Titrages acidobasiques de mélanges contenant une espèce forte et une espèce faible : successifs ou simultanés?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Titrages acidobasiques de mélanges contenant une espèce forte et une espèce faible : successifs ou simultanés?"

Transcription

1 Titrgs cidobsiqus d mélngs contnnt un spèc fort t un spèc fibl : succssifs ou simultnés? Introduction. L'étud d titrgs cidobsiqus d mélngs d dux ou plusiurs cids (ou bss) st un xrcic cournt [-]. Ls solutions considérés résultnt l plus souvnt soit du mélng d dux spècs fibls (dux cids ou dux bss), soit d l'ssocition d'un spèc fort t d'un spèc fibl. L qustion usullmnt bordé st lors cll d l succssivité ou d l simultnéité ds titrgs ds dux cidités ou bsicités. On put rpplr qu dns l cs du mélng d dux spècs fibls ssociés à dux p notés p t p, vc p < p, il st usullmnt démontré [,] qu l critèr p p > boutit u dosg succssif ds dux spècs, t donc à l constttion d'un équivlnc prtill xploitbl. Dns l cs d'un mélng d'un spèc fort vc un spèc fibl, il st prssnti qu ls grndurs thrmodynmiqus tlls ls constnts d'cidités, ou ls constnts d'équilibr ds réctions d titrg / [] sont à considérr fin d conclur qunt u crctèr succssif ds titrgs. Toutfois ucun critèr quntittif n'st ni démontré, ni présnté fin d conclur d fçon rigourus. Crtins collègus tndnt à "ppliqur" plus ou moins intuitivmnt l critèr étbli pour ls mélngs d'spècs fibls, n injctnt p = (corrspondnt à l'cid fort) pour ls mélngs d'cids, t p = (corrspondnt à l bs fort) pour ls mélngs d bss. Ct rticl trit d l démonstrtion d critèrs quntittifs prmttnt d conclur qunt à l succssivité ou simultnéité ds titrgs -métriqus d dux cids (ou bss), l un() fort() t l utr fibl n mélng.. Réction «totl» (quntittiv) Dns ct rticl tout réction cidobsiqu support ds titrgs sr bin ntndu considéré comm "totl". En notnt C l'ordr d grndur d l concntrtion ds réctifs nggés (spècs dosés t titrnts), l tblu résum ls conditions à rspctr fin qu tout réction d titrg soit ssimilbl à un réction "totl" [], pour un tmpértur d C.. Critèr générl d succssivité Il st générlmnt considéré [,] qu dux titrg d dux spècs n mélng sont succssifs, si t sulmnt si lorsqu l tux d'vncmnt du titrg d l prmièr spèc st d %, clui du titrg d l scond spèc st infériur à %. Dns c cs on constt usullmnt un équivlnc prtill rpérbl xpérimntlmnt, t donc nlytiqumnt xploitbl. En considérnt qu un spèc dvint négligbl u critèr d %. L. Lops / RNChimi /

2 Tblu : Critèrs d réction "totl" Constnt Titrg Réction d titrg d'équilibr Critèr d réction "totl" Acid fort / bs fort H O + + OH - = H O C > mol.l Acid fibl (AH) / bs fort AH + OH - = A - + H O (AH/A ) C > Bs fibl (B) / cid fort B + H O + = BH + + H O + (BH /B) C > Acid fibl (AH) / bs fibl (B) AH + B = A - + BH + (AH/A ) + (BH /B) >. Titrgs d'un mélng comportnt un cid fort t un cid fibl.. Titrg d'un mélng d'un cid fort t d'un cid fibl pr un bs fort Soit un solution contnnt un cid fort t un cid fibl AH d constnt d'cidité. Considérons l titrg d c mélng pr un bs fort. Envisgons l position du titrg, où un quntité d mtièr n ions hydroxyd égl à % d l quntité d mtièr n cid fort initilmnt présnt, été introduit. Notons C t C ls concntrtions formlls n cid fort t n cid fibl, dns ctt solution, près mélng ds réctifs t vnt tout réction chimiqu. L solution équivlnt [] résultnt du tritmnt du trnsfrt d protons ntr ls spècs forts, conduit à un solution tll qu [H O + ] = - C t [AH] = C. Rjoutons l'hypothès usullmnt stisfit lors d titrgs clssiqus (solutions rltivmnt concntrés) C > lors l réction prépondérnt (RP) d l solution équivlnt st l solvolys d l'cid fibl [], t l concntrtion n bs conjugué A - put-êtr évlué n procédnt à un tblu d'vncmnt sur ctt RP AH + H O = H O + + A - initil C - C équilibr C -x - C + x x L'ppliction d l rltion d Guldbrg t Wg à ct équilibr fournit Ct rticl tritnt ds solutions quuss, fin d'llégr ls écriturs, ls indics précisnt l étt d référnc thrmodynmiqu "(q)" t "(l)" n sont ps mntionnés. Dns c documnt, nous dévlopprons ls ctivités ds solutés dns l'échll ds concntrtions, n supposnt ls cofficints d'ctivité (γ) prochs d l'unité. D plus, fin d'llégr ls écriturs nous mploirons l nottion usull simplifié i = C i qui présuppos qu touts ls concntrtions sont implicitmnt xprimés n mol.l -. D'où l'bsnc d trm C dns ls écriturs. L. Lops / RNChimi /

3 soit = x( C + x) C x x + ( - C + ) C = () () L concntrtion [A - ] st donc l rcin positiv du polynôm : ( C + ) + ( C+ ) + C x = () t l trduction du critèr d succssivité précédmmnt énoncé fournit ( C+ ) + ( C+ ) + C x = < C () soit ( C + ) + C <, C + ( C + ) d'où ( C + ) + C < (, C ) + ( C + ) + (, C )( C + ) soit < (C + C ) + c qui conduit u critèr d titrgs succssifs rigourux C + C > () qui put êtr "simplifié", n proposnt un rrondi, n C + C > () Ainsi, il put êtr démontré un critèr d titrgs succssifs dns l cs d'un mélng d'un cid fort t d'un cid fibl titrés pr un solution d bs fort. C critèr st fonction à l fois ds concntrtions ds dux typs d'cids présnts, t d l forc d l'cid fibl vi l constnt d l réction d solvolys. Ctt rltion montr qu'un tl mélng possèd un équivlnc prtill rmrqubl si t sulmnt si : l concntrtion totl n cids st rltivmnt (suffismmnt) élvé t/ou L. Lops / RNChimi /

