THÈSE. présentée pour obtenir le titre de. DOCTEUR de L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARTS ET MÉTIERS. Spécialité: Génie Electrique.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "THÈSE. présentée pour obtenir le titre de. DOCTEUR de L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARTS ET MÉTIERS. Spécialité: Génie Electrique."

Transcription

1 N d ode: ECOLE DOCTORALE 43 Ecole Nationale Supéieue d At et Métie Cente de Lille THÈSE péentée pou obteni le tite de DOCTEUR de L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARTS ET MÉTIERS Spécialité: Génie Electique pa Gabiel-Octavian CIMUCA SYSTEME INERTIEL DE STOCKAGE D ENERGIE ASSOCIE A DES GENERATEURS EOLIENS MM. R. CIUPA Pofeeu à l UT Cluj-Napoca, Roumanie Péident I. BOLDEA Pofeeu à l UP Timioaa, Roumanie Rappoteu A. MIRAOUI Pofeeu à l UT Belfot-Montbéliad, Fance Rappoteu M.M. RADULESCU Pofeeu à l UT Cluj-Napoca, Roumanie B. ROBYNS Pofeeu à HEI Lille, Fance Ch. SAUDEMONT Eneignant-checheu à HEI Lille, Fance L ENSAM et un Gand Etabliement dépendant du Minitèe de Education Nationale, compoé de huit cente: AIX-EN-PROVENCE ANGERS BORDEAUX CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE CLUNY LILLE METZ PARIS

2

3 A Ramona, à me paent.

4 Remeciement

5 Remeciement Remeciement Au teme de ce tavail, je tien à emecie tou ceux qui y ont collaboé, diectement ou indiectement, lo de toi année de thèe en cotutelle. Je tien tout paticulièement à emecie le Pofeeu M.M. Radulecu et B. Robyn, pomoteu de cette thèe de doctoat en cotutelle et dont le idée, le coneil, le citique, mai aui le encouagement, m ont été d une aide pécieue. Le deux ont fait beaucoup plu que leu devoi comme diecteu de thèe et c et pouquoi il ont ma econnaiance la plu pofonde. Je emecie Monieu M. Vittu, Diecteu de l Ecole de Haute Etude d Ingénieu (HEI) de Lille pou m avoi accepté dan on établiement et pou l accod qu il a donné au financement de la plupat de tage effectué en Fance. Je emecie également le Pofeeu J.P. Hautie, Diecteu du Laboatoie d Electotechnique et d Electonique de Puiance (LEP) de Lille et pofeeu à l ENSAM de Lille, pou on accod et pou on aide concenant le démaage et le déoulement de cette thèe en cotutelle. Je le emecie aui pou on accod concenant le financement de deux tage effectué à Lille. Me emeciement vont aui à Chitophe Saudemont, eneignant checheu à HEI et coencadant de ma thèe. Son aide pécieue pou appende à tavaille avec le cate dspace, mai aui le emaque petinente faite tout au long de ce tavail, ont eu une contibution déciive u la qualité et la quantité de éultat que je peux enfin péente ici. Pou leu paticipation à l évaluation cientifique de ce tavaux, je tien également à emecie Meieu I. Boldea, pofeeu à l Univeité «Politehnica» de Timioaa, Roumanie, et A. Miaoui, pofeeu à l Univeité de Technologie de Belfot-Montbéliad, Fance, en tant que appoteu et pui en tant que membe dan le juy. Je le emecie aui pou la édaction de appot dan de délai tè contaignant. Je emecie le Pofeeu R. Ciupa, Doyen de la Faculté de Génie Electique de Cluj-Napoca, qui m a fait l honneu de péide mon juy de thèe. Ma econnaiance va également au Pofeeu R. Munteanu, Recteu de l Univeité Technique de Cluj-Napoca et ancien Doyen de la Faculté de Génie Electique. C et lui qui m a convaincu de continue ma fomation d ingénieu en faiant une thèe de doctoat. Sa confiance en moi et e encouagement ont beaucoup contibué à ma femeté pou dépae le obtacle enconté duant la péiode de thèe. Je tien aui à emecie Madame M. Imec, pofeeu à la Faculté de Génie électique de Cluj- Napoca, qui m a fait découvi le ecet de entaînement électique et de imulation de ytème électomécanique. Se emaque tè petinente ont eu une contibution impotante à ma éuite dan la éaliation du banc d eai. Je n oublie pa Ludovic Leclecq, doctoant fançai et ami avec qui j ai beaucoup échangé lo du tavail qu on a mené en paallèle. C et lui qui a été mon «pof» d automatique.

6 Remeciement Me emeciement vont aui aux meieu M. Nae, A. Anel, A. Davigny (eneignant checheu à HEI), F. Gionco (technicien de laboatoie à HEI), et Y. Pankow (ancien doctoant à HEI), pou leu outien moal et pou l amabilité qu il ont montée enve moi lo de me tage de doctoat en cotutelle. Je emecie également le Meieu V. Tifa, I.Vadan, C. Ruu et I. Biou, pofeeu à la Faculté de Génie électique qui ont appoté le toi appot d avancement de tavaux de la thèe. J expime aui ma econnaiance enve tou le membe du Dépatement Machine électique de l Univeité Technique de Cluj-Napoca et pou tou me collègue que j ai côtoyé à Cluj-Napoca; il e econnaîtont. Je emecie tout paticulièement me collègue du Goupe de Petit moteu électique et Taction électique pou la chaleueue ambiance dan laquelle e ont déoulée ce denièe année. Si il y a une peonne à ne pa oublie, c et le Monieu D. Bocadi, mon ancien pofeeu d électotechnique pendant le lycée. C et bien lui qui m a fait plonge dan le ecet de l électicité et qui m a confié le clé du Laboatoie d Electotechnique, là où j ai paé de jou entie pou découvi le miacle que le électon peuvent poduie. Le meilleu entiment ont detiné pou la famille de Buno et Emmanuelle Sato. Le weekend paé avec eux ont fait que me éjou à Lille oient beaucoup plu intéeant. Meci beaucoup pou tout l amitié qu il ont manifetée enve moi. Je emecie également Victo Mete, mon ancien collègue de faculté et tè che ami, et Vioica, on époue, pou leu amitié et pou le temp qu on a paé enemble. Il ont beaucoup enoleillé le gi du Nod. Me emeciement vont aui à Guillaume Seille, Jame Flawn-Thoma (ancien élève HEI et un de pemie étudiant que j ai co-encadé lo de leu pojet fin d étude) et leu famille. Il ont devenu me ami et m ont fait découvi une patie de la Fance. Aui, je n oublie pa Piee Silva, Felipe Cota, Jean-Philippe Schaf Zanella, Thiey Sato et leu famille. Toute ce peonne ont beaucoup contibué pou que je puie m habitue avec la vie fançaie. Je péente me incèe emeciement à Madame Babaie, eponable du Sevice logement de l AEU. Elle m a toujou touvé une chambe, même dan de délai contaignant et an jamai pede on ouie éblouiant. Je emecie aui le conciege de éidence Valentine Chaendièe, Saint Michel, Foye Intenational, Teilhad de Chadin et Fancicain de Lille pou leu amabilité lo de me éjou à Lille. Un gand meci à Madame Iepan, mon pofeeu de fançai. Enfin, je emecie me paent pou tout ce qu il ont fait pou moi. Il e ont beaucoup acifié pou m offi toute le condition néceaie afin que je puie deveni ce que je ui. Ma econnaiance enve eux et inexpimable. Si j ai oublié quelqu un, je le pie de me padonne. Il y a tant de peonne qui ont intevenue dan ma vie pendant ce denièe année.

7 Sommaie Sommaie Avant-popo. Intoduction généale Patie I - Sytème inetiel de tockage d énegie (SISE)... 7 Chapite 1 Péentation du contexte Contexte actuel u le maché d électicité Stockage de l énegie dan le éeaux électique Technique de tockage à long teme Technique de tockage à cout teme Concluion Réféence 14 Chapite Sytème inetiel de tockage d énegie Intoduction Le volant d inetie 0..1 Conidéation généale. 0.. Elément de calcul de éitance....3 Dimenionnement de volant d inetie pou le SISE Matéiaux utilié et caactéitique La machine électique Conidéation généale Machine électique utiliée dan le SISE Concluion 30.5 Réféence 31 Chapite 3 Modéliation mathématique de compoante du SISE et contôle de la machine électique du SISE Intoduction u la modéliation de machine électique du SISE Axe de epèe claique Axe de epèe dq Axe de epèe αβ Equation dynamique de la machine électique du SISE Modéliation mathématique de la machine aynchone (MAS) Equation électique de la MAS dan le epèe dq Equation électique de la MAS dan le epèe αβ Commande vectoielle de la MAS Contôle diect en couple (DTC) de la MAS i

