DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL"

Transcription

1 REUNION DU 23 NOVEMBRE 2007 DELIBERATION N CR DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Contrat d filièr agroalimntair régional LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON, VU l Cod général ds collctivités trritorials t notammnt sa quatrièm parti rlativ à la région, VU l montant ds crédits inscrits au budgt d la Région pour 2007, VU l règlmnt général ds intrvntions d la Région, VU l rapport n CR présnté par Monsiur l Présidnt du Consil régional Langudoc-Roussillon, VU l'avis d la Commission Dévloppmnt économiqu - Rchrch - Emploi - Economi social t solidair, CONSIDERANT : La Région Langudoc-Roussillon t ls rprésntants ds profssionnls ont décidé d unir lurs fforts pour dévloppr t promouvoir l sctur agroalimntair régional n signant l 14 févrir 2006 l Contrat d Filièr Agroalimntair régional. Ls profssionnls t ls élus du Consil Régional ont validé l affichag d axs prioritairs d mobilisation, mttant n avant un préoccupation majur : la rconquêt du lin avc l consommatur. Ct ax vis notammnt à profssionnalisr l approch ds marchés ciblés par ls ntrpriss. 1- Actions rlvant d l ax 1 du Contrat d Filièr ciblé sur la maîtris d l aval t la conquêt d nouvaux marchés : L Contrat d Filièr Agroalimntair compt, parmi ss partnairs, ds profssionnls d l aval qui s mobilisnt t contribunt à la maîtris t la divrsification ds marchés t d nouvaux circuits d distribution. Parmi ls acturs incontournabls d la Région Langudoc- Roussillon, Saint-Charls Intrnational à Prpignan s positionn comm l un ds plus importants cntrs d éclatmnt d fruits t légums n Europ. Son implication dans la politiqu régional au travrs ds Contrats d Filièrs Agroalimntair t LogistiquTransport, st un élémnt à la fois structurant t fédératur. Rndu xécutoir l

2 LE PROGRAMME d SAINT CHARLES INTERNATIONAL (cibl : 550 ntrpriss) - L contxt : Au sin d l Union Europénn, la Franc st l passag obligé ds flux n provnanc du Sud. A titr indicatif t concrnant ls fruits t légums, tonns passnt par la côt Est t Prpignan, contr moins d tonns par la côt Oust. Ls mouvmnts d cs marchandiss formnt ds flux convrgnts vrs ds cntrs d rgroupmnt t d éclatmnt. Saint-Charls Intrnational à Prpignan st, avc Munich t Milan, l un ds trois cntrs uropéns d éclatmnt d fruits t légums. Saint-Charls Intrnational trait chaqu anné tonns d fruits t légums (n Franc, Rungis trait tonns t Marsill tonns). Il assur la commrcialisation, l éclatmnt t l transport ds productions vrs ls grands zons d consommation d Europ. Il constitu ainsi un maillon ssntil d la filièr fruits t légums uropénn. L Grand Saint-Charls rgroup 550 ntrpriss, rprésnt mplois dircts t 3,6 milliards d uros d chiffr d affairs. - Projt d dévloppmnt d la plat-form informatiqu : Projt ATICFEL Pour rnforcr l fficacité collctiv d ss ntrpriss, s adaptr à la mondialisation ds échangs, à la concntration ds acturs t à la monté n puissanc ds nouvlls tchnologis, Saint-Charls Intrnational a été initiatur d démarchs novatrics dès ls annés 90 dans ls domains d la sécurité alimntair t ds tchnologis d l information. En fft, la plat-form dispos d un bas d donnés réalisé n partnariat avc ls administrations intrvnant dans ls procédurs d dédouanmnt, prmttant d simplifir ls déclarations réglmntairs (import t xport) t d disposr n tmps rél d la connaissanc ds flux ntrants t sortants. Un communauté élctroniqu privé st égalmnt n plac, ll prmt d assurr un vill tchnologiqu t d disposr n tmps rél d un nsmbl d informations réglmntairs, tchniqus t profssionnlls. Saint-Charls Intrnational sollicit la Région dans l cadr du dévloppmnt d ct outil. Il s agit d sécurisr t d étndr ls srvics d la communauté élctroniqu par l intégration d nouvaux moduls t d nouvaux srvics t d dotr ls ntrpriss d un outil d fort compétitivité. Ls évolutions d l outil prmttront d proposr aux adhérnts d Saint-Charls ainsi qu aux acturs d la filièr fruits t légums un systèm plus sécurisé, plus maniabl t avc un capacité d accuil plus important. Par xmpl, avc la mis n plac d la signatur élctroniqu par ls administrations concrnés, l délai d déclaration importxport passra d 24 hurs à 3 minuts. D nouvlls fonctions sront égalmnt créés, qui concrnnt l suivi d la qualité sanitair ds produits. Ctt plat-form d sécurité t d traçabilité alimntair sra la prmièr d Europ. C st un outil préciux d prévntion t d gstion ds risqus, qui confèr égalmnt à ss utilisaturs un véritabl avantag concurrntil. Il prmttra notammnt aux ntrpriss d répondr aux xigncs d la grand distribution allmand qui pourra êtr autorisé à consultr ls résultats d analys d ss fournissurs. L xtnsion d capacité du systèm prmttra d fair passr l nombr d sociétés adhérnts d 321 (aujourd hui) à 1 000, t l nombr d utilisaturs d 402 à Par aillurs, un fois finalisé, ctt plat-form pourra égalmnt êtr adapté aux bsoins t aux métirs d autrs filièrs. Rndu xécutoir l

3 Ls rtombés économiqus à moyn trm pour ls ntrpriss adhérnts st évidnt, tant n gain d productivité (fficinc ds opérations, gain d tmps) qu n compétitivité vis-à-vis d nouvaux marchés t d partnariats nationaux t intrnationaux. L coût total d c projt s élèv à La Région st sollicité à hautur d sur un assitt d (soit 37 % d intrvntion), t l Etat au travrs ds intrvntions d la DRIRE t d la DRAF à hautur d sur un assitt d (voir annx I). L Consil Général ds Pyrénés Orintals t la Communauté d agglomération Prpignan Méditrrané sont sollicités à hautur d chacun sur l autr parti du projt qui s élèv à Pour l montag t l bon pilotag d c projt, Saint-Charls mobilis ls srvics d un doctorant dans l cadr d un bours CIFRE. L coût total d ct accompagnmnt s élèv à sur 3 ans. La Région st sollicité à hautur d (soit 16 %) pour un périod d 3 ans, n co-financmnt avc l Association National pour la Rchrch Tchniqu qui intrvint à hautur d (voir annx I). L détail ds objctifs t modalités d mis n œuvr du dévloppmnt d la plat-form informatiqu t d son pilotag, st précisé dans l annx tchniqu d la convntion présnté n annx III. - Projt d groupmnts d ntrpriss à l xport : SAINT-CHARLES EXPORT Pour répondr à l appl à projts lancé par l Ministèr ds ptits t moynns ntrpriss, du commrc t d l artisanat sur l accompagnmnt d groupmnts d PME à l xport, l syndicat ds transporturs, l syndicat ds xportaturs, l syndicat national ds importatursxportaturs d fruits t légums t l Comité Economiqu Agricol ds Fruits t Légums Bassin Rhôn Méditrrané, s sont rgroupés au sin d l association SAINT- CHARLES EXPORT. Ctt association, qui rgroup 200 ntrpriss, fédèr tous ls métirs d la production à l xpédition, n passant par l commrc, l transport, la logistiqu t la financ. L association s ngag à fournir un offr complèt à l xport, intégrant la fournitur d produits, d srvics t savoir-fair, avc un mobilisation particulièr sur la conquêt d nouvaux marchés xport. La définition ds pays cibls t la stratégi d approch ont été définis n collaboration avc SEPTIMANIE EXPORT, s appuyant sur son xprtis à la fois sur ls marchés xport t sur l sctur ds fruits t légums. Saint-Charls Export s ngag sur un programm à 3 ans, ciblant ls pays suivants : Républiqu Tchèqu t Hongri n 2007, Itali, Pologn t Russi n 2008, Canada t Royaum-Uni n SEPTIMANIE EXPORT, associé au montag d c projt, a validé l choix ds pays cibls t assur la cohérnc t la coordination d ctt opération avc son propr programm d intrvntion sur l sctur ds fruits t légums. L programm d actions s décompos d la façon suivant : - organisation d missions d prospction t d xploration rgroupant ls rprésntants t xprts ds différnts domains t métirs concrnés (fruits, légums, produits intra t xtra-communautairs, transport routir, transport frroviair, xpédition, financmnt t assuranc à l xport ), - organisation d missions commrcials au profit ds ntrpriss dans ls pays cibls, - rncontr d achturs étrangrs sur la Plat-form Multimodal Pyrénés Méditrrané, - présnc du groupmnt t ds ntrpriss adhérnts sur ls salons dédiés aux filièrs fruits t légums, transport t logistiqu. Rndu xécutoir l

