Les soutiens publics à l exportation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les soutiens publics à l exportation"

Transcription

1 A 04/04/ c n b p r s o n l i z d s Ls Grnis Publiqus u srvic du dévloppmn inrnionl ds Enrpriss Michl DUTHEIL Dircur régionl Dircion ds grnis publiqus 04/04/13 f o l l o w : V i w / H d r Til of prsnion / D cn b prsonlizd ns follow: d Viw / Hdr nd foor f Slc h foor zon nd oyp h ppropri il o Click on Apply o ll r S To insr or rplc l visul on h x pg: Rmov h xising visul c or visul r, hn: Insr / Picur / From fil h d Ls souins publics à l xporion Dpuis 1946, Cofc gèr pour l comp d l E un lrg gmm d grnis dsinés à fvorisr sounir ls xporions frnçiss. à Cs grnis prnnn n chrg ls risqus, non ssurés pr l mrché privé, qu ls nrpriss supporn n prospcn ls mrchés à l xporion, n commrcilisn ds produis srvics /ou n invsissn à l érngr à Cofc s rémunéré pr un commission d gsion. Prims indmniés von à l E, qui défini églmn l poliiqu d souscripion. n y p h p p r o p r i / 2 d C l i c k 1 o n

2 Vos bsoins / Nor offr L Assurnc prospcion prmirs ps A3P Accompgnr ls PME TPE dns lurs prmièrs démrchs d prospcion d mrchés érngrs Dpuis l 1r mrs 2012 L Assurnc prospcion prmirs ps A3P / 4 2

3 L Assurnc prospcion prmirs ps A3P Inérês à Assurnc forfiir conr l pr subi n cs d échc commrcil à Souin d résorri à Simplicié du produi à Trimn compl n lign répons sous 48 h à L nrpris pu bénéficir u mximum d 3 conrs sur ds nnés différns, u-dlà ll pu sollicir un ssurnc prospcion «clssiqu». Pour qui? Enrpriss frnçiss d ous scurs d civié (suf négoc inrnionl) vc : - un chiffr d ffirs globl infériur à 50 M - un chiffr d ffirs à l xporion égl ou infériur à ou qui rprésn moins d 10% du chiffr d ffirs globl - u minimum un biln fiscl Où? - Tous pys, suf mbrgo / inrdicion d xporr / 5 L Assurnc prospcion prmirs ps A3P Qulls dépnss? à Dépnss prmn un prmièr pproch d prospcion (lis xhusiv) : - fris d déplcmns, voyg, séjours slirs ds slriés ou ds rprésnns légux - fris d publicié d démonsrion y compris l nvoi d échnillons - fris honorirs vrsés à ds irs u ir d consil ou d gsion (éuds d mrché confiés à un irs, consils juridiqus, inrpréri, rducion) - si inrn (fris d créion ou d dpion n lngu érngèr) - pricipion à un mnifsion commrcil ccpé pr Cofc - dpion ds produis ux norms xigncs ds mrchés prospcés - fris fixs d gns à l érngr - fris liés à l vnu n Frnc d gns ou d clins érngrs / 6 3

4 L Assurnc prospcion prmirs ps A3P Commn? à Budg mximum grni : à Indmnision provisionnll : 65 % ds dépnss grnis son indmnisés à Indmnié limié u monn ds cpiux proprs à Prim : 4 % ds dépnss priss n comp, dédui d l indmnié (suf minimum d prim à l signur du conr : 200 ) à Tux d morissmn uniqu : 10 % ppliqué sur l ugmnion du chiffr d ffirs xpor consé sur 3 ns / 7 L Assurnc prospcion prmirs ps A3P Exmpl d pplicion 1) Indmnision ds dépnss dépnss nggés : pris d ff d l grni : 01/03/2012 indmnié vrsé dès ls dépnss nggés (u plus rd l 01/03/2013) x 65 % = ) Rvrsmn CAE d référnc 2011 : Chiffr d ffirs xpor (CAE) Evoluion du CAE (pr rppor u CAE d référnc) Tol Rvrsmn n 2015 : x 10 % = Rs cquis à l nrpris : = (hors prim) L monn ds rvrsmns n pu xcédr l monn ds indmniés prçus pr l nrpris / 8 4

5 L ssurnc prospcion Vous souhiz prospcr ds mrchés à l xpor, mis vous hésiz à nrprndr c démrch, ls fris én imporns pour vor nrpris ls résuls léoirs l ssurnc prospcion l vnc prospcion / 9 L ssurnc prospcion Objcifs à Prospcr à l inrnionl n limin ls prs finncièrs n cs d échc commrcil à Apporr un souin d résorri. Bénéficiirs Enrpriss frnçiss (hors négoc) yn un CA 500 M. Obj Prospcion d nouvux mrchés (nouvux pys) ou dévloppmn d un zon déjà prospcé, Un 1èr AP n s ps xclusiv d urs AP. Dépnss grnis Tous ls dépnss non récurrns liés à l démrch d prospcion / 10 5

6 L ssurnc prospcion Ls dépnss priss n comp Fris d voygs ds slriés d l nrpris Fris d séjour déplcmn locux ds slriés d l nrpris Rémunérion d cs slriés pndn l duré d lurs séjours Fris d rcrumn d formion du prsonnl dns l cdr d l créion ou du rnforcmn d un srvic xpor pour l prospcion d l zon grni Slirs chrgs pronls du prsonnl du srvic xpor nouvllmn rcrué pour ls bsoins d l prospcion d l zon grni Fris d éuds d mrché Fris honorirs vrsés à ds irs u ir d consil ou d gsion Fris d mission collciv ccpé pr l Compgni Fris d pricipion à ds mnifsions commrcils profssionnlls ccpés pr l compgni Fris d pricipion à ds mnifsions commrcils profssionnlls à crcèr inrnionl, hors zon grni, ccpé pr l Compgni / 11 L ssurnc prospcion Ls dépnss priss n comp Fris d voygs ds slriés d l nrpris Fris d séjour déplcmn locux ds slriés d l nrpris Rémunérion d cs slriés pndn l duré d lurs séjours Fris d rcrumn d formion du prsonnl dns l cdr d l créion ou du rnforcmn d un srvic xpor pour l prospcion d l zon grni Fris d éuds d mrché Fris honorirs vrsés à ds irs u ir d consil ou d gsion Fris d mission collciv ccpé pr l Compgni Fris d pricipion à ds mnifsions commrcils profssionnlls ccpés pr l compgni Slirs chrgs pronls du prsonnl du srvic xpor nouvllmn rcrué pour ls bsoins d l prospcion d l zon grni Fris d pricipion à ds mnifsions commrcils profssionnlls à crcèr inrnionl, hors zon grni, ccpé pr l Compgni / 12 6

