Titrages acidobasiques de mélanges contenant une espèce forte et une espèce faible : successifs ou simultanés?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Titrages acidobasiques de mélanges contenant une espèce forte et une espèce faible : successifs ou simultanés?"

Transcription

1 Titrgs cidobsiqus d mélngs contnnt un spèc fort t un spèc fibl : succssifs ou simultnés? Introduction. L'étud d titrgs cidobsiqus d mélngs d dux ou plusiurs cids (ou bss) st un xrcic cournt [-]. Ls solutions considérés résultnt l plus souvnt soit du mélng d dux spècs fibls (dux cids ou dux bss), soit d l'ssocition d'un spèc fort t d'un spèc fibl. L qustion usullmnt bordé st lors cll d l succssivité ou d l simultnéité ds titrgs ds dux cidités ou bsicités. On put rpplr qu dns l cs du mélng d dux spècs fibls ssociés à dux p notés p t p, vc p < p, il st usullmnt démontré [,] qu l critèr p p > boutit u dosg succssif ds dux spècs, t donc à l constttion d'un équivlnc prtill xploitbl. Dns l cs d'un mélng d'un spèc fort vc un spèc fibl, il st prssnti qu ls grndurs thrmodynmiqus tlls ls constnts d'cidités, ou ls constnts d'équilibr ds réctions d titrg / [] sont à considérr fin d conclur qunt u crctèr succssif ds titrgs. Toutfois ucun critèr quntittif n'st ni démontré, ni présnté fin d conclur d fçon rigourus. Crtins collègus tndnt à "ppliqur" plus ou moins intuitivmnt l critèr étbli pour ls mélngs d'spècs fibls, n injctnt p = (corrspondnt à l'cid fort) pour ls mélngs d'cids, t p = (corrspondnt à l bs fort) pour ls mélngs d bss. Ct rticl trit d l démonstrtion d critèrs quntittifs prmttnt d conclur qunt à l succssivité ou simultnéité ds titrgs -métriqus d dux cids (ou bss), l un() fort() t l utr fibl n mélng.. Réction «totl» (quntittiv) Dns ct rticl tout réction cidobsiqu support ds titrgs sr bin ntndu considéré comm "totl". En notnt C l'ordr d grndur d l concntrtion ds réctifs nggés (spècs dosés t titrnts), l tblu résum ls conditions à rspctr fin qu tout réction d titrg soit ssimilbl à un réction "totl" [], pour un tmpértur d C.. Critèr générl d succssivité Il st générlmnt considéré [,] qu dux titrg d dux spècs n mélng sont succssifs, si t sulmnt si lorsqu l tux d'vncmnt du titrg d l prmièr spèc st d %, clui du titrg d l scond spèc st infériur à %. Dns c cs on constt usullmnt un équivlnc prtill rpérbl xpérimntlmnt, t donc nlytiqumnt xploitbl. En considérnt qu un spèc dvint négligbl u critèr d %. L. Lops / RNChimi /

2 Tblu : Critèrs d réction "totl" Constnt Titrg Réction d titrg d'équilibr Critèr d réction "totl" Acid fort / bs fort H O + + OH - = H O C > mol.l Acid fibl (AH) / bs fort AH + OH - = A - + H O (AH/A ) C > Bs fibl (B) / cid fort B + H O + = BH + + H O + (BH /B) C > Acid fibl (AH) / bs fibl (B) AH + B = A - + BH + (AH/A ) + (BH /B) >. Titrgs d'un mélng comportnt un cid fort t un cid fibl.. Titrg d'un mélng d'un cid fort t d'un cid fibl pr un bs fort Soit un solution contnnt un cid fort t un cid fibl AH d constnt d'cidité. Considérons l titrg d c mélng pr un bs fort. Envisgons l position du titrg, où un quntité d mtièr n ions hydroxyd égl à % d l quntité d mtièr n cid fort initilmnt présnt, été introduit. Notons C t C ls concntrtions formlls n cid fort t n cid fibl, dns ctt solution, près mélng ds réctifs t vnt tout réction chimiqu. L solution équivlnt [] résultnt du tritmnt du trnsfrt d protons ntr ls spècs forts, conduit à un solution tll qu [H O + ] = - C t [AH] = C. Rjoutons l'hypothès usullmnt stisfit lors d titrgs clssiqus (solutions rltivmnt concntrés) C > lors l réction prépondérnt (RP) d l solution équivlnt st l solvolys d l'cid fibl [], t l concntrtion n bs conjugué A - put-êtr évlué n procédnt à un tblu d'vncmnt sur ctt RP AH + H O = H O + + A - initil C - C équilibr C -x - C + x x L'ppliction d l rltion d Guldbrg t Wg à ct équilibr fournit Ct rticl tritnt ds solutions quuss, fin d'llégr ls écriturs, ls indics précisnt l étt d référnc thrmodynmiqu "(q)" t "(l)" n sont ps mntionnés. Dns c documnt, nous dévlopprons ls ctivités ds solutés dns l'échll ds concntrtions, n supposnt ls cofficints d'ctivité (γ) prochs d l'unité. D plus, fin d'llégr ls écriturs nous mploirons l nottion usull simplifié i = C i qui présuppos qu touts ls concntrtions sont implicitmnt xprimés n mol.l -. D'où l'bsnc d trm C dns ls écriturs. L. Lops / RNChimi /

3 soit = x( C + x) C x x + ( - C + ) C = () () L concntrtion [A - ] st donc l rcin positiv du polynôm : ( C + ) + ( C+ ) + C x = () t l trduction du critèr d succssivité précédmmnt énoncé fournit ( C+ ) + ( C+ ) + C x = < C () soit ( C + ) + C <, C + ( C + ) d'où ( C + ) + C < (, C ) + ( C + ) + (, C )( C + ) soit < (C + C ) + c qui conduit u critèr d titrgs succssifs rigourux C + C > () qui put êtr "simplifié", n proposnt un rrondi, n C + C > () Ainsi, il put êtr démontré un critèr d titrgs succssifs dns l cs d'un mélng d'un cid fort t d'un cid fibl titrés pr un solution d bs fort. C critèr st fonction à l fois ds concntrtions ds dux typs d'cids présnts, t d l forc d l'cid fibl vi l constnt d l réction d solvolys. Ctt rltion montr qu'un tl mélng possèd un équivlnc prtill rmrqubl si t sulmnt si : l concntrtion totl n cids st rltivmnt (suffismmnt) élvé t/ou L. Lops / RNChimi /

