S , K SNW H SAF532 SNV S.507-MA 22, K SNW H SAF532 SNV S.508-MA 13, , K SNP H SAF032K/5.1/2 222S , K SNW H SAF532/5.1/2 SNV290 *) pou bagues intéieues sans appui axial **) A condition que les dimensions intéieues soient les mêmes, les oulements peuvent ête également montés dans les cops de palie d autes fabicants. Etanchités, couvecle et bagues d aêt pou cops de palie SNV voi catalogue HR 1, Roulements. 1) Cops de palie sans anneau de levage. 15

18 Roulements FAG à otule su deux angées de ouleaux en deux paties, dimensions en cotes pouces C C B B d D d D Tableau des dimensions en mm Cage massive en polyamide Cage massive en laiton pas de suffixe pou d 7,0000 pouces Désignation Masse Dimensions Chages Facteus de calcul de base m d D C B dyn. stat. e Y 1 Y 2 Y 0 C u Wkg pouces mm min. kn kn kn C C 0 Chage limite à la fatigue 222S ,5 5, , ,26 2,64 3,93 2, S ,5 6, , ,26 2,64 3,93 2, S.607-MA 24,4 6, , , ,23 2,98 4,44 2, S.607-MA 34,4 6, , , ,29 2,32 3,45 2, S ,5 6, , ,26 2,64 3,93 2, S ,8 6, , ,26 2,64 3,93 2, S ,2 6, , ,25 2,71 4,04 2, S ,1 7, , , ,23 2,9 4,31 2, S , , ,25 2,71 4,04 2, S ,3 7, , ,25 2,69 4 2, S ,4 7, , ,25 2,69 4 2, S ,7 8, , ,25 2,69 4 2, S ,7 8, , ,23 2,9 4,31 2, S ,9 8, , ,23 2,9 4,31 2, S ,8 9, , ,23 2,9 4,31 2, S , , ,3 2,28 3,39 2, S ,8 9, , ,22 3,04 4,53 2, S , ,3 2,23 3,32 2, S ,2 10, ,23 2,95 4,4 2, S ,7 10, , ,23 2,95 4,4 2, S ,7 11, , ,22 3,04 4,53 2, S , , ,29 2,32 3,45 2, S ,5 12, , ,23 2,9 4,31 2, S , , ,29 2,3 3,42 2, D autes dimensions sont également disponibles ; veuillez nous consulte. Chage dynamique équivalente Chage statique équivalente P = 1,1 (F + Y 1 F a ) [kn] F a /F e P 0 = F 0 + Y 0 F 0a [kn] P = 1,1 (0,67 F + Y 2 F a ) [kn] F a /F e Pou évite le cheminement, en diection ciconféentielle, des bagues intéieues su l'abe, il faut que P/C soit 0,2. Des valeus plus élevées sont admisibles si la vitesse de otation limite est dépassée. Dans ce cas, veuillez nous consulte. 16

19 Exemples de emplacement de oulements dans les cops de palies à semelle Roulements en deux paties Roulements monoblocs Cops de palie Roulements pou palies libes SAF, SDAF Roulements pou palies fixes SAF, SDAF Désignation Chage axiale admissible *) Vitesse limite Couple de seage des vis Remplacement pa des oulements à otule su deux angées de ouleaux monoblocs avec manchon de seage F a n G M i M a max. Roule- Manchon Manchon kn min 1 N m N m ment de seage de seage FAG Cops de palie à semelle appopiés **) 222S , K SNW H SAF S , K SNW H SAF534/6 230S.607-MA 22, K SNP H SAF038K/6.7/16 231S.607-MA 22, K SNP H SDAF3136K/6.7/16 222S , K SNW H SAF S , K SNW H SAF536/6.1/2 222S , K SNW H SAF S , K SNP H SAF038K/7 222S , K SNW H SAF S K SNW H3144X.708 SAF544/7.1/2 222S K SNW H3144X.715 SAF S K SNW H3144X.800 SAF544/8 230S K SNP H SAF048K/8.7/16 230S K SNP H SAF048K/8.1/2 230S K SNP H SAF048K/9 231S K SNP H3152X.907 SDAF3152K/9.7/16 230S K SNP H3052X.908 SAF052K/9.1/2 231S K SNP H3156X.915 SDAF3156K/9.15/16 230S K SNP H SAF056K/10 230S K SNP H SAF056K/10.1/2 230S K SNP H SDAF060K/11 231S K SNP H3160HG.1100 SDAF3160K/11 230S K SNP H3064HG.1200 SDAF064K/12 231S K SNP H3164HG.1200 SDAF3164K/12 *) pou bagues intéieues sans appui axial **) A condition que les dimensions intéieues soient les mêmes, les oulements peuvent ête également montés dans les cops de palie d autes fabicants. 17

20 Roulements FAG à otule su deux angées de ouleaux en deux paties, dimensions en cotes pouces C d B D Cage massive en laiton Tableau des dimensions en mm Désignation Masse Dimensions Chages Facteus de calcul de base m d D C B dyn. stat. e Y 1 Y 2 Y 0 C u Wkg pouces mm min. kn kn kn C C 0 Chage limite à la fatigue 230S , , ,22 3,01 4,48 2, S , , ,3 2,25 3,34 2, S , , ,22 3,1 4,62 3, S , , ,3 2,28 3,39 2, S , ,21 3,2 4,77 3, S , ,28 2,39 3,56 2, S , , ,21 3,2 4,77 3, S ) , , ,29 2,3 3,42 2, D autes dimensions sont également disponibles ; veuillez nous consulte. Chage dynamique équivalente Chage statique équivalente P = 1,1 (F + Y 1 F a ) [kn] F a /F e P 0 = F 0 + Y 0 F 0a [kn] P = 1,1 (0,67 F + Y 2 F a ) [kn] F a /F e Pou évite le cheminement, en diection ciconféentielle, des bagues intéieues su l'abe, il faut que P/C soit 0,2. Des valeus plus élevées sont admisibles si la vitesse de otation limite est dépassée. Dans ce cas, veuillez nous consulte. 18

