Plan directeur des zones 30 km/h

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan directeur des zones 30 km/h"

Transcription

1 Commun d'orb Srvic d Polic Plan dirctur ds zons 30 km/h Rapport tchniqu Mai 2010 & rist & Gygax Ingéniurs Consils SA Tél : +41 (0) Avnu d la Gar 10 - CP Yvrdon-ls-Bas

2

3 & Tabl ds matièrs 1. Contxt t buts d l'tud 1 2. primtr d l'tud 2 3. BASEs lgals t procdurs Bass légals Comparaison zons 30 km/h t zons d rncontr Procédur d'adoption d'un zon 30 km/h Contrôls 5 4. plan dirctur ds zons 30 km/h: mthodologi 7 5. rsau routir actul Hiérarchi du résau args d trafic t vitsss rlvés zons d'habitation t pôls d'trts publics zons 30 km/h potntills: 1r valuation analys dtaill ds zons 30 km/h potntills synths d l'analys: plan dirctur ds zons 30 km/h t d la modration cahir tchniqu: lmnts constitutifs d la zon 30 km/h 33 Commun d'orb - Plan dirctur ds zons 30 km/h Rapport tchniqu - Mai

4 & List ds figurs Figur 1: Comparatif zons 30 km/h t zons d rncontr Figur 2: Hiérarchi du résau t fonctions Figur 3: Trafic journalir moyn TJM 2009 t vitsss rlvés Figur 4: Zons d'habitation t bâtimnts publics Figur 5: Zons 30 potntills: 1èr analys Figur 6: Zon 30 potntill "Couchant": faisabilité Figur 7: Zon 30 potntill "Philosophs": faisabilité Figur 8: Zon 30 potntill "Plamont": faisabilité Figur 9: Zon 30 potntill "Covts": faisabilité Figur 10: Zon 30 potntill "Pnchèvr": faisabilité Figur 11: Zon 30 potntill "Rigols": faisabilité Figur 12: Zon 30 potntill "Longrai": faisabilité Figur 13: Zon 30 potntill "Pirr-Virt": faisabilité Figur 14: Zon 30 xistant "m la Dam": faisabilité Figur 15: Zon 30 xistant "Signal": faisabilité Figur 16: Zon 30 xistant "Magnntt": faisabilité Figur 17: Zon 30 xistant "Vigns": faisabilité Figur 18: Plan dirctur ds zons 30 km/h t d la modération Figur 19: Prcip ds ports d'ntrés dans la zon 30 km/h Figur 20: Profils géométriqus-typs Figur 21: Autrs élémnts d modération Commun d'orb - Plan dirctur ds zons 30 km/h Rapport tchniqu - Mai

5 & 1. Contxt t buts d l'tud La Commun d'orb compt aujourd'hui 4 zons dans lsqulls la voiri st xploité d manièr à modérr l trafic, sous form d zons 30 km/h. Ls autorités communals sont par aillurs régulièrmnt sollicités par ls rivras d rus sur lsqulls cs drnirs souhaitrat égalmnt la mis n plac d'un tll xploitation du résau. Il st cpndant difficil pour la commun d répondr immédiatmnt t favorablmnt à touts cs sollicitations, comm il st aussi délicat d détrmr ds priorités parmi cs dmands. L Srvic ds routs du canton d Vaud a, d plus, commncé n 2009 un procssus d contrôl ds zons 30 km/h déjà n plac dans ls localités. Il s'agit d villr à c qu la vitss pratiqué par ls usagrs à l'tériur d cs zons attign ls objctifs visés (xigncs du SR: V85 38 km/h). En cas d vitsss xcssivs, ds msurs complémntairs d'aménagmnt dvront êtr priss, sous p supprssion d la zon 30 km/h n qustion. Compt tnu d cs divrs élémnts, la Commun d'orb désir établir un Plan dirctur ds zons 30 km/h, documnt d planification qui lui prmttrait à la fois d répondr aux nombruss dmands d la population, d défir ds priorités t d'établir un calndrir d mis n ouvr ds cs zons. C'st la raison pour laqull la Dirction d la Sécurité Publiqu d la Commun a confié à rist & Gygax Ingéniurs Consils SA la réalisation d'un étud dont ls buts sont ls suivants : rapplr, dans un documnt d planification, ls prcips d'implantation d zons 30 km/h, mttr n évidnc ls procédurs légals n la matièr, défir ls différnts zons suscptibls d'accuillir, sur l trritoir communal d'orb, un réglmntation d zon 30 km/h, élaborr ds prcips généraux d'aménagmnt d cs zons, applicabls nsuit à l'nsmbl ds zons 30 km/h d la Commun, défir ds priorités d mis n ouvr parmi ls scturs rtnus. Commun d'orb - Plan dirctur ds zons 30 km/h Rapport tchniqu - Mai

6 & Il st important d rlvr qu la présnt étud n prmttra pas à la Commun d procédr dirctmnt aux dmands d zons 30 km/h auprès du Srvic ds Routs du canton d Vaud. aqu sctur suscptibl d'accuillir un tll réglmntation dvra ncor fair l'objt d'un étud d détail t d'un dossir particulir n vu d sa légalisation. L présnt rapport tchniqu constitu asi l Plan dirctur ds zons 30 km/h d la Commun d'orb. 2. primtr d l'tud L périmètr d'étud comprnd l'nsmbl du trritoir communal d'orb. Par aillurs, ls zons 30 km/h actullmnt n plac (Vigns, Signal t Magnntt) sront tégrés à l'étud, d manièr à confortr lur statut ou à proposr ds modifications d lur périmètr. Commun d'orb - Plan dirctur ds zons 30 km/h Rapport tchniqu - Mai

7 & BASEs lgals t procdurs Bass légals L'scription, dans la loi, ds zons 30 km/h t zons d rncontr st fait par l biais d dux dispositions: l'ordonnanc sur la signalisation routièr (OSR) d 1989, avc ss articls 2a - Signalisation par zons, 22a - Zon 30 t 22b - Zon d rncontr l'ordonnanc sur ls zons 30 t ls zons d rncontr du L'Ordonnanc sur la signalisation routièr stipul un pot important pour la mis n plac d tlls zons: lls n puvnt êtr admiss "qu sur ds routs scondairs présntant un caractèr l plus homogèn possibl" (dans ds cas xcptionnls, crtas tronçons d rout prcipal puvnt êtr tégrés dans ds zons 30 km/h) Figur 1 Comparaison zons 30 km/h t zons d rncontr la figur 1 ci-après présnt ls prcipals différncs t similituds ntr ls dux typs d zon à circulation modéré: la zon 30 km/h t la zon d rncontr (ou zon 20 km/h). Figur 1: Comparatif zons 30 km/h t zons d rncontr Commun d'orb - Plan dirctur ds zons 30 km/h Rapport tchniqu - Mai

8 & La différnc ssntill ntr ls dux typs d zons résid dans la priorité accordé à la voitur n zon 30 (ls conducturs sont cpndant tnus d'y circulr d'un manièr particulièrmnt prudnt t prévnant), alors qu'll st attribué aux piétons dans un zon d rncontr. Par aillurs, si ls passags piétons sont trdits n zon d rncontr, il st possibl, dans crtas cas précis (à proximité d'écols prcipalmnt), d'n mttr n plac dans ls zons 30 km/h. L choix d l'un ou l'autr d cs zons st donc ssntillmnt lié à la plac qu l'autorité vut attribur aux piétons par rapport à la voitur Procédur d'adoption d'un zon 30 km/h La mis n ouvr d'un zon 30 km/h doit suivr un procédur b défi. L Ordonnanc sur ls zons 30 t ls zons d rncontr spécifi qu un dmand d stauration d zon (par la Commun) doit tout d'abord comportr un xprtis consistant n un rapport sommair comprnant notammnt: la dscription ds objctifs qu la zon doit attdr un plan d nsmbl montrant la hiérarchi ds routs un évaluation ds déficits d sécurité t ls propositions d msurs prmttant d ls supprimr ds dications sur l nivau actul ds vitsss (V85) ds considérations sur ls ffts possibls d la msur sur l rst d la localité ou sur crtas quartirs, asi qu ds propositions un list t un dscription ds msurs nécssairs (l cas échéant). Un plan d la signalisation sra égalmnt à établir pour la publication d la msur. A partir d ctt xprtis, la Municipalité s prononcra dans un prmir tmps, sur l'térêt d'un tll zon. En cas d'approbation, l projt t son xprtis front nsuit l'objt d'un démarch d consultation Commun d'orb - Plan dirctur ds zons 30 km/h Rapport tchniqu - Mai