7 L ssurnc prospcion Modliés à Périod d grni d 1 à 4 ns : l nrpris prospc Cofc vrs un indmnié prévisionnll à l fin d chqu xrcic sur l bs ds dépnss nggés ds rcs rélisés. à Périod d morissmn (périod d grni + 1 n) : l nrpris rmbours ou ou pri ds indmniés n foncion d ss rcs, l sold non rmboursé lui rs cquis à ir définiif. à Quoié grni d 65 % ou 75%, pour ls nrpriss innovns ou yn déjà réussis n AP. à Tux d rmboursmn : 7% sur ls vns d produis, 14% sur ls prsions d srvics, 30% sur ls urs somms (rdvncs ) Coû : 2% du monn d chqu budg nnul grni, 4% si vnc sur indmnié. Gsion n lign ds dmnds d grni, d liquidion d rnouvllmn / 13 L finncmn d l prospcion Avnc sur indmnié (CA < 1,5 M ou nrpriss innovns) 50% indmnié ponill vrsé à l signur du conr prim à 4% u liu d 2%. Indmnié inrmédiir (budgs ) Vrsmn indmnié n 2 fois : - l 1èr à un d u choix - l scond à l fin d l xrcic. / 14 7

8 Exmpl d pplicion d un conr d ssurnc prospcion (ux d morissmn : 7 % sur ls vns d produis) Exrcics () Dépnss grnis (b) Prims ( x 2 %) (c) Dépnss réllmn nggés (d) Dépnss priss n comp () Rcs (xporion sur zon grni) (f) Amorissmn () x (7 %) (g) Sold (d f) (h) Quoié grni () Indmniés (+) (g x h) Périod d grni 1 èr nné 2 èm nné % 65 % Biln à l issu d l périod d grni Périod d morissmn 3 èm nné 4 èm nné 5 èm nné Ls dépnss cssn d êr priss n comp Rvrsmns Biln d l périod d morissmn Biln finl N.B. : dns l cs nvisgé ci-dssus, l chiffr d ffirs rélisé pr l Assuré sur l zon n prm ps un rmboursmn inégrl ds indmniés prçus. L sold ds indmniés, soi , rs cquis à l Assuré. En ucun cs, l rmboursmn n pu xcédr l monn ds indmniés prçus. / 15 Ls ssurncs chng D fixion du cours Chng Négociion Duré d vlidié Rélision pimns => liquidion uomiqu ou Négociion 3 à 24 mois Offr/djudicion négociions Signur Déli d E.V. 12 mois mx EEV Duré d vlidié D fixion du cours Chng Conr / 16 8

9 Ls ssurncs chng Négociion Conr Objcifs à Nurlisr l risqu d chng à Profir d l huss d l dvis pndn l négociion commrcil (vrin Chng Négociion vc inérssmn) Bénéficiirs : Enrpriss frnçiss (hors opérions d négoc inrnionl) à Ayn concurrnc véré sur ds opérions d xporions ponculls => Chng Négociion à Qui n on ps d concurrnc sur un opérion 15 M => Chng Conr. Dviss grnis : USD*, CAD, JPY, GBP*, CHF, DKK, SEK, NOK, SGD, HKD, AUD, urs dviss convribls u cs pr cs à Modliés * Chng Conr limié à cs dux dviss à Enggmn uniqumn n cs d nré n viguur du conr à Couvrur d 100 % d l pr d chng consé ux échéncs d pimn à Rvrsmn du bénéfic d chng Coû : L rémunérion s foncion d l dvis d l duré d négociion / 17 Ls ssurncs risqu xporur Vous dvz fournir ds cuions ou obnir un crédi d préfinncmn dns l cdr d vos opérions à l xpor Ls ssurncs risqu xporur cuion préfinncmn / 18 9

10 L ssurnc ds cuions risqu xporur Objcifs Fcilir l émission d nggmns d cuion dns l cdr d conr xpor n couvrn l émur d l cuion conr l risqu d défillnc finncièr d l xporur Bénéficiirs Emurs d cuion (bnqus frnçiss filils ou succursls d bnqus érngèrs insllés n Frnc /ou dns un pys d l UE, compgnis d ssurnc) Cuions grnis Tous ls cuions (suf offs) n ous dviss liés à un conr d xporion sur ous pys suf pys sur lsquls ucun opérion n pu êr grni n ssurnc-crédi Modliés Quoié grni : 80 % pour ls nrpriss don l CA s 150 M 50 % u-dlà d 150M Coû (pour l émur) Commission d l émur sur l monn déclré x QG pybl rimsrillmn / 19 Exmpl ssurnc ds cuions risqu xporur Dmnd d nvlopp Enrpris / Cofc Enrpris : nvlopp grni x 80 % mxi Bnqu X dmnd d grémn Bnqu Y dmnd d grémn Emur X Lign Emur Y Lign Déclrions cuions émiss Emurs ð Cofc ous ls mois Fcurion Cofc ð Emurs ous ls rimsrs / 20 10

