La aème législature est à sa fin

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La aème législature est à sa fin"

Transcription

1 8 1 js s tra In :>I la u oit inn i nt S n c r si r S il n 5 s i s 12 Mai lirs Expédition abonnmnt postal group 1 bis (70%) XXXV anné n. 981 Emi Chanoux 18 mai 1944 Quarantquatr ans s sont écoulés dpuis jour où Emi Chanoux a été martyrisé. Mais il n'st pas mort: son «sprit d victoir» fait ncor vibrr l'âm ds valdôtains, son nom st gravé à jamais dans nos cours, son souvnir rst notr forc t notr spoir. 11 a été tué 18 mai 1944 t ctt dat s'étrnis dans l'histoir d notr Pays car c'st aussi jour où n Vallé d'aost l'on a rvé la têt pour ((VOIR CLAIR, VOULOIR VIVRE»! 1 L'Union Valdôtain, qui s rattach aux princips du ~Iism intégrai, a comm finali" d'assurr l'épanouissmnt du coractw thniqu t linguistiqu du pup voldôtain; d'n srvir s in... ts culturls, politiqus, sociaux t économiqus; d favorisr la coopmotion ntr s communautés thniqus. 2. L'Union Valdôtain s'ngag à réalisr 10 souvrainté politiqu du Vol d'aost par s vois démocratiqus afin d scondr l'aspiration du. pup à l'autagouvmmnt dans cadr d'un Europ uni ds pups Consil régional du 6 mai 1988 La aèm législatur st à sa fin Un ordr du jour portant 93 objts, auxquls 8 autrs ont été ajoutés par un ordr du jour supplétif, attndait s consilrs régionaux qui, 6 mai, s sont réunis pour la drnièr séanc d la 8èm législatur. La prmièr journé d débat n'a pas prmis d'alr au dlà. ds qustions t ds intrpllations. Ls quatrvingt points qui n'ont pas été abordés ont été rnvoyés au lundi 9 mai, t qulqus uns, slon c qui a été décidé fin matiné, n sront pas débattus. Dès l'ouvrtur d la séanc on a compris qu la conclusion d la législatur n'aurait pas été ds plus tranquils. A pin la séanc ouvrt voilà qu Baldassarr pos problèm qu la séanc pourrait êtr illéga à caus d la présnc ds quatr consilrs contr squls la Région s'st récmmnt ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~con~hué parti ci~ au Ls prmirs advrsairs L rô décisif d l'union Valdôtain, aujourd'hui comm dans passé inquièt crtains gns. L'histoir valdôtain, après la duxièm gurr mondia, st marqué par s tntativs d'isor l'uv, surtout quand l progrss. Récmmnt ncor, il y a un an, cartl ds partis nationaux s forma pour contrcarrr notr Mouvmnt. Un manœuvr politiqu raté qui a uni ncor. davantag notr communauté. Maintnant nous somms d nouvau s prmirs advrsairs. En fft la capacité d gouvrnr t mssag idéal dvraint nous prmttr d'augmntr consnsus t la rprésntation au Consil d la Vallé. Par conséqunt on put comprndr la ràison d l'ffort financir ds partis nationaux dans ctt campagn éctora, du défilé prévu ds gr~s par Lucin CAVERI bonnts italins pour s comics éctoraux, d la présnc d lists inutis qui dvraint, slon s calculs d qulqu'un, nuir à l'union Valdôtain. C'st pour ça qu'on put comprndr s bavardags sur l'uv, quand on par d divisions inxistants à l'intériur, sumnt pour nuir à notr Mouvmnt. 1/ faut donc s préparr à un périod diffici, car but ds advrsairs st d frappr l'union comm rprésntant d l'autonomi t du particularism. 1/ faut rtroussr s manchs, travailr pour la campagn éctora t pour notr projt politiqu. Voilà l'ffort prsonnl qu s unionists sont applés à soutnir. 1/ s'agit d gagnr t d rpoussr s attaqus avc ngagmnt t unité. Comm on dit: l'union (pour l'union valdôtain aussi) fait la forc! L Comité Cntral. a ratifié la list t discuté programm L Comité Cntral d l'union Valdôtain, <ci'organ qui établit l'action généra du Mouvmnt t n règ la gstion politiqu sur la bas ds décisions du Congrès» (art. 22 ds Statuts), s'st réuni dimanch 8 mai 1988 pour ratifir la list ds candidats t ds candidats pour s éctions régionas du mois d juin t discutr programm qu Mouvmnt présntra aux écturs valdôtains à l'occasion d ctt important consultation éctora. L travail d préparation d la list avait commncé déjà à la mijanvir. Un commission éctora avait été spéciamnt créé pour présidr aux nombruss réunions qui s sont tnus dans s 71 sctions d l'union Valdôtain avant t dans s zons (groups d plusiurs sctions voisins) après. Un débat très vif t constructif a précédé, dimanch, l'approbation, d la part ds mmbrs du Comité Cntrai, ds propositions faits par Comité Exécutif pour c qui st ds candidaturs. La list sra maintnant présnté à la prss au cours d'un rncontr qui aura liu la smain prochain. Ds suggstions intérssants ont nsuit caractérisé la discussion rlativ au programm, duxièm point à l'ordr du jour d l'assmblé. Un commission spécia st n train d'y travailr t point final st aussi prévu dans s prochains jours. Un discussion d'ordr plus général a porté sur la nécssité d'êtr positifs, harmoniux, corrcts, cohérnts t propositifs au cours d ctt campagn éctora, s'annonçant diffici comm toujours pour un Mouvmnt qui propos un altrnativ sérius au grand dsordr da la politiqu d'itali. par Anslm LUCAT procès pour l'affair casino qui vint d'êtr ouvrt à Turin. Après s déclarations ds Présidnts du Consil t du Gouvrnmnt régional t l'approbation ds vrbaux ds précédnts séancs, pour prmttr à la Commission pour Règmnt d'xaminr problèm posé, la séanc st suspndu. On rprnd la séanc t après un long débat Consil décid qu s travaux puvnt continur. L consilr du MSI DN protst t abandonn la SECTION DE SIGNAYES ~......, sal ds réunions. Il présntra nsuit un rcours dmandant au Consil d déclarr l'inégibilité survnu pour s consilrs Andrion, Borny, Chabod t Pollicini. La matiné s'st ainsi passé sans mêm qu'3 débat sur s qustions t s intrpllations ait commncé. L'uniqu débat qu'on a u c fut sur s déclarations ds Présidnts du Consil t du Gouvrnmnt régional qui ont, tout d'abord, commésuit pag 8 grand fêt samdi 21 mai 1988 à 20h00 au rstaurant «Papa Grand» d Variny Résrvations, avant 18 mai: M. Elisé VALLET tél. 0165/43852 M. Ugo GIROD tél. 0165/32778 M. Fortuné VETTICOZ tél. 0165/33618 au rstaurant «Papa Grand»tél. 0165/56076 au sièg cntral d l' UV. tél. 0165/ fE.:;.'.. ~,, Frais d participation: lirs SECTIONS DE SARRE ET DE CHESAllET grand fêt ds adhérnts t ds sympathisants samdi 21 mai h30 20h00 PROGRAMME Egli s d Sa rr: Mss avc la participation ds chantrs d Sa rr t d Chsalt. Dépôt d'un grb sur tomba u d M. Cirillo BLANC Dînr au rstaurant «Villa ds Fl urs» d Chsalt Soiré dansant La fêt st ouvrt à tous s adhérnts, à urs famils, à urs amis t aux sympathisants du Mouvmnt. RESERVATIONS avant judi 19 mai au Rstaurant "Villa ds Furs» Tél ; au Sièg cntral d l' Union Valdôtain Tél Frai s d participation : lirs

2 12 Mai 1988 pag 2 IRI/FinsidrRégion: signatur d l'accord 12 r L Présidnt d l'iri, Romano Prodi, Présidnt du Gouvrnmnt régional, August Rollandin, l'assssur à l'industri, Commrc, Artisanat t Transports, Ilario Lanivi, ont signé, 28 avril 1988, n présnc du député Cav ri t du sénatur Dujany, l'accord qui dvra assurr l'avnir ds établissmnts Dltacogn d'aost t Vrrès. Ct accord rprésnt l'application du protoco d'ntnt IRI/Région du 21 avril 1987 qui, sur l'initiativ d l'administration régiona, avait sollicité la définition d'un plan d rnforcmnt d la sidérurgi loca. Ls partis contractants s'étaint ngagés à collaborr pour la rlanc t la qualification d la sidérurgi publiqu t pour la promotion d nouvls activités au Val d'aost. Ls rncontrs avc s rsponsabs d l'iri, d la Finsidr t d la Dltacogn, auxquls ont participé s rprésntants ds colctivités locas intérssés t ds forcs politiqus syndicas d notr Région, ont prmis d parvnir à la définition ds modalités d rédaction du documnt dont but ssntil st la garanti d'un avnir crtain d la sidérurgi valdôtain, n ncouragant la rchrch d nouvls tchnologis étant à mêm d'affrontr l'évolution du marché ainsi qu d sauvgardr l'mploi dans sctur industril. Ds propositions concrèts t un rolonté politiqu clair pour un initiatir unitair t un accord xtrêmmnt.positif L'accord ntr l'lai t la Région pour s établissmnts d'aost t d Vrrès d la Dltacogn a été conclu 28 avril drnir, après trois ans d pourparrs t à un an d la signatur du protoco d'ntnt. Vu l'aggravation d la cris sidérurgiqu, l'ntnt rjoint n c momnt rprésnt un point d rpèr. La cris d la sidérurgi st du à la diminution ds consommations d'acir par rapport aux taux d dévloppmnt économiqu t à l'incidnc ds innovations tchnologiqus. Il y a donc ainsi plusiurs causs contingnts, comm la chut du dollar, qui provoqunt ds bouvrsmnts profonds dans s équilibrs mondiaux d la production t ds flux commrciaux dans sctur d la sidérurgi. La cris toujours plus grav a mis n évidnc l'insuffisanc d'un politiqu d rdrssmnt t d rstructuration d chaqu ntrpris ou installation: il faut n fft sonpar Ivo GUERRAZ ;nfo,maz;on; S,P ag'; ufnf; gr à ds intrvntions élargis à l'apparil productif tout ntir, sans distinctions ntr travailurs publics t privés. C'st dans c contxt qu s situ la situation d la Finsidr, avc la rquêt au Gouvrnmnt d milliards, pour payr s dtts d la précédnt gstion: par conséqunt, la Dltacogn aussi, avc s établissmnts d notr Région, rntr dans ctt situation négativ. Nous dvons donc évalur positivmnt l'accord, n considération d la grav cris xistant, avc s frmturs t s grands réorganisations d qulqus établissmnts Finsidr: la Vallé d'aost a été la su Région n Itali qui a pu, n c momnt, conduir ds pourparrs sur la sidérurgi. L documnt confirm la validité du rô cntral d'aost dans sctur ds acirs longs spéciaux, inox, rapids t ustnsis. Il décid notammnt la désincorporation d'aost t d Vrrès d la Dltasidr ainsi qu la conséqunt constitution d la Dltacogn. avc son sièg légal à Aost t transfrt, toujours à Aost, ds principas activités d dirction t d fonction. Il préconis n outr la création dans notr Région d'un cntr intrnational pour la rchrch appliqué t dévloppmnt ds tchnologis: ds produits t ds procssus d production ouvrts à la contribution tant d cntrs univrsitairs qu ds utilisaturs finals. Il prévoit aussi la réalisation d'invstissmnts concrnant nouvau décapag t ds améliorations d l'ambianc, avc l'ngagmnt à défir:jir avant l'automn 1988 s ultériurs nécssités d'invstissmnts dans scturdu laminag t d la finition. Ls volums d production d la Dltacogn d'aost s fixront, slon l'accord, sur s nivaux globals actuls pour la périod , avc un augmntation pour c qui concrn s acirs inox, rapids t ustnsis. Pour c qui st d l'mploi, PAGAMENTO BllETTE 3 BIMESTRE 1988 È prossima la scadnza di trmin di pagamnto dlla boltta rlativa al 3 0 bimstr Si ricorda all'utnza ch non abbia ancora sguito il vrsamnto di prowdr tmpstivamnt, al fin di non incorrr nl indnnità di mora owro nlla sospnsion di srvizio. IMPORTANTE l'accord prévoit pour l'établissmnt d'aost posts d travail. En tant qu syndicat, nous croyons nécssair d'ntamr ds pourparrs avc l'ntrpris sur s nivaux occupationnls d l'établissmnt, l'organisation du travail, s conditions t s chargs d travail sur chaqu atlir, s adjudications. Nous pnsons égamnt qu la Région doit considérr l'invstissmnt dans sctur du laminag (T AF) comm un élémnt probant d la volonté d la Finsidr d dévloppr l'établissmnt d'aost. Dans c contxt, il faut donc considérr compxivmnt positiv l'ntnt obtnu qui prmt la rlanc productiv t stratégiqu du plus grand établissmnt Valdôtain: la Cogn dvint un cntr hautmnt spécialisé t compétitif dans la production ds acirs longs spéciaux. J crois n outr qu s propositions t l'initiativ du syndic.at dans ctt qustion ont rçu consnsus du Gouvrnmnt régional t ds forcs politiqus. Sur la bas d c consnsus, un initiativ unitair a pu êtr dévloppé t l a conduit à l'un ds plus importants résultats jamais obtnus dans domain d la politiqu industril d la Vallé d'aost. En mêm tmps, c résultat prim la cohérnc avc laqul l'administration régiona a conduit s pourparrs t démontr qu fac à ds propositions t à la volonté politiqu la Vallé d'aost aussi put dvnir un intrlocutur qui pès sur ds choix faits à l'intériur d l'état italin. Ct accord signé avc l'lai rprésnt donc égamnt un important succès ds travailurs t du syndicat. La sidérurgi rst un problèm n Itali: l'union Valdôtain a participé à la manifstation d Rom Un grèv généra d la sidérurgi a été lancé par s syndicats vndrdi 29 avril t un manifstation a u liu à Rom. La fédération ds travailurs d la métallurgi (FLM) d la Vallé d'aost ayant prévu d'organisr la participation ds ouvrirs d la Dltacogn, l'union Valdôtain a voulu aussi êtr présnt à la manifstation pour s solidarisr avc cs prsonns si gravmnt mnacés par un cris d la sidérurgi qui smb continur à mpirr. Un délégation du Mouvmnt attndait donc, avc député Cavri, s Travailurs valdôtains au point d départ d la manifstation pour marchr nsuit à urs côtés long ds rus d Rom. Bin ntndu, l'accord IRI Région signé jour avant rprésnt pour s Valdôtains un résultat ncouragant mais problèm d la sidérurgi rst néanmoins l'un ds points ssntils sur squls Gouvrnmnt italin doit commncr à s pnchr d'un façon plus sérius t plus clair. C'st pour cla qu nous avons cru important d manifstr à Rom avc nos drapaux, mêm au ndmain d'un accord intérssant pour notr Région: un vrai projt d réorganisation industril t financièr rst à rchrchr, un législation spécia rst à établir, un sprit positif visàvis d 1(1 sidérurgi doit ncor trouvr sa plac. Et c'st avc un crtain étonnmnt qu nous avons constaté d'êtr l'uniqu forc politiqu valdôtain à avoir voulu participr à ctt manifstation, qui n'était pourtant pas résrvé aux suls syndicatsl N G dél Co "AI nis tru col d'e <cr Nic fin. tol mé m Va COI tra thè La boltta tfonica vidnzia, in apposito spazio, vntuali importi rlativi a bimstri prcdnti il cui pagamnto non risulta ancora prvnuto. SAINTVINCENT cntra vnasi viltta attim finitur * tfonar 0125/44959 PUBLICITE s'adrssr à Musumci 95, Région Amériqu Quart (Aostl Tél. ( / Prix d'insrtion (valabs n Itali) par mm. haut. long. un colonn: Commrciaux: 630 lirs Occasionnls: 740 lirs Financirs, légaux: 860 lirs p'lus taxs Rabais pour insrtions continus LE PEUPLE VALDOTAIN Hbdomadair d l'u.v. EDITEUR.Editric Pup ValdOtain 27,29 Av. Ds Maquisards Aost tél. (0165) DIRECTEUR RESPONSABLE Vantino LEXERT REDACTRICE Dina QUENDOZ COORDINATION POLITIQUE Axis BETEMPS Léonard TAMONE Enrgistrmnt Tribunal d'aost n 2 du IMPRIMERIE.ARTI GRAFICHE DUC. 73, Av. du Bataillon d'aost Aost tél. (0165) 41147

