THÈSE. présentée pour obtenir le titre de. DOCTEUR de L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARTS ET MÉTIERS. Spécialité: Génie Electrique.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "THÈSE. présentée pour obtenir le titre de. DOCTEUR de L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARTS ET MÉTIERS. Spécialité: Génie Electrique."

Transcription

1 N d ode: ECOLE DOCTORALE 43 Ecole Nationale Supéieue d At et Métie Cente de Lille THÈSE péentée pou obteni le tite de DOCTEUR de L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARTS ET MÉTIERS Spécialité: Génie Electique pa Gabiel-Octavian CIMUCA SYSTEME INERTIEL DE STOCKAGE D ENERGIE ASSOCIE A DES GENERATEURS EOLIENS MM. R. CIUPA Pofeeu à l UT Cluj-Napoca, Roumanie Péident I. BOLDEA Pofeeu à l UP Timioaa, Roumanie Rappoteu A. MIRAOUI Pofeeu à l UT Belfot-Montbéliad, Fance Rappoteu M.M. RADULESCU Pofeeu à l UT Cluj-Napoca, Roumanie B. ROBYNS Pofeeu à HEI Lille, Fance Ch. SAUDEMONT Eneignant-checheu à HEI Lille, Fance L ENSAM et un Gand Etabliement dépendant du Minitèe de Education Nationale, compoé de huit cente: AIX-EN-PROVENCE ANGERS BORDEAUX CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE CLUNY LILLE METZ PARIS

2

3 A Ramona, à me paent.

4 Remeciement

5 Remeciement Remeciement Au teme de ce tavail, je tien à emecie tou ceux qui y ont collaboé, diectement ou indiectement, lo de toi année de thèe en cotutelle. Je tien tout paticulièement à emecie le Pofeeu M.M. Radulecu et B. Robyn, pomoteu de cette thèe de doctoat en cotutelle et dont le idée, le coneil, le citique, mai aui le encouagement, m ont été d une aide pécieue. Le deux ont fait beaucoup plu que leu devoi comme diecteu de thèe et c et pouquoi il ont ma econnaiance la plu pofonde. Je emecie Monieu M. Vittu, Diecteu de l Ecole de Haute Etude d Ingénieu (HEI) de Lille pou m avoi accepté dan on établiement et pou l accod qu il a donné au financement de la plupat de tage effectué en Fance. Je emecie également le Pofeeu J.P. Hautie, Diecteu du Laboatoie d Electotechnique et d Electonique de Puiance (LEP) de Lille et pofeeu à l ENSAM de Lille, pou on accod et pou on aide concenant le démaage et le déoulement de cette thèe en cotutelle. Je le emecie aui pou on accod concenant le financement de deux tage effectué à Lille. Me emeciement vont aui à Chitophe Saudemont, eneignant checheu à HEI et coencadant de ma thèe. Son aide pécieue pou appende à tavaille avec le cate dspace, mai aui le emaque petinente faite tout au long de ce tavail, ont eu une contibution déciive u la qualité et la quantité de éultat que je peux enfin péente ici. Pou leu paticipation à l évaluation cientifique de ce tavaux, je tien également à emecie Meieu I. Boldea, pofeeu à l Univeité «Politehnica» de Timioaa, Roumanie, et A. Miaoui, pofeeu à l Univeité de Technologie de Belfot-Montbéliad, Fance, en tant que appoteu et pui en tant que membe dan le juy. Je le emecie aui pou la édaction de appot dan de délai tè contaignant. Je emecie le Pofeeu R. Ciupa, Doyen de la Faculté de Génie Electique de Cluj-Napoca, qui m a fait l honneu de péide mon juy de thèe. Ma econnaiance va également au Pofeeu R. Munteanu, Recteu de l Univeité Technique de Cluj-Napoca et ancien Doyen de la Faculté de Génie Electique. C et lui qui m a convaincu de continue ma fomation d ingénieu en faiant une thèe de doctoat. Sa confiance en moi et e encouagement ont beaucoup contibué à ma femeté pou dépae le obtacle enconté duant la péiode de thèe. Je tien aui à emecie Madame M. Imec, pofeeu à la Faculté de Génie électique de Cluj- Napoca, qui m a fait découvi le ecet de entaînement électique et de imulation de ytème électomécanique. Se emaque tè petinente ont eu une contibution impotante à ma éuite dan la éaliation du banc d eai. Je n oublie pa Ludovic Leclecq, doctoant fançai et ami avec qui j ai beaucoup échangé lo du tavail qu on a mené en paallèle. C et lui qui a été mon «pof» d automatique.

6 Remeciement Me emeciement vont aui aux meieu M. Nae, A. Anel, A. Davigny (eneignant checheu à HEI), F. Gionco (technicien de laboatoie à HEI), et Y. Pankow (ancien doctoant à HEI), pou leu outien moal et pou l amabilité qu il ont montée enve moi lo de me tage de doctoat en cotutelle. Je emecie également le Meieu V. Tifa, I.Vadan, C. Ruu et I. Biou, pofeeu à la Faculté de Génie électique qui ont appoté le toi appot d avancement de tavaux de la thèe. J expime aui ma econnaiance enve tou le membe du Dépatement Machine électique de l Univeité Technique de Cluj-Napoca et pou tou me collègue que j ai côtoyé à Cluj-Napoca; il e econnaîtont. Je emecie tout paticulièement me collègue du Goupe de Petit moteu électique et Taction électique pou la chaleueue ambiance dan laquelle e ont déoulée ce denièe année. Si il y a une peonne à ne pa oublie, c et le Monieu D. Bocadi, mon ancien pofeeu d électotechnique pendant le lycée. C et bien lui qui m a fait plonge dan le ecet de l électicité et qui m a confié le clé du Laboatoie d Electotechnique, là où j ai paé de jou entie pou découvi le miacle que le électon peuvent poduie. Le meilleu entiment ont detiné pou la famille de Buno et Emmanuelle Sato. Le weekend paé avec eux ont fait que me éjou à Lille oient beaucoup plu intéeant. Meci beaucoup pou tout l amitié qu il ont manifetée enve moi. Je emecie également Victo Mete, mon ancien collègue de faculté et tè che ami, et Vioica, on époue, pou leu amitié et pou le temp qu on a paé enemble. Il ont beaucoup enoleillé le gi du Nod. Me emeciement vont aui à Guillaume Seille, Jame Flawn-Thoma (ancien élève HEI et un de pemie étudiant que j ai co-encadé lo de leu pojet fin d étude) et leu famille. Il ont devenu me ami et m ont fait découvi une patie de la Fance. Aui, je n oublie pa Piee Silva, Felipe Cota, Jean-Philippe Schaf Zanella, Thiey Sato et leu famille. Toute ce peonne ont beaucoup contibué pou que je puie m habitue avec la vie fançaie. Je péente me incèe emeciement à Madame Babaie, eponable du Sevice logement de l AEU. Elle m a toujou touvé une chambe, même dan de délai contaignant et an jamai pede on ouie éblouiant. Je emecie aui le conciege de éidence Valentine Chaendièe, Saint Michel, Foye Intenational, Teilhad de Chadin et Fancicain de Lille pou leu amabilité lo de me éjou à Lille. Un gand meci à Madame Iepan, mon pofeeu de fançai. Enfin, je emecie me paent pou tout ce qu il ont fait pou moi. Il e ont beaucoup acifié pou m offi toute le condition néceaie afin que je puie deveni ce que je ui. Ma econnaiance enve eux et inexpimable. Si j ai oublié quelqu un, je le pie de me padonne. Il y a tant de peonne qui ont intevenue dan ma vie pendant ce denièe année.

7 Sommaie Sommaie Avant-popo. Intoduction généale Patie I - Sytème inetiel de tockage d énegie (SISE)... 7 Chapite 1 Péentation du contexte Contexte actuel u le maché d électicité Stockage de l énegie dan le éeaux électique Technique de tockage à long teme Technique de tockage à cout teme Concluion Réféence 14 Chapite Sytème inetiel de tockage d énegie Intoduction Le volant d inetie 0..1 Conidéation généale. 0.. Elément de calcul de éitance....3 Dimenionnement de volant d inetie pou le SISE Matéiaux utilié et caactéitique La machine électique Conidéation généale Machine électique utiliée dan le SISE Concluion 30.5 Réféence 31 Chapite 3 Modéliation mathématique de compoante du SISE et contôle de la machine électique du SISE Intoduction u la modéliation de machine électique du SISE Axe de epèe claique Axe de epèe dq Axe de epèe αβ Equation dynamique de la machine électique du SISE Modéliation mathématique de la machine aynchone (MAS) Equation électique de la MAS dan le epèe dq Equation électique de la MAS dan le epèe αβ Commande vectoielle de la MAS Contôle diect en couple (DTC) de la MAS i

