LE DEFI L HOMME ET LES TECHNOSCIENCES. 21, 22, 23 novembre e Semaine sociale de France. à l Université catholique de Lille

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE DEFI L HOMME ET LES TECHNOSCIENCES. 21, 22, 23 novembre 2014. 89 e Semaine sociale de France. à l Université catholique de Lille"

Transcription

1 L HOMME ET LES TECHNOSCIENCES LE DEFI 89 Smain social d Franc 21, 22, 23 novmbr 2014 à l Univrsité catholiqu d Lill 1

2 ÉDITORIAL Jérôm Vignon, Présidnt ds Smains socials d Franc Nos smartphons s démodnt? Crtains scintifiqus xpérimntnt déjà un prototyp insérabl dans un molair t rlié à l orill intrn! Il n y a pas assz d prsonnl dans ls maisons d rtrait? Ds robots vont bintôt pouvoir tnir compagni aux résidnts! Sans êtr si futurists, qui n a pas été surpris par la capacité d notr téléphon portabl à finir ls phrass d nos txtos pour nous? L accélération ds progrès scintifiqus t tchniqus, l décloisonnmnt ds disciplins, l xplosion d la puissanc d calcul ds ordinaturs sont ls trois moturs convrgnts d ctt mutation tchnoscintifiqu qui touch ls tchnologis d l information, ls biotchnologis, ls nanotchnologis t ls scincs cognitivs. Ctt révolution affct tous ls domains d notr vi. Ell transform radicalmnt nos manièrs d travaillr, d vivr t d pnsr. L Homm n sortira-t-il changé? L prmir nju d ctt sssion sra d fair touchr du doigt la réalité d c mond qui vint, non sulmnt par ds conférncs mais aussi par ds visits apprnants d ntrpriss t d laboratoirs à la point d l innovation tchnologiqu. L duxièm nju sra d nous fair ntrr dans l débat au travrs d atlirs participatifs pour crusr ls qustions qui affctnt ls différnts domains d l xistnc : commnt transmttr si tout va trop vit? D quoi s souvnir si la mémoir st stocké sur un disqu dur? Qu dvint la vi 2

3 privé si tout s sait? Commnt gouvrnr si Intrnt supprim touts ls hiérarchis? Commnt distingur l homm d la machin si nous rmplaçons notr intllignc par ds ordinaturs, nos organs vivants par ds objts fabriqués, ls srvics dont nous avons bsoin par ds robots? Ls tchnoscincs nous confrontnt à d rdoutabls qustions : nous ouvrnt-lls sur l mond? Sur ls autrs? N risqunt-lls pas au contrair d radicalisr ls fracturs t ls injustics? Commnt nous comportr fac à ctt mutation à la fois mrvillus t inquiétant? Au trm d c parcours, nous pourrons idntifir ds pists d réflxion t ds points d rpèrs concrts pour abordr ctt transition avc lucidité n donnant tout sa plac au mystèr d notr humanité. L programm d la 89 sssion a été préparé par : Pilot du group : Christoph Fourl Équip Nord Pas d Calais : Grt Dmuijnck, Pirr Giorgini (présidntrctur d l Univrsité catholiqu d Lill), François Mabill, Luc Pasquir Équip ds Smains socials d Franc : Guillaum Légaut (consil), Jan-Pirr Rosa Ainsi qu : François Ernnwin (rédactur n chf à la Croix) 3

4 Ls + d 2014 L thèm novatur d la sssion impliqu d plongr dans un mond parfois difficil à appréhndr. Différnts approchs prmttront aux participants d s approprir plinmnt ls njux ds tchnoscincs. VOYAGES APPRENANTS Pour miux comprndr ls dévloppmnts tchnologiqus d aujourd hui, un dmi-journé sra consacré à la découvrt d ntrpriss t d laboratoirs d rchrch d point d la région lillois. Hébrgmnt facilité Rstauration Villag associatif Librairi VOUS ÊTES ÉQUIPÉ DE TABLETTE NUMÉRIQUE OU DE SMARTPHONE? Vnz avc à la sssion, ils vous sront utils pour vivr cs trois jours avc ls moyns numériqus déployés pour l occasion! WIKI RADIO Rportags, rtransmissions, émissions spécials Un radio n lign au srvic d la sssion pour tout connaîtr ds coulisss, vivr ls momnts manqués t intragir avc ls participants t ls intrvnants. 4

5 5 grands conférncs avc ds intrvnants d rnom 5 ATELIERS THÉMATIQUES Échangr dmain Entrprndr dmain Gouvrnr dmain Transmttr dmain Vivr dmain MATINÉE THÉMATIQUE : JUSQU OÙ LE TEMPS S ACCÉLÈRE? Fstival du rapport au tmps : momnt résrvé à la création. Ds artists xposront lurs œuvrs sur la thématiqu d l accélération du tmps. Convrsations avc : momnts privilégiés d rncontrs t d échangs n ptits groups avc ds xprts n tchnoscincs (ingéniurs, sociologus, philosophs ds scincs, spécialists du numériqu, nurologus UN SITE INTERNET DÉDIÉ À LA SESSION : Pour tout savoir sur la sssion : modalités pratiqus, inscription n lign, programm détaillé, biographis ds intrvnants Et aussi : ds outils pédagogiqus innovants conçus pour s familiarisr avc l sujt t amorcr l débat avant la sssion. EXPOSITION EUGÈNE DUTHOIT Exposition itinérant présntant Eugèn Duthoit, doyn d la faculté libr d droit t présidnt ds SSF d 1919 à

6 Vndrdi 21 novmbr MATIN 8 h Accuil 9 h Ouvrtur Par Jérôm Vignon, présidnt ds Smains socials d Franc 9 h 15 La vi au tmps du numériqu Aujourd hui nous n somms plus informés mais connctés. Et c n prmannc, où qu nous soyons. Après avoir boulvrsé notr rlation à la prss, à l information t d un manièr plus larg au savoir t aux autrs, l numériqu st n train d changr nos façons d pnsr, d vivr, d consommr, d ntrr n rlation. Quls sont ls acturs d c nouvau mond? Et pourquoi? Par Frédéric Martl, sociologu, journalist t Bruno Patino 1, dirctur dévloppmnt à Franc Télévisions, créatur du sit lmond.fr, spécialist du numériqu. Animé par Bnoît Dsur, rédactur n chf adjoint à La Voix du Nord. 9 h 55 Débat 10 h 30 Paus 11 h La transition fulgurant L informatisation décupl ls capacités d innovation. Intrnt, n ls croisant, ls augmnt ncor, nous faisant ntrr dans un mond nouvau, horizontal, collaboratif, moins pyramidal. Qulls n sont ls conséquncs? Pourra-t-on désormais nsignr comm avant? Dirigr comm avant? Quls sont ls contours, ls dangrs, ls promsss d ctt grand transition? Par Pirr Giorgini 2, présidntrctur d l Univrsité catholiqu d Lill t Jan-Claud Guillbaud 3, journalist t ssayist. Animé par Jan-Pirr Dnis, dirctur d la rédaction d La Vi. 12 h Débat 12 h 30 Rpas APRÈS-MIDI 14 h - 17 h Ls voyags apprnants Grâc à la pédagogi ds voyags apprnants, ls participants plongnt au cœur ds tchnoscincs. Ils découvrnt ds réalités nouvlls parmi ds thèms comm ls nanoscincs, la transition énrgétiqu, l intllignc ambiant, la productiqu flxibl, la chimi vrt, l ingéniri du vivant Slon l typ d 6

