Informations Techniques A7 A141. Roulements à Billes à Gorge Profonde. Roulements à Billes à Contact Oblique. Roulements à Billes Auto-Aligneurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Informations Techniques A7 A141. Roulements à Billes à Gorge Profonde. Roulements à Billes à Contact Oblique. Roulements à Billes Auto-Aligneurs"

Transcription

1 ROULEMENTS

2 Pages Infomations Techniques A7 A141 Infos Tech. Roulements à Billes à Goge Pofonde B4 B45 Roulements à Billes à Contact Oblique Roulements à Billes Auto-Aligneus Roulements à Rouleaux Cylindiques Roulements à Rouleaux Coniques Roulements à Rouleaux Sphéiques Butées à Billes et à Rouleaux Roulements à Aiguilles Palies Self-Lube Palies en Deux Paties Rlts. à Rlx. Cyl. pou Poulies de Gue Rlts. pou Cylindes de Laminois Rlts. pou Applications Feoviaies Accessoies pou Roulements B46 B71 B72 B79 B80 B105 B106 B177 B178 B201 B202 B239 B240 B241 B242 B265 B266 B267 B268 B269 B270 B273 B274 B297 Butées Gues Laminois Feoviaies Accessoies Autes Poduits NSK et Annexes C1 C33 Annexes

3 Péface de la vesion évisée du catalogue NSK Roulements Nous vous emecions de vote intéêt pou cette nouvelle édition de note catalogue NSK Roulements en Fançais. Il s agit de la taduction de la denièe vesion qui a été mise à jou afin de éponde aux attentes de nos clients. Les innovations technologiques sont un défi pou les fabicants de oulements puisqu il y a une demande toujous coissante de oulements ayant des pefomances accues, une meilleue pécision et fiabilité. Les fabicants d équipements industiels ont des exigences difféentes pou leus oulements comme des vitesses plus élevées, un couple plus faible, la diminution du buit et des vibations, peu, voie pas de maintenance, fonctionnement dans des envionnements spécifiques, intégations dans des palies, et beaucoup plus. La mise à jou de ce catalogue eflète le nombe gandissant de poduits NSK et de cetaines évisions des nomes JIS et ISO, dans le souci de mieux sevi nos clients. La pemièe patie contient des infomations généales su les oulements pou pouvoi choisi le mieux appopié à son application. Des infomations techniques supplémentaies sont founies su la duée de vie de oulement, les capacités de chages, vitesses limites, la manipulation et le montage, la lubification, etc. Enfin, le catalogue contient les tableaux de oulements avec leus éféences, dimensions et données de conception classés pa ode coissant de la valeu de l alésage. Les données des tableaux sont endues suivant le Système Intenational d unité (SI) et aussi le système d unité gavitationnel. Nous espéons que ce catalogue vous pemetta de choisi le oulement le plus appopié à vote application. Cependant, si vous avez besoin d assistance, contactez NSK, et nos équipes d ingénieus vous conseilleont et touveont avec vous le meilleu compomis. Site NSK :

4 SOMMAIRE INFORMATIONS TECHNIQUES Pages 1 TYPES ET CARACTERISTIQUES DES ROULEMENTS.A7 1.1 Conception et Classification...A7 1.2 Caactéistiques des Roulements...A7 2 SELECTION D UN ROULEMENT...A16 3 SELECTION D UN TYPE DE ROULEMENT...A Espace Disponible...A Capacité de Chage et Types de Roulement...A Types de Roulements et Vitesse Admissible...A Désalignement des Bagues Intéieue/Extéieue et les types de Roulements...A Rigidité et types de Roulements...A Buit et Couple de Dives Types de Roulements..A Pécision de Rotation et Types de Roulements...A Montage et Démontage de Dives Types de Roulements...A19 4 SELECTION DU MODE DE MONTAGE...A Palie Fixe et Palie Libe...A Exemples de Montage de Roulements...A21 5 SELECTION D UN ROULEMENT...A Duée de Vie...A Duée de Vie à la Fatigue et Duée de Vie Nominale...A Capacité de Chage et Duée de Vie....A Chage Dynamique de Base....A Exemples de Machines où les Roulements sont utilisés...a Sélection d un Roulement basée su la Chage... Dynamique de base...a Facteu de Coection de Tempéatue su la... Chage Dynamique de Base....A Facteu de Coection de Duée de Vie....A Calcul des Chages su les Roulements....A Facteu de Chage...A Chages su les Roulements dans les... Tansmissions pa Chaînes ou Couoies....A Chages su les Roulements dans les... Tansmissions pa Engenage A Chage Dynamique Equivalente....A Calcul de la Chage Equivalente....A Composante Axiale pou des Roulements à Billes à Contact Oblique et des Roulements à Rouleaux Coniques...A31 Pages 5.5 Chage Statique de Base et Chage Statique Equivalente...A Chage Statique de Base...A Chage Statique Equivalente...A Facteu de Chage Statique Pemissible...A Chage Axiale Admissible pou les Roulements à Rouleaux Cylindiques...A Exemples de Calculs...A34 6 VITESSE LIMITE...A Coection de la Vitesse Limite....A Vitesse Limite des Roulements à Billes munis de Joints d Etanchéité à Contact....A37 7 ENCOMBREMENT DIMENSIONNEL ET REFERENCEMENT DES ROULEMENTS...A Encombement Dimensionnel et Dimensions des... Rainues pou Segments d Aêt... A Encombements Dimensionnel....A Dimensions des Rainues et des Segments d Aêt....A Réféencement des Roulements....A54 8 TOLERANCES DES ROULEMENTS...A Nomes de Toléances des Roulements...A Sélection de la Classe de Pécision...A81 9 AJUSTEMENTS ET JEUX INTERNES...A Ajustements....A Impotance des Ajustements....A Sélection de l Ajustement....A Ajustements Recommandés....A Jeu Intene des Roulements....A Jeux Intenes et leus Nomes....A Sélection du Jeu Intene d un Roulement....A94 10 PRECHARGE...A Intéêt de la péchage....a Méthodes de péchage....a Péchage Fixe....A Péchage Constante....A Péchage et Rigidité....A Péchage Fixe et Rigidité....A Péchage Constante et Rigidité....A Sélection de la méthode et de la Valeu de Péchage....A97 A 4

5 Pages Compaaison des Difféentes Méthodes de Péchage...A Valeu de Péchage...A98 11 REALISATION DES ARBRES ET DES LOGEMENTS.A Pécision d Usinage et Finition des Abes et... Logement...A Dimensions des Epaulements et Rayons de Raccod...A Etanchéité des Roulements....A Etanchéité sans Fottement....A Etanchéité avec Fottement....A LUBRIFICATION DES ROULEMENTS...A Objectifs de la Lubification....A Modes de Lubification...A Lubification à la Gaisse....A Lubification à l Huile...A Lubifiants...A Gaisse...A Huile...A MATERIAUX DES ELEMENTS D UN ROULEMENT.A Matéiaux des Bagues et des Eléments Roulants...A Matéiaux des Cages...A MANIPULATION DES ROULEMENTS...A Pécautions...A Montage...A Montage des Roulements à Alésage Cylindique...A Montage des Roulements à Alésage Conique...A Véification des Roulements en Sevice....A Démontage...A Démontage de la Bague Extéieue....A Démontage des Roulements à Alésage Cylindique...A Démontage des Roulements à Alésage Conique...A Contôle des Roulements....A Nettoyage des Roulements....A Contôle et Véification des Roulements....A Entetien et Inspection...A Détection et Coection des Anomalies....A Casses de Roulement et Conte-Mesues...A124 Pages 15 DONNEES TECHNIQUES...A Déplacement Axial des Roulements...A Ajustements...A Jeux Intenes Radial et Axial...A Péchage et Couple de Démaage...A Coefficient de Fottement et autes Caactéistiques d un Roulement...A Difféentes Maques de Gaisses et leus Popiétés...A138 TABLES DE ROULEMENTS SOMMAIRE...B2 AUTRES PRODUITS NSK ANNEXES SOMMAIRE...C1 Photos des poduits NSK....C2 Tableau 1 Convesion des Unités du Système Intenational (SI)....C8 Tableau 2 Convesion des Foces (N-kgf)....C10 Tableau 3 Convesion des Masses (kg-lb) c11 Tableau 4 Convesion des Tempéatues ( C- F)....C12 Tableau 5 Convesion des Viscosités....C13 Tableau 6 Convesion des Dimensions (pouce-mm)....c14 Tableau 7 Convesion des Duetés....C16 Tableau 8 Popiétés Physiques et Mécaniques des Matéiaux....C17 Tableau 9 Toléances des Diamètes d Abe....C18 Tableau 10 Toléances des Diamètes d Alésage de Logement....C20 Tableau 11 Valeus des Intevalles de Toléance Standads (IT)....C22 Tableau 12 Facteu de Vitesse f n...c24 Tableau 13 Facteu de Duée de Vie f h et Duées de Vie L. L h...c25 Tableau 14 Index des Roulements à Rouleaux Coniques Séies Pouce....C26 A 5