9 & t d'approbation à différnts nivaux (pour ls communs qui n ont pas d délégation d compétnc) : consultation à la SCEP (Sous-Commission pour ls Espacs Publics), si l projt comport ds aménagmnts d spacs publics; consultation au Srvic ds routs (organ compétnt), par lqul : la SCLV (Sous Commission pour ls Limitations d Vitss) xam l projt t préavis à son sujt auprès d la CCC (Commission Consultativ d Circulation), qui prnd la décision fal. La CCC st nommé par l Consil d Etat t st composé d rprésntants ds srvics cantonaux t d rprésntants d associations étrangèrs à l admistration cantonal. nquêt publiqu t approbation par l Consil communal ou général (si nécssair, slon l importanc ds msurs d aménagmnt); publication d la signalisation dans la FAO (par l SR). A l'issu d ctt procédur, t pour autant qu ls divrss ntités s sot manifstés favorablmnt pour son stauration, la zon 30 km/h put êtr mis n plac Contrôls L'articl 6 d l'ordonnanc sur ls zons 30 t ls zons d rncontr stipul qu "L fficacité ds msurs réalisés doit êtr vérifié après un anné au plus tard. Si ls objctifs visés n ont pas été attts, il y a liu d prndr ds msurs supplémntairs." Dans l Canton d Vaud, la procédur adopté st la suivant: L SR st compétnt. Il va vérifir touts ls zons 30 xistants avc l concours d la Polic, qui défit ls mplacmnts possibls ds msurs d vitsss. Ls résultats sont transmis au SR qui ls analys : si l V85 st fériur ou égal à 38 km/h (sur l total du trafic ds dux sns), il n y a pas liu d modifir la zon 30 t la Polic put ffctur ds contrôls réprssifs Commun d'orb - Plan dirctur ds zons 30 km/h Rapport tchniqu - Mai

10 & si l V85 st supériur à 38 km/h, la zon doit êtr doté d aménagmnts supplémntairs, avc un délai d un an pour présntr un projt. Après mis n ouvr ds complémnts, un nouvau contrôl st à ffctur. En cas d rfus d la mis n plac d aménagmnts complémntairs, la zon 30 pourrait êtr rmis n qustion par l Canton (SR). Il st donc important d prévoir, dès l début d la démarch, ds aménagmnts t prcips d'xploitation qui contribunt à fair rspctr la vitss d 30 km/h. Commun d'orb - Plan dirctur ds zons 30 km/h Rapport tchniqu - Mai

11 & 4. plan dirctur ds zons 30 km/h: mthodologi La démarch d'analys pour l'élaboration du Plan dirctur ds zons 30 km/h d la Commun d'orb st synthétisé dans l tablau présnté ci-après. La démarch rpos sur dux évaluation succssivs d la prtnc d mis n plac d'un zon 30 km/h dans un sctur donné: 1èr analys basé sur un prmièr approch grossièr n fonction du typ d résau, d l'affctation d la zon t ds caractéristiqus d la voiri (taill du résau, maillag) 2èm analys d faisabilité n fonction d critèrs plus précis tls qu la fonction ds axs, la sécurité ds usagrs, la présnc d pôls d'attraction publics ou ncor ls vitsss pratiqués. Cs dux analyss succssivs prmttnt d'aboutir à la proposition d'un Plan dirctur ds zons 30 km/h tl qu présnté au chapitr 9. Commun d'orb - Plan dirctur ds zons 30 km/h Rapport tchniqu - Mai

12 & Un "Cahir tchniqu" présntant ls prcips généraux d'aménagmnt d'un zon 30 km/h figur, pour trmr, au chapitr 10, d manièr à facilitr la mis n ouvr d cs zons 30 km/h par ls srvics communaux concrnés Figur 2 rsau routir actul Hiérarchi du résau la hiérarchi actull du résau routir urbigèn st présnté sur la figur 2. C résau routir st caractérisé par 6 routs cantonals qui aboutissnt à Orb n provnanc d touts ls dirctions, auxqulls il faut ajoutr la rout d contournmnt (RC 288b). L résau collctur puis la dssrt structurant s dévloppnt autour d c résau prcipal. Un sul ax prcipal travrs réllmnt la vill, c'st l'ax Grand-Pont - Trraux - Avnu d Thn. L résau routir urbigèn st égalmnt caractérisé par l faibl nombr d'axs Est - Oust rliant la Pla l'orb au cntr-vill: suls la Rout d St-Eloi, la Ru d la Tournll t l m la Dam assumnt cs fonctions, dont l drnir cité n sns uniqu. L mu Cotau prolongé vdra prochamnt complétr cs liaisons Est - Oust. La possibilité d défir ds scturs homogèns sur l résau scondair n vu d délimitr ds zons 30 km/h st donc fortmnt fluncé par c résau prcipal dns qui alimnt Orb. Commun d'orb - Plan dirctur ds zons 30 km/h Rapport tchniqu - Mai

13 Dir. Agiz Hiérarchi du résau routir : Dir. Montchrand / Vallorb m Résau prcipal N Résau collctur Rout canton Dssrt structurant n Lig HT RE 2b Carrfour régulé al 25 Résau privé mu m Carrfour giratoir Sucht d s Rout Zon d rncontr actull t xtnsion mu Sucht nal canto m Plamont L' b Or 284b m ur Rout cantona m s Phil oso ph z t d ball nx rra T d ll tba foo n om ad r Gar ur n Av Ru l' du M - Po ay t Eco l nt Abb oul at t ir P Ru Ru ds Rmparts ds Trr aux - Clair -t-d-foligny Avnu Carrard Grand' Ru tral n Av Avnu dthn Cn Eglis Rout cantonal Rout nn hi T d u s lir Eco 276b Eglis d Val yrs Campg Tnnis Ro ut du Tnnis Sig nal i V n d S Tou rn Rout ll Ru Da â tau m m m s d P nc ll d la Co ép m Utts du Lva nt hèv r m du B rt m la Magnntt r Covt au s nc hèv t s Co m du Ru d la m l' Aub d P m -C s ng ra sg d t ut Ro d l' Etra z rai Abruvoir ms E.P.O. Cimtièr Rout cantonal 288b m l' d Long iv m R d m s m Taborn irs m a m r -G t Sa m l' Etraz ay orn av Ru St. Mar O d m d la ols Dam Rig iv R ds rangs ré Dir. Orny / La Sarraz la m m. ds G fr y Rout 8b d' Orn s l v y i Vo Rout Sou Nu d' Orn ntonal 28 Rout ca.. d l s m ol s Rig d Rout m la Magnntt m m nll m t. Elo u Tou r l la Signal du Cota d Rout du m Ru ms Ars rré frr ur Ca Voi RE la To HT Hôpita n Lig C é O la Potrn RE m Lign HT 76b al 2 nton t ca Rou rb L' O Ru Ru Vir r - nal 276b s m lls Ro Sa ut d t-e loi d Ru Ru S uisoir u P m irond ds H Ru d Ecol nd m h C Gra ds Rmparts Eco Rout canto Rout d Val m Ru du l éa r Flo aux Ru rr s T Plac d la Gar l Ru d la Gar Ru d la Post fl u 2 z ola t-g na Do Allé ds Puplirs r Pi Rc b 93 yrs m antmrl L' Orb Pr i m Trra foot ' Ar s ign sv nd s Rout d Montchrand Rou g gi - d'a L'Orb Collè. ds Philosophs uz l 278d Dir. Mathod / Yvrdon Dir. Arnx x u Va Zon 30 km/h actull A9 canton al 288b Voi f rré O -C Rout nal atio t n Rou t l na tio na A9 STEP L Rout rb L'O n zo No canton al 293b u Ro Hiérarchi du résau t fonctions rist & Gygax Ingéniurs Consils SA Commun d'orb Plan dirctur ds zons 30 km/h 02 Figur 9052/ /af Dir. avornay