4 l'cid fibl st rltivmnt "fibl" On put rmrqur qu c critèr st loin d l sul sélction bsé sur l comprison ds constnts d'équilibr ds réctions d titrg d l'cid fort (/ ) t d l'cid fibl ( / ) []. L'importnc du fctur concntrtion st églmnt à notr. Ctt démonstrtion étblit qu l'ppliction plus ou moins "intuitiv" du critèr corrspondnt ux mélngs d'cids fibls (boutissnt à l conclusion qu suls ls cids fibls ssociés à un p supériur à ) n'st ps vlid. Toutfois ll prmt d mttr n évidnc l difficulté d dissocir ls titrgs d'un cid fibl rltivmnt "fort" t d'un cid fort. Ls figurs, t présntnt ds xmpls d titrgs simulés pr l logicil Dozzzquux [] vrsion.. Ls figurs t prmttnt d mttr n évidnc l'influnc du fctur concntrtion (cf rltion ()) fin d svoir si ls titrgs ds dux spècs sont succssifs ou simultnés. L figur illustr d plus l possibilité d titrr un cid rltivmnt "fort" isolémnt d l'cid fort à condition d trvillr à d forts concntrtions. L mis n prllèl ds figurs t prmt d visulisr l'impct d l forc d l'cid fibl, vi son (cf rltion ()), à concntrtion constnt. Ls courbs d distribution illustrnt bin, pour chqu titrg l simultnéité ou l succssivité ds dosgs. Trcé du suivi -métriqu n fonction du volum d soud vrsé (V b ) ; Trcé d l distribution n cid fibl AH titré (frction molir x AH ) n fonction d V b ; Trcé d l distribution n bs conjugué A - (frction molir x A- ) n fonction d V b ; Trcé d n H+ /CE n fonction d V b - n H+ /CE x AH x A- V b (ml) Pris d'ssi : Concntrtion n cid fort t n cid fibl C =, M ; E =, ml ; Solution titrnt : concntrtion n soud C =, M ; p =, ; C = C =, M soit C + C =, >, = Figur : Titrg d'un solution contnnt d l'cid chlorhydriqu t d l'cid méthnoïqu rltivmnt concntrés pr un solution d soud Modélistion rélisé sns tnir compt ds évntuls complxs NHCOO (q) t N(HCOO) - (q) []. On utilis l brévition M : mol.l -. L. Lops / RNChimi /

5 Trcé du suivi -métriqu n fonction du volum d soud vrsé (V b ) ; Trcé d l distribution n cid fibl AH titré (frction molir x AH ) n fonction d V b ; Trcé d l distribution n bs conjugué A - (frction molir x A- ) n fonction d V b ; Trcé d n H+ /CE n fonction d V b n H+ /CE x AH x A- V b (ml) Pris d'ssi : Concntrtion n cid fort t n cid fibl C =, mm; E =, ml ; Solution titrnt : concntrtion n soud C =, mm ; p =, ; C = C =, mm soit C + C =, <, = Figur : Titrg d'un solution contnnt d l'cid chlorhydriqu t d l'cid méthnoïqu rltivmnt dilués pr un solution d soud Trcé du suivi -métriqu n fonction du volum d soud vrsé (V b ) ; Trcé d l distribution n cid fibl AH titré (frction molir x AH ) n fonction d V b ; Trcé d l distribution n bs conjugué A - (frction molir x A- ) n fonction d V b ; Trcé d n H+ /CE n fonction d V b n H+ /CE x AH x A- V b (ml) Pris d'ssi : Concntrtion n cid fort t n cid fibl C =, mm; E =, ml ; Solution titrnt : concntrtion n soud C =, mm ; p =, ; C = C =, mm soit C + C =, >, - = Figur : Titrg d'un solution contnnt d l'cid chlorhydriqu t d l'cid hypochlorux pr un solution d soud Modélistion rélisé sns tnir compt ds évntuls complxs NHCOO (q) t N(HCOO) - (q) []. L. Lops / RNChimi /

6 .. Titrg d'un mélng d'un cid fort t d'un cid fibl pr un bs fibl Soit un solution contnnt un cid fort t un cid fibl AH, ssocié à l constnt d'cidité. Considérons l titrg (pu usul, mis nvisgbl) d c mélng pr un bs fibl B, d constnt d'cidité '. Envisgons l position du titrg, où un quntité d mtièr n bs B égl à % d l quntité d mtièr n cid fort initilmnt présnt, été introduit. Notons C t C ls concntrtions formlls n cid fort t n cid fibl, dns ctt solution, près mélng ds réctifs t vnt tout réction chimiqu. L solution équivlnt [] résultnt du tritmnt du trnsfrt d protons ntr l'cid fort t l bs titrnt, conduit à un solution tll qu [H O + ] = - C, [AH] = C t [BH + ] =, C. Rjoutons l'hypothès usullmnt stisfit lors d titrgs impliqunt ds solutions rltivmnt concntrés C > insi qu'un bs titrnt rltivmnt "fort" (i cid conjugué BH + nttmnt plus fibl qu l'cid dosé AH) C > ', C lors l réction prépondérnt (RP) d l solution équivlnt st églmnt l solvolys d l'cid fibl AH [], t l concntrtion n bs conjugué A - put-êtr évlué n procédnt à un tblu d'vncmnt sur ctt RP AH + H O = H O + + A - initil C - C équilibr C -x - C + x x Cci boutit u mêm tritmnt qu'u prgrph., t conduit à l'étblissmnt du critèr ()/().. Titrgs d'un mélng comportnt un bs fort t un bs fibl... Titrg d'un mélng d'un bs fort t d'un bs fibl pr un cid fort. Soit un solution contnnt un bs fort t un bs fibl B, ssocié à l constnt d'cidité. Considérons l titrg d c mélng pr un cid fort. Envisgons l position du titrg, où un quntité d mtièr n ions oxonium égl à % d l quntité d mtièr n bs fort initilmnt présnt, été introduit. Notons C t C ls concntrtions formlls n bs fort t n bs fibl, dns ctt solution, près mélng ds réctifs t vnt tout réction chimiqu. L solution équivlnt [] résultnt du tritmnt du trnsfrt d protons ntr ls spècs forts, conduit à un solution tll qu [OH - ] = - C t [B] = C. L. Lops / RNChimi /

7 Trcé du suivi -métriqu n fonction du volum d'cid chlorhydriqu vrsé (V ) ; Trcé d l distribution n bs fibl B titré (frction molir x B ) n fonction d V ; Trcé d l distribution n cid conjugué BH + (frction molir x BH+ ) n fonction d V ; Trcé d n OH- /CE n fonction d V n OH- /CE V (ml) Pris d'ssi : Concntrtion n bs fort t n bs fibl C =, M; E =, ml ; Solution titrnt : concntrtion n cid chlorhydriqu C =, M ; p =, ; C = C =, M soit C + C = >, = / Figur : Titrg d'un solution contnnt d l soud t d l triméthylmin rltivmnt concntrés pr un solution d'cid chlorhydriqu x B x BH+ Rjoutons l'hypothès usullmnt stisfit lors d titrgs clssiqus (solutions rltivmnt concntrés) C > lors l réction prépondérnt (RP) d l solution équivlnt st l protontion d l bs fibl [], t l concntrtion n cid conjugué BH + put-êtr évlué n procédnt à un tblu d'vncmnt sur ctt RP B + H O = OH - + BH + / initil C - C équilibr C -x - C + x x L' ppliction d l rltion d Guldbrg t Wg à ct équilibr fournit x( C + x) = C x (') Modélistion rélisé sns tnir compt ds pirs d'ions NCl (q) t NOH (q) []. L. Lops / RNChimi /