11 L ssurnc ds préfinncmns risqu xporur Objcifs Fcilir l mis n plc ds crédis d préfinncmns n fvur ds nrpriss xporrics frnçiss n couvrn l bnqu du risqu d défillnc finncièr d l xporur Bénéficiirs Bnqus frnçiss filils ou succursls d bnqus érngèrs insllés n Frnc /ou dns un pys d l UE Crédis grnis Crédis d préfinncmn n uro prmn d pllir l insuffisnc d comps consnis, dns l cdr d l rélision d opérions d xporions y compris à crins condiions d conrs d sous-rinc pssés pr un conrcn principl frnçis ou érngr sur ous pys suf pys sur lsquls ucun opérion n pu êr grni n ssurnc-crédi Modliés Quoié grni : 80 % pour ls nrpriss don l CA s 150 M 50 % u-dlà d 150M Coû Tux d rémunérion d l bnqu minoré d 10 % ppliqué u monn d chqu uilision d crédi à l périod d clcul ds inérês x QG / 21 Exmpl ssurnc ds préfinncmns risqu xporur Dmnd d nvlopp Enrpris / Cofc Enrpris : nvlopp grni x 80 % mxi Bnqu dmnd d grémn Prêur Lign Déclrions irgs Prêur ð Cofc Fcurion Cofc ð Prêurs u fur à msur ds irgs / 22 11

12 L ssurnc-crédi Risqu d non pimn Risqus poliiqus / csrophiqus Bnqu Crédi chur Crédi fournissur Rmboursmn du crédi PAYS Exporur Conr commrcil Achur Risqu d inrrupion du mrché / ou d non pimn Risqu commrcil / 23 L ssurnc-crédi Objcifs Assurr l risqu d inrrupion du conr d xporion, d son non pimn ou du non rmboursmn du crédi consni à l cquérur Bénéficiirs Enrpriss xporrics bnqus frnçiss ou érngèrs qui inrvinnn dns ds opérions d xporions yn un duré d xécuion /ou finncés à plus d 2 ns. Risqus grnis - Risqu commrcil (crnc ou insolvbilié d l chur). - Risqus poliiqus ou csrophiqus (moroir générl, non rnsfr, mbrgo, survnnc hors d Frnc d un gurr, d un révoluion ou ému, d csrophs nurlls) Modliés Quoié grni : 95 %, 100 % pour crins grnis délivrés ux nrpriss yn un CA 75 M Coû L prim vri slon l nur ds grnis, ls risqus couvrs, l pys concrné, l yp d chur, l duré du risqu l srucur du finncmn / 24 12

13 L ssurnc invsissmn Objcifs Fvorisr ls invsissmns frnçis à l érngr n ls proégn conr ls risqus poliiqus Bénéficiirs Sociéés d droi frnçis rélisn un invsissmn durbl (3 à 20 ns) à l érngr dns un sociéé nouvll ou déjà xisn ls bnqus frnçiss qui ls ccompgnn Invsissmns grnis Invsissmns à rélisr ou déjà rélisés dns ls 24 mois qui précèdn l dmnd : - ppors n cpil, prê d cionnir, cuion, pour lur monn - prês (principl + inérês) dns l limi d 70% du principl - rvnus réinvsis (100 % du monn iniil) ou rpriés (20 % du monn iniil) Modliés - Couvrur ds risqus d ins à l propriéé d non rcouvrmn. - Quoié grni : 95 % Coû Prim pyé nnullmn foncion d l périod (rélision ou morissmn) ux n foncion du pys d ccuil, d l noion ds fis générurs d sinisr couvrs / 25 13

Kit produits garanties publiques. Direction des garanties publiques

Kit produits garanties publiques. Direction des garanties publiques Kit produits garanties publiques Direction des garanties publiques 09 04 2013 Les soutiens publics à l exportation Vos besoins / Notre offre Développer votre chiffre d affaires à l international sans craindre

Plus en détail

Kit produits «Garanties Publiques» Direction des Garanties Publiques

Kit produits «Garanties Publiques» Direction des Garanties Publiques Kit produits «Garanties Publiques» 03 02 2011 Direction des Garanties Publiques Les soutiens publics à l exportation + nouveaux visuels 2 Vos besoins / Notre offre Développer votre chiffre d affaires à

Plus en détail

Les Garanties Publiques au service du développement international des Entreprises

Les Garanties Publiques au service du développement international des Entreprises COFACE Les Garanties Publiques au service du développement international des Entreprises Corinne MARTINEZ GUADELOUPE EXPORT 19 et 20 novembre 2009 L offre de produits gérés par Coface pour le compte de

Plus en détail

Volume horaire. CC1 (écrit) coeff : 0,33 ; CC2 (écrit) coeff : 0,33 ; CC3 (écrit) coeff : 0,34 ; CT (régime spécial d'études) écrits,2h, coeff : 1

Volume horaire. CC1 (écrit) coeff : 0,33 ; CC2 (écrit) coeff : 0,33 ; CC3 (écrit) coeff : 0,34 ; CT (régime spécial d'études) écrits,2h, coeff : 1 UE11 Iniulé d n dns l Prcours Priqus chniqus ds rs plsiqus MOD1 : voir-fir n APL Rchrchs priqus bidimnsionnlls MOD2 : o rédcionnll (méhodo d l écri - Lin vc Priqus plsiqus n clss - Ancr ux prormms d nsinmn

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

Démarches. prévention. professionnels. d évaluation GUIDE METHODOLOGIQUE A DESTINATION DES CONSEILS EXTERIEURS. des risques. et de

Démarches. prévention. professionnels. d évaluation GUIDE METHODOLOGIQUE A DESTINATION DES CONSEILS EXTERIEURS. des risques. et de Minisèr d l'mloi d l solidrié DIRCTION RGIONAL DU TRAVAIL, D L MPLOI T D LA FORMATION PROFSSIONNLL D AQUITAIN L Prism 11-19, ru Mrguri Crus 33074 Bordux Cdx Tél. 05 56 99 96 00 -mil : drf.quiin@rvil.gouv.fr

Plus en détail

FONCTIONS LOGIQUES I INTRODUCTION : II FONCTION LOGIQUE ET OPERATEUR BINAIRE : III DEFINITION ET REPRESENTATIONS D UN OPERATEUR BINAIRE :

FONCTIONS LOGIQUES I INTRODUCTION : II FONCTION LOGIQUE ET OPERATEUR BINAIRE : III DEFINITION ET REPRESENTATIONS D UN OPERATEUR BINAIRE : I INTRODUCTION : FONCTION LOGIQUE BT MI Variabl binair : L élcrochniqu, l élcroniqu, la mécaniqu éudin uilisn la variaion d grandurs physiqus lls qu la prssion, la forc, la nsion, c. Crains applicaions