14 & 5.2. Figur 3 args d trafic t vitsss rlvés divrs comptags réalisés cs drnièrs annés par différnts ntités ont prmis d'établir un plan d chargs du trafic journalir moyn (TJM = moynn annull du trafic du lundi au dimanch). Cs valurs sont rprésntés sur la figur 3 pag suivant. Ls rmarqus suivants puvnt êtr faits à la lctur d ctt figur: globalmnt, ls chargs d trafic sur l résau routir urbigèn n sont pas xtrêmmnt importants (tronçons ls plus chargés ntr 7'000 t 7'500 véhiculs par jour); n-dhors ds axs routirs prcipaux d'accès à la vill, c'st l'ax Grand Pont - Trraux - Thn qui concntr l plus d trafic, avc nviron 7'000 véhiculs par jour sur un voiri parfois très étroit; la travrsé d la viill vill, partillmnt n sns uniqu, st égalmnt un ds tronçons ls plus chargés, alors mêm qu l contxt bâti n s prêt guèr à un tll prssion du trafic; l rst du résau scondair, n particulir dans ls quartirs d'habitat suscptibls d'accuillir ds zons 30 km/h, présnt ds chargs d trafic pu élvés, rarmnt supériurs à 1'000 véhiculs par jour. Ls rlvés d vitsss ffctués prcipalmnt par la Polic municipal cs 3 drnièrs annés font égalmnt rssortir ds élémnts térssants: ls vitsss (V85) pratiqués sur ls axs prcipaux d'nté n vill sont élvés, dépassant la plupart du tmps ls 50 km/h; ls vitsss rlvés sur la Ru ds Trraux t l'avnu d Thn, n travrsé du cntr, sont égalmnt prochs ds 50 km/h, voir attignnt mêm ctt valur sur l'avnu d Thn; dans ls quartirs d'habitat, mis à part ls ndroits où l résau st étroit (Plamont) ou alors où ds msurs d modération ont été priss (Magnntt), l V85 dépass souvnt ls 40 km/h; ls vitsss pratiqués dans ls zons 30 km/h actulls (Signal, Dam t Magnntt, la zon ds Vigns n'ayant pas fait l'objt d rlvés) montrnt qu sul la zon bénéficiant aujourd'hui d'élémnts d modération (m la Magnntt) rspct un V85 fériur ou égal à 38 km/h. Commun d'orb - Plan dirctur ds zons 30 km/h Rapport tchniqu - Mai

15 0 Vitss V85 par sns (vitss qui n'st pas dépassé par l 85% ds véhiculs) [km/h] rand V85 = 45 km/h N Sns uniqu Montch 5'000 Rout d Valurs TJM [véh./24 hurs] 400 m 2'100 5'200 2'450 Légnd : n Lig HT RE m mu Sucht d s x u Va 6'500 Grand' Avnu dthn Eglis - Rc 276b t. E Rout m. ll Tou rn d P m/h 5= km /h nc m s 1'500 m antmrl V85 = 42 km/h 900 m du Lva 500 nt r s hèv V85 = 38 km/h m du B rt /h hèv m V85 = V8 49 km/h 31 5 = km V = km /h 400 m la Magnntt Covt s m d P nc 5= km /h ép Utts r V8 V8 V85 = 37 km/h l' Aub Rout du Signal 300 au 1'8 d la Dam 00 m d la m V8 39 k 5 = V85 = 40 km/h t Ru m V85 = 49 km/h 400 Co 5= km /h tau m la Magnntt nal du ols V8 45 â v 1'400 V85 = 37 km/h Tnnis Sig iv Rig 00 Ru R ds -C 4'0 s ng ra sg d d m. O ut Ro 45 s l Nu du m V 85 = 50 km/h ds G 3'4ra0ng0s St. Mart ré d l' Etra z Abruvoir iv R d rai ms E.P.O. Cimtièr Rout cantonal 288b m l' 0 6'40 d Long m m m s Taborn irs m a m r -G t Sa m l' Etraz y rna o av 00 3'7 49 Sou ut s m ol s Rig d Rout fr y d' Orn 850 d la Dam Ru 1'400 i Vo Rout 50 8b nll l ntonal 28 Rout ca Tou r V n 2'5 rny la m V 85 = /h 56 km d' O Rout d Campg Tnnis Ro l V 85 = /h 59 km 3'400 Ru 00 V 85 = /h m 55 k yrs 3'0 ms Ars d Val frr 6'500 V85 = 50 km/h Eglis la Potrn Voi RE d S HT n Av Rout nn hi T d u Hôpita n Lig C é O m RE 2'100 loi Lign HT V85 = 48 km/h 0 6'00 ll Avnu Foligny Carrard-t-d- rb L' O Ru aux 76b al 2 nton t ca Rou d la Co 4'300 Ru V 85 = /h 28 km ntral Ru C V85 = 45 km/h Trr V 85 = /h m 50 k m 3'850 ds s lir Eco 6'650 u t Ru s m yrs Rout d Val du Cota l 0 irt 3'0 P0irr - V oul 7'000 Ru ds Rmparts uisoir u P m nal 276b 450 Eco nt l m Montchoisi m ay Ru ds Rmparts Ru S at - Clair Eco Rout canto Ru d la Post 00 7'1 5'10 0 du M d Ru Ecol Gra nd 2 - Po 0 Abb aux rr s T '50 30 km/h 2'600 Plac d la Gar Gar Ru d la Gar lls Ro Sa ut d t-e loi Ru l' V85 = 500 4' V85 = 29 km/h irond ds H 200 d z ola -G g du nat Do 350 m Ru ll tba foo Collè l réa d Allé ds Puplirs 00 C Ru rra T L' Orb ur fl r r Pi m h s 3'500 5 '2 ad n 00 2 Rc Flo ph ball nu Av 7'0 b 93 oso Trra foot V 8 km/h 37 nx om Pr n Vig Phil = 5 ' Ar s s s Rout d Montchrand t d nd z Rou i m m 400 gi - d'a 2'300 L'Orb V85 = 55 km/h uz 278d V85 = 45 km/h 350 V85 = 53 km/h ur 1'900 Sucht V85 = 25 km/h m s. d ophs ilos Ph m Plamont b Or ntonal L' 284b ntonal Rout ca 3'100 ca Rout 4'700 1'600 mu V85 = 48 km/h 00 3'9 nal atio t n A9 7'500 Rou canton al 288b Voi f rré O -C Rout 6'950 canton Trafic journalir moyn (TJM 2009) t vitsss rlvés Commun d'orb Plan dirctur ds zons 30 km/h 03 Figur 9052/ /af STEP rb rist & Gygax Ingéniurs Consils SA A9 L'O Comptags SR Vaud, 2005 / 2009 Comptags divrs Polic d'orb, 2008 / 2009 / 2010 Comptags divrs C&G, 2009 Comptags divrs Transitc, 2009 l na tio na Rout on oz al 29 3b N L Sourcs : t u Ro

16 & 6. Figur 4 zons d'habitation t pôls d'trts publics La figur 4 mt n évidnc ls zons d'affctation d la Commun d'orb dstés à l'habitation, asi qu ls prcipaux bâtimnts publics ou scturs d'térêt public. Cs divrs élémnts contribunt, comm la hiérarchi du résau routir t ls chargs d trafic, à la défition ds zons suscptibls d'êtr xploités sous form d zons 30 km/h. La figur 4 montr qu ls zons d'habitation sont ssntillmnt situés dans ls scturs Oust d la Vill, dans ls hauts d la vill, asi qu dans l cotau ntr la pla t l cntr-vill, t qu pratiqumnt aucun n s trouv au nivau d la Pla l'orb. La plupart ds zons 30 km/h potntills dvrait donc s situr dans ls hauts d la Vill. Commun d'orb - Plan dirctur ds zons 30 km/h Rapport tchniqu - Mai

17 0 Légnd : N Zon d'habitation 400 m Cntr-vill Liu / zon d'térêt public Ecol Gar OC Sports / Loisirs Ecol Sports Ecol Halt OC Gardri Bibliothèqu Gardri Sports / Loisirs Eglis EMS Hôpital Ecol Zons d'habitation t bâtimnts publics rist & Gygax Ingéniurs Consils SA Commun d'orb Plan dirctur ds zons 30 km/h 04 Figur 9052/ /af Halt OC