4 La constitution d un offr global d produits t d srvics st un moyn fficac pour mutualisr ls frais d prospction commrcial, pour partagr ls risqus t pour échangr ls xpérincs d chacun. La complémntarité ds acturs prmttra d crér c qu pu d ntrpriss nationals puvnt acquérir, un chaîn logistiqu global, dpuis l xprssion ds bsoins par l consommatur jusqu à sa livraison t l rcouvrmnt d sa créanc. L coût total d c projt, qui s échlonn sur 3 ans, s élèv pour la prmièr anné à C montant nglob un parti mission d prospction à l xport pour un montant d soutnu par Ubifranc, t un parti lié au travail d organisation t d pilotag du programm à hautur d La Région st sollicité sur ctt assitt d à hautur d soit 34 % (voir annx I). L Consil Général ds Pyrénés Orintals t la Communauté d agglomération Prpignan Méditrrané soutinnnt l projt au travrs d un adhésion t cotisation à l association Saint Charls Export à hautur d chacun. L détail ds objctifs t modalités d mis n œuvr st précisé dans l annx tchniqu d la convntion. 2- Actions rlvant d l ax 3 du Contrat d Filièr ciblé sur l rnforcmnt t la pérnnité ds ntrpriss : PROGRAMME D ELIMINATION DES SACS DANS L ARTISANAT (AUDE) (cibl : 700 artisans) Dans l départmnt d l Aud, on stim qu 500 tonns d plastiqus sont à éliminr chaqu anné. La pris d conscinc d la nécssité d présrvr notr nvironnmnt amèn aujourd hui ls artisans, ls commrçants t ls consommaturs à agir pour réduir, voir supprimr, l utilisation d cs sacs n polyéthylèn. C st un démarch qui s inscrit plinmnt dans l ax 3 du Contrat d Filièr Agroalimntair Régional «Rnforcr t pérnnisr l ntrpris». Dpuis 2 ans un ffort particulir a été porté sur l accompagnmnt ds ntrpriss industrills dans la gstion ds déchts, l économi d énrgi t l implication ds salariés dans l projt d ntrpris. L élargissmnt d ctt mobilisation à l artisanat st un ouvrtur détrminant pour un impact snsibl sur l nvironnmnt. C st égalmnt un mssag fort d mobilisation d l nsmbl ds acturs d l agroalimntair, au plus près du consommatur sur ls commrcs d proximité. Il s agit d rmplacr ls sacs n polyéthylèn par ds sacs rcyclabls pndant un phas transitoir d 3 ans, n introduisant dès à présnt l utilisation d cabas réutilisabls à l imag d la démarch déjà ngagé par la plupart ds nsigns d la grand distribution. Ls sacs portront l mssag suivant : «Faits comm votr artisan, choisissz l nvironnmnt». Un campagn d affichag xpliqura la démarch au consommatur. L projt, mné dans un prmir tmps sur l départmnt d l Aud, st porté par la Confédération Général d l Alimntation d Détail d l Aud, la Chambr ds Métirs d l Aud t la Chambr Régional ds Métirs. Il concrn ls métirs d la boulangri, pâtissri, bouchri, charcutri, poissonnri du départmnt d l Aud (nviron 700 artisans). A la Région, l projt a été co-piloté par ls Dirctions ds Entrpriss t d l Environnmnt. La Région, associé au montag du projt, a xprimé l importanc d pouvoir rapidmnt élargir la démarch à l nsmbl du trritoir régional. Ls échangs ntr ls profssionnls t la Région ont égalmnt conduit à résrvr l un ds facs ds cabas réutilisabls pour un communication sur l labl Sud d Franc. L coût d c projt s élèv à , il nglob à la fois la fournitur ds sacs rcyclabls, ds cabas réutilisabls t la promotion d la démarch sur fin 2007-début L réapprovisionnmnt évntuls n sacs au-dlà d ctt périod sra à la charg ds artisans. La Région st sollicité à hautur d (soit 20 %), ainsi qu l Consil Général d l Aud à hautur d (14 %) t d l ADEME à hautur d (14 %) (voir annx I). L projt st autofinancé par ls artisans à hautur d 44 %. Rndu xécutoir l

5 3- SOUTIEN AU SECTEUR DES FOURNISSEURS DE BIENS ET SERVICES d LA FILIERE VITIVINICOLE Programm d l association VINSEO : (cibl : 200 ntrpriss) La Région t la DRIRE ont mandaté l cabint Ernst & Young n mars 2006 pour réalisr un étud sur ls fournissurs t équipmntirs d la filièr vitivinicol n Langudoc-Roussillon. La rstitution a été organisé n décmbr 2006 à Agropolis n présnc du Présidnt Gorgs FRECHE, du Préft d Région t ds profssionnls. L sctur ds fournissurs t équipmntirs d la filièr viti-vinicol st constitué d un population plurill, rgroupant différnts métirs dpuis la cultur d la vign jusqu à la commrcialisation ds vins. C sctur rprésnt un population t un poids économiqu jusqu ici sous-stimé : probablmnt plus d mplois t plus d M d chiffr d affairs. Ctt filièr s trouv aujourd hui snsiblmnt impacté par ls difficultés t mutations rncontrés dans la viticultur régional. La filièr vitivinicol s rstructur, concntr son offr t rnforc ss fforts commrciaux afin d répondr aux xigncs d un marché mondial n croissanc. L étud a démontré qu dvant cs évolutions, ls différnts métirs tou sgmnts d la filièr équipmntirs n sont pas touchés d la mêm façon. Ls métirs traditionnls d l équipmnt n matéril t d la vnt d produits t consommabls (machins à vndangr, équipmnts d vinification classiqu, produits phytosanitairs ) sont n baiss d activité, mais ls produits t matérils nouvaux liés à la prformanc (au vignobl t à la cav), à l assistanc, au pilotag d la production, au conditionnmnt t packaging, sont n évolution positiv. L innovation rst l un ds principaux motur d croissanc d c sctur. La concntration ds outils d production t d transformation du vin, ngndr un concntration ds achats t par voi d conséqunc un profssionnalisation ds acturs. Cs obsrvations ont amné la Région t la DRIRE à ncouragr la constitution d un résau d profssionnls. L association ds fournissurs d bins t d srvics d la filièr vitivinicol régional, VINSEO, a été cré l 4 juillt drnir. Ell rassmbl à c jour 30 ntrpriss (CA global d 217 M t 1200 mplois) t vis 50 adhérnts pour la fin Ls ntrpriss ls plus dynamiqus du sctur s sont mobilisés t un dynamiqu collctiv s st ngagé. La vocation d l association st d promouvoir ls producturs d bins t d srvics fournis à la filièr vitivinicol du Langudoc-Roussillon, pour favorisr lur impact économiqu, facilitr lur accès à l innovation t au transfrt d tchnologi t favorisr tout synrgi positiv n vu d dynamisr ls prformancs économiqus d la filièr vitivinicol. L étud réalisé n 2006 a mis n évidnc trois thématiqus prioritairs sur lsqulls l association VINSEO va concntrr ss fforts : Innovation commrcialisationdivrsification rapprochmnt intr-ntrpriss. L plan d actions d VINSEO sra opérationnl dès l SITEVI 2007, salon pndant lqul l association VINSEO sra hébrgé sur l stand d la Région. L programm porté par VINSEO, port sur 2 ans t répondra particulièrmnt aux objctifs suivants : - comprndr t anticipr l évolution d la production vitivinicol : il s agit pour VINSEO d avoir un vision clair d ss marchés t notammnt ds évolutions d la production vitivinicol régional, national t intrnational. L objctif st d adaptr l offr d produits t srvics aux bsoins d la vitivinicultur afin d contribur au maintin d lurs parts d marché ; - pérnnisr t dévloppr l sctur ds fournissurs d bins t srvics dédiés à la vitivinicultur : accompagnr t promouvoir ls ntrpriss dans lur stratégi d dévloppmnt, prospctr collctivmnt d nouvaux marchés, accompagnr cs ntrpriss sur l volt ds rssourcs humains, bsoins n formation, aids au rcrutmnt, Rndu xécutoir l