Plus en détail

SOMMAIRE. ANNEXES - Supports d'activités pédagogiques : exercices à photocopier - Précisions pour les enseignants

SOMMAIRE. ANNEXES - Supports d'activités pédagogiques : exercices à photocopier - Précisions pour les enseignants L E SAMI SDEL AMI NE MUS E EDEL AMI NE 1, r udumus é 69210 S AI NT PI E RRE L AP AL UD AL ADECOUVERTE «DESMI NESDESAI NBEL» Cahi rddéc ouvr d ac i vi és àl a n i ondsns i gnan s Cyc l 2( GS, CP, CE1) L

Plus en détail

Analyse de la mortalité infantile

Analyse de la mortalité infantile Cours «Anlyse e modèles démogrphiues» pr A.Avdeev 6/2/22 Universié Pris Pnhéon Sorbonne, Insiu de démogrphie I U P Cours d nlyse démogrphiuepr Alexndre Avdeev, niveu : Mser de démogrphie Chpire 3 Anlyse

Plus en détail

Planche 2. z ), où γ = 1 µ/σ2 ; ou encore :

Planche 2. z ), où γ = 1 µ/σ2 ; ou encore : Plnche Exercice 1 On considère un mrché nncier de ux d'inérê r e une cion de dynmique risque neure ds = S µd + σdw, S = x Soi une brrière hue ; on considère une opion brrière Up In qui délivre l'cion S

Plus en détail

3- Les taux d'intérêt

3- Les taux d'intérêt 3- Les tux d'intérêt Mishkin (2007), Monnie, Bnque et mrchés finnciers, Person Eduction, ch. 4 et 6 Vernimmen (2005), Finnce d'entreprise, Dlloz, ch. 20 à 22 1- Mesurer les tux d'intérêt comprer les différents

Plus en détail

MENTION ENCADREMENT EDUCATIF REE4A - REE5A Parcours CPE

MENTION ENCADREMENT EDUCATIF REE4A - REE5A Parcours CPE METI ECADREMET EDUCATIF REE4A - REE5A Prcours CPE Iniulé d n dns l Prcours Cod d (Apoé) msr A= m1 B=m2 C=m3 D=m4 b d Crédis orl, TP, producion numériqu, bsrvions (connus ) UE11 voirs sur l méir d CPE -

Plus en détail

Agir pour les orphelins

Agir pour les orphelins né ud www.nud.org info rimril n 84 décmbr 2009 1 numéro, 1 Pour un dévloppmn durbl d l né Agir pour l orphlin En Cnrfriqu, l xrêm puvré, l épidémi du Sid ujourd hui, l cri limnir décimn l populion. Combin

Plus en détail

ANNEXES. André de Palma et Cédric Fontan. Thema Transport & Réseaux. Le 26 octobre 2000

ANNEXES. André de Palma et Cédric Fontan. Thema Transport & Réseaux. Le 26 octobre 2000 Enquêe MADDIF : Mulimoif Adpée à l Dynmique des comporemens de Déplcemen en Ile-de-Frnce ANNEXES André de Plm e Cédric Fonn Them Trnspor & Réseux Le 26 ocobre 2000 Lere de commnde N 99MT20 DRAST Minisère

Plus en détail

LASTO Appuis élastomère

LASTO Appuis élastomère LASTO Appuis élsomère LASTO BLOCK F Appuis de déformion non-rmés Swizerlnd www.mgeb.ch Chmps d pplicion e specs imporns Chmps d pplicion LASTO BLOCK F es un ppui de déformion non-rmé en élsomère qui es

Plus en détail

Enquête de besoins 0-3 ans Commune de Plougoumelen

Enquête de besoins 0-3 ans Commune de Plougoumelen Enquê d bsoins 0-3 ans Commun d Plougoumln Vor avis nous inérss Madam, Monsiur, J souhai miux connaîr ls bsoins ls ans d chacun d nr vous, parns ou fuurs parns d juns nfans quan aux mods d gard ds 0-3

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires. Plateforme Next Generation. Novembre 2015. RCS Paris: 525 225 918

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires. Plateforme Next Generation. Novembre 2015. RCS Paris: 525 225 918 CMC MARKETS UK PLC Conditions Tarifaires Plateforme Next Generation Novembre 2015 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société agréée et réglementée par la

Plus en détail

Inclure la vidéo comme levier de sa stratégie marketing

Inclure la vidéo comme levier de sa stratégie marketing Inclur l vidéo comm lvir d s strtégi mrkting 2motion.com Stphni Prot, Dirctric Adjoint, 2motion sprot@2motion.com Strtégi mrkting Un strtégi mrkting s définit comm un pln d ctions coordonnés miss n ouvr

Plus en détail

Coface et les soutiens publics à l Exportation

Coface et les soutiens publics à l Exportation Coface et les soutiens publics à l Exportation LES OPPORTUNITES D AFFAIRES AUX EMIRATS ARABES UNIS Financer sa démarche de prospection, Son projet export. 16 décembre 2014 / Saint Denis de La Réunion Les

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Janvier 2015. RCS Paris: 525 225 918

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Janvier 2015. RCS Paris: 525 225 918 CMC MARKETS UK PLC Conditions Tarifaires CFDs Plateforme Next Generation Janvier 2015 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société agréée et réglementée par

Plus en détail

PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS. Pour souscrire un contrat d assurance vie SPIRICA Alpha Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous :

PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS. Pour souscrire un contrat d assurance vie SPIRICA Alpha Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous : PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS Pour souscrire un contrt d ssurnce vie SPIRICA Alph Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous : Le dossier de souscription Complétez et signez le bulletin

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

Le crédit lombard Une passerelle vers la flexibilité financière

Le crédit lombard Une passerelle vers la flexibilité financière Le crédit lombard Une passerelle vers la flexibilité financière Private Banking Investment Banking Asset Management Le crédit lombard. Une solution de financement flexible et intéressante. Vous avez besoin

Plus en détail

Réforme du Régime Belge de Pension Légale Basée sur la Longévité

Réforme du Régime Belge de Pension Légale Basée sur la Longévité éforme du égime Belge de Pension Légle Bsée sur l Longévié Pierre Devolder e Xvier Mréchl 2 ésumé. L méliorion consne de l espérnce de vie endue dns les prochines décennies ne mnquer ps d influencer l

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Août 2014. RCS Paris: 525 225 918

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Août 2014. RCS Paris: 525 225 918 CMC MARKETS UK PLC Conditions Tarifaires CFDs Plateforme Next Generation Août 2014 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société agréée et réglementée par la

Plus en détail

Calculer comment se constituer un capitale ; Calculer comment rembourser une dette en effectuant des versements réguliers.