8 Trcé du suivi -métriqu n fonction du volum d'cid chlorhydriqu vrsé (V ) ; Trcé d l distribution n bs fibl B titré (frction molir x B ) n fonction d V ; Trcé d l distribution n cid conjugué BH + (frction molir x BH+ ) n fonction d V ; Trcé d n OH- /CE n fonction d V n OH- /CE V (ml) Pris d'ssi : Concntrtion n bs fort t n bs fibl C =, mm; E =, ml ; Solution titrnt : concntrtion n cid chlorhydriqu C =, mm ; p =, ; C = C =, mm soit C + C =, <, = / x B x BH+ Figur : Titrg d'un solution contnnt d l soud t d l triméthylmin rltivmnt dilués pr un solution d'cid chlorhydriqu rltion nlogu à l rltion (), qui boutit rigourusmnt u critèr C + C > (') "simplifibl" n proposnt un rrondi, n C + C > (') Rltions équivlnts u coupl ()/(), dépndnts ds concntrtions n spècs dosés (fibl t fort), t d l forc d l bs fibl titré vi l constnt d l'équilibr d protontion /. Ctt rltion montr ici églmnt qu'un tl mélng possèd un équivlnc prtill rmrqubl si t sulmnt si : l concntrtion totl n bss st rltivmnt (suffismnt) élvé t/ou l bs fibl st rltivmnt "fibl" Modélistion rélisé sns tnir compt ds pirs d'ions NCl (q) t NOH (q) []. L. Lops / RNChimi /

9 L'importnc du fctur concntrtion st à notr. Ctt démonstrtion étblit qu l'ppliction plus ou moins "intuitiv" du critèr corrspondnt ux mélngs d'spècs fibls (boutissnt à l conclusion qu suls ls bss fibls ssociés à un p supériur à ) n'st ps vlid. Toutfois ll prmt d mttr n évidnc l difficulté d dissocir ls titrgs d'un bs fibl rltivmnt "fort" t d'un bs fort. Trcé du suivi -métriqu n fonction du volum d'cid chlorhydriqu vrsé (V ) ; Trcé d l distribution n bs fibl B titré (frction molir x B ) n fonction d V ; Trcé d l distribution n cid conjugué BH + (frction molir x BH+ ) n fonction d V ; Trcé d n OH- /CE n fonction d V n OH- /CE V (ml) Pris d'ssi : Concntrtion n bs fort t n bs fibl C =, mm; E =, ml ; Solution titrnt : concntrtion n cid chlorhydriqu C =, mm ; p =, ; C = C =, mm soit C + C =, >, = / x B x BH+ Figur : Titrg d'un solution contnnt d l soud t d l'hypochlorit d sodium pr un solution d'cid chlorhydriqu Ls figurs, t présntnt ds xmpls d titrgs simulés pr l logicil Dozzzquux [] vrsion.. Ls figurs t prmttnt d mttr n évidnc l'influnc du fctur concntrtion (cf rltion (')) fin d svoir si ls titrgs ds dux spècs sont succssifs ou simultnés. L figur illustr d plus l possibilité d titrr un bs rltivmnt "fort" isolémnt d l bs fort à condition d trvillr à ds concntrtions rltivmnt élvés. L mis n prllèl ds figurs t prmt d visulisr l'impct d l forc d l bs fibl, vi l constnt d l réction d protontion / (cf rltion (')), à concntrtion constnt. Ls courbs d distribution illustrnt bin, pour chqu titrg l simultnéité ou l succssivité ds dosgs... Titrg d'un mélng d'un bs fort t d'un bs fibl pr un cid fibl Soit un solution contnnt un bs fort t un bs fibl B, ssocié à l constnt d'cidité. Considérons l titrg d c mélng (pu usul, mis nvisgbl) pr un cid fibl AH, d constnt d'cidité '. Envisgons l position du titrg, où un quntité d mtièr n cid AH égl à % d l quntité d mtièr n bs fort initilmnt présnt, été introduit. Notons C t C ls concntrtions formlls n bs fort t n bs fibl, dns Modélistion rélisé sns tnir compt ds pirs d'ions NCl (q) t NOH (q) []. L. Lops / RNChimi /

10 ctt solution, près mélng ds réctifs t vnt tout réction chimiqu. L solution équivlnt [] résultnt du tritmnt du trnsfrt d protons ntr l bs fort t l'cid titrnt, conduit à un solution tll qu [OH - ] = - C, [B] = C t [A - ] =, C. Rjoutons l'hypothès usullmnt stisfit lors d titrgs impliqunt ds solutions rltivmnt concntrés C > insi qu'un cid titrnt rltivmnt "fort" (i bs conjugué A - nttmnt plus fibl qu l bs dosé B) C >, C ' lors l réction prépondérnt (RP) d l solution équivlnt st églmnt l protontion d l bs fibl B [], t l concntrtion n cid conjugué BH + put-êtr évlué n procédnt à un tblu d'vncmnt sur ctt RP B + H O = OH - + BH + / initil C - C équilibr C -x - C + x x Cci boutit u mêm tritmnt qu'u prgrph., t conduit à l'étblissmnt du critèr (')/('). Conclusion Ct rticl été l'occsion d démontrr ds critèrs quntittifs prmttnt d conclur à l succssivité ou à l simultnéité du titrg -métriqus d dux cids (t d dux bss), l'un() fibl t l'utr fort() n mélng. Un critèr pplicbl à l mjorité ds titrgs clssiqus (solutions rltivmnt concntrés n spèc fibl t bs titrnt suffismmnt fort) impliqunt un mélng d'un spèc fort t d'un spèc fibl, été démontré. Il mt n évidnc l doubl nécssité d tnir compt à l fois ds concntrtions ds dux spècs dosés, insi qu d l "forc" d l'spèc fibl titré. Ls résultts étblis ici sont résumés dns l tblu ci-dssous. Bin évidmmnt, ils présupposnt qu ls trnsfrts d protons supports ds titrgs soint ssimilbls à ds réctions totls. Notons qu cs critèrs ont été étblis sur l bs d concntrtions C t C près jout forml du réctif titrnt t vnt tout trnsformtion chimiqu. Toutfois, dns l but d conclur rpidmnt, t pour ds cs usuls où l'spèc titrnt st d concntrtion similir (impct d l dilution ssz fibl), on put dns un prmir tmps utilisr l'xprssion d cs critèrs n injctnt n liu t plc d C t C, un ordr d grndur ds concntrtions ds spècs dns l solution à dosr. L. Lops / RNChimi /