6 L coût total du programm à 2 ans st évalué à La Région st sollicité pour la réalisation d la prmièr tranch du programm, couvrant un périod d 18 mois sur L coût d ctt prmièr phas s élèv à sur laqull la Région rtint un assitt d La Région st sollicité à hautur d (44 %), à mêm hautur qu la DRIRE (voir annx II). L détail ds objctifs t modalités d mis n œuvr st précisé dans l annx tchniqu d la convntion présnté n annx IV. APRES EN AVOIR DELIBERE DECIDE d individualisr ls opérations présntés n annx I t d prélvr ls crédits corrspondants pour un montant total d au chapitr 939 à l articl 9394 du budgt 2007 d la Région, d autorisr l Présidnt à signr avc l syndicat national ds importaturs d fruits t légums Saint-Charls Intrnational, la convntion proposé n annx III, d autorisr l Présidnt à signr avc l association ds fournissurs d bins t srvics d la filièr vitivinicol VINSEO, la convntion proposé n annx IV, d autorisr l Présidnt à signr la convntion avc l association Saint-Charls Export slon la convntion typ adopté par délibération N du 23 décmbr 2005 t rndu xécutoir l 26 décmbr L Présidnt Gorgs FRÊCHE Rndu xécutoir l

7 ANNEXE I CONTRAT DE FILIERE AGROALIMENTAIRE PROGRAMME 11BD Chapitr 939 N Dossir Bénéficiair Objt Dépns Subvnt. Subvntion Départmnt d l'aude Chambr d Métirs t d l'artisanat d l'aud CARCASSONNE Sacs rcyclabls pour ls artisans d l'alimntation : xpérimntation dans l'aud Départmnt ds PYRENEES ORIENTALES Syndicat National ds Importaturs d Fruits t d Légums PERPIGNAN Syndicat National ds Importaturs d Fruits t d Légums PERPIGNAN SAINT CHARLES EXPORT PERPIGNAN Adaptation ds Tchnologis d l'information t d la Communication aux Fruits t Légums : dévloppmnt d un plat-form collaborativ d sécurité agroalimntair à Saint Charls Adaptation ds Tchnologis d l'information t d la Communication aux Fruits t Légums : thès sur l positionnmnt stratégiqu d Saint Charls Constitution d'un groupmnt à l'xport : Saint Charls Export TOTAL Rndu xécutoir l

8 ANNEXE II FILIERE EQUIPEMENTIERS VITIVINICOLES PROGRAMME 11BD Chapitr 939 N Dossir Bénéficiair Objt Dépns Subvnt. Subvntion Départmnt d l'herault Association ds fournissurs d la filièr vitivinicol n LR VILLENEUVE LES MAGUELONE Programm d'actions visant à améliorr ls prformancs ds fournissurs d la filièr vitivincol TOTAL Rndu xécutoir l

9 CONVENTION ENTRE LA REGION LANGUEDOC-ROUSSILLON ET LE SYNDICAT NATIONAL DES IMPORTATEURS DE FRUITS ET LEGUMES (SAINT CHARLES INTERNATIONAL) ANNEXE III Dirction du Dévloppmnt ds Entrpriss Srvic Compétitivité ds Entrpriss t ds Trritoirs VU l Cod Général ds Collctivités Trritorials, VU la loi N du 12 avril 2000 rlativ aux droits ds citoyns dans lurs rlations avc ls administrations t son décrt d application N du 6 juin 2001, VU l Règlmnt financir d la Région, VU l Règlmnt général ds intrvntions d la Région, VU la dmand d financmnt N présnté par l Syndicat National ds Importaturs d Fruits t d Légums (SNIFL) l 9 mars 2007 pour l projt Adaptation ds Tchnologis d l Information t d la Communication aux Fruits t Légums VU la délibération N.. du Consil Régional du 23 novmbr 2007 concrnant l octroi du présnt financmnt, ENTRE: LA REGION LANGUEDOC-ROUSSILLON, ayant son sièg 201 avnu d la Pompignan, Montpllir cdx 2, rprésnté par son Présidnt n xrcic Monsiur Gorgs FRÊCHE, dûmnt habilité à l'fft ds présnts par délibération du Consil Régional du 23 novmbr 2007, ci-après désigné par ls trms «la Région», ET D un part, LE SYNDICAT NATIONAL DES IMPORTATEURS DE FRUITS ET DE LEGUMES (SNFIL) Syndicat Profssionnl, ayant son sièg social : Cntr administratif - BP PERPIGNAN cdx Rprésnté par Monsiur Gabril BIEULES, n qualité d Présidnt, ci-après désigné par ls trms "l bénéficiair", D autr part, IL EST CONVENU CE QUI SUIT: Articl 1 Objt d la convntion : La présnt convntion a pour objt d définir ls ngagmnts réciproqus ds partis ci-dssus désignés, dans l cadr d la participation d la Région au financmnt du projt Adaptation ds Tchnologis d l Information t d la Communication aux Fruits t Légums tl qu décrit dans ls annxs tchniqus t financièrs joints à la présnt convntion. Rndu xécutoir l

10 Articl 2 Montant d la subvntion régional : La Région s'ngag, sous la condition xprss qu l bénéficiair rmpliss ss obligations contractulls, à vrsr un subvntion d un montant d , conformémnt à la délibération du Consil Régional n dat du 23 novmbr 2007 sur la bas d'un coût prévisionnl d'un montant d HT tl qu figurant dans l annx financièr. Sous résrv ds dispositions d l articl 3 d la présnt convntion, l montant maximal d la subvntion st non révisabl, notammnt n cas d réévaluation du coût d l opération subvntionné t c, mêm si la dépns réalisé dépass l coût prévisionnl d l opération. L bénéficiair d ctt subvntion pourra êtr soumis au contrôl d la Région dans ls conditions d la présnt convntion. Articl 3 Modalités d vrsmnt d la subvntion régional : La subvntion st vrsé xclusivmnt au bénéficiair. La présnt subvntion st incssibl. A c titr, l bénéficiair, n put, pour qulqu raison qu c soit, rvrsr, tout ou parti d la présnt subvntion à un tirs. L vrsmnt d la subvntion sra ffctué n dux fois : - un avanc d 50 % à la signatur d la présnt convntion, au vu du rapport prévisionnl d mploi d ctt avanc fourni par l bénéficiair, - l sold, sur présntation ds piècs justificativs dmandés au présnt articl. Si la dépns réalisé n'attint pas l coût prévisionnl d l opération, la subvntion st vrsé au prorata du montant ds dépnss ffctivmnt justifiés : l montant d la subvntion vrsé rapporté au montant d la subvntion prévu st égal au montant ds dépnss justifiés rapporté au coût prévisionnl. Pour chaqu dmand d paimnt, l bénéficiair dvra systématiqumnt rtournr à la Région, dûmnt rmpli t signé, un dmand d paimnt d subvntion. C documnt dvra êtr accompagné ds piècs justificativs suivants, n dux xmplairs : Pour l sold : - un état récapitulatif d l nsmbl ds facturs ou ds justificatifs d dépnss ayant un lin dirct t crtain avc l'opération subvntionné t payés dirctmnt par l bénéficiair. Ct état doit êtr signé par la prsonn dûmnt habilité à ngagr l organism ; il doit fair apparaîtr, par factur ou justificatif, l émttur, la dat, l montant HT, l montant TTC t l objt, t totalisr l nsmbl ds dépnss réalisés, - un rlvé d idntité bancair. La Région s résrv l droit d dmandr tout autr pièc justificativ. Rndu xécutoir l