7 voyag, ls participants découvrnt un ntrpris, un laboratoir, ou rncontrnt à l Univrsité catholiqu ds xprts d ntrpriss vnus lur présntr lurs rchrchs. D cs rncontrs naîtront un débat, ds intrrogations sur c qu cs pratiqus innovants bousculnt dans notr prcption du mond. Avc la participation d (list non xhaustiv) : ADICODE : Atlirs d l Innovation t du CODEsign. Espac accélératur d l innovation, accuillant ds activités d formation, d rchrch, d valorisation t d transfrt aux ntrpriss. ALTEREOS : ntrpris d l économi social t solidair porté par ds valurs d innovation, d prformanc t d solidarité. CETI : Cntr uropén ds txtils innovants. Eurasanté : pôl économiqu t scintifiqu, plus grand campus santé d Europ. EuraTchnologis : pôl d xcllnc économiqu dédié aux tchnologis d l information t d la communication. Plain Imags: quartir ntièrmnt dédié à l imag t aux industris créativs. Humanicité : nouvau quartir d vill basé sur la mixité ds populations. IEMN : institut d élctroniqu, d microélctroniqu t d nanotchnologis. Transpol : résau d transports n commun d Lill métropol communauté urbain, un ds plus modrns d Europ. Attntion : résrvation au voyag d son choix dans la limit ds placs disponibls. La résrvation s ffctura après votr inscription à la sssion. Préparz votr voyag sur 17 h Paus 17 h 30 Analys ds voyags apprnants Réunis n ptits groups, ls participants analysnt t confrontnt c qu ils ont vécu, à l aid d un méthod sollicitant lur créativité. 19 h 30 Fin d la journé d infos sur 7

8 Samdi 22 novmbr MATIN 8 h Accuil 8 h 45 Atlirs Cinq thématiqus au choix : échangr, ntrprndr, gouvrnr, transmttr, vivr dmain. Ls atlirs s déroulnt n dux tmps : > 8 h h 45 : tmps d réflxion t d partag n ptits groups, animés par ls antnns ds SSF t ds associations partnairs. List complèt ds ptits groups sur Détails pag ci-contr > 10 h h 15 : paus > 11 h h 30 : mis n commun t tabls ronds avc ds xprts, rassmblant tous ls ptits groups d la thématiqu. 12 h 30 Rpas APRÈS-MIDI 14 h L imaginair ds tchnoscincs Présntation du documntair Un mond sans humains? d Philipp Borrl. Suivi d un débat sur la manièr dont ls romancirs t l imaginair contmporain s mparnt d la qustion ds tchnoscincs. 14 h 5O Débat Avc Philipp Borrl 1, réalisatur, Alain Damasio 2, romancir, Maylis d Krangal 3, romancièr, t Flor Vassur 4, romancièr. 15 h 30 Paus 16 h L altérité à l épruv ds tchnoscincs Avc la génétiqu, l clonag à l idntiqu n st plus un rêv si lointain. Mais avc Intrnt nous pouvons aussi ntrr n contact avc l plus lointain, l plus différnt. Ls nouvlls tchnologis nous conduisnt-lls à un négation d l altérité ou, au contrair, à sa promotion? Par Frédéric Rognon 5, philosoph t théologin, Nathali Sarthou-Lajus 6, rédactric n chf adjoint d la rvu Etuds, t Mari-Jo Thil 7, théologinn moralist, médcin. Animé par Marc-Olivir Padis, rédactur n chf d la rvu Esprit. 17 h Débat 17 h 30 Paus 18 h Célébration œcuméniqu à la cathédral Notr-Dam d la Trill Présidé par l pastur Clavairoly, présidnt d la Fédération protstant d Franc t Mgr Ulrich, archvêqu d Lill. 19 h Fin d la journé 8

9 PRÉSENTATIONS DES CINQ THÈMES D ATELIERS ET DES TABLES RONDES 1 Échangr dmain : l échang ds bins d la révolution industrill a cédé l pas à l échang d srvics. N somms-nous pas fac à un nouvll révolution qui portra bin davantag sur la valorisation t l échang ds capacités («capabilitis»)? Commnt pnsr cla? Commnt ncouragr d nouvlls forms d réciprocité? Par Alain Caillé, profssur d sociologi, Patrick Cohndt, profssur HEC Montréal, spécialist d l économi créativ, Pascal Prcq, ATD Quart-mond. Animé par Jacqus Lcomt, psychologu. 2 Entrprndr dmain : ls ntrpriss sont boulvrsés par l accélération tchnologiqu. D un côté, ls détnturs d capitaux s trouvnt rnforcés par la multiplication ds possibilités (tchniqus, géographiqus, d mobilisation d capitaux ). Mais d l autr, ls ntrpriss sont d plus n plus amnés à fonctionnr sur un mod horizontal t non pyramidal. Qui a ncor l pouvoir? Par Gnvièv Féron, spécialist du dévloppmnt durabl, co-autur d Binvnu n Transhumani, Marc Roqutt, administratur d Roqutt frèrs, Philipp Vassur, présidnt d la CCI Nord d Franc. Animé par Dominiqu Sux, dirctur d la rédaction ds Echos. 3 Gouvrnr dmain : l tmps d la démocrati rprésntativ n st pas l tmps d l Intrnt. Commnt structurr ds propositions politiqus cohérnts pour un mond complx dans un contxt d immédiatté t d ffacmnt ds frontièrs? Ls sociétés démocratiqus doivnt-lls évolur vrs un mod participatif baucoup plus prononcé qui mttrait alors n ju ls institutions t lurs légitimités? Par Nicolas Colin, haut fonctionnair, profssur d univrsité, François Rour, présidnt d la sction Tchnologis t société du Consil général d l économi, d l industri, d l énrgi t ds tchnologis, Jérémi Zimmrmann, port-parol d l association la Quadratur du Nt, Intrnt t Librtés. Animé par Antoin Nouis, dirctur d la rédaction d Réform. 4 Transmttr dmain : la mis à disposition d connaissancs n très grand quantité sur la toil supprim n parti la nécssité d un transmission du savoir. Mais qu n st-il d l utilisation d c savoir t d son accssibilité? D la formation à l sprit critiqu? Enfin la vitss d transformation d la société prmtll d transmttr un savoir-êtr commun? Par Milad Douihi, chair d humanism numériqu à Sorbonn univrsité, Patric Hurr, présidnt d l Institut du virtul, autur d La Franc adolscnt, Luc Pasquir, sociologu, dirctur du laboratoir d innovation pédagogiqu à l UCL. Animé par Mari-Christin Vidal, rédactric n chf adjoint à Pèlrin. 5 Vivr dmain : commnt vivr, naîtr t mourir dmain? Qul rapport aurons-nous à la vi t au corps? L évolution ds tchniqus médicals put nous fair pnsr à l avènmnt d un humanité plus prformant. Mais à qul coût, humain t financir? Qull plac l soin, l «car» t la prévntion ont-ils dans c scénario? Par Bruno Cazin, prêtr, hématologu t présidnt-rctur délégué d l UCL, Claud Evin, ancin ministr, dirctur d l ARS Îl-d-Franc, Carol-Ann Rivièr, autur d Bin viillir avc l numériqu (FYP 2010), sociologu t psychologu, spécialist ds TIC. Animé par Christoph Hnning, chf éditorial du srvic rligion à Pèlrin d infos sur 9

10 Atlirs du samdi Ls ptits groups ds atlirs ont été préparés par un grand nombr d structurs : antnns SSF, associations, mouvmnts, diocèss, facultés, écols (list non xhaustiv). apostolat ds laïcs 10