18 & 7. zons 30 km/h potntills: 1r valuation Sur la bas du résau routir scondair, un crta nombr d zons homogèns ont été idntifiés. La prmièr analys prmttant d défir lsqulls parmi cs zons potntills sont suscptibls d'êtr xploités n zons 30 km/h s'st basé sur 3 critèrs: l'affctation d la zon: un zon d'affctation dédié à l'artisanat ou l'dustri, ou ncor un zon mixt artisanat/habitat n put êtr pris n compt pour un zon 30 km/h; l statut du résau routir: un zon 30 km/h n pourra comprndr ds axs d voiri privés, sauf xcption (avc accord d lurs propriétairs); la taill d la zon: il n'st pas nvisagabl, vis-à-vis du Srvic ds routs notammnt, d défir ds zons 30 km/h sur ds scturs comprnant un sul ru (absnc d maillag) ou d taill trop ptit. Figur 5 La figur 5 ci-après présnt ctt prmièr analys ds zons 30 km/h potntills. Plusiurs scturs ont été élimés d cs zons n fonction d l'un ou l'autr ds critèrs défis ci-dssus. Il s'agit prcipalmnt d scturs dustrils du bas d la vill, ou d scturs d taill trop ptit ou non maillés. Après ctt prmièr évaluation, 8 zons suscptibls d'êtr xploités n régim d 30 km/h puvnt êtr consrvés pour un analys plus détaillé (voir figur 5): sctur Couchant, sctur Philosophs, sctur Plamont, sctur Covts, sctur Pnchèvr, sctur Rigols, sctur Longrai, sctur Pirr Virt. A cs 8 zons s'ajoutnt b évidmmnt ls 4 zons 30 km/h actulls du Signal, d la Dam, d la Magnntt t ds Vigns. Commun d'orb - Plan dirctur ds zons 30 km/h Rapport tchniqu - Mai

19 0 Hiérarchi du résau routir : 400 m N Résau prcipal Rout Résau collctur d Mon n Lig HT RE nd Résau privé tchra Dssrt structurant mu m Zon 30 km/h actull Sucht d s x u Va Zon d rncontr actull t xtnsion projté Rout mu nal canto Sucht b Or m Plamont L' 284b Zon 30 km/h potntill m ur m L'Orb s Phil oso ph z t d ball nx rra T d ll tba foo n om ad r Gar ur n Av Ru l' du M - Po ay t t Ru Vir r - ir P Ru Ru ds Rmparts ds Trr aux - Clair -t-d-foligny Avnu Carrard Grand' Ru tral n Av Avnu dthn Cn Eglis Rout cantonal Rout nn hi T d u s lir Eco 276b Eglis d Val yrs Campg Tnnis Ro ut du Tnnis Sig nal l. d t. Elo d S Tou rn Rout ll Ru â tau m m m s v d P nc ll d la Co ép m Utts du Lva nt hèv r m du B rt m la Magnntt r Covt au s nc hèv t s Co m du Ru d la m l' Aub d P Ru -C s ng ra sg d t ut Ro z Abruvoir R d d Long iv m rai ms E.P.O. Cimtièr Rout cantonal 288b m l' Taborn m Affctation non conform (zon dustrill, mixt) m s Zons 30 km/h non rtnus: d l' Etra irs m a m r -G t Sa m l' Etraz ay orn av O St. Mar ré d m rangs d la ols Dam Rig iv ds R m m. ds G fr y s l Da m Rout 8b d' Orn Sou Nu y i Vo Rout. d' Orn ntonal 28 Rout ca la s m ol s Rig d Rout m nll m la Magnntt m u V n Signal du Cota m Tou r l la Rout du m d rré Ru ms Ars ur Ca frr la To Voi RE i HT Hôpita n Lig C é O la Potrn RE m Lign HT 76b al 2 nton t ca Rou rb L' O Ru l nt Abb oul Eco nal 276b s m lls Ro Sa ut d t-e loi d Ru at uisoir u P m irond ds H Ru Ru S Ecol nd m h C Gra Ru ds Rmparts Eco Rout canto yrs Rout d Val m d Ru du l éa r Flo aux rr s T Plac d la Gar l Ru d la Gar Ru d la Post fl u 2 z ola t-g na Do Allé ds Puplirs r Pi Rc b 93 m Montchoisi m antmrl L' Orb Pr i m Trra foot ' Ar s ign sv nd s Rout d Montchrand Rou g al 278d Collè gi - d'a canton. ds Philosophs uz Rout Voiri privé Taill d zon suffisant, absnc d maillag A9 canton al 288b Voi f rré O -C Rout nal atio t n Rou t l na tio na A9 STEP 9052/ /af Rout rb L'O n zo No Zons 30 potntills: 1èr analys rist & Gygax Ingéniurs Consils SA Commun d'orb Plan dirctur ds zons 30 km/h 05 Figur L canton al 293b u Ro

20 & 8. analys dtaill ds zons 30 km/h potntills Ls 12 zons résultant d la prmièr analys (4 zons 30 km/h xistants t 8 zons suscptibls d l dvnir) ont fait l'objt d'un xamn plus approfondi n vu d confirmr lur statut ou d'n fair d nouvlls zons 30 km/h. Ctt analys détaillé st présnté ciaprès sous form d'un fich d'analys d faisabilité pour chacun ds zons. aqu fich comprnd ls élémnts suivants: un présntation du sctur potntil, d son résau d voiri, ds chmmnts piétonnirs t ds bâtimnts publics qui s'y trouvnt, la justification d'un zon 30 km/h n fonction d la répons d la zon à crtas critèrs (voir ci-après), un analys ds résultats, un évaluation d l'importanc ds msurs à mttr n ouvr n cas d mis n plac d'un zon 30 km/h dans c sctur, un rcommandation fal quant au statut futur d la zon. Ls critèrs utilisés pour aidr à la détrmation d la faisabilité d'un zon 30 km/h sont succctmnt décrits ci-après: fonction ds axs: comm déjà mntionné auparavant, un zon 30 km/h n put êtr défi qu sur l résau routir scondair. Sur clui-ci, il xist pourtant ds axs qui, d par lur fonction d liaison important ntr scturs d la vill t/ou par lur rôl d'accssibilité à ds liux importants, n'ont pas vocation à êtr xploités n zon 30; affctation dsté à l'habitat: la délimitation plus précis ds zons qu lors d la prmièr analys (voir chapitr 7) st notammnt tributair du contxt bâti t d la présnc d'immubls d'habitations aux abords ds axs concrnés; pôls d'attraction publics: la présnc d bâtimnts ou d zons à vocation publiqu important, asi qu ls chmmnts piétonnirs qui y conduisnt, puvnt contribur à un objctif d tranquilisation du trafic dans c sctur; Commun d'orb - Plan dirctur ds zons 30 km/h Rapport tchniqu - Mai

21 & caractéristiqus d la voiri: un voiri étroit t tortuus impliqu d'ors t déjà qu la vitss ds véhiculs sra faibl. Un zon 30 y st donc mos justifié qu l long d tronçons plus rctiligns ncouragant à roulr plus vit; sécurité: la mis n zon 30 km/h put, t c'st souvnt son objctif prcipal, améliorr la sécurité ds usagrs l long d ss axs, n particulir ds piétons t ds vélos. Compt tnu du contxt t d la présnc plus ou mos nombrus d cs usagrs mods doux, un mis n zon 30 put s'avérr judicius dans crtas cas pour attdr ct objctif; vitsss pratiqués: si ls vitsss pratiqués sont déjà faibls actullmnt sans zon 30, la justification d la mis n plac d'un tll xploitation st plus difficil (mais un faibl vitss prmt d'assurr sa faisabilité sans msurs importants). Figurs 6 à 17 Ls fichs produits pour chacun ds zons analysés sont présntés n figurs 6 à 17 ci-après. Ells décrivnt d manièr détaillé la réflxion mné pour chacun d'lls quant à l'opportunité d'n fair un zon 30 km/h ou non. La fich s trm par ds rcommandations dans c sns. Mêm si un zon n'st, au fal, pas rtnu pour êtr xploité avc un régim 30 km/h, cci n'xclut pas la possibilité d'troduir ds élémnts d modération du trafic dans c sctur. Ls résultats d l'analys, t donc ls rcommandations fals, sont présntés au chapitr 9 ci-après. Commun d'orb - Plan dirctur ds zons 30 km/h Rapport tchniqu - Mai