Informations Techniques A7 A141. Roulements à Billes à Gorge Profonde. Roulements à Billes à Contact Oblique. Roulements à Billes Auto-Aligneurs

Informations Techniques A7 A141. Roulements à Billes à Gorge Profonde. Roulements à Billes à Contact Oblique. Roulements à Billes Auto-Aligneurs ROULEMENTS Pages Infomations Techniques A7 A141 Infos Tech. Roulements à Billes à Goge Pofonde B4 B45 Roulements à Billes à Contact Oblique Roulements à Billes Auto-Aligneus Roulements à Rouleaux Cylindiques

Plus en détail

Roulements à billes et à rouleaux

Roulements à billes et à rouleaux Fo New Technology Netwok R copoation Roulements à billes et à ouleaux CAT. NO. 222-VIII/F Manuel technique A- Roulements à billes à goges pofondes B- Roulements miniatues B- 1 Roulements à billes à contact

Plus en détail

Système d ouverture de porte de TGV

Système d ouverture de porte de TGV Le sujet se compose de : TD MP-PSI REVISION CINEMATIQUE Système d ouvetue de pote de TGV 6 pages dactylogaphiées ; 2 pages d annexe ; 2 pages de document éponse Objet de l étude Le tanspot feoviaie, concuencé

Plus en détail

Roulements à une rangée de billes de génération C. Information Technique Produit

Roulements à une rangée de billes de génération C. Information Technique Produit Roulements à une rangée de billes de génération C Information Technique Produit Sommaire Caractéristiques 2 Avantages des roulements à billes FAG de génération C 2 Etanchéité et lubrification 2 Température

Plus en détail

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 TSI Sciences Industielles GM DL N 1 COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 1.MISE EN SITUATION : L étude ci-apès pote su un compesseu de climatisation de véhicule automobile de maque SANDEN.

Plus en détail

BACCALAUREAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel BALISE MARITIME. Construction Mécanique

BACCALAUREAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel BALISE MARITIME. Construction Mécanique BCCLURET SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électonique Étude des Systèmes Techniques Industiels BLISE MRITIME Constuction Mécanique Duée Conseillée 1h30 Lectue du sujet : 5mn Patie

Plus en détail

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables Leçon Foce nomale L applet Foce nomale simule les foces qui s execent su un bloc qui se déplace veticalement. Péalables L élève devait connaîte les concepts d accéléation et de foce, et le lien qui existe

Plus en détail

guide de qualité d accès aux commerces Perpignan, une ville accessible aux citoyens handicapés

guide de qualité d accès aux commerces Perpignan, une ville accessible aux citoyens handicapés guide de qualité d accès aux commeces infomations à l usage des commeçants pepignanais Pepignan, une ville accessible aux citoyens handicapés Pepinyà, una ciutat accessible als ciutadans minusvàlids Un

Plus en détail

SOMMAIRE F.1 SERVICES EXTERIEURS... 2 F.1.1 CATEGORIES DE SERVICES VISES... 2 F.2 FORMATION... 4 F.2.1 NATURE DES FORMATIONS... 4

SOMMAIRE F.1 SERVICES EXTERIEURS... 2 F.1.1 CATEGORIES DE SERVICES VISES... 2 F.2 FORMATION... 4 F.2.1 NATURE DES FORMATIONS... 4 F MODULE F PRESTATIONS ET MISSIONS SOMMAIRE F MODULE F PRESTATIONS ET MISSIONS... 1 F.1 SERVICES EXTERIEURS... 2 F.1.1 CATEGORIES DE SERVICES VISES... 2 F.1.2 SERVICES PERMANENTS... 2 F.1.3 SERVICES PONCTUELS...

Plus en détail

Permis de feu. Travail par point chaud. r Soudage r Brasage. r Découpage r Tronçonnage. r Meulage r Autres. r Poste à souder r Tronçonneuse

Permis de feu. Travail par point chaud. r Soudage r Brasage. r Découpage r Tronçonnage. r Meulage r Autres. r Poste à souder r Tronçonneuse Pemis de feu Tavail pa point chaud Patage vote engagement Ce document doit ête établi avant tout tavail pa point chaud (soudage, découpage, meulage, ) afin de péveni les isques d incendie et d explosion

Plus en détail

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance STTIQUE 1.- Quel est l objectif de la statique? Pou étudie les conditions d équilibe des solides indéfomables. Remaques : - Un solide est considéé indéfomable tant que les défomations estent faibles. -

Plus en détail

Systèmes de canalisation non-circulaires en PRV. pour la construction et la rénovation des réseaux d assainissement LOW RESOLUTION!

Systèmes de canalisation non-circulaires en PRV. pour la construction et la rénovation des réseaux d assainissement LOW RESOLUTION! Systèmes de canalisation non-ciculaies en PRV pou la constuction et la énovation des éseaux d assainissement Amiantit: une combinaison gagnante Sommaie Les systèmes de canalisation AMIREN sont fabiqués

Plus en détail

La troisième loi de Newton

La troisième loi de Newton 6 CHAPITRE La toisième loi de Newton CORRIGÉ DES EXERCICES Execices SECTION 6. La loi de l action et de la éaction 6.. Pou se déplace los de leus soties dans l espace, les astonautes se sevent de populseus

Plus en détail

de bois sont installées et sont invisibles une fois la construction terminée.

de bois sont installées et sont invisibles une fois la construction terminée. GUIDE D UTILISATION Il existe deux types de scellants utilisés pou la constuction et l entetien des maisons de bois ond ou pou le evêtement de bois ond : Les scellants extéieus - Pema-Chink, (s hamonisant