11 Articl 4 Obligations du bénéficiair : L bénéficiair s ngag à utilisr la présnt subvntion conformémnt à l objt pour lqul ll a été attribué t tl qu défini à l articl 1 d la présnt convntion. 4-1 Contrôl d l utilisation d la subvntion L bénéficiair s oblig à accptr l contrôl tchniqu t financir portant sur l'utilisation d la subvntion d fonctionnmnt alloué. C contrôl, sur piècs ou sur plac, pourra êtr xrcé, à tout momnt, par tout prsonn dûmnt mandaté par l Présidnt du Consil Régional. A c titr, l bénéficiair s ngag, d un part à rmttr sur simpl dmand d la Région Langudoc-Roussillon tout documnt comptabl t administratif nécssair à la réalisation du contrôl financir, d autr part à laissr l accès à ss locaux pour ls bsoins d clui-ci. L bénéficiair s ngag à fournir à la Région : - lors d chaqu dmand d paimnt, un copi ds facturs ou ds justificatifs d dépnss récapitulés dans l'état mntionné à l'articl 3, afin d prmttr à la Région d contrôlr l contnu d ct état, - dans ls 6 mois suivant la clôtur d l opération pour lqul l financmnt a été attribué, un compt rndu financir. L bénéficiair s'oblig n outr à communiqur annullmnt ls documnts comptabls crtifiés par Présidnt xprt comptabl ou son commissair aux compts ou par l comptabl du Trésor, l cas échéant, dans un délai d'un mois après l'approbation ds compts par ls organs d dirction d la structur. Tout manqumnt aux obligations définis au présnt articl pourra ntraînr la résiliation d la présnt convntion, n application d l articl 8 ci-après. 4-2 Obligation d publicité L bénéficiair s ngag à mntionnr la participation financièr d la Région Langudoc- Roussillon sur tout support d communication, notammnt dans ss rapports avc ls médias, par apposition du logo d la collctivité. (C logo st dirctmnt téléchargabl sur l sit Il sra fait mntion qu l action financé st mné lorsqu tl st l cas dans l cadr du Contrat d Filièr Agroalimntair Régional. Pndant tout la duré d l opération, l bénéficiair s ngagra, à c titr, notammnt, à apposr sur ls liux d l opération un pannau mntionnant, d façon visibl, l indication au public ds concours financirs d la Région dans l cadr du Contrat d Filièr Agroalimntair Régional pour ls actions s y inscrivant, ainsi qu l logo d la collctivité. Tout justificatif d ctt publicité pourra êtr dmandé au bénéficiair. Si ctt obligation n st pas rmpli, aucun vrsmnt n sra ffctué ou si ds somms ont déjà été vrsés, un rvrsmnt total ou partil pourra êtr xigé n application ds articls 6 t 8 d la présnt convntion. Rndu xécutoir l

12 4-3 Information d la Région L bénéficiair dvra tnir informé la Région, dans un délai d 15 jours, d tout événmnt survnant tant dans sa situation qu dans cll d l opération ou d la mission subvntionné. Ainsi, il s ngag à informr la Région d tout changmnt dans sa situation juridiqu, notammnt tout modification d ss statuts, dissolution, fusion, tout procédur collctiv n cours t plus généralmnt d touts modifications importants suscptibls d affctr l fonctionnmnt d la prsonn moral (ou physiqu) survnant tant n application du Cod Civil qu du Cod d Commrc. L bénéficiair s ngag égalmnt à informr la Région d tout modification dans l déroulmnt d l opération subvntionné, notammnt tout modification ds donnés financièrs t tchniqus contnus dans ls annxs joints à la présnt convntion. Tout manqumnt aux obligations définis au présnt articl pourra ntraînr la résiliation d la présnt convntion, n application d l articl 8 ci-après. Articl 5 Duré d la convntion : La présnt convntion prnd fft à comptr d la dat d la délibération du Consil Régional ayant attribué la présnt subvntion. A l xcption ds obligations résultant ds dispositions rlativs au contrôl, qui prdurnt après l trm contractul, la convntion st conclu pour un duré d trois ans. Ell n pourra êtr rnouvlé qu d manièr xprss. Articl 6 Rvrsmnt d la subvntion : Nonobstant ls dispositions prévus à l articl 8 ds présnts rlativs à la résiliation d la convntion, la Région put xigr l rvrsmnt d tout ou parti d la subvntion alloué s il apparaît au trm ds opérations d contrôl tlls qu prévus à l articl 4.1 d la présnt convntion : - qu cll-ci a été partillmnt utilisé ou utilisé à ds fins non conforms à l objt ds présnts, t c pndant la duré d la convntion ; - qu ls obligations prévus dans la présnt convntion t auxqulls doit s astrindr l bénéficiair (fournitur d piècs justificativs d la dépns, information d la Région, obligation d publicité.) n ont pas été rspctés. L rvrsmnt st dmandé par simpl émission d un titr d rctt dont l rcouvrmnt st à la charg du comptabl du Trésor. Préalablmnt à l émission du titr cité, la collctivité régional notifira par lttr rcommandé avc accusé d récption, ls conclusions du contrôl d l utilisation d la subvntion alloué avc mntion ds considérations d fait t d droit qui justifint l ordr d rvrsmnt. La lttr d notification visé au paragraph précédnt, indiqu l délai dont dispos l bénéficiair pour présntr ds obsrvations écrits. C délai n put êtr infériur à 15 jours à comptr d la dat d notification. La décision d rvrsmnt st pris par l Présidnt du Consil Régional si aucun documnt n st présnté par l bénéficiair à l xpiration du délai mntionné ou si ls documnts transmis, dans l délai imparti, n sont pas d natur à prmttr l maintin du financmnt alloué au bénéficiair. Rndu xécutoir l

13 Articl 7 Caducité t déchéanc d la subvntion : La décision d'octroi d la subvntion st automatiqumnt frappé d caducité si la subvntion attribué par la Région n'a pas fait l'objt d'un dmand d paimnt, mêm partill, dans un délai d 2 ans à comptr du jour d la délibération du Consil Régional. Il sra toutfois possibl au bénéficiair d sollicitr la prorogation d'un an d ctt décision, sous résrv d l approbation par l un ds assmblés délibérants d la collctivité régional, suls compétnts à ct fft. Par aillurs, n vrtu d la loi N du 31 décmbr 1968 modifié rlativ à la prscription ds créancs, tout ou parti d la subvntion n sra pas vrsé au bénéficiair, dans l cas où clui-ci n aurait ffctué aucun dmand d paimnt dans ls 4 ans qui suivnt un précédnt dmand d paimnt. Articl 8 Résiliation d la convntion : En cas d inxécution d ss obligations contractulls par l un ds partis, l autr parti put résilir d plin droit la présnt convntion après un délai d 15 jours suivant mis n dmur par lttr rcommandé avc accusé d récption rsté sans fft. La résiliation sra ffctiv à l issu du délai d préavis d 15 jours commnçant à courir à comptr d la notification d la mis n dmur, sauf si dans c délai : - ls obligations cités dans la mis n dmur ont été xécutés ou ont fait l objt d un début d xécution ; - l inxécution ds obligations rquiss st consécutiv à un cas d forc majur. La Région s résrv l droit d mttr fin, unilatéralmnt t à tout momnt, à la présnt convntion, sans préavis, n cas d faut lourd du bénéficiair. La résiliation n donn liu à aucun indmnité pour l bénéficiair. Articl 9 Elction d domicil : Pour l xécution ds présnts, ls partis font élction d domicil n lur sièg rspctif. Articl 10 Règlmnt ds litigs : Ls litigs évntuls qui n auront pu rcvoir d solutions amiabls sront déférés au Tribunal Administratif d Montpllir. Ls annxs joints font parti intégrant d la présnt convntion. Fait à Montpllir, l En trois xmplairs originaux L Présidnt du Consil Régional Langudoc-Roussillon [ou son délégatair] L Présidnt du Syndicat National ds Importaturs d Fruits t d Légums Cacht : Gorgs FRÊCHE Gabril BIEULES ANNEXES: 1. annx financièr 2. annx tchniqu Rndu xécutoir l

14 l R n d u x é c u t o i r ANNEXE FINANCIERE : Dévloppmnt d la plat-form informatiqu ATICFEL Chargs : Matéril t logicil : H Sharpoint portal srvur SQL Srvur 2005 H SPS xtrnal connctor Srvurs, NAS, sécurité (SAV+KAV) Ingéniri : Prstation ABC Informatiqu 374 jours d intrvntion à 650 HT Modul traçabilité : Prstation ABAC Informatiqu (58 jours) Prstation PYRESCOM (82 jours) La rchrch : UMR MOISA t CREGO : Etud quantitativ par qustionnairs sur l usag ds TIC auprès ds ntrpriss d Saint-Charls Intrnational Communication : Manifstation d rstitution du programm Matéril d communication Total chargs : Produits : Financmnt Région : 37 % Financmnt Etat (DRIRE + DRAF) : 42 %* Autofinancmnt : 21 % * Montag t pilotag du projt Chargs : Frais d thès d M. Cyril GORNES : Salairs chargés Total chargs : Produits : Financmnt Région : 16 % Financmnt ANR : 50% Autofinancmnt : 34 % Total projt : Financmnt Région : (31%) intrvntion d l Etat sur l assitt régional Fait à., l.. Signatur :