3 )ag 2 d in, S8, isôur la las pé r ut r s st ints ounlçon. 0US if sux, ord ion: tion t à péprit rgi. tontaté qu tiiqui aux 12 Mai 1988 XXVI CONCOURS ABBE CERLOGNE MONTJOVET MAI 1988 Ls 9, 10 t 11 mai, à Saint Grmain (Montjovt) s'st déroulé la fêt du 26èm Concours Scolair d Patois «Abbé J.B. Crlogn», organisé par l'assssorat d l' Instruction Publiqu n collaboration avc Cntr d'etuds Francoprovnças «Rné Wi"in» d Saint Nicolas. " s'agit d'un rncontr fina à laqu" ont pris part tous s nfants ds écos matrnls, élémntairs t moynns infériurs d la Vallé qui ont participé à c concours n produisant ds travaux d rchrch sur thèm: «Métirs t occupations ttmélirs l occupalions accssoirs d'hir t d'avanlhir" accssoirs d 'hir t d'avanthir" ou sur s thèms proposés pour s concours précédnts. Cs sujts ur ont prmis d s pnchr sur passé, n fouillant dans la mémoir ds ancins sans oublir présnt: un occasion, donc, pour comparr notr époqu avc d'autrs révolus, pour n dégagr s rssmblaflcs t s différncs. Ctt anné s participants ont été au nombr d 2.000, auxquls il faut ajoutr la rprésntation ds écos d Fato (Poui"s) t d la Haut Savoi (Franc). Sous un chapitau, njolivé par ds dssins t ds décorations d'nfants, la Commun d Montjovt a rçu s participants. L programm d la matiné a vu s discours d'ouvrtur t l'a''ocution d M. Rné ::;::::::::::::;;::::;;:::::::;::::: ::::: ::: :::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::;::::: : :::::::::::::::::::::::.: mmimw ",.. :.,...,::... ;...,::. :...,.,:. :...,., : : ~... '. '.' ft.:.. '..... FAVAL, Assssur d l'instruction Publiqu, qui a décrné aussi s prix «Ami d Crlogn.. aux nsignants ayant participé au moins dix fois au concours. Par la suit, s nfants sont dvnus uxmêms s protagonists d la fêt n xécutant ds danss, ds ronds, ds piècs théâtras t ds chansons. Un rpas communautair a réuni s participants sous un duxièm chapitau. Au cours d l'aprèsmidi, s nfants ont été s spctaturs: sur l'strad il y a u ds spctacs musicaux, t près du chapitau s nfants ont pu voir t qustionnr ds artisans au travail. Pour l 'occasion, dans l'éco d Ru", dux xpositions ont été montés: l'un sur s viux outils t l'autr sur s travaux du Concours. BRUNO SALVADORI: UNE RENCONTRE SUR SA PENSEE L samdi 14 mai prochain, à partir d 15h30, s tindra au Castl Savoi d GrssonySaintJan un rncontr sur la pnsé t l'activité culturl t politiqu d Bruno Salvadori Ctt réunion st organisé par l'equip d'action Culturl, dont Bruno Salvadori était mmbr, dans cadrfj ds manifstations prévus pour célébrr s 20 ans d sa fondation.. & :: :.. S. :. ":..I.....:..... UU. E. : ,. :.:.... 1': V: ::... ~ ~;::; ; ~ ~ ~ ~:: ~:: :: ~:: ~ ~ ::;:: ~:: ~ ::~:::::; ~::::: :::.., AOSTEYILLE C'st avc un grand rgrt qu nous vous faisons part du,décès d Mm Lucin SALVAL vuv TROSSELLO âgé d 80 ans La sction d l'union Valdôtain d'aostvil, à laqu" la défunt était inscrit, la rédaction du "Pup» t s dirigants du Mouvmnt participnt à la douur d ctt famil unionist t présntnt urs condoléancs émus à ss fils Chars t Robrt, à sa fil Anni, à son frèr Lucin, à urs famils t à tout la parnté. CHAMBAYE La Sction d l'union Valdôtain d Cham bav a la douur d vous fair part du décès d Mm Evlina BIOLEY vuv PLEBS La sction présnt ss condoléancs émus à ss fils Lo Pitro t Eugnio, mmbr d son Comité d Dirction, à sa fil Fausta, à urs famils t à tout sa parnté. *' * * * C'st avc baucoup d chagrin qu nous vous annonçons décès d M. Jan Aimé MATHAMEL Mm DE GREGORIO t sa fil, profondémnt émus pars manifstations d'stim t d solidarité rçus pour la prt d ur chr Alfonso rmrcint vivmnt tous cux qui ont pris part à ur grand douur, par la présnc, s pnsés, s écrits. Tout particulièrmnt, ls ont été très touchés d «l'hommag rndu par s valdôtains à un napolitain dans s pagés d notr journal». INDUSTRIA INFISSI IN PVC L problèm du bilinguism au ccprintmps Théâtral» L "Printmps théâtral débutra vndrdi 13 mai au théâtr Giacosa d'aost à 21 hurs. Dux groups sront présnts: «La ri do di Sargaillon.., d lorgnon, t «La Compagni dou buft.. d'arnad. Parmi s piècs qui sront joués, un st, à mon avis, à signar tout particulièrmnt. Il s 'agit d la pièc qu prés:1tra group d lorgnon, dans laqul on s 'occup du problèm du bilinguism. Un thèm donc d la plus grand actualité. Ctt pièc, dont titr st «Aln po d piu dou djè d la dénona.., nous prmttra d'assistr à un discussion animé qui s dérou dans la sal d ' un d nos cafés ntr gns favorabs t contrairs à l'élargition d'un indmnité d bilinguism. Mais on n s'arrêt pas là. D 'autrs problèms concrnant notr autonomi son aussi débattus. On s 'a prçoit qu Statut d'autonomi, quarant ans après sa promulgation, n'st pas ncor totamnt appliqué. Ls problèms du patois t d la langu français y sont aussi abordés. Il s'agit donc d'un pièc d tout actualité qui n manqura pag 3 A TRAVERS LA VALLEE ~HNdo... Y.I""'"... Tnt"...,.... o\... t... _ 1 CONCOURS EKOCLUB " ' hn... ".. 111_ ~ L prmir prix du concours lancé par l'ekoclub sur tout trritoir d l'état italin t ayant pour thèm,,1 giovani vrso la natura», a été assigné à la 4 class d l'éco élémntair du quartir "Dora» d 'Aost. La rmis du prix st prévu à Rom, dimanch 15 mai, alors qu 29 mai, à midi, chz "L Comari» d SaintChristoph, aura liu l'édition régiona d la rmis du prix.. I... FÊ.L. I (D.I.T ~.ÎJQN.S La sction d l'union Valdôtain d SaintMartind Corléans xprim ss plus vivs félicitations à M. César JANS mmbr d la sction t dirigant d l'assssorat régional à l'industri, Commrc, Artisanat t Transports, qui a brillammnt obtnu, 27 avril 1988, son doctorat n droit n discutant un thès sur «L Camr di Commrcio i rapporti con Rgioni», rapportur profssur Albrto Romano, avc mntion «très bin» (110 Iod). âgé d 87 ans M. Mathaml fut consilr régional unionist dans la prmièr législatur éctiv d 1949 à Originair d Vrrays, il fut syndic d ctt Commun d 1961 à " fut élu trois [1 fois dans Consortium ds Communs d la Vallé d'aost ( ) t d 1965 à 1971 il fit, parti du Consil d Dirction d c Consortium Tx Un homm qui a dédié tout sa vi t ss fforts à l'intérêt public, qui a travaillé sans css pour sa communauté, un unionist qui n'a jamais oublié nos idéaux t notr caus, un administratur honnêt, précis t attntif. Ls sctions d l'union Valélôtain d Chambav t d Vrrays, la rédaction du "Pup» t s dirigants du Mouvmnt présntnt urs plus sincèrs condoléancs à son épous Olga t à tous ss parnts. YERRES La sction d l'union Valdôtain d Vrrès a rgrt d vous fair part du décès d l'un d ss ancins inscrits M. Giuspp BARONE (Pinuccio) âgé d 56 ans La sction présnt ss bin sincèrs condoléancs à sa mèr Srafina, à son épous Diomira,. à ss fils Marco t Giovanni avc urs famils t à tout la parnté. F raz. L iiiaz, 1. L ~~L ==========~~ ~. 1 ASSURANCES TIRRENA AGENT GENERAL po ur la VALLEE D AOSTE Montjovt (Val d'aosta) Tfoni (0166) /3/4/5 Géom..Ian PIEROPAN On vous propos d vous constitur un pnsion complémntair pour votr avnir. Ls avantags sont plusiurs, aussi la réduction fisca. AGISSEZ SANS TARDER Prnz contact avc nous 19, Ru d la Port Prétorinn Aost tél PRfN7EHPS THEATRAl pas d'intérssr s spctaturs. Lur attntion sra attiré sur grav dangr qu rprésnt pour notr particularism l'habitud, ntré dans crtains d nos famils, d n plus parr patois aux nfants. On pourra aussi s rndr compt qu la connaissànc d la langu français n'st pas, chz nous, à un nivau tl qu réclamrait sa position d langu offici". Dans la mêm soiré group d lorgnon joura aussi la pièc «A tsaquun 10 chén.. t group d'arnad présntar ccvacanhé à Arnà". A. LUCAl WALTER PALLAIS FLEURS Sarr (AO) Tél. 0165/57667 PRODUCTION: Pétunias Bégonias Lôbélis tc. f 450 Géraniums f TOUT POUR LE JARDIN: Tomats Choux tc. f 450 Plants vrts t furis pour appartmnt Rvnt d: Oilts f 400/7ÙO Ross f 300/1.300 S. Carlini f 800/1.000 Glaïuls f 1.000/1.500 tc. Srvics compts pour baptêms, mariags t funérails Voyags Tourism Vacancs ~ ~.iit Votr fnêtr ouvrt sur mond ntir! VOYAGES SPECIAUX, ORGANISES, INDIVIDUELS CROISIERES, SEJOURS ET VACANCES AOSTE 4, avnu du Consil ds Commis (ancinn av. d la Gar) Tél. 0165/43340 TEL PIER GIOVANNI BAL MATERASSI A MOLLE SOMIIS VIA DE LOSTAN AOST~