Plus en détail

Démarche)Qualité)pour)Améliorer)la)Communication) Pluridisciplinaire)entre)les)Jeunes)Chercheurs)

Démarche)Qualité)pour)Améliorer)la)Communication) Pluridisciplinaire)entre)les)Jeunes)Chercheurs) Démache)Qualité)pou)mélioe)la)Communication) Pluidisciplinaie)ente)les)s)Checheus) Sommaie)! Intoction!...!1! 1.!Desciption!de!la!poblématique!...!1! 1.1.#Contexte#de#la#communication#ente#les#jeunes#s#...#1#

Plus en détail

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire 11.5 Le moment de foce τ (tau) : Poduction d une accéléation angulaie La tige suivante est soumise à deux foces égales et en sens contaie: elle est en équilibe N La tige suivante est soumise à deux foces

Plus en détail

ENONCE SUJET. Usage de la calculatrice interdit

ENONCE SUJET. Usage de la calculatrice interdit CONCOURS COMMUN 2006 DES ECOLES DES MINES D ALBI, ALES, DOUAI, NANTES Epeuve spécifique de Sciences Industielles pou l Ingénieu Filièe PCSI, option PSI Vendedi 12 mai 2006 de 8h00 à 12h00 Instuctions généales

Plus en détail

DiaDent Group International

DiaDent Group International www.diagun.co.k DiaDent Goup Intenational Dispositif de compactage sans fil à chaleu intégée Copyight 2010 DiaDent Goup Intenational www.diadent.com Dispositif de compactage sans fil à chaleu intégée w

Plus en détail

A. Étude d une installation électrique domestique

A. Étude d une installation électrique domestique Banque «go Véto» - 3 PHYSIUE Duée : 3 h 3 L usage d une calculatice est autoisé pou cette épeuve Il sea tenu le plus gand compte dans la notation de la qualité de la édaction Si, au cous de l épeuve, un

Plus en détail

Le nouvel Unimog. Le champion des porte-outils.

Le nouvel Unimog. Le champion des porte-outils. Le nouvel Unimog. Le champion des pote-outils. Défini la nome. Repousse les limites. Le pote-outils Mecedes-Benz. Pogès et sécuité, pefection et esponsabilité, pefomance et innovation, telles sont les

Plus en détail

Po ur d o nne r un é lan à vo tre re traite

Po ur d o nne r un é lan à vo tre re traite Po u d o nne un é lan à vo te e taite ez a p é P aite t e e vot joud'hui dès au E N EN T TR RE E N NOOUUSS,, CC EESSTT FFAA CC I I LL EE DD EE SS EE O M M PP RR EE NN DDRRE E CC O Toutes les gaanties de

Plus en détail

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0.

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0. 7- Tests d austement, d indépendance et de coélation - Chapite 7 : Tests d austements, d indépendance et de coélation 7. Test d austement du Khi-deux... 7. Test d austement de Kolmogoov-Sminov... 7.. Test

Plus en détail

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées.

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées. I- PREAMBULE : La mécanique des fluides est l étude du compotement des fluides (liquides et gaz) et des foces intenes associées. Elle se divise en statique des fluides, l étude des fluides au epos, qui

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.retronaut.com/2013/01/rotor-rides/

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.retronaut.com/2013/01/rotor-rides/ Dans un manège tel que celui monté su la figue, quelle est la péiode de otation maximale que doit aoi le manège pou que les pesonnes ne glissent pas es le bas de la paoi si le coefficient de fiction ente

Plus en détail

Accessibilité du cabinet médical aux personnes handicapées

Accessibilité du cabinet médical aux personnes handicapées Accessibilité du cabinet médical aux pesonnes handicapées : http://www.ups-picadie.og : upsmedecinslibeauxpicadie@oange.f P. 1-2 Popos intoductifs Diagnostic accessibilité - Le cade juidique - P. 3-4 Mon

Plus en détail

Le Véhicule Hybride du LAMIH

Le Véhicule Hybride du LAMIH Le Véhicule Hybide du LAMIH Une éalisation collective Le pojet véhicule hybide a été éalisé pa une équipe tansvesale du LAMIH egoupant des automaticiens et des mécaniciens. Leus domaines de echeche sont

Plus en détail

Microéconomie B Interrogation du Mercredi 24 Novembre 2010 Durée : 1h30

Microéconomie B Interrogation du Mercredi 24 Novembre 2010 Durée : 1h30 Univesité Pais Ouest Nantee La Défense Année univesitaie 010-011 UFR SEGMI L Economie-Gestion Micoéconomie B Inteogation du Mecedi 4 Novembe 010 Duée : 1h30 Aucun document n est autoisé et les calculatices

Plus en détail

VOYAGE A PARIS. 1- Musée des Arts et Métiers : CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur(e) Devoir de Vacances

VOYAGE A PARIS. 1- Musée des Arts et Métiers : CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur(e) Devoir de Vacances Devoi de Vacances VOYAGE A PARIS Los du voyage à Pais des étudiants de PCSI du lycée Bizeux, nous avons visité ente aute le musée des Ats et Méties ainsi que le palais de la découvete. Nous allons pa la

Plus en détail

Le fabricant qui rend la piscine accessible à tous. ans. d ec en n a. is e. a n. i n e. piscines

Le fabricant qui rend la piscine accessible à tous. ans. d ec en n a. is e. a n. i n e. piscines Le fabicant qui end la piscine accessible à tous. ga antie 10 ans e d ec en n a l f fab ication a ç is e u di ect s i n e piscines w w w. p i s c i n e s - o p l u s. c o m DES PRODUITS INNOVANTS piscines

Plus en détail

SOMMAIRE. ATRACOM-Centrafrique Manuel de Procédures Administratives Financiers et Comptables

SOMMAIRE. ATRACOM-Centrafrique Manuel de Procédures Administratives Financiers et Comptables E MODULE E GESTION DES BIENS SOMMAIRE E MODULE E GESTION DES BIENS... 1 E.1 DEFINITIONS... 2 E.2 PRINCIPES DE GESTION... 3 E.2.1 OBJECTIFS POURSUIVIS... 3 E.2.2 DESTINATION FINALE DES BIENS MIS A DISPOSITION...

