O p é r a t i o n s i m m o b i l i è r e s. I n f r a s t r u c t u r e s. C P E R

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "O p é r a t i o n s i m m o b i l i è r e s. I n f r a s t r u c t u r e s. C P E R"

Transcription

1 O p é t i o n i m m o b i l i è e. I n f t u c t u e. C P E R 9

2 Opétion immobilièe. Inftuctue. CPER OPERATIONS IOBILIERES Cinq opétion ont à ignle en : Réhbilittion et mie ux nome de l'immeuble de l'venue d'ién occupé p l'upr841 Intitut de echeche u l'hitoie de texte (IRHT) pou un montnt de 87k. Réhbilittion de bueux, de bibliothèque et de éeve dn le locux de l'ens de l ue d'ulm pou y intlle l'us 67 Cente d'chive de philoophie, d'hitoie et d'édition de cience (CAPHES). C'et une opétion commune CNRS-ENS, le montnt et de k. Rénovtion complète du ite 'Pteu' à Aix en Povence pou l'intlltion de l'ur67 Lbotoie Pole et Lngge. Cette opétion et finncée à pité ente le CNRS et l'univeité d'aix-eille1. Le montnt et de 7k. Améngement de locux CNRS à Genoble pou l'ur8 Cente d'étude et de echeche ppliquée à l getion (CERAG) et l'intitut Euopéen de donnée finncièe (EUROFIDAI) pou un montnt de 1k. Réognition de locux du CRP d'ivy pou gndi le ufce et intlle de nouvelle équipe pou le déptement pou un montnt de 7k. Pou ce cinq opétion le finncement CNRS ont été en gnde ptie pyé u le budget de opétion immobilièe de l DFI. AENAGEENTS 96 Pemièe tnche de tvux de énovtion et de mie ux nome dn le locux CNRS de Sophi-Antipoli pou l FRE767 Goupe de echeche en doit, économie et getion ( GREDEG ) pou un montnt de k. Améngement d'une lle oude à l'us1798 à Lyon pou difféente unité SHS et SDV d'un montnt de 4k. Améngement de bueux et de pièce pou l'intlltion de l'upr81 Intitut d'hitoie du temp péent (IHTP) dn le locux CNRS de l ue Pouchet et méngement de pièce commune d'un montnt de 8k. Rénovtion de l bibliothèque de l'ur883 Cente d'etude du onde Rue, Cucien et Cente Euopéen dn le locux de l ue de l'amil ouchez à Pi pou un montnt de 1k. Améngement de l éeve de l bibliothèque de l'ur18 Améngement, développement, envionnement et ociété (ADES) vec de compctu pou un montnt de k. Améngement électique et infomtique pou l'ur613 CEPA pou un montnt de 9,6k. EQUIPEENTS HORS CPER Acht de mobilie et de dive mtéiel pou l'upr841 IRHT uite à l énovtion du bâtiment pou un montnt de 14k. Acht de mobilie et de dive mtéiel pou l'intlltion de l'ur886 PRODIG et de l'ntenne de l'ur733 LADYSS dn le nouveux locux de l ue Vlette à Pi pou un montnt de 11k.

3 Opétion immobilièe. Inftuctue. CPER Equipement en mobilie et infomtique pou deux lle dn l'ur194 PACTE à Genoble pou un montnt de 3k. Acht de mobilie pou l'ur8137 Cente de echeche en, éthique, ociété uite à on intlltion dn de locux énové à l'univeité Pi, ue de Sint Pèe pou un montnt de k. Acht de mobilie et de dive mtéiel pou l'ur897 Lbotoie d'nlye ociologique et de méthode ppliquée ux cience oile (LASAS) uite à nouvelle implnttion dn le locux de l'ens boulevd Joudn à Pi pou un montnt de 3k. Améngement de yonnge de l'usr71 L'nnée épigphique uite u déméngement de cette unité pou un montnt de 7k. CPER 97 INFRASTUCTURE Elle ecouvent difféente itution : Le coût de fluide (électicité, eu, gz, fioul, ), le nettoyge de locux, l mintennce de éeux de fluide, ceneu, climtition, extincteu, ytème de écuité,etc, le gdiennge de locux, le entetien de epce vet, le txe et unce et le petite éption dn le goupe de lbotoie d'ivy, Villejuif, eudon, Conemboug ou dn le ite pope du CNRS (venue d'ién à Pi, ue de l'amil ouchez à Pi, l ion de Sud à Bodeux, le LEST à Aix en Povence, ). Le coût de loction et de fluide pou l ue Amélie, l ue Lowendhl, l ue Dmeme, l ue Lhomond à Pi, l ue Budin à Ivy. Le coût d'hébegement dn de locux n'pptennt p u CNRS et pou lequel le déptement de convention vec de univeité, gnde école ou ute ognime (locux ue Vlette à Pi, à l'inha à Pi, u CIRAD à Nogent u ne etc ). Le coût de déméngement de unité.

4 Opétion immobilièe. Inftuctue. CPER Le dottion pou l'inftuctue ont oit fite ux unité, oit ux délégtion égionle. 98

5 Opétion immobilièe. Inftuctue. CPER (1) Loction ue Dmeme, ue Lowendl, ue Amélie, ue Budin, chge de co-popiété ue d'athène, inftuctue ue de l'amil ouchez, convention vec l SH boulevd Rpil, vec l'inha, vec le CIRAD, vec le initèe de l Défene, vec Univeité. () ontnt de l convention vec l'univeité Pi1 pou l loction d'un immeuble u ue Vlette à Pi ( PRODIG et Antenne du LADYSS). (3) ontnt de l loction de l ue Lhomond à Pi (ITE et ntenne du CENS). (4) Equipe TRA plu upplément pou le locux vide. Le déptement veé 86k pou le éeu infomtique de l'acdémie de Pi (pou l'enemble de lbotoie piien SHS) Un cetin nombe d'unité ou de ptie de lbotoie ont déméngé en et le déptement finncé ce tnfet (lbotoie PRODIG, Antenne du LADYSS, AP, IRSEA, CREDO, CERSES, LASAS, IHTP, l'nnée épigphique, etc ) pou un montnt globl d'envion 9k. 99