8 Sommaie 3.6 Modéliation mathématique de la machine ynchone à aimant pemanent (MSAP) Equation mathématique de la MSAP Fonctionnement de la MSAP au facteu de puiance unitaie Commande vectoielle de la MSAP Modéliation mathématique du convetieu électonique de puiance Onduleu de tenion avec onde poteue Onduleu utilié pou le DTC Modéliation mathématique du bu continu Concluion Réféence.. 65 Chapite 4 Bilan énegétique du SISE Intoduction Pete et endement du convetieu électonique de puiance Pete en commutation Pete en conduction Pete et endement énegétique du ytème MAS + volant d inetie Etimation de pete Joule dan la MAS Etimation de pete fe dan la MAS Etimation de pete pa fottement Bilan de puiance du SISE avec MAS Pete et endement du ytème MSAP + volant d inetie Etimation de pete Joule dan la MSAP Etimation de pete fe Etimation de pete pa fottement Rendement du SISE avec MSAP Concluion Réféence 84 Patie II - SISE aocié au généateu éolien Chapite 5 Aociation du SISE au généateu éolien Bef hitoique de généateu éolien Puiance founie pa le généateu éolien et containte Aociation du SISE au généateu éolien Concluion Réféence 9 Chapite 6 Contôle et upeviion du SISE aocié au généateu éolien Intoduction u le contôle du SISE aocié au généateu éolien Contôle du SISE aocié au généateu éolien Contôle en vitee pou le SISE, contôle vectoiel pou la MAS et contôle du bu continu pa le convetieu coté éeau ii

9 Sommaie 6.. Contôle en vitee pou le SISE, contôle vectoiel pou la MAS et contôle de bu continu pa le SISE Contôle en couple pou le SISE, contôle vectoiel pou la MAS et contôle de bu continu pa le SISE Contôle en couple pou le SISE, contôle diect en couple pou la MAS et contôle de bu continu pa le SISE Amélioation de pefomance énegétique du DTC Supeviion du SISE aocié au généateu éolien Supevieu à puiance liée Supevieu à puiance contante Choix de la contante de temp du filte et dicuion u le éultat obtenu avec le deux type de upevieu Deuxième type de upevieu à puiance contante Concluion Réféence 116 Patie III - Banc d eai et éultat expéimentaux 117 Chapite 7 Péentation du banc d eai Deciption du banc d eai L émulateu de tubine éolienne (ETE) Le généateu ynchone à aimant pemanent (GSAP) Le ytème inetiel de tockage d énegie (SISE) La connexion au éeau (CAR) Le GSAP Détemination de paamète du GSAP Réolution de poblème lié à l index de l encodeu incémental Implantation du contôle vectoiel pou le GSAP Poblème de compatibilité électomagnétique Communication ente le cate dspace DS 1103 et DS Concluion Réféence. 18 Chapite 8 Réultat expéimentaux concenant le pefomance énegétique du SISE Rendement du SISE avec MAS et le contôle vectoiel Rendement du SISE avec MAS et le DTC Rendement du SISE avec MSAP et le contôle vectoiel Concluion Réféence 136 Chapite 9 Réultat expéimentaux concenant le SISE aocié au généateu éolien Intoduction Démaage du SISE aocié au généateu éolien Réultat expéimentaux concenant contôle vectoiel de la MAS iii

10 Sommaie Eai an puiance éactive aux bone du éeau Eai avec puiance éactive aux bone du éeau Réultat expéimentaux concenant le DTC de la MAS Eai an puiance éactive aux bone du éeau Eai avec puiance éactive aux bone du éeau Compaaion du contôle vectoiel et du DTC dan le ca du SISE aocié au généateu éolien Concluion Réféence 149 Concluion généale et pepective 151 Annexe A.1 Application pécifique de SISE et compaaion avec d aute ytème de tockage A. Fabicant de ytème inetiel de tockage d énegie A.3 Le clae de endement adoptée en Euope pou le moteu aynchone à cage A.4 Détemination du flux d aimant pemanent de la MSAP A.5 Développement du upevieu à logique floue A.6 Catalogue technique Leoy Some pou la MSAP A.7 Cuiculum Vitae. 168 iv

11 Avant-popo La echeche péentée dan cet ouvage et le fuit de toi année de doctoat en cotutelle ente l Univeité Technique de Cluj-Napoca, en Roumanie, et l Ecole Nationale Supéieue d At et Métie, en Fance. En Roumanie, le tavail a été effectué à l Univeité Technique de Cluj-Napoca, au ein du Goupe de Petit Moteu Electique et Taction Electique. En Fance, le tavail et déoulé au ein de l équipe Réeaux Electique et Sytème Enegétique (RESE) du Laboatoie d Electotechnique et d Electonique de Puiance (LEP) de Lille, dan le locaux de l Ecole de Haute Etude d Ingénieu (HEI) de Lille. Le contexte de cette thèe a été uggéé en 1998 quand la ociété Noelec (ituée à Vequin et devenue Foclum Ingénieie en 001) poait le poblème de l augmentation du taux de pénétation de éolienne à vitee fixe dan le ite iolé, où le éolienne ont ouvent aociée à de généateu Dieel. Pou pemette cette augmentation, il et néceaie de lie la puiance généée pa le éolienne, ce qui néceite l ajout d un ytème de tockage à cout teme, tè dynamique, et le développement d une tatégie de commande de l enemble éolienne ytème de tockage. Cette poblématique a fait l objet d un pojet de echeche, aociant Noelec au LEP, financé pa la Région Nod-Pa de Calai. Le contexte égional a encouagé le développement de tavaux viant à augmente le taux de pénétation de éolienne dan le éeaux électique. Cela à caue du développement impotant péviible de l éolien dan la Région Nod-Pa de Calai. Une étude de RTE (getionnaie du éeau de tanpot d électicité) a évalué la capacité d accueil du éeau électique de la Région en éolienne claique (ne paticipant pa aux evice ytème) à envion 50 MW. Actuellement, plu de 600 MW d intallation éolienne ont en cou d étude dan la égion. A moyen teme, le feme éolienne devont donc paticipe aux evice ytème, i on veut dépae le 50 MW dont on a palé au-deu. Ce contat ont donc incité la Région à finance, dan le cade de on pogamme éolien, une thèe de doctoat u cette poblématique. Cette thèe de doctoat a démaé à la fin de l année 001, pa le tavail de Ludovic Leclecq [1], et a été outenue à la fin de l année 004. D aute thèe e ont uivie dan le cade du même pogamme en 00, 003 et 004, mai baée u d aute ouce de financement. L ouvage péent incit dan cette lite et a été démaé en 00. Le tavail de echeche péenté dan cette thèe a été financé pa pluieu ouce. C et le Minitèe Roumain de l Education et de la Recheche qui a aué la boue menuelle de doctoat duant la péiode de la thèe. Aui, deux pojet de echeche financé pa le Coneil National de la Recheche cientifique univeitaie (CNCSIS) ont pemi l obtention d une patie de éultat théoique péenté dan cette thèe et aui le financement patiel de déplacement effectué à Lille [] et [3]. Bien û, il ne faut pa oublie le coté fançai, ca ce ont l HEI de Lille et l ENSAM de Lille qui ont paticipé altenativement au financement de me éjou en Fance. En effet, j ai effectué cinq tage de doctoat en cotutelle à Lille, chacun pou toi moi.

12 Avant-popo Réféence [1] L. Leclecq, «Appot de tockage inetiel aocié à de éolienne dan un éeau électique en vue d aue de evice ytème», Thèe de doctoat outenue au Laboatoie d Electotechnique et d Electonique de Puiance de Lille, 14 décembe 004. [] «Sytème inetiel de tockage d énegie», Pojet de echeche financé pa le Coneil National de la Recheche cientifique univeitaie - CNCSIS, , Roumanie; eponable de pojet: Gabiel CIMUCA. [3] «Contôle diect en couple adapté à un ytème inetiel de tockage d énegie aocié à de généateu éolien», Pojet de echeche financé pa le Coneil National de la Recheche cientifique univeitaie - CNCSIS, 005, Roumanie; eponable de pojet: Gabiel CIMUCA.