4 pag" 12 Mai 1988 DOCUMENTS HISTORIQUES DE L Exposition dans l'ancinn chapl du priuré d, Ls buts d l'xposition Ctt xposition s propos d'xplorr, à travrs un séri d documnts originaux, d photos, affichs, journaux, tc., cinq annés particulièrmnt significativs pour la concption t la réalisation normativ t juridiqu d'un Statut d'autonomi dstiné à la Vallé d'aost: 1943 t 1948 sont s xtrêms chronologiqus d'un époqu capita pour l'histoir tant d la Vallé d'aost qu d l'itali t du mond tout ntir, à l'issu d la duxièm gurr mondia. La prmièr dat 1943 marqu la chut du régim fascist d'un part, l'armistic qui s'nsuivit t la lutt d libération qui rallia s idéaux antifascists, d'autr part. La scond 1948 consacr s travaux d l'assmblé constituant qui, après avoir introduit dans la Constitution d la Républiqu italinn [!] princip ds régions à Statut spécial, dvait approuvr Statut d la Vallé d'aost 31 janvir 1948; mais l marqu aussi dénoumnt idéal d'un épisod du duxièm aprèsgurr caractérisé par s drnièrs xpérincs du Gouvrnmnt C.L.N., par référndum monarchi/républiqu, par la cris du Gouvrnmnt Parri, vivmnt contsté par s miliux du cntrdroit t, à la suit ds éctions du 18 avril 1948, par un affirmation d la coalition cntrist au sin du Gouvrnmnt, bouclant ainsi cyc ds gouvrnmnts d'unité nationa. A l'échlon mondial, s annés d la rconstruction assistnt à un division du mond n dux sphèrs d'influnc: la gurr froid ntr s EtatsUnis d'amériqu t l'union Soviétiqu st amorcé ; Ls racins du parlicularism valdôtain L particularism valdôtain sous touts ss forms, sa naissanc t son évolution dans l'histoir à comptr d la fin du XII sièc, la manièr dont il a été présrvé jusqu'à l'avènmnt t à l'affirmation du fascism composnt la toi d fond culturl t idéa d ct itinérair documntair. L débat théoriqu t l'ngagmnt pour l'autonomi pndant la lutt d Libération n Vallé d'aost t.:ngagmnt théoriqu t s fforts pratiqus tndant à fair aboutir la lutt d libération, d'un part à l'anéantissmnt du nazism t du fascism républicain t d'autr part à la rconstruction d la Vallé d'aost sur d nouvls bass proprs à continur la tradition culturl t politiqu, n cris dpuis procssus d'unification d l'itali t banni par régim fascist, œuvrnt conjointmnt dpuis s tout débuts d la Résistanc. ' Cpndant, pour saisir tous s aspcts, souvnt contrastants, d ct ngagmnt autonomist, on n put négligr un problèm largmnt rprésnté dans ctt xposition: la définition ds frontièrs t la réparation ds dommags provoqués par la gurr d juin 1940 ngagé par l'itali contr la Franc. Problèm qui dvait rndr particulièrmnt délicats s rapports ntr la Franc t l'itali, t ntr la Franc t s autrs alliés, cs drnirs étant souciux d résoudr problèm d la délimitation ds confins sur s Alps occidntas d manièr à n pas compromttr la qustion d la frontièr orinta d'itali, autrmnt plus délicat sur plan ds rapports intrnationaux. Sur c canvas délicat t compx d rapports intrnationaux s grffnt ds événmnts t ds prsonnags, points d référnc d la Résistanc dès ss débuts: la «dichiarazion di rapprsntanti dl valli alpin» qui établit dans un txt conçu par s Vau nal dans ctt dirction, s risqus dois t s Valdôtains, s princips t s limits ds tndancs phifondamntaux qui auraint dû ins loannxionnists. Tndancs qu pirr la rconstruction italinn, Fdrico Chabod stim dangdans l'sprit d'un larg décntra russ tant pour la Vallé d'aost lisation politiqu t administrativ lmêm qu pour s rapports t dans rspct ds différncs intrnationaux t pour la définition culturls t ds autonomis loca pacifiqu t xmplair du nouvl s, afin d'aboutir à un solution agncmnt italin t uropén. ffctiv ds problèms ds populs référncs à la qustion lations alpins t frontalièrs; régiona valdôtain dans s cir l'ssai d'emi Chanoux sur culairs adrssés aux bands «Fdralismo autonomi» qui partisans, s tracts clandstins, dévlopp, approfondit t précis s appls à la résistanc, s débat tnu à Chivasso, n débats au sin ds formations pardécmbr 1943, formulant s prs. tisans nous montrnt la plac pctivs d'un réform radica important qu'occupait prods rapports politiqus t culturls, blèm d l'autonomi dans l'sprit ds rapports d production t ds ds mmbrs dé la lutt d libérarlations ntr s divrss compo tion n Vallé d'aost. sants d la société; L débat t s divrgncs sur la visit, n août 1944, d'un typ d'autonomi souhaité mission militair français, la mis dvaint d'ailurs s'aiguisr chasion «MontBlanc», nvoyé n Val qu fois qu'il fallait décidr l'attrilé d'aost pour s rndr compt, bution du commandmnt d Zon n sondant ds prsonnalités t ds formations partisans. ds formations partisans valdôtails tnsions ntr philot antins, d la réaction ds habitants d annxionnists la Vallé dvant un évntul ratta annxionnists n s'apaisèrnt pas chmnt à la Franc, avc comm mêm n hivr 1944, lorsqu contrparti ds facilités d carac gros ds formations ds maquitèr économiqu t financir t la sards valdôtains dut s réfugir n rconnaissanc d la langu t d Franc après s'êtr rplié dvant la cultur locas; l'offnsiv almand. Ls Valdô s mémoirs succssifs d tains firnt pu cas ds mssags Fdrico Chabod qui dans son pr qu ur adrssait C.LN. pour mir écrit sur l'autonomi valdô s rassurr sur futur d ur tain mémoir du 7 sptmbr autonomi, futur nvrs qul 1944 indiqu s articulations fonprésidnt du Consil ds Ministrs, damntas du Statut d'autonomi Ivano Bonomi, s'ngagra officilpour la Vallé d'aost, rô ds mnt n décmbr L partis t du Gouvrnmnt natio mêm sort fut résrvé à ds ms Par rdrésails. s nazifascists incndint s villags valdôtains sags analogus dstinés aux patriots t aux Valdôtains t nvoyés à l'occasion ds fêts d fin d'anné 1944 par d hallts autorités du Gouvrnmnt italin, tls qu Ivano Bonomi, Assandro Casati t Luigi Chatrian. En Franc (voir n Suiss), s décisions t s choix sur la Vallé d'aost s compliqunt n raison ds rapports difficis d la Franc d D Gaul avc s angloaméricains. La tnsion s poursuivra n Vallé d'aost mêm au ndmain d la libération, libération dont la Vallé dvra rmrcir s maquisards, arrivés avant s alliés t avant s troups françaiss qui, à partir du 29 avril, stationnront sur vrsant italin du PtitSaintBrnard t du Col d Rhêms. Officirs t mmbrs d missions françaiss auxquls s joignnt ds élémnts valdôtains philoannxionnists profitront, n mai 1945, d la présnc français n Vallé d'aost pour mttr n œuvr un propagand n favur du droit ds Valdôtains d formur, moynnant un plébiscit, ur option pour la Franc ou pour l'itali. Action d propagand à laqul s'opposnt préft C.LN. d'aost Assandro Passrin d'entrèvs, Fdrico Chabod, qui vint d rntrr d Franc, Augusto Adam, commandant ds formations d maquisards valdôtains, t urs collaboraturs. Mis n plac d l'xposition L'xposition systématiqu d documnts datant d l'époqu crn quatr phass du débat t d la réalisation d l'autonomi, ssntils pour suivr la gnès d la form actul d'autonomi qu l'etat italin a rconnu à la Vallé d'aost par loi constitutionnl du 26 févrir Voici s quatr phass n qustion: débat théoriqu t l'ngagmnt pour l'autonomi au cours d la lutt d libération n Vallé d'aost; Gouvrnmnt C.L.N. t la rconnaissanc politiqu t juridiqu d l'autonomi valdôtain: ds manifstations du 18 mai 1945 à la constitution du Consil d la Vallé; d la dmand d garanti intrnationa pour l'autonomi valdôtain à la constitution ds régions à Statut spécial; du.projt d Statut spécial dstiné à la Vallé d'aost, proposé par Consil régional, au txt adopté par l'assmblé constituant. [!] L Gouvrnmnt C.L.N. t la rconnaissanc politiqu t juridiqu d l'autonomi valdôtain: ds manifstations du 18 mai à la constitution du Consil d la Vallé La situation d désarroi général qui rnd difficis touts décisions concrnant la rconstruction (matéril, politiqu t mora) d la Vallé d'aost après la libération, ntraîn un pris d position immédiat t significativ du C.L.N. qui, à Turin 15 mai 1945, t à Milan, 17 du mêm mois, s'accord avc un délégation valdôtain sur un proposition articulé d 'autonomi administrativ t culturl dstiné à la Vallé d'aost. L documnt n qustion sra confié au Gouvrnmnt d Rom, conjointmnt avc un proposition, jusqu'alors tnu scrèt, d procédr à la nutralisation militair d la Vallé d'aost. Cci, cpndant, n suffit pas à atténur la méfianc t s soupçons du Comité valdôtain d Libération qtli, 18 mai dat du prmir annivrsair d la mort d'emi Chanoux, chf d la Résistanc valdôtain fort d millirs d signaturs rcuillis dans la Vallé, dvait dmandr, officilmnt pour s Valdôtains droit d s prononcr par un plébiscit sur l'avnir d la Vallé d'aost. nistra porta éco nl favl qu 1 adop qu, Fd aux\ mai l prés législ L s n voirs rés é l'adl pass Gou à c~ Con: C d'ac pl E tur con ~ spé~ pro~ dé prés t pl Lus: qui idéa tiqu gr: mar cn! noil étai «COI 30 j étai mis cn plw La princss MariJosé d Savoi parmi s habitants d'un villag valdôtain détruit par s nazifascists VOtE tuai inse d sali Tandis qu d'un part on réclamait droit au plébiscit, d l'autr d nombruss prsonnalités du mond politiqu, culturl t rligiux d la Vallé, poussés par ds idés t ds intérêts différnts, rédigaint plusiurs mémoirs t ds projts divrs, plus ou moins contrastants avc s ligns d conduit adoptés par C.L.N. JanJocond Stévnin, notammnt, rédigra son propr projt d'autonomi valdôtain. Entrtmps, à l'échlon romain, la Commission minis" téril charqé par Gouvrnmnt Parri d rédigr un décrt pour l'autonomi valdôtain, élaborait dux projts d loi distincts: l'un concrnant l'autonomi admi Val 1 séa sidl Fin Ré! rp COI Alt( act dét clin