Plus en détail

Analyse hygrothermique d une structure tubulaire multicouche

Analyse hygrothermique d une structure tubulaire multicouche IM - ovembe Analyse hygothemique d une stuctue tubulaie multicouche A. Hocine (,. Boutiba (, F. Kaa Achia ( ( Dépatement de mécanique, Univesité Hassiba Benbouali hlef Email : hocinea_dz@yahoo.f, adhwane_cm@yahoo.f

Plus en détail

Roulements de précision pour charges combinées

Roulements de précision pour charges combinées Roulements de précision pour charges combinées Roulements combinés Roulements à billes à contact oblique Roulements combinés avec système de mesure angulaire intégré A chaque application, un produit adapté

Plus en détail

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d Chapite 2: But: connaîte les lois auxquelles doit obéi un cops solide en équilibe. Ceci pemet de décie la station debout ainsi que les conditions nécessaies pou teni une tasse dans la main, souleve une

Plus en détail

Equipement Electrique

Equipement Electrique Equipement Electique TEEM 1 èe Année Equipement Electique, TEEM 1 ee année, uno FRAÇO 1 ntoduction 2 Le pogamme * Champ magnétique, flux, induction électomagnétique, chages électiques et foces * La machine

Plus en détail

Serveur vidéo IP. caméras analogiques PC serveur. PC Client 1. Serveur de stockage ( optionnel )

Serveur vidéo IP. caméras analogiques PC serveur. PC Client 1. Serveur de stockage ( optionnel ) Sony RealShot Manage V3 Info Poduit Mas 2005 RealShot Manage V3.0 Logiciel de gestion des caméas IP MJPEG, MPEG-4, Audio, il sait tout enegiste! Une nouvelle vesion du logiciel RealShot Manage de Sony

Plus en détail

Chaînes énergétiques

Chaînes énergétiques Chapite 7 Chaînes énegétiques Découvi Activité expéimentale n 1 Comment fonctionne une voitue utilisant une pile à combustible? Expéience n 1 Au niveau des ésevois, on obseve la fomation de bulles : des

Plus en détail

FINANCE Mathématiques Financières

FINANCE Mathématiques Financières INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entepises 2005/2006 C.M. : M. Godlewski Intéêts Simples Définitions et concepts FINANCE Mathématiques Financièes L intéêt est la émunéation d un pêt.

Plus en détail

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE Table de smbole Recheche : opéation fondamentale données : éléments avec clés Tpe abstait d une table de smboles (smbol table) ou dictionnaie Objets : ensembles d objets avec

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2004-2005 Devoi n 6 CONVERSION DE PUISSANCE Une alimentation de d odinateu de bueau est assez paticulièe, elle doit founi des tensions de +5, +12, 5 et 12 volts avec une puissance moyenne de quelques

Plus en détail

Roulements de précision pour charges combinées

Roulements de précision pour charges combinées Roulements de précision pour charges combinées Roulements combinés Roulements à billes à contact oblique Roulements combinés avec système de mesure angulaire intégré Roulements de précision pour charges

Plus en détail

RTK - AUTOGUIDAGE. L évolution technique en. Pourquoi RTK et pas GPS ou DGPS Pour certains travaux? L AUTOGUIDAGE : un métier.

RTK - AUTOGUIDAGE. L évolution technique en. Pourquoi RTK et pas GPS ou DGPS Pour certains travaux? L AUTOGUIDAGE : un métier. RTK - AUTOGUIDAGE 1. Pésentation apie u pincipe RTK 2. Les applications e l autoguiage Objectifs: - Pécision, L AUTOGUIDAGE : un métie à pat entièe pou sevi l agicultue - Simplicité - Facilité - Compatibilité

Plus en détail

INITIATION A LA MESURE ----

INITIATION A LA MESURE ---- INITIATION A LA MSUR ---- Le but de ce TP est : - de mesue la foce électomotice et la ésistance intene d'une pile, - d'évalue, en tenant compte des incetitudes de mesue et des caactéistiques de l'appaeil

Plus en détail

LA CONVERSION DE DONNÉES HISTORIQUES SELON UN NOUVEAU SYSTÈME DE CLASSIFICATION POUR L ENQUÊTE MENSUELLE SUR LE COMMERCE DE GROS ET DE DÉTAIL

LA CONVERSION DE DONNÉES HISTORIQUES SELON UN NOUVEAU SYSTÈME DE CLASSIFICATION POUR L ENQUÊTE MENSUELLE SUR LE COMMERCE DE GROS ET DE DÉTAIL Assemblée annuelle de la SSC, juin 2003 Recueil de la Section des méthodes d enquête LA CONVERSION DE DONNÉES HISTORIQUES SELON UN NOUVEAU SYSTÈME DE CLASSIFICATION POUR L ENQUÊTE MENSUELLE SUR LE COMMERCE

Plus en détail

CIRCULAIRE N 02/04. Elle précise les méthodes de valorisation des titres de capital et des titres de créances contenus dans les actifs de l OPCVM.

CIRCULAIRE N 02/04. Elle précise les méthodes de valorisation des titres de capital et des titres de créances contenus dans les actifs de l OPCVM. Rabat, le 02 juillet 2004 CIRCULIRE N 02/04 RELTIVE UX CONDITIONS D ÉVLUTION DES VLEURS PPORTÉES À UN ORGNISME DE PLCEMENT COLLECTIF EN VLEURS MOBILIÈRES OU DÉTENUES PR LUI La pésente ciculaie vient en

Plus en détail

Projet expérimental de Physique Statistique ETUDE D UN JET TURBULENT

Projet expérimental de Physique Statistique ETUDE D UN JET TURBULENT Magistèe de Physique Fondamentale 2007-2008 Pojet expéimental de Physique Statistique ETUDE D UN JET TURBULENT 1 DESCRIPTION DU PROJET... 2 1.1 OBJECTIFS... 2 1.2 MODE DE TRAVAIL... 2 2 LES JETS TURBULENTS...