15 l R n d u x é c u t o i r ANNEXE TECHNIQUE : Thématiqus Objctifs Dscription cibl Indicaturs d suivi Dévloppmnt d un plat-form collaborativ d sécurité agroalimntair à Saint Charls Objctifs à 5 ans Gains d productivité liés à l accssibilité d srvics mutualisés : - optimisation ds coûts d analys labo : 35% d réduction d coût. - modul d déclaration dématérialisé importxport : déclaration n 3 à 5 minuts au liu d 24 à 36 hurs. - Accès à la bas donnés sur ls Limits Maximals d Résidus (LMR) : économi d 785 par ntrpris ( pour 1000 ntrpriss). - modul d traçabilité mutualisé : économi possibl d 5 à par ntrpris ( pour 1000 ntrpriss). - bas d donnés journalièrs ds cotations :économi d 382 par ntrpris ( pour 1000 ntrpriss). - gamm d outils collaboratifs dont l utilisation prmttra d diminur ls posts comptabls «déplacmntvoyags» d nviron 20% Dévloppmnt d la plat-form informatiqu d Saint-Charls Intrnational : - augmntation d capacité (d adhérnts, d utilisaturs, d rquêts, d mémoir ), - sécurisation du portail, - amélioration ds prformancs d l outil sur ls fonctions xistants (plus dynamiqu t participatif): déclaration d tonnag, cotations, statistiqus t systèm d alrt, banqu d donnés sur ls flux, marchés, informations réglmntairs, - intégrations d nouvaux moduls t nouvlls fonctions : concption t mis n plac d un dispositif d «sécurité sanitair t traçabilité ds produits» prmttant l suivi ds analyss via l portail, ainsi qu l intrconnxion avc l modul d démarch qualité, intrrogation à distanc d la plat-form d traçabilité SCITEX, Indicaturs : - Constitution du GIE à 5 ans structur support ds projts collaboratifs sur Saint-Charls Intrnational. - croissanc d 300% du nombr ds sociétés adhérnts (d 321 actulls à 1000) à 5 ans, - croissanc d 2 500% du nombr d utilisaturs (d 402 actuls à ) à 5 ans. bilan à 3 ans : nouvaux partnariats, nouvaux marchés évolution du chiffr d affairs nombr d ntrpriss adhérnts mploi, gain d productivité pour ls ntrpriss.

16 l R n d u x é c u t o i r Thès sur l positionnmnt stratégiqu d Saint Charls Sujt d la thès : L positionnmnt stratégiqu d Saint- Charls au nivau intrnational d la paltform multimodal Pyrénés-Méditrrané t l impact d la labllisation d Saint- Charls Intrnational au titr du pôl d compétitivité Bours CIFRE n Démarrag : 1 r mars 2007 Fin : 28 févrir 2010 Duré : 36 mois Entrpris : Saint-Charls Intrnational Rsponsabl : M. Gorgs JORDAN Laboratoir d rchrch : Group d étud t d rchrch n économi mathématiqu Tutur scintifiqu : M. Philipp MAHENC Justification ds 36 mois d activité (bulltins d salairs) Fait à., l Signatur :

17 CONVENTION ENTRE LA REGION LANGUEDOC-ROUSSILLON ET L ASSOCIATION DES FOURNISSEURS DE LA FILIERE VITIVICOLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Association VINSEO ANNEXE IV Dirction du Dévloppmnt ds Entrpriss Srvic Compétitivité ds Entrpriss t ds Trritoirs VU l Cod Général ds Collctivités Trritorials, VU la loi N du 12 avril 2000 rlativ aux droits ds citoyns dans lurs rlations avc ls administrations t son décrt d application N du 6 juin 2001, VU l Règlmnt financir d la Région, VU l Règlmnt général ds intrvntions d la Région, VU la dmand d financmnt N présnté par l Association ds fournissurs d la filièr vitivinicol l 17 juillt 2007 pour un programm d actions visant à améliorr ls prformancs ds fournissurs d la filièr vitivinicol, VU la délibération N du Consil Régional du 23 novmbr 2007 concrnant l octroi du présnt financmnt, ENTRE: LA REGION LANGUEDOC-ROUSSILLON, ayant son sièg 201 avnu d la Pompignan, Montpllir cdx 2, rprésnté par son Présidnt n xrcic Monsiur Gorgs FRÊCHE, dûmnt habilité à l'fft ds présnts par délibération du Consil Régional du 23 novmbr 2007, ci-après désigné par ls trms «la Région», ET D un part, L ASSOCIATION DES FOURNISSEURS DE LA FILIERE VITIVINICOLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Association loi 1901, ayant son sièg social : Domain du Chapitr 170 boulvard du Chapitr VILLENEUVE LES MAGUELONE Rprésnté par Monsiur Antoin TALHOUK, n qualité d Présidnt, ci-après désigné par ls trms "l bénéficiair", D autr part, IL EST CONVENU CE QUI SUIT: Articl 1 Objt d la convntion : La présnt convntion a pour objt d définir ls ngagmnts réciproqus ds partis ci-dssus désignés, dans l cadr d la participation d la Région au financmnt d un programm d actions visant à améliorr ls prformancs ds fournissurs d la filièr vitivinicol, tl qu décrit dans ls annxs tchniqus t financièrs joints à la présnt convntion. Rndu xécutoir l

18 Articl 2 Montant d la subvntion régional : La Région s'ngag, sous la condition xprss qu l bénéficiair rmpliss ss obligations contractulls, à vrsr un subvntion d un montant d , conformémnt à la délibération du Consil Régional n dat du 23 novmbr 2007 sur la bas d'un coût prévisionnl d'un montant d HT tl qu figurant dans l annx financièr. Sous résrv ds dispositions d l articl 3 d la présnt convntion, l montant maximal d la subvntion st non révisabl, notammnt n cas d réévaluation du coût d l opération subvntionné t c, mêm si la dépns réalisé dépass l coût prévisionnl d l opération. L bénéficiair d ctt subvntion pourra êtr soumis au contrôl d la Région dans ls conditions d la présnt convntion. Articl 3 Modalités d vrsmnt d la subvntion régional : La subvntion st vrsé xclusivmnt au bénéficiair. La présnt subvntion st incssibl. A c titr, l bénéficiair, n put, pour qulqu raison qu c soit, rvrsr, tout ou parti d la présnt subvntion à un tirs. L vrsmnt d la subvntion sra ffctué n dux fois : - un avanc d 50 % à la signatur d la présnt convntion, au vu du rapport prévisionnl d mploi d ctt avanc fourni par l bénéficiair, - l sold, sur présntation ds piècs justificativs dmandés au présnt articl. Si la dépns réalisé n'attint pas l coût prévisionnl d l opération, la subvntion st vrsé au prorata du montant ds dépnss ffctivmnt justifiés : l montant d la subvntion vrsé rapporté au montant d la subvntion prévu st égal au montant ds dépnss justifiés rapporté au coût prévisionnl. Pour chaqu dmand d paimnt, l bénéficiair dvra systématiqumnt rtournr à la Région, dûmnt rmpli t signé, un dmand d paimnt d subvntion. C documnt dvra êtr accompagné ds piècs justificativs suivants, n dux xmplairs : Pour l sold : - un état récapitulatif d l nsmbl ds facturs ou ds justificatifs d dépnss ayant un lin dirct t crtain avc l'opération subvntionné t payés dirctmnt par l bénéficiair. Ct état doit êtr signé par la prsonn dûmnt habilité à ngagr l organism ; il doit fair apparaîtr, par factur ou justificatif, l émttur, la dat, l montant HT, l montant TTC t l objt, t totalisr l nsmbl ds dépnss réalisés, - un rlvé d idntité bancair. La Région s résrv l droit d dmandr tout autr pièc justificativ. Rndu xécutoir l