11 Tblu : Critèrs d titrg succssifs pour ds dosgs cidobsiqus d'un mélng contnnt un spèc fort t un spèc fibl Titrg d'un Pr un solution solution contnnt cid fort t d'un bs fort cid fibl (ou fibl) bs fort t d'un cid fort bs fibl (ou fibl) Critèr rigourux d Critèr succssivité "simplifié" Rmrqus C + C > C + C > C : concntrtion n spèc fort titré C : concntrtion n C + C > C + C > spèc fibl titré : constnt d'cidité rltiv à l'spèc fibl titré Rmrcimnts. J'xprim ms sincèrs rmrcimnts à Xvir Btill, micl révisur d c documnt. Bibliogrphi / Ntogrphi. [] GRÉCIAS P. Chimi èr nné PCSI. Pris : Lvoisir,. [] DURUPTHY A., CASALOT A., JAUBERT A. t MESNIL C. Chimi II èr nné PCSI. Hchtt,. [] VERGNES M., GILLES A. Dosgs -métriqus : Méthod grphiqu d détrmintion du point d'équivlnc : méthod d GRAN. Bull. Un. Phys., mi, vol., p. -. [] PETITJ., SOURISSEAU J. Dosgs d mélngs d'cids. Bull. Un. Phys., juin, vol. (), p. -. [] LOPES L. Réctions "totls" n solution quus. Bull. Un. Phys., mrs, vol., p. -. [] LOPES L. Méthod d l réction prépondérnt : proposition d'un pproch quntittiv systémtisé. Bull. Un. Phys., mi, vol., p. -. Disponibl sur intrnt : <URL : [] BIANSAN J.-M. Logicil Dozzzquux, vrsion.. Disponibl sur intrnt : L. Lops / RNChimi /

Chapitre 2 : Equilibres acido-basiques en solution aqueuse.

Chapitre 2 : Equilibres acido-basiques en solution aqueuse. Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus Trminl S Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus. Objctifs Svoir qu st l constnt d uilibr ssocié à l ution d l réction d utoprotolys d l u. Connissnt l

Plus en détail

Ludovic LOPES. Lycée Léonard de Vinci - 62228 Calais Cedex

Ludovic LOPES. Lycée Léonard de Vinci - 62228 Calais Cedex U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 1 Méthode de l réction prépondérnte : proposition d une pproche quntittive systémtisée pr Lycée Léonrd de Vinci - 62228 Clis

Plus en détail

Chapitre 2 : Titrages ph-métriques

Chapitre 2 : Titrages ph-métriques 1. Définitions 1.1. Dosge pr titrge direct Définitions Chpitre 2 : Titrges ph-métriques Un dosge est une technique expérimentle qui permet de déterminer précisément l quntité de mtière (inconnue) ou l

Plus en détail

Raffinement de modèles comportementaux UML, vérification des relations d implantation et d extension sur les machines d états

Raffinement de modèles comportementaux UML, vérification des relations d implantation et d extension sur les machines d états Rffinmnt d modèls comportmntux UML, vérifiction ds rltions d implnttion t d xtnsion sur ls mchins d étts Thoms Lmolis Ann-Lis Couris Hong-Vit Luong févrir 2009 1 Motivtions L dévloppmnt d SLP (SIS ---

Plus en détail

UE3. UE3B : Aspects fonctionnels

UE3. UE3B : Aspects fonctionnels UE3 Orgnistion des ppreils et des systèmes UE3B : Aspects fonctionnels ph et équilibre cido-bsique en solution queuse Dr M. Dbdie PACES 2014-2015 Equilibres cido-bsiques en solution queuse 1. Modèles et

Plus en détail

Association d opérateurs logiques Date : (+ commentaires prof. à partir d une rédaction élève envoi n 2 ) BEP MEL 1 / 5

Association d opérateurs logiques Date : (+ commentaires prof. à partir d une rédaction élève envoi n 2 ) BEP MEL 1 / 5 Dt : (+ commntirs prof. à prtir d un rédction élèv nvoi n 2 ) BEP MEL / 5 I LOGIGRAMME : Assocition d'opérturs logiqus : L tritmnt logiqu ds informtions put nécssitr l mis n œuvr d'un nomr importnt d'opérturs

Plus en détail

Cours chimie Chapitre : La cinétique chimique 4éme M-S exp

Cours chimie Chapitre : La cinétique chimique 4éme M-S exp A- Notion d'vncement 1- Def L cinétique chimique est l étude de l évolution chimique d un système u cours du temps. Une trnsformtion chimique lieu chque fois qu une nouvelle espèce chimique est produite

Plus en détail

INTÉGRALES. I Définition. Définition. Remarques. Exemple. Exercice 01

INTÉGRALES. I Définition. Définition. Remarques. Exemple. Exercice 01 INTÉGRALES I Définition Définition Soit f un fonction continu t positiv sur un intrvll [ ; ]. Soit (C) s cour rprésnttiv dns un rpèr orthogonl (O ; i, j). On ppll intégrl d à d l fonction f, t on not l'ir,

Plus en détail

Equilibres base - acide en solution aqueuse

Equilibres base - acide en solution aqueuse Chimie 5 Equilibres bse - cide en solution queuse I. Couples bse - cide dns l théorie de Brönsted (93 I.. Equilibre de définition Pr définition un cide est une espèce cpble de perdre un proton et une bse

Plus en détail

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012 Mastr1 Géni ds Systèms Industrils U.E.: Capturs, Chaîns d msur 1 èr sssion 211-212 Cod Unité : 172 Cod épruv : 14977 Samdi 26 Mai 8H -1H Duré : 2 hurs Documnts t Calculatric autorisés Ls partis III t IV

Plus en détail

1. Nombres complexes en électrotechnique

1. Nombres complexes en électrotechnique MAHE E(F. Nombrs complxs n élctrotchniqu. Nombrs complxs n élctrotchniqu. ntroduction condition pour pouvoir résoudr un problèm dns un circuit étit usqu à présnt d pouvoir trcz un digrmm vctoril (dut.:

Plus en détail

Tour de refroidissement

Tour de refroidissement TP N7 Tour d rfroidimnt ENSEEIHT 2, ru Chrl CAMICHEL B.P. 7122 31071 TOULOUSE Cdx 7 FRANCE (33) 05 61 58 82 00 (33) 05 61 62 09 76 Tour d rfroidimnt Dn l cycl d l pur, l fluid à l étt d pur n orti d l

Plus en détail

Chimie Avancement d une réaction chimique Chap.8

Chimie Avancement d une réaction chimique Chap.8 ère S Thème : Couleurs et imges TP n 6 Chimie Avncement d une réction chimique Chp.8 Notions et contenus Réction chimique réctif limitnt stœchiométrie notion d vncement Compétences eigiles Identifier le

Plus en détail

CALCULS DE PRIMITIVES ET D INTÉGRALES

CALCULS DE PRIMITIVES ET D INTÉGRALES Christoph Brtult Mthémtiqus n MPSI CALCULS DE PRIMITIVES ET D INTÉGRALES C chpitr vis à rnforcr votr prtiqu du clcul intégrl u moyn d révisions ciblés t grâc à du nouvutés, l intégrtion pr prtis t l chngmnt