13 Intoduction généale

14 Intoduction généale L objet de cette thèe concene le ouce à énegie enouvelable et plu paticulièement l énegie éolienne, qui ont en plein développement en Euope. Suite au taité de Kyoto, l Euope a décidé d encouage fotement l implantation de ouce à énegie enouvelable et la poduction décentaliée d électicité. Cela poe de vai poblème aux éeaux électique du point de vue de leu getion. Actuellement, le éolienne intallée dan le monde ne paticipent pa aux evice ytème. Elle ont conidéée comme de chage négative et ce ont le centale claique qui doivent aue la tabilité de éeaux électique. C et pouquoi, le taux de pénétation de éolienne et limité et ne peut pa dépae 0-30 % de l énegie conommée. Pou facilite l intégation de éolienne et l augmentation du taux de pénétation, il faut touve de olution pou qu elle puient paticipe à la getion du éeau. Cela change totalement la viion de éeaux électique [1]. Loqu on pale de la poduction claique d énegie électique, on pene à de gande centale (themique, nucléaie et gande hydocentale) placée dan quelque point bien déteminé. Ce centale ont inteconnectée pa le éeau de tanpot à haute tenion (typiquement upéieue à 30 kv) [1] et ont commandée d une manièe coodonnée qui peut ête conidéée centaliée. Le éeau de tanpot fome de cicuit maillé, afin d aue une bonne inteconnexion de généateu povenant de difféente centale. Le éeaux de ditibution ont alimenté pa un nombe eteint de pote de tanfomation à pati du éeau de tanpot. Ce éeaux ont de tuctue adiale et tavaillent au deou de 30 kv [1]. Actuellement, le éeaux de ditibution ne compotent patiquement pa de ouce d énegie. Il ont utilié eulement pou alimente le conommateu. La poduction décentaliée concene de nombeue ouce d énegie, dont le puiance ne dépaent pa 100 MW, et dont la plupat ont connectée aux éeaux de ditibution. Ce ouce ne ont pa planifiée d une manièe centaliée. Elle ont intallée pa de poducteu indépendant et dan une multitude de ite. La patique actuelle, de ne pa faie paticipe la poduction décentaliée aux evice ytème, doit change à caue du développement de ce type de poduction. Donc, le nouveaux type de ouce d énegie doivent ête capable à aue de evice ytème: églage de la tenion, églage de la féquence, églage de la puiance éactive, paticipation à la épatition de chage, capacité de démaage en autonome ou black-tat et fonctionnement en îlotage. En aion du caactèe tè fluctuant et aléatoie du vent, une éolienne eule ne peut pa paticipe aux evice ytème. Il faut ajoute de ytème de tockage d énegie pemettant d avoi une éeve upplémentaie d énegie. Afin d aue l équilibe poduction / conommation, un ytème de tockage de type inetiel et enviagé [] et [3]. Il y a pluieu aion pou ce choix: bonne dynamique, bon endement, duée de vie imilaie à l éolienne, etc. L objectif généal de cette thèe et d étudie l aociation d un ytème inetiel de tockage d énegie au généateu éolien afin de contitue un enemble capable de founi de evice ytème ou de fonctionne en îloté. Le tavail de toi an de echeche et péenté dan cette thèe, étant tuctué en toi patie. 4

15 Intoduction généale La pemièe patie taite excluivement le ytème inetiel de tockage d énegie. On intéee u: le contexte actuel u le maché de l électicité et le beoin de tockage d énegie; le ytème inetiel de tockage d énegie (SISE); on péente le type de SISE, le bae phyique, le poblème concenant le dimenionnement du volant d inetie et le choix de la machine électique incopoée. la modéliation mathématique du SISE, le pincipe de commande de machine électique concenée et le modèle mathématique de convetieu électonique de puiance; on enviage deux type de SISE: avec machine aynchone (MAS) et avec machine ynchone à aimant pemanent (MSAP). bilan énegétique du SISE; on péente le modèle de pete dan la machine électique incopoée et dan le convetieu électonique de puiance, et on fait une etimation du endement du SISE. La deuxième patie taite de l aociation d un SISE avec un généateu éolien. Dan cette patie on intéee u: le poblème concenant la puiance généée pa un généateu éolien eul, le poibilité d aocie un SISE avec le généateu éolien et le poibilité de contôle de la puiance généée; le pincipe de contôle et de upeviion du SISE aocié au généateu éolien; on péente de pincipe de contôle du SISE et de éultat de imulation afin d etime le pefomance. Enuite, on péente de pincipe de upeviion du SISE, afin de le mainteni dan e limite de fonctionnement nomal. De imulation ont faite pou etime l efficacité de méthode de upeviion. Dan le pemièe deux patie, on péente de pincipe théoique. Cependant, une gande patie du temp de echeche a concené la éaliation d une platefome expéimentale detinée à l implantation patique de pincipe développé en théoie. Cette platefome expéimentale a été éaliée à l Ecole de Haute Etude d Ingénieu (HEI) de Lille, dan le Laboatoie de l Electotechnique et de l Electonique de Puiance (LEP) de Lille. La toiième patie de la thèe pote u: la platefome expéimentale; on péente le compoante pincipale du banc d eai et quelque poblème pécifique qui ont appau duant le tavail. le expéimentation éaliée pou valide le éultat de imulation péenté dan la pemièe patie; le expéimentation éaliée pou valide le pincipe et le éultat de imulation péenté dan la deuxième patie. La thèe finit pa une concluion généale éuniant le concluion de tout le chapite. On péent aui le contibution oiginale et de pepective de la thèe. 5

16 Intoduction généale Réféence [1] M. Cappe, «Commande et égulation de éeaux électique», Hemè Science, Pai 003. [] J. P. Baton and D. G. Infield, Enegy Stoage and It Ue With Intemittent Renewable Enegy, IEEE Tanaction on Enegy Conveion, vol. 19, no., June 004, pp [3] EUR Bochue: Enegy Stoage - A Key Technology fo Decentalized Powe, Powe Quality and Clean Tanpot, Office fo Official Publication of the Euopean Communitie, Luxemboug, 001, 6

17 Pemièe patie SYSTEME INERTIEL DE STOCKAGE D ENERGIE (SISE) Réumé La pemièe patie de la thèe concene le ytème inetiel de tockage d énegie (SISE). On péente le contexte actuel u le maché de l électicité et le poibilité actuelle de développement de ytème de tockage d énegie, notamment de SISE. Enuite, on continue avec la péentation de SISE et on dicute le poblème technologique concenant la contuction de ce ytème. Deux chapite ont éevé qu développement de modèle mathématique de compoante du SISE et de modèle de pete d énegie. Cette patie de la thèe finit pa la péentation de imulation faite pou etime le endement énegétique pou deux type de SISE: le SISE avec machine aynchone à cage et le SISE avec machine ynchone à aimant pemanent.

18 Chapite 1 Péentation du contexte 8

19 Chapite 1 Péentation du contexte Chapite 1 Péentation du contexte Réumé Ce chapite péente le contexte actuel u le maché de l électicité, le poibilité de développement pou le ytème de tockage de l énegie électique et quelque méthode utiliée pou tocke l énegie électique. Le développement de ouce de poduction décentaliée met en évidence de poblème nouveaux concenant le beoin de ytème de tockage d énegie. On a beoin de ytème de tockage à cout teme pou pouvoi aue la égulation du éeau électique et on a beoin de ytème de tockage à long teme pou une meilleue utiliation de centale électique. 9

20 Chapite 1 Péentation du contexte 1.1. Contexte actuel u le maché d électicité La libéaliation du maché de l électicité et le développement de la poduction décentaliée exigent une nouvelle appoche de poblème concenant le éeaux électique. Il y a de nombeux poblème nouveaux engendé pa la multitude de nouvelle ouce d énegie, ditibuée géogaphiquement et e développant apidement. D aute poblème e poent aui pou l aveni de la getion de éeaux électique [1] - [3]. Le tockage d énegie joue un ôle flexible et multifonctionnel dan le éeau d alimentation d énegie électique, en auant un management plu efficace de eouce diponible. En combinaion avec le ytème de poduction d énegie électique pa la conveion de énegie enouvelable, le Sytème de Stockage d Enegie (SSE) peuvent augmente la valeu de l énegie électique généée pa le centale éolienne ou olaie, en founiant de l énegie pendant le péiode de pointe et en accumulant l énegie pendant le péiode où la demande d énegie et éduite. De plu, le SSE facilitent l intégation de ouce d énegie enouvelable, comme le éolienne et panneaux photovoltaïque, dan le ytème énegétique. Statégiquement placé, le SSE peuvent augmente l efficacité du ytème exitant de tanmiion et de ditibution de l énegie électique. Le SSE peuvent ête utilié pou éduie le pointe de chage dan une tation d alimentation d énegie électique. Cela peut élimine le centale fonctionnant eulement pendant le péiode de pointe et pemette une meilleue utiliation de centale fonctionnant en égime pemanent (Fig. 1.1). Aui, le SSE event pou augmente la qualité de l énegie électique, en auant un meilleu contôle de la féquence et de la tenion. Fig Amélioation de la qualité d énegie électique et élimination de centale de cête (ouce 10