11 Antnns régionals + d infos sur 11

12 Dimanch 23 novmbr MATIN 8 h Mss à l églis St-Pirr St-Paul Thèm d la matiné : «Jusqu où l tmps s accélèr?» Notr rssnti d accélération ds innovations tchniqus st-il just? Qul fft a-t-il sur ls prsonns? Sur ls rapports ntr générations, ntr institutions? 9 h - 10 h Fstival du rapport au tmps Forum mêlant xpositions t rncontrs autour d la thématiqu du tmps, animé par ds artists présntant lurs productions t par ls nsignmnts tirés ds «voyags apprnants» du vndrdi. 10 h h Convrsations avc r (1 parti) C momnt s présntra sous la form d librs convrsations : ds groups d 50 prsonns s formront pour écoutr, intrrogr t débattr avc ds acturs t ds obsrvaturs du mond ds tchnoscincs. List ds intrvnants dans l ncadré ci-dssous 11 h h Convrsations avc (2 parti) Avc ls mêms intrvnants, ls groups changnt t ls convrsations rprnnnt. INTERVENANTS DES CONVERSATIONS AVEC : Avc Jacqus Arèns, psychanalys, Cathrin Blzung, nuroscincs, Jan-Michl Bsnir, philosophi, Mari-François Bonicl, psychologi, Pax Christi, Alain d Broca, médcin, philosophi, Patrick Brunir, pôl d innovation du commrc, Grt Dmuijnck, économi, Gérard Donnadiu, théologi t ingéniri, David Douyr, Paris XIII, Thirry Gaudin, prospctiv, Alxis Jacqumin, Acrétion, Nathanaël Jarrassé, robotiqu médical UPMC, Alxis Jnni, scinc-fiction, Étinn Klin, philosophi ds scincs, Sophi Lbrun, journalism, Scours catholiqu, Thomas Lvivir, journalism, Croix du Nord, Raphaël Liogir, Obsrvatoir du rligiux, François Mabill, scincs politiqus, 12

13 12 h 15 L politiqu fac aux tchnoscincs Commnt l politiqu st-il amné non sulmnt à promouvoir mais aussi à régulr, orintr la rchrch t l dévloppmnt ds tchnoscincs? Qul st l bon nivau géographiqu d intrvntion? Qull marg d manœuvr? Qulls contraints? Par Martin Aubry 1, mair d Lill, t ds rprésntants ds collctivités trritorials. Animé par Dominiqu Quinio, dirctric d la rédaction d la Croix. 13 h Rpas APRÈS-MIDI 14 h 30 Commnt rstr humains dans c mond n mutation Ls transhumanists imaginnt un mond «post humain», où l Homm décuplrait sa puissanc t prétndrait à l immortalité ; ls big data consrvnt ds donnés pour l étrnité, faisant fi du «droit à l oubli numériqu» t du rspct d la vi privé ; ls rlations humains sont rmplacés par l omniprésnc croissant ds machins Commnt abordr cs évolutions à l hur d la transition énrgétiqu? Commnt rmttr l humain au cntr du débat? Par Danila Crqui 2, anthropologu, Paul Dumouchl 3, philosoph, Isabll Falqu-Pirrotin 4, présidnt d la CNIL, Bruno Latour 5, anthropologu t philosoph ds scincs. Animé par François Ernnwin, rédactur n chf à la Croix. 15 h 30 Débat 16 h Synthès Par Jérôm Vignon, présidnt ds Smains socials d Franc. 16 h 30 Fin d la sssion Marina Mastrutti, épistémologi, histoir ds scincs, Thirry Magnin, rctur d l univrsité catholiqu d Lyon, Victor Magron, informatiqu, CNRS, Ghislain Mangé, écol 42, Didir Martz, philosoph, Pax Christi Alxandr Monnin, opn data, Jan-Claud Murgalé, prss numériqu, Victor Paléologu, modélisation robotiqu Aldébaran, Jan-Louis Pirquin, ntrprnur, administration start-up, Jan-Paul Pint, cybrcriminalité, Jan-Emmanul Ray, droit Paris I, Jan-Philipp Rivièr, vidal.fr, Jan-Claud Sailly, économi d la santé, Éric Salobir, Optic, Laurnt Tssir, théologi, Cntr Édouard Branly, ICP. Découvrz la list complèt ds convrsations sur (l choix s fra sur plac). + d infos sur 13

14 Informations pratiqus VOUS RENDRE À LA SESSION Bus t métro Lign 12, arrêt Univrsité catholiqu. Citadin lign 1 t 2 : corrspondancs avc ls dux ligns d métro t ls trois parkings rlais-citadin (Champs d Mars, Port d Valncinns t Norxpo), arrêt ru du Port. Métro Gambtta (lign 1) t Cormontaign (lign 2). Pour n savoir plus : Par la rout En provnanc d Paris (A1), Gand (A22), Bruxlls (A27) : périphériqu dirction Dunkrqu par l autorout, sorti 4 Lill, Faubourg d Béthun, Loos Cntr Hospitalir. En provnanc d Dunkrqu (A25), sorti 5 Lill-Cntr, Lill-Vauban Lambrsart Port Fluvial. Attntion, stationnmnt difficil aux abords d l UCL. En vélo V Lill Station 2 : Univrsité catholiqu. Covoiturag Vous pouvz covoiturr ou vous rchrchz un voitur pour vous rndr à Lill? Rndz-vous sur Mrci d privilégir l inscription n lign sur ldfi.org Plus rapid, plus sûr t moins coûtux pour l association! ESPACE RENCONTRE Ct spac accuillra un librairi, ds stands d prss, d édition t d associations, d la rstauration rapid, un point d rndz-vous ntr participants. RESTAURATION Nous vous consillons d résrvr votr rstauration lors d votr inscription. Vous trouvrz sur plac ds cafétérias avc d la rstauration rapid d appoint. 14

15 HÉBERGEMENT CHEZ L HABITANT Vous pouvz accuillir chz vous un ou plusiurs participants ou vous souhaitz êtr hébrgé? Indiquz-l lors d votr inscription. Nous vous mttrons n rlation avant la sssion. PARTICIPANTS À MOBILITÉ RÉDUITE L Univrsité catholiqu vous st ntièrmnt accssibl. Accès parking résrvé sur dmand. N hésitz pas à nous signalr vos bsoins par mail RÉSERVATION DES TEMPS FORTS DU PROGRAMME Voyags apprnants (vndrdi) : la résrvation s fait un fois qu vous êts inscrit à la sssion à l aid d un formulair qui vous sra nvoyé par mail. Atlirs (samdi) : l choix d la thématiqu d atlir s fait lors d votr inscription. L choix du ptit group, lui, s fra sur plac. Convrsations avc (dimanch) : l choix d vos dux convrsations s fra sur plac. VOUS ÊTES ÉQUIPÉ DE TABLETTE NUMÉRIQUE OU DE SMARTPHONE? Vnz avc à la sssion, ils vous sront utils pour vivr cs trois jours avc ls moyns numériqus déployés pour l occasion! 15