Plus en détail

BoxInternet :choisir le bon forfait

BoxInternet :choisir le bon forfait Au-delà En Tout Chez En D Aute Ce BoxIntenet :choisi le bon fofait Lesoffes «tiple play se» démocatisent gâce aux boîties d opéateus délivant l accès à Intenet dans tout le foye avec des communications

Plus en détail

SYSTÈME D ALARME ET PRODUITS TRANSMETTEURS

SYSTÈME D ALARME ET PRODUITS TRANSMETTEURS SYSTÈME D ALARME ET PRODUITS TRANSMETTEURS NOTICE D UTILISATION Vous venez d acquéi un système de sécuité DAITEM adapté à vos besoins de potection et nous vous en emecions. Quelques pécautions L installation

Plus en détail

Manchons et accessoires

Manchons et accessoires Manchons 392 Définition 392 Séries 392 Variantes 392 Eléments de montage et de démontage 392 Suffixes 395 Caractéristiques 396 Manchon de serrage (cote métrique) 396 Manchon de serrage (cote pouce) 399

Plus en détail

Roulements à billes en plastique

Roulements à billes en plastique Roulements à billes en plastique Linear Motion and Assembly Technologies 1 STAR Roulements à billes en plastique Roulements à billes en plastique Construction Bague intérieure/extérieure Polyacétal Cage

Plus en détail

N : 1P-016 FERHANI K., Université de Guelma, Algérie ETUDE EXPERIMENTALE DE L ABSORPTION CAPILLAIRE DES BETONS AUTO-PLAÇANTS

N : 1P-016 FERHANI K., Université de Guelma, Algérie ETUDE EXPERIMENTALE DE L ABSORPTION CAPILLAIRE DES BETONS AUTO-PLAÇANTS ETUDE EXPERIMENTALE DE L ABSORPTION CAPILLAIRE DES BETONS AUTO-PLAÇANTS FERHANI Kamel 1, CHERAIT Yacine 2 1 Doctoant/Post Gaduant, Laboatoie LGCH, Univesité de Guelma, fe23000@gmail.com 2 Maîte de Conféences,

Plus en détail

Exercices : 19 - Champ électrostatique

Exercices : 19 - Champ électrostatique 1 Execices : 19 - Champ électostatique Sciences Physiques MP 2015-2016 Execices : 19 - Champ électostatique A. Calculs de champ et de potentiel 1. Théoème de supeposition Une sphèe de ayon b pote une chage

Plus en détail

Pôle Représentation Fédération Nationale des Etudiants en Kinésithérapie. Le Coût de la Rentrée : Du côté des Etudiants Kinés

Pôle Représentation Fédération Nationale des Etudiants en Kinésithérapie. Le Coût de la Rentrée : Du côté des Etudiants Kinés Le Coût de la Rentée : Du côté des Etudiants Kinés www.fnek.og Membe de la PROPOS LIMINAIRES En cette entée 2009, la Fédéation Nationale des Etudiants en Kinésithéapie, membe de la FAGE et epésentative

Plus en détail

III Enonce du principe fondamental de la statique (ou P.F.S)

III Enonce du principe fondamental de la statique (ou P.F.S) Rèf : st Pincipe fondamental de la statique STI G.E. I Hypothèse de la statique En statique, les solides sont supposés géométiquement pafaits, indéfomables, homogènes et isotopes. Géométie : les aspéités,

Plus en détail

SYSTÈME D ALARME ET PRODUITS TRANSMETTEURS

SYSTÈME D ALARME ET PRODUITS TRANSMETTEURS SYSTÈME D ALARME ET PRODUITS TRANSMETTEURS NOTICE D UTILISATION Vous venez d acquéi un système de sécuité DAITEM adapté à vos besoins de potection et nous vous en emecions. Quelques pécautions L'installation

Plus en détail

Vous êtes... jeune ou adulte, étudiant ou enseignant, parent, jeune couple, éducateur, animateur, responsable associatif, etc Si vous cherchez...

Vous êtes... jeune ou adulte, étudiant ou enseignant, parent, jeune couple, éducateur, animateur, responsable associatif, etc Si vous cherchez... I N S T I T U T E U R OI NP SE TE IN Se fome autement tout au long de la vie Vous êtes... I N S T I T U T E U R OI NP SE TE IN... jeune ou adulte, étudiant ou enseignant, paent, jeune couple, éducateu,

Plus en détail

Robot industriel IRB.60

Robot industriel IRB.60 Noguet - Lycée Blaise Pascal Colma - Robot industiel IRB - D apès Mécanique 1 P. Agati ED. Dunod - 24/02/05-1/5 EXERCICES D APPLICATION CINEMATIQUE Chapite 4 : Etude du mouvement ciculaie 1. Pésentation

Plus en détail

TROISIEME LIVRET: REGLEMENT

TROISIEME LIVRET: REGLEMENT Plan de Pévention des Risques natuels pévisibles PPR de la commune d Epagny TROISIEME LIVRET: REGLEMENT novembe 2008 Plan de Pévention des Risques natuels pévisibles PPR de la commune d Epagny TROISIEME

Plus en détail

Pignons tendeurs de chaînes Poulies de tension de courroies

Pignons tendeurs de chaînes Poulies de tension de courroies 1 2 D D 0 D 1 Aperçu es prouits Page, poulies e tension e courroies... 1312 aractéristiques... 1313... 1313 Température e fonctionnement... 1313 onsignes e conception et e sécurité... 1314 Suffixes matière...