21 Chapite 1 Péentation du contexte puiance (kw) temp () Fig. 1.. Exemple de puiance généée pa une éolienne à vitee fixe de 300 kw Le poblème majeu aocié aux ouce d énegie décentaliée et qu elle ne paticipent en généal pa aux evice ytème (églage de la tenion, de la féquence, démaage en autonome ou black-tat, poibilité de fonctionne en îlotage, etc.). Le fait de ne pa paticipe aux evice ytème amène ce type de ouce à e compote comme de généateu paif du point de vue électique. Le églage de la tenion et de la féquence et dè lo epoté u le altenateu claique. Le taux de pénétation de la poduction décentaliée, c et-à-die la puiance qu elle génèe pa appot à la puiance conommée, doit alo ête limité afin de pouvoi gaanti la tabilité du éeau dan de condition acceptable [3]. Ceci et paticulièement vai pou le ouce à énegie enouvelable dont la ouce pimaie et difficilement péviible et tè fluctuante, comme c et le ca de l éolien pou lequel cetain etou d expéience indiquent que lo de taux de pénétation upéieu à 0 ou 30% de poblème de tabilité peuvent appaaîte [3]. La figue 1. monte un enegitement de la puiance généée pa une éolienne à vitee fixe de 300 kw (ancien ite éolien de Dunkeque) oumi à un vent moyen de 1 m/. Cet enegitement, qui illute le caactèe tè fluctuant de la puiance généée pa ce type d éolienne, monte que cette puiance peut ubi de vaiation de plu de 100 kw en 3 ec. Le ytème de poduction décentalié ont fot enible aux petubation du éeau. Le ceux de tenion ou le vaiation de féquence entaînent ouvent la déconnexion de la poduction lo d un incident u le éeau. Cette déconnexion peut aggave un dééquilibe poduction / conommation et, pa effet domino, accélée l avènement d un incident majeu dan le éeau. D aute pat, la poibilité de fonctionne en îloté pemettait à la poduction décentaliée de continue à alimente de conommateu iolé du éeau uite à un défaut u celui-ci, et aini de limite le nombe de client affecté pa ce défaut. L îlotage ete cependant intedit actuellement pou de aion de écuité de peonne et du matéiel. A ce jou, le éolienne ne paticipent pa au églage de la poduction. Cependant, ce fait doit ête changé à caue de l augmentation continue de leu taux de pénétation dan le éeaux électique. En aion de la ouce pimaie de ce ytème de poduction d énegie (le vent), qui et tè aléatoie et impéviible, une éolienne eule ne peut pa faie le églage de la poduction. Donc, on a beoin d un ytème de tockage jouant le ôle de tampon ente la ouce et le conommateu. Le ytème de tockage doit ête aez dynamique afin qu il oit capable d agi en temp éel, en fonction de fluctuation de la puiance généée et conommée. L augmentation du taux de pénétation de la poduction décentaliée ea donc conditionnée à la paticipation aux evice ytème de cette poduction. La paticipation au églage de la tenion en 11

22 Chapite 1 Péentation du contexte abobant ou en injectant de la puiance éactive tend à e développe, ca elle et actuellement impoée, en Fance notamment, pa la légilation [4]. 1.. Stockage de l énegie dan le éeaux électique L électicité ne peut ête tockée facilement et néceite a tanfomation ou une aute fome d énegie (chimique, themique, potentielle, mécanique, etc.). Le tockage de l énegie électique contitue une de compoante d un futu développement duable. Il y a pluieu méthode de tockage d énegie pouvant ête difféenciée en deux catégoie : Stockage à long teme (temp de tockage upéieu à 10 min); Stockage à cout teme (temp de tockage inféieu à 10 min). Enuite le technique de tockage le plu connue ont péentée bièvement Technique de tockage à long teme Stockage d énegie ou fome d énegie potentielle de l eau Nommée aui tockage pa pompage hydaulique, et une méthode utiliée depui 199, étant la plu vieille technologie de tockage d énegie dan le centale. En effet, juqu à 1970, c était la eule option diponible u le maché pou tocke de gande quantité d énegie. Un tel ytème compote deux gand éevoi itué à de hauteu difféente. L eau et pompée du éevoi inféieu au éevoi upéieu, où elle et tockée. En fonction de la demande, l eau peut eveni au éevoi inféieu, mai en taveant une ou pluieu tubine hydaulique tanfomant l énegie potentielle de l eau en énegie mécanique. Enuite, de généateu entaîné pa le tubine tanfoment l énegie mécanique en énegie électique. De tel ytème peuvent founi juqu à 1000 MW, mai il ont conditionné pa le containte géogaphique, géologique, envionnementale et le coût aez élevé de leu contuction. Cependant, en Fance, 400 MW de tockage de ce type ont intallé. Stockage d énegie ou fome d énegie potentielle de l ai compimé Le tockage d énegie ou fome d énegie potentielle de l ai compimé (CAES, d apè le nom anglai : Compeed-Ai Enegy Stoage) contitue une aute altenative, appaue un peu plu tad. Cette technologie de tockage compote un gand éevoi outeain, bien étanche, où l on peut tocke de l ai compimé. En fonction de la demande, l ai compimé et délivé à une tubine à gaz entaînant un généateu électique. Aini, l énegie potentielle de l ai compimé et tanfomée en énegie électique. Le pemie CAES commecial a été éalié en Allemagne à Hundof, en 1978, et peut founi 90 MW. Comme pou le tockage hydaulique, la contuction de CAES et conditionnée aux containte géogaphique et géologique. Toutefoi, il y a déjà pluieu CAES contuit en Euope et aux Etat-Uni, en utiliant d ancienne mine de chabon ou de el, de vieux puit de pétole et de cavene outeaine étanche. Stockage d énegie ou fome d énegie chimique Le tockage d énegie ou fome chimique dan le batteie électochimique et de loin la technique la plu épandue pou le tockage de l énegie électique. En fonction du type de batteie, difféente éaction chimique ont povoquée en utiliant l énegie électique et en la tockant ou fome d énegie chimique. En fonction de la demande, de éaction chimique inveée poduient de l électicité. Le pemie et le plu utilié u le maché a été l accumulateu au plomb dont pluieu amélioation le endent encoe compétitif u le maché. Etant diponible u une plage de puiance 1

DTC d un MAS utilisé pour l optimisation des performances d un panneau photovoltaïque

DTC d un MAS utilisé pour l optimisation des performances d un panneau photovoltaïque Revue de Enegie Renouvelable Vol. N 4 (28) 595 62 DC d un MAS utilié pou l optimiation de pefomance d un panneau photovoltaïque B. Mokhtai *, A. Cheknane, A. Ameu,. Mokani et B. Azoui 2 aboatoie de Recheche

Plus en détail

Magister en : Electrotechnique

Magister en : Electrotechnique انج س ت انجضائش ت انذ مشاط ت انشعب ت République Algéienne Démocatique et Populaie صاسة انتعه ى انعان انبحث انعه Minitèe de l Eneignement Supéieu et de la Recheche Scientifique Univeité Mohamed Khide Bika

Plus en détail

Le Véhicule Hybride du LAMIH

Le Véhicule Hybride du LAMIH Le Véhicule Hybide du LAMIH Une éalisation collective Le pojet véhicule hybide a été éalisé pa une équipe tansvesale du LAMIH egoupant des automaticiens et des mécaniciens. Leus domaines de echeche sont

Plus en détail

Equipement Electrique

Equipement Electrique Equipement Electique TEEM 1 èe Année Equipement Electique, TEEM 1 ee année, uno FRAÇO 1 ntoduction 2 Le pogamme * Champ magnétique, flux, induction électomagnétique, chages électiques et foces * La machine

Plus en détail

Chaînes énergétiques

Chaînes énergétiques Chapite 7 Chaînes énegétiques Découvi Activité expéimentale n 1 Comment fonctionne une voitue utilisant une pile à combustible? Expéience n 1 Au niveau des ésevois, on obseve la fomation de bulles : des

Plus en détail

Amélioration des performances des aérogénérateurs

Amélioration des performances des aérogénérateurs N d ode : Séie : الجمهورية الجزاي رية الديمقراطية الشعبية REPUBIQUE AGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPUAIRE MINISTERE DE ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE A RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIERSITE CONSTANTINE I Faculté

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique République Algéienne Démocatique et Populaie Minitèe de l Eneignement Supéieu et de la Recheche Scientifique Univeité MENTOURI de CONSTANTINE Faculté de Science de l Ingénieu Dépatement d Electotechnique

Plus en détail

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 TSI Sciences Industielles GM DL N 1 COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 1.MISE EN SITUATION : L étude ci-apès pote su un compesseu de climatisation de véhicule automobile de maque SANDEN.

Plus en détail

Application à la commande de la machine asynchrone

Application à la commande de la machine asynchrone Chapite II Application à la commande de la machine aynchone Chapite II : Application à la commande de la machine aynchone 41 42 1. Intoduction On ne péente plu la machine aynchone, c'et le moteu utilié

Plus en détail

Démarche)Qualité)pour)Améliorer)la)Communication) Pluridisciplinaire)entre)les)Jeunes)Chercheurs)

Démarche)Qualité)pour)Améliorer)la)Communication) Pluridisciplinaire)entre)les)Jeunes)Chercheurs) Démache)Qualité)pou)mélioe)la)Communication) Pluidisciplinaie)ente)les)s)Checheus) Sommaie)! Intoction!...!1! 1.!Desciption!de!la!poblématique!...!1! 1.1.#Contexte#de#la#communication#ente#les#jeunes#s#...#1#

Plus en détail

Doctorat en sciences. Diagnostic Des Défauts De La Machine Asynchrone Contrôlée Par Différentes Techniques De Commande.