Roulements à billes à contact oblique

Roulements à billes à contact oblique d 1 D 1 α α 1 D d α D D 1 d Roulements à billes à contct oblique A une ngée A deux ngées Roulements à billes à contct oblique Roulements à une ngée de billes à contct oblique... 260 Pou les oulements à

Plus en détail

Automates. Notions de base Notes de cours, IR1, 2009 Sylvain Lombardy

Automates. Notions de base Notes de cours, IR1, 2009 Sylvain Lombardy 1 Alphet, mot, lngge Automte Notion de e Note de cou, IR1, 2009 Sylvin Lomdy Un lphet A et un enemle fini de ymole ppelé lette. Un mot et une uite finie de lette. On note A l enemle de mot que l on peut

Plus en détail

1. Contribution au raccordement

1. Contribution au raccordement TARIFS 215 CHAUFFAGE A DISTANCE CONTRIBUTIONS AU RACCORDEMENT 1. Contribution u rccordement 1.1 L contribution u rccordement est clculée en fonction des kw th souscrits dns le cdre des puissnces normlisées.

Plus en détail

Médiation équitable dans un environnement ouvert d agents compétitifs Fair mediation among competitive agents in an open environment

Médiation équitable dans un environnement ouvert d agents compétitifs Fair mediation among competitive agents in an open environment Médition équitble dns un envionnement ouvet d gents compétitifs Fi medition mong competitive gents in n open envionment P. Lme Philippe.Lme@iin.univ-nntes.f S. Czlens Sylvie.Czlens@iin.univ-nntes.f Institut

Plus en détail

Seule l erreur en régime permanent est au programme de MP!!

Seule l erreur en régime permanent est au programme de MP!! Cous 0 Pécision des SLCI Lycée Bellevue Toulouse CPGE MP Pécision des SLCI Uno I (Concet initil) Uno III Le scoote Uno III est un fit exemle de système ssevi qui doit ête nécessiement stble ou un bon fonctionnement

Plus en détail

5½ À partir de 1475$ /MOIS

5½ À partir de 1475$ /MOIS 5½ 1475$ TYPE A : 1500 pi 2 TYPE B : 1250 pi 2 4½ 1350$ TYPE C : 1230 pi 2 4½ 1350$ TYPE D : 1200 pi 2 4½ 1350$ TYPE E : 1500 pi 2 5½ 1475$ 3½ 1100$ TYPE F : 800 pi 2 3½ 1100$ TYPE G : 850 pi 2 TYPE H

Plus en détail

CHAMP MAGNÉTIQUE EN RÉGIME STATIONNAIRE

CHAMP MAGNÉTIQUE EN RÉGIME STATIONNAIRE CAMP MAGNÉTIQUE EN ÉGIME STATIONNAIE Mgnétoésistnce En 7 Albet Fet et Pete Günbeg se sont vus décene le pix Nobel de Physique pou l mgnétoésistnce génte (GM) Ils ont monté qu une fine couche d un mtéiu

Plus en détail

Les marées : comment ça marche?

Les marées : comment ça marche? Le ée : coent ç ce? En e poennt u bod de l e, tu peut-ête equé que le niveu de l'eu n'ive p toujou u êe endoit : c'et le pénoène de ée. Il y une ée ute loque le niveu de l'eu et élevé et une ée be loque

Plus en détail

FUN RACING CARS - 04 MAGNY-COURS

FUN RACING CARS - 04 MAGNY-COURS 1 08:22:09 2:51.748 2 08:24:59 2:50.136 3 08:27:45 2:45.531 4 08:30:39 2:53.368 5 08:33:18 2:40.025 6 08:45:59 12:40.569 7 08:48:29 2:30.506 8 08:51:07 2:37.563 9 08:53:39 2:32.020 10 08:56:06 2:27.819

Plus en détail

Enterprise Guide : en solo, en groupe ou en informatique décisionnelle

Enterprise Guide : en solo, en groupe ou en informatique décisionnelle Entepise Guide : en solo, en goupe ou en infomtique décisionnelle Club des utilisteus SAS de Québec Univesité Lvl 30 octobe 2006 Dominic Roy infomtique décisionnelle 1 Pln Objectifs Positionnement dns

Plus en détail

Exemple de problème sur le frottement. Exemple de problème sur le frottement. Exemple de problème sur le frottement

Exemple de problème sur le frottement. Exemple de problème sur le frottement. Exemple de problème sur le frottement Eemple de poblème u le ottement Vléie (60 Kg) et Ayéd (85 Kg), deu «t» d Hollywood, ont en plein tounge d une cène u ommet de l édiice le plu hut u monde (une oi teminé) à Dubi, Émit Abe Uni, à enion 800m

Plus en détail

SERIE DE TRAVAUX DIRIGES 1 (EXERCICES D ELECTROSTATIQUE)

SERIE DE TRAVAUX DIRIGES 1 (EXERCICES D ELECTROSTATIQUE) TD Electosttique ETL7 UNIVERSITE DJILLALI LIABES FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEENT ELECTROTECHNIUE SERIE DE TRAVAU DIRIGES 1 (EERCICES D ELECTROSTATIUE) EERCICE 1 Tois chges sont plcées ux

Plus en détail

Bénéficiez des atouts du meublé pour un rendement optimal

Bénéficiez des atouts du meublé pour un rendement optimal GRAND LYON - ECUY L Y O N 6 9 - E C U L L Y APPAR TEMENTS MEUBLÉS Bénéficiez des atouts du meublé pou un endement optimal Villa Pontou, un emplacement d'exception fondé su des valeus d'aveni G R A N D

Plus en détail

Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf. côté château SUCY-EN-BRIE (94)

Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf. côté château SUCY-EN-BRIE (94) Epagne immobilièe Nue-popiété immobilie neuf côté château SUCY-EN-BRIE (94) : Rue du Moutie, cente-ville piétonnie À l'entée du château de Sucy Façade du château Un cente-ville pésevé à 17 km de Pais Sucy-en-Bieaffimesonauthenticitépaunpatimoine

Plus en détail

uanacia pour le trimestre terminé le 31 décembre 2013

uanacia pour le trimestre terminé le 31 décembre 2013 * I1 # Office ntionl Ntionl Energy Bord Rpport finncier trimestriel Compte rendu soulignnt les résultts, les risques et les chngements importnts qunt u fonctionnement, u personnel et ux progrmmes Introduction

Plus en détail

Cinématique - Les engrenages LES ENGRENAGES

Cinématique - Les engrenages LES ENGRENAGES Cinémtique - Les engenges LES ENGRENAGES Génélités Les engenges ont pou onction e tnsmette une puissnce un be en ottion à un ute be tounnt à une vitesse génélement iéente, les eux vitesses estnt ns un

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DU GRAND BESANCON. Numéro SIRET : 242 500 361 000 17. POSTE COMPTABLE : Trésorerie du Grand Besançon

REPUBLIQUE FRANCAISE COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DU GRAND BESANCON. Numéro SIRET : 242 500 361 000 17. POSTE COMPTABLE : Trésorerie du Grand Besançon EPUBLIQUE FNCISE COMMUNUTE D'GGLOMETION DU GND BESNCON Numéro SIET : 242 5 361 17 POSTE COMPTBLE : Trésorerie du Grand Besançon M. 14 Compte administratif voté par nature BUDGET : 1 BUDGET PINCIPL NNEE

Plus en détail

SCHEMAS D INSTALLATION

SCHEMAS D INSTALLATION SETION 6 (EV.) SHEMS D INSTLLTION ette section présente plusieurs schémas de base pour le branchement d installations d interphones et vidéophones dotés de système ibus e ED.. Un recueil complet de schémas

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / associations Loi du 1 er juillet 1901, relative au contrat d association

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / associations Loi du 1 er juillet 1901, relative au contrat d association DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / ssocitions Loi du 1 er juillet 1901, reltive u contrt d ssocition Nom de l ssocition : Dte limite de retour des dossiers / 31 jnvier 2016 Pr courrier : Mirie de

Plus en détail

BATISEC. Clôtures et Protections de chantier B0906. Date PI

BATISEC. Clôtures et Protections de chantier B0906. Date PI BATISEC Clôtues et Potections de chntie Dte PI B0906 CLOTURES GRILLAGEES Clôtue Aondie Supéieue mille Anti- Fnchissement su système Antichute disponible en pge 15 de ce ctlogue. BATISEC popose une gmme

Plus en détail

Bienvenue au MASTER MASS! http://maths-sciences.univ-amu.fr/master-mass

Bienvenue au MASTER MASS! http://maths-sciences.univ-amu.fr/master-mass Bienvenue au! http://maths-sciences.univ-amu.fr/master-mass Objectifs Formation pluridisciplinaire permettant d'acquérir une double compétence : athématiques et informatique ciences humaines et sociales

Plus en détail

Qu'y feriez -vous? Que doit fournir le local? Quelles commodités voulez -vous? Quelles sont vos préférences pour les breuvages?

Qu'y feriez -vous? Que doit fournir le local? Quelles commodités voulez -vous? Quelles sont vos préférences pour les breuvages? Cate e Foto-AESGUL Lavabo Figo avec eau et gace Tabe avec pie... Sevice e boion Muique 'ambiance Revation e a ae ie eaux change u echeche uit quitabe uit bio êt e tae Canap Fauti Documaie Revation/pation

Plus en détail

Il permet d'utiliser un langage commun à tous les concepteurs et utilisateurs d'un système (ingénieur, technicien, service marketing, client etc.

Il permet d'utiliser un langage commun à tous les concepteurs et utilisateurs d'un système (ingénieur, technicien, service marketing, client etc. 1 PRESENTATION L e langa ge S ys M L (S ys t e ms Mo de ling La n guage) est un o u til de r eprésenta t ions a bs tra ite s ( modè les) u ti lisé pour dé ve lopper ou d écrire des sys t è mes com plexes.

Plus en détail

Description du fonctionnement de l échelle de valeurs

Description du fonctionnement de l échelle de valeurs Dription du fonctionneent de l helle de valeur L évaluation du veau de qualité de pretation du centre candidat fait appel à une helle de 4 valeur, ci pour le indicateur de chaque doaine du référentiel

Plus en détail

Bienvenue au MASTER MASS! http://maths-sciences.univ-amu.fr/master-mass

Bienvenue au MASTER MASS! http://maths-sciences.univ-amu.fr/master-mass Bienvenue au! http://maths-sciences.univ-amu.fr/master-mass Objectifs Formation pluridisciplinaire permettant d'acquérir une double compétence : athématiques et informatique ciences humaines et sociales

Plus en détail

Chapitre 2 Les automates finis

Chapitre 2 Les automates finis Chpitre 2 Les utomtes finis 28 2.1 Introduction Automtes finis : première modélistion de l notion de procédure effective.(ont ussi d utres pplictions). Dérivtion de l notion d utomte fini de celle de progrmme

Plus en détail

Etude structurale de fluides complexes

Etude structurale de fluides complexes HABILITATION A LA DIRECTION DE RECHERCHE de l Univesité PisSud Etude stuctule de fluides complexes Minne ImpéoClec Soutenue le 5 juin 007 Juy : JenFnçois Sdoc (Pésident) Dniel Guillon (Rppoteu) Michel

Plus en détail

Exercices sur le mouvement rectiligne uniformément accéléré (MRUA) Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 3 : La cinématique

Exercices sur le mouvement rectiligne uniformément accéléré (MRUA) Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 3 : La cinématique De : No : Goupe : Réul : / 90 Execce u le oueen eclgne unoéen ccéléé (MRUA) Module 3 : De phénoène écnque Objec enl 3 : L cnéque. Voc le gphque de l poon en oncon du ep d un oble. / ) Quel é le déplceen