Plus en détail

SURVEILLANCE MÉDICALE ET CRITÈRES D APTITUDE MÉDICALE POUR LES POMPIERS

SURVEILLANCE MÉDICALE ET CRITÈRES D APTITUDE MÉDICALE POUR LES POMPIERS SURVEILLNCE MÉDICLE ET CRITÈRES D PTITUDE MÉDICLE POUR LES POMPIERS Consensus Sevices Extenes pou la Pévention et la Potection au Tavail Document final du goupe de tavail CoPev Citèes d ptitude Médicale

Plus en détail

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable 3 ème os DYNAMIQUE Théoie Quantité de mouvement Les systèmes de masse vaiable Intoduction À pati du Moyen Âge, on s'est endu compte que la vitesse ne suffisait pas à explique toutes les caactéistiques

Plus en détail

Les fibres optiques :

Les fibres optiques : Les fibes optiques : Supplément d électomagnétisme appliqué Pa Piee-Andé Bélange Univesité Laval, Canada Table des matièes Anatomie d une fibe optique Un matéiau fot complexe...3 La fabication d une fibe

Plus en détail

OPTIQUE ONDULATOIRE. 1. Les équations de propagation de E r et B r en vide: r r. r E (1) t 1

OPTIQUE ONDULATOIRE. 1. Les équations de propagation de E r et B r en vide: r r. r E (1) t 1 OPTIQUE ONDULATOIRE Le caactèe ondulatoie de la luièe a été énoncé pou la peièe fois pa C. Huygens (678). Il a été ensuite lageent développé pa A. Fesnel (8) et elié plus tad, en 876, à l électoagnétise

Plus en détail

Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions

Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions hapite 5 Les condensateus. Définitions a. ondensateu. Si on elie chacune des bones + et - d une pile (ou aute souce de difféence de potentiel) à un conducteu, on obtient un condensateu. Les deux conducteus

Plus en détail

Mode dõemploi & Instructions dõinstallation. Classic / Classic Deluxe Professional+ / Professional Deluxe / Hi-LITE.

Mode dõemploi & Instructions dõinstallation. Classic / Classic Deluxe Professional+ / Professional Deluxe / Hi-LITE. Mode dõemploi & Instuctions dõinstallation Classic / Classic Deluxe Pofessional+ / Pofessional Deluxe / Hi-LITE 100 Induction G5 CLAFOUTIS MÉTHODE DE PRÉPARATION 1. Faites chauffe le fou à 200 C, th. 7.

Plus en détail

Modélisation des actions mécaniques Statique des solides indéformables Puissance et rendement

Modélisation des actions mécaniques Statique des solides indéformables Puissance et rendement Modélisation des actions mécaniques, statique des solides indéfomables, puissance et endement Les actions mécaniques. Définition On appelle action mécanique toute cause susceptible de : 4modifie le mouvement

Plus en détail

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Poblème 1 Condensateu en égime vaiable (extait de l'examen S3SMPE 2002-2003) On considèe un condensateu plan à amatues ciculaies, de ayon a, distantes de d, alimenté

Plus en détail

Technologie Linéaire INA. Performances, qualité et diversité sans limites

Technologie Linéaire INA. Performances, qualité et diversité sans limites Technologie Linéaire INA Performances, qualité et diversité sans limites Technologie Linéaire INA. Produits et solutions systèmes pas comme les autres Fort de ses trois marques INA, FAG et LuK, Schaeffler

Plus en détail

E G A E E M. e v i t e. i t. Guide méthodologique à destination des chefs cuisiniers, des intendants, des acheteurs, de toute personne ayant un projet

E G A E E M. e v i t e. i t. Guide méthodologique à destination des chefs cuisiniers, des intendants, des acheteurs, de toute personne ayant un projet E G A L L I P S A E G R I e l A e T i N u E M Red I e v i t AL collec e n e n o i t a stau Guide méthodologique à destination des chefs cuisinies des intendants des acheteus de toute pesonne ayant un pojet

Plus en détail

APPROCHE DESCRIPTIVE DES ÉCOULEMENTS ; RÔLE DE LA VISCOSITÉ. NOTION DE COUCHE LIMITE.

APPROCHE DESCRIPTIVE DES ÉCOULEMENTS ; RÔLE DE LA VISCOSITÉ. NOTION DE COUCHE LIMITE. CASSIFICATION DS ÉCOUMNTS APPOCH DSCIPTIV DS ÉCOUMNTS ; Ô D A VISCOSITÉ NOTION D COUCH IMIT Objectifs Connaîte l expession de la foce de taînée execée su un cops solide en mouement ectiligne unifome dans

Plus en détail

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE Table de smboles Recheche : opéation fondamentale données : éléments avec clés Tpe abstait d une table de smboles (smbol table) ou dictionnaie Objets : ensembles d objets avec

Plus en détail

Séance de TP n 2 du jeudi 10 décembre 2009. Manipulation Pré-requis Montages liés. Electrocinétique, modulation d amplitude diagramme de bode

Séance de TP n 2 du jeudi 10 décembre 2009. Manipulation Pré-requis Montages liés. Electrocinétique, modulation d amplitude diagramme de bode Tavaux Patiques Pépaation à l agégation intene de Sciences Physiques 009-010 Séance de TP n du jeudi 10 décembe 009 Manipulation Pé-equis Montages liés Etude d un cicuit passif passe bas application à

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6 D M 6 Coection PCSI 1 013 014 RVUX DIRIGÉS DE M 6 Execice 1 : Pemie vol habité (pa un homme) Le 1 avil 1961, le commandant soviétique Y Gagaine fut le pemie cosmonaute, le vaisseau spatial satellisé était

Plus en détail

Chapitre 6: Moment cinétique

Chapitre 6: Moment cinétique Chapite 6: oment cinétique Intoduction http://www.youtube.com/watch?v=vefd0bltgya consevation du moment cinétique 1 - angula momentum consevation 1 - Collège éici_(360p).mp4 http://www.youtube.com/watch?v=w6qaxdppjae

Plus en détail

CHAPITRE 1 SUITES. 1. On dit plus simplement suite réelle si K = R et complexe si K = C.