Doctorat en sciences. Diagnostic Des Défauts De La Machine Asynchrone Contrôlée Par Différentes Techniques De Commande. الجمھورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية République Algéienne Démocatique et Populaie وزارة التعليم العالي و البحث العلمي Minitèe de l eneignement upéieu et de la echeche cientifique Univeité Mohamed Khide

Plus en détail

Stockage massif d électricité sous forme thermique

Stockage massif d électricité sous forme thermique Stockage massif d électicité sous fome themique Tistan Desues To cite this vesion: Tistan Desues. Stockage massif d électicité sous fome themique. Othe. Univesité de Genoble, 11. Fench. .

Plus en détail

Système d ouverture de porte de TGV

Système d ouverture de porte de TGV Le sujet se compose de : TD MP-PSI REVISION CINEMATIQUE Système d ouvetue de pote de TGV 6 pages dactylogaphiées ; 2 pages d annexe ; 2 pages de document éponse Objet de l étude Le tanspot feoviaie, concuencé

Plus en détail

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance STTIQUE 1.- Quel est l objectif de la statique? Pou étudie les conditions d équilibe des solides indéfomables. Remaques : - Un solide est considéé indéfomable tant que les défomations estent faibles. -

Plus en détail

Analyse hygrothermique d une structure tubulaire multicouche

Analyse hygrothermique d une structure tubulaire multicouche IM - ovembe Analyse hygothemique d une stuctue tubulaie multicouche A. Hocine (,. Boutiba (, F. Kaa Achia ( ( Dépatement de mécanique, Univesité Hassiba Benbouali hlef Email : hocinea_dz@yahoo.f, adhwane_cm@yahoo.f

Plus en détail

En vue de l'obtention du

En vue de l'obtention du THÈSE En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délivé pa l Intitut National Polytechnique de Touloue (INP Touloue) Dicipline ou pécialité : Génie Electique Péentée et outenue pa Meiem

Plus en détail

Exercices sur le chapitre «Les combustions» Exercice n 1 : Lire l extrait de texte ci-dessous avant de répondre aux questions posées.

Exercices sur le chapitre «Les combustions» Exercice n 1 : Lire l extrait de texte ci-dessous avant de répondre aux questions posées. Execices su le chapite «Les combustions» Execice n 1 : Lie l extait de texte ci-dessous avant de éponde aux questions posées. Essence et envionnement De nombeuses activités humaines sont susceptibles de

Plus en détail

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0.

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0. 7- Tests d austement, d indépendance et de coélation - Chapite 7 : Tests d austements, d indépendance et de coélation 7. Test d austement du Khi-deux... 7. Test d austement de Kolmogoov-Sminov... 7.. Test

Plus en détail

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables Leçon Foce nomale L applet Foce nomale simule les foces qui s execent su un bloc qui se déplace veticalement. Péalables L élève devait connaîte les concepts d accéléation et de foce, et le lien qui existe

Plus en détail

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées.

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées. I- PREAMBULE : La mécanique des fluides est l étude du compotement des fluides (liquides et gaz) et des foces intenes associées. Elle se divise en statique des fluides, l étude des fluides au epos, qui

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2004-2005 Devoi n 6 CONVERSION DE PUISSANCE Une alimentation de d odinateu de bueau est assez paticulièe, elle doit founi des tensions de +5, +12, 5 et 12 volts avec une puissance moyenne de quelques

Plus en détail

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE Chapite : Magnétostatique CAPTRE MAGNETOTATQUE Une chage électique immobile cée un champ électique seulement; Une chage en mouvement (un couant) cée un champ électique et un champ magnétique. Définition

Plus en détail

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Poblème 1 Condensateu en égime vaiable (extait de l'examen S3SMPE 2002-2003) On considèe un condensateu plan à amatues ciculaies, de ayon a, distantes de d, alimenté

Plus en détail

Commande scalaire des machines à courant alternatif

Commande scalaire des machines à courant alternatif Command calai d machin à couant altnatif Plan du cou Command calai d un machin aynchon Pincip Alimntation n tnion Alimntation n couant Command calai d un machin ynchon Statégi d command Autopilotag d Machin

Plus en détail

Le fabricant qui rend la piscine accessible à tous. ans. d ec en n a. is e. a n. i n e. piscines

Le fabricant qui rend la piscine accessible à tous. ans. d ec en n a. is e. a n. i n e. piscines Le fabicant qui end la piscine accessible à tous. ga antie 10 ans e d ec en n a l f fab ication a ç is e u di ect s i n e piscines w w w. p i s c i n e s - o p l u s. c o m DES PRODUITS INNOVANTS piscines

Plus en détail

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 ************************************************************************************************* EPREUVE

Plus en détail

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques.

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques. Cée un obsevatoie de la concuence poblématique I Quelle est l'étendue d'un maché? Quelle pat du maché, une entepise peut-elle espée pende? Quels sont les atouts des entepises pésentes su le maché? ntéêt

Plus en détail

Po ur d o nne r un é lan à vo tre re traite

Po ur d o nne r un é lan à vo tre re traite Po u d o nne un é lan à vo te e taite ez a p é P aite t e e vot joud'hui dès au E N EN T TR RE E N NOOUUSS,, CC EESSTT FFAA CC I I LL EE DD EE SS EE O M M PP RR EE NN DDRRE E CC O Toutes les gaanties de

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6 D M 6 Coection PCSI 1 013 014 RVUX DIRIGÉS DE M 6 Execice 1 : Pemie vol habité (pa un homme) Le 1 avil 1961, le commandant soviétique Y Gagaine fut le pemie cosmonaute, le vaisseau spatial satellisé était

Plus en détail

5.1. Introduction. 5. Epargne, investissement et système financier. Introduction (suite) 5.2. Institutions financières

5.1. Introduction. 5. Epargne, investissement et système financier. Introduction (suite) 5.2. Institutions financières 5.1. Intoduction 5. Epagne, investissement et système financie Réalisation : Natacha Gilson! Mankiw, chapite 25 Pêts et empunts sont inexticablement liés : si quelqu un pête, c est qu un aute a décidé

Plus en détail

A. Étude d une installation électrique domestique

A. Étude d une installation électrique domestique Banque «go Véto» - 3 PHYSIUE Duée : 3 h 3 L usage d une calculatice est autoisé pou cette épeuve Il sea tenu le plus gand compte dans la notation de la qualité de la édaction Si, au cous de l épeuve, un

Plus en détail

Chapitre 6: Moment cinétique

Chapitre 6: Moment cinétique Chapite 6: oment cinétique Intoduction http://www.youtube.com/watch?v=vefd0bltgya consevation du moment cinétique 1 - angula momentum consevation 1 - Collège éici_(360p).mp4 http://www.youtube.com/watch?v=w6qaxdppjae

Plus en détail

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire 11.5 Le moment de foce τ (tau) : Poduction d une accéléation angulaie La tige suivante est soumise à deux foces égales et en sens contaie: elle est en équilibe N La tige suivante est soumise à deux foces

Plus en détail

Spé 2008-2009 Devoir n 8 OPTIQUE

Spé 2008-2009 Devoir n 8 OPTIQUE Spé 8-9 Devoi n 8 OPTIQUE ETRALE PSI 8 A Pou que deux ondes poduisent des inteféences, il faut qu elles soient cohéentes, c est-à-die igoueusement synchones Pou obteni expéimentalement cette condition

Plus en détail

Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions

Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions hapite 5 Les condensateus. Définitions a. ondensateu. Si on elie chacune des bones + et - d une pile (ou aute souce de difféence de potentiel) à un conducteu, on obtient un condensateu. Les deux conducteus

Plus en détail

BACCALAUREAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel BALISE MARITIME. Construction Mécanique

BACCALAUREAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel BALISE MARITIME. Construction Mécanique BCCLURET SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électonique Étude des Systèmes Techniques Industiels BLISE MRITIME Constuction Mécanique Duée Conseillée 1h30 Lectue du sujet : 5mn Patie

Plus en détail

Chapitre II- Lois fondamentales de la magnétostatique

Chapitre II- Lois fondamentales de la magnétostatique 1 hapite - Lois fondamentales de la magnétostatique Aucune des lois fondamentales citées ici ne sea démontée. Elles constituent des faits d expéience taduits dans un fomalisme mathématique, apué au fil

Plus en détail

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S MECA NI QUE L yc ée F.B UISS N PTS I MUVEMENT D UNE PARTICULE SUMISE A UNE F R C E C E N T R A L E C N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I N A U X R B I T E S C I R C U L A I R E S PRELUDE Dans ce chapite,

Plus en détail

La troisième loi de Newton

La troisième loi de Newton 6 CHAPITRE La toisième loi de Newton CORRIGÉ DES EXERCICES Execices SECTION 6. La loi de l action et de la éaction 6.. Pou se déplace los de leus soties dans l espace, les astonautes se sevent de populseus

