Les ressources du PC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les ressources du PC"

Transcription

1 Modul 2 Ls rssourcs du PC Duré : 2h (1 séanc d 2h) Ctt séanc d dux hurs suit l ordr du référntil d compétncs du portfolio rattaché à c modul (v. portfolio du modul 2). Votr ordinatur PC st un machin composé d différnts élémnts qu l on put rangr dans dux catégoris bin distincts : ls composants matérils qu l on nomm n anglais hardwar ; Cs composants matérils puvnt êtr intrns ou xtrns (ls périphériqus). ls composants virtuls, c st-à-dir qu on n put pas touchr avc ss mains car, ils sont nrgistrés d manièr magnétiqu, invisibl à l œil nu, sur ds «supports d stockag». Cs composants puvnt portr ds noms différnts tls qu «programms» ou «logicils» ou «applications» ou aussi softwars n anglais, mais ils vulnt dir la mêm chos. I. LES RESSOURCES MATERIELLES Ls ordinaturs puvnt prndr ds forms assz différnts t ainsi êtr plus adaptés à crtains usags. L nvironnmnt, ls bsoins d chaqu utilisatur, vont prmttr d choisir l outil l miux adapté, sachant qu l nsmbl ds applications fonctionnront sur cs ordinaturs. 1.1 Ordinatur d burau C st l ordinatur l plus utilisé, à la fois dans ls nvironnmnts profssionnls, éducatifs, prsonnls. Ctt catégori d ordinatur st composé d un «unité cntral» qui rassmbl l nsmbl ds élémnts actifs d l ordinatur («microprocssur», «mémoir», «cart graphiqu, cart son, cart d communication»), mais aussi l nsmbl ds unités d stockag («disqu dur», «lctur / gravur d CD / DVD», ). L ordinatur d burau put avoir ds taills t ds présntations variabls. Généralmnt, il s présnt vrticalmnt t prnd l nom d «tour» (v. illustration ci-contr). Unité cntral d typ «tour» 1 EPN Rlais 59 (Paris 12 ) - Découvrt d l ordinatur : modul 2 Ls rssourcs du PC

2 Dans ls ntrpriss, on trouv souvnt ds ordinaturs posés à plat, horizontalmnt : c sont ls dsktop (n anglais cla signifi «burau»). Unité cntral d typ dsktop 1.2 Ordinatur portabl Un «ordinatur portabl» st un ordinatur dont tous ls composants sont rassmblés dans dux boîtirs articulés : un pour l'écran, un autr pour l'unité cntral, l clavir, formant un tout compact t assz légr, pouvant êtr contnu dans un sac d voyag. Alimnté par un battri rchargabl, l ordinatur portabl st l ordinatur ds utilisaturs qui s déplacnt, mais aussi d cux qui travaillnt dans ds liux différnts, sur plusiurs sits ou qui passnt d sall d cours n sall d réunion, au burau ou chz ds clints. Ls portabls offrnt désormais ds caractéristiqus comparabls aux ordinaturs d burau. Ils sont toutfois snsiblmnt plus chrs. Un PC portabl 2. Ls rssourcs intrns : l unité cntral L ordinatur, applé aussi «unité cntral» (ou familièrmnt «UC») st un assmblag d plusiurs élémnts intrns souvnt très différnts ls uns ds autrs. Ell st n qulqu sort l crvau du PC, l élémnt cntral d l ordinatur. C st ll qui va donnr ls ordrs aux composants matérils t virtuls. Ouvrons ctt boît t obsrvons c qu il y a à l intériur. On y trouv un grand nombr d composants élctroniqus, d priss, d contacts d touts sorts fixés sur un plaqu qu l on nomm la cart mèr. 2.1 La cart mèr t ss principaux élémnts La cart mèr st donc un plaqu élctroniqu à laqull sont rliés tous ls composants d l ordinatur. Ls principaux sont : l microprocssur, la mémoir viv, l(s) disqu(s) dur(s), ls différnts carts spécialisés (cart son, cart écran). 2 EPN Rlais 59 (Paris 12 ) - Découvrt d l ordinatur : modul 2 Ls rssourcs du PC

3 Barrtts mémoir Vntilatur d rfroidissmnt du microprocssur. L microprocssur st situé just n-dssous. Sur ctt photo, il y n a dux. Sur cs 6 priss blanchs (slot), on pu ajoutr ds carts spécialisés : cart son, cart vidéo, cart graphiqu, tc. L microprocssur : applé aussi «puc», il ffctu ds millions d opérations à la scond. Quasimnt tout opération réalisé sur un ordinatur st traduit n calcul par l microprocssur. Crtains carts mèrs ont un microprocssur, d autrs, plus récnts, n on dux, comm sur l illustration ci-dssus. Un microprocssur d typ AMD Athlon 3 EPN Rlais 59 (Paris 12 ) - Découvrt d l ordinatur : modul 2 Ls rssourcs du PC

4 La mémoir viv, aussi applé «RAM» (Random Accss Mmory, c qui vut dir mémoir à accès aléatoir) st la mémoir principal d l'ordinatur ; ll s présnt sous form d barrtt qu on branch sur la cart mèr. Ell prmt d stockr ls donnés lors d l'xécution d'un programm. C stockag st tmporair, contrairmnt au disqu dur, car ll n prmt d stockr ds donnés qu tant qu'll st alimnté élctriqumnt. A chaqu fois qu l'ordinatur st étint, touts ls donnés présnts n mémoir viv sont complètmnt ffacés. Il faut fair attntion à n pas la confondr avc l disqu dur! Il st possibl d branchr plusiurs barrtts mémoir. Slon ls carts mèrs, on put n mttr dux ou quatr comm sur l illustration d la pag précédnt. Ls carts spécialisés. Ls carts mèrs possèdnt ds carts déjà intégrés, comm la cart écran, la cart son classiqu, la cart souris t clavir, la cart résau, tc. Mais il st souvnt possibl d ajoutr ds carts supplémntairs, pour améliorr ls prformancs ou ls srvics d votr ordinatur. Chaqu cart s branch sur un pris spécial applé «slot» comm rprésnté cidssous. Un barrtt mémoir d typ DDR Un xmpl d cart. Ici, un cart résau Un slot pour branchr un cart Lorsqu l on branch un cart spécialisé sur la cart mèr, cll-ci dvint visibl t accssibl à l arrièr d l unité cntral, comm c st l cas dans l illustration ci-dssous. A chaqu branchmnt arrièr, applé «port», corrspond un cart spécifiqu. Ports non disponibls LEGENDE : 1 Port souris 2 Port clavir 3 Port Imprimant 4 t 5 : Ports séri * 6 Port Firwir * 7 t 9 Ports USB 8 Port résau 10 Entré d son auxiliair 11 Sorti casqu ou haut-parlurs 12 Entré micro 4 EPN Rlais 59 (Paris 12 ) - Découvrt d l ordinatur : modul 2 Ls rssourcs du PC