CHAPITRE 1 SUITES. 1. On dit plus simplement suite réelle si K = R et complexe si K = C. CHAPITRE 1 SUITES Les suites sont un objet fondamental à la fois en mathématiques et dans l application des mathématiques aux autes sciences. Nous veons dans ce cous et les tavaux diigés dives exemples

Plus en détail

Guide de l acheteur de logiciel de Paie

Guide de l acheteur de logiciel de Paie Note pespicacité Pivilégie les essouces humaines Guide de l acheteu de logiciel de Paie Table des matièes Intoduction Tendances écentes de Paie L automation de Paie avec libe-sevice pou employés Analyse

Plus en détail

L'atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique

L'atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique L'atome et la mécanique de Newton : Ouvetue au monde quantique Lod Kelvin affime en 1892 que "tous les concepts de la physique sont déteminés, et qu'il n'y a plus qu'à touve quelques décimales supplémentaies

Plus en détail

Spé 2008-2009 Devoir n 8 OPTIQUE

Spé 2008-2009 Devoir n 8 OPTIQUE Spé 8-9 Devoi n 8 OPTIQUE ETRALE PSI 8 A Pou que deux ondes poduisent des inteféences, il faut qu elles soient cohéentes, c est-à-die igoueusement synchones Pou obteni expéimentalement cette condition

Plus en détail

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 ************************************************************************************************* EPREUVE

Plus en détail

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques.

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques. Cée un obsevatoie de la concuence poblématique I Quelle est l'étendue d'un maché? Quelle pat du maché, une entepise peut-elle espée pende? Quels sont les atouts des entepises pésentes su le maché? ntéêt

Plus en détail

ANTENNES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE SUPPORT DE COURS ENONCE DE TRAVAUX DIRIGES. 5 ème Année Réseau et Télécom

ANTENNES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE SUPPORT DE COURS ENONCE DE TRAVAUX DIRIGES. 5 ème Année Réseau et Télécom INSTITUT NATIONAL DS SCINCS APPLIQUS D TOULOUS 5 ème Année Réseau et Télécom ANTNNS SUPPORT D COURS NONC D TRAVAUX DIRIGS Alexande Boye alexande.boye@insa-toulouse.f www.alexande-boye.f Antennes Octobe

Plus en détail

La filière des lampes usagées Aide au repérage des risques dans les points de collecte et les entreprises de collecte et de recyclage

La filière des lampes usagées Aide au repérage des risques dans les points de collecte et les entreprises de collecte et de recyclage La filièe des lampes usagées Aide au epéage des isques dans les points de collecte et les entepises de collecte et de ecyclage L Institut national de echeche et de sécuité (INRS) Dans le domaine de la

Plus en détail

L A B E A U T É N A P A S D Â G E

L A B E A U T É N A P A S D Â G E C O L L E C T I O N L A B E A U T É N A P A S D Â G E S O I N S D E L U X E D E S P E A U X M A T U R E S O colloïdal un allié dans la lutte conte le temps qui passe La ligne exclusive des poduits cosmétiques

Plus en détail

NOUVEAU POWER-GRIP SERRAGE POINT ZÉRO. Système deux en un: palettisation et dispositif de serrage

NOUVEAU POWER-GRIP SERRAGE POINT ZÉRO. Système deux en un: palettisation et dispositif de serrage NOUVEAU POWE-GIP SEAGE POINT ZÉO Système deux en un: palettisation et dispositif de serrage POWE-GIP SEAGE POINT ZÉO Pour la fabrication de pièces à l'unité ou les petites séries, le serrage des pièces

Plus en détail

Exemples d antennes (9)

Exemples d antennes (9) Exemples d antennes (9) II. Le pincipe des images : Pemet de considée le cas de souces placées au dessus d un sol qui peut ête assimilé à un conducteu pafait (en BF : σ >> ωε ). a) Cas d une antenne filaie

Plus en détail

VALORISATION ENERGETIQUE DE GRIGNONS D OLIVES ET ETUDE DE PERFERMANCE DE L INSTALLATION DE SECHAGE

VALORISATION ENERGETIQUE DE GRIGNONS D OLIVES ET ETUDE DE PERFERMANCE DE L INSTALLATION DE SECHAGE 9-2 Mas, 202, Hammamet, Tunisie VALORISATION ENERGETIQUE DE GRIGNONS D OLIVES ET ETUDE DE PERFERMANCE DE L INSTALLATION DE SECHAGE DARDOURI SANA ; HRAIECH IBTISSEM ; MHIMID ABDALLAH Ecole national d ingénieus

Plus en détail

CONSTANTES DIELECTRIQUES

CONSTANTES DIELECTRIQUES 9 E7 CONTANTE DIELECTRIQUE I. INTRODUCTION Dans cette expéience, nous étuieons es conensateus et nous éiveons les popiétés e iélectiques tels que l'ai et le plexiglas. II. THEORIE A) Conensateus et iélectiques

Plus en détail

www.ucpa-formation.com

www.ucpa-formation.com Depuis le mois de septembe 2005, il est obligatoie de posséde un diplôme pofessionnel pou diige un accueil de loisis ou un séjou de vacances de plus de 80 enfants duant plus de 80 jous, le BAFD ne suffit

Plus en détail

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S MECA NI QUE L yc ée F.B UISS N PTS I MUVEMENT D UNE PARTICULE SUMISE A UNE F R C E C E N T R A L E C N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I N A U X R B I T E S C I R C U L A I R E S PRELUDE Dans ce chapite,