Calculer comment se constituer un capitale ; Calculer comment rembourser une dette en effectuant des versements réguliers. CHAP: 8 Objecifs de ce chpire : Clculer comme se cosiuer u cpile ; Clculer comme rembourser ue dee e effecu des versemes réguliers. RAPPELS : Qu'es-ce qu'ue vleur cquise? Qu'es-ce qu'ue vleur cuelle? Le

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / associations Loi du 1 er juillet 1901, relative au contrat d association

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / associations Loi du 1 er juillet 1901, relative au contrat d association DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / ssocitions Loi du 1 er juillet 1901, reltive u contrt d ssocition Nom de l ssocition : Dte limite de retour des dossiers / 31 jnvier 2016 Pr courrier : Mirie de

Plus en détail

Imprimante de découpe 615mm. Machine et consommables associés 2009. Systèmes de découpe, adhésifs et dérivés LE PARTENAIRE. Prise de commande :

Imprimante de découpe 615mm. Machine et consommables associés 2009. Systèmes de découpe, adhésifs et dérivés LE PARTENAIRE. Prise de commande : Imrimn d décou 615mm Mchin conommbl ocié 2009 Syèm d décou, dhéif dérivé LE PARTENAIRE Pri d commnd : Chz FLOCOLLA (D d Prohilm rl) - 31, ru d l Fondri - 59200 Tourcoing Pr éléhon u 0033 (0)3 2036 2004

Plus en détail

Le déroulement de la présentation

Le déroulement de la présentation La Centrale e des bilans du Luxembourg les premiers pas 28 janvier 2013 Le déroulement de la présentation 1. Le dépôt des comptes annuels et la Centrale des bilans 2. Les premières statistiques sur les

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Assocition Demnde de subvention n 12156*01 Loi du 1 er juillet 1901 reltive u contrt d ssocition Dossier de demnde de subvention Vous trouverez dns ce dossier tout ce dont vous vez besoin pour étblir votre

Plus en détail

Toyota Assurances Toujours la meilleure solution

Toyota Assurances Toujours la meilleure solution Toyot Assurnces Toujours l meilleure solution De quelle ssurnce vez-vous besoin? Vous roulez déjà en Toyot ou vous ttendez s livrison. Votre voiture est neuve ou d occsion. Vous vlez les kilomètres ou

Plus en détail

Les allocations aux personnes handicapées

Les allocations aux personnes handicapées Ls allocations aux prsonns handicapés Dans quls scturs d la sécurité social ls prsonns bénéficiant d un allocation aux prsonns handicapés ont-lls aussi un dossir? Donnés du Datawarhous Marché du travail

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES. CFD Contracts for Difference. Plateforme Next Generation. Août 2014. RCS Paris: 525 225 918

CONDITIONS TARIFAIRES. CFD Contracts for Difference. Plateforme Next Generation. Août 2014. RCS Paris: 525 225 918 CONDITIONS TARIFAIRES CFD Contracts for Difference Plateforme Next Generation Août 2014 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société agréée et réglementée par

Plus en détail

Conditions tarifaires

Conditions tarifaires Conditions tarifaires CFD-Contracts for Difference Octobre 2013 Conditions Tarifaires Vous trouverez ci-dessous les conditions tarifaires applicables à votre Compte de trading. Les termes, utilisés dans

Plus en détail

d u École d économie de Toulouse TSE a e

d u École d économie de Toulouse TSE a e n têt bi n d u! Écol d économi d Toulous TSE t fi L xcllnc x T g s s i t n r p p d Un Écol résolumnt différnt y Un ds dix millurs déprtmnts d rchrch n économi u mond. y Un nsignmnt visnt à formr ds sprits

Plus en détail

Volume des opérations sur les marchés des changes et des produits dérivés Enquête triennale de la BRI: résultats pour la Suisse

Volume des opérations sur les marchés des changes et des produits dérivés Enquête triennale de la BRI: résultats pour la Suisse Communiqué de presse Embargo: jeudi 5 septembre 2013, 15 heures (heure d été d Europe centrale) Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 5

Plus en détail

La Centrale des bilans du Luxembourg les premiers pas. 03 décembre 2012

La Centrale des bilans du Luxembourg les premiers pas. 03 décembre 2012 La Centrale des bilans du Luxembourg les premiers pas 03 décembre 2012 Le déroulement de la présentation 1. Le dépôt des comptes annuels et la Centrale des bilans 2. Les premières statistiques sur les

Plus en détail

Sécuriser et gérer le risque de change à l export. Les solutions Coface. Clermont Ferrand - 11 Décembre 2014

Sécuriser et gérer le risque de change à l export. Les solutions Coface. Clermont Ferrand - 11 Décembre 2014 Sécuriser et gérer le risque de change à l export Les solutions Coface Clermont Ferrand - 11 Décembre 2014 Sommaire Le risque de change la problématique les alternatives Les produits d assurance de Coface

Plus en détail

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt AIDE MOBILI-PASS Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Fich d dialogu établi conformémnt à l articl L311-10 du cod d la consommation t ls décrts n 2010-1461 t n 2020-1462 du 30 novmbr 2010.