5 Sur l illustration, ls ports 5 t 6 n ont pas d cart installé. Chaqu logmnt st prévu pour accuillir un cart séri (port n 5) t un cart firwir (port n 6), mais dans c cas présnt, nous n avons qu un ptit plaqu blanch qui mpêch d branchr quoi qu c soit. 2.2 L disqu dur intrn Vu avant d un disqu dur intrn Vu arrièr d un disqu dur intrn L «disqu dur» st un élémnt ssntil d votr ordinatur. Il fait parti d la famill ds supports d stockag dont nous parlrons un pu plus loin dans c cours. C st sur l disqu dur qu sont stockés la majorité ds informations. C support prmt n fft d consrvr ds informations d touts sorts comm ds documnts (txts, imags, sons, vidéo ), ds dossirs, ds programms, mêm quand l ordinatur st étint. Comm tous ls autrs supports d stockag, l disqu dur possèd un capacité variabl qu l on xprim toujours avc un unité d msur qu l on appll «octt» (v. l 3.1 Ls supports d stockag). Ls disqus durs intrns ont ds capacités t ds rapidités d lctur variabls. Slon ls bsoins qu vous aurz t l âg d votr unité cntral, vous choisirz un disqu d faibl (ntr 10 t 40 Go), moynn (ntr 40 t 150 Go) ou grand capacité (ntr 150 t plus d 500 Go). Notons qu sur ls ordinaturs portabls, pour ds qustions d plac, la capacité du disqu dur intrn st toujours plus faibl qu cll du disqu dur d un ordinatur fix. 2.3 Ls lcturs intrns L lctur d disqutt L lctur d disqutt prmt d lir t d nrgistrr ls informations sur ds disqutts. C support d stockag maintnant ancin tnd à disparaîtr car il n prmt d contnir qu 1,44 Mo d informations (voir plus bas 3.1). Si votr unité cntral n comport aucun lctur d disqutt, il st quand mêm possibl d n ajoutr un xtrn. 5 EPN Rlais 59 (Paris 12 ) - Découvrt d l ordinatur : modul 2 Ls rssourcs du PC

6 L lctur d disqutt sorti d son boîtir intrn Emplacmnt sur l unité cntral où l on insèr ls disqutts dans l lctur L lctur d CD-ROM t d DVD-ROM L unité cntral comport aussi un lctur prmttant d lir ls CD audio, ls CD-ROM t/ou ls DVD t DVD-ROM. L CD-ROM st un disqu qui st plus ancin qu l DVDROM. On put donc trouvr dux cas d figur sur ls unités cntrals, n fonction d lur âg : 1) Si l unité cntral st ancinn (plus d huit ans nviron) : l lctur st un lctur d CD audio t CD-ROM uniqumnt. Il n put pas lir ls DVD t DVDROM. 2) Si l unité cntral st récnt (moins d huit ans nviron) : l lctur lit tous ls typs d disqus : CD audio, CD-ROM, DVD t DVD-ROM Commnt fair pour savoir si votr lctur lit ls CD t ls DVD? L critèr d l âg st important, mais vous pouvz tout simplmnt fair un ssai, car tous cs disqus ont l mêm aspct t l mêm diamètr. Généralmnt, sur l lctur d disqu lui-mêm figurnt ds mntions CD-ROM t DVD-ROM pour ls lcturs qui lisnt ls dux standards. La mntion «Compact Disc» indiqu qu c lctur lit aussi ls CD. La mntion «DVD» indiqu qu c lctur lit ls DVD. Lctur DVD/CD sorti d son boîtir intrn 6 EPN Rlais 59 (Paris 12 ) - Découvrt d l ordinatur : modul 2 Ls rssourcs du PC

7 2.3.3 L gravur d CD-ROM t/ou d DVD-ROM L gravur d CD-ROM t/ou DVD-ROM st un apparil qui s présnt comm un lctur d CD ou d DVD classiqu. La grand différnc c st qu l gravur st capabl d fair dux choss : 1) D lir ls informations nrgistrés sur un CD-ROM t/ou un DVD-ROM 2) D nrgistrr (on dit «gravr») ds informations (txts, imags, vidéos, sons ) Ls gravurs récnts prmttnt d gravr à la fois ds CD-ROM t ds DVD-ROM. Gravur d CD t DVD sorti d son boîtir intrn. 3. Ls rssourcs xtrns 3.1 Ls supports d stockag En évoquant précédmmnt l disqu dur intrn, nous avons introduit la notion d capacité d stockag ds informations. Un support d stockag st comm un boît qui possèd un crtain volum. Crtains supports ont un ptit capacité d stockag comm la disqutt. D autrs ont un capacité moynn, comm l CD-ROM, la clé USB, la cart mémoir flash, l DVD-ROM. D autrs ncor ont un grand capacité d stockag comm l disqu dur intrn ou xtrn. Pour chaqu support, on indiqu toujours sa capacité n octts. Slon la capacité, on parlra d : millirs d octts : c sont ls Kilo-octts (noté Ko) millions d octts : c sont ls méga-octts (noté Mo) milliards d octts : c sont ls giga-octts (noté Go) Octt s dit byt n anglais. Sur ls supports d stockag, la capacité st souvnt noté n anglais c qui donn : 1 KB = 1 Ko, 1MB = 1Mo, 1GB = 1Go Dans l tablau ci-dssous sont rproduits ls valurs d chaqu unité : Unité Valur n octts 1 Kilo-octts (Ko) 1 Méga-octts (Mo) 1 Giga-octts (Go) = = = octts octts octts 7 EPN Rlais 59 (Paris 12 ) - Découvrt d l ordinatur : modul 2 Ls rssourcs du PC