4 l'cid fibl st rltivmnt "fibl" On put rmrqur qu c critèr st loin d l sul sélction bsé sur l comprison ds constnts d'équilibr ds réctions d titrg d l'cid fort (/ ) t d l'cid fibl ( / ) []. L'importnc du fctur concntrtion st églmnt à notr. Ctt démonstrtion étblit qu l'ppliction plus ou moins "intuitiv" du critèr corrspondnt ux mélngs d'cids fibls (boutissnt à l conclusion qu suls ls cids fibls ssociés à un p supériur à ) n'st ps vlid. Toutfois ll prmt d mttr n évidnc l difficulté d dissocir ls titrgs d'un cid fibl rltivmnt "fort" t d'un cid fort. Ls figurs, t présntnt ds xmpls d titrgs simulés pr l logicil Dozzzquux [] vrsion.. Ls figurs t prmttnt d mttr n évidnc l'influnc du fctur concntrtion (cf rltion ()) fin d svoir si ls titrgs ds dux spècs sont succssifs ou simultnés. L figur illustr d plus l possibilité d titrr un cid rltivmnt "fort" isolémnt d l'cid fort à condition d trvillr à d forts concntrtions. L mis n prllèl ds figurs t prmt d visulisr l'impct d l forc d l'cid fibl, vi son (cf rltion ()), à concntrtion constnt. Ls courbs d distribution illustrnt bin, pour chqu titrg l simultnéité ou l succssivité ds dosgs. Trcé du suivi -métriqu n fonction du volum d soud vrsé (V b ) ; Trcé d l distribution n cid fibl AH titré (frction molir x AH ) n fonction d V b ; Trcé d l distribution n bs conjugué A - (frction molir x A- ) n fonction d V b ; Trcé d n H+ /CE n fonction d V b - n H+ /CE x AH x A- V b (ml) Pris d'ssi : Concntrtion n cid fort t n cid fibl C =, M ; E =, ml ; Solution titrnt : concntrtion n soud C =, M ; p =, ; C = C =, M soit C + C =, >, = Figur : Titrg d'un solution contnnt d l'cid chlorhydriqu t d l'cid méthnoïqu rltivmnt concntrés pr un solution d soud Modélistion rélisé sns tnir compt ds évntuls complxs NHCOO (q) t N(HCOO) - (q) []. On utilis l brévition M : mol.l -. L. Lops / RNChimi /

5 Trcé du suivi -métriqu n fonction du volum d soud vrsé (V b ) ; Trcé d l distribution n cid fibl AH titré (frction molir x AH ) n fonction d V b ; Trcé d l distribution n bs conjugué A - (frction molir x A- ) n fonction d V b ; Trcé d n H+ /CE n fonction d V b n H+ /CE x AH x A- V b (ml) Pris d'ssi : Concntrtion n cid fort t n cid fibl C =, mm; E =, ml ; Solution titrnt : concntrtion n soud C =, mm ; p =, ; C = C =, mm soit C + C =, <, = Figur : Titrg d'un solution contnnt d l'cid chlorhydriqu t d l'cid méthnoïqu rltivmnt dilués pr un solution d soud Trcé du suivi -métriqu n fonction du volum d soud vrsé (V b ) ; Trcé d l distribution n cid fibl AH titré (frction molir x AH ) n fonction d V b ; Trcé d l distribution n bs conjugué A - (frction molir x A- ) n fonction d V b ; Trcé d n H+ /CE n fonction d V b n H+ /CE x AH x A- V b (ml) Pris d'ssi : Concntrtion n cid fort t n cid fibl C =, mm; E =, ml ; Solution titrnt : concntrtion n soud C =, mm ; p =, ; C = C =, mm soit C + C =, >, - = Figur : Titrg d'un solution contnnt d l'cid chlorhydriqu t d l'cid hypochlorux pr un solution d soud Modélistion rélisé sns tnir compt ds évntuls complxs NHCOO (q) t N(HCOO) - (q) []. L. Lops / RNChimi /

6 .. Titrg d'un mélng d'un cid fort t d'un cid fibl pr un bs fibl Soit un solution contnnt un cid fort t un cid fibl AH, ssocié à l constnt d'cidité. Considérons l titrg (pu usul, mis nvisgbl) d c mélng pr un bs fibl B, d constnt d'cidité '. Envisgons l position du titrg, où un quntité d mtièr n bs B égl à % d l quntité d mtièr n cid fort initilmnt présnt, été introduit. Notons C t C ls concntrtions formlls n cid fort t n cid fibl, dns ctt solution, près mélng ds réctifs t vnt tout réction chimiqu. L solution équivlnt [] résultnt du tritmnt du trnsfrt d protons ntr l'cid fort t l bs titrnt, conduit à un solution tll qu [H O + ] = - C, [AH] = C t [BH + ] =, C. Rjoutons l'hypothès usullmnt stisfit lors d titrgs impliqunt ds solutions rltivmnt concntrés C > insi qu'un bs titrnt rltivmnt "fort" (i cid conjugué BH + nttmnt plus fibl qu l'cid dosé AH) C > ', C lors l réction prépondérnt (RP) d l solution équivlnt st églmnt l solvolys d l'cid fibl AH [], t l concntrtion n bs conjugué A - put-êtr évlué n procédnt à un tblu d'vncmnt sur ctt RP AH + H O = H O + + A - initil C - C équilibr C -x - C + x x Cci boutit u mêm tritmnt qu'u prgrph., t conduit à l'étblissmnt du critèr ()/().. Titrgs d'un mélng comportnt un bs fort t un bs fibl... Titrg d'un mélng d'un bs fort t d'un bs fibl pr un cid fort. Soit un solution contnnt un bs fort t un bs fibl B, ssocié à l constnt d'cidité. Considérons l titrg d c mélng pr un cid fort. Envisgons l position du titrg, où un quntité d mtièr n ions oxonium égl à % d l quntité d mtièr n bs fort initilmnt présnt, été introduit. Notons C t C ls concntrtions formlls n bs fort t n bs fibl, dns ctt solution, près mélng ds réctifs t vnt tout réction chimiqu. L solution équivlnt [] résultnt du tritmnt du trnsfrt d protons ntr ls spècs forts, conduit à un solution tll qu [OH - ] = - C t [B] = C. L. Lops / RNChimi /