5 " pag 12 Mai E L'AUTONOMIE VALDOTAINE (19"319"8) d SaintBénin à Aost~ nistrativ t culturl, l'autr portant msurs à caractèr économiqu t financir n favur d la Vallé. Décrt qu Gouvrnmnt Parri adoptra 17 août 1945 t qu, pu d tmps après, Fdrico Chabod présntra aux Valdôtains souvant pas mal d iugmnts négatifs, [!] cs dux txts étant accusés d'avoir rétréci s limits d l'autonomi prévus par C.L.N. t par la délégation valdôtain. Cs dispositions législativs sront promulgués par liutnant du Royaum, Humbrt d Savoi, par décrtloi no 545 du Présntation, dans salon ducal d l'hôtl d Vil d'aost, ds Décrts législatifs du liutnant du royaum pour la Vallé d'aost L 1r janvir 1946, dans s régions du Nord, s pouvoirs ds alliés sont transférés au Gouvrnmnt italin; l'administration d la Vallé passant ainsi ds mains du Gouvrnmnt militair allié à cls ds mmbrs du Consil régional nommés par C.L.N. valdôtain; la Vallé d'aost, à comptr du 10 jan rs à la If vir 1946, ntam officilmnt son xpérinc autonomist. Fdrico Chabod, adr, comm nous l'avons vu, du mouvmnt autonomist régionalist, st élu Présidnt du Consil, l'mportant d'un sul suffrag sur Sévrin Cavri, présidnt d l'union Valdôtain.. [!] Du projt d Statut spécial pour la Val d'aost proposé par Consil régional au txt adopté par l'assmblé constituant : té li s il is,!s ) Ir ~. 1 1 Î 'j 1 Emilio Lussu fut rapportur officil du projt d loi constitutionnl portant Statut spécial d la Vallé d'aost, proposé ' à l'assmblé présidé par Umbrto Trracini. Sa présntation était convaincant t pénétré du consnsus qu Lussu donnait à un msur qui paraissait répondr à ss idéaux antifascists, démocratiqus, autonomists t progrssists. Mais l'hostilité manifsté par ds élémnts cntrists t consrvaturs sur nombr d points qualifiants était tl qu d'importants «coupurs» furnt apportés, 30 janvir 1948, à un txt qui était déjà fruit d'un compromis ntr s prssions s plus cntralists t s prssions s plus fédéralists. L txt, ainsi élagué, fut voté par l'assmblé constituant 30 janvir 1948 t inséré dans rcuil ds lois d l'etat 26 févrir L 9 févrir 1948, dans un sal bondé, Consil d la Vallé consacr sa longu séanc aux «rapports du Présidnt t d l'assssur aux Financs sur Statut d la Région Vallé d'aost». L député Bordon t rprésntant d la Vallé au Comité d coordination, Paolo Alfonso Farint, prnnnt part activmnt à la séanc. L débat s dévlopp dans un climat polémiqu qui oppos du 25 avril au 1 8 mai 1988 D la dmand d garanti intrnationa pour l'autonomi valdôtain à l'avènmnt ds régions à Statut spécial La qustion d la garanti intrnationa pour l'autonomî d la Vallé d'aost fut posé officilmnt au Consil 7 mars 1946 par Sévrin Cav ri. La discussion d l'ordr du jour s'y rapportant dvait êtr mpêché par Fdrico Chabod qui voyait dans ctt initiativ, né ds attaqus antiautonomists lancés par Francsco Savrio Nitti, un manifstation d défianc visàvis d l'etat italin, un manœuvr animé par s miliux philoannxionnists t francophis. Dans s rus, la répons à ctt pris d position, frm t intransigant, n s fit pas attndr. L 26 mars 1946, ds cntains t cntains d manifstants vnus d tout la Vallé défilèrnt sur la plac t dans s rus d'aost, réclamant droit au plébiscit t la garanti intrnationa. A la suit ds agrssions subis, Fdrico Chabod démissionna d la charg d Présidnt d la Vallé mais rvint aussitôt sur sa décision à la dmand unanim ds mmbrs du Consil. Toutfois son mandat présidntil s'achva irrévocabmnt n octobr 1946 pour ds raisons d santé ajoutés aux polémiqus incssants contr sa lign politiqu marqué, dpuis la déclaration ds rprésntants ds vallés alpins, par sa profond Sévrin Cav ri t Giulio Bordon. C drnir s défnd ds accusations qui lui sont lancés: on lui rproch, notammnt, d n pas avoir su présrvr suffisammnt s droits ds Valdôtains sur s aux t n matièr d financmnts.. D'un côté, Cavri désapprouv s coupurs opérés par l'assmblé constituant au txt du Statut proposé par la Région t à clui d la Com dmocratici dll'iniziativa mission ds dixhuit; d l'autr, popolar di rfrndum» ont Bordon soutint l'fficacité d bin été introduits; qu «La son travail t d clui ds cons Zona Franca tota» a été attritituants; pour sa part, Carlo Tor. bué; mais d'autr part on rion stim qu «1/ popolo déplor qu txt du Statut valdostano possa ssr, s proposé par la Région ait subi non soddisfatto, lito di quanta «una rformatio in pius»; qu ha ottnuto...». Quant à Ernst «rivndicazioni di popolo Pag, il affirm qu «10 Statuto valdostano non siano stat cos; com formulato, dv accolt in modo soddisfassr prfzionato comp cnt», t on déclar nfin qu tato con il contributo di tutti gli «fino a quando non vi sarà autonomia finanziaria non vi abitanti dlla Val d'aosta». Un déclaration conjoint, sarà una vra propria autonoxprssion du Consil tout mia dgna di ta nom» Cs critiqus sront rprintir, st rporté à un prochain réunion. L 10 mars ss dans la déclaration du 1948, txt du Statut st xa Comité cntral d l'union Valminé t discuté par Gouvr dôtain, t avc plus d durté nmnt d la Vallé. Ls ncor dans s pags d «La réactions d c drnir sont Vallé d'aost» «Lo partisan», lui, jug consignés dans un ordr du jour voté à l'unanimité par Statut d'un manièr plus Consil. On y rconnaît, d'un modéré: c'st un conquêt part, qu Statut rprésnt fondamnta, écritil, à l'aboutissmnt d l'organisa laqul on pourra «apportr à tion autonom accordé par travrs s règs nécssairs décrt législatif du liutnant pour s lois constitutionnls du Royaum; qu «gli istituti qulqus améliorations». Manifstations sur la plac d l'hôtl d Vil d'aost pour réclamr plébiscit t la garanti intrnationa avrsion contr s tndancs philoannxionnists t par un loyalism manifst nvrs l'etat italin t son unité. L Consil régional s mit aussitôt à la tâch: il élabora un proposition d Statut dstiné à l'assmblé constituant où siègaint, ntr autrs, Giulio Bordon, élu député d la Vallé d'aost aux éctions du 2 juin 1946, t Luigi Chatrian, originair d la Vallé d'aost, sousscrétair d'etat à la gurr, qui avait dirctmnt suivi la qustion valdôtain déjà au cours du conflit. Ls projts élaborés par Scrétariat général du Consil d la Vallé furnt introduits dans txt du projt d loi pour Statut valdôtain qu Consil d la Vallé adopta à l'unanimité 3 mars Dans s smains t' s mois qui suivirnt, c txt fut soumis aux rprésntants du Gouvrnmnt t d l'assmblé constituant: la filièr d sa discussion fut attntivmnt suivi par C0nsil régional t par la délégation valdôtain nvoyé à Rom pour discutr ds aspcts spécifiqus t activr vot du Statut par l'assmblé constituant, qui dvait achvr ss travaux avant la fin d janvir A Rom, on préféra rédigr d nouvaux txts plutôt qu prndr clui proposé par Consil d la Vallé comm point d départ. L travail d formation ds Statuts spéciaux prit un nouvl élan lorsqu fut voté la Constitution d la Républiqu italinn qui prévoyait précisémnt la création ds régions à Statut spécial. La gnès fut donc très brèv, t fin janvir 1948 crtains amndmnts sur ds points fondamntaux du Statut valdôtain furnt ncor discutés. Ls mmbrs du Consil régional tinnnt ur prmièr réunion au Palais du Gouvrnmnt