6 A 6

7 1. TYPES ET CARACTERISTIQUES DES ROULEMENTS 1.1 Conception et Classification Les oulements sont généalement composés de deux bagues, d éléments oulants et d une cage, et ils sont classés en oulements adiaux et butées en fonction de la diection de la foce pincipale. De plus, la natue des éléments oulants les classe en oulements à billes ou oulements à ouleaux, et ils sont ensuite divisés selon leu conception ou leu utilisation spécifique. Les types de oulements les plus épandus et la désignation de leus éléments sont montés Fig. 1.1, et une classification généale des oulements est montée Fig Caactéistiques des Roulements En compaaison avec les palies lisses, les oulements ont les avantages pincipaux suivants : (1) Leu couple de démaage ou glissement est inféieu, et la difféence ente le couple de démaage et de fonctionnement est faible (2) Avec le pogès de la standadisation mondiale, les oulements sont disponibles et intechangeables intenationalement. (3) La maintenance, le eplacement et l analyse est facile ca la stuctue des oulements est simple. (4) Beaucoup de oulements ont la capacité de suppote simultanément ou indépendamment des chages axiales et adiales. (5) Les oulements peuvent ête utilisés sous de lages plages de tempéatues. (6) Les oulements peuvent ête péchagés afin d obteni un jeu négatif et une meilleue igidité. De plus, les difféents types de oulements ont leus popes avantages. Les caactéistiques des oulements les plus épandus sont décits pages A10 à A13 et dans le tableau 1.1 (Pages A14 et A15) Lageu Angle de contact Segment d aêt Cage Rivet Bille Chemin de oulement de la bague intéieue Chemin de oulement de la bague extéieue Diam. alésage Diam. Pimitif Diam. extéieu Bague extéieue Bague intétieue Face latéale Flasque Dimension du chanfein Face avant de la bague extéieue Face aièe de la bague intéieue Point d application de la chage Lageu inte face Face aièe de la bague extéieue Face avant de la bague intéieue Epaulement de la bague intéieue Roulement à une Rangée de Billes à Goge Pofonde Roulement à une Rangée de Billes à Contact Oblique Roulement à Rouleaux Cylindiques Diamète sous-ouleaux Rouleau Cylindique Bague extéieue avec épaulement Bide Dépot Rouleau conique Epaulement aièe du cône Point d application de la chage Face aièe du cône Face avant de la cuvette Lageu du oulement Epaulement avant du cône Angle de contact Face avant du cône Face aièe de la cuvette Alésage conique Bague intéieue Rouleau sphéique Bague extéieue Rondelle fein Ecou de seage Manchon Hauteu point d alignement Hauteu Angle point d alignement Diamète d alésage Diam. alésage ondelle logement Diamète extene Diamète extene de la ondelle d alignement Roulement à Rouleaux Coniques Roulement à Rouleaux Sphéiques Butée à Billes Simple Effet Accessoies Rondelle abe Bille Rondelle logement Rondelle d alignement Fig Nomenclatue des Eléments des Roulements A 7

8 TYPES ET CARACTERISTIQUES DES ROULEMENTS ROULEMENTS (Roulements Radiaux) Simple Rangée Double Rangée Roulements à Billes à Goge Pofonde Roulement à Billes à Goge Pofonde Simple Rangée Roulements Type Magnéto Roulement à Billes à Contact Oblique Double Rangée Combinés Roulements à Billes à Contact Oblique Roulements à Billes Roulement à Billes Auto Aligneus Roulements à Billes à Tois / Quate points de contact Roulements à Billes Auto Aligneus Roulements pou Palies Roulement à Rouleaux Cylindiques Simple Rangée Double Rangée Roulements à Rouleaux Cylindiques Roulement à Aiguilles Simple Rangée Roulements à longs ouleaux Roulements à Aiguilles Roulements à Rouleaux Roulement à Rouleaux Coniques Double Rangée Quaduple Rangée Roulements à Rouleaux Coniques Roulements à Rouleaux Sphéiques A 8 Roulement à Double Rangée de Rouleaux Sphéiques Fig. 1.2 Classification

9 (Butées) Butées à Billes Butées à Billes Simple Effet Double Effet Butée à Billes Simple Effet Butées à Billes à Contact Oblique Butée à Rouleaux Cylindiques Butées à Rouleaux Cylindiques Butée à Rouleaux Coniques Butées à Rouleaux Butées à Aiguilles Butées à Rouleaux Coniques Butées à Rouleaux Sphéiques Butée à Rouleaux Sphéiques Roulements automobiles d embayage Roulements de pompes à eau automobiles Roulement d Essieu Etanche Roulements d essieu de matéiel oulant Roulements spéciaux Roulements de gue Roulements de chaîne de convoyeu Roulement à Rouleaux Cylindiques pou Poulie Autes des Roulements A 9

10 TYPES ET CARACTERISTIQUES DES ROULEMENTS Roulements à Une Rangée de Billes à Goge Pofonde Les oulements à une angée de billes à goge pofonde sont le type de oulements le plus couant. Leu utilisation est tès lage. Les goges des pistes des bagues intéieue et extéieue ont des ayons de coubue légèement plus gand que celui des billes. Ils suppotent des chages adiales et axiales dans chaque diection. Gâce à leu faible couple, ils sont bien adaptés pou des applications nécessitant une vitesse élevée et une faible pete de puissance. Ces oulements peuvent ête ouvets, ou équipés de flasques en acie ou de joints en caoutchouc installés su l une ou les deux faces du oulement. Les oulements flasqués ou avec étanchéité sont pé lubifiés à la gaisse. Aussi, des anneaux élastiques sont pafois utilisés su la bague extéieue. Les cages en acie embouti sont les plus épandues. Roulements Type Magnéto La pofondeu de piste de la bague intéieue est inféieue à celle des oulements à goge pofonde. La bague extéieue a un épaulement seulement su un côté. Elle est donc sépaable, ce qui epésente un avantage pou cetains cas de montage. Ces petits oulements (alésage de 4 à 20mm) sont généalement montés en opposition su les magnétos de faible puissance, les gyoscopes, et autes instuments. Les cages en laiton embouti sont généalement utilisées. Roulements à Une Rangée de Billes à Contact Oblique Les oulements de ce type suppotent des chages adiales et aussi axiales dans une diection. Quate angles de contact de 15, 25, 30 et 40 sont disponibles. Plus l angle est élevé, plus la capacité de chage axiale augmente. En evanche, on péfèe des angles de contact faibles pou des opéations à haute vitesse. Ces oulements sont généalement montés pa paie, et le jeu ente chaque oulement doit ête bien ajusté. Les cages en acie embouti sont généalement utilisées, mais les cages polyamides sont aussi souvent utilisées pou les oulements de gande pécision avec un angle de contact inféieu à 30. Roulements Appaiés La combinaison de deux oulements adiaux est appelée une paie. Ils sont habituellement fomés en utilisant des oulements à billes à contact oblique ou des oulements à ouleaux coniques. Les combinaisons possibles sont face à face (type DF), dos à dos (type DB), ou les faces avant dans la même diection (type DT). Les oulements combinés DF et DB suppotent des chages adiales et axiales dans chaque diection. Le type DT est utilisé quand il y a pésence d une fote chage axiale dans une diection et qu il faut épati celle-ci su chaque oulement. A 10

11 Roulements à Double Rangée de Billes à Contact Oblique Les oulements à deux angées de billes à contact oblique sont composés de deux oulements à une angée de billes à contact oblique montés dos à dos, à l exception qu ils ont seulement une bague intéieue et une bague extéieue, chacune d elles ayant deux pistes. Ils suppotent des chages axiales dans chaque diection. Roulements à Billes à Quate Points de Contact Les bagues intéieue et extéieue des oulements à billes à quate points de contact sont sépaables ca la bague intéieue est sépaée dans un plan adial. Ils peuvent pende des chages axiales dans chaque diection. Les billes ont un angle de contact de 35 avec chaque bague. Un oulement de ce type peut emplace une combinaison face à face ou dos à dos de oulements à billes à contact oblique. Les cages massives en laiton sont généalement utilisées. Roulements à Billes Auto Aligneus La bague intéieue de ce type de oulement a deux pistes et la bague extéieue a une piste sphéique dont le cente de coubue coïncide avec l axe du oulement. Ainsi, l axe de la bague intéieue, les billes, et la cage peuvent toune autou du cente du oulement dans une cetaine mesue. Pa conséquent, un désalignement mineu de l abe et du logement causé pa une eeu d usinage ou de montage est automatiquement coigé. Ce type de oulement a souvent un alésage conique pou ête monté avec un manchon de seage. Roulements à Rouleaux Cylindiques Dans ce type de oulements, les ouleaux cylindiques sont en contact linéaie avec les pistes. Ils ont une capacité de chage adiale élevée et conviennent pou les applications à vitesse élevée. Les difféentes désignations, qui dépendent de la conception et de la pésence d épaulements su les côtés, sont NU, NJ, NUP, N, NF pou les oulements à une angée, et NNU, NN pou les oulements à deux angées. Les bagues intéieue et extéieue de tous les types de oulements à ouleaux cylindiques sont sépaables. Cetains oulements à ouleaux cylindiques n ont pas d épaulements su la bague intéieue ou la bague extéieue, ce qui pemet aux bagues de se déplace axialement l une pa appot à l aute. Ils peuvent alos ête utilisés comme palie libe. Les oulements à ouleaux cylindiques qui ont leu bague intéieue ou extéieue avec deux épaulements, et l aute bague avec un épaulement, sont capables de suppote des chages axiales dans une diection. Les oulements à double angée de ouleaux cylindiques ont une capacité de chage adiale élevée et sont couamment utilisés dans les machine outils de pécision. Les cages en acie embouti ou massive en laiton sont généalement utilisées, mais pafois des cages moulées en polyamide sont utilisées. A 11