8 Chaqu élémnt virtul (un documnt, un dossir, un programm) qu vous stockz sur un support d stockag occup un spac donné. On parl souvnt d «poids». C st pour ctt raison qu vous ntndrz parlr d documnts «légrs» ou «lourds», n fonction du nombr d informations qu ils continnnt. Plus il y a d informations, plus l spac occupé t l poids sont grands. Par xmpl, un documnt qui pès 10 Ko st considéré comm légr alors qu un documnt qui pès 1 Go st lourd. Voyons à présnt, dans un tablau comparatif, qulls sont ls capacités moynns ds différnts supports. Support Capacité Disqutt 1,44 Mo. CD-ROM D 650 à 800 Mo. DVD-ROM D 4,7 Go à 17 Go Clé USB D 32 Mo pour ls plus ancinns à 32 Go pour ls plus chèrs. Cart mémoir flash D 16 Mo à 8 Go. Disqu dur Intrn La capacité st très variabl : d 20 Go pour ds faibls capacités à plus d 500 Go pour ds grands capacités. Disqu dur xtrn USB La capacité ds disqus intrns st aussi variabl. D 10 Go nviron à plus d 500 Go La disqutt Ls disqutts sont nés il y a déjà longtmps (fin ds annés 70). Ells n sont prsqu plus utilisés car lls n prmttnt pas d stockr n grand nombr d informations (sulmnt 1,44 Mo). C st pour ctt raison qu sur la plupart ds unités cntrals actulls il n xist plus d lctur d disqutt. Sourc Wikitu.org L CD-ROM t l DVD-ROM L CD-ROM t l DVD-ROM sont ds disqus à l aspct bin connu car ils ont la mêm taill t la mêm apparnc qu un compact disc audio. La différnc avc l compact disc audio c sont ls informations qu on y stock. Sur ls CD-ROM t DVD-ROM, vous stockrz tous typs d informations (txts, imags, vidéos, sons ) provnant d votr ordinatur ou d autrs sourcs (CD-ROM t DVD-ROM du commrc par xmpl). La plupart ds CD-ROM t DVD-ROM n puvnt êtr gravés qu un sul fois. Ls informations stockés n puvnt donc pas êtr ffacés t êtr rmplacés par d autrs informations. Il xist néanmoins ds CD-ROM t ds DVD-ROM spéciaux qu l on nomm CD-RW t DVD-RW. L «RW» vint d l anglais RWritabl qui signifi «réinscriptibl», c st-àdir qu on put ffacr pour y nrgistrr d nouvlls informations. 8 EPN Rlais 59 (Paris 12 ) - Découvrt d l ordinatur : modul 2 Ls rssourcs du PC

9 Qu ils soint classiqus ou réinscriptibls, ls CD t DVD, qui vous srviront à stockr vos informations (à condition bin sûr d avoir un gravur), s présntnt dans l commrc sous lur form virg à l unité ou par paquts d 10, 20, 50, 100 t plus! La clé USB Pris USB Sourc Wikitu.org 2008 Sourc Wikitu.org 2008 C support récnt connaît un succès mondial t c, pour dux raisons : 1) Parc qu il st tout ptit t qu on put l mportr où on vut. 2) Parc qu son standard d branchmnt (USB) st dvnu très courant : il xist maintnant plin d apparils qui fonctionnnt avc l standard USB qu l on rconnaît au logo rssmblant à un tridnt : Il n xist d touts ls forms, à tous ls prix t d capacités variabls. L prix moyn d un clé USB d 2 Go st d nviron 10 uros (tarifs 2008). Ls prmièrs clés USB avaint un assz faibl capacité (32 Mo). Aujourd hui, n 2008, on trouv ds clés USB qui ont un capacité d 32 Go. C st énorm pour un support aussi ptit! Ls carts mémoirs flash Ls typs d carts mémoirs flash sont nombrux. Cs supports srvnt généralmnt à stockr ls photos d votr apparil photo numériqu. Comm pour la clé USB, ls mémoirs flash puvnt avoir ds capacités très variabls (d 16Mo à qulqus Go). Ls différnts formats xistants n sont pas compatibls ntr ux. Ls carts mémoirs flash ls plus courants sont : > Ls carts Compact Flash > Ls carts Mmory Stick > Ls carts MMC (MultimdiaCard) > Ls carts Scur Digital (applés SD Card) > Ls carts SmartMdia > Ls carts xd pictur card 9 EPN Rlais 59 (Paris 12 ) - Découvrt d l ordinatur : modul 2 Ls rssourcs du PC

10 3.2 Ls périphériqus C qu l on nomm «périphériqu» concrn l matéril xtrn qui st rlié à l unité cntral, d où l nom d périphériqu qui signifi «autour d». C matéril put êtr très divrs car il xist aujourd hui un grand nombr d périphériqus : clavir, souris, écran, imprimant, scannr, wbcam, caméra vidéo, casqu, micro, haut-parlurs, disqu dur xtrn, L rôl d un périphériqu st d assurr ls communications ntr l unité cntral t l utilisatur. Il xist dux typs d périphériqus : ls périphériqus d ntré (qui font ntrr ds informations dans l unité cntral) t ls périphériqus d sorti (qui font sortir ds informations d l unité cntral) Ls périphériqus d ntré La souris st un dispositif d pointag qui prmt à l utilisatur d communiqur avc l ordinatur t son systèm d xploitation. Conçu comm un sort d main virtull, ll st d un usag plus immédiat qu l clavir. La souris, 2 main virtull L clavir st constitué d touchs alphanumériqus (lttrs t chiffrs) qui prmt d saisir du txt t d donnr ds ordrs à l ordinatur (validr, confirmr, ouvrir ). Il dispos aussi d touchs qui prmttnt un navigation plus aisé dans ls txts (flèchs d déplacmnt, fin, tabulation, ). L clavir d ordinatur d burau avc sa cntain d touchs La tabltt graphiqu st un périphériqu d ntré utilisé par ls dssinaturs t ls graphists. Ell st constitué d dux élémnts : un tabltt d format variabl (A6, A5, A4, A3) t un stylt, sort d crayon numériqu, qui prmt d dssinr. Grâc à c périphériqu, l gst st plus précis qu avc un souris. La tabltt graphiqu t son stylt Ls mantts d jux sont ds périphériqus d ntré bin connus ds nfants t ds jouurs d jux vidéos. Ells prmttnt d déplacr ds élémnts sur l écran (ds objts, ds prsonnags, tc.) t d fair ds actions comm tirr, sautr, donnr un coup d poing, s baissr la list st longu car ls jux sont nombrux! Un mantt d ju d typ Joystick Un mantt d ju d typ Joypad L scannr st un périphériqu srvant à numérisr ds imags. Il fonctionn un pu comm un photocopiur. L utilisatur dépos sur un vitr l imag qu il souhait numérisr t l scannr rproduit à l écran l imag. Ctt nouvll imag put alors êtr stocké sur un support d stockag (disqu dur, clé USB, tc.) t utilisé dans différnts programms pour êtr nsuit imprimé. Un scannr à plat 10 EPN Rlais 59 (Paris 12 ) - Découvrt d l ordinatur : modul 2 Ls rssourcs du PC