6 12 Mai 1988 pag 8 ANNONCES Campséco dans s communs d'lnlrod, Brissogn l POny L'Assssorat régional d l'agricultur, Forêts t Environnmnt a prévu, à l'intntion ds étudiants âgés ntr 14 ans révolus t 16 ans non révolus, l'ouvrtur d trois campséco dans s localités: «Ls Combs» d'introd, «Bondina» d Brissogn t «Cloutra» d Ponty. Ls campséco, d la duré d 40 jours, s dérouront n dux périods d 20 jours chacun:. du 4 au 29 juilt 1988 du 1 r au 26 août 1988 Ls inscriptions aux campséco susdits sront ouvrts du 2 mai jusqu'au 10 juin 1988 au Srvic d sylvicultur, défns t gstion du patrimoin forstir d l'assssorat localité Grand Charrièr 6/A SaintChristoph, où s prsonns intérssés pourront obtnir tous rnsignmnts supplémntairs. Nomination d'nsignants non titulairs à l'institut musical régional anné scolair 1988/89 Pour s rmplacmnts annuls dans l'nsignmnt à l'institut musical régional (anné scolair 1988/89), l'assssur régional à l'instruction publiqu Rné Faval, par un ordonnanc, a établi s classmnts suivants: ECOLES: piano principal, vio, clarintt, violon, violoncl, tromptt t trombon. MATIERES OBLIGATOIRES théori:. t solfèg, histoir d la musiqu t sthétiqu musica, musiqu d'nsmb pour instrumnts à cords t à vnt, cultur musica généra, piano' complémntair, xrcics chorals t orchstraux. COURS: violon xpérimntal, contrbass, flût, hautbois, chant, orgu, composition, guitar, cor, basson, instrumnts à prcussion, accompagnatur au piano. Ls prsonns qui ont déjà. dmandé d'êtr insérés dans s classmnts, s annés passés, pourront fair référnc à la documntation présnté à l'époqu. La connaissanc d la langu français d la part ds aspirants à la nomination st rquis. Ls dmands d rmplacmnt annul t d rmplacmnt tmporair pour l'nsignmnt s rçoivnt dirctmnt à l'institut Musical régional 1, ru d Ij\mphithéâtr f:v:jst avant 4 juin Archivs d l'etat: vrs un solution Dès 1939, la Vil d'aost st dstiné à êtr sièg d'un sction ds Archivs d l'etat, institution clci préposé à la consrvation.t à la mis à disposition du public ds documnts d'intérêt historiqu ds Administrations d l'etat. Ls vicissituds d la gurr d'abord, t s différnts difficultés d caractèr bu raucratiq u t logistiqu nsuit, ont mpêché jusqu'à présnt la mis n activité d c srvic. Afin d trouvr un solution à c problèm t d consntir plus tôt possib aux spécialists.t au public la jouissanc d'un patrimoin historiquculturl important, a u liu. 2 mai 1988, à la Présidnc du Gouvrnmnt régional, un réunion ntr s rsponsabs du sctur d l'etat t d la Région. Etaint présnts: sousscrétair aux Bins culturls, M. Astori, présidnt d l'exécutif régional, M. Rollandin, député, M. Cavri, surintndant ds Archivs du Piémont t du Val d'aost, M.Gnti, surintndant aux Bins culturls d la Vallé d'aost, M. Prola, t M. Catapano d l'intndanc ds Financs. Au cours d ctt rncontr l'on a souligné l'urgnc d'intégrr au domain d la région la Tour ds Baillis, qu Gouvrnmnt régional a dpuis longtmps prévu d dstinr,.après un réfction adéquat, à accuillir ds structurs d caractèr culturl, c qui constiturait un solution corrct au problèm d la localisation ds Archivs. La Région a proposé d'aménagr provisoirmnt ds piècs d l'évêché, loués à ct fft par l'administration régiona. En félicitant la Région pour l'mprssmnt t la disponibilité témoignés, soulignés égaimnt parm. Gnti, M: Astori a promis tout son appui pour résoudr tant la viil qustion du fonctionnmnt ffctif d la sction d'aost ds Archivs d l'etat, qu problèm lié au passag d la Tour ds Baillis au domain régional. Un visit sur s liux dstinés au sièg provisoir ds Archivs t à la Tour ds Baillis a prmis au rprésntant du Gouvrnmnt d l'etat d s rndr compt prsonnlmnt d la situation t d l'opportunité d'y trouvr un solution rapid, car ds rnvois ultériurs. n fraint qu nuir aux fonds ds Archivs t à la Tour. «Quando vnn il Duc" Un film sur la visit officil d Mussolini n Vallé d'aost a été rtrouvé t a prmis au sctur programms d la RAI d réalisr un documntair spécial qui sra transmis judi 19 mai à 18h30, dans cadr ds émissions télévisés réqionas qui, dans notr Région comm dans s autrs à Statut Spécia~. ont été maintnus aussi après la réorganisation ds programms d la télévision. C programm, réalisé par M. Carlo Rossi, a pour titr ccouando vnnil Duc» t présnt un pag d'histoir sur laqul il st néèssair d réfléchir. Un programm à n pas manqur! ANTENNE 2 SAMEDI 14 22h30 Dux flics à Miami: Si on t dmand Sérié, no 1. DIMANCHE 15 20h35 Ls nquêts du commissair Maigrt: Maigrt t l'inspctur Malgraciux Un homm qui téléphon à Polic Scours avant d s suicidr... Curiux, non? LUNDI 16 22h15 L'histoir immédiat: la nouvl Franc Ds rportags, ds intrviws, ds documnts,... MARDI 17 20h35 Mardi cinéma. MERCREDI 18 14h35 Récré A2 aprèsmidi: s cosmocats, légnds du mond, s mystériuss cités d'or, audlà d la pur, cobra, c'st choutt, galaxy rangrs. JEUDI 19 17h20 Au fil ds jours: Faut pas n fair un dram Séri, no 68. VENDREDI 20 23h05 Hommag au Fstival d Canns: Othllo «Dans 'Othllo; Wls fait subir ail langag cinématographiqu la mêm métamorphos qu Shakspar impos au vrb. L chant visul t chant lyriqu s'accordnt miracuusmnt. L'spac tragiqu st fantastiqumnt rcréé. 'Othllo' st un chfd'œuvr». Claud8\Jan Philipp, REGION AUTONOME DE LA VALLE D'AOSTE Réf. n. 2009/Agr Arrêté n. 459 LE PRESIDENT DU GOUVERNEMENT REGIONAL Vu la rquêt par laqul Comité promotur d'un Consortium d'amélioration foncièr qui prndra la dénomination d «DES MANDES" situé dans la Commun d Valtournnch t ayant.son sièg dans la mêm commun, au nom ds propriétairs concrnés, dmand la convocation d l'assmblé généra ds propriétairs pour délibérr sur la constitution du Consortium, sur l'approbation ds statuts t sur la nomination d la députation provisoir; Vu s annxs d la dmand, la list ds usagrs, la planimétri du trritoir t l'ébauch ds statuts; Vu s artics 55 t 71 du D.R. n. 215 du 13 févrir 1933; Vu règmnt n. 368 d,u 8 mai 1904; Vu l'artic 4 du D.L. n. 545 du 7 sptmbr 1945; Vu la loi Constitutionnl n. 4 du 26 févrir 1948; Vu l'artic 42 d la loi n. 196 du 16 mai 1978; arrêt 1) la dmand, la list ds usagrs, la planimétri du trritoir t l'ébauch ds statuts du Consortium d'amélioration foncièr «DES MANDES" n voi d constitution, dans la commun d Valtournrich ayant son sièg dans la mêm commun, sront déposés au Scrétariat d la maison communa d Valtournnch pndant vingt jours, à comptr du jour d la publication du présnt àrrêté au tabau d'affichag d la maison communa, afin qu tous cux qui sraint concrnés, puissnt s xaminr t présntr ds réclamations ou ds oppositions dans c délai; 2) s propriétairs concrnés sont convoqués n Assmblé généra à 15 (quinz) hurs d judi 9 juin 1988 à Valtournnch.dans la sal ds réunions d la maison communa sous la présidnc d M. Raimondo VAÙTHERIN, fonctionnair n srvic auprès d l'assssorat régional à l'agricultur, Forêts t Environnmnt, pour délibérr sur la constitution dudit Consortium, sur l'approbation ds statuts t sur la nomination d la députation provisoir; 3) s prsonns concrnés sront informés d ct arrêté par s placards qui sront affichés dans la commun d Valtournnch t par un avis qui sra publié au tabau d'affichag d ctt commun, au Bultin Officil d la Région t dans s journaux locaux «L Pup Valdôtain» t «II Corrir dlla Val». Fait à Aost, 26 avril 1988 LE PRESIDENT August ROLLANDIN SUISSE ROMANDE SEMAINE DU 14 AU 20 MAI SAMEDI 14 23h45 L Kid d Cincinnati Un film d Norman Jwison (1965). DIMANCHE 15 18h15 Emprints: A la cathédra d Sion Ds fuils d'or qui brilnt, l'œuvr d'artists moins qui travaillaint ntr IX" t XVI" siècs. LUNDI 16 14h45 L film d'arian ou un ptit histoir d fmms ( ) Un tranch d J'histoir du Québc. MARDI 17 20h05 Export, chanson français En dirct d Montrux, un émission d la Communauté ds Télévisions francophons. MERCREDI 18 21h45 Sting in Brazil C film n'st pas uniqumflt rportag illustrant s concrts d Sting à Rio d Janiro t à Brazilia... JEUDI 19 20h05 Tmps présnt: Avoir vingt ans sous Gorbatchv Pour l'instant, aujourd'hui comm hir, il st diffici d'êtr jun n Hongri, n Tchécoslovaqui, n Pologn t n Almagn d l'est... VENDREDI 20 20h05 Tll qul: Réfugiés, sorti d scours Un histoir fait d faux papirs, d bilts d'avion t d grosss somms d 'argnt... PROGRAMMES VALLEE D'AOSTE MARDI 17 18h30 Arco alpino: miniatur Dici film di Michlanglo Buffa. In qusta puntata: Coppi. Ralizzazion di Antonio Ficarra. MERCREDI 18 18h30 Connaîtr la Franc La galria Blondl di Parigi l'iprralismo in pit~ura. Réalisation d'antonio Ficàrra. JEUDI 19 18h30 Il mlograno: quando vnn il duc... Foto, documnti, tstimonianz un filmato in vrsion origina pr prsntar una «paginà di storia» la visita di Mussolini in Val d'aosta. Ralizzazion di Carlo Rossi. VENDREDI 20 18h30 Rndzvous musiqu Réalisation d Giorgio Squarzino. INFORMATION TOUS LES JOURS 14h00 Tgiorna dlla Val d'aosta. 19h30 Tgiorna dlla Val d'aosta TOUS LES DIMANCHES 19h45 Sport Rgion. TOUS LES LUNDIS 19h45 Sport Rgion. RADIODUE 'Information TOUS LES JOURS SAUF LE DIMANCHE 12h10 La voix d la Vallé. 17h00 La voix d la Vallé. TOUS LES DIMANCHES 14h15 la voix d la Vallé. RADIOUNO Information TOUS LES JOURS SAUF LE DIMANCHE 7h20 La voix d la Vallé RADIODUE ProgrammS SAMEDI h30 Samdi club Un programma di libri, cinma musica di Michlanglo' Butta, Patrizia Bongiovanni Palmiro Péaquin. Ralizzazion di Kat y Pailt. LUNDI 16 14h30 MARDI 17 14h30 Musiqus ét musiqu: pourquoi pas s comparr? Nouvls stars t vaurs sûrès d la chanson fran. çais comparés à urs homologus italins. Il fior di fior Lttura dl più bl ggnd popolari valdostan. Ralizzazion di Albrt Trèvs. MERCREDI 18 14h30 D tot un pocca Emission hbdomadair d conts, légnds, musiqus, récits, chansons, témoignags... Réalisation d Carlo Rossi. JEUDI 19 14h30 Pousscafé Rcréation musica t culturl pour s grands t s ptits. Animé par Kat Y Pailt. VENDREDI 20 14H30 Tra monti campi Un programma in collaborazion con l'assssor rgiona awagricoltura forst l'istituto agricolo rgiona. In qusta puntata: impianti di ssicazion di foraggio. Ralizzazion di Kat Y Pailr 1 tai qu in: tit: pr fi; ca n sa sp fi dl' ti, fi 1'1 ra RI cc ré A Bi bi d' (E d' ql di P: 'th fi dl B P ru V( p: dl 01 a( d' si pl ni l' N