Plus en détail

Microéconomie B Interrogation du Mercredi 24 Novembre 2010 Durée : 1h30

Microéconomie B Interrogation du Mercredi 24 Novembre 2010 Durée : 1h30 Univesité Pais Ouest Nantee La Défense Année univesitaie 010-011 UFR SEGMI L Economie-Gestion Micoéconomie B Inteogation du Mecedi 4 Novembe 010 Duée : 1h30 Aucun document n est autoisé et les calculatices

Plus en détail

guide de qualité d accès aux commerces Perpignan, une ville accessible aux citoyens handicapés

guide de qualité d accès aux commerces Perpignan, une ville accessible aux citoyens handicapés guide de qualité d accès aux commeces infomations à l usage des commeçants pepignanais Pepignan, une ville accessible aux citoyens handicapés Pepinyà, una ciutat accessible als ciutadans minusvàlids Un

Plus en détail

VALORISATION ENERGETIQUE DE GRIGNONS D OLIVES ET ETUDE DE PERFERMANCE DE L INSTALLATION DE SECHAGE

VALORISATION ENERGETIQUE DE GRIGNONS D OLIVES ET ETUDE DE PERFERMANCE DE L INSTALLATION DE SECHAGE 9-2 Mas, 202, Hammamet, Tunisie VALORISATION ENERGETIQUE DE GRIGNONS D OLIVES ET ETUDE DE PERFERMANCE DE L INSTALLATION DE SECHAGE DARDOURI SANA ; HRAIECH IBTISSEM ; MHIMID ABDALLAH Ecole national d ingénieus

Plus en détail

APPROCHE DESCRIPTIVE DES ÉCOULEMENTS ; RÔLE DE LA VISCOSITÉ. NOTION DE COUCHE LIMITE.

APPROCHE DESCRIPTIVE DES ÉCOULEMENTS ; RÔLE DE LA VISCOSITÉ. NOTION DE COUCHE LIMITE. CASSIFICATION DS ÉCOUMNTS APPOCH DSCIPTIV DS ÉCOUMNTS ; Ô D A VISCOSITÉ NOTION D COUCH IMIT Objectifs Connaîte l expession de la foce de taînée execée su un cops solide en mouement ectiligne unifome dans

Plus en détail

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d Chapite 2: But: connaîte les lois auxquelles doit obéi un cops solide en équilibe. Ceci pemet de décie la station debout ainsi que les conditions nécessaies pou teni une tasse dans la main, souleve une

Plus en détail

MODELISATION DES COUPLAGES EN CHAMP PROCHE DES COMPOSANTS DE FILTRES CEM

MODELISATION DES COUPLAGES EN CHAMP PROCHE DES COMPOSANTS DE FILTRES CEM MODELISATION DES COUPLAGES EN CHAMP PROCHE DES COMPOSANTS DE FILTRES CEM S. angui*, K. Bege *, B. Vincent*, E. Clavel**, R. Peussel*, C. Vollaie* (*) : Laboatoie Ampèe UMR CNRS 5005, Ecole Centale de Lyon,

Plus en détail

La réforme des régimes de retraite en Europe: le point de vue de l actuaire

La réforme des régimes de retraite en Europe: le point de vue de l actuaire La éfome des égimes de etaite en Euope: le point de vue de l actuaie Stasboug, 7 octobe 2010 Pofesseu Piee DEVOLDER UCL, Belgique Agenda 1. Le défi des etaites en Euope 2. Répatition ou capitalisation

Plus en détail

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable 3 ème os DYNAMIQUE Théoie Quantité de mouvement Les systèmes de masse vaiable Intoduction À pati du Moyen Âge, on s'est endu compte que la vitesse ne suffisait pas à explique toutes les caactéistiques

Plus en détail

Séance de TP n 2 du jeudi 10 décembre 2009. Manipulation Pré-requis Montages liés. Electrocinétique, modulation d amplitude diagramme de bode

Séance de TP n 2 du jeudi 10 décembre 2009. Manipulation Pré-requis Montages liés. Electrocinétique, modulation d amplitude diagramme de bode Tavaux Patiques Pépaation à l agégation intene de Sciences Physiques 009-010 Séance de TP n du jeudi 10 décembe 009 Manipulation Pé-equis Montages liés Etude d un cicuit passif passe bas application à

Plus en détail

SOMMAIRE F.1 SERVICES EXTERIEURS... 2 F.1.1 CATEGORIES DE SERVICES VISES... 2 F.2 FORMATION... 4 F.2.1 NATURE DES FORMATIONS... 4

SOMMAIRE F.1 SERVICES EXTERIEURS... 2 F.1.1 CATEGORIES DE SERVICES VISES... 2 F.2 FORMATION... 4 F.2.1 NATURE DES FORMATIONS... 4 F MODULE F PRESTATIONS ET MISSIONS SOMMAIRE F MODULE F PRESTATIONS ET MISSIONS... 1 F.1 SERVICES EXTERIEURS... 2 F.1.1 CATEGORIES DE SERVICES VISES... 2 F.1.2 SERVICES PERMANENTS... 2 F.1.3 SERVICES PONCTUELS...

Plus en détail

Systèmes de canalisation non-circulaires en PRV. pour la construction et la rénovation des réseaux d assainissement LOW RESOLUTION!

Systèmes de canalisation non-circulaires en PRV. pour la construction et la rénovation des réseaux d assainissement LOW RESOLUTION! Systèmes de canalisation non-ciculaies en PRV pou la constuction et la énovation des éseaux d assainissement Amiantit: une combinaison gagnante Sommaie Les systèmes de canalisation AMIREN sont fabiqués

Plus en détail

LICENCE SCIENCES DE L EDUCATION

LICENCE SCIENCES DE L EDUCATION www.fls LICENCE SCIENCES DE L EDUCATION A pati de la maquette actuelle, nous avons déployé une offe en L1, L2 et L3 se déclinant en 3 pacous los de la denièe année. Tois dépatements de la faculté des Lettes

Plus en détail

Roulements à billes et à rouleaux

Roulements à billes et à rouleaux Fo New Technology Netwok R copoation Roulements à billes et à ouleaux CAT. NO. 222-VIII/F Manuel technique A- Roulements à billes à goges pofondes B- Roulements miniatues B- 1 Roulements à billes à contact

Plus en détail

Informations Techniques A7 A141. Roulements à Billes à Gorge Profonde. Roulements à Billes à Contact Oblique. Roulements à Billes Auto-Aligneurs

Informations Techniques A7 A141. Roulements à Billes à Gorge Profonde. Roulements à Billes à Contact Oblique. Roulements à Billes Auto-Aligneurs ROULEMENTS Pages Infomations Techniques A7 A141 Infos Tech. Roulements à Billes à Goge Pofonde B4 B45 Roulements à Billes à Contact Oblique Roulements à Billes Auto-Aligneus Roulements à Rouleaux Cylindiques

Plus en détail

Les sondes d oscilloscopes

Les sondes d oscilloscopes Le onde d ocillocope /6 I Decription Il exite troi grande catégorie de onde: - Le onde paive (, L, C, atténuatrice ou non, avec de rapport d atténuation de,, ou (Sonde X, X, X, X. - 2 Le onde active, qui

Plus en détail

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONDUCTION - - 53 - - [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONDUCTION - - 53 - - [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés INSA de LYON Dép. Génie Civil et Ubanisme 3GCU CONDUCION - - 53 - - [J. Bau], [006], INSA de Lyon, tous doits ésevés INSA de LYON Dép. Génie Civil et Ubanisme 3GCU INRODUCION - 56 CHAPIRE - 57 GENERALIES

Plus en détail

VOYAGE A PARIS. 1- Musée des Arts et Métiers : CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur(e) Devoir de Vacances

VOYAGE A PARIS. 1- Musée des Arts et Métiers : CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur(e) Devoir de Vacances Devoi de Vacances VOYAGE A PARIS Los du voyage à Pais des étudiants de PCSI du lycée Bizeux, nous avons visité ente aute le musée des Ats et Méties ainsi que le palais de la découvete. Nous allons pa la

Plus en détail

Accessibilité du cabinet médical aux personnes handicapées

Accessibilité du cabinet médical aux personnes handicapées Accessibilité du cabinet médical aux pesonnes handicapées : http://www.ups-picadie.og : upsmedecinslibeauxpicadie@oange.f P. 1-2 Popos intoductifs Diagnostic accessibilité - Le cade juidique - P. 3-4 Mon

Plus en détail

E G A E E M. e v i t e. i t. Guide méthodologique à destination des chefs cuisiniers, des intendants, des acheteurs, de toute personne ayant un projet

E G A E E M. e v i t e. i t. Guide méthodologique à destination des chefs cuisiniers, des intendants, des acheteurs, de toute personne ayant un projet E G A L L I P S A E G R I e l A e T i N u E M Red I e v i t AL collec e n e n o i t a stau Guide méthodologique à destination des chefs cuisinies des intendants des acheteus de toute pesonne ayant un pojet