Plus en détail

f n (x) = x n e x. T k

f n (x) = x n e x. T k EXERCICE 3 (7 points) Commun à tous ls candidats Pour tout ntir naturl n supériur ou égal à, on désign par f n la fonction défini sur R par : f n (x) = x n x. On not C n sa courb rprésntativ dans un rpèr

Plus en détail

Daniel Abécassis. Année universitaire 2010/2011

Daniel Abécassis. Année universitaire 2010/2011 Danil bécassis. nné univrsitair 00/0 COURS L UE Chimi Physiqu. Chapitr VII : Chimi analytiqu. Calcul du ph VII.. Transormations associés à ds réactions acido-basiqus. Dans c paragraph, nous allons étudir

Plus en détail

Module 2 Équilibres en solutions (acidobasiques et solubilité) Tro (Chapitres 3-4-5)

Module 2 Équilibres en solutions (acidobasiques et solubilité) Tro (Chapitres 3-4-5) Module 2 Équilibres en solutions (cidobsiques et solubilité) Tro (Chpitres 3-4-5) FASCICUE #5 Chpitre 5 : Équilibre ionique dns les solutions queuses 5.1 Dnger de l ntigel 5.2 Tmpons : solutions qui résistent

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013 Baccalauréat S Métropol 0 juin 0 EXERCICE Commun à tous ls candidats 4 points Puisqu l choix d l arbr s fait au hasard dans l stock d la jardinri, on assimil ls proportions donnés à ds probabilités.. a.

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

De l atome à la molécule organique

De l atome à la molécule organique hpitr 1. D l tom à l molécul orgniqu bjctifs I Rppl : Atoms, vlnc, molécul 1) Ls élémnts concrnés 2) Ls moléculs à bs d crbon II Structur t rprésnttions ds moléculs orgniqus 1) Formuls ds composés orgniqus

Plus en détail

Les réactions acide-base

Les réactions acide-base Université du Mine - Fculté des Sciences Retour Les réctions cide-bse 1. Acidité - Bsicité 1.1. Définitions Les réctions cide-bse Arrhénius : n envisge que le milieu queux - Dns l eu, un cide donne ( O

Plus en détail

TP 8 Spectroscopie infrarouge

TP 8 Spectroscopie infrarouge TP 8 Spctroscopi infraroug Chap4 : Analys spctral Objctifs: Idntification d liaisons l aid du nombr d ond corrspondant; détrmination d groups caractéristiqus. Mis n évidnc d la liaison hydrogèn. Exploitr

Plus en détail

OBJECTIFS : Mesurer le ph d'une solution aqueuse Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour déterminer une constante d acidité

OBJECTIFS : Mesurer le ph d'une solution aqueuse Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour déterminer une constante d acidité PRTIE 3 : Réactions chimiques et milieux biologiques TP 18 La chimie du K (ou constante d acidité) OBJECTIFS : Mesurer le ph d'une solution aqueuse Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour déterminer

Plus en détail

Influence du milieu d étude sur l activité (suite) Inhibition et activation

Influence du milieu d étude sur l activité (suite) Inhibition et activation Influence du milieu d étude sur l ctivité (suite) Inhibition et ctivtion Influence de l tempérture Influence du ph 1 Influence de l tempérture Si on chuffe une préprtion enzymtique, l ctivité ugmente jusqu

Plus en détail

REACTIONS ACIDE-BASE EN SOLUTIONS AQUEUSES

REACTIONS ACIDE-BASE EN SOLUTIONS AQUEUSES CM C - nnée 6-7 - B. Vuillemin - Université de Bourgogne REACTIONS ACIDE-BASE EN SOLUTIONS AQUEUSES I - Définitions (rppels) Définition selon Brönsted (19) - Un cide est une espèce chimique qui est susceptible

Plus en détail

Correction de l épreuve de chimie filière TSI concours CCP session 2012

Correction de l épreuve de chimie filière TSI concours CCP session 2012 Correction de l épreuve de chimie filière TSI concours CCP session 2012 EL FILALI SAID CPGE BENI MELLAL MAROC = elfillisid@yhoo.fr = QUELQUES ASPECTS DE LA CHIMIE DU CHLORURE D HYDROGÈNE Prtie I : Autour

Plus en détail

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE MPÉDNCE D ENTÉE ET DE OTE. DÉFNTON On s plac n régim sinusoïdal forcé. oit Q un quadripôl. Nous allons modélisr c quadripôl n utilisant ls impédancs d ntré t d sorti. quadripôl Q V V. Point d vu du génératur

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

Tableau Economique and business cycle analysis in the works of Marschak, Frisch and Leontief

Tableau Economique and business cycle analysis in the works of Marschak, Frisch and Leontief MPRA Munich Prsonl RPEc Archiv Tblu Economiqu nd businss cycl nlysis in th works of Mrschk, Frisch nd Lontif Amnr Akhbbr Univrsity of Lusnn, Univrsité Pris 1 Pnthéon-Sorbonn, Cntr Wlrs-Prto 1. Sptmbr 2011

Plus en détail

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons Les définitions d acidité et de basicité ont beaucoup évoluées depuis leur apparition. Aujourd hui, on retient deux définitions valables. Celle donnée

Plus en détail

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique.

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique. C39211 Ecole Normle Supérieure de Cchn 61 venue du président Wilson 94230 CACHAN Concours d dmission en 3 ème nnée Informtique Session 2009 INFORMATIQUE 1 Durée : 5 heures «Aucun document n est utorisé»

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

METHADOSE MC Dépendance aux opiacés

METHADOSE MC Dépendance aux opiacés METHADOSE MC Dépendnce ux opicés OCTOBRE 2013 Mrque de commerce : Methdose Dénomintion commune : Méthdone (chlorhydrte de) Fbricnt : Mllinckro Forme : Solution Orle Teneur : Ajout ux listes de médicments

Plus en détail

(surface d'un cercle : S = pd2 4 )

(surface d'un cercle : S = pd2 4 ) Les cordes sont de dimètres vribles. Si on les remplce pr deux cordes de même dimètre, le dimètre moyen, le résultt devrit être le même. Ici le résultt, c est sns doute l résistnce qui est proportionnelle

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire L transistor bipolair L'objt d c documnt st d'apportr ls connaissancs t ls méthods nécssairs à la concption d'un étag amplificatur à bas d transistor. On s limitra à l'étud t à l'utilisation du transistor

Plus en détail

Théorème de Lax Milgram Application au problème de Dirichlet pour l équation de Sturm Liouville

Théorème de Lax Milgram Application au problème de Dirichlet pour l équation de Sturm Liouville Théorème de Lx Milgrm Appliction u problème de Dirichlet pour l éqution de Sturm Liouville Résumé du cours de MEDP Mîtrise de mthémtiques 2000 2001 2001nov18 (medp-lx-milgrm.tex) Dns ce chpitre, on se