19 Articl 4 Obligations du bénéficiair : L bénéficiair s ngag à utilisr la présnt subvntion conformémnt à l objt pour lqul ll a été attribué t tl qu défini à l articl 1 d la présnt convntion. 4-1 Contrôl d l utilisation d la subvntion L bénéficiair s oblig à accptr l contrôl tchniqu t financir portant sur l'utilisation d la subvntion d fonctionnmnt alloué. C contrôl, sur piècs ou sur plac, pourra êtr xrcé, à tout momnt, par tout prsonn dûmnt mandaté par l Présidnt du Consil Régional. A c titr, l bénéficiair s ngag, d un part à rmttr sur simpl dmand d la Région Langudoc-Roussillon tout documnt comptabl t administratif nécssair à la réalisation du contrôl financir, d autr part à laissr l accès à ss locaux pour ls bsoins d clui-ci. L bénéficiair s ngag à fournir à la Région : - lors d chaqu dmand d paimnt, un copi ds facturs ou ds justificatifs d dépnss récapitulés dans l'état mntionné à l'articl 3, afin d prmttr à la Région d contrôlr l contnu d ct état, - dans ls 6 mois suivant la clôtur d l opération pour lqul l financmnt a été attribué, un compt rndu financir. L bénéficiair s'oblig n outr à communiqur annullmnt ls documnts comptabls crtifiés par Présidnt xprt comptabl ou son commissair aux compts ou par l comptabl du Trésor, l cas échéant, dans un délai d'un mois après l'approbation ds compts par ls organs d dirction d la structur. Tout manqumnt aux obligations définis au présnt articl pourra ntraînr la résiliation d la présnt convntion, n application d l articl 8 ci-après. 4-2 Obligation d publicité L bénéficiair s ngag à mntionnr la participation financièr d la Région Langudoc- Roussillon sur tout support d communication, notammnt dans ss rapports avc ls médias, par apposition du logo d la collctivité. (C logo st dirctmnt téléchargabl sur l sit Pndant tout la duré d l opération, l bénéficiair s ngagra, à c titr, notammnt, à apposr sur ls liux d l opération un pannau mntionnant, d façon visibl, l indication au public ds concours financirs d la Région pour ls actions s y inscrivant, ainsi qu l logo d la collctivité. Tout justificatif d ctt publicité pourra êtr dmandé au bénéficiair. Si ctt obligation n st pas rmpli, aucun vrsmnt n sra ffctué ou si ds somms ont déjà été vrsés, un rvrsmnt total ou partil pourra êtr xigé n application ds articls 6 t 8 d la présnt convntion. Rndu xécutoir l

20 4-3 Information d la Région L bénéficiair dvra tnir informé la Région, dans un délai d 15 jours, d tout événmnt survnant tant dans sa situation qu dans cll d l opération ou d la mission subvntionné. Ainsi, il s ngag à informr la Région d tout changmnt dans sa situation juridiqu, notammnt tout modification d ss statuts, dissolution, fusion, tout procédur collctiv n cours t plus généralmnt d touts modifications importants suscptibls d affctr l fonctionnmnt d la prsonn moral (ou physiqu) survnant tant n application du Cod Civil qu du Cod d Commrc. L bénéficiair s ngag égalmnt à informr la Région d tout modification dans l déroulmnt d l opération subvntionné, notammnt tout modification ds donnés financièrs t tchniqus contnus dans ls annxs joints à la présnt convntion. Tout manqumnt aux obligations définis au présnt articl pourra ntraînr la résiliation d la présnt convntion, n application d l articl 8 ci-après. Articl 5 Duré d la convntion : La présnt convntion prnd fft à comptr d la dat d la délibération du Consil Régional ayant attribué la présnt subvntion. A l xcption ds obligations résultant ds dispositions rlativs au contrôl, qui prdurnt après l trm contractul, la convntion st conclu pour un duré d dux ans. Ell n pourra êtr rnouvlé qu d manièr xprss. Articl 6 Rvrsmnt d la subvntion : Nonobstant ls dispositions prévus à l articl 8 ds présnts rlativs à la résiliation d la convntion, la Région put xigr l rvrsmnt d tout ou parti d la subvntion alloué s il apparaît au trm ds opérations d contrôl tlls qu prévus à l articl 4.1 d la présnt convntion : - qu cll-ci a été partillmnt utilisé ou utilisé à ds fins non conforms à l objt ds présnts, t c pndant la duré d la convntion ; - qu ls obligations prévus dans la présnt convntion t auxqulls doit s astrindr l bénéficiair (fournitur d piècs justificativs d la dépns, information d la Région, obligation d publicité.) n ont pas été rspctés. L rvrsmnt st dmandé par simpl émission d un titr d rctt dont l rcouvrmnt st à la charg du comptabl du Trésor. Préalablmnt à l émission du titr cité, la collctivité régional notifira par lttr rcommandé avc accusé d récption, ls conclusions du contrôl d l utilisation d la subvntion alloué avc mntion ds considérations d fait t d droit qui justifint l ordr d rvrsmnt. Rndu xécutoir l

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 JUILLET 2007 DELIBERATION N CR-07/06.127 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Formation profssionnll - PEFA - Promotion d l'emploi par la Formation ds Actifs LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 3 JUILLET 1 DELIBERATION N CR-18.197 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégi régional pour l dévloppmnt ds filièrs agricols, forstièrs

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité L équilibr ntr réflxion t action st pour nous la clf d l fficacité 1, 2, 3 1,2 2 &&33ANNEES ANNÉES 1r, LE CURSUS 3 Stag étrangr 1r smstr SEPTEMBRE AOÛT JUILLET JUIN MAI AVRIL M AR S FÉVRIER JANVIER DÉCEMBRE

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE TRANSPORT LOGISTIQUE Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair TRANSPORT LOGISTIQUE grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds

Plus en détail

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE SPORTS ANIMATION Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair SPORT ANIMATION grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt AIDE MOBILI-PASS Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Fich d dialogu établi conformémnt à l articl L311-10 du cod d la consommation t ls décrts n 2010-1461 t n 2020-1462 du 30 novmbr 2010.

Plus en détail

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de Eco n om i c d v l opm n t ag n c y GPMR - P. Bouln A g n c d d é v l opp m n t é co n om i q u Trritoir projts d Dossir d W W W. C a u x S i n D E v l o p p m n t. C O M prss L Agnc Créé n 2008, Caux

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts Programm Opérationnl FEDER-FSE 2014-2020 Mayott Vrsion final Mai 2014 AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation compnsation s surcouts 1.1.1 Objctif spécifiqu 32 : Améliorr l accssibilité t ls usags s TIC par l

Plus en détail

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire Mars 2013 Princips d application sctorils sur la corrspondanc bancair Documnt d natur xplicativ Ls princips d application sctorils, élaborés par l Autorité d contrôl prudntil (ACP), répondnt à un dmand

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

Réunions des délégués

Réunions des délégués Réunions ds délégués Rapport d activité 2012 Prspctivs 2013 Saint Jan d'angly, Saujon, La Rochll, Montliu la Gard,Saint Gnis d Saintong, Saints Novmbr - Décmbr 2012 Programm 1. Rapport d activité 2012

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 24 MAI 2013 DELIBERATION N CR-13/06.270 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale d'appui au développement des compétences

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

logiquement, avec 147 000 m² (+ 4 500 m² en 5 ans), 74 % des surfaces commerciales du territoire contre 70 % en 2010.

logiquement, avec 147 000 m² (+ 4 500 m² en 5 ans), 74 % des surfaces commerciales du territoire contre 70 % en 2010. À LA UNE 199 484 m² d surfacs commrcials sont rcnsés sur l Pays d Morlaix 1. Avc 117 commrcs, la Grand distribution 2 rprésnt, logiqumnt, avc 147 000 m² (+ 4 500 m² n 5 ans), 74 % ds surfacs commrcials

Plus en détail

Fixant les conditions d'exercice des activités commerce en République du Bénin. Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit:

Fixant les conditions d'exercice des activités commerce en République du Bénin. Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit: Fixant ls conditions d'xrcic ds activités commrc n Républiqu du Bénin. LE HAUT CONSEIL DE LA REPUBLIQUE a délibéré t adopté n sa séanc du 9mai 1990. L Présidnt d la Républiqu promulgu la loi dont la tnur

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2016 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

ré g s e u n e e D e é 1 [Mai 2011]

ré g s e u n e e D e é 1 [Mai 2011] go gi qu D R ocu és m r vé nt à SO un D us EX ag O pé da ré g é t n s I t u n q i agchmn n a T M s é d n us SystèDmon Tchniq s Donné 1 Mai 2011 1. Présntation d Sodxo go gi qu 2. Ls procssus Sodxo D R

Plus en détail

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre Commnt maintnir l'équilibr Judi 8 octobr : 14h00-18h00 - Séanc plénièr Vndrdi 9 octobr : 9h00-13h00 - Atlirs Dans ls locaux du Consil Régional du Cntr Chambrs d Métirs t d l Artisanat Programm du judi

Plus en détail

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet...