11 L apparil photo numériqu st un périphériqu qu l on put branchr à l unité cntral pour transférr ds photos sur l ordinatur. Un apparil photo numériqu compact Comm l apparil photo numériqu, la caméra numériqu s branch aussi sur l unité cntral pour transférr ds films vrs l disqu dur intrn ou xtrn. Un caméra numériqu La wbcam st un ptit caméra vidéo qui prmt d s filmr n tmps rél, pour communiqur à distanc avc un autr utilisatur possédant lui aussi un wbcam. Chaqu utilisatur put donc s voir t s parlr n dirct. C typ d communication s nomm «visioconférnc». Très pratiqu pour ls famills éloignés! Aujourd hui, sur crtains ordinaturs portabls, la wbcam st dirctmnt intégré, just au-dssus d l écran. La wbcam, l œil qui vous rgard Ls périphériqus d sorti L monitur (ou écran) st l périphériqu qui prmt d visualisr ls différnts élémnts d l ordinatur : ls dossirs, ls documnts, ls programms, l systèm d xploitation. Sans lui, impossibl d communiqur avc l ordinatur! Il n xist d dux typs : ls moniturs à tub cathodiqu (plus ancins) t ls moniturs plats (plus récnts, plus légrs, moins ncombrants t plus confortabls pour ls yux). Un écran plat Un écran à tub L monitur put parfois contnir ls ncints acoustiqus, un microphon. Crtains modèls d ordinatur assocint n un sul bloc unité cntral t écran. L imprimant prmt d imprimr ds txts, ds imags (dssins, photos ). Ell put êtr à «jt d ncr» (ls plus répandus), ou «lasr» (mêm procédé qu l photocopiur). Un imprimant lasr Un imprimant jt d ncr 11 EPN Rlais 59 (Paris 12 ) - Découvrt d l ordinatur : modul 2 Ls rssourcs du PC

12 Ls haut-parlurs ou «ncints» sont ds périphériqus qui prmttnt d émttr l son produit par l ordinatur. Ils sont parfois intégrés au monitur. Un pair d hautparlurs L disqu dur xtrn st un périphériqu qui s st généralisé cs cinq drnièrs annés. Aujourd hui, il st vivmnt consillé, pour ds raisons d commodités (l disqu dur xtrn st portabl). Il n xist d touts ls capacités, d tous ls typs, d touts ls forms t, bin sûr, d tous ls prix! La plupart ds disqus durs xtrns sont au standard USB. Un disqu dur xtrn II LES RESSOURCES VIRTUELLES L ordinatur, n tant qu matéril, n put fonctionnr sul ; il a bsoin d programms (ou logicils). Ls programms sont ds machins virtulls qui prmttnt d produir ds documnts d différnts typs : ds txts, ds imags, ds sons, ds vidéos A chaqu métir, chaqu activité, corrspond aujourd hui un programm ; il n xist ds millirs! Cux qu vous utilisrz dépndront d vos bsoins t d vos compétncs. Comm un machin outil, un programm xécut ds tâchs qu vous lui dmandz d fair. 1. Ls différnts catégoris d logicils Lorsqu vous achtz un ordinatur PC, un séri d logicils sont déjà préinstallés dans votr machin. Généralmnt, votr PC st équipé d Microsoft WindowsTM dont nous parlrons un pu plus loin, mais surtout lors du modul 3 qui lui st ntièrmnt consacré. Nous vrrons aussi qu Windows st un vast programm qui comport un nombr important d autrs programms. Au-dlà d Windows, vous pouvz installr sur votr ordinatur ds logicils d touts naturs, payants, gratuits ou librs ; ils sont généralmnt classés n plusiurs catégoris : Ls systèms d xploitation : Windows, Mac OS, Linux Ls suits burautiqus : traitmnts d txt, tablurs, bass d donnés, agndas, carnts d'adrsss, calculatrics... Graphism t multimédia : visualisation, rtouch d'imags t d photos, PAO... Intrnt : navigaturs, mssagris, utilitairs d téléchargmnt,... Jux : jux d rôl, jux d arcad, jux d avntur, jux d stratégi Programmation Utilitairs : convrtissurs, compacturs Education : jux ludo-éducatifs, logicils d autoformation 12 EPN Rlais 59 (Paris 12 ) - Découvrt d l ordinatur : modul 2 Ls rssourcs du PC

13 Progrssivmnt, nous allons n découvrir qulqus-uns. 1.1 Ls systèms d xploitation Un nsmbl d programms st tout particulièrmnt nécssair au fonctionnmnt d l ordinatur; on l appll l systèm d Exploitation ou n anglais Oprating Systm (on put dir simplmnt «OS»). L systèm d xploitation srt à fair fonctionnr l ordinatur proprmnt dit. Ls logicils font appl à lui pour rmplir d nombruss fonctions. Ils n puvnt pas fonctionnr sans lui. L principal systèm d xploitation utilisé sur ls micro-ordinaturs PC st «Windows» dévloppé t commrcialisé par la société Microsoft. Un autr systèm d xploitation st «LINUX»; il st dévloppé par un communauté d informaticins qui souhait l mttr gratuitmnt à la disposition d tous. Ls ordinaturs «Macintosh» fabriqués par la société «Appl» fonctionnnt avc un systèm d xploitation dévloppé aussi par Appl applé «MacOS». Vrsions d Windows Durant cs drnièrs annés, la société Microsoft a fait évolur l systèm d xploitation t a mis sur l marché différnts vrsions ; Windows NT, Windows 98, Windows 2000, Windows XP. Logicils livrés avc Windows Avc Windows, Microsoft fournit qulqus logicils sans surcoût : Logicil A qul bsoin satisfait t il? Ds «accssoirs» Comprnant n particulir un «calculatric», un outil Paint d dssin, «WordPad» Pour crér t modifir ds documnts txt simpls ou ds documnts comprnant ds formats plus complxs t ds graphiqus. Lctur «Windows Mdia» Utilisé pour lir t organisr ds fichirs multimédias. C'st comm si vous disposiz d'un radio, d'un lctur vidéo, d'un lctur CD ou DVD, «Intrnt Explorr» Navigatur pour accédr aux pags Wb via Intrnt «Solitair» «Solitair», un ju d carts pour vous familiarisr avc la souris 13 EPN Rlais 59 (Paris 12 ) - Découvrt d l ordinatur : modul 2 Ls rssourcs du PC

14 Rmrcimnts t crédits C cours a été rédigé avc l logicil libr OpnOffic Writr par Yann Vandputt, rsponsabl d l'espac Public Numériqu du cntr social Rlais 59 à Paris 12. Il st déposé sous licnc libr Crativ Commons. Si vous souhaitz vous l procurr, contactz-nous par -mail : D nombruss imags d c cours ont été mpruntés à l ncyclopédi libr n lign Wikipdia t à un d ss ptits cousins Wikituto.org qui st ntièrmnt consacré à l informatiqu. Mrci à ux. C documnt st édité sous licnc Crativ Commons Mis jour du 20/12/09 Vous êts librs : d rproduir, distribur t communiqur ctt création au public ; d modifir ctt création. Slon ls conditions suivants : Patrnité Vous dvz citr l nom d l'autur original d la manièr indiqué par l'autur d l'ouvr ou l titulair ds droits qui vous confèr ctt autorisation (mais pas d'un manièr qui suggérrait qu'ils vous soutinnnt ou approuvnt votr utilisation d l'ouvr). Pas d'utilisation Commrcial Vous n'avz pas l droit d'utilisr ctt création à ds fins commrcials. Partag ds Conditions Initials à l'idntiqu Si vous modifiz, transformz ou adaptz ctt création, vous n'avz l droit d distribur la création qui n résult qu sous un contrat idntiqu à clui-ci. La vrsion intégral du contrat st accssibl à l'adrss : Crativ Commons put êtr contacté à 14 EPN Rlais 59 (Paris 12 ) - Découvrt d l ordinatur : modul 2 Ls rssourcs du PC