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON Durée : 4 heures Les clcultrices sont utorisées. Le sujet comprend qutre exercices indépendnts qui peuvent être trités dns l'ordre que

Plus en détail

Chapitre 7. Primitives et Intégrales. 7.1 Primitive d une fonction. 7.2 Propriétés des primitives. 7.3 Intégrale définie ou Intégrale de Riemannn)

Chapitre 7. Primitives et Intégrales. 7.1 Primitive d une fonction. 7.2 Propriétés des primitives. 7.3 Intégrale définie ou Intégrale de Riemannn) Chpitre 7 Primitives et Intégrles 7. Primitive d une fonction Soit f une fonction définie sur un intervlle K de R. On ppelle primitive de f, une fonction F dont l dérivée est f : F (x) = f(x). On note

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé Baccalauréat S Antills-Guyan juin 05 Corrigé A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous ls candidats 6 POINTS. On put calculr par xmpl ls ordonnés ds points d absciss d cs différnts courbs : f ()=ln =0< g 0,05

Plus en détail

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées Imposition ds rnts nrichis (ou sur risqus aggravés) non agréés Non sulmnt ls antécédnts médicaux d un prsonn puvnt-ils avoir un incidnc sur son spéranc d vi, mais ctt prsonn put aussi constitur un «risqu

Plus en détail

DOSAGES ACIDE-BASE. Chapitre 3

DOSAGES ACIDE-BASE. Chapitre 3 DOSAGES ACIDE-BASE Quelles Sont les Idées Clés? Un dosage d un acide fort par une base forte est une réaction au cours de laquelle on neutralise totalement un acide de concentration inconnue par ajout

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

Des extraits de cette norme seront présentés pour la compréhension de la démarche.

Des extraits de cette norme seront présentés pour la compréhension de la démarche. Estimtion de l incertitude de l mesure : Appliction à l incertitude sur le clcul de l concentrtion d EDTA lors de l détermintion de l dureté d une eu nturelle Pour cette démrche, nous nous ppuierons sur

Plus en détail

I. 1 ) Les réactions acido-basiques

I. 1 ) Les réactions acido-basiques I. 1 ) Les réactions acido-basiques Définition : Chapitre Chimie N 4 : Les dosages ph-métriques Méthode pour écrire une réaction acido-basique Considérons 2 couples Acide/ Base noté Acide1 / Base 1 et

Plus en détail

Fonction logarithme exercices corrigés

Fonction logarithme exercices corrigés Trminal S Fonctions Logarithms Vrai-Fau Fonction ln, EPF 6 Equation, Franc 4 4 Dérivés t ln 4 5 Primitivs t ln 6 Calcul d limits 5 6 7 Résolution (in)équations 7 8 Avc ROC 8 9 Dérivation t ncadrmnt 9 Fonction+équation,

Plus en détail

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010 Exrcic 1 : Répartition t disprsion ds salairs Soint ls salairs dans trois ntrpriss A, B t C : 1175 1400 1900 2600 2800 2100 1) Calculr dans chaqu cas l salair moyn t l salair médian 2) Qull st la part

Plus en détail

Algorithmes gloutons

Algorithmes gloutons Alorithms loutons L prinip l lorithm louton : ir toujours un hoix lolmnt optiml ns l spoir qu hoix mènr à un solution lolmnt optiml. Éypt On ppll rtion éyptinn un rtion l orm n v n N.. Soint t ux ntirs

Plus en détail

Automates temporisés. Amal El Fallah Seghrouchni Amal.Elfallah@lip6.fr

Automates temporisés. Amal El Fallah Seghrouchni Amal.Elfallah@lip6.fr Automtes temporisés Aml El Fllh Seghrouchni Aml.Elfllh@lip6.fr Pln Introduction Définition d un utomte temporisé Composition d utomtes temporisés Automtes hybrides Conclusion Le problème à résoudre monde

Plus en détail

Plaisir d écrire. Activités d écriture à partir de sujets déclencheurs. 2 année du 2 cycle. 4 année

Plaisir d écrire. Activités d écriture à partir de sujets déclencheurs. 2 année du 2 cycle. 4 année TIRÉ À PART Raymond Brthiaum Plaisir d écrir Activités d écritur à partir d sujts déclnchurs 2 anné du 2 cycl 4 anné 9900, avnu ds Laurntids Montréal (Québc) H1H 4V1 Téléphon : (514) 329-3700 Télécopiur

Plus en détail

Calculs de base (Rappels)

Calculs de base (Rappels) Chpitre I Clculs de bse (Rppels) I.1 Diviseurs et multiples I.1.1 Définitions On : 12=3 4. On dit que 3 et 4 sont des diviseurs de 12, ou que 12 est un multiple de 3 et de 4. DÉFINITION I.1.1 Soit et b

Plus en détail

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS Un résau d ntrpriss tournés à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS «Dpuis plus d 3 décnnis, l résau d n Franc réalis partout n Franc plusiurs cntains d surélévations t aménagmnts d combls par an. Aujourd

Plus en détail

ARRANGEMENT EUROPÉEN POUR LA PROTECTION DES ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION

ARRANGEMENT EUROPÉEN POUR LA PROTECTION DES ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION Série des Trités européens - n 34 ARRANGEMENT EUROPÉEN POUR LA PROTECTION DES ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION Strsourg, 22.VI.1960 Texte révisé conformément ux dispositions du Protocole (STE n 54), entré en vigueur

Plus en détail

THERMODYNAMIQUE DES EQUILIBRES CHIMIQUES EN SOLUTION AQUEUSE

THERMODYNAMIQUE DES EQUILIBRES CHIMIQUES EN SOLUTION AQUEUSE THERMODYNAMIQUE DES EQUILIBRES CHIMIQUES EN SOLUTION AQUEUSE 1 èr PARTIE : LES REACTIONS ACIDE-BASE rltion d bs :, l constnt d cidité èm PARTIE : LA SOLUBILITE rltion d bs : s, l produit d solubilité èm

Plus en détail

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION 1. ECHELLE DE Sur les étiquettes d minérales, on peut lire suivi d une valeur voisine

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques ELECTRICITE Analys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou Chapitr Tnsions t courants dans ls ligns triphasés Montags étoil t triangl Edition /0/04 Tabl ds matièrs POURQUOI ET COMMENT? DENOMINATION

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

LE CHAMP ÉLECTRIQUE EN RÉGIME STATIONNAIRE.