16 Informations pratiqus INSCRIPTIONS EN LIGNE à privilégir SVP pour aidr l association Sur Dat limit : 16 novmbr 2014, puis inscription sur plac. Rmplir l formulair d inscription n lign t réglr par paimnt sécurisé avc votr cart bancair. INSCRIPTIONS PAR COURRIER Dat limit : 2 novmbr 2014 Rmplir l bulltin ci-contr t joindr votr règlmnt : soit par chèqu à l ordr ds Smains socials d Franc soit, si vous êts domicilié à l étrangr, un copi d votr ordr d virmnt au bénéfic ds Smains socials d Franc : Bank idntification Cod (Bic)/SWIFT : CMCIFRPP Intrnational Bank Account Numbr (IBAN) : FR Envoyr votr inscription à : Smains socials d Franc c/o All in wb, 38 ru Louis Ulbach, Courbvoi. CONFIRMATION DE VOTRE INSCRIPTION Un lttr d confirmation avc votr badg d accès à la sssion vous parvindra un quinzain d jours après l nrgistrmnt d votr inscription. FAITES UN DON DE PARRAINAGE Ls frais d inscription dmandés couvrnt à pin 40 % ds dépnss rélls d la sssion. Grâc à votr don, nous pouvons continur à pratiqur ds tarifs qui rndnt la sssion accssibl au plus grand nombr. D avanc, nous vous rmrcions d votr générosité. Nous vous nvrrons un rçu fiscal annul début 2015, déductibl à 66 %. * Sur justificatif à joindr à votr inscription. TARIFS D INSCRIPTIONS 1 jour 2 jours 3 jours Individul Coupl Rligiux En rchrch d mploi* Moins d 35 ans* Options d rstauration Déjunr 15 Panir-sandwich 6 16

17 Vous inscrir Mrci d privilégir l inscription n lign sur MERCI DE COMPLÉTER EN MAJUSCULES Plus rapid, plus sûr t moins coûtux pour l association! PARTICIPANT 1 PARTICIPANT 2 N idntifiant* Civilité M., M m, M ll, Mgr, Pèr, Frèr, Sœur, Pastur M., M m, M ll, Mgr, Pèr, Frèr, Sœur, Pastur Nom Prénom Anné d naissanc Téléphon* * Adrss prsonnll profssionnll * Informations rcommandés pour miux traitr votr dmand (l idntifiant st mntionné sur ls courrirs SSF). Si vous n souhaitz pas qu vos coordonnés soint communiqués à ds partnairs ds SSF, cochz la cas ci-contr. PARTICIPANT 1 Catégori tarifair : Catégori tarifair : Individul Coupl Rligiux < 35 ans* Chômur* Individul Coupl Rligiux < 35 ans* Chômur* Jours d participation : Vndrdi 21 novmbr * Sur justificatif. Jours d participation : Vndrdi 21 novmbr * Sur justificatif. Samdi 22 novmbr Samdi 22 novmbr Dimanch 23 novmbr Dimanch 23 novmbr Choix atlir : 1 r choix : 2 choix : (marqur l n atlir, cf. p. 9) Rstauration : Déjunr Panir-sandwich Vndrdi 21 nov Samdi 22 nov Dimanch 23 nov Total : Srvics : J propos d hébrgr un/ds participants chz moi 1, 2 ou 3 jours J souhait bénéficir d un hébrgmnt chz l habitant du 20 au 21 du 21 au 22 du 22 au 23 Parrainag Adhésion Abonnmnt J parrain la sssion 2014 (déductibl à 66 %) J adhèr aux SSF pour l anné n cours (18 ) J m abonn à La Lttr ds SSF (12 pour 4 n /an) PARTICIPANT 2 Choix atlir : 1 r choix : 2 choix : (marqur l n atlir, cf. p. 9) Rstauration : Déjunr Panir-sandwich Vndrdi 21 nov Samdi 22 nov Dimanch 23 nov Total : Srvics : J propos d hébrgr un/ds participants chz moi 1, 2 ou 3 jours J souhait bénéficir d un hébrgmnt chz l habitant du 20 au 21 du 21 au 22 du 22 au 23 Parrainag Adhésion Abonnmnt J parrain la sssion 2014 (déductibl à 66 %) J adhèr aux SSF pour l anné n cours (18 ) J m abonn à La Lttr ds SSF (12 pour 4 n /an) TOTAL PARTICIPANT 1 = TOTAL PARTICIPANT 1 = TOTAL RÈGLEMENT (PARTICIPANT 1 / PARTICIPANT 2) Mrci d nvoyr votr inscription t votr chèqu avant l 2 novmbr 2014 (ou, pour ls étrangrs uniqumnt, un copi d votr ordr d virmnt) à : Smains socials d Franc c/o All in wb, 38, ru Louis Ulbach, Courbvoi E 17

18 Smains socials d Fra UN LIEU D formation sur ls qustions socials contmporains. D réflxion qui s ancr dans la pnsé social d l Églis t continu d l nrichir. D débat t d proposition qui vut contribur au lin social t à la rchrch d solutions concrèts. UNE SESSION à prsonns pndant trois jours chaqu anné. Ds conférncs, tabls ronds, débats, rncontrs, atlirs Ds xprts, ds homms politiqus, ds philosophs, ds sociologus, ds théologins, ds prsonnalités du mond associatif t économiqu UN BLOG DE RÉACTION À L ACTUALITÉ Dpuis juin 2014, ls SSF ont ouvrt un blog où xprts, mmbrs d l association t mouvmnts partnairs s xprimnt au travrs d billts courts sur ds sujts qui font l actualité. DES THÈMES DE RÉFLEXION TOUT AU LONG DE L ANNÉE Ds groups d travail s réunissnt pour réfléchir à ds propositions publiqus sur ds thématiqus chèrs aux SSF : l Europ, la transmission, la justic, l dévloppmnt durabl, ls rligions dans l spac public, la démocrati, la bioéthiqu, la santé DES RÉSEAUX À l échll régional : 26 antnns. À l échll uropénn : Initiativ d chrétins pour l Europ. GROUPE JEUNES En partnariat avc : Un vingtain d juns âgés d 18 à 35 ans réfléchissnt nsmbl aux sujts abordés par ls SSF t proposnt ds événmnts dédiés aux juns comm, n 2014, l wk-nd «Cnsé travaillr ou travaillr snsé?» à Angrs. 18

19 nc Soyz bénévol à la sssion Vous êts disponibl 1, 2 ou 3 jours? Vous souhaitz participr autrmnt à la sssion? Rjoignz un équip pour accuillir l public, organisr ls rpas, contrôlr ls accès Votr aid nous st indispnsabl. Mrci d avanc! Contact : Joclyn Jnot, Ou via l sit : impliqur L ESPACE DOCUMENTAIRE DU SITE DES SEMAINES SOCIALES DE FRANCE Rtrouvz n lign tout la richss ds sssions ds Smains socials : vidéos, txts ds conférncs, bibliographi thématiqu, rchrch par auturs t par mots clf Et : 19

20 Au fil ds annés, portr un rgard nuf sur l actualité, imaginr ds réponss aux qustions d notr tmps. Avc ds xprts d divrss disciplins, ds acturs d la société civil, économiqu t politiqu, ds obsrvaturs, journalists, nsignants Ils sont intrvnus aux Smains socials d Franc : Sylvian Agacinski, Régin Azria, Jan-Paul Bailly, Jacqus Barrot, François Bayrou, Laurnt Brgé, Jan-Paul Btbèz, Jan Boissonnat, Dounia Bouzar, Bruno Cadoré, Michl Camdssus, Hnri d Castris, Julin Damon, Jan-Paul Dlvoy, Jacqus Dlors, Mari Drain, Gérard Collomb, Xavir Emmanulli, Emmanul Fabr, Jan-Baptist d Foucauld, Bruno Frappat, Rné Girard, Sylvi Goulard, Étinn Griu, Élisabth Guigou, Stéphan Hssl, Martin Hirsch, Jan-Marc Jancovici, Jan- Claud Junckr, Alain Juppé, Axl Kahn, Pascal Lamy, Elna Lasida, Jan-David Lvitt, Véroniqu Margron, Jan-Luc Marion, Jan-François Matti, Pdro Mca, Dominiqu Méda, Inès Minin, Philipp Morillon, Maria Nowak, Vincnt Pillon, Jan-Mari Ptitclrc, Romano Prodi, Vivian Rding, Andra Riccardi, Robrt Rochfort, Pirr Rosanvallon, Goffroy Roux d Béziux, Frédéric Saint-Gours, Michl Sapin, Nicolas Sarkozy, Dominiqu Schnappr, Didir Sicard, Paul Thibaud, Najat Vallaud-Blkacm, Jan Vanir, Vaira Vik-Fribrga, Patrick Vivrt, Jacqus Voisin, Dominiqu Voynt, Chico Whitakr Rtrouvz ls sssions ds Smains socials n librairi, aux éditions Bayard Migrants Un avnir à construir nsmbl Sssion 2010 La démocrati Un idé nuv Sssion 2011 Homms t fmms La nouvll donn Sssion 2012 Réinvntr l travail Sssion 2013 Avc l soutin d : Avc la participation d : 20 Concption t réalisation : Bayard Srvic Îl-d-Franc Cntr Crédits photos : DR Imprssion : La Galiot-prnant Vitry-sur-Sin (94)