7 Trcé du suivi -métriqu n fonction du volum d'cid chlorhydriqu vrsé (V ) ; Trcé d l distribution n bs fibl B titré (frction molir x B ) n fonction d V ; Trcé d l distribution n cid conjugué BH + (frction molir x BH+ ) n fonction d V ; Trcé d n OH- /CE n fonction d V n OH- /CE V (ml) Pris d'ssi : Concntrtion n bs fort t n bs fibl C =, M; E =, ml ; Solution titrnt : concntrtion n cid chlorhydriqu C =, M ; p =, ; C = C =, M soit C + C = >, = / Figur : Titrg d'un solution contnnt d l soud t d l triméthylmin rltivmnt concntrés pr un solution d'cid chlorhydriqu x B x BH+ Rjoutons l'hypothès usullmnt stisfit lors d titrgs clssiqus (solutions rltivmnt concntrés) C > lors l réction prépondérnt (RP) d l solution équivlnt st l protontion d l bs fibl [], t l concntrtion n cid conjugué BH + put-êtr évlué n procédnt à un tblu d'vncmnt sur ctt RP B + H O = OH - + BH + / initil C - C équilibr C -x - C + x x L' ppliction d l rltion d Guldbrg t Wg à ct équilibr fournit x( C + x) = C x (') Modélistion rélisé sns tnir compt ds pirs d'ions NCl (q) t NOH (q) []. L. Lops / RNChimi /

8 Trcé du suivi -métriqu n fonction du volum d'cid chlorhydriqu vrsé (V ) ; Trcé d l distribution n bs fibl B titré (frction molir x B ) n fonction d V ; Trcé d l distribution n cid conjugué BH + (frction molir x BH+ ) n fonction d V ; Trcé d n OH- /CE n fonction d V n OH- /CE V (ml) Pris d'ssi : Concntrtion n bs fort t n bs fibl C =, mm; E =, ml ; Solution titrnt : concntrtion n cid chlorhydriqu C =, mm ; p =, ; C = C =, mm soit C + C =, <, = / x B x BH+ Figur : Titrg d'un solution contnnt d l soud t d l triméthylmin rltivmnt dilués pr un solution d'cid chlorhydriqu rltion nlogu à l rltion (), qui boutit rigourusmnt u critèr C + C > (') "simplifibl" n proposnt un rrondi, n C + C > (') Rltions équivlnts u coupl ()/(), dépndnts ds concntrtions n spècs dosés (fibl t fort), t d l forc d l bs fibl titré vi l constnt d l'équilibr d protontion /. Ctt rltion montr ici églmnt qu'un tl mélng possèd un équivlnc prtill rmrqubl si t sulmnt si : l concntrtion totl n bss st rltivmnt (suffismnt) élvé t/ou l bs fibl st rltivmnt "fibl" Modélistion rélisé sns tnir compt ds pirs d'ions NCl (q) t NOH (q) []. L. Lops / RNChimi /

9 L'importnc du fctur concntrtion st à notr. Ctt démonstrtion étblit qu l'ppliction plus ou moins "intuitiv" du critèr corrspondnt ux mélngs d'spècs fibls (boutissnt à l conclusion qu suls ls bss fibls ssociés à un p supériur à ) n'st ps vlid. Toutfois ll prmt d mttr n évidnc l difficulté d dissocir ls titrgs d'un bs fibl rltivmnt "fort" t d'un bs fort. Trcé du suivi -métriqu n fonction du volum d'cid chlorhydriqu vrsé (V ) ; Trcé d l distribution n bs fibl B titré (frction molir x B ) n fonction d V ; Trcé d l distribution n cid conjugué BH + (frction molir x BH+ ) n fonction d V ; Trcé d n OH- /CE n fonction d V n OH- /CE V (ml) Pris d'ssi : Concntrtion n bs fort t n bs fibl C =, mm; E =, ml ; Solution titrnt : concntrtion n cid chlorhydriqu C =, mm ; p =, ; C = C =, mm soit C + C =, >, = / x B x BH+ Figur : Titrg d'un solution contnnt d l soud t d l'hypochlorit d sodium pr un solution d'cid chlorhydriqu Ls figurs, t présntnt ds xmpls d titrgs simulés pr l logicil Dozzzquux [] vrsion.. Ls figurs t prmttnt d mttr n évidnc l'influnc du fctur concntrtion (cf rltion (')) fin d svoir si ls titrgs ds dux spècs sont succssifs ou simultnés. L figur illustr d plus l possibilité d titrr un bs rltivmnt "fort" isolémnt d l bs fort à condition d trvillr à ds concntrtions rltivmnt élvés. L mis n prllèl ds figurs t prmt d visulisr l'impct d l forc d l bs fibl, vi l constnt d l réction d protontion / (cf rltion (')), à concntrtion constnt. Ls courbs d distribution illustrnt bin, pour chqu titrg l simultnéité ou l succssivité ds dosgs... Titrg d'un mélng d'un bs fort t d'un bs fibl pr un cid fibl Soit un solution contnnt un bs fort t un bs fibl B, ssocié à l constnt d'cidité. Considérons l titrg d c mélng (pu usul, mis nvisgbl) pr un cid fibl AH, d constnt d'cidité '. Envisgons l position du titrg, où un quntité d mtièr n cid AH égl à % d l quntité d mtièr n bs fort initilmnt présnt, été introduit. Notons C t C ls concntrtions formlls n bs fort t n bs fibl, dns Modélistion rélisé sns tnir compt ds pirs d'ions NCl (q) t NOH (q) []. L. Lops / RNChimi /