12 TYPES ET CARACTERISTIQUES DES ROULEMENTS Roulements à Aiguilles Les oulements à aiguilles contiennent beaucoup de ouleaux ayant leu longueu de 3 à 10 fois leu diamète. Il en ésulte que le appot du diamète extéieu avec le diamète intéieu est faible, et qu ils ont une capacité de chage adiale plutôt élevée. Un gand nombe de dives types sont disponibles, et beaucoup n ont pas de bagues intéieues. Le type douille a une bague extéieue en acie embouti, et le type compact a une bague extéieue usinée. Il existe aussi des assemblages de cage et de ouleaux sans bagues. La plupat de ces oulements ont une cage en acie embouti, mais cetains sont sans cage. Roulements à Rouleaux Coniques Les oulements de ce type ont des ouleaux coniques guidés pa un épaulement su la face aièe du cône. Ils suppotent des chages adiales et aussi axiales dans une diection. Les séies HR contiennent des ouleaux plus gos et plus nombeux, ce qui leu donne une capacité de chage plus élevée. Ils sont généalement montés pa paies comme les oulements à une angée de billes à contact oblique. Dans ce cas, le jeu intene peut ête obtenu en ajustant la distance axiale ente les cônes et les cuvettes de deux oulements opposés. Comme ils sont sépaables, l assemblage des cônes et des cuvettes peut se faie sépaément. Les oulements à ouleaux coniques sont divisés en tois types selon leu angle de contact (angle nomal, moyen et fot). Les oulements à deux angées et à quate angées de ouleaux coniques sont aussi disponibles. Les cages en acie embouti sont souvent utilisées. Roulements à Rouleaux Sphéiques Ces oulements ont des ouleaux en fome de tonneaux ente la bague intéieue, qui a deux pistes, et la bague extéieue qui a une piste extéieue sphéique. Comme le cente de coubue de la piste de la bague extéieue coïncide avec l axe du oulement, ils sont auto-alignant comme les oulements à otule su billes. Ainsi, la flexion de l abe ou du logement, ou un désalignement de leus axes, est automatiquement coigé. Les oulements à ouleaux sphéiques peuvent suppote des chages adiales et axiales dans les deux diections. Ils ont une excellente capacité de chage adiale et conviennent pou des applications avec des chages élevées ou de choc. Ces oulements existent avec alésage conique et peuvent ête montés diectement su des abes coniques ou cylindiques avec manchons de seage. Les cages en acie embouti et en laiton usiné sont utilisées. A 12

13 Butées à Billes Simple Effet Butées à Billes Double Effet Les butées à billes simple effet sont composées de ondelles comme bagues de oulement avec des goges pou les pistes. La bague attachée à l abe est appelée ondelle abe (ou bague intéieue) alos que celle attachée au logement est appelée ondelle logement (ou bague extéieue). Les butées à billes double effet ont tois bagues avec celle du milieu (bague centale) fixée à l abe. Il y a aussi les butées à billes avec une conteplaque sphéique qui s appuie dans le logement et pemet de compense le désalignement de l abe ou une eeu de montage. Les cages en acie embouti sont généalement utilisées pou les petits oulements, et les cages usinées pou les tailles plus gandes. Butées à Rouleaux Sphéiques Ces oulements ont une piste sphéique dans la ondelle logement et des ouleaux en fome de tonneaux aangés obliquement su cette piste. Ces oulements sont auto alignant gâce à la piste sphéique de la ondelle logement. Ils ont une capacité de chage axiale tès élevée et peuvent suppote des effots adiaux modéés quand une chage axiale est appliquée. Les cages en acie embouti ou laiton usiné sont généalement utilisées. A 13

14 TYPES ET CARACTERISTIQUES DES ROULEMENTS Tableau Types et Caactéistiques Type de Roulement Roulements à Roulements Billes à Goge Magnéto Pofonde Roulements à Billes à Contact Oblique Roulements à Paie de Deux Rangées Roulements de Billes à Billes à à Contact Contact Oblique Oblique Roulements à Roulements Billes à Quate Auto Aligneus Points de Contact Roulements à Rouleaux Cylindiques Roulements à Roulements Deux Rangées à Rouleaux de Rouleaux Cylindiques Cylindiques à un Epaulement Caactéistiques Capacité de Chage Chages Radiales Chages Axiales Chages Combinées Vitesses élevées Pécision élevée Faible buit et couple Rigidité Désalignement angulaie Capacité auto aligneu Bague sépaable Palie fixe Palie libe Alésage conique de la bague intéieue Remaques Deux oulements sont généalement montés en opposition Angles de contact de 15, 25, 30 et 40. Deux oulements sont généalement montés en opposition. L ajustement du jeu est nécessaie Possibilité combinaison DF ou DB, mais utilisation en palie libe impossible Angle de contact 35 Inclus le type N Inclus le type NNU Inclus le type NF Page B5 B31 B5 B28 B47 B47 B66 B47 B47 B68 B73 B81 B81 B106 B81 Excellent Bon Modéé Faible Impossible Unidiectionnel Bidiectionnel Possible Possible, mais il est nécessaie d autoise la dilatation/contaction de l abe avec les sufaces ajustées des oulements. A 14

15 des Roulements Roulements à Rouleaux Cylindiques avec Bague d Epaulement Roulements à Aiguilles Roulements à Rouleaux Coniques Roulements à Deux et Multiples Rangées de Rouleaux coniques Roulements à Rouleaux Sphéiques Butées à Billes Butées à Billes avec Conteplaque Butées à Billes à Contact Oblique Double Effet Butées à Rouleaux Cylindiques Butées à Rouleaux Coniques Butées à Rouleaux Sphéiques Page A18 A37 A19 A58 A81 A19 A19 A96 A18 et pages d intoduction de chaque type de oulements. A18 A19 A20 A20~ ~A21 A20~ ~A27 A800 A118 A122 Inclus le type NUP Deux oulements sont généalement montés en opposition. L ajustement du jeu est nécessaie Les types KH, KV sont aussi disponibles, mais utilisation en palie libe impossible Inclus les butées à aiguilles A utilise avec une lubification à l huile B81 B111 B111 B172 B295 B179 B203 B203 B231 B203 B220 B203 B224 A 15

16 2. SELECTION D UN ROULEMENT Il existe un gand nombe d applications pou les oulements, et les conditions de fonctionnement et d envionnement vaient considéablement suivant l application. De plus, la divesité des conditions de fonctionnement et les caactéistiques des oulements ne cessent de s accoîte avec les pogès de la technologie. Ainsi, il est nécessaie d étudie les oulements avec attention et sous difféents angles afin de sélectionne le plus appopié pami les millies de types et de tailles disponibles. Généalement, un type de oulement est choisi en fonction des conditions de fonctionnement, combinaisons de montage, facilité de montage su la machine, espace disponible, coûts, disponibilité, et d autes facteus. Ensuite, la taille du oulement est choisie pou satisfaie la duée de vie equise. En pocédant de cette manièe, il est nécessaie de considée la duée de vie de la gaisse en plus de la duée de vie à la fatigue, le buit et les vibations, l usue, et d autes facteus. Il n y a pas de pocédue figée pou sélectionne un oulement. Il est toujous bon de s appuye su l expéience avec des applications et études similaies losque vous avez des caactéistiques spéciales pou vote application spécifique. Los du choix de oulements pou la conception d une nouvelle machine fonctionnant dans des conditions inhabituelles ou un envionnement contaignant, consulte NSK. Le diagamme suivant (Fig 2.1) monte un exemple de cheminement pou sélectionne un oulement. A Conditions de fonctionnement et pefomances equises A Conditions envionnementales A Dimensions Abe / Logement Evaluation des types de oulement A Espace disponible A Valeu et diection des chages A Choc et vibation A Vitesse de fonctionnement et maximale A Désalignement des bagues intéieue et extéieue A Fixation dans la diection axiale et combinaison de montage A Facilité de montage et démontage du oulement A Buit et couple A Rigidité equise A Disponibilité et coût Page A18, A38 A18 A18 A18, A37 A18 A20~A23 A19 A19 A19, A96 Détemination du type de oulement et de la combinaison de montage Détemination de la taille du oulement A Duée de vie souhaitée A Chages dynamique et statique équivalentes A Vitesse A Facteu de chage statique admissible A Chages axiales admissibles (dans le cas de oulements à ouleaux cylindiques) Page A24, A25 A30, A32 -- A32 A33 Détemination de la taille du oulement Fig. 2.1 Oganigamme de sélection de oulements A 16