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences Programm Formation List ds moduls t ds prsonns rssourcs Socl commun d connaissancs t d compétncs Programm d la 2 promotion - hivr 2011 28 janvir 2011 - Luxmbourg Vision socio-économiqu Définitions / Approch

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

Le nouveau projet Israélo-Palestinien : Terreau pour une culture de paix

Le nouveau projet Israélo-Palestinien : Terreau pour une culture de paix L Congrès d Caux Prmir Congrès d l Allianc pour un Cultur d Paix L nouvau projt Israélo-Palstinin : Trrau pour un cultur d paix Du 23 au 26 Juin 2003 Châtau d Caux Cntr d rncontrs intrnationals L Congrès

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

L'INSA en poche LIVRET D ACCUEIL

L'INSA en poche LIVRET D ACCUEIL L'INSA n poch LIVRET D ACCUEIL 2014/2015 Binvnu à l'insa! Votr écol L Institut National ds Scincs Appliqués d Toulous (INSA) st un Grand Ecol publiqu d Ingéniurs n 5 ans, sous tutll du Ministèr d l'éducation

Plus en détail

ces révolutions qui nous attendent Jeudi 23 octobre 2014 Bien assuré, on peut tout oser. programme

ces révolutions qui nous attendent Jeudi 23 octobre 2014 Bien assuré, on peut tout oser. programme Judi 23 octobr 2014 Bin assuré, on put tout osr. Kdg Businss school - campus Bordaux cs révolutions qui nous attndnt programm N ORIAS : 07 003 073 - WWW.ORIAS.FR RISQUES D ENTREPRISE - ASSURANCES DE PERSONNES

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts Programm GéniArts Î.-P.-É. 2009-2010 GéniArts Allum l nthousiasm ds juns à l égard d l acquisition ds matièrs d bas par l truchmnt ds arts. Inspir la collaboration ntr ls artists, ls nsignants, ls écols

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

Base de données bibliographique. p. 30 - p. 33. valorisation économique de l'eau potable. energétique et municipales. p.13 - fédérale de.

Base de données bibliographique. p. 30 - p. 33. valorisation économique de l'eau potable. energétique et municipales. p.13 - fédérale de. Bas d donnés bibliographiqu alpau.org Typ d Autur Titr d Titr du Editur Anné Vol. N Dat d Paginatio résumé mots clfs mots documnt l'ouvrag/titr d périodiqu n clfs fix l'articl Jnni Robrt Qul puplmnt pour

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

Comment remplir votre Bulletin d Adhésion?

Comment remplir votre Bulletin d Adhésion? Commnt rmplir votr Bulltin d Adhésion? BESOIN D AIDE? Applz Boursorama Banqu au 0 800 09 20 09 N Vrt APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE À rtournr à : Boursorama Banqu - Srvic ouvrtur d compt Libr répons

Plus en détail

Développement de site web dynaùique Dot.NET

Développement de site web dynaùique Dot.NET Dévloppmnt d sit wb dynaùiqu DotNET Voici qulqus xmpls d sits wb administrabl Cs sits Wb sont dévloppé n ASPNET sur un Bas d donné SQL 2005 C typ d dévloppmnt wb convint parfaitmnt a un boutiqu n lign,

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2015 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

L école de l Accompagnement

L école de l Accompagnement L'Écol : un vocation Après douz annés d'xistnc, l'écol affirm sa vocation : êtr un liu d profssionnalisation pour ls acturs ds métirs d l'accompagnmnt. Ls praticins confirmés trouvnt dans l'écol d l'accompagnmnt

Plus en détail

UNIVERSITÉ SAVOIE MONT BLANC FRANCE KIT DE SURVIE DE L ÉTUDIANT ETRANGER. www.univ-smb.fr/international

UNIVERSITÉ SAVOIE MONT BLANC FRANCE KIT DE SURVIE DE L ÉTUDIANT ETRANGER. www.univ-smb.fr/international UNIVERSITÉ SAVOIE FRANCE KIT DE SURVIE DE L ÉTUDIANT ETRANGER www.univ-smb.fr/intrnational SE REPÉRER À LANC B T N O M IE O V A L UNIVERSITÉ S 1 U N IV E R S IT É 4 S IT E S : 3 CAMPUS 1 P R É S ID E N

Plus en détail

Partie II Section A: Compréhension orale (Valeur: 25%)

Partie II Section A: Compréhension orale (Valeur: 25%) Parti II Sction A: Compréhnsion oral (Valur: 25%) Tâch 1 (5%) Rgardz attntivmnt ls imags ci-dssous. Pour chaqu group d quatr imags, vous allz ntndr dux fois un phras. Ombrz la lttr corrspondant à la millur

Plus en détail

MNG-6006 : La dimension humaine

MNG-6006 : La dimension humaine MNG-6006 : La dimnsion humain NRC 89950 Automn 2012 Tmps consacré : 3-0-6 Crédit(s) : 3 C cours vis à snsibilisr l'étudiant à l'importanc ds aspcts humains dans la gstion ds organisations t à lui prmttr

Plus en détail

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS EFFETS DE COMMERCE CHAPITRE 11, PAGE 334 328 EFFETS DE COMMERCE Effts d commrc Exprssion la plus courammnt utilisé pour désignr ls divrs instrumnts d paimnt d un somm d argnt. Ls ffts d commrc sont ds

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

magazine N 61 décembre 2011 Joyeuses fêtes Dossier : Fiscalité locale Vie économique : Animations commerciales Travaux : Plan neige

magazine N 61 décembre 2011 Joyeuses fêtes Dossier : Fiscalité locale Vie économique : Animations commerciales Travaux : Plan neige N 61 décmbr 2011 Joyuss fêts d Dossir : Fiscalité local Vi économiqu : Animations commrcials Travaux : Plan nig EDITORIAL SOMMAIRE VIE MUNICIPALE Ls tmps sont durs L an passé, l titr d c mêm éditorial

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

Subventions Diverses 2009

Subventions Diverses 2009 Dirction Tchniqu Nom du portur Titr du Objctifs du Rattachmnt au programm d financmnts 09-036 SOS Hépatits Projt 1: Forum National (19 t 20 nov 09) Projt 2 : Sit Intrnt Projt 1: Obj. Généraux: Rdonnr confianc

Plus en détail

PHARMACIE SOMMAIRE AOÛT-SEPTEMBRE 2008 PAGE 51

PHARMACIE SOMMAIRE AOÛT-SEPTEMBRE 2008 PAGE 51 xp rtis SOMMAIRE Didir Désrt L industri pharmacutiqu à la rchrch d un nouvau modèl économiqu... p. 52 Claud Allary Julian Ozdowski Stratégis pour l innovation pharmacutiqu p. 56 Véroniqu Chabrnaud Dévloppr