LE CHAMP ÉLECTRIQUE EN RÉGIME STATIONNAIRE. LE CHA ÉLECTRIQUE STATIONNAIRE LE CHA ÉLECTRIQUE EN RÉGIE STATIONNAIRE On ppll chmp élctosttiqu un chmp dû à ds chgs sttiqus, los qu'on pl d chmp élctiqu sttionni pou un distibution d chgs n dépndnt ps

Plus en détail

1 Limite et continuité

1 Limite et continuité Limit t ontinuité. Préliminirs. Consiérons l fontion ont l grph st illustré issous.. Détrminr prmi ls rltions illustrés i-ssous lls qui rprésntnt s fontions. ) ) - - - - ) f) Détrminr, si lls istnt, ls

Plus en détail

Application des aimants aux machines électriques

Application des aimants aux machines électriques ENS Cchn Antnn d Brtgn Nots d cours vrsion 2009 (1 èr vrsion : 1995) Brnrd MULTON Antnn d Brtgn Appliction ds imnts ux mchins élctriqus Brnrd MULTON Ecol Norml Supériur d Cchn, ntnn d Brtgn Déprtmnt d

Plus en détail

Chapitre 4: Graphes connexes

Chapitre 4: Graphes connexes CHAPITRE 4 GRAPHES CONNEXES 23 Chpitr 4: Grphs onnxs Introution À qul momnt un résu inormtiqu stisit-il à l propriété qu tous ls orinturs u résu, pris ux à ux, puissnt prtgr l'inormtion? Ds mssgs puvnt-ils

Plus en détail

TD Titrages chimie des solutions

TD Titrages chimie des solutions Révisions PCSI TD Titrages chimie des solutions 1. Acide faible par base forte Pour connaître la concentration d une solution d acide éthanoïque CH3COOH, noté ici AH pour simplifier, on procède au titrage

Plus en détail

Réactions acido-basiques

Réactions acido-basiques Réactions acido-basiques - PCSI /5 Réactions acido-basiques I Autoprotolyse de l'eau Inévitablement a lieu dans l'eau pure l'équilibre dépendant de la température: H O H + + OH - La loi d'action de masse

Plus en détail

DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE

DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE T.P-cours de Chimie n 7 DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE I Titre alcalimétrique d une eau. Principe a) Dans les eaux d alimentation, l alcalinité est due principalement

Plus en détail

Calcul du ph d'une solution aqueuse

Calcul du ph d'une solution aqueuse Calcul du ph d'une solution aqueuse 1. Inventaire non exhaustif des acides et bases Acides Halogénures d'hydrogène HX : acides fluorhydrique HF faible, chlohydrique HCl, bromhydrique HBr, et iodhydrique

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT. Société : COCHEBAT

DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT. Société : COCHEBAT DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT Société : COCHEBAT DÉPARTEMENT ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Srvic CLT Division HTO -FL/CR Dat 2006 N affair : Clint sul Vrsion 1

Plus en détail

- PROBLEME D ELECTRONIQUE 1 -

- PROBLEME D ELECTRONIQUE 1 - hyiqu ROBLEE - ROBLEE D ELETRONQUE - ENONE : «Etud d un ocilltur inuoïdl à qurtz». Etud d un critl iézoélctriqu n régi inuoïdl forcé Un l d qurtz tillé d fçon à utilir l roriété iézoélctriqu d c tériu

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES

CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES SYSTÈMES CHAPITRE 4 ÉTUDE DES CHAÎNES FERMÉES : DÉTERMINATION DES LOIS ENTRÉE SORTIE Trainr Solo Sport [1] Modèl CAO d un motur d modélism [2] Modélisation

Plus en détail

2.4 Logarithme Népérien et fonction exponentielle

2.4 Logarithme Népérien et fonction exponentielle 6 2.4 Logarithm Népérin t fonction ponntill Définition 20 (Logarithm Népérin). On appll Logarithm Népérin, noté ln, l uniqu fonction défini sur R + = ]0, + [ qui vaut 0 n = t dont la dérivé sur ]0, + [

Plus en détail

. Ces deux circuits produisent donc chacun un champ magnétique, noté B r 1. . Le terme entre parenthèse étant indépendant de I

. Ces deux circuits produisent donc chacun un champ magnétique, noté B r 1. . Le terme entre parenthèse étant indépendant de I LP 9 Systè d dux circuits fiifors dns 'pproxition ds régis qusi sttionnirs: Inductnc propr, inductnc utu Aspcts énrgétiqus Introduction: Nous vons étué précédnt phénoèn d'induction, t nous vons vu qu cui-ci

Plus en détail

I ) Le ph et sa mesure : Le caractère acide d'une solution aqueuse est dû à la présence des ions oxonium H 3 O +.

I ) Le ph et sa mesure : Le caractère acide d'une solution aqueuse est dû à la présence des ions oxonium H 3 O +. TSC131 /5 Term S Chap 13 Transformations associées à des réactions acidobasiques I ) Le ph et sa mesure : Le caractère acide d'une solution aqueuse est dû à la présence des ions oxonium H 3 +. 1) Définition

Plus en détail

Prospection électrique. Guy Marquis, EOST Strasbourg

Prospection électrique. Guy Marquis, EOST Strasbourg Prospection électrique Guy Mrquis, EOST Strsbourg Le 9 Avril 005 Chpitre Bses physiques L prospection électrique est l une des plus nciennes méthodes de prospection géophysique. S mise en oeuvre est reltivement

Plus en détail

Injections alcalinisantes

Injections alcalinisantes Injections alcalinisantes Des solutions d'hydrogénocarbonate de sodium ou de lactate de sodium sont utilisées en injection par les médecins pour leurs propriétés alcalinisantes (traitement de l'excès d'acidité)

Plus en détail

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES CHAPITRE 4 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Rappels [H 3 O + ] = 10 -ph ou ph = - log [H 3 O + ] (Le ph d une solution dépend

Plus en détail

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T Efft d l échantillonnag t d la troncation sur l spctr d un signal Ls signaux réls utilisés n physiqu sont d plus n plus souvnt traités d façon numériqu. Pour cla, il st nécssair d échantillonnr l signal.

Plus en détail

Etablissement de diagrammes d Ostwald pour l étude des combustions

Etablissement de diagrammes d Ostwald pour l étude des combustions Etblissement de digrmmes d Ostwld pour l étude des combustions A Combustion «neutre» Pour obtenir l combustion totle et complète d un combustible, il ut,théoriquement, que le dioxgène soit en quntité «stœchiométrique»

Plus en détail

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat Imaginarium Fstival Dossir partnariat ImaginariumFstival0DossirPartnariat L#mot#du#présidnt...3 L UTC#n#brf...4 Structur#d#la#manifstation...5 Résumé...5 Quand?...5 Où?...5 Pourquoicliu?...5 Notr#politiqu...7

Plus en détail

PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03. Dosage d une solution d hydroquinone

PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03. Dosage d une solution d hydroquinone PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03 Dosage d une solution d hydroquinone On veut doser une solution d hydroquinone en utilisant ses propriétés réductrices. Pour cela, on propose deux méthodes indépendantes utilisant