8 Sommaie 3.6 Modéliation mathématique de la machine ynchone à aimant pemanent (MSAP) Equation mathématique de la MSAP Fonctionnement de la MSAP au facteu de puiance unitaie Commande vectoielle de la MSAP Modéliation mathématique du convetieu électonique de puiance Onduleu de tenion avec onde poteue Onduleu utilié pou le DTC Modéliation mathématique du bu continu Concluion Réféence.. 65 Chapite 4 Bilan énegétique du SISE Intoduction Pete et endement du convetieu électonique de puiance Pete en commutation Pete en conduction Pete et endement énegétique du ytème MAS + volant d inetie Etimation de pete Joule dan la MAS Etimation de pete fe dan la MAS Etimation de pete pa fottement Bilan de puiance du SISE avec MAS Pete et endement du ytème MSAP + volant d inetie Etimation de pete Joule dan la MSAP Etimation de pete fe Etimation de pete pa fottement Rendement du SISE avec MSAP Concluion Réféence 84 Patie II - SISE aocié au généateu éolien Chapite 5 Aociation du SISE au généateu éolien Bef hitoique de généateu éolien Puiance founie pa le généateu éolien et containte Aociation du SISE au généateu éolien Concluion Réféence 9 Chapite 6 Contôle et upeviion du SISE aocié au généateu éolien Intoduction u le contôle du SISE aocié au généateu éolien Contôle du SISE aocié au généateu éolien Contôle en vitee pou le SISE, contôle vectoiel pou la MAS et contôle du bu continu pa le convetieu coté éeau ii

9 Sommaie 6.. Contôle en vitee pou le SISE, contôle vectoiel pou la MAS et contôle de bu continu pa le SISE Contôle en couple pou le SISE, contôle vectoiel pou la MAS et contôle de bu continu pa le SISE Contôle en couple pou le SISE, contôle diect en couple pou la MAS et contôle de bu continu pa le SISE Amélioation de pefomance énegétique du DTC Supeviion du SISE aocié au généateu éolien Supevieu à puiance liée Supevieu à puiance contante Choix de la contante de temp du filte et dicuion u le éultat obtenu avec le deux type de upevieu Deuxième type de upevieu à puiance contante Concluion Réféence 116 Patie III - Banc d eai et éultat expéimentaux 117 Chapite 7 Péentation du banc d eai Deciption du banc d eai L émulateu de tubine éolienne (ETE) Le généateu ynchone à aimant pemanent (GSAP) Le ytème inetiel de tockage d énegie (SISE) La connexion au éeau (CAR) Le GSAP Détemination de paamète du GSAP Réolution de poblème lié à l index de l encodeu incémental Implantation du contôle vectoiel pou le GSAP Poblème de compatibilité électomagnétique Communication ente le cate dspace DS 1103 et DS Concluion Réféence. 18 Chapite 8 Réultat expéimentaux concenant le pefomance énegétique du SISE Rendement du SISE avec MAS et le contôle vectoiel Rendement du SISE avec MAS et le DTC Rendement du SISE avec MSAP et le contôle vectoiel Concluion Réféence 136 Chapite 9 Réultat expéimentaux concenant le SISE aocié au généateu éolien Intoduction Démaage du SISE aocié au généateu éolien Réultat expéimentaux concenant contôle vectoiel de la MAS iii

10 Sommaie Eai an puiance éactive aux bone du éeau Eai avec puiance éactive aux bone du éeau Réultat expéimentaux concenant le DTC de la MAS Eai an puiance éactive aux bone du éeau Eai avec puiance éactive aux bone du éeau Compaaion du contôle vectoiel et du DTC dan le ca du SISE aocié au généateu éolien Concluion Réféence 149 Concluion généale et pepective 151 Annexe A.1 Application pécifique de SISE et compaaion avec d aute ytème de tockage A. Fabicant de ytème inetiel de tockage d énegie A.3 Le clae de endement adoptée en Euope pou le moteu aynchone à cage A.4 Détemination du flux d aimant pemanent de la MSAP A.5 Développement du upevieu à logique floue A.6 Catalogue technique Leoy Some pou la MSAP A.7 Cuiculum Vitae. 168 iv

11 Avant-popo La echeche péentée dan cet ouvage et le fuit de toi année de doctoat en cotutelle ente l Univeité Technique de Cluj-Napoca, en Roumanie, et l Ecole Nationale Supéieue d At et Métie, en Fance. En Roumanie, le tavail a été effectué à l Univeité Technique de Cluj-Napoca, au ein du Goupe de Petit Moteu Electique et Taction Electique. En Fance, le tavail et déoulé au ein de l équipe Réeaux Electique et Sytème Enegétique (RESE) du Laboatoie d Electotechnique et d Electonique de Puiance (LEP) de Lille, dan le locaux de l Ecole de Haute Etude d Ingénieu (HEI) de Lille. Le contexte de cette thèe a été uggéé en 1998 quand la ociété Noelec (ituée à Vequin et devenue Foclum Ingénieie en 001) poait le poblème de l augmentation du taux de pénétation de éolienne à vitee fixe dan le ite iolé, où le éolienne ont ouvent aociée à de généateu Dieel. Pou pemette cette augmentation, il et néceaie de lie la puiance généée pa le éolienne, ce qui néceite l ajout d un ytème de tockage à cout teme, tè dynamique, et le développement d une tatégie de commande de l enemble éolienne ytème de tockage. Cette poblématique a fait l objet d un pojet de echeche, aociant Noelec au LEP, financé pa la Région Nod-Pa de Calai. Le contexte égional a encouagé le développement de tavaux viant à augmente le taux de pénétation de éolienne dan le éeaux électique. Cela à caue du développement impotant péviible de l éolien dan la Région Nod-Pa de Calai. Une étude de RTE (getionnaie du éeau de tanpot d électicité) a évalué la capacité d accueil du éeau électique de la Région en éolienne claique (ne paticipant pa aux evice ytème) à envion 50 MW. Actuellement, plu de 600 MW d intallation éolienne ont en cou d étude dan la égion. A moyen teme, le feme éolienne devont donc paticipe aux evice ytème, i on veut dépae le 50 MW dont on a palé au-deu. Ce contat ont donc incité la Région à finance, dan le cade de on pogamme éolien, une thèe de doctoat u cette poblématique. Cette thèe de doctoat a démaé à la fin de l année 001, pa le tavail de Ludovic Leclecq [1], et a été outenue à la fin de l année 004. D aute thèe e ont uivie dan le cade du même pogamme en 00, 003 et 004, mai baée u d aute ouce de financement. L ouvage péent incit dan cette lite et a été démaé en 00. Le tavail de echeche péenté dan cette thèe a été financé pa pluieu ouce. C et le Minitèe Roumain de l Education et de la Recheche qui a aué la boue menuelle de doctoat duant la péiode de la thèe. Aui, deux pojet de echeche financé pa le Coneil National de la Recheche cientifique univeitaie (CNCSIS) ont pemi l obtention d une patie de éultat théoique péenté dan cette thèe et aui le financement patiel de déplacement effectué à Lille [] et [3]. Bien û, il ne faut pa oublie le coté fançai, ca ce ont l HEI de Lille et l ENSAM de Lille qui ont paticipé altenativement au financement de me éjou en Fance. En effet, j ai effectué cinq tage de doctoat en cotutelle à Lille, chacun pou toi moi.

12 Avant-popo Réféence [1] L. Leclecq, «Appot de tockage inetiel aocié à de éolienne dan un éeau électique en vue d aue de evice ytème», Thèe de doctoat outenue au Laboatoie d Electotechnique et d Electonique de Puiance de Lille, 14 décembe 004. [] «Sytème inetiel de tockage d énegie», Pojet de echeche financé pa le Coneil National de la Recheche cientifique univeitaie - CNCSIS, , Roumanie; eponable de pojet: Gabiel CIMUCA. [3] «Contôle diect en couple adapté à un ytème inetiel de tockage d énegie aocié à de généateu éolien», Pojet de echeche financé pa le Coneil National de la Recheche cientifique univeitaie - CNCSIS, 005, Roumanie; eponable de pojet: Gabiel CIMUCA.