10 ctt solution, près mélng ds réctifs t vnt tout réction chimiqu. L solution équivlnt [] résultnt du tritmnt du trnsfrt d protons ntr l bs fort t l'cid titrnt, conduit à un solution tll qu [OH - ] = - C, [B] = C t [A - ] =, C. Rjoutons l'hypothès usullmnt stisfit lors d titrgs impliqunt ds solutions rltivmnt concntrés C > insi qu'un cid titrnt rltivmnt "fort" (i bs conjugué A - nttmnt plus fibl qu l bs dosé B) C >, C ' lors l réction prépondérnt (RP) d l solution équivlnt st églmnt l protontion d l bs fibl B [], t l concntrtion n cid conjugué BH + put-êtr évlué n procédnt à un tblu d'vncmnt sur ctt RP B + H O = OH - + BH + / initil C - C équilibr C -x - C + x x Cci boutit u mêm tritmnt qu'u prgrph., t conduit à l'étblissmnt du critèr (')/('). Conclusion Ct rticl été l'occsion d démontrr ds critèrs quntittifs prmttnt d conclur à l succssivité ou à l simultnéité du titrg -métriqus d dux cids (t d dux bss), l'un() fibl t l'utr fort() n mélng. Un critèr pplicbl à l mjorité ds titrgs clssiqus (solutions rltivmnt concntrés n spèc fibl t bs titrnt suffismmnt fort) impliqunt un mélng d'un spèc fort t d'un spèc fibl, été démontré. Il mt n évidnc l doubl nécssité d tnir compt à l fois ds concntrtions ds dux spècs dosés, insi qu d l "forc" d l'spèc fibl titré. Ls résultts étblis ici sont résumés dns l tblu ci-dssous. Bin évidmmnt, ils présupposnt qu ls trnsfrts d protons supports ds titrgs soint ssimilbls à ds réctions totls. Notons qu cs critèrs ont été étblis sur l bs d concntrtions C t C près jout forml du réctif titrnt t vnt tout trnsformtion chimiqu. Toutfois, dns l but d conclur rpidmnt, t pour ds cs usuls où l'spèc titrnt st d concntrtion similir (impct d l dilution ssz fibl), on put dns un prmir tmps utilisr l'xprssion d cs critèrs n injctnt n liu t plc d C t C, un ordr d grndur ds concntrtions ds spècs dns l solution à dosr. L. Lops / RNChimi /

11 Tblu : Critèrs d titrg succssifs pour ds dosgs cidobsiqus d'un mélng contnnt un spèc fort t un spèc fibl Titrg d'un Pr un solution solution contnnt cid fort t d'un bs fort cid fibl (ou fibl) bs fort t d'un cid fort bs fibl (ou fibl) Critèr rigourux d Critèr succssivité "simplifié" Rmrqus C + C > C + C > C : concntrtion n spèc fort titré C : concntrtion n C + C > C + C > spèc fibl titré : constnt d'cidité rltiv à l'spèc fibl titré Rmrcimnts. J'xprim ms sincèrs rmrcimnts à Xvir Btill, micl révisur d c documnt. Bibliogrphi / Ntogrphi. [] GRÉCIAS P. Chimi èr nné PCSI. Pris : Lvoisir,. [] DURUPTHY A., CASALOT A., JAUBERT A. t MESNIL C. Chimi II èr nné PCSI. Hchtt,. [] VERGNES M., GILLES A. Dosgs -métriqus : Méthod grphiqu d détrmintion du point d'équivlnc : méthod d GRAN. Bull. Un. Phys., mi, vol., p. -. [] PETITJ., SOURISSEAU J. Dosgs d mélngs d'cids. Bull. Un. Phys., juin, vol. (), p. -. [] LOPES L. Réctions "totls" n solution quus. Bull. Un. Phys., mrs, vol., p. -. [] LOPES L. Méthod d l réction prépondérnt : proposition d'un pproch quntittiv systémtisé. Bull. Un. Phys., mi, vol., p. -. Disponibl sur intrnt : <URL : [] BIANSAN J.-M. Logicil Dozzzquux, vrsion.. Disponibl sur intrnt : L. Lops / RNChimi /

Raffinement de modèles comportementaux UML, vérification des relations d implantation et d extension sur les machines d états

Raffinement de modèles comportementaux UML, vérification des relations d implantation et d extension sur les machines d états Rffinmnt d modèls comportmntux UML, vérifiction ds rltions d implnttion t d xtnsion sur ls mchins d étts Thoms Lmolis Ann-Lis Couris Hong-Vit Luong févrir 2009 1 Motivtions L dévloppmnt d SLP (SIS ---

Plus en détail

Influence du milieu d étude sur l activité (suite) Inhibition et activation

Influence du milieu d étude sur l activité (suite) Inhibition et activation Influence du milieu d étude sur l ctivité (suite) Inhibition et ctivtion Influence de l tempérture Influence du ph 1 Influence de l tempérture Si on chuffe une préprtion enzymtique, l ctivité ugmente jusqu

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

f n (x) = x n e x. T k

f n (x) = x n e x. T k EXERCICE 3 (7 points) Commun à tous ls candidats Pour tout ntir naturl n supériur ou égal à, on désign par f n la fonction défini sur R par : f n (x) = x n x. On not C n sa courb rprésntativ dans un rpèr

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique.

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique. C39211 Ecole Normle Supérieure de Cchn 61 venue du président Wilson 94230 CACHAN Concours d dmission en 3 ème nnée Informtique Session 2009 INFORMATIQUE 1 Durée : 5 heures «Aucun document n est utorisé»

Plus en détail

Fonction logarithme exercices corrigés

Fonction logarithme exercices corrigés Trminal S Fonctions Logarithms Vrai-Fau Fonction ln, EPF 6 Equation, Franc 4 4 Dérivés t ln 4 5 Primitivs t ln 6 Calcul d limits 5 6 7 Résolution (in)équations 7 8 Avc ROC 8 9 Dérivation t ncadrmnt 9 Fonction+équation,

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

Théorème de Lax Milgram Application au problème de Dirichlet pour l équation de Sturm Liouville

Théorème de Lax Milgram Application au problème de Dirichlet pour l équation de Sturm Liouville Théorème de Lx Milgrm Appliction u problème de Dirichlet pour l éqution de Sturm Liouville Résumé du cours de MEDP Mîtrise de mthémtiques 2000 2001 2001nov18 (medp-lx-milgrm.tex) Dns ce chpitre, on se

Plus en détail

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE 1 Rappls sur l air humid L'air ambiant n'st jamais parfaitmnt sc ; il contint toujours un crtain quantité d'au. Air Humid = Air Sc + Vapur d'eau A prssion atmosphériqu,