22 N Zon 30 potntill "COUCHANT" (CREUX-DE-RAVE) Sctur potntil m Résau routir prcipal Lign HT RE Résau collctur Résau d dssrt Résau privé Rout cantonal 284b Zon 30 xistant Délimitation d la zon 30 potntill Rout cantonal 278d ms Vigns Rout d' Arnx mu Ruz - d'agiz Promnad Pirrflur Ecol mmnts piétonnirs prcipaux Bâtimnts publics, pôls d'térêt Rc 293b Critèrs d faisabilité d la zon 30 Fonction ds axs Affctation habitat Pôls d'attraction publics Caractéristiqus d la voiri Sécurité Vitsss pratiqués Justifié Justification d la zon 30 Moynn Pas d justification Analys Dssrt très local, pas d rél maillag. Pas d grand problèm d sécurité. Pas d trafic d transit. Intérssant si liaison avc quartir d la Flur-d-Lys (=> sctur homogèn, résau) Importanc ds msurs d mis n ouvr Msurs d'aménagmnt ponctulls facils à mttr n ouvr. RECOMMANDATIONS Pas d zon 30, à mos d'un maillag ultériur avc l quartir d la Flur-d-Lys. Si bsos d modération, mis n plac d msurs ponctulls. 9052/ /af rist & Gygax Ingéniurs Consils SA Analys d faisabilité Commun d'orb Plan dirctur ds zons 30 km/h 06 Figur

23 N Zon 30 potntill "PHILOSOPHES" Sctur potntil Résau routir prcipal Résau collctur Résau d dssrt Résau privé Rout d Montchrand Lign HT RE m Zon 30 xistant Délimitation d la zon 30 potntill m ds Vaux mmnts piétonnirs prcipaux Rout cantonal 284b ms Vigns m Floréal Rout d' Arnx mu Ruz - d'agiz Promnad Pirrflur Rc 293b. ds Philosophs Ru du Grand - Pont Ru d l' Abbay L' Orb Avnu Donat - Golaz Ecol Ru ds Trraux Ecol Ru d la Gar Ru ds Rmparts Ru Sat - Clair Ru Cntral Gar OC Critèrs d faisabilité d la zon 30 Fonction ds axs Gar Ru d la Post L'Orb Ecol Plac d la Gar Ru ds Rmparts Grand' Ru Ecol Rout cantonal 276b ms Philosophs mu Puisoir Ru ds Trraux Sports Justifié Trra football Avnu dthn Ecol Avnu Carrard-t-d-Foligny Eglis L' Orb Trra football Sports / Loisirs Bâtimnts publics, pôls d'térêt Rout cantonal 276b Avnu d Thn Justification d la zon 30 Moynn Pas d justification Affctation habitat Pôls d'attraction publics Caractéristiqus d la voiri Sécurité Vitsss pratiqués Analys Accès important à la zon sports/loisirs du Puisoir par l ms Philosophs. ms Philosophs : vitsss pratiqués assz élvés, voiri étroit t suus => problèms d sécurité piétonn. Pas d rél maillag. L mu Ruz d'agiz st adapté à la zon 30 km/h. Importanc ds msurs d mis n ouvr La longuur du ms Philosophs rnd obligatoirs ds msurs constructivs pour fair rspctr un vitss limité à 30 km/h. RECOMMANDATIONS 9052/ /af Zon 30 térssant, mais obligatoirmnt avc ds msurs constructivs "forts" d modération. L caractèr d promnad du ms Philosophs rnforc l'idé d'un zon 30 km/h. rist & Gygax Ingéniurs Consils SA Analys d faisabilité Commun d'orb Plan dirctur ds zons 30 km/h 07 Figur

24 N Zon 30 potntill "PLAMONT" Sctur potntil Rout d Montchrand m mu Sucht Résau routir prcipal m Résau collctur ds Vaux mu Sucht Résau d dssrt m Plamont Ecol Résau privé Zon 30 xistant Collèg Avnu d Thn ms Hirondlls Rout d Montchrand ms Ecolirs CC Rout d Valyrs Allé ds Puplirs Ecol m antmrl m Montchoisi Rout cantonal 276b Tnnis Tnnis Rout d Valyrs Campg Ecol Délimitation d la zon 30 potntill mmnts piétonnirs prcipaux Bâtimnts publics, pôls d'térêt Critèrs d faisabilité d la zon 30 Fonction ds axs Affctation habitat Pôls d'attraction publics Caractéristiqus d la voiri Sécurité Vitsss pratiqués Justifié Justification d la zon 30 Moynn Pas d justification Analys Sctur propic n raison d l'habitat t ds écols. Trafic d pos/dépos lié aux écols avc risqus d vitsss élvés. Nombrux déplacmnts piétonnirs n travrsés ds rus. => importanc d'un modération d sécurité (t non d dissuasion, car pas d transit). Importanc ds msurs d mis n ouvr Msurs d'aménagmnt dispnsabls, notammnt sur l chms écols. Intégration du m Montchoisi difficil car doma privé. Zon cohérnt avc bouclag projté. RECOMMANDATIONS Création d'un zon / /af rist & Gygax Ingéniurs Consils SA Analys d faisabilité Commun d'orb Plan dirctur ds zons 30 km/h 08 Figur

25 N Zon 30 potntill "COVETS" Résau routir prcipal Résau collctur Avnu dthn Sctur potntil Avnu Carrard-t-d-Foligny Gardri Eglis Rout cantonal 276b Eglis m la Dam Hôpital Hôpital Avnu d Thn ms Hirondlls Rout d Valyrs m la Magnntt Ecol Rout du Signal Tnnis Tnnis Sports / Loisirs m la Coll Résau d dssrt Résau privé Zon 30 xistant Campg Délimitation d la zon 30 potntill Rout du Signal mmnts piétonnirs prcipaux mu Brt m l' Aubép ms Utts mu Lvant mu Cotau Ecol Ecol Bâtimnts publics, pôls d'térêt m Pnchèvr m la Magnntt mu Cotau ms Covts m la Dam m public < > m privé m Critèrs d faisabilité d la zon 30 Cimtièr ms E.P.O. Fonction ds axs Rout cantonal 288b Justifié Justification d la zon 30 Moynn Pas d justification Affctation habitat Pôls d'attraction publics Caractéristiqus d la voiri Sécurité Vitsss pratiqués Analys étrêt uniqumnt comm xtnsion d la zon 30 "Magnntt" ou d la zon 30 "m la Dam". Problématiqu du doma privé dans l tronçon Nord du ms Covts. => à rlir avc sctur m la Dam t/ou Pnchèvr. Importanc ds msurs d mis n ouvr Msurs ponctulls d'aménagmnt dispnsabls. Possibilité d'tégration du doma privé dans la zon 30 à xamr. RECOMMANDATIONS Extnsion potntill ds zons d Pnchèvr ou d la Dam. 9052/ /af rist & Gygax Ingéniurs Consils SA Analys d faisabilité Commun d'orb Plan dirctur ds zons 30 km/h 09 Figur

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts Programm Opérationnl FEDER-FSE 2014-2020 Mayott Vrsion final Mai 2014 AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation compnsation s surcouts 1.1.1 Objctif spécifiqu 32 : Améliorr l accssibilité t ls usags s TIC par l

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013 Tous ls changs du SNISA pour l xrcic 2012-2013 chang Chang/élé d Principaux changs pour l xrcic 2012-2013 1 65-71 Dat d arrivé à l unité d obsrvation (ED 123) Hur d arrivé à l unité d obsrvation (ED 124)