13 Intoduction généale

14 Intoduction généale L objet de cette thèe concene le ouce à énegie enouvelable et plu paticulièement l énegie éolienne, qui ont en plein développement en Euope. Suite au taité de Kyoto, l Euope a décidé d encouage fotement l implantation de ouce à énegie enouvelable et la poduction décentaliée d électicité. Cela poe de vai poblème aux éeaux électique du point de vue de leu getion. Actuellement, le éolienne intallée dan le monde ne paticipent pa aux evice ytème. Elle ont conidéée comme de chage négative et ce ont le centale claique qui doivent aue la tabilité de éeaux électique. C et pouquoi, le taux de pénétation de éolienne et limité et ne peut pa dépae 0-30 % de l énegie conommée. Pou facilite l intégation de éolienne et l augmentation du taux de pénétation, il faut touve de olution pou qu elle puient paticipe à la getion du éeau. Cela change totalement la viion de éeaux électique [1]. Loqu on pale de la poduction claique d énegie électique, on pene à de gande centale (themique, nucléaie et gande hydocentale) placée dan quelque point bien déteminé. Ce centale ont inteconnectée pa le éeau de tanpot à haute tenion (typiquement upéieue à 30 kv) [1] et ont commandée d une manièe coodonnée qui peut ête conidéée centaliée. Le éeau de tanpot fome de cicuit maillé, afin d aue une bonne inteconnexion de généateu povenant de difféente centale. Le éeaux de ditibution ont alimenté pa un nombe eteint de pote de tanfomation à pati du éeau de tanpot. Ce éeaux ont de tuctue adiale et tavaillent au deou de 30 kv [1]. Actuellement, le éeaux de ditibution ne compotent patiquement pa de ouce d énegie. Il ont utilié eulement pou alimente le conommateu. La poduction décentaliée concene de nombeue ouce d énegie, dont le puiance ne dépaent pa 100 MW, et dont la plupat ont connectée aux éeaux de ditibution. Ce ouce ne ont pa planifiée d une manièe centaliée. Elle ont intallée pa de poducteu indépendant et dan une multitude de ite. La patique actuelle, de ne pa faie paticipe la poduction décentaliée aux evice ytème, doit change à caue du développement de ce type de poduction. Donc, le nouveaux type de ouce d énegie doivent ête capable à aue de evice ytème: églage de la tenion, églage de la féquence, églage de la puiance éactive, paticipation à la épatition de chage, capacité de démaage en autonome ou black-tat et fonctionnement en îlotage. En aion du caactèe tè fluctuant et aléatoie du vent, une éolienne eule ne peut pa paticipe aux evice ytème. Il faut ajoute de ytème de tockage d énegie pemettant d avoi une éeve upplémentaie d énegie. Afin d aue l équilibe poduction / conommation, un ytème de tockage de type inetiel et enviagé [] et [3]. Il y a pluieu aion pou ce choix: bonne dynamique, bon endement, duée de vie imilaie à l éolienne, etc. L objectif généal de cette thèe et d étudie l aociation d un ytème inetiel de tockage d énegie au généateu éolien afin de contitue un enemble capable de founi de evice ytème ou de fonctionne en îloté. Le tavail de toi an de echeche et péenté dan cette thèe, étant tuctué en toi patie. 4

15 Intoduction généale La pemièe patie taite excluivement le ytème inetiel de tockage d énegie. On intéee u: le contexte actuel u le maché de l électicité et le beoin de tockage d énegie; le ytème inetiel de tockage d énegie (SISE); on péente le type de SISE, le bae phyique, le poblème concenant le dimenionnement du volant d inetie et le choix de la machine électique incopoée. la modéliation mathématique du SISE, le pincipe de commande de machine électique concenée et le modèle mathématique de convetieu électonique de puiance; on enviage deux type de SISE: avec machine aynchone (MAS) et avec machine ynchone à aimant pemanent (MSAP). bilan énegétique du SISE; on péente le modèle de pete dan la machine électique incopoée et dan le convetieu électonique de puiance, et on fait une etimation du endement du SISE. La deuxième patie taite de l aociation d un SISE avec un généateu éolien. Dan cette patie on intéee u: le poblème concenant la puiance généée pa un généateu éolien eul, le poibilité d aocie un SISE avec le généateu éolien et le poibilité de contôle de la puiance généée; le pincipe de contôle et de upeviion du SISE aocié au généateu éolien; on péente de pincipe de contôle du SISE et de éultat de imulation afin d etime le pefomance. Enuite, on péente de pincipe de upeviion du SISE, afin de le mainteni dan e limite de fonctionnement nomal. De imulation ont faite pou etime l efficacité de méthode de upeviion. Dan le pemièe deux patie, on péente de pincipe théoique. Cependant, une gande patie du temp de echeche a concené la éaliation d une platefome expéimentale detinée à l implantation patique de pincipe développé en théoie. Cette platefome expéimentale a été éaliée à l Ecole de Haute Etude d Ingénieu (HEI) de Lille, dan le Laboatoie de l Electotechnique et de l Electonique de Puiance (LEP) de Lille. La toiième patie de la thèe pote u: la platefome expéimentale; on péente le compoante pincipale du banc d eai et quelque poblème pécifique qui ont appau duant le tavail. le expéimentation éaliée pou valide le éultat de imulation péenté dan la pemièe patie; le expéimentation éaliée pou valide le pincipe et le éultat de imulation péenté dan la deuxième patie. La thèe finit pa une concluion généale éuniant le concluion de tout le chapite. On péent aui le contibution oiginale et de pepective de la thèe. 5

16 Intoduction généale Réféence [1] M. Cappe, «Commande et égulation de éeaux électique», Hemè Science, Pai 003. [] J. P. Baton and D. G. Infield, Enegy Stoage and It Ue With Intemittent Renewable Enegy, IEEE Tanaction on Enegy Conveion, vol. 19, no., June 004, pp [3] EUR Bochue: Enegy Stoage - A Key Technology fo Decentalized Powe, Powe Quality and Clean Tanpot, Office fo Official Publication of the Euopean Communitie, Luxemboug, 001, 6

17 Pemièe patie SYSTEME INERTIEL DE STOCKAGE D ENERGIE (SISE) Réumé La pemièe patie de la thèe concene le ytème inetiel de tockage d énegie (SISE). On péente le contexte actuel u le maché de l électicité et le poibilité actuelle de développement de ytème de tockage d énegie, notamment de SISE. Enuite, on continue avec la péentation de SISE et on dicute le poblème technologique concenant la contuction de ce ytème. Deux chapite ont éevé qu développement de modèle mathématique de compoante du SISE et de modèle de pete d énegie. Cette patie de la thèe finit pa la péentation de imulation faite pou etime le endement énegétique pou deux type de SISE: le SISE avec machine aynchone à cage et le SISE avec machine ynchone à aimant pemanent.

18 Chapite 1 Péentation du contexte 8

19 Chapite 1 Péentation du contexte Chapite 1 Péentation du contexte Réumé Ce chapite péente le contexte actuel u le maché de l électicité, le poibilité de développement pou le ytème de tockage de l énegie électique et quelque méthode utiliée pou tocke l énegie électique. Le développement de ouce de poduction décentaliée met en évidence de poblème nouveaux concenant le beoin de ytème de tockage d énegie. On a beoin de ytème de tockage à cout teme pou pouvoi aue la égulation du éeau électique et on a beoin de ytème de tockage à long teme pou une meilleue utiliation de centale électique. 9

20 Chapite 1 Péentation du contexte 1.1. Contexte actuel u le maché d électicité La libéaliation du maché de l électicité et le développement de la poduction décentaliée exigent une nouvelle appoche de poblème concenant le éeaux électique. Il y a de nombeux poblème nouveaux engendé pa la multitude de nouvelle ouce d énegie, ditibuée géogaphiquement et e développant apidement. D aute poblème e poent aui pou l aveni de la getion de éeaux électique [1] - [3]. Le tockage d énegie joue un ôle flexible et multifonctionnel dan le éeau d alimentation d énegie électique, en auant un management plu efficace de eouce diponible. En combinaion avec le ytème de poduction d énegie électique pa la conveion de énegie enouvelable, le Sytème de Stockage d Enegie (SSE) peuvent augmente la valeu de l énegie électique généée pa le centale éolienne ou olaie, en founiant de l énegie pendant le péiode de pointe et en accumulant l énegie pendant le péiode où la demande d énegie et éduite. De plu, le SSE facilitent l intégation de ouce d énegie enouvelable, comme le éolienne et panneaux photovoltaïque, dan le ytème énegétique. Statégiquement placé, le SSE peuvent augmente l efficacité du ytème exitant de tanmiion et de ditibution de l énegie électique. Le SSE peuvent ête utilié pou éduie le pointe de chage dan une tation d alimentation d énegie électique. Cela peut élimine le centale fonctionnant eulement pendant le péiode de pointe et pemette une meilleue utiliation de centale fonctionnant en égime pemanent (Fig. 1.1). Aui, le SSE event pou augmente la qualité de l énegie électique, en auant un meilleu contôle de la féquence et de la tenion. Fig Amélioation de la qualité d énegie électique et élimination de centale de cête (ouce 10

21 Chapite 1 Péentation du contexte puiance (kw) temp () Fig. 1.. Exemple de puiance généée pa une éolienne à vitee fixe de 300 kw Le poblème majeu aocié aux ouce d énegie décentaliée et qu elle ne paticipent en généal pa aux evice ytème (églage de la tenion, de la féquence, démaage en autonome ou black-tat, poibilité de fonctionne en îlotage, etc.). Le fait de ne pa paticipe aux evice ytème amène ce type de ouce à e compote comme de généateu paif du point de vue électique. Le églage de la tenion et de la féquence et dè lo epoté u le altenateu claique. Le taux de pénétation de la poduction décentaliée, c et-à-die la puiance qu elle génèe pa appot à la puiance conommée, doit alo ête limité afin de pouvoi gaanti la tabilité du éeau dan de condition acceptable [3]. Ceci et paticulièement vai pou le ouce à énegie enouvelable dont la ouce pimaie et difficilement péviible et tè fluctuante, comme c et le ca de l éolien pou lequel cetain etou d expéience indiquent que lo de taux de pénétation upéieu à 0 ou 30% de poblème de tabilité peuvent appaaîte [3]. La figue 1. monte un enegitement de la puiance généée pa une éolienne à vitee fixe de 300 kw (ancien ite éolien de Dunkeque) oumi à un vent moyen de 1 m/. Cet enegitement, qui illute le caactèe tè fluctuant de la puiance généée pa ce type d éolienne, monte que cette puiance peut ubi de vaiation de plu de 100 kw en 3 ec. Le ytème de poduction décentalié ont fot enible aux petubation du éeau. Le ceux de tenion ou le vaiation de féquence entaînent ouvent la déconnexion de la poduction lo d un incident u le éeau. Cette déconnexion peut aggave un dééquilibe poduction / conommation et, pa effet domino, accélée l avènement d un incident majeu dan le éeau. D aute pat, la poibilité de fonctionne en îloté pemettait à la poduction décentaliée de continue à alimente de conommateu iolé du éeau uite à un défaut u celui-ci, et aini de limite le nombe de client affecté pa ce défaut. L îlotage ete cependant intedit actuellement pou de aion de écuité de peonne et du matéiel. A ce jou, le éolienne ne paticipent pa au églage de la poduction. Cependant, ce fait doit ête changé à caue de l augmentation continue de leu taux de pénétation dan le éeaux électique. En aion de la ouce pimaie de ce ytème de poduction d énegie (le vent), qui et tè aléatoie et impéviible, une éolienne eule ne peut pa faie le églage de la poduction. Donc, on a beoin d un ytème de tockage jouant le ôle de tampon ente la ouce et le conommateu. Le ytème de tockage doit ête aez dynamique afin qu il oit capable d agi en temp éel, en fonction de fluctuation de la puiance généée et conommée. L augmentation du taux de pénétation de la poduction décentaliée ea donc conditionnée à la paticipation aux evice ytème de cette poduction. La paticipation au églage de la tenion en 11