Plus en détail

Principes du traitement pharmacologique Dix-sept considérations dans le choix du traitement pharmacologique du TDAH 209

Principes du traitement pharmacologique Dix-sept considérations dans le choix du traitement pharmacologique du TDAH 209 Chapite 7: TRAITEMENT PHARMACOLOGIQUE DU TDAH Pincipes du taitement phamacologique Dix-sept considéations dans le choix du taitement phamacologique du TDAH 209 1. Âge et vaiations individuelles 2. Duée

Plus en détail

5.1. Introduction. 5. Epargne, investissement et système financier. Introduction (suite) 5.2. Institutions financières

5.1. Introduction. 5. Epargne, investissement et système financier. Introduction (suite) 5.2. Institutions financières 5.1. Intoduction 5. Epagne, investissement et système financie Réalisation : Natacha Gilson! Mankiw, chapite 25 Pêts et empunts sont inexticablement liés : si quelqu un pête, c est qu un aute a décidé

Plus en détail

SOMMAIRE B.1 CADRE REGLEMENTAIRE... 2 B.1.1 RAPPEL DES TEXTES DE REFERENCE... 2

SOMMAIRE B.1 CADRE REGLEMENTAIRE... 2 B.1.1 RAPPEL DES TEXTES DE REFERENCE... 2 B MODULE B GESTION DU PERSONNEL SOMMAIRE B MODULE B GESTION DU PERSONNEL... 1 B.1 CADRE REGLEMENTAIRE... 2 B.1.1 RAPPEL DES TEXTES DE REFERENCE... 2 B.1.2 ORGANISMES SOCIAUX... 2 B.1.3 ORGANISMES DE CONTROLE...

Plus en détail

La Surveillance Industriel Dynamique par les Systèmes Neuro-Flous Temporels : Application à un système de Production

La Surveillance Industriel Dynamique par les Systèmes Neuro-Flous Temporels : Application à un système de Production SETIT 2009 5 th Intenational Confeence: Sciences of Electonic, Technologies of Infomation and Telecommunications Mach 22-26, 2009 TUNISIA La Suveillance Industiel Dynamique pa les Systèmes Neuo-Flous Tempoels

Plus en détail

Votre mission : Réaliser un publipostage avec OpenOffice

Votre mission : Réaliser un publipostage avec OpenOffice Vote mission : Réalise un publipostage avec OpenOffice BUTS DE LA MISSION : Cée une base de données avec OpenOffice Calc Cée une lette-type avec OpenOffice Wite Insée les champs de la base de données dans

Plus en détail

Association Presse Purée - 58 rue Castetnau - 64 000 Pau pressepuree64@orange.fr / www.pressepuree64.fr 05 59 30 90 30 / 06 83 51 66 92

Association Presse Purée - 58 rue Castetnau - 64 000 Pau pressepuree64@orange.fr / www.pressepuree64.fr 05 59 30 90 30 / 06 83 51 66 92 Dossie d insciption Association Pesse Puée - 58 ue Castetnau - 64 000 Pau pessepuee64@oange.f / www.pessepuee64.f 05 59 30 90 30 / 06 83 51 66 92 Identification de la stuctue exposante SOUSCRIPTEUR Etes-vous

Plus en détail

MSE 2. Module de processus haute performance pour l assemblage de raccords vissés

MSE 2. Module de processus haute performance pour l assemblage de raccords vissés Module de processus haute performance pour l assemblage de raccords vissés Ultra-dynamique, compact et polyvalent Le module de processus breveté MSE pour l assemblage de raccords vissés est parfaitement

Plus en détail

SÉRIE MLK SÉRIE LINEK. Entraînement : - par vis à billes - par vis trapézoïdale. Guidage : - un rail - deux patins à billes

SÉRIE MLK SÉRIE LINEK. Entraînement : - par vis à billes - par vis trapézoïdale. Guidage : - un rail - deux patins à billes SÉRIE MLK Entraînement : - par vis à billes - par vis trapézoïdale Guidage : - un rail - deux patins à billes SÉRIE LINEK Entraînement : - par vis à billes - par vis trapézoïdale Guidage : - deux patins

Plus en détail

Présentation d une méthode d analyse sensorielle des baies de raisin. Principe, méthode, interprétation

Présentation d une méthode d analyse sensorielle des baies de raisin. Principe, méthode, interprétation Aticle pau dans : Revue Fançaise d Oenologie, N 183, pages 10-13, ju illet/août 2000. Pésentation d une méthode d analyse sensoielle des baies de aisin. 1. Intoduction Pincipe, méthode, intepétation Jacques

Plus en détail

Photographie. r r r r r r ) * ) *

Photographie. r r r r r r ) * ) * Photogaphie TYPE DE RÉMUNÉRATION ) ) * * è è _ ) ) * * Conditions généales de vente (CGV) de «l Association de Gestion du Cna Alsace», association loi 1908, dont le siège social est situé 15-17, ue

Plus en détail

MODELISATION DES COUPLAGES EN CHAMP PROCHE DES COMPOSANTS DE FILTRES CEM

MODELISATION DES COUPLAGES EN CHAMP PROCHE DES COMPOSANTS DE FILTRES CEM MODELISATION DES COUPLAGES EN CHAMP PROCHE DES COMPOSANTS DE FILTRES CEM S. angui*, K. Bege *, B. Vincent*, E. Clavel**, R. Peussel*, C. Vollaie* (*) : Laboatoie Ampèe UMR CNRS 5005, Ecole Centale de Lyon,

Plus en détail

Un nouveau standard d étanchéité pour une durée de vie accrue

Un nouveau standard d étanchéité pour une durée de vie accrue Un nouveau standard d étanchéité pour une durée de vie accrue Roulements rigides à billes munis de joints RSL et RSH Propriétés d étanchéité améliorées Faible frottement Durée de vie accrue Roulements

Plus en détail