L environnement Windows et la gestion des dossiers et fichiers

L environnement Windows et la gestion des dossiers et fichiers Modul 3 L nvironnmnt Windows t la gstion ds dossirs t fichirs Duré : 6h (3 séancs d 2h) Ls trois séancs d dux hurs s articulnt d la façon suivant : Séanc 1 : comprndr l fonctionnmnt d Windows t s rpérr,

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques ELECTRICITE Analys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou Chapitr Tnsions t courants dans ls ligns triphasés Montags étoil t triangl Edition /0/04 Tabl ds matièrs POURQUOI ET COMMENT? DENOMINATION

Plus en détail

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées Imposition ds rnts nrichis (ou sur risqus aggravés) non agréés Non sulmnt ls antécédnts médicaux d un prsonn puvnt-ils avoir un incidnc sur son spéranc d vi, mais ctt prsonn put aussi constitur un «risqu

Plus en détail

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS Un résau d ntrpriss tournés à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS «Dpuis plus d 3 décnnis, l résau d n Franc réalis partout n Franc plusiurs cntains d surélévations t aménagmnts d combls par an. Aujourd

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

Spray nettoyage tableau Nettoyant en bombe antistatique Élimine la graisse et la saleté et redonne aux tableaux blancs leur propreté initiale.

Spray nettoyage tableau Nettoyant en bombe antistatique Élimine la graisse et la saleté et redonne aux tableaux blancs leur propreté initiale. cardon Nttoyag papcardon@papcardon.com Gamm P13939 ngtt nttoyant P13916 Bomb dépoussiérant Spray nttoyag écran Mouss antistatiqu Spray nttoyant antirayur pour écran, filtr écran, vitr d photocopiur t rtroprojctur.

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

Plaisir d écrire. Activités d écriture à partir de sujets déclencheurs. 2 année du 2 cycle. 4 année

Plaisir d écrire. Activités d écriture à partir de sujets déclencheurs. 2 année du 2 cycle. 4 année TIRÉ À PART Raymond Brthiaum Plaisir d écrir Activités d écritur à partir d sujts déclnchurs 2 anné du 2 cycl 4 anné 9900, avnu ds Laurntids Montréal (Québc) H1H 4V1 Téléphon : (514) 329-3700 Télécopiur

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

Dossier. de presse. Séramon et Ankhpakhered bénéficient d un scanner! 10 janvier 2007

Dossier. de presse. Séramon et Ankhpakhered bénéficient d un scanner! 10 janvier 2007 Dossir 10 janvir 2007 d prss Sous ls bandltts Séramon t Ankhpakhrd bénéficint d un scannr! Musé ds baux-arts t d archéologi 1, plac d la Révolution 25 000 Bsançon Tél. 03 81 87 80 65 - Fax : 03 81 80 06

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

La souris d'école. Ma classe prend la mer : Régates virtuelles sur internet... TUIC au primaire dans le Jura N 6 avril 2009.

La souris d'école. Ma classe prend la mer : Régates virtuelles sur internet... TUIC au primaire dans le Jura N 6 avril 2009. La souris d'écol TUIC au primair dans l Jura N 6 avril 2009 Témoignags Géographi CM : Découvrir son miliu grâc aux TUIC En class Découvrz ls atouts du Matou Mathux Un trac écrit : la copi d'écran Gros

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Principes

6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Principes 6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Princips But : Résultats : Convnir ds documnts dont l'ntrpris va s dotr Not adrssé au prsonnl; ligns dirctrics sur la documntation Tâch confié au : Tmps total nécssair : Rprésntant

Plus en détail

LA SECURITE DES CLES USB

LA SECURITE DES CLES USB YannLBrch yann.l-brch@abc-wb.fr,, LA SECURITE, DES CLES USB ans ls précédnts articls à propos ds clés USB, il a été montré qu, grâc à qulqus règls udv t qulqus scripts savammnt écrits, il était possibl

Plus en détail

Couleurs. Nombres. Le s. jeux. Les. Labuchette. Je an Husson

Couleurs. Nombres. Le s. jeux. Les. Labuchette. Je an Husson Ls Nombrs n Coulurs L s d jux Labuchtt J an Husson Nots méthodologiqus L matéril 1. Ls régltts sont évidmmnt l matéril cntral qui doit prmttr à l nfant d jour d abord t d calculr surtout. Ells ont subi

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR DOSSIER 4 : THERMODYNAMIQUE 3 F.Duhaml CFA-Lns- B.T.S S.C.B.H Pag N 1/8 I. Mod d propagation d la chalur. a) Par convction: il y a déplacmnt d matièr. Thrmodynamiqu (III) : Transfrt thrmiqu t isolation.

Plus en détail

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie -

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie - Dossir prss 2 1 0 2 r b m c é d 6 i d Ju pôl chno à 18h00 - ENIM, Mtz-T fficill o is m r d i n o Cérém Paritair n o ti a c fi li a u Q d ds Crtificats 2012 d la Métallurgi - inin au fém ls i tr s u d in

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE APPEL A COMMUNICATIONS 12 DÉCEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2012 http://sfr.larhumatologi.fr Vous dvz soumttr vos résumés

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair DROIT - SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz

Plus en détail

PRESENTATION 7 Vue avant 7 Témoins lumineux 7 Vue arrière 8. MISE EN ROUTE 9 Alimenter l ordinateur 9 Allumer l ordinateur 9

PRESENTATION 7 Vue avant 7 Témoins lumineux 7 Vue arrière 8. MISE EN ROUTE 9 Alimenter l ordinateur 9 Allumer l ordinateur 9 SOMMAIRE CONSIGNES DE SECURITE 2 CONTENU DE LA BOITE 6 PRESENTATION 7 Vu avant 7 Témoins luminux 7 Vu arrièr 8 MISE EN ROUTE 9 Alimntr l ordinatur 9 Allumr l ordinatur 9 UTILISATION DU CLAVIER ET DE LA

Plus en détail

GÉRER LES DIFFÉRENCES

GÉRER LES DIFFÉRENCES COURSE DE DURÉE L'nsignmnt d la cours d duré n EPS rst problématiqu : commnt prndr n compt la divrsité ds élèvs n trm d possibilités physiqus, mais aussi d motivation, d'attituds, d'attnts t d nivaux d'ngagmnt,