7 1g 6 Dici a. N. 8/88 2.m. quinzain avril 1988 NOUVELLES DE LA REGION AUTONOME DE LA VALLEE D'AOSTE /n 9a/iz jal,rraation,n il fstivr1far dsita osta. 1si. réa/i o. 'ai osta EXPOSITION AU CENTRE SAINTBENIN PRIMO LEVI Ls documnts.historiqus d l'autono~i Valdôtain témoin t écrivain d'histoir La gnès d l'autonomi valdôtain à travrs s documnts historiqu : c\st thèm d'un xposition inauguré 25 avril drnir t qui s üènqra dans l'ancinn chapl du priuré d SaintBnin jusqu'au 18 mai prochain. El s'inscrit dans cadr ds nombruss initiativs miss n plac pour célébrr 40 annivrsair d la promulgation du Statut spécial valdôtain. Son titr : «Documnts historiqus d l'autonomi valdôtain ( )». L'xposition st organisé à l'initiativ d Ja Présidnc du Gouvrnmnt régional t d l' Assssorat à l'instruction publiqu avc la collaboration d l'institut historiqu d la Résistanc n Vallé d'aost, t concours.d nombruss institutions régionas, nationas t privés : s Archivs historiqus régionas, la Bibliothèqu régiona, Srvic ds bibliothèqus, Burau régional d'thnographi t d linguistiqu (B.R.E.L.), l'association valdôtain d'archivs sonors (A.V _A.S.). L dirctur ds Archivs historiqus régionas, Lino Colliard, dirctur d l'institut d la Résistanc, Paolo Momigliano, clui d la Bibliothèqu régiona, Agostino Vuilrmoz, Anslm Lucat, spécialist d droit régional, dirctur du B.R.E.L., Axis Bétmps, t JanPirr Ghignon d l'a. V.A.S. formnt Comité scintifiqu qui a villé à la réalisation d l'xposition. L'initiativ s propos d'illustrr, par la présntation d documnts t d photographis, touts s étaps qui ont marqué l'élaboration du régim actul d'autonomi dont la Vallé d'aost bénéfici. «C sra un occasion pour s visiturs, t notammnt pour s juns générations, comm souhaitnt Présidnt du Gouvrnmnt, M. Augusto Rollandin, t l'assssur à l'instruction publiqu, M. Rné Faval, dans la préfac du catalogu d l'xposition d'approfondir ur connaissanc ds débuts du Statut, d miux comprndr l'ngagmnt, s incrtituds t parfois s contradictions ds protagonists d la lutt pour l'autonomi». «Ainsi l'on pourra miux ajoutntils s rndr compt du prix qu la conquêt d 'ctt manièr D gauch à droit: Mm Valabrga, MM. Nicco, Crja, Chanoux, RoI/andin t Momigliano. Cntr SaintBnin d'aost. CAMPAGNE EUROPEENNE SUR L'INTERDEPENDANCE ET LA SOLIDARITE NORDSUD " ordr du jour du Consil Régional Suit à l'inauguration, 26 janvir drnir à Strasbourg, par Consil d'europ t par la Communauté uropénn d la campagn uropénn sur l'intrdépndanc t la solidarité NordSud, Présidnt du Gouvrnmnt régional, Augusto Rollandin, n considération d l'importanc d ctt initiativ dans cadr d la croissanc économiqu t socia ds Pays, croissanc qui n put fair abstraction d l'apport rsponsab t colctif ds citoyns uropén's, a présnté lors d la séanc du Consil régional du mrcrdi 6 avril, un ordr du jour adopté à l'unal'ilimité dont la tnur suit: «d 'êtr a coûté aux Valdâtains, t du fait qu si ctt notion put paraîtr conform à notr mod d vi, l doit êtr vécu scimmnt, n s'ngagant pour l'intérêt général dans l'utilisation corrct t constructiv ds moyns qu Statut mt à notr disposition n vu d i'obtntion d'un milur qualité d vi», L Consil régional d la Vallé d'aost A YANT APPRIS qu Consil d'europ t la Communauté uropénn, avc l'appui. du Parmnt uropén, s sont faits promotursd'un campagn publicitair uropénn sur l'intrdépndanc t la solidarité NordSud, campagn inauguré par un discours du Roi d'espagn tnu à l'assmblé parmntair d Strasbourg 26 janvir 1988;.. ' SOULIGNE l'importanc d ctt campagn qui, n analysant s rapports NordSud caractérisés par un intrdépndanc croissant, s propos d'approfondir s grands thèms d la différnc NordSud, afin d'adoptr ds msurs adéquats t constructivs pour dépassr s actuls conflits économiqus sociaux, tc.; SOUHAITE qu l'opinion publiqu valdôtain sach saisir l'importanc d ctt initiativ t d ss buts, afin d lui donnr rlif dont l a bsoin; ASSURE sa disponibilité à participr aux divrss initiativs qui sront promus lors d ctt campagn; Administration régiona : rcrutmnt d prsonnl L'administration régiona du 'Val d'aost a ouvrt un séction, sur titrs t épruvs, n vu d l'attribution d vacations t suppléancs pour ds posts d'assistant social auprès d l'assssorat d la Santé t d l'aid socia. Pour la participation aux épruvs du concours diplôm d'éco moynn supériurr t clui d"assis~ant social d la duré trinna sont xigés. Un crtificat, délivré par l'éco où diplôm d'assistant social a été obt.nu, t attstant l'acçomplissmnt d'un stag profssiomil ffctué n dux périods au moins pndant s trois annés d cours, t d'un duré non infériur à 800 hurs st égaimnt rquis. Si un sul d cs documnts st omis, candidat n sra pas admis au concours. Cpndant, crtificat put êtr rmplacé par un déclaration attstant qu candidat a déjà xrcé la fonction d'assistant social pndant au moins 6 mois, t cci au cas où l'aspi ENGAGE Présidnt du Gouvrnmnt régional à transmttr présnt ordr du jour au Comité italin pour la Campagn uropénn sur l'intrdépndanc t la solidarité NordSud.» L'Institut histqriqu d la Ré d'aost, où l'écrivain a fait ss sistanc.. n Vallé d'aost t la débuts comm maquisard : «.c'st Présidnc du Gouvrnmnt un occasion, atil affirmé, pour régional ont organisé, à l'occasion réfléchir sur un séri d vaurs du prmir annivrsair d la mort idéas, moras t politiqus d Primo Lvi, un colloqu qui dont Primo Lvi s'st fait ports'st déroulé à Aost, dans la sal paro: ds vaurs qui continds fêts du Palais régional, 14 nnt ds indications proprs à avril drnir, sous titr «Primo suscitj, dans un communauté Lvi témoin t écnvain d'histoir»_ tl qu la valdôtain, un écho Ctt initiativ a été un hommag particulir, lié au rspct ds porposthum au témoignag humain turs d'un idntité culturl dift à l'ouvr littérair d'un prota férnt, d racins diiférnt~s, gonist lucid t couragux ds qui, tout n caractérisant un drams xistntils d la généra homm ou un communauté dontion qui subit s traumatism d nés, n'isont pas mais au conla dictatur, d la gurr t d la trair incitnt à rspctr son prodéportation dans s camps chain, n tant qu'idntité individul ou colctiv». d'xtrmination nazis. L profssur Robrto Nicco a L Présidnt d l'institut, M. Emi Chanoux, a ouvrt s..tra nsuit traité thèm «Aspcts vaux n soulignant la riguur intl èt problèms d~ la Résistanc valctul d Primo Lvi, qui a fait dôtain à ss débuts»_ Mm d son travail littérair un témoi Paola Valabrga a analysé s gnag historiqu dont la vaur aspcts historiqus d l'ouvr lits'affirm visàvis ds myths t térair d Lvi t prof. Fdrico ds préjugés, qu tout historin Crja, d l'univrsité d Turin, a sériux dvrait bannir d son ou proposé un réfxion approfonvr. di t ponctul sur témoil présidnt du Gouvrnmnt gnag d l'écrivain ri tant qu régional, M. Augusto Rollandin, a documnt historiqu. Un débat, animé par nompris à son tour la parol~ pour illustrr la signification qu l'ouvr d brux public présnt, a conclu la Primo Lvi acquirt pour la Vallé manifstation. Ctt pag a été rédigé par s soins du Burau d Prss t d l'offic d la langu français d la Présidnc du Gouvrnmnt régional rant n'aurait pas attint 800 hurs d stag. D plus, un concours public st ouvrt, sur titrs t épruvs, pour rcrutmnt d'un rsponsab du Stvic d promotion t organisation du tourism, au Burau régional du Tou rism d l'assssorat du Tourism, Urbanism t Bins culturls (catégori ds dirctursadjoints). Pour la participation au concours, la possssion d la licnc n droit ou n économi, t commrc, ainsi qu'un bonn connaissanc dja langu anglais, sont xigés. Ls dossirs d candidatur dvront parvnir à la Présidnc du Gouvrnmnt régional Plac Dffys AOSTE avant 30mai 1988, 17 hurs, drnir délai. L'ASTRONAUTE FEOKTISOV HOTE DE LA VALLEE D'AOSTE L présidnt Rollandin, souhaitant L 14 avril 1988, dans. la sal d l'exécutif du Palais régional, présidnt la binvnu au nom d l'administradu Gouvrnmnt régional M. Augu tion régiona à l'illustr prsonnag sto Rollandin, t l'assssur régional qui était accompagné du consillér à l'instruction publiqu, M. Rné Fa d'ambassad soviétiqu VladiJ;JÎir val, ont rçu célèbr cosmonaut so Bogorad, a souligné la vaur ds conviétiqu Kostantin Ptrovic Foktisov, tacts t d la collaboration ntr s invité par notr Région au XIv Con pups pour la résolution ds problègrès national d la ScincFiction t ms à tous s nivaux. ' du Fantastiqu «FANCON 88», orgai..:astronaut soviétiqu a xprimé ss nisé sous patronag d l'assssorat rmrcimnts pour l'accuilchaurégional d l'instruction publiqu. rux t s'st dit hurux d'avoir connu Héros d l'union Soviétiqu, pro. un région aussi bl ~t hospitalièr. fssur d Scincs tchniqus, mma l'issu d la rncontr, Présibr corrspondant d 1;Académi in dnt du Gouvrnmnt régional a trnationa d'astronautiqu, prix Lé offrt au cosmonaut soviétiqu la nin t Prix d'etat d l'urss n'1976, traditionnl coup ouvragé n sign Foktisov a été plusiurs fois décoré. d'amitié.

8 12 Mai 1988 Ls vndrdi 8 t samdi 9 avril 1988 Réunion du Comité prmannt ds Communautés thniqus d langu français A La Sal, Aymavils t Aost Ls vndrdi 8 t samdi 9 avril 1988 Val d'aost a été ncor un fois liu d rncontr d la francophoni avc un réunion du Comité prmannt ds Communautés Ethniqus d langu français, organisé par l'union Valdôtain dans la prspctiv d fair connaîtr toujours plus profondémnt t dirctmnt notr réalité. Ct organism intrnational, dont l'union Valdôtain st mmbr fondatur avc Rassmbmnt jurassin t «Walloni Libr.., rgroup aussi ds mouvmnts politiqus du Québc, d'acadi, d Romandi, d Bruxls t d Franc. Il a pour but d rnforcr s lins xistant, ntr nos différnts communautés t nous prmt d confrontr nos xpérincs. Tous s dux ans. s tinnnt n outr s assiss d la Confér nc (l'anné drnièr à BruxlsLiègf=ouron) t c'st aussi pour préparr prochain congrès, qui aura liu à Paris n 1989, à l'occasion du bicnt~nair d la Révolution Français, qu'un vingtain d délégués s sont réunis dans notr Région mois drnir. L programm qu nous avions préparé prévoyait, pour vndrdi soir, un visit à la Maison Grbollir d La Sal: M. Vittaz, vicsyndic, nous a rçus n rmplaçant syndic, avc un appréciab bufft offrt par l'administration communa d La Sal; M. Vittaz nous a aussi xposé n qulquès mots l'histoir d la «Maison.., rmarquab ouvr d rstructuration t d récupération du patrimoin dans domain d l'architctur. Ensuit, MM. Tamon, scrétair général d l'u.v., t Vlttaz, vicsyndic d La Sal, donnnt la binvnu à la Maison Grbollir Ls mmbrs du Comité prmannt écoutnt l'histoir d la Maison Grbollir dans la sal du Consil, M. Franco Ayant constaté la gravité d la situa Cuaz, dirctur d'xploitation du tun tion, Comité prmannt a pris un nl du Mont Blanc, a rnsigné s résolution concrnant ctt qustion mmbrs du Comité prmannt sur (nous n avons publié txt dans s problèms d la viabilité du n. 15 du «Pup..). résau routir dans la haut Vallé. M. Cuaz par d la viabilité du résau routir d la haut vallé Ls mmbrs du Comité prmannt écoutnt M. Cuaz L ndmain matin, à l'hôtl «Rndzvous» d'aymavils, s'st tnu scond xposé, fait avc baucouo d clarté par M. Rné Faval, Assssur régional d l'instruction Publiqu, sur l'application ds artics 38,39 t 40 du Statut spécial dans s écos élémntairs du Val d'aost. Là aussi. s mmbrs du Comité prmannt ont pu voir l'xtrêm importanc t la grand nécssité d promouvoir l'mploi d la langu français dans notr région t ils l'ont affirmé dans un duxièm résolution (publié aussi dans mêm numro d notr. journal). M. Faval par d l'application ds artics 38, 39 t 40 du Statut spécial pour la Vallé d'aost dans s écos élémntairs nombrux, ont u l'occasion d miux connaîtr s différnts réa lités rprésntés au sin du Comité ainsi qu s raisons d'êtr d ctt Conférnc. Dans l'aprèsmidi, s mmbrs du Comité prmannt avaint rndzvous avc la prss valdôtain au café Boch d'aost: s journalists présnts, qui étaint assz Ls mmbrs du Comité prmannt écoutnt M. Faval Après un visit rapid mais fructuus au Musé du Trésor d la Cathédra où chanoin Garino a aimabmnt ntrtnu s visiturs, rpas officil a u liu au rstau Maura Susanna t Luis d Dux journés intnss, donc, où qulqu'un a pu «apprndr tant d'élémnts ignorés sur votr magnifiqu région t sur diffici combat qu vous mnz.., avc notammnt «dux conférncs nrichissants t propics à un plus grand snsibilisation d la part ds délégations xtériurs sur l'avnir d votr région». Quant à nous, nous n somms plutôt satisfaits t nous tnons à rmrcir vivmnt tous cux t cls qui ont donné ur apport à ctt rant Casa d SaintChristoph avc la participation, très apprécié, d Maura Susanna t d Louis d Jyaryot. occasion. Notammnt, MM. Cuaz, Faval t chanoin Garino pour ur grand disponibilité, l'administration communa d La Sal t particulièrmnt M. Vittaz pour la générus hospitalité, s propriétairs d l'hôtl «Rndzvous» d'aymavils où nos hôts ont été très bin rçus, du café Boch d'aost pour la gntil disponibilité d la sal, du rstaurant Casa d SaintChristoph pour l'xclnt rpas, bon vin t la sympathi d toujours. pag 8 SUITE DE LA PAGE 1 Consil régional moré l'ancin «consilr d la Vallé» Axandr Vilttaz, mmbr du Consil du C.L.N. Il avait été désigné par P.C. 1.. Plusiurs chfs d group s sont associés au duil d la famil t du parti communist. L Présidnt Rollandin a aussi rapporté sur l'accord IRIRégion qui vint d'êtr signé à Rom, concrnant la DltaCogn. Il a nsuit rnsigné Consil à propos d'un rncontr qu la majorité a u avc s promoturs du téléphériqu du Zrbion. Un documntation plus précis a été rquis qui prmttra d miux évalur problèm tant du point d vu d l'occupation qu d l'impact sur l'nvironnmnt. Il a aussi communiqué qu'un rncontr a u liu à propos du transfrt ds Archivs d'etat à Aost. Els pourront êtr installés dans la Tour du Baillag. L débat sur s qustions t s intrpllations a occupé tout l'aprèsmidi. On a commncé par un motion d Sandri t Mafrica concrnant contrô ds jux au casino d SaintVincnt, au cas où s contrôurs s'abstinnnt ds hurs supplémntalr, ~s. La motion a été rpous~é, problèm ayant déjà étfi résolu par un précédnt décision du consil. t:assssur Voyat a donné ds rnsignmnts à propos ds livraisons d. méthadon aux drogués. J.C.. Prrin a, nsuit, rapporté sur la pist forstièr qu'on st n train d construir ntr Introd t RhêmsSaint Gorgs. Au cours d nombruss intrvntions Présidnt Rollandin a abordé divrs problèms. A savoir: l'assistanc sociosanitair dans s prisons d Brissogn; s rapports ntr l'ordr Mauricin t la Région au' sujt d l'hôpital d ru G~ nëv; la construction d l'au: torout du MontBlanc. t:assssur Faval a donné ds rnsignmnts sur l'utilisation ds bâtimnts d l'usin Brambilla à Vrrès. Un concours d'idés a été lancé à ct égard t n c momnt un commission st n train d'xaminr s suggstions qui ont été proposés par s participants au concours. Ls locaux sront probabmnt utilisés pour y accuillir s écos t, cas échéant, d'autrs structurs qui soint compatibs avc ds écos. L samdi 14 mai 1988 «Rina di lacë» L samdi 14 mai 1988, aux arèns d la Croix Noir, s déroura duxièm concours «Réina di lacë» avc l'xposition ds milurs sujts d la rac valdôtain. L programm prévoit, à 8h30, rassmbmnt ds vachs dstinés à l'xposition, à 9hOO, l'ouvrtur au public d l'xposition t début ds travaux du jury, à 11 h30, s discours ds autorités, à 11 h45, la présntation ds milurs xmplairs d la rac bovin t s commntairs ds xprts, à 12h15, la rmis ds prix. La manifstation a été organisé par l'assssorat régional à l'agricultur, forêts t nvironnmnt n collaboration avc l'association régiona Evurs valdôtains. f!i RENDEZVOUS :, VALDOTAIN DE VERRES : Mai h00 15h00 17h00 19h00 21h00 11 h30 12h30 13h00 15h00 19h00 21h00 VENDREDI 20 MAI f!i Ouvrtur d la buvtt t du rstaurant; Soiré d musiqu t spctacs avc un group folkloriqu. SAMEDI 21 MAI Ouvrtur d la buvtt t du rstaurant; Compétition d blot. Aprèsmid i musical avc ds musicins d Vrrès t ds antours. Soupr à la valdôtain. Soiré dansant. DIMANCHE 22 MAI Mss n français. Vin d'honnur. Déjunr. Aprèsmidi musical avc jux t loisirs. Soupr à la valdôtain. Soiré dansant. PENDANT TOUTE LA DUREE DE LA MANIFESTATION, DES EX POSITIONS ET DES STANDS PARTICULIERS SONT PREVUS; CE PROGRAMME EST INDICATIF ET IL SERA DETAILLE AU PLUS TOT, Cc qu~ s'l sé sai F cor rn pol déc au COI t intc séô mi, juil rc po dé s da d mc l pl m ré VE SE SE l', Ci dl nr bi f rr à q b d n d 5 n 5 É t