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 1 - MARS 2015

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 1 - MARS 2015 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME - NUMÉRO - MARS 5 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN ÉTUDIE

Plus en détail

Techniques d analyse de circuits

Techniques d analyse de circuits Chpitre 3 Tehniques d nlyse de iruits Ce hpitre présente différentes méthodes d nlyse de iruits. Ces méthodes permettent de simplifier l nlyse de iruits ontennt plusieurs éléments. Bien qu on peut résoudre

Plus en détail

abc ING Direct Stratégie Fonds Commun de Placement Prospectus complet

abc ING Direct Stratégie Fonds Commun de Placement Prospectus complet bc Fonds Commun de Plcement Prospectus complet Prospectus Simplifié OPCVM respectnt les règles d investissement et d informtion de l directive 85/611/CE ING DIRECT STRATEGIE PARTIE A STATUTAIRE Présenttion

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

Coface et les soutiens publics à l Exportation

Coface et les soutiens publics à l Exportation Coface et les soutiens publics à l Exportation Béatrice Langella 15 Février 2013 Vos besoins, notre offre 1. L Assurance Prospection 2. L Assurance- Crédit ( >2 ans) 3. Les Assurances Risque Exportateur

Plus en détail

4 e partie : Relations économiques internationales

4 e partie : Relations économiques internationales 4 parti : Rlations économiqus inrnationals Balanc ds paimnts t position xtériur : comptabilisation ds échangs Théori du commrc inrnational Mondialisation 1 Chapitr XV Balanc ds paimnts : définitions t

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Titrages acidobasiques de mélanges contenant une espèce forte et une espèce faible : successifs ou simultanés?

Titrages acidobasiques de mélanges contenant une espèce forte et une espèce faible : successifs ou simultanés? Titrgs cidobsiqus d mélngs contnnt un spèc fort t un spèc fibl : succssifs ou simultnés? Introduction. L'étud d titrgs cidobsiqus d mélngs d dux ou plusiurs cids (ou bss) st un xrcic cournt [-]. Ls solutions

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

Offre Spéciale Fonds en uro

Offre Spéciale Fonds en uro Offre Spécile Fonds en uro, 37% net minimum grnti* en 2012 et 2013 Pour tout versement comprennt u minimum 25% d unités de compte Dte limite de souscription/versement : 31/10/2012 * Conditions de l'offre

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

Xiros AIR 70 % 450 L* 250 W BREVETS LE SEUL CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE MURAL, À VENTOUSE CONCENTRIQUE. Pour l HABITAT INDIVIDUEL ou COLLECTIF

Xiros AIR 70 % 450 L* 250 W BREVETS LE SEUL CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE MURAL, À VENTOUSE CONCENTRIQUE. Pour l HABITAT INDIVIDUEL ou COLLECTIF www.ur.r Xros IR LE SEUL CHUFFE-EU THERMODYNMIQUE MURL, À VENTOUSE CONCENTRIQUE Bénécz d'un Crédt d'mpôt slon l lo d nncs n vuur Pour l HBITT INDIVIDUEL ou COLLECTIF L EU CHUDE... TOUT SIMPLEMENT BREVETS

Plus en détail

LE MARCHÉ DE LA RÉASSURANCE EN 2013

LE MARCHÉ DE LA RÉASSURANCE EN 2013 CONFÉRENCE DE PRESSE LE MRCHÉ DE L RÉSSURNCE EN 013 FRNCE - INTERNTIONL PREF François Vilnet Président FFS Bernard Spitz Président Jeudi 10 juillet 014 Paris CONFÉRENCE DE PRESSE 1 LE MRCHÉ FRNÇIS DE L

Plus en détail

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement Chapire 2 L invesissemen. Les principales caracérisiques de l invesissemen.. Définiion de l invesissemen Définiion générale : ensemble des B&S acheés par les agens économiques au cours d une période donnée

Plus en détail

INSPECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Luxembourg, le 3 septembre 2002

INSPECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Luxembourg, le 3 septembre 2002 Grnd-Duché de Luxembourg MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE INSPECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Luxembourg, le 3 septembre 2002 Réf. : 9007/ Lettre circulire N 2002/02 à l ttention des gestionnires

Plus en détail

Indiquer les coordonnées complètes de l'établissement dans les cellules vides ci-dessous :

Indiquer les coordonnées complètes de l'établissement dans les cellules vides ci-dessous : onign : - Annx A : Précir 'orgnition mi n pc dn 'étbimnt pour 'nné 2015/2016, indiqunt hur d'rrivé t d déprt d éèv ini qu pu, à rtournr vnt 14 vri 2015. -Annx B : Précir réprtition d 24 hur d'nignmnt d

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION CLIENT À remettre à l'hôtesse, à l'accueil de l'office de tourisme

ENQUETE DE SATISFACTION CLIENT À remettre à l'hôtesse, à l'accueil de l'office de tourisme ENQUETE DE SATISFACTION CLIENT À rmttr à l'hôtss, à l'accuil d l'offic d tourism Grâc à vous, notr offic d tourism s'amélior. Souciux d l amélioration continu d nos prstations, t afin d répondr au miux

Plus en détail

ARRANGEMENT EUROPÉEN POUR LA PROTECTION DES ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION

ARRANGEMENT EUROPÉEN POUR LA PROTECTION DES ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION Série des Trités européens - n 34 ARRANGEMENT EUROPÉEN POUR LA PROTECTION DES ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION Strsourg, 22.VI.1960 Texte révisé conformément ux dispositions du Protocole (STE n 54), entré en vigueur

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 JUILLET 2007 DELIBERATION N CR-07/06.127 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Formation profssionnll - PEFA - Promotion d l'emploi par la Formation ds Actifs LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

CIRCUITS A DEUX ETATS

CIRCUITS A DEUX ETATS T.. d'lroniqu 3 èm anné CICUIT A DUX TAT 1 - INCI Ls sysèms qu nous allons éudir prmn d générr ds rénaux ou ds impulsions rangulairs pour ds appliaions logiqus ou analogiqus. our la, on dispos généralmn

Plus en détail

hygiène et soins PRODUITS VÉTÉRINAIRES AB7 iv Laboratoire Vétérinaire

hygiène et soins PRODUITS VÉTÉRINAIRES AB7 iv Laboratoire Vétérinaire PDUS VÉÉNAS hygèn sons Phoos : Foo.om AB7 ndusrs Véérnrs BP. 9-31450 DYM - FAN é. (33) 5 2 71 78 88 www.pou.r - on@pou.r boror Véérnr AB7 v Fbron Frnçs PDUS ANPAASAS NSDS Médmns v Auorson d Ms sur Mrhé

Plus en détail

OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION. (Note présenté par l Espagne)

OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION. (Note présenté par l Espagne) Février 2003 Anglis et frnçis seulement OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION (Note présenté pr l Espgne) 1. INTRODUCTION 1.1 Les principles crctéristiques géogrphiques

Plus en détail

Le premier service d information par SMS.