Plus en détail

Guide de l acheteur de logiciel de Paie

Guide de l acheteur de logiciel de Paie Note pespicacité Pivilégie les essouces humaines Guide de l acheteu de logiciel de Paie Table des matièes Intoduction Tendances écentes de Paie L automation de Paie avec libe-sevice pou employés Analyse

Plus en détail

Application des Réseaux de Neurones pour la Commande de la Machine Asynchrone sans capteur mécanique

Application des Réseaux de Neurones pour la Commande de la Machine Asynchrone sans capteur mécanique Volue 53, Nube, 01 99 Application de Réeaux de Neuone pou la Coande de la Machine Aynchone an capteu écanique Abdelhaki HAMMOUM, Ahed MASSOUM, Abdelkade MEROUFE et Patice WRA Réué Dan cet aticle, l application

Plus en détail

ENONCE SUJET. Usage de la calculatrice interdit

ENONCE SUJET. Usage de la calculatrice interdit CONCOURS COMMUN 2006 DES ECOLES DES MINES D ALBI, ALES, DOUAI, NANTES Epeuve spécifique de Sciences Industielles pou l Ingénieu Filièe PCSI, option PSI Vendedi 12 mai 2006 de 8h00 à 12h00 Instuctions généales

Plus en détail

Introduction à la norme OAIS. et à la préservation du numérique

Introduction à la norme OAIS. et à la préservation du numérique Intodction à la nome OAIS et à la péevation d nméiqe Intodction à la péevation d nméiqe : exemple concet Voici n docment nméiqe qe j'ai céé en 1998. Ça mache! Mai j'ai ped tote ma mie en fome J'ai tové

Plus en détail

de bois sont installées et sont invisibles une fois la construction terminée.

de bois sont installées et sont invisibles une fois la construction terminée. GUIDE D UTILISATION Il existe deux types de scellants utilisés pou la constuction et l entetien des maisons de bois ond ou pou le evêtement de bois ond : Les scellants extéieus - Pema-Chink, (s hamonisant

Plus en détail

CHAPITRE 1 SUITES. 1. On dit plus simplement suite réelle si K = R et complexe si K = C.

CHAPITRE 1 SUITES. 1. On dit plus simplement suite réelle si K = R et complexe si K = C. CHAPITRE 1 SUITES Les suites sont un objet fondamental à la fois en mathématiques et dans l application des mathématiques aux autes sciences. Nous veons dans ce cous et les tavaux diigés dives exemples

Plus en détail

Vous êtes... jeune ou adulte, étudiant ou enseignant, parent, jeune couple, éducateur, animateur, responsable associatif, etc Si vous cherchez...

Vous êtes... jeune ou adulte, étudiant ou enseignant, parent, jeune couple, éducateur, animateur, responsable associatif, etc Si vous cherchez... I N S T I T U T E U R OI NP SE TE IN Se fome autement tout au long de la vie Vous êtes... I N S T I T U T E U R OI NP SE TE IN... jeune ou adulte, étudiant ou enseignant, paent, jeune couple, éducateu,

Plus en détail

La Surveillance Industriel Dynamique par les Systèmes Neuro-Flous Temporels : Application à un système de Production

La Surveillance Industriel Dynamique par les Systèmes Neuro-Flous Temporels : Application à un système de Production SETIT 2009 5 th Intenational Confeence: Sciences of Electonic, Technologies of Infomation and Telecommunications Mach 22-26, 2009 TUNISIA La Suveillance Industiel Dynamique pa les Systèmes Neuo-Flous Tempoels

Plus en détail

Serveur vidéo IP. caméras analogiques PC serveur. PC Client 1. Serveur de stockage ( optionnel )

Serveur vidéo IP. caméras analogiques PC serveur. PC Client 1. Serveur de stockage ( optionnel ) Sony RealShot Manage V3 Info Poduit Mas 2005 RealShot Manage V3.0 Logiciel de gestion des caméas IP MJPEG, MPEG-4, Audio, il sait tout enegiste! Une nouvelle vesion du logiciel RealShot Manage de Sony

Plus en détail

CHAPITRE VI : Le potentiel électrique

CHAPITRE VI : Le potentiel électrique CHPITRE VI : Le potentiel électiue VI. 1 u chapite III, nous avons vu ue losu'une foce est consevative, il est possible de lui associe une énegie potentielle ui conduit à une loi de consevation de l'énegie.

Plus en détail

N : 1P-016 FERHANI K., Université de Guelma, Algérie ETUDE EXPERIMENTALE DE L ABSORPTION CAPILLAIRE DES BETONS AUTO-PLAÇANTS

N : 1P-016 FERHANI K., Université de Guelma, Algérie ETUDE EXPERIMENTALE DE L ABSORPTION CAPILLAIRE DES BETONS AUTO-PLAÇANTS ETUDE EXPERIMENTALE DE L ABSORPTION CAPILLAIRE DES BETONS AUTO-PLAÇANTS FERHANI Kamel 1, CHERAIT Yacine 2 1 Doctoant/Post Gaduant, Laboatoie LGCH, Univesité de Guelma, fe23000@gmail.com 2 Maîte de Conféences,

Plus en détail

Monnaie et finance 1 : Les marchés financiers. Sommaire. 1.1. L équilibre financier. Chapitre 1 : Le système financier

Monnaie et finance 1 : Les marchés financiers. Sommaire. 1.1. L équilibre financier. Chapitre 1 : Le système financier Monnaie et finance 1 : Les machés financies Sommaie hapite 1 : Le système financie hapite 2 : Le maché des actions hapite 3 : Le maché obligataie hapite 4 : Le maché des poduits déivés Bibliogaphie : 1.

Plus en détail

Projet expérimental de Physique Statistique ETUDE D UN JET TURBULENT

Projet expérimental de Physique Statistique ETUDE D UN JET TURBULENT Magistèe de Physique Fondamentale 2007-2008 Pojet expéimental de Physique Statistique ETUDE D UN JET TURBULENT 1 DESCRIPTION DU PROJET... 2 1.1 OBJECTIFS... 2 1.2 MODE DE TRAVAIL... 2 2 LES JETS TURBULENTS...

Plus en détail

Chapitre I. Description des milieux continus

Chapitre I. Description des milieux continus Chapite I Desciption des milieu continus OBJET Ce chapite est consacé à la desciption des milieu continus. On intoduia les notions fondamentales de desciption du mouvement au sens de Lagange et d Eule,

Plus en détail

GESTION DES STOCKS. Plan du cours. 1. Le rôle des stocks en gestion de production. 2. Le problème de Wagner-Whitin

GESTION DES STOCKS. Plan du cours. 1. Le rôle des stocks en gestion de production. 2. Le problème de Wagner-Whitin Cous ADP-CGP2 GESTION DES STOCKS Plan du cous 1. Le ôle des stocs en gestion de poduction 2. Le poblème de Wagne-Witin 3. La quantité économique optimale et les politiques déivées 4. Modèle de gestion

Plus en détail

RTK - AUTOGUIDAGE. L évolution technique en. Pourquoi RTK et pas GPS ou DGPS Pour certains travaux? L AUTOGUIDAGE : un métier.

RTK - AUTOGUIDAGE. L évolution technique en. Pourquoi RTK et pas GPS ou DGPS Pour certains travaux? L AUTOGUIDAGE : un métier. RTK - AUTOGUIDAGE 1. Pésentation apie u pincipe RTK 2. Les applications e l autoguiage Objectifs: - Pécision, L AUTOGUIDAGE : un métie à pat entièe pou sevi l agicultue - Simplicité - Facilité - Compatibilité

Plus en détail

Chapitre 4.2a Trajectoire d une particule dans un champ magnétique

Chapitre 4.2a Trajectoire d une particule dans un champ magnétique hapite 4.a Tajectoie d une paticule dans un chap agnétique Moueent dans un chap agnétique unifoe onsidéons une chage positie q se déplaçant à itesse dans un chap agnétique unifoe B où la itesse est entièeent

Plus en détail

Université 08 mai 1945 Guelma - Algérie. cours de MODELISATION DE LA PHYSIQUE DES FLUIDES ) par. Hisao FUJITA YASHIMA

Université 08 mai 1945 Guelma - Algérie. cours de MODELISATION DE LA PHYSIQUE DES FLUIDES ) par. Hisao FUJITA YASHIMA Univesité 8 mai 1945 Guelma - Algéie cous de MODELISATION DE LA PHYSIQUE DES FLUIDES pofessé pa Hisao FUJITA YASHIMA 29-21 - Le cous a été dédié à des modèles mathématiques de phénomènes atmosphéiques

Plus en détail

INITIATION A LA MESURE ----

INITIATION A LA MESURE ---- INITIATION A LA MSUR ---- Le but de ce TP est : - de mesue la foce électomotice et la ésistance intene d'une pile, - d'évalue, en tenant compte des incetitudes de mesue et des caactéistiques de l'appaeil

Plus en détail

DiaDent Group International

DiaDent Group International www.diagun.co.k DiaDent Goup Intenational Dispositif de compactage sans fil à chaleu intégée Copyight 2010 DiaDent Goup Intenational www.diadent.com Dispositif de compactage sans fil à chaleu intégée w

Plus en détail

SNSMC SYMPOSIUM DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE DE

SNSMC SYMPOSIUM DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE DE National Specialty Society fo Community Medicine NSSCM SNSMC Société nationale de spécialistes pou la médecine communautaie SYMPOSIUM DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE DE 2007 Passons à l action Le

Plus en détail

FINANCE Mathématiques Financières

FINANCE Mathématiques Financières INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entepises 2005/2006 C.M. : M. Godlewski Intéêts Simples Définitions et concepts FINANCE Mathématiques Financièes L intéêt est la émunéation d un pêt.