Plus en détail

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT.lausann.ch/sil Il st vrt t il fait l bin autour d vous : l FEE Pour financr ds projts d économis d énrgi ou d dévloppmnt ds énrgis rnouvlabls, ls Srvics industrils d Lausann

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Provence-Alpes-Côte d Azur est la troisième région la plus touchée par la pauvreté

Provence-Alpes-Côte d Azur est la troisième région la plus touchée par la pauvreté Précarité, inégalités t cohésion social Provnc-Alps-Côt d Azur st la troisièm région la plus touché par la pauvrté E n 2012, 16,9 % ds habitants d Provnc-Alps-Côt d Azur vivnt sous l suil d pauvrté. La

Plus en détail

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat Imaginarium Fstival Dossir partnariat ImaginariumFstival0DossirPartnariat L#mot#du#présidnt...3 L UTC#n#brf...4 Structur#d#la#manifstation...5 Résumé...5 Quand?...5 Où?...5 Pourquoicliu?...5 Notr#politiqu...7

Plus en détail

Mooc C2i 1 semaine 2

Mooc C2i 1 semaine 2 Mooc C2i 1 semaine 2 Module: Un petit problème Au dos de la jaquette d un jeu vous trouvez : OS Windows XP SP3/VISTA SP2/WINDOWS 7 ; PROCESSEUR AMD/INTEL DOUBLE CŒUR 2,5GHZ ; MEMOIRE RAM 2Go ; CARTE GRAPHIQUE

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire L transistor bipolair L'objt d c documnt st d'apportr ls connaissancs t ls méthods nécssairs à la concption d'un étag amplificatur à bas d transistor. On s limitra à l'étud t à l'utilisation du transistor

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

Nous te remercions de nous aider dans ces efforts. STP, utilise un crayon à mine pour répondre à ce questionnaire

Nous te remercions de nous aider dans ces efforts. STP, utilise un crayon à mine pour répondre à ce questionnaire A Nous avons dmandé à ds millirs d élèvs canadins comm toi d répondr à ctt important nquêt, qui prmttra à Santé Canada d miux comprndr la consommation d tabac chz ls juns. Nous t rmrcions d nous aidr dans

Plus en détail

TP 8 Spectroscopie infrarouge

TP 8 Spectroscopie infrarouge TP 8 Spctroscopi infraroug Chap4 : Analys spctral Objctifs: Idntification d liaisons l aid du nombr d ond corrspondant; détrmination d groups caractéristiqus. Mis n évidnc d la liaison hydrogèn. Exploitr

Plus en détail

Plaisir d écrire. Activités d écriture à partir de sujets déclencheurs. 2 année du 3 cycle. 6 année

Plaisir d écrire. Activités d écriture à partir de sujets déclencheurs. 2 année du 3 cycle. 6 année TIRÉ À PART Raymond Brthiaum Plaisir d écrir Activités d écritur à partir d sujts déclnchurs 2 anné du 3 cycl 6 anné 9900, avnu ds Laurntids Montréal (Québc) H1H 4V1 Téléphon : (514) 329-3700 Télécopiur

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012 Mastr1 Géni ds Systèms Industrils U.E.: Capturs, Chaîns d msur 1 èr sssion 211-212 Cod Unité : 172 Cod épruv : 14977 Samdi 26 Mai 8H -1H Duré : 2 hurs Documnts t Calculatric autorisés Ls partis III t IV

Plus en détail

Interview exclusive d Amélie P.

Interview exclusive d Amélie P. Intrviw xclusiv d Améli P. 3,00 Edition Spécial - Décmbr 2012 l r u s r i o av s z l u. o. v. s u g o a v m I Tout c qu rnalist Rportr d ou J d r i t é m Passion, nvi, t ncor passion. Voilà c qu vous pourrz

Plus en détail

B-340 - Pavillon Marie Victorin

B-340 - Pavillon Marie Victorin Anné univrsitair : 2009-2010 Trimstr : Automn Sigl du cours : COM 1560 Titr du cours : Communication Infographiqu Crédits : 3 Jour : Mrcrdi Hur : 13h00-16h00 Ensignant : Tinl Ndlcu (t.ndlcu@umontral.ca)

Plus en détail

Projet Tuteuré. Création d'un site Internet

Projet Tuteuré. Création d'un site Internet Projt Tuturé Création d'un sit Intrnt par : Joly Damin (group Eb) Chihaoua Rayan (groupea) Lhomm Clémnt (groupea) Daquin Paul (groupea) Tutur : Virgini Dégardin Anné Scolair 008/009 IUT 'A' départmnt GEII

Plus en détail

de l air intérieur Prévenir la pollution Choisir les matériaux de construction pour prévenir la pollution de l air intérieur

de l air intérieur Prévenir la pollution Choisir les matériaux de construction pour prévenir la pollution de l air intérieur Ont contribué à la rédaction tchniqu : ls partnairs Cntr hospitalir univrsitair Dupuytrn Srvic d pharmacologi t toxicologi pharmacovigilanc 2, avnu Martin Luthr King 87042 LIMOGES cdx Tél. 05 55 05 55

Plus en détail

Phase avant-projet : intégration des réseaux et équipements techniques dans les bâtiments

Phase avant-projet : intégration des réseaux et équipements techniques dans les bâtiments Phas avant-projt : intégration ds résaux t équipmnts tchniqus dans ls C documnt contint ds rnsignmnts rlatifs aux bsoins n résaux t équipmnts tchniqus ds immubls d buraux modrns : vntilation/climatisation,

Plus en détail

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013 Tous ls changs du SNISA pour l xrcic 2012-2013 chang Chang/élé d Principaux changs pour l xrcic 2012-2013 1 65-71 Dat d arrivé à l unité d obsrvation (ED 123) Hur d arrivé à l unité d obsrvation (ED 124)

Plus en détail

Bloc 1 : Les cellules animales et végétales

Bloc 1 : Les cellules animales et végétales Systèms vivants Bloc 1 : Ls clluls animals t végétals Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Cllul Un cllul st la plus ptit parti d un organism

Plus en détail

papcardone@papcardone.com CASIO D 20 Mémoire du grand total CASIO ECO Affichage 8, 10 ou 12 chiffres Tous les calculs de bases Calcul de taxes

papcardone@papcardone.com CASIO D 20 Mémoire du grand total CASIO ECO Affichage 8, 10 ou 12 chiffres Tous les calculs de bases Calcul de taxes iv r a is o n assu L Li cardon Calculatrics d burau v ra i s o n a ss u CASIO D 20 M02690 M02672 M02667 CASIO DM 1200 (12 chiffrs) CASIO DM 1400 (14 chiffrs) CASIO DM 1600 (16 chiffrs) M02689 CASIO D 20

Plus en détail

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial sommair P.4 Au cour d la réalité sportiv P.6 Qu st-c

Plus en détail

8. Propriété intellectuelle

8. Propriété intellectuelle 8. Propriété intllctull 8.1 Sécurisr ss contrats d 8.2 Valorisr t défndr ss droits d 8.3 Maîtrisr l cadr juridiqu du droit d autur 8.4 Commnt protégr ss marqus? Calndrir 2014 Paris Lyon Marsill Sécurisr

Plus en détail

Guide de mise en place d une manifestation Téléthon S ENGAGER. Jean-Marie, organisateur pour le Téléthon, Mont-Saint-Éloi (62).