Le premier service d information par SMS. L prmir srvic d information par SMS. Snd to Act simplifi considérablmnt la vi d vos collaborats t d ls corrspondants. Ds cntrs d formations, ds univrsités t ds écols d commrcs nous font djà confianc. Faîts

Plus en détail

Raffinement de modèles comportementaux UML, vérification des relations d implantation et d extension sur les machines d états

Raffinement de modèles comportementaux UML, vérification des relations d implantation et d extension sur les machines d états Rffinmnt d modèls comportmntux UML, vérifiction ds rltions d implnttion t d xtnsion sur ls mchins d étts Thoms Lmolis Ann-Lis Couris Hong-Vit Luong févrir 2009 1 Motivtions L dévloppmnt d SLP (SIS ---

Plus en détail

Prix et conditions pour e-trading. Etat au 1 er octobre 2015 Sous réserve de modifications de prix

Prix et conditions pour e-trading. Etat au 1 er octobre 2015 Sous réserve de modifications de prix Prix et conditions pour e-trading Etat au 1 er octobre 2015 Sous réserve de modifications de prix Dépôt-valeurs Frais de courtage pour tous les titres de la SIX/SIX Structured Products de CHF à CHF en

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

1. Contribution au raccordement

1. Contribution au raccordement TARIFS 215 CHAUFFAGE A DISTANCE CONTRIBUTIONS AU RACCORDEMENT 1. Contribution u rccordement 1.1 L contribution u rccordement est clculée en fonction des kw th souscrits dns le cdre des puissnces normlisées.

Plus en détail

Section III : Défaillances d'information

Section III : Défaillances d'information Section III : Défillnces d'informtion 1) Théorie de mrchés contingents et économie de l'informtion A) L théorie des mrchés contingents B) Introduction à l économie de l informtion 2) L sélection dverse

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

c.jossin J:\TRAVAIL\AUTOM\Algèbre_de_Boole\_Algèbre_de_Boole.doc Algèbre de BOOLE

c.jossin J:\TRAVAIL\AUTOM\Algèbre_de_Boole\_Algèbre_de_Boole.doc Algèbre de BOOLE cjossin J:\TRAVAIL\AUTOM\Algère_de_Boole\_Algère_de_Booledoc Algère de BOOLE SOMMAIRE : 1 Présenion, hisorique 2 Propriéés; 21 Ideniés remrqules; 22 Théorèmes de DE MORGAN 3 Représenions grphiques : 31

Plus en détail

. -il... .r~. '. FORTIS AG CONDITIONS GENERALES .~.. :... Table des matières

. -il... .r~. '. FORTIS AG CONDITIONS GENERALES .~.. :... Table des matières Assurnce de Groupe..~.. :.....r~. '. Slid prtnecs, flexible solutions CODITIOS GEERALES Tble des mtières 1. Les ntrts individuels d'ssurnce de groupe Définitions 1. Qu'entend-on pr "éprgne nstituée"? 2.

Plus en détail

Curative healthcare demand Self-protection and Self-insurance

Curative healthcare demand Self-protection and Self-insurance GATE Group d Anals d Théori Économiqu UMR 584 du CNRS DOCUMENTS DE TRAVAIL - WORKING PAPERS W.P. 04-0 Curaiv halhcar dmand Slf-procion and Slf-insuranc Mohamd Anouar RAZGALLAH Avril 004 GATE Group d Anals

Plus en détail

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre Commnt maintnir l'équilibr Judi 8 octobr : 14h00-18h00 - Séanc plénièr Vndrdi 9 octobr : 9h00-13h00 - Atlirs Dans ls locaux du Consil Régional du Cntr Chambrs d Métirs t d l Artisanat Programm du judi

Plus en détail

Site web de réservations de voyages mettant en relation des clients voyageurs, des prestataires de services leur gestionnaire de

Site web de réservations de voyages mettant en relation des clients voyageurs, des prestataires de services leur gestionnaire de Usger Gérer session utilisteur Client Système comptble Client fidélisé Gérer Suivi Rés Administrteur site de réservtion Gestionnire fidélité Gérer Fidélité Gestionnire Hotels Gérer Hotels Site web de réservtions

Plus en détail

n/a Aucun frais de 18-80 Tel que défini au tablea u des

n/a Aucun frais de 18-80 Tel que défini au tablea u des Compagni La Capital La positiv -Aucun xamn médical n st rquis lors d l adhésion. Il vous suffit d répondr à 4 qustions d admissibilité. L montant d la protction st choisi unité d 2 500 $ avc un maximum

Plus en détail

Deutsche Bank Tarifs et taux

Deutsche Bank Tarifs et taux Deutsche Bank Tarifs et taux En vigueur au 01/08/2015 6759 COMPTES À VUE EN EURO Frais de gestion DB E-Account DB Investor Account Compte à vue classique 1 ouverture gratuit gratuit gratuit fermeture gratuit

Plus en détail

Prix et conditions pour e-trading. Etat au 1 er novembre 2014 Sous réserve de modifications de prix

Prix et conditions pour e-trading. Etat au 1 er novembre 2014 Sous réserve de modifications de prix Prix et conditions pour e-trading Etat au 1 er novembre 2014 Sous réserve de modifications de prix Dépôt-valeurs Frais de courtage pour tous les titres de la SIX/SIX Structured Products de CHF à CHF en

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

RU EN FR DE LV ZH Digipass

RU EN FR DE LV ZH Digipass Digipass Comment commencer à utiliser votre Digipass Rietumu 1. Assurez-vous que vous avez reçu un nouveau système - lorsque vous appuyez sur le bouton On / Off vous verrez la formule d accueil New Token