22 Chapite 1 Péentation du contexte abobant ou en injectant de la puiance éactive tend à e développe, ca elle et actuellement impoée, en Fance notamment, pa la légilation [4]. 1.. Stockage de l énegie dan le éeaux électique L électicité ne peut ête tockée facilement et néceite a tanfomation ou une aute fome d énegie (chimique, themique, potentielle, mécanique, etc.). Le tockage de l énegie électique contitue une de compoante d un futu développement duable. Il y a pluieu méthode de tockage d énegie pouvant ête difféenciée en deux catégoie : Stockage à long teme (temp de tockage upéieu à 10 min); Stockage à cout teme (temp de tockage inféieu à 10 min). Enuite le technique de tockage le plu connue ont péentée bièvement Technique de tockage à long teme Stockage d énegie ou fome d énegie potentielle de l eau Nommée aui tockage pa pompage hydaulique, et une méthode utiliée depui 199, étant la plu vieille technologie de tockage d énegie dan le centale. En effet, juqu à 1970, c était la eule option diponible u le maché pou tocke de gande quantité d énegie. Un tel ytème compote deux gand éevoi itué à de hauteu difféente. L eau et pompée du éevoi inféieu au éevoi upéieu, où elle et tockée. En fonction de la demande, l eau peut eveni au éevoi inféieu, mai en taveant une ou pluieu tubine hydaulique tanfomant l énegie potentielle de l eau en énegie mécanique. Enuite, de généateu entaîné pa le tubine tanfoment l énegie mécanique en énegie électique. De tel ytème peuvent founi juqu à 1000 MW, mai il ont conditionné pa le containte géogaphique, géologique, envionnementale et le coût aez élevé de leu contuction. Cependant, en Fance, 400 MW de tockage de ce type ont intallé. Stockage d énegie ou fome d énegie potentielle de l ai compimé Le tockage d énegie ou fome d énegie potentielle de l ai compimé (CAES, d apè le nom anglai : Compeed-Ai Enegy Stoage) contitue une aute altenative, appaue un peu plu tad. Cette technologie de tockage compote un gand éevoi outeain, bien étanche, où l on peut tocke de l ai compimé. En fonction de la demande, l ai compimé et délivé à une tubine à gaz entaînant un généateu électique. Aini, l énegie potentielle de l ai compimé et tanfomée en énegie électique. Le pemie CAES commecial a été éalié en Allemagne à Hundof, en 1978, et peut founi 90 MW. Comme pou le tockage hydaulique, la contuction de CAES et conditionnée aux containte géogaphique et géologique. Toutefoi, il y a déjà pluieu CAES contuit en Euope et aux Etat-Uni, en utiliant d ancienne mine de chabon ou de el, de vieux puit de pétole et de cavene outeaine étanche. Stockage d énegie ou fome d énegie chimique Le tockage d énegie ou fome chimique dan le batteie électochimique et de loin la technique la plu épandue pou le tockage de l énegie électique. En fonction du type de batteie, difféente éaction chimique ont povoquée en utiliant l énegie électique et en la tockant ou fome d énegie chimique. En fonction de la demande, de éaction chimique inveée poduient de l électicité. Le pemie et le plu utilié u le maché a été l accumulateu au plomb dont pluieu amélioation le endent encoe compétitif u le maché. Etant diponible u une plage de puiance 1

Magister en : Electrotechnique

Magister en : Electrotechnique انج س ت انجضائش ت انذ مشاط ت انشعب ت République Algéienne Démocatique et Populaie صاسة انتعه ى انعان انبحث انعه Minitèe de l Eneignement Supéieu et de la Recheche Scientifique Univeité Mohamed Khide Bika

Plus en détail

Amélioration des performances des aérogénérateurs

Amélioration des performances des aérogénérateurs N d ode : Séie : الجمهورية الجزاي رية الديمقراطية الشعبية REPUBIQUE AGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPUAIRE MINISTERE DE ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE A RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIERSITE CONSTANTINE I Faculté

Plus en détail

Système d ouverture de porte de TGV

Système d ouverture de porte de TGV Le sujet se compose de : TD MP-PSI REVISION CINEMATIQUE Système d ouvetue de pote de TGV 6 pages dactylogaphiées ; 2 pages d annexe ; 2 pages de document éponse Objet de l étude Le tanspot feoviaie, concuencé

Plus en détail

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0.

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0. 7- Tests d austement, d indépendance et de coélation - Chapite 7 : Tests d austements, d indépendance et de coélation 7. Test d austement du Khi-deux... 7. Test d austement de Kolmogoov-Sminov... 7.. Test

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2004-2005 Devoi n 6 CONVERSION DE PUISSANCE Une alimentation de d odinateu de bueau est assez paticulièe, elle doit founi des tensions de +5, +12, 5 et 12 volts avec une puissance moyenne de quelques

Plus en détail

Po ur d o nne r un é lan à vo tre re traite

Po ur d o nne r un é lan à vo tre re traite Po u d o nne un é lan à vo te e taite ez a p é P aite t e e vot joud'hui dès au E N EN T TR RE E N NOOUUSS,, CC EESSTT FFAA CC I I LL EE DD EE SS EE O M M PP RR EE NN DDRRE E CC O Toutes les gaanties de

Plus en détail

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques.

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques. Cée un obsevatoie de la concuence poblématique I Quelle est l'étendue d'un maché? Quelle pat du maché, une entepise peut-elle espée pende? Quels sont les atouts des entepises pésentes su le maché? ntéêt

Plus en détail

Le fabricant qui rend la piscine accessible à tous. ans. d ec en n a. is e. a n. i n e. piscines

Le fabricant qui rend la piscine accessible à tous. ans. d ec en n a. is e. a n. i n e. piscines Le fabicant qui end la piscine accessible à tous. ga antie 10 ans e d ec en n a l f fab ication a ç is e u di ect s i n e piscines w w w. p i s c i n e s - o p l u s. c o m DES PRODUITS INNOVANTS piscines

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6 D M 6 Coection PCSI 1 013 014 RVUX DIRIGÉS DE M 6 Execice 1 : Pemie vol habité (pa un homme) Le 1 avil 1961, le commandant soviétique Y Gagaine fut le pemie cosmonaute, le vaisseau spatial satellisé était

Plus en détail

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire 11.5 Le moment de foce τ (tau) : Poduction d une accéléation angulaie La tige suivante est soumise à deux foces égales et en sens contaie: elle est en équilibe N La tige suivante est soumise à deux foces

Plus en détail

Chapitre 6: Moment cinétique

Chapitre 6: Moment cinétique Chapite 6: oment cinétique Intoduction http://www.youtube.com/watch?v=vefd0bltgya consevation du moment cinétique 1 - angula momentum consevation 1 - Collège éici_(360p).mp4 http://www.youtube.com/watch?v=w6qaxdppjae

Plus en détail

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d Chapite 2: But: connaîte les lois auxquelles doit obéi un cops solide en équilibe. Ceci pemet de décie la station debout ainsi que les conditions nécessaies pou teni une tasse dans la main, souleve une

Plus en détail

SOMMAIRE F.1 SERVICES EXTERIEURS... 2 F.1.1 CATEGORIES DE SERVICES VISES... 2 F.2 FORMATION... 4 F.2.1 NATURE DES FORMATIONS... 4

SOMMAIRE F.1 SERVICES EXTERIEURS... 2 F.1.1 CATEGORIES DE SERVICES VISES... 2 F.2 FORMATION... 4 F.2.1 NATURE DES FORMATIONS... 4 F MODULE F PRESTATIONS ET MISSIONS SOMMAIRE F MODULE F PRESTATIONS ET MISSIONS... 1 F.1 SERVICES EXTERIEURS... 2 F.1.1 CATEGORIES DE SERVICES VISES... 2 F.1.2 SERVICES PERMANENTS... 2 F.1.3 SERVICES PONCTUELS...