Plus en détail

Chapitre 11 : L inductance

Chapitre 11 : L inductance Chpitre : inductnce Exercices E. On donne A πr 4π 4 metn N 8 spires/m. () Selon l exemple., µ n A 4π 7 (8) 4π 4 (,5) 5 µh (b) À prtir de l éqution.4, on trouve ξ ξ 4 3 5 6 6,3 A/s E. On donne A πr,5π 4

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

Inclure la vidéo comme levier de sa stratégie marketing

Inclure la vidéo comme levier de sa stratégie marketing Inclur l vidéo comm lvir d s strtégi mrkting 2motion.com Stphni Prot, Dirctric Adjoint, 2motion sprot@2motion.com Strtégi mrkting Un strtégi mrkting s définit comm un pln d ctions coordonnés miss n ouvr

Plus en détail

3- Les taux d'intérêt

3- Les taux d'intérêt 3- Les tux d'intérêt Mishkin (2007), Monnie, Bnque et mrchés finnciers, Person Eduction, ch. 4 et 6 Vernimmen (2005), Finnce d'entreprise, Dlloz, ch. 20 à 22 1- Mesurer les tux d'intérêt comprer les différents

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) (

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) ( Correction de l épreuve CCP PSI Mths PREMIÈRE PARTIE I- Soit t u voisinge de, t Alors ϕt t s = ϕt ρt s ρs Pr hypothèse, l fonction ϕt ϕt est lorsque t, il en est donc de même de ρt s ρt s ρs cr ρ s est

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

2.1 Comment implanter en C un reconnaisseur de mots? Aut2 q 0 q 1

2.1 Comment implanter en C un reconnaisseur de mots? Aut2 q 0 q 1 Lngges Automtes Non-déterminisme Grmmires Attiuées et Génértives Expressions régulières Correction Prtielle de Progrmmes Ceci n'est ps un cours de Lngge C++ 2.1 Comment implnter en C un reconnisseur de

Plus en détail

Les ressources du PC

Les ressources du PC Modul 2 Ls rssourcs du PC Duré : 2h (1 séanc d 2h) Ctt séanc d dux hurs suit l ordr du référntil d compétncs du portfolio rattaché à c modul (v. portfolio du modul 2). Votr ordinatur PC st un machin composé

Plus en détail

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI!

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI! Pour développer votre entreprise Gestion Commercile Gérez le cycle complet des chts (demnde de prix, fcture fournisseur), des stocks (entrée, sortie mouvement, suivi) et des ventes (devis, fcture, règlement,

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

Menu outils de navigation mennavi.htm

Menu outils de navigation mennavi.htm Pge de lncement index.htm Voici l représenttion schémtique de l structure du site Wllonie, toutes les crtes en mins... Pge d ccueil win.htm nevs générl menwin.htm À propos de l structure des données :

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

Partie 4 : La monnaie et l'inflation

Partie 4 : La monnaie et l'inflation Prtie 4 : L monnie et l'infltion Enseignnt A. Direr Licence 2, 1er semestre 2008-9 Université Pierre Mendès Frnce Cours de mcroéconomie suite 4.1 Introduction Nous vons vu dns l prtie introductive que

Plus en détail

ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES

ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES I. Précision d'une mesure directe Une mesure directe est une mesure lue sur un ppreil de mesure. Le résultt d'une mesure directe n'est jmis connu de fçon prfitement excte.

Plus en détail

Créer des jeux avec GLUP

Créer des jeux avec GLUP Créer des jeux vec GLUP GLUP (générteur ludopédgogique) est un service en ligne du CRDP de l cdémie de Versilles. Il permet de trnsformer des exercices à se de texte en mini-jeux téléchrgeles. Les jeux

Plus en détail

/HVV\VWqPHVFRPELQDWRLUHV

/HVV\VWqPHVFRPELQDWRLUHV /HVV\VWqPHVFRPELQDWRLUHV I. Définition On ppelle système combintoire tout système numérique dont les sorties sont exclusivement définies à prtir des vribles d entrée (Figure ). = f(x, x 2,,, x n ) x x

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

Turbine hydraulique Girard simplifiée pour faibles et très faibles puissances

Turbine hydraulique Girard simplifiée pour faibles et très faibles puissances Turbine hydrulique Girrd simplifiée pour fibles et très fibles puissnces Prof. Ing. Zoltàn Hosszuréty, DrSc. Professeur à l'université technique de Kosice Les sites hydruliques disposnt de fibles débits

Plus en détail

CAP PRO E SCHEMA : LE MOTEUR

CAP PRO E SCHEMA : LE MOTEUR CAP PRO E SCHEMA : E MOTEUR folio folio folio folio folio folio folio 7 folio 8 folio 9 plque signlétique d un moteur puissnce sorée pr un moteur plque à ornes d un moteur triphsé e couplge étoile e couplge

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Direction des Études et Synthèses Économiques Département des Comptes Nationaux Division des Comptes Trimestriels

Direction des Études et Synthèses Économiques Département des Comptes Nationaux Division des Comptes Trimestriels Etb=MK2, Timbre=G430, TimbreDnsAdresse=Vri, Version=W2000/Chrte7, VersionTrvil=W2000/Chrte7 Direction des Études et Synthèses Économiques Déprtement des Comptes Ntionux Division des Comptes Trimestriels

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir en math

Tout ce qu il faut savoir en math Tout ce qu il fut svoir en mth 1 Pourcentge Prendre un pourcentge t % d un quntité : t Clculer le pourcentge d une quntité pr rpport à une quntité b : Le coefficient multiplicteur CM pour une ugmenttion

Plus en détail

Le Guide 2012. des logiciels et services EBP. Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER

Le Guide 2012. des logiciels et services EBP. Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER 1. Vous en êtes cpble. 2. C est efficce et vous llez ggner du temps chque jour. 3. Cel fit vendre : vlorisez votre entreprise pr vos documents. 4. C est profitble :

Plus en détail

Synthèse de cours (Terminale S) Calcul intégral

Synthèse de cours (Terminale S) Calcul intégral Synthèse de cours (Terminle S) Clcul intégrl Intégrle d une onction continue positive sur un intervlle [;] Dns cette première prtie, on considère une onction continue positive sur un intervlle [ ; ] (