Plus en détail

FACULTÉ DES SCIENCES LMD : 1 IÈRE ANNÉE DE L INGÉNIEUR. e II. Chapitre. I. Rappel sur le. Champ

FACULTÉ DES SCIENCES LMD : 1 IÈRE ANNÉE DE L INGÉNIEUR. e II. Chapitre. I. Rappel sur le. Champ ACULTÉ D CINC D L INGÉNIUR CTION TRON COUN LD LD : IÈR ANNÉ Cous Phsque : lectcté et gnétsme Chte e II Chm et Potentel lectque I Rel su le chm et otentel gvttonnel Chm Il est ben étbl qu'une msse m, stuée

Plus en détail

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS S : C éé é, ù u. S j 2 C évé ju 3 S u 4 Ex éu u éu 5 S vé éuè 6. é. u é L x é éé 7 M u ju uxu é 8 M v éu ju u é 9 L é ù vu 10 L vé éuv 11

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE F L O I R AC

REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE F L O I R AC DEPARTEMENT DE LA GIRONDE ARRONDISSEMENT DE BORDEAUX CANTON DE FLOIRAC COMMUNE DE FLOIRAC Objet : Gestion de l dette délégtion de pouvoirs du conseil municipl u Mire REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE

Plus en détail

Correction examen Automates

Correction examen Automates Coection exmen Automtes 00-0 mi 0 - heues Les documents sont intedits. Les execices sont indépendnts. On pou dmette l éponse à une uestion pou psse à l uestion suivnte. Execice. Clcule un utomte émondé

Plus en détail

Cf. Document : Les différents modes de financement des entreprises

Cf. Document : Les différents modes de financement des entreprises / 7 3 e rtie : Les modes de finncement (à moyen et long terme) Cf. Document : Les différents modes de finncement des entrerises Cf. Fiche conseil.37 : Les modes de finncement des investissements - L utofinncement

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

FINANCE Mathématiques Financières

FINANCE Mathématiques Financières INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entepises 2005/2006 C.M. : M. Godlewski Intéêts Simples Définitions et concepts FINANCE Mathématiques Financièes L intéêt est la émunéation d un pêt.

Plus en détail

Formation Métiers TECHNICIEN EN CHAUFFAGE ET CLIMATISATION. www.ctfpa.fr OBJECTIFS PROGRAMME PRÉ-REQUIS PUBLIC VALIDATION DUREE & DATES TARIFS

Formation Métiers TECHNICIEN EN CHAUFFAGE ET CLIMATISATION. www.ctfpa.fr OBJECTIFS PROGRAMME PRÉ-REQUIS PUBLIC VALIDATION DUREE & DATES TARIFS Fmtin Méties TECHNICIEN EN CHAUFFAGE ET CLIMATISATION OBJECTIFS Fie mnte en cmpétence des plmbies/chuffgistes su l mise en œuve, le mntge, le câblge, l mise en sevice, l mnipultin des fluides, le sudge,

Plus en détail

Réalisation de sites Internet PME & Grandes entreprises Offre Premium. Etude du projet. Webdesign. Intégration HTML. Développement.

Réalisation de sites Internet PME & Grandes entreprises Offre Premium. Etude du projet. Webdesign. Intégration HTML. Développement. Rélistion de sites Internet PME & Grndes entreprises Offre Premium Etude du projet Réunions de trvil et étude personnlisée de votre projet Définition d une strtégie de pré-référencement Webdesign Définition

Plus en détail

N A RIV E. À très vite sur l Hippodrome!

N A RIV E. À très vite sur l Hippodrome! HYPP OD - BE R O LL E M RIV E E ISO N 20 15 VICHY A S Soucieux vou offi le meilleu, l Hippodome Belleive vou éeve e aimatio plu exceptioelle e 2015. Au pogamme, paio, patage, covivialité, émotio, découvete

Plus en détail

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT DEVENEZ UN SIMPLYEXPERT Bonjour, N o u s s o m m e s l e s créate ur s du site Inte r net : ht tp://www.simplyla nd.com D e p u i s p r è s d e 2 a ns, notre je une équipe déve loppe un site Inte r net

Plus en détail

Des solutions pour l eau potable. Solutions pour le traitement de l eau potable par Severn Trent Services

Des solutions pour l eau potable. Solutions pour le traitement de l eau potable par Severn Trent Services Des solutions pour l eu potble Solutions pour le tritement de l eu potble pr Severn Trent Services Des solutions complètes pour le tritement de l eu potble Severn Trent Services, principl fournisseur de

Plus en détail

Cumuls. Poste Commuos Durée Txes Cout HT Cout TTC. Page 1

Cumuls. Poste Commuos Durée Txes Cout HT Cout TTC. Page 1 Cumuls Poste Commuos Durée Txes Cout HT Cout TTC 200 163 11:32:25 0 46,895 56,2733 201 106 07:50:31 0 27,1846 32,6217 202 181 08:14:52 0 49,7814 59,7375 203 1370 24:36:21 0 183,5157 220,2161 204 154 17:25:34

Plus en détail

ROULEMENTS A BILLES A GORGE PROFONDE

ROULEMENTS A BILLES A GORGE PROFONDE B 4 ROULEMENTS A BILLES A GORGE PROONDE ROULEMENTS A UNE RANGEE DE BILLES A GORGE PROONDE Ouvet, lsques, Joints Ouvet ROULEMENTS A CAPACITE MAXIMALE ROULEMENTS DE TYPE MAGNETO Dimète Alésge 10-240 mm...