Plus en détail

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009 Encomb Crtification ds tabls après Solvncy II Dauvill 18 sptmbr 2009 1 Institut ds Actuairs SACEI Christoph MUGNIER ids Sommair 1 L contxt réglmntair t démographiqu 03 2 L xpérinc AXA Franc 08 r l g 3

Plus en détail

Prof.É.D.Taillard. Éléments de la théorie des graphes Prof. E. Taillard 1 EIVD, Informatique logiciel, 4 e semestre

Prof.É.D.Taillard. Éléments de la théorie des graphes Prof. E. Taillard 1 EIVD, Informatique logiciel, 4 e semestre INFORMATIQUE ORIENTATION LOGICIELS ÉLÉMENTS DE LA THÉORIE DES GRAPHES Pro.É.D.Tillr Élémns l éori s rps Pro. E. Tillr 1 EIVD, Inormiqu loiil, 4 smsr DÉFINITIONS Un rp G s onsiué un nsml X somms ou nœus

Plus en détail

tarif standard des principales opérations et principaux services bancaires des personnes morales

tarif standard des principales opérations et principaux services bancaires des personnes morales tarif standard des principales opérations et principaux services bancaires des personnes morales TARIF EN VIGUEUR AU 1ER JANVIER 2012 Corporate & Public Bank Des experts au service de vos ambitions 1.

Plus en détail

#Guide jeunes. @étudiant @demandeur d emploi @travailleur. L accès à la santé pour tous!

#Guide jeunes. @étudiant @demandeur d emploi @travailleur. L accès à la santé pour tous! #Guide jeunes @étudint @demndeur d emploi @trvilleur MUTUALITE SOIALISTE DU BRABANT L ccès à l snté pour tous! rembourse 40 /n L Mutulité sociliste pour t contrception Love4you.be by Mutulité Sociliste

Plus en détail

Kit de survie - Bac ES

Kit de survie - Bac ES Kit de survie - Bc ES. Étude du signe d une expression ) Signe de x + Ü Ü ½ Ò µ¼ Ò ½ 0) On détermine l vleur de x qui nnule x +, puis on pplique l règle : «signe de près le 0». ) Signe de x + x + c ܾ

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mthémtiques nnée 2009-2010 Chpitre 2 Le prolème de l unicité des solutions 1 Le prolème et quelques réponses : 1.1 Un exemple Montrer que l éqution différentielle :

Plus en détail

6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Principes

6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Principes 6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Princips But : Résultats : Convnir ds documnts dont l'ntrpris va s dotr Not adrssé au prsonnl; ligns dirctrics sur la documntation Tâch confié au : Tmps total nécssair : Rprésntant

Plus en détail

Bilan et Compte de Résultat au 31 décembre 2008

Bilan et Compte de Résultat au 31 décembre 2008 NOVACAMBIOS FRANCE Bilan et Compte de Résultat au 31 décembre 2008 Cabinet d expertise comptable Z Bilan actif Brut Amortissements Provisions ACTIF Immobilisations incorporelles Frais d'établissement 4

Plus en détail

Croissance et régimes d'investissement

Croissance et régimes d'investissement No 24 1 Jnvier Croissnce e régimes d'invesissemen Pierre Vill Croissnce e régimes d'invesissemen Pierre Vill No 24 1 Jnvier Croissnce e régimes d'invesissemen TBLE OF CONTENTS SUMMRY... 4 BSTRCT... 5 RÉSUMÉ...

Plus en détail

Bien rénover c est bien isoler!

Bien rénover c est bien isoler! DU 10 OCTOBRE AU 4 NOVEMBRE Bin rénovr c st bin isolr! Ouat d cllulos : la solution écologiqu! 99 0l kg Ls BigMomnts d l isolation Isolation d la toitur t ds combls IBR rvêtu kraft l 40 R6 Ep. 40 mm Dim.

Plus en détail

INFOBOARD. Avril 2014

INFOBOARD. Avril 2014 INFOBOARD Avril 2014 Table des matières AVANTAGE DE TOUTE NATURE 1. Voitures 2. Mise à disposition gratuite d un bien mobilier 3. Mise à disposition gratuite d un GSM (avec abonnement) 4. Electricité et

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

La rentabilité des investissements

La rentabilité des investissements La renabilié des invesissemens Inroducion Difficulé d évaluer des invesissemens TI : problème de l idenificaion des bénéfices, des coûs (absence de saisiques empiriques) problème des bénéfices Inangibles

Plus en détail

Principaux tarifs bancaires au 1 er mars 2016

Principaux tarifs bancaires au 1 er mars 2016 Principaux tarifs bancaires au 1 er mars 2016 COMPTES COURANTS Comptes courants classiques Frais de gestion de compte : Commission d arrêté de compte : EUR 2,50 / trimestre Frais d envoi : - extrait mensuel

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE APPEL A COMMUNICATIONS 12 DÉCEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2012 http://sfr.larhumatologi.fr Vous dvz soumttr vos résumés

Plus en détail

Fixant les conditions d'exercice des activités commerce en République du Bénin. Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit:

Fixant les conditions d'exercice des activités commerce en République du Bénin. Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit: Fixant ls conditions d'xrcic ds activités commrc n Républiqu du Bénin. LE HAUT CONSEIL DE LA REPUBLIQUE a délibéré t adopté n sa séanc du 9mai 1990. L Présidnt d la Républiqu promulgu la loi dont la tnur

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

Comment les robots construisent leur monde

Comment les robots construisent leur monde Phoo ECAL / Milo Kllr, Dsign : ECAL / Singal Mösch Francis Chabloz Commn ls robos consruisn lur mond par Frédéric Kaplan Pirr-Yvs Oudyr Pourrai-on apprndr à un robo l nom ds objs qui l nourn? N suffirai-il

Plus en détail

Note mensuelle des TCN Février 2014

Note mensuelle des TCN Février 2014 Nombre de jours Nombre de jours DIRECTION GÉNÉRALE DES OPÉRATIONS DIRECTION DE LA STABILITÉ FINANCIÈRE SERVICE DES TITRES DE CRÉANCES NÉGOCIABLES Paris, le 14 mars 14 DIFFUSION EXTERNE Contact : stcn.publi@banque-france.fr

Plus en détail