Plus en détail

jean-marc.routoure@unicaen.fr

jean-marc.routoure@unicaen.fr n u u xq u i m ut a v s r o u o c id s i v d Un long VERS UN ENSEIGNEMENT MIXTE : PARTAGE D EXPÉRIENCES! EXEMPLE D UN DISPOSITIF D ENSEIGNEMENT MIXTE JEAN-MARC ROUTOURE, CORENTIN JOREL, DIDIER ROBBES,

Plus en détail

n/a Aucun frais de 18-80 Tel que défini au tablea u des

n/a Aucun frais de 18-80 Tel que défini au tablea u des Compagni La Capital La positiv -Aucun xamn médical n st rquis lors d l adhésion. Il vous suffit d répondr à 4 qustions d admissibilité. L montant d la protction st choisi unité d 2 500 $ avc un maximum

Plus en détail

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais Sttuts ASF Assocition Suisse Feldenkris Contenu Pge I. Nom, siège, ojectif et missions 1 Nom et siège 2 2 Ojectif 2 3 Missions 2 II. Memres 4 Modes d ffilition 3 5 Droits et oligtions des memres 3 6 Adhésion

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

Algorithmes sur les mots (séquences)

Algorithmes sur les mots (séquences) Introduction Algorithmes sur les mots (séquences) Algorithmes sur les mots (textes, séquences, chines de crctères) Nomreuses pplictions : ses de données iliogrphiques ioinformtique (séquences de iomolécules)

Plus en détail

Séquence 8. Probabilité : lois à densité. Sommaire

Séquence 8. Probabilité : lois à densité. Sommaire Séquence 8 Proilité : lois à densité Sommire. Prérequis 2. Lois de proilité à densité sur un intervlle 3. Lois uniformes 4. Lois exponentielles 5. Synthèse de l séquence Dns cette séquence, on introduit

Plus en détail

ECHANTILLONNAGE, QUANTIFICATION CONVERSION ANALOGIQUE-NUMERIQUE NUMERIQUE-ANALOGIQUE. (Vol. 3)

ECHANTILLONNAGE, QUANTIFICATION CONVERSION ANALOGIQUE-NUMERIQUE NUMERIQUE-ANALOGIQUE. (Vol. 3) Dpt GEII IUT Bordaux I ECHANTILLONNAGE, QUANTIFICATION CONVERSION ANALOGIQUE-NUMERIQUE t NUMERIQUE-ANALOGIQUE (Vol. 3) G. Couturir Tl : 05 56 84 57 58 mail : couturir@lc.iuta.u-bordaux.fr Sommair I- Spctr

Plus en détail

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE L' Algère de BOOLE L'lgère de Boole est l prtie des mthémtiques, de l logique et de l'électronique qui s'intéresse ux opértions et ux fonctions sur les vriles logiques. Le nom provient de George Boole.

Plus en détail

Les règles de Descartes et de Budan Fourier

Les règles de Descartes et de Budan Fourier Ojectifs de ce chpitre Mthémtiques ssistées pr ordinteur Chpitre 4 : Rcines des polynômes réels et complexes Michel Eisermnn Mt49, DLST LS4, Année 8-9 www-fourierujf-grenolefr/ eiserm/cours # mo Document

Plus en détail

gfaubert septembre 2010 1

gfaubert septembre 2010 1 Notes de cours Pour l e secondire Compiltion et/ou crétion Guyline Fuert Septemre 00 gfuert septemre 00 Géométrie------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Exercices corrigés 9325 = 2 4662 + 1 4662 = 2 2331 + 0 2331 = 2 1165 + 1

Exercices corrigés 9325 = 2 4662 + 1 4662 = 2 2331 + 0 2331 = 2 1165 + 1 Grenoble INP Pgor 1ère nnée Exercices corrigés Anlyse numérique NB : Les exercices corrigés ici sont les exercices proposés durnt les sénces de cours. Les corrections données sont des corrections plus

Plus en détail

TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire. DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée

TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire. DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée EXERCICE I : PRINCIPE D UNE MINUTERIE (5,5 points) A. ÉTUDE THÉORIQUE D'UN DIPÔLE RC SOUMIS À UN ÉCHELON DE TENSION.

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

L'algèbre de BOOLE ou algèbre logique est l'algèbre définie pour des variables ne pouvant prendre que deux états.

L'algèbre de BOOLE ou algèbre logique est l'algèbre définie pour des variables ne pouvant prendre que deux états. ciences Industrielles ystèmes comintoires Ppnicol Roert Lycée Jcques Amyot I - YTEME COMBINATOIRE A. Algère de Boole. Vriles logiques: Un signl réel est une grndeur physique en générl continue, on ssocie

Plus en détail

Techniques d analyse de circuits

Techniques d analyse de circuits Chpitre 3 Tehniques d nlyse de iruits Ce hpitre présente différentes méthodes d nlyse de iruits. Ces méthodes permettent de simplifier l nlyse de iruits ontennt plusieurs éléments. Bien qu on peut résoudre

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Comment remplir votre Bulletin d Adhésion?

Comment remplir votre Bulletin d Adhésion? Commnt rmplir votr Bulltin d Adhésion? BESOIN D AIDE? Applz Boursorama Banqu au 0 800 09 20 09 N Vrt APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE À rtournr à : Boursorama Banqu - Srvic ouvrtur d compt Libr répons

Plus en détail

Utilisation d un tableur dans l exploitation des courbes de dosage spectrophotométrique.