17 Evaluation de la pécision A Pécision de otation A Faux ond A Couple vaiable Sélection de la classe de pécision du oulement Page A19 A18, A37, A81 A19 Analyse des ajustements A Conditions de fonctionnement A Valeu et caactéistiques des chages A Plage de tempéatue A Matéiaux, taille, pécisions de l abe et du logement Page A82 A82, A83 A83 A84, A100 Analyse du jeu intene A Ajustements A Difféence de tempéatue ente les bagues intéieue et extéieue A Vitesse A Désalignement des bagues intéieue et extéieue A Valeu de la péchage Page A95 A18 A98 Détemination de l ajustement Etude de la cage A Vitesse A Buit Détemination du jeu intene A Tempéatue de fonctionnement A Vibations extéieues et chocs A Accéléation et décéléation apide A Chage de moment et désalignement Sélection du type de cage et de matéiau Analyse de spécifications spéciales A Tempéatue de fonctionnement A Envionnement (eau de me, vide, gaz, éléments chimiques, etc.) A Type de lubification Sélection de matéiau spécifique, taitement themique pou stabilité dimensionnelle Page A57 Analyse des méthodes de lubification A Plage de tempéatue de fonctionnement A Vitesse A Méthodes de lubification A Type d étanchéité A Intevalles de maintenance Page A106, A107, A110, A112 A37 A105 A102 A123 Analyse du montage / démontage Sélection de la méthode de lubification, du lubifiant et du type d étanchéité A Ode de montage et démontage A Equipement nécessaie A Dimensions des sufaces de montage Page A116, A121 A116, A121 A100 Détemination des dimensions des sufaces de montage et de la pocédue de montage/ démontage Spécifications finales du oulement et des paties voisines A 17

18 3.1 Espace disponible 3. SELECTION D UN TYPE DE ROULEMENT L espace disponible pou un oulement et ses paties adjacentes est en généal limité, et le type ainsi que la taille de oulement doivent ête sélectionnés dans de telles limites. Dans la plupat des cas, le diamète de l abe est fixé en pemie pa la conception de la machine ; pa conséquent, le oulement est souvent sélectionné à pati de son diamète d alésage. Pou les oulements, il y a un gand nombe de types et séies dimensionnelles standadisées, et il est nécessaie de sélectionne un oulement pami celles-ci. La Fig. 3.1 monte les séies dimensionnelles des oulements adiaux et les types de oulement coespondant. 3.2 Capacité de chage et types de oulement La capacité de chage axiale admissible d un oulement est fotement fonction de la capacité de chage adiale (voi page A24) selon le type de oulement comme le monte la Fig Ce diagamme met en évidence que losque des oulements de même dimension sont compaés, les oulements à ouleaux ont une capacité de chage plus élevée que les oulements à billes et ésistent mieux en cas de choc. 3.3 Types de oulement et vitesse admissible La vitesse maximale des oulements n est pas seulement fonction du type de oulement, mais aussi de sa taille, type Séies de Lageu 4 3 Séies de Diamète Séies Dimensionnelles de cage, chages, méthode de lubification, dissipation de chaleu, etc. En considéant la méthode de lubification au bain d huile, les types de oulement sont classées de la vitesse plus élevée à moins élevée comme le monte la Fig Désalignement des bagues intéieue/extéieue et les types de oulement Les bagues intéieue et extéieue sont légèement désalignées à cause de la flexion de l abe causée pa les chages appliquées, des eeus dimensionnelles de l abe et du logement, et des eeus de montage. Le désalignement admissible vaie selon le type de oulement et les conditions de fonctionnement, mais habituellement il s agit d un angle faible de 0,0012 adian (4 ). Quand un gand désalignement est attendu, les oulements ayant une capacité d auto alignement, comme les oulements à otule su billes, les oulements à ouleaux sphéiques, et cetains palies, doivent ête sélectionnés (Fig. 3.4 et 3.5) Roulements à Billes à Goge Pofonde Roulements à Billes à Contact Oblique Roulements à Billes Auto Aligneus Roulements à Rouleaux Cylindiques Roulements à Rouleaux Sphéiques Roulements à Aiguilles Roulements à Rouleaux Coniques I I I I I III II I I I I I II I I I II III I I I I I I II I II II II II II I I I I I Fig. 3.1 Séies dimensionnelles des oulements adiaux Types de Roulement Capacité de chage adiale Capacité de chage axiale Types de Roulement Vitesse elative admissible Roulements à Billes à Goge Pofonde Roulements à Billes à Goge Pofonde Roulements à Billes à Contact Oblique Roulements à Rouleaux Cylindiques (1) Roulements à Rouleaux Coniques Roulements à Billes à Contact Oblique Roulements à Rouleaux Cylindiques Roulements à Rouleaux Coniques Roulements à Rouleaux Sphéiques Roulements à Rouleaux Sphéiques Butées à Billes Note (1) Les oulements avec épaulements peuvent suppote des chages axiales. Remaques Lubification à bain d huile Avec mesues spéciales pou augmente la vitesse limite Fig. 3.2 Capacité de chage elative de difféents types de oulements A 18 Fig. 3.3 Vitesse elative admissible de difféents types de oulements

Roulements à billes et à rouleaux

Roulements à billes et à rouleaux Fo New Technology Netwok R copoation Roulements à billes et à ouleaux CAT. NO. 222-VIII/F Manuel technique A- Roulements à billes à goges pofondes B- Roulements miniatues B- 1 Roulements à billes à contact

Plus en détail

Roulements à rotule sur deux rangées de rouleaux en deux parties

Roulements à rotule sur deux rangées de rouleaux en deux parties Roulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties Réduction des coûts gâce au changement apide du oulement difficilement accessible Contenu Changement apide du oulement 2 Réduction des coûts

Plus en détail

Système d ouverture de porte de TGV

Système d ouverture de porte de TGV Le sujet se compose de : TD MP-PSI REVISION CINEMATIQUE Système d ouvetue de pote de TGV 6 pages dactylogaphiées ; 2 pages d annexe ; 2 pages de document éponse Objet de l étude Le tanspot feoviaie, concuencé

Plus en détail

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0.

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0. 7- Tests d austement, d indépendance et de coélation - Chapite 7 : Tests d austements, d indépendance et de coélation 7. Test d austement du Khi-deux... 7. Test d austement de Kolmogoov-Sminov... 7.. Test

Plus en détail

DiaDent Group International

DiaDent Group International www.diagun.co.k DiaDent Goup Intenational Dispositif de compactage sans fil à chaleu intégée Copyight 2010 DiaDent Goup Intenational www.diadent.com Dispositif de compactage sans fil à chaleu intégée w

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2004-2005 Devoi n 6 CONVERSION DE PUISSANCE Une alimentation de d odinateu de bueau est assez paticulièe, elle doit founi des tensions de +5, +12, 5 et 12 volts avec une puissance moyenne de quelques

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6 D M 6 Coection PCSI 1 013 014 RVUX DIRIGÉS DE M 6 Execice 1 : Pemie vol habité (pa un homme) Le 1 avil 1961, le commandant soviétique Y Gagaine fut le pemie cosmonaute, le vaisseau spatial satellisé était

Plus en détail

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques.

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques. Cée un obsevatoie de la concuence poblématique I Quelle est l'étendue d'un maché? Quelle pat du maché, une entepise peut-elle espée pende? Quels sont les atouts des entepises pésentes su le maché? ntéêt

Plus en détail

Le fabricant qui rend la piscine accessible à tous. ans. d ec en n a. is e. a n. i n e. piscines

Le fabricant qui rend la piscine accessible à tous. ans. d ec en n a. is e. a n. i n e. piscines Le fabicant qui end la piscine accessible à tous. ga antie 10 ans e d ec en n a l f fab ication a ç is e u di ect s i n e piscines w w w. p i s c i n e s - o p l u s. c o m DES PRODUITS INNOVANTS piscines

Plus en détail

Chapitre I. Description des milieux continus

Chapitre I. Description des milieux continus Chapite I Desciption des milieu continus OBJET Ce chapite est consacé à la desciption des milieu continus. On intoduia les notions fondamentales de desciption du mouvement au sens de Lagange et d Eule,

Plus en détail

SOMMAIRE F.1 SERVICES EXTERIEURS... 2 F.1.1 CATEGORIES DE SERVICES VISES... 2 F.2 FORMATION... 4 F.2.1 NATURE DES FORMATIONS... 4

SOMMAIRE F.1 SERVICES EXTERIEURS... 2 F.1.1 CATEGORIES DE SERVICES VISES... 2 F.2 FORMATION... 4 F.2.1 NATURE DES FORMATIONS... 4 F MODULE F PRESTATIONS ET MISSIONS SOMMAIRE F MODULE F PRESTATIONS ET MISSIONS... 1 F.1 SERVICES EXTERIEURS... 2 F.1.1 CATEGORIES DE SERVICES VISES... 2 F.1.2 SERVICES PERMANENTS... 2 F.1.3 SERVICES PONCTUELS...