Plus en détail

Roulements à billes et à rouleaux

Roulements à billes et à rouleaux Fo New Technology Netwok R copoation Roulements à billes et à ouleaux CAT. NO. 222-VIII/F Manuel technique A- Roulements à billes à goges pofondes B- Roulements miniatues B- 1 Roulements à billes à contact

Plus en détail

Guide de l acheteur de logiciel de Paie

Guide de l acheteur de logiciel de Paie Note pespicacité Pivilégie les essouces humaines Guide de l acheteu de logiciel de Paie Table des matièes Intoduction Tendances écentes de Paie L automation de Paie avec libe-sevice pou employés Analyse

Plus en détail

Informations Techniques A7 A141. Roulements à Billes à Gorge Profonde. Roulements à Billes à Contact Oblique. Roulements à Billes Auto-Aligneurs

Informations Techniques A7 A141. Roulements à Billes à Gorge Profonde. Roulements à Billes à Contact Oblique. Roulements à Billes Auto-Aligneurs ROULEMENTS Pages Infomations Techniques A7 A141 Infos Tech. Roulements à Billes à Goge Pofonde B4 B45 Roulements à Billes à Contact Oblique Roulements à Billes Auto-Aligneus Roulements à Rouleaux Cylindiques

Plus en détail

E G A E E M. e v i t e. i t. Guide méthodologique à destination des chefs cuisiniers, des intendants, des acheteurs, de toute personne ayant un projet

E G A E E M. e v i t e. i t. Guide méthodologique à destination des chefs cuisiniers, des intendants, des acheteurs, de toute personne ayant un projet E G A L L I P S A E G R I e l A e T i N u E M Red I e v i t AL collec e n e n o i t a stau Guide méthodologique à destination des chefs cuisinies des intendants des acheteus de toute pesonne ayant un pojet

Plus en détail

Serveur vidéo IP. caméras analogiques PC serveur. PC Client 1. Serveur de stockage ( optionnel )

Serveur vidéo IP. caméras analogiques PC serveur. PC Client 1. Serveur de stockage ( optionnel ) Sony RealShot Manage V3 Info Poduit Mas 2005 RealShot Manage V3.0 Logiciel de gestion des caméas IP MJPEG, MPEG-4, Audio, il sait tout enegiste! Une nouvelle vesion du logiciel RealShot Manage de Sony

Plus en détail

CHAPITRE VI : Le potentiel électrique

CHAPITRE VI : Le potentiel électrique CHPITRE VI : Le potentiel électiue VI. 1 u chapite III, nous avons vu ue losu'une foce est consevative, il est possible de lui associe une énegie potentielle ui conduit à une loi de consevation de l'énegie.

Plus en détail

Chapitre I. Description des milieux continus

Chapitre I. Description des milieux continus Chapite I Desciption des milieu continus OBJET Ce chapite est consacé à la desciption des milieu continus. On intoduia les notions fondamentales de desciption du mouvement au sens de Lagange et d Eule,

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.retronaut.com/2013/01/rotor-rides/

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.retronaut.com/2013/01/rotor-rides/ Dans un manège tel que celui monté su la figue, quelle est la péiode de otation maximale que doit aoi le manège pou que les pesonnes ne glissent pas es le bas de la paoi si le coefficient de fiction ente

Plus en détail

INITIATION A LA MESURE ----

INITIATION A LA MESURE ---- INITIATION A LA MSUR ---- Le but de ce TP est : - de mesue la foce électomotice et la ésistance intene d'une pile, - d'évalue, en tenant compte des incetitudes de mesue et des caactéistiques de l'appaeil

Plus en détail

Validation CFD axisymétrique de modèle zonal des écoulements gazeux de chambre de combustion de moteur Diesel

Validation CFD axisymétrique de modèle zonal des écoulements gazeux de chambre de combustion de moteur Diesel CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS Cente d enseignement de Genoble Mémoie Mécanique des stuctues et des systèmes Validation CFD axisymétique de modèle zonal des écoulements gazeux de Auditeu: Jean-Michel

Plus en détail

FINANCE Mathématiques Financières

FINANCE Mathématiques Financières INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entepises 2005/2006 C.M. : M. Godlewski Intéêts Simples Définitions et concepts FINANCE Mathématiques Financièes L intéêt est la émunéation d un pêt.

Plus en détail

TP6 : ALIMENTATION A DECOUPAGE : HACHEUR SERIE ET CONVERTISSEUR STATIQUE ABAISSEUR DE TENSION

TP6 : ALIMENTATION A DECOUPAGE : HACHEUR SERIE ET CONVERTISSEUR STATIQUE ABAISSEUR DE TENSION P6 : ALIMNAION A DCOUPAG : HACHUR SRI CONVRISSUR SAIQU ABAISSUR D NSION INRODUCION Le réeau alternatif indutriel fournit l énergie électrique principalement ou de tenion inuoïdale de fréquence et d amplitude

Plus en détail

DiaDent Group International

DiaDent Group International www.diagun.co.k DiaDent Goup Intenational Dispositif de compactage sans fil à chaleu intégée Copyight 2010 DiaDent Goup Intenational www.diadent.com Dispositif de compactage sans fil à chaleu intégée w

Plus en détail

Roulements à rotule sur deux rangées de rouleaux en deux parties

Roulements à rotule sur deux rangées de rouleaux en deux parties Roulements à otule su deux angées de ouleaux en deux paties Réduction des coûts gâce au changement apide du oulement difficilement accessible Contenu Changement apide du oulement 2 Réduction des coûts

Plus en détail

Modélisation des actions mécaniques Statique des solides indéformables Puissance et rendement

Modélisation des actions mécaniques Statique des solides indéformables Puissance et rendement Modélisation des actions mécaniques, statique des solides indéfomables, puissance et endement Les actions mécaniques. Définition On appelle action mécanique toute cause susceptible de : 4modifie le mouvement

Plus en détail

Commande Prédictive Non Linéaire à un pas de la Machine Asynchrone (1) Université de Djelfa (2)

Commande Prédictive Non Linéaire à un pas de la Machine Asynchrone (1) Université de Djelfa (2) 37 Commande Pédictive Non Linéaie à un a de la achine Aynchone Khana Bdiina () Hilal Naimi () et Ramdhan Hae () () Univeité de Delfa () King Saoud univeity Aabia Saudi khanabdiina@yahoo.f Réumé Cet aticle

Plus en détail

CIRCULAIRE N 02/04. Elle précise les méthodes de valorisation des titres de capital et des titres de créances contenus dans les actifs de l OPCVM.

CIRCULAIRE N 02/04. Elle précise les méthodes de valorisation des titres de capital et des titres de créances contenus dans les actifs de l OPCVM. Rabat, le 02 juillet 2004 CIRCULIRE N 02/04 RELTIVE UX CONDITIONS D ÉVLUTION DES VLEURS PPORTÉES À UN ORGNISME DE PLCEMENT COLLECTIF EN VLEURS MOBILIÈRES OU DÉTENUES PR LUI La pésente ciculaie vient en

Plus en détail

Analyse et Conception d une Nouvelle Structure de Coupleur Squared-Coax-to-Microstrip pour des Applications Hautes Puissances en Télécommunications

Analyse et Conception d une Nouvelle Structure de Coupleur Squared-Coax-to-Microstrip pour des Applications Hautes Puissances en Télécommunications Communication Science & technologie N 9. Janvie 2011 COST Analyse et Conception d une Nouvelle Stuctue de Coupleu Squaed-Coax-to-Micostip pou des Applications Hautes Puissances en Télécommunications Naseddine

Plus en détail

Impact de l éolien sur le réseau de transport et la qualité de l énergie

Impact de l éolien sur le réseau de transport et la qualité de l énergie 1 Impact de l éolien ur le réeau de tranport et la qualité de l énergie B. Robyn 1,2, A. Davigny 1,2, C. Saudemont 1,2, A. Anel 1,2, V. Courtecuie 1,2 B. Françoi 1,3, S. Plumel 4, J. Deue 5 Centre National

Plus en détail

LA CONVERSION DE DONNÉES HISTORIQUES SELON UN NOUVEAU SYSTÈME DE CLASSIFICATION POUR L ENQUÊTE MENSUELLE SUR LE COMMERCE DE GROS ET DE DÉTAIL

LA CONVERSION DE DONNÉES HISTORIQUES SELON UN NOUVEAU SYSTÈME DE CLASSIFICATION POUR L ENQUÊTE MENSUELLE SUR LE COMMERCE DE GROS ET DE DÉTAIL Assemblée annuelle de la SSC, juin 2003 Recueil de la Section des méthodes d enquête LA CONVERSION DE DONNÉES HISTORIQUES SELON UN NOUVEAU SYSTÈME DE CLASSIFICATION POUR L ENQUÊTE MENSUELLE SUR LE COMMERCE

Plus en détail

Dimensionnement optimal de machines synchrones pour des applications de véhicules hybrides

Dimensionnement optimal de machines synchrones pour des applications de véhicules hybrides Dimensionnement optimal de machines synchones pou des applications de véhicules hybides Sulivan Küttle o cite this vesion: Sulivan Küttle. Dimensionnement optimal de machines synchones pou des applications