Utilisation d un tableur dans l exploitation des courbes de dosage spectrophotométrique. Utilisation d un tableur dans l exploitation des courbes de dosage spectrophotométrique. A METHODE DE LA GAMME D ETALONNAGE... 1 1. Saisie des valeurs... 1 2. Tracé de la gamme d étalonnage... 2 3. Modélisation

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

Théorème de Poincaré - Formule de Green-Riemann

Théorème de Poincaré - Formule de Green-Riemann Chpitre 11 Théorème de Poincré - Formule de Green-Riemnn Ce chpitre s inscrit dns l continuité du précédent. On vu à l proposition 1.16 que les formes différentielles sont bien plus grébles à mnipuler

Plus en détail

Demande de retraite de réversion

Demande de retraite de réversion Nous somms là pour vous aidr Dmand d rtrait d révrsion Ctt notic a été réalisé pour vous aidr à complétr vos dmand t déclaration d rssourcs. Pour nous contactr : Vous désirz ds informations complémntairs,

Plus en détail

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet Résrvé à votr intrlocutur AXA Portfuill : CR012764 N Clint : 1 r réalisatur : Matricul : 2 réalisatur : Matricul : Intégr@l Garanti ds Accidnts d la Vi - Protction ds Risqus liés à Intrnt J complèt ms

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

Perrothon Sandrine UV Visible. Spectrophotométrie d'absorption moléculaire Étude et dosage de la vitamine B 6

Perrothon Sandrine UV Visible. Spectrophotométrie d'absorption moléculaire Étude et dosage de la vitamine B 6 Spectrophotométrie d'absorption moléculaire Étude et dosage de la vitamine B 6 1 1.But et théorie: Le but de cette expérience est de comprendre l'intérêt de la spectrophotométrie d'absorption moléculaire

Plus en détail

Fiche de révisions sur les acides et les bases

Fiche de révisions sur les acides et les bases Fiche de révisions sur les s et les s A Définitions : : espèce chimique capable de libérer un (ou plusieurs proton (s. : espèce chimique capable de capter un (ou plusieurs proton (s. Attention! Dans une

Plus en détail

12Planet ConferenceServer

12Planet ConferenceServer Présenttion solution 12Plnet ConferenceServer Orgniser des conférences, débts ou interviews en temps réel sur le Web ou sur votre Intrnet ConferenceServer principles fonctionnlités Fonction de modértion

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

Evaluation de la performance des barrages poids basée sur la formalisation et l agrégation des connaissances

Evaluation de la performance des barrages poids basée sur la formalisation et l agrégation des connaissances Evlution de l performnce des brrges poids bsée sur l formlistion et l grégtion des connissnces Curt Corinne 1, Perldi Audrey 1, Félix Huguette 1 1 Irste, UR OHAX Ouvrges Hydruliques et Hydrologie, 375

Plus en détail

MATHEMATIQUES GENERALES partim A

MATHEMATIQUES GENERALES partim A Fculté des Sciences MATHEMATIQUES GENERALES prtim A Première nnée de bchelier en Biologie, Chimie, Géogrphie, Géologie, Physique et Informtique, Philosophie Année cdémique 04-05 Frnçoise BASTIN Introduction

Plus en détail

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide La constante d autoprotolyse de l eau, K W, est égale au produit de K a par K b pour un couple acide/base donné : En passant en échelle logarithmique, on voit donc que la somme du pk a et du pk b d un

Plus en détail

Gestion de casiers en milieu scolaire. Augmenter la disponibilité en mode centralisé ou consignes, avec les casiers de Traka. traka.

Gestion de casiers en milieu scolaire. Augmenter la disponibilité en mode centralisé ou consignes, avec les casiers de Traka. traka. gstion intllignt ds ccès Gstion d csirs n iliu scolir Augntr l disponibilité n od cntrlisé ou consigns, vc ls csirs d Trk trk.fr/csirs Un solution d gstion innovnt pr Trk Ldr ondil d l gstion intllignt

Plus en détail

Florence Jusot, Myriam Khlat, Thierry Rochereau, Catherine Sermet*

Florence Jusot, Myriam Khlat, Thierry Rochereau, Catherine Sermet* Santé t protction social 7 Un mauvais santé augmnt fortmnt ls risqus d prt d mploi Flonc Jusot, Myriam Khlat, Thirry Rochau, Cathrin Srmt* Un actif ayant un mploi a baucoup plus d risqus d dvnir inactif

Plus en détail

LANGAGES - GRAMMAIRES - AUTOMATES

LANGAGES - GRAMMAIRES - AUTOMATES LANGAGES - GRAMMAIRES - AUTOMATES Mrie-Pule Muller Version du 14 juillet 2005 Ce cours présente et met en oeuvre quelques méthodes mthémtiques pour l informtique théorique. Ces notions de bse pourront

Plus en détail

REGLEMENT DU CLASSEMENT NATIONAL

REGLEMENT DU CLASSEMENT NATIONAL REGLEMET DU CLASSEMET ATIOAL / Les règles indiquées ici sont celles utilisées pour clculer les ttributions de points de l sison -. I. PRICIPES DE BASE Le clssement ntionl de l F.F.B. est le seul uquel

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

Module 2 : Déterminant d une matrice

Module 2 : Déterminant d une matrice L Mth Stt Module les déterminnts M Module : Déterminnt d une mtrice Unité : Déterminnt d une mtrice x Soit une mtrice lignes et colonnes (,) c b d Pr définition, son déterminnt est le nombre réel noté

Plus en détail

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution :

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution : SP. 3 Concentration molaire exercices Savoir son cours Concentrations : Calculer les concentrations molaires en soluté apporté des solutions désinfectantes suivantes : a) Une solution de 2,0 L contenant

Plus en détail

ANALYSE NUMERIQUE NON-LINEAIRE

ANALYSE NUMERIQUE NON-LINEAIRE Université de Metz Licence de Mthémtiques - 3ème nnée 1er semestre ANALYSE NUMERIQUE NON-LINEAIRE pr Rlph Chill Lbortoire de Mthémtiques et Applictions de Metz Année 010/11 1 Tble des mtières Chpitre

Plus en détail

3 LES OUTILS DE DESCRIPTION D UNE FONCTION LOGIQUE

3 LES OUTILS DE DESCRIPTION D UNE FONCTION LOGIQUE 1GEN ciences et Techniques Industrielles Pge 1 sur 7 Automtique et Informtiques Appliquées Génie Énergétique Première 1 - LA VARIABLE BINAIRE L électrotechnique, l électronique et l mécnique étudient et

Plus en détail

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS EFFETS DE COMMERCE CHAPITRE 11, PAGE 334 328 EFFETS DE COMMERCE Effts d commrc Exprssion la plus courammnt utilisé pour désignr ls divrs instrumnts d paimnt d un somm d argnt. Ls ffts d commrc sont ds

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mthémtiques nnée 2009-2010 Chpitre 2 Le prolème de l unicité des solutions 1 Le prolème et quelques réponses : 1.1 Un exemple Montrer que l éqution différentielle :

Plus en détail

semestre 3 des Licences MISM annnée universitaire 2004-2005

semestre 3 des Licences MISM annnée universitaire 2004-2005 MATHÉMATIQUES 3 semestre 3 des Licences MISM nnnée universitire 24-25 Driss BOULARAS 2 Tble des mtières Rppels 5. Ensembles et opértions sur les ensembles.................. 5.. Prties d un ensemble.........................