Plus en détail

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d Chapite 2: But: connaîte les lois auxquelles doit obéi un cops solide en équilibe. Ceci pemet de décie la station debout ainsi que les conditions nécessaies pou teni une tasse dans la main, souleve une

Plus en détail

Modélisation des actions mécaniques Statique des solides indéformables Puissance et rendement

Modélisation des actions mécaniques Statique des solides indéformables Puissance et rendement Modélisation des actions mécaniques, statique des solides indéfomables, puissance et endement Les actions mécaniques. Définition On appelle action mécanique toute cause susceptible de : 4modifie le mouvement

Plus en détail

INITIATION A LA MESURE ----

INITIATION A LA MESURE ---- INITIATION A LA MSUR ---- Le but de ce TP est : - de mesue la foce électomotice et la ésistance intene d'une pile, - d'évalue, en tenant compte des incetitudes de mesue et des caactéistiques de l'appaeil

Plus en détail

Permis de feu. Travail par point chaud. r Soudage r Brasage. r Découpage r Tronçonnage. r Meulage r Autres. r Poste à souder r Tronçonneuse

Permis de feu. Travail par point chaud. r Soudage r Brasage. r Découpage r Tronçonnage. r Meulage r Autres. r Poste à souder r Tronçonneuse Pemis de feu Tavail pa point chaud Patage vote engagement Ce document doit ête établi avant tout tavail pa point chaud (soudage, découpage, meulage, ) afin de péveni les isques d incendie et d explosion

Plus en détail

LA CONVERSION DE DONNÉES HISTORIQUES SELON UN NOUVEAU SYSTÈME DE CLASSIFICATION POUR L ENQUÊTE MENSUELLE SUR LE COMMERCE DE GROS ET DE DÉTAIL

LA CONVERSION DE DONNÉES HISTORIQUES SELON UN NOUVEAU SYSTÈME DE CLASSIFICATION POUR L ENQUÊTE MENSUELLE SUR LE COMMERCE DE GROS ET DE DÉTAIL Assemblée annuelle de la SSC, juin 2003 Recueil de la Section des méthodes d enquête LA CONVERSION DE DONNÉES HISTORIQUES SELON UN NOUVEAU SYSTÈME DE CLASSIFICATION POUR L ENQUÊTE MENSUELLE SUR LE COMMERCE

Plus en détail

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE Table de smbole Recheche : opéation fondamentale données : éléments avec clés Tpe abstait d une table de smboles (smbol table) ou dictionnaie Objets : ensembles d objets avec

Plus en détail

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE Table de smboles Recheche : opéation fondamentale données : éléments avec clés Tpe abstait d une table de smboles (smbol table) ou dictionnaie Objets : ensembles d objets avec

Plus en détail

CONSTANTES DIELECTRIQUES

CONSTANTES DIELECTRIQUES 9 E7 CONTANTE DIELECTRIQUE I. INTRODUCTION Dans cette expéience, nous étuieons es conensateus et nous éiveons les popiétés e iélectiques tels que l'ai et le plexiglas. II. THEORIE A) Conensateus et iélectiques

Plus en détail

Guide de l acheteur de logiciel de Paie

Guide de l acheteur de logiciel de Paie Note pespicacité Pivilégie les essouces humaines Guide de l acheteu de logiciel de Paie Table des matièes Intoduction Tendances écentes de Paie L automation de Paie avec libe-sevice pou employés Analyse

Plus en détail

Chapitre 6: Moment cinétique

Chapitre 6: Moment cinétique Chapite 6: oment cinétique Intoduction http://www.youtube.com/watch?v=vefd0bltgya consevation du moment cinétique 1 - angula momentum consevation 1 - Collège éici_(360p).mp4 http://www.youtube.com/watch?v=w6qaxdppjae

Plus en détail

FINANCE Mathématiques Financières

FINANCE Mathématiques Financières INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entepises 2005/2006 C.M. : M. Godlewski Intéêts Simples Définitions et concepts FINANCE Mathématiques Financièes L intéêt est la émunéation d un pêt.

Plus en détail

Validation CFD axisymétrique de modèle zonal des écoulements gazeux de chambre de combustion de moteur Diesel

Validation CFD axisymétrique de modèle zonal des écoulements gazeux de chambre de combustion de moteur Diesel CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS Cente d enseignement de Genoble Mémoie Mécanique des stuctues et des systèmes Validation CFD axisymétique de modèle zonal des écoulements gazeux de Auditeu: Jean-Michel

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.retronaut.com/2013/01/rotor-rides/

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.retronaut.com/2013/01/rotor-rides/ Dans un manège tel que celui monté su la figue, quelle est la péiode de otation maximale que doit aoi le manège pou que les pesonnes ne glissent pas es le bas de la paoi si le coefficient de fiction ente

Plus en détail

Serveur vidéo IP. caméras analogiques PC serveur. PC Client 1. Serveur de stockage ( optionnel )

Serveur vidéo IP. caméras analogiques PC serveur. PC Client 1. Serveur de stockage ( optionnel ) Sony RealShot Manage V3 Info Poduit Mas 2005 RealShot Manage V3.0 Logiciel de gestion des caméas IP MJPEG, MPEG-4, Audio, il sait tout enegiste! Une nouvelle vesion du logiciel RealShot Manage de Sony

Plus en détail

Gérard Debionne dimanche 20 mai 2012. Quasar 95. La Mesure de G. Présentation : 18 mai 2012

Gérard Debionne dimanche 20 mai 2012. Quasar 95. La Mesure de G. Présentation : 18 mai 2012 Géad Debionne dimanche 0 mai 01 Quasa 95 La Mesue de G Pésentation : 18 mai 01 La mécanique céleste pemet de calcule les mouvements des planètes autou d une étoile en unités elatives. Pou avoi des valeus

Plus en détail

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI)

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI) écanique du oint : foces Newtoniennes (PCSI Question de cous On admet que, losqu'il est soumis à une foce Newtonienne F K u, la tajectoie d'un cos est lane et décite a mc K +e cosθ où C θ est une constante

Plus en détail

CIRCULAIRE N 02/04. Elle précise les méthodes de valorisation des titres de capital et des titres de créances contenus dans les actifs de l OPCVM.

CIRCULAIRE N 02/04. Elle précise les méthodes de valorisation des titres de capital et des titres de créances contenus dans les actifs de l OPCVM. Rabat, le 02 juillet 2004 CIRCULIRE N 02/04 RELTIVE UX CONDITIONS D ÉVLUTION DES VLEURS PPORTÉES À UN ORGNISME DE PLCEMENT COLLECTIF EN VLEURS MOBILIÈRES OU DÉTENUES PR LUI La pésente ciculaie vient en

Plus en détail

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire 11.5 Le moment de foce τ (tau) : Poduction d une accéléation angulaie La tige suivante est soumise à deux foces égales et en sens contaie: elle est en équilibe N La tige suivante est soumise à deux foces

Plus en détail

CHAPITRE VI : Le potentiel électrique

CHAPITRE VI : Le potentiel électrique CHPITRE VI : Le potentiel électiue VI. 1 u chapite III, nous avons vu ue losu'une foce est consevative, il est possible de lui associe une énegie potentielle ui conduit à une loi de consevation de l'énegie.

Plus en détail

Pour obtenir le grade de. Arrêté ministériel : 7 août 2006

Pour obtenir le grade de. Arrêté ministériel : 7 août 2006 THÈSE Pou obteni le gade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ DE GRENOBLE Spécialité : Infomatique Aêté ministéiel : 7 août 2006 Pésentée pa Luc Michel Thèse diigée pa Fédéic Pétot et encadée pa Nicolas Founel pépaée

Plus en détail

E G A E E M. e v i t e. i t. Guide méthodologique à destination des chefs cuisiniers, des intendants, des acheteurs, de toute personne ayant un projet

E G A E E M. e v i t e. i t. Guide méthodologique à destination des chefs cuisiniers, des intendants, des acheteurs, de toute personne ayant un projet E G A L L I P S A E G R I e l A e T i N u E M Red I e v i t AL collec e n e n o i t a stau Guide méthodologique à destination des chefs cuisinies des intendants des acheteus de toute pesonne ayant un pojet

Plus en détail

VALORISATION D INVESTISSEMENTS ET D ACTIONS PAR OPTIONS REELLES

VALORISATION D INVESTISSEMENTS ET D ACTIONS PAR OPTIONS REELLES CLUB FINANCE ALORISATION D INESTISSEMENTS ET D ACTIONS PAR OPTIONS REELLES LES ETUDES DU CLUB N 98 DECEMBRE 03 ALORISATION D INESTISSEMENTS ET D ACTIONS PAR OPTIONS REELLES LES ETUDES DU CLUB N 98 DECEMBRE

Plus en détail

SYSTÈME D ALARME ET PRODUITS TRANSMETTEURS

SYSTÈME D ALARME ET PRODUITS TRANSMETTEURS SYSTÈME D ALARME ET PRODUITS TRANSMETTEURS NOTICE D UTILISATION Vous venez d acquéi un système de sécuité DAITEM adapté à vos besoins de potection et nous vous en emecions. Quelques pécautions L'installation

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Contact SCD INPL: mailto:scdinpl@inpl-nancy.fr LIENS

AVERTISSEMENT. Contact SCD INPL: mailto:scdinpl@inpl-nancy.fr LIENS AVERTISSEMENT Ce document est le fuit d un long tavail appouvé pa le juy de soutenance et mis à disposition de l ensemble de la communauté univesitaie élagie. Il est soumis à la popiété intellectuelle

Plus en détail

SOMMAIRE B.1 CADRE REGLEMENTAIRE... 2 B.1.1 RAPPEL DES TEXTES DE REFERENCE... 2

SOMMAIRE B.1 CADRE REGLEMENTAIRE... 2 B.1.1 RAPPEL DES TEXTES DE REFERENCE... 2 B MODULE B GESTION DU PERSONNEL SOMMAIRE B MODULE B GESTION DU PERSONNEL... 1 B.1 CADRE REGLEMENTAIRE... 2 B.1.1 RAPPEL DES TEXTES DE REFERENCE... 2 B.1.2 ORGANISMES SOCIAUX... 2 B.1.3 ORGANISMES DE CONTROLE...