Plus en détail

A la mémoire de ma grande mère A mes parents A Mon épouse A Mes tantes et sœurs A Mes beaux parents A Toute ma famille A Mes amis A Rihab, Lina et

A la mémoire de ma grande mère A mes parents A Mon épouse A Mes tantes et sœurs A Mes beaux parents A Toute ma famille A Mes amis A Rihab, Lina et Remeciements e tavail a été effectué au sein du laboatoie optoélectonique et composants de l univesité Fehat Abbas (Sétif, Algéie) en collaboation avec le goupe MALTA consolido du Dépatement du Physique

Plus en détail

Pour obtenir le grade de. Arrêté ministériel : 7 août 2006

Pour obtenir le grade de. Arrêté ministériel : 7 août 2006 THÈSE Pou obteni le gade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ DE GRENOBLE Spécialité : Infomatique Aêté ministéiel : 7 août 2006 Pésentée pa Luc Michel Thèse diigée pa Fédéic Pétot et encadée pa Nicolas Founel pépaée

Plus en détail

Permis de feu. Travail par point chaud. r Soudage r Brasage. r Découpage r Tronçonnage. r Meulage r Autres. r Poste à souder r Tronçonneuse

Permis de feu. Travail par point chaud. r Soudage r Brasage. r Découpage r Tronçonnage. r Meulage r Autres. r Poste à souder r Tronçonneuse Pemis de feu Tavail pa point chaud Patage vote engagement Ce document doit ête établi avant tout tavail pa point chaud (soudage, découpage, meulage, ) afin de péveni les isques d incendie et d explosion

Plus en détail

MISSION INSTRUCTIONS : LIVRAISON DEMANDÉE LE A H SPECIMEN. Reproduction Interdite

MISSION INSTRUCTIONS : LIVRAISON DEMANDÉE LE A H SPECIMEN. Reproduction Interdite Valide en cochant la case intéessée A défaut de convention écite ente les paties au contat de tanspot ou de déclaation de valeu spécifiée pa le donneu d ode, la esponsabilité du tanspoteu, en cas de pete

Plus en détail

Le paiement de votre parking maintenant par SMS

Le paiement de votre parking maintenant par SMS Flexibilité et expanion L expanion de zone de tationnement payant ou la modification de tarif ou de temp autorié peut e faire immédiatement. Le adree et le tarif en vigueur dan le nouvelle zone doivent

Plus en détail

Trouver des sources de capital

Trouver des sources de capital Trouver de ource de capital SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Emprunt garanti et non garanti Vente de part de capital Programme gouvernementaux Source moin courante SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Quelque principe

Plus en détail

CONSTANTES DIELECTRIQUES

CONSTANTES DIELECTRIQUES 9 E7 CONTANTE DIELECTRIQUE I. INTRODUCTION Dans cette expéience, nous étuieons es conensateus et nous éiveons les popiétés e iélectiques tels que l'ai et le plexiglas. II. THEORIE A) Conensateus et iélectiques

Plus en détail

Année scolaire 2012-2013

Année scolaire 2012-2013 Année scolaie 2012-2013 Pogammes des études (Fomation sous statut étudiant) ommaie Pogamme de 1 e année (L3) 3 Pogamme de 2 e année (M1) 4 Pogamme de 3 e année (M2) 5 Domaines d appofondissement - Éco-Activités

Plus en détail

Principes du traitement pharmacologique Dix-sept considérations dans le choix du traitement pharmacologique du TDAH 209

Principes du traitement pharmacologique Dix-sept considérations dans le choix du traitement pharmacologique du TDAH 209 Chapite 7: TRAITEMENT PHARMACOLOGIQUE DU TDAH Pincipes du taitement phamacologique Dix-sept considéations dans le choix du taitement phamacologique du TDAH 209 1. Âge et vaiations individuelles 2. Duée

Plus en détail

VALORISATION D INVESTISSEMENTS ET D ACTIONS PAR OPTIONS REELLES

VALORISATION D INVESTISSEMENTS ET D ACTIONS PAR OPTIONS REELLES CLUB FINANCE ALORISATION D INESTISSEMENTS ET D ACTIONS PAR OPTIONS REELLES LES ETUDES DU CLUB N 98 DECEMBRE 03 ALORISATION D INESTISSEMENTS ET D ACTIONS PAR OPTIONS REELLES LES ETUDES DU CLUB N 98 DECEMBRE

Plus en détail

Ventilation à la demande

Ventilation à la demande PRÉSENTATION Ventilation à la demande Produit de pointe pour ventilation à la demande! www.wegon.com La ventilation à la demande améliore le confort et réduit le coût d exploitation Lorque la pièce et

Plus en détail

Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA

Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA Guide de bourier de l AIEA TABLE DES MATIERES I. INTRODUCTION... 2 II. PRÉPARATION POUR LE PROGRAMME DE BOURSE... 2 III. CONSIDÉRATIONS FINANCIÈRES...

Plus en détail

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE Table de smbole Recheche : opéation fondamentale données : éléments avec clés Tpe abstait d une table de smboles (smbol table) ou dictionnaie Objets : ensembles d objets avec

Plus en détail

Progressons vers l internet de demain

Progressons vers l internet de demain Progreon ver l internet de demain COMPRENDRE LA NOTION DE DÉBIT La plupart de opérateur ADSL communiquent ur le débit de leur offre : "512 Kb/", "1 Méga", "2 Méga", "8 Méga". À quoi ce chiffre correpondent-il?

Plus en détail

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité Mutull anté Auto-ntpnu Lancz-vou n tout éénité Vou voilà lancé n tant qu auto-ntpnu Bavo! C égim va vou pmtt d complét vo vnu n xçant un avoi fai ou un activité qui vou tint à cœu! Avc c nouvau dépat,

Plus en détail

BoxInternet :choisir le bon forfait

BoxInternet :choisir le bon forfait Au-delà En Tout Chez En D Aute Ce BoxIntenet :choisi le bon fofait Lesoffes «tiple play se» démocatisent gâce aux boîties d opéateus délivant l accès à Intenet dans tout le foye avec des communications

Plus en détail

Changement de fréquence, effet Doppler

Changement de fréquence, effet Doppler N 804 BULLETIN DE L'UNION DES PHYSICIENS 869 Changement de fréquence, effet Doppler par Yve BAIMA, André JORANDON, Sylvie MORLEN et Marc VINCENT Lycée La Martinière Monplaiir - 69372 Lyon Cedex 08 RÉSUMÉ

Plus en détail

SOMMAIRE B.1 CADRE REGLEMENTAIRE... 2 B.1.1 RAPPEL DES TEXTES DE REFERENCE... 2

SOMMAIRE B.1 CADRE REGLEMENTAIRE... 2 B.1.1 RAPPEL DES TEXTES DE REFERENCE... 2 B MODULE B GESTION DU PERSONNEL SOMMAIRE B MODULE B GESTION DU PERSONNEL... 1 B.1 CADRE REGLEMENTAIRE... 2 B.1.1 RAPPEL DES TEXTES DE REFERENCE... 2 B.1.2 ORGANISMES SOCIAUX... 2 B.1.3 ORGANISMES DE CONTROLE...

Plus en détail

Gérard Debionne dimanche 20 mai 2012. Quasar 95. La Mesure de G. Présentation : 18 mai 2012

Gérard Debionne dimanche 20 mai 2012. Quasar 95. La Mesure de G. Présentation : 18 mai 2012 Géad Debionne dimanche 0 mai 01 Quasa 95 La Mesue de G Pésentation : 18 mai 01 La mécanique céleste pemet de calcule les mouvements des planètes autou d une étoile en unités elatives. Pou avoi des valeus

Plus en détail

PHYSIQUE DES SEMI-CONDUCTEURS

PHYSIQUE DES SEMI-CONDUCTEURS Dépatement Mico-électonique et télécommunications Pemièe année 004/005 PHYSIQUE DES SEMI-CONDUCTEURS Rouge Violet Infa-Rouge Visible Ulta-Violet Cd x Hg 1-x Te InSb Ge Si GaAs CdSe AlAs CdS GaP SiC GaN

Plus en détail

ETAT D AVANCEMENT DE LA RECHERCHE. Mensualisation du kilométrage annuel avec KILOMENE

ETAT D AVANCEMENT DE LA RECHERCHE. Mensualisation du kilométrage annuel avec KILOMENE ETAT D AVANCEMENT DE LA RECHERCHE Menualiation du étrage annuel avec KILOMENE 98MT33 S. Laarre (INRETS-DERA, Arcueil) L. Jaeger (LOI, Colmar) P. A. Hoyau (INRETS-DERA, Arcueil) Synthèe de la recherche

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉSEAU INFORMATIQUE

PRÉSENTATION DU RÉSEAU INFORMATIQUE PRÉSENTATION DU RÉSEAU INFORMATIQUE 2.1 Apect phyique Le CHU de Beançon regroupe d une part l établiement Jean MINJOZ, monobloc de 13 étage aocié au Pôle Coeur Poumon, contruction adjacente ur 5 niveaux,

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Contact SCD INPL: mailto:scdinpl@inpl-nancy.fr LIENS

AVERTISSEMENT. Contact SCD INPL: mailto:scdinpl@inpl-nancy.fr LIENS AVERTISSEMENT Ce document est le fuit d un long tavail appouvé pa le juy de soutenance et mis à disposition de l ensemble de la communauté univesitaie élagie. Il est soumis à la popiété intellectuelle

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.lifeinsuranceinsights.com/life-insurance-2/what-will-your-hobby-cost-you.