Plus en détail

Construire ensemble le diagnostic

Construire ensemble le diagnostic Construire ensemble le diagnostic Thème n 2 : les énergies Thème : Changement climatique, énergie Energie et énergie renouvelable Bilan de la géothermie à Sucy Exemple du Clos de Pacy et des enjeux énergétiques

Plus en détail

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 e Journée de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute rep 55 ème journée d Etude et de 1 de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute reproduction même partielle et interdite. DEVIENT

Plus en détail

Gestion Energétique Globale

Gestion Energétique Globale Utilisation Rationnelle de l Energie (URE) et la maintenance Réalisé et présent senté par : le Département D Energie de xima ervices et Thierry VUYE 7 mai 2008 HITORIQUE DE L MINTENNCE MINTENNCE PREVENTIVE

Plus en détail

α Epaisseur tôle : e = 0,05m (considéré négligeable devant R) Masse volumique porte : ρ = 7800 km/m 3 R α = π/3

α Epaisseur tôle : e = 0,05m (considéré négligeable devant R) Masse volumique porte : ρ = 7800 km/m 3 R α = π/3 Cous 7 - éoéte des Masses ycée Bellevue Toulouse - CE M éoéte des Masses ( a asse éléentae d( est défne en foncton de la natue de la odélsaton du systèe atéel étudé : Modélsaton voluque (cas généal : d(

Plus en détail

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais Sttuts ASF Assocition Suisse Feldenkris Contenu Pge I. Nom, siège, ojectif et missions 1 Nom et siège 2 2 Ojectif 2 3 Missions 2 II. Memres 4 Modes d ffilition 3 5 Droits et oligtions des memres 3 6 Adhésion

Plus en détail

LA PROCEDURE D'ABANDON MANIFESTE

LA PROCEDURE D'ABANDON MANIFESTE direction départementale de l'equipement Haute-Saône LA PROCEDURE D'ABANDON MANIFESTE Mise à jour : juillet 2007 SOMMAIRE PROCEDURE 2 SYNOPTIQUE DE LA PROCEDURE 3 MODELE PROCES-VERBAL 4 TEXTES REGLEMENTAIRES

Plus en détail

Chapitre VIII Ondes électromagnétiques et fibres optiques

Chapitre VIII Ondes électromagnétiques et fibres optiques Chapite VIII Ondes électomagnétiques et fibes optiques I Les Ondes Electomagnétiques II Les lois de l optique géométique III La fibe optique : un guide de lumièe I Les Ondes Electomagnétiques I.1 Le champ

Plus en détail

Clin d oeil. Dans ce numéro. r a. al d. DECEMBRE 2013 journal gratuit. - 1 - numéro 7

Clin d oeil. Dans ce numéro. r a. al d. DECEMBRE 2013 journal gratuit. - 1 - numéro 7 g mpin ic V u l d n u o j e L Tem tnes P y Holid #7 DECEMBRE 2013 jounl gtuit Clin d oeil L ensemble des équipes de Tem Holidy Ptnes, les cmpings dhéents et les ptenies, souhitent l bienvenue ux 20 nouveux

Plus en détail

Du 5 au 7 mai 2014. 4 eme édition du Pavillon France ACCESSORIE CIRCUIT. Vous êtes... Vous voulez...

Du 5 au 7 mai 2014. 4 eme édition du Pavillon France ACCESSORIE CIRCUIT. Vous êtes... Vous voulez... 4 eme édition du Pvillon Frnce ACCESSORIE CIRCUIT ÉTATS-UNIS - New-York Du 5 u 7 mi 2014 Plus de 233 000 $ de commndes rélisées sur plce lors de l précédente session. un rendez-vous incontournble, bien

Plus en détail

Notice d instructions originales 11/2010. à conserver pour une utilisation ultérieure. Bac de rangement. Réf. 583010000. Les techniciens du coffrage

Notice d instructions originales 11/2010. à conserver pour une utilisation ultérieure. Bac de rangement. Réf. 583010000. Les techniciens du coffrage 11/2010 Notice d instructions originles 999281403 fr à conserver pour une utilistion ultérieure c de rngement Réf. 583010000 escription du produit escription e c de rngement ok est un ccessoire de levge

Plus en détail

Les Formations pour les Demandeurs d Emplois

Les Formations pour les Demandeurs d Emplois Les Fomations pou les Demandeus d s Janvie 2005 Intitulé de la Etablissement Localité Contact Téléphone e-mail et/ou 1. Céation d'entepise Se fome pou entepende (5 jous) CCI de l Ain 01 Boug-en- Besse

Plus en détail

E LOG 002 843 PI.CA. F LOG 003 838 PI.CA. Rue Sicard POUR VENTE OU INFORMATIONS COMMUNIQUER AU :

E LOG 002 843 PI.CA. F LOG 003 838 PI.CA. Rue Sicard POUR VENTE OU INFORMATIONS COMMUNIQUER AU : plans de vente PLA D ÉTAGE IVEAU TERRASSE A LOG 00 20 B LOG 0 90 D LOG 00 62 E LOG 002 8 F LOG 00 88 G LOG 00 672 Rue de Rouen C LOG 02 269 Rue Sicard Entrées et sorties des logements Entrée et sortie

Plus en détail

Chapitre II. Premier principe de la thermodynamique ou principe de la conservation de l énergie

Chapitre II. Premier principe de la thermodynamique ou principe de la conservation de l énergie Chpite II : Pemie pincipe de l themodynmique ou pincipe de l consevtion de l énegie Chpite II. Pemie pincipe de l themodynmique ou pincipe de l consevtion de l énegie Intoduction : Le pemie pincipe ou

Plus en détail

Introduction à la norme OAIS. et à la préservation du numérique

Introduction à la norme OAIS. et à la préservation du numérique Intodction à la nome OAIS et à la péevation d nméiqe Intodction à la péevation d nméiqe : exemple concet Voici n docment nméiqe qe j'ai céé en 1998. Ça mache! Mai j'ai ped tote ma mie en fome J'ai tové

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

AMETRA TRAVAIL SUR ECRAN DE VISUALISATION. Santé au travail. Guide destiné aux personnels exposés

AMETRA TRAVAIL SUR ECRAN DE VISUALISATION. Santé au travail. Guide destiné aux personnels exposés AMETRA Snté u trvil TRAVAIL SUR ECRAN DE VISUALISATION Guide destiné ux personnels exposés IMPLANTATION GÉNÉRALE Norme NF X 35-109 Les limites cceptbles du port mnuel de chrges pr une personne : Le slrié,

Plus en détail

akènes formations Pour rendre plus efficientes vos approches marketing, innovation et communication, travaillez en co-construisant.

akènes formations Pour rendre plus efficientes vos approches marketing, innovation et communication, travaillez en co-construisant. akènes fomations Optis vote potentiel pa la co-conuction. Pogamme 2014 Pou ende plus efficientes vos aoches maketing, innovation et communication, tavaillez en co-conuisant. POURQUOI akènes fomations?