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

Une bourse pour toi? Pose ta candidature!

Une bourse pour toi? Pose ta candidature! Un bours pour toi? Pos ta candidatur! Pour ls bourss d xcllnc du Gala du mérit étudiant 2014 La Fondation du Cégp d Trois-Rivièrs, n collaboration avc la Dirction ds srvics aux étudiants du Cégp d Trois-

Plus en détail

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises dans lur démarchd innovation Innovation t Dévloppmnt Endogèn ds Entrpriss Soutnir ls PME-PMI UIMM Loir METALLURGIE rhodaninn UIMM Langudoc-Roussillon Auxrr UIMM Bourgogn Dijon UIMM PACA Nvrs CSM Haut-Savoi

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

Réunions des délégués

Réunions des délégués Réunions ds délégués Rapport d activité 2012 Prspctivs 2013 Saint Jan d'angly, Saujon, La Rochll, Montliu la Gard,Saint Gnis d Saintong, Saints Novmbr - Décmbr 2012 Programm 1. Rapport d activité 2012

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire Mars 2013 Princips d application sctorils sur la corrspondanc bancair Documnt d natur xplicativ Ls princips d application sctorils, élaborés par l Autorité d contrôl prudntil (ACP), répondnt à un dmand

Plus en détail

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre Commnt maintnir l'équilibr Judi 8 octobr : 14h00-18h00 - Séanc plénièr Vndrdi 9 octobr : 9h00-13h00 - Atlirs Dans ls locaux du Consil Régional du Cntr Chambrs d Métirs t d l Artisanat Programm du judi

Plus en détail

DATE : 8 Octobre 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ARRETE D EXTENSION :

DATE : 8 Octobre 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ARRETE D EXTENSION : DATE : 8 Octobr 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ls atlirs d la mécaniqu général ; ls activités d transformation d métaux ; la fabrication d articls métalliqus ; la fabrication d mnuisri

Plus en détail

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE SPORTS ANIMATION Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair SPORT ANIMATION grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE

Plus en détail

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts Programm GéniArts Î.-P.-É. 2009-2010 GéniArts Allum l nthousiasm ds juns à l égard d l acquisition ds matièrs d bas par l truchmnt ds arts. Inspir la collaboration ntr ls artists, ls nsignants, ls écols

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet...

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet... Vous souhaitz rénovr votr logmnt? Ls Vills d Lill, Lomm t Hllmms accompagnnt votr projt... EDITION 2008 Sigls Sommair LA DÉMARCHE ET LES TYPES D AIDES...p.4 1. AIDE «SORTIE D INSALUBRITÉ»...p.5 2. AIDE

Plus en détail

ETABLISSEMENT : ADRESSE : ORGANSIME GESTIONNAIRE : TELEPHONE : FAX: Email. NOM DU DIRECTEUR ou de la personne habilitée à représenter l'établissement:

ETABLISSEMENT : ADRESSE : ORGANSIME GESTIONNAIRE : TELEPHONE : FAX: Email. NOM DU DIRECTEUR ou de la personne habilitée à représenter l'établissement: ANNEXE 1: CADRE NORMALISE DE PRESENTATION DU BUDGET PREVISIONNEL D'UN ETABLISSEMENT ET SERVICE SOCIAL ET MEDICOSOCIAL RELEVANT DU I DE L'ARTICLE L.3121 DU CODE DE L'ACTION SOCIALE ET DES FAMILLES ETABLISSEMENT

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX Association canadinn ds profssurs d immrsion Canadian Association of Immrsion Tachrs

Plus en détail

Le nouveau projet Israélo-Palestinien : Terreau pour une culture de paix

Le nouveau projet Israélo-Palestinien : Terreau pour une culture de paix L Congrès d Caux Prmir Congrès d l Allianc pour un Cultur d Paix L nouvau projt Israélo-Palstinin : Trrau pour un cultur d paix Du 23 au 26 Juin 2003 Châtau d Caux Cntr d rncontrs intrnationals L Congrès

Plus en détail

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS EFFETS DE COMMERCE CHAPITRE 11, PAGE 334 328 EFFETS DE COMMERCE Effts d commrc Exprssion la plus courammnt utilisé pour désignr ls divrs instrumnts d paimnt d un somm d argnt. Ls ffts d commrc sont ds

Plus en détail

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali Ls procédurs budgétairs ds ministèrs d l'éducation au Mali Ctt étud a été préparé dans l cadr du projt sur «Ls procédurs d préparation t d'xécution du budgt ds ministèrs d V éducation» dirigé par Srg Péano

Plus en détail

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de Eco n om i c d v l opm n t ag n c y GPMR - P. Bouln A g n c d d é v l opp m n t é co n om i q u Trritoir projts d Dossir d W W W. C a u x S i n D E v l o p p m n t. C O M prss L Agnc Créé n 2008, Caux

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Contact Anne-Laure Pasquereau. Tél. : 02 41 78 42 75 contact@musee-vigne-vin-anjou.fr

Contact Anne-Laure Pasquereau. Tél. : 02 41 78 42 75 contact@musee-vigne-vin-anjou.fr s g n a d n v s d La grand fêt Contact Ann-Laur Pasqurau Tél. : 02 41 78 42 75 contact@mus-vign-vin-anjou.fr Dux jours d fstivités autour ds vndangs pour l plaisir d tous Samdi 3 octobr D 14h30 à 18h30

Plus en détail

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012 La Branch ds srvics d l'automobil Dossir d prss 24 janvir 2012 Contact prss : Mari-Joëll Dpardiu tél. : 01 41 14 13 41 dpardiumj@anfa-auto.fr Obsrvatoir d Branch ds Srvics d l Automobil Sit Intrnt dédié

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr Immobilir à NEW YORK www.cityston.fr NEW YORK, UNE POSITION UNIQUE Nw York, t plus particulièrmnt sa mythiqu îl d Manhattan, fait parti ds principaux pôls économiqus, culturls t financirs d la planèt.

Plus en détail

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation?

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation? Dévloppmnt Durabl Programm 13h30 14h00 14h30 Café d accuil Introduction ds Entrpriss-Trritoirs-Dévloppmnt Durabl Accuil par Jacqus DELAUME - Présidnt d la Commission Dévloppmnt Durabl t Environnmnt d la

Plus en détail

Commission des services juridiques

Commission des services juridiques Commission ds srvics juridiqus 38 Rapport annul d gstion 2009-2010 L aid juridiqu, un résau au srvic ds gns 38 Rapport annul d gstion 2009-2010 L aid juridiqu, un résau au srvic ds gns Commission ds srvics

Plus en détail

La lettre du Bureau Asie-Pacifique

La lettre du Bureau Asie-Pacifique La lttr du Burau Asi-Pacifiqu AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE ISSN 1606-0318 Dans c numéro : o N 13 - davril µ Juin 2002 L'Agnc univrsitair d la Francophoni fêt son 40 annivrsair à Phnom-Pnh, Cambodg

Plus en détail

n/a Aucun frais de 18-80 Tel que défini au tablea u des

n/a Aucun frais de 18-80 Tel que défini au tablea u des Compagni La Capital La positiv -Aucun xamn médical n st rquis lors d l adhésion. Il vous suffit d répondr à 4 qustions d admissibilité. L montant d la protction st choisi unité d 2 500 $ avc un maximum

Plus en détail

Découverte Sociale et Patrimoniale

Découverte Sociale et Patrimoniale Découvrt Social t Patrimonial M :... Mm :... Dat :... Origin du contact :... Sommair 1. Vous 3 Votr famill 3 Votr situation matrimonial 4 Votr régim matrimonial 4 Libéralités 4 2. Votr actif 5 Vos garantis

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

CAHIER DES PROCÉDURES ADMISSION Automne 2015 et Hiver 2016

CAHIER DES PROCÉDURES ADMISSION Automne 2015 et Hiver 2016 CAHIER DES PROCÉDURES ADMISSION Automn 2015 t Hivr 2016 TABLE DES MATIÈRES SECTION 1 : INTRODUCTION ET PARTAGE DES RESPONSABILITÉS... 5 Historiqu du SRAM... 7 L Entnt SRAM-Collègs... 8 L partag ds rsponsabilités

Plus en détail

Le traitement des expulsions locatives

Le traitement des expulsions locatives L traitmnt ds xpulsions locativs n io nt s til v ré p d t n am m t ai p n nd a m om r ay td m Tr C l ab i u O COMPTE RENDU DU SÉMINAIRE DU 10 SEPTEMBRE 2012 u n io at j n c sti n g ssi A c in d Au ui q

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 23 NOVEMBRE 2007 DELIBERATION N CR-0705.290 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Contrat d filièr agroalimntair régional LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON, VU l Cod général ds collctivités

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

Système de Management du Portefeuille de Projets

Système de Management du Portefeuille de Projets Systèm d Managmnt du Portfuill d Projts PROJETS : Initiativs, invstissmnts, décisions, améliorations prmttant d produir avc plus d Valur à Référntil d gstion dstiné aux ntrpriss qui souhaitnt dévloppr

Plus en détail

Améliorer la sécurité routière mondiale

Améliorer la sécurité routière mondiale Commissions régionals ds Nations Unis Améliorr la sécurité routièr mondial Fixr ds objctifs régionaux t nationaux d réduction ds traumatisms provoqués par ls accidnts d la rout Rapport t rcommandations

Plus en détail

DOSSIER : La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou comment transformer son expérience en un diplôme

DOSSIER : La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou comment transformer son expérience en un diplôme magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr 2009 Info Continu a passion d formr DOSSIER : a Validation ds Acquis d l Expérinc (VAE) ou commnt transformr son xpérinc n un diplôm A votr srvic, à votr

Plus en détail

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant.