Plus en détail

Commune de Villars-sur-Glâne Plan directeur du stationnement Bases

Commune de Villars-sur-Glâne Plan directeur du stationnement Bases Commun d Villars-sur-Glân Plan dirctur du stationnmnt Bass [04 011 3.5 octobr 04] Commun d Villars-sur-Glân Plan dirctur du stationnmnt Bass Sommair Bass légals 3 Objctifs t prcips généraux 4 Invntair

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire Mars 2013 Princips d application sctorils sur la corrspondanc bancair Documnt d natur xplicativ Ls princips d application sctorils, élaborés par l Autorité d contrôl prudntil (ACP), répondnt à un dmand

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 JUILLET 2007 DELIBERATION N CR-07/06.127 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Formation profssionnll - PEFA - Promotion d l'emploi par la Formation ds Actifs LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

RÉSUMÉ NON TECHNIQUE

RÉSUMÉ NON TECHNIQUE RENOVATION DU POSTE 63 000 / 20 000 VOLTS DE VERDUN RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DEPARTEMENT DE LA MEUSE DÉCEMBRE 2012 CONTACTS LES RESPONSABLES DU PROJET L Dirctur d Projt Il assur la rsponsabilité général du

Plus en détail

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE APPEL A COMMUNICATIONS 12 DÉCEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2012 http://sfr.larhumatologi.fr Vous dvz soumttr vos résumés

Plus en détail

Outil de prévention de la dégradation des immeubles anciens à Paris. Résultats 2013

Outil de prévention de la dégradation des immeubles anciens à Paris. Résultats 2013 OBSERVATOIRE du LOGEMENT t d l'habitat d PARIS Outil d prévntion d la dégradation ds immubls ancins à Paris Résultats 2013 Juillt 2013 À la suit ds travaux d mêm natur déjà réalisés dpuis 2008, la list

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

La rénovation urbaine à Angers

La rénovation urbaine à Angers ANGERrSno2s1 quartirs avc vouuispmnt Chang t > Aménagmn Urbanism > > > t ita ab H > > > > Éq La rénovation urbain à Angrs n o g i P d n a r G r i t r L qua g a s i v d chang Dossir d prss L quartir Grand-Pigon

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques ELECTRICITE Analys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou Chapitr Tnsions t courants dans ls ligns triphasés Montags étoil t triangl Edition /0/04 Tabl ds matièrs POURQUOI ET COMMENT? DENOMINATION

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE RENNES METROPOLE Commun d Chartrs d Brtagn Plan Local d Urbanism Règlmnt Littéral Révision approuvé par DCM du // Mis à jour n par arrêté du Mair du // Modifications n, t

Plus en détail

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs Mb!Ibvuf.Tbjoupohf B!m(bwbou.hbsf!ft! ofshjft!v!gvuvs Edition 2011!!!!!!!!!!!!!!Qfstqfdujwft!!!!!!!S vttjuft!!!!!!!joopwbujpo Fofshjft www.haut-saintong.com Edito Au nivau mondial, il y a trois mois ncor,

Plus en détail

logiquement, avec 147 000 m² (+ 4 500 m² en 5 ans), 74 % des surfaces commerciales du territoire contre 70 % en 2010.

logiquement, avec 147 000 m² (+ 4 500 m² en 5 ans), 74 % des surfaces commerciales du territoire contre 70 % en 2010. À LA UNE 199 484 m² d surfacs commrcials sont rcnsés sur l Pays d Morlaix 1. Avc 117 commrcs, la Grand distribution 2 rprésnt, logiqumnt, avc 147 000 m² (+ 4 500 m² n 5 ans), 74 % ds surfacs commrcials

Plus en détail

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial sommair P.4 Au cour d la réalité sportiv P.6 Qu st-c

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet...

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet... Vous souhaitz rénovr votr logmnt? Ls Vills d Lill, Lomm t Hllmms accompagnnt votr projt... EDITION 2008 Sigls Sommair LA DÉMARCHE ET LES TYPES D AIDES...p.4 1. AIDE «SORTIE D INSALUBRITÉ»...p.5 2. AIDE

Plus en détail

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE TRANSPORT LOGISTIQUE Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair TRANSPORT LOGISTIQUE grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds

Plus en détail

Septembre. Entrée Gratuite

Septembre. Entrée Gratuite t r i Fo g a t n Vi s n o l a S t m o C l y a n Font assin Espac C é n R l Cultur 25 au 27 Du Sptmbr 2015 Entré Gratuit 6èm FOIRE EXPO d Fontnay-l-Comt sous l ail d SVE Pour ctt 6èm édition, nous souhaitons

Plus en détail

Eléments de toiture en béton (TT) Willy Naessens 75

Eléments de toiture en béton (TT) Willy Naessens 75 Elémnts d toitur n éton (TT) Willy Nassns 75 Dscription énéral Pourquoi choisir ls lmnts d toitur n éton s élémnts d toitur n éton précontraint sont formés par 3 nrvurs spacés d 800 mm d ax n ax, rliés

Plus en détail

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée REUNION CONJOINTE DES POINTS FOCAUX DU CAR/PB, CAR/INFO ET CAR/PAP Nic, 11 13 mai 2011 EBAUCHE Formulair d rapport sur l application du Protocol GIZC n Méditrrané PAP/PFN/2011/3 CONTEXTE JURIDIQUE ET

Plus en détail

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province Un Brtagn plus diplômé qu ls autrs régions d provinc Ls actifs brtons sont plus diplômés qu ls autrs actifs d provinc. Comm dans ls autrs régions, l st l diplôm l plus fréqunt, mais ls Brtons sont plus

Plus en détail

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012 Mastr1 Géni ds Systèms Industrils U.E.: Capturs, Chaîns d msur 1 èr sssion 211-212 Cod Unité : 172 Cod épruv : 14977 Samdi 26 Mai 8H -1H Duré : 2 hurs Documnts t Calculatric autorisés Ls partis III t IV

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

2) RAPPEL DES BASES JURIDIQUES page 03. 4) MESURES D ACCOMPAGNEMENT page 08

2) RAPPEL DES BASES JURIDIQUES page 03. 4) MESURES D ACCOMPAGNEMENT page 08 TABLE DES MATIERES 1) INTRODUCTION pag 01 2) RAPPEL DES BASES JURIDIQUES pag 03 3) CONCEPTION D ENSEMBLE pag 05 SCHEMA DE CONCEPTION D ENSEMBLE DES ZONES A RENENS 4) MESURES D ACCOMPAGNEMENT pag 08 RUES

Plus en détail

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010 Exrcic 1 : Répartition t disprsion ds salairs Soint ls salairs dans trois ntrpriss A, B t C : 1175 1400 1900 2600 2800 2100 1) Calculr dans chaqu cas l salair moyn t l salair médian 2) Qull st la part

Plus en détail

Réunions des délégués

Réunions des délégués Réunions ds délégués Rapport d activité 2012 Prspctivs 2013 Saint Jan d'angly, Saujon, La Rochll, Montliu la Gard,Saint Gnis d Saintong, Saints Novmbr - Décmbr 2012 Programm 1. Rapport d activité 2012

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T Efft d l échantillonnag t d la troncation sur l spctr d un signal Ls signaux réls utilisés n physiqu sont d plus n plus souvnt traités d façon numériqu. Pour cla, il st nécssair d échantillonnr l signal.

Plus en détail

2. LES DÉPLACEMENTS : TENSIONS ENTRE ACCESSIBILITÉ DU TERRITOIRE ET AMÉNAGEMENT DU CADRE DE VIE

2. LES DÉPLACEMENTS : TENSIONS ENTRE ACCESSIBILITÉ DU TERRITOIRE ET AMÉNAGEMENT DU CADRE DE VIE 2. LES DÉPLACEMETS : TESIOS ETRE ACCESSIBILITÉ DU TERRITOIRE ET AMÉAGEMET DU CADRE DE VIE 199 Un résau d infrastructurs d grand porté assur un bonn accssibilité à l agglomération lyonnais Transport aérin

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

L audit : écouter, observer pour mieux maîtriser les risques

L audit : écouter, observer pour mieux maîtriser les risques Stratégi publiqu n 2 - avril 2014 L audit : écoutr, obsrvr pour miux maîtrisr ls risqus La maîtris ds risqus D irigr un administration trritorial t mttr n œuvr l projt d un mandatur impliqu d savoir prndr

Plus en détail

E. Daudigeos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Clayette 4, Paule Opolon 5, G. Vassal 1, N. Lassau 2,3.

E. Daudigeos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Clayette 4, Paule Opolon 5, G. Vassal 1, N. Lassau 2,3. CARACTERISATION DE LA CROISSANCE TUMORALE D UN MODELE DE GREFFE ORTHOTOPIQUE DE NEUROBLASTOME METASTATIQUE PAR ECHOGRAPHIE DE CONTRASTE ET BIOLUMINESCENCE. E. Daudigos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Claytt 4,

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE * BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE Slon l guid du Ministèr V2 Conformémnt à l articl 75 d la loi N 2010-788 du 12 juillt 2010 Sommair Introduction...