Plus en détail

Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf. ocarno. Rennes (35) Dans le prolongement du quai Dujardin, à 500 mètres du Parc du Thabor

Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf. ocarno. Rennes (35) Dans le prolongement du quai Dujardin, à 500 mètres du Parc du Thabor Epagne immobilièe Nue-popiété immobilie neuf Le ocano Rennes (35) Dans le polongement du quai Dujadin, à 500 mètes du Pac du Thabo Le Palais Saint-Geoges à 800 mètes du Locano Rennes, cité capitale Rennes,

Plus en détail

Produits Fermiers et Maraîchers DEUX GAMMES DE CASIERS PLUSIEURS DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES

Produits Fermiers et Maraîchers DEUX GAMMES DE CASIERS PLUSIEURS DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES Podu Fm e Mîch DEUX GAMMES DE CASIERS PLUSIEURS DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES Nou dpoon du pu mpon cho de mée. Ce vou ue de ouv ceu qu coepond ecemen à vo beon Dbueu uom-que ou c In-on Inéeue, eéeue vec b

Plus en détail

Problème I : quartz et électronique (ENSTIM 2004)

Problème I : quartz et électronique (ENSTIM 2004) MSI 11 déebe 004 8 h 1 h Devoi en teps liité n 5 Toute éponse non justifiée ne donne ps lieu à ttibution de points L utilistion des lulties est utoisée oblèe I : qutz et életonique (ENSTIM 004) NB : Auune

Plus en détail

vapeur santé, tous les jours

vapeur santé, tous les jours vpeur snté, tous les jours L cuisson vpeur ux micro-ondes ide à mintenir l'humidité, l tendreté et le goût, u summum de l vleur nutritive. Tel qu'ppru dns le progrmme nglis The Dr. Oz. Show! 40 Consultez

Plus en détail

ATTENTION! Précautions d emploi : pas individuellement. Toujours remplacer toutes les piles en même temps et non. équivalent.

ATTENTION! Précautions d emploi : pas individuellement. Toujours remplacer toutes les piles en même temps et non. équivalent. ATTENTION! Pécaution d emploi : Pou enfant de plu de 3 an uniquement. A utilie ou la uveillance d un adulte. Rique d aphyxie pa ingetion de petite pièce. Élément pointu fonctionnel. Ne jetez jamai le compoant

Plus en détail

Travaux Dirigés de Langages & XML - TD 2

Travaux Dirigés de Langages & XML - TD 2 TD Lngges - XML Exercices Corrigés TD 2 Trvux Dirigés de Lngges & XML - TD 2 Automtes deterministes Exercice Dns chcun des cs suivnts, donner un utomte déterministe reconnissnt le lngge sur l lphet {,

Plus en détail

de bois sont installées et sont invisibles une fois la construction terminée.

de bois sont installées et sont invisibles une fois la construction terminée. GUIDE D UTILISATION Il existe deux types de scellants utilisés pou la constuction et l entetien des maisons de bois ond ou pou le evêtement de bois ond : Les scellants extéieus - Pema-Chink, (s hamonisant

Plus en détail

Site web de réservations de voyages mettant en relation des clients voyageurs, des prestataires de services leur gestionnaire de

Site web de réservations de voyages mettant en relation des clients voyageurs, des prestataires de services leur gestionnaire de Usger Gérer session utilisteur Client Système comptble Client fidélisé Gérer Suivi Rés Administrteur site de réservtion Gestionnire fidélité Gérer Fidélité Gestionnire Hotels Gérer Hotels Site web de réservtions

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Assocition Demnde de subvention n 12156*01 Loi du 1 er juillet 1901 reltive u contrt d ssocition Dossier de demnde de subvention Vous trouverez dns ce dossier tout ce dont vous vez besoin pour étblir votre

Plus en détail

Chapitre 3. Le théorème de Gauss

Chapitre 3. Le théorème de Gauss Chpite Le théoème de Objectif emédiie. mploye le théoème de pou ésoude des poblèmes de distibutions de chges continues fin de détemine le chmp électiue. Le flux électiue Le chmp électiue poduit p des chges

Plus en détail

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance STTIQUE 1.- Quel est l objectif de la statique? Pou étudie les conditions d équilibe des solides indéfomables. Remaques : - Un solide est considéé indéfomable tant que les défomations estent faibles. -

Plus en détail

Théorie des Langages Formels Chapitre 5 : Automates minimaux

Théorie des Langages Formels Chapitre 5 : Automates minimaux 1/29 Théorie des Lngges Formels Chpitre 5 : Automtes minimux Florence Levé Florence.Leve@u-picrdie.fr Année 2014-2015 2/29 Introduction Les lgorithmes vus précédemment peuvent mener à des utomtes reltivement

Plus en détail

ANTENNES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE CORRECTIONS DES TRAVAUX DIRIGES. 4 ème Année Informatique et Réseau

ANTENNES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE CORRECTIONS DES TRAVAUX DIRIGES. 4 ème Année Informatique et Réseau INSTITUT NATIONAL DS SCINCS APPLIQUS D TOULOUS 4 ème Année Infomatique et Réseau ANTNNS CORRCTIONS DS TRAVAUX DIRIGS Alexande Boye alexande.boye@insa-toulouse.f http://www.alexande-boye.f Antennes Octobe.