Plus en détail

Analyse et Conception d une Nouvelle Structure de Coupleur Squared-Coax-to-Microstrip pour des Applications Hautes Puissances en Télécommunications

Analyse et Conception d une Nouvelle Structure de Coupleur Squared-Coax-to-Microstrip pour des Applications Hautes Puissances en Télécommunications Communication Science & technologie N 9. Janvie 2011 COST Analyse et Conception d une Nouvelle Stuctue de Coupleu Squaed-Coax-to-Micostip pou des Applications Hautes Puissances en Télécommunications Naseddine

Plus en détail

Principes du traitement pharmacologique Dix-sept considérations dans le choix du traitement pharmacologique du TDAH 209

Principes du traitement pharmacologique Dix-sept considérations dans le choix du traitement pharmacologique du TDAH 209 Chapite 7: TRAITEMENT PHARMACOLOGIQUE DU TDAH Pincipes du taitement phamacologique Dix-sept considéations dans le choix du taitement phamacologique du TDAH 209 1. Âge et vaiations individuelles 2. Duée

Plus en détail

Quelques éléments d écologie utiles au forestier

Quelques éléments d écologie utiles au forestier BTSA Gestion Foestièe Module D41 V.1.1. Avil 1997 Quelques éléments d écologie utiles au foestie Paysage vosgien : un exemple d écocomplexe divesifié. Sylvain Gaudin CFPPA/CFAA de Châteaufaine E 10 ue

Plus en détail

tudes & documents ÉCONOMIE ET ÉVALUATION L assurance habitation dans les départements d Outre Mer n 24 Juin 2010

tudes & documents ÉCONOMIE ET ÉVALUATION L assurance habitation dans les départements d Outre Mer n 24 Juin 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 24 Juin 2010 É tudes & documents L assuance habitation dans les dépatements d Oute Me RISQUES ÉCONOMIE ET ÉVALUATION Sevice de l économie, de l évaluation

Plus en détail

Association Presse Purée - 58 rue Castetnau - 64 000 Pau pressepuree64@orange.fr / www.pressepuree64.fr 05 59 30 90 30 / 06 83 51 66 92

Association Presse Purée - 58 rue Castetnau - 64 000 Pau pressepuree64@orange.fr / www.pressepuree64.fr 05 59 30 90 30 / 06 83 51 66 92 Dossie d insciption Association Pesse Puée - 58 ue Castetnau - 64 000 Pau pessepuee64@oange.f / www.pessepuee64.f 05 59 30 90 30 / 06 83 51 66 92 Identification de la stuctue exposante SOUSCRIPTEUR Etes-vous

Plus en détail

Roulements à une rangée de billes de génération C. Information Technique Produit

Roulements à une rangée de billes de génération C. Information Technique Produit Roulements à une rangée de billes de génération C Information Technique Produit Sommaire Caractéristiques 2 Avantages des roulements à billes FAG de génération C 2 Etanchéité et lubrification 2 Température

Plus en détail

Po ur d o nne r un é lan à vo tre re traite

Po ur d o nne r un é lan à vo tre re traite Po u d o nne un é lan à vo te e taite ez a p é P aite t e e vot joud'hui dès au E N EN T TR RE E N NOOUUSS,, CC EESSTT FFAA CC I I LL EE DD EE SS EE O M M PP RR EE NN DDRRE E CC O Toutes les gaanties de

Plus en détail

SOMMAIRE. ATRACOM-Centrafrique Manuel de Procédures Administratives Financiers et Comptables

SOMMAIRE. ATRACOM-Centrafrique Manuel de Procédures Administratives Financiers et Comptables E MODULE E GESTION DES BIENS SOMMAIRE E MODULE E GESTION DES BIENS... 1 E.1 DEFINITIONS... 2 E.2 PRINCIPES DE GESTION... 3 E.2.1 OBJECTIFS POURSUIVIS... 3 E.2.2 DESTINATION FINALE DES BIENS MIS A DISPOSITION...

Plus en détail

Guide du système. Logiciel Navios tetra. Réf. 774541AA (Septembre 2009) Beckman Coulter, Inc. 4300 N. Harbor Blvd. Fullerton, CA 92835

Guide du système. Logiciel Navios tetra. Réf. 774541AA (Septembre 2009) Beckman Coulter, Inc. 4300 N. Harbor Blvd. Fullerton, CA 92835 CLEAR WATER Logiciel Navios teta Guide du système CAROUSEL CLEANING: PREPARE A SOLUTION OF 11 PART HOUSHOLD BLEACH (5% SOLUTIONOF SODIUM HYPOCHLORITE) AND 99 PARTS WATER, RINSE CAROUSEL WITH SOLUTION,

Plus en détail

Microfondements du canal étroit du crédit bancaire : le motif de précaution

Microfondements du canal étroit du crédit bancaire : le motif de précaution Micofondements du canal étoit du cédit bancaie : le motif de pécaution Modèle de compotement d une banque confontée à un isque de liquidité et à une offe de financement extene impafaitement élastique Julio

Plus en détail

Moments partiels crédibilistes et application à l évaluation de la performance de fonds spéculatifs

Moments partiels crédibilistes et application à l évaluation de la performance de fonds spéculatifs Moments patiels cédibilistes et application à l évaluation de la pefomance de fonds spéculatifs Alfed MBAIRADJIM M. 1 & Jules SADEFO K. 2 & Michel TERRAZA 3 1 LAMETA- Univesité Montpellie 1 et moussa alf@yahoo.f

Plus en détail

SOMMAIRE. ATRACOM-Centrafrique Manuel de Procédures Administratives Financiers et Comptables

SOMMAIRE. ATRACOM-Centrafrique Manuel de Procédures Administratives Financiers et Comptables ATRACOM-Centafique Manuel de Pocédues Administatives Financies et Comptables G MODULE G GESTION DE LA TRESORERIE SOMMAIRE G MODULE G GESTION DE LA TRESORERIE... 1 G.1 COMPOSANTES DE LA TRESORERIE... 2

Plus en détail

( Mecanique des fluides )

( Mecanique des fluides ) INSTITUT NTION GRONOMIUE ERTEMENT U GENIE RUR SECTION YRUIUE GRICOE YRUIUE GENERE ( Mecanique des fluides ) TRONC COMMUN ème NNEE atie : Statique des Fluides ( ydostatique ) atie : ynamique des Fluides

Plus en détail

PHYSIQUE DES SEMI-CONDUCTEURS

PHYSIQUE DES SEMI-CONDUCTEURS Dépatement Mico-électonique et télécommunications Pemièe année 004/005 PHYSIQUE DES SEMI-CONDUCTEURS Rouge Violet Infa-Rouge Visible Ulta-Violet Cd x Hg 1-x Te InSb Ge Si GaAs CdSe AlAs CdS GaP SiC GaN

Plus en détail

Gestion dynamique de contexte pour l informatique diffuse * Dynamic context management for pervasive computing

Gestion dynamique de contexte pour l informatique diffuse * Dynamic context management for pervasive computing Gestion dynamique de pou l infomatique diffuse * Dynamic context management fo pevasive computing Jéôme Euzenat 1 Jéôme Pieson 2 Fano Rampaany 2 1 INRIA Rhône-Alpes 2 Fance Telecom R&D Jeome.Euzenat@inialpes.f,

Plus en détail

MISSION INSTRUCTIONS : LIVRAISON DEMANDÉE LE A H SPECIMEN. Reproduction Interdite

MISSION INSTRUCTIONS : LIVRAISON DEMANDÉE LE A H SPECIMEN. Reproduction Interdite Valide en cochant la case intéessée A défaut de convention écite ente les paties au contat de tanspot ou de déclaation de valeu spécifiée pa le donneu d ode, la esponsabilité du tanspoteu, en cas de pete

Plus en détail

Dimensionnement optimal de machines synchrones pour des applications de véhicules hybrides

Dimensionnement optimal de machines synchrones pour des applications de véhicules hybrides Dimensionnement optimal de machines synchones pou des applications de véhicules hybides Sulivan Küttle o cite this vesion: Sulivan Küttle. Dimensionnement optimal de machines synchones pou des applications

Plus en détail

Un nouveau standard d étanchéité pour une durée de vie accrue

Un nouveau standard d étanchéité pour une durée de vie accrue Un nouveau standard d étanchéité pour une durée de vie accrue Roulements rigides à billes munis de joints RSL et RSH Propriétés d étanchéité améliorées Faible frottement Durée de vie accrue Roulements

Plus en détail

Sébastien Charnoz & Adrian Daerr Université Paris 7 Denis Diderot CEA Saclay

Sébastien Charnoz & Adrian Daerr Université Paris 7 Denis Diderot CEA Saclay Algoithmes de minimisation Sébastien Chanoz & Adian Dae Univesité Pais 7 Denis Dideot CEA Saclay De nombeux poblèmes nécessitent de minimise une onction : -Minimise la distance (HI ente des points de mesues

Plus en détail

Année scolaire 2012-2013

Année scolaire 2012-2013 Année scolaie 2012-2013 Pogammes des études (Fomation sous statut étudiant) ommaie Pogamme de 1 e année (L3) 3 Pogamme de 2 e année (M1) 4 Pogamme de 3 e année (M2) 5 Domaines d appofondissement - Éco-Activités