Plus en détail

Thèse. Doctorat en Sciences

Thèse. Doctorat en Sciences Ministèr d l Ensignmnt Supériur t d la Rchrch Scintifiqu Univrsité Frhat Abbas, Sétif Faculté d Tchnologi Départmnt d Elctroniqu Thès Présnté par M. LAIB Salah-Eddin Pour l Obtntion du Diplôm d Doctorat

Plus en détail

Demande de prêt PRET ACCESSION AUTRES. Nature du projet. Situation familiale. Action Logement - Les entreprises s engagent avec les salariés

Demande de prêt PRET ACCESSION AUTRES. Nature du projet. Situation familiale. Action Logement - Les entreprises s engagent avec les salariés Dmand d prêt PRET ACCESSION AUTRES Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Natur du projt Dat d dépôt du dossir Achat Trrain Construction ou Achat logmnt nuf Acquisition sans travaux Autrs

Plus en détail

CONDUITE DE PROJET WEB

CONDUITE DE PROJET WEB Introduction L crétion d un it Wb doit uivr un métodologi bin défini, vc d p clirmnt idntifié. L projt Wb décompo n 4 p ucciv : Définition du projt Concption Rélition Mi n lign Crtin p ont trè tcniqu,

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs

Recueil des Actes Administratifs PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES Scrétrit Générl pour ls Affirs Régionls Rcuil ds Acts Administrtifs POITIERS Eglis Notr Dm L Grnd NIORT L Donjon LA ROCHELLE L Viu Port ANGOULEME Cthédrl Sint-Pirr

Plus en détail

Initiation à la virologie Chapitre IV : Diagnostic viral

Initiation à la virologie Chapitre IV : Diagnostic viral Initiation à la virologi Chapitr IV : Diagnostic viral [www.virologi-uclouvain.b] Objctifs du modul Nous disposons d outils d laboratoir nous prmttant d détctr ls infctions virals t lurs ffts. Lorsqu on

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1 P* / P* / P DEVOI SUVEILLE DE PHYSIQUE N 6 sptmbr 4 POBLEME : ASSOIATION DE IUITS On analys, à laid dun oscilloscop, l circuit ci-contr comportant un génératur d tnsion E,r ( ), rprésnté dans l cadr pointillé,

Plus en détail

Université Paris-Dauphine DUMI2E. UFR Mathématiques de la décision. Notes de cours. Analyse 2. Filippo SANTAMBROGIO

Université Paris-Dauphine DUMI2E. UFR Mathématiques de la décision. Notes de cours. Analyse 2. Filippo SANTAMBROGIO Université Pris-Duphine DUMI2E UFR Mthémtiques de l décision Notes de cours Anlyse 2 Filippo SANTAMBROGIO Année 2008 2 Tble des mtières 1 Optimistion de fonctions continues et dérivbles 5 1.1 Continuité........................................

Plus en détail

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Nom : Prénom: n groupe: TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Consignes de sécurité de base: Porter une blouse en coton, pas de nu-pieds Porter des lunettes, des gants (en fonction des espèces

Plus en détail

Guide de correction TD 6

Guide de correction TD 6 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un

Plus en détail

Chapitre 8. Structures de données avancées. Primitives. Applications. L'informatique au lycée. http://ow.ly/35jlt

Chapitre 8. Structures de données avancées. Primitives. Applications. L'informatique au lycée. http://ow.ly/35jlt L'nformtqu u lycé Chptr 8 http//ow.ly/35jlt Chptr 8 Structurs d donnés vncés Un structur d donnés st un orgnston logqu ds donnés prmttnt d smplfr ou d'ccélérr lur trtmnt. 8.1. Pl En nformtqu, un pl (n

Plus en détail

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER Partnrs nd Bo us Marcq- n-b Tourc oin g aroul Ro ub La Mad la Ré pu bl u iq a ix www360courtagfr nu d lin Av Lill Dmand Partn rs ASSURÉ 1 4)4³ %43 )'%- 2%3% s )$% ASSURÉ

Plus en détail

TS 31 ATTAQUE DE FOURMIS!

TS 31 ATTAQUE DE FOURMIS! FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 31 ATTAQUE DE FOURMIS! Type d'activité ECE Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences exigibles du programme de Terminale S TYPE ECE Evaluation

Plus en détail

L environnement Windows et la gestion des dossiers et fichiers

L environnement Windows et la gestion des dossiers et fichiers Modul 3 L nvironnmnt Windows t la gstion ds dossirs t fichirs Duré : 6h (3 séancs d 2h) Ls trois séancs d dux hurs s articulnt d la façon suivant : Séanc 1 : comprndr l fonctionnmnt d Windows t s rpérr,

Plus en détail

Guide d'utilisation Easy Interactive Tools Ver. 2

Guide d'utilisation Easy Interactive Tools Ver. 2 Guide d'utilistion Esy Interctive Tools Ver. 2 Guide d'utilistion Esy Interctive Tools Ver.2 Présenttion de Esy Interctive Tools 3 Crctéristiques Fonction de dessin Vous pouvez utiliser Esy Interctive

Plus en détail

BAC BLANC SCIENCES PHYSIQUES. Durée : 3 heures 30

BAC BLANC SCIENCES PHYSIQUES. Durée : 3 heures 30 Terminales S1, S2, S3 2010 Vendredi 29 janvier BAC BLANC SCIENCES PHYSIQUES Durée : 3 heures 30 Toutes les réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Chaque exercice sera traité sur une

Plus en détail

Fiche technique sur les fenêtres insonorisantes

Fiche technique sur les fenêtres insonorisantes Oic ds ponts t chaussés du canton d Brn Protction contr l bruit routir Ritrstrass 11, 3011 Brn 031 633 35 11 Fich tchniqu Fnêtrs insonorisants Mars 2014 4 édition Fich tchniqu sur ls nêtrs insonorisants

Plus en détail