Plus en détail

C ha rleroi, 19 et 22 m a i 2015 C onférenc e s a nté 2015 - " L es différents dons m édic a ux (s a ng, o rg a nes, c o rps...) P ourquo i?

C ha rleroi, 19 et 22 m a i 2015 C onférenc e s a nté 2015 -  L es différents dons m édic a ux (s a ng, o rg a nes, c o rps...) P ourquo i? D onnerpour s onmodifier c o rps le à style la C liquez sous-titres du masque s cdes ienc e C ha rleroi, 19 et 22 m a i 2015 C onférenc e s a nté 2015 - " L es différents dons m édic a ux (s a ng, o rg

Plus en détail

Rembrandt 104 % * CHAUDIÈRES FIOUL ET GAZ. 1892-2012 - 120 ans d innovations COMPLÈTE. Une gamme

Rembrandt 104 % * CHAUDIÈRES FIOUL ET GAZ. 1892-2012 - 120 ans d innovations COMPLÈTE. Une gamme 18922012 120 ans d innovations www.auer.fr Rembrandt HUDIÈRES FIOUL ET GZ chauffage et eau chaude sanitaire ONDENSTION énéficiez d'un rédit d'impôt selon la loi de finances en vigueur haudière homologuée

Plus en détail

R.D.M. Résistance des Matériaux

R.D.M. Résistance des Matériaux R.D.. Réitance de atéiau 1 UT DE L R.d.. La éitance de matéiau et la mécanique de olide défomable. Elle pemet de : Caactéie le matéiau ; Dimenionne une pièce à pati de effot qu elle uppote ; Détemine la

Plus en détail

3, rue de la Louvière - 78120 RAMBOUILLET Tél. : 01 34 57 11 55 - Fax : 01 30 41 15 38 S.A.V. 0811 69 67 60 - www.coffres-forts.

3, rue de la Louvière - 78120 RAMBOUILLET Tél. : 01 34 57 11 55 - Fax : 01 30 41 15 38 S.A.V. 0811 69 67 60 - www.coffres-forts. , rue de la Louvière - 7810 RAMBOUILLET Tél. : 01 4 57 11 55 - Fax : 01 0 41 15 8 S.A.V. 0811 69 67 60 - www.coffres-forts.com Notice d utilisation Primor 1000 / 000 / 010 / Niveau 5 Table des matières

Plus en détail

Réf Désignation des ouvrages U Q PU HT PTHT

Réf Désignation des ouvrages U Q PU HT PTHT DEVIS QUANTITATIF ESTIMATIMATIF Réf Désigntion des ouvrges U Q PU HT PTHT 1010 Instlltion, signlistion de chntier, repliement et nettoyge ens 1 1012 Implnttion du chntier Etblissement d'un constt d'huissier

Plus en détail

Convention européenne sur la responsabilité civile en cas de dommages causés par des véhicules automoteurs

Convention européenne sur la responsabilité civile en cas de dommages causés par des véhicules automoteurs Série des trités européens - n 79 Convention européenne sur l responsilité civile en cs de dommges cusés pr des véhicules utomoteurs Strsourg, 14.V.1973 Prémule Les Etts memres du Conseil de l'europe,

Plus en détail

Ecole du Louvre Réorganisation du deuxième cycle sur le modèle des masters

Ecole du Louvre Réorganisation du deuxième cycle sur le modèle des masters Ecole du Louvre Réorganiation du deuxième cycle ur le modèle de mater maquette Première année, dite «M1» Premier emetre L eneignement e compoe : de cour magitraux conacré aux matière fondamentale de la

Plus en détail

COURS DE MECANIQUE - VIBRATIONS. 1ère année. Catherine POTEL, Philippe GATIGNOL. Chapitre 6. VIBRATIONS - OSCILLATEURS HARMONIQUES

COURS DE MECANIQUE - VIBRATIONS. 1ère année. Catherine POTEL, Philippe GATIGNOL. Chapitre 6. VIBRATIONS - OSCILLATEURS HARMONIQUES A note que l numéottion des pgphes doptée ici est clquée su celle du cous ol fin de fcilite le suivi du cous mgistl mis ne épond ps u nomes de pésenttion usuelles d'un document écit. CURS DE MECANIQUE

Plus en détail

UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE THESE. pour l obtention du titre de. Docteur en Sciences pour l Ingénieur. Présentée par. Christophe ESPANET

UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE THESE. pour l obtention du titre de. Docteur en Sciences pour l Ingénieur. Présentée par. Christophe ESPANET UNIVESITE DE FANCHE-COMTE Année 1999 N d ode : 40 THESE pou l obtention du tite de Docteu en Sciences pou l Ingénieu Pésentée p Chistophe ESPANET Agégé de Physique Appliquée MODÉLISATION ET CONCEPTION

Plus en détail

σ 2 p ALLOCATION ENTRE DEUX PORTEFEUILLES D ACTIFS RISQUÉS

σ 2 p ALLOCATION ENTRE DEUX PORTEFEUILLES D ACTIFS RISQUÉS 53496 GSTION PORTFUILL Théoie modene de oteeuille I. VRSION U RISQU T FONCTION UTILITÉ U [, ] Fonction d'utilité généalement utilisée dans la littéatue : U vesion au isque de l investisseu; mesue de son

Plus en détail

Ater Lucis. La lumière maîtrisée

Ater Lucis. La lumière maîtrisée Ater Lucis L lumière mîtrisée 09/2009 Contenu A propos de Bonhomme Bâtiments Industriels Ater Lucis Démrche Qulités Focus pr modèle Circeo Xelios Arboris A propos de Bonhomme Bâtiments Industriels Bonhomme

Plus en détail

DTC d un MAS utilisé pour l optimisation des performances d un panneau photovoltaïque

DTC d un MAS utilisé pour l optimisation des performances d un panneau photovoltaïque Revue de Enegie Renouvelable Vol. N 4 (28) 595 62 DC d un MAS utilié pou l optimiation de pefomance d un panneau photovoltaïque B. Mokhtai *, A. Cheknane, A. Ameu,. Mokani et B. Azoui 2 aboatoie de Recheche

Plus en détail

Manuel de Management QSE. Qualité. Sécurité. Environnement

Manuel de Management QSE. Qualité. Sécurité. Environnement Qualité Sécurité Environnement Mars 2015 Révision 8 Rédigé par Vérifié par Approuvé par E. RICHARD-VITTON E. RICHARD-VITTON Y. MOYNE Révision 8-2 - mars 2015 SOMMAIRE Présentation de SOLICE... - 4 - Activité...