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.lifeinsuranceinsights.com/life-insurance-2/what-will-your-hobby-cost-you. Erwan, d une mae de 65 kg, fait un aut de Bungee. Il tombe de 0 m avant que la corde du bungee commence à étirer. Quel era l étirement maximal de la corde i cette dernière agit comme un reort d une contante

Plus en détail

Quelques éléments d écologie utiles au forestier

Quelques éléments d écologie utiles au forestier BTSA Gestion Foestièe Module D41 V.1.1. Avil 1997 Quelques éléments d écologie utiles au foestie Paysage vosgien : un exemple d écocomplexe divesifié. Sylvain Gaudin CFPPA/CFAA de Châteaufaine E 10 ue

Plus en détail

Association Presse Purée - 58 rue Castetnau - 64 000 Pau pressepuree64@orange.fr / www.pressepuree64.fr 05 59 30 90 30 / 06 83 51 66 92

Association Presse Purée - 58 rue Castetnau - 64 000 Pau pressepuree64@orange.fr / www.pressepuree64.fr 05 59 30 90 30 / 06 83 51 66 92 Dossie d insciption Association Pesse Puée - 58 ue Castetnau - 64 000 Pau pessepuee64@oange.f / www.pessepuee64.f 05 59 30 90 30 / 06 83 51 66 92 Identification de la stuctue exposante SOUSCRIPTEUR Etes-vous

Plus en détail

RETIRER DE L ARGENT DE VOTRE SOCIÉTÉ

RETIRER DE L ARGENT DE VOTRE SOCIÉTÉ LETTRE MENSUELLE DE CONSEILS DESTINÉS À MAXIMALISER LE FLUX DE REVENUS RETIRÉS DE VOTRE SOCIÉTÉ OPTIMALISATION DU MOIS Déterminer le taux du marché... Si votre ociété vou vere un intérêt, elle doit de

Plus en détail

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI)

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI) écanique du oint : foces Newtoniennes (PCSI Question de cous On admet que, losqu'il est soumis à une foce Newtonienne F K u, la tajectoie d'un cos est lane et décite a mc K +e cosθ où C θ est une constante

Plus en détail

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE Table de smboles Recheche : opéation fondamentale données : éléments avec clés Tpe abstait d une table de smboles (smbol table) ou dictionnaie Objets : ensembles d objets avec

Plus en détail

Keywords: Renewable Energy System, Modelling, Synchronous Generator, Simulation.

Keywords: Renewable Energy System, Modelling, Synchronous Generator, Simulation. Journal of Fundamental and Applied Science ISSN 111-9867 Available online at http://www.jfa.info OPTIIZATION OF AEOLIAN ENERGY CONVERSION OPTIISATION DE LA CONVERSION DE L ENERGIE EOLIENNE Y. Soufi *,

Plus en détail

GESTION DE LA SAUVEGARDE DES DONNÉES (SÉCURITÉ ET STOCKAGE)

GESTION DE LA SAUVEGARDE DES DONNÉES (SÉCURITÉ ET STOCKAGE) GESTION DE LA SAUVEGARDE DES DONNÉES (SÉCURITÉ ET STOCKAGE) SAUVEGARDE DES DONNÉES DEMANDE D INFORMATION Vous souhaitez ecevoi de l infomation elative aux solutions de la thématique Gestion de la sauvegade

Plus en détail

Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf. côté château SUCY-EN-BRIE (94)

Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf. côté château SUCY-EN-BRIE (94) Epagne immobilièe Nue-popiété immobilie neuf côté château SUCY-EN-BRIE (94) : Rue du Moutie, cente-ville piétonnie À l'entée du château de Sucy Façade du château Un cente-ville pésevé à 17 km de Pais Sucy-en-Bieaffimesonauthenticitépaunpatimoine

Plus en détail

La lettre. La Gestion des filiales dans une PME : Bonnes Pratiques et Pièges à éviter. Implantations à l étranger : Alternatives à la création

La lettre. La Gestion des filiales dans une PME : Bonnes Pratiques et Pièges à éviter. Implantations à l étranger : Alternatives à la création Doier : Getion d entreprie 42 La Getion de filiale dan une PME : Bonne Pratique et Piège à éviter Certaine PME ont tout d une grande. entreprie. A commencer par la néceité d avoir de filiale. Quel ont

Plus en détail

GESTION DES RELATIONS HUMAINES ET COMPÉTENCES

GESTION DES RELATIONS HUMAINES ET COMPÉTENCES GESTION DES RELATIONS HUMAINES ET COMPÉTENCES DEMANDE D INFORMATION Vous souhaitez ecevoi de l infomation elative aux solutions de la thématique Gestion des elations humaines et des compétences? Photocopiez

Plus en détail

( Codes : voir verso du feuillet 3 ) SPECIMEN

( Codes : voir verso du feuillet 3 ) SPECIMEN Aide demandeu d emploi Pojet pesonnalisé d accès à l emploi Pesciption de Pô emploi RFPE AREF CRP - CTP ou d un patenaie de Pô emploi Pécisez : N d AIS Concene de naissance Pénom Né(e) Inscit(e) depuis

Plus en détail

Comptes-titres et PEA FINAVEO. & a s s o c i é s

Comptes-titres et PEA FINAVEO. & a s s o c i é s Compte-titre et PEA FINAVEO & a o c i é LE RÔLE DES INTERVENANTS Met à votre dipoition la viualiation de vo compte Votre coneiller indépendant Vou accompagne dan vo invetiement Client FINAVEO & Aocié

Plus en détail

Caractérisation de l interface Si/SiO 2 par mesure C(V)

Caractérisation de l interface Si/SiO 2 par mesure C(V) TP aractériation de l interface Si/SiO par meure (V) aractériation de l interface Si/SiO par meure (V) Introduction p I Effet de champ à l interface Si/SiO p Fonctionnement d une capacité MOS p Principe

Plus en détail

Votre entreprise et le marketing

Votre entreprise et le marketing Votre entreprie et le marketing SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Selon la taille de votre entreprie Par où commencer Guide par étape SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Utilier le marketing pour augmenter vo profit

Plus en détail

SYSTÈME D ALARME ET PRODUITS TRANSMETTEURS

SYSTÈME D ALARME ET PRODUITS TRANSMETTEURS SYSTÈME D ALARME ET PRODUITS TRANSMETTEURS NOTICE D UTILISATION Vous venez d acquéi un système de sécuité DAITEM adapté à vos besoins de potection et nous vous en emecions. Quelques pécautions L'installation

Plus en détail

Sébastien Charnoz & Adrian Daerr Université Paris 7 Denis Diderot CEA Saclay

Sébastien Charnoz & Adrian Daerr Université Paris 7 Denis Diderot CEA Saclay Algoithmes de minimisation Sébastien Chanoz & Adian Dae Univesité Pais 7 Denis Dideot CEA Saclay De nombeux poblèmes nécessitent de minimise une onction : -Minimise la distance (HI ente des points de mesues

Plus en détail

Gestion de Contacts & Clients

Gestion de Contacts & Clients elon le beoin de votre entreprie, nou vou propoon : 3ACT! pour le indépendant ou le petite entreprie qui ouhaitent organier et développer leur activité. 3ACT! Premium pour le entreprie qui ouhaitent améliorer

Plus en détail

Guide 2005 GESTION. des solutions partenaires logiciels. IBM Software. commerciale (CRM) comptable et financière logistique marketing de la qualité

Guide 2005 GESTION. des solutions partenaires logiciels. IBM Software. commerciale (CRM) comptable et financière logistique marketing de la qualité IBM Softwae Guide 2005 des solutions patenaies logiciels GESTION commeciale (CRM) comptable et financièe logistique maketing de la qualité des elations humaines et compétences documentaie (GED) des appels,

Plus en détail

SOMMAIRE. ATRACOM-Centrafrique Manuel de Procédures Administratives Financiers et Comptables

SOMMAIRE. ATRACOM-Centrafrique Manuel de Procédures Administratives Financiers et Comptables E MODULE E GESTION DES BIENS SOMMAIRE E MODULE E GESTION DES BIENS... 1 E.1 DEFINITIONS... 2 E.2 PRINCIPES DE GESTION... 3 E.2.1 OBJECTIFS POURSUIVIS... 3 E.2.2 DESTINATION FINALE DES BIENS MIS A DISPOSITION...