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration Info Rsto Mai - Juin 2011 Par ls délégués ds 4 èms Dans l cadr d la Commission Rstauration Editorial Jûnr st dvnu à la mod. En tout cas, mangr très pu l st. Pour simplifir, ls fills n mangnt pas pour «fair

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 23 NOVEMBRE 2007 DELIBERATION N CR-0705.290 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Contrat d filièr agroalimntair régional LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON, VU l Cod général ds collctivités

Plus en détail

J adopte le geste naturel

J adopte le geste naturel J adopt l t naturl Franchi Crédit Conil d Franc Mod opératoir naturl t l J adopt Préambul Rjoindr Crédit Conil d Franc, c t rjoindr un cntain d homm t d fmm qui partant lur xpérinc dpui plu d 10 an ; un

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ. Maison de l Emploi Sarthe Nord

RAPPORT D ACTIVITÉ. Maison de l Emploi Sarthe Nord 11060232_rapport_annul_2010_projt 06/07/11 15:32 Pag1 RAPPORT D ACTIVITÉ 2010 Maison l Emploi Sarth Nord sommair La Maison l Emploi Sarth Nord n 2010 p. 2 La Maison l Emploi Sarth Nord : un résau partnairs

Plus en détail

Journée Portes ouvertes bachelors & masters 12 NOVEMBRE 2014

Journée Portes ouvertes bachelors & masters 12 NOVEMBRE 2014 Journé Ports ouvrts bachlors & mastrs 2 NOVEMBRE 204 L Villag l information Binvnu à la Journé Ports ouvrts 204 C st un journé rich informations t écouvrts qui vous attn! C programm st là pour vous air

Plus en détail

La lettre du Bureau Asie-Pacifique

La lettre du Bureau Asie-Pacifique La lttr du Burau Asi-Pacifiqu AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE ISSN 1606-0318 Dans c numéro : o N 13 - davril µ Juin 2002 L'Agnc univrsitair d la Francophoni fêt son 40 annivrsair à Phnom-Pnh, Cambodg

Plus en détail

Découverte Sociale et Patrimoniale

Découverte Sociale et Patrimoniale Découvrt Social t Patrimonial M :... Mm :... Dat :... Origin du contact :... Sommair 1. Vous 3 Votr famill 3 Votr situation matrimonial 4 Votr régim matrimonial 4 Libéralités 4 2. Votr actif 5 Vos garantis

Plus en détail

Améliorer la sécurité routière mondiale

Améliorer la sécurité routière mondiale Commissions régionals ds Nations Unis Améliorr la sécurité routièr mondial Fixr ds objctifs régionaux t nationaux d réduction ds traumatisms provoqués par ls accidnts d la rout Rapport t rcommandations

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

nous votre service clients orange.fr > espace client 3970*

nous votre service clients orange.fr > espace client 3970* nous votr srvi lints orang.fr > spa lint 3970* vous souhaitz édr votr abonnmnt Orang Mobil Bonjour, Vous trouvrz i-joint l formulair d ssion d abonnmnt Orang Mobil à rtournr omplété t par vous-mêm t par

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale LE SURENDETTEMENT 1 lo lagrang UNION NATIONALE 2 L'ENDETTEMENT 1984 : 4 ménags sur 10 avaint ds crédits (crédit à la consommation + immobilir) 1997 : 1 ménag sur 2 a un crédit n cours 55 % ds consommaturs

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

Rassemblement National des Interlocuteurs Academiques TICE Éducation Physique et Sportive - Evry - 20/21 Janvier 2014 TABLETTES TACTILES

Rassemblement National des Interlocuteurs Academiques TICE Éducation Physique et Sportive - Evry - 20/21 Janvier 2014 TABLETTES TACTILES Rassmblmnt National ds Intrlocuturs Acadmiqus TICE Éducation Physiqu t Sportiv - Evry - 20/21 Janvir 2014 TABLETTES TACTILES t ENSEIGNEMENT DE L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE «L EPS sans fil à la patt»

Plus en détail

n/a Aucun frais de 18-80 Tel que défini au tablea u des

n/a Aucun frais de 18-80 Tel que défini au tablea u des Compagni La Capital La positiv -Aucun xamn médical n st rquis lors d l adhésion. Il vous suffit d répondr à 4 qustions d admissibilité. L montant d la protction st choisi unité d 2 500 $ avc un maximum

Plus en détail

Le traitement des expulsions locatives

Le traitement des expulsions locatives L traitmnt ds xpulsions locativs n io nt s til v ré p d t n am m t ai p n nd a m om r ay td m Tr C l ab i u O COMPTE RENDU DU SÉMINAIRE DU 10 SEPTEMBRE 2012 u n io at j n c sti n g ssi A c in d Au ui q

Plus en détail

LE programme du casino septembre - décembre 2013

LE programme du casino septembre - décembre 2013 LE programm du casino sptmbr - décmbr 2013 Un an déjà! Pascal Passarlli Dirctur Général C st la rntré La météo s dégrad, ls jours raccourcissnt t l moral st souvnt aussi gris qu l cil. Hurusmnt, l casino

Plus en détail

Associations d étudiants... 40 Un cadre d apprentissage exceptionnel... 01 Sociétés d étudiants...43 Plan des sites... 02 Carte Capucine...

Associations d étudiants... 40 Un cadre d apprentissage exceptionnel... 01 Sociétés d étudiants...43 Plan des sites... 02 Carte Capucine... Guid pratiqu Tabl ds matièrs Un cadr d apprntissag xcptionnl... 01 Plan ds sits... 02 Calndrir académiqu... 03 Accuil ds étudiants... 03 Contact avc l Univrsité... 04 Votr intrlocutur UniNE...04 Lins avc

Plus en détail

10ANNI. La force de la TCAÎM : SES MEMBRES VERS AIRE. Table de concertation des aînés de l'île de Montréal

10ANNI. La force de la TCAÎM : SES MEMBRES VERS AIRE. Table de concertation des aînés de l'île de Montréal La forc d la TCAÎM : SES MEMBRES Tabl d concrtation ds aînés d l'îl d Montréal LA TCAÎM EN BREF Historiqu L 20 sptmbr 2000, lors d son Assmblé d fondation, la Tabl d concrtation ds aînés d l îl d Montréal

Plus en détail

Offres spéciales groupes Saison hivernale 2014/2015

Offres spéciales groupes Saison hivernale 2014/2015 Offrs spécials groups Saison hivrnal 2014/2015 Pour ls autocarists, associations, ntrpriss t organisaturs d voyags n group L hivr à Europa-Park Vous vnz d voir l Pèr Noël fair du grand huit t ds bouls

Plus en détail

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché)

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché) E62 Zon 10 / 87 n Co ll Ch. Collx Frny-Voltair Frny san Lau s ard ay sf (l samdi aux hurs marché Planch-Brûlé Collèg L Joran E25 Moëns Collx-Bossy Suiss èv n G d Ru Franc x Ch. du-trraillt Avnu du Jura

Plus en détail

appel à tous les artistes en herbe!

appel à tous les artistes en herbe! 04 N E AZIN G A LE MA DCPP CE DE L E FRAN ILE D E N Z F D J U I N 2 0 0 9 Êtr un agnt à la DCPP Il d Franc : appl à tous ls artists n hrb! IDF Zin lanc un concours d dssin sur l thèm Êtr un agnt à la DCPP

Plus en détail

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet Résrvé à votr intrlocutur AXA Portfuill : CR012764 N Clint : 1 r réalisatur : Matricul : 2 réalisatur : Matricul : Intégr@l Garanti ds Accidnts d la Vi - Protction ds Risqus liés à Intrnt J complèt ms