Plus en détail

Chapitre 9 Sources de champ magnétique

Chapitre 9 Sources de champ magnétique Chpite 9 Souces e chp gnétique Questions : #3) Count entnt : z q ) Si vitesse e chge est v = v i F seon + q b) Si vitesse e chge est v = v F seon i q c) Si vitesse e chge est v = v k F q = #9) Anse iensionnee

Plus en détail

Document à conserver

Document à conserver Infomation aux paents BULLETIN SCOLAIRE Année 2016-2017 Aux paents des élèves de l, Voici les infomations concenant la natue et la péiode des pincipales évaluations des de vote enfant pésente année. Au-delà

Plus en détail

!"#$% 201, 301, 401, 501, 601, 701

!#$% 201, 301, 401, 501, 601, 701 201, 301, 401, 501, 601, 701 UNITÉ 635 pi 2 BALCON 100 pi 2 TOTALE 735 pi 2 (TERRASSE 201: 190 pi 2 ) 202, 302, 402, 502, 602, 702 2 UNITÉ 925 pi BALCON pi 2 TOTALE 925 pi 2 203, 303, 403, 503, 603, 703

Plus en détail

Modélisations Théorique et Numérique des Polymères Fondus en Conduites Cylindriques Déformables

Modélisations Théorique et Numérique des Polymères Fondus en Conduites Cylindriques Déformables UNIVESITÉ MOHAMMED V-AGDAL FACULTÉ DES SCIENCES ABAT N d ode 598 THESE DE DOCTOAT Pésentée p : Nom et Pénom : MOHAMED DIOUICH Discipline : Pysique Spécilité : Mécnique des Fluides et Envionnement Su le

Plus en détail

Session Conception, exécution et suivi des projets urbains

Session Conception, exécution et suivi des projets urbains Session Conception, exécution et suivi des projets urbains Journées techniques «Routes 2007» du LCPC «conception, exécution et suivi des projets» Jeudi 8 février 2007 Audit voirie Direction de l espace

Plus en détail

Se construire les humanités numériques apprendre en action

Se construire les humanités numériques apprendre en action Se construire les humanités numériques apprendre en action ENS de Lyon Personally, I think Digital Humanities is about building things Stephen Ramsay, 2011, Who's In and Who's Out Retour d expérience Présentation

Plus en détail

Avantages. - Simplicité de montage.

Avantages. - Simplicité de montage. Metal Point Les rayonnages Metal Point s adaptent à toutes les utilisations et permettent un parfait rangement. Stockage, pièces détachées, archivage À chaque type de charge correspond une variante Metal

Plus en détail

au plus tard le 3 avril 2015

au plus tard le 3 avril 2015 Serétrit générl u gouvernement Diretion e l formtion professionnelle ontinue Servie ertifition, uit et ontrôle Setion ontrôle et uit 19, venue u Mréhl FOCH B.P. 110-98845 NOUMEA CEDEX Courriel : e.fp@gouv.n

Plus en détail

Types de fonctionnement 1. Force par ressort Page Pression d air Page Déplacement hydraulique combiné avec force par ressort Page 4

Types de fonctionnement 1. Force par ressort Page Pression d air Page Déplacement hydraulique combiné avec force par ressort Page 4 Eiti 3-15 F B 1.953 Véi ppi Vi v f péi, v éti itéé, 3 ti, 3 typ ftit, ip fft, pi ftit i. 5 ➀ ➁ ppiti véi ppi yi t tiié p piè à i. I pêt féit t ti viti pt péti i. vi v f péi pt i - tti it p t t fit t éit.

Plus en détail

Chapitre 3 Théorème de Gauss

Chapitre 3 Théorème de Gauss hpite 3 Théoème de Gss estions : #) be métlliqe vec ne chge ponctelle positive cente E Le chmp électiqe ppliqé s les pois d cbe condcte povoqe n movement de chges s celici. ependnt, le chmp n est ps le

Plus en détail

Exercice : (Aix 96) On considère le cylindre, la demi-boule et le cône représentés ci-dessous :

Exercice : (Aix 96) On considère le cylindre, la demi-boule et le cône représentés ci-dessous : Execice : (Aix 9) On considèe le cylinde, la demi-boule et le cône epésentés ci-dessous : ) éifie au moyen d'un calcul que le volume du cylinde, expimé en cm, est égal à et que le volume de la demi-boule,

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

La Surveillance Industriel Dynamique par les Systèmes Neuro-Flous Temporels : Application à un système de Production

La Surveillance Industriel Dynamique par les Systèmes Neuro-Flous Temporels : Application à un système de Production SETIT 2009 5 th Intenational Confeence: Sciences of Electonic, Technologies of Infomation and Telecommunications Mach 22-26, 2009 TUNISIA La Suveillance Industiel Dynamique pa les Systèmes Neuo-Flous Tempoels

Plus en détail

Marc Chemillier Master M2 Atiam (Ircam), 2011-2012

Marc Chemillier Master M2 Atiam (Ircam), 2011-2012 MMIM Modèles mthémtiques en informtique musicle Mrc Chemillier Mster M2 Atim (Ircm), 2011-2012 Notions théoriques sur les lngges formels - Définitions générles o Mots, lngges o Monoïdes - Notion d utomte

Plus en détail

Banque, actuellement immeuble de bureaux

Banque, actuellement immeuble de bureaux Banque, actuellement immeuble de bureaux 11 rue du Bât-d'Argent Lyon 1er Dossier IA69003045 réalisé en 2004 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ;

Plus en détail