Plus en détail

Optique. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.6.2.1. 0706-Gan/Hag. Vitesse de la lumière Mesure avec des impulsions lumineuses courtes

Optique. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.6.2.1. 0706-Gan/Hag. Vitesse de la lumière Mesure avec des impulsions lumineuses courtes Optique Vitee de la lumière Meure avec de impulion lumineue courte LEYBOLD Fiche d expérience de phyique Détermination de la vitee de la lumière dan l air à partir de la ditance parcourue et du temp de

Plus en détail

Moments partiels crédibilistes et application à l évaluation de la performance de fonds spéculatifs

Moments partiels crédibilistes et application à l évaluation de la performance de fonds spéculatifs Moments patiels cédibilistes et application à l évaluation de la pefomance de fonds spéculatifs Alfed MBAIRADJIM M. 1 & Jules SADEFO K. 2 & Michel TERRAZA 3 1 LAMETA- Univesité Montpellie 1 et moussa alf@yahoo.f

Plus en détail

Catalogue 2013-2014. objets publicitaires cadeaux d affaires stimulations primes

Catalogue 2013-2014. objets publicitaires cadeaux d affaires stimulations primes Catalogue 2013-2014 objet publicitaie cadeaux d affaie timulation pime Le objet publicitaie u le thème de plante et de gaine. D I O Gaine, bulbe, tèfle, plante fleuie ou dépolluante, plant d abe, bonaï

Plus en détail

tudes & documents ÉCONOMIE ET ÉVALUATION L assurance habitation dans les départements d Outre Mer n 24 Juin 2010

tudes & documents ÉCONOMIE ET ÉVALUATION L assurance habitation dans les départements d Outre Mer n 24 Juin 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 24 Juin 2010 É tudes & documents L assuance habitation dans les dépatements d Oute Me RISQUES ÉCONOMIE ET ÉVALUATION Sevice de l économie, de l évaluation

Plus en détail

Rencontrez votre filleul... au Bangladesh

Rencontrez votre filleul... au Bangladesh Rencontez vote filleul... au Bangladesh Vote guide de visite Afin d oganise au mieux vote visite et de péveni l équipe locale ainsi que vote filleul de vote aivée, Contactez-nous 2 mois avant il est impotant

Plus en détail

SOMMAIRE. ATRACOM-Centrafrique Manuel de Procédures Administratives Financiers et Comptables

SOMMAIRE. ATRACOM-Centrafrique Manuel de Procédures Administratives Financiers et Comptables ATRACOM-Centafique Manuel de Pocédues Administatives Financies et Comptables G MODULE G GESTION DE LA TRESORERIE SOMMAIRE G MODULE G GESTION DE LA TRESORERIE... 1 G.1 COMPOSANTES DE LA TRESORERIE... 2

Plus en détail

Cap Maths. Guide de l enseignant. Nouveaux programmes. cycle. Roland CHARNAY Professeur de mathématiques en IUFM

Cap Maths. Guide de l enseignant. Nouveaux programmes. cycle. Roland CHARNAY Professeur de mathématiques en IUFM Cap Math CP 2 cycle Guide de l eneignant Nouveaux programme SOUS LA DIRECTION DE Roland CHARNAY Profeeur de mathématique en IUFM Marie-Paule DUSSUC Profeeur de mathématique en IUFM Dany MADIER Profeeur

Plus en détail

S. BEN RAMDANE, T. DAMAY, F. HAUVILLE, F. DENISET, J.-A. ASTOLFI

S. BEN RAMDANE, T. DAMAY, F. HAUVILLE, F. DENISET, J.-A. ASTOLFI 1 èmes JOURNÉES E L HYROYNAMIQUE Nantes, 7, 8 et 9 mas 5 ETUE E L ECOULEMENT SUR UN HYROFOIL EN MOUVEMENTS FORCES : APPLICATION A LA PROPULSION CYCLOIALE STUY OF FLOW ON HYROFOIL UNERGOING UNSTEAY FORCE

Plus en détail

Microfondements du canal étroit du crédit bancaire : le motif de précaution

Microfondements du canal étroit du crédit bancaire : le motif de précaution Micofondements du canal étoit du cédit bancaie : le motif de pécaution Modèle de compotement d une banque confontée à un isque de liquidité et à une offe de financement extene impafaitement élastique Julio

Plus en détail

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian 1 EPFL 2010 Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilia Nafaï Weil Florian 11 Table de matière Ø Introduction 3 Ø Objectif 3 Ø Déroulement de l eai 4 Ø Exécution de deux palier de charge 6 Ø Calcul

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE EPARGNE REMUNERE (Réservé aux particuliers) Exemplaire Client (à conserver)

DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE EPARGNE REMUNERE (Réservé aux particuliers) Exemplaire Client (à conserver) GE Money Bank DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE EPARGNE REMUNERE (Résevé aux paticulies) Exemplaie Client (à conseve) Vote Conseille Cachet du Conseille Le (date de l offe) O l'offe. N de poposition : N

Plus en détail

LE LOGEMENT AU NUNAVIK

LE LOGEMENT AU NUNAVIK SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC LE LOGEMENT AU NUNAVIK DOCUMENT D INFORMATION WWW.HABITATION.GOUV.QC.CA Coodination du contenu et édaction Diection des affaies integouvenementales et autochtones Coodination

Plus en détail

Conception de convertisseurs DC/DC à base de MEMS

Conception de convertisseurs DC/DC à base de MEMS onception de convertieur D/D à bae de MEMS S. Ghandour To cite thi verion: S. Ghandour. onception de convertieur D/D à bae de MEMS. Micro and nanotechnologie/microelectronic. Univerité Joeph-Fourier -

Plus en détail

Directive concernant l'utilisation de sedex

Directive concernant l'utilisation de sedex Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la tatitique OFS Diviion Regitre Office fédéral de la tatitique (OFS), fournieur de pretation de edex 21.05.2014 Directive concernant l'utiliation

Plus en détail

Gestion dynamique de contexte pour l informatique diffuse * Dynamic context management for pervasive computing

Gestion dynamique de contexte pour l informatique diffuse * Dynamic context management for pervasive computing Gestion dynamique de pou l infomatique diffuse * Dynamic context management fo pevasive computing Jéôme Euzenat 1 Jéôme Pieson 2 Fano Rampaany 2 1 INRIA Rhône-Alpes 2 Fance Telecom R&D Jeome.Euzenat@inialpes.f,

Plus en détail

CLOUD CX263 MÉLANGEUR

CLOUD CX263 MÉLANGEUR COUD CX6 MÉANGEU Clealy bette soun ZONE ZONE MUSIC SOUCE MUSIC SOUCE MUSIC SOUCE MUSIC EVE MUSIC EVE MUSIC EVE MIC EVE MIC EVE MIC EVE MIC EVE MIC EVE MIC EVE 6 6 6 5 5 5 MICOPHONE CX6 4 4 4 F HF F HF

Plus en détail

Projet. Courbe de Taux. Daniel HERLEMONT 1

Projet. Courbe de Taux. Daniel HERLEMONT 1 Projet Courbe de Taux Daniel HERLEMONT Objectif Développer une bibliothèque en langage C de fonction relative à la "Courbe de Taux" Valeur Actuelle, Taux de Rendement Interne, Duration, Convexité, Recontitution

Plus en détail

Cadeaux d affaires, cadeaux d entreprises, objets publicitaires www.france-cadeaux.fr - services@france-cadeaux.fr

Cadeaux d affaires, cadeaux d entreprises, objets publicitaires www.france-cadeaux.fr - services@france-cadeaux.fr Siège France Cadeaux 84 rue de Courbiac 17100 Sainte 00 33 (0)5 46 74 66 00 RC.424 290 211 00012 Cadeaux d affaire, cadeaux d entreprie, objet publicitaire www.france-cadeaux.fr - ervice@france-cadeaux.fr

Plus en détail

2. De la Grâce à l action de Grâces Ph 1.3-7

2. De la Grâce à l action de Grâces Ph 1.3-7 De la Gâce à l action de Gâces Philippiens 1.3-7 2. De la Gâce à l action de Gâces Ph 1.3-7 Intoduction Cette semaine, j ai eu l occasion de emecie Dieu pou avoi pu appécie sa gâce en action. En fait,

Plus en détail

MIPOLAM EL. gerflor.fr

MIPOLAM EL. gerflor.fr MIPOLAM EL gerflor.fr MIPOLAM EL Électronique Salle propre et térile Santé, Plateaux technique 2 Une gamme complète de produit pour tou locaux enible aux rique ESD L électricité tatique L électricité tatique

Plus en détail

Les déterminants de la diffusion d Internet en Afrique

Les déterminants de la diffusion d Internet en Afrique Les déteminants de la diffusion d Intenet en Afique pa Benad Conte Maîte de Conféences, Cente d économie du développement Univesité Montesquieu-Bodeaux IV - Fance 6µWYQµ Les pogès apides des technologies

Plus en détail

Trilax. Données Faits. La spécificité de ce siège tient à la découverte qu il faut trois points d articulation

Trilax. Données Faits. La spécificité de ce siège tient à la découverte qu il faut trois points d articulation Donnée Fait La pécificité de ce iège tient à la découverte qu il faut troi point d articulation pour aurer au corp un outien ergonomique efficace dan toute le poition. vou relaxe et vou accompagne comme

Plus en détail

D'CLICS CONSO. ayez les bons réflexes! Logement, téléphonie, mobilité, budget : soyez acteur de votre consommation! www.crij.org.

D'CLICS CONSO. ayez les bons réflexes! Logement, téléphonie, mobilité, budget : soyez acteur de votre consommation! www.crij.org. n 26 2013/2014 Jounal du Cente Régional d Infomation Jeunesse Midi-Pyénées D'CLICS CONSO ayez les bons éflexes! d o s s i e Logement, téléphonie, mobilité, budget : soyez acteu de vote consommation! www.cij.og

Plus en détail