Guide de mise en place d une manifestation Téléthon S ENGAGER. Jean-Marie, organisateur pour le Téléthon, Mont-Saint-Éloi (62). S ENGAGER Alxandra, organisatric pour l Téléthon, Bourg-n-Brss (01). Guid d mis n plac d un manifstation Téléthon Jan-Mari, organisatur pour l Téléthon, Mont-Saint-Éloi (62). r t o v r t t m z l u o v

Plus en détail

Smart TENSTM. Instructions d utilisation

Smart TENSTM. Instructions d utilisation Smart TENS Instructions.qx6 30/10/06 16:16 Pag Smart TENSTM Instructions d utilisation L Smart TENS st un méthod d point pour soulagr la doulur, non médicamntus. C TENS numériqu st un apparil puissant,

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

Premiers pas sur l ordinateur Support d initiation

Premiers pas sur l ordinateur Support d initiation Premiers pas sur l ordinateur Support d initiation SOMMAIRE de la partie 1 : I. Structure générale de l ordinateur... 1. L Unité centrale... 2 2. Les différents périphériques... 5 II. Démarrer et arrêter

Plus en détail

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province Un Brtagn plus diplômé qu ls autrs régions d provinc Ls actifs brtons sont plus diplômés qu ls autrs actifs d provinc. Comm dans ls autrs régions, l st l diplôm l plus fréqunt, mais ls Brtons sont plus

Plus en détail

Acquisition, analyse et traitement de signaux : bruit et mesures

Acquisition, analyse et traitement de signaux : bruit et mesures Acquisition, analys t traitmnt d signaux : bruit t msurs Rédaction du cours t travail xpérimntal associé : Jan-Baptist Dsmoulins (P.R.A.G.) mail : dsmouli@physiqu.ns-cachan.fr Notions fondamntals abordés

Plus en détail

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Chapitre 2 Architecture d un ordinateur Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Les objectifs : o Identifier les principaux composants d un micro-ordinateur. o Connaître les caractéristiques

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

On donne le circuit suivant avec une source de tension continue V 1 et une source de tension alternative v 2 (t) sinusoïdale.

On donne le circuit suivant avec une source de tension continue V 1 et une source de tension alternative v 2 (t) sinusoïdale. T d élctroniqu analogiqu A : iods Ex : Analys statiqu / dynamiqu d un circuit On donn l circuit suiant ac un sourc d tnsion continu V t un sourc d tnsion altrnati (t) sinusoïdal. 0 V = 0 V A 0 B = sin(

Plus en détail

Xaélidia Contrat d assurance vie libellé en euros et/ou en unités de compte

Xaélidia Contrat d assurance vie libellé en euros et/ou en unités de compte Bulltin d souscription Xaélidia Contrat d assuranc vi libllé n uros t/ou n unités d compt Cods produits : Duré viagèr : 2277 Duré détrminé : 2278 A. Souscriptur/Assuré Co-Souscriptur/Co-Assuré* Tous ls

Plus en détail

CATALOGUE. Disponible en prêt ou à la location. Renseignement DES EXPOSITIONS

CATALOGUE. Disponible en prêt ou à la location. Renseignement DES EXPOSITIONS Ligu pour la protction ds oisaux d la Sarth (LPO 72) CATALOGUE DES EXPOSITIONS Disponibl n prêt ou à la location Rnsignmnt LPO Sarth 43 ru d l Estérl Maison d l au 72100 L Mans Indx ds xpositions Ls xpositions

Plus en détail

journée des professionnels de santé COMMUNICATIONS APPEL à NOVEMBRE 01 02 DÉCEMBRE 2009

journée des professionnels de santé COMMUNICATIONS APPEL à NOVEMBRE 01 02 DÉCEMBRE 2009 APPEL à COMMUNICATIONS ds profssionnls d santé 29 30 NOVEMBRE 01 02 DÉCEMBRE 2009 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2009 Sul la soumission

Plus en détail

Une formation de qualité pour :

Une formation de qualité pour : Un formation d qualité pour : Gérr ds programms t srvics n loisir Animr ds activités t ds comités Organisr ds événmnts Réalisr ds intrvntions cliniqus Tchniqus d intrvntion n loisir www.cgprdl.ca loisir.cgp-rdl.qc.ca

Plus en détail

Les pierres angulaires d un avenir meilleur

Les pierres angulaires d un avenir meilleur Ls pirrs angulairs d un avnir millur XELLA propos plusiurs solutions d murs innovants qui s inscrivnt parfaitmnt dans la tndanc d constructions pu énrgivors t qui sont prêts pour 2020. Photo couvrtur:

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

VM242A BasicMes-2 ORDINATEUR DE MESURE DU DEBIT PORTATIF

VM242A BasicMes-2 ORDINATEUR DE MESURE DU DEBIT PORTATIF VM242A BasicMs-2 ORDINATEUR DE MESURE DU DEBIT PORTATIF TABLE DES MATIERES MANUEL D'UTILISATI 1 Introduction... 2 1.1 Commnt utilisr cs instructions... 2 1.2 Consigns d sécurité... 2 2 Informations d bas...

Plus en détail

Le premier service d information par SMS.

Le premier service d information par SMS. L prmir srvic d information par SMS. Snd to Act simplifi considérablmnt la vi d vos collaborats t d ls corrspondants. Ds cntrs d formations, ds univrsités t ds écols d commrcs nous font djà confianc. Faîts

Plus en détail

Au cœur du système d information de votre Caf

Au cœur du système d information de votre Caf L magazin ds Caf MAI 2015 Congé parntal C st miux à dux Mod d gard Bin planifir ls congés CITOYENNETÉ Participz à notr concours d dssin Au cœur du systèm d information d votr Caf ENCART DÉPARTEMENTAL TOUTES

Plus en détail

La rénovation urbaine à Angers

La rénovation urbaine à Angers ANGERrSno2s1 quartirs avc vouuispmnt Chang t > Aménagmn Urbanism > > > t ita ab H > > > > Éq La rénovation urbain à Angrs n o g i P d n a r G r i t r L qua g a s i v d chang Dossir d prss L quartir Grand-Pigon

Plus en détail

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T Efft d l échantillonnag t d la troncation sur l spctr d un signal Ls signaux réls utilisés n physiqu sont d plus n plus souvnt traités d façon numériqu. Pour cla, il st nécssair d échantillonnr l signal.