Plus en détail

Évaluation de l'incertitude de mesure par une méthode statistique ("méthode de type A") Voir cours d'instrumentation

Évaluation de l'incertitude de mesure par une méthode statistique (méthode de type A) Voir cours d'instrumentation G. Pinson - Physique ppliquée Mesues - 16 / 1 16 - Instuments de mesues Eeu et incetitude su la mesue d'une gandeu Ce qui suit découle des pesciptions du IPM (ueau Intenational des Poids et Mesues, Fance),

Plus en détail

DEUXIEME ANNEE TRONC COMMUN TECHNOLOGIE TRAVAUX DIRIGES DE PHYSIQUE VIBRATIONS ONDES

DEUXIEME ANNEE TRONC COMMUN TECHNOLOGIE TRAVAUX DIRIGES DE PHYSIQUE VIBRATIONS ONDES UNIVERSITE DES SCIENCES ET DE A TECHNOOGIE HOUARI BOUMEDIENNE INSTITUT DE PHYSIQUE DEPARTEMENT DES ENSEIGNEMENTS DE PHYSIQUE DE BASE DEUXIEME ANNEE TRONC COMMUN TECHNOOGIE TRAVAUX DIRIGES DE PHYSIQUE VIBRATIONS

Plus en détail

Guide pour l analyse de l existant technique. Partie 3

Guide pour l analyse de l existant technique. Partie 3 Partie 3 La Liaison Pivot sur roulement : Le Composant ROULEMENT 0 Introduction Le but de ce guide est de vous permettre une meilleure rédaction des rapports de Bureaux d Études que vous aurez à nous remettre

Plus en détail

Rencontrez votre filleul... au Bangladesh

Rencontrez votre filleul... au Bangladesh Rencontez vote filleul... au Bangladesh Vote guide de visite Afin d oganise au mieux vote visite et de péveni l équipe locale ainsi que vote filleul de vote aivée, Contactez-nous 2 mois avant il est impotant

Plus en détail

GESTION DES RELATIONS HUMAINES ET COMPÉTENCES

GESTION DES RELATIONS HUMAINES ET COMPÉTENCES GESTION DES RELATIONS HUMAINES ET COMPÉTENCES DEMANDE D INFORMATION Vous souhaitez ecevoi de l infomation elative aux solutions de la thématique Gestion des elations humaines et des compétences? Photocopiez

Plus en détail

ROULEMENTS séries L0 à L8 - série J4 désignation page désignation page désignation page

ROULEMENTS séries L0 à L8 - série J4 désignation page désignation page désignation page ROULEMENTS ROULEMENTS séries L0 à L série J désignation page désignation page désignation page Comment rechercher un roulement? : suffixes : caractéristiques techniques : généralités techniques Classement

Plus en détail

A la mémoire de ma grande mère A mes parents A Mon épouse A Mes tantes et sœurs A Mes beaux parents A Toute ma famille A Mes amis A Rihab, Lina et

A la mémoire de ma grande mère A mes parents A Mon épouse A Mes tantes et sœurs A Mes beaux parents A Toute ma famille A Mes amis A Rihab, Lina et Remeciements e tavail a été effectué au sein du laboatoie optoélectonique et composants de l univesité Fehat Abbas (Sétif, Algéie) en collaboation avec le goupe MALTA consolido du Dépatement du Physique

Plus en détail

CLOUD CX263 MÉLANGEUR

CLOUD CX263 MÉLANGEUR COUD CX6 MÉANGEU Clealy bette soun ZONE ZONE MUSIC SOUCE MUSIC SOUCE MUSIC SOUCE MUSIC EVE MUSIC EVE MUSIC EVE MIC EVE MIC EVE MIC EVE MIC EVE MIC EVE MIC EVE 6 6 6 5 5 5 MICOPHONE CX6 4 4 4 F HF F HF

Plus en détail

BoxInternet :choisir le bon forfait

BoxInternet :choisir le bon forfait Au-delà En Tout Chez En D Aute Ce BoxIntenet :choisi le bon fofait Lesoffes «tiple play se» démocatisent gâce aux boîties d opéateus délivant l accès à Intenet dans tout le foye avec des communications

Plus en détail

Mémoire de DEA. Modélisation opérationnelle des domaines de référence

Mémoire de DEA. Modélisation opérationnelle des domaines de référence Mémoie e DEA Ecole octoale IAEM Loaine / DEA Infomatique e Loaine Univesité Heni Poincaé, Nancy 1 LORIA Moélisation opéationnelle es omaines e éféence soutenu le Mai 22 juin 2004 pa Alexane Denis membes

Plus en détail

THÈSE. présentée pour obtenir le titre de. DOCTEUR de L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARTS ET MÉTIERS. Spécialité: Génie Electrique.

THÈSE. présentée pour obtenir le titre de. DOCTEUR de L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARTS ET MÉTIERS. Spécialité: Génie Electrique. N d ode: 005-7 ECOLE DOCTORALE 43 Ecole Nationale Supéieue d At et Métie Cente de Lille THÈSE péentée pou obteni le tite de DOCTEUR de L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARTS ET MÉTIERS Spécialité: Génie Electique

Plus en détail

Les pertes de charge dans les installations. Le dimensionnement des mitigeurs. octobre 2005

Les pertes de charge dans les installations. Le dimensionnement des mitigeurs. octobre 2005 octobe 005 REUE PÉRIODIQUE D INFORMATIONS TECHNIQUES ET INDUSTRIELLES DES THERMICIENS Les petes de chage dans les installations Le dimensionnement des mitigeus octobe 005 Sommaie Le petes de chage dans

Plus en détail

( Codes : voir verso du feuillet 3 ) SPECIMEN

( Codes : voir verso du feuillet 3 ) SPECIMEN Aide demandeu d emploi Pojet pesonnalisé d accès à l emploi Pesciption de Pô emploi RFPE AREF CRP - CTP ou d un patenaie de Pô emploi Pécisez : N d AIS Concene de naissance Pénom Né(e) Inscit(e) depuis

Plus en détail

Vis à billes de précision à filets rectifiés

Vis à billes de précision à filets rectifiés sommaire Calculs : - Capacités de charges / Durée de vie - Vitesse et charges moyennes 26 - Rendement / Puissance motrice - Vitesse critique / Flambage 27 - Précharge / Rigidité 28 Exemples de calcul 29

Plus en détail

Univ. Béjaia, Faculté de la Technologie, Département d électronique

Univ. Béjaia, Faculté de la Technologie, Département d électronique Univ. Béjaia, Faculté de la Technologie, Dépatement d électonique L INTELLIGENCE ARTIFICIELLE APPLIQUEE AUX TELECOMMUNICATIONS Thème : Intelligence économique et télécommunication Poposé pa : D A/. KHIREDDINE

Plus en détail

Un partenaire Un partenaire solide

Un partenaire Un partenaire solide Un partenaire Un partenaire solide Le groupe IMO dont le siège se situe à Gremsdorf dans la région de Nuremberg vous propose plus de 16 années d expérience et d innovations dans le domaine de la fabrication

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DES SECTIONS PLANES

CARACTERISTIQUES DES SECTIONS PLANES CRCTERITIQUE DE ECTION PLNE OENT TTIQUE D UNE ECTION PLNE oient une aie pane et une doite Le moment statiue de a section pa appot à m est défini pa intégae : m ( ) ( ) δ d (doénavant, on note e moment

Plus en détail

yvoi$c Diffici Opticiens lucratif,le bien des vocations Essilor dicte sa loi marché a suscité Munid'une ordonnance, notre client mystère Très

yvoi$c Diffici Opticiens lucratif,le bien des vocations Essilor dicte sa loi marché a suscité Munid'une ordonnance, notre client mystère Très Opticiens l i ô i Diffici Munid'une odonnance, note client mystèe a visité 7 magasins dbptique et 6 sitesweb spécialisés. Opacité des taifs, pix vaiant du simple au quaduple, infomation pacellaie... Pas

Plus en détail

S. BEN RAMDANE, T. DAMAY, F. HAUVILLE, F. DENISET, J.-A. ASTOLFI

S. BEN RAMDANE, T. DAMAY, F. HAUVILLE, F. DENISET, J.-A. ASTOLFI 1 èmes JOURNÉES E L HYROYNAMIQUE Nantes, 7, 8 et 9 mas 5 ETUE E L ECOULEMENT SUR UN HYROFOIL EN MOUVEMENTS FORCES : APPLICATION A LA PROPULSION CYCLOIALE STUY OF FLOW ON HYROFOIL UNERGOING UNSTEAY FORCE

Plus en détail

Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf. côté château SUCY-EN-BRIE (94)

Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf. côté château SUCY-EN-BRIE (94) Epagne immobilièe Nue-popiété immobilie neuf côté château SUCY-EN-BRIE (94) : Rue du Moutie, cente-ville piétonnie À l'entée du château de Sucy Façade du château Un cente-ville pésevé à 17 km de Pais Sucy-en-Bieaffimesonauthenticitépaunpatimoine

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE EPARGNE REMUNERE (Réservé aux particuliers) Exemplaire Client (à conserver)

DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE EPARGNE REMUNERE (Réservé aux particuliers) Exemplaire Client (à conserver) GE Money Bank DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE EPARGNE REMUNERE (Résevé aux paticulies) Exemplaie Client (à conseve) Vote Conseille Cachet du Conseille Le (date de l offe) O l'offe. N de poposition : N

Plus en détail

GESTION DE LA SAUVEGARDE DES DONNÉES (SÉCURITÉ ET STOCKAGE)

GESTION DE LA SAUVEGARDE DES DONNÉES (SÉCURITÉ ET STOCKAGE) GESTION DE LA SAUVEGARDE DES DONNÉES (SÉCURITÉ ET STOCKAGE) SAUVEGARDE DES DONNÉES DEMANDE D INFORMATION Vous souhaitez ecevoi de l infomation elative aux solutions de la thématique Gestion de la sauvegade

Plus en détail

LE LOGEMENT AU NUNAVIK

LE LOGEMENT AU NUNAVIK SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC LE LOGEMENT AU NUNAVIK DOCUMENT D INFORMATION WWW.HABITATION.GOUV.QC.CA Coodination du contenu et édaction Diection des affaies integouvenementales et autochtones Coodination

Plus en détail

Guide 2005 GESTION. des solutions partenaires logiciels. IBM Software. commerciale (CRM) comptable et financière logistique marketing de la qualité

Guide 2005 GESTION. des solutions partenaires logiciels. IBM Software. commerciale (CRM) comptable et financière logistique marketing de la qualité IBM Softwae Guide 2005 des solutions patenaies logiciels GESTION commeciale (CRM) comptable et financièe logistique maketing de la qualité des elations humaines et compétences documentaie (GED) des appels,

Plus en détail

Centreur fin cylindrique pour la fabrication de moules. Le développement

Centreur fin cylindrique pour la fabrication de moules. Le développement Le développement Centreur fin cylindrique pour la fabrication de moules Avantages Durabilité: pour la production de grandes séries Sans jeu pour un alignement précis du moule Temps de cycle plus courts

Plus en détail

Généralités. Aperçu. Introduction. Précision. Instruction de montage. Lubrification. Conception. Produits. Guides à brides FNS. Guides standards GNS

Généralités. Aperçu. Introduction. Précision. Instruction de montage. Lubrification. Conception. Produits. Guides à brides FNS. Guides standards GNS Généralités Aperçu Introduction Précision Instruction de montage Lubrification Conception page............................. 4............................. 5............................. 6.............................

Plus en détail

RAISONNER L INVESTIGATION EN RHUMATOLOGIE

RAISONNER L INVESTIGATION EN RHUMATOLOGIE NOVEMBRE L objectif de ce document est de guide le médecin omnipaticien dans le choix des modalités de laboatoie et d imageie pou l investigation d une condition humatologique. En effet, les analyses de

Plus en détail

Système d ouverture de TGV

Système d ouverture de TGV Centale MP 2008 Coigé du sujet de SII souce UPSTI Systèe d ouvetue de TGV Pésentation du systèe Q Diagae FAST Peette l accès à la voitue et ne as ette le assage en dange Taite les infoations et élaboe

Plus en détail

Roulements à billes en plastique

Roulements à billes en plastique Roulements à billes en plastique Linear Motion and Assembly Technologies 1 STAR Roulements à billes en plastique Roulements à billes en plastique Construction Bague intérieure/extérieure Polyacétal Cage

Plus en détail

Rotules, embouts à rotule, bagues lisses

Rotules, embouts à rotule, bagues lisses Rotules, embouts à rotule, bagues lisses Catalogue 238 Ce catalogue a été soigneusement composé et toutes ses données vérifiées. Toutefois, nous déclinons toute responsabilité en cas d erreurs ou d omissions.

Plus en détail

Les déterminants de la diffusion d Internet en Afrique

Les déterminants de la diffusion d Internet en Afrique Les déteminants de la diffusion d Intenet en Afique pa Benad Conte Maîte de Conféences, Cente d économie du développement Univesité Montesquieu-Bodeaux IV - Fance 6µWYQµ Les pogès apides des technologies

Plus en détail

I. Présentation de l'atelier. Lecture de l'engagement pédagogique.

I. Présentation de l'atelier. Lecture de l'engagement pédagogique. IMEP. Cous : Méthodologie spécialisée pou l enseignement de la fomation musicale (MD1& MD2 FM, AESI 1&2 option FM, AESI3, AESS FM). ATELIER CHANSON Année 2011-2012. Michel Jaspa. Séance 1 (4/10/11) I.

Plus en détail

NOTIONS ÉLEMENTAIRES SUR LES PNEUS

NOTIONS ÉLEMENTAIRES SUR LES PNEUS CE QU IL Y A DANS UN PNEU CEINTURES BANDE DE ROULEMENT ISOLANT DE NAPPES CARCASSE À ARCEAUX DROITS GARNITURE INTÉRIEURE CARCASSE TRINGLE FLANC La GARNITURE INTÉRIEURE du pneu maintient l air dans le pneu.

Plus en détail

Manuel d utilisation MJ519 Table élévatrice hydraulique mobile de style à ciseau 300 kg (660 lb)

Manuel d utilisation MJ519 Table élévatrice hydraulique mobile de style à ciseau 300 kg (660 lb) Manuel d utilisation MJ59 Table élévatrice hydraulique mobile de style à ciseau 300 kg (660 lb) AVERTISSEMENT! Lisez ce manuel d utilisation attentivement et comprenez parfaitement les instructions d opération.

Plus en détail

Eléments mobiles du moteur Moteur 1/9

Eléments mobiles du moteur Moteur 1/9 Eléments mobiles du moteur Moteur 1/9 I Diagnostic des anomalies - Perte de compression ( par les segment ou par le piston ). - Consommation d huile ( remontée d huile dans la chambre ). - Bruits de fonctionnement

Plus en détail

Magister en : Electrotechnique

Magister en : Electrotechnique انج س ت انجضائش ت انذ مشاط ت انشعب ت République Algéienne Démocatique et Populaie صاسة انتعه ى انعان انبحث انعه Minitèe de l Eneignement Supéieu et de la Recheche Scientifique Univeité Mohamed Khide Bika

Plus en détail

Glissière linéaire à rouleaux

Glissière linéaire à rouleaux LRX Guidage linéaire Introduction Rail de guidage Joint Graisseur Corps Rouleaux cylindriques Joint Cage Couvercle d extrémité Les guides linéaires à rouleaux de la série LRX offrent une haute fiabilité

Plus en détail

MODE D EMPLOI ENFANT MINEUR MONFINANCIER LIBERTE VIE

MODE D EMPLOI ENFANT MINEUR MONFINANCIER LIBERTE VIE MODE D EMPLOI ENFANT MINEUR MONFINANCIER LIBERTE VIE Pou établi vote contat MonFinancie Libeté Vie pou un enfant mineu, nous vous emecions de bien vouloi éuni les éléments suivants : Le bulletin de sousciption

Plus en détail

Considérations sur les contraintes liées à la gestion des données thermodynamiques en vue de la création de la base de données THERMODDEM

Considérations sur les contraintes liées à la gestion des données thermodynamiques en vue de la création de la base de données THERMODDEM Cnsidéatins su les cntaintes liées à la gestin des dnnées themdynamiques en vue de la céatin de la base de dnnées THERMODDEM Rappt final BRGM/RP-55118- FR Décembe 2006 Gnsidéatins su les cntaintes liées

Plus en détail

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES V ACTIONNEURS PNEUMATIQUES : 51 Généralités : Ils peuvent soulever, pousser, tirer, serrer, tourner, bloquer, percuter, abloquer, etc. Leur classification tient compte de la nature du fluide (pneumatique

Plus en détail

Une dynamique à votre service

Une dynamique à votre service Une dynamique à votre service Spécialiste en Machines Electriques Créé en 1894 sous le nom de T.B.T.*, T-T ELECTRIC est un fabriquant de moteurs électriques à courant continu et alternatif de haute qualité

Plus en détail

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm A/8000/L, A/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 3 à 5 mm Avec piston magnétique ou non selon ISO 555, ISO 643, VDMA 456 et NFE 49-003- Blocage de sécurité de la tige de

Plus en détail

Flux Réseau et Sécurité

Flux Réseau et Sécurité Flux Réseau et Sécuité v1.01 Yann BERTHIER Spécialiste Sécuité Systèmes et Réseaux yb@bashibuzuk.net Nicolas FISCHBACH Senio Manage, Netwok Engineeing Secuity, COLT Telecom nico@secuite.og - http://www.secuite.og/nico/

Plus en détail

PITTSBURGH CORNING EUROPE N.V. / S.A. Lasne Business Park, Chaussée de Louvain, 431 D E S C R I P T I O N FOAMGLAS T4/T4 WDS S3 F 40 (**)-50-60

PITTSBURGH CORNING EUROPE N.V. / S.A. Lasne Business Park, Chaussée de Louvain, 431 D E S C R I P T I O N FOAMGLAS T4/T4 WDS S3 F 40 (**)-50-60 UBAt 04/1626 Valale du 12.07.2004 au 11.07.2009 http://www.uat.e Union elge pou l Agément tehnique dans la onstution Sevie Puli Fédéal (SPF) Eonomie, Classes moyennes, PME et Enegie, Sevie Agément et Spéifiations

Plus en détail