Plus en détail

Votre mission : Utiliser le logiciel de messagerie électronique Thunderbird

Votre mission : Utiliser le logiciel de messagerie électronique Thunderbird Vote mission : Utilise le logiciel de messageie électonique Thundebid BUTS DE LA MISSION : - Ouvi le logiciel de messageie électonique Découvi son inteface Configue un compte mail Lie / Envoye / Recevoi

Plus en détail

Roulements à rotule sur deux rangées de rouleaux en deux parties

Roulements à rotule sur deux rangées de rouleaux en deux parties Roulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties Réduction des coûts gâce au changement apide du oulement difficilement accessible Contenu Changement apide du oulement 2 Réduction des coûts

Plus en détail

LA DIFFUSION THERMIQUE & LA DIFFUSION de PARTICULES

LA DIFFUSION THERMIQUE & LA DIFFUSION de PARTICULES PSI Bizeux Ch. T4 : Phénomènes de diffusion - 36 - Etude de deux phénomènes de diffusion : LA DIFFUSION THERMIQUE & LA DIFFUSION de PARTICULES 1. LA DIFFUSION : UN MODE DE TRANSFERT SANS MOUVEMENT MACROSCOPIQUE

Plus en détail

Le nouvel Unimog. Le champion des porte-outils.

Le nouvel Unimog. Le champion des porte-outils. Le nouvel Unimog. Le champion des pote-outils. Défini la nome. Repousse les limites. Le pote-outils Mecedes-Benz. Pogès et sécuité, pefection et esponsabilité, pefomance et innovation, telles sont les

Plus en détail

Modélisation des actions mécaniques Statique des solides indéformables Puissance et rendement

Modélisation des actions mécaniques Statique des solides indéformables Puissance et rendement Modélisation des actions mécaniques, statique des solides indéfomables, puissance et endement Les actions mécaniques. Définition On appelle action mécanique toute cause susceptible de : 4modifie le mouvement

Plus en détail

Thèse. Docteur de l Université Henri Poincaré, Nancy-I

Thèse. Docteur de l Université Henri Poincaré, Nancy-I FACULTE DES SCIENCES U.F.R Sciences & Techniques : S.T.M.I.A Ecole Doctoale : Infomatique-Automatique-Electotechnique-Electonique-Mathématique Dépatement de Fomation Doctoale : Electotechnique-Electonique

Plus en détail

Actionneurs linéaires directs et indirects : performances limites

Actionneurs linéaires directs et indirects : performances limites D/0 Jounées du club EEA «Aion et électicité»,, 8-9 9 mas 004 Actionneus linéaies diects et indiects : pefomances limites H. Ben Ahmed, B. Multon,, P.E. Caaec nom @betagne.ens-cachan.f Systèmes et Applications

Plus en détail

Validation CFD axisymétrique de modèle zonal des écoulements gazeux de chambre de combustion de moteur Diesel

Validation CFD axisymétrique de modèle zonal des écoulements gazeux de chambre de combustion de moteur Diesel CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS Cente d enseignement de Genoble Mémoie Mécanique des stuctues et des systèmes Validation CFD axisymétique de modèle zonal des écoulements gazeux de Auditeu: Jean-Michel

Plus en détail

TP6 : ALIMENTATION A DECOUPAGE : HACHEUR SERIE ET CONVERTISSEUR STATIQUE ABAISSEUR DE TENSION

TP6 : ALIMENTATION A DECOUPAGE : HACHEUR SERIE ET CONVERTISSEUR STATIQUE ABAISSEUR DE TENSION P6 : ALIMNAION A DCOUPAG : HACHUR SRI CONVRISSUR SAIQU ABAISSUR D NSION INRODUCION Le réeau alternatif indutriel fournit l énergie électrique principalement ou de tenion inuoïdale de fréquence et d amplitude

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.retronaut.com/2013/01/rotor-rides/

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.retronaut.com/2013/01/rotor-rides/ Dans un manège tel que celui monté su la figue, quelle est la péiode de otation maximale que doit aoi le manège pou que les pesonnes ne glissent pas es le bas de la paoi si le coefficient de fiction ente

Plus en détail

Exercices : 19 - Champ électrostatique

Exercices : 19 - Champ électrostatique 1 Execices : 19 - Champ électostatique Sciences Physiques MP 2015-2016 Execices : 19 - Champ électostatique A. Calculs de champ et de potentiel 1. Théoème de supeposition Une sphèe de ayon b pote une chage

Plus en détail

Exemples d antennes (9)

Exemples d antennes (9) Exemples d antennes (9) II. Le pincipe des images : Pemet de considée le cas de souces placées au dessus d un sol qui peut ête assimilé à un conducteu pafait (en BF : σ >> ωε ). a) Cas d une antenne filaie

Plus en détail

A LA SANTE L ACCES DES JEUNES. dossier ...

A LA SANTE L ACCES DES JEUNES. dossier ... ... dossie L ACCES DES JEUNES A LA SANTE 20% d étudiants en Fance, et 26% en Midi-Pyénées, enoncent à des taitements médicaux pou des aisons financièes*. 18% des étudiants n ont pas de complémentaie santé.

Plus en détail

ANTENNES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE SUPPORT DE COURS ENONCE DE TRAVAUX DIRIGES. 5 ème Année Réseau et Télécom

ANTENNES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE SUPPORT DE COURS ENONCE DE TRAVAUX DIRIGES. 5 ème Année Réseau et Télécom INSTITUT NATIONAL DS SCINCS APPLIQUS D TOULOUS 5 ème Année Réseau et Télécom ANTNNS SUPPORT D COURS NONC D TRAVAUX DIRIGS Alexande Boye alexande.boye@insa-toulouse.f www.alexande-boye.f Antennes Octobe

Plus en détail

Année universitaire 2012/2013

Année universitaire 2012/2013 Année univesitaie 1/13 Examen Electomagnétisme PEIP Aix-Maseille Univesité 15 janvie 13 5 poblèmes - ecto veso / Duée e l épeuve heues alculettes stanas autoisées / Fomulaie Page A4 autoisée 1. (4pts Quate

Plus en détail

Commande Prédictive Non Linéaire à un pas de la Machine Asynchrone (1) Université de Djelfa (2)

Commande Prédictive Non Linéaire à un pas de la Machine Asynchrone (1) Université de Djelfa (2) 37 Commande Pédictive Non Linéaie à un a de la achine Aynchone Khana Bdiina () Hilal Naimi () et Ramdhan Hae () () Univeité de Delfa () King Saoud univeity Aabia Saudi khanabdiina@yahoo.f Réumé Cet aticle

Plus en détail

GENOPOLE ACCOMPAGNE VOTRE DÉVELOPPEMENT

GENOPOLE ACCOMPAGNE VOTRE DÉVELOPPEMENT Les _ Un chagé d affaies qualifé _ L accès à un éseau de conseils opéationnels et d expets _ Un soutien à la levée de fonds publics et pivés GENOPOLE ACCOMPAGNE VOTRE DÉVELOPPEMENT Genopole, c est une

Plus en détail

Rhône-Alpes. Services Territoriaux de l Architecture et du Patrimoine Le ravalement n est pas un acte simple, obligatoire ou sans conséquence

Rhône-Alpes. Services Territoriaux de l Architecture et du Patrimoine Le ravalement n est pas un acte simple, obligatoire ou sans conséquence Le avalement de façade Fiche conseil n 7 Séie Patimoine / Inteventions su le bâti ancien PRÉFET DE LA RÉGION RHÔNE-ALPES Diection Régionale des Affaies Diection Régionale Cultuelles des Affaies -Alpes

Plus en détail

Le défi. reseau-cdls-cls.ca

Le défi. reseau-cdls-cls.ca an 1 nce La cieo techn de en moue pratiq Le défi Concevoir un appareil qui doit enclencher une cacade d évènement. Le dernier évènement era le lancer d un projectile le plu prè poible d une cible. 15 0

Plus en détail

L imagerie échographique ultrarapide et son application à l étude de la viscoelasticité du corps humain

L imagerie échographique ultrarapide et son application à l étude de la viscoelasticité du corps humain L imageie échogaphique ultaapide et son application à l étude de la viscoelasticité du cops humain Jeemy Becoff To cite this vesion: Jeemy Becoff. L imageie échogaphique ultaapide et son application à

Plus en détail