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant. N 20 - Déc 08 v l'af d s o f ls in Touts jour sur miss A Rnns www.-volontairs.org/rnns Bénévol pour quoi? 315 bénévols désormais, t on s'arrêt là pour l'instant. On s'arrêt car vous êts un bonn soixantain

Plus en détail

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER Partnrs nd Bo us Marcq- n-b Tourc oin g aroul Ro ub La Mad la Ré pu bl u iq a ix www360courtagfr nu d lin Av Lill Dmand Partn rs ASSURÉ 1 4)4³ %43 )'%- 2%3% s )$% ASSURÉ

Plus en détail

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009 Encomb Crtification ds tabls après Solvncy II Dauvill 18 sptmbr 2009 1 Institut ds Actuairs SACEI Christoph MUGNIER ids Sommair 1 L contxt réglmntair t démographiqu 03 2 L xpérinc AXA Franc 08 r l g 3

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

Le domaine national de Saint-Cloud

Le domaine national de Saint-Cloud P a r c o u r s d é c o u v r t L domain national d Saint-Cloud P a r i S / Î L - d - F r a n C j u n p u b l i c L domain national d Saint-Cloud Bonjour t binvnu au domain national d Saint-Cloud. J suis

Plus en détail

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies!

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies! C o l o m b s ( 9 2 ) à Colombs, un éco-quartir répond à vos nvis! un éco-quartir voit l jour! Imaginz un nouvl éco-quartir au srvic du dévloppmnt durabl t d la qualité d vi Découvrz Vivz un éco-quartir

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

Eléments de toiture en béton (TT) Willy Naessens 75

Eléments de toiture en béton (TT) Willy Naessens 75 Elémnts d toitur n éton (TT) Willy Nassns 75 Dscription énéral Pourquoi choisir ls lmnts d toitur n éton s élémnts d toitur n éton précontraint sont formés par 3 nrvurs spacés d 800 mm d ax n ax, rliés

Plus en détail

Une conférence de la communauté Dirigeants de PME-PMI de Grenoble Ecobiz

Une conférence de la communauté Dirigeants de PME-PMI de Grenoble Ecobiz Un conférnc d la communauté Dirigants d PME-PMI d Grnobl Ecobiz Sécurité dans l ntrpris : un obligation d résultat L cadr réglmntair d la sécurité dans l ntrpris tnd à s durcir t à rtnir d plus n plus

Plus en détail

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration Info Rsto Mai - Juin 2011 Par ls délégués ds 4 èms Dans l cadr d la Commission Rstauration Editorial Jûnr st dvnu à la mod. En tout cas, mangr très pu l st. Pour simplifir, ls fills n mangnt pas pour «fair

Plus en détail

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet Résrvé à votr intrlocutur AXA Portfuill : CR012764 N Clint : 1 r réalisatur : Matricul : 2 réalisatur : Matricul : Intégr@l Garanti ds Accidnts d la Vi - Protction ds Risqus liés à Intrnt J complèt ms

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE * BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE Slon l guid du Ministèr V2 Conformémnt à l articl 75 d la loi N 2010-788 du 12 juillt 2010 Sommair Introduction...

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

Demande de retraite de réversion

Demande de retraite de réversion Nous somms là pour vous aidr Dmand d rtrait d révrsion Ctt notic a été réalisé pour vous aidr à complétr vos dmand t déclaration d rssourcs. Pour nous contactr : Vous désirz ds informations complémntairs,

Plus en détail

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1 P* / P* / P DEVOI SUVEILLE DE PHYSIQUE N 6 sptmbr 4 POBLEME : ASSOIATION DE IUITS On analys, à laid dun oscilloscop, l circuit ci-contr comportant un génératur d tnsion E,r ( ), rprésnté dans l cadr pointillé,

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2015 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS

CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS JUIN-JUILLET 2010 GUIDE À L USAGE DES ÉLUS LOCAUX L logmnt social t ls politiqus locals d l habitat Dans l cadr ds compétncs qui lur sont conférés par l Etat, lls puvnt jour un

Plus en détail

La vie à. La ville. Développement durable. actrice du. n 87 mars 2014

La vie à. La ville. Développement durable. actrice du. n 87 mars 2014 Journal d informations locals & municipals d Roissy-n-Franc www.roissynfranc.fr La vi à n 87 mars 2014 La vill actric du Dévloppmnt durabl Haut débit intrnt : du nouvau p. 3 Cérémoni «Flurs t Lumièrs»

Plus en détail

4. Droit pénal des affaires

4. Droit pénal des affaires 4. Droit pénal ds affairs Calndrir 2014 4.1 La dénonciation calomnius : quls moyns d action? 4.2 La gard à vu : commnt y fair fac 4.3 La victim : fair valoir ss droits t obtnir réparation 4.4 Ls principals

Plus en détail

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE 1 Rappls sur l air humid L'air ambiant n'st jamais parfaitmnt sc ; il contint toujours un crtain quantité d'au. Air Humid = Air Sc + Vapur d'eau A prssion atmosphériqu,

Plus en détail

Demande de prêt PRET ACCESSION AUTRES. Nature du projet. Situation familiale. Action Logement - Les entreprises s engagent avec les salariés

Demande de prêt PRET ACCESSION AUTRES. Nature du projet. Situation familiale. Action Logement - Les entreprises s engagent avec les salariés Dmand d prêt PRET ACCESSION AUTRES Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Natur du projt Dat d dépôt du dossir Achat Trrain Construction ou Achat logmnt nuf Acquisition sans travaux Autrs

Plus en détail

«COMBATTRE LES BLEUS» Ce que signifie le programme social des Conservateurs pour les femmes

«COMBATTRE LES BLEUS» Ce que signifie le programme social des Conservateurs pour les femmes «COMBATTRE LES BLEUS» C qu signifi l programm social ds Consrvaturs pour ls fmms La 13 Conférnc national d la condition féminin du CTC Documnt d conférnc L hôtl Crown Plaza Ottawa L hôtl Ottawa Marriott

Plus en détail

Bureau de décision et de révision

Bureau de décision et de révision 2 Burau d décision t d révision 21 Rôl d'audincs 22 Décisions 30 janvir 2014 - Vol 11, n 4 8 21 RÔLES D AUDENCES RÔLE DES AUDENCES N 1 PARTES D Autorité ds marchés financirs (Girard t al) Danil Pharand

Plus en détail

Vieux-Montréal. Accéder au renouveau du. Rendre le Vieux-Montréal vivant, accessible et accueillant

Vieux-Montréal. Accéder au renouveau du. Rendre le Vieux-Montréal vivant, accessible et accueillant Rndr l Viux-ontréal vivant, accssibl t accuillant émoir présnté à l Offic d consultation publiqu d ontréal dans l cadr ds Consultations publiqus sur l avnir du Viux-ontréal Accédr au rnouvau du Viux-ontréal

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

COMPAGNIE F. présentent. 4e édition. La diversité culturelle de l entrepreneuriat féminin! Réseauter. Outiller Inspirer Foncer

COMPAGNIE F. présentent. 4e édition. La diversité culturelle de l entrepreneuriat féminin! Réseauter. Outiller Inspirer Foncer COMPAGNIE F présntnt 4 édition La divrsité culturll d l ntrprnuriat féminin! Résautr 31 mars 2012 Déroulmnt 10 h 00 : Ouvrtur d la journé Visit ds kiosqus 1 0 h 30 : Projts modèls d rchrch - action 11

Plus en détail

Céline Arnold, Michèle Lelièvre*

Céline Arnold, Michèle Lelièvre* Dossir L nivau d vi ds prsonns âgés d 1996 à 2009 : un progrssion moynn n lign avc cll ds prsonns d âg actif, mais ds situations individulls t générationnlls plus contrastés Célin Arnold, Michèl Llièvr*

Plus en détail

10ANNI. La force de la TCAÎM : SES MEMBRES VERS AIRE. Table de concertation des aînés de l'île de Montréal

10ANNI. La force de la TCAÎM : SES MEMBRES VERS AIRE. Table de concertation des aînés de l'île de Montréal La forc d la TCAÎM : SES MEMBRES Tabl d concrtation ds aînés d l'îl d Montréal LA TCAÎM EN BREF Historiqu L 20 sptmbr 2000, lors d son Assmblé d fondation, la Tabl d concrtation ds aînés d l îl d Montréal

Plus en détail

Publication annuelle de la Fondation de l église St.George Inc. Volume 20 Numéro 1 Avril 2014

Publication annuelle de la Fondation de l église St.George Inc. Volume 20 Numéro 1 Avril 2014 Publication annull d la Fondation d l églis St.Gorg Inc. Un autr anné s trmin t c st maintnant l tmps d n fair l bilan. Vous découvrirz à la lctur ds différnts articls qu la Fondation st toujours activ.

Plus en détail

Problèmes de courant continu

Problèmes de courant continu Captur résistif d tmpératur Probèms d courant continu Variation d a résistanc d un thrmistanc n fonction d a tmpératur a résistanc R d un thrmistanc, formé d un matériau smi-conductur, vari avc a tmpératur

Plus en détail

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché)

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché) E62 Zon 10 / 87 n Co ll Ch. Collx Frny-Voltair Frny san Lau s ard ay sf (l samdi aux hurs marché Planch-Brûlé Collèg L Joran E25 Moëns Collx-Bossy Suiss èv n G d Ru Franc x Ch. du-trraillt Avnu du Jura

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 octobre 2014 COMPTE RENDU

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 octobre 2014 COMPTE RENDU L d c s n s «I I» CONSEIL MUNICIPAL Séanc du 20 octobr 2014 COMPTE RENDU l a r t i c l 1 3 6 d l a l o i A L U R p r é v o i t n Présnts : Msdams GENEVARD, VOJINOVIC, ROUSSEL-GALLE P., RENAUD, CUENOT-

Plus en détail

LE programme du casino septembre - décembre 2013

LE programme du casino septembre - décembre 2013 LE programm du casino sptmbr - décmbr 2013 Un an déjà! Pascal Passarlli Dirctur Général C st la rntré La météo s dégrad, ls jours raccourcissnt t l moral st souvnt aussi gris qu l cil. Hurusmnt, l casino

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

jean-marc.routoure@unicaen.fr

jean-marc.routoure@unicaen.fr n u u xq u i m ut a v s r o u o c id s i v d Un long VERS UN ENSEIGNEMENT MIXTE : PARTAGE D EXPÉRIENCES! EXEMPLE D UN DISPOSITIF D ENSEIGNEMENT MIXTE JEAN-MARC ROUTOURE, CORENTIN JOREL, DIDIER ROBBES,

Plus en détail

Rassemblement National des Interlocuteurs Academiques TICE Éducation Physique et Sportive - Evry - 20/21 Janvier 2014 TABLETTES TACTILES

Rassemblement National des Interlocuteurs Academiques TICE Éducation Physique et Sportive - Evry - 20/21 Janvier 2014 TABLETTES TACTILES Rassmblmnt National ds Intrlocuturs Acadmiqus TICE Éducation Physiqu t Sportiv - Evry - 20/21 Janvir 2014 TABLETTES TACTILES t ENSEIGNEMENT DE L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE «L EPS sans fil à la patt»

Plus en détail

CLOUD TROTTER La Vache Noire Sud - 203 rue Oscar Roulet - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachenoiresud.

CLOUD TROTTER La Vache Noire Sud - 203 rue Oscar Roulet - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachenoiresud. Cloud Trottr La Vach Noir Sud - 203 ru Oscar Roult - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachnoirsud.com Cloud Trottr Cloud Trottr Prnz d la hautur! ds carts d caractèr pour donnr

Plus en détail