Plus en détail

Structures et mécanismes

Structures et mécanismes Structurs t mécanisms Bloc 1 : L rndmnt, c st important Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Il xist six machins simpls, soit l lvir, la

Plus en détail

PRÉ-ARRANGEMENTS SERVICES CONVENTIONNELS CRÉMATION COLUMBARIUM RITES FUNÉRAIRES PARTICULIERS

PRÉ-ARRANGEMENTS SERVICES CONVENTIONNELS CRÉMATION COLUMBARIUM RITES FUNÉRAIRES PARTICULIERS SEPTEMBRE 2012 DÉPÔT DU SOMMAIRE DU RÔLE D'ÉVALUATION FONCIÈRE - 2 anné st, par ls présnts, donné par la soussigné, dirctric général t scrétair-trésorièr d la municipalité d Saint-Damas qu l r dépôt du

Plus en détail

«COMBATTRE LES BLEUS» Ce que signifie le programme social des Conservateurs pour les femmes

«COMBATTRE LES BLEUS» Ce que signifie le programme social des Conservateurs pour les femmes «COMBATTRE LES BLEUS» C qu signifi l programm social ds Consrvaturs pour ls fmms La 13 Conférnc national d la condition féminin du CTC Documnt d conférnc L hôtl Crown Plaza Ottawa L hôtl Ottawa Marriott

Plus en détail

DOSSIER P. 6-9. Faites du sport à Mantes-la-Ville. Votre environnement. Vivre à MLV P.. 10-11. L écosubvention. Bal populaire

DOSSIER P. 6-9. Faites du sport à Mantes-la-Ville. Votre environnement. Vivre à MLV P.. 10-11. L écosubvention. Bal populaire N 66 - Juillt-Août 2009 www.mairi-mantslavill.fr Votr nvironnmnt L écosubvntion P.. 2 DOSSIER P. 6-9 Faits du sport à ants-la-vill Dis Charli... oi, j n rpass pas un hivr comm ça! C st bon, Pétunia...

Plus en détail

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant.

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant. N 20 - Déc 08 v l'af d s o f ls in Touts jour sur miss A Rnns www.-volontairs.org/rnns Bénévol pour quoi? 315 bénévols désormais, t on s'arrêt là pour l'instant. On s'arrêt car vous êts un bonn soixantain

Plus en détail

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique Réau d bibliothèqu du Pay d Pamir Guid du Numériqu Sit Intrnt du réau d lctur http://www.pamir.raubibli.fr C qu vou pouvz fair dpui notr it Intrnt : EXPLORER LE CATALOGUE : Plu d 80 000 documnt ont à votr

Plus en détail

Que faire après la MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. Centre de psychologie et d orientation scolaires

Que faire après la MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. Centre de psychologie et d orientation scolaires Qu fair après la 9? MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Cntr d psychologi t d orintation scolairs Introduction 2 sommair Préfac d Madam Mady Dlvaux-Sthrs, Ministr d l

Plus en détail

FORMATIONS 2014 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS

FORMATIONS 2014 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS Concvoir, réalisr, financr ds contnus pour ls nouvaux médias FORMATIONS 2014 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS SOMMAIRE GÉNÉRAL action DE FORMATION 2014-2015 L CEFPF n qulqus mots pags

Plus en détail

Le domaine national de Saint-Cloud

Le domaine national de Saint-Cloud P a r c o u r s d é c o u v r t L domain national d Saint-Cloud P a r i S / Î L - d - F r a n C j u n p u b l i c L domain national d Saint-Cloud Bonjour t binvnu au domain national d Saint-Cloud. J suis

Plus en détail

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali Ls procédurs budgétairs ds ministèrs d l'éducation au Mali Ctt étud a été préparé dans l cadr du projt sur «Ls procédurs d préparation t d'xécution du budgt ds ministèrs d V éducation» dirigé par Srg Péano

Plus en détail

Le mandat de Chercheur qualifié du F.R.S.-FNRS

Le mandat de Chercheur qualifié du F.R.S.-FNRS L mandat d Chrchur qualifié du F.R.S.-FNRS 18 Févrir 2014 L règlmnt rlatif à c mandat st disponibl dans son intégralité sur notr sit wb www.frs-fnrs.b Tabl ds matièrs 1. Dispositions réglmntairs, financièrs

Plus en détail

Évaluation de performance et optimisation de réseaux IP/MPLS/DiffServ

Évaluation de performance et optimisation de réseaux IP/MPLS/DiffServ AlgoTl 2003 (dpt-info.labri.fr/algotl03) Banyuls-sur-mr, 12-14 mai 2003 Exposé invité, mardi 13 mai, 9h-10h Évaluation d prformanc t optimisation d résaux IP/MPLS/DiffSrv par Fabric CHAUVET Jan-Mari GARCIA

Plus en détail

Date de publication : Juillet 2014

Date de publication : Juillet 2014 : n o i s s Prof n è c s n r u t t m u d c r u o s r t s â r é h T r u i d ss l o a d n Un natio tr n C 4 1 0 2 t l l i u J 2 Profssion : mttur n scèn Mttr n scèn, st-c un métir? On rconnaît l mttur n

Plus en détail

/// Dossier de presse /// Brest, une métropole se réinvente. Urbanisme et grands projets

/// Dossier de presse /// Brest, une métropole se réinvente. Urbanisme et grands projets /// Dossir d prss /// Brst, un métropol s réinvnt Urbanism t grands projts Binvnu à Brst, vill maritim, vill plurill, vill uniqu 4 Brst métropol océan n un coup d œil 6 Brst, vill blu t vrt 8 10 ans d

Plus en détail

jean-marc.routoure@unicaen.fr

jean-marc.routoure@unicaen.fr n u u xq u i m ut a v s r o u o c id s i v d Un long VERS UN ENSEIGNEMENT MIXTE : PARTAGE D EXPÉRIENCES! EXEMPLE D UN DISPOSITIF D ENSEIGNEMENT MIXTE JEAN-MARC ROUTOURE, CORENTIN JOREL, DIDIER ROBBES,

Plus en détail

Agricoles LES BONNES RÉSOLUTIONS DU MODEF DES LANDES. le 15 janvier. sommaire. édito. Aides aux fourrages (CG 40) et aide MSA : Dossiers à déposer

Agricoles LES BONNES RÉSOLUTIONS DU MODEF DES LANDES. le 15 janvier. sommaire. édito. Aides aux fourrages (CG 40) et aide MSA : Dossiers à déposer sommair Actualités agricols...p. 2 Ls Informations Agricols Vndrdi 10 2014 - HEBDO - 66 Anné - N 2779 - Prix : 1,54 Commission paritair n 0414 T 82968 - ISSN : 1149-3321 Aids aux fourrags (CG 40) t aid

Plus en détail

L environnement Windows et la gestion des dossiers et fichiers

L environnement Windows et la gestion des dossiers et fichiers Modul 3 L nvironnmnt Windows t la gstion ds dossirs t fichirs Duré : 6h (3 séancs d 2h) Ls trois séancs d dux hurs s articulnt d la façon suivant : Séanc 1 : comprndr l fonctionnmnt d Windows t s rpérr,

Plus en détail

Les ressources du PC

Les ressources du PC Modul 2 Ls rssourcs du PC Duré : 2h (1 séanc d 2h) Ctt séanc d dux hurs suit l ordr du référntil d compétncs du portfolio rattaché à c modul (v. portfolio du modul 2). Votr ordinatur PC st un machin composé