Plus en détail

Inclure la vidéo comme levier de sa stratégie marketing

Inclure la vidéo comme levier de sa stratégie marketing Inclur l vidéo comm lvir d s strtégi mrkting 2motion.com Stphni Prot, Dirctric Adjoint, 2motion sprot@2motion.com Strtégi mrkting Un strtégi mrkting s définit comm un pln d ctions coordonnés miss n ouvr

Plus en détail

Acides et Bases en solution aqueuse

Acides et Bases en solution aqueuse Acides et Bases en solution aqueuse I- Rappel : Concentration d'une solution La concentration molaire d'une solution est le quotient de la quantité de matière dissoute par le volume de solution obtenue

Plus en détail

BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales. Sommaire

BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales. Sommaire SUJET n XX TITRAGES ET PRÉCISION SESSION 013 BACCALAURÉAT SÉRIE S Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évlution des compétences expérimentles Sommire I. DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS... 1. Détermintion

Plus en détail

Chapitre n 5 TRANSFORMATIONS ASSOCIÉES À DES RÉACTIONS ACIDO-BASIQUES EN SOLUTION AQUEUSE

Chapitre n 5 TRANSFORMATIONS ASSOCIÉES À DES RÉACTIONS ACIDO-BASIQUES EN SOLUTION AQUEUSE T ale S Chapitre n 5 TRANSFORMATIONS ASSOCIÉES À DES RÉACTIONS ACIDO-BASIQUES EN SOLUTION AQUEUSE I- L autoprotolyse de l eau 1 )L eau «pure» et son ph L eau de source est naturellement «impure», c est-à-dire

Plus en détail

Calculs d aires, encadrements

Calculs d aires, encadrements Clculs d irs, ncdrmnts pg d 5 Clculs d irs, ncdrmnts I Clculs d irs. Soit f( = t g( =. On not A l ir d l région R du pln compris ntr l courb d f t l ds bscisss sur [; ]. Clculr g( d n fonction d A. On

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR DOSSIER 4 : THERMODYNAMIQUE 3 F.Duhaml CFA-Lns- B.T.S S.C.B.H Pag N 1/8 I. Mod d propagation d la chalur. a) Par convction: il y a déplacmnt d matièr. Thrmodynamiqu (III) : Transfrt thrmiqu t isolation.

Plus en détail

Grille d observation Compétence disciplinaire

Grille d observation Compétence disciplinaire Grill osrvtion Compétn isiplinir Arts plstiqus : Rélisr s rétions plstiqus prsonnlls (yls 1, 2 t 3). pégogiqu vi Critèr évlution Exmpls inis osrvls Éhlons* Slon l yl, l élèv st générlmnt pl rélisr un rétion

Plus en détail

Cours de mathématiques. Chapitre 12 : Calcul Intégral

Cours de mathématiques. Chapitre 12 : Calcul Intégral Cours de mthémtiques Terminle S1 Chpitre 12 : Clcul Intégrl Année scolire 2008-2009 mise à jour 5 mi 2009 Fig. 1 Henri-Léon Leesgue et Bernhrd Riemnn n les confond prfois 1 Tle des mtières I Chpitre 12

Plus en détail

VEFA et VEFR Quelques problèmes récurrents

VEFA et VEFR Quelques problèmes récurrents VEFA t VEFR Qulqus problèms récurrnts Rmarqus d méthod : 1/ La fich s présnt sous la form d un indx alphabétiqu indiquant la position actull sur qulqus problèms récurrnts : -Délai(s) pour agir (vic apparnts)

Plus en détail

SterlingOSB-Zero Conseils de montage

SterlingOSB-Zero Conseils de montage mk it ttr www.norord. StrlingOSB-Zro Consils d montg 1. Propriétés physiqus d construction 2 2. Propriétés mécniqus 2 3. Entrposg 2 4. Usinilité 2 5. Domin d ppliction 3 6. Sols 3 www.coti. 7. Toiturs

Plus en détail

Notion de pouvoir tampon, cas de l eau de mer. Spé TS automne

Notion de pouvoir tampon, cas de l eau de mer. Spé TS automne Mots clés : Constante d acidité, pka, domaine de prédominance, addition d une solution dans une autre, variation du ph. Objectif : découvrir le pouvoir tampon par des additions, avancer vers le dosage

Plus en détail

FENÊTRE IsoPort SÉRIE 518

FENÊTRE IsoPort SÉRIE 518 OÛT 0.C. - FNÊTR IsoPort SÉRI INDX rchitectes - Ces concepts ont été développés et modifiés afin de vous permettre de donner libre cours à votre créativité. Pour obtenir de l'assistance sur l'application

Plus en détail

FACULTE DE DROIT ET DES SCIENCES ECONOMIQUES DE LIMOGES

FACULTE DE DROIT ET DES SCIENCES ECONOMIQUES DE LIMOGES EXAMENS ANNEE 004-005 ère session 3 er semestre Licence Science Economique ème nnée + MASS durée : h30 ) Montrez grphiquement que si les préférences du consommteur ne sont ps strictement convexe, l courbe

Plus en détail

Intégration. Rappels. Définition 3. Soit I un intervalle réel et f : I E. On dit que F : I E est. f(x) f(a) x a

Intégration. Rappels. Définition 3. Soit I un intervalle réel et f : I E. On dit que F : I E est. f(x) f(a) x a Intégrtion Les fonctions considérées ci-dessous sont des fonctions définies sur un intervlle réel I, à vleurs réelles ou complees ou, plus générlement, à vleurs dns un espce vectoriel normé de dimension

Plus en détail

partenaires de l'habitat

partenaires de l'habitat COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE Modalités du dispositif à l'usag ds partnairs d l'habitat + POUR LE PROPRIÉTAIRE + POUR LE LOCATAIRE + POUR LE PROPRIÈTAIRE + POUR LE LOCATAIRE ds aids

Plus en détail

Calculs simples de ph : diagramme d utilisation des formules d approximation

Calculs simples de ph : diagramme d utilisation des formules d approximation BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 33 Clculs simples de ph : digrmme d utilistion des formules d pproximtion pr Léopold HÜNENBERGER Professeur de chimie 83400 Hyères RÉSUMÉ Les chimistes utilisent courmment

Plus en détail

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction Objectifs: le but de ce TP et de mettre en œuvre les méthodes de détermination du point équivalent d'un dosage vues précédemment. Ainsi on pourra remonter

Plus en détail

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE 1 Rappls sur l air humid L'air ambiant n'st jamais parfaitmnt sc ; il contint toujours un crtain quantité d'au. Air Humid = Air Sc + Vapur d'eau A prssion atmosphériqu,

Plus en détail

CAPES CONCOURS EXTERNE ET CAFEP

CAPES CONCOURS EXTERNE ET CAFEP CAPES CONCOURS EXTERNE ET CAFEP Section : sciences physiques et chimiques Deuxième épreuve d admission Epreuve sur dossier (chimie) Ministère de l Education nationale > www.education.gouv.fr CAPES EXTERNE

Plus en détail