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet... Vous souhaitz rénovr votr logmnt? Ls Vills d Lill, Lomm t Hllmms accompagnnt votr projt... EDITION 2008 Sigls Sommair LA DÉMARCHE ET LES TYPES D AIDES...p.4 1. AIDE «SORTIE D INSALUBRITÉ»...p.5 2. AIDE

Plus en détail

VALIDATION-CERTIFICATION

VALIDATION-CERTIFICATION Formz-vous tout au long d votr vi... FORMATIONS ACCOMPAGNEMENT VALIDATION-CERTIFICATION Spt. 2015 à juin 2016 L OMEP st mmbr actif d l Arofsp, st crtifié cntr d xamn TOEIC (ETS), st labllisé Cntr d bilans

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial sommair P.4 Au cour d la réalité sportiv P.6 Qu st-c

Plus en détail

Septembre. Entrée Gratuite

Septembre. Entrée Gratuite t r i Fo g a t n Vi s n o l a S t m o C l y a n Font assin Espac C é n R l Cultur 25 au 27 Du Sptmbr 2015 Entré Gratuit 6èm FOIRE EXPO d Fontnay-l-Comt sous l ail d SVE Pour ctt 6èm édition, nous souhaitons

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012 La Branch ds srvics d l'automobil Dossir d prss 24 janvir 2012 Contact prss : Mari-Joëll Dpardiu tél. : 01 41 14 13 41 dpardiumj@anfa-auto.fr Obsrvatoir d Branch ds Srvics d l Automobil Sit Intrnt dédié

Plus en détail

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises dans lur démarchd innovation Innovation t Dévloppmnt Endogèn ds Entrpriss Soutnir ls PME-PMI UIMM Loir METALLURGIE rhodaninn UIMM Langudoc-Roussillon Auxrr UIMM Bourgogn Dijon UIMM PACA Nvrs CSM Haut-Savoi

Plus en détail

L audit : écouter, observer pour mieux maîtriser les risques

L audit : écouter, observer pour mieux maîtriser les risques Stratégi publiqu n 2 - avril 2014 L audit : écoutr, obsrvr pour miux maîtrisr ls risqus La maîtris ds risqus D irigr un administration trritorial t mttr n œuvr l projt d un mandatur impliqu d savoir prndr

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2015 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée REUNION CONJOINTE DES POINTS FOCAUX DU CAR/PB, CAR/INFO ET CAR/PAP Nic, 11 13 mai 2011 EBAUCHE Formulair d rapport sur l application du Protocol GIZC n Méditrrané PAP/PFN/2011/3 CONTEXTE JURIDIQUE ET

Plus en détail

5. Droit public des affaires

5. Droit public des affaires 5. Droit public ds affairs 5.1 Actualité juridiqu ds marchés publics 5.2 Cadr général ds marchés publics 5.3 Connaîtr ls différnts procédurs t catégoris d marchés publics 5.4 Contntiux ds marchés publics

Plus en détail

La rénovation urbaine à Angers

La rénovation urbaine à Angers ANGERrSno2s1 quartirs avc vouuispmnt Chang t > Aménagmn Urbanism > > > t ita ab H > > > > Éq La rénovation urbain à Angrs n o g i P d n a r G r i t r L qua g a s i v d chang Dossir d prss L quartir Grand-Pigon

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE APPEL A COMMUNICATIONS 12 DÉCEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2012 http://sfr.larhumatologi.fr Vous dvz soumttr vos résumés

Plus en détail

Le traitement des expulsions locatives

Le traitement des expulsions locatives L traitmnt ds xpulsions locativs n io nt s til v ré p d t n am m t ai p n nd a m om r ay td m Tr C l ab i u O COMPTE RENDU DU SÉMINAIRE DU 10 SEPTEMBRE 2012 u n io at j n c sti n g ssi A c in d Au ui q

Plus en détail

Comment remplir votre Bulletin d Adhésion?

Comment remplir votre Bulletin d Adhésion? Commnt rmplir votr Bulltin d Adhésion? BESOIN D AIDE? Applz Boursorama Banqu au 0 800 09 20 09 N Vrt APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE À rtournr à : Boursorama Banqu - Srvic ouvrtur d compt Libr répons

Plus en détail

ARRETE N 005/MINESUP/F120

ARRETE N 005/MINESUP/F120 ARRE N 005/MINESUP/F120 28 janvir 1993 Fixant ls Domains d Formation t ls Conditions d Admission à l Institut Univrsitair d Tchnologi d l Univrsité d Douala. LE MINSTRE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR VU la

Plus en détail

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du Ls dossirs d économi t Politiqu «Patrons, j vous aim» Frédéric Rauch C st un nouvll déclaration d amour au patronat. Après la baiss du coût du travail, l gouvrnmnt ntérin un baiss du coût d la ruptur du

Plus en détail

DATE : 8 Octobre 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ARRETE D EXTENSION :

DATE : 8 Octobre 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ARRETE D EXTENSION : DATE : 8 Octobr 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ls atlirs d la mécaniqu général ; ls activités d transformation d métaux ; la fabrication d articls métalliqus ; la fabrication d mnuisri

Plus en détail

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013 Tous ls changs du SNISA pour l xrcic 2012-2013 chang Chang/élé d Principaux changs pour l xrcic 2012-2013 1 65-71 Dat d arrivé à l unité d obsrvation (ED 123) Hur d arrivé à l unité d obsrvation (ED 124)

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 2 MARS 2012 DELIBERATION N CR-12/08.052 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale pour la viticulture Programme régional

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REGION LANGUEDOC - ROUSSILLON DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Réunion du 21 décembre 2006 N 01.29 DISPOSITIF D'INTERVENTION MANIFESTATIONS A CARACTERE EVENEMENTIEL Vu le Code Général des Collectivités

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet Résrvé à votr intrlocutur AXA Portfuill : CR012764 N Clint : 1 r réalisatur : Matricul : 2 réalisatur : Matricul : Intégr@l Garanti ds Accidnts d la Vi - Protction ds Risqus liés à Intrnt J complèt ms

Plus en détail

Demande de prêt PRET ACCESSION AUTRES. Nature du projet. Situation familiale. Action Logement - Les entreprises s engagent avec les salariés

Demande de prêt PRET ACCESSION AUTRES. Nature du projet. Situation familiale. Action Logement - Les entreprises s engagent avec les salariés Dmand d prêt PRET ACCESSION AUTRES Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Natur du projt Dat d dépôt du dossir Achat Trrain Construction ou Achat logmnt nuf Acquisition sans travaux Autrs

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Dirction ds Affairs Juridiqus Mis à jour 21 octobr 2011 MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 DC3 A - Objt d la consultation t d l

Plus en détail

VAE et GPEC. Repères pour l action. Une expérimentation d accompagnement d acteurs en Haute-Normandie. Formanat

VAE et GPEC. Repères pour l action. Une expérimentation d accompagnement d acteurs en Haute-Normandie. Formanat VAE t GPEC Un xpérimntation d accompagnmnt d acturs n Haut-Normandi 2011 2012 Rpèrs pour l action Formanat VAE t GPEC Un xpérimntation d accompagnmnt d acturs n Haut-Normandi 2011 2012 Rpèrs pour l action

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

8. Propriété intellectuelle

8. Propriété intellectuelle 8. Propriété intllctull 8.1 Sécurisr ss contrats d 8.2 Valorisr t défndr ss droits d 8.3 Maîtrisr l cadr juridiqu du droit d autur 8.4 Commnt protégr ss marqus? Calndrir 2014 Paris Lyon Marsill Sécurisr

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr Immobilir à NEW YORK www.cityston.fr NEW YORK, UNE POSITION UNIQUE Nw York, t plus particulièrmnt sa mythiqu îl d Manhattan, fait parti ds principaux pôls économiqus, culturls t financirs d la planèt.

Plus en détail

LICENCES. Les PROFESSIONNELLES RENTRÉE. académie de Nantes TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS. www.onisep.

LICENCES. Les PROFESSIONNELLES RENTRÉE. académie de Nantes TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS. www.onisep. RENTRÉE 2015 TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS Ls LICENCES PROFESSIONNELLES académi d Nants www.onisp.fr/lalibrairi ministèr d l Éducation national d l Ensignmnt supériur t d la Rchrch CAP

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

programme de formation continue

programme de formation continue m m a r g o pr u n i t n o c n o i t a d form 16 0 2 r t s m 1 s r Formations diplômants Efficacité commrcial Dévloppmnt prsonnl t managmnt ds équips Environnmnt juridiqu Gstion t comptabilité Informatiqu

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 8 JUIN DELIBERATION CR-6. DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégi régional d dévloppmnt qalitatif d l'offr d formation Programm

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

Une bourse pour toi? Pose ta candidature!