Plus en détail

En Allemagne, en Australie, en Autriche ou en Suisse,

En Allemagne, en Australie, en Autriche ou en Suisse, Pirr Cahuc a, Marc Frracci b avc la contribution d Jan Tirol c t Étinn Wasmr d L apprntissag au srvic d l mploi Documnt sous EMBARGO jusqu au 07/01/2015 11 hurs Ls nots du consil d analys économiqu, n

Plus en détail

GRATUIT. d avantage! Seulement 2499 pour de l encre HP 364 Combo Pack sur présentation de ce bon *. Cover Type 2 ACHETEZ ET PAYEZ EN 10 MOIS

GRATUIT. d avantage! Seulement 2499 pour de l encre HP 364 Combo Pack sur présentation de ce bon *. Cover Type 2 ACHETEZ ET PAYEZ EN 10 MOIS OCTOBRE 2014 Intrmédiair d crédit t éditur rsponsabl, voir tirag Uniqumnt pndant ls ports ouvrts, prix maintnant ou jamais 119 d avantag OFFICE 365 d un montant d 69 Lnovo Idapad G710 Écran 17.3 LED Intl

Plus en détail

Sommaire. qui sommes-nous. Nos grandes realisations. 4 Madagascar 5 Nous vivons nos valeurs 6 Telma en bref 8 La Gouvernance

Sommaire. qui sommes-nous. Nos grandes realisations. 4 Madagascar 5 Nous vivons nos valeurs 6 Telma en bref 8 La Gouvernance Chr Clint, Chr Partnair, Ctt anné, un fois d plus, grâc à votr confianc t à l implication d nos équips, l Group Tlma a réalisé un anné 2011 avc ds prformancs opérationnlls solids t un activité commrcial

Plus en détail

Les formations professionnelles

Les formations professionnelles Ls formations profssionnlls Intrnats d xcllnc A Paris, qulqus placs labllisés intrnat d'xcllnc sont offrts n lycé profssionnl. Indx Ct indx list ls diplôms profssionnls ainsi qu ls sctions particulièrs

Plus en détail

Le Songe d une nuit d été

Le Songe d une nuit d été La Compagni «Fracas d Art» présnt L Song d un nuit d été d après William Shakspar Mis n scèn Carlo Boso Masqus S. Procco di Mduna www.fracasdart.com r «t ils savn nt a h c, r s r, dan u o j, r tout fai

Plus en détail

Septembre/octobre 2014 n 66 : Le magazine de votre Communauté d agglomération «NOUS RESTONS VIGILANTS»

Septembre/octobre 2014 n 66 : Le magazine de votre Communauté d agglomération «NOUS RESTONS VIGILANTS» Sptmbr/octobr 2014 n 66 : L magazin votr Communauté d agglomération mtzmtropol.fr Mtz mag Métropol l LE MET Ls nouvautés la rntré Événmnts FIM & CO Rtrouvz Mtz Métropol au cours s grands rnz-vous l automn

Plus en détail

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre Bloc 1 : La stabilité, un qustion d équilibr Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Structur Un structur st un form qui résist aux forcs qui,

Plus en détail

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

f n (x) = x n e x. T k

f n (x) = x n e x. T k EXERCICE 3 (7 points) Commun à tous ls candidats Pour tout ntir naturl n supériur ou égal à, on désign par f n la fonction défini sur R par : f n (x) = x n x. On not C n sa courb rprésntativ dans un rpèr

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

DÉMÉNAGE AU. 1216rue Édouard-Dufour Plessisville VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS. s associe à 819 621-0055. - Page 9.

DÉMÉNAGE AU. 1216rue Édouard-Dufour Plessisville VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS. s associe à 819 621-0055. - Page 9. La botiq q vos aimz s associ à z i d n tt a s o v q q ti o la b E R U T R E OUV DREDI 6 MAI LE VEN VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS 1 iêàj> Ã>Ì Ê`i {Ê > ÊÓä ÊUÊxÊ«>}ià 3870751 DÉMÉNAGE AU 1216r Édoard-Dfor

Plus en détail

Guide. Activ été. programme des activités 2011. www.amiens.fr. Pour toute information (1)

Guide. Activ été. programme des activités 2011. www.amiens.fr. Pour toute information (1) Guid Activ été programm ds activités 2011 Pour tout information 03 22 97 40 40 (1) www.amins.fr Edito Voici maintnant l tmps d l été, ds vacancs t ds momnts privilégiés, c st l occasion d changr ss habituds,

Plus en détail

SEPTEMBRE 2014 C EST AUSSI LA RENTRÉE DES PETITS ALBIGEOIS ALBI PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE QUATRE SPORTIFS SOUS LES FEUX DE LA RAMPE

SEPTEMBRE 2014 C EST AUSSI LA RENTRÉE DES PETITS ALBIGEOIS ALBI PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE QUATRE SPORTIFS SOUS LES FEUX DE LA RAMPE 175 SEPTEMBRE 2014 DOSSIER C EST AUSSI LA RENTRÉE DES PETITS ALBIGEOIS ALBI VILLE SPORTIVE QUATRE SPORTIFS SOUS LES FEUX DE LA RAMPE HISTOIRE & PATRIMOINE ALBI PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE édito

Plus en détail

Un Pa adapté à chacun

Un Pa adapté à chacun vi d coupl, nfant, rconvrion, rtrait... Mutull Référncé Minitèr * par moi, pour un jun d 15 à 19 an - ** par moi, pour un adult d 30 à 34 an - *** par moi, pour un adult d 45 à 49 an - **** par moi, pour

Plus en détail

Pleyel : le collège en 2014 Le futur établissement intercommunal (Saint-Denis/SaintOuen) sera en pointe en matière de technologies numériques

Pleyel : le collège en 2014 Le futur établissement intercommunal (Saint-Denis/SaintOuen) sera en pointe en matière de technologies numériques Plyl : l collèg n 2014 L futur établissmnt intrcommunal (Saint-Dnis/SaintOun) sra n point n matièr d tchnologis numériqus t d nvironnmnt. Il a été présnté aux habitants. p.4 N 937 1,00 Du 5 au 11 décmbr

Plus en détail

Impôts 2012. PLUS ou moins-values

Impôts 2012. PLUS ou moins-values Impôt 2012 PLUS ou moin-values SUR VALEURS MOBILIÈRES ET DROITS SOCIAUX V v ti t à d f co o OP m à l Et L no di (o 20 o C c tit po Po c c or o o ou c l ou d 2 < Vou avz réalié d cion d valur mobilièr t

Plus en détail

programme 27 28 29 mars 2015 VENEZ DÉCOUVRIR LES SAVOIR-FAIRE DES ARTISANS D ART À GENÈVE Genève, ville d art www.ville-geneve.

programme 27 28 29 mars 2015 VENEZ DÉCOUVRIR LES SAVOIR-FAIRE DES ARTISANS D ART À GENÈVE Genève, ville d art www.ville-geneve. 27 28 29 mars 2015 VENEZ DÉCOUVRIR LES SAVOIR-FAIRE DES ARTISANS D ART À GENÈVE Partnair média Partnair principal Gnèv, vill d art programm www.vill-gnv.ch/jma 1 AVANT-PROPOS LES JOURNÉES DES MÉTIERS D

Plus en détail

Demande de prêt PRET ACCESSION AUTRES. Nature du projet. Situation familiale. Action Logement - Les entreprises s engagent avec les salariés

Demande de prêt PRET ACCESSION AUTRES. Nature du projet. Situation familiale. Action Logement - Les entreprises s engagent avec les salariés Dmand d prêt PRET ACCESSION AUTRES Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Natur du projt Dat d dépôt du dossir Achat Trrain Construction ou Achat logmnt nuf Acquisition sans travaux Autrs

Plus en détail