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali Ls procédurs budgétairs ds ministèrs d l'éducation au Mali Ctt étud a été préparé dans l cadr du projt sur «Ls procédurs d préparation t d'xécution du budgt ds ministèrs d V éducation» dirigé par Srg Péano

Plus en détail

Vivez. éco-quartier BUREAUX & COMMERCES. www.vivrebassens.com. Bienvenue chez vous

Vivez. éco-quartier BUREAUX & COMMERCES. www.vivrebassens.com. Bienvenue chez vous Pag 1 Binvnu chz vous Invstissz n confianc dans un bin fiabl t durabl au cœur d l agglomération chambérinn, promss d un art d vivr dont vous bénéficirz saison après saison. BUREAUX & COMMERCES Vivz n éco-harmoni

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

Le plan de désherbage communal

Le plan de désherbage communal L plan d déshrbag communal Qu st-c qu un plan d déshrbag communal? PDC Evolution ds quantités utilisés Quantité L tablau d idntification ds zons communals Tablau Ls carts d la commun Carts Qu st-c qu l

Plus en détail

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE 1 Rappls sur l air humid L'air ambiant n'st jamais parfaitmnt sc ; il contint toujours un crtain quantité d'au. Air Humid = Air Sc + Vapur d'eau A prssion atmosphériqu,

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT. Société : COCHEBAT

DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT. Société : COCHEBAT DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT Société : COCHEBAT DÉPARTEMENT ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Srvic CLT Division HTO -FL/CR Dat 2006 N affair : Clint sul Vrsion 1

Plus en détail

TRESORERIE GENERALE DU MAROC

TRESORERIE GENERALE DU MAROC TRESORERIE GENERALE DU MAROC INSTRUCTION C1 SUR LA COMPTABILITE DENIERS DES RECETTES PERCEPTIONS ET PERCEPTIONS : S O M M A I R E TITRE I NOMENCLATURE ET FONCTIONNEMENT DES COMPTES EN DENIERS - Sction

Plus en détail

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de Eco n om i c d v l opm n t ag n c y GPMR - P. Bouln A g n c d d é v l opp m n t é co n om i q u Trritoir projts d Dossir d W W W. C a u x S i n D E v l o p p m n t. C O M prss L Agnc Créé n 2008, Caux

Plus en détail

Estimation expérimentale des propriétés acoustiques de surfaces végétalisées : influences de la variabilité spatiale et de la configuration de mesure

Estimation expérimentale des propriétés acoustiques de surfaces végétalisées : influences de la variabilité spatiale et de la configuration de mesure CFA 14 Poitirs 22-25 Avril 14, Poitirs Estimation xpérimntal ds propriétés acoustiqus d surfacs végétalisés : influncs d la variabilité spatial t d la configuration d msur G. Guillaum, B. Gauvrau t P.

Plus en détail

2004 1 ère édition. 2009 6 ème édition. 2008 5 ème édition. 2010 7 ème édition. 2007 4 ème édition. 2005 2 ème édition. 2006 3 ème édition

2004 1 ère édition. 2009 6 ème édition. 2008 5 ème édition. 2010 7 ème édition. 2007 4 ème édition. 2005 2 ème édition. 2006 3 ème édition Edito d Elio Di Rupo Avantpropos Voici déjà la édition d un grand rassmblmnt qu ls passionnés d moto d la région t d bin audlà n manquraint pour rin au mond. Avc son lot d surpriss t d découvrts, l Fstival

Plus en détail

La présente note résume les conclusions et recommandations de l étude et en tire des leçons pour la Banque.

La présente note résume les conclusions et recommandations de l étude et en tire des leçons pour la Banque. Chif Economist Complx Départmnt régional cntr - ORCE Edition n 1 Mars 2013 QUE RETENIR? - La promotion d l invstissmnt privé structurant doit occupr un plac prépondérant dans ls politiqus publiqus - La

Plus en détail

Apprentissage des faits Calcul mental Estimation de calcul

Apprentissage des faits Calcul mental Estimation de calcul M ATHÉMATIQUES MENTALES Apprntissag ds faits Calcul mntal Estimation d calcul 4 anné Guid d nsignmnt 2010 Rmrcimnts L présnt manul d mathématiqus mntals a été mis à jour avc la prmission du ministèr d

Plus en détail

Phase avant-projet : intégration des réseaux et équipements techniques dans les bâtiments

Phase avant-projet : intégration des réseaux et équipements techniques dans les bâtiments Phas avant-projt : intégration ds résaux t équipmnts tchniqus dans ls C documnt contint ds rnsignmnts rlatifs aux bsoins n résaux t équipmnts tchniqus ds immubls d buraux modrns : vntilation/climatisation,

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

Améliorer la sécurité routière mondiale

Améliorer la sécurité routière mondiale Commissions régionals ds Nations Unis Améliorr la sécurité routièr mondial Fixr ds objctifs régionaux t nationaux d réduction ds traumatisms provoqués par ls accidnts d la rout Rapport t rcommandations

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

Logique : Véhicule hybride Toyota Prius (centrale PSI 07)

Logique : Véhicule hybride Toyota Prius (centrale PSI 07) Scincs d l Ingéniur Lgiqu : Véhicul hybrid Tyta Prius (cntral PSI 07) Intrductin : Dans l cntxt actul d écnmi ds énrgis fssils t d réductin ds émissins d gaz ncifs, l systèm d prpulsin hybrid cnstitu un

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Examen de la Charte Internet de l Etat

Examen de la Charte Internet de l Etat RAPPORTS Srvic SG/SPSSI Sous-srvic P2I/DO Oust Dat 16/05/2012 Examn d la hart Intrnt d l Etat. Imbrti 16/05/2012 Ministèr d l'ecologi, du Dévloppmnt durabl, ds Transports t du Logmnt www-dvloppmnt-durabl.gouv.fr

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 octobre 2014 COMPTE RENDU

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 octobre 2014 COMPTE RENDU L d c s n s «I I» CONSEIL MUNICIPAL Séanc du 20 octobr 2014 COMPTE RENDU l a r t i c l 1 3 6 d l a l o i A L U R p r é v o i t n Présnts : Msdams GENEVARD, VOJINOVIC, ROUSSEL-GALLE P., RENAUD, CUENOT-

Plus en détail

Pontoise Persan Beaumont

Pontoise Persan Beaumont n action n pratiqu n discussion Un lign nouvll, ds gars aménagés 6 km d lign pour démultiplir ls possibilités jusqu à l nquêt publiqu Pags 2/3/4 Pag 5 Pag 6P.6 L Journal Éditorial n brf Mobilité! C st

Plus en détail

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT.lausann.ch/sil Il st vrt t il fait l bin autour d vous : l FEE Pour financr ds projts d économis d énrgi ou d dévloppmnt ds énrgis rnouvlabls, ls Srvics industrils d Lausann

Plus en détail

BÂLE II ET LE RISQUE DE CRÉDIT PME : DES SIMULATIONS DE FONDS PROPRES BANCAIRES DANS LE CADRE D UN PORTEFEUILLE DE CRÉDIT

BÂLE II ET LE RISQUE DE CRÉDIT PME : DES SIMULATIONS DE FONDS PROPRES BANCAIRES DANS LE CADRE D UN PORTEFEUILLE DE CRÉDIT Tarik QUAMAR Rvu JBE BÂLE II ET LE RISQUE DE CRÉDIT PME : DES SIMULATIONS DE FONDS PROPRES BANCAIRES DANS LE CADRE D UN PORTEFEUILLE DE CRÉDIT Tarik QUAMAR, Univrsité Hassan II, Casablanca, Maroc, quamar.univ@gmail.com