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

Système de Management du Portefeuille de Projets

Système de Management du Portefeuille de Projets Systèm d Managmnt du Portfuill d Projts PROJETS : Initiativs, invstissmnts, décisions, améliorations prmttant d produir avc plus d Valur à Référntil d gstion dstiné aux ntrpriss qui souhaitnt dévloppr

Plus en détail

Matière et matériaux

Matière et matériaux Matièr t matériaux Bloc 1 : Un univrs d particuls Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Théori particulair Ls six postulats d la théori particulair

Plus en détail

L ORDINATEUR. Les composants. La carte mère. Le processeur. Fréquence

L ORDINATEUR. Les composants. La carte mère. Le processeur. Fréquence L ORDINATEUR Les composants La carte mère Elle se trouve au centre de l'ordinateur et connecte tous les composants PC. La carte mère contient les connexions pour le processeur, la mémoire et les unités

Plus en détail

Bloc 1 : Les écosystèmes

Bloc 1 : Les écosystèmes Systèms vivants Bloc 1 : Ls écosystèms Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Un écosystèm st un résau d intractions complxs ntr ls êtrs vivants

Plus en détail

Soigner le cancer par la ciguë : chronique d'une illusion médicale

Soigner le cancer par la ciguë : chronique d'une illusion médicale Soignr l cancr par la ciguë : chroniqu d'un illusion médical 30/12/15 Au XVIII siècl, ls travaux du célèbr médcin vinnois Anton Störck firnt naîtr l'spoir d'un traitmnt contr l cancr - t n particulir contr

Plus en détail

Gaines. Documentation technique

Gaines. Documentation technique Gains Documntation tchniqu Hygièn ds locaux, conort t modrnité, acilité d installation, ls gains d vntilation d Etrnit ornt d multipls possibilités dans la plupart ds bâtimnts d habitation, trtiairs ou

Plus en détail

Chapitre 2 : Architecture d un ordinateur

Chapitre 2 : Architecture d un ordinateur I. Introduction : Chapitre 2 : Architecture d un ordinateur Activité 1 : Q : Comment on peut effectuer un traitement automatique? R : On doit utiliser une machine automatique c est l ordinateur. Q : Quelles

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

Transmetteur vocal SD1+

Transmetteur vocal SD1+ MANUEL D UTILISATION ET DE PROGRAMMATION Transmttur vocal SD1+ MANUEL D UTILISATION ET DE PROGRAMMATION Parfait sécurité ds logmnts d habitation, maisons t locaux d ntrpriss C manul d utilisation st particulir

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs Mb!Ibvuf.Tbjoupohf B!m(bwbou.hbsf!ft! ofshjft!v!gvuvs Edition 2011!!!!!!!!!!!!!!Qfstqfdujwft!!!!!!!S vttjuft!!!!!!!joopwbujpo Fofshjft www.haut-saintong.com Edito Au nivau mondial, il y a trois mois ncor,

Plus en détail

Cyber-base du Pays Martégal. Atelier «Découverte de l ordinateur»

Cyber-base du Pays Martégal. Atelier «Découverte de l ordinateur» Atelier «Découverte de l ordinateur» A. Un micro-ordinateur classique est composé des éléments suivants : - de l'unité centrale (UC) qui contient les composants essentiels d un ordinateur : le microprocesseur

Plus en détail

2004 1 ère édition. 2009 6 ème édition. 2008 5 ème édition. 2010 7 ème édition. 2007 4 ème édition. 2005 2 ème édition. 2006 3 ème édition

2004 1 ère édition. 2009 6 ème édition. 2008 5 ème édition. 2010 7 ème édition. 2007 4 ème édition. 2005 2 ème édition. 2006 3 ème édition Edito d Elio Di Rupo Avantpropos Voici déjà la édition d un grand rassmblmnt qu ls passionnés d moto d la région t d bin audlà n manquraint pour rin au mond. Avc son lot d surpriss t d découvrts, l Fstival

Plus en détail

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre Bloc 1 : La stabilité, un qustion d équilibr Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Structur Un structur st un form qui résist aux forcs qui,

Plus en détail

Catégorie P3 13 e, 14 e et 15 e championnats

Catégorie P3 13 e, 14 e et 15 e championnats Catégori P3 13, 14 t 15 championnats Considération pour la résolution ds problèms 9 à 11 Pour qu'un problèm soit complètmnt résolu, vous dvz donnr l nombr d ss solutions t donnr la solution s'il n'n a

Plus en détail

2 e Vadrouille du patrimoine : les voitures anciennes empruntent les chemins de l histoire

2 e Vadrouille du patrimoine : les voitures anciennes empruntent les chemins de l histoire Mai 015 Départ d «La P tit» 014 du Domain d «La Résrv» à Vaumas. : ls voiturs ancinns mpruntnt ls chmins d l histoir > En rout! Forts du succès d sa prmièr édition, il y a maintnant dux ans, ls mmbrs du

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

Examen de la Charte Internet de l Etat

Examen de la Charte Internet de l Etat RAPPORTS Srvic SG/SPSSI Sous-srvic P2I/DO Oust Dat 16/05/2012 Examn d la hart Intrnt d l Etat. Imbrti 16/05/2012 Ministèr d l'ecologi, du Dévloppmnt durabl, ds Transports t du Logmnt www-dvloppmnt-durabl.gouv.fr

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT. Société : COCHEBAT

DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT. Société : COCHEBAT DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT Société : COCHEBAT DÉPARTEMENT ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Srvic CLT Division HTO -FL/CR Dat 2006 N affair : Clint sul Vrsion 1

Plus en détail

des GUIDE Pour plus d'informations Contactez l'espace INFOèénergie de prioriterre au 04 50 67 17 54 ou conseil@prioriterre.org w w w.prioriterre.

des GUIDE Pour plus d'informations Contactez l'espace INFOèénergie de prioriterre au 04 50 67 17 54 ou conseil@prioriterre.org w w w.prioriterre. ds s t s g o éc GUIDE Pour plus d'informations Contactz l'spac INFOèénrgi d prioritrr au 04 50 1 54 ou consil@prioritrr.org prioritrr st un association qui a pour mission d aidr chacun à réduir son mprint

Plus en détail

Allégez la charge! Soulever et porter des charges. Présentation PowerPoint pour entreprises

Allégez la charge! Soulever et porter des charges. Présentation PowerPoint pour entreprises Allégz la charg! Soulvr t portr ds chargs Présntation PowrPoint pour ntrpriss 1 Plan d la présntation 1 r parti: Bass, constitution du dos Transmission ds connaissancs d bas 2 parti: Facturs influnts lors

Plus en détail