Une bourse pour toi? Pose ta candidature! Un bours pour toi? Pos ta candidatur! Pour ls bourss d xcllnc du Gala du mérit étudiant 2014 La Fondation du Cégp d Trois-Rivièrs, n collaboration avc la Dirction ds srvics aux étudiants du Cégp d Trois-

Plus en détail

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali Ls procédurs budgétairs ds ministèrs d l'éducation au Mali Ctt étud a été préparé dans l cadr du projt sur «Ls procédurs d préparation t d'xécution du budgt ds ministèrs d V éducation» dirigé par Srg Péano

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

B T S B A C H E L O R + 4 / + 5 www.ieftourisme.com

B T S B A C H E L O R + 4 / + 5 www.ieftourisme.com B T S B A C H E L O R + 4 / + 5 www.iftourism.com 3 Vous ouvrir ls ports ds mtirs du tourism... Caractérisé par son implantation multi-campus, l IEFT Group IDRAC contribu activmnt au dévloppmnt ds métirs

Plus en détail

La présente note résume les conclusions et recommandations de l étude et en tire des leçons pour la Banque.

La présente note résume les conclusions et recommandations de l étude et en tire des leçons pour la Banque. Chif Economist Complx Départmnt régional cntr - ORCE Edition n 1 Mars 2013 QUE RETENIR? - La promotion d l invstissmnt privé structurant doit occupr un plac prépondérant dans ls politiqus publiqus - La

Plus en détail

EXIGENCES D INSCRIPTION DE L OPAO (POSSIBILITÉ DE RECONNAISSANCE DES DROITS ACQUIS) CRITÈRES DE SOUTIEN CCPA-ACCP AU TITRE DE CCC

EXIGENCES D INSCRIPTION DE L OPAO (POSSIBILITÉ DE RECONNAISSANCE DES DROITS ACQUIS) CRITÈRES DE SOUTIEN CCPA-ACCP AU TITRE DE CCC EXIGENCES D INSCRIPTION DE L OPAO (POSSIBILITÉ DE RECONNAISSANCE DES DROITS ACQUIS) t CRITÈRES DE SOUTIEN CCPA-ACCP AU TITRE DE CCC La rconnaissanc ds droits acquis st un autr voi d inscription possibl

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE * BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE Slon l guid du Ministèr V2 Conformémnt à l articl 75 d la loi N 2010-788 du 12 juillt 2010 Sommair Introduction...

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

des services 2008-2009 37 e Rapport annuel de gestion L aide juridique, un réseau au service des gens

des services 2008-2009 37 e Rapport annuel de gestion L aide juridique, un réseau au service des gens Commission ds srvics juridiqus 37 Rapport annul d gstion 2008-2009 L aid juridiqu, un résau au srvic ds gns 37 Rapport annul d gstion 2 0 08-2009 L aid juridiqu, un résau au srvic ds gns Commission ds

Plus en détail

B-340 - Pavillon Marie Victorin

B-340 - Pavillon Marie Victorin Anné univrsitair : 2009-2010 Trimstr : Automn Sigl du cours : COM 1560 Titr du cours : Communication Infographiqu Crédits : 3 Jour : Mrcrdi Hur : 13h00-16h00 Ensignant : Tinl Ndlcu (t.ndlcu@umontral.ca)

Plus en détail

devenez ingénieur de haut niveau.

devenez ingénieur de haut niveau. Imaginons ls monds d dmain, dvnz ingéniur d haut nivau. Livrt ds Formations Prmir résau français ds écols d ingéniurs polytchniqus ds univrsités L mot du coordinatur Ls écols du résau national Polytch,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY U D N O S I MA E M S I R U O T E I D N A NORM DOSSIER DE PRESSE GIVERNY M A I S O N D U TO U R I S M E 1 Sommair 03 VENIR À GIVERNY 04 EXPLORER LE VILLAGE 05 LA MAISON DU TOURISME - VOTRE VOYAGE IMPRESSIONNISTE

Plus en détail

DOSSIER P. 6 Les démarches RH : présentation & retour sur expérience à la CCPR

DOSSIER P. 6 Les démarches RH : présentation & retour sur expérience à la CCPR N 8 Magazin d information du Cntr d Gstion d la fonction publiqu trritorial d la Haut Savoi DOSSIER P. 6 Ls démarchs RH : présntation & rtour sur xpérinc à la CCPR P.3 L CDG 74 présnt au forum ds collctivités

Plus en détail

ommune Les brèves de la vie locale! Chers Comblorans, n 7 L essentiel de l info municipale de Combloux Jean Bertoluzzi et l équipe municipale

ommune Les brèves de la vie locale! Chers Comblorans, n 7 L essentiel de l info municipale de Combloux Jean Bertoluzzi et l équipe municipale été 2013 n 7 passion ommun L ssntil d l info municipal d Combloux Chrs Comblorans, S il fallait résumr l action t la vi municipal n qulqus mots, j dirais qu c st : Un hivr formidabl pour tout l mond, un

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

INDUSTRIE. Pour accéder directement à la fiche qui vous intéresse, cliquez sur le titre. Vous pouvez revenir au sommaire INDUSTRIE grâce à ce bouton!

INDUSTRIE. Pour accéder directement à la fiche qui vous intéresse, cliquez sur le titre. Vous pouvez revenir au sommaire INDUSTRIE grâce à ce bouton! INDUSTRIE 114 Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair INDUSTRIE grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE

Plus en détail

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX Association canadinn ds profssurs d immrsion Canadian Association of Immrsion Tachrs

Plus en détail

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences Programm Formation List ds moduls t ds prsonns rssourcs Socl commun d connaissancs t d compétncs Programm d la 2 promotion - hivr 2011 28 janvir 2011 - Luxmbourg Vision socio-économiqu Définitions / Approch

Plus en détail

l ENVIRONNEMENT et le dével

l ENVIRONNEMENT et le dével U n s 6 g r a n s é c o l s l I n s t i t u t P o ly t c h n i q u B o r a u x un nouvll écol ingéspnéciialisuérsans i g s n w ww fr l ENVIRONNEMENT ls géorssourcs l b a r u Pmnt p o t l évl Daguin 1 allé

Plus en détail

Vincent I. Promo 2014. Une école qui révèle vos talents et vous accompagne dans votre projet professionnel ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE DE COMPIÈGNE

Vincent I. Promo 2014. Une école qui révèle vos talents et vous accompagne dans votre projet professionnel ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE DE COMPIÈGNE Vincnt I. Promo 2014 Un écol qui révèl vos talnts t vous accompagn dans votr projt profssionnl ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE DE COMPIÈGNE POSSIBILITÉ D ALTERNANCE ESCC CURSUS EN 5 ANS Admission sur dossir

Plus en détail

Commission des services juridiques

Commission des services juridiques Commission ds srvics juridiqus 38 Rapport annul d gstion 2009-2010 L aid juridiqu, un résau au srvic ds gns 38 Rapport annul d gstion 2009-2010 L aid juridiqu, un résau au srvic ds gns Commission ds srvics

Plus en détail

Campus France Maroc est un service de l Institut Français du Maroc, opérateur de coopération de l Ambassade de France au Maroc.

Campus France Maroc est un service de l Institut Français du Maroc, opérateur de coopération de l Ambassade de France au Maroc. w w w. m a r o c. c a m p u s f r a n c. o r g é r t n R 7 1 0 / 016 Campus Franc Maroc st un srvic d l Institut Français du Maroc, opératur d coopération d l Ambassad d Franc au Maroc. Campus Franc Maroc

Plus en détail

2004 1 ère édition. 2009 6 ème édition. 2008 5 ème édition. 2010 7 ème édition. 2007 4 ème édition. 2005 2 ème édition. 2006 3 ème édition

2004 1 ère édition. 2009 6 ème édition. 2008 5 ème édition. 2010 7 ème édition. 2007 4 ème édition. 2005 2 ème édition. 2006 3 ème édition Edito d Elio Di Rupo Avantpropos Voici déjà la édition d un grand rassmblmnt qu ls passionnés d moto d la région t d bin audlà n manquraint pour rin au mond. Avc son lot d surpriss t d découvrts, l Fstival

Plus en détail

La sélection du mois par L ANEA

La sélection du mois par L ANEA i a M s s r p Rvu d ANEA, N V009 La sélction du mois par L ANEA Loi d Modrnisation d l Agricultur La LMA, un loi pour apaisr ls producturs LSA, 14/05, p10 Fruits t légums: ls distributurs prêts à réduir

Plus en détail