Plus en détail

Smart TENSTM. Instructions d utilisation

Smart TENSTM. Instructions d utilisation Smart TENS Instructions.qx6 30/10/06 16:16 Pag Smart TENSTM Instructions d utilisation L Smart TENS st un méthod d point pour soulagr la doulur, non médicamntus. C TENS numériqu st un apparil puissant,

Plus en détail

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER Partnrs nd Bo us Marcq- n-b Tourc oin g aroul Ro ub La Mad la Ré pu bl u iq a ix www360courtagfr nu d lin Av Lill Dmand Partn rs ASSURÉ 1 4)4³ %43 )'%- 2%3% s )$% ASSURÉ

Plus en détail

6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Principes

6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Principes 6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Princips But : Résultats : Convnir ds documnts dont l'ntrpris va s dotr Not adrssé au prsonnl; ligns dirctrics sur la documntation Tâch confié au : Tmps total nécssair : Rprésntant

Plus en détail

ommune Les brèves de la vie locale! Chers Comblorans, n 7 L essentiel de l info municipale de Combloux Jean Bertoluzzi et l équipe municipale

ommune Les brèves de la vie locale! Chers Comblorans, n 7 L essentiel de l info municipale de Combloux Jean Bertoluzzi et l équipe municipale été 2013 n 7 passion ommun L ssntil d l info municipal d Combloux Chrs Comblorans, S il fallait résumr l action t la vi municipal n qulqus mots, j dirais qu c st : Un hivr formidabl pour tout l mond, un

Plus en détail

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012 La Branch ds srvics d l'automobil Dossir d prss 24 janvir 2012 Contact prss : Mari-Joëll Dpardiu tél. : 01 41 14 13 41 dpardiumj@anfa-auto.fr Obsrvatoir d Branch ds Srvics d l Automobil Sit Intrnt dédié

Plus en détail

Gaines. Documentation technique

Gaines. Documentation technique Gains Documntation tchniqu Hygièn ds locaux, conort t modrnité, acilité d installation, ls gains d vntilation d Etrnit ornt d multipls possibilités dans la plupart ds bâtimnts d habitation, trtiairs ou

Plus en détail

ÉTUDE DES IMPACTS SUR LES DÉPLACEMENTS DU PROJET DE REDÉVELOPPEMENT DES COURS POINTE-SAINT-CHARLES

ÉTUDE DES IMPACTS SUR LES DÉPLACEMENTS DU PROJET DE REDÉVELOPPEMENT DES COURS POINTE-SAINT-CHARLES RPPORT FINL PRÉLIMINIRE L Sud-Oust ÉTUDE DES IMPCTS SUR LES DÉPLCEMENTS DU PROJET DE REDÉVELOPPEMENT DES COURS POINTE-SINT-CHRLES N/D: F075695 mars 2009 TRNSPORT ET CIRCULTION L Group S.M. Intrnational

Plus en détail

Vente à distance et e-commerce. n e. m de s

Vente à distance et e-commerce. n e. m de s Vnt à distanc t -commrc t a h c a d s t n m t r Ls compo in A l d s g a n é m d s Edition 2011 rc t d Indu Chambr d Comm stri d l Ain Obsrvat oir du Commrc Vnt à distanc t -commrc énags d l Ain, m s d

Plus en détail

Etude du couplage d un distillateur solaire avec un capteur plan

Etude du couplage d un distillateur solaire avec un capteur plan Rvu ds Enrgis Rnouvlabls ICRESD-07 Tlmcn (2007) 179 186 Etud du couplag d un distillatur solair avc un captur plan Z. Haddad *, A. Chakr t N. Boukrzaza Laboratoir d Physiqu Enrgétiqu, Univrsité Mntouri,

Plus en détail

Laissez-vous conduire jusqu à minuit!

Laissez-vous conduire jusqu à minuit! Laiz-vou conduir juqu à minuit! A partir du 2 juillt 2010, la Communauté d Agglomération du Pay Ajaccin t l Tranport Collctif Ajaccin (TCA) propont à lur uagr un drt d oiré tardiv juqu à MINUIT ur un majorité

Plus en détail

VAE et GPEC. Repères pour l action. Une expérimentation d accompagnement d acteurs en Haute-Normandie. Formanat

VAE et GPEC. Repères pour l action. Une expérimentation d accompagnement d acteurs en Haute-Normandie. Formanat VAE t GPEC Un xpérimntation d accompagnmnt d acturs n Haut-Normandi 2011 2012 Rpèrs pour l action Formanat VAE t GPEC Un xpérimntation d accompagnmnt d acturs n Haut-Normandi 2011 2012 Rpèrs pour l action

Plus en détail

RPI Walbach-Zimmerbach juin 2015 Compte-rendu du conseil d école du 19 juin 2015 Ordre du jour Voir invitation Présents Mairie de

RPI Walbach-Zimmerbach juin 2015 Compte-rendu du conseil d école du 19 juin 2015 Ordre du jour Voir invitation Présents Mairie de RPI Walbach-Zimmrbach juin 2015 Compt-rndu du consil d écol du 19 juin 2015 Ordr du jour Voir invitation Présnts Mairi d Zimmrbach : Mairi d Walbach : Parnts d élèvs : Périscolair : Ensignants : Intrvnants

Plus en détail

Évaluer l impact social avec l approche SROI

Évaluer l impact social avec l approche SROI Évalur l impact social avc l approch SROI Ls Cahirs d l Institut d l Innovation t d l Entrprnuriat Social IIES Application au sctur d l Insrtion par l Activité Économiqu Collction Ouvrags & Xxxxxxxxxxxxxx

Plus en détail

CAHIER DES PROCÉDURES ADMISSION Automne 2015 et Hiver 2016

CAHIER DES PROCÉDURES ADMISSION Automne 2015 et Hiver 2016 CAHIER DES PROCÉDURES ADMISSION Automn 2015 t Hivr 2016 TABLE DES MATIÈRES SECTION 1 : INTRODUCTION ET PARTAGE DES RESPONSABILITÉS... 5 Historiqu du SRAM... 7 L Entnt SRAM-Collègs... 8 L partag ds rsponsabilités

Plus en détail

INTRODUCTION. Implication dans les accidents

INTRODUCTION. Implication dans les accidents INTRODUCTION Sur la bonn voi, mais put ncor miux fair Nous avons déjà parcouru un long chmin n matièr d sécurité routièr n Blgiqu. Ls statistiqus révèlnt un fort diminution du nombr d tués sur ls routs.

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 3 JUILLET 1 DELIBERATION N CR-18.197 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégi régional pour l dévloppmnt ds filièrs agricols, forstièrs

Plus en détail

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009 Encomb Crtification ds tabls après Solvncy II Dauvill 18 sptmbr 2009 1 Institut ds Actuairs SACEI Christoph MUGNIER ids Sommair 1 L contxt réglmntair t démographiqu 03 2 L xpérinc AXA Franc 08 r l g 3

Plus en détail

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt AIDE MOBILI-PASS Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Fich d dialogu établi conformémnt à l articl L311-10 du cod d la consommation t ls décrts n 2010-1461 t n 2020-1462 du 30 novmbr 2010.

Plus en détail

le pouvoir d aimer Option Montréal Pour un PMAD recentré sur le développement de Montréal

le pouvoir d aimer Option Montréal Pour un PMAD recentré sur le développement de Montréal Option Montréal Pour un PMAD rcntré sur l dévloppmnt d Montréal Consultations sur l Plan métropolitain d aménagmnt t d dévloppmnt (PMAD) Mémoir présnté à la Communauté métropolitain d Montréal l pouvoir

Plus en détail

Le traitement des expulsions locatives

Le traitement des expulsions locatives L traitmnt ds xpulsions locativs n io nt s til v ré p d t n am m t ai p n nd a m om r ay td m Tr C l ab i u O COMPTE RENDU DU SÉMINAIRE DU 10 SEPTEMBRE 2012 u n io at j n c sti n g ssi A c in d